Véganisme et animaux de compagnie

On se retrouve aujourd’hui pour parler des animaux de compagnie. En posséder un est-il « végane » ? Comment nourrir son animal de compagnie lorsque l’on est végane ?

JE PORTE

• Foulard Ekyog (ancienne co.)

• Pull Zara (ancienne co.)

PRÉCÉDEMMENT DANS « BIENVENUE EN VÉGANIE »

CUISINER SANS OEUFS NI LAIT + RECETTE

LA LAINE, LES MOUTONS ET LES AUTRES

LE LAIT ET LES VACHES

C’EST QUOI LE VÉGANISME ? ➤

BIENVENUE EN VÉGANIE ? EXPLICATIONS

47 commentaires sur Véganisme et animaux de compagnie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’aime beaucoup vos nouvelles vidéos sur le véganisme et quand vous parlez du fait de ne pas vouloir absolument imposer le véganisme à tous ceux qui gravitent autour de vous, je me demandais si votre fille était également végane? Je serais très interessée par des sujets sur les produits naturels ou le véganisme concernant les enfants. Je me retrouve dans beaucoup de vos opinions (et incertitudes) et le ton de vos vidéos est toujours très juste. Bref, j’adore.

  2. Je ne suis ni vegan, ni végétarienne, je limite ma consommation de viande au minimum (1 fois par semaine grand max) et je tenais à te dire que je regarde toutes tes vidéos sur le véganisme avec grand intêret. Elles sont toujours très intéressantes et documentées et surtout sans jugement, et c’est que j’admire chez toi !

    Bravo en tout cas pour tout ce que tu fais, des vidéos de fond ça fait vraiment du bien :)

  3. Je suis ravie que tu ai fait cette vidéo Coline, c’est une question que je vois souvent revenir sur le sujet du véganisme. En ce qui me concerne je pars du principe que mes animaux sont justement des animaux et qui même lorsqu’ils sont domestiqués gardent leur instinct d’animal et dans le cas des chats, de chasseur. Je vis en appartement et mes chats sont depuis tout petit habitués comme ça mais malgré tout tu peux me croire si ne serait-ce qu’une mouche à le malheur de rentrer dans la maison, elle va prendre très cher (et l’appart aussi pour peu qu’elle soit réticente à se faire attraper!). Même en devenant vegan, je ne pense pas que j’empêcherais mes chats de manger de la viande ou du poisson, même si leur santé ne rentrait pas en ligne de compte. Ce sont des animaux et pour moi ce serais comme d’empêcher un lion de chasser l’antilope! Alors oui je sais c’est chargé comme comparaison mais je pense que tu verras où je veux en venir ;)
    Bref, merci pour cette vidéo Coline!
    Bises, Melodie
    http://www.happymelodie.com

  4. Excellent réflexion 😀! Je ne suis pas vegan mais végétarienne depuis peu et je vie avec mon chat depuis bientôt 9 ans. Un chat de gouttiere d’une portée de la chatte d’une amie. Je m’étais faite la réflexion que mon chat n’était pas écolo du tout dans un paragraphe d’un article de mon blog.
    Il mange de la viande et du poisson, pas bio, dans des emballages non-recyclables…J’ai essayé de le faire manger des produits plus sains : en vain, même progressivement, en les mélangeant avec son ancienne nourriture.
    Je pense aussi qu’un chat est un carnivore et je ne prendrais pas le risque de le priver des aliments carnés.
    J’ai dernièrement été très énervée par les voisins de mes parents qui habitent dans un lotissement. Ils sont partis en vacances presque 1 mois et on laissé leur chat dehors (les voisins s’en occuperont ! Mais sans leur dire !) alors qu’il a fait très froid (des nuits à -10°). Il venait chez mes parents la journée (ils ont déjà l’habitude de le nourrire) mais mon père étant allergique, difficile de la garder la nuit.
    Mon chat est un chat d’appartement et quand je pars en vacances, je fais appelle à un cat sitter pour qu’il passe le nourrire et que mon chat ne soit pas tout seul. C’est un budget mais un animal c’est une responsabilité !
    Je pense aussi qu’il est important de stériliser ses chats surtout quand ils sortent car le nombre de gens qui se retrouvent avec des portées dont ils ne savent pas quoi en faire à par les tuer ou les amener dans des SPA déjà débordées !

    Enfin voilà, merci pour ta vidéo 😀.
    Aurélie

  5. Merci pour cette vidéo, que j’ai trouvé très intéressante ! Personnellement je pense que ce serait contre nature de vouloir imposer le veganisme à nos chiens ou nos chats. Peut-être même qu’ils en seraient malheureux. Bref, ne soyons pas extrémistes à ce point… Très belle journée à tous ! ^^

  6. Bonjour Coline,
    Je suis très sensible à cette vidéo car m’intéressant au veganisme et ayant deux chats, je me posais justement la question des animaux de compagnie.
    Par contre, je rejoins les deux commentaires précédemment postés. Je n’imposerais jamais une alimentation vegan à mes animaux, même sans effet néfaste pour leur santé car ce serait pour moi contre nature. Ils chassent de manière naturelle (moi aussi je connais la mouche dans l’appart… ^^) et c’est pour moi un signe que leur alimentation doit être carnivore. Je vois ça comme une image à ton propos : le veganisme ne vise pas la perfection en tout point, ceci l’illustre parfaitement. :)

    Ps : 300€ pour les vaccins !!! Brrrrr… nous ici c’est 60€50. Fais jouer la concurrence ;)

    1. Bonjour Coline, en tant que vétérinaire vegetarienne, je pense qu il est néfaste pour les chats de manger végétalien. Si on regarde leur anatomie , contrairement à l’homme, ils ont un intestin très court et de gros reins permettant justement de digérer les protéines animales et de éliminer les résidus de manière optimale . De plus, des etudes montrent qu’ une alimentation riche en céréales abîme les reins des chats sur le moyen ou long terme. Pour ce qui est des chiens, ils ont une base carnivore avec plus de tolérance sur le végétal mais pour autant, une alimentation complètement vegetalienne toute sa vie serait à mon avis contre nature ( le chien est cousin du loup meme si un chihuhaha en est bien éloigné !) et justement le veganisme prone le respect de la nature il me semble… il est toujours possible de faire attention à la provenance de la nourriture et de faire au mieux. Mais je suis d accord, la plupart des croquettes sur le marché sont remplies de cochonneries et cela va au delà de la question vegan… . Merci pour tes vidéos et pour les vaccins , 65 à 75 euros par an et par animal c’est bien suffisant 😉

  7. Hello! Vidéo très sympa, c’est intéressant d’avoir ton point de vue! Si je peux me permettre, pour moi ce n’est pas parce qu’un animal est échangé contre de l’argent que l’on peut automatiquement parler de commerce etc. Je m’explique : Ma chienne a eu des bébés golden que l’on souhaitait donner car absolument contre la vente d’animaux. C’est finalement le vétérinaire qui nous a dit de demander de l’argent en contrepartie car cela prouve de la capacité (et volonté) à s’occuper de l’animal par la suite pour tous ces soins qui coûtent cher. Du coup nous les avons donné pour les gens que l’on connaissait bien, et les autres ont payé une centaine d’euros, pas de bénéfices ça a permis de rembourser les frais occasionnés (croquettes, matelas à changer etc.)! Et effectivement certaines personnes n’ont plus voulu en prendre à cause de ça, ça a permis de faire une sélection et d’être sûrs que l’on s’occupe bien d’eux!
    Des bisous!!

  8. Bonjour,

    je ne suis « que » végétarienne », et j’ai 3 chats (tous trouvés!). Je me souviens avoir eu il y a quelques années une conversation un peu agitée avec un un végan à propos de leur alimentation: mon argument consistait à dire que le respect de l’animal implique le respect de sa nature (le libre arbitre/pas le libre arbitre, tout ça…), et le sien globalement à affirmer que « certain survivent très bien » [à ce régime].
    Je dois reconnaitre avoir été peu convaincue…
    Plus sérieusement, peut-être faut-il juste éviter de tomber dans un excès qui revient au final à faire ce que l’on cherche à combattre

    1. tellement vrai et très bien dit ! Là on va à l’extrême … Les vegan veulent le bien être des animaux mais veulent leur imposer leur point de vue et leur mode de vie donc ils les considèrent comme des choses … ?? Incompréhension totale pour moi …

  9. Très intéressante cette petite vidéo. Je voudrais réagir sur 3 points :
    1) très contente que tu abordes le sujet des éleveurs malhonnêtes. Oui, ça existe. Oui, certains n’hésitent pas à donner des trucs pour déclencher les chaleurs et avoir ainsi 2 portées par an. Et d’autres qui ont des chiens LOF, mettent dans la portée, 2 ou 3 petits chiens qui viennent d’Europe de l’est. On peut donc acheter un chien + de 1 000 euros, croyant qu’il est LOF, alors qu’il a des tares et qu’on va dépenser une fortune chez le véto. Quand je dis ça, les gens tombent des nues et pourtant ce sont des pratiques courantes.
    2) A propos des frais de vétérinaire, j’ai pris une mutuelle quand mon chien avait 3 mois. Pour 23 euros par mois, je suis remboursée de l’intégralité des soins et 80 % des médicaments. Vu que mon chien adore aller dans les rosiers chasser les bestioles, tous les ans il a des soins pour l’œil, Avec quelques problèmes digestifs, la mutuelle est amortie. Il faut la prendre avant les 7 ans du chien
    3) Je ne suis pas végane mais je trouve que tes arguments ont du sens. Par contre, mon chien préfère certainement sa balade quotidienne d’une heure à une heure passée en cuisine pour lui préparer des petits légumes.

  10. Salut Coline,

    Je ne suis pas concernée par cette vidéo (pas d’animaux mais une grande hypersensible à la défense animale), j’avais une toute autre question totalement hors-sujet :
    – j’aime beaucoup l’effet irisé sur tes paupières, quel est ton make up lors de cette vidéo ?

    Pardon pour le HS, mais quand c’est beau, je ne résiste pas ! ;)

    Bisous

  11. Merci pour cette vidéo! Effectivement je rejoins les autres commentaires,un chien ou un chat ne peuvent pas devenir veganes, ce sont des carnivores par nature. On peut pas vraiment nourrir un chat avec de la salades et des carottes!

    Perso je n’ai jamais acheté d’animal de compagnie, je me suis toujours dit qu’un chat/chien venant d’un refuge ou trouvé dans la rue fait pipi et caca pareil qu’un animal avec un pédigrée.

    Par contre je me pose la question des chiens : chiens guides d’aveugles, d’aide aux personnes en fauteuil roulant, des chiens renifleurs de drogues, d’explosifs, des chiens d’avalanche..etc. Ces animaux apportent une aide parfois indispensable, à leur maitre. Du coup ça devient compliqué non?

  12. J’attendais cette vidéos :)
    Lorsque je regarde mon chien, c’est une cascade de sentiment, d’amour, d’amitié et de jeu foufou et complètement débile. On s’éclate à la maison avec notre chienne et je pense être une bonne chose pour elle.
    La question des animaux de compagnie est vraiment compliqué car j’adore les animaux et j’aurai plutot tendance à m’entourer d’animaux que les éviter par amour.
    Mais ta phrase « ne pas considérer l’animal comme marchandise ou comme revenue »…. bah voilà quoi, c’est mal et ça foue la gerbe.

    Par contre, obliger les français à ne plus faire n’importe quoi en vente d’animaux de compagnie est une bonne chose. depuis 2016, pour vendre un chat ou un chien il faut avoir un numero de SIRET (être inscit à la chambre de l’agriculture) Je trouve que cela permet d’éviter les dérive, les trafics et éviter tout ces particulier vendeur de chien qui s’en foutent plein les poches au black…. L’état permet de limiter les dérives et controler un peu ce bordel. (enfin, ceci est un autre débat) ^^

    bise

  13. Coucou Coline,

    Bon alors je fais d’abord une aparthé car je viens de m’apercevoir d’une chose : je suis semi-vegan, depuis ma plus tendre enfance ! :D
    Quasiment jamais consommé de viande rouge (ou si peu, et puis pour une qualité 100% France bien traitée et avec de petits revenus, ça coûte un bras…), une alimentation tout en légumineux et oléagineux, et – je m’excuse d’avance pour les vegan « pur jus »- j’ai toujours concilié mon activisme « bien-être animal » avec une consommation « ecoresponsable » (jamais de thon rouge dans les restos japonais ni de viande au resto parce que pas Française, mes petits oeufs du marché catégorie 0 « non fécondés, je précise », jambon supérieur acheté chez le charcutier-traiteur, rien en grande surface, et steack et lait végétal en commencement). Mon chéri apprécie aussi (lui qui aime les barbeucs, il fait attention à sa ligne avec moi ;) ).

    Mis à part ça, ta vidéo m’a plu et intéressée : concernant les animaleries, j’ai depuis toujours – grâce à mes parents tout aussi sensibles – refusé d’entrer dans ce genre de magasin par opposition « personnelle ». C’est du profit mal géré et du commerce « gratuit » animalier. Je privilégie forcément les petits éleveurs qui prennent grand soin du peu d’animaux qu’ils possèdent et qui sont experts dans la race qu’ils élèvent. J’ai eu d’ailleurs une chatte que mes parents chez un voisin venant d’avoir une portée de chatons, ou plutôt c’est notre minette qui s’est dirigée vers mes parents, instinctivement. C’est pas beau, ça ?

    Et je milite d’autant plus pour les refuges, tu as totalement raison de le rappeler, car ce sont des animaux que des gens ont acheté dans ce même genre d’animaleries et qui (faute de cerveau), s’en débarrassent lâchement (parce que ça prend trop de place, parce que les enfants sont allergiques, parce qu’il y a un bébé, parce qu’il y a les vacances qui arrivent… : ce sont toutes les explications que j’ai pu entendre personnellement). Et ça me met très en colère.
    D’ailleurs, même les particuliers qui « vendent » ou « donnent » des chiots ou chatons, je me méfie toujours.

    Je préfère nettement quand c’est la SPA qui fait payer une centaine d’euros pour les vaccins mis à jour et la stérilisation de l’animal, c’est pour son bien et éviter les proliférations de naissances de petits.
    Enfin, je préfèrerais m’occuper d’un chat ou chien ayant eu une vie et parfois dans de pas très bonnes conditions, que de payer des sommes faramineuses à un chiot/chaton pour une série de vaccins ou de traitements chez le véto pendant au moins 15 ans…

    C’est aussi ça pour moi le bien-être animal. Se soucier de sa condition physique et morale (je ne sais pas trop comment le dire, mais je pense que tu auras compris).

    Bises !

  14. Hello ! Très sympa ta vidéo ! Je ne suis pas vegan mais effectivement, ça me gêne terriblement que les gens achètent des animaux. Il y a des chats abandonnés dans la rue, qui meurent tous les jours, qui sont recueillis par des SPA bondés, hors de question d’acheter une petite boule de poile quand on peut en sauver une !
    Pour la stérilisation et le mode d’alimentation, c’est un problème de consentement de l’être vivant et pas un problème de veganisme je pense. J’ai un chat stérilisé et plus j’y pense plus je me dis que c’est mal mais en même temps, s’il met une chatte enceinte, comment faire avec une portée de 9 chats, qu’en fait on ?
    Je vis en appartement, j’aimerais beaucoup avoir un chat mais pareil, problème de consentement, de liberté de mouvement…
    Sujet très difficile… Au final, les animaux ne sont pas crées pour nous hommes, nous ne devrions avoir Aucun droit sur eux. Mais bon, les choses ne sont pas aussi simples…

    Mathilde’s Closet

  15. Bonjour Coline, et merci pour ta vidéo !

    Concernant l’idée de ne pas imposer le véganisme à tes animaux et de préférer les associations et refuges aux animaleries je suis parfaitement d’accord avec toi.
    Concernant ton ombre à paupière, je suis tout à fait d’accord avec Claire, ça a un effet dingue ! C’est très joli et très bien mis en valeur !

    Une question me trotte dans la tête concernant les animaux domestiques depuis longtemps… Le fait que l’Homme ait « créé » les animaux domestiques -les chats et les chiens tels qu’on les trouve aujourd’hui n’existaient pas dans la nature à l’état sauvage-, qu’il les ait adoptés et les considère comme étant les « siens » me parait étrange. Au final, l’Homme possède des animaux domestiques pour son bien-être personnel (parce qu’ils sont mignons, attachants et qu’ils lui épargnent un peu de solitude).

    Tu m’apportes un complément d’information en disant que pour ta part, tu « adoptes » tes animaux et que tu les considère comme des membres à part entière de ta famille, et je le comprends tout à fait. Cependant, l’argument de dire qu’on « adopte » les animaux et que sans cela, ils subiraient de mauvais traitements ou seraient cantonnés dans des refuges ressemble pour moi à l’argument des personnes qui disent « je mange cette escalope parce qu’elle était déjà dans le rayon du supermarché, si je ne l’avais pas achetée, elle aurait peut-être été jetée » ou alors « si je n’avais pas pris l’avion, il aurait quand même décollé donc je n’ai pas rejeté X tonnes de CO2 dans l’air pour rien, c’est pas ma faute ».
    Si les animaux étaient tous relâchés dans la nature, la loi de… bah de la nature ferait son oeuvre, et les chats et chiens retrouveraient leur état sauvage… ou bien mourraient tout seuls dans la forêt, mais si c’est le cas, c’est qu’on a trop affaiblit leurs races et qu’ils n’ont pas vocation à exister, puisqu’ils sont un produit créé par nous, pour nous !! [parenthèse de paix et d’amour : je tiens à dire que je ne veux pas du tout te critiquer (j’adore les petits chats/chiens) mais ouvrir le débat :)]

    Pour moi, au final, avoir une poule dans son jardin, et manger ses œufs ne me choque pas d’avantage que d’avoir un petit chat tout mignon. Au moins, les œufs de la poule servent à se nourrir (et l’homme est omnivore par nature, tout comme les chiens et les chats sont carnivores par nature) tandis que le chat n’a pas d’utilité autre que de contenter son maître le soir lorsqu’il ronronne sur canapé et se laisse caresser.

    Bref, je précise que je ne suis pas végane, mais adepte de la consommation éco-responsable de toutes les ressources : quasi pas de viande, produits bio et locaux, achats rationalisés et de produits de seconde main (vêtements, mobilier, électroménager…), mobilité responsable (le moins de voiture et d’avion possible, covoiturage, transports collectifs, vélo), blablabla tu as compris l’idée je crois. Et puis je n’ai pas d’animaux, mais je ne condamne pas du tout le fait d’en avoir (chat comme poule). Ta vidéo m’a inspirée, j’espère que mon commentaire ne t’aura pas trop ennuyée !

    Bonne soirée Coline, et merci pour cette vidéo !

    1. me semble que le problème avec les poule est que retirer un oeuf cause du stress et les oblige à pondre encore plus ( Coline, n’hésite pas à corriger si je me plante ^^ )

  16. Hey Coline! Quel bonheur de te voir et de t entendre! Il existe un guide du chien vegetalien parce qu’il me semble que pour les chats, c est bien plus compliqué. J’ai connu dans ma petite vie tout plein de ovines qui ont eu et on des chiens vegetalien. Ça demande des connaissances,il n est pas question de se planter ! Et merci merci, tu rayonnes, un grand petit moment à chaque vidéo que je m accordé en ta compagnie,merci.

  17. Je me permets une certaine surprise quant au filtrage des commentaires…
    C’est plutôt serré-serré, hein?
    Je suis perplexe face au filtrage du mien…

  18. A lire, l’alimentation naturelle de nos carnivores préférés:
    Les méfaits des légumes :
    http://www.tribu-carnivore.com/barfnew/index.php/articles/alimentation-naturelle/72-l-alimentation-vegetarienne-pour-votre-animal-une-grave-erreur
    Les bienfaits de la viande crue :
    http://www.tribu-carnivore.com/barfnew/index.php/articles/alimentation-naturelle/68-pourquoi-une-alimentation-a-base-de-viande-crue

    J’ai des furets nourris carné afin de reproduire leur régime alimentaire (ce sont des carnivores strictes), ma véto (qui a aussi des furets mais nourris aux croquettes) m’a elle même fait la remarque de la beauté de leur pelage.
    L’éleveuse chez qui je les ai acheté nourrit ses deux matous de race de la même manière : un pelage dense, pas de perte de poils. Leur corps est harmonieusement musclé (du coup pas de problème de surpoids).
    Le corps est le premier reflet de l’équilibre de notre alimentation et quand je vois les résultats de l’alimentation naturelle, je ne peux que la plébisciter!

  19. Je ne comprends pas, la différence entre le végétalisme et le veganisme est tout de même (en priorité) que le veganisme est un mode de vie qui ne se cantonne pas uniquement au régime alimentaire. Ne pas considérer les animaux comme une propriété ou une marchandise c’est d’abord reconnaître l’excès de zèle que fait l’Homme de par sa position dominante. Du coup pas de veganisme sans antispecisme. Mais alors quel rapport avec l’alimentation de son animal de compagnie ? Lui imposer un régime vegan c’est l’impliquer dans une affaire humaine, une conscience humaine et donc être tout ce qu’il y a de plus spéciste non ?

  20. Je suis d’accord pour les chiens, quand on connait la composition des croquettes standard avec peu de protéines, de piètre qualité, avec beaucoup d’additifs chimiques…ce n’est pas pour rien que les animaux de compagnie ont de plus en plus de cancers. Je pense que des croquettes véganes seront forcément de meilleure qualité avec plus de protéines et moins de cochonneries. Merci à toi pour tes vidéos :))

  21. Bonjour, j’interviens juste par rapport à ton interrogation concernant la suppression des produits carnés pour les chats, à savoir, est-ce possible, j’ai eu la réponse il y a quelques mois pour avoir posé la question à la vétérinaire de mes animaux qui elle-même est végétarienne et elle m’a très clairement répondu qu’un chat auquel on supprimerait les aliments carnés meurent très rapidement, voilà elle a été très précise sur ce point en me disant qu’il ne faut pas le faire. Et sinon j’apprends beaucoup de choses sur le véganisme en regardant tes vidéos ou lisant tes postes. Merci de partager tes recherches et connaissances.

    1. oups, je voulais dire : elle m’a très clairement répondu qu’un chat auquel on supprime les aliments carnés meure très rapidement.

  22. Je rejoins les autres commentaires. Jamais au grand jamais je « n’imposerai » mon véganisme aux chats (et chiens si jamais je suis amenée à faire un bout de chemin avec l’un d’eux). Ce serait juste contre nature. Un côté un peu criminel aussi si le changement est fait du jour au lendemain sur des êtres adultes ( là où j’ai du mal à me positionner, c’est avec les bébés. Je me dit, que c’est peut-être un peu moins trash si l’animal a toujours eu une bouffe végétalienne).
    Je pense que la première chose à faire, que l’on soit vegan ou non, c’est surtout la qualité de la nourriture qu’on leur offre. Chez nous on a toujours refusé les croquettes de supermarchés, bourrées de sel, qui finissent par foutre en l’air leurs reins et compagnie. Donc pendant longtemps on leur a acheté la nourriture vendues chez les vétos, plus chère, et de meilleure qualité il faut l’avouer. Mais après réflexion on s’est dit que ça restait quand même des crasses, avec des ingrédients pas spécialement si adapté que ça. Du coup, on s’est tourné vers des productions plus en adéquation avec les besoins de l’animal. Et la transition n’a pas été si évidente pour eux. De fait,on leur enlevait les croquettes avec machins appêtants qui les rendait fous pour se retrouver avec des trucs nature sans toute cette chimie. Mais, au final, ils l’ont tous accepté (et ils sont 9 les bougres!) et ils se portent en meilleure santé (plus beau poil, l’une qui avait des problèmes de diarrhée n’en a carrément plus eu!) bref, arrêtez la mauvaise bouffe. Certes ça revient plus cher, mais on économise en frais véto!
    Et pour les nouveaux (ou anciens) végan, qui culpabiliseraient de donner du carné à leurs compagnons, sans vouloir faire l’apologie de cette industrie de la mort, dans ces croquettes ce ne sont que les déchets des déchets. Donc tant que les humains consommeront des produits d’origines animales, il restera les déchets de ses déchets. Ce n’est pas vous, quand vous achetez ces croquettes qui supportez ce massacre!
    Voilà, et pour les végans qui aimeraient d’un compagnon non humain mais qui ne supportent pas l’idée de la viande, aller donc adopter de charmantS cochonS d’inde, qui sont de parfait phytophage par nature!

    Tchus!

  23. Bonjour Coline, très intéressante vidéo !
    Pour ce qui est de l’achat d’un animal je ne suis pas tout à fait d’accord sur ce point. Je vis en Nouvelle-Calédonie depuis un peu plus d’un an et suis famille d’accueil pour les chats qui sont retrouvés dans la rue et en attente de trouver une famille. Les asso d’animaux sont submergés par les animaux abandonnés (chien et chat) souvent du fait que les animaux ont été donnés ou offerts et qu’une fois qu’ils grandissent, bah cela coûte cher, c’est une contrainte, il faut s’en occuper et comme il n’a rien coûté à la base et bien on l’abandonne en bas de la résidence, ou dans une rue…. Alors donné un chiot ou un chaton contre bon soin je comprend que cela peut paraître plus « humain » car effectivement quand on aime les animaux on ne les considère pas comme une marchandise. Mais en même temps cela n’implique pas accès certaines familles qui y réfléchiraient peut être un peu plus avant de prendre un animal de compagnie si cela n’était pas gratuit dès le départ. Bien sûr si tout le monde pouvait se tourner vers les refuges et différentes associations qui accueillent les animaux dans le besoin ce serait le top ! Enfin bref vaste débat….

  24. Ah ! merci de partager ton questionnement et tes doutes !
    Perso, habitant à la Réunion pendant trois ans, j’y suis arrivée avec mon homme, et repartie (toujours avec mon homme hein ;-) ) avec deux chiens et un chat… Là bas les animaux errants sont légion et la cruauté à laquelle ils sont confrontés m’a littéralement traumatisée !
    Bref, un premier chien, trouvé dénutri et agonisant contre mon portail, soigné puis adopté. Un second écrasé (volontairement…) sous mes yeux, récupéré in extremis et sauvé par un super véto. Bref, nous nous retrouvions avec deux chiens + un super matou ramassé sur une route isolée…

    Question pour le moins choquante de la part de certains proches à l’annonce de notre déménagement pour la métropole : « vous comptez les emmener ? » Heu… non non on va les laisser sous un pont avant de prendre l’avion … mais WTF !!!!!
    Bon certes le vol St Denis/Paris puis Paris Toulouse a eu des airs d’épopée sauvage (d’ailleurs, la condition animale dans les avions, parlons-en !), mais c’est sans regret aucun. Il ne nous serait pas venus à l’esprit de nous séparer d’eux. Idem, quand on a cherché un logement : plus question de viser un appart –> condamnés à habiter en maison avec jardin (attention budget…) Mais bon, on s’est débrouillé. Là encore, pas question de leur infliger une captivité insupportable pour des animaux errants habitués à la liberté.

    Et pour la nourriture…aie aie aie…pour moi, végane depuis quelques années, il va de soit que mes chiens sont les plus heureux du monde lorsqu’il trouvent une patte de biche dans la forêt (ouais je sais, ça sonne glauque, mais il arrive que les chasseurs du coin laisser trainer quelques « déchets »…..bref passons…)
    Et j’avoue n’avoir aucun scrupule à les voir rogner avec gourmandise les os qu’ils trouvent. Ça me fait tout simplement plaisir de les voir heureux. De même pour notre chat qui kiffait attraper les souris POUR LES MANGER. (à l’imparfait car il a disparu l’année dernière…il nous manque cruellement…)

    Là où ça coince, c’est quand je leur achète les croquettes en sachant très bien comment elles sont fabriquées…
    Et là, il n’est pas question de leur imposer mon véganisme, mais plutôt de leur proposer une nourriture saine, carnée (car je pense que c’est ce dont ils ont naturellement besoin) mais qui ne soit pas issue des déchets de l’exploitation animale.
    Bon, bah là, à part de les emmener chasser eux-mêmes leurs biches… je n’ai pas trouvé de solution…et puis mes moyens financiers sont pas bien gros… Alors si tu trouves un bon plan je suis preneuse !! :-)

    Encore merci pour ton approche du véganisme, je m’y retrouve et ça fait du bien ;-)
    Belle journée à toi !

  25. Très chouette vidéo !
    Je me posais des questions sur les animaux de compagnie et le véganisme il n’y a pas longtemps et je suis allée chercher des infos sur le sujet – ce qui en ressort c’est qu’il n’y a pas de dogme (ce qui est plutôt rassurant car le véganisme n’est pas une religion !)
    Un des points que tu n’as pas abordés dans ta vidéo c’est celui des « nouveaux animaux de compagnie », ces animaux qui ne sont pas faits pour vivre dans nos foyers avec des humains, contrairement aux chats et aux chiens qui ont été domestiqués depuis des siècles.
    Le deuxième point c’est celui de la stérilisation. J’ai lu à plusieurs reprises qu’il était important (voire indispensable) de stériliser ses animaux de compagnies pour essayer d’en finir avec ce cycle de domestication.
    Bref, cela soulève tout un tas de questions hyper intéressantes, qui donnent parfois le vertige, et je continue à regarder tes interventions sur le sujets avec beaucoup d’intérêt !

    1. PS : Quant à l’alimentation végétale des chats et des chiens, je pense qu’il faut chercher des sources scientifiques fiables sur ses méfaits potentiels et sur les alternatives saines aux croquettes, et pas juste sur son sentiment personnel comme je l’ai beaucoup lu dans les commentaires (« je ne veux pas imposer mon véganisme à mon chat »). Un chat s’habitue à ce qu’on lui donne à manger, si ça ne présente pas de risque sanitaire pour lui de manger végane (avec des compléments bien sûr), je ne vois pas où serait le problème…

  26. Aucune volonté de ma part d’être désagréable mais je suis très surprise de ce que tu dis à propos de l’adoption d’animaux dans cette vidéo (d’accord à 1000% cependant).
    Je m’explique: je me suis toujours dit que tu avais dû acheter tes animaux en élevage puisque les bébés chihuahua et les bébés bengal sont rarissimes en refuge (puisqu’à la mode). Du coup, je m’interroge: tu as eu cette prise de conscience après leur adoption (ce qui est mieux que jamais!) ou on fait tous fausse route et tu les as bien reccueilli ?
    Pour le reste, je te félicite, je trouve ça génial que tu arrives à garder du recul et de l’ouverture d’esprit sur ce sujet. Cela pousse vraiment à la discussion et à remettre en question ses propres habitudes/idées toutes faites.

    Pour ma part, j’avoue avoir un peu de peine pour ma minette en pensant qu’elle ne pourra pas avoir de chatons un jour. Mais c’est peut-être un transfert de mon point de vue de femme sur elle… C’est parfois difficile de devoir prendre des décisions pour des animaux qu’on aime traiter avec le même respect qu’un être humain. Dans ce cas, ce qui prime c’est leur bien être mais aussi la cause animale plus globale: trop d’animaux abandonnés, pas envie d’en rajouter.

    Continue, tu déchires ;)

    1. Je me suis fait la même réflexion. Si je me rappelle bien tu as acheté ton chat et ton chien car tu cherchais une race particulière. C’est vrai que ça serait intéressant que tu en parles. D’autant plus qu’il me semble que certaines avaient déjà fait la remarque à ce sujet avant que tu les achètes. Merci!

  27. Coucou Coline,
    Je ne suis pas végétarienne, en revanche je contrôle ma consommation de viande et je trouve le sujet néanmoins très intéréssant. Toute ta série est donc vraiment instructive et je t’en remercie.
    Ce sujet sur les animaux est particulièrement intéréssant pour moi, car je suis dans le domaine des chiens, et connaissant particulièrement bien le domaine de la nutrition animale, je me permet de commenter sur; car je pense que cela pourrait t’intéresser.
    Les chiens et les chats, comme tu le dis bien dans ta vidéo, sont des animaux carnivores. Le chien est ce qu’on qualifie de carnivore « opportuniste », c’est à dire un carnivore qui pourra dévier son régime carné vers un apport en glucide pour survivre. Le chat lui, est un carnivore stricte, et ne supporte pas autre chose que de la viande. On voit ceci dans leurs anatomies respectives. Les chats et les chiens disposent d’une machoire faites pour déchirer les chaires et broyer la viande (et non pas mâcher), et leurs estomacs sont très courts, fait pour digérer rapidement de la viande, des os et des abats. De plus, leurs salives sont dépourvus d’enzymes permettant la pré-digestion de produits végétaux.
    Aujourd’hui, les 3/4 des croquettes (même les vétérinaires, qui ont la même compo que les Friskies du supermarché) contiennent pourtant une grande majorité de produits végétaux et notamment des céréales qui apportent des glucides complexes difficiles à digérer (12h de digestion contre 5 à 6h pour de la viande, dans un estomac court fait pour digérer sur des durées courtes donc), le reste de viande étant effectivement des déchets d’abattoirs de très mauvaise qualité. Tout ceci est bien sûr néfaste pour leur santé à la longue.
    On remarque d’ailleurs aujourd’hui que les animaux nourris au BARF (Biologically Accurate Raw Food) ou au Raw (cru), soit des régimes à base de viandes crues (+ abats, os, oeufs, légumes mixés selon le régime) sont en bien meilleur santé général ! Attention cependant, ce sont des régimes complexes à mettre en place et il faut vraiment se renseigner avant de se lancer.
    Il existe aussi des croquettes de bonne qualité, ne contenant pas de céréales, et des morceaux de viande de qualité !
    Mais effectivement, une alimentation végétarienne n’est absolument pas appropriée à un animal carnivore comme le chien, et encore moins au chat !
    En esperant que cela t’aidera à y voir plus clair sur le sujet, n’hésites pas si tu as besoin d’en discuter je suis à ta disposition :)

  28. Salut Coline
    depuis les années que je te lis (et où je poste rarement des commentaires) je suis vraiment contente du chemin que tu as pris… (me souviens encore tes photos dans la cour intérieur et ta frange!). BREYF

    Nous sommes depuis peu à la campagne angevine avec notre fille et nos 5 chats (miaou vive les chats).
    On est venu là pour offrir un cadre de vie à Marlow et nos chats, pour avoir la nature devant nous sans avoir à la chercher.

    Pour en venir aux conditions de vie de nos animaux de compagnie (nous sommes végétariens à tendance végétalienne):
    Il y a maintenant plus de 3 mois (alors que nous étions depuis 2mois et demi dans la maison), on s’est dit allé on laisse sortir les chats (jusque là nous étions en appart avec balcon), ils vont trop kiffer.
    Les deux premiers jours ils revenaient rapidement.

    Et puis le 3eme jour, notre Hitchcock n’est pas revenu. Ni les jours suivant. Voila c’était le 10 novembre 2016. Il n’est toujours pas revenu et ca me tue. Il nous manque terriblement, et ne pas savoir est horrible. On ne peut ni faire le deuil ni garder espoir tu vois, entre deux….

    Nous mettons tout en oeuvre pour le retrouver (dont une page FB « Hitchcock où es-tu? » si tu veux faire tourner ou si des gens ici veulent faire tourner <3) …

    Et depuis ce jour je n'ose plus faire sortir les autres chats. Je ne sais pas comment me positionner. J'ai tellement peur d'en perdre un autre!! Le jardin est trop grand pour etre cloturé assez haut, je me vois mal faire un cage à poule géante, ou alors faire des grandes "moustiquaires" pour les baies vitrées cet été pour qu'ils aient l'air frais sans risquer de disparaitre, et en meme temps on se dit merde c'est con on est venu là pour avoir une sorte de liberté, et on se retrouve à les laisser dans la (très grande) maison… je ne sais pas quoi faire….
    si tu as un avis la dessus…..

    sinon concernant la nourriture, nous leur donnons des croquettes carnées car ils ne sont pas fait pour être vg, de la marque portal 21 (sur zooplus), après toutes les recherches que nous avons fait on s'est arreté la dessus, la compo est plutôt bien (je n'ai plus les détails en tête), et tout le monde les digère bien (pourtant ils sont très différents).
    Ils sont tous castrés/stérilisés (pour éviter la reproduction, pour éviter certaines maladies, pour éviter les tumeurs etc etc… et on ne les vaccine pas (nous non plus).

    Voilà…

    bisous super coco!

  29. Salut Coline,

    Merci pour ces vidéos toujours intéressantes ! Je partage ma manière de faire, des fois que ça puisse t’aider dans ta démarche =)

    Moi je suis végétarienne, et j’ai tenu à adapter le régime de mes chiens. Je ne leur donne plus de viande sauf éventuellement un os récupéré au boucher ou chez les voisins. Je privilégie le poisson en récupérant les abats du poissonnier et une ou deux fois par semaine, un oeuf de nos poules. Du coup, la gamelle type c’est riz + carotte + oeuf/abats. Après je varie, s’il me reste lentilles/quinoa etc j’en rajoute un peu dans leurs gamelles (mieux vaut éviter les pâtes, qu’ils digèrent mal), et de manière générale je mets toutes les épluchures de légumes, croûte de fromage etc qui me reste sous la main.

    Je fais ça pour tous mes chiens, petits (caniche) et grands (bergers), depuis très longtemps et ça réussit très bien à leur santé. Je trouve que c’est même bien mieux que les croquettes (même bio) : ils digèrent bien mieux et sentent moins fort.

    Et en plus, les chiens adorent ! La dernière fois que j’ai voulu leur donner des croquettes parce que voyage et que ça sous la main, ils m’ont regardé avec une vraie indignation ^^

    Je te rejoins sur le fait qu’il ne faut pas chercher à être parfait, mais de cette manière j’arrive à coller au mieux à mes principes puisque je n’achète ni viande ni poisson, je me contente de récupérer des restes, et que les oeufs viennent de nos petites cocottes en liberté. Bien sûr, si tu es en ville tu n’as pas cette possibilité, mais un oeuf de poule plein air bio, je me dis que c’est déjà mieux que des croquettes …

    En revanche, pour mes chats, j’ai essayé d’autres nourritures (oeufs cuits, crus, abats de poisson ..) mais rien à faire, ils ne veulent que de leurs sachets. Donc pour le moment, je continue à en acheter pour eux … en attendant de trouver une super solution !

    J’espère que ça pourra t’apporter une ou deux pistes !

    Bises =)

  30. Hello Coline.

    Voici un lien qui peut t’éclairer un peu sur l’importance de nourrir les animaux carnivores avec de la viande et non pas des légumes : http://www.tribu-carnivore.com/barfnew/
    Je suis presque végétarienne et je n’ai pas d’animaux de compagnie carnivores mais personnellement je n’en prendrai pas sachant que je vais devoir acheter de la viande : (

    Par contre j’ai un cheval, heureusement c’est herbivore ; )

    Biz à toi ! Au fait tu as exploré un peu la méthode de France Guillain pour l’acné ?

  31. Salut Coline!!! Pour être tout a fait honnête je trouve que tout ca va un peu loin!!! lol Personnellement je ne suis ni végane, ni végétarienne, je mange de tout (de la viande aussi) lol, j’aime les animaux j’ai 2 chiens, 1 poisson rouge et 2 poules!! Je pense que l’on peut avoir ces propres aspirations pour soi mais de la a rendre les animaux végétariens je trouve que ca va loin!!!!! Les animaux domestiques comme tu le dit si bien a un moment font parti de nos vies et sont considérer comme des compagnons, mais reste des animaux a part entière aussi, et vouloir les rendre plus purs reste une utopie!!! En tout cas j’aime ton point de vue et tes articles, continue!!!

  32. nan mais un chat Vegan, végétalien, c’est impossible… C’est sûr que ça leur bousille la santé… Y a aussi moyen de donner des croquettes de bonne qualité (ex. les Orijen, fabriquées au Canada avec des poissons issus de l’état sauvage). Et puis de tte façon on ne peut pas veganiser la nature! :-) or leur nature c’est d’être carnivores… (va veganiser un tigre. Même miniature :-)

  33. Bonjour à tous et toutes, c’est mon premier commentaire sur tes vidéos qui concerne le véganisme. Je suis totalement contre le fait d’exploiter les animaux et autres mais là …. entendre dire qu’il faut donner une alimentation végane aux animaux de compagnie dépasse l’entendement ( pour moi ) !! Je ne comprend même pas que l’on puisse y penser , ce sont des animaux ils ont une nature qui est la leur et vouloir imposer son point de vue à ces animaux n’est pas justement ce que vous refusez de faire en tant que végan ? Mais vous voulez l’imposer à vos animaux de compagnie … !!!! C’est d’une telle absurdité que ça en devient ubuesque ( de mon point de vue en tout cas ) j’aime les animaux, tous et je préférerais bien sûr que la maltraitance et l’exploitation soient bannies mais de là à avoir des idées aussi extrêmes me conforte dans l’idée de ne pas adhérer à ce mouvement, dogme ( ?) plus je vois tes vidéos et moins je suis d’accord avec toi après comme tu le dis si bien personne n’est dans le jugement mais je pense juste que c’est du bon sens !
    Arretons de se prendre pour dieu de vouloir tout imposer ou changer à nos amis les bêtes et vivons simplement en harmonie et stop à cette volonté qu’ont les hommes de vouloir tout dénaturer les animaux mangent d’autres animaux c’est ainsi qu’est fait la nature n’allons pas à son encontre mais bon libre à toi et à vous les véganes de donner ce que bon vous semble à vos animaux de compagnie mais pour moi qui ais un chat, que j’ai retrouvé quelques jours après sa naissance dans un bois affamé mal en point à coté du corps de sa mère morte, je lui donne de l’amour et la nourriture qu’il aime, la viande le jambon et le thon ! (il adore je ne vais pas l’en priver !!).
    Aimons nous et respectons nous tous pour ce que nous sommes

    Bonne journée a tous et toutes ! Et merci de partager ces idées pour pouvoir débattre !

  34. Hello,

    Je te laisse ce commentaire juste pour rebondir sur ce que tu dis au sujet de payer un animal. Comme toi, ça me posait problème de payer pour un animal et je trouvais ça complètement aberrant. Puis après une petite discussion avec une amie, j’ai un peu changé de point de vue : elle, elle adopté trois chats dans sa vie. A chaque fois à la SPA. Justement, pour sauver un animal qui a des chances de se faire tuer faute de place. Et en fait, la SPA fait payer ses animaux. Quand j’ai crié au scandale elle m’a expliqué que dans le prix, il y avait le vaccin et le tatouage automatique, mais que surtout, la SPA s’efforçait de faire payer leurs animaux pour bien s’assurer que les gens qui les prennent ne le font pas sur un coup de tête et ne l’abandonneront pas sur l’autoroute trois jours plus tard. Le fait de payer donnant toujours plus de valeur aux « choses » que celles qui sont entrées dans nos vies sans effort.

    A méditer, non ?
    :)

  35. Hello Coline,
    Merci pour le retour de la double publication!
    Pour ce qui est de l’alimentation végane pour les animaux, je suis d’accord avec ton point de vue mais ne peut rien affirmer, en revanche un ami qui à le même chien que toi a nourri son chien avec de l’alimentation végane et à terme il a eu des problèmes de santé, le vétérinaire était contre formellement (et il a donc de nouveau du le nourrir carné).. xx