Tous les articles de Sandrine

Scones à la feta et aux herbes fraiches

Scones à la feta et aux herbes ©‎Fraise et Basilic

Bonne nouvelle. Dans exactement 2 jour c’est le printemps (et dans exactement 9 jours c’est mon anniversaire -je pose ça là-), et qui dit printemps dit welcome-back-les-aperos (je vous rassure on n’est pas non plus en complet sevrage des apéros pendant l’hiver, mais avouez qu’un verre avec le soleil qui vous caresse le dos et qui surtout ne se fait pas la malle à 17h30, ça a quand même plus de gueule). Et qui dit apéro dit trucs à grignoter, et bon, je pense qu’on est d’accord pour dire que le combo cacahuètes / saucisson a prouvé depuis longtemps ses limites.

J’ai découvert les scones sur le tard. J’en avais entendu parler par Camille qui avait l’air de vouer un culte déraisonné à ces petites choses (si vous ne la connaissais pas, filez voir son blog, cette fille est une pépite à elle toute seule), j’avais ensuite épinglé quelques recettes de scones sur Pinterest en me promettant d’essayer très vite (le piège avec ce truc, c’est que je dois avoir à date un peu plus de 5500 épingles, et bien sur quasiment QUE des photos qui donnent envie de dire « hé chéri, ce soir c’est moi qui cuisine »). Ma rencontre avec les scones a donc un peu tardé… La première fois, je n’avais pas pris trop de risques, j’avais opté pour les classiques scones au citron avec du mascarpone et de la confiture de cerises noires (OMG le combo confiture de cerises noires / scones / mascarpone on en parle ?) Hé les gars, vous auriez pu me le dire plus tôt, ce truc est dingue ^^

Aujourd’hui c’est une première pour moi en version salée (et autant vous le dire tout de suite ça dépote tout autant que la version sucrée), avec les herbes fraiches qui poussent sur ma terrasse et un peu de feta pour réveiller le tout. Voilà, voila, j’espère vous avoir convaincue que les scones c’est la vie et que si vous ne connaissez pas, il faut vite que vous testiez ça.

Scones à la feta et aux herbes ©‎Fraise et Basilic

[foodiepress]

Scones à la feta et aux herbes ©‎Fraise et Basilic Scones à la feta et aux herbes ©‎Fraise et Basilic Romarin ©‎Fraise et Basilic

Soupe de cresson aux amandes

Soupe de cresson aux amandes ©‎Fraise et Basilic

Ou l’histoire de la soupe qui ne souhaitait pas être prise en photo…

Jeudi 3 mars, 15h10, je décide de finaliser mon article de vendredi. La recette est écrite, la soupe est au frais depuis la veille, il ne reste « plus qu’à » mettre tout ça dans la boite. Vous me direz, j’aurai pu du m’y prendre plus tôt mais vous savez ce que c’est… le syndrome du « j’suis large, j’suis large… p*$%`* mais c’est demain » a encore frappé !

Je sors ma vaisselle, mes fonds, mes pousses de cresson, je mets en place le tout, j’enlève le cache de l’objectif et là, c’est le drame, il fait nuit. Je regarde ma montre pour être sure qu’une faille spatio-temporelle ne s’est pas engouffrée dans le bordel (désolée pour les oreilles chastes, mais je ne suis rarement très polie quand je me parle à moi-même…) il faut bien se rendre à l’évidence, il est 15h12 et il fait nuit (et dehors c’est la tempête…) #WTF ?

J’essaye tant bien que mal de sortir quelque chose, je pousse les ISO à fond, je murmure à mon reflex de me montrer que le demi million que j’ai déboursé pour l’acquérir est justifié (j’ai toujours eu le sens de la demi-mesure ^^), mais rien, tout est noir, impossible de prendre la moindre photo digne de ce nom. Je peste, je râle (je suis hyper bonne pour ça), je fais la danse du soleil (non, non vous n’aurez pas de vidéo), et là, le ciel s’éclaircit et à nouveau c’est comme si on était bien un jeudi de mars à 15h (#mercilesgiboulés).

Mars, sache le, si tu n’étais pas le mois de mon anniversaire (je pose ça là…), je te détesterais cordialement.

Soupe de cresson aux amandes ©‎Fraise et Basilic

[foodiepress]

Soupe de cresson aux amandes ©‎Fraise et Basilic Soupe de cresson aux amandes ©‎Fraise et Basilic

Madeleines sésame gingembre

Madeleine au sésame et gingembre ©‎Fraise & Basilic

Vous connaissez la plus grande angoisse de la blogueuse ? Moi oui, j’ai nommé, la panne sèche. Se réveiller un matin avec un look, une recette, un DIY à poster et ne pas savoir quoi en dire.

J’ai toujours aimé les blogs (celui de Coline en est le parfait exemple… et je ne dis pas ça parce que je suis dessus ^^), où les textes pesaient autant que les images, où l’on se régalait d’abord avec les mots avant d’en apprécier le reste. Des textes incisifs et mordants, drôles et décalées, de ceux qui font sourire, qui émeuvent ou qui révoltent.

Alors quand je me retrouve devant cette grande page blanche qui finira par être mon prochain article, parfois je bloque. Et aujourd’hui, je dois l’avouer, l’inspiration s’est faite la malle. Foutue pour foutue, je pourrais vous raconter que quand vous lirez ces lignes je serai en train de goûter aux joies de la Dolce Vita dans les rues de Rome avec mon amoureux (et aux pizzas / glaces / pasta et autres réjouissances…) (bonheur, bonheur), mais vous comprendrez alors qu’à parler de Rome et de madeleines au sésame dans le même article, on risquerait fort de me reprocher -à juste titre- d’avoir voulu broder pour broder.

Alors comme je ne suis pas très bonne en couture, je vais retourner à mes valises en vous laissant avec cette recette classique un brin revisitée et vous donner rendez-vous dans 15 jours (j l’espère un peu plus inspirée).

Madeleine au sésame et gingembre ©‎Fraise & Basilic

[foodiepress]

Madeleine au sésame et gingembre ©‎Fraise & Basilic  Madeleine au sésame et gingembre ©‎Fraise & Basilic Madeleine au sésame et gingembre ©‎Fraise & Basilic