Ces trucs que tout le monde porte

stan smith hundreds-3

Stan Smith x The Hundreds

Il y a quelques jours j’ai commandé une paire de Stan Smith. Noires, en daim, à priori réalisées en collaboration avec on ne sait qui (ou je ne sais qui, plus exactement…)(c’est The Hundreds……je suis pas bien plus avancée…). Comme je m’en doutais elles ont une dégaine absolument parfaite et j’aime trop la petite bombe à l’arrière et la tête chelou du mec sur la languette (si tu regardes trop rapidement par contre, on dirait un peu Hitler… Moins cool tout de suite). En plus sa moustache est en moumoute et ça… CA!… Voilà.

Ces baskets je les regarde du coin de l’oeil depuis des mois. Sensiblement depuis qu’elles ont fait leur grand retour.

Je suis plutôt du genre à aimer les même choses que « tout le monde ». Je ne crois pas être en recherche d’une originalité absolue ou ne serait-ce que d’une originalité tout court. Je me contente plutôt de ce que j’aime et de ce qui me plaît sans essayer d’aller plus loin.

Mais parfois je bloque totalement face à un engouement de masse. Au pif: Cannes, les Fashion Week, les collaborations H&M x ________ (<- compléter ici), des personnes, des artistes, des marques et j’en passe.

Alors souvent ça me passe au dessus de la tête et ça n’éveille même pas en moi l’ombre d’un souffle de désir ou d’envie. Mais ces pompes… Plus le temps passait et plus j’en voyais. A une époque je crois qu’il n’y avait pas une seule consultation de mon feed instagram sans que je n’en vois passer une paire.

Il y a quelques temps j’ai même découvert le compte Instagram Stansmithophobe qui navigue entre le à mourir de rire et le au secours.

Et je les trouvais trop chouettes. Et j’avais trop envie d’en avoir. Mais je me l’interdisais strictement. A la barre des argumentations les classiques: trop vues, trop partout, trop tout le temps.

Une partie de moi se demande encore le pourquoi du comment de cet engouement. C’est quand même foufou, non? Une paire de baskets et tellement de personnes qui les achètent et qui les portent mais genre…tout le temps, même si elles croisent 15 autres personnes dans la journée qui portent exactement les même, même si autour d’eux il y a peut-être quelqu’un qui se moque et qui bêle quand ils passent, même si le prix a gonflé de façon ostentatoire pour toujours la même chose, la même qualité, la même gueule.

Et puis il y a quelque semaines j’ai fait un parallèle avec… les Converse.

(et j’ai cherché sur Google: pas de résultats pour Conversophobe ou Conversophobia)(hé, t’es sérieuse ou tu ne l’es pas)

Même moi qui à la base n’aimait pas particulièrement ça j’ai fini par trouver Converse à mon pied. Vous les connaissez peut-être, elles sont noires et blanches, en cuir. Seul signe ælégèrement distinctif, elles sont zippées à l’arrière (ok c’est cool mais ça reste des connes Converse noires et blanches, pas de quoi s’exciter).

Et je me suis demandée pourquoi l’idée de porter ces même chaussures que des dizaines de millions d’autres personnes (en 2007 la marque aurait vendu 90 millions de paires) ne me dérangeait aucunement alors que face aux Stan Smith j’avais le sentiment qu’un laisser aller me conduirait directement à la case « zéro personnalité ».

C’est un détail mais la question me taraude pour de vrai (un jour je vous ferais la liste de toutes les questions DEBILES que je peux me poser. Du genre « comment ça marche, techniquement, les klaxons des voitures »).

La seule réponse que j’ai trouvée à ce jour c’est qu’elles sont en train de devenir des Converse, ou des Nike Blazer/ Air Max/ n’importe quel modèle de chez Nike ou la marinière de la baskets ou l’effet Star Wars de la sneakers (????) et que passé la vague et le ras-le-bol, ça deviendra tout à fait normal d’en croiser 12 paires par jour.

Si je poussais un peu la réflexion j’irais sûrement jusqu’à me demander si ce n’est pas la «  » »société » » » qui, tout en nous poussant à être des clones, nous souffle à l’oreille que ressembler à son voisin: c’est mal.

Tout ça me fait penser à cette vidéo de Marie. L’original qui aurait plus de valeur que le banal. Autant vous dire que je la suis totalement sur l’intégralité de sa réflexion et, coup de bol, ça colle tellement bien au sujet du jour.

J’en arrive donc au point où la conclusion pourrait être: il n’y a pas d’originalité et pas de banalité. Comme Marie le dit si justement nous sommes tous composés d’une part d’unique et d’une part commune. Nous avons (normalement) tous une tête avec un visage collé dessus. Nous faisons tous (normalement) pipi le matin quand on se réveille. Nous avons tous (enfin je l’espère!) des sentiments.

L’originalité de l’un ne résulte que de la banalité de l’autre et vice versa. au final j’aime voir tout ça comme une annulation. Un peu comme des mathématiques, voilà.

NB: J’ai toujours été à chier en maths, il se peut donc que la phrase ci-dessus n’ai pas le moindre sens…

Alors en ne cherchant ni banalité ni originalité je crois que l’on peut juste tenter d’être soi-même*. Et porter des Stan Smith.

* C’est beau…. °emoji larmiche°

Ca appelle peut-être à ajouter une dose de tolérance que de regarder ces chaussures sans se dire MOUTONMOUTONMOUTON.  Simplement accepter qu’on a aussi le droit d’aimer un truc que tout le monde aime, qu’on n’est pas forcément influencé ou influençable et que même si on l’est ben c’est pas bien grave.

Fin de l’article philosophique du mois. Bonsoir. stan smith hundreds-1

Ma routine de soins | printemps 2015

♦♦ JE PORTE ♦♦
———————-

– Tee-shirt Asos

– BO Asos (sold out)

♦♦ MAKEUP ♦♦
——————–

– Anti Blemish BB Crème #02 / Clinique

– Anti-cernes L’Effaceur Yeux #beige nu / Gemey

– Feutre Brow Natural #Brun / Bourjois

– Ombre « Naked » / Urban Decay

– Mascara Volume Glamour Effet Push Up / Bourjois

– Blush #Orgasm / Nars

– Tinted Brilliance Balm #Rosy Red / Pixi

Image de prévisualisation YouTube

♦♦ PRODUITS MENTIONNES ♦♦
——————————————-

+ MATIN +

– Eponge Konjac / Birchbox

– Gel d’aloe vera / Lily of the Desert

– Crème Glow Up / Oolution

– Contour des yeux à l’avocat / Khiel’s

+ SOIR +

– Huile démaquillante « Clean Energy » / Origins

– Mousse nettoyante « Nuage Céleste » / Cattier

– Brosse nettoyante Lunéa / Foreo

– Gel d’aloe vera / Lily of the Desert

– Crème « Bio Défense Instant Recovery » / Estelle & Thild

– Baume contour des yeux / Dr. Hauschka

+ SOINS SPECIFIQUES+

– Masque « Detox » / Madara

– Masque « Peel » / Madara

– Masque « The Problem Solver » / May Lindstrom

 

Plus blanc que blanc

COLINE_13-05-15_v3_WEB-3

Photos Julian Benini

Quand je vous disais que j’avais envie de blanc

J’ai rechigné devant les pantalons blancs depuis des années. Le total look blanc en été, jambes nues, oui! Mais le blanc sur un look printanier/de mi-saison j’avais un gros blocage.

Je continue à travailler d’arrache-pied sur ces gros problèmes psychologiques qui me ruinent l’existence…

Et puis à force de voir du jean blanc partout et porté à toutes les sauces, magie magie, j’ai fini par me dire que finalement un jean blanc ça pouvait se porter tout pareil qu’un jean noir ou brut.

*Illumination*

Et là où j’ai eu un bol monstrueux c’est que j’ai commandé le mien en ligne. Le pire truc que tu puisses faire, à priori, quand tu veux un jean blanc. Tu risques, de un, qu’il soit mal coupé (et PIRE que le jean mal coupé, le jean BLANC mal coupé! Toi même tu sais), de deux qu’il soit transparent (et PIRE que le jean transparent, le jean BLANC…… ah non. pas là) et de trois… j’ai pas de trois.

Bref, à croire que le modjo-pantalon est toujours en place (et autant vous dire qu’en Lorraine, tu AIMES avoir le modjo pantalon. Le -robe / -short / -sandalettes / -maillot de bain n’étant pas d’une grande utilité).

J’ai envie de conclure par: youpi!

COLINE_13-05-15_v3_WEB-7 Top Denim&Supply

Jean G Star

Ballerines Office

Sac Claramonte (porté ici)

Boucles d’oreilles Love Rocks (sold out)

Bracelet GAS

Lunettes « Round Folding » Ray Ban

COLINE_13-05-15_v3_WEB-15 COLINE_13-05-15_v3_WEB-17 COLINE_13-05-15_v3_WEB-18 COLINE_13-05-15_v3_WEB-21 COLINE_13-05-15_v3_WEB-23