Faire du (très) bon café version zéro déchet

*vidéo réalisée en partenariat avec Araku Coffee*

Je partage aujourd’hui avec vous 3 façons de préparer un BON café à l’aide de 3 cafetières différentes mais surtout 3 cafetières entièrement zéro déchet ! Hell yeah !

Et c’est peut-être un détail pour vous mais pour l’ancienne accro au café en capsule que je suis ça veut dire beaucoup ! (et oui j’espère que vous l’avez dans la tête maintenant, mouahahah !)

♥ LOVE SUR VOUS ♥

✘ JE PORTE ✘

— Intro & outro :

• BO Salomé Charly

• Collier Marine Mistake

— Reste de la vidéo :

• Casquette sans marque (2nde main)

• Robe Monki

• BO Asos

 

 

✘ DANS CETTE VIDÉO ✘

• Cafetière à piston Barista & Co

• Cafetière V60 Kinto

• Cafetière italienne « Moka » Araku

Café « Signature » en édition limitée

Tous les cafés Araku, disponibles aussi en version capsules Nespresso

Retrouvez les coffrets Coline x Araku en édition limitée

—————————————————-

23 commentaires sur Faire du (très) bon café version zéro déchet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Coucou Coline,
    J’ai adoré cette vidéo !! J’ai appris plein de trucs pour améliorer ma façon de faire du café. Je n’en bois pas souvent et du coup, je fait partie de la team Nespresso, je trouve ça géniale de découvrir de bonnes solutions alternatives :) Ca fait déjà plusieurs années que je lorgne sur une cafetière à piston, je vais probablement sauter le pas du coup.
    Bonne journée à toi

  2. Bonjour Coline,

    J’ai justement reçu ma commande Araku hier (avec notamment un Coco coffret :D). Comme tu le dis, le café est un art et bon clairement je ne suis pas une artiste née T_T Je me rends compte maintenant que je m’y suis mal prise, donc merci beaucoup pour cette vidéo !

    Bonne journée !

  3. il est beau ce filtre kinto doré ! je suis passée dès le début sur une préparation de café zéro déchet en choisissant la cafetière italienne, et vu tout ce que je bois heureusement ! quand je vais chez mes parents le massacre filtres / capsules que je laisse derrière moi est fou fou fou

  4. Salut Coline,

    Merci pour cette vidéo très utile sur la façon de se réorienter vers du « consommer sans polluer ».
    Je ne suis pas grande consommatrice de café. J’ai en tout cas toujours privilégié les marques de café équitables à structure humaine.
    Mais depuis que je suis installée avec mon chéri, j’ai eu la mauvaise idée de dire un soir que mon rêve était d’avoir MA machine à café. Son père l’a entendu et… en cadeau de Noël, il m’a généreusement offert une superbe machine à café… type Nespresso (avec dosettes non recyclables…).
    Je n’ai pas osé refuser, mais du coup, je n’en consomme quasiment pas, avec cette impression de trahir mes convictions.

    Je sais en revanche que quelques marques, une en particulier, fabrique des machines à café (Made in France), avec dosettes souples et donc recyclables de café équitable.
    Elles ne coûtent pas plus cher que les D*** G***, N***** etc (et je dirais même moins cher).
    Mais côté finances, c’est un peu compliqué en ce moment.
    Sans doute à un prochain Noël :D

    1. J’ai oublié un détail… de taille : très bon et beau site qu’est ARAKU !
      Merci des infos ! Je pense que je vais me fournir chez eux, du coup.

      Même le design est magnifique.

      Bises !

    2. Tu peux tout à fait utiliser des capsules réutilisables dans les machines Nespresso, c’est ce que nous faisons à la maison!

  5. oui parce que, Nespresso, FAUT ARRETER ce foutage de gueule. Et ce scandale de déchets (combien??? 10 capsules par famille et par jour??? AU MOINS à mon avis…)

  6. Merci pour cette vidéo ! Mais chez moi on est deux à consommer du café et on est plutôt du genre « méga termos à emporter le matin », donc malheureusement nous n’avons pas de temps à accorder pour faire notre café et il nous en faut une grande quantité… Donc le café-filtre reste notre meilleure option. Mais ça serait méga bien que les marques se lancent dans le café-filtre éthique. D’ailleurs les filtres compostables doivent exister… Je vais mener l’enquête!
    Sinon, on peut acheter sur Amazon des dosettes réutilisables pour Dolce Gusto, c’est assez cool!

    1. Hello ! Pour te répondre, il y a des filtres compostables. Ils sont de couleur brune en général. Jusqu’à ce qu’on les utilise, on les mettait tous au lombricompost et c’était parfait. Mais j’en ai eu assez de continuer à générer une production donc je suis passer aux filtres réutilisables. Je les ai trouvés sur la boutique Hakuna Taka. Après utilisation, je mets le marc au lombricompost et je rince le filtre à l’eau. C’est tout simple !

  7. Chouettes ces présentations, ça rappelle qu’un bon café ne nécessite ni de s’armer de machines valant un demi-smic (ma mélior à piston m’a couté 3 balles en vide-grenier) ni d’employer les matériaux nécessaires à la fabrication de 2 iphones.

    Par contre, petite précision sur les capsules biodégradables. C’est loin d’être une nouveauté, elles existent depuis plusieurs années chez différentes marques (même celles de la grande distribution) et employant peu ou prou les mêmes matériaux -fibres végétales- que pour celles d’araku. Cependant, c’est sans doute compostable mais ça prend son temps, contrairement à ce que racontent les boites qui en produisent ! J’ai testé la chose et facile plus d’un an après avoir rejoint le compost, la capsule est toujours là, au milieu d’autres déchets qui eux, se sont dégradés. Donc, méfiance face à l’enrubannage total green, on nous prend pour des quiches ; )

    Perso, la solution que j’ai trouvé c’est celle des capsules rechargeables, rapides à mettre en oeuvre, pas si pire niveau gout, faut juste prendre le coup sur le dosage et avoir la bonne mouture, et après utilisation le marc rejoint le compost et fait le job !

    Bonne soirée !

  8. Vidéo réjouissante, j’aime le café sans que ce soit une passion, tu nous as fait entrer dans un univers adorable. Je verrai bien la cafetière en idée de cadeau de Noel pour ma maman, elle pourrait se faire un bon café frais le midi au lieu de son vieux café réchauffé au micro onde !

  9. Un premier essai avec ma cafetière moka toute neuve et…. un café beaucoup trop léger 🤢
    Qu’est-ce que j’ai pu oublier?
    Merci pour votre aide !
    Céline

  10. Très sympa cette vidéo
    Pour info, les capsules NESPRESSO sont recyclables, il suffit de les stocker chez soi et quand on en a 5 minutes on s’arrête à la déchèterie les déposer.
    De plus en plus de déchèteries ont des contenants pour les récupérer (se renseigner avant pour savoir si sa déchèterie est un point de collecte). Ensuite elles sont recyclées : le marc de café est séparé de la capsule alu, le marc part pour le compost, l’alu est recyclé en matière première secondaire (et c’est vraiment le cas et pas seulement du green washing, c’est mon boulot, et je ne bosse pas chez Nespresso) Voilà, si on prend le temps de faire les choses, on peut continuer à boire du café Nespresso et limiter son impact.
    :)

    1. Je ne suis pas une grande consommatrice de café (latte au lait de soja), mais je prends du N..sso… tu m’as un peu rassurée car j’apporte mes capsules tout le temps et je me demandais si valait la peine.
      Mais à l’avenir, quand ma machine tombera en panne je ne la remplacerai pas, je ferai avec ma Bodum que j’utilise trop peu.

  11. Merci pour ces jolis tuyaux. Ma Machine Nespresso fonctionne encore, donc je reste là dessus et à recycler mes cartouches chez Nespresso. Mais quand viendra le jour de son décès j’irais vers des cafetières plus traditionnelles et zéro déchet. Mon beau-père est un fana donc donc tous les systèmes que tu as montré dans ta vidéo, je les découvert avec lui. Ca m’a fait sourire de les voir chez toi ! ^^

  12. Coucou Coline,

    je suis une grande amatrice de café ET je vis en Italie donc je me permets une petite précision pour la moka : je n’ai jamais vu quelqu’un mettre l’eau déjà chaude. Tu m’as mis le doute donc j’ai vérifié et tout le monde ici utilise de l’eau froide et est plutôt contraire à l’utilisation d’eau tiède ou chaude. Disons que dans le doute, ce n’est pas une obligation du tout de mettre de l’eau déjà chaude, au contraire.

    Et (parce que ça peut éventuellement aider la personne qui dit avoir fait un café très léger avec la moka), l’eau ne doit jamais dépasser la petite valve que l’on voit depuis l’intérieur et l’extérieur de la partie basse de la cafetière. Pour la quantité de café, à Naples, on dit que ça doit faire un « petit Vésuve », ici en Sicile, on dit « une petite montagne » : on ne tasse pas mais le café doit faire une petite pointe et ensuite on sert d’un coup sec pour pas que le café tombe : c’est la recette d’un bon espresso :)

    Et clairement, quand vous buvez ce café là, vous ne retournerez plus aux capsules !

    Bon dimanche à toutes,

    Maddie

  13. Bonjour Coline,

    amatrice de bon café et vivant en Italie, dans le royaume de la moka, je me permets une petite correction : il n’est pas du tout nécessaire de mettre de l’eau déjà chaude… voire c’est carrément déconseillé. J’ai toujours vu faire le café à la moka à l’eau froide et j’ai vérifié avec plusieurs Italiens ( le cas était sérieux et demandait consultation des plus hautes autorités du pays… !), ils n’ont jamais entendu parler d’un café avec l’eau déjà chaude, voire y sont plutôt hostiles (le café, ce sujet qui déchaîne les passions).

    J’en profite pour donner deux conseils à la lectrice qui a eu un café trop léger avec la moka : l’eau ne doit jamais – ô grand jamais – dépasser le niveau de la petite valve située sur le réceptacle du bas de la cafetière. Et la quantité de café est décrite comme suit : « la petite montagne » en Sicile, « le Vésuve » à Naples, c’est-à-dire un dôme de café, ensuite on serre fermement et rapidement pour ne pas tout faire tomber en fermant et, Coline a bien fait de le souligner : on ne tasse jamais (on peut tasser un peu en secouant le bas de la moka mais pas en aplatissant le café). Normalement, en respectant ces règles, vous aurez un très bon espresso qui vous rendra les capsules indigestes.

    Bon café à toutes !

  14. Hello Coline, j’ai ramené de Bali la technique « Bali coffee » (que tu as dû voir là-bas ?) : tu mets le café moulu au fond du mug, tu rajoutes de l’eau bouillante, tu remues, tu tapes le mug une ou deux fois, tu attends que le marc retombe, tu te régales, tu jettes le marc dans ton compost. Zéro déchet, super café, il faut juste être un peu patient avant de le boire ! Bises