Archives du mot-clé bottines Minelli

Mon truc en cuir

En ce moment je suis complètement obsédée par le cuir. Ca aurait pu être le gazon, bien meilleur marché, mais non. J’ai envie de cuir sous toutes les formes possibles et imaginables, quitte à ressembler à un vieux biker (en même temps on notera que le mec a QUAND MEME un jean, sous son cuir… Je vais y penser, tiens, pour un prochain look…).

Je suis donc plus ou moins emplie de joie à l’idée de revoir l’automne puisque mon slim en cuir acheté cet été, et attendu si longtemps, va enfin pouvoir être porté à foison.

Ca et le retour des gros pulls, tout est parfait. Enfin, si on met de côté les OGM et les centaines de gens qui vont mourir piétinés aujourd’hui pour essayer de s’acheter un iPhone 5 (nan mais la VRAIE question est: sont-ils au courant qu’ils peuvent le commander depuis leur canapé, en pyjama, tout en mangeant des Coco Pops? IN-TER-NET les gars! HELLOOOOO!)(pardon). Bon. On ne peut pas tout avoir non plus, hein.

Bisous!

 

Veste Maje

Pull Vero Moda (via MSR)

Slim Maje (déjà vu ici)

Bottines Minelli (déjà vues ici)

Sac Alexander Wang (déjà vu ici)

Collier « me rappelle plus de la marque »

Bagues vintage, Asos et Fashionology

Relativiser

Mertalors, le crédit des tenues recommence à sentir l’hiver. Vat de feuk??

Bon allez, ne nous plaignons pas du temps (on l’a trop fait cet hiver -putaaaaaain -12 quoi!!!!- ou encore -eeeeeeeuh 10 degrés, en décembre? ARE YOU FUCKING SERIOUS EVELYNE DHELIAT???- Bref.).

Prenons plutôt le temps de…relativiser.

Ah ça, c’est mon grand truc dans la vie. Je pense me faire tatouer cette phrase su le front « relativise mon enfant, RE-LA-TI-VISE ». En lettres de feu gothiques.

 

Par exemple, il y a 10 jours j’ai perdu mon téléphone. Ma première réaction a été de vouloir me jeter sous un bus ou dans une rivière, un parpaing aux pieds. Et puis j’ai relativisé en me disant que c’était l’occasion de passer à la dernière version de l’iPhone.

Moral= +20

(Oui, bon, celle-ci elle était nulle, ok…)

 

Ou encore, cette semaine, ma femme de ménage est tombée malade et m’a plantée pour notre rendez-vous hebdomadaire. Ma première réaction a été de vouloir enfourcher mon aspirateur, bien à contre coeur, la mort dans l’âme, à deux doigts de vider la bouteille de Mr Propre fraîcheur marine. Et puis j’ai relativisé en me disant que la poussière ça renforçait les défenses immunitaires et que les miettes sous la table pouvaient toujours être utiles en cas de guerre et d’épuisement des ressources alimentaires.

Moral= +10

 

Ca marche aussi avec le temps qu’il fait ces derniers jours. Alors qu’il y a encore deux semaines je faisais claquer les sandales sur le bitume aujourd’hui je ressors mes collants. Et je ne peux même pas aller m’occuper de mon potager. Et puis tout ce gris, là, ça me déprime.

Je relativise en se disant que les températures proches de zéro (quoi? Il ne fait pas 3 degrés? Ah bon…) permettent de m’adonner à une de mes grandes passions dans la vie (après les sacs/chaussures et ma famille, donc): empiler les couches. Pour le potager la pluie n’a jamais fait de mal aux carottes et aux radis (et en + on économise sur notre facture d’eau, c’est plus écolo et ça laisse du budget pour les sacs et les chaussures)(ne jamais perdre le nord, JAMAIS!). Quant aux gris, définitivement ça s’accorde avec beaucoup de choses, profitons-en pour porter de la couleur qui claque.

Moral= +50

 

Et voilà. Avec des raisonnements simples (et bourrés de bon sens, vous l’aurez sans aucun doute noté…Ahem… ;-)), je reste en vie et heureuse.

Passez une belle journée (et re-la-ti-vi-sez)(lettres de feu gothiques)!

 

 

Veste Pimkie (collection en cours)(déjà vue ici)

Top Only (via Monshowroom)

(Sous-)Top Forever 21 (déjà vu ici)

Jupe Sud Express (via Monshowroom)(déjà vue ici)

Bottines Minelli (hiver 11/12)(déjà vues ici)

Sac Balenciaga

Foulard H&M (ancienne collection)

Montre Michale Kors

Bracelets Chérie Sherif (cadeau), Asos et Malababa (le trio gagnaaaant!)

Collier Forever 21 et bagues Objet Trouvé

The day after(shave)

(Aftershave –> MOUAHAHAHAH!!!)

Bonjour, nous sommes lundi et oui oui j’ai la moitié du crâne rasé, tout à fait.

 

Oui je suis un peu une guedin dans mon genre, parfois je me réveille et je me dis « tiens donc et si je coupais la totalité de mes cheveux, toute seule, pour ne laisser que quelque chose comme 5 centimètres sur mon crâne et une micro frange?? » (bon allez, je vais tenter de vous retrouver une petite photo de cette époque mythique!), parfois c’est plutôt « tiens donc et si j’allais me faire une bonne permanente qui brûle et qui pique histoire de tuer tout ce qu’il me reste de cheveux?? » et puis d’autres fois je me dis « tiens donc et si j’allais chez le coiffeur pour me raser la tête?? ».

 

Bref, je pense que sur ces 10 dernières années on pourrait me décerner le prix de Miss Frivole Capillaire (vu que je ne serais jamais Miss Assortie, j’peux bien avoir ça, non? ;-)), je l’ai bien mérité!

Bon on ne va pas se la jouer psycho-thérapie du cheveu et introspection capillaire (« Allongez-voooous, détendez-voooous et dites-moi toooout »), les cheveux rasés j’en avais envie depuis longtemps (tout en ayant envie d’avoir des cheveux de 2 mètres, évidemment… Mais sinon tout va bien, hein…) et étant donné que je ne suis pas tellement du genre à me lamenter 2600 ans sur mon sort (ici: « moooooouiiiiiin, je veux des cheveux loooongs! Mais coooomment je vais faaaaaire?? Mais j’y arriiiiiiverai jamaaaaaaais » *larme à l’oeil, nez qui coule encore une fois*) je me suis dit qu’il était temps de prendre la vie du côté fun.

 

La semaine dernière j’ai donc sauté le pas, je suis rentrée dans un salon de coiffure et à la question « on fait quoooooi?? » j’ai répondu « on rase » (les yeux ensanglantés, un couteau entre les dents et un tee-shirt de Motorhead sur le dos, normal). J’ai d’abord cru que la coiffeuse allait défaillir et s’éclater le nez dans son sèche-cheveux mais j’ai rapidement rattrapé le coup (me rendant compte de la brutalité de l’annonce…) en précisant « à moitié ». Elle n’avait pas l’air tellement plus rassurée…

 

En attendant voilà une coupe qui me plaît à 2000% (ouais, tout ça, t’as vu?) et dans laquelle je me retrouver totalement (oui parce qu’aussi mignon qu’ai été mon carré je ne m’y reconnaissais pas du tout et très concrètement ça m’ennuyait un peu…)(voilà donc là c’était quand même la partie psycho-thérapie, c’est bon, c’est fait). Bon à partir de maintenant je ne suis pas certaine que les tutos coiffure intéresseront grand monde  mais au cas ou il y en aurait quand même une ou deux sachez que c’est hypre modulable et du coup complètement génial (‘fin de mon point de vue quoi…)(la meuf qui essaie de rallier du monde à sa cause…).

 

Pour finir je ne vous raconte même pas, collez moi une veste militaire sur le dos, une canette de (mauvaise) bière dans une main et un chien dans l’autre et c’est le fête du « hey dis voir, elle est ou la RAVE PARTY?? »

PUNK 4 EVER!

(Nan je déconne)

(Enfin chacun fait ce qu’il veut, hein…)

(Mais n’empêche j’ai bien envie de tenter la vieille crête qui pique un de ces quatre…………)

 

Passez une belle journée!

 

*Edit*

Merci pour vos très très nombreuses réactions les filles! Ca me fait énormément plaisir mais je pense qu’il n’est pas utile de dépasser les 300 commentaires pour une coupe de cheveux… ;-) Je ferme donc les commentaires pour aujourd’hui et vous dit à demain avec un autre sujet, hein? ;-)

 

Perfecto Maje (déjà vu ici)

Pull Topshop (ancienne collection)

Robe portée en tunique American Vintage (via Monshowroom)

Slim H&M (déjà vu ici)

Bottines Minelli (hiver 11/12)(déjà vues ici)

Sac Pieces (déjà vu ici)

Collier Forever 21

(Si vous regardez bien vous pourrez apercevoir mon expression « uhuhuh la vie est fuuuuun » ;-))