Survivre au post-partum

Deux mois après mon accouchement je viens vous raconter ce qui a été totalement indispensable à ma survie en cette rude période !

#IWILLSURVIVE

♥ LOVE SUR VOUS ♥

 

✘ JE PORTE ✘

• Casquette sans marque

• Sweat Zoe Karssen (ancienne co.)

 

 

✘ DANS CETTE VIDÉO ✘

• Gaine Belly Bandit

• Serviettes « maternité » Natracare

• Serviettes SilverCare

• Culotte de règles modèle « cheeky » Thinx

ma vidéo sur la culotte Thinx

• Culotte de règle Fempo

La vidéo de Marie sur les culottes Fempo

—————————————————-

77 commentaires sur Survivre au post-partum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’aurais pu signer cet article !!! C’est exactement ça !!! Bravo !!!
    Oui il ne faut pas se mettre la pression !!!
    La ceinture gaine ou culotte gaine sont d’une aide gigantesque il faut le dire !!! C’est vrai on se sent vide et flottante après avoir accouché et c’est assez horrible ! On ne parle jamais de tout ça !!!
    Il y a un truc qui m’a sauvée aussi c’est les protections de soutien-gorge en coton quand on allaite … encore du glamour mais trop pratique !
    Et tellement oui aussi pour le shopping post accouchement, quelques semaines après ça fait du bien de s’offrir un vêtement, et aussi le rv chez le coiffeur je trouve !
    You are a survivor Coline, tu as passé le cap !!! Hip hip hip hourra ! Nous les femmes on est trop fortes !!!
    Et plein de courage à celles qui sont en plein post-partum : ça s’arrête plus vite que ce qu’on imagine !!!
    LOVE !!!

    1. Ah oui, les coussinets d’allaitement ! J’en ai aussi utilisé mais bon, 1 fois sur 2 j’oubliais et au bout d’un moment je me suis résignée à être régulièrement l’équivalent d’une flaque de lait 😅

  2. Hello !
    Merci pour cette honnêteté sur le post-partum. On nous prépare vraiment pas assez sur l’après accouchement…

    La gaine a aussi été une révélation et j’en parle à tout le monde.
    Le problème c’est que lorsque tu accouches en pleine canicule, tu as déjà l’impression que tu vas crever tellement t’as chaud avec les hormones, alors en rajoutant la gaine, tu risques réellement de mourir de déshydratation tellement t’es en susu !

    Sinon, je rajouterais bien une écharpe de portage aussi. Comme ça tu peux sortir facile avec ton lardon dedans, il peut teter et roupiller tranquillou et tu te sens pas obligé de rester enfermer chez toi. Moi ça m’a donné l’impression de retrouver une petite liberté et de ne pas être qu’un corps qui sert à nourrir un mini-moi affamé.

    Bonne journée !

    1. J’ajouterais effectivement aussi l’écharpe de portage dans les trucs indispensables pour survivre: bébé allergique et en pleurs H24 de 3 semaines à 4 mois ici (avant le bon diagnostique) et ça a été le seul moyen pour nous de l’apaiser, de soulager sa souffrance et de ne pas craquer nerveusement.

    2. Mais l’écharpe… LA.VIE. 😱❤️Pour ma fille j’avais un vieux porte-bébé pourri mais dans la globalité elle dormait très bien « seule »… Mon fils par contre c’est une autre histoire et sans l’écharpe je pense que je me serais foutue en l’air 😅

  3. Merci pour cette vidéo sans doute très vraie (je suis NULLIPARE – j’adore ce mot, il me fait penser à Nénuphar, ce qui n’a rien à voir), mais mon dieu ça ne va pas m’aider à trouver l’envie d’avoir un enfant…! J’ai 28 ans, je suis en couple depuis 9 ans, et mon conjoint de 30 ans souhaite un enfant dans les prochaines années… hum hum… au moins j’appliquerai tes conseils pour rendre cette période HORRIBLE (comme tu le dis) plus acceptable. Je n’arrive juste pas à comprendre pourquoi on voudrait s’infliger ça. Alors que la vie est si cool quand on n’a que soi à gérer, faire les voyages que l’on veut etc… j’aimerai juste comprendre ce qui motive les femmes à concevoir, pour l’instant je n’y arrive pas :/ Et j’aimerais beaucoup en avoir envie comme beaucoup de filles autour de moi ! Car je ne veux pas perdre mon chéri qui ne conçoit pas sa vie sans enfant :)

    1. Je compatis, 32 ans ici, bientôt 33 et je n’ai vraiment pas envie d’un enfant (la vie avec enfant mais aussi la grossesse et l’accouchement).
      Et pareil que toi, mon conjoint depuis plus de 10 ans en veut aussi.
      Je n’ai pas l’envie, ni la force, de le quitter et lui non plus, mais c’est dur pour l’un comme pour l’autre.
      Et plus je vois mes ami.e.s avec leur enfant, plus ça me conforte dans ma non envie.
      Je trouve leur vie compliqué et difficile.
      La plupart me répondront que oui c’est difficile mais que ça vaut le coup, sauf que les bons côtés ne m’attirent même pas, donc bon.

      Merci en tout cas Coline, de parler de la réalité de l’après.
      Je trouve que ça commence à changer et que les femmes en parlent plus honnêtement et plus librement qu’avant mais il y en a encore qui tombent de haut (je me souviens d’une copine qui m’a sorti « ben c’est dur en fait, c’est pas que du bonheur comme on dit »… oui enfin ça fait un petit moment qu’on entend autre chose!).

      1. Mais oui c’est tellement important de libérer la parole des femmes à ce sujet ! C’est tellement horrible de croire que tout va aller oklm comme sur des roulettes et de se retrouver face à toutes les difficultés qui peuvent survenir. On a tellement vite fait de se sentir faible ou comme une merde parce que « les autres elles ont l’air de s’en sortir les doigts dans le nez ». Après on vit toutes les choses à notre manière mais, merde, dans la globalité ça reste une période très difficile ! 😆

      2. Merci Carole pour ta réponse à mon message…! Moi aussi je trouve que la vie de parents n’est pas simple… Personnellement j’espère quand même changer d’avis ou être frappée un beau jour par LE DECLIC (car selon quelques tantes il se pourrait que je me réveille un jour avec l’obsession d’être enceinte en tête… je reste sceptique pour l’instant – AKA encore une fois « pourquoi voudrait-on infliger ça à notre corps » ^^’)
        Et quand je m’imagine dans 15-20 ans, j’avoue que j’imagine une famille à mes côtés, alors bon, faudra bien s’y mettre. Mais pour l’instant c’est clairement à reculons et si je tombe enceinte je serai très malheureuse et angoissée !

    2. Il faudra que je pense à parler de tous les bons côté aussi, à l’occasion 😅 C’est très personnel le désir d’enfant mais écoute moi je trouve ça incroyable déjà de réussir à fabriquer un être humain complet ! 😱 Et pour le reste c’est une façon de voir les choses et d’appréhender la vie… Pour moi les enfants ne sont un frein à rien, c’est juste un gros bonus d’amour et de joie même si, on va pas se mentir, ce n’est pas non plus évident tous les jours. Après il y a des personnes pour qui ce n’est pas envisageable de ne pas avoir d’enfants et d’autres pour qui ce n’est pas du tout nécessaire. Je pense que le mieux reste de s’écouter ❤️

      1. « Fabriquer un être humain complet » hahah oui c’est clair c’est prodigieux (mais en fait ça dépend des fois… roh c’est moche ça, vilain humour noir !), merci pour ton message Coline, et merci pour tout ce que tu fais au quotidien :p toi aussi t’es un gros bonus de joie dans la life ! :D
        See you peut être au Hellfest…

    3. Je te comprends tellement ! J’ai 33 ans et mon mari 38, 15 ans de vie commune, plus de 10 ans qu’il avait envie d’un enfant, et pas moi. Éducatrice responsable d’une crèche, les journées me suffisaient… Et ma chère liberté, physique, mais surtout mentale (pas du tout envie de m’inquiéter tout le temps pour quelqu’un, qui en plus dépend de moi) était trop importante. Et grosse grosse peur de l’accouchement. Puis un jour j’ai arrêté la pilule pour me libérer de tout ce bazar hormonal, en me disant que je n’avais tellement pas envie d’enfant que ça n’arriverait sûrement pas, ou que ça mettrait 10 ans (la naïveté de la meuf). Bon ben 2 mois après j’étais enceinte, et effectivement pas du tout prête. J’ai été moralement au fond du gouffre les 3-4 premiers mois. Puis le hasard a fait que j’ai rencontré un kiné, puis une ostheo, puis une généraliste, puis une kinesiologue, qui m’ont tous soutenue et fait du bien. Ne m’ont pas jugée et m’ont aidée à comprendre que tout le monde n’est pas obligé de bien vivre cet état de grossesse, et que c’est même plutôt courant. Que c’est normzl d’avoir peur. Ils m’ont tellement aidée que les 5 derniers mois ont été top et que je suis arrivée en salle d’accouchement plus détendue du slip que jamais. C’était en fait juste après le pire, comme l’explique très bien Coline ! Par contre, moi qui ne voulait pas vivre ça, je m’en suis beaucoup voulue de ne pas l’avoir fait avant. C’est inexplicable, tout ce que je sais c’est que C’est beaucoup trop d’amour, on est pas prêt à ça. J’ai accouché le 1er décembre dernier, et chaque jour je me demande comment j’ai fait pour vivre avant sans ma fille. Elle révèle le meilleur de nous, nous a fait nous aimer plus fort encore, et surtout j’ai découvert l’amour inconditionnel pour cette petite personne. Je faisais partie de ceux qui pensent qu’on peut vivre sans enfants et qu’on est pas nés pour souffrir atrocement d’un accouchement (Même si c’est moins pire que ce que j’avais imaginé). Maintenant je suis persuadée que chacun devrait pouvoir connaître ces émotions si particulières. Et quand maintenant j’entends mes potes tenir le discours qui était aussi le mien avant, je me dis (dans ma tête…) qu’ils ne seront jamais riches de ça. Je remercie chaque jour mon mari d’avoir insisté toutes ces années, et je me félicite d’être sortie de ma zone de confort. C’est sincèrement tout le mal que je vous souhaite !

      1. (j’ai l’impression que mon commentaire n’a pas été publié alors je recommence)

        MERCI MATH pour ton commentaire ! Il m’a mis les larmes aux yeux ! Tu me confortes tellement…
        Ici aussi je n’ai pas envie de m’imposer cette charge mentale qui est de s’inquiéter pour un petit être (je m’inquiète déjà bien assez pour mon conjoint-mon père-ma mère-mon frère…)
        Si jamais je change d’avis ou que la vie décide d’en faire qu’à sa tête, j’espère croiser les praticiens que tu as connus, ils ont dû être d’un soutien formidable ! Félicitations pour ta petite puce et je vous souhaite tout le bonheur possiiiiible !

    4. Je me retrouve dans ce que tu dis…
      Sujet intéressant : la difficulté de choisir entre satisfaire l’équilibre du couple (faire un bébé pour que le conjoint, et peut-être soi-même qui sait, soient heureux) ou écouter sa propre voix et ne pas concevoir si on n’en a pas vraiment envie.
      J’ai choisi de faire plaisir au conjoint, en sachant que j’allais l’aimer mon bébé et m’en occuper à 200%. Mais je n’ai pas honte de dire que je prône un monde où les naissances seraient moins nombreuses.
      D’abord que les filles soient fortes et résistent à la pression sociale si elle ne souhaitent pas d’enfant. Et parce qu’il ne faut pas se leurrer, le monde devient un embouteillage pollué et le climat de plus en plus chaud n’arrangera rien.
      Ce n’est pas très optimiste mais c’est mon avis, on est trop nombreux sur cette planète !

  4. Merci pour cette vidéo!
    J’accouche dans un mois du 2eme gnome, et l’expérience du premier va bien me servir…

    Je rajouterai dans les indispensables :
    – ta mère ou ta belle mère, ta voisine, ou n’importe quel retraité nostalgique des bébés.
    Pour te faire tes courses, te faire a manger, passer à la pharmacie pour la 20ème fois, te surveiller Atilla quand tu prends ta douche, te dire que ton bébé est très beau (surtout si c’est faux), te promettre que les coliques disparaissent rapidement !
    – et effectivement oublier tes convictions écolo pendant qqes mois ! Parce que sans picard je suis d’accord que tu crèves 😂😂😂

    Super blog, et félicitations pour cette naissance!

  5. Salut la belle,

    Je tiens à préciser que dans mon couple, nous avons tous les deux le choix d’une vie « sans enfant » (ce qui ne veut pas dire qu’on ne les aime pas, selon certaines personnes de notre entourage « amical »… bref).
    Mais je connaissais déjà cette période « post partum » qui est finalement comme tu le dis, un « retour de couches » (?) : le corps qui se remet (difficilement) en marche.

    Et après cette vidéo, notamment concernant les semaines de saignements abondants et je suppose « irréguliers » et autres dérèglements physiques et physiologiques, tu es en droit de te poser la question : mais comment font ces célébrités pour réapparaître au bord d’une piscine, à la plage, au boulot, après moins de temps que ça ?

    Je trouve que c’est bien d’avoir fait cette vidéo, car je pense qu’on n’a pas ce genre de réponses aussi précises et « cash » ailleurs ;)

    Bises, et belle continuation à toi la miss :*

    1. J’allais dire « elles portent des tampons ? » mais quand tu as accouché par voie basse euh… à priori les tampons tu oublies pendant un moment 😐Donc je n’en sais rien… Et pour le reste je pense que ça demande beaucoup, beaucoup, beaaaaucoup d’efforts !

  6. Après mon premier je me souviens de mon horreur à la découverte de cette période de post partum… dont on s’était bien gardé de me parler! Cette impression de n’être plus soi même si physiquement ni moralement c’est très très déstabilisant!
    Et puis bizarrement après pour les autres (oui j’en ai eu 12) (non juste 3 en fait), je l’ai assez bien vécu. Je le savais. J’avais congelé plein de plats maison enceinte, et c’était trop bien pour après. J’avais prévu de déléguer plein de choses (lessives/ repas/ trajet école) et puis finalement je n’en ai pas tant eu besoin, juste savoir qu’on a un filet au cas où, parfois ça suffit finalement!
    Par contre les 3 fois quand mon chéri a repris le boulot (il a pris 1 mois à chaque fois), là ça a été le gros contre coup! Mais bon ça passe hein!

  7. Que de très bons conseils ! J’ai accouché il y a 2 mois également. Ma mater nous à file une gaine en tissus des le retour en chambre c’est vrai que c’est top. En revanche moi j’ai vécu une phase pas facile qui arrive rarement j’ai accouché à 1h du mat et le lendemain matin ( le même jour donc ) jetais plus mince qu’avant d’être enceinte.. J’avais galère à prendre du poids ( en me goinfrant pourtant ) j’etais qu’a +9 et mon.bebe de quasi 4kg sorti eh bah jetais vide vide vide et sans forces. On a beau m’avoir dit tout le long  » oh mais génial ça vous fera moins de kg à perdre  » ou me féliciter carrément le lendemain à la mater  » oh mais bravo vous avez déjà tout perdu  » et bah sérieusement chut je m’en fiche d’être mince là en vrai je suis maigre et j’ai aucune idée de comment on reprend du poids et j’ai l’impression que je vais jamais m’en sortir. Mais le plus important finalement dans toute cette période pas facile c’est de se dire  » ça ne va pas durer , tout passe » et c’est vrai on oublie le bebe se met à dormir et on reprend des forces quand même ! La seule chose qui passe pas c’est l’immense sourire qu’on a en matant son mec et son bébé

    1. Ta dernière phrase ❤️ Et ah purée, j’ai connu ça pour ma fille… 9 kilos pendant ma grossesse, en 3 jours j’avais retrouvé mon poids avant grossesse et après ça j’ai perdu quasi 10 kilos de plus 😶J’ai mis des années à retrouver mon poids « normal » et je me sentais aussi super faible et fragile… Je pense que la fatigue, le stress, le manque de sommeil ont beaucoup joué. Dans tous les cas courage pour cette période ❤️

    2. Hello ! j’ai eu le même truc que toi (+6 kilos enceinte et-15 kilos dans les semaines suivantes) pour mon premier enfant. Même si ça ne m’a pas laissée maigre car j’avais un peu de réserve, ça m’a comme toi vidée et épuisée… je suis allée voir une naturopathe qui m’a donné des compléments (de mémoire, de l’iode et des métaux genre cuivre en ampoule), ce qui a aidé à me rebooster, et tout est rentré dans l’ordre environ 6 mois après / quand j’ai arrêté l’allaitement. Donc garde espoir :) Et pour mon 2ème enfant, j’ai de nouveau pris 6 kilos (alors que je me suis forcée à manger davantage ! mais mon corps bloquait à 6), mais cette fois-ci pas de perte de poids vertigineuse, donc pas de fatalité à chaque grossesse… Courage et n’hésite pas à consulter car en effet tout le monde fait comme si la perte de poids était un cadeau alors que ça peut cacher un souci hormonal et / ou psy

  8. Merci, merci, merci !! C’est tellement vrai et personne ne nous y prépare vraiment. Pleurer devant une pub nesquick c’est ma vie en ce moment, avec une puce de 5semaines qui en plus veut être porté toute la journée, autant dire que la télé et Netflix sont mes compagnons de route🙄
    courage à celles qui s’apprêtent à le vivre !! Rassurons nous, ce n’est qu’une passade 😉

  9. Bonjour Coline,

    Merci beaucoup pour le temps que tu consacres a partager tes conseils avisés !
    Je te suis depuis longtemps avec toujours autant de plaisir. Merci pour le contenu de qualité et ta générosité.
    Enceinte de 4 mois de mon premier enfant je me sens chanceuse que cette vidéo arrive à ce timing.
    J’en profite pour vous féliciter pour l’arrivé de votre petit trésor.
    Je te souhaite de passer une merveilleuse journée.
    Alice

  10. Merci pour cette vidéo Coline, pleine de franchise. Je n’ai jamais eu d’enfant mais ta vidéo est tout de même très intéressante. Elle permet d’en savoir plus sur cette période post partum, que de nombreuses nanas sur internet & les réseaux sociaux évoquent peu ou alors, en se concentrant juste sur le positif. Or c’est important de connaître aussi tout le reste, qui n’est pas franchement rose & agréable. Et tes astuces sont accessibles à toutes, ce qui est également un excellent point. Alors MERCI !

    1. Je suis 100% d’accord avec ce que tu dis, Laura.
      Je n’ai aucun projet d’enfant avec mon mec, mais je pense qu’avec ce genre de vidéo, cela permet de « dédramatiser » certains aspects assez compliqués et difficiles à gérer d’un coup.
      Et sans doute à relativiser aussi avec ce genre de nanas qui sont sur Intagram ou autres personnalités publiques qui réapparaissent au bout de quelques jours, le teint frais et la ligne svelte.

      Il faut un temps pour tout :)

      Bises

  11. Coline tu es formidable de parler de tout ça! Ça reste si étrangement tabou, même entre femmes qui se connaissent bien, in real life quoi.
    Des bisous et plein de love sur toi!

  12. Cent fois oui pour le conseil de l’osthéo! J’ai pensé à y emmener mon fils un mois après sa naissance car il ne tournait pas la tête (torticolis probablement lié aux ventouses) et ça nous a évité bien des soucis par la suite! Bon par contre j’aurais aussi dû y aller plus tôt pour moi car je viens de découvrir 10 mois après sa naissance que mon bassin n’était pas revenu dans l’axe… J’ai aussi testé la gaine et je survalide :)! Merci pour cette vidéo, on se sent moins seule avec ces expériences de traversée du désert ^^

  13. Merci pour ta sincérité sur ta dernière vidéo!!! Non ce n’est pas que du bonheur! Et ça fait du bien de l’entendre ! Ps: nous n’avons pas pu nous reposer avec mon mari.. bébé ne faisait ses siestes qu’en portage…on en pouvait plus un cachou…elle a 7 mois maintenant ça va beaucoup mieux !Ps2: je navais pas pensé à picard!!! Ils font des trucs bio?!?!

  14. Merci pour cette vidéo qui tombe à point nommé pour moi. Je viens d accoucher y 5 j. Peux tu me recommander le modèle de jean et tu as pris 1 taille en plus? Merci

  15. Salut Coline, je ne me rappelle plus du détail sur mes saignements post partum, mais je sais qu’à un moment j’ai utilisé des inserts de couche lavable qui étaient encore trop volumineux pour mon bébé. C’est vrai que ça rajoute du travail de les laver mais j’étais mieux qu’avec des jetables.
    Bon courage encore, moi je suis à la moitié de ma grossesse du 2 ème et ça ne se passe pas du tout comme pour le premier alors à voir pour la suite !

  16. Bonjour Coline,

    Ta vidéo m’a (presque) fait du bien ! J’ai accouché il y a 2 semaines tout pile et j’ai déjà adopté les indispensables dont tu parles (j’attends juste mes nouveaux pantalons et que mon osteo revienne de vacances mais le baby lui y est déjà allé… – avec mes plus 5 kg je pensais pouvoir remettre mes vêtements en serrant un peu. Ah Ah Ah. La blague. Les +7 cm de tour de hanches m’ont violemment dit que ce n’était pas demain la veille !)
    Par contre, 6 semaines de saignements, là je suis clairement au bord du désespoir ! Dame nature aurait pu être plus sympa et nous épargner cela !
    Bonne journée !

  17. Merci Coline pour cette vidéo ! Enfin quelqu’un qui parle du post partum avec franchise :) J’ai hâte de voir ta vidéo sur l’allaitement !
    J’accouche bientôt du 2 eme donc je sais à quoi m’attendre mais je n’avais pas testé la gaine (car mon fils est né en pleine canicule), je vais essayer pour cette fois !

    Par contre PRUDENCE avec les ostéopathes, je suis médecin et je vois bcp de bébés en consultation. Certains parents me rapportent des séances hallucinantes chez l’ostéopathe (bebe qui hurle tout du long, manipulations cervicales (ce qui peut être dangereux))… Et surtout on leur donne des explications WTF sur les pleurs de leur nouveau né (genre que c’est à cause de la péri, enfin c’est toujours la faute des femmes quoi) et on leur demande de se faire prescrire des trucs ou de tenter des régimes…
    Bref, yen a sûrement des très bien mais y’a aussi des charlatans qui profite de la fatigue des parents.

  18. Je ne connaissais pas les gaines et ayant vécu une césarienne, je pense que ça m’aurait bien aidé ! Merci du tuyau !
    Par contre, OMG le commentaire sur le site, page « césarienne » : « Parce que les césariennes peuvent être des vraies mères. »
    Je suis choquée. Comme si ce n’était pas déjà assez difficile à vivre comme ça, la culpabilité de ne pas avoir été capable de donner naissance à son enfant, je parle pour moi, mon ressenti, toujours présent, et je sais que bon nombre de mamans dans mon cas ont également souffert de ce sentiment.
    Et là je lis quoi ? Que éventuellement je peux aussi être une vraie mère ? Sous-entendu que je peux aussi en être une fausse ?
    Je suis deg…

    1. C’est clair ! C’est n’importe quoi cette dévalorisation de la césarienne ! Elles sont en principe (en France en tout cas) toujours pratiquées à bon escient pour raison médicale et non par confort, et voie basse ou césarienne ça reste ACCOUCHER. Qu’une mère le vive mal pour X raisons c’est son droit le plus strict mais d’où est-ce qu’on peut juger cette pratique ?!! Ça m’énerve !

    2. Ça sent la traduction pourrave mais…omg, je suis quand même aussi choquée que toi ! Le manque de délicatesse les gars, woh !😑
      Je n’avais jamais pensé aux femmes qui accouchent par césarienne, ça me fait bien mal au coeur de me rendre compte que l’on peut vivre les choses de cette façon 😢 Comme si ce n’était pas assez compliqué !
      Quoi qu’il en soit ce n’est pas l’accouchement qui fait la maman, peu importe la manière le plus important c’est que les petits choux aillent bien et s’il faut une césarienne pour ça, tant mieux car ça existe et on y a accès ! L’accouchement par voie basse est aussi, à mon sens, bien trop « sacralisé », je pense que ça doit énormément jouer dans le fait que certaines femmes vivent mal la césarienne… Bref, on a encore du taff avant que tout ça soit plus sain et moisn pesant pour les femmes…

      1. Non en fait le texte est tout autant dégueulasse en anglais. C’est le service marketing qui a du foiré…
        Rachel si ça peut te rassurer, ma maman n’a pu donner vie que par césarienne à cause d’une malformation, et je sens bien son envie et sa frustration quand je parle de mon accouchement qui arrive et qui (sauf urgence de dernière minute) devrait se dérouler par voie basse… Mais pour moi c’est toujours la plus belle maman du monde.
        Tes enfants n’en auront rien à faire de savoir comment ils sont sortis de ton bidou, d’ailleurs personne ne devrait rien en avoir à carrer, ça n’enlève rien au fait que tu les as portés comme nous toutes, et que tu les élèves tout pareil depuis !

      2. Salut Coline, merci d’avoir pris le temps de répondre à mon commentaire :)
        Effectivement on peut parfois vivre une césarienne comme un énorme échec, un mauvais départ, qu’on n’arrive pas à rattraper. C’est ce qui s’est passé pour moi et ça a été terrible à vivre. Des mois à ne pas m’en remettre, des mois de thérapie. ça pourra paraître excessif à certain(e)s mais c’est mon histoire. Et je sais que je ne suis pas la seule.
        Alors 2 choses ici pour lesquelles j’approuve totalement tes propos :
        1) C’est évidemment un gros couac de traduction, donc les gars, si vous faites un site francophone, pliiiiiiizeuhhhhh faites bien le job !
        Et 2) l’accouchement par voie basse est complètement sacralisé ! Je me suis martelé la cabeza à coup de comptes Instagram de mères subjuguées par la beauté de leur accouchement et effectivement, ça ne m’a pas aidé et ça m’a clairement enfoncée.
        2 ans et presque 8 mois plus tard, tu viens de me donner un petit coup de pouce supplémentaire pour avancer avec ça, merci Coline <3

  19. Merci Merci Merci Coline ! Pour ces conseils, pour ton honnêteté de cette période de la vie d’une femme, de nous partager ton ressenti, et ce toujours avec humour.

  20. Merci pour cette vidéo sur un sujet dont on parle peu ! Je n’ai pas un souvenir aussi éprouvant que toi sur mon post-partum (même si c’était clairement pas la fête du slip et même si les super sages-femmes de la maternité m’avaient prévenu avant mon retour à la maison) mais tout ce que tu relates est vraiment d’utilité publique (non, je n’exagère pas). Je retiens surtout le mot « lâcher-prise », meilleur conseil ever, moi, ça m’a sauvé la vie ! J’essayais de me mettre le moins de pression possible, je n’ai jamais autant dit « non » de toute ma vie, et ça m’a permis de vivre cette période de manière plus relax dans la mesure du possible.
    Une de mes copines accouche dans 1 mois, je vais lui envoyer ta vidéo, elle aura peut-être envie d’un retour d’expérience pragmatique :-)
    Belle journée !

  21. Un grand merci Coline pour cette Vidéo ! Victor vient d’avoir trois mois et c’est tout bête mais je me sens moins seule de voir que toi aussi tu en as bavé ! Tsunami émotionnel c’est sur mais beau bordel dans nos anciennes vies bien organisées 😁 pleins de courage pour les prochains mois encore et surtout des forces pour aussi profiter de ta nouvelle merveille 😉😊

  22. Merci pour cette vidéo !
    J’ai accouché dimanche et moi j’ai commencé non pas par une mais deux nuits blanches… 32 heures de contractions s’etallant de vendredi 20h à mon accouchement dimanche à 4h40 🥴
    Je rentre tout juste à la maison et tous conseils sont les bienvenus.
    Bon courage pour la suite !

    1. Hello, un seul conseil: dormir dès que tu peux!!! si tu allaites, laisser ton conjoint ou autre donner un ou 2 biberons de lait artificiel pour pouvoir enchainer quelques heures de sommeil. j’ai accouché il y a 2 ,5 mois et j’ai été plus que vidée après ne pas avoir dormi ni mangé pendant 24h ( moi aussi tout comme Lucille qui a laissé un commentaire) j’ai beaucoup maigri directement certainement à cause d’un accouchement long et difficile. J’ai eu de la fièvre pendant 8 jours et une grosse anémie et tout ça cumulé au manque de sommeil + chute d’hormones etimpression d’être passé sous un bus j’étais au bord de la dépression et ce pendant 6 semaines….c’était très dur.
      Je ne veux pas effrayer les futures mamans, chaque femme est différente et mon caractère pas toujours très optimiste a du jouer un petit peu aussi dans ce mauvais moment ;) mais il faut vraiment vraiment dormir dès que l’on peut c’est ça qui nous régénère, nous permet de ne pas voir tout en noir dans ce moment post partum vraiment pas cool. Car oui ça finit par aller mieux, et les premiers sourires de bébé arrivent comme une récompense inestimable :) :)
      Bon courage à toi!

      1. Oui, dormir dormir dormir ! Avec bébé, sans bébé, dans son lit, sur le canapé, dans la voiture en allant bouffer chez ses beaux parents… PARTOUT ET TOUT LE TEMPS ! 😅 Plus sérieusement je crois que c’est vraiment le PIRE, le manque de sommeil… ça rend fou 😶

  23. Merci Coline pour cette vidéo pleine d’authenticité. J’accoucherai prochainement et suis d’autant plus heureuse de découvrir ce sujet. Il y a une question que je souhaiterais te poser par rapport à la perte de sang: as-tu fait particulièrement attention à tes apports de fer au travers de ton alimentation après l’accouchement et si oui de quelle manière ? Je suis végétarienne et me demande si une alimentation équilibrée est suffisante ou s’il est nécessaire de prendre des compléments.

    Merci xo

    1. Je prends des suppléments de fer, oui ! Je n’étais pas en carence avant d’accoucher mais, oui, les pertes de sang étant assez abondantes ma sage femme m’a direct prescrit du fer pour prendre les devants !

    2. A l’hôpital où j’ai accouché il me donnait chaque matin un complément de fer, et je suis repartie avec mon ordonnance pour 3 mois qu’ils font systématiquement.

  24. Super vidéo, il est bien vrai qu’on n’en parle pas assez !!!
    Je me permet d’émettre mon petit avis de sage femme sur la gaine post partum : oui aux ceintures de grossesse/post partum, beaucoup plus mitigée sur la gaine.
    Alors que la ceinture se met sur le bassin pour le maintenir, et donc faciliter le maintien de tous les organes qu’il porte, ce qui limite cette sensation de flottage total, la gaine vient « écraser » l’abdomen et ce petit bidou post accouchement ne disparaît pas par magie, les organes se déplacent tout simplement et vont prendre la place là où ils peuvent. Or qui a bien morflé pendant la grossesse et l’accouchement ? Le périnée (mot magique inconnu avant l’accouchement mais qui devient une préoccupation majeure après ! Ce sont les muscles qui soutiennent toute la région du bassin et permettent la continence).
    Bref, toute la pression induite par la gaine sur le ventre se reporte sur le périnée, qui le pauvre est déjà un peu en peine.
    Bonus : le doux nom médical des saignements post accouchement c’est « Lochies » #miam #delicious

  25. Merci Coline pour ta video! et vive les bébés!
    Je viens de voir dans ta story instagram que tu montrais une serviette lavable. Suite à une de tes vidéos (d’il y a 1 ou 2 ans), j’en ai aussi acheté.
    Dans un 1er temps, j’ai acheté 4 chez hannapad pour 100 €. Très confortable; Inconvénients: hyper longues à sécher (style 2 jours oO) + tâches restantes. Jamais de fuites. Et avec 4 seulement, inutile d’espérer tenir un cycle vu la durée de trempage + séchage.
    J’en ai acheté d’autres sur un site en ligne , au charbon de bambou (kezako, aucune idée mais ça peut aider à retrouver sur le site!) : 20 € les 10! Et là, ça m’a complétement aidé à n’utiliser plus que cela! Déjà, elles se rincent beaucoup mieux à la main, elles ressortent nickel de la machine, sèchent vite.
    Je te dis ça car elles sont bcp moins chères et ça peut aider les sceptiques à essayer sans y laisser un bras.
    post non sponsorié

  26. Merci Copine pour ces nombreux conseils!
    Etant actuellement enceinte, je m’intéresse aux gaines. Peux tu me dire qu’elle taille tu as pris? je trouve que les explications de size sur le site ne sont pas claires!
    merci d’avance

  27. Bon et bien Merci Coline pour tous ces bons conseils et ces bonnes idées! J’ai pris plein de notes ^^
    Et en plus, ça fait du bien d’entendre la vérité loin des discours lisses et plein de crème chantilly qui, perso, me filent la gerbe (pardon)

    Bises et bonne continuation :-)

  28. Hello Coline !

    Que de bons conseils, je prends tout en note pour le mois de juin (même si concrètement, je suis plus occupée maintenant à me booker une semaine de vacances à Majorque pour le mois prochain – on a dit repos non ?).

    Quel est le modèle de gaine que tu as pris ? Parce que finalement il existe plein de choses différentes sur leur site (oui, je découvre ce monde merveilleux !).

    Merci et bonne journée (ou bon courage !)

      1. Oups, yes my bad !

        Lorsque j’avais cliqué sur le lien ça m’avait renvoyé vers la page d’accueil du site mais avec une petite manip j’ai accédé au modèle dont tu parles. Merci !

  29. Bonjour, cette vidéo me bouleverse un peu. Je n’ai pas (encore) eu de bébé, c’est une réflexion que je muri encore, et qui, je dois l’avouer, me terrifie. Tu abordes le sujet du manque de sommeil qui rend dingue, de cette fatigue qui te pousse au bord de la dépression. C’est déjà mon état depuis plusieurs années du fait de ma profession aux horaires de dingue, aux lourdes responsabilités, et aux nuits blanches à répétition. Je crois que c’est ce qui me bloque le plus à me décider à ‘faire’ un bébé. Car, oui, je suis bien trop consciente de la réalité… et ça fait beaucoup de bien d’entendre enfin cette version des choses, honnête et juste, sans pour autant être alarmiste. Et parfois, la vie fait qu’on ne trouve pas le temps, que les années passent, que le moment opportun ne se présente pas, que les choix se font autrement. Et merci de ne pas juger, de ne pas stigmatiser, ça fait un bien fou. Merci.

  30. Même indispensables que toi. Mise à part la belly bandit, j’ai longuement hésité et au final je ne l’ai pas acheté. Pour les pantalons, déjà grâce à toi je viens de commandé un slim Jean-Louis Mahé, et j’ai découvert les extraordinaires pantalon legging de Uniqlo. Incroyablement confortables. Et c’est vrai que ça fait du bien de quitter les leggings de grossesse et d’avoir de vrais vêtements. Dans mes indispensables, j’ai testé et approuvé les coupelles d’argent contre les crevasses aux seins. C’est vraiment top. Un petit investissement au départ mais le confort n’a pas de prix !

    J’ai eu la chance d’avoir mon conjoint présent jour et nuit à la maternité. On a pu découvrir notre bébé tous les 2 et « apprendre » ensemble. C’est un papa formidable sur qui je peux vraiment compter.

    En tout cas merci pour tes articles, très rassurant de voir que finalement on est toutes dans le même bateau !

  31. J’ai vu ta vidéo et j’ai une amie qui a un bébé de 7 mois avec qui je parlais hier. Elle me disais qu’elle souffrait au final d’être constamment enfermée avec un bébé. Et que ça lui manquait pas mal de voir des adultes. Qu’heureusement, ses parents habitent à côté pour qu’elle puisse s’échapper et avoir des conversations avec des spécimens de son age.

    1. Je suis restée 8 mois avec ma fille et à la fin je n’en POUVAIS PLUS ! C’est un point que j’aurais pu aborder aussi même si ça sort un peu du cadre du post partum… PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS ! C’est pas toujours évident de laisser son petit bout mais je crois que c’est souvent indispensable !

  32. Salut Coline
    Je ne suis pas enceinte et je ne sais pas quand je serai prête à avoir des enfants.
    Je suis juste choquée d’apprendre tout ça ici ! si je ne suivais pas ton blog qui me le dirait ? tu vois ce que je veux dire ?
    on entend plutôt des généralités sur la grossesse mais par exemple, le saignement pendant des jours etc…jamais JAMAIS entendu parler… mes amies proches n’ont pas encore d’enfants et mes collègues de boulot c’est plutôt du genre à te faire croire qu’elles sont nées pour être mère et que leurs grossesses se passent merveilleusement bien (évidemment)
    Alors oui, il en reste du boulot à faire pour libérer la parole des femmes enceintes et arrêter de nous faire croire que ça passe comme une lettre à la poste…Même si tout le monde ne le vit pas de la même façon, il me semble primordial que l’on ait conscience de « tout » ce qui peut se passer…

  33. Je quitte la maternité aujourd’hui avec mon « lardon ».
    J’ai pris les 18min nécessaires au visionnage de ta vidéo hier (sacrifice de dodo, je sais, mais dans la vie y a des priorités !) (J’estime le coût-gain de cette opération à 100% rentable 😁!).
    Merci de ton honnêteté. Merci de souligner (avec humour en plus) le soutien et l’importance du papa. Mon chéri aussi m’a littéralement sauvé la vie (quoi y avait des médecins… ok au moins ma santé mentale alors) pendant la grossesse/accouchement et vu son implication avec notre ainée je ne doute pas qu’il va encore être un pilier sans failles pour la suite !
    Je progresse également vers le zero déchets depuis quelques temps mais j’avoue aussi que pour les premiers mois de bébé je me pardonne pas mal de trucs (nous n’avons pas commencé les couches lavables avant les 2 mois de ma première et j’utilise des protections jetables pour moi le temps de … me sentir bien aka… avoir le courage/temps de repenser tout ça en mode ZD !).
    Bienveillance envers soi-même bonjour ! J’ai besoin de toute mon énergie pour tout offrir à bébé.
    Dans ta liste de survie j’ajoute le sling ! (Écharpe sans nœud). Portage facile et rapide. Mains libres. J’ai investi aux 3 semaine de mon aînée et à 3 ans elle aime encore être portée pour un temps câlin, pour 40 balles moi je dis bingo !).
    Pour ma part les 15 premiers jours j’ai remplacé Picard par … ma belle-mère ! 😁
    Une perle ! Elle gère la première pour qu’on passe du temps à la maternité avec bébé et papa, elle cuisine de bons petits plats équilibrés et bio (et fait des réserves dans le congélateur) et elle fait briller la maison ! (Plus que moi !). J’avoue, c’est la version luxe ! Et on passe de supers moments ! Cela rejoint ton discours sur l’importance d’être bien entourée.
    Bref. Merci pour cette vidéo et… Courage ! (Après tout c’est QUE du bonheur hein 😏😉)

    1. Ah, ce commentaire me déculpabilise de ne pas encore utiliser les couches lavables, j’en ai mis une direct en rentrant de la mater et ça a été un echec… J’ai même eu l’impression de m’être mis la barre trop haut pour cette première grossesse! J’espère que j’arriverai à les utilisé d’ici un ou deux mois :S
      Des conseils?

      1. Désolée pour cette réponse tardive (nourrisson à la maison, puis bug quand j’ai posté ma réponse, flemme de tout retaper, etc… bref… voilà voilà).
        Voici donc mon ressenti sur les couches lavables. Pour ma première, comme nous étions neo parents, et que nous n’avions jamais changé une couche de notre vie, on s’est d’abord entraîné avec les jetables. Et puis aux alentours de ses deux mois, quand elle a repris un peu de poids, on a attaqué les lavables. Il existe des tailles pour mini fesses mais elles ne durent pas longtemps et coûtent cher. Mieux vaut attendre un petit peu que l’enfant grandisse.
        Je dois être franche : utiliser des couches lavables n’est pas aussi facile et rapide que des couches jetables. Il faut en effet s’organiser pour les préparer avant de les mettre puis les stocker et enfin les laver puis les étendre etc, etc (les messieurs ont parfois du mal à adhérer, désolée pour ce sexisme ordinaire mais c’est un constat d’expérience et de forum. Il faut faire attention à ce que l’autre parent soit en accord et prévenu des difficultés sinon c’est trop lourd à gérer seul(e)). Je préfère toujours être un peu réservée sur les couches lavables car à chaque fois que j’ai vendu la chose comme étant géniale (dans ma tête, le génial c’est l’alternative aux couches jetables qui consomment énormément d’eau et de pétrochimie) celles à qui j’en ai parlé ont été déçues. En effet, cela demande des efforts. Même si les couches lavables aujourd’hui n’ont rien à voir avec celle de nos grands-mères : en gros, tu as le bienfait du lavable de nos grands-mères mais la forme des couches jetables d’aujourd’hui.
        Je ne peux absolument pas t’expliquer tout le système des couches lavables ici, mais saches qu’il existe plusieurs modèles. Tout en 1 (T1) tout en 2 (T2) tout en 3 (T3). Le T1 est-ce qui se rapproche le plus de la couche jetable : tu poses sur bébé, tu enlèves, tu stocks, tu laves (les préférées des grands parents et des papas en général ^^).
        Dans les deux autres catégories il y a un système de couches et surcouches, ce qui t’oblige à faire un peu de « montage » avant de mettre sur les fesses de bébé. L’inconvénient du T1 c’est son épaisseur, puisque tout est attaché ensemble, ce qui donne un temps de séchage plus long. Et avec les couches lavables il vaut mieux éviter le sèche-linge.
        Il existe des associations ou des entreprises qui proposent des packs en location. Sauf quand je peux prêter quelques couches de mon stock (récupérées à droite à gauche sur des sites d’occasion ou offertes par la famille qui supporte de mieux en mieux mes lubies ZD), je préconise vivement la location d’un stock avec plusieurs modèles. Cela a beaucoup d’avantages : tu vois si cela ne te pose pas trop de problèmes au niveau du stockage et du lavage, certains bébés ne supportent pas trop les couches lavables qui sont légèrement plus humides puisque bien évidemment il n’y a pas de pétrochimie pour assécher tout ça (même système que les serviettes hygiéniques féminines). Certains modèles, ne conviennent également pas à certains bébés : j’ai par exemple des modèles qui n’ont pas convenu à un petit garçon alors qu’il convenait très bien à ma crevette.
        Attention aussi : les couches lavables sont plus grosses que les jetables (malgré les promesses des vendeurs) j’ai toujours habillé ma belette une taille de plus en bas par rapport au haut (il suffit de le savoir et de le communiquer aux grands parents qui achètent en général pas mal de vêtements).
        Les utilisateurs de couches jetables m’ont aussi fait remarquer que bébé sentait un peu plus fort l’urine avec les couches lavables. Je crois que cela est vrai, il faut également (parfois) les changer un peu plus souvent, mais cela ne me gêne pas : les couches sont lavables, réutilisables et ne vont pas polluer la planète pendant des millénaires, je n’hésite donc pas à changer régulièrement bébé qui ne s’en porte pas plus mal. Quant à l’odeur, là aussi, vu le bienfait à la planète je supporte une éventuelle petite odeur d’urine (on m’a aussi offert un « parfum pour bébé » type Mustela-berk : quand les sensibles du nez viennent j’en vaporise une mini fois sur le bas du pull ou du pantalon de bébé et j’ai droit aux « mmmmm, il sent le bébé ! »… si ça peut faire plaisir…). À l’inverse, je trouve que les couches lavables sentent moins fort en cas de selles.
        Je ne sais pas quoi dire de plus à ce sujet, mon avis est donc complètement subjectif, je dois avouer que lorsque nous sortons et qu’il va être compliqué de stocker les couches sales, j’ai toujours quelques couches jetables (mais je suis souvent sortie avec couches lavables et sac de stockage pour couches sales). En général quand nous partons en vacances il y a toujours une machine à laver, mais si rien n’est pratique pour les couches lavables, je n’insiste pas et prends quelques jetables.
        D’un point de vue très pratique : J’ai beaucoup utilisé les couches T3 de la marque Lulu Nature. Elles convenaient très bien à ma première, mais je dois avouer qu’à l’usage elles sont devenues un peu rêches, j’ai racheté quelques T1 pour mon deuxième pour alterner.
        Je n’ai pratiquement utilisé que des couches lavables pendant 1 an avec ma minie ensuite elle a fait un petit bouton (non lié à l’utilisation des couches lavables, je me suis renseignée auprès du médecin) et par la suite elle n’a plus trop supporté les couches lavables qui étaient légèrement plus humides. Nous avons donc alterné entre lavables et jetables jusqu’à sa propreté. Je précise également, que pour cette année en couches lavables nous avions trouvé une nounou qui les acceptait. C’est rare !
        Avec notre nounou actuelle, j’ai eu beau insister, mais avec 4 agréments elle n’a pas voulu accepter les couches lavables. Je pense donc mettre numéro 2 en couches lavables lorsqu’il sera à la maison mais il sera malheureusement en couches jetables chez la nounou.
        Voilà voilà pour ce « petit » résumé. Il y a encore pas mal de trucs à dire mais l’essentiel est là : les couches lavables sont différentes des couches jetables, il ne faut pas s’attendre à retrouver EXACTEMENT la même utilisation/sensation que les couches jetables. Et comme toujours, il faut être bienveillant envers soi-même : si c’est trop lourd/compliqué : adapter (alterner avec le jetable, changer de marque…) voire abandonner.
        En espérant que cela puisse aider !

  34. Hello,
    et bravo pour cette vidéo.
    Si je peux me permettre un conseil… pour consommer moins de lingettes décolorantes, perso je les réutilise, ça passe très bien !
    J’en rajoute une quand elles commencent à tirer la tronche, j’enlève la plus pourrie, et ça « tourne » comme ça avec 3 ou 4 dans chaque lessive.
    Et le paquet dure plusieurs mois. Youpi.

  35. J’aurais tant aimé voir ta vidéo avant mon accouchement !! (j’ai accouché il y a 4 mois)
    J’ai acheté des culottes gainantes hors de prix et inefficaces, même douloureuses, acheté plein de couches alors que je n’avais qu’un petit saignement les 4 dernières semaines de lochies …

  36. Par contre la gaine méfiance : ca refoule les viscères , et avec un perinee flagada ca fait pif paf pouf le début de descente d organe … C est du vécu.

  37. Ah Coline, J’ai regardé ta vidéo la semaine dernière, à la maternité, le jour de la naissance de mon premier enfant… Comment tomber plus à pic? Un énorme merci pour cette vidéo, elle m’a déculpabilisé de ce que je pouvais ressentir (la fatigue après 24heures de travail dont 12h sans péri (par choix)).
    Je ne sais pas comment plus t’exprimer ma gratitude!
    Pour le coup, à la clinique où j’étais ils resserrent tout de suite ton bassin avec la ceinture de grossesse ou un paréo! Dieu merci mes lochies sont sur le point de se terminer parce que ca commence vraiment à démanger! D’ailleurs, est ce que tu as mis quelque chose toi? J’ai tenté l’huile de coco, je me suis dit que ça pouvait pas faire de mal!
    Penses tu faire une vidéo/ un article sur ton accouchement?
    Merci pour ton blog, que je suis depuis au moins 10 ans, dans l’ombre ;) j’ai l’imprassion d’aller à peu prêt au même rythme que tous ces changement que tu as opéré ces dernières années

    1. Félicitations ! ❤️ Et non je n’ai pas prévu d’article ou de vidéo, ce n’est vraiment pas le genre d’événement que j’ai envie de partager avec l’internet ahah ! 😅

  38. Bonjour Coline, premier commentaire ici, je ne laisse jamais de commentaires sur les blogs de toute façon… Alors premièrement, comme toutes, je te dis MERCI de parler de tout cela. Je suis déjà maman, donc je connais, mais je vois dans les com que cela suscite des questionnements chez tes lectrices, des filles qui ne savaient pas tout cela avant. Et il y aurait même encore plus à dire en parlant du post-partum, mais là on se concentre sur ce qui AIDE à gérer, je l’ai bien compris. Bref.
    Comme cela fait deux fois depuis ton accouchement que je t’entends, par spontanéité, utiliser des mots qui font référence à la mort tout en parlant de bébé (la première fois j’avais hésité à commenter), je me lance… je sais bien comment ça marche, tu dis ce que tu veux, si on aime pas on arrête de regarder, et tout ça, et je suis tout à fait d’accord. Sauf que j’aime bien tes vidéos, j’aime beaucoup ton ton, ta spontanéité…
    Mais quand tu as perdu ton bébé avant d’accoucher, et qu’en regardant une vidéo (ou une story je sais plus) qui donne des news, (pour me rattacher à comment les choses DEVRAIENT ÊTRE, ça me rassure d’avoir des bonnes nouvelles de bébés en bonne santé), et que tu te prends dans la tronche : « bon, écoutez, c’est dur, mais ça va, on est content tout le monde est vivant » ça te renvoie à ta réalité. Et même si fondamentalement ta phrase est vraie, mais tellement vraie au contraire, je pense que tu n’as pas pensé à la vraie portée de ces mots. Alors je sais que tu ne peux pas penser à toutes les difficultés que tout le monde vit, et que c’est bien ta spontanéité appréciée qui parle… mais j’ai pensé que c’était peut-être un thème où tu voudrais faire attention. Et comme là, malheureusement, tu as dit un joli « j’ai été rattrapée par la vie, ou peut-être par la mort je ne sais pas », je me lance à te faire la remarque. Parce que malheureusement, nous sommes beaucoup de mamans qui ont perdu leur petit bien trop tôt.
    Bon, après, faut pas tuer la spontanéité non plus, donc sujet complexe. Et pour finir sur une note plus positive, je voulais quand même dire que ta vidéo m’a particulièrement intéressée puisque je suis enceinte à nouveau. :-) Donc on revient à la base : merci pour ces infos.

    1. Je suis désolée que ces tics de langages (idiots en plus) te blessent… et je comprends totalement ! Je sais que j’ai la fâcheuse tendance de parler de la mort à tout bout de champs mais c’est ma façon de m’exprimer depuis tellement longtemps que c’est difficile d’y changer quelque chose. C’est vrai que je ne peux absolument pas penser à toutes les difficultés de toutes les personnes qui passent par ici mais je pense que je devrais essayer de faire un effort parce que bon, la mort en fait c’est jamais drôle et moi j’en parle toutes les 10 minutes 😶 Je vais penser à me faire analyser, tiens, je me demande ce que ça dit de moi ! 😅

  39. Bonjour
    Maman de trois enfants qui ont aujourd’hui (dieu merci ca grandit) 13, 11 et 10 ans.
    J aurais aimé recevoir ce genre d infos… ca m aurait sûrement aidee a lacher prise sur certains trucs alors meme si je ne suis pkus depuis longtemps en post partum: merci pour cette vidéo intelligente et drole, j espere sincèrement que ca aidera les futures mamans a vivre les choses sereinement !

  40. J’adore, je suis enceinte de mon deuxième bébé et tout ce que tu dis me rappelle ce que j’ai vécu avec mon premier bébé. Merci pour les astuces, je prends note! Il est tellement rare de voir une influenceuse/blogueuse oser briser les tabous, ça fait tellement plaisir de t’entendre dire que c’est « horrible » cette période car c’est tout à fait ça, un mélange entre bonheur absolu et horreur absolue. Y a tellement d’influenceuses qui ne montrent que le bon côté des choses, qui s’exposent avec un corps parfait en deux jours, ce qui tient du miracle! Merci pour ta franchise et pour ton auto-dérision, merci de nous déculpabiliser quand une grosse partie de la société nous met une pression monstre. Ravie d’écouter toutes ses vidéos qui vont je suis sûre me permettre de prendre du recul et de me préparer au mieux pour l’arrivée de bébé 2, de me préparer bien mieux pour l’allaitement cette fois-ci (j’ai galèré un max pour bébé 1 mais j’ai tenu jusqu’à 3 mois et demi!) car j’espère pouvoir allaiter plus mon deuxième.
    Bref merci et félicitations pour la venue du petit chat.