On dirait le sud

COLINE_VEROMODA_MAI-1_WEB

Photos Julian Benini

Si vous me suivez sur Instagram vous vous souvenez peut-être de mon passage à Copenhague il y a quelques mois…

Je m’y suis rendue à l’occasion de la fashion week de Best Seller ce qui, techniquement, ressemblait plutôt à un grand salon du genre Who’s Next et où toutes les marques du groupes étaient présentes avec leurs prochaines collections.

Autant vous dire que c’était scandinave, que c’était beau et que je serais bien restée vivre là-bas (non, pas à Copenhague, juste à la FW de Bestseller…).

J’y suis donc allée pour découvrir la collection printemps/été mais surtout pour sélectionner des pièces exclusives pour Monshowroom! Cette sélection que j’ai voulu très estivale (en même temps c’était printemps/été, les collections, difficile de revenir avec 2 doudounes et 3 cols roulés…) est d’ailleurs dispo dès à présent!

Au programme beaucoup de blanc (j’ai du avoir une vision sur mes envies du moment, je vois pas d’autre explication… ;)), des imprimés ethniques,  des vêtements légers et faciles à porter…

Et pour l’occasion c’est trois looks pour le prix d’un et une petite vidéo (mon dieu mes cheveux ont pousséééééééééééééééés!)! :)

Passez une très belle journée! ♥COLINE_VEROMODA_MAI-2_WEB

Top Vero Moda (en ligne dans la journée)

Jupe Vero Moda 

Ballerines Meher Kakalia

Bracelet &Other Stories (ancienne co.)

Collier Pilgrim (ancienne co.)COLINE_VEROMODA_MAI-6_WEB COLINE_VEROMODA_MAI-3_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-5_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-10_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-13_WEB COLINE_VEROMODA_MAI-7_WEB

Top Vero Moda

Jupe Vero Moda

Sandales Yvonne Koné

Collier Vanessa Mooney (ancienne co.)

Bracelets Free People (ancienne co.)

Lunettes « round folding » Ray BanCOLINE_VEROMODA_MAI-12_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-22_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-25_WEB COLINE_VEROMODA_MAI-27_WEBRobe Vero Moda

Sandales River IslandCOLINE_VEROMODA_MAI-21_WEBCOLINE_VEROMODA_MAI-24_WEB

Image de prévisualisation YouTube

Le plaisir des pieds

coline missguided-2

Photos Julian Benini

{en partenariat avec Missguided}

C’est marrant la vie, parfois… En 2009 je découvrais Missguided… 6 ans et quelques mails plus tard, me voilà à travailler avec eux. Honnêtement je crois que je ne m’y ferais jamais et que je continuerais toujours à me dire « mais trop coooooooooool!!! » (en même temps mieux ça que le contraire, non?).

Bref, allons droit au but, en ce post-jour férié je ne voudrais pas vous faire de trous dans la tête (comment c’est trop tard??). Missguided m’a proposé de sélectionner 3 tenues et nous nous sommes donc retrouvés avec Julian (mon nouveau photographe :)) pour shooter tout ça.

Pour cette première tenue, j’aime tout (logique, vous allez me dire… Sinon je n’aurais pas choisi ni assemblé ces pièces ensemble…?)(…)(mouais… avec moi on n’est jamais à l’abris de rien!): la robe hyper simple à porter mais avec le détails des pompons qui fait tout. Quand on a un penchant naturel pour la simplicité et la non-prise de tête comme moi, ce genre de détails c’est limite vital. Et accessoirement…les manches longues! Si vous vivez dans la même région que moi vous savez sans aucun doute que les journées où l’on peut sortir bras ET jambes nues sont…comment dire… Rares? Inaccoutumées? ACCIDENTELLES? (toi qui a TOUJOURS un gilet dans le coffre de ta voiture ou au fond de ton sac, je sais que tu me comprends).

Et les chaussures…  J’en vois des tas dans le genre, un peu partout depuis quelques mois et je trouve ça tellement joli! Donc je ne vous cache pas que quand on m’annonce « vas-y, choisis ce qu’il te plaît »… le cerveau  situé dans mes pieds a un peu tendance à oublier que ce n’est pas vraiment le genre de chaussures habituelles pour ces derniers.

Au diable les habitudes, des belles chaussures ça reste des belles chaussures, même si on sait qu’on ne va pas les porter H24. Les plaisir des pieds, m’sieurs dames… le plaisir des pieds! (comment rameuter tous les vieux fétichistes de l’internet en 3 mots, bonsoooir…)

Rendez-vous vendredi pour le deuxième look et en attendant on se retrouve demain avec une nouvelle vidéo! :)

coline missguided-1Robe Missguided

Ceinture Proenza Schouler

Sandales Missguided

Sac Yvonne Koné

Collier F21

Bagues achetées en bijouteries

coline missguided-3 coline missguided-4 coline missguided-8coline missguided-5coline missguided-7

 

 

Ces trucs que tout le monde porte

stan smith hundreds-3

Stan Smith x The Hundreds

Il y a quelques jours j’ai commandé une paire de Stan Smith. Noires, en daim, à priori réalisées en collaboration avec on ne sait qui (ou je ne sais qui, plus exactement…)(c’est The Hundreds……je suis pas bien plus avancée…). Comme je m’en doutais elles ont une dégaine absolument parfaite et j’aime trop la petite bombe à l’arrière et la tête chelou du mec sur la languette (si tu regardes trop rapidement par contre, on dirait un peu Hitler… Moins cool tout de suite). En plus sa moustache est en moumoute et ça… CA!… Voilà.

Ces baskets je les regarde du coin de l’oeil depuis des mois. Sensiblement depuis qu’elles ont fait leur grand retour.

Je suis plutôt du genre à aimer les même choses que « tout le monde ». Je ne crois pas être en recherche d’une originalité absolue ou ne serait-ce que d’une originalité tout court. Je me contente plutôt de ce que j’aime et de ce qui me plaît sans essayer d’aller plus loin.

Mais parfois je bloque totalement face à un engouement de masse. Au pif: Cannes, les Fashion Week, les collaborations H&M x ________ (<- compléter ici), des personnes, des artistes, des marques et j’en passe.

Alors souvent ça me passe au dessus de la tête et ça n’éveille même pas en moi l’ombre d’un souffle de désir ou d’envie. Mais ces pompes… Plus le temps passait et plus j’en voyais. A une époque je crois qu’il n’y avait pas une seule consultation de mon feed instagram sans que je n’en vois passer une paire.

Il y a quelques temps j’ai même découvert le compte Instagram Stansmithophobe qui navigue entre le à mourir de rire et le au secours.

Et je les trouvais trop chouettes. Et j’avais trop envie d’en avoir. Mais je me l’interdisais strictement. A la barre des argumentations les classiques: trop vues, trop partout, trop tout le temps.

Une partie de moi se demande encore le pourquoi du comment de cet engouement. C’est quand même foufou, non? Une paire de baskets et tellement de personnes qui les achètent et qui les portent mais genre…tout le temps, même si elles croisent 15 autres personnes dans la journée qui portent exactement les même, même si autour d’eux il y a peut-être quelqu’un qui se moque et qui bêle quand ils passent, même si le prix a gonflé de façon ostentatoire pour toujours la même chose, la même qualité, la même gueule.

Et puis il y a quelque semaines j’ai fait un parallèle avec… les Converse.

(et j’ai cherché sur Google: pas de résultats pour Conversophobe ou Conversophobia)(hé, t’es sérieuse ou tu ne l’es pas)

Même moi qui à la base n’aimait pas particulièrement ça j’ai fini par trouver Converse à mon pied. Vous les connaissez peut-être, elles sont noires et blanches, en cuir. Seul signe ælégèrement distinctif, elles sont zippées à l’arrière (ok c’est cool mais ça reste des connes Converse noires et blanches, pas de quoi s’exciter).

Et je me suis demandée pourquoi l’idée de porter ces même chaussures que des dizaines de millions d’autres personnes (en 2007 la marque aurait vendu 90 millions de paires) ne me dérangeait aucunement alors que face aux Stan Smith j’avais le sentiment qu’un laisser aller me conduirait directement à la case « zéro personnalité ».

C’est un détail mais la question me taraude pour de vrai (un jour je vous ferais la liste de toutes les questions DEBILES que je peux me poser. Du genre « comment ça marche, techniquement, les klaxons des voitures »).

La seule réponse que j’ai trouvée à ce jour c’est qu’elles sont en train de devenir des Converse, ou des Nike Blazer/ Air Max/ n’importe quel modèle de chez Nike ou la marinière de la baskets ou l’effet Star Wars de la sneakers (????) et que passé la vague et le ras-le-bol, ça deviendra tout à fait normal d’en croiser 12 paires par jour.

Si je poussais un peu la réflexion j’irais sûrement jusqu’à me demander si ce n’est pas la «  » »société » » » qui, tout en nous poussant à être des clones, nous souffle à l’oreille que ressembler à son voisin: c’est mal.

Tout ça me fait penser à cette vidéo de Marie. L’original qui aurait plus de valeur que le banal. Autant vous dire que je la suis totalement sur l’intégralité de sa réflexion et, coup de bol, ça colle tellement bien au sujet du jour.

J’en arrive donc au point où la conclusion pourrait être: il n’y a pas d’originalité et pas de banalité. Comme Marie le dit si justement nous sommes tous composés d’une part d’unique et d’une part commune. Nous avons (normalement) tous une tête avec un visage collé dessus. Nous faisons tous (normalement) pipi le matin quand on se réveille. Nous avons tous (enfin je l’espère!) des sentiments.

L’originalité de l’un ne résulte que de la banalité de l’autre et vice versa. au final j’aime voir tout ça comme une annulation. Un peu comme des mathématiques, voilà.

NB: J’ai toujours été à chier en maths, il se peut donc que la phrase ci-dessus n’ai pas le moindre sens…

Alors en ne cherchant ni banalité ni originalité je crois que l’on peut juste tenter d’être soi-même*. Et porter des Stan Smith.

* C’est beau…. °emoji larmiche°

Ca appelle peut-être à ajouter une dose de tolérance que de regarder ces chaussures sans se dire MOUTONMOUTONMOUTON.  Simplement accepter qu’on a aussi le droit d’aimer un truc que tout le monde aime, qu’on n’est pas forcément influencé ou influençable et que même si on l’est ben c’est pas bien grave.

Fin de l’article philosophique du mois. Bonsoir. stan smith hundreds-1