Les petits du lundi #7

📷  Julian Benini

Petit 1 > Ce week-end nous avons officiellement terminé Bates Motel.

……..

No spoiler mais omg, quelle fin TRÈS inattendue. Et définitivement, série génia, mais vraiment génialissime ! Cette histoire, ces acteurs, cette réalisation, ces décors, ces émotions, cette relation entre Norma et Norman qui navigue constamment entre le malaise et la beauté. À voir absolument !

Petit 2 > Une des dernières vidéos de ma Pastel chérie : Halloween responsable et pas minable, que j’ai a-dorée ! Plein de chouettes conseils pour un Halloween un peu plus green, d’idées de trucs à bricoler soi-même etc. Chez nous cette année on est vraiment à donf sur Halloween et tous nos derniers week-end ont été dédiés à découper des cartons, les peindre, préparer nos costumes… On arrive tout doucement au bout (reste à fignoler un peu la déco) mais c’était vraiment chouette de chercher des idées sur internet et de fabriquer des tas de trucs nous-même ! J’essayerai de vous montrer un peu ce que ça donne cette semaine sur InstaStory 🎃

Petit 3 > Les pochettes Numéro Sept qui sont enfin arrivées ! 🎉  Bon, je ne suis sûrement pas très objective mais j’en suis tellement contente ! J’en ai quasi toujours une avec moi depuis les premiers prototypes et je suis vraiment très heureuse qu’on ai pu faire du 100% Made in France, tout en recyclant un peu du tissu qu’il nous restait. Un jour il faudra que je vous parle un peu plus des coulisses de Numéro Sept parce que c’est aussi passionnant que galère ! 😅

Petit 4 > Comme vous pouvez le constater on est toujours dans du très très sombre niveau look…👹  Mais j’ai bien pris en compte vos recommandations de coloris plus neutres, blanc, beige et compagnie, j’y travaille, promis ! En attendant je suis tombée en amour pour cette salopette, certes un poilou immense sur moi mais alors tellement, TELLEMENT confortable ! Ces derniers mois je me suis découvert une passion pour les grands vêtements et les coupes plus amples, sans trop me demander si ça me va ou si ça me met en valeur. Je suis d’ailleurs peut-être même devenue un peu allergique à ce qui « met en valeur », ou tout du moins au terme. Comme si on avait l’obligation de toujours être « mis en valeur » alors qu’au final on peut juste aussi porter ce qu’on a envie de porter, sans que ça ne nous « mette en valeur ».

Petit 5 > Oh cette vidéo de Sam Kolder… Elle commence à dater un peu mais comme je n’avais pas eu l’occasion de la partager avec vous… Mieux vaut tard que jamais ! Depuis sa sortie je crois que je la regarde au moins une fois par semaine tant tout est d’une beauté à couper le souffle. Alors certes on a de gros (GROS GROS) moyens derrière mais ça n’enlève rien au talent du mec (toutes ses vidéos sont dingues !) et à la joie que ça me procure de voir des merveilles de la sorte sur Youtube.

Petit 6 > Et une très belle journée à vous !❤️


Veste Levi’s – top Weekday – Salopette Blune – derbies Stella McCartney – pochette Numéro Sept – bagues Helles – Bracelet Wild By Jessie Daams


Une journée merveilleuse à Agadir

Vous vous souvenez peut-être qu’en mai dernier j’avais passé un week-end éclair au Maroc, plus particulièrement à Agadir. J’étais invitée par l’Office du Tourisme Marocaine dans le cadre de leur dernière campagne Maroc in Motion. Le concept ? 6 influenceurs partant à la découverte de la culture marocaine, chacun dans leur domaine de prédilection !

De mon côté j’ai donc passé une journée à Agadir pour découvrir les secrets beauté et bien être marocains…et autant vous dire que j’ai passé une rudement chouette journée !

On a débuté à l’écolodge Atlas Kasbah, un endroit absolument fabuleux, en plein milieu de la montagne, où j’ai pu faire une petite séance de yoga mais surtout une séance de Shiatsu avec Bahia (sans aucun doute une des personnes les plus gentilles et douces que j’ai pu rencontrer cette année… Cette femme est en or !).

Autant le yoga j’étais déjà un peu familière (et pas non plus hyper douée comme on peut le constater dans la vidéo…) mais je n’avais jamais pu expérimenter le Shiatsu et alors les amis… Waw. Le concept est plutôt simple, ça se rapproche assez de l’acuponcture avec la stimulation de certains points du corps mais sans les aiguilles. Il s’agit donc juste d’exercer des pressions, avec ses mains, ses bras et, sérieusement, même si la séance a été un peu courte, je ne me suis rarement sentie aussi détendue. Clairement ils auraient pu me lâcher là, étalée sur la table, je dormais jusqu’au lendemain sans aucun problème.

J’ai ensuite retrouvé Hélène, la propriétaire de l’Atlas Kasbah avec qui on a discuté de beauté à la marocaine. Khol, pierre d’alun, poudre de coquelicot (le truc le plus longue tenue de l’univers, le lendemain matin j’avais encore une marque sur la main… Tous les rouges à lèvres du monde peuvent aller se rhabiller) et bien évidemment, le henné !

Une fois mon petit henné posé, tout le monde chaleureusement remercié (et un petit pincement au coeur de quitter ce magnifique endroit dans lequel j’aurais bien posé mes valises pendant 1 semaine) nous nous sommes rendus à la coopérative Afoulki. Une coopérative engagée auprès des femmes pour leur offrir de meilleures conditions de travail et de vie (forcément je dis yes !), spécialisée dans la fabrication de produits naturels et particulièrement dans l’huile d’Argan. Etant plutôt fan de l’huile d’Argan depuis des années j’ai adoré découvrir comment on la fabriquait (et pouvoir repartir avec l’équivalent de mon poids en huile d’Argan). Ce passage à la coopérative a aussi été l’occasion de passer un moment vraiment génial avec toute l’équipe de tournage, Bahia, qui nous a accompagné presque toute la journée, un couple vraiment adorable, de si bien manger et de boire du thé.

Et enfin retour à l’hôtel pour une session Hammam. Si vous n’avez jamais fait de Hammam je vous le conseille plus que vivement. On vous pose dans une pièce très chaude et humide, on vous enduit de savon noir et ensuite on vous gomme l’intégralité du corps avec un gant en crin. Et alors, ok, c’est vrai que je ne suis pas ultra coutumière des gommages pour le corps mais je ne m’attendais pas une seule seconde à être aussi « encrassée » 😂 ! En gros je suis ressortie toute neuve, avec la peau d’une douceur absolument incommensurable, que j’ai bien tentée de reproduire depuis mais…en vain. On a terminé tout ça avec un petit tour dans la piscine et un massage des plus divins… Bref, je vous laisse imaginer à quel point cette journée a été merveilleuse !

Je vous laisse avec la vidéo de cette jolie journée et je vous invite aussi à aller jeter un oeil au 5 autres expériences, dans des domaines bien différents comme le sport, la cuisine, la mode, la culture etc. !

Un grand merci à l’Office du Tourisme pour cette belle expérience et ce petit week-end hors du temps ! 🙌🏼

Dans la nuit noire et obscure

📷 Julian Benini

Aujourd’hui j’ai envie de m’appeler Isabelle et bien que je n’ai pas les yeux bleus, de chanter « dans la nuit noire et obscure, obscure et sombre« . Oui, rien à voir avec la forêt ou ce que je porte mais quand l’inspiration musicale frappe à ta porte il faut toujours lui ouvrir.

Comme c’est l’automne et, de loin, une de mes saisons favorites -parce que les feuilles qui changent de couleur tous les jours, parce que bon, ok, la pluie beaucoup mais aussi parfois, avec un peu de bol, le soleil et l’été un peu indien, parce que Halloween, parce que bientôt Noël- j’avais envie d’aller me balader dans la forêt. Avec mes cheveux fuchsia et ma longue robe sombre de Mormon je voyais venir gros comme un camion l’effet « uuuuuh je fais des sacrifices humains dans la forêt, évitez de me croiser au détour d’un chemin lors de votre balade dominicale, un panier plein de champignons sous le bras mouahahah ».

Bon ben ça n’a pas loupé mais j’avais envie de photos dans la forêt.

J’ai effectivement l’air d’une sorcière -mais c’est pas grave, j’aime bien- En même temps pour ma défense, ces nouveaux cheveux chamboulent un peu tout mon code couleur. Avant, ok, je m’habillais souvent en noir ou en gris très très très foncé mais on avait encore une petite place pour le bleu, le blanc, quelques imprimés… Alors que l’autre jour je portais un pull noir et un jean bleu clair, j’ai eu l’impression d’être fin prête pour le Carnaval de Rio. Faut dire que ma tolérance à la couleur étant déjà, de base, assez basse -et d’autant plus dès que l’été s’est fait la malle- me teindre les cheveux en rose fluo peut sembler ne pas être la meilleure idée qui soit. Et en même temps ça challenge un peu mes matins…ou ça les simplifie à l’extrême, au choix. Je n’hésite plus réellement entre une chemise de bûcheron rouge à carreaux et un petit pull noir si vous voyez ce que je veux dire.

Je pense qu’on n’est pas à l’abris que ça évolue avec le temps et que je découvre que le vert pomme me sied à merveille (j’ai comme un doute mais il ne faut jamais dire jamais…), mais moi qui avait toujours eu les cheveux foncés, je n’avais jamais réellement considéré le fait que changer de couleur puisse faire bouger les codes de la sorte. Mais en attendant je pense me complaire un bon moment dans ma garde-robe monochrome !

À suivre, comme dirait l’autre…

❤️


Veste Numéro Sept – Robe Brand Boutique Collection – Bottines Bourgeois Bohème – lunettes Round Folding Ray Ban – Bagues perso, Helles et Line&Jo – boucles d’oreilles Helles