Archives du mot-clé Converse

Should I stay or should i go?

close-coline-4
 

Il y a des pièces comme cette chemise que je porte très rarement mais que j’aime passionnément.

Durant mes tris intempestifs elle passe toujours entre les mailles du filet, en mode vieille rescapée. Pourquoi? Comment? Telle est la question. Mais as-t’on vraiment besoin d’avoir des raisons valables et solides pour garder un vêtement? Ben moi je dis que non. Voilà.

Quand on essaie (désespérément) de rester light de la penderie il faut aussi savoir lâcher prise. Evidemment on préfère toujours les choses portées et re-portées, usées, qui transpirent l’amour qu’on leur porte mais parfois il faut réussir à accepter que certaines choses sont faites pour être portées avec parcimonie, et que leur valeur n’en est pas pour autant amoindrie.

Un peu comme un vêtement très spécial que l’on se réserve le droit de porter pour des occasions particulières et rares. Ca apporte de la valeur, non?

Vref, j’aime cette chemise et je suis ra-vie à chaque fois que je la porte et ça, c’est cool!

↑↑↑↑↑↑↑

Conclusion la plus pourrie de toute l’histoire de la blogosphère bonjour

PS: Déménagement=accès internet fortement réduit=je vais être un peu moins présente ici ces prochains jours! En attendant vous pouvez me suivre sur Instagram (@eppcoline)!
close-coline-1

Foulard Only

Chemise Pomandère (vue ici)
Ceinture H&M
Short Mango 
Converse (vues ici)
Sac Pieces (vu ici)
Collier Sur les Toits de Parisclose-coline-7 close-coline-2 close-coline-3 close-coline-9 close-coline-12

Force jaune!

post diem-3On dit souvent que le noir est une couleur triste. Réservée aux deuils, aux personnes dépressives, aux satanistes.

Moi, à chaque fois que j’entends ce genre de choses j’ai envie de sauter au plafond! J’avoue avoir du mal à imaginer que pour certaines personnes les vêtements soient aussi caractérisants, comme si tout se résumait à tu t’habilles en noir=tu es sous xanax VS tu t’habilles en vert, jaune, orange et rose=tu es la joie de vivre incarnée.

L’adage « L’ habit ne fait pas le moine » n’a jamais été aussi juste.

Mais malgré tout mon amour pour les tenues monochromatiques je ne peux que reconnaître qu’une touche de couleur apporte souvent un petit supplément d’âme.

Touchée.

Aïe.

Alors pas forcément de la joie ou de la bonne humeur mais ce petit truc qui, parfois, fait mouche, et peut transformer une tenue somme toute banale en quelque chose d’un peu plus intéressant (bon, hé, toute mesure gardée, hein…).

Et, bizarrement, je me suis rendue compte que je portais très régulièrement des pièces que l’on pourrait définir comme fortes: ma veste fleurie, mon sac American Vintage (qui en plus d’être corail est ENOOORME) mes Converse camouflage, mon foulard Only, et j’en passe.

Pour une nana comme moi qui a un style somme toute assez simple c’est un très grand atout. Puisque si être sapée en no look ne me dérange absolument pas, j’ai parfois envie de quelque chose qui paraît un peu plus sophistiqué (…)(sophistiqué…)(ah.ah.ah) et je pense qu’en ce qui me concerne la clé se trouve du côté des imprimés et des couleurs fortes.

Un nouveau mystère de la vie résolu pour le détective Coline. Je me sens vachement mieux!

Passez une belle journée!

post diem-2 Pull Post Diem

Pantalon Mango (vu ici)

Converse (vues ici)

Sac Pieces

Bagues achetées en bijouterie et Aoko Su

Montre Sekonda

Bracelet Orélia et colliers Punky B x Adeline AffreEdorpost diem-5 post diem-6 post diem-1 post diem-4

Yes i can!

IMG_9699-3 J’aurais aimé être une fille très manuelle, un petit génie du DIY et de la créativité, mais…un truc a foiré au moment de la conception. C’est loupé les gars, revenez dans une autre vie, merci.

Je m’essaie bien de temps en temps à quelques activités diverses et variées du genre construction de piñata et autres racommodages de jeans troués mais j’ai beau donner le meilleur de moi-même c’est toujours loin, trèèèès loin, d’être le futur (suffit de mater la maigre rubrique DIY de ce blog pour s’en rendre compte, ahah!).

Bref. C’est pas trop mon truc et contrairement aux Converse, ça va être compliqué de trouver LA catégorie bien précise qui m’est pré-destinée puisque j’ai déjà essayé à peu près tout et n’importe quoi, du dessin à la couture en passant par la pâte fimo.

Le seul et unique truc où je m’en sors à peu près correctement, c’est le tricot. J’ai plusieurs SUBLIMES réalisations d’écharpes à mon palmarès (point mousse + monochrome REP A SA la créativité débordante et le talent!) et, dernièrement…un bonnet!

J’avais de la très jolie laine et des aiguilles géantes qui traînaient chez moi depuis quelques mois et, forcément, je me sentais un peu minable de ne pas essayer d’en faire quelque chose. Et c’est grâce à Nais, l’une d’entre vous, que je me suis lancée. Après ses explications ultra simples je me suis dit que, définitivement, ça ne pouvait pas être si compliqué.

Alors ok, je m’y suis reprise à 3 fois, j’ai tout fait un peu au pifomètre*, c’est vaguement bancal (et je ressemble à Toad, le pote champignon de Mario…) MAIS je suis super contente du résultat!

Pour la prochaine étape dans ma carrière de tricoteuse j’aimerais beaucoup me lancer dans une graaaand plaid, avec la même laine dans un coloris plus vavavoom et la même technique*

La suite au prochain épisode! (dans 8 mois, en gros)

* Quand même, pour le peu d’infos que je peux donner –>  J’ai utilisé ces aiguilles Knit Pro en diamètre 20 et cette laine Adriafil en noir, donc, sans surprise. Je suis partie sur une base de 20 mailles et j’ai tout tricoté en doublant le fil.

IMG_9666-4 Manteau Maje (ancienne co)(vu ici)

Doudoune Nike (vue ici)

Pull American Vintage

Jean Reiko

Converse

Sac Yvonne Koné (vu ici)

Bonnet fait maison

Montre Sekonda et boucles d’oreilles Aoko SuIMG_9723-1 IMG_9704-2