Berlin

Ich bin ein Berliner – 4 jours à Berlin

OMG j’ai tant aimé Berlin ! Je vis pourtant à la frontière allemande donc tous les trucs chouettes des Allemands je suis plutôt habituée, et même si je savais Berlin auréolée d’un truc tout particulièrement cool et unique, je ne m’attendais pas à un tel coup de foudre !

Voici donc un petit récap’ de notre séjour à Berlin !


Y ALLER & SE LOGER


Nous avons voyagé avec EasyJet en s’en sortant pour 100 balles par personne (mais on peut partir pour quasi moitié prix en s’y prenant bien !). First time avec cette compagnie et moi qui appréhendait un peu (un peu = beaucoup = je n’avais pas repris l’avion depuis ma crise d’angoisse en rentrant du Rwanda = j’ai passé la matinée avant le départ à pleurer = lol) j’ai été ravie et j’ai passé 2 bons vols ! À l’aller j’ai même eu la chance de tomber sur un stewart a-do-rable qui a tout de suite vu que j’étais au bout de ma life et qui m’a proposé d’aller dans le cockpit discuter avec les pilotes.

Pour le reste pour à peine plus d’une heure de vol, en prévoyant un bon podcast, une bouteille d’eau et des jeux sur son iPhone, ça passe nickel. Mention spéciale pour leur magazine gratuit Traveller qui est juste gé-nial !

Côté logement on a opté pour ce Airbnb dans le quartier de Prenzlauer. Pas particulièrement joli ou charmant mais il s’est avéré plutôt agréable à vivre et franchement bien placé. Nous étions à 5 minutes d’une station de métro, de petits commerces, d’un super magasin bio et à 10 minutes de petites rues pleines de jolis cafés ! Au moment où nous avons réservé j’ai l’impression que les prix étaient assez élevés mais à l’heure où j’écris ce post on trouve des Airbnb allant de 30 à 100€ la nuit, ce qui laisse une chouette marge de manoeuvre.


SE DÉPLACER


Ma passion quand je visite une ville c’est de tout faire à pied (ou de prendre un Uber si les distances sont vraiment trop longues) mais j’ai rapidement compris qu’à Berlin c’était absolument impossible (enfin techniquement, si, c’est possible si tu as envie de passer un séjour de merde).

Heureusement les transports à Berlin sont un vrai bonheur !

La base est déjà de savoir qu’il existe 4 types de transports : U-bahn (le métro), S-bahn (le réseau ferré), le tram et le bus.

Mais la base-bis est surtout d’avoir l’appli DB Navigator dans son téléphone !

L’appli vous permet de vous géolocaliser et surtout elle vous pond un itinéraire à partir de simples adresses ! Autrement dit quand à Paris il faut connaître le nom de la station de métro de départ et de celle d’arrivée, à Berlin tu rentres un adresse et hop ! Une fois la recherche lancée vous avez souvent plusieurs options de trajets avec les horaires, les durées, les distances à parcourir à pied pour se rendre jusqu’à la station de départ puis jusqu’à l’adresse renseignée, il vous indique tous les combien de temps passe le transport, la direction, le détail des arrêts, celui où vous devez descendre… Bref, c’est de la balle et ça nous a tellement facilité la vie !

Et pour ne rien gâcher j’ai trouvé les tarifs vraiment abordables ! Pour 7€ vous voyagez en illimité pendant toute une journée (le tarif enfant est de 4,60€ si mes souvenirs sont bons) et ce sur les 4 types de transports berlinois.

Il existe aussi la Berlin Welcome Card, une carte qui vous permet de voyager en illimité pendant la durée de votre choix et qui vous offre aussi des réductions sur plein d’attractions berlinoises. Alors certes ce n’est pas donné mais l’avantage n°1 est que pour 2 adultes et un enfant vous n’avez besoin que de 2 BWC car elle comprend les trajets pour les enfants de 6 à 14 ans. Le second avantage est qu’elle permet d’obtenir des réductions sur les entrées de tas de tonnes d’activités/musées/resto/croisières/spectacles/etc. (vous pouvez voir tous les partenaires ici). En bref ça peut carrément valoir le coup !


A VOIR


LA BASE

  • La Porte de Brandebourg – Cet immense monument qui faisait partie intégrante du mur de Berlin, c’est un peu le truc à ne pas louper. Pas très loin vous trouverez le palais du Reichstag et aussi le parc de Tiergarten dans lequel il est très agréable de se balader, surtout s’il fait chaud.
  • East Side Gallery – Deuxième truc à voir absolument, 1,3km du mur de Berlin, décoré de dizaines d’oeuvres de street-art
  • Checkpoint Charly – Entre l’incontournable et le pas incontournable du tout, je n’ai pu me décider. Checkpoint Charlie c’est un ancien poste frontière datant de la guerre froide où vous trouverez 2 mecs déguisés en militaires ricains et où le selfie avec l’un d’entre eux vous coûtera 3 balles.

SUPER KID-FRIENDLY

  • Legoland Discovery Center – L’entrée est un peu cher (mais avec la BWC vous avez une réduction) mais l’endroit est cool ! C’est une sorte de grande aire de jeux 100% Lego où votre bambin pourra, au choix, se la jouer Ninjago, construire un véhicule et le voir s’exploser sur un circuit, il y a un petit manège, une salle dans laquelle on peut voir un petit film mignon (les personnages ne parlent pas donc pas de soucis avec la langue) et à l’entrée il y a de super constructions en Lego dont les monuments emblématiques de Berlin, le métro, un Bob L’Éponge géant…bref, super cool si vous aimez les Lego et votre gosse aussi !
  • Musée de la RDA – C’est le musée que notre fille a préféré ! Là-bas vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur la vie quotidienne de l’ancienne Allemagne de l’est ! Le musée est extrêmement interactif, super bien foutu, c’est très intéressant ! Pour gagner du temps à l’entrée je vous conseille d’acheter vos billets à l’avance !
  • Musée de la Currywurst – Celui là n’était pas prévu au programme mais quand on a découvert ce musée on s’est dit qu’il fallait absolument qu’on aille le visiter ! Situé à 2 pas de checkpoint Charlie, on a adoré ce musée ! Tout est extrêmement interactif, on peut lire (anglais & allemand), toucher, sentir, ouvrir des tiroirs, regarder des films, apprendre que la currywurst a été inventée par une femme (keskya #girlpower) et, à la sortie déguster gratos une saucisse au curry (et comme on est à Berlin, évidemment ils ont une option végane !).


MANGER


Ma motivation première pour retourner à Berlin sera sans aucun doute la nourriture (bah quoi ?)! Je savais déjà que l’Allemagne était un pays excessivement plus développé, alimentairement parlant, que la France mais Berlin m’a semblé être encore un cran au dessus dans la coolitude de la bouffe.

Linnen Café – Eberswalder Str. 35

Un charmant petit café à la déco chinée totalement démente.

Kaffee Bar – Stargarder Str. 55a

Le smoothie bowl, les croissants véganes, le café délicieux, le jus d’orange frais…

Brammibal’s Donuts – Maybachufer 8

Si ça avait été plus proche de notre appartement j’y serais allée tous les jours ! Au menu des donuts 100% véganes, sans colorants ni arômes artificiels, fabriqués sur place et qui défoncent tout.

Al Hamra – Raumerstr. 16

La cuisine libanaise étant ma favorite au monde je n’ai pas pu résister à cette petite assiette falafels sésame et houmous.

Burgers Burgers

Des burgers bio, un poilou chérots mais le vegan supplément guacamole accompagné de ses frites de patates douces vaut 1000 fois le prix !

Bandy’s Currywurst – Karl-Liebknecht-Str. 1

En sortant du musée de la RDA arrêtez-vous chez Bandy’s pour manger une currywurst (végane or not) et des frites face à la cathédrale de Berlin !


EN RAB’


 

  • Les berlinois parlent très bien anglais ! Néanmoins n’hésitez pas à commencer votre phrase par un petit hallo et à terminer par un petit tchuss, ça toujours plaisir.
  • Dans la globalité le coût de la vie est très abordable, surtout l’alimentation ! Si vous êtes fana de trucs bio qu’on ne trouve pas en France n’hésitez surtout pas à aller flâner dans un des nombreux magasin bio de la ville (en plus le bio est teeeeeeellement moins cher et plus démocratisé en Allemagne !)
  • Définitivement je vous conseille de télécharger l’appli Mapstr, parfaite pour organiser toutes les adresses qui vous intéressent et les avoir à portée de main à tout moment !
  • Et aussi VisitBerlin, une appli qui vous propose de vivre comme un local au travers d’événements, de visites et de lieux.