Boire du café, c’est écolo ou pas ?

*vidéo en partenariat avec Araku Coffee*

I’m back avec mon acolyte green, Camille ! Aujourd’hui on parle de l’impact écologique du café… Une question qu’on se pose finalement assez peu souvent !

Est-ce que boire du café est écologique ? Qu’en est-il de l’éthique ? Des alternatives green, ça existe ? On vous dit tout !

#teamcafésinonjemeurs

♥ LOVE SUR VOUS ♥

 

 

• Ma vidéo  » Faire du bon café version zéro déchet« 

 

8 commentaires sur Boire du café, c’est écolo ou pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Salut Coline,
    Je ne veux pas du tout gâcher la fête, mais il me semblait important de faire une petite précision. J’ai appris il y a peu que l’agriculture biodynamique a été fondée par Rudolf Steiner (c’est en toute transparence sur leur site), fondateur de l’anthroposophie. Je t’invite, si tu ne connais pas à aller voir ce que ce groupe (qui selon certains observateur présente des graves dérives sectaires) promeut.
    Je suis très touchée par le sujet de cette vidéo, comme toi : le commerce équitable et le respect de la terre et des êtres qui vivent dessus m’importent énormément, et tous les jours j’essaie d’en faire un peu plus. Mais je pense que malheureusement que ce « milieu » est gangréné par des pratiques pseudo-scientifiques et leurs gourous assoiffés de pognon (quand on voit les exposants du salon paris-nature par exemple, il y a des quoi se poser des questions).
    Je m’égare !
    Quoiqu’il en soit, j’aime beaucoup ton travail, aidons-nous les uns les autres !
    Tout mon soutient,

  2. Sans café, perso, je meurs avec un travail qui me prend 10h par jour dans le domaine de la traduction et des jumelles de 9 ans, mais ayant vécu en pays anglo-saxon, je préfère le café au plongeoir style Bodum jus de chaussette qui est bien moins fort et néfaste que l’expresso (j’ai horreur de ça, je trouve que c’est dégueu). Les britanniques en boivent toute la journée et n’ont pas de palpitations! Il en va de même pour le thé, c’est mug après mug et pipi toutes les 5 minutes. Mais il faut prendre du bio, car c’est évidemment bourré de pesticides, mais le problème c’est que plus c’est vert, plus c’est cher.
    En plus ça évite cette vaste supercherie des nespress* et dosettes polluantes non bio-dégradables.

    Sinon je suis une accro à la Ricoré (eh oui, je suis l’amie Ricoré) qui est nettement moins forte et bourrée de magnésium que je prends avec un peu de Xylitol ou du sucre bio complet issu du commerce équitable et j’arrive à ne pas ressembler à un ragondin en fin de vie ou un raton laveur avec ces valises sous les yeux…
    Il est dur de ménager la chèvre et le chou, mais je suis #TeamCofee tant que cela reste raisonnable, mais il faut savoir d’où provient le café pour ne pas bousiller la planète, car j’éduque mes enfants dans le respect de notre chère Terre et des conditions de travail dans lesquelles les personnes qui fabriquent les produits que nous consommons ne sont pas traités par des esclavagistes!
    Vive le commerce équitable et vive la transparence sur ce que nous consommons. Ne laissons pas une poubelle à nos enfants et pensons à leur avenir.
    Merci de cette vidéo, il est rassurant de voir que je ne suis pas la seule à m’inquiéter pour notre planète et à me poser ce genre de question.

  3. Je bois depuis au moins 6 ans du café issu de micro ou nano torréfacteurs. Lancé par stumptown en oregon. Derrière eux, plein de marques (blue bottle, intelligentsia…) se sont lancées avec les mêmes exigences que Araku dont vous parlez.
    Je bois Verve coffee en ce moment et c’est une super marque ! je précise que je vis aux usa en californie d’où vient cette marque (« locale »)… Je vais m’en faire des stocks pour rentrer en France. Je testerais araku en France !

  4. J’ai vu ta vidéo, et je l’ai trouvé très intéressante. Tu avais fait une collaboration, il y a quelques mois il me semble justement pur du café, et j’avoue que je n’avais pas compris la démarche, sachant ton engagement écolo. Celle-ci me semble bien plus logique.

  5. On n’arrête JAMAIS le café ! C’est ce qui me fait tenir au quotidien, son goût, son odeur, sa texture, j’adore ! Mais changer les façons de consommer mieux, oui… Comme pour tout !

  6. On peut me retirer le chocolat… à la rigueur les burgers. Mais pas le café… je meurs au bout de 48h, sans une bonne tasse. Je l’achète en grain, et j’ai investi dans une machine avec broyeur, c’est assez génial et ça fait un café vraiment aux petits oignons :) en plus je recycle le mare de café pour mes peelings ou autre. bref c’est génial.

    Merci infiniment pour cette découverte, je vais voir cette marque de plus prêt !