NUMÉRO SEPT

Par où commencer…

Raconter les histoires ça n’a jamais été mon fort. D’ailleurs mon surnom c’est Jean-Michel Raconte Mal. Je ne sais pas aller droit au but, je fais des détours, des allers, des retours.

Pour raconter une histoire je me dis toujours que commencer par le commencement est un bon début.

Le 8 avril 2016 je reçois un mail de Delphine. Vous ne connaissez pas Delphine mais, croyez-moi, vous allez l’adorer ! Objet : « I had a dream ».

Delphine est styliste et on a travaillé ensemble il y a presque 2 ans. Ce jour là Delphine m’envoie un mail, en me disant qu’elle a un rêve : créer une marque de vêtements avec moi. Ni une ni deux, on décide de se rencontrer pour de vrai pour discuter du projet et là, comment vous dire… Coup de coeur intersidéral.

Delphine c’est la gentillesse et la douceur incarnée avec une pointe d’épices bien placée qui la rend vive et drôle. Amour. Immédiat. Delphine je ferais ce que tu veux avec toi.

Alors Delphine et moi on a décidé de créer une marque, de se donner la main pour aller sautiller dans les allées des salons de tissus et de boutons, de s’envoyer 250 mails par mois, d’imaginer une identité, de créer des modèles ensemble, de réfléchir, de dessiner, de boire des cafés, de rigoler. On a attendu les premiers échantillons de tissus, puis les premiers prototypes. On a commencé à vous en parler.

Numéro Sept était née.

Numéro Sept pour le chiffre préféré des deux amours de ma vie, Numéro Sept parce que le mois de naissance de Delphine, Numéro Sept parce que 7 pièces.

Numéro Sept c’est notre bébé et c’est sûrement mon plus beau projet. Pourtant j’en ai fait des choses depuis 10 ans, j’ai eu la chance d’imaginer des vêtements pour d’autres marques, des bijoux, des lunettes, des chaussures… Mais ici c’est tellement différent. Voir toutes les pièces s’assembler les unes après les autres, s’investir corps et âme, regarder le projet prendre forme, se dire « c’est moi qui l’ai fait ». C’est une sensation toute différente et clairement grisante.

Aujourd’hui sonne donc le lancement officiel de Numéro Sept. Sept pièces créées avec amour et passion et amour et passion encore (oui oui, tout ça !)

 

 

Sept pièces, donc, vous l’aurez compris (pour info il nous manquait un prototype lorsque j’ai shooté le lookbook, d’où le fait qu’on n’aperçoive que 6 pièces ici ;)). Alors à vous je ne vais pas la jouer « ouiii c’est un vestiaire féminin et fort, une transcendance autour du thème de… » Nan. Hun hun. Vous le savez, la mode et moi, celle avec le « M » majuscule ça n’a jamais été l’amour fou. J’ai toujours porté ce que j’avais envie de porter, je n’ai jamais vu un défilé de ma vie ou participé à une fashion week et j’ai toujours eu le sentiment que ces histoires de tendances, in fine, ne faisaient que nous éloigner du principal : les vêtements sont faits pour que l’on se sente bien à l’intérieur, pour que l’on se retrouve un peu, que l’on s’exprime ou alors simplement pour ne pas sortir à poil et attraper la grippe.

Cette collection on l’a voulu forte mais simple à porter, on l’a pensé comme un petit plus à apporter à sa garde robe, un petit « twist » comme on dit dans la fashun sphère. Des étoffes précieuses, des couleurs fortes et des couleurs basiques, des imprimés ou des petits détails discrets.

Si dans 5 ans Numéro Sept continue à exister je veux pouvoir dire que l’on fait des vêtements pour la vie de tous les jours, pour que les femmes se sentent bien à l’intérieur et à l’extérieur.

J’espère sincèrement que cette première collection vous plaira autant qu’à nous !

Pour la découvrir entièrement rendez-vous sur le site !

Combishort « Nightrain » – Veste « Boys Don’t Cry » – Top à bretelles « Black Bird« 

Top peplum « Forever Young » – Jupe « Still«  Top à bretelles « Black Bird » – Jupe « Still«  Sweat « Ragdoll« 

Combishort « Nightrain » – Top peplum « Forever Young » – Jupe « Still« – Sweat « Ragdoll« 


Si vous avez déjà fait un tour sur la boutique en ligne vous aurez remarqué que toute la collection est en pré-commande.

Il faut savoir qu’un lancement de marque ce n’est jamais évident, c’est plein d’équations à triples inconnues (comme un fournisseur de tissu avec des délais de fabrication un peu longs, par exemple…) et il faut aussi savoir que quand on a le nez dedans le temps passe 6 fois plus vite que d’habitude. Si si, j’ai lu une étude norvégienne à ce sujet, c’est véridique.

Bref, cette collection on avait envie de la lancer le plus rapidement possible mais tous les tenants et aboutissants n’étaient pas forcément accordés. Du coup il y a un petit délai et comme il est mentionné sur l’eshop les livraisons débuteront à partir de mi-juillet.

Mais comme on sait qu’être patient, parfois, c’est un peu difficile, on a une petite surprise…

Les 50 premières clientes recevront, en plus de leur commande, une mini-box Numéro Sept x Birchbox avec 3 miniatures de produits qui déboîtent !

• Un vernis Nailmatic en teinte Cléo, un superbe bleu profond qui ira trop bien avec n’importe quelle pièce de la collection.

• Un mini déodorant Schmidt’s parfum Ylang Ylang parce que vous savez que ce produit c’est ma vie et que ce serait dommage que vos pièces Numéro Sept sentent la transpiration ;)

• Une crème  Supernature de Huygens à l’eau de rose qui booste l’éclat du teint, affine le grain de peau et traite les petites taches, les rougeurs etc.

Evidemment je tenais à envoyer une cargaison de merci en paillettes à Birchbox pour avoir accepté de travailler avec nous pour ce lancement !

 


Je vous connais bien maintenant et je sais que pour vous, comme pour moi, la façon dont sont fabriqués ces vêtements est importante.

Evidemment au départ on a immédiatement voulu faire du Made in France. Cocorico, quoi. Et force a été de constater qu’au vu de notre toute petite structure, des quantités très limitées que l’on comptait produire et de tout un tas d’autres paramètres, proposer du made in France allait avoir un coût très élevé, pour vous comme pour nous.

Je vous en avais parlé en long en large et en travers dans cet article, l’industrie textile est un milieu complexe où il faut souvent choisir entre éthique et tarif abordable et je vous invite chaleureusement à lire (ou à relire ^^) cet article au vu des circonstances.

Mais quoi qu’il en soit, nous n’avions pas envie de vous imposer un pays de fabrication et c’est pourquoi nous avons décidé de vous laisser le choix !

Depuis les tout débuts nous travaillons avec Patrick qui a une usine de confection en France et une seconde en Pologne et c’est pourquoi, si vous décidez de craquer chez Numéro Sept, vous pourrez tout simplement choisir le pays de fabrication de votre(vos) pièce(s) au moment de la commande.

Les tarifs sont évidemment différents mais je tiens à préciser que notre marge reste la même, que ce soit pour le Made in France ou le Made in Europe.


Evidemment il était important pour nous que la marque ai certaines valeurs. Nous avons essayé de penser Numéro Sept comme une marque juste. Dans ses prix, dans ses modes de fabrication mais aussi dans ses valeurs.

Je pense que ça n’étonnera personne que je vous annonce que chez Numéro Sept on ne trouvera pas de matières d’origine animale. Il n’était évidemment pas envisageable que je créé une marque à base de laine, de soie ou de cuir. Sans estampiller la marque comme « végane » pour autant, j’ai envie, au travers de ce projet, de montrer que la mode n’a pas besoin de matières d’origine animales pour être belle, désirable et de bonne qualité.

C’était aussi important pour nous de mettre un peu de cocorico dans nos articles. C’est pourquoi tous les tissus pour cette collection sont conçus en France, près de Lyon.

Tout comme de connaître nos interlocuteurs et les personnes avec qui nous allions travailler. On espère sincèrement tisser de belles relations, sur le long terme, avec toutes les personnes qui ont permis de faire de Numéro Sept une réalité, de la confection des tissus à la fabrication des pièces en passant par les étiquettes, le centre de logistique qui préparera les commandes et j’en passe.

On espère que par la suite les valeurs de la marque s’étendront encore plus en proposant, pourquoi pas, des matières biologiques ou plus écologiques, du fait-main et, finalement, tout ce qui nous tient à coeur.


Voilà. Je crois que je vous ai tout raconté.

Je ne vous cache pas que je suis un peu émotionnée … Si on m’avait dit il y a encore 2 ans que je lancerai un jour ma propre marque je pense que je n’y aurais pas cru. C’est vraiment une grosse étape dans ma petite carrière d’entrepreneuse et j’espère sincèrement que vous retrouverez mon univers chez Numéro Sept et dans cette collection parce, promis, j’ai donné tout ce que j’avais ! ^^

Evidemment je ne peux pas terminer cet article très particulier sans vous remercier. Je suis totalement consciente de la chance que j’ai de pouvoir sortir ce genre de projets de ma poche tout en sachant que vous serez là pour me soutenir. Tous vos mots, votre soutien, vos réactions, votre enthousiasme depuis quelques semaines… On ne peut pas rêver mieux.

Alors merci d’être là, que vous soyez parmi les premiers lecteurs du blog ou que vous ayez découvert mon univers il y a 2 jours. 💙 🙏

 

 

Beauté 100% green !

[en partenariat avec Birchbox]

Jeudi dernier Birchbox a lancé son  Corner Green ! Pour l’occasion ils nous ont proposé, à Victoria, Asmaé et moi-même d’être les e-ambassadrices de ce ce super chouette corner ! Au programme…de la beauté green, de la beauté green et…de la beauté green ! (surprenant, hein ? 😁 )

Alors forcément, en tant que grande consommatrice de produits bio/naturels, cette nouvelle me rend joie au plus haut point. Quand je pense qu’il y a encore quelques années trouver des marques bio un peu « désirables » c’était sensiblement la croix, le bagne et la bannière (quoi ? C’est pas ça l’expression ?) je me dis que c’est vraiment une belle évolution. Aujourd’hui il y a de plus en plus de marques, de plus en plus de produits, de plus en plus de choix et se tartiner autre chose que des silicones et du pétrole sur la face devient de plus en plus facile.

Sur le Corner Green vous pourrez donc retrouver mes 4 favoris ultimes, des produits que je connais sur le bout des doigts et que j’aime infiniment mais j’avais quand même envie de vous faire une sélection un peu plus large. Voyez un peu ça comme mon super top 7 de la beauté verte ! 💚

Pour finir, deux petites infos sympathiques : le code EPPCOLINE vous offre les frais de port sur tout le Corner Green et, last but not least, je serais, ce jour, en live sur la page Facebook de Birchbox de 12h30 à 13h30 ! 🙌

On se retrouve là-bas ?

Gros bisous et belle journée à vous ! 

Déodorant au géranium / Schmidt’s

Comment ne pas commencer avec un produit qui est un peu toute ma vie… Le déodorant au Géranium et pour peaux sensibles de Schmidt’s !

J’ai découvert les déos de cette marque il y a des années et j’ai d’abord longtemps utilisé ceux en pots… Jusqu’au jour où j’ai failli perdre mes aisselles et où j’ai compris que la présence de bicarbonate dans la formule ne me réussissait pas trop. Dieu soit loué, j’ai percuté parce que la vie sans aisselle, je suis pas certaine que ça aurait donné quelque chose d’intéressant…

Fort heureusement Schmidt’s semble être une marque à l’écoute de ses consommateurs et a eu la bonne idée de sortir une version SANS bicarbonate. Pour la plus grande joie de tes aisselles. Enfin des miennes. Enfin comme on veut. Enfin tu as compris.

Ce déodorant est devenu mon favoris absolu ! Il est hyper pratique à appliquer, la texture est bien plus crémeuse que celle des déodorants en pots (que quand tu les prends dans tes mains faut vite réchauffer tout ça sinon ça fait des miettes…), il sent bon et il est…hyper efficace !

Master Mixer / RMS Beauty

Ça fait un moment que je vous parle du Living Luminizer de RMS, le premier enlumineur de la marque. Depuis peu j’ai adopté le Master Mixer et alors…mamamia !

Ici il s’agit vraisemblablement des même produits, petit pot hyper pratique, mini format, texture crème légère, un rendu ultra lumineux et pourtant imperceptible. L’un ou l’autre, ce sont tout bonnement des tueries intersidérales ! Là où se joue la différence c’est dans la teinte. Le Living Luminizer est très pâle, presque iridescent, comme un halo de lumière polaire sur les pommettes. Le Master Mixer, lui, est beaucoup plus chaud, solaire et bien que j’aime toujours autant le Living Luminizer je trouve qu’avec ma peau un peu matte, cette teinte me convient mieux.

C’est un petit investissement à la base mais il en faut si peu que sa durée de vie me semble presque infinie !

Huile de thé blanc / Make It Beauty

Je vous ai parlé de cette huile dans mes favoris de septembre et je n’en démords pas, l’huile de thé blanc c’est de la balle ! Ici on a une huile 100% bio, un produit français, dans un joli flacon à pipette. Côté peau j’ai systématiquement utilisé l’huile de thé blanc mélangée à du gel d’aloe vera. Matin comme soir, avec 3 ou 4 gouttes le matin pour obtenir un soin assez léger mais qui garde ma peau bien hydratée tout au long de la journée et environ 8 gouttes pour mon soin de nuit, toujours avec du gel d’aloe vera. Résultat ? Ma peau deshydratée a a-do-ré cette huile ! Pas de problème de brillance, une hydratation et un confort au top !Flash Hydro Boost / REN

Le Flash Hydro-Boost fait partie de ces produits un peu « gadgets » mais néanmoins très efficaces. Le principe est d’activer le produit avec de l’eau (ou un hydrolat) pour booster l’hydratation de la peau. On en applique sur tout son visage et ensuite on masse avec un peu d’eau jusqu’à ce que tout le produit ait pénétré. J’ai tendance à l’utiliser le soir quand je sens que ma peau a besoin d’une extra-dose d’hydratation et même si ce n’est pas du tout un indispensable, j’aime beaucoup ce produit. Mention spéciale pour sa petite odeur d’agrumes hyper agréable ! Satin Matte Foundation / Alima Pure

Encore un produit dont je vous parle depuis des années ! C’est de loin le meilleur fond de teint poudre que je connaisse, il offre une très bonne couvrance, est facile à appliquer, ne marque pas les imperfections ou autres irrégularités de la peau, il tient très bien, fait un peu office de protection solaire de par sa composition 100% minérale. Et surtout, il ne contient pas de Bismuth Oxychloride, un ingrédient souvent utilisé dans ce genre de produits et qui a tendance à irriter la peau. J’ajouterai que le packaging est hyper pratique, on peut le transporter sans craindre de retrouver les 3/4 de son fond de teint au fond de son sac et il a une durée de vie assez incroyable ! Masque éclat peau neuve / REN

Un de mes masques favoris ! Je vous en avais parlé il y a  plusieurs mois dans ma vidéo spéciale cicatrisation et depuis mon avis n’a toujours pas changé. Il aide la peau à cicatriser et redonne de l’éclat, j’adore son odeur de bonbon à l’orange, le flacon super pratique et qui n’en perd quasiment pas une goutte. Quand j’en ai besoin il m’arrive de l’appliquer une fois par semaine.Savon Dr Bronner à la lavande

Ça fait un moment que je n’en ai plus eu chez moi mais les savon du Dr. Bronner restent des must have absolus ! Personnellement j’utilise les miens principalement pour nettoyer mes pinceaux et autres éponges et c’est…miraculeux ! Une micro goutte suffit, ça mousse du feu de dieu et ça se rince en un clin d’oeil. Il paraît que l’on peut sensiblement tout faire avec ces savons comme faire sa lessive ou se brosser les dents… À savoir qu’il existe aussi en pain !

2015, le bilan !

J’avais envie de faire un bilan de l’année qui vient de s’écouler (do you remember, la nostalgie du 31 décembre -> 1er janvier? ;)) et surtout de le poster avant que le mois de janvier ne soit terminé (parce que sinon, après, je trouve que ça fait tache)(ou meuf ultra à la bourre même pas foutue d’écrire un post un peu complet en 31 jours…). Ce sont des articles que j’adore lire (mon favori cette année? Celui de Juliette!) et qui, je trouve, peuvent aussi permettre de faire le point.

Aloooooors…. 2015 en chiffres:

leblog bilan

  • J’ai continué à mettre à jour ce blog mais avec, il me semble, un peu moins de régularité que les années précédentes où j’ai eu, pendant très longtemps, un rythme de 5 posts par semaine, voire parfois 6. Les looks ont pris un peu moins de place avec une moyenne de 7 looks par mois et mon rythme de publication de vidéos est officiellement passé à au moins 3 par mois. La moyenne générale étant de 2 par semaine.
  • Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 il y a eu près de 13 millions de pages vues et 11 millions de visites. Dingo!

Le post le plus lu en 2015 a été un post…de 2012! Mon « Tuto-tifs, 3 coiffures pour cheveux courts«  (j’avoue que je ne m’y attendais pas, à celle là!) a reçu près de 60 000 visites. Vient ensuite ce post avec 26 000 visites qui est loin d’être mon look le plus réussi de l’année mais je pense que le mot clé « enceinte » a fait son petit effet… Ahem… Et celui-ci qui, une fois de plus, fait un peu partie de la catégorie « wtf du look » avec 22 000 visites… Bon. Ok. 😂article le plus lu 2015 Coline

  • Mon look favori est définitivement celui-ci, qui résume parfaitement ce que j’ai le plus aimé porter en 2015: des jeans, des choses simples, assez monochromes et le confort avant tout!
    COLINE_15-06-15_2_WEB-7

.

  • Et le pire selon moi, celui là! 😱 Cette espèce de robe par dessus mon pantalon en cuir qui plissait au delà du réel ce jour là, les Docs qui ne sont définitivement pas mon truc et ce trop plein de bleu… Mauvaises associations, mauvaises proportions… Bref, mauvais look!

 

coline-jan-1-1

  • Share A Square, lancé en octobre, a rencontré un joli succès avec plus de 170 000 visites! Même si ça me demande plus de travail qu’auparavant je le vis vraiment comme un gros renouveau! Ça me permet d’aborder rapidement tout un tas de sujets que je ne pourrais décemment pas caser sur le blog! D’ailleurs depuis son lancement il y a déjà eu 70 articles postés, traitant sensiblement de tout et n’importe quoi!SHASQ 170K visites
  • J’ai aussi pu constater que les pages Lookbook étaient pas mal consultées avec respectivement plus de 110 000 visites pour l’année 2015, 42 000 pour 2014 et 32 000 pour 2013. Moi qui avait l’impression que personne ne les consultait jamais (en même temps si je regardais mes stats, aussi…), ça a été une bonne surprise!lookbook 2015 Coline
  • Côté commentaire, les articles qui ont déclenché le plus de réactions sont mon Haul Lunettes de Soleil, Néo, Gentils et Positifs et Le Jour d’Après.

.

YOUTUBE BILAN

  • Du côté de Youtube vous avez été 89 172 à vous abonner…et 18 067 à vous barrer (ben alors les gars! 😜)abonnements eppcoline
  • Mes trois vidéos les plus visionnées sont ce haul, le premier #AskColine et mes favoris du mois d’avril (??)
  • En 2015 j’ai enregistré plus de 7 millions de vues et, attention, plus de 42 millions de minutes de visionnage! 😱
  • La vidéo la plus likée est ma Danse de Noël 2015 avec plus de 7000 pouces bleus et celle qui vous a le plus énervé a été « Cheveux courts / Mes coiffures du moment »  (ou 1 commentaire sur 3 me disait « NON MAIS C’EST UNE BLAGUE? QUI SORT DE CHEZ SOI COIFFÉ COMME ÇA?! » 😂) avec 390 pouces rouges.POUCES ROUGES
  • Mes deux vidéos les plus partagées ont été Gentils et Positifs avec près de 200 partages et… la Danse de Noël 2015!
  • Dans le top des vidéos commentées on trouve mon Haul Lunettes de Soleil, Gentils et Positifs, la Danse de Noël once again et enfin ma vidéo sur mon voyage aux USA.

.

PRO BILAN

  • En 2015 j’ai continué à galérer à expliquer aux gens ce que je fais dans la vie. Je ne me suis toujours pas résolue à répondre un truc du genre « boulangère » ou « avocate », un truc que tout le monde conçoit. La meilleure parade que j’ai trouvée restant « rédactrice web et vidéaste » (<- salut les termes pompeux mais en même temps c’est pas moi c’est l’URSSAF!) que je développe parfois en « j’écris des trucs sur internet et je fais des vidéos » pour ceux qui ne comprennent vraiment pas.
  • Le 1er janvier 2015 j’ai changé de statut social, passant de profession libérale (le PIRE statut du monde 😱) à SARL (la SARL est-elle un statut social? Dieu seul le sait…) et j’ai aussi changé de comptable ce qui a excessivement simplifié ma vie… Mais pas au point que tout cela devienne limpide pour moi. En 2016 je continuerai sans aucun doute à être à la bourre dans ma compta et à ne pas comprendre 1 mot sur 3 lorsque mon comptable me parle.
  • J’ai continué à travailler avec de super marques!

*J’ai créé une pochette en collaboration avec Delphine de Maradji

*fait mon premier takeover sur Instagram avec IKKS

*réalisé 4 vidéos pour Bourjois et son Volume Glamour Effet Push Up

*tourné une mini-websérie hilarante avec Les 3 Suisses

*imaginé 3 looks pour Missguided

*travaillé avec Birchbox sur une édition green de leur box beauté

*participé à l’opé La Vérité sur les Filles avec Twingo qui avait fait un assez bad buzz mais qui m’avait permis de vous rencontrer ❤️ !collaborations 2015 Coline

  • 2015 a clairement été l’année de la galère niveau organisation! Dès le 1er janvier j’ai eu l’impression d’être submergée… Impression qui, en 2016, n’est toujours pas passée… Bon. Réussir à mieux m’organiser et surtout à lâcher un peu prise quand je ne m’en sors plus fait définitivement partie de ce que je dois acquérir cette année!
  • J’ai pas mal ramé avec mon matériel vidéo. Je suis passée d’un Canon 600D à un Sony A7s et à l’heure actuelle je ne suis toujours pas certaine d’avoir fait le bon choix. J’ai eu des soucis d’objectifs, de retour, mon micro a rendu l’âme, j’ai eu des problèmes de disque dur, mon logiciel de montage a planté environ 90 fois en 365 jours, j’ai parfois mis  » jours pour uploader une seule et unique vidéo… Bref, vive la technologie! 😂
  • Heureusement, Julian est entré dans ma vie en 2015! Grâce à lui je n’ai plus du tout à m’occuper de toute la partie édition des photos que je gérais seule depuis des années et qui me faisait parfois ramer comme pas possible! Depuis le mois de mai je n’ai plus qu’à poser, clic clac, et hop, mon boulot vis à vis des photos est terminé! 🎉
  • Grâce à Share A Square j’ai donné du travail a 3 personnes, Sandrine, Charlène et Sandra. Même si elles ne sont pas embauchées au sens propre (doit-on vraiment parler des charges sociales? NON) je dois avouer que l’idée de donner du travail à trois nanas aussi chouettes me met particulièrement en joie!

.

PERSO BILAN

Capture d’écran 2016-01-26 à 07.47.352015 a été une année riche en émotions, positives comme négatives. Avec le recul je la vois un peu comme une année charnière qui m’a permise d’en apprendre beaucoup sur moi-même, sur mes défauts et mes qualités, qui m’a aussi permise de beaucoup me remettre en question et, au final, d’être, peut-être, une version un peu meilleure de moi-même et surtout d’avancer dans ma vie. Bon alors évidemment ici les choses ne changeront pas et ce blog ne deviendra jamais un journal de ma vie personnelle et privée mais j’avais quand même envie d’aborder cette partie, rapidement. L’image lisse et parfaite que renvoient très souvent les blogs/vidéos/réseaux sociaux n’est pas une mauvaise chose en soi (je veux dire, qui a envie que tous les 2 jours je vienne vous raconter que mon chat a vomi sur le tapis, que j’ai mes règles, que j’ai un bouton bionique sur le front, que j’ai rayé les jantes de ma bagnole ou que c’est tellement le bordel dans mon bureau que je ne peux pas mettre un pied devant l’autre? PERSONNE) mais je pense qu’il est bon, parfois, de rappeler un peu que derrière tout ça, les belles images et les mots, nous ne sommes que des êtres humains avec toutes les difficultés que ça inclue. N’oubliez jamais que personne n’a une vie parfaite, que nous avons tous des soucis (à différents degrés évidemment mais un souci reste un souci) et que tout ça ne reste qu’un média, sur lequel on préfère évidemment partager du positif plutôt que du négatif (tiens, par exemple, cette photo de moi au Grand Canyon elle vous dit sûrement « aaaaah c’est beau le Grand Canyon et si paisiiiiible… la la la pâquerettes et coquelicots » Alors qu’en vrai il faisait 12 degrés, on se caillait le cul et 10 minutes plus tôt on était coincés au bord de la route, seuls, sous une pluie de grêle… Alors bon, OUI on était un Grand Canyon et c’est un bol monstrueux MAIS tout n’était pas aussi parfait que ce que cette photo laisse entendre… 😉).

.

BILAN

Une chose est très nette, en 2015 j’ai beaucoup plus aimé faire des vidéos! Je n’ai pas pour autant délaissé ce blog mais je pense que ça s’est ressenti niveau contenu et investissement  puisque si j’y pense rapidement j’ai passé beaucoup plus d’heures et de journées entières à filmer et monter des vidéos qu’à écrire des articles. Je pense d’ailleurs que vous l’avez ressenti puisque pour la première fois depuis longtemps les visites sur le blog ont baissées (alors que sur Youtube les vues et les abonnements sont en augmentation constante) par rapport à l’année précédente.

L' »exercice » du look est de loin ce qui m’a le moins amusée. Pour compenser j’essaie d’avoir toujours un petit truc à raconter à côté (qui souvent n’a pas le moindre rapport…) mais ce n’est pas un exercice évident et l’idée de poster un look sans rien écrire m’a toujours dérangée. Je pense que quand on fait la même chose depuis des années il est normal de rencontrer quelques difficultés, d’être confronté à un peu de lassitude. Share A Square représente bien, je crois, mon envie d’évolution et de changement. Même si les fringues et la « mode » feront toujours partie de ce blog je pense que les choses vont continuer à évoluer par ici.

C’est d’ailleurs là que vous entrez en action! Evidemment ce blog reste mon espace et j’y fais bien ce que je veux mais j’ai aussi envie qu’il continue à vous plaire, à vous amuser, à vous inspirer, à vous faire découvrir des choses… Alors n’hésitez pas à me donner votre point de vue, à me dire ce qui vous manque, ce que vous trouvez « too much », les sujets que vous aimeriez voir abordés, le nombre de posts que vous aimeriez avoir par semaine… Bref, tout ce qui vous passe par la tête! Evidemment je ne pourrais jamais satisfaire tout le monde, celles qui ne voudraient que des posts Go Green, celles qui voudraient que je ne m’habille qu’avec des vêtements à moins de 10€ ou que je poste 8 fois par jour… Les gars ça va être un peu compliqué mais votre avis est important donc…n’hésitez pas à le donner!

Pour conclure ce long article 2015 a, une fois de plus, été une merveilleuse année, aussi bien personnellement que professionnellement, malgré les embuches et les encombres. Je continue toujours à me dire que j’ai une chance folle d’être là où je suis, je continue aussi à me demander pourquoi et je continue surtout à me dire que j’ai envie que ça continue! Alors une fois de plus, merci à vous pour votre soutien, merci à ceux qui débarquent seulement et se disent « tiens c’est sympa ici », merci à ceux qui me suivent depuis le tout début (quand on me dit ça j’ai toujours l’impression qu’on me fait une vanne… Ça semble tellement surréaliste!), merci à ceux qui me permettent de m’améliorer en tant qu’être humain, ceux qui ne sont pas toujours d’accord avec moi et qui me permettent de me poser des questions… En bref MERCI D’ÊTRE LÀ!

❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️