Archives

Brioche ail, basilic et Bleu

Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic

Si vous avez rendez-vous ce soir avec LE mec (ou la nana) sur lequel vous fantasmez depuis des mois, celui-là même auquel vous imaginez passer la bague au doigt un jour et lui faire, dans un futur assez proche pour être signalé, une tripotée de mômes, un conseil, passez votre chemin… En effet côté haleine, les Colgates, Signal et autres Sensodynes* ne seront plus d’une grande utilité face au combo Ail / Bleu (petit joueur le basilic à côté) (*promis, ceci n’est pas un post sponsorisé par l’industrie du dentifrice).

Vous êtes toujours là ? Si vous n’avez pas été effrayés par cette introduction qui met l’accent sur le point faible de cette recette (on peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre), sachez que pour le reste on est plutôt pas mal (surtout qu’avec un week-end de 4 jours, il va bien falloir se renouveler côté apéro).

Du coup, rien de bien compliqué si ce n’est le façonnage qui peut effrayer. Là encore, tout est prévu, je vous ai fait un petit Gig façon-notice-Ikea-mais-en-mieux (je sais, c’est cadeau ^^), qui vous montre à quel point c’est un jeu d’enfant.

Dernière chose, cela reste de la brioche (avec pétrissage, temps de pousse et tout le bla-bla), ce n’est donc pas la recette que l’on improvise en deux temps trois mouvements, mais sachez que si on enlève les temps de pousse du calcul (une excuse toute trouvée pour faire une sieste), c’est finalement une recette plutôt rapide à réaliser…

Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic

Façonnage - Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic

Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic Pain à l'ail et au bleu ©‎Fraise et Basilic

Focaccia au citron, pesto au cresson

Focaccia au cumin et citron ©Fraise et Basillic

Holà ! Non je n’ai pas de sang espagnol qui coule dans mes veines mais vous l’avouerez ça claque plus que le traditionnel « bonjour ». Tout d’abord un grand merci (cœur avec les mains, danse de la joie, toussa toussa… oui, chez moi tout est dans la demi-mesure ^^) pour l’accueil que vous avez réservé à mon premier article, à priori le combo chocolat / cookies / caramel à parlé à vos estomacs :)

Je suis ravie que ce premier rendez-vous ce soit bien passé, je commence presque à espérer secrètement qu’entre vous et moi, ce ne soit que le début d’une grande et passionnelle histoire :). Comme je ne peux pas légitimement vous parler chocolat à chaque fois sous peine de vous voir prendre quelques kilos (je ne souhaite pas me fâcher avec votre jean fétiche), et de me mettre à dos la brigade « 5 fruits et légumes par jour », aujourd’hui on retourne du côté salé de la force, avec une recette estivale (comment ça on est plus en été ?).

Oui alors que ce soit bien clair, le clivage salade en été, raclette en hiver, très peu pour moi. Je veux dire, si on envie de patate / charcut le 15 août, pourquoi s’en priver ? Qu’on soit d’accord, cette vérité ne vaut que si on utilise des produits de saison (début de la parenthèse – non, je ne suis pas une puriste des fruits et légumes de saison, je ne vous guillotinerai pas si vous m’annoncez avoir mangé des fraises le 25 décembre, mais dans l’absolu, je plaindrai et votre porte-monnaie et votre palais de n’avoir sur attendre quelques mois – fin de la parenthèse).

Cette recette se prête bien sur à vos apéros d’été (dans ce cas remplacez le cresson par de la roquette ou du basilic), mais si vous êtes comme moi, et que les apéros entre potes ne s’arrêtent pas dès les températures passées sous le seuil des 20°, promis une focaccia et un pot de pesto pourra aussi devenir un classique de vos apéros d’hiver.

Focaccia au cumin et citron ©Fraise et Basillic

Focaccia au cumin et citron ©Fraise et Basillic Focaccia au cumin et citron ©Fraise et Basillic Focaccia au cumin et citron ©Fraise et Basillic