Ecouter ses plantes

Il y a quelques mois je partageais avec vous mes conseils spécial « serial-plant killers ». Des conseils simples et à la portée de tout le monde qui, je l’espère, ont pu sauver quelques plantes !

Je reviens aujourd’hui avec un autre conseil, très important, que j’ai compris au fil du temps (ainsi qu’au fil des décès et autres funérailles de moult de mes plantes vertes) : pour avoir de jolies plantes, en bonne santé et qui poussent bien il faut… LES ECOUTER. Ou plutôt les observer… Parce qu’on est d’accord, aux dernières nouvelles les plantes ne parlent pas…mais elles communiquent, à leur manière, et nous donne souvent des informations capitales et très utiles quant à leur état et leurs besoins.

LE BOUT DES FEUILLES BRUNIT

Qui n’a jamais vu le bout des feuilles de ses plantes vertes devenir brunâtre et sécher comme un slip sous le soleil de juillet ?

(très chouette image, Coline, on adore…)

[ très bon exemple : mon bananier ]

Quand les feuilles sèchent et brunissent, votre plante vous parle et vous dit « yo coco, je manque d’eau ! » (ou « s’cuse Martine » ou « hey Francesca » ou…. bref vous avez compris). A chaque fois que vous arrosez votre plante les racines vont boire l’eau qu’elles reçoivent et faire en sorte – ou tout du moins de leur mieux – pour que ce précieux breuvage et tous les minéraux & co se diffusent…des racines jusqu’aux pointes !

On a vu dans cet article comment bien prendre soin de ses plantes et quand les arroser, mais parfois, par peur de noyer ses plantes on a la main un peu trop légère et la plante, je vous le donne en mille, ne reçoit pas assez d’eau. Si on constate un brunissement des feuilles on n’hésite donc pas à augmenter un peu les doses !

Autre cas de figure possible, et très courant dans nos intérieurs : l’air est trop sec ! Les plantes ont besoin d’eau mais aussi d’humidité. Vaporiser de l’eau sur ses plantes à l’aide d’un brumisateur peut leur faire le plus grand bien et surtout éviter que les feuilles ne brunissent ! La brumisation c’est vraiment le truc que je ne faisais jamais avant mais qui est maintenant totalement rentré dans ma « routine plantes ».

Pour ce faire vous pouvez utiliser des brumisateurs spécialement conçus pour les plantes vertes mais sachez qu’une vieux vapo classique, même s’il sera moins précis, fera aussi l’affaire ! Pour certaines plantes il est aussi conseillé de déposer le pot sur une petite couche de billes d’argiles et de laisser de l’eau dans la coupelle. En s’évaporant l’eau va créer un petit micro-climat bien humide autour de la plante et y a moyen qu’elle soit contente.

Et pour les feuilles qui ont souffert, malheureusement pas d’issue positive possible, elles ne reverdiront pas… (c’est comme les fourches, quand L’Oréal te dit qu’il va les réparer, cherche pas, ils te mentent) Vous pouvez couper les parties abimées (ou toute la feuille) et essayer de mieux faire les prochaines fois !

MA SUCCULENTE EST TOUTE MOLASSE

Les succulentes ou plantes grasses sont des petites merveilles qui demandent souvent très peu d’entretien et d’attention. Mais le mythe de la plante increvable qu’on n’a jamais besoin d’arroser…reste un mythe (déso les gars). Toutes les plantes ont besoin d’eau, même quand il s’agit de ne leur en donner qu’une fois tous les 6 mois.

Un moyen hyper simple de savoir si vos succulentes ont besoin d’eau est tout simplement de tâter leurs feuilles ! L’eau étant stockée dans les feuilles, lorsque la plante est contente et bien hydratée, ces dernières sont donc bien fermes et bien pleines. En gros le réservoir est plein. Par contre si la plante commence à crever de soif, ses feuilles deviennent alors mollassonnes, voir flétries et un peu rabougries. Le réservoir est vide, il faut le remplir à nouveau !

[ à droite une plante grasse bien contente et bien hydratée… à gauche un sedum burrito un peu au bout du rouleau ]

Le truc fonctionne évidemment dans l’autre sens : si vous vous demandez si votre succulente à besoin d’eau, tâtez les feuilles : si elles sont encore bien fermes vous avez votre réponse.

Cette astuce m’a vraiment beaucoup aidée puisque, bizarrement, les plantes grasses étaient souvent ce que j’avais le plus de mal à maintenir en vie. Soit j’arrosais trop, soit j’arrosais trop peu… Avec cette astuce elles sont (presque) toujours en forme et elles ont recommencé à grandir dans la joie et la bonne humeur

LES FEUILLES FONT LA GUEULE

Vous avez sûrement déjà vu une plante verte avec les feuilles en mode dépression… La feuille molle, qui pointe vers le bas, les tiges qui se courbent… Ici encore, votre plante manque d’eau et elle vous envoie un message très clair en mode MAYDAY MAYDAY !

[pas de plante en dépression au moment de la rédaction… Du coup contre exemple : regardez comme celle-ci est happy ! ]

Evidemment, once again, la solution c’est l’arrosage !  Le mieux, bien entendu, est de ne pas attendre d’en arriver à ce stade mais c’est un super indicateur de soif chez nos vertes amies ! Ça peut aussi, sur le long terme et si on fait un peu gaffe, nous permettre de mieux faire. N’hésitez pas à noter vos arrosages et les moments où vous constatez que votre plante tire la gueule… Sur le long terme ça peut vous donner une idée bien plus précise de ses besoins en eau et vous éviter d’éventuelles déconvenues.

C’est d’ailleurs assez fascinant de voir comme les plantes reprennent littéralement vie lorsqu’on les arrose ! Faites le test un jour, prenez une photo de votre plante-dépressive avant arrosage et prenez le même cliché quelques heures plus tard… It’s a kind of magic.

 

Vous aimerez aussi

    26 commentaires sur Ecouter ses plantes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Et un jour t’arroses et te voilà envahie à l’insu de ton plein gré par des sciarides et à devoir ressurfacer tes plantes sur ton balcon par 4 degrés…
      L’arrosage en fait c’est ultra précis !!!

    2. En tant que fleuriste, je passe mon temps à expliquer aux gens qu’il faut simplement regarder les plantes, les observer, les écouter ….
      c’est le secret de la réussite… Alors MERCI MERCI MERCI MERCI pour cet article plein de bon sens !
      il n’y a pas de règles ! Elles sont vivantes comme nous , elle n’ont du coup pas toujours soif au même moment !!!
      Et puis surtout, vraiment quand une plantes se plaît quelque part !! Surtout il faut la laisser à cet endroit !!! Elle a sûrement trouvé son équilibre !!!!
      Belle journée Coline! Plein de bisous ❤️❤️❤️

    3. Ah oui et petit secret aussi, si votre plante est vraiment au bout du rouleau de la soif….
      Arrossez l’a généreusement et puis couchez la …. à l’horizontal, pour que l’eau aille plus rapidement dans les feuilles…. et que les feuilles peinent moins à se « relever », vous verrez c’est magique ….
      Suivant le niveau de la soif laissez la plus ou moins longtemps couchée….

    4. Ah j’adore ce mode d’emploi sur les plantes, parce que je n’ai absolument pas la main verte! Merci merci!
      Trop d’eau, ou pas assez d’eau, c’est toujours la grande question! Pauvres plantes qui se retrouvent sous ma responsabilité…
      Belle journée!

    5. Ah j’aime ce genre d’article.
      Mais vivant dans une jungle (@apple.jungle sur insta), je vais te donner des conseils pour être encore une meilleure plant mom ! :
      – pour la brumisation des feuilles, il est conseillé d’utiliser de l’eau de bouteilles pour éviter les dépôts calcaires sur les feuilles et de le faire matin et soir,
      – entre deux arrosage toujours laisser le terreau sécher,
      – pour les succulentes/cactus, arroser une fois par mois entre octobre et avril (même si elle flétri) en pleine lumière dans une pièce plus fraîche (pour avoir la chance d’avoir des succulentes et cactus en fleur en été où l’arrosage pourra reprendre une fois par semaine si très chaud).

      Autre tip, toutes les plantes du genre Sansevieira, ZZ (zamioculculcas), et autres plantes de même catégorie vaut mieux privilégier les pots en terre cuite où l’hygrométrie peut être surveillée correctement avec sauvetage de plantes à la clé.

    6. Merci pour cette article, je commence avoir beaucoup de plantes verte #nouvellepassion et je commence a m’y perdre !! Et tu justement tu a sauvé une de mes succulentes 😬 Je ne comprenais pas pourquoi elle était flétrie et faisait (légèrement) la tête ! J’etait vraiment dans l’idée que les succulentes n’avait pas besoin d’eau donc j’en n’osait pas arroser ! Merci pour cette article et bonne journée !

    7. Merci pour ces astuces! Surtout pour le bout des feuilles, je pensait que c’était à cause du soleil ou quoi.. Mes plantes te disent merci aussi du coup 😅

    8. Super j’ai acheté ma première plante (d’aloe Vera) hier en tant qu’étudiante et je vais l’observer et je saurai l’observer merci 🌸💮

    9. Merci pour cet article ! J’aimerais avoir davantage de plantes vertes chez moi mais la moitié finissent toujours par rendre l’âme ! Espérons que j’arrive à toutes les tenir en vie cette-ci grâce à tes conseils ! 👍🏻

    10. Conseils très utiles, merci !
      Par contre, j’aurais bien aimé pouvoir comparer avec des plantes qui sont trop arrosées (bon ok, il va falloir que tu sacrifies 1 ou 2 plantes pour le avant -bien arrosées- / après -en cours de noyade 😇)

    11. merci pour ces astuces, après plusieurs décès je commence enfin à avoir (un peu) la main verte et tes conseils ne pourront que m’aider
      Je suis d’accord chez moi aussi les plantes grasses ont été les plus grandes victimes !
      +++

    12. Au passage, la majorité des plantes, en particulier les plantes grasses (mais pas que…) apprécient les arrosages par capillarité! C’est à dire de l’eau dans une coupelle et on laisse trempouter 30/40mn à l’eau claire (pour l’engrais: 15mn a l’eau claire puis 20mn a l’eau + engrais pour éviter de cramer les racines!)
      conseil de fleuriste! Voili voilou des bisous plein

    13. Idéalement aussi, laisser l’eau se mettre à température ambiante et s’aérer aussi avant d’arroser, pour ne pas verser d’eau trop froide sur les racines.

    14. Merci pour cet article ! Pas évident effectivement de maintenir certaines plantes en vie… De leur trouver un endroit lumineux comme il leur convient, une pièce pas trop humide ou sèche… J’ai aussi des soucis au niveau des plantes grasses. Désespérée j’ai fini une fois par mettre une plante grasse sur le mini rebord de fenêtre et elle a repris vie ! Bon le soucis c’est que mon rebord est petit ^^

    15. Salut Coline!

      Un truc qui marche vraiment bien et qui m’a été donné par mes beaux-parents (sont forts les anciens), c’est le bain. Tremper l’intégralité de sa plante, pot et terre compris pendant quelques heures dans l’eau, et c’est magique. Ce n’est pas à faire pour toutes les plantes et trop souvent, mais par exemple pour les pothos, ficus, chlorophytum, etc, c’est impressionnant comme ça leur donne un coup de boost :)

    16. Moi aussi j’ai beaucoup de mal avec les plantes grasses. J’avais un sedum burrito récemment et il avait l’air d’avoir soif, alors je l’ai arrosé mais… une grande partie de la plante s’est desséchée et est morte. J’ai pensé que les racines avaient en partie pourri et j’ai arrêté d’arroser. Les branches qui avaient survécu se sont maintenues sans eau depuis lors (ça fait bien 4-5 mois) voire ont sorti de nouvelles minuscules feuilles, mais ce n’est quand même pas la grande forme. Les feuilles sont effectivement flétries mais je n’ose plus arroser…