#COCOETHICOOTD – N.2

Je SAIS que les looks vous manquent par ici mais je pense que la plupart l’auront compris, ce blog n’est plus (et depuis longtemps maintenant) un « blog mode » et si les looks se font de plus en plus rares c’est simplement parce que mon rapport – et je dirais même plus mon intérêt – à la mode a relativement radicalement changé – ou comment placer deux mots au sens totalement contraire dans la même phrase – vous me peindrez ce mur en blanc noir, merci – et partager du look à gogo alors que je passe la moitié de mon temps en jogging – noir et bien coupé, hein, quand même s’il vous plaît – me semblerait n’avoir pas le moindre sens.

Néanmoins j’aime toujours les habits, j’aime toujours, parfois, ne pas avoir l’impression d’être sapée en mode bidon 8000, j’aime bien me claquer un petit shopping de temps en temps et j’ai définitivement un problème avec les tee-shirts de groupes mais bon personne n’est parfait qu’est-ce que tu veux que j’te dise.

Et je tiens à donner vie, de temps en temps, à cette rubrique sobrement intitulée #COCOETHICOOTD où, vous l’aurez compris, je vous balance de temps en temps une petite tenue à base de sapes dites « éthiques ».

Au programme du jour :

Ce top Carrousel Clothing de l’amour

Il donne tout de suite un air vachement moins boring à ce que je porte. Tissu français, fabrication française, une très belle marque dont je vous ai souvent parlé, avec de belles valeurs qu’on a envie de soutenir et des modèles canons !

Short Ekyog du confort de la vie

Bon, pour l’actualité on repassera puisque ce short a déjà 2 ans et est issu de ma capsule avec Ekyog mais je l’aime toujours autant, voire encore plus qu’au moment de sa création. On est sur du bon vieux denim bio destroy juste ce qu’il faut et en 2 ans (ok c’est pas une vie mais j’en connais qui ont tenu moins que ça) le truc n’a pas bougé. Et Ekyog, certes on est sur du moyen-haut de gamme mais on est quand même sur une qualité et un engagement difficilement égalable dans le domaine aka ça vaut le coût.

Boucles d’oreilles Salomé Charly

Ok, on n’est pas sur de la grosse découverte de marque aujourd’hui, puisque je vis, je mange et je dors Salomé Charly depuis près de 4 ans… Mais Salomé Charly c’est tellement la base de ma vie que bon, que vous dire… Et puis surtout je vous avoue que je n’ai même pas réfléchi avant de mettre ces boucles d’oreilles tant je les adule.

Pour le story-telling vive le bois, le plaqué or, le made in France, le fait main, la belle, si belle personne qui se cache derrière la marque, les bijoux durables qu’on a envie de léger à ses enfants

Collier Monsieur

Vous connaissez ma passion pour les yeux – ah bon ? qué passion ? t’es sûre ?? – ce collier s’est donc imposé à moi telle une évidence. Pourtant j’ai mis du temps avant de me l’offrir mais depuis que j’ai sauté le pas, c’est pas bien compliqué, je ne l’ai pas quitté une seule fois !

16 commentaires sur #COCOETHICOOTD – N.2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mais mon rêve était-il prémonitoire ? si tu es enceinte, tu as vraiment gardé une silhouette magique, et si tu ne l’es pas, c’est juste l’effet large du top, et toutes mes confuses !

  2. Je crois que c’est le crédo de nombreuses blogueuses à être habillées au top sur la toile et en tenue maison survêtement de la mort qui tue au quotidien ^^

    Très joli look :)

      1. Parce que ça ne nous regarde pas vraiment au départ, et si la personne ne le met pas en avant ouvertement, c’est qu’elle estime que ce n’est pas un sujet. On peut avoir l’air enceinte sans l’être et ne pas vouloir en parler. On peut être enceinte sans vouloir en parler non plus, car on ne veut par exemple pas être défini par cela. L’auteur Chimamanda Ngozi, une féministe ultra talentueuse, a presque caché sa grossesse alors qu’elle était un personnage public, juste pour faire comprendre que ça ne regardait pas grand monde à part elle et son mari, et aussi pour faire entendre que son statut de mère n’a rien à voir avec son statut public et qu’il ne l’a définit pas en tant qu’etre Humain.
        En soi, j’adore les looks sympas en femme enceinte et toutes les vidéos sur la grossesse, la deco de chambre de bébé etc… mais si j’ai l’impression qu’une femme est ‘enceinte et qu’elle même fait le choix de ne pas en parler, je n’en lui poserai pas la question. Ça n’est pas du tout une critique de ton commentaire! attention, juste une tentative d’explication de ce qu’il se passe sur’ le blog et sur IG.

        1. La bonne réponse n’est peut être pas de boycotter les messages .. contre productif à mon avis.
          Je ne lui aurai pas demandé car tant que la personne n’en parle pas ouvertement, c’est délicat (et puis je m’en fiche un peu aussi, c’est vrai). Maintenant, poster des photos de soi expose forcément aux questions et aux critiques (négatives ou positives), c’était un peu le même débat que pour les cheveux blonds ! Autant ne pas s’exposer publiquement , ne mettre que les photos des vêtements/bijoux ou poster des articles sans y apparaître si on ne supporte plus ni les remarques ni les compliments , ce qui peut se comprendre mais qui est surement décontenançant pour les anciennes lectrices du blog, habituées à un contenu plus superficiel (aucun jugement là dedans, j’aime la superficialité :))

        2. Amandine, merci de ta réponse. Alors, pour info, je ne lui ai jamais demandé si elle était enceinte. Je lui ai juste dit qu »‘enceinte ou pas, elle avait une silhouette canon ». Et je l’ai mentionné uniquement car j’ai laissé un commentaire il y qqs semaines disant que j’avais rêvé d’elle enceinte ^^ (chose étrange car je rêve peu) et que la réflexion a été faite par d’autre sur son post IG. Effectivement, je suis d’accord avec toi, je ne considère pas que cela me regarde de près ou de loin, qu’elle a des comptes à rendre par rapport à ça. D’où mon étonnement sur mon commentaire effacé qui n’était pas mais pas du tout un « mais t’es enceinnnnnnnte ???? Je veux absolument tout savoir de ta vie privée !! », chose qui m’aurait paru déplacée au plus haut point. Voilà pourquoi je m’étonne et me demande si rien que d’employer le mot « enceinte » sans même rien demander est tabou. Je te remercie pour ta bienveillance dans ta réponse, en tous cas, c’est si rare de nos jours. Et j’en regrette presque que ça ne réponde pas vraiment à ma question. Des bises en tous cas ;-)

  3. Hello Coline! je te rejoins 8000 sur le collier Monsieur, je louche dessus depuis un moment aussi et te voir craquer c’est la dernière excuse qu’il me fallait :) :) tu as pris quelle longueur de chaîne? des bises

  4. Ils m’avaient manqué ces looks ! Mais c’est plutôt logique que tu en fasses « moins mais mieux », et c’est cohérent, je pense avec tes évolutions éditoriales… Toujours est-il que je suis bien contente d’avoir découvert Carrousel grâce à toi. Je vais profiter des promos en cours je crois bien ! Belle journée !

  5. Merci pour ce petit look et surtout merci pour cette forme de cohérence ça fait du bien ! ! Je fais partie de celles à qui les looks manquent, mais je suis aussi persuadée que moins on se « gave » de photos de looks et plus on arrive à calmer nos envies de shopping, tu m’aides dans cette detox c’est beau :-) ! avec tes supers tatouages finalement un rien t’habille c’est fou !

  6. Je ne suis pas spécialement fan du motif léopard mais celui-ci est très joli ! La matière du tissu a l’air chouette aussi. Pour ma part, j’évite l’or (sauf en occasion bien sûr) pour les bijoux car on ne sait pas vraiment comment celui-ci a été récupéré puis transformé (souvent dans des conditions sordides hein forcément !). Est-ce que cette marque en parle ? Au final c’est aussi un peu pareil pour tout type de pierres et autres métaux mais il n’y a tellement pas de tracablité pour les consommateurs… ☹️

  7. Coucou Coline
    j’ai pensé à toi en lisant cet article sur la mode vegan : https://dreamact.eu/fr/blog/article/64/vetement-vegan-ethique
    qui explique que s’habiller vegan c’est bien, mais qu’il faut faire attention à rester eco friendly (les matières synéthiques energivores et toxiques, le coton meme bio qui consomme bcp d’eau)

    je ne sais pas ce que tu en penses mais j’ai trouvé ce point de vue intéressant, le tout étant de trouver un équilibre/compromis le plus satisfaisant possible pour l’homme la planète et les animaux
    bises