3 conseils pour les serial plant killer

Je vous en ai souvent parlé, j’ai passé des années à tuer toutes les plantes qui passaient le pas de ma porte.

Bon, vous allez me dire c’est plus sympa que je vous annonce ça plutôt que « j’ai passé des années à tuer toutes les personnes qui passaient le pas de ma porte » mais….quand même.

Un jour je me suis rendue compte qu’en plus de flinguer ma confiance en moi (= je suis une merde je n’arrive même pas à garder un cactus en vie, ce truc qui survit dans le désert sans une goutte d’eau et harassé par le soleil toute sa vie) ça finissait aussi par flinguer mon compte en banque. Et j’ai décidé d’arrêter de faire crever toutes mes plantes et d’apprendre à m’en occuper à peu près correctement.

Aujourd’hui si je ne peux décemment pas me proclamer comme la queen de la plante verte, je dois m’accorder le fait que la plupart de celles qui se trouvent chez moi sont jolies, en bon état et qu’elles grandissent.

Je me suis donc dit qu’il était plus que de temps de partager avec vous 3 astuces qui ont réellement changé ma vie (et surtout celle de mes plantes)


 1. Bien rempoter immédiatement

Je me souviendrai toujours du jour où, me plaignant encore du décès de mes plantes vertes, l’une d’entre vous m’a expliqué cette chose très simple mais qui m’était jusqu’alors encore inconnue :

Lorsque l’on achète une plante verte en jardinerie, le terreau dans lequel elle est vendue est souvent de piètre qualité et pauvre en nutriments, et laisser sa plante dans son « terreau d’achat » c’est quasi à coup sûr signer son arrêt de mort.  De plus la terre est souvent très tassée, le pot trop petit pour la plante, les racines complètement étouffées, l’eau circule mal, voire stagne dans le pot…

Donc nouvelle plante = nouveau terreau !

Concernant le terreau, si vous êtes novice ou que vous avez la flemme, achetez le tout fait en jardinerie. Personnellement j’en ai toujours 2 types sous la main : du terreau pour plantes vertes et du terreau pour plantes grasses + des billes d’argiles que je place systématiquement au fond des pots pour aider l’excédent d’eau à s’écouler et éviter que, horreur malheur, les racines ne moisissent.

 

2. Tenir un carnet de plantes

J’ai commencé il y a quelques années à tenir un carnet de plantes !

À chaque nouvelle arrivée je créé une sorte de fiche sur laquelle je note les infos basiques comme la date d’achat, la nature du terreau, les besoins en lumière et en eau et parfois quelques autres infos du type si la plante est toxique pour les animaux etc.

Le tout accompagné d’un, bien souvent, sublime dessin de la plante et de son petit nom (ça c’est parce que vous connaissez mes soucis de mémoire, je suis infoutue de retenir plus de 4 noms de plantes à la fois).

Ce carnet m’a permis d’un peu mieux assimiler les infos relatives à mes plantes et en cas de doute je peux m’y référer à n’importe quel moment. La date d’achat me permet aussi de savoir quand est-ce que je dois, idéalement, rempoter telle ou telle plante et dans la globalité je trouve que c’est un petit investissement qui, le jour où je l’ai commencé, a incarné ma volonté de ne plus faire décéder toutes les plantes que j’achetais. Et bizarrement ça fonctionne plutôt pas mal !

3. Le doigt dans la terre

Avant j’arrosais un peu au petit bonheur la chance et surtout j’oubliais d’arroser… Principalement parce que j’avais toujours en tête ce truc de « il faut arroser une fois toutes les semaines / 15 jours / mois » et que j’étais toujours incapable de me souvenir du dernier arrosage que j’avais fait et que du coup le truc me sortait de la tête…

Jusqu’au jour où j’ai compris que beaucoup de plantes avaient besoin d’eau tout simplement lorsque leur terreau était sec sur quelques centimètres. Aujourd’hui, mis à part mes cactus que je n’arrose quasiment jamais parce que je sais que ça peut les flinguer, je me contente, une fois par semaine, de mettre mon doigt dans le terreau de mes plantes vertes, sur 2 ou 3 cm maxi.

Si je sens de l’humidité je laisse la plante tranquille. Si par contre le terreau est complètement sec alors je lui file une rasade de flotte.


J’espère que ces petits conseils pourront vous servir et que, si comme moi vous étiez une serial plant killer, vous réussirez enfin à garder vos plantes en vie !

Et bien entendu si vous faites partie de la catégorie « salut j’ai la main verte » n’hésitez pas à partager vos conseils !

😘❤️

Vous aimerez aussi

    36 commentaires sur 3 conseils pour les serial plant killer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Hello ! Bonnes astuces, je ne savais pas pour le terreau ! Perso j’ai remarqué aussi que l’exposition jouait beaucoup. Quand je place mon basilic au fond de la pièce il fait grise mine, mais depuis que je l’ai mis en bord de fenêtre il a triplé de volume ! (Je peux enchaîner deux pesto sans le dézinguer !) Rempoter dans des pots plus grands, mais pas trop grands, ça permet aussi à la plante de se développer. En général on choisit un pot d’une ou deux tailles supérieures, mais pas plus (sinon c’est pas bon mais mes connaissances s’arrêtent là aha). En ce moment je tente les tomates sur mon balcon, j’espère que ça donnera !
      Bonne journée :)

    2. Je suis une « sérial plant killeuse » j’avoue !!!
      Avec un sacré palmarès en plus :( Les plantes tremblent quand elles me voient entrer dans le magasin et doivent secrètement se dire « non non pourvu qu’elle ne m’achète pas moi » !!!
      Du coup, j’ai une question : les billes d’argile tu les utilises pour toutes les sortes de plantes ou seulement les plantes grasses ?

      Merci pour ce billet qui va m’être utile car je compte aller chercher ma prochaine « victime » bientôt …

      Isabelle

      1. Je mets des billes d’argile au fond de TOUS mes pots ! Alors je n’ai pas l’impression que tout le monde fasse ça mais ça me semble être une bonne idée car quelle que soit la plante, quand elles sont en pot, un mauvais drainage et les racines qui trempent dans la flotte c’est juste fa-tal !

    3. Hello,
      Pour ma part, je m’en tire pas trop mal !
      Un conseil de ma maman également : utiliser le plus souvent possible des pots en terre cuite et non des pots en plastique (qui peuvent être très beau cependant). La terre cuite draine, garde l’humidité et permet aux plantes de, soit récupérer cette humidité lorsqu’elles ont soif et qu’il fait très chaud, soit le pot absorbe le trop plein d’eau et évite aux racines de pourrir.
      Autre conseil : les cache pots, c’est bien joli mais il faut faire attention à ce que toute la plante, y compris les branches sans feuille, ait accès à la lumière, sinon la plante végètera…
      Bisous !

    4. Je suis une grosse bille avec les plantes. Je les aimes passionnément mais ça finit toujours en urgence et corbillard. Je fais la technique du doigt mais je restais toujours en surface, ça me paraît un super conseil que je vais appliquer de suite à mes warriors survivantes!

      1. Ah oui il faut aller un peu plus en profondeur. Perso je mets toujours au moins 1 phalange et demie et je n’arrose que si je ne sens pas du tout d’humidité ! 😊 Bonne chance avec tes plantes ! 💪🏼

    5. Hello,
      Nous sommes nous aussi un couple de serial plant killer et on a aussi relevé l’exploit de tuer un cactus .
      Pour nous tout a changer quand on a commencé à leur donner un prénom. Oui je sais on a un grain. Mais depuis que nous avons la belle Gisèle, bob avec ses cheveux longs et bien comme par miracle on a commencé à beaucoup mieux s’en occuper.
      Alors je reconnais que la science n’a pas totalement validé notre découverte, mais ça nous fait rire et nous n’avons pas encore tue de plante depuis…

    6. Très bonne idée que ce carnet !!!
      Et en plus ça me permettra d’utiliser un de mes nombreux carnets en attente…
      J’ai tué pas mal de plantes également, maintenant ça va mieux, on dira que c’est l’expérience qui rentre ahah

    7. Merci pour ces conseils !
      J’ai un carnet de plantes pour mes orchidées uniquement et ça aide vachement, notamment pour les arrosages mais aussi pour le rempotage et pour noter les périodes de floraison.

    8. Si tu oublies souvent le nom de tes plantes ou que ça t’amuserais de savoir comment s’appellent les végétaux que tu croises dans la nature, je te conseille l’application smartphone PlantNet, ça marche vachement bien ! C’est le Shazam des plantes, il suffit de photographier la fleur/feuille/plante sur laquelle tu t’interroges, et ensuite tu envoies ta requête :)

    9. Moi je suis une killeuse en culpabilité constante ! Je peux les oublier pendant 2 mois, et ensuite (en pleine démence de culpabilité) je peux les arroser tous les 2,5 jours et demi ou pire, je les laisse dehors pendant 20 jours. Je me dis que si elles sont loin de moi, la nature se chargera mieux d’elle car je suis une mauvaise mère !

      Bref, cette idée de petit carnet botanique me plait bien. Etant ancienne chimiste, l’idée de tenir un petit cahier de laboratoire pour mes plantes m’excite au plus haut point <3

      1. Ahah ! J’adore l’esprit de panique qui ressort de ton commentaire du genre « JE NE SAIS PAS QUOI FOUTRE DE MES PLANTES HELP MAYDAY OSKOURS ! » 😂 J’espère que le tips du carnet aidera 😊

    10. Je ne prétend pas avoir la main verte (même si j’adorerai cela) mais je fais exactement les mêmes choses que toi et mes plantes se portent a merveille :)
      C’est drôle parce que je viens justement de m’offrir une monstera deliciosa (oui quand je dis drôle, c’est pas non plus la grosse poilade).
      Allez bisou

    11. Le carnet de plante est une très bonne idée, je le garde.

      Par contre le fait de mettre un doigt dans la terre ne fonctionne pas avec moi, parce que je fais pareil, je vois si la terre est sèche et j’arrose.
      Je dois peut être trop arrosé parce que ça les flingues.

      Aucune plante ne me résiste ausii

      1. Alors perso déjà j’attends que la terre soit sèche sur bien 1 phalange et demie ! Si c’est juste la surface je n’arrose pas ! Ensuite pour la quantité d’eau il y a une petite règle assez simple et qui aide beaucoup quand on la met en pratique : mieux vaut arroser trop peu ! Les dégâts sur une plante qui a bu la tasse peuvent être irréversibles (racines qui moisissent par exemple) tandis que si on a eu la main trop légère, bon, ça se rattrape 😊

    12. Hello,
      Cet article tombe VRAIMENT a pic car je suis justement en train de me résoudre à faire les choses bien avec mes plantes. J’ai vraiment envie de m’y intéresser sérieusement, d’apprendre et de découvrir ce petit monde aux noms imprononçables. J’ai déjà commencé a me balader dans des boutiques spécifiques pour dénicher des espèces qui me faisaient de l’oeil et chopper des petits conseils de pro à gauche et à droite. J’espère désormais appliquer tous les conseils que je chine un peu partout au mieux ! :)
      Bises
      Marie

    13. Je suis moi aussi une vrai cata avec les plantes. Heureusement ça se passe mieux avec le chat. Je retiens l’idée du carnet pour savoir ce qu’il faut à chacune :)

    14. Dernièrement j’avais entrepris de faire pousser un tournesol. Au début tout allait bien puis le décès quelques semaines après son achat. Même les plantes grasses je les tue. J’en ai acheté une l’autre jours et bien je n’y touche plus de peur de la tuer haha ! Merci encore pour tes précieux conseils. Je pense me mettre au carnet histoire d’écrire tout ce dont j’ai besoin de savoir sur mes petites plantes :)

      1. Je compatis… C’est tellement frustrant de faire crever toutes ses plantes ! 😓 En tous cas ne pas toucher à une plante grasse est une assez bonne idée, ce sont vraiment les plantes qui ont le moins besoin de soins et d’attention ! 😁

    15. Serial Plant Killer! Ahahaha! Je plaide coupable!^^ Je me reconnais totalement dans ton article :D Pour le rempotage immédiat je ne le savais absolument pas. Merci pour tes trois astuces. On verra si mes prochaines plantes valideront!

    16. Hello. J’ai chez moi une plante aussi vielle que (je fonce vers les 32). Elle n’a jamais été rempotée, mon chat ( ou mon mec) l’a fait tomber plusieurs fois… et pourtant elle survit. Je lui ai remis du terreau il y a quelques mois et de l’engrais. J’ai eu peur d’une réaction excessive genre trop d’émotions d’un coup, mais non madame continue à faire des feuilles comme si rien n’avait changé.

    17. Ah je reconnais bien ma sœur dans ce genre d’expérience. Elle faisait crever ttes ses plantes même les plus coriaces. Et un jour elle a découvert par contre qu’elle était douée pour les orchidées. Je crois qu’on dit que ceux qui ont la main verte sont nuls en orchidée alors que les nuls en plante s’en sortent trés bien avec. Maintenant elle s’en sort beaucoup mieux avec les plantes en général. En ce qui me concerne ça peut aller. Je me qualifierai pas de main verte mais pour le moment, je touche du singe, elles vont ttes bien. À un moment j’ai cru perdre mon hortensia qui est en pot, je n’ai qu’un balcon, juste parce qu’en hiver je l’avais pas protégé ac un voile d’hivernage XD.
      Il y a peu j’ai découvert une application qui s’appelle groww. On rentre ttes les plantes qu’on possède, l’achat, le rempotage etc… et ensuite elle ns dit quand arroser bon faut pas tjs s’y fier parce que be trouve des fois qu’ils sont trop rapproché en arrossage pr certaines plantes du couo je fais à la sauce.
      Je pratique aussi la technique du doigt dans le terreau.

    18. Coucou ! Alors moi je me suis décidée depuis peu à bien m’occuper de mes plantes, et j’ai découvert l’application Groww, en gros c’est comme un journal ou tu notes tt tes plantes dessus, et ca te donne des conseils, quand faut-il les arroser, etc … Je me suis dit aussi qu’il fallait mieux commencer par une plante à la fois, j’avais tendance à en mettre un peu partt sans me soucier si telle ou telle plante allait se plaire à cet endroit. Voilà ! Merci pour cette article !

    19. Je fais partie de la team qui tue aussi les cactus…. J’adore les plantes mais ça me fait trop de peine de les tuer une part une ! Je vais tenter ta technique ….
      Et pour les cactus du coup comment tu sais quand les arroser ? 🤔🤔

      1. Je ne les arrose quasiment pas ! Tout ce qui est plante grasse/cactus etc. ça a des besoins très très TRÈS limités en eau donc la plupart du temps chez moi ils restent plusieurs semaines sans eau et quand je leur en donne c’est avec une parcimonie extrême. Certaines personnes préfèrent même bassiner qu’arroser mais pour les miens ça se passe plutôt bien comme ça 😊

    20. Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à tenir un petit carnet de plantes ! Ça fait des années que je fais ça, et je n’ai pas fait crever une seule plante depuis 10 ans que je ne vis plus chez mes parents, contrairement à ma soeur qui flingue ses plantes 15 jours après les avoir achetées car, je cite, « je ne veux pas les rempoter, c’est trop mignon dans les petits pots » ^^

    21. Merci pour tes conseils Coline ! Je me bat pour faire survivre mon aloé véra que j’ai malencontreusement top arrosé –‘
      Changer le terreau peut être une bonne idée. J’aime bien aussi l’idée du cahier, ça permet de garder un bon suivi des plantes ;)

    22. Hello !

      Je n’y connais absolument rien en plante, je suis une assassin tout comme toi mais regarde les derniers vlogs de Cynthia Dulude ! Il y en a 2 ou 3 sur les plantes (intérieures et extérieures) vraiment sympa !
      Bisous :)