NUMÉRO SEPT

Par où commencer…

Raconter les histoires ça n’a jamais été mon fort. D’ailleurs mon surnom c’est Jean-Michel Raconte Mal. Je ne sais pas aller droit au but, je fais des détours, des allers, des retours.

Pour raconter une histoire je me dis toujours que commencer par le commencement est un bon début.

Le 8 avril 2016 je reçois un mail de Delphine. Vous ne connaissez pas Delphine mais, croyez-moi, vous allez l’adorer ! Objet : « I had a dream ».

Delphine est styliste et on a travaillé ensemble il y a presque 2 ans. Ce jour là Delphine m’envoie un mail, en me disant qu’elle a un rêve : créer une marque de vêtements avec moi. Ni une ni deux, on décide de se rencontrer pour de vrai pour discuter du projet et là, comment vous dire… Coup de coeur intersidéral.

Delphine c’est la gentillesse et la douceur incarnée avec une pointe d’épices bien placée qui la rend vive et drôle. Amour. Immédiat. Delphine je ferais ce que tu veux avec toi.

Alors Delphine et moi on a décidé de créer une marque, de se donner la main pour aller sautiller dans les allées des salons de tissus et de boutons, de s’envoyer 250 mails par mois, d’imaginer une identité, de créer des modèles ensemble, de réfléchir, de dessiner, de boire des cafés, de rigoler. On a attendu les premiers échantillons de tissus, puis les premiers prototypes. On a commencé à vous en parler.

Numéro Sept était née.

Numéro Sept pour le chiffre préféré des deux amours de ma vie, Numéro Sept parce que le mois de naissance de Delphine, Numéro Sept parce que 7 pièces.

Numéro Sept c’est notre bébé et c’est sûrement mon plus beau projet. Pourtant j’en ai fait des choses depuis 10 ans, j’ai eu la chance d’imaginer des vêtements pour d’autres marques, des bijoux, des lunettes, des chaussures… Mais ici c’est tellement différent. Voir toutes les pièces s’assembler les unes après les autres, s’investir corps et âme, regarder le projet prendre forme, se dire « c’est moi qui l’ai fait ». C’est une sensation toute différente et clairement grisante.

Aujourd’hui sonne donc le lancement officiel de Numéro Sept. Sept pièces créées avec amour et passion et amour et passion encore (oui oui, tout ça !)

 

 

Sept pièces, donc, vous l’aurez compris (pour info il nous manquait un prototype lorsque j’ai shooté le lookbook, d’où le fait qu’on n’aperçoive que 6 pièces ici ;)). Alors à vous je ne vais pas la jouer « ouiii c’est un vestiaire féminin et fort, une transcendance autour du thème de… » Nan. Hun hun. Vous le savez, la mode et moi, celle avec le « M » majuscule ça n’a jamais été l’amour fou. J’ai toujours porté ce que j’avais envie de porter, je n’ai jamais vu un défilé de ma vie ou participé à une fashion week et j’ai toujours eu le sentiment que ces histoires de tendances, in fine, ne faisaient que nous éloigner du principal : les vêtements sont faits pour que l’on se sente bien à l’intérieur, pour que l’on se retrouve un peu, que l’on s’exprime ou alors simplement pour ne pas sortir à poil et attraper la grippe.

Cette collection on l’a voulu forte mais simple à porter, on l’a pensé comme un petit plus à apporter à sa garde robe, un petit « twist » comme on dit dans la fashun sphère. Des étoffes précieuses, des couleurs fortes et des couleurs basiques, des imprimés ou des petits détails discrets.

Si dans 5 ans Numéro Sept continue à exister je veux pouvoir dire que l’on fait des vêtements pour la vie de tous les jours, pour que les femmes se sentent bien à l’intérieur et à l’extérieur.

J’espère sincèrement que cette première collection vous plaira autant qu’à nous !

Pour la découvrir entièrement rendez-vous sur le site !

Combishort « Nightrain » – Veste « Boys Don’t Cry » – Top à bretelles « Black Bird« 

Top peplum « Forever Young » – Jupe « Still«  Top à bretelles « Black Bird » – Jupe « Still«  Sweat « Ragdoll« 

Combishort « Nightrain » – Top peplum « Forever Young » – Jupe « Still« – Sweat « Ragdoll« 


Si vous avez déjà fait un tour sur la boutique en ligne vous aurez remarqué que toute la collection est en pré-commande.

Il faut savoir qu’un lancement de marque ce n’est jamais évident, c’est plein d’équations à triples inconnues (comme un fournisseur de tissu avec des délais de fabrication un peu longs, par exemple…) et il faut aussi savoir que quand on a le nez dedans le temps passe 6 fois plus vite que d’habitude. Si si, j’ai lu une étude norvégienne à ce sujet, c’est véridique.

Bref, cette collection on avait envie de la lancer le plus rapidement possible mais tous les tenants et aboutissants n’étaient pas forcément accordés. Du coup il y a un petit délai et comme il est mentionné sur l’eshop les livraisons débuteront à partir de mi-juillet.

Mais comme on sait qu’être patient, parfois, c’est un peu difficile, on a une petite surprise…

Les 50 premières clientes recevront, en plus de leur commande, une mini-box Numéro Sept x Birchbox avec 3 miniatures de produits qui déboîtent !

• Un vernis Nailmatic en teinte Cléo, un superbe bleu profond qui ira trop bien avec n’importe quelle pièce de la collection.

• Un mini déodorant Schmidt’s parfum Ylang Ylang parce que vous savez que ce produit c’est ma vie et que ce serait dommage que vos pièces Numéro Sept sentent la transpiration ;)

• Une crème  Supernature de Huygens à l’eau de rose qui booste l’éclat du teint, affine le grain de peau et traite les petites taches, les rougeurs etc.

Evidemment je tenais à envoyer une cargaison de merci en paillettes à Birchbox pour avoir accepté de travailler avec nous pour ce lancement !

 


Je vous connais bien maintenant et je sais que pour vous, comme pour moi, la façon dont sont fabriqués ces vêtements est importante.

Evidemment au départ on a immédiatement voulu faire du Made in France. Cocorico, quoi. Et force a été de constater qu’au vu de notre toute petite structure, des quantités très limitées que l’on comptait produire et de tout un tas d’autres paramètres, proposer du made in France allait avoir un coût très élevé, pour vous comme pour nous.

Je vous en avais parlé en long en large et en travers dans cet article, l’industrie textile est un milieu complexe où il faut souvent choisir entre éthique et tarif abordable et je vous invite chaleureusement à lire (ou à relire ^^) cet article au vu des circonstances.

Mais quoi qu’il en soit, nous n’avions pas envie de vous imposer un pays de fabrication et c’est pourquoi nous avons décidé de vous laisser le choix !

Depuis les tout débuts nous travaillons avec Patrick qui a une usine de confection en France et une seconde en Pologne et c’est pourquoi, si vous décidez de craquer chez Numéro Sept, vous pourrez tout simplement choisir le pays de fabrication de votre(vos) pièce(s) au moment de la commande.

Les tarifs sont évidemment différents mais je tiens à préciser que notre marge reste la même, que ce soit pour le Made in France ou le Made in Europe.


Evidemment il était important pour nous que la marque ai certaines valeurs. Nous avons essayé de penser Numéro Sept comme une marque juste. Dans ses prix, dans ses modes de fabrication mais aussi dans ses valeurs.

Je pense que ça n’étonnera personne que je vous annonce que chez Numéro Sept on ne trouvera pas de matières d’origine animale. Il n’était évidemment pas envisageable que je créé une marque à base de laine, de soie ou de cuir. Sans estampiller la marque comme « végane » pour autant, j’ai envie, au travers de ce projet, de montrer que la mode n’a pas besoin de matières d’origine animales pour être belle, désirable et de bonne qualité.

C’était aussi important pour nous de mettre un peu de cocorico dans nos articles. C’est pourquoi tous les tissus pour cette collection sont conçus en France, près de Lyon.

Tout comme de connaître nos interlocuteurs et les personnes avec qui nous allions travailler. On espère sincèrement tisser de belles relations, sur le long terme, avec toutes les personnes qui ont permis de faire de Numéro Sept une réalité, de la confection des tissus à la fabrication des pièces en passant par les étiquettes, le centre de logistique qui préparera les commandes et j’en passe.

On espère que par la suite les valeurs de la marque s’étendront encore plus en proposant, pourquoi pas, des matières biologiques ou plus écologiques, du fait-main et, finalement, tout ce qui nous tient à coeur.


Voilà. Je crois que je vous ai tout raconté.

Je ne vous cache pas que je suis un peu émotionnée … Si on m’avait dit il y a encore 2 ans que je lancerai un jour ma propre marque je pense que je n’y aurais pas cru. C’est vraiment une grosse étape dans ma petite carrière d’entrepreneuse et j’espère sincèrement que vous retrouverez mon univers chez Numéro Sept et dans cette collection parce, promis, j’ai donné tout ce que j’avais ! ^^

Evidemment je ne peux pas terminer cet article très particulier sans vous remercier. Je suis totalement consciente de la chance que j’ai de pouvoir sortir ce genre de projets de ma poche tout en sachant que vous serez là pour me soutenir. Tous vos mots, votre soutien, vos réactions, votre enthousiasme depuis quelques semaines… On ne peut pas rêver mieux.

Alors merci d’être là, que vous soyez parmi les premiers lecteurs du blog ou que vous ayez découvert mon univers il y a 2 jours. 💙 🙏

 

 

111 commentaires sur NUMÉRO SEPT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bonjour j’arrive sur des messages d’erreur quand je veux aller sur le site de numéro sept, que pasa? en tout cas, bravo ;)

    1. Le soir du lancement il y a eu énormément de connexions..; Du coup le serveur a un peu sauté ^^ Mais tout est rentré dans l’ordre depuis :)

  2. Bravo Coline à toi et ton associée Delphine. La collection est vraiment belle, et on t’y retrouve complètement ! Belle route à Numéro 7 :-)

  3. Encore bravo pour la sortie de ta marque Coline et bravo à Delphine aussi, l’aventure de lancer sa marque est parfois semé de petites embuches mais elle est aussi tellement enrichissante au quotidien, sur soi et aussi sur le monde qui nous entoure.
    Je te souhaites que tout cela perdure et pleins de bonheur pour le futur.
    Je ne te laisse jamais de commentaires malgré un suivi assidu mais là je ne peux pas m’empêcher! :)

  4. Félicitations Coline, du fond du coeur.
    Je fais partie de la communauté silencieuse, je commente peu mais je te suis assidument depuis plusieurs années.
    La naissance de Numéro 7 n’est que le prolongement de tes engagements, et tu peux en être fière.

    Alors bravo à toi et à toute l’équipe derrière ce projet, et merci de nous secouer régulièrement sur des sujets comme la consommation durable, le véganisme ou le green washing (oui c’est un peu moins en lien avec l’article mais j’y tenais).

  5. Félicitations pour ce lancement Coline!
    Se lancer dans l’aventure c’est flippant et exitant à la fois.
    La collection et le lookbook shooté à Miami sont sublimes!
    J’attends mon top avec impatience.
    Bravo pour les valeurs et le choix de production.
    C’est une tres jolie réussite.
    Belle soirée
    Floriane.
    http://www.damedepiques.com

  6. Félicitation Coline !
    Je ne vais pas faire dans l’originalité ce soir, mais je suis aussi de la « communauté silencieuse » et je tenais particulièrement à te féliciter (Et Delphine aussi d’ailleurs!) pour ce très joli projet. Tu peux être fière de toi et de ton parcours, c’est admirable. Merci pour ta bonne humeur, ton humour, ta folie, tes HSM et autres vidéos qui me donnent le sourire quotidiennement. Sur ce, je m’en vais faire un choix entre « Boys Don’t Cry » et « Forever Young » où aller voir mon patron demain et lui demander une prime exceptionnelle pour événement exceptionnel :)
    Très belle aventure à toi et Numéro 7

  7. Hello Coline,

    Bravo pour ta collection.
    D’où viennent les chaussures que tu portes sur les photos ?? Elles sont CA-NON !!!

  8. Longue vie à numéro sept !! Très jolie première collection on l’on peut se retrouver totalement.
    Félicitations Coline et Delphine

  9. Toutes mes félicitations ma chère Coline !!! Je suis extrêmement ravie et heureuse pour toi ! Votre collection est magnifique, elle te ressemble vraiment : rock et chic, avec ce petit twist en plus comme tu dis si bien :) Je suis fan de toutes les pièces, le choix va être dur même si je pense pencher sur la petite robe noire :) J’avais déjà craqué pour ta robe Ely créée avec Monshowroom ! Et le fait de pouvoir choisir le pays de fabrication c’est vraiment génial, ca nous fait encore plus prendre conscience « du prix des choses ». Je me souviens de ton sondage sur twitter d’ailleurs ^^ bref, je te suis depuis des années, tu es une personne que j’admire énormément, tu as un cœur énorme et une joie de vivre qui font plaisir ! J’adore te suivre et grandir avec toi. Encore félicitions, profite de ce succès, tu peux en être fière car tu le mérites amplement !
    Bisous <3
    Jenny

  10. Bravo Coline, longue vie à numéro 7 et plein plein de commande pour cette jolie marque aux jolies valeurs et au choix qui laisse à vos clientes une petite part d’implication pas désagréable. ..
    À très vite pour un premier retour de cette aventure !

  11. La collection est magnifique !! Félicitations !! Gros coup de coeur pour la veste, elle est juste parfaite !!
    Bon vent à Numéro 7 :)

  12. Bravo pour ta collection ! C’est très beau, et ça te ressemble beaucoup.
    Petite question : est-ce qu’à l’avenir tu envisages d’élargir le champ des tailles ?
    Bonne soirée !

    1. Merci Alessia 💙 Pour les tailles, oui, on a bon espoir ! Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’au delà du 44 il faut créer de nouveaux patrons, ce qui signifie des frais supplémentaires et pour cette première collection on ne pouvait vraiment pas se le permettre 😞 Mais promis, on ne compte absolument pas se cantonner à du 44 😊

  13. Bravo Coline, à toi et aussi à ton associée, pour cette superbe collection ! En effet on t’y retrouve vraiment, ton style, la simplicité, le côté rock’n’roll élégant, et l’engagement éthique et écologique de par la fabrication locale. Bref, tout ce qui fait que je te suis depuis le tout début, oui oui ! J’ai absolument craqué sur le combishort, pour l’instant inaccessible à mon budget d’étudiante, mais malgré cela je suis très touchée et admirative de votre travail et de ses valeurs. Encore bravo !

  14. Bravo pour ce projet ! Pouvoir bosser librement sur un tel projet, c’est génial.
    Un + pour l’idée du made in France / Europe c’est une super idée. Même si la différence de coût est aussi importante !! J’en avais conscience mais je ne pensais pas d’autant. C’est un bel exemple de la réalité de la société, de la compétitivité mondiale et donc notamment des inégalités salariales entre la France et le monde, qui amène à ce que plus rien ne soit produit en France.
    Je vous souhaite une belle réussite !
    J’aime beaucoup le choix du nom de la marque aussi !

  15. Félicitations à vous deux la collection est sublime ! Les pièces te ressemblent vraiment et sont très réussie.
    Malheureusement, bien que totalement justifié, cela restetrop cher pour mon petit budget :(

  16. Félicitations Coline et toute l’équipe de Numéro sept! La collection est super et les valeurs transmises fortes et belles.

  17. Très belle collection ! Simple, comme évidente, mais très élégante. Les motifs sont parfaits et les tissus ont l’air de super qualité. Il me faudra attendre la fin de ma grossesse pour craquer mais un grand bravo à toutes les deux ! Je vous souhaite le meilleur pour Numéro 7 !

  18. Donc c’est votre marque à toutes les deux…? je t’entend et te lis disant ma marque….. ? bonne chance à vous deux

  19. Félicitations Coline!! J’ai hâte de me faire plaisir avec le joli sweet Ragdoll pour lequel j’ai un gros coup de coeur… bravo ce sont de très belles pièces, je connais tes valeurs et suis en confiance donc je sais que je ferais partie de tes clientes avec grand plaisir! Encore toutes mes congratulations et pleins de bisous pour l’occasion tiens! :****
    Melo
    http://www.happymelodie.com

  20. Je commente très peu tes posts (bien que je les adore)mais là…Félicitations à toi et à Delphine pour ce magnifique projet! La collection est top!
    Où les photos ont-elles étaient prises? Je trouve les lieux particulièrement bien choisis. Ils mettent en valeur les vêtements!

    Bonne soirée & bonne continuation!

    Mathilde

    1. Les photos ont été prises à Miami, dans le quartier de Wynwood (oui on a eu du bol, tous les protos, ou presque, sont arrivés 3 jours avant mon départ 😅 )

  21. Bravo Coline ( et Delphine, ne l’oublions pas) !!
    C’est drôle, je trouve que cette collection reflète exactement ton style !!! A la fois le photoshoot et les looks sont en parfait accord avec les lookbooks que tu as pu nous proposer auparavant.

    Mention spéciale pour le choix du lieu de fabrication et la provenance de vos tissus ! C’est génial et très transparent comme démarche !

    Tout plein de réussite pour le lancement !

  22. Félicitations Coline pour cette superbe collection!! J’ai un énorme coup de coeur pour la veste 😍😍😍 Quand tu dis qu’il y a sept pièces, est ce qu’elles vont changer dans les mois à venir avec de nouvelles?

  23. Bravo! Superbes pièces pour une marque aux belles valeurs! pouvoir choisir son pays de production c’est du jamais vu et c’est une idée absolument géniale!!!
    Félicitations pour ce projet fantastique et gros compliment pour ces photos sur lesquelles tu es magnifique! <3

  24. On te sent sincèrement très très émue. Une carrière menée avec énormément de professionnalisme, et de passion. C’est un réel plaisir de te suivre, te voir évoluer, et évoluer aussi en parallèle, avec d’une certaine façon, ton soutien et tes conseils également. Bravo Coline, pour cette passion que tu vis et transmets.

  25. Félicitations pour cette nouvelle aventure. J’aurais aimé pouvoir mettre un visage sur Delphine qui va t’accompagner dans ce projet :)
    C’est impressionnant la différence de prix entre la Pologne et la France, je comprends tout à fait votre volonté de proposer les deux, et c’est vraiment beau. Mais ça donne à réfléchir au juste prix des choses.
    Je ne peux commander maintenant, mais ce sont des belles pièces intemporelles, votre pari est réussi, j’espère que vous aurez le succès que vous méritez.

  26. Bravo Coline et Delphine ! Étant actuellement en train de créer ma petite marque également, à l’autre bout du monde, je suis ravie de voir que c’est possible ! Tes pièces sont magnifiques et surtout la jupe, je crois bien… Est-ce que vous livrez en Asie ? Désolée si la réponse est quelque part déjà, je vais aussi fouiller !

    Je te souhaite une belle réussite et de continuer à nous faire rêver :)

  27. Félicitations Coline ! C’est un superbe projet ! Et ça te ressemble beaucoup :)

    J’avoue être un peu déçue que la marque s’arrête au 44 comme bien d’autres. Moi qui oscille entre 44 et 46 (plutôt 46 même), je ne pourrai pas acheter le petit top noir ou la veste, so cute. J’imagine que vous ne pouviez pas faire autrement.

    Des bisous et plein de bonnes choses

    1. Effectivement, aller au delà du 44 aurait signifié faire de nouveaux patronages pour les « grandes tailles » et donc un investissement que nous n’avons pas pu nous permettre :( Mais on a bon espoir d’étendre la gamme de tailles dans le futur 😃

  28. BRAVO ! C’est tellement génial pour toi Coline, et tellement dans la lignée de ce que tu nous proposes depuis … pfff des années. La suite logique des choses en somme. Les pièces sont superbes, intemporelles, mais avec ce petit truc de créateur en plus. Ces petits détails, ces matières dingues, ces coupes super justes …
    Tout est top, ça fait rêver. Plein de gros bibi et bonne continuation dans ce très joli projet. Longue vie à Numéro Sept ! <3

  29. Inspirant, grisant et « So Coline! »
    Je dois te suivre depuis maintenant 7 ans (cest possible que le temps passe aussi vite?) et je retrouve dans ce projet les caractéristiques de l’etre professionnel à laquel j’aspire. Coline tu as un talent si spécifique ! Merci pour ces projets qui inspirent d’autres entrepreneurs / ses (moi!) ,
    Merci pour ton authenticité ,
    Et un grand bravo pour cette création qui j’en suis sûre, sera un succès !

  30. Bon, Coline, tu le sais, je suis un peu ta fan de la première heure
    C’est avec toi que j’ai eu envie de lancer le mien, en partie
    Et je suis bouche bée de tout ce que tu as pu construire, toute seule, en autodidacte, toi avec ton bidou de femme enceinte à l’époque ou ta fille (que j’ai croisé une fois avec toi, et qui te ressemble tellement d’ailleurs) …
    Et puis de voir que tout se travaille paye, avec cette collection, disons le fortement DE DINGUE MALADE c’est juste un retour LOGIQUE des choses !
    Bon, on ne se connait pas, je ne suis qu’une lectrice derrière un écran, mais j’ai l’impression de te connaitre en regardant tes vidéos etc
    Et puis faut dire qu’on est team Moselle, Lorraine FOREVER ahah !
    BREF, BRAVO, un milliard de fois, à toi et du coup, à Delphine, évidemment, pour ce boulot de malade qui ne m’étonne même pas
    Pour les belles valeurs de cette marque qui ressemble à la marque que j’aurais aimé imaginer, une belle philosophie
    Je m’en vais sûrement craquer pour le petit sweat blanc de la perfection, quand mon compte aura décidé de mettre un + devant un chiffre ahah
    Et pour ce qui est de ces commentaires (parfois attristants) sur le prix, j’ai envie de dire : pas de cruauté, pas d’animal, pas de gens qui travaillent dans d’affreuses souffrances, matières luxueuses, donc ça vaut clairement son prix <3
    Et je te dis merci pour toutes ces années d'amour
    COEURS AVEC LES DOIGTS comme tu le dis si bien

  31. Félicitations à vous 2 pour Le lancement de votre collection qui, je suis sûre, fera un carton !
    Merci pour toutes les valeurs que tu transmets, merci pour ton énergie et ton honnêteté. Je te souhaite le meilleur pour la suite de ce beau projet ! (Et dès que j’ai mon salaire je commande la veste Boys don’t cry diiiiirect ! 😜)

  32. Bravo Coline!
    Ayant créé ma marque (SOLENE MARTIN) il y a plus de 3 ans je sais ce que cela représente pour toi!
    J’ai également travaillé avec Patrick (à 3h au sud de Paris 😉 ). J’espère que ça se passera mieux que pour moi!
    Bon courage pour la suite 😊

  33. Mon premier commentaire n’est pas encore passé alors je le poste à nouveau ici.
    Un grand merci pour tes initiatives ; je te suis depuis très très longtemps (les années passent … vite) et ton évolution m’inspire et par l’effet papillon inspire les personnes que j’aide dans la sphère pro.
    L’idée de proposer au consommateur final le choix d’utiliser en Europe ou en France c’est génial , engageant, inspirant.
    Le fait que tu sois une femme, « normale », donne confiance aux lecteurs et lectrices que oui, c’est possible ! Et que oui, travailler en partenariat avec des personnes qui ont les mêmes valeurs ça donne des produits canons !
    Bref j’arrête la les éloges mais vraiment bravo pour cette marque et ce projet qui est dans la continuité de ce que tu nous permet de partager de ta vie, et donc qui a un sens !
    Merci Coline, bravo encore !

  34. Toutes mes félicitations Coline ! Je te sens toute émue par ce projet et tu as de quoi être fière de toi. Les pièces sont très jolies et elles te ressemblent. En plus, on ne peut que saluer le respect de l’humain et de l’animal que tu prônes comme toujours. Tu nous feras une petite présentation de Delphine aussi ? Ca serait sympa de la connaître aussi. Beaucoup de succès à vous deux, ce sera amplement mérité !

  35. Bravo Coline pour le lancement de ce magnifique projet. Les vêtements sont très jolis, les coupes sont très réussies, les matières ont l’air vraiment de bonne qualité, en plus sans matières animales dans les tissus. On te retrouve complètement dans cette collection. Et pour les prix, moi je ne suis pas choquée. Quand on voit le boulot que c’est de faire un vêtement (je me suis mise à la couture récemment, j’en ai bien bavé !!) en plus fabriqué en Europe (et non pas en Asie où les prix sont anormalement bas, ce qui nous a fait perdre la valeur des choses) je trouve que les prix sont corrects.
    Ça me fait un peu penser à Sézane. En tous cas je te souhaite autant de succès qu’elle !
    Pour ma part je vais attendre la fin de ma grossesse pour commander, actuellement je ne ressemblerai pas à grand chose..
    Bises et bonne chance pour le permis
    Laura

  36. Des pièces magnifiques, des valeurs authentiques et une passion partagée derrière ce très beau projet, il n’en fallait pas plus pour nous faire aimer votre marque et nous donner envie de s’offrir une de ces petites merveilles!!
    Les imprimés et les tissus sont originaux tout en restant sobres et très classes. Je vous félicite pour tout ce travail, il a porté de jolis fruits.
    Vous parlez dans les années à venir d’étendre les pièces à des matières plus écologiques et équitables, serait ce également envisageable de les étendre au delà de la taille 44? oui je sais j’en demande beaucoup. Personnellement, même avec la meilleur volonté du monde mon généreux popotin ne rentre pas dans du 44 et pourtant, dieu sait que votre jupe me fait envie!! Souvent les marques s’arrêtent au 44 ou 42 et laissent de généreuses clientes déçues devant ces vêtements qu’elles ne pourront pas avoir. J’imagine que le cout doit être plus élevé ou qu’il y a des raisons techniques derrière ce choix et pas seulement une volonté de ne pas voir leur marque sur des femmes qui n’ont pas une taille standard. Si taille standard il existe! Néanmoins quand je lis les valeurs que vous souhaitez partager au travers de cette ligne de vêtements, je ne peux que me dire que c’est exactement ce que je recherche: des fringues made in France, élégantes, originales, intemporelles et dans lesquelles on se sent bien, belle et modernes! Bref ça fait peut être beaucoup d’adjectifs en une seule phrase mais ça montre mon enthousiasme.
    Donc, Numéro 7, pitié ne nous laissez pas sur le coté, comme des âmes en peine devant vos futurs pièces, incluez des grandes tailles dans vos collections !!! En plus si l’on réfléchit bien les grandes tailles on les voit de loin, on serait de supers étendards de vos valeurs et de votre travail ;)
    En attendant ce temps béni, Bravo pour votre détermination, votre travail et belle continuation.

    1. Nous aurions vraiment aimé aller jusqu’au 46, voire plus, pour pouvoir satisfaire le plus grand nombre mais pour les tailles allant au delà du 44 il ne s’agit pas de simplement agrandir les patrons mais d’en refaire des spécifiques aux « grandes tailles ». Il faut adapter les patrons sans quoi le vêtement perd toute sa forme et ce serait dommage ^^ Et malheureusement c’est un coût supplémentaire que nous n’avons pas pu nous permettre pour cette première collection (et ça explique aussi pourquoi beaucoup de marque s’arrêtent au 42 voire au 40… Par soucis d’économies :( ) mais on a bien l’intention de développer tout ça dans le futur ! 😊

      1. dans ce cas j’attends le futur avec beaucoup d’impatience. Bon courage pour la suite de l’aventure et merci d’innover, d’investir et de batailler pour que les choses changent ;)

  37. Félicitations Coline, très beaux projets! Le meilleur est le combishort et le vest. Je suis contente que tu produises en Pologne. Je suis polonaise et je pense que tu as choisi très bien. Lodz c’est la capitale de la mode en Pologne et je suis sure que les vetêments sont très bon qualité. Le numéro 7 est mon nombre heureux :) bonne chance :)

  38. Toutes mes félicitations pour ce nouveau projet ! La collection est superbe, j’aime également beaucoup l’éthique de votre marque, un grand bravo à toutes les deux <3

  39. Bravo Coline!! C’est tellement toi cette collection, j’aime tout.
    J’aimerais pouvoir soutenir ton projet mais c’est vraiment hors budget pour moi. Mais ça reste de jolies idées pour un cadeau d’anniversaire. Encore félicitations 👏🏻

  40. Bravo à toutes les deux pour cette jolie collection! Je vais sûrement me laisser tenter… le plus dur sera de choisir ^_^
    Je ne commente presque jamais mais je suis ton parcours depuis au moins 7 ans… peut-être plus… donc j’en profite un grand MERCI pour toutes les belles découvertes que tu partagent avec nous, ta bonne humeur et tes idées! Bonne continuation et très belle journée ^_^

    ps: Serait-il possible de mettre les mesures de chaque pièce? J’habite en Espagne donc je ne veux pas me planter entre deux tailles ;)

    1. Merci pour ton commentaire 💙 On a ajouté les mesures pour les tailles 36 mais un tableau de mensurations arrive très très vite, on est sur le coup ! ^^

  41. Bonjour Coline,

    Je suis silencieuse habituellement mais compte tenu de l’avanche de commentaires teigneux relatifs aux prix, je souhaitais que tu puisses avoir des commentaires positifs.

    Les prix sont ceux qu’ils sont et ils ne me choquent pas outre mesure. Je suppose que les quantités sont limitées et qu’il n’y a pas un phénomène d’économie d’échelle qui s’applique, contrairement aux grandes chaînes qui produisent en masse.
    De plus, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à ce que chacun soit correctement rémunéré tout au long de la chaîne de production et j’espère que ça l’est. Je fais le constat, un peu amer, que la plupart des gens se plaignent de salaires trop faibles, à juste titre la plupart du temps, mais que lorsqu’ils examinent leur pouvoir d’achat, ils ne voient pas d’inconvénient à dévaluer le salaire des autres.

    Il me semble qu’il y aurait plus d’intérêt à se tirer vers le haut les uns les autres plutôt qu’à ne penser qu’à son propre intérêt.

    J’apprécie cette démarche de ta part car elle prône des valeurs humanistes, et qui devraient être universelles, sous une apparente légèreté. Car oui, il ne s’agit que de vêtements après tout 😉 Personne ne devrait mourir de ne pouvoir s’acheter un combishort Numéro sept paris 😉

    Je fais indubitablement partie des personnes qui pourraient s’offrir une pièce de ta collection, plutôt au tarif polonais d’ailleurs, ou au tarif français mais en rognant sur d’autres choses. Et en ce moment, je préfère me concentrer sur des plantes pour ma cour et les vacances. Après tout, j’ai déjà plein de choses dans mes placards !

    si le top peplum est toujours là à la rentrée, je me l’offrirai sinon j’attendrai une prochaine collection.

    En tout cas, félicitations à toutes les deux, pour cette démarche, pour les améliorations que vous avez déjà à coeur de réaliser et pour le travail déjà accompli.

  42. Un beau projet avec un bel aboutissement. C’est intéressant de constater les différences de prix entre la Pologne et la France. Toutes les pièces sont très jolies et surtout très portables. Je ne pourrai cependant pas m’en offrir une, il me faut une taille 46 pour faire rentrer mes énormes boobs. En tout cas chapeau pour le travail accompli!

  43. On en parle des noms des différentes pièces ?! c’est juste génial ;) Tes références transparaissent jusque là! c’est tellement chouette de pouvoir créer quelque chose qui te correspond vraiment ! Félicitations à vous :D

  44. Super projet. Les pièces ont de la personnalité ca change de se qu’on voit un peu partou en ce moment. Made in France en plus.
    Je suis tout à fait d’accord avec ta conception de la mode.

    Je souhaite une longue vie à numéro 7 je suis sûre que cette marque va avoir beaucoup de succès

  45. Bonjour,

    Tout d’abord, je pense que ce n’est pas facile de se lancer, vous avez fait un énorme travail.

    Cependant, je me demande en quoi ces matières premières (acrylique, viscose, etc…) sont précieuses, pouvez-vous m’en dire plus car je ne comprends pas ?

    Vivement que vous vous étendiez vers des matières biologiques (comme vous le précisez dans le paragraphe « les valeurs ») ou plus écologiques car proposer des vêtements sans exploitation animale antérieure je valide, mais l’acrylique est une matière pétrochimique (énergie non renouvelable) et je viens de lire un passage sur wikipédia qui est un contre sens aux valeurs que vous défendez :

    « Plus insidieux, les textiles acryliques dans une machine à laver relarguent une grande quantité de fibres synthétiques, beaucoup plus que le coton, mais avec des conséquences nocives pour les milieux aquatiques. Les stations d’épuration ne sont pas capables de filtrer ces microfibres dans l’eau. »

    lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_acrylique

    Je sais que vous faites de votre mieux, c’est dommage que ce projet n’utilise pas plus de fibres végétales (lin, chanvre, coton), mais je me doute que c’est votre objectif.

    Bien cordialement.

    Sandro

    1. Les tissus sont entièrement fabriqués, de A à Z, en France et comme tu l’as peut-être constaté il ne s’agit pas de simples tissus basiques mais d’étoffes très détaillées et travaillées. Certes elles sont en synthétique mais ça n’enlève rien au travail réalisé et au fait que ce sont des tissus d’excellente qualité :)

  46. Rah, quel plaisir de te voir évoluer d’années en années. Tu fais partie de ces personnes inspirantes qui m’impressionnent !
    Félicitations pour ce nouveau projet, cette collection est vraiment chouette et te correspond bien je trouve, du très bon boulot que vous avez fait avec Delphine !
    Je te souhaite une belle continuation et longue vie à Numéro 7 !

    Bibi

  47. Je voulais te dire un énorme bravo pour cette boutique et cette première collection qui, je trouve, est tout à fait à ton image, originale et classe !
    Mon chéri (qui a aussi laissé un message sous le prénom Sandro) a sûrement été maladroit dans son message, mais en fait c’est juste une question qu’il s’est posé hier soir en découvrant la collection, et il a tenu à l’écrire (de manière plutôt maladroite je l’avoue, mais les hommes … hein, on ne les changera pas).
    Après, moi non plus, je ne pourrai sûrement pas craquer à cause d’un budget serré, sinon je l’aurais fait pour soutenir votre projet et aussi parce que c’est canon.
    J’espère qu’il y aura de nombreuses autres collections à venir, (avec du coton ou du chanvre, et pleins d’autres jolies matières écologiques).
    Je souhaite longue vie à Numéro 7 et encore bravo à vous deux ;-)
    Bises

  48. Bonjour Coline

    J’ai les larmes aux yeux en lisant ton article, surement car moi même il y a deux petits mois j’ai créer ma petite entreprise, ouvert ma boutique etc… Te lire c’est un retour en arrière & je comprends parfaitement ses histoires de contre-temps & autres. Lorsqu’à la fin de ton article tu dis « je suis un peu émotionnée » me comble de joie pour toi, car j’ai connu cette sensation particulière d’avoir l’impression de réaliser un truc de fou & de se dire « mais merde j’ai réussi ». Mon projet, comme le tien, Numéro Sept, ont été au coeur de nos pensées durant plus d’un an et demi. Cela peut sembler long pour certains mais nous deux savons a quel point les mois sont passés à une vitesse folle. Alors merci de m’avoir replongé quelques mois en arrière entre joie, galères & remise en question. Sinon, bravo à toi que je prends plaisir à lire depuis 5 ans. La collection est juste sublime & vraiment à ton image. Merci de rester toi même, humble, rayonnante, drôle & franche. Il ne me reste qu’à te dire bonne chance pour cette nouvelle aventure, mon petit doigt me dit que cela va cartonner & que dans quelques années des boutiques physiques vont pousser un peu partout en France & ailleurs. J’allais oublier, bravo aussi à Delphine.

    Bisous, Chloé.

  49. Bonsoir Coline,
    Félicitations pour ce magnifique projet
    Je commente très peu sous tes articles, mais un projet de cette ampleur nécessite bien une petite remarque de soutien :)
    J’adore le top « Ragdoll », je me retrouve dans la forme et le tissu
    Difficile de ne pas loucher non plus sur la veste « Boys don’t cry » et le débardeur « Black Bird »
    J’espère pouvoir commander au moins l’un de ces trois vêtements dans un avenir proche, d’autant plus que j’aimerai n’acheter plus que ce genre de vêtements/produits qui s’intègrent dans une démarche « engagée » : qualité des produits, promotion de l’emploi français
    C’est un peu difficile pour le porte-monnaie sur le coup, mais tellement plus satisfaisant pour tout le monde.
    Encore une fois félicitations et longue vie à Numéro 7 !!
    Bises,
    Laurianne
    http://www.redatrad.com

  50. Félicitations pour ta collection ! Tout est vraiment chouette : je suis ravie pour toi !!! Effectivement vendre du made in France est très compliqué aujourd’hui …. même si la plupart des gens sont partant et trouve l’initiative noble, ils n’ont pas forcément les resources pour accéder à ses produits. Il ne faut cependant pas se décourager et continuer de proposer de l’offre ! Je te souhaite une excellente soirée Coline & longue vie à Numéro7 <3

  51. Bonsoir Coline, ça fait un bail que je te suis et je crois que c’est mon premier commentaire!
    Bravo pour votre marque, je trouve les vêtements très chouettes. Travaillant dans le textile, j’ai une suggestion à te faire pour le site internet: ce serait super de faire des photos de très gros plans des tissus utilisés pour que l’on comprenne mieux les matières. Voilà c’était juste un petit conseil pour vous aider à faire toujours mieux! Bon courage et continue!! ;-)))

  52. Bonjour Coline,

    Laisser les commentaires ce n’est pas trop mon truc mais là je n’ai peux pas m’en empêcher… Félicitations pour Numéro 7!!! Un très beau projet travaillé, comme tu dis, avec la passion et l’amour et cela se voit toute de suite! Résultat: 7 pièces uniques, féminines dont chacune est une merveille et ensemble elles donnent le début d’une nouvelle qualité qui m’attire directement et bien je ne suis pas la seule! Une jolie aventure qui commence pour toi et pour nous, tes prochaines clientes. Merci!!!
    Je sens la naissance de quelque chose d’exceptionnel…Attention, Coline & Delphine arrivent!
    En tout cas je suis déjà fan et vous souhaite le meilleur!

  53. Bravo pour cette collection, je trouve les pièces magnifiques ! Le prix est certes un peu élevé, je le comprends très bien (ce n’est pas une critique du tout), du coup je ne craque pas tout de suite et je me laisse un peu de temps pour réfléchir ^^ Mais en tout cas je suis ravie pour toi, et j’aime beaucoup tous les modèles (oui, tous… d’où le temps de réflexion ;-)

    Je serais très intéressée par voir un article plus détaillé sur les étapes que vous avez dues franchir depuis 1 an au fur et à mesure de votre avancée (même si tu en cites quelques unes ici) et toutes les difficultés que vous avez rencontrées ! Non pas que je veuille monter moi aussi ma marque, mais simplement parce que je suis très curieuse, et que je pense que créer une ligne de vêtements doit être un travail titanesque, avec plein de petits soucis auxquels on ne pense pas en tant que « consommateur ».

    Bonne continuation et coeur avec les doigts à Numéro Sept !

  54. Bravo Coline et Delphine, toutes mes félicitations ! Je vais peut être craquer pour le forever young, tellement choupi :) Bonne chance pour cette belle aventure !

  55. Bonjour Coline, je vous ai déjà écrit (pour la coupe menstruelle notamment). Je souhaitais vous envoyer un petit truc de la Suisse en remerciement pour toutes vos vidéos pétillantes, pleine de bon sens & humour & qui me font bien réfléchir & m’ouvre à votre jolie vision sur la vie (je suis infirmière en psy, alors votre fraicheur me fait un bien+++).
    Avez-vous une adresse postale professionnelle où je peux vous envoyer un mini paquet?
    Je pense que ça pourrait vous plaire & je tenais par un petit geste à vous remercier.
    BRAVO pour votre collection, mais surtout au niveau plus général de votre capacité à insuffler du changement sur les gens.
    Tout de bon!
    Chloé

  56. Bonjour Coline,
    je te suis depuis des années et je crois que cela doit être mon deuxième commentaire, je n’aime pas m’imposer.
    Je vous souhaite le plus mérité et beaux des succès à toi et ta complice.
    Néanmoins, j’ai une petite suggestion… on parle souvent des grandes tailles pour les femmes «  » »rondes » » » mais on oublie les longues tailles.
    Je parle des filles, femmes, de plus en plus nombreuses à dépasser le mètre 70-75 , alors comment te dire qu’avec mon métre 86, même en assumant de portez du court, votre splendide jupe bleue ne m’irait pas même en bustier croc top ;)
    Evidemment, j’ai conscience que ca ne sera pas forcément possible et surtout pas dans l’immédiat, mais au cas ou, je suggère!
    Belle journée à toi :)

  57. Félicitations à toi et ton associée pour ce beau projet. On sent dans ton article l’aboutissement de longues heures de travail et d’un engagement à 200% !
    J’attends d’avoir accouché pour craquer ;) Petite question à ce propos, est ce que les boutons du joli top noir sont là « juste pour décorer » ou est ce qu’ils s’ouvrent vraiment (question pratique pour l’allaitement) ? Merci et bonne continuation !

  58. ok je te suis depuis des années, je ne laisse jamais (ou presque) de commentaire… rien de particulier à dire. mais là je dois dire CHAPEAU!!! et un grand bravo. c’est génial. je vais essayé de saigner ma tirelire pour le madeinfrance!
    Bravo pour le résultat, pour GO GREEN! pour ton engagement et tes convictions expliquées de manière si positive!

  59. Wouahou!!! Cette collection est magnifique!!! Je trouve que vous avez fait un super boulot et je vais de suite économiser pour m’offrir la veste « Boys don’t cry ». Histoire de savoir d’ou vienne mes vêtements, je me suis mise à la couture en privilégiant les tissus français même si ce n’est pas donné. Cela va être un plaisir d’en acheter dans ta marque :)

    Je vous souhaite que celle ci soit une vraie réussite.

  60. Ah yes, ça fait bien plaisir ce nouveau projet, et il y a plusieurs chouettes pièces!

    J’hésite entre deux tailles pour la veste qui semble vraiment très jolie, et je ne porte pas du 36, argghh…. Ca serait utile d’avoir le détail pour toutes les tailles (surtout que, pour des raisons très compréhensibles, les articles ne sont qu’en pré-vente et je n’ai pas vu de conditions d’échange, même si j’ai peut-être manqué une mention à ce sujet quelque part. Pour l’instant on a donc un peu l’impression de jouer au dés en commandant un article).

    Merci Coline, et comme l’ont dit d’autres groupies, longue à vie à numéro sept!

  61. Je ne poste jamais, mais te suis depuis plusieurs années (#letempspassetropvite) et je voulais juste te féliciter! Tu peux être fière de toi pour cette collection qui te ressemble tellement! Go girl!!

  62. Bonjour Coline,
    Félicitations pour ce beau projet ! La collection est très chouette :)
    Je n’ai pas pris le temps de lire les autres commentaires donc peut être que le mien sera redondant. J’ai un gros coup de cœur pour la jupe mais je trouve dommage que les motifs soient décalés au dos. Tous les modèles sont ainsi ? Est ce une amélioration qu’il serait possible d’apporter ?
    Merci de ta réponse !

  63. Hello Coline,
    Je te suis depuis un bon bout de temps déjà sans jamais oser laisser de commentaires et je me suis dit que le lancement de ta marque était une bonne occasion pour le faire.
    Bravo à toi et à Delphine pour ce beau projet, j’espère qu’il vous portera loin! Et un grand merci à toi pour tous tes excellents conseils, que ce soit sur le plan cosmétique, vestimentaire, alimentaire, musical, écologique et j’en passe, ils m’ont apporté beaucoup au quotidien.
    Je te souhaite une très bonne continuation et plein de choses positives à la belle personne que tu es :)

  64. Quelle superbe Nouvelle & quel beau projet !!!!

    Je suis ravie que celui-ci aboutisse & que tu proposes ces 7 jolies pièces. Bravo, elles sont toutes canons !!!!!!! en espérant que numéro 7 évolue tranquillement :)

  65. Oh mon dieu ! Si mon banquier m’autorisait les découverts astronomiques, je serai déjà en train de tout acheter… Tout est absolument magnifique, et je… oh je fonds !

  66. J adore l idée de pouvoir choisir le pays de fabrication, quelle bonne idée! Les pièces sont superbes. Félicitations pour ce beau projet,

  67. Félicitations Coline! C’est une chance incroyable que tu as et tu as bien fait de la saisir! Qui ne rêverai pas de créer ça propre marque? En tout cas tu as réalisé une bien belle collection qui te correspond à merveille, bravo!

  68. Les pièces sont magnifiques… Par contre quand tu dis que les fringues sont faites pour que les femmes se sentent bien à l’intérieur, tu devrais préciser que pour toi les femmes ont le droit de se vêtir jusqu’à la taille 44, les autres n’existent visiblement pas pour toi (comme pour la Mode avec un grand M, d’ailleurs) -désolée, j’étais prête à sautiller partout, les pièces sont magnifiques, mais quand j’ai voulu commander, je me suis souvenue que tout le monde nous oublie tout le temps, nous, les tailles au dessus du 44. Et ne viens pas me dire que par souci économique vous avez produit pour le plus grand nombre, c’est faux : https://www.klaire.fr/neon/neon-ca-sape-le-moral/

    Bref. Moi et les autres femmes grosses on te félicite pas (pourtant on aurait aimé !!!)

    1. Waou… L’aigreur qui dégouline de ce commentaire… Mais pourquoi ?? Est-ce que ce n’est pas plus simple et sympa et bon pour le karma de partager sa déception sans être vénère 8000 ??
      Malgré tout je vais t’expliquer 2/3 petites choses dont tu n’as sûrement pas connaissance si tu n’as pas lancé de marque de prêt à porter.
      Il ne s’agit pas de produire pour le plus grand nombre par « souci économique » mais de ne produire, pour le moment, uniquement jusqu’au 44 (effort que beaucoup de marque ne font même pas, s’arrêtant au 42, voire au 40, soit dit en passant…) parce que nous n’avons tout simplement pas de fonds pour le faire !
      Au delà du 44 il ne s’agit pas de simplement agrandir les patronages à partir des autres tailles comme on le fait pour le 34/36/38 etc., mais d’en refaire de A à Z, pour que le vêtement garde sa forme, sa coupe et ne ressemble pas à une vieille serpillière. Et faire des patronages ça coûte TRÈS cher.
      Nous sommes deux à porter ce projet et désolée si ça te déçoit mais on ne roule pas sur l’or, personne ne nous finance ou n’a placé d’argent dans notre projet. Lancer une marque ce n’est pas uniquement faire des dessins, couper des bouts de tissus, les coudre ensemble et hop, c’est terminé. C’est un énorme investissement financier et personnel et ton commentaire est tout simplement un jugement à la hâte très déplacé et assez irrespectueux vis à vis des personnes qui se sont investies dans ce projet.
      La prochaine fois prends le temps de réfléchir 2 secondes avant de déverser ton mécontentement ultra égo-centré sur la tête de quelqu’un (a fortiori quand tu ne connais pas cette personne).
      Et si je te semble énervée et bien tu tapes dans le mille. On m’a posé cette question pas mal de fois depuis le lancement, j’ai toujours répondu très gentiment mais là, au secours quoi…

      1. – L’aigreur, tiens tiens, cette chose dont on accuse si souvent les grosses, comme c’est bizarre…
        – Je préfère paraître énervée que condescendante (tu es peut-être choquée de mon énervement, je suis choquée de ton mépris)
        -alors moi aussi « je vais t’expliquer 2-3 choses » : non il ne s’agit pas d’un « mécontentement ultra égo-centré » (j’en reviens pas du culot d’écrire ça!)
        Je ne suis pas la seule personne à avoir un cul qui passe pas dans du 44, t’as juste pas l’habitude d’entendre des meufs grosses c’est tout, je trouve ça tellement indécent que tu me sorte le « égo-centré » ! Excuse moi, vraiment excuse moi, madame, d’en avoir ras la casquette qu’il n’y ai jamais rien de pensé pour nous, désolée, madame je n’aurai jamais à galérer pour m’acheter des fringues sympa!
        – Parfois il suffit de peu, tu sais, ne serait-ce que dans ce genre de lancement, un mot, une phrase, pour dire « voilà, on aurait aimé faire de plus grandes tailles, mais pour l’instant ce n’est pas possible mais si le succès vient, maybe, blablabla » en gros, juste rentrer dans le mécanisme de sortir de son propre schéma et penser à une sacré partie de la population féminine
        – désolée d’avoir déclenché ton graaaaand courroux, désolée de t’avoir vexée, avec mon agacement si illégitime et égocentrique: c’est vrai que de toi et moi c’est ma colère la moins compréhensible, je veux dire, ça doit t’arriver super souvent d’être totalement discriminée, constamment, en terme de mode; ça doit t’arriver super souvent, de ne jamais te reconnaître dans les mouvements de mode, dans les représentation; ça doit souvent t’arriver de ne jamais te sentir représentée quasi nulle part, ça doit souvent t’arriver de te dire « merde, fais iech, y’a aucune solidarité des meufs qui n’ont pas les même corps que nous… ça doit t’arriver super souvent.
        Tu dois souvent souffler quand tu lis des meufs avec des corps ultra normés qui brandissent du « aimez-vous les meufs » « on doit accepter tous les corps! » sans avoir aucune fichue idée de ce que les autres subissent
        Alors ouais, pour contextualiser ça fait des années (voire depuis le début) que je te suis, dans l’ombre, j’ai du commenter 2-3 fois tout au plus et encore, et là, bah une fois de plus le sentiment d’être exclue d’un truc, désolée, c’est tombé sur toi.
        Mais vu le ton de ta réponse, qui traduit un manque d’analyse et surtout une condescendance assez hight level, je culpabilise même plus de m’être emportée.
        Si je puis me permettre, cherche « grossophobie » sur google, renseigne toi un peu sur ce qu’on vit, check tes privilèges, et la prochaine fois re-contextualise les choses en n’oubliant pas ton privilège et peut-être que tu comprendra que parfois, quand l’injustice est quotidienne, on s’emporte pas forcément sur la plus grande. ça t’aidera peut-être à maîtriser ta condescendance et à ne pas transformer un message d’agacement et de lassitude évidente en « aigreur » « égo-centré » et autre sémantique du même ordre.

        1. Tu mélanges tout. Je ne suis pas vexée mais juste énervée de ma faire agressée de la sorte. Ce n’est pas parce que tu me suis depuis x temps que cela te donne le droit d’être aussi désagréable et de juger, une fois de plus, sans savoir. On nous a beaucoup posé la question des tailles, demandé pourquoi nous n’allions pas au delà du 44 et nous avons toujours (et moi la première) répondu avec douceur et gentillesse, en expliquant tout ce que je t’ai expliqué dans mon commentaire (certes énervé). Juste, un moment, quand tu agresses les gens il ne faut pas s’attendre à avoir un retour tout doux et tout mignon.
          Bref, tu prends les choses ultra personnellement, désolée mais ce n’est pas de ma faute si les « plus size » sont oubliées. Si tu penses que je suis satisfaite d’avoir dû m’arrêter au 44 pour ma collection, écoute, be my guest. Encore une fois si on avait eu autant de moyens que possible on aurait fait du 34-52, 100% bio/éthique/made in France/écologique/fair-trade mais juste un moment faut arrêter de toujours râler. Surtout auprès d’une marque qui vient de se lancer, qui n’a pas de gros moyens. Tu penses que c’est constructif ? Désolée mais ça ne l’est pas. On ne fait pas avancer les choses de la sorte. La preuve c’est qu’on a totalement entendu toutes les remarques de ma communauté et de nos clientes, à bien des niveaux, dont celui des tailles et que nous sommes loin de n’en avoir rien à carrer.
          Clairement tu t’en prends à moi parce que je fais du 36 et que tu supposes donc que je m’en tamponne 8000 de la grossophobie et des inégalités et de la discrimination… Ben dis-donc pour quelqu’un qui me suit depuis si longtemps, je pense que tu n’as pas bien cerné le personnage…
          Bref, tu veux t’en prendre à quelqu’un ? Attaque-toi plutôt aux multo-nationales et aux grandes marques qui refusent sciemment de faire des grandes tailles bien qu’elles en aient totalement les moyens et la possibilité mais, please, ne vient pas faire la morale à une marque qui vient de se lancer, sans connaître ni le contexte, ni les tenants et aboutissants.

          1. « Clairement tu t’en prends à moi parce que je fais du 36 » j’hésite entre un énorme LOL ou un « c’est chauuuuud ».
            C’est chaud. Relis cette phrase. Réfléchis. T’es grossophobe, meuf. Tu pense que je m’en prends à toi parce que tu fais du 36 (et tu présuppose donc, en bonne vieille grossophobe, que je te jalouse, j’imagine, sinon je ne vois pas le sens de ta phrase) –> Ceci s’appelle de la grossophobie.

            Je n’envie pas ta grossophobie, je n’envie pas le bon gros melon que tu as pour oser sortir des phrases pareilles, je n’envie pas ton semblant « d’ouverture d’esprit » et surtout, surtout, surtout, je n’envie pas du tout ta capacité d’analyse, qui est quand même très très très mince (LOL, je te fais même cadeau de ce jeu de mot pourri).

            Allez, salut, je développe même pas sur le reste tant tu mets de volonté à ne pas comprendre et à te remettre en question.

          2. Sincèrement désolée si je suis « grossophobe » à tes yeux. J’essaie juste d’avoir un discours honnête et que je pense constructif mais de toute évidence, soit je suis une grosse débile, soit on n’est pas sur la même longueur d’onde. Si tu ne retiens que cette phrase du pavé que j’ai pris la peine de t’écrire pour essayer d’élever le débat et bien…tant pis.

  69. Très belle collection , même si je ne commande pas trop complexé pour porter la robe! Tu es magnifique ! Longue vie à numéro sept!

    1. C’est toi qui me prend pour une « grosse débile ». J’ai une connaissance de la lutte anti-grossophobie que tu n’as pas, un vécu de l’oppression grossophobe que tu n’as pas, et tu pense « élever le débat » (décidément, t’as quand même un sacré melon hein XD) en me parlant des multinationales et autres bouses. Mais tu crois pas quand même que je suis au courant et à l’évidence bien plus que toi de ce qu’est la grossophobie des multi nationales et des grandes marques, et de la société en général? Tu crois que tu vas être ma révélation?

      Comme je l’ai dit dans mon deuxième message, il est évident que tu n’es pas l’entreprise qui va faire le plus de dégat à ce niveau là. Seulement, ça fait moult fois que tu crée ou collabore pour des fringues et jamais, à ma connaissance, tu ne t’es ne serait-ce qu’excusée de ne pas faire de tailles plus grande.

      J’étais passablement agacée le jour où j’ai posté mon commentaire, c’était ptet pas le message le plus pédagogique et le plus pertinent que j’ai jamais écrit, mais cela n’enlève pas le fait que ma colère est légitime.

      Et au lieu d’analyser un peu le fait que tu es clairement privilégiée (et je parle d’un point de vue social, politique, parce que, tu me croiras pas,, mais ton 36 je l’envie pas) et si on répartit les rôles sur le sujet que j’abordais je suis du côté défavorisé / oppressé et tu es de l’autre côté de la barrière, que tu le veuille ou non.

      Bref, toujours est-il que oui, je ne retiens « que » cette phrase, parce qu’elle est d »une violence crasse, et tu n’as pas l’air de le considérer… Mais me balancer « tu t’en prends à moi car je fais du 36 » en insinuant de façon crasseuse que mon gros cul et ma grosse carcasse qui « dégouline d’aigreur » sont jealous de ton petit cul moulé dans du 36, c’est pas moi qui considère que c’est de la grossophobie, c’est que C’EST grossophobe. Ton schéma de pensée est grossophobe, sinon tu aurais jamais eu l’irrespect de me répondre un truc comme ça.

      C’est pas grave hein, tu évolue dans une société grossophobe donc tu en reprends les codes et les perpétue, puisse cette conversation te faire faire des recherches et des remises en questions sur ta vision des corps gros.

      Et merci de faire attention à tes réponses, pas envie de me faire accuser d’aigrie, d’égocentrique, de râleuse et j’en passe et des meilleures, tout ça parce que, maladroitement peut-être, j’ai pointé du doigt quelque chose de problématique.

      Tu sais, parfois la pseudo bienveillance, laisse passer des choses insidieusement qui sont bien plus violentes que qqun qui va dire les choses de façon un peu brute de décoffrage / maladroite / agressives parce que concernée et lassée.

      Bonne soirée et succès à tes créations, qui comme je l’ai dit dans mon premier message, sont très belles, bien que réservées à des corps normés.

      1. Ok, je pense que là le débat est sans fin… Je suis sincèrement désolée si j’ai été maladroite ou blessante ou grossophobe ou je ne sais quoi. Ce n’était pas mon but. J’ai juste du mal à accepter de me faire « agresser » de la sorte, que ce soit justifié ou non. Tu es en colère, ok, tu as le droit mais je pense que tu te trompes de cible et que le sujet te tient tant à coeur que tu en perds peut-être un peu ton objectivité. Encore une fois, je suis désolée si j’ai été gauche dans mes réponses mais dans tous les cas je ne sais pas ce que tu attends de ces échanges et, de mon point de vue, ils me semblent assez vains donc je vais m’arrêter ici.

      2. Très intéressant échange. Maureen, j’ai une question (une vraie) : je comprends une partie de ton argumentaire. Mais j’aimerais mieux comprendre en revenant sur des points.

        Tu dis que les meufs comme Coline sont « privilégiées » : bon, ça me gène un peu dans la mesure où on ne choisit pas son corps à l’origine, et qu’on se trimbale le corps qu’on nous donne, mais admettons. Je trouve du coup, ça rend ton discours un peu incohérent entre le « je ne voudrais jamais faire un 36, je m’aime comme je suis » et « je suis opprimée, rabaissée ». De ce fait, j’aimerais comprendre si le problème n’est que le manque de choix dans les tailles. Du coup, ma question est : c’est vraiment le manque de choix dans les grandes tailles qui pose problème ? Ou une vraie ambiguïté dans ton image de toi ?

        Tu parles de grossophobie, tu as raison, c’est avéré que ce sectarisme existe, et j’espère qu’on avancera là-dessus. Point positif : je trouve que plein de bonnes initiatives comme les collections « curve » sont prises à ce sujet

        Moi, je vais te parler de minçophobie (néologisme par moi-même) : tu es mince, donc tu t’affames, donc tu te fais vomir, donc tu es donc forcément anorexique, donc tu te sens supérieure, donc tu te la raques, tu peux porter toutes les sapes du monde (je te passe les réflexions sac d’os, adolescente prébubère, cintre, allumette, qui reviendrait à peu près à traiter une grosse je sais pas trop de quoi, mais d’un terme insultant) …. oh wait …. !! Oui, je prêche pour ma paroisse, mais Attention, !! Je ne me plains pas, parce que perso, j’en ai vraiment rien à carrer de l’opinion des gens. Mais si tu crois que seules les rondes sont jugées défavorablement, tu te plantes grave.

        Tous les types de femme le sont, les petites, les grandes, les minces, les rondes, tout ce qui sort du standard 90-60-90. Je t’en parle parce que, au vu de tes commentaires, je pense que tu n’as pas creusé au delà du point de vue des rondes.

        Je pense que ça nous prend à toutes du temps d’accepter notre corps, même quand on fait un 34. Donc ce sectarisme que tu rejettes, la grossophobie, tu as raison de le rejeter (pour le coup, pourquoi sur Coline, qui t’explique les raisons matérielles qui ont amené son choix de tailles ?) , mais tu en fais tout autant preuve, et c’est dommage quand en plus tu parles du manque de solidarité des femmes entre elles. J’aimerais que tu puisses avoir cette belle ouverture d’esprit que tu attends du monde autour de toi.

      3. Très intéressant échange. Maureen, j’ai une question (une vraie) : je comprends une partie de ton argumentaire. Mais j’aimerais mieux comprendre en revenant sur des points.

        Tu dis que les meufs comme Coline sont « privilégiées » : bon, ça me gène un peu dans la mesure où on ne choisit pas son corps à l’origine, et qu’on se trimbale le corps qu’on nous donne, mais admettons. Je trouve du coup, ça rend ton discours un peu incohérent entre le « je ne voudrais jamais faire un 36, je m’aime comme je suis » et « je suis opprimée, rabaissée ». De ce fait, j’aimerais comprendre si le problème n’est que le manque de choix dans les tailles. Du coup, ma question est : c’est vraiment le manque de choix dans les grandes tailles qui pose problème ? Ou une vraie ambiguïté dans ton image de toi ?

        Tu parles de grossophobie, tu as raison, c’est avéré que ce sectarisme existe, et j’espère qu’on avancera là-dessus. Point positif : je trouve que plein de bonnes initiatives comme les collections « curve » sont prises à ce sujet

        Moi, je vais te parler de minçophobie (néologisme par moi-même) : tu es mince, donc tu t’affames, donc tu te fais vomir, donc tu es donc forcément anorexique, donc tu te sens supérieure, donc tu te la raques, tu peux porter toutes les sapes du monde (je te passe les réflexions sac d’os, adolescente prébubère, cintre, allumette, qui reviendrait à peu près à traiter une grosse je sais pas trop de quoi, mais d’un terme insultant) …. oh wait …. !! Oui, je prêche pour ma paroisse, mais Attention, !! Je ne me plains pas, parce que perso, j’en ai vraiment rien à carrer de l’opinion des gens. Mais si tu crois que seules les rondes sont jugées défavorablement, tu te plantes grave.

        Tous les types de femme le sont, les petites, les grandes, les minces, les rondes, tout ce qui sort du standard 90-60-90. Je t’en parle parce que, au vu de tes commentaires, je pense que tu n’as pas creusé au delà du point de vue des rondes.

        Je pense que ça nous prend à toutes du temps d’accepter notre corps, même quand on fait un 34. Donc ce sectarisme que tu rejettes, la grossophobie, tu as raison de le rejeter (pour le coup, pourquoi sur Coline, qui t’explique les raisons matérielles qui ont amené son choix de tailles ?) , mais tu en fais tout autant preuve, et c’est dommage quand en plus tu parles du manque de solidarité des femmes entre elles. J’aimerais que tu puisses avoir cette belle ouverture d’esprit que tu attends du monde autour de toi.

  70. Hello Coline,

    J’aimerais savoir de quelle façon vous vous y êtes prises pour investiguer sur les fournisseurs de tissu et ateliers de production ? Recherche du internet ? Avais-tu des contacts ? Merci :) (actuellement en réflexion pour la création d’une marque ;) )