Promenons-nous dans les bois…

coline_141116_2_web-10

📷 Julian Benini

Oui. Je sais. Personne ne va dans la forêt avec ces pompes compensées de 10 cm. PERSONNE. Pas même moi. Mais que voulez-vous, j’avais envie de profiter un peu de toutes ces jolies couleurs que nous offre l’automne et je trouvais que ça allait trop bien avec ma robe rouge.

On appelle ça les risques du métier m’sieur dame, et ouais.

(tu parles d’un risque… Un peu de terre sur une paire de godasses on a vu pire, hein..)(…)(oh ça va, laissez moi croire que je vis dangereusement, merde !)(#dangerous)

C’est surtout qu’il fallait absolument que je vous parle de cette parka ! Je pense que je l’ai assez répété ces presque 10 dernières années, si tu cherches la meuf qui a tout le temps froid : elle est devant toi. Mais la question du manteau quand tu veux éviter tout ce qui vient de nos amis les animaux…autant vous dire que ce n’est pas une mince affaire. J’en parlais d’ailleurs il y a peu, les types te collent de la laine absolument partout. Même si c’est 2%. WTF.

(Et si vous vous demandez quel est le souci avec la laine (ce qui est une question très, très très récurrente), je vous invite à lire cet article d’Antigone, extrêmement clair et bien documenté)(mais encore une fois, si vous portez de la laine je vous aime quand même, hein)(on ne le répètera jamais assez…)

Vref. (non ce n’est pas une coquille. J’aime bien dire « vref »)(bref) Comme il était hors de question que je continue à porter mes parkas pleines de fourrure (et j’ai toujours du mal à comprendre à quel moment j’ai pu acheter ce genre de trucs… Comme quoi qu’est-ce qu’on évolue avec le temps, hein…) je suis partie en quête d’une parka jolie, chaude, sans laine ni fourrure véritable et qui ne me donne (pas trop) l’air de passer tous mes dimanches à ramasser des champignons dans la forêt (surtout en chaussures compensées, ridicule, quoi…).

Si vous êtes actuellement dans la même quête que moi : ne cherchez plus ! La parka parfaite est là. Premièrement l’intérieur est doublé en moumoute. Deuxièmement, les poches sont entièrement en polaire. #mourirdebonheur. Et troisièmement, on ne le voit pas ici mais à l’intérieur on trouve une bandoulière. Vous allez me dire mais à quoi est-ce qu’une putain de bandoulière peut bien servir sur une parka est-ce qu’ils vont bien les types ou comment ça se passe ? Je n’aurais qu’un seul mot à dire : concerts.

Mais si. Vous savez, en hiver, quand vous allez voir un concert, que vous préférez mourir plutôt que de sortir de chez vous sans manteau quitte à décéder de chaud une fois dans la salle ? Et qu’une fois sur place vous vous retrouvez effectivement à suer à grosses gouttes sous votre parka, votre écharpe, votre bonnet et vos moufles ?  Et bien là, tu cales l’écharpe dans une manche, le bonnet et les moufles dans l’autre, tu retournes ta parka et tu la porte en bandoulière ! AHAHAH ! C’est pas génial ?? (est-ce que je suis trop enthousiaste ?) Alors dans mon cas ce sont les concerts qui m’ont toujours posé problème mais ça marche aussi dans un bar le samedi soir, dans un musée, à un vernissage…bref à tous les endroits où il n’y a pas de vestiaire et où tu n’as envie ni de garder ta parka, ni de l’enrouler désespérément autour de ta taille.

La révolution, en somme.

Et sinon, tenez, ça c’est cadeau.

Allez, bonne journée ! ;)

coline_141116_2_web-5 Chapeau Printemps (ancienne co.)

Parka Zara

Robe IRO

Legging en simili-cuir LTB (ancienne co.)

Derbies Stella McCartney

Sac Stella McCartney

Foulard Vyvyn Hill

Collier A La (ancienne co) et bagues Audrey Mestdagh

coline_141116_2_web-16 coline_141116_2_web-17 coline_141116_2_web-2 coline_141116_2_web-14 coline_141116_2_web-20 coline_141116_2_web-9 coline_141116_2_web-3 coline_141116_2_web-7 coline_141116_2_web-15

Courses de Noël green

noe%cc%88l-green

publié par camilleNous voilà mi novembre. Le catalogue JouéClub trône sur la table du salon depuis 2 mois, les calendriers de l’avent, toujours plus chocolatés et démesurés (ou plus bizarres > suivez mon regard) occupent plus de place que le rayon fruits et légumes dans les supermarchés. Dans les centres commerciaux, des Père-noëls s’époumonent en agitant leur cloche.

Ca y est : Noël approche.

J’aime beaucoup cette période, pour tout un tas de raisons.
D’abord pour la gastronomie. Je ne parle évidemment pas du foie-gras (#teamPamela) mais des spécialités sucrées qui mettent mes papilles en émoi chaque année : les bredele à la cannelle, le pain d’épice au chocolat, les orangettes (je les mange par 30… oui, pour la vitamine C !).
Ensuite, parce c’est le moment de l’année où l’on peut enfiler un legging en laine à motif flocons de neige et s’étaler sans vergogne devant la cheminée sur fond de Sinatra.
Enfin parce que j’adore fabriquer des guirlandes en pommes de pin pailletées avec ma nièce.

Mais comme j’ai aussi un mini Jean-Pierre Bacri qui vit dans un coin de mon cerveau, il y a des choses qui me mettent de mauvaise humeur.
L’abondance, le manque de sens, les jouets par milliers fabriqués dans des conditions opaques pour remplir les chaussettes de nos enfants à bouclettes.
Sans parler des objets de mauvaise qualité et les cadeaux choisis “par défaut”, parce qu’on n’avait pas d’idées.
Cette écharpe offerte à votre grand-frère qui a fini en serpillère, cette agrafeuse hot-dog reçue l’année dernière qui s’est cassé les dents sur le premier dossier de 18 pages…
D’après une étude de LSA Conso, plus d’un quart des cadeaux ne seront pas utilisés par leur destinataire. Et pour l’instant, le Père-Noël n’a pas mis en place un service de traineaux jaunes pour trier les déchets et recycler les chaussettes Tex Avery reçues en double.

Voici des petites techniques de s̶i̶o̶u̶x̶  lutin qui permettent de contourner ces désagréments :

  • Chaque membre de la famille élabore une wishlist (sur Pinterest par exemple) avec des objets à petit ou gros budget qui lui feraient plaisir, et les listes sont partagées entre tous
  • Plutôt que d’acheter plusieurs petits gadgets à la Foire-fouille, on peut se cotiser en famille pour offrir un cadeau de qualité qui va traverser les années
  • Quand on manque d’inspiration et/ou de moyens, on imprime un “bon pour” : un petit déj au lit, un massage de 10 minutes, une chanson de Francis Lalanne a cappella…
  • Si on a un peu de temps, on fait soi-même : une bougie, un porte-bijoux ou simplement un cookie joliment emballé comme le proposait Charlène dans ce tuto
  • Pour ses neveux et nièces, à la place de la barbie Reine des Neiges qui finira au fond d’un carton avant les prochains flocons, on offre une séance de cinéma ou une pièce de théâtre à aller voir avec eux

Dernière astuce, et pas des moindres : privilégier dans la mesure du possible (et j’insiste sur ce point : personne ne se fera fouetter avec des branches de houx s’il fait autrement – cf. l’article De l’induglence)  les objets confectionnés dans les règles de l’art – artisanat, créations en petites séries, matières naturelles, upcycling.

Voici donc une sélection de shops où vous pourrez chalander en toute sérénité pour un Noël qui ne fout pas les boules (Mesdames et messieurs, vous l’attendiez depuis des mois… Que dis-je, des ANNÉES ! Voici… le jeu de mots du siècle !).  

Etsy – l’incontournable temple du fait-main

Sur Etsy, on trouve toutes sortes d’objets vintages ou fabriqués par des petits créateurs. Pour Noël, un petit guide très bien ficelé propose des sélections de cadeaux en fonction des personnes (maman, collègues, frère…), des centres d’intérêt (bijoux, high-tech, beauté…) et des budgets (moins de 10€, moins de 30€…).
Le seul danger : perdre 3h à flâner (en mangeant des bredele à la cannelle).

noe%cc%88l-green_etsy

1. Huile de barbe bio à l’argan – Dennis Freedman /// 2. Bracelet tribal en perle de verre – Hippie Things /// 3. Pin’s banane – Oelwein /// 4. Cactus en bois – Clive Roddy /// 5. Jeu des 7 familles – Bobby Watson Collectif

 

Twicy – objets durables d’inspiration scandinave

Des objets de déco artisanaux et de bonne facture à partir de 2,50€, une section enfants, des bijoux… Et surtout, des marques aussi chouettes que Bloomingville qui sélectionne des producteurs dans une logique de commerce équitable ou PF Candle & co, un fabricant de bougies à la cire de soja naturelle.

noe%cc%88l-green_twicy

1. Bougie au patchouli – PF Candle & co /// 2. Carnet de notes – TEM Tatouages /// 3. Pot en métal – Urban Nature Culture /// 4. Mug – Mr & Mrs Clynk /// 5. Miroir en métal – Madam Stoltz

 

Les Raffineurs – pour les gentlemen farmers (ou les mecs qui aiment les moutons et les vestes en tweed)

Une boutique fort sympathique qui s’est donné la mission de résoudre le casse-tête du cadeau pour hommes. On y trouve une sélection de beaux objets de qualité : pour le gosier, pour le palais, pour la dégaine, pour le temps-libre. On y trouve par exemple un appareil à “slow coffee”, un atlas des îles abandonnées, un kit de jeux vintages en bois…

noe%cc%88l-green_lesrafineurs

1. Nécessaire de méditation – InCausa /// 2. Recueil de poésie pratique – Editions Le Contrepoint /// 3. Peigne à barbe et moustache – Captain Fawcett /// 4. Jeu de Mölkky – Päijät-Häme

 

Rêve de panmini eco-friendly

Des jouets, des jeux de plein air, des livres et déguisements soucieux du développement créatif de l’enfant et de l’environnement. La majorité des articles sont en bois, coton et carton et fonctionnent sans piles.

La créatrice, Rachel, a aussi créé sa propre collection de jouets et meubles en bois de hêtre brut, Paulette et Sasha. Du travail du bois à la finition manuelle, les créations sont réalisées en moyenne série dans son atelier en Mayenne selon des méthodes traditionnelles.

noe%cc%88l-green_rdpan1. Doudou aimanté – Manaonani /// 2. Masques animaux – Mitik /// 3. Le grand livre des mots – Editions Gründ

 

Chez les voisins – objets bohèmes et upcycling

Plus qu’une simple boutique en ligne : on se croirait dans une échoppe de village avec des objets authentiques à l’esprit campagnard & ethnique. Et justement : Marie, la créatrice, a décidé de quitter sa vie de citadine pour s’installer dans le Perche et lancer ce site web qui regorge de trésors chinés par ses soins. Ses crédos : l’upcycling, le naturel, l’intemporel.

noe%cc%88l-green_clvoisins

1. Bol émaillé /// 2. Bracelet personnalisable en laiton ou cuivre /// 3. Panier à suspendre /// 4. Planche en marbre 

Altermundi – créations équitables d’ici et d’ailleurs

Pour Altermundi, éthique et esthétique ne sont pas antagoniques. A l’image de Biobu qui confectionne une gamme de vaisselle colorées à partir de chutes de fibre de bambou – une ressource naturelle, renouvelable et bio-compostable. Tous les articles de la boutique sont conçus par des créateurs issus du commerce équitables et/ou locaux, dans une démarche respectueuse de l’homme et de la planète.

noe%cc%88l-green_altermondi

1. Bol en fibre de bambou – Biobu /// 2. Trousse de toilette – Coq en Pâte /// 3. Radio en carton – Suck UK /// 4. Couverts à salade en fibre de bambou – Biobu /// 5. Gourde – Gobilab

…Et aussi :

Milk & green pour les marmots /// Le cochon truffier pour la déco /// La fausse boutique pour les bobos ;-)

Enregistrer

Enregistrer