Haute-Savoie

La montagne ça vous gagne*

haute savoie

* Ouais. Je sais. Trop facile. Mais en même temps trop bon. Pardon.

Comme promis voici le petite récit de mes vacances à la montagne!

J’ai découvert en Jordanie que j’adorais les voyages organisés. Indéniablement mon côté grosse flemmasse qui n’a pas envie de s’occuper de quoi que ce soit et puis surtout, le temps m’a appris que j’étais vraiment une quiche en matière d’organisation de voyages ou de week-end (aka je passe mon tour, merci.)

Cette année pour mes vacances d’été j’avais très envie de nature, de grands espaces et surtout de taper dans quelque chose de radicalement différent des vacances piscines/plages/larve où je m’emmerde royalement. En ajoutant à ça le paramètre non négligeable de l’enfant qu’il faut et occuper, et divertir, et, si possible, épanouir…voilà comment nous nous sommes retrouvés au Royaume de la Princesse Bargy!

Nous avons donc séjourné dans le camp Altipik à Morsullaz (près de Mont Saxonnex), au beau milieu de la Haute-Savoie et au pied du Mont Bargy. Un petit camp éco-conçu où l’on dort dans des tentes, où l’on mange dans un tipi et où l’on prend sa douche au son du ruisseau du coin. Le tout parsemé de ballades, des randonnées et d’activités en tous genre. En bref, le mix parfait entre la rootsitude dont j’ai besoin pour me ressourcer et le confort nécessaire à ma survie mentale.

A savoir que nous sommes partis en passant par Terres d’Aventures.

lecampp

Altipik est donc un camp eco-friendly (ce qui n’a, évidemment, pas manqué de me séduire ;)). Les chambres sont remplacées par des tentes, le chauffage par des poêles à bois, les toilettes par des toilettes sèches. Le tout se plante dans un cadre idyllique-à-mort, surplombé par les montagnes, entouré de forêts, de fleurs et de ruisseaux chantonnants. Sans oublier la petite ferme avec ses biquettes trop mignonnes, ses lapins OMFG-tellement-mignons-que-tu-meurs, une poignée de poulettes et 4 ânes trop chouettes.

activités-altipik

Ce qui m’a vraiment plu dans ce format de vacances organisées c’est indéniablement la souplesse. Petit dej’ à partir de 8h30 et départ aux environs de 10h. Sachant que dès le départ on nous a clairement signalé qu’ici c’était cool, qu’on partait quand on était prêt et qu’il n’y avait pas d’urgences absolues (bon évidemment si tu te lèves à 17h tu l’as dans l’os mais bon, chacun fait bien comme il veut). Le côté « bon les gars on se lève à 6h et on décolle à 6h15 » faisait un peu partie de ce qui m’avait brusquée dans mes voyages précédents donc ici ça a vraiment été un gros gros point positif.

Le programme de ces 6 jours a été assez varié, de l’escalade à la randonnée dans la montagne en passant par les activités de bûcherons aka scier des troncs et construire des cabanes et autres ballades dans les ruisseaux.

Ce qui m’a le plus plu c’est indéniablement la journée passée au Lac Béni. 300 mètre de dénivelé, 2 bonnes heures de marche, des paysages superbes et à l’arrivée un pique-nique au bord du lac. J’ai aussi adoré le ruisseling (aka tu te fous dans un ruisseau et tu le remonte) et m’essayer à l’escalade.

Du côté des enfants (tout du moins du mien ;)) ce qui a rencontré le plus de succès c’est sans aucun doute le ruisseling. Au départ je m’attendais à une petite balade très cool dans le ruisseau du coin, en mode pataugeoire. Quand j’ai compris que c’était un peu plus physique et complexe (bon, toute mesure gardée…) j’ai eu un peu peur que ce soit too much et que ça se passe mal. Et bien contre toute attente je pense que c’est ce que ma fille a préféré! On a passé une bonne heure et demie à grimper, à escalader, à se bucher  et elle s’est éclatée (…)(au figuré, je précise…)! Bon, de toute façon, c’est pas compliqué les gamins, une flaque d’eau et ils sont à fond… Alors un ruisseau entier!

nourriture-altipik

OMG on a SUPER bien mangé! Que ce soit les repas pris sur le camp ou les pique-niques c’était toujours parfait et teeeeellement bon! Pas mal de plats du coin  (de la fondue)(*__*), toujours préparés sur place avec de bons produits (le fromage je vous raconte même pas…). J’avais aussi précisé avant de partir que je ne mangeais pas de viande et à chaque fois les plats non-végétariens étaient adaptés en petites portions pour moi (coucou la relou).

kids-altipik

Indéniablement c’est un vrai séjour pour les enfants! Ma fille s’est vraiment éclatée, elle a pu passer 1 semaine à s’occuper des animaux de la petite ferme, à se balader à dos d’ânes, à marcher dans la forêt et la montagne, à s’amuser aux alentours du camp, à patauger dans l’eau…

Ce qui m’a beaucoup plus en tant que maman c’est le sentiment de sécurité. Les enfants sont extrêmement bien encadrés durant les activités (notamment le ruisseling où les montées n’étaient parfois pas très évidentes), les accompagnateurs  sont tous plus sympas les uns que les autres. Et sur le camp les gamins peuvent aller et venir tranquillement, s’éloigner un peu pour aller voir les animaux sans que ça nous fasse immédiatement tomber dans le syndrome-OMG-where-the-hell-is-my-kid?!

----altipik

Bref, les vacances à la montagne c’était troooooop bien! Tellement bien que j’ai un peu de mal à m’en remettre et que ce post est sûrement tout décousu et tout flou mais bon, c’est l’intention qui compte, non? ;)

Quoi qu’il en soit un grand merci à toute l’équipe d’Altipik, Jérémy, les membres de sa famille, Cécilia, Bruno, Patrick!

Et si vous cherchez de chouettes vacances à passer en famille, que vous aimez les paysages à couper le souffle, que vous aimez marcher et prendre l’air, ce séjour est sans aucun doute pour vous!

Passez une très belle journée!

altipik-25

 

altipik-7altipik-12 altipik-19altipik-21altipik-23altipik-33

altipik-34 altipik-35altipik-39 altipik-16 altipik-27 altipik-32 altipik-26 altipik-6altipik-30 altipik-37altipik-1altipik-14 altipik-29altipik-9 altipik-4altipik-28altipik-11altipik-31 altipik-24altipik-3altipik-17 altipik-40 altipik-36