LA TEAM

sandra presSandra, 38 ans (déjà ?!). Je suis parisienne mais je rêve secrètement de vivre dans une cabane en forêt. Passionnée de design, j’en ai fait mon (mes) métier(s) : styliste, designer packaging et graphiste. J’adore cuisiner, par gourmandise mais surtout pour le plaisir de faire plaisir. Il y a un an j’ai découvert le design culinaire : du design qui se mange, la parfaite combinaison ! Depuis j’expérimente et je partage les recettes sur mon blog.

charlène presEuh, salut. Y’avait de la lumière, alors je suis entrée, j’espère que j’ai bien fait ! Moi c’est Charlène, j’ai 30 ans, et d’ailleurs j’aurais toujours 30 ans. J’aime le soleil, le vin, acheter des cosmétiques, lire, écrire et dire des conneries. Je suis Belge, donc forcément je mange des frites au petit dej’, des moules en smoothie et je dis « une fois » tout le temps. Dans la vie, je suis graphiste, maman, et blogueuse sur La faute à… Je rejoins Coline dans cette nouvelle aventure pour vous partager des sélections et d’autres petites choses. Une fois.sandrine pres

Comme j’ai (un peu) tendance à être une incorrigible bavarde, je vais essayer de faire court. Je m’appelle Sandrine, dans la vie, la vraie, j’ai 29 ans – et j’ai décidé que ce serait comme ça pour toujours – et je travaille en freelance (oui donc parfois en pyjama mais ça faut pas le dire) comme directrice artistique et photographe culinaire dans la région lyonnaise.

Quand je ne suis pas en train de faire des castings de fruits et légumes (véridique) pour mes futurs shootings ou perchée sur une chaise pour avoir un meilleur angle, vous me trouverez sans doute aux fourneaux en train de m’essayer à de nouvelles expérimentations culinaires à partager sur mon blog.

 

camille pres shasq

Oh bonjour ! Moi c’est Camille, je suis Alsacienne d’origine et Parisienne d’adoption. J’aime les sabots à talons, les hamburgers végétariens, l’écologie funky, la mode éthique et esthétique. Des trucs qui sont à priori contradictoires, mais qui, une fois associés, prennent un caractère jubilatoire. Sur mon blog Thegreeneyes et désormais dans la rubrique Green de Shasq, je veux montrer qu’on peut changer sa façon de consommer sans pour autant porter des sous­-vêtements en chanvre et des colliers en fève de cacao séchée.

Il existe des tonnes de possibilités : le bio, l’équitable, l’artisanal, le vintage, l’upcycling, la conso collaborative… C’est finalement assez simple, accessible, et même pas chiant (oui, on a le droit d’être veggie et de booty­shaker jusqu’au bout de la nuit) !