3 ouvrages féministes à lire de toute urgence

Ça fait un moment qu’on n’a pas parlé bouquin par ici ! Cet été mi-déménagement de l’enfer mi-glandage ultime a été l’occasion pour moi de me plonger (ou re-plonger) dans quelques très bons ouvrages. Si bons qu’il me semblait indispensable de vous en parler !

 

LES SENTIMENTS DU PRINCE CHARLES

Dans cette bd ultra graphique Liv Strömquist raconte les sentiments amoureux, notamment au travers de multiples amours célèbres comme Diana x Charles, Nancy x Donald Reagan, Whitney x Bobby et de personnages de la pop culture comme les nanas de Sex And The City, s’interroge sur les relations hommes/femmes et sur les représentations – pourries bien souvent – dont on nous abreuve depuis toujours.

C’est très drôle mais très cash et surtout très juste. Tout au long de la bd on retrouve des études, des statistiques, des faits politiques, des faits historiques, des histoires vraies, c’est hyper instructif et ça apporte vraiment un regard très intéressant sur la vie de couple, l’amour tel qu’on nous le vend, l’importance démesurée qu’il a dans la société et dans nos vies et tous ces comportements que l’on a intégrés inconsciemment dès lors qu’il s’agit de relations de couple.

COMMANDO CULOTTE

« Les dessous du genre et de la pop culture ». Comment est traité le genre dans GOT ? Si on parlait d’American Pie ? Comment les filles sont éduquées à être jolies et les garçons drôles ? Qu’es-ce que la culture du viol ? Les hommes peuvent-ils être féministes ? (je spoile, pardon, la réponse est : oui) et plus encore…

En bref le sexisme ordinaire, les stéréotypes de genre, les clichés aussi bien sur les femmes que sur les hommes et de quoi se poser de vraies questions sur les enjeux – et l’importance – d’une éducation et d’une pop-culture plus féministe.

Facile à lire, drôle mais incisif, bref : génial.

KING KONG THÉORIE

Ici encore – c’est un peu le thème si vous ne l’aviez pas compris – les rapports hommes-femmes sont disséquées par Virginie Despentes dans un bouquin rapide et facile à lire mais assez brut de décoffrage – à priori c’est ce qu’on aime (ou pas) chez cette auteure – .

Mi-étude sociologique mi-autobiographie Virginie Despentes raconte son viol lorsqu’elle était ado, ses années de prostitution… Je ne suis pas certaine d’adhérer à toutes les idées qui sont défendues dans ce livre – notamment en ce qui concerne la prostitution – mais l’analyse de la domination masculine et de ses mécanismes est des plus justes et ce qui en ressort, au final, c’est surtout un livre qui réclame la liberté de chacun de disposer de son corps comme bon lui semble et de voir ses choix individuels respectés.

Un must read !


Voilà de quoi occuper les soirées d’automne qui s’annoncent (ou celles de l’été indien, au choix) ! N’hésitez pas à partager vos coups de coeur et vos recommandations dans les commentaires !

😘

41 commentaires sur 3 ouvrages féministes à lire de toute urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hiii ca donne bien envie de lire les sentiments du prince Charles – je ne sais pas si tu connais les deux autres BD de Liv Stromquist mais elles sont géniales et à mourir de rire et féministes bien sûr!

    1. Commando culotte me tente bien! Merci pour la découverte :)
      Dans le genre livre féministe et que j’offre à tour de bras à quiconque accepte mes cadeaux ; les culottées de Peneloppe bagieux mais je pense que tu connais déjà … Et sinon en roman j’ai litteralement adoré « Une Vie » de Simone Veil

  2. Merci pour cet article. Je pense me procurer les deux premiers. J’ai lu King Kong Théorie il y a quelques mois, je l’ai trouvé super et totalemdnt d’accord avec elle sur le sujet du harcèlement sexuelle. Un peu moi sur la prostitution et sa vision du mariage. Peut être parce que je suis moi même en couple depuis longtemps, pas mariée mais tout comme et très heureuse de vivre de cette façon.
    Merci pour tout tes articles, vidéos… tu es une super blogueuse Coline ! :)

  3. Coucou je me permets de commenter ton article car je suis entièrement d’accord avec toi et j’aurais même rajouter une bd trop peu connue qui pourtant ouvre les yeux sur les réalités historiques des préjugés sur les femmes. Je parle de la bd : Le problème avec les femmes de Jacky Fleming.

    Dans un style different, je conseille également les pièces de théâtre de Eve Ensler, notamment son trop peu connu Un corps parfait que la dramaturge a écrit pour son ventre qu’elle n’arrivait pas à accepter. Bon je m’arrête là car j’en aurais 100 autres à te recommander :)

    merci pour ton article et j’en profite pour te souhaiter bonne continuation et te dire que j’aime beaucoup ton univers et tout le travail que tu fournis sur ton blog ou dans tes vidéos.

    Bon lundi à toi et bonne journée :) (c’est lundi mais on sait jamais, ça doit bien exister des bons lundis :P)

        1. Aaaah je l’ai repéré celui-ci ! Je n’ai pas creusé mais j’avais l’impression que c’était plus pour les « plus petites filles que la mienne » (10 ans). Quel âge à la tienne ?

          1. Je l’ai acheté pour ma belle mère mdr ! Il est vraiment top ! Graphiquement il dépote de ouf (ce mot😂)

          2. La mienne a 4 ans mais je pense qu’il serait aussi adapté pour ta fille de 10 ans. Les illustrations sont tout aussi top que les textes. Je pense qu’elle ne serait pas déçue. Les portraits sont vraiment variés.

  4. Je ne connaissais pas du tout les deux premiers, j’ai bien envie de lire Commando Culotte cela dit !
    Par contre j’ai lu King Kong Théorie et ce livre est complètement dingue.

      1. La blague est bof…! Mais tu cite Kaamelott alors tu es toute pardonnée ;)))

        Merci Coline pour tes recommandations que je vais me procurer. Je ne me sens pas non plus l’âme très féministe, mais qui sait. Il y a tout juste 2 ans je ne m’etais jamais intéressée à la composition de ma crème solaire et aujourd’hui…..!!!! Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis comme on dit.

    1. Je suis toujours étonnée des femmes qui disent qu’elles ne sont pas féministes, ce n’est pas un gros mot, c’est juste la revendications des mêmes droits et mêmes chances que celles des hommes et à la fin ça donne les mêmes droits et chances pour tous les humains, je trouve cela super sain. Le féminisme est le seul -isme qui ne tue personne, qui ne fait pas de purges en son sein, celles qui ne sont d’accord avec un mouvement avec des idées vont juste ailleurs pour s’exprimer, personne ne les tuent. C’est un super mouvement ou une super démarche suivant le point de vue et le niveau d’engagement que l’on a. Je t’engage vivement à être féministe et tu verras en t’intéressant à la question tu découvrira des personnes, des groupes formidables, des réflexions très poussées qui te feront regarder toute la société différemment et tu contribueras à son amélioration.

  5. Super, je vais lire King Kong Theorie plus parce que c’est un incontournable que parce que je pense adhérer à son point de vue. Les autres ont l’air intéressants aussi. Je te conseille le dernier Mona Chollet « Sorcières – La puissance invaincue des femmes » qui vient de sortir. Elle avait déjà écrit « Beauté fatale, les visages d’une aliénation féminine » que je te recommande aussi. Son dernier est même disponible librement à la lecture ici : http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=180016

  6. Il date de quelques années, mais je recommande également Beauté Fatale de Mona Chollet, un super ouvrage qui démontre comment la mode, l’industrie cosmétique, la société… asservissent les femmes, en leur mettant une pression constante sur leur apparence. Très instructif !

  7. J’ai lu Culottées de Pénélope Bagieu, et j’ai adoré, c’est hyper intéressant :)
    On apprend des choses sur des femmes assez extraordinaire, et c’est génial :D

  8. Bonjour Coline,
    Super les titres que tu donnes. As tu lu le manifeste pour une éducation féministe “chère Ijeawele” de Chimamanda Ngozi Adichie ? C’est un petit chef d’oeuvre ! Et pour les enfants il y a aussi les histoires du soir pour filles rebelles avec des destins de femmes de tous les métiers (tatoueuse, pirate, danseuse etc).
    Merci pour tes conseils, je vais les ajouter à ma librairie.
    Oriane

  9. Excellent choix indeed. Je plussoie également « Le problème avec les femmes », et j’ajouterais l’indispensable « Libérées, le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale », servie par la plume acerbe et enlevée de Titiou Lecoq, est où chaque nouveau paragraphe apporte son lot de « Bon sang, mais c’est bien sûr », notamment celui sur le sac à main.
    Et un peu plus dense à lire, mais tout aussi édifiant, « Beauté fatale » de Mona Chollet!
    Et puis Les Culottées, évidemment, et la version « kids », « Histoires du soir pour filles rebelles », dévorée avec mes garçons. Parce que bon, si les garçons deviennent féministes, c’est presque gagné, non?

  10. Hihi ça donne envie ! Je n’ai lu aucun des trois, même le Despentes, j’ai presque honte ! En ce moment je lis Lean in de Sheryl Sandberg et j’enchainerai avec Not that kind of girl de Lena Dunham ! <3

    En tout cas merci beaucoup pour tous tes partages !

  11. J’ai acheté le 1er (de Liv Strömquist), mais je n’accroche pas trop…Du coup si quelqu’un le veut, je le donne volontiers ! (en mains propres sur paris ou éventuellement par envoi postal en France métropolitaine).
    Le féminisme il faut le faire tourner :-)
    bises

    1. Wouah, Séverine, ça m’intéresse beaucoup (et c’est vraiment très sympa de le proposer comme ça) ! Bon, je n’habite pas à Paris mais à Nantes, tu me l’enverrais par la poste ? Sauf si tu habites dans le quartier de quelqu’un que je connais qui pourrait me rendre le service de passer le prendre pour moi ?

      1. Ah..désolée, je crois que j’ai vu le com d’Anturia avant le tien..Et comme elle est sur Paris c’est un peu plus simple pour moi de lui donner.
        encore sorry !

  12. Bonjour Coline, bonjour à celles et ceux qui liront ce commentaire :)

    voilà mes conseils de lecture et d’écoute :
    « Le mythe de la virilité », Olivia Gazalé
    le podcast « les couilles sur la table », 2 épisodes avec l’auteure (et tous les autres épisodes aussi) :)

    voici l’histoire qui va avec :
    suite à un très bon article lu ici-même qui recommandait des podcasts, j’ai écouté le podcast « les couilles sur la table » avec Olivia Gazalé, dont j’ai beaucoup aimé l’interview. J’ai illico acheté son bouquin : « Le mythe de la virilité », que j’ai dévoré et dont je relis des passages régulièrement.
    Le mythe de la virilité parle bien sûr de la place des femmes à travers les époques et les sociétés, mais aussi l’histoire du féminisme, selon les contextes historiques et sociaux, ainsi que des groupes de personnes considérées comme « inférieures » à « l’homme supérieur ». Dans ces groupes « inférieurs », il y a les femmes, mais aussi, selon les époques, les homosexuels, les classes sociales « basses », etc.
    Tout cela est bien écrit, raconté de façon chronologique des débuts de l’humanité à aujourd’hui, et Olivia Gazalé fait aussi des liens avec l’actualité à la fin.
    Un coup de coeur que je vous conseille !

    Merci pour tout Coline, c’est grâce à toi que j’ai découvert les podcasts que j’écoute maintenant tous les jours et qui changent ma vie ;)

  13. Pour inclure encore + : Ne suis je pas une femme de bell hooks, afro féministe américaine. À lire de toute urgence pour un féminisme inclusif et divergent ! Les tomes des BD « Dur.e.s à cuire » C’est plein de portraits de femmes et hommes (mais surtout femmes!) hors du commun et BADASS !!!! L’origine du monde de Liz Stromquist géniallissime ! Tes recommandations sont hyper top et j’ai tout dans ma bibliothèque ^^Bisous !

  14. Gros coup de coeur pour Les Glorieuses de Rebecca Amsellem, un recueil de chroniques à partir de sa newsletter féministe du même nom !

  15. J’adore tout de Virginie Despentes, je me sens très proche d’elle alors que j’ai une vie à 1000 lieux de la sienne mais la littérature fait partie de mes aspirations. Elle sait exprimer la violence ce que je ne sais pas faire mais que je vis dans les rapports sociaux et surtout les rapports hommes femmes régis par le patriarcat qui vient exacerber les relations concurrentielles entre être humains. La concurrence qui a pour but, il me semble, de justifier à ses propres yeux sa valeur mais qui passe par l’écrasement de l’autre (comportement très masculin mais si pas exclusivement masculin). J’aime sa capacité à adopter toutes sortes de points de vue cohérents même si ils sont opposés entre eux, c’est particulièrement vrai dans Vernon Subutex.