Archives du mot-clé bottines Chloe

G&D

En ce moment mon coeur ne bat que pour Zara. Chaque passage dans une boutique ou sur l’e-shop me fait frôler la crise d’épilepsie et je serais sans aucun doute capable de dépenser tout ce que j’ai là-bas.

Ce sont des périodes, en fait, entre Zara et H&M. Quand le premier me semble trop guindé, trop chargé (les imprimés « foulard » de cet été, entre autres… Pardon mais -> bwerk!), le second me semble plus cool, plus décontracté. Et malgré mon affolante passion pour la nouvelle collection Zara c’est bien chez H&M que j’ai réussi à mettre la main sur quelque chose qui me faisait envie depuis longtemps: un blazer gris, légèrement dégoulinant, entre le chic et le cool.

En ajoutant toujours le côté bien meilleur marché de H&M j’ai envie de vous dire qu’entre lui et moi c’est une affaire…qui marche!

Voilà donc comment j’arrive à me réjouir du temps miteux qu’on se coltine par chez moi. On positive comme on peut, n’est-ce pas? ;-)

Passez une belle journée!

PS: je suis en retard A L’EXTREME dans les réponses aux commentaires! Je vais tenter de le rattraper mais n’hésitez pas à me reposer vos questions relatives à d’autres articles ici!

Blazer H&M

Top School Rag (via Monshowroom)

Pantalon Best Mountain (via Monshowroom)

Bottines Chloé

Sac Proenza Schouler

Bague et collier Fashionology, bracelet Malababa, montre Hermès

 

 

Inconscient collectif

S’il y a bien une chose qui est gravée dans l’inconscient collectif des nanas c’est qu’il ne faut jamais, ô GRAND JAMAIS, être habillé de la même façon deux jours de suite.

Sans quoi: honte sur toi, honte sur tes enfants, honte sur tes parents, honte sur ton chien.

.

Je me rappelle très nettement de mes années lycée où, TOUS LES SOIRS, je passais des heures (oui, bon, enfin, une heure maxi, ok, mais pour les besoins du récit et son intensité…)(bref) à réfléchir à ma tenue du lendemain. Je n’avais tellement pas le temps de le faire au réveil et j’étais tellement flippée à l’idée d’être sapée comme une bouse (et en l’occurrence ça a été le cas plus d’une fois mais bien heureux celui qui s’ignore… Ou un truc dans l’esprit…) que j’y passais réellement un temps fou (proportionnellement au temps que je passais à faire mes devoirs, exemple).

.

Et au dela de la peur d’être mal fagotée il y avait donc l’angoisse de devoir porter les mêmes fringues deux jours de suite. Surement parce que dans l’inconscient collectif: même fringues 2 jours de suite=cradingue. Tout comme piercings+tatouages=drogué ou femme au volant=mort au tournant ou encore blonde=bête.

(Au secours –> T_T)

.

Du coup, toute révoltée contre ce genre d’idées que je suis (REVOLUTIOOOOOOON!!!!!!!!), j’ai décidé de passer tout mon week-end habillée de la même façon (je sais, mon engagement est désarçonnant de beauté et de profondeur…).

Même que dimanche matin j’ai fait une tache de Nutella sur ma blouse et ben même pas je l’ai enlevée (jai juste passé un coup de stylo détacheur… Vous connaissez ce truc? C’est juste dément pour les grosses crados comme moi qui se tachent tout le temps ;-)). Genre rien à fout’.

.

Rebellion, je crie ton nom.

.

Passez une belle journée :)

N.B: Il va de soi que cet article est à prendre au 250 000ème degré… ;-)

Echarpe Asos (déjà vue ici)

Manteau Tara Jarmon (hiver 2010)(déjà vu ici)

Gilet Object Collectors Item (via Monshowroom)

Blouse Kilibibi (via Monshowroom)

Jean Asos (déjà vu ici)

Bottines Chloé (hiver 2010)(déjà vues ici)

Sac Prada

Polyvalo-pluridisciplinaire

 

Moi je dis, c’est important de savoir rendre ses vêtements polyvalents.

Les premières qualités de ce pull, par exemple, sont d’être très joli, assez peu cher et plutôt chaud pour de l’acrylique (aujourd’hui par contre nous éviterons le sujet qui fâche: l’état du pull après l’avoir porté 3 fois… AHEM)

 

S’ajoute à ça une incommensurable capacité à rendre heureux. Si, si. Admirez l’air radieux et enjoué du modèle ci-dessous.

N’a-t’elle pas l’air au summum du bonheur? A l’apogée de sa joie? En béatitude totale? Sereine et euphorique?

Si. Nous sommes d’accord.

Parka Asos

Echarpe 2Two (via Monshowroom)

Pull Zara

Jupe Koshka Mashka (déjà vue ici)

Bottines Chloé (déjà vues ici)

Bagues vintage et Thomas Sabo

 

 

Une des autres qualités de ce pull (rappelons-le: bon marché, fort seyant et véritable « metteur en joie » (???)) est sa capacité (INDENIABLE) à cacher les boutons situés sur le bas du visage.

Un spot sur le bas du menton? Pas de panique, le PPP* (*Pull Polyvalo-Pluridisciplinaire) est là. Matériel nécessaire: un PPP et une main libre. Toute la journée, de préférence, sans quoi le PPP décline toute responsabilité quant à un éventuel échec du camouflage d’acné.

 

 

Nous pourrons aussi facilement lui reconnaître la carrure sportive (et un peu flippante) qu’il procure à son propriétaire. Parfait pour soutenir le XV de France (ah non merde, trop tard…) ou pour se débarrasser d’un courtisan un peu trop insistant.

 

 

Pour terminer, avantage considérable et absolument non négligeable, le PPP peut aisément se transformer en couverture.

Idéal les jours de grand froid, à l’arrêt du bus, sur le quai d’une gare, en attendant cet ami constamment en retard, lors d’une randonnée en haute montagne (dans ce cas il est conseillé d’ajouter un Damart ou un polaire Decathlon, sans quoi le PPP décline toute responsabilité quant à une éventuelle mort, congelé, de l’individu orné du dit PPP).

 

 

 

Là par contre, vous pouvez circuler, y a plus rien à voir.

Passez une belle journée ;-)