To make a garden

Quand nous avons déménagé l’année dernière, en plus d’être enceinte et au bout du rouleau de scotch de ma vie, j’ai aussi été très triste de quitter mon joli jardin. Celui dans lequel j’aimais passer du temps en été, qui regorgeait de merveilles, de plantes, de fleurs, de fruits et qui, depuis 10 ans, continuait à me surprendre à chaque fois que je découvrais un joli truc que je n’avais pas vu jusqu’alors (oui on est pas toujours à la pointe de la perspicacité et de l’observation, kestuveux…).

C’est vrai que ce jardin c’était un peu un mélange entre Koh Lanta et Jumanji, tout y poussait très (trop ?) bien, trop vite, au départ ça devait être un joli petit jardinet bien arboré et propret et puis 10 ans de nous plus tard salut le chaos. Mais je l’aimais bien, mon jardin.

Quand on a emménagé dans notre nouvelle maison en août dernier je déprimais un peu en ne voyant que du vert autour de moi, pas de fleurs, trop de machins qui ressemblent à des sapins… Mon seul bonheur c’était le saule pleureur parce que j’ai toujours adoré ces arbres. Mais sinon j’étais en bad du jardin.

Sauf que, comme dirait une personne de 87 ans « tel est pris qui croyait prendre en volant un oeuf qui a volé un boeuf » ! Depuis l’arrivée du printemps (bon. ok. approximative l’arrivée du printemps puisqu’on passe allègrement de l’été à l’automne pour replonger un petit coup en hiver vite fait avant de ramasser à nouveau un semblant de printemps…) j’ai découvert plein de fleurs et plein de plantes super chouettes.

Et comme tmtc que dans ma vie il se passe pas grand chose de bien palpitant en ce moment j’ai eu envie de faire un petit inventaire de tout ce qui se trouve dans mon jardin.

Ce qui donne, concrètement, un article avec des photos de trucs qui poussent dans la nature mais, au delà de ça, tirons-en une petite leçon positive : ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais surtout, toujours prendre le temps de regarder autour de soi et de donner un peu de temps aux choses.

 

— Signé Dalaï Coline

Meilleur anti-cernes, appli du moment et crème miracle

C’est déjà l’heure des favoris d’avril…au programme ce mois-ci de jolis bijoux, des trucs pour les bébés trop géniaux, un podcast qui a fait fondre mon coeur, un solaire visage clean et cool, le retour du meilleur anti-cernes de tous les temps & more !

♥ LOVE SUR VOUS ♥

 

✘ DANS CETTE VIDÉO ✘

• Bague « Petite Iris » Aglaïa

• Bague « Anthémis » Aglaïa

• Jonc « Capucine » Aglaïa

—> -10% sur tout l’eshop avec le code EPPC

• Appli Nod

• Anti-cernes Shape Tape « Light Medium Neutral » / Tarte

• Fond de teint Amazonian Clay  « Medium Neutral » / Tarte

• Ecran solaire « Clean Screen » / REN

—> -25 sur tout l’eshop avec le code COLINE25 (valable jusqu’au 31 mai 2019)*

Histoires de Darons avec Samuel

• Crème « Kelual » / Ducray

• Marionnette 3 en 1 / Liliputiens

#COCOETHICOOTD – N.6 – California edition

On se retrouve en direct de la merveilleuse sunny californie !

Non c’est faux.

Mais laissez moi y croire l’espace d’un article.

Soyez pas vache.

Au programme de ce #cocoethicootd, du beau, de l’éthique, de la nouvelle matière de foufou et du seconde main !

Tee-shirt d’allaitement Tajine Banane : J’étais ravie de pouvoir enfin tester les t-shirts d’allaitement de Tajine Banane ! Déjà conquise par le sweat et le tee à manches 3/4, je dois avouer que la version tee-shirt s’est trouvée teeeeellement bienvenue quand le soleil a recommencé à pointer le bout de sa trogne. Ce tee-shirt est génial parce qu’il est créé avec amour à La Rochelle, fabriqué au Portugal et certifié Oeko-Tex. Must have d’allaitement absolu !

• Levi’s 501 : Je vous en ai parlé dans ma dernière vidéo favoris, je suis amour pour ce jean ! Payé 20€ sur Vinted, délavé et ramolli juste comme il faut, bien court comme je les aime. Alors c’est vrai qu’acheter un jean d’occasion, sans pouvoir l’essayer, ça peut sembler un peu quitte ou double… Mais ici le gros avantage c’est que je connais ma taille chez Levi’s et je connais aussi les modèles qui me vont. Du coup le shopping de Levi’s d’occasion c’est les doigts dans le nez !

Sac Angela Roi : À la fin de ma grossesse j’ai sombré dans les bas fonds de Netlflix et j’ai dévoré, affalée sur mon canapé, la première saison de Yummy Mummies , une téléréalité qui suit la grossesse de 4 australiennes et…mon dieu… Je ne sais pas si c’est à voir pour l’aspect psycho-sociologique du truc ou si c’est à fuir mais toujours est-il que (et oui je sais vous vous demandez pourquoi je m’étale sur cette vieille émission alors que je suis censée vous parler de ce sac…)(wait and see) j’ai découvert grâce à cette émission le concept du « push present ». Le push present ce n’est ni plus ni moins le cadeau que reçoit une femme après avoir accouché. Alors dans Yummy Mummies les nanas reçoivent des bijoux avec un prix à 7 ou 8 chiffres (une bricole, quoi…) ou carrément un Range Rover. Neuf.

Moi à la maternité mon mec m’a ramené une choucroute.

Du coup je me suis offert ce sac comme push present de moi à moi.

Voilà. Tout ça pour ça.

Et donc les sacs Angela Roi sont vraiment (VRAIMENT) mes favoris de tous les sacs de la véganie ! De la qualité du simili aux finitions en passant par les coloris et les formes, je les aime à peu près tous. Ils ne sont pas donnés, on s’en doute, mais j’en ai un autre que j’ai porté quasi non stop pendant un an et le truc n’a pas-bou-gé.

Boucles d’oreilles Patine : Je suis en adoration devant ces BO ! Déjà parce qu’elles sont canons mais surtout parce que, once again, Patine a frappé fort ! Au départ tu peux te dire ouais ben super l’éco-responsabilité avec de la BO en plastique dégueulasse… Et puis d’un coup tu lis « bio acétate – coton – bois – plastifiant naturel maïs – sans phtalate – made in Italie » ben tu remballes ta rage et tu applaudis.

J’espère que cette nouvelle édition de #cocoethicootd vous a plu ! Je retourne à mon soleil Lorrain…enfin…mes nuages…enfin…ma pluie. Enfin…vous avez compris.

|veste Levi’s (ancienne co.) – tee-shirt Tajine Banane – jean Levi’s 501 (2nde main) – Converse (ancienne co.) sac Angela Roi – BO Patine – Collier « Joseph » Monsieur Paris|