Les hommes et les enfants

lesenfants

Il y a une chose que je tenais absolument à dire dans cet article: donnez de bonnes bases alimentaires à vos enfants!

Leur apprendre à reconnaître les fruits et les légumes, leur faire découvrir de nouvelles saveurs, des aliments différents, cuisiner (ou mieux: les laisser cuisiner tout seuls s’ils sont assez grands! :)) avec eux, faire pousser des carottes dans le jardin ou du basilic au bord de la fenêtre… Autant de choses qui feront qu’une fois adultes, ils seront bien armés face aux complexités de l’alimentation et surtout prendront du plaisir à manger.

C’est un cadeau précieux à faire à son ou ses enfants(s).

gamins

En ce qui me concerne ça a été le nerf de la guerre durant longtemps! Ma fille ayant totalement calqué le mode d’alimentation de son pôpa (cf « Les hommes », ci-dessous) quand elle a commencé à manger « comme une grande », je me suis longtemps arraché les cheveux!

En bref ça donnait: je veux manger des pâtes au ketchup et 8 tranches de jambon à chaque repas et boire du coca!

(Au secours)

A l’époque des petits pots, ma fille mangeait de tout: fruits, légumes en tous genre, viande, céréales etc. Mais au passage à l’alimentation solide ça s’est compliqué. Un beau matin elle s’est mise à refuser d’avaler tout ce qui ressemblait, de près ou de loin, à un légume! (Autant te dire que quand tu es quasi herbivore comme moi, c’est un peu compliqué à accepter -____-‘ )

Je me suis dit « merde, mais comment je vais faire??? » Sans vous mentir, ça a réellement été l’angoisse pour moi, je me retrouvais quasiment dans une impasse, avec une petite de 1 an et quelques qui refusait de manger « sainement ».

J’ai donc du faire preuve d’un peu d’ingéniosité pour faire changer tout ça…

lesfruits

Les fruits ont été mes grand alliés dans cette bataille (avé César).

–> Pendant très longtemps ma fille a mangé des fruits à tous les repas, en entrée. Une demi-pomme, un kiwi, des fraises, ce qui me tombait sous la main, peu importe. C’était « ses crudités à elle ».

Ca peut sembler un peu bizarre de donner du « sucré » (je rappelle que le sucre contenu dans les fruits n’a absolument rien à voir avec celui des bonbons ou autres confiseries du genre!) en entrée mais au final ça n’a jamais posé de problème, le truc a été intégré très rapidement et est resté depuis. Et au moins je sais que ma fille a sa dose de vitamines, fibres, anti-oxydants et compagnie tous les jours!

Si vous êtes en galère avec votre enfants je ne peux que vous conseiller de tester cette méthode!

leslegumes

Ce n’est que très récemment que ça s’est débloqué. Pendant plusieurs années, les légumes n’était no-way-va-brûler-en-enfer-avec-tes-carottes!

–> On a commencé avec le concombreQuasiment pas de goût, c’est frais et croquant. J’enlève toujours le milieu du concombre (qui peut parfois être un peu amer), je le coupe en petits bâtonnets et roule ma poule.

–> Dans le genre bâtonnets les carottes sont pas mal aussi. Bon, là, j’avoue, je suis obligée de lui faire une sauce ketchup mayo pour qu’elle les mange mais bon… ;)

–> Autre truc qui marche plutôt pas mal: cacher des légumes dans la purée! 1/3 de carottes pour 2/3 de pommes de terre, le tout avec un peu de beurre et de crème et hop, ni vu ni connu! Pour peu que tu mettes un steak haché à côté, c’est banco! Bon, ça ne marche pas forcément très longtemps, au bout d’un moment, la purée orange, ils trouvent ça louche… Mais au moins ça habitue doucement au goût des légumes!

mangerchezlesautres

–> Les parents le savent sûrement, les enfants sont toujours plus gentils/sages/mignons quand ils sont chez les autres. Autant en profiter!

Ma fille a appris à apprécier pas mal de choses en les mangeant ailleurs qu’à la maison. Notamment…les avocats (????)!

 

leshommes

C’est un peu cliché, je vous l’accorde, mais quand je pense à l’alimentation des mecs je fais systématiquement le lien avec ce sketch de Florence Foresti

Bon, évidemment, tous les hommes ne sont pas comme ça (et heureusement!) mais qui n’a jamais fait face à une tête de 15 pieds de long parce que monsieur n’avait pas de steak à midi? Ou qui n’a jamais entendu un mec chouiner parce qu’il avait des légumes dans son assiette?

Si je devais faire une généralité (oui, je sais, c’est pas bien, mais c’est pour la bonne cause, désolée les mecs…) je dirais que les mecs mangent ULTRA MAL! Des pâtes, des steaks, des frites, du jambon, des fast-food, le tout arrosé de coca… Bon appétit!

J’ai moi-même un spécimen assez gratiné à la maison. Techniquement, quand je l’ai connu, il ne se nourrissait que de big mac et ne s’hydratait qu’avec du coca ou de l’oasis (« oui mais y a de l’eau dedans » – euuuuh……) et ça a pris des années (non mais, vraiment, des années. C’est pas une hyperbole.) avant qu’il ne commence à revoir un peu son alimentation.

Chez moi c’est assez simple: JE cuisine donc JE décide de ce que l’on mange. Je n’ai jamais fait de double ou triple repas pour satisfaire tout le monde. T’as faim? Ben tu manges ce qu’il y a dans ton assiette. Hashtag tyran. Evidemment j’essaie quand même de faire en sorte que tout le monde y trouve son compte mais pour ce qui est de mon mec, si ce que je fais à manger ne lui plaît pas, la règle c’est qu’il se débrouille.

Comment faire changer l’alimentation d’un homme?

J’en sais rien.

(Merci Coline)

Non, plus sérieusement il n’y a pas de recette miracle. Certains mecs (et certaines femmes aussi!) passent leur vie à manger n’importe comment et rien ni personne ne peut faire changer ça. Nous vivons encore dans un pays libre et chacun peut bien faire ce qui lui plaît de sa santé et de sa vie. Ben oui.

Malgré tout ce qui fonctionne plutôt bien avec le mien c’est de lui raconter un peu ce que je lis, ce que je vois et entends à propos de l’alimentation. Sans pour autant lui faire des trous dans la tête, on en discute de temps en temps et je lui dis « oh ben tiens tu sais pas quoi? Dans mon bouquin j’ai lu que dans les chips ils rajoutaient des trucs pour que tu t’enfile le paquet en 10 minutes » ou encore « ben dis-donc, paraît que le lait ça augmente les risques de cancer… Mwon la laaaa! ».

A priori, si le mec n’est pas complètement borné, ça fonctionne assez bien.

Pour le reste c’est un peu comme avec les enfants, il faut plus ou moins ruser…

Faire un hachis parmentier avec 2/3 petits pois cachés dedans, faire des smoothies avec encore des légumes cachés dedans ou des jus frais (1/3 carotte et 2/3 pomme, par exemple). Bref, éveiller son intérêt et lui apprendre à aimer les « bonnes choses ». Oui parce que désolée les mec, un kebab, c’est bon… Mais 30 kebabs, ça va quoi!