Go Green!

Un repas de Noël 100% bio qui ne vous mettra pas sur la paille

Article réalisé en partenariat avec les magasins bio Naturalia ♡ Pour en savoir plus à propos des partenariats Go Green cliquez ici !

En 2018, on a bien tenu notre pacte imaginaire avec Monsieur Hulot : glisser dans nos gosiers uniquement des produits bio (ok… si on exclut les repas dominicaux chez Mamie et la cantoche du boulot).

Mais nous voilà début décembre : un truc commence à nous filer des sueurs froides, et ce ne sont pas les 5°C affichés au thermomètre. NOËL. Le mot qui suinte la dinde bon marché, les blinis sous blister et les feuilletés surgelés.
Autant le reste de l’année, c’est assez facile de se tenir à carreaux sur le bio : on a commandé toutes les semaines notre petit panier de légumes estampillé AB, collé notre signature sur la pétition contre le glyphosate… On a “fait notre part”, comme dit le petit oiseau.

Sauf que dans quelques jours, il va falloir cuisiner un repas pour 15 personnes… Intégralement issu d’une production responsable, histoire de tenir les engagements pris avec notre propre conscience.
Du bio de l’apéro à la bûche : autant dire, on est marron. Pour renflouer nos bourses, on peut tout de suite commencer à manger des patates, leurs épluchures et la terre qui va avec jusqu’au 24.

Allez, cessons de grelotter, j’ai dans mon traîneau quelques bons tuyaux pour un repas 100% labellisé à moindre frais !

Bah oui, désolée d’en remettre une louche (ou plutôt de vous en resservir une tranche), mais c’est #labase. Sans même parler de la souffrance animale – c’est Noël, pas le moment de vous foutre les boules – écarter le budget dinde est la garantie de ne pas se faire plumer. Comptez environ 150€ en moins sur l’addition.
Et je ne parle même pas du foie gras qui plombe sérieusement la note… et la conscience. “Ce n’est qu’une fois dans l’année”, rétorque votre beau-frère avec sa serviette coincée dans le col de la chemise : oui, c’est vrai, in fine ça ne fait que 37 millions de canards abattus tous les ans pour finir tartinés sur du pain de mie. Anecdotique.
Oups, pardon… j’avais dit que je ne voulais pas vous mettre le moral dans les chaussettes-flocons. Bon, passons vite à la suite pour raviver la bonne humeur de Noël ^^.

Non pas pour se venger de tonton Bernard qui nous a fait le coup du “cri de la carotte” dès l’apéro, mais pour se mettre aux fourneaux.
Je sais, ça fait du boulot, pourtant c’est la meilleure façon de faire fondre la facture comme neige au soleil. Alors évidemment, ça implique de cuisiner des choses simples : on évitera la pièce montée sur 5 étages sous peine de finir en PLS sous le sapin le soir du réveillon.

Préférons, par exemple :

Et pour vous épargner la cohue des supermarchés, notez que Naturaliainspirés par les méthodes d’un entrepreneur barbu vêtu de rouge – livre vos ingrédients dans toute la France.

Pour rappel, c’est quand même Noël : il va falloir faire pétiller les becs des invités. Et ce n’est pas avec une salade d’endives à l’huile ou des patates vapeur qu’on va leur faire atteindre l’extase digne des grands soirs.

Donc il va falloir miser sur des ingrédients à fort potentiel, nobles ou qui s’anoblissent lors de la préparation, qui apportent un goût puissant et sont capables de pimper avec classe les plats les plus fadasses.

  • Les champignons

On laissera de côté la truffe qui coûte plus cher au kilo que des vacances all inclusive à Djerba pour une famille de 5 personnes, et à la place on pourra choisir de bons champignons de Paris (qui viennent de France, n’est-ce pas ?! Au risque de défriser la barbe du Père-Noël, je tiens à rappeler que 70% d’entre eux sont chinois).
Quelques cèpes et bolets séchés, en petites touches, seront parfait pour réhausser le goût de certains plats.

  • Les graines

N’importe quelle nourriture d’oiseau qui vous tombe sous la main : pignons, sésame, tournesol, lin, sarrasin… Non seulement ces graines sont bourrées de nutriments, mais en plus, elles rendent les plats plus croquants et savoureux (par pitié, épargnons-nous le “croquant-gourmand” de Lignac, ça me donne envie de me rouler en boule en geignant sous la table de la cuisine). Mon astuce, c’est de les faire torréfier quelques minutes à la poêle, sans matière grasse, pour intensifier les arômes et apporter des notes fumées et musquées qui rappellent celles de la viande (ça fera le bonheur des carnassiers de la tablée ^^).

  • Les herbes & épices

Sur une base de recette simple, elles font des miracles : les herbes fraîches (bon d’accord, congelées de cet été, mais elles feront le job) et les épices traditionnelles de Noël comme la cannelle (même dans un plat salé !), la badiane, le cumin, la cardamome, la muscade, le gingembre frais… Pour un réveillon pimenté et une facture moins salée, il est fort recommandé d’en saupoudrer allègrement sur toutes les plâtrées !

  • Les fruits

Mais pas n’importe lesquels ! Mes favoris pour impressionner la galerie : les zestes d’orange, les tomates séchées, la noix de coco râpée, et bien sûr, les incontournables châtaignes & marrons qui mettront tout le monde au diapason.

  • Les sauces et condiments

Miso, sauce soja, huile de sésame, algues : on peut faire confiance aux Japonais pour transcender le palais. En parsemer avec légèreté relèvera subtilement les plats sans altérer les saveurs traditionnelles de Noël.
Quelques gouttes de vinaigre balsamique, d’huile de noix, de sirop d’érable ou de miel font aussi des miracles.

C’est le moment de mettre en application les savoirs culinaires ingurgités par nos cerveaux en veille devant Top Chef cet hiver.

  • Les confits

Pour la cuisson, on enferme le cuit-vapeur à double tour dans le placard : une assiette de légumes à l’eau ne fera jamais rappliquer le Père-Noël. A la place, on utilise un grand plat que l’on tapisse d’huile d’olive et d’herbes fraîches, sur lequel on dispose les légumes avec quelques gousses d’ail et encore un généreux filet d’huile (nota bene : la maison ne fournit pas les cures minceur post-réveillon) : on recouvre de papier alu et on enfourne tout ça pendant environ 1h jusqu’à ce les légumes aient un peu bruni et donc… confit.

  • Les mousses

Point de purée pour réveillonner : on préfèrera s’émoustiller sur les mousses, nettement plus légères et gastronomie-friendly.
L’astuce : cuire puis mixer des légumes – par exemple des champignons – avec de l’oignon, de l’ail, de la crème de soja et du tofu nature, placer au frais pour que le mélange épaississe puis utiliser une poche à douille pour dresser sur des blinis. Effet “réception de l’ambassadeur” garanti.

  • Les terrines

Bien plus chic que le pâté, plus distingué que les rillettes : les terrines. Ca fonctionne avec n’importe quel légume mixé, pourvu qu’on y ajoute de l’agar agar qui va gélifier la préparation. Cette recette sur le blog de Naturalia est un très bon exemple.

C’est aussi le moment de mettre le paquet sur la présentation avec, par exemple, des étoiles de badiane, des branches de romarin séchées, des tranches d’oranges confites disposés avec parcimonie sur les assiettes pour un effet visuel flamboyant.

 

Vous voilà avec tous les ingrédients pour un Noël super bio, alléchant et étincelant… Qui ne vous laissera pas sur la paille (rapport à la crèche, pour ceux qui ne l’avaient pas ^^).

IDÉES CADEAUX : Durables – Responsables – Abordables

Blasé d’offrir des coffrets Sephora, des lots de chaussettes et des bons d’achat ?

Ça tombe bien, j’ai des idées de cadeaux mucho sympatico mais surtout des idées de cadeaux durables, responsables et abordables !

Retrouvez la vidéo de l’année dernière juste ici !

 

 

✘ DANS CETTE VIDÉO ✘

• Abonnement à un magazine / journal

(exemple : Mon Quotidien, Le Journal de Mickey, Pom d’Api, Tralalire…)

Montre Aglaïa *
-15% sur tout le site avec le code EPPC15

• Bague Aglaïa en plaqué or et onyx *

• Bague plaqué or Aglaïa *

Saveurs Vegan de Ellen Fremont

25 assiettes vegan de Marie Laforet

Libérées ! de Titiou Lecoq

• Mes vidéos sur les objets zéro déchet :

Faire du bon café version zéro déchet

Réduire le plastique dans sa vie de tous les jours 

Cuisine : Moins de déchets et plus d’économies

Salle de bain : Moins de déchets !

• Quelques bons articles sur les boutures :

Faire des boutures de plantes grasses 

Faire des boutures de Monstera

*placement de produit

Habiller son enfant de seconde main

vêtement bébé occasion pas cher écolo

Quand j’ai commencé à penser à l’équation bébé + vêtements la première chose qui s’est imposée  à moi telle une évidence a été :

PAS

DE

NEUF

!

(enfin on va nuancer un peu mais c’est pour planter le décor, hein, comme d’habitude… Et puis vous connaissez mon amour pour la demie-mesure…)

Je me revois encore, il y a 11 ans, submergée par les vêtements neufs, portés 1 fois ou 2, voire pire, jamais portés parce que…ben pas eu le temps. Les bébés et les enfants ça grandit vite. Très vite. (thanks Captain Obvious) Et acheter des vêtements neufs s’apparente quand même beaucoup à un énorme gaspillage d’argent et de ressources. Et ça on n’aime pas.

Heureusement on a aujourd’hui plein d’options pour court-circuiter le système ! Hashtag la rébellion. ✊🏼

LA RECUP’

Vous avez des amis/frères/soeurs/cousines/voisins qui ont eu un bébé récemment ou qui ont un enfant un peu plus âgé que le vôtre ? N’hésitez pas à leur demander s’ils ont des vêtements à vous donner, vous prêter ou à vous vendre à un tarif sympa ! En règle générale les gens le proposent assez facilement d’eux-même mais je crois qu’il ne faut pas hésiter à demander. Franchement ça emmerde tout le monde d’avoir 25 bodys et 17 dors-bien sur les bras et trouver un moyen de s’en débarrasser, croyez-moi, ça fait toujours plaisir !

LES BROCANTES

Là ça va valoir uniquement pour l’été et le début de l’automne puisqu’en hiver point de brocantes et autres vide greniers mais en étant un peu prévoyant on peut tout à fait en profiter avant l’arrivée de bébé (et continuer à en profiter les années suivantes). Nous par exemple on a acheté une grande partie de nos bodys (et quelques pyjamas/vêtements) en brocante au début de l’été avant même de connaître le sexe de notre bébé. Les prix sont mi-nu-scules (on a trouvé des fringues NEUVES pour 1 BALLE PIÈCE !), il y a souvent des lots et on peut même encore négocier.

Pour connaître les brocantes près de chez vous, hop, direction vide-greniers.org !

LES BOURSES AUX VETEMENTS

Dans toutes les villes de France et de Navarre il y a des bourses aux vêtements (souvent couplées à la puériculture, hop, d’une pierre deux coups) ! Ici encore c’est un super moyen de s’équiper à moindre coût ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site bourse-puericulture.org pour connaître les prochains événements prévus près de chez vous !

LES FRIPERIES ET DEPOTS-VENTE

Un système qui se démocratise de plus en plus ! Dans ces magasins on trouve des vêtements mais aussi souvent des jouets et de la puériculture, encore une fois d’occasion et à moindre coût ! En règle générale les tarifs sont un peu plus élevés que dans les brocantes ou bourses aux vêtements mais ça reste hyper intéressant et c’est souvent plus agréable que de farfouiller 2h dans un bac géant sur le trottoir de la rue de l’Eglise à Chantelle-Sur-Garonne !

LES VIDE-DRESSING ET DÉPÔT-VENTES EN LIGNE

Là attention c’est mine d’or power ! Personnellement je ne me suis fournie quasiment que sur ce genre de sites !

L’avantage premier c’est qu’il y a souvent une sélection faite en amont… De ce fait sur certains sites vous ne trouverez que des articles en excellents état (autrement dit : comme neufs !), des marques triées sur le volet, des photos correctes et si le site fait aussi « dépôt-vente » vous n’aurez qu’une seule facturation pour les frais de port !

Quelques adresses :

  • By Bambou : Aaaaaah ! J’ai trouvé tellement de vêtements géniaux là-bas ! Du côté des marques ça va du H&M/Zara jusqu’au Bonton, Jacadi etc. en passant par toutes les petites marques trop cool qui coûtent habituellement un bras de type Mini Rondini, Oeuf NYC… On trouve aussi un rayon accessoires/puériculture qui n’est pas hyper fourni mais on peut quand même y faire de jolies trouvailles si on a l’oeil et la patience ! Seul bémol, tous les vêtements ne sont pas stockés par le site… Du coup il m’est arrivé de mettre plusieurs articles dans mon panier et de me rendre compte au moment de commander qu’il fallait que je paye à chaque fois les frais de port séparément. Très rédhibitoire dans mon cas puisque acheter un petit legging à 5 balles et avoir le même montant de frais de port…bif bof. Mais certains articles sont « en stock » chez By Bambou, ce qui permet de regrouper les frais de port.

 

  •  Le Kids Market : Un vide dressing pour les enfants de 0 à 12 ans. Tout est en stock donc frais de ports regroupés si on commande plusieurs articles (yay !), les marques sont triées sur le volet donc pas de marques distributeur type H&M, Zara ou de marques comme Catimini, IKKS, Marèse mais du pointu type Bobo Choses, Imps&Elfs, My Moumout et du classique Jacadi, Bonton, Petit Bateau &co. Déjà testé, je valide à 100% !

 

  • Il Était Plusieurs Fois : Même principe pour les enfants de 0 à 8 ans. On y trouve de très jolies marques comme Poudre Organic, Bobo Choses, Finger in The Nose, Aden+Anaïs mais aussi du Zara, H&M, Petit Bateau… Et un peu de puériculture. Il s’agit d’un dépôt-vente donc les frais de port ne sont appliqués qu’une seule fois ! Et petit détail super cool à chaque commande ils indiquent la quantité d’eau et de CO2 économisés !

 

  • Little Panda : Pour les enfants de 0 à 12 ans. Encore une fois une sélection de marques très chouettes, des tarifs vraiment raisonnables.

 

  • Movesti : Dans la même veine que By Bambou la sélection est assez pointue et les marques très cool ! Très bon moyen de se procurer des pièces super chouettes mais qui sont habituellement vendues assez chères. Les tailles vont de 0 à 8 ans, la présentation est super chouette…et j’ai trop envie de tester mais je n’ai plus besoin de rien *pleure en silence face à l’océan*

 

  • Les Petits Phoenix :  Un dépôt-vente un peu concept où tous les articles sont d’occasion mais vendus sous forme de lots/petites tenues. Côtés marques on est sur du assez haut de gamme avec du Jacadi, Tartine & Chocolat, Bonpoint…

 

  • Percentil : un dépôt-vente super engagé ! Les vêtements sont stockés par le site (donc pas de frais de port qui s’accumulent) Ils vendent de l’enfant mais aussi de la femme, de l’homme, des sacs, des chaussures… Côté marques il y a un peu de tout : Benetton, Zara, Petit Bateau, La Redoute, Catimini, DPAM et j’en passe et les tailles vont de 0 à 16 ans ! Et en bonus track ils donnent à des ONG tous les vêtements qu’ils reçoivent mais ne correspondent pas à leur standards.

 

  • Vinted : Obviously ! Bien que ce soit un peu la jungle, que les photos laissent parfois…à désirer (!) et les marques bien souvent plutôt « bas de gamme » ça reste génial pour s’équiper à petits prix ! Beaucoup proposent des lots de vêtements et quand vous commandez plusieurs articles chez une même personne il est possible de faire une commande groupée et d’économiser encore un peu plus. Super bon plan aussi pour la petite puériculture !

 

  • Vide Dressing : Le site n’est pas hyper bien fourni côté babies et enfants et il s’agit surtout de marques très hauts de gamme comme Baby Dior, Burberry, Chloé (une robe taille 3 mois à 150 balles, quelqu’un ? Non…? Personne ?) ou des trucs du genre, ce qui fait que même d’occasion tu t’étrangles avec les tarifs mais ça reste moins cher que du neuf !

 

  • Vestiaire Collective : Même esprit que Vide Dressing, du haut de gamme et du luxe donc des tarifs très élevés.

Et reste ensuite les fameux Leboncoin, Ebay et compagnie… On trouve aussi des tas de lots vendus soit aux enchères soit une miette de pain !

Je n’ai pas listé tous les vide dressing et autres dépôts-vente qui existent sur le marché parce que déjà je ne les connais pas tous, que certains me semblent bif bof intéressants mais ça reste très perso donc n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les commentaires !

LE POINT PUÉRICULTURE

J’aborde assez peu le cas des accessoires de puériculture mais il va de soi qu’on peut trouver des tas de choses (voire tout ce dont on a besoin) de seconde main ! Pour les petits articles comme, exemple au pif, les écharpes de portage, vraiment, n’achetez pas neuf, c’est totalement inutile ! J’en ai trouvé une comme neuve à plus de moitié prix sur Vinted ! Et ça déborde (mais genre vraiment) d’offres donc il est quasi impossible que vous ne trouviez pas ce que vous cherchez.

Pour les articles + volumineux type poussette, vu le prix que ça coûte je ne saurais aussi que trop vous conseiller de jeter un oeil sur Le Bon Coin. J’ai trouvé la mienne (j’ai opté pour la Xplory de Stokke) TROIS FOIS MOINS CHÈRE à seulement quelques minutes de chez moi, dans un super état et pile poil le modèle que je voulais.

Pensez aussi aux dépôts-vente physiques et autres Emmaüs que ce soit pour les lits, les tables à langer, les commodes, les baignoires…

En bref si vous souhaitez vraiment éviter les achats neufs ou que vous avez un budget très serré pour vous équiper, n’hé-si-tez pas !

LES NUANCES

Bon comme toujours vous savez qu’ici on reste cool – bébé sinon j’te dirais bye byeoui j’ai un peu honte de ma ref’ -. Acheter d’occasion pour ses bambins c’est super, c’est génial, c’est super génial mais parfois…

C’est chiant.

Typiquement quand tu dois refaire toute une garde-robe parce que ton gamin n’a plus rien à se mettre sur le dos tu peux avoir envie de dire « va chier » et rentrer dans le premier magasin que tu croises pour refaire un stock de survie. Et ce n’est pas grave. Ou tu peux juste avoir un coup de coeur pour une pièce en particulier et l’acheter neuve. Ou tu peux aussi ne pas avoir le temps de passer des heures sur les vide dressings, dépôts-vente et autres Vinted, tout comme ne pas avoir le courage, tout comme ne pas trouver ce que tu cherches.

Typiquement nous on a réussi à constituer un bon, à la louche, 85% d’occasion niveau vêtements pour bébé grâce à des pièces récupérées ci et là, aux brocantes cet été, Vinted et certains sites mentionnés juste au dessus. Mais le jour où je me suis rendue compte qu’on n’avait quasi pas de pyjamas en taille 1 mois et qu’après avoir passé 1h sur By Bambou je me suis rendue compte que tout ce que j’avais trouvé était proposé par des vendeuses différentes et que ça allait me coûter le même prix en frais de port… Je suis allée sur La Redoute et j’ai commandé des lots de pyjamas.

En bref à un moment je pense qu’il faut aussi faire preuve d’un peu de bon sens et accepter que parfois, oui, l’achat neuf est bien plus simple et bien moins chronophage.

L’idée générale n’est donc absolument pas de diaboliser les achats neufs mais d’apporter un jour nouveau sur les vêtements (et accessoires) d’occasion et leurs énormes avantages aussi bien écologiques, qu’éthiques mais aussi économiques (parce que sérieux c’est QUOI les tarifs des trucs pour bébés ?! Arrêtez la drogue, les gars…).


J’espère que ce post vous aura inspiré et surtout qu’il vous aura donné des pistes intéressantes !

❤️