Cradle to Cradle

[en partenariat avec Wolford]

Je me demande souvent si c’est parce que j’ai souvent le nez dedans mais depuis 1 an j’ai l’impression qu’il y a tellement de lignes qui sont en train de bouger dans l’industrie de la mode ! Entre les prises d’engagements, les marques éthiques qui se multiplient, les innovations et j’en passe j’ai un peu l’impression d’avoir 8 ans et d’être lâchée dans un magasin de jouets !

Aujourd’hui je viens donc vous parler d’une de ces innovations qui m’éclatent littéralement : la gamme Cradle to Cradle de Wolford.

Le principe est simple, laisser de côté l’économie linéaire (celle où le produit termine à la poubelle, grosso merdo) pour se tourner vers l’économie circulaire !

La marque a donc sorti 4 pièces à base de matériaux ultra technologiques comme le Lenzing Modal ou encore le Infinito by Lauffenmühle (ouais je sais on dirait des héros Marvel) qui ont du demander à peu près 600 ans de recherche pour être développés et qui sont toutes…wait for it… BIODÉGRADABLES !

*insérer fanfare de 14 juillet*

Et je vous laisse imaginer que c’est là, où, dans mon cerveau, quelque chose a explosé.

Puisque pour vous expliquer un peu mieux le concept, non il ne s’agit pas d’enterrer son legging Wolford usagé au fond du jardin. Une fois qu’il est arrivé au bout de sa vie, le petit legging, il suffit de le retourner au magasin Wolford le plus proche (de recevoir une réduc’ de 10% au passage) qui va ensuite s’occuper d’envoyer le tout dans des stations de compostage industriel. Et ton legging va se dégrader tranquillou Jean-Loup pour terminer par devenir un bon vieil engrais pour la planète, au même titre que les feuilles d’automne ou qu’un trognon de pomme.

La gamme se compose donc de 4 modèles : un legging, un col roulé à manches longues, un débardeur et un tee-shirt à col montant (tu sais le truc qu’ils portent toujours dans les séries américaines).

Des modèles très basiques, certes, mais je trouve qu’ici ça a tout son sens puisque l’idée de ces pièces est justement d’être de bons basiques et d’être durables ! Et alors côté confort mais co-mment-vous-dire ? J’aurais rêvé d’avoir le legging durant ma grossesse ! Il est très stretch, taille haute, la matière est toute douce et omagad je pourrais littéralement passer ma vie dedans !

En bref je suis plus que conquise ! Alors certes ce n’est pas encore demain que tous nos vêtements pourront être transformés oklm en compost mais je me réjouis tellement de voir ce genre d’avancées et que les marques décident enfin d’investir dans la recherche et l’innovation !

Et comme je dis souvent à mon mec : c’est quand même cool le futur ! 😎

Gamme »Cradle to Cradle » / Wolford

| Je porte le top et le legging Aurora |

26 commentaires sur Cradle to Cradle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pas sur que le futur qui nous attends soit si cool que ça… :/ Mais c’est une super innovation, a voir si cela se développera à grande échelle un jours. Merci pour la découverte :)

  2. Eh mais comme ça a l’air confortaaaaaaable !!!
    -> pour le prix, ça peu. oui, il y a la recherche derrière, le compost touçatouça, j’adhère à 1000%. Mais… 100€ minimum ? what ? qui peut se permettre des trucs pareil pour des basiques ?!
    En espérant que ce soit comme les écrans plats. Au départ, c’était 10 000 boules la tv. aujourd’hui, c’est 200.
    dommage, la planète a besoin de changement maintenant :(
    merci cependant pour le partage !

    1. Ah ben tiens je me posais la question un peu avant dans les commentaires… 😅 Perso j’ai du mal à imaginer comment ça pourrait rester éthique avec des tarifs divisés par 10… Car qui dit tarifs divisés par 10 pour le prix final dit salaires divisés aussi, matières premières de moindre qualité aussi peut-être… Donc bye bye l’éthique et la qualité, on revient au point de départ, non ? 🤔 Perso je trouve justement que les basiques sont ce pour quoi on devrait vraiment investir. Un legging noir ou un bon jean c’est typiquement les trucs vers lesquels je vais plus avoir tendance à investir en me disant « je peux le porter souvent et avec tout », c’est un bon investissement en somme ! Après je comprends que certains préfèrent investir + dans une pièce originale, j’imagine que c’est une question de point de vue…et de style ! ☺️

  3. Super intéressant. Effectivement les choses bougent tant dans la mode éthique et dans la consommation naturel en général. Et ça fait vraiment plaisir et ça donne esppir en l’avenir car on a l’impression qu’il y a de plus en plus de personnes qui prennent conscience. Merci pour ton article

  4. Wooww l’idée est chouette ! Je voulais me ruer sur le legging justement, étant enceinte je ne trouve presque rien de confortable, et quand je clique sur le lien… 120 boules le legging !!! **pleurs** qui peut s’offrir cela… je sais bien sûr tout ce que cela implique derriere et je le respecte. j’espère qu’un jour cela sera accessible à Mr et Mme Tout-le-monde, car l’idée est belle.
    Merci!

    1. J’espère aussi… Même si je vois mal comment « l’éthique » peut rester éthique si ça devient tout à coup du prix Zara & co 🤔Il y a une vraie réflexion à mener !

  5. En regardant la compo, je vois polyester et elastane… c’est biodégradable ça ? Est ce que c’est pas comme les brosse à dents en bambou soit disant biodégradable alors que les poils en nylon ne le sont pas? À force, d’être greenwashées on en devient méfiante, peut-être un peu trop c’est vrai!

  6. J’ai vraiment très envie de me trouver des fringues éthique pour enfin délaisser la fast-fashion. Le gros problème c’est la thune. Personnellement je ne peux pas acheter un petit débardeur bretelles à 95€ 😂
    C’est dommage (et surtout frustrant) de devoir vendre un rein pour acheter une jupe ou un sac éthique.
    En tout cas le concept est top et j’espère pour eux que a va marcher !

    1. Oui c’est clair que c’est souvent frustrant 😓Et dommage que ce ne soit pas à la portée de toutes les bourses mais en même temps il faut aussi montrer (et je pense faire entrer dans les esprits) qu’on ne peut pas fabriquer de l’éthique, de l’innovant, de l’écolo etc. aux même tarifs que la fast fashion.
      En fait c’est terrible parce que la FF a complètement biaisé le game avec ses tarifs complètement cassés 😞

      1. Je pense qu’ils ont aussi biaisé notre façon de consommer. Pour le prix d’un legging on peut en avoir 12 (c’est une image, hein :) ) issu de la fast fashion. Mais en avons nous besoin de 12 ? 🤔
        Il faut parfois se poser la question de la qualité (éthique, écologie,…) plutôt de la quantité.
        Même si ce n’est pas toujours facile, j’essaye d’appliquer ce principe quand j’ai envie de faire un peu de shopping :)

  7. Le concept est super intéressant mais les prix sont vraiment décourageants… Il faut vraiment avoir un méga pouvoir d’achat pour se permettre un legging ou un teeshirt à plus de 100€…
    Bonne démarche et produits innovants, mais l’effort n’aura probablement pas l’impact escompté à cause du coût – un jour on y arrivera, un jour! *optimisme forever*

  8. Oh Coline, toi seule sais mettre du soleil dans ma journée (même lorsque la tempête gronde dehors, ambiance fin du monde en ce lundi après midi) ! Quelle bonne nouvelle et quelle innovation de dingue, j’adore les produits Wolford qui sont d’une qualité juste de ouf mais si en plus ils créent une gamme qui tient compte de notre jolie planète, je dis AMEN!!!!
    Merci pour ce partage et bravo pour cette collab, j’applaudis :-)

  9. Oui c’est un peu cher mais j’ai acheté un seul collant cette année, un woolford justement, je le lave régulièrement et il est toujours nickel ! Donc ça valait le coup de dépenser 40 euros plutôt que x collants à 5 euros qui finissent toujours par trouer

  10. Et ce qui est encore plus cool avec Wolford, c’est que leurs collants au final… ne se trouent jamais et ne s’usent pas d’un iota 😍

    J’ai 23 ans, ma mère a investi pour moi quand j’en avais 17 et je porte toujours les mêmes depuis la première hehehe

    Alors 30 balles la paire, ça fait cher, mais quand tu penses que j’achetais (enfin maman….) une boite de trois à 1,5€ tous les 10jours, ben tu remercies Wolford pour la qualité et donc pour la planète, parce que pas sûre qu’un jour ils s’usent hehehe

    (ok j’avoue, j’ai troué une paire parce que j’ai foutu une clope dessus… m’enfin même les Top Budget auraient pas résisté haha)

  11. J’aime énormément le concept et merci beaucoup de nous le faire découvrir. Toute fois j’ai l’impression que l’interêt des photos n’est pas principalement de montrer les habits mais tes tatouages, bijoux ou autre qui ne sont pas le sujets de l’article… Ce n’est qu’une impression ;)
    Merci encore pour la découverte, j’adhère à tes valeurs.

  12. Il était évident qu’il y aurait des commentaires sur le prix…
    Moi qui parle d’éthique quotidiennement sur mon blog et ma chaîne je reçois régulièrement ce genre de remarques, tout à fait légitimes par ailleurs car OUI c’est un budget. Mais j’évoque souvent le moi d’avant, le moi d’avant c’était celle qui se ruait chez Zara pour s’offrir 2 pulls et qui ressortait avec 100 balles d’achat (pour 2 pulls oui) et qui, après les avoir portés quelques fois, puis quelques passages à la machine, se disait : sérieusement, 50 balles le pull et ils se tapent des bouloches de l’enfer ? Et les conditions derrière on en parle? Et les désastres écologiques?
    Alors j’ai eu une vraie révélation, j’me suis dis que c’était pas possible
    Alors maintenant, je ne m’achète plus de pull chez Zara, je m’achète un BEAU PULL éthique
    A 100 euros ou un peu moins tout dépend la marque vers laquelle je me tourne
    Alors OUI je n’aurais qu’un pull, mais qui aura été fabriqué dans de belles matières, dans de TRES BONNES conditions, proche de chez moi ou au mieux pas trop loin genre en Europe, où les personnes qui se cachent derrière la marque agissent en toute transparence et utilisent des matières écologiques…
    C’est sûr que sur le coup, t’as l’impression de laisser ton rein pour un pull, mais quand tu sais que ça ne détruit ni ta planète ni des vies derrière
    Est ce que ça ne vaut pas le coup finalement?
    C’est une véritable réflexion qu’il faut se poser et dans tous les cas être en paix avec soi-même.
    Moi j’ai fais mon choix et je le vis beaucoup mieux ainsi
    En tout cas, merci pour la découverte, c’est ultra coooool ! <3

  13. Tout est questions d’équilibre encore une fois.
    120 boules un legging, on ne vit clairement pas sur la même planète! Et même si j’avais les moyens, pas sûr que je mettrais ce prix là. De là à comparer avec des boîtes de collant à 1bal50 les 3, c’est disproportionné! ^^
    Mais envisageons un prix divisé par 2, avec un legging à 60€ (ce qui est déjà pas mal cher!) je pense que le/la client.e lambda s’y retrouverais mieux.
    Clairement la FF à biaisé le game, effectivement, les gens ne savent plus la vraie valeur des choses. Un tee-shirt h&m à 2bal, c’est pas normal mais un tee shirt à 100€ ça reste impossible à envisager (pour moi en tout cas) aussi.
    Belle journée à tous :)

    1. Et surtout Bravo pour l’innovation quand même (j’avais oublié de le dire!). Se sont des nouvelles comme ça qui font dire que (certaines) choses vont dans le bon sens! :)

  14. C´est de la super nouvelle ça ! Je suis fan de Wolford depuis 2 ans, depuis que j´ai acheté ma 1ere paire de collants chez eux- je passe mon temps à les porter-laver-reporter depuis 2 ans et toujours pas de trou !
    Je mets des sous de coté pour ces articles du coup.
    Je ne vois pas le probleme avec le prix…Certes on ne peut peut-etre pas s´offrir ça tous les jours mais c´est un investissement car ces pieces durent plusieurs annees.

  15. En fait ce qui est décourageant avec ces prix c’est que cela oblige pour les bourses petites et moyennes à réduire considérablement le nombre de vêtements achetés.
    Personnellement cette année, j’ai beaucoup d’habits qui avaient une dizaine d’années qui commençaient franchement à ne plus ressembler à rien donc j’avais 7 ou 8 nouveaux trucs à acheter et clairement je peux pas me permettre de claquer 800 boulles en un jour, il faudrait que j’étale ça sur une année minimum sauf que j’en avais besoin maintenant de ces vêtements. J’ai fait du mieux que je pouvais, j’ai cherché en friperie, sur vinted, lors des soldes mais j’aurai pas pu acheter de marques éthiques plein pot.
    La mode éthique c’est vraiment un mode d’achat à implanter ultra lentement chez soi si on veut pas se ruiner.

  16. Entendons-nous sur les termes. Ce n’est pas ça l’économie circulaire. Ici on a un déchet moins polluant, certes, mais un déchet quand même. Et on part de matières neuves et d’un produit neuf. L’économie circulaire c’est utiliser, réutiliser, réparer remettre en circulation des objets qui peuvent l’être au lieu de les jeter à la poubelle, et au lieu de vendre des choses neuves à la place…