DIY

DIY // Recycler ses vieux tee-shirts

On en a toutes qui gisent au fond de nos dressings… Ces vieux tee-shirts usés qu’on ne jette pas en se disant qu’ils seront parfaits “pour une aprem peinture”. Sauf qu’au bout d’un moment, il faut se rendre à l’évidence : en 8 ans, ils n’ont pas servi à autre chose qu’à ramasser la poussière de l’étagère et à nourrir 2-3 mites téméraires.  

Les mettre à la poubelle ? Non mais vous voulez vous faire fouetter par Nicolas Hulot ?! La culture du coton est l’une des plus polluantes au monde. Elle couvre environ 3% des surfaces cultivées mondiales, mais engloutit 25% des insecticides et 10 % des herbicides selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le chlore, l’ammoniaque, la soude, et les métaux lourds utilisés pour teindre le textile contaminent les vêtements en résidus toxiques, polluent l’air, les sols et les eaux à la sortie des usines.

C’est aussi l’une des cultures les plus gourmandes en eau : la fabrication de coton nécessite 10 000 litres par kg… Cela signifie qu’un simple tee-shirt a besoin d’environ 2 500 litres d’eau !

Le recycler ? En voilà une bonne idée ! Il suffit d’un peu d’huile de coude, un peu de matos et une paire de ciseaux… Et à vous la reconnaissance éternelle des dieux écolos ;-) !

 

Suspension pour plantes

Roselia Gardens

Mon coup de coeur : ces suspensions en macramé apporteront un esprit woodstock à vos intérieurs. En plus, la réalisation a l’air d’une simplicité déconcertante : 15 minutes, quelques noeuds, un clou et hop, le tour est joué !

>>> Tuto sur Roselia Gardens

 

 

Tissage mural

Tissage

Entre le dream-catcher et le bijou mural, ces tissages fleurissent sur les blogs et magazines de déco. Comme pour le tricot, c’est une activité qui demande un peu de patience, mais une fois la technique maîtrisée, le tissage a de vraies vertus hypnotisantes et apaisantes.

>>> Tuto sur Lebenslustiger, vous trouverez aussi de précieuses infos chez Marina du Blog Bleu

 

Pompons

Pompons

Pour faire un collier, une guirlande, un headband ou juste parce que vous faites partie de la team #passionpompon : il suffit d’utiliser un Pompom Maker (si vous êtes déjà un peu en place dans le milieu) ou un simple morceau de carton, puis de tournicoter vigoureusement !  

>>> Tutos sur Gabulle in Wonderland et sur Kojodesigns

 

Panier

Paniers

Double bénéfice : en plus d’accomplir un geste pour l’environnement, vous pratiquez l’art du rangement ! Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait un bien fou de mettre les choses dans des boîtes et des paniers (ça doit fluidifier les énergies, désobstruer les pensées… ou un truc du genre !) : une place pour les trombones, une autre pour les câbles, une pour les élastiques… Ces paniers mignons pourront accueillir tout ce petit monde aux quatre coins de la maison (excitation…!).  

>>> Tuto sur Everything Etsy

 

Echarpe

Echarpe

Ce tour de cou sera parfait pour les soirées d’été ! Ici avec des petits pois dorés, on peut aussi l’imaginer avec d’autres motifs : avec un peu de dextérité et des pommes de terre, vous pourrez créer des pattern feuilles, triangles, chatons… laissez libre cours à votre imagination !

>>> Tuto surDIY Candy

 

Tote bag

Idécologie

Les créatrices de la newsletter Idécologie ont plus d’un tour dans leur besace (qu’entends-je ? vous n’êtes pas abonnées ? mais foncez Mesdames, c’est l’une des meilleures newsletter écolo du monde entier !).

Ici, un DIY super simple, sans machine à coudre, pour réaliser un tote bag à partir d’un tee-shirt de festival jamais porté.

>>> Tuto sur Idécologie

 

Semainier à imprimer

J’ai beau faire des efforts, il est parfois difficile d’aller contre sa nature. Alors je peux bien vous l’avouer : Je suis quelqu’un qui a beaucoup de mal à rester organisé.
Mon bureau est habituellement constellé de morceaux de papier, post-it et autres rappels de choses à faire, qui finissent par se perdre sous d’autres papiers ou sont emportés par ma fille quand j’ai le dos tourné. Chaque année, j’achète un bel agenda et lui promet, les yeux dans les yeux, que cette fois je vais m’en servir, et pas qu’un peu. Chaque année, le mois de janvier est joliment annoté. Celui de février un peu plus bâclé. Mars n’a droit qu’à quelques notes et avril se demande si il verra un jour l’encre de mon stylo. Vous voyez le genre.

semainier1

Pourtant, je travaille actuellement chez moi, j’ai des suivis médicaux réguliers auxquels me présenter, des rendez-vous divers et variés… J’ai donc bien besoin d’être mieux organisée. Du coup, je vais me filer un petit coup de pouce et vous le partager : J’ai réalisé un petit semainier à imprimer, plus facile à mettre à jour à mes yeux qu’un agenda, et à laisser trôner sur le bureau pour avoir toujours un œil dessus.

Vous pouvez l’imprimer régulièrement, ou le plastifier et écrire dessus avec des feutres pour tableau blanc, qui pourront s’effacer en fin de semaine ! Il est peu coloré, pour vous permettre de l’imprimer en noir & blanc si vous préférez. Et si il vous plait, je vous concocterais une version mensuelle et journalière, tralalère !

semainier2

Pour le télécharger en pdf, il vous suffit d’un petit clic sur l’image juste en dessous !

semainier4

semainier3

Vases recyclés

Recycled-collection-Les-Vases-Unea-©Bluette

 

Un peu de douceur fleurie aujourd’hui. Je vous ai préparé un DIY tout simple pour transformer bouteilles et bocaux de récup en une chouette collection de vases. J’adore répartir les bouquets dans plusieurs contenant différents, on peut en mettre dans toutes les pièces et en groupe je trouve ça vraiment beau. Je n’achète jamais de vases, notamment parce que ceux qui me plaisent sont chers (60 euros pour un objet que le chat peut fracasser sur le sol à tout moment, bon…). Bouteilles d’huile et de rhum font très bien le boulot !

Pour leur donner un air de famille malgré leurs formes variées je les ai habillées de liège. C’est rapide (comptez une demi-heure à une heure en fonction du nombre de bouteilles que vous utilisez) et vraiment pas cher (environ 5 euros pour une dizaine de vases). C’est aussi très facile ! Le plus compliqué est en fait de réussir à enlever les étiquettes (d’ailleurs messieurs les industriels, vous ne pourriez pas utiliser des colles moins violentes ? Ça simplifierait grandement le recyclage…). La méthode la plus efficace consiste à faire tremper les bouteilles dans de l’eau très chaude puis gratter l’étiquette avec le dos d’un couteau. Pour enlever les dernières traces de colle le dissolvant pour vernis à ongle fonctionne très bien.

Une fois habillées on peut aussi utiliser ces bouteilles comme carafes. Attention quand même à ne pas les faire tremper ou pire, les mettre au lave-vaisselle. Le liège ne craint ni l’eau ni la chaleur, ce n’est pas le cas de la colle… Utilisez plutôt un goupillon (pas franchement glamour comme ustensile, mais bien pratique).

 

Recycled-collection-Les-Vases-6a-©Bluette

Recycled-collection-Les-Vases-7-©Bluette

 

Il vous faut :

  • des bouteilles et bocaux dont vous aurez retiré les étiquettes
  • une ou deux feuilles de liège adhésif d’1 mm d’épaisseur (ici ou ici)
  • du kraft
  • du bristol (idéalement quadrillé)
  • un marqueur à pointe fine
  • un scalpel ou un cutter bien affûté
  • une règle
  • du scotch
  • un support de découpe (pour protéger votre table)


Commencez par habiller vos bouteilles avec des bandes de kraft de différentes tailles que vous fixerez avec du scotch. Quand le positionnement vous convient coupez ces bandes et reportez leurs formes sur du papier bristol (servez-vous du quadrillage pour vérifier que vos gabarits sont bien droits). Ajoutez 1 cm dans la longueur puis découpez les « patrons ». Dessinez leur contour sur la feuille de liège avec le marqueur puis découpez au cutter. Retirez le film protecteur et collez le liège sur la bouteille. Au niveau du raccord les deux extrémités se superposent, c’est normal. Avec le cutter coupez les deux épaisseurs bien au milieu de la superposition. Décollez et enlevez les deux petits morceaux excédentaires. Recollez les extrémités et hop une finition bord à bord presque invisible !

Comme d’habitude si je ne suis pas claire n’hésitez pas à me poser des questions :)

 

Recycled-collection-Les-Vases-4©Bluette

Recycled-collection-Les-Vases-6-©Bluette

publié par sandra 3