Jordanie

Jordan

*Cliquez sur les photos pour les afficher en plus grand format*

Quand ma mère et moi avons décidé de mettre les voiles cet hiver, notre choix s’est très rapidement arrêté sur la Jordanie.

En fonction de nos disponibilités nous avions pourtant le choix entre plusieurs destinations mais les quelques photos sur le site de l’agence avec laquelle nous sommes parties ont eu raison de nous.

Alors pour être franche, je ne suis pas certaine qu’avant ce jour la Jordanie ai évoqué quoi que ce soit à mon esprit. Est-ce que je connaissais seulement l’existence de ce pays? Rien n’est moins sûr. Mais ce qui est certain, par contre, c’est que ce voyage restera inoubliable, tant par la beauté de ce que nous avons découvert, que par la gentillesse des personnes que nous avons rencontré tout au long de ce périple et avec qui nous avons partagé ces 7 jours en Jordanie.

Cet article s’annonce très (très…TREEEES…) long, évidemment. Je suis rentrée avec plus de 700 photos dans mon appareil et j’aurais des milliers de millions de choses à dire sur ce pays mais je vais tenter de rester concise et de ne pas vous gaver avec mes impressions et sentiments sans fin. Le mieux que l’on puisse faire, dans tous les cas, étant d’enfiler ses chaussures de rando (ah oui alors pour retrouver Coline-la-môôôdeuse, va falloir repasser plus tard, je vous préviens ;-)), son sac à dos et de partir à la découverte de ce pays formidable.

Avant de me lancer, voici quelques infos qui pourraient être utiles à celles et ceux qui seraient attirés par ce pays, et peut-être plus particulièrement par ce voyage:

–> Nous sommes parties avec l’agence Allibert Trekking. Il s’agissait donc d’un voyage organisé de A à Z.

–> Si gambader  ne vous fait pas peur

–> Si vous souhaitez voir un bon morceau de la Jordanie mais que vous avez peu de temps libre pour concocter un voyage vous-même

–> Si vous souhaitez éviter à tous prix les groupes de 40 personnes en mode colonie de vacances (pour ce voyage le nombre de participant est limité à 15)(Et à l’arrivée nous n’étions que 8)

–> Si vous ressentez le besoin d ‘être guidée et d’apprendre à connaître ce pays au travers d’un habitant tout en gardant une certaine liberté

–> Si vous voulez connaître un dépaysement total et vous couper, durant quelques jours, des tracas de la vie quotidienne…

…alors ce voyage est pour vous!

A savoir:

– Les jordaniens parlent très très bien anglais. Pratique quand on veut discuter avec les gens mais qu’on a pas pris arabe comme langue vivante au lycée ;-)

– Autour de nous beaucoup de personnes ont été un peu effrayées quand nous avons annoncé que nous partions là-bas mais malgré sa situation géographique un peu…compliquée, diront-nous, la Jordanie est vraiment un pays que j’ai trouvé paisible et dans lequel je suis sentie en parfaite sécurité.

– Les jordaniens sont très très TRES gentils. Mis à part les quelques « old school » toujours un peu « dérangés » par les occidentaux et qui ont la fâcheuse tendance à te regarder comme si tu bossais au bois de Boulogne, les gens sont vraiment adorables. Les gens vous arrêtent pour vous demander d’où vous venez ( » France? Zidane??? ») et semblent beaucoup aimer prendre un petit moment pour papoter.

– Niveau météo nous avons été hyper gâté! De 20 à 30° la journée en fonction de l’endroit, un grand ciel bleu, un petit vent qui va bien. En été il fait évidemment très très chaud en Jordanie (jusqu’à 55° dans le désert, d’après notre guide O_O), et je pense que nous sommes parties à une période idéale: le début du printemps.

 

 

Une des premières grandes claques que j’ai prise là-bas. Le canyon du Mujib est un endroit absolument fabuleux, gigantesque, presque royal. Pas besoin de s’arrêter pendant des heures, quelques minutes suffisent à apprécier la beauté de l’endroit.

canyon_MUJIB_typecanyon_MUJIB-3canyon_MUJIB-2canyon_MUJIB-4canyon_MUJIB

 

 

saint_georges-5

Lors de nos deux jours à Madaba nous avons aussi visité l’église orthodoxe Saint George. Un très joli endroit où se cache notamment la plus ancienne carte de Palestine en mosaiques.

saint_georges-4saint_georges-3saint_georges-2
saint_georges

 

atelier_mosaique-3_typeToujours à Madaba nous avons visité un atelier de mosaïques (ouais, c’est un peu le truc du coin, comme les bergamotes à Nancy, quoi…). Visite que j’ai personnellement trouvée très intéressante et instructive. Si tu veux te lancer dans la mosaïque c’est LA que tu dois aller ;-)atelier_mosaique-2atelier_mosaique-5atelier_mosaique-3atelier_mosaique-6 atelier_mosaique

petraban

Sans aucun doute le site le plus connu de Jordanie…et il le mérite! Là bas tout n’est que waw, wow, wooouw,oooow. A mes yeux c’est la définition parfaite du grandiose. Nous avons passé une journée entière sur place (mais certains disent que 2 jours ne sont pas de trop pour explorer la ville…).

 

Il est possible de visiter le site à dos de plusieurs montures: calèche tirée par des chevaux, dromadaires, ânes… Mais je ne peux que vous conseiller de rester bien droits sur vos deux pieds et de prendre le temps de marcher et regarder ce qui vous entoure.

 

Ce qui m’a d’abord frappé c’est la couleur de la roche, un quelque chose de rouge-rosé absolument sublime. Nous sommes ensuite arrivés face au Kazneh, le monument le plus connu de Petra, mais je dois avouer que j’ai été un poil déçue…  Coincé entre les roches, il y a peu de recul et le paysage est un poil gâché par le stand « attrape touriste » posé juste en face et les deux faux gardes Nabatéens en habits de plastique.

 

Mais l’endroit n’en reste pas moins superbe et très impressionnant, le travail de la roche et la taille du monument suffisent malgré tout à vous en mettre plein la face.

 

Ce que j’ai préféré, moi, ça a été le Deir. Le Deir c’est le monastère, situé sur les hauteurs de Petra. Pour y accéder, deux solutions: sauter sur le dos d’un âne qui gravira pour vous les 900 marches qui y mènent ou vous accrocher à vos jambes et les monter vous-même.

 

Ma mère et moi avons opté pour la seconde solution (T_T)(j’avais bien commandé un hélicoptère pour nous jeter directement sur place mais il a du se paumer en route, le con…).

 

Alors la montée s’est avérée…épique! Une pause tous les 150 mètres environ, un rythme très lent (nous avons du mettre quoi? 1h30 à arriver en haut?) mais du coup la possibilité de profiter pleinement du paysage, une fois de plus sublime.

 

Et une fois en haut, c’est un peu comme si tu obtenais ton bac, ton permis et la bagnole qui va avec, un bébé sans accoucher et la cagnotte de l’Euromillions en même temps… Certes tu es violet/rouge/bleu/tout à la fois, tes jambes se sont transformées en marshmallow fondu, tu as sué toutes les larmes de ton corps, tu penses que tu vas crever, là, sur place, foudroyé par une crise cardiaque mais le Deir c’est ta RECOMPENSE et en un quart de seconde, lorsque tu découvres ce monument gigantesque (45m de haut, le bougre) et magnifique, tous tes maux s’envolent dans un tourbillon de sable. Pfiout.

petra petra-17 petra-16 petra-15 petra-5 petra-6 petra2petra-7 petra-9 petra-10 petra-11 petra-12 petra-4 petra-2 petra1IMG_1954 IMG_1947 copy IMG_1944 copy

 

 

wadirumban

Ca a été, de loin, mon plus grand coup de coeur!

 

A notre arrivée dans le désert nous avons retrouvé un guide bédouin qui nous a accompagné durant nos deux jours là-bas. Nous avons aussi rencontré notre cuisiner, un adorable soudanais qui nous a cuisiné, sans aucun doute, les meilleurs repas de tous notre séjour.

 

Au programme beaucoup de marche, des piques-nique dans le désert, deux nuits sous une tente dans un camp un petit peu aménagé, douches froides, coucher de soleil sur les montagnes, sable rouge, sable blanc, sable noir, voie lactée, très très bonne bouffe et surtout, une coupure totale avec le monde extérieur.

 

Le dernier point est sans aucun doute ce qui m’a le plus touchée. Se réveiller à l’aube sur un désert paisible et silencieux, marcher pendant plusieurs heures au milieu d’un décor sublime et s’éloigner totalement du moindre souci de la vie quotidienne.

 

J’aurais vraiment aimé rester plus longtemps dans ce désert magique.

IMG_1991 copywadi_rumwadi_rum-2IMG_2009 copyIMG_1987 copyIMG_2080 copy 2013_03_01_999_87 copyIMG_2039 copyIMG_1999 copyIMG_1977 copy IMG_1974 copy IMG_1969 copy

 

 

 

La Mer Morte

Le site sur lequel nous nous sommes arrêtés n’a pas particulièrement retenu mon attention par sa beauté. C’était clairement « tourist beach dead sea » mais par contre la baignade dans la Mer Morte s’est avérée…mémorable!

J’ai toujours été extrêmement dubitative à propos de cette histoire de flottaison. Je suis du genre à ne croire que ce que je vois (comme Saint Pierre oui.. Ou Saint Paul? Saint Jacques…? Peu importe) et j’ai donc attendu d’être dans l’eau, à l’horizontale pour constater que…OUI! On flotte vraiment dans la Mer Morte!

 

Petra Kitchen

2013_02_27_999_17 copy

Dans notre périple était compris…un cours de cuisine! Au départ, après m’être tapé à peu près 2800 km de marche dans Petra, j’y suis un peu allée à reculons en mode « gaaaah leave me alooooooone!!! ». Mais au final cette expérience a fait partie des plus sympathiques du voyage!

L’idée est simple: Vous êtes accueillis au restaurant par les deux chefs, ils vous équipent d’un tablier (et d’une paire de gants, hygiène oblige), vous offrent un petit rafraîchissement et ensuite c’est à vous de cuisiner votre repas, de A à Z, encadré par les chefs.

 

 

Voilà donc ce que j’ai le plus aimé en Jordanie mais nous avons aussi visité le château de Karak, Jerash, fait un petit tour à Aqaba et à Amman (à visiter: La Citadelle), passé 2 jours à Madaba. Nous avons aussi fait un tour sur le Mont Nebo et à Little Petra.

Fin de cet article fleuve qui donnera, je l’espère, peut-être envie à certains d’entre vous d’aller visiter ce magnifique pays!

Bisous!

549291_2933353509701_1452032044_n copy