8 marques de sacs véganes

Je reviens aujourd’hui pour vous parler de sacs véganes !

(ouaaaaaais ! yooooupiiii !🎉)

En matière de sacs le terme « végane » (ou « vegan ») est aussi important que pour le reste puisque si l’on recherche un sac 100% cruelty free il fut s’assurer qu’aucun matériaux d’origine animale n’a été utilisé. Je vous en parlais dans cette vidéo,  les colles utilisés pour assembler les matériaux peuvent être fabriquées à partir de produits animaux, poisson, lait et j’en passe.

Mais évidemment, enfin tout du moins c’est mon avis sur la question, mieux vaut un sac en simili-cuir avec de la colle non-végane, qu’un sac en peau d’animal (et sûrement de la colle non-végane aussi). Quand on ne peut pas taper dans la perfection, on fait de son mieux. Et ça c’est déjà super !

Aujourd’hui j’ai donc 8 marques à vous présenter ! Pour la plupart ce sont des marques plutôt tournées vers le haut de gamme mais j’ai quand même réussi à vous dégoter quelques marques assez abordables. Je ne vais pas me lancer dans une grande analyse de la question mais je pense que les marques de maroquinerie véganes prennent le parti de proposer principalement du haut de gamme pour pallier au premier sentiment que l’on peut avoir face à une autre matière que le cuir… On a tellement été habitué à porter du cuir, on nous a tellement vendu ça comme « the » matière de qualitey, de longue durey, belle et merveilleuse et qui va magnifiquement vieillir dans le temps si bien que pourrez léguer vos sacs à vos enfants qui eux-même les lègueront à leurs enfants et ainsi de suite jusqu’en l’an 3000… qu’il me semble tout à fait normal d’avoir, de prime abord, quelques suspicions quant aux sacs véganes.

Pour ce qui est de l’écologie(car je sais que la question revient souvent ^^), d’après mes recherches les matériaux synthétiques sont (très) loin d’être plus polluants que le cuir. Il s’avèrerait même que d’un point de vue impact sur l’environnement, ils soient vachement plus sympa avec notre jolie planète. Pour en apprendre un peu plus je vous conseille définitivement de jeter un oeil à cette page sur le site de Stella McCartney !

matta-dn-nat-sacs-veganFourre-tout / Shareen / Sac à bandoulière

Matt&Nat est sûrement l’une des marques véganes les plus populaires ! Ils sont reconnus pour leurs sacs de très belle facture et de jolie qualité. Ils ont une démarche aussi éthique et écologique que possible en utilisant, par exemple, 100% de plastique recyclé pour fabriquer leurs doublures. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter cette page !danielle-nicole-sacs-vegan Danielle Nicole est ma découverte la plus récente et surtout un gros coup de coeur même si…je n’ai pas l’impression que la marque soit réellement végane… Pas de mention sur leur site mais aucun sac ne semble être en cuir ce qui ressemble, de mon point de vue, à une sorte d’engagement de la part de la créatrice.

La bonne nouvelle c’est que les sacs Danielle Nicole sont assez abordables. La mauvaise c’est que les frais de port de la boutique en ligne sont horriblement élevés (genre 60$…. Genre WHAT ?!)! Mais la bonne nouvelle bis c’est que quelques modèles sont disponibles sur le site anglais de QVC (et les frais de port sont très abordables !).

wilby-sacs-veganBlack V / Drayton / Red City Bag

Willby est une marque anglaise, certifiée PETA, la majorité de leurs sacs sont imaginés et fabriqués en Angleterre, ils utilisent dès que possible du coton ou du chanvre biologique et leurs modèles sont hyper jolis pour un tarif pas trop excessif !

alexandra-k-sacs-veganLucy Almond/ Laptop briefcaseSophie olive

Alexandra K est une marque polonaise (si je ne dis pas de bêtises) dont les modèles sont imaginés et fabriqués sur place. Ils utilisent principalement du Polyurethane exempt de PVC (le PVC est extrêmement toxique pour l’environnement et dangereux pour la santé) et sont, comme la plupart des marques véganes, dans une démarche aussi éthique et écologique que possible.

Gros plus, c’est une des seules marques que j’ai pu trouver qui propose des modèles en Piñatex, un cuir 100% végétal à base d’ananas !lulus-sacs-vegan

Navy Clutch / Grey Clutch / Range Roamer

Lulu’s est une marque très régulièrement cité dans le monde végane, pour ses chaussures mais aussi pour ses sacs. Comme pour Danielle Nicole, je ne considère pas qu’il s’agisse d’une réelle marque végane mais ils ont une catégorie estampillée sur leur site et on y trouve de plutôt jolis modèles, pour un prix très abordable ! Pour moi Lulu’s est une super option pour les petits budgets !stella-mccartney-vegan-sacs

Falabella Box / Sac à dos Falabella / Sac seau en denim

Ma queen en matière de sacs (et de chaussures…😍) Stella McCartney ! Alors là, oui, on vide son PEL et, limite pour certains modèles, on fait un emprunt à la banque mais pour moi ça reste THE marque de sacs véganes parfaite ! Merveilleuse démarche éthique et écologique, une patronne engagée et des modèles qui en plus d’être superbes, sont d’une qualité dingue ! Ça fait plus d’un an que je porte mes sacs SMC, je les ai tous achetés d’occasion et ils ne bougent-pas-d’un-poil !freddom-of-animals-sacs-vegan

Melia Lia / Nikki Reed / Saddle

Freedom of Animals ce sont des sacs fabriqués aux USA, clairement canons ! Ici aussi, très belle démarche de la marque, des matériaux et des modes de  fabrications les plus écolos possible. Ici aussi n’hésitez pas à consulter cette page pour en savoir un peu plus. Le petit plus ? Les noms des sacs sont ceux d’éléphants orphelins de la Fondation Sheldrick !angela-roi-vegan-sacs

Porte-feuille Olivia / Sac Morning / Pochette cosmétiques Elle 

Et enfin Angela Roi. Une fois de plus, super engagements, très beaux modèles pour un tarif un peu haut de gamme mais parfaitement justifié !

 


Voilà pour mes marques favorites !

Evidemment on peut aussi se tourner vers des marques non-véganes comme Mango, H&M et compagnie mais qui proposent des sacs en simili-cuir, se tourner vers les sacs en textile, que ce soit du coton, de la toile ou du velours ou encore utiliser des tote-bags en coton ou des Furoshiki ! Ces carrés de tissus japonais que l’on peut utiliser pour à peu près tout et n’importe quoi, y compris pour se faire un sac ! Personnellement j’en ai un de chez Link Collective depuis des années et c’est un super accessoire !  On cherchera juste, si on veut rester dans la veine de la véganie, une sangle qui n’est pas en cuir (comme celles-ci par exemple).

J’espère que cet article vous aura été utile ! Et n’hésitez surtout pas à compléter la liste dans les commentaires !

❤️

90 commentaires sur 8 marques de sacs véganes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Coucou Coline !
    Ton article est vraiment super :) Je suis justement à la recherche d’un nouveau sac à main et je voulais quelque chose de plus éthique, donc ça va m’être d’une grande aide ! :)
    Bisous à toi et surtout continue comme ça, tu es super !

  2. Hello Coline !
    Merci pour cet article, j’irai y rejeter un coup d’oeil quand j’aurai besoin d’un nouveau sac ;) J’aime beaucoup ceux qui sont brodés chez Lulus, et ceux d’Angela Roi. Je ne connaissais pas du tout. merci pour les découvertes !
    bonne journée ♥

  3. Bonjour Coline,
    Super article, je me permets de te communiquer une autre marque veganes en matière de sacs qui est top aussi, il s’agit de Mechaly.
    Bonne découverte 😉

  4. Hello!
    J’ai acheté l’an dernier un joli sac camel de chez MATT & NAT et j’en suis totalement amoureuse. C’est vrai que lorsqu’on pense aux sacs sans cuir, on pense plastique et mauvaise qualité. Et bien c’est faux, pour cette marque en tout cas, la qualité est plus qu’au RDV!
    Je vais farfouiller sur les autres marques que je ne connais pas…
    Bises et bonne journée à toi ;-)

  5. Coucou Coline,

    Tout d’abord, je te remercie de te soucier d’informer sur le « véganisme », parce que trop méconnu.
    Je rajouterai un détail : je suis omnivore. Et oui, j’assume fièrement et sans culpabilité. Pour ma santé et mon mode de vie en général.

    En revanche, ce mode de consommation/vie me dérange un peu car je vois que cela prend de l’ampleur, au risque de passer pour une « mode » (des gens font trop souvent cet amalgame végétarien/vegan au nom du respect animal, etc… et pour perdre du poids, si si je t’assure…)

    Depuis l’enfance, dans mon alimentation, mes parents, famille, 100 % NON VEG’ (végétarien/talien, vegan) m’ont toujours appris à consommer local, durable, avec modération.
    Je trouve que ce mode de vie est restrictif, que tout le monde n’a pas non plus les moyens (financier, géographique, de santé) d’adopter ce genre de consommation (vestimentaire, alimentaire).

    J’ai aussi toujours été extrêmement sensible au respect et au ben-être animal, sous toutes ses formes. Cela ne m’empêche pas de consommer quelque fois de la viande blanche, du poisson, du lait. Mais je précise que lors de mes achats, je choisis TOUJOURS local, artisanal, et de saison.
    Suis-je pour autant une criminelle ? Je ne crois pas.
    Je préfère consommer équitable et varié plutôt que d’acheter des fruits et légumes qui viennent de l’autre bout de la planète.

    Enfin, je souhaitais ajouter un point sur ton dernier post sur Instagram : juste après ton article sur le veganisme (qui prône donc le respect animal, etc…), on peut voir ton dernier achat qui est un jean délavé, de chez Zara. Aurais-tu la moindre idée de la façon dont sont conçus ces types de jeans, où ce sont des petites mains en Inde et autres pays extrêmement pauvres, qui font macérer le tissu à l’aide d’acides et de teintures extrêmement toxiques ? Je rajoute que ces « ouvriers » font ça à mains et pieds nus, sans masque, et sont payés au lance-pierre.
    Il existe quelques marques 100% françaises, de jeans, toile denim, vendues au quasi même prix que ces marques type LEVIS, CIMARRON, et j’en passe. Les autres boutiques plus conventionnelles ne sont pas non plus des exemples, mais le fait de voir cette photo juste après un article sur la protection animale, le respect et tout ce qui s’ensuit, m’a troublée, je t’avoue.

    Ce post m’a donc (un peu) chiffonnée. Je pensais que tu serais plus « interpellée » dans ce domaine.
    Sans rancune.

    Bises.

    1. Merci pour ton commentaire :) Alors, premièrement, personne (enfin tout du moins pas moi ;)) n’a dit que les omnis étaient des criminels. Je pense qu’il faut juste arrêter de se laisser culpabiliser ou de se culpabiliser soi-même en rejetant la faute sur l’autre. Je sais que certains végans sont un peu extrêmes et relous et cons, mais c’est comme partout, ce n’est pas propre aux véganes ^^ Personnellement (et crois-moi ça demande parfois beaucoup d’efforts) je fais toujours trèèèès attention à ne froisser personne, à ne pas moraliser ou à ne pas culpabiliser ceux qui me lisent ou les personnes avec qui je parle IRL. Et pour vivre avec un omni crois-moi j’ai dû apprendre sur le tas et j’ai essuyé quelques plâtres ;) Mais s’il ne suffisait que de ça pour que ça se passe bien…ça se saurait ahah ! Dans tous les cas je pense qu’il ne faut pas se sentir jugé sous prétexte qu’on est confronté à un mode de pensé/de vie différent du nôtre. En ce qui me concerne je prône avant tout la paix de l’esprit et le fait d’être en accord avec soi-même et ses principes. Si les tiens ce sont de consommer local, de saison etc. et que tu en es heureuse alors…c’est tout ce qui compte ^^
      Pour le reste, je crois qu’il faut aussi arrêter d’épingler les gens au moindre faux pas car, comme pour les véganes relous, c’est juste contre-productif. J’ai acheté un jean Zara oui…et…? Je ne sais pas si tu connais bien mon blog ou les sujets que j’aborde en règle générale mais ce n’est pas parce que je suis végane que les animaux sont la seule chose qui compte à mes yeux. C’est un jugement que je vois trop souvent, chez moi ou chez d’autres. Comme si être véganes nous restreignait à la « cause animale » alors que personne n’a jamais décrété ça.
      Alors oui, parfois je m’achète un jean chez Zara. Et parfois je mange des trucs pas bio. Et à midi j’ai mangé des pâtes dans un restaurant et peut-être qu’il y avait des oeufs dedans et qu’elles n’étaient pas véganes mais je n’ai pas posé la question.
      Bref, je t’invite à lire cet article que j’ai écrit il y a quelques temps : http://www.etpourquoipascoline.fr/2016/11/de-lindulgence/ Je pense qu’il t’éclairera et t’aidera peut-être à être moins chiffonnée ^^

      1. Bonjour Coline,
        Je viens de voir votre vidéo sur le lait, et je trouve que vous avez un discours bien culpabilisant tout de même par exemple quand vous dites que « ça devrait faire réfléchir les végétariens qui consomment encore des produits laitiers … »
        Si on se respecte tous les uns les autres et qu’on respecte le mode de vie de chacun, comme vous le laissez entendre par ailleurs, on n’a pas besoin d’en venir là. Vous dites être de Haute-Savoie, ça tombe bien moi aussi !
        Alors vous savez comme moi que ce que vous dites sur la production laitière n’est pas très juste, ou alors vous manquez d’information et ne côtoyez pas les vaches de si près.
        Cette région est justement productrice de produits laitiers, et ce que vous dites en matière de nombre des inséminations et de leur nombre, âge des génisses … me semble très discutable. Les infections mammaires peuvent arriver à des vaches non laitières également … L’enfermement en box n’est pas la réalité de toute la production laitière française, il n’y a pas que des fermes des 1000 vaches en France ! Pourquoi prendre un tel cheval de bataille qui décridibilise les producteurs de votre région, il n’y a pas que le ski et le décolletage en Haute-Savoie ! Il y a beaucoup de producteurs qui bossent comme des fous pour gagner peu, qui veillent sur leurs animaux, qui ne dorment pas la nuit quand elles mettent bas, qui sont désespérés quand ils perdent une bête … Ok vous ne consommez pas de laitages, d’autres en consomment et ils ne sont pas à abattre pour autant ! Je trouve ça vraiment dommage parce que vous êtes toute mimi par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas se laisser endormir trop vite par des idéologies ambiantes et extrêmes qui peuvent faire beaucoup de mal à soi-même déjà, et au dehors également.

        1. En quoi donner une simple information est culpabilisant ? Ce serait culpabilisant si j’avais dit « hé, vous les végétariens, vous ne mangez pas de viande parce que vous aimez les animaux ? Mais boire du lait ça revient à la même chose, c’est soutenir l’industrie meurtrière ! Faites-donc un effort, devenir végane n’est pas si compliqué ». Alors qu’en réalité je n’ai fait qu’informer et inviter les gens à se poser des questions. Je pense qu’il faut donc faire attention à bien faire la différence entre les réels discours culpabilisants et le fait de s’auto-culpabiliser car on est soudainement confronté à une information nouvelle, et qui nous dérange ^^
          Pour le reste, je pense aussi que chacun doit savoir faire la part des choses. Je ne peux évidemment pas traiter de toutes les formes d’exploitations laitières, comme je ne pourrais pas traiter de toutes les formes d’exploitations de laine ou d’oeufs lorsque j’en parlerai. Dans tous les cas, même un « petit producteur aimant » finira par envoyer ses animaux à l’abattoir. Élever des êtres vivants dans le but d’en tirer profit et de les amener, un jour ou l’autre, à la mort certaine, pour moi ce n’est pas recevable, ce n’est pas respectueux. De mon point de vue on ne tue pas ceux qu’on aime, point.
          Bref, il faut toujours faire attention à ne pas prendre les choses personnellement et c’est pour cette raison que j’essaie d’être la plus factuelle possible, sans laisser mon affect prendre le dessus. Mon but n’est pas de décrédibiliser les agriculteurs. Il est simplement d’informer d’une certaine réalité car je considère que les gens ont le droit de savoir que la production laitière n’est pas forcément une production toute belle, où les vaches « nous donnent leur lait avec plaisir ». Ensuite c’est à chacun de faire ses propres choix, en son âme et conscience. Et quels que soient ces choix, je ne les juge jamais :)

          1. Je suis désolée, mais vous faites erreur, et vous utilisez des arguments qui sont faux.
            -de faux arguments dans votre vidéo sur le lait
            -de faux arguments sur les sacs à main en plastique supposés selon vous être moins nocifs pour la planète …
            Vos arguments induisent en erreur les consommateurs, et sont manipulateurs.
            Vous risquez d’influencer de jeunes personnes qui vous suivent, sur le plan alimentaire cela peut avoir un impact vraiment délétère sur la santé. Sur le plan consumériste vous créez des impulsions d’achats pour des produits néfastes pour la planète, les hommes et femmes et peut-être même enfants du bout du monde qui les produisent !

          2. Dommage de réagir de la sorte alors que j’ai pris un long moment pour vous expliquer certaines choses et essayer d’ouvrir le débat… Dire « vous faites erreur » n’avance à rien. Avancez vos arguments, vos sources et vos recherches et nous pourrons débattre de façon constructive :) Si c’est uniquement pour me dire que je me trompe, que je fais quelque chose que vous jugez mauvais…quel intérêt ? Vous avez le droit de ne pas être d’accord, personne n’a remis ça en question. Mais encore une fois, je ne suis pas intéressée par les débats stériles ;)

      2. Bonjour Coline,
        Je comprends que la remarque de Zoé consistait à mettre en lumière le fait qu’il peut paraître paradoxal de prôner le bien-être animal tout en affichant des choix de fringues qui sont – de notoriété publique – fabriquées dans des conditions portant atteinte au bien-être humain.
        Et quand tu réponds « Je ne sais pas si tu connais bien mon blog ou les sujets que j’aborde en règle générale mais ce n’est pas parce que je suis végane que les animaux sont la seule chose qui compte à mes yeux » le paradoxe semble accru.
        Bien sûr chacun fait comme il peut, comme il veut. Je ne suis pas très engagée pour la planète, mais j’essaie de faire attention à mon mode de consommation, dans la limite de ce que je peux faire sans trop de contraintes, et ne pas acheter de jeans délavés fait partie des choses faciles à mettre en œuvre (comme acheter des produits de ménage bio). Lorsque tu montres un jean délavé, tu donnes envie à (x)milliers de personnes d’acheter le même. Donc oui, tu as acheté ce jean chez Zara et l’exemple qu’il donne dénote un peu avec les principes que tu partages ici comme te tenant à cœur (même si on est d’accord, je ne t’accuse pas de prosélytisme !)
        En raccourci, ça peut donner l’impression surprenante que ça te pose problème que la peau des vaches soit utilisée pour fabriquer un sac, mais que ça ne te dérange pas de porter un jean dont le délavage résulte du trempage par un être humain à main nue dans de l’acide (ou par du sablage sans masque)…
        (NB. Difficile à l’écrit de ne pas donner l’impression d’être une mère-la-morale, ce n’est pas du tout mon objectif, je tiens à le préciser !)

        1. Je te rassure, je comprends aussi la remarque de Zoé car elle est juste humaine et normale. Nous sommes tous comme ça, à immédiatement voir le défaut chez l’autre et à vouloir le mettre face à ses contradictions ^^
          Comme j’aime à le répéter, peu importe les avis ou les jugements extérieurs, le plus important est d’être en paix avec soi-même :) Encore une fois c’est tout ce que j’explique dans cet article : http://www.etpourquoipascoline.fr/2016/11/de-lindulgence/ , que je t’invite à lire et qui te permettra peut-être d’avoir un point de vue différent…ou pas ^^

  6. Coucou Coline et merci pour cet article très instructif !
    J ai une petite question, rien à voir avec les sacs à mains mais en rapport avec le veganisme !
    J ai lu pas mal d articles sur le miel et sur le fait qu il ne fallait pas en consommer, éthique des abeilles …. le veganisme et la consommation de miel ne vont pas bien ensemble d après ce que j ai compris ….
    Moi qui adore ça tant au niveau culinaire qu au niveau beauté je suis un peu perdue ….
    Où te situes tu par rapport à cela en devenant Vegan ? Et si tu as arrêté d en consommer par quoi le remplaces tu ?

    Merci :0)
    A bientôt

    1. C’est un sujet que j’aborderai dans ma nouvelle série (sur Youtube) sur le véganisme d’ici peu ! Mais du point de vue du véganisme exploitation animale = niet ;)

    1. Je ne sais pas du tout :/ Je pense que le mieux est de regarder directement sur le site des marques et de jeter un oeil aux éventuel revendeurs « physiques » :)

  7. Merci beaucoup Coline pour ces deux articles (celui-ci et celui sur les chaussures) présentant des marques véganes. Je ne sais pas encore comment m’organiser pour changer la totalité de ma grade-robe, mais je m’y attelle progressivement. Je n’ai pas à l’esprit de me débarrasser de mes affaires comme tu l’as fait courageusement, mais plutôt de les user avec le temps et de ne pas racheter d’objets fabriqués à partir de ou testés sur les animaux. Tout ce qui se tricote ce qu’il y a de plus dur pour moi à abandonner, sachant que j’ai de l’eczéma et que ma peau ne supporte pas que je me mette n’importe quelle matière sur le dos. L’acrylique par exemple, ça ne passe pas.
    Tu m’inspires beaucoup par ta démarche joyeuse et engagée.

  8. Hello Coline !
    J’adore ce genre d’article ! Et beaucoup de goût au passage 😉. Je ne sais pas si tu connais mais il y a aussi Maison Gaja, une marque de maroquinerie, française et végane ! Les prix sont abordables c’est vraiment sympa :)

  9. Bonjour Coline,
    Je ne connais pas de marque végan pour les sacs à main mais je voulais quand même commenter ton article car je le trouve vraiment super bien construit. Je ne suis pas végan, ni végétarienne (fan indigne) mais il faut dire que tu es l’une des seules personnes qui me donne des réponses claires et sans jugement sur ce mode de vie. Tes articles sont super complets et remplis de bonne humeur, et c’est ça qui me pousse à changer ma vision sur le monde qui nous entoure. Certes, je ne me mettrai pas demain au mode de vie vegan mais j’y réfléchis et je trouve ça fabuleux de découvrir l’univers dans lequel tu vis. Tout ce que tu dis est censé et toutes les personnes qui regardent tes vidéos ou lisent tes articles vont rechercher des petites infos sur internet concernant le veganisme, quelles marques sont cruelty free etc… Merci de nous apprendre autant de chose avec autant de gentillesse et de pep’s ! Merci pour tout, tu es une femme on ne peut plus talentueuse !

  10. Bonjour,

    Moi, dans tout cela, je me cultive. Voilà ce que j’en retire. Je me cultive par rapport à un mode de vie qui n’est pas tout à fait le mien, mais je suis heureuse d’en apprendre un plus. Ça m’aide tout simplement à mieux comprendre et à prendre ce qui m’intéresse, pour vivre, toujours un peu plus en accord avec moi-même. Parce que oui, à force d’entendre parler du véganisme, j’en venais à me poser des questions. Et je trouve que tes explications, sont courtes, mais que ça pousse l’autre à aller se renseigner, pour approfondir, si vraiment il le souhaite. Et pour dire, je pense, que mon prochain achat livre, sera l’un de Mr Thierry Souccar
    Pour ta sélection, je te rejoins : Stella Mccartney. Pour sa créativité. Pour son originalité. C’est fou comme j’aime beaucoup ce qu’elle fait.😋

  11. Hello tout le monde
    Je ne sais pas si c’est vegan ou pas, mais moi j’aime bien les sacs Kipling en toile : ultra pratique (15000 poches) et pas trop cher

  12. Piñatex??!! Ah ah je trouve-ça génial !!! Merci pour ce super article plus qu’a choisir mon prochain cadeau d’anniversaire ;) Super personnalité et contenus ! Continue tu me régales ! Bises

  13. Merci beaucoup Coline! Figure toi que je me suis mise hier en quête d’un sac végan !! Ton article va donc beaucoup m’aider das cette démarche. En plus, j’ai vu que tu nous avais indiqué des marques pour tous budget, on ne sera pas obligé de manger des papates à la fin du mois pour s’offrir un joli sac du coup, et ça c’est cool ! :)
    Je profites de on commentaire pour te dire que j’adore ton blog et ta chaine Youtube (c’est là que je suis le plus^^). Tu m’as donné envie de faire des efforts dans la dynamique « végan ». J’adhère à ce que tu dis et je veux faire tous les efforts qu’il faut, petit à petit :)
    Je me suis aussi lancée dans l’aventure blog, alors si tu veux jeter un œil au mien (et même si ce n’est que le début), j’en serai ravie :) http://asweetpeony.blogspot.fr/
    Des bisous!!

  14. Juste une petite info en plus concernant la marque LULU’S, les prix sont attractifs oui, mais il faut rajouter à ça des droits de douane (par exemple perso j’ai commandé sur leur site une paire de bottines vegan et un pull, j’en ai eu pour 38€ de frais de douanes pour un montant de 118€) ce qui fait un peu cher au final je trouve….

  15. Salut Coline,

    Je te suis depuis un moment déjà, mais je suis plus du genre « followeuse de l’ombre », je ne réagis pas souvent, voire jamais. Ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas bien évidemment !

    Mais plus tu nous parles de véganisme, plus j’ai envie de partager mon point de vue.

    Je suis végétarienne depuis mes 15 ans, j’en ai 26 aujourd’hui. Au début c’était parce que je n’admettais pas l’idée de manger des animaux. Puis j’ai mûri, je me suis informée, beaucoup. J’ai grandi à la campagne dans une région bovine, de plus j’ai des chevaux donc j’ai pas mal d’agriculteurs dans mon cercle de connaissances. J’ai énormément échangé avec eux. Aujourd’hui, je pense qu’il est plus important de manger mieux/responsable, et non pas de ne plus manger de la viande.

    Car il ne faut pas se mentir, nous sommes omnivores, ce n’est pas dans la nature de l’homme de ne pas manger de viande. J’ai moi-même des carences du fait que je ne mange pas de viande, je me suis longtemps voilé la face, mais quand les problèmes s’accentuent, on se rend à l’évidence. Non, les protéines végétales ne remplacent malheureusement pas les protéines animales. Sauf si on se bourre de compléments alimentaires mais à ce rythme là on va finir par bouffer que des pilules.

    C’est pour cela que ces dernières années j’ai réintroduis dans mon alimentation le poisson (en plus j’ai déménagé en bord de mer) et la viande très occasionnellement (2 fois par an environ et en très petite quantité car ça m’écœure …mais je ressens parfois le besoin d’en manger en fait. Et le poisson, 2 fois par mois environ). Je dois être donc flexitarienne c’est ça ? :)
    Par contre je fais énormément attention aux produits : le poisson, il vient de la pêche du jour du coin, pas du comptoir poisson d’Intermarché. La viande elle est labellisée rouge et locale (oui car je ne suis pas assez grosse consommatrice pour aller chercher un poulet entier chez le producteur).

    En fait je pense que le problème de fond n’est pas de manger des animaux, mais l’industrie qui a été créée autour de ça. Quand on ne devrait manger de la viande qu’1 fois par semaine, on en mange tous les jours au déjeuner et au diner. Sans parler de la qualité de cette viande…

    Tout ça pour revenir à mes petits agriculteurs, TOUS sont du même avis que moi : si on revenait à la production entièrement à la ferme, et à la vente sans intermédiaires, on aurait des produits de meilleures qualités, les animaux seraient respectés. Car ils les aiment leurs bêtes, ils sont capables de les différencier toutes, les veaux grandissent sous la mère et ils passent leur vie dans de vertes prairies au calme, la plupart des petits agriculteurs que je connais font le choix de les emmener eux même à l’abattoir pour assurer un transport dans les meilleures conditions. Malheureusement, toute cette viande de qualité part où ? Dans les bons restaurants de la capitale et au Bon Marché.

    Pour le reste de la population (nous les pouilleux), il y a les élevages intensifs. Justement, parlons-en. Ce qui me rend verte, c’est (ceux que tu n’aimes pas non plus je crois), les vegan moralisateurs, qui vont te lapider si tu oses dire que tu consommes de la viande. Mais qui ne sont même pas capables de faire la différence entre un petit producteur qui se saigne pour gagner la moitié de ce que ces vegan moralisateurs vont dépenser tous les mois dans leur magasin bio (pour des produits même pas 100% bio…) et entre les industries.
    Qui en a parlé de la loi qui est passé récemment autorisant les élevages industriels à avoir 2000 têtes ? Ça se passe en France, personne s’en inquiète. On a des assos qui montrent au grand jour ce qu’il se passe dans les abattoirs, mais ça, personne n’en parle. Moi je trouve que c’est pourtant plus alarmant.

    Si on privilégiait la qualité à la quantité. Je pense qu’on arriverait à retrouver un peu d’harmonie entre les êtres humains et les animaux. Vraiment.

    J’en viens au véganisme. Je ne consomme pas de lait de vache, je suis intolérante, et pour le coup c’est pas dans notre nature d’être humain. Par contre, depuis que je suis dans le Sud-Ouest, j’ai trouvé un producteur de lait de brebis qui revend à une marque locale (qui fait des yaourts). Je lui achète toutes les deux semaines 1 litre à la production pour faire mes propres yaourts. Et j’avoue acheter du fromage de brebis de temps en temps ici, au marché. Les œufs, je les prends à l’écurie où mon cheval est en pension, les poules gambadent dans les champs.

    Pourquoi dans ta série « Bienvenue en véganie » ne ferais-tu pas une parenthèse « pour les non vegans » une vidéo pour parler de toutes ces alternatives non-vegan, mais tellement mieux que le steack charal ? Parce qu’il ne faut pas être utopiste, on arrivera JAMAIS à rendre une population totalement vegan. Et ce n’est pas 10% de vegan dans un pays qui vont changer la donne quand les 90 autres bouffent du mac do (Poke nos amis les anglais). Mais je suis intimement persuadée qu’on peut faire prendre conscience aux gens qu’ils peuvent se nourrir mieux. Pour leur propre santé, et celle de la planète. Et si on peut en France, avoir 10% de vegan et 75 % de personnes qui consomment responsables, là on ne sera pas mal et ENFIN on tirera dans les pattes des patrons obèses de l’industrie de la viande. Et notre agriculture s’en portera pas plus mal.

    Concernant cet article sur le cuir vegan. Là par contre je reste une sceptique sur cet aspect. J’ai vu Earthlings, je sais à quel point cette industrie est cruelle également. Mais c’est aussi une question de surconsommation.
    J’aime le cuir, pour sa longévité, par ce que c’est beau et confortable. Parce que je ne suis pas dans l’accumulation de vêtements et accessoires, que quand j’ai trouvé LA paire de chaussure je sais que je vais la garder toute la vie. Et surtout parce que le cuir ça se répare toujours ! D’ailleurs la grande majorité de mes chaussures sont de la récup : maman, grande sœur, occasion, j’ai même récemment récupéré une vieille paire de doc marteens que mon mec mettait gamin !

    Les sacs c’est pareil, j’ai un sac vegan (free people), franchement même si l’illusion esthétique est parfaite, la qualité du cuir est loin d’être là. Il ne serait pas hyper pratique et j’aurais les moyens de m’en racheter un, je l’aurais déjà balancé aux ordures au bout de 6 mois.

    Ensuite je suis de ceux qui pense que le synthétique pollue tout autant, surtout maintenant que le tannage naturel (végétal) revient en force.

    La page « greenwashing » de Stella McCartney ne m’a pas convaincue. Quand je vois que la source des chiffres c’est l’association des industriels du plastique en Europe…bizarrement ça ne m’inspire pas confiance. Surtout qu’en deux clics sur le site de l’asso, on voit les entreprises des membres…Versalis (forage), Ineos (chimie), Covestro (Bayer) etc… que du propre (et des lobbies) ! Et quand je vois que de leur rapport ils arrivent à sortir que les matières plastiques sont responsables de seulement 4 % de la consommation des énergies fossiles non renouvelables, j’ai envie de rire (ou de pleurer en fait…). Le plastique étant un dérivé du pétrole…et quand on voit les guerres que la diminution de celui-ci provoque, je suis très dubitative quant à ce chiffre.

    Ensuite le recyclage : il ne faut pas oublier que le recyclage est une industrie qui consomme extrêmement d’eau également. D’eau potable bien évidemment…

    Je pense qu’une paire de chaussure en cuir gardée sur 2 générations, est moins polluante et moins catastrophique pour l’environnement que de devoir racheter toutes les deux saisons une paire de chaussures en synthétique parce qu’elles ont craqué et que le synthétique ça ne se répare pas facilement (du coup elles seront recyclées, et on consommera de l’énergie et de l’eau pour les recyclées).

    Il ne faut pas oublier que le plastique est le plus gros fléau pour nos océans, et que sans nos océans : couic la vie sur terre.

    Ce sera tout, désolée du pavé, et des éventuelles fautes. ^^’

    J’aime beaucoup ce que tu fais Coline, ton ouverture d’esprit, le fait que tu ne juges personne. C’est très instructif de te lire ou de regarder tes vidéos. Mais, ce serait chouette aussi d’ouvrir des portes pour les non vegan, et les carnivores.

    Bisettes et Merci !

    1. Waw ce commentaire force le respect ! On sent que c’est le fruit d’une réflexion mûre et il mérite que l’on y réponde.
      Perso, je suis végétarienne depuis un an et demi mais je partage cette interrogation : le mode de vie vegan est-il réellement plus écologique ? Car finalement, et comme tu le dis à juste titre Marine, l’alternative au cuir, etc. c’est le plastique et ses dérivés, et pour moi, ce n’est pas une solution mais bien le début d’un autre problème (le 7ème continent, une dépendance accrue au pétrôle -> alors même que pour sauver le climat, il faut laisser la moitié des énergies fossiles dans le sol etc.). Bref, je pense que le caractère écologique du veganisme est encore à prouver.

      De plus, quand je vois qu’autour de moi c’est hyper dur de sensibiliser au fait de manger moins de viande (et ce, malgré les vidéos de L214 que je partage etc. et qui frappent les esprits), je m’interroge aussi sur la faisabilité de « convertir » au veganisme et si cela est souhaitable finalement.
      En effet, les gens sont en majorité omnivores et sauter le pas du véganisme leur demande de faire 2 pas en réalité : un pas vers le végétarisme d’une part, puis vers le veganisme d’autre part. Et très peu de gens sont capables/volontaires/sensibilisés pour une telle démarche qui apparaît encore pour beaucoup radicale. (Et je témoigne ici en tant que végétarienne qui a déjà du mal à convaincre de la nécessité de sauter le premier pas).

      D’où, je pense aussi, les réactions quasi systématiques à chaque article/vidéo de toi Coline sur ce sujet. En fait, Je pense que tant que tu n’auras pas une audience entre 90 à 100% vegan, tu auras toujours des interrogations, du scepticisme, voire même du rejet.

      Il y a tellement de choses que je partage dans cette réponse qu’il me fallait le souligner.
      Merci Marine !

      1. Je pense avoir répondu à beaucoup de tes interrogations dans ma réponse à Marine mais oui, je te rejoins sur la difficulté de sauter les 2 pas. J’ai envie de dire qu’il ne faut pas essayer de convaincre les gens ! Perso j’ai essayé pendant des années avec mon mec…un bide total, ahah ! Alors que le jour où j’ai arrêté de l’emm*rder avec tout ça, où, finalement, j’ai simplement relâché la pression que j’exerçais sans aucun doute sur lui…il a commencé à s’y intéresser de lui-même et les changements dans sa vision des choses et dans son comportement, en seulement quelques mois, sont impressionnants !
        Cette expérience m’a vraiment appris que moraliser, culpabiliser, dire à l’autre qu’il fait mal les choses…ne sert à rien et est carrément contre-productif. J’aurais dû le savoir avant car je suis aussi passée par là mais il faut parfois du temps pour apprendre ^^
        Donc parlons-en, sensibilisons, INFORMONS ! En faisant toujours attention à être délicat et à ne pas être dans le jugement. Ce n’est pas toujours évident et certains, surtout, se sentirons toujours jugé par le simple fait d’être confronté à une pensée et une vision des choses différente de la leur mais soyons bienveillants. Je crois vraiment que c’est le mot d’ordre :)
        Pour le reste, si un jour 100% de mon lectorat est végane j’avoue que je trouverai ça dommage… Tout l’intérêt (ou tout du moins celui que je vois) est de pouvoir échanger avec des personnes qui ont une vision différente ! De pouvoir, comme je le disais, peut-être sensibiliser sur certains sujets, aider les gens à évoluer s’ils en ont le désir. Franchement quand certains m’écrivent en me disant « j’ai réduit ma consommation de viande grâce à toi » ou « je n’utilise plus que des soins bio, merci d’avoir rendu ça accessible »… C’est la plus belle chose qu’on peut me dire !
        Quant au rapport écologie – végansime j’en reparlerai en détails en vidéo dès que possible :)

        1. Je fais partie de tes lectrices régulières, et compte le rester, même si je ne suis pas veg’ ;-) Ton blog me plaît parce que tu me fais rire, et c’est très important d’avoir sa dose de bonne humeur, mais aussi parce que je m’y retrouve, avec mes interrogations sur l’avenir de notre planète.
          J’ai deux poules en liberté (4000 m2 de terrain, vive la vie à la campagne!), donc je consomme leurs oeufs, partant du principe qu’elles pondraient de toutes façons dans la nature. Je bois du lait français bio, mange très peu de viande, mais si je le fais, c’est de la qualité, pareil pour le poisson. J’ai une miellerie à 4kkm de chez moi, je vis dans une région de vergers, donc c’est facile pour la consommation locale ; tout le monde n’a pas cette chance ; chacun fait comme il peut!
          Bref, ma vie ne ressemble pas à la tienne, et c’est très bien comme ça ;-)
          J’adore m’ouvrir à d’autres points de vue/pratiques ; ça donne à réfléchir, c’est inspirant…
          Bonne continuation à toi, Coline!

    2. Marine, merci pour ton commentaire ! Quel plaisir de lire quelque chose de construit, de calme et d’argumenté ! *.* Donc sincèrement, merci d’avoir pris le temps de cet échange !
      Mais du coup, je me dois de te répondre de la façon la plus correcte possible et d’essayer, à mon tour, de partager mon point de vue ^^

      Nous sommes omnivores, absolument. Ce qui signifie que nous pouvons manger de tout. Pas que nous devons manger de la viande. L’histoire des protéines animales qui seraient les seules bonnes protéines est un mythe. Je t’invite à regarder cette vidéo, courte et concise sur le sujet : https://www.facebook.com/iamvegan.tv/videos/361224617573123/ . Je pense que peu de gens le savent mais le régime végétalien est un régime totalement validé par l’Association Américaine de Diététique (qui réunit quand même 70 000 médecins divers et variés). Je cite « les alimentations végétariennes bien conçues (y compris végétaliennes) sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies » (l’intégralité est dispo ici, traduit, si ça t’intéresse :)).
      Donc l’argument des protéines ou du fait que nous soyons omnis n’est pas recevable. Après, évidemment, ça ne signifie en rien que nous devons tous devenir végétaliens ! Chacun a encore le droit de manger ce qu’il veut, et encore heureux ! Ça ne veut pas non plus dire que ce mode d’alimentation peut convenir à 100% de la population, nous sommes tous différents. Mais on ne peut juste pas discréditer le végétalisme pour ce genre d’arguments (et c’est trop souvent le cas, malheureusement…).

      Le but de ma démarche et de cette série n’est pas de rendre tout le monde végane. Je pense que les gens sont mal informés, comme je l’ai été à une époque et je pense surtout que nous avons le droit de savoir. À partir de là chacun fait ses choix. Par exemple j’ai fait le choix de continuer à porter du cuir (et beaucoup de cuir !) pendant des années, bien que je sois totalement consciente de ce que ça impliquait. Comme j’ai parfois fait le choix, lors de mes épisodes de végétarisme, de manger une demi-saucisse lors d’un barbecue.
      Tout ça n’est qu’une questions de choix, au final. La seule chose que je peux espérer c’est que chacun soit en paix avec ses choix et non pas que chacun soit végane car, finalement, je ne suis personne pour espérer une telle chose, non ?

      Lorsque j’aurai terminé de traiter « les bases » je parlerai évidemment des alternatives, de l’alimentation, etc. Pour le moment ces sujets sont lourds, difficiles à aborder, ils créent pléthore de réactions chez les gens, de la plus positive à la plus négative car ils mettent en lumière de vilaines choses, auxquelles, au fond, personne n’a envie de participer. Mais pour le moment il faut simplement passer par là, car c’est important (enfin de mon point de vue ^^) d’expliquer les choses, le pourquoi du comment.
      Et par ce biais (les alternatives etc.), je n’espère toujours pas rendre toute ma communauté végane mais je me dis que peut-être certains se pencheront sur la question d’avoir, parfois, une alimentation végétale et exempte de souffrance. J’espère que j’arriverai à montrer qu’être végétalien ou végane ou se passer de produits animaux de temps en temps ce n’est pas le bagne et ce n’est pas une vie de privation et de souffrance.

      Pour ce qui est du cuir, oui, on peut toujours remettre les choses en question (c’est même bien et important de la faire !). Il n’empêche que de mon point de vue, ça semble plutôt logique que les matériaux synthétiques aient un impact moindre sur la planète. Il faut, par exemple, plus de 13 000 litres d’eau pour produire 1kg de boeuf contre 2000 litres pour produire 1kg de plastique. Déjà, ce point remet les choses en perspective… Même si, bien entendu il ne s’agit pas que de l’eau. Peut-être que les sources de SMC sont fausses ou biaisées, dans tous les cas on ne peut pas nier que l’agriculture et a fortiori l’élevage animal sont les premiers acteurs de la pollution/déforestation/etc. mondiale.

      Pour autant ça n’enlève rien au fléau du plastique, je suis entièrement d’accord, c’est pourquoi les marques véganes essaient constamment d’innover (avec le cuir d’ananas par exemple) et je pense qu’il faut bien faire la différence entre une véritable marque végane (ce qui n’est pas le cas de FRee People par exemple) et une marque qui propose quelques articles qui ne sont pas en cuir. Comme pour le cuir, tous les matériaux synthétiques ne se valent pas, n’ont pas la même qualité, le même mode de production.
      Je ne possède malheureusement pas mes articles véganes depuis assez longtemps pour témoigner de leur durée de vie ou de leur solidité mais j’ai bon espoir d’être encore là dans 3 ou 4 ans pour pouvoir en reparler et partager l’évolution de ces matières :)

      Dans tous les cas, tu soulèves globalement le point le plus important : la consommation. Si tout le monde se mettait à consommer plus raisonnablement (et non pas à arrêter de consommer, hein… On n’oublie pas qu’il y a une économie basée sur la consommation, ce serait con qu’elle s’écroule totalement ^^), les choses iraient tellement mieux ! Enfin techniquement, même si je crois aux efforts individuels je ne suis pas dupe. Tant que les gouvernements ne prendront pas les choses en main, rien ne changera… Ou si peu. Je te conseille cet article sur le sujet. Je trouve qu’il résume bien le problème, la culpabilisation des individus qui les poussent à trier, à essayer d’être eco-friendly, à acheter des panneaux solaires ou à acheter Made in France alors que, au final (b*rdel de m*rde) il suffirait presque que tout le monde se mette d’accord, au niveau des états, agisse réellement, interdise les sur-emballages, les produits phyto-sanitaires, l’esclavagisme moderne et j’en passe. Juste qu’on arrête de se comporter comme des salauds. Mais ça c’est encore un autre débat… ;)

      1. Merci pour ta réponse, c’est un plaisir d’avoir des échanges constructifs comme ça !

        Je ne vais pas refaire un pavé (enfin j’essaie !) car j’entends et comprends tous tes arguments.

        J’ai regardé la vidéo du médecin nutritionniste, son raisonnement est juste et très simple, mais c’est dommage qu’il ne pousse pas un peu plus loin en expliquant que des acides aminés il y en a -je crois- une vingtaine, pas tous essentiels à l’organisme mais parmi ceux qui le sont il faut un équilibre parfait entre eux, sinon ils ne sont pas assimilés. Et les protéines d’origine animale apportent une certaine qualité permettant une combinaison des plus optimales pour ces acides aminés. La différence est là, c’est vrai que quand j’ai dit que les protéines animales sont indispensables, ce n’est pas tout à fait vrai.

        Dans un régime VG, si on arrive à varier les plaisirs en connaissant les bonnes combinaisons, c’est sûr que ça peut le faire. En tout cas chez moi ça ne l’a pas fait. Alors est-ce que je m’y suis prise comme un pied ? Peut être. C’est aussi les sensations, je me fie beaucoup à ça, j’essaie d’écouter mon corps. Quand je ressens pas le besoin de manger du poisson (95% du temps donc), je n’en mange pas et au contraire quand je ressens le besoin de manger une moitié de blanc de poulet j’en mange. Après c’est probablement une question d’habitude de nos organismes aussi. J’ai rencontré l’an dernier un Indien, vivant en France depuis peu, ayant quitté son régime végétarien, et il me disait qu’il ne faisait que d’être malade depuis qu’il était ici et il était persuadé que c’était à cause de la viande.

        Merci pour le rapport effectivement ça m’intéresse, je vais le lire !

        Après loin de moi l’idée de discréditer le végétarisme et le véganisme, au contraire, rien que pour l’impact sur l’environnement, heureusement qu’il y a des végétariens et des végétaliens !

        Dernier point que je veux (re)soulever : le cuir. Alors oui le cuir c’est énormément énergivore au final. Et encore tous ces chiffres affreux sont je pense dû en grande partie à la production industrielle et l’élevage intensif. J’aimerais avoir une estimation de la consommation d’eau pour 1 kg de bœuf pour un élevage traditionnel…. Ce serait intéressant de savoir.

        C’est un peu le problème dans tout ça. Je suis quelqu’un qui aime bien aller jusqu’au bout des raisonnements, et souvent dans ces questions de végétarisme/végétalisme, on se retrouve bloqués par manque d’infos. Et en plus il y a de grosses industries lobbyistes (santé notamment…) derrière tout ça, donc même quand on croit trouver l’info, on ne sait pas si elle est juste. C’est pour ça que je méprise un peu ceux qui pense avoir la science infuse à ce sujet d’ailleurs. C’est une éternelle source de recherche ce truc :)

        Mais du coup même dans cette optique du « ça consomme beaucoup d’eau ». Si on garde un sac en cuir toute la vie et qu’on le donne à sa fille, au final l’impact sur l’environnement est carrément amorti. Mais là clairement il y a aussi du boulot sur les mentalités et on en revient à l’essentiel : la façon de consommer.

        Et je suis d’accord l’économie est basée sur la consommation, sauf que l’économie n’est pas forcément au top en ce moment, tout va dans les caisses des grosses multinationales et à côté on a des producteurs et artisans qui se suicident, dans notre pays pourtant développé, car ils ne peuvent pas subvenir à leur besoin et à ceux de leur famille. Je ne suis pas protectionniste hein, je pense que si quelques choses marche dans un pays il est facile de l’étendre à un ensemble de pays. Mais comme tu l’as dit, il faudrait que tout le monde se mette d’accord..; Bref tout est lié, et je n’ai pas envie de parler politique maintenant, à 2h du week end un vendredi après midi ^^’.

        En tout cas merci pour cette réponse et merci pour cet échange.

        Jeanne : Je te remercie et te rejoins également dans ce que tu dis. Mais comme l’a dit Coline, ne te casse pas la tête à essayer de convaincre. Sensibilise oui ! mais n’essaie pas de convaincre, tu vas te cogner contre un mur et passer pour la fameuse « végétarienne moralisatrice » ! :)
        Par contre, je ne pense pas que le caractère écologique du véganisme soit à prouver. Seulement qu’il y a les bons vegan (ceux qui font VRAIMENT attention à la provenance de leur produit), et les mauvais vegan (ceux qui vont commander leur spiruline dans des boîtes en plastoc tous les mois sur un site à l’autre bout du monde, alors que la spiruline est produite..au maroc).

        Cependant je serais curieuse d’avoir une étude sérieuse qui montre la différence d’impact entre un omnivore qui mange exclusivement local et un vegan qui mange mondial (le soja, le quinoa et tout, il faut bien les importer…).

        Après personne n’est parfait et l’important c’est d’agir à son échelle.

        Sur ce, je retourne dans l’ombre (mais je vais continuer à suivre assidûment ces articles et vidéos qui sont fort instructifs ! :)

        1. Mais si mais si ! Vive les pavés :D

          Alors c’est vraiment marrant que tu parles des sensations… Quand j’étais végétarienne (sachant que je l’ai été très longtemps, pas forcément pour la cause animale mais déjà parce que je n’ai jamais eu d’appétence particulière pour ça et parce que, quand même, je trouvais ça un peu dégueulasse d’en manger ;)) il m’arrivait de ressentir le BESOIN de manger de la viande. Tout simplement parce que j’en avais envie (alors qu’on aura compris que c’est pas du tout mon truc ou un plaisir pour moi). Du coup j’en mangeais. Ce qui est étrange aussi c’est que ça a duré quasi tout le temps de mon végétarisme mais depuis que je suis végétalienne je ne suis plus confrontée à ces envies un peu compulsives.

          Je te rejoins sur l’habitude de l’organisme mais au delà de ça je pense que tout comme on a appris à manger omnivore (nos parents qui nous disaient finis ton steak haché, ça fait grandir et ça rend fort), manger végétalien ça s’apprend. Au delà du fait qu’au niveau de la cuisine/des repas il est déstabilisant de ne plus trouver de produits animaux dans son assiette et du fait que l’on peut passer par une phase où on trouve nos repas un peu chelou, il faut évidemment prendre en compte le fait que le corps humain a besoin de certaines choses pour carburer correctement. Et si on enlève juste les produits animaux, ça ne peut pas fonctionner.

          Pour le cuir, je pense qu’un élevage traditionnel ce doit être sensiblement la même chose… Même si effectivement avoir des points de comparaison serait intéressant, le principe reste toujours le même : faire pousser des trucs pour nourrir un animal pendant quelques années pour le transformer en sac ou en chaussures. J’ai peut-être tort mais du point de vue de ma logique très personnelle, je ne vois pas comment les matières synthétiques peuvent être plus énergivores… Sans compter que d’un point de vue éthique, monopoliser des terres, de l’eau et de l’espace de culture dans le seul but de nourrir des animaux alors qu’il y a des gens qui crèvent littéralement de faim et qu’on sait aujourd’hui que la viande n’est plus un besoin vital pour l’homme… Bon, c’est un autre sujet encore mais c’est important d’y penser aussi ^^
          Dans tous les cas oui, on en revient à la consommation… Si on se place d’un point de vue uniquement écologique, évidemment l’idéal est toujours de revoir sa consommation, de consommer « intelligemment ».

          Il n’empêche que je reste persuadée qu’un régime sans produits animaux garde un impact excessivement moindre sur l’environnement (mince, j’espère que je ne suis pas en mode « science infuse » ahah ! ^^).
          Je peux te conseiller cet article sur le sujet, très bien documenté : https://antigonexxi.com/2012/04/07/pourquoi-choisir-un-mode-dalimentation-100-vegetal-2-pour-la-planete/ En n’oubliant pas que tous les véganes ne consomment pas de produits venant de l’autre bout du monde. Le soja, par exemple, peut être français, le quinoa aussi. On peut totalement manger local ET végétalien. Mais c’est vrai que le végétalisme, sur internet surtout, a un côté « regardez tous les fruits exotiques que je mange et tous les produits bizarroïdes que j’achète et qui viennent d’on ne sait où » :( , ce que je trouve fort dommage car en réalité, manger végétalien est d’une simplicité… Moi par exemple je ne mange quasiment jamais de produis transformés, de simili-carné ou de choses comme ça. La plupart des végétaliens ont une alimentation assez « brute », à base de légumes, de céréales, de légumineuses. C’est le régime qui veut ça au final, car même si l’offre se diversifie de plus en plus, les simili-carnés et compagnie restent des produits chers et je pense que beaucoup de végétaliens sont tout simplement dans une optique de simplicité.
          Mais comme toujours ça reste le choix de chacun et bien que je ne pense pas qu’il y ai forcément de bons et de mauvais véganes, je crois que c’est un mode de vie, quand il est choisi pour les bonnes raisons, qui est juste sain et que les gens veulent le plus éthique possible. C’est ce qu’on appelle la convergence des luttes et qui fait que beaucoup de véganes sont impliqués aussi bien pour la cause animale, qu’humaine, qu’écologique etc.

          Dans tous les cas, tu conclues parfaitement : faisons de notre mieux et surtout en accord avec nous-même !

          Je te souhaite un excellent week-end ! Au plaisir de lire un nouveau pavé (de tofu, hein… ;))

          1. Ma chère Coline,

            J’aime beaucoup ce que tu fais, l’énergie que tu transmets, le coeur que tu mets, etc . . .
            Le choix d’une alimentation Vegan m’interesse, surtout de voir comment tu le vis.
            Ce choix n’est pas le mien, essentiellement pour des raisons de santé, je pourrais me alimenter de style « omnivore tendance végétarienne » d’une manière heureuse si les conditions de vie et d’abattage étaient radicalement changés, en consommant uniquement petit producteur, locale, vrai bio etc . . . c’est ce que j’essaye de faire au max. Je mange peu de viande, je mange des oeufs, du poisson, des fruits de mers occasionnellement, du beurre, pas d’autres produit laitier. Et c’est OK pour moi comme ça, ça me va bien aujourd’hui (sauf sur la question des conditions de vie et d’abattage).

            Je ne pense pas qu’il y ait UN MODE d’alimentation qui soit LA solution qui convienne à TOUS et qu’il faille proner, mais que nous sommes tous différents et avons des besoins differents, le tout est de le faire en conscience, avec le plus de bienveillance possible pour les animaux , les humains, la planète et Soi !
            Le dalaï lama expliquait lors de son dernier passage en france, avec beaucoup de simplicité et d’amour que ses médecins lui avait recommandé de manger de la viande car il avait des problèmes de santé, et que c’est ce qu’il fait tout simplement.
            Manger de la viande n’est pas nécessaire quand on est en santé.
            Perso je n’aime pas spécialement la viande, je pourrais m’en passer totalement j’imagine sans problème, ce n’est pas mon choix pourtant.
            Je sais que probablement ce que je dis lève en toi des résistances de vegan passionnée … ;)
            Ce long laïus pour t’inviter à regarder cette video, qui explique et exprime bien tout ce que j’aurais voulu dire :
            C’est le témoignage d’une naturopathe (… c’est loooooooong aussi… mais intéressant ! )

            https://youtu.be/v41Klg-1YOo

            la « veganie » , « ETRE vegan » . . .
            Je sais combien tu as a coeur de faire de ton mieux, d’inspirer les autres du mieux que tu peux, aussi peut être cette vidéo te feras comprendre ce qui qui me « chafouine ».

            J’aspire à devenir meilleur, vivre dans un monde meilleur, comme chacun de nous . . . Agir dans ce sens rend plus heureux (aller dans le sens de nos valeurs ) .. .
            J’aime les animaux (je n’ai pas de chat pour cette raison … j’adore les chats, enfermer un félin dans un 2piece parisien ou le seul mouvement de vie qu’il trouvera sera moi, amis, éventuellement une mouche, et un filet d’eau qui courre dans les toilettes . . . :/… mais je comprends qu’on puisse avoir un chat d’appartement et l’aimer du mieux que l’on peut)
            et aussi . . . désolée pour « entends tu la carotte » ;), je ressens beaucoup de compassion pour les vegetaux, notamment les arbres, grands etre sages, poumons de notre corps planète . . . quand je vois le carnage post Noël des sapins dans la rue :/, et pire : des grands arbres centenaires abattus en 2secondes, mon coeur se serre énorme . . .
            Et il y a beaucoup d’autres aspects de notre société avec laquelle je ne me sens pas en accord (éducation, santé. ..) je fais au mieux pour aller dans le sens de mes valeurs, agir la ou je peux, tout en essayant de composer, de respecter, m’ouvrir a celles des autres et de ce monde …

            BREF (moi qui ne voulait pas faire un pavé …)

            Merci

    3. Merci Marine pour ton commentaire, je me sens entièrement comprise, ça me soulage vraiment! Je ne peux pas m’empêcher de me dire, quand on me « propose » un boycott en général, sujet végan ou autre, que ça ne peut pas être la solution. Un boycott par quelques-uns ne produira jamais l’inflexion réelle et suffisante de tout un marché. La solution me paraît donc la sensibilisation, l’éducation, voire des lois (je considère que c’est typiquement le devoir d’un Etat que de réguler ce genre de pratiques, mais bon, lobbies et actionnaires obligent…). Et même si je comprends complètement – et que je soutiens, bien sûr! – les initiatives personnelles et individuelles, j’ai aussi un regret, c’est que toute l’énergie nécessaire à transformer un mode de vie « classique » en mode de vie entièrement végan (par exemple) ne soit pas plutôt mise au service d’une lutte commune pour faire enfin évoluer ce système qui en a affreusement besoin. Bref, merci Marine! Bonne journée.

  16. Hello ! Je ne sais pas si tu connais mais je peux te conseiller la marque qui vient de Toronto (si je ne m’abuse) « Pixie Mood » et qui fait des sacs et pochettes véganes. Leurs modèles, mi-simili -liège sont assez excentriques (en tout cas pour moi ^^) mais ma soeur, habitant à Toronto, m’a offert une pochette à Noël et elle est vraiment canon. Les matières sont de qualité et les finitions parfaites ! :)

  17. Bonjour Coline,

    Ma question va peut-être te sembler assez indiscrète et je peux le comprendre, je voulais savoir si tu « étendais » le véganisme et ce mode de vie à ta fille ? Etant végan et ayant un enfant en bas âge, je m’interroge pour plus tard : éthiquement parlant, mieux vaut-il appliquer mes convictions à mon enfant ou au contraire, ne pas les lui imposer et le laisser décider seul quand il en aura l’âge ?
    Je te remercie si tu as une réponse à m’apporter :)

    1. J’en parlerai bientôt en vidéo mais pour le moment, même si on mange végétalien à la maison (quand je cuisine… Pour le reste, soirées pizzas en famille ou barbecues avec les amis, chacun mange ce qu’il souhaite) je n’impose rien à ma fille (ni à son père d’ailleurs) ^^ Elle a 9 ans donc je considère que c’est un choix qui lui revient. Evidemment on en parle mais je ne suis pas dans l’optique de la « convaincre » :)

  18. Bonjour Coline !
    Et merci pour toutes ces info !

    Végétalienne depuis quelques années maintenant mes proches commencent enfin à comprendre que ce n’est ni une lubie ni un effet de mode.
    Quelle surprise j’ai eu en découvrant pour Noel un sublime sac vegan et français de la marque Magnetik ! Je te conseille de faire un tour sur leur site, le tissu est dingue, la texture est douce, souple, sans parler de la couleur…. j’ai le jaune et j’en suis dingue !

    Passe une bonne fin de journée !
    Mae

  19. Bonjour Coline,

    J’ai trouvé un collier qui pourrait te plaire et t’intéresser ;)
    http://chicalorsparis.com/fr/796-collier-gus.html#/couleur-noir

    Il m’a tout de suite fait penser à toi avec le petit oeil, il y a aussi les boucles d’oreilles ! La qualité est au rendez vous, j’ai acheté des bijoux de chez eux et je les adore !

    Merci pour ton blog, je te suis depuis quelques années maintenant (7ans OMG) et je prend toujours aussi plaisir à te lire !

    A bientôt <3

  20. Merci pour cet article! Je viens de craquer pour un sac de chez Matt & Nat que j’ai pu m’offrir pour les soldes. Encore un petit pas vers le veganisme (j’ai commencé il y a un an comme toi après 2 ans de régime végétarien).

    Merci pour toutes tes vidéos. Je te suis depuis plusieurs années et ta bonne humeur fait toujours du bien.

  21. Bonjour Coline ! Très belle sélection, je ne connaissais que Matt and Nat et je découvre les autres dont Lulu’s que je trouve très sympa ;)
    Je profite de ce poste pour parler d’une initiative menée par un groupe de jeunes qui luttent contre l’abandon des animaux. Ils ont rassemblé leurs idées et leurs compétences pour réaliser une publicité et ils ont besoin de la faire partager au maximum pour sensibiliser le plus de personnes possible :) du coup je me permets de mettre un lien en espérant qu’elle sera peut être partagée !
    https://www.facebook.com/GEAddictionNice/videos/1822801547935756/

    Je vous remercie !

  22. Bonjour Coline,

    Merci pour ce post! je cherchais un sac en cuir, à tout prix (comme tu en parles dans ton post: gage de qualité etc), et je suis allée voir tes liens: les sacs Alexandra k sont juste superbes!! Je m’interroge sur la compo des sacs: sur certains je vois qu’ils sont en polyuréthane, et d’autres, il y a marqué « cuir végétal ».. Quid de la compo? Quelle est la différence entre le cuir végétal et le cuir normal? Pour une néophyte comme moi ce n’est pas vraiment évident… J’ai trouvé ta vidéo sur le lait de vache bien expliquée: vas-tu nous proposer une vidéo la-dessus (différence de cuirs et traitements)? Même si je ne suis pas vegan, cela à le mérite de me sensibiliser et de me faire réfléchir!

    Bonne journée

  23. La première chose qu’il me vient à l’esprit en voyant ta sélection, c’est que les sacs ( et les chaussures aussi d’ailleurs) vegan ont souvent tendance à être  » ennuyeux  » ( j’espère ne pas te froisser avec cette remarque, d’ailleurs toute ta sélection n’est pas  » ennuyeuse « , mais un peu trop classique à mon goût )….
    Du coup, je t’invite à regarder la marque Skunkfunk ( marque espagnole), qui vend des sacs ( parfois en cuir recyclé, parfois à base de kraft, parfois à base de polyurethane) jolis, originaux, pas trop chers et qui tiennent la route. J’en ai un ( en polyurethane) que je porte absolument TOUS les jours depuis 4ans, et il est nickel…
    Ce qui m’amène à ma deuxième réflexion: en fait pour moi le plus important c’est d’avoir une consommation raisonnée ( 6 paires de chaussures, 3 sacs c’est amplement suffisant pour couvrir tous les besoins selon moi) et réfléchie ( choisir des articles de qualité qui vont durer des années, et produits de façon éthique) pour avoir un réel impact sur l’environnement ( que ça soit des produits issus de l’exploitation animale ou pas, ça c’est une question de convictions personnelles). Je trouve qu’il y a de plus en plus de marques qui font du « made in France », du zéro déchets, du Bio, du commerce équitable, cruelty free ou vegan,… Et c’est super, mais si on ne change pas notre quantité de consommation, au final ça ne fait pas beaucoup avancer les choses…..
    Bref, merci pour ces inspirations qui apportent une petite pierre à l’avancée commune ;)

  24. Chère Coline, un grand merci pour cet article!

    Je ne suis pas végane, ni même végétarienne. Pourtant, je lis tous tes articles et regarde toutes tes vidéos sur le sujet, car je trouve important de s’ouvrir à d’autres manières de vivre. On n’est pas obligé de tout transformer, mais piquer quelques idées ici et là, je trouve que c’est déjà un bon début. J’essaie donc de manger de plus en plus bio, et de limiter un maximum ma consommation de produits laitiers animaux et de remplacer ces derniers par des laits d’amande, soja etc. Tu m’as convertie à l’huile de coco pour les masques capillaires et les gâteaux, et franchement, j’en suis ravie.

    Mais alors cet article sur les marques de sac végan, quel bonheur. Je suis prof et cela fait des mois (voire presque un an) que je cherche un nouveau sac de cours. Pas un cartable, car non, je ne serai jamais cette prof avec un vieux cartable marron. Et je n’avais pas du tout pensé au cuir végan, mais alors là, MON DIEU, le bonheur. Ces sacs sont superbes, et surtout ceux en cuir grainés d’inspiration Céline de chez Alexandra K. Certes, celui qui me plait coûte 269€ + 20€ de frais de port, mais dans du cuir animal, il coûterait le double, et ne serait pas forcément aussi beau.

    Merci, donc, de m’avoir permis de trouver mon futur nouveau sac quotidien d’amour, et merci encore une fois de me permettre, à ma petite échelle, de changer un tout petit peu mon mode de vie pour faire un tout petit peu de bien à la planète.

    Comme tu le dis souvent, le but n’est pas de se « convertir » totalement si on ne se sent pas de le faire, pour diverses raisons. Mais faire ne serait-ce qu’un peu, c’est vachement mieux que ne rien faire du tout (chose que j’essaie d’appliquer aussi à ma pratique du sport, hihi! 15 minutes d’abdos fessiers par jour, c’est mieux que les fesses sur le canap’ 24h/24!)

    Bonne continuation avec tes vidéos et articles sur le sujet, et aussi sur le reste! :-)

  25. Sur le site de Zalando la marque Anna Field a plein de chaussures et sacs sans cuire, super jolie, prix très raisonnable et la qualité est plutôt bonne. La marque ne se revendique pourtant pas végan mais il y a le choix !

  26. Je n’ai pas de compte you tube, je profite donc de ce post pour réagir à ta dernière vidéo sur le lait. Je l’ai trouvée extrêmement bien faite, bien renseignée, claire, droit au but. Quasi végane (mais avec des grosses rechutes produits laitiers-voilage de face quand je ne suis pas chez moi, ou en vacances), ta vidéo représente une étape importante sur mon chemin, je crois que c’est le meilleur document que j’ai rencontré sur mon chemin sur la question. Et pourtant j’en ai lu des livres et des documents là dessus. Je ne me vois plus trop consommer des produits laitiers après tes quelques minutes de vidéo, même hors de chez moi. Je l’ai transmise à mon mec, je suis sûre qu’elle changera sa vie à lui aussi. Merci donc infiniment pour ces vidéos, la bienveillance et la rigueur qui en émanent (combo gagnant). Je suis aussi tombée sur la vidéo de cette youtubeuse face à Juncker qui a fait des remous il y a quelques jours, et je me disais « bordel, il y a des nanas qui ont quand même une p… d’intelligence et de « combativité bienveillante » ». Ca doit vous demander un certain courage, mais en même temps c’est tellement rafraichissant et salutaire dans le climax ambiant…

  27. Hello Coline,

    Tu devrais regarder le documentaire sur Arte concernant le veganisme.
    Il est assez intéressant je trouve, et donne un aspect sur le bon côté mais aussi sur le mauvais. Car comme le bio, où l’on parle de greenwashing, on pourrait également parler de veganwashing dans certains cas, et ça on l’oublie souvent…

    De mon côté, je ne suis pas vegan ni même végétarienne. Néanmoins, ces modes de vie m’intéressent particulièrement. Je dirais que je suis plutôt dans la recherche du respect de l’environnement et de mon corps, privilégiant des produits locaux, des élevages décents, des produits bio.
    Du coup, je pioche ça et là des idées, des bons concepts me permettant de consommer de ma manière ;)
    Par exemple, je consomme moins de viandes, juste ce qu’il me faut pour éviter les carences, j’ai banni le lait et les yaourts, mais j’ai aussi banni tout ce qui est à base de soja, d’amande qui sont de véritables horreurs pour l’environnement !!

    Ce que je trouve navrant, c’est que pour consommer « bien » de nos jours, c’est un véritable casse-tête chinois !!!

    Sandrine

  28. Bonsoir Coline, et tout d’abord je voulais te dire un grand merci pour tes dernières vidéos sur le veganisme. Tu ne peux pas savoir quelle mine d’or elles sont pour moi, qui suis un peu larguée niveau marque cruelty free! J’ai décidé petit à petit de faire le grand ménage dans ma salle de bain, et mon dressing, après avoir arrêté de consommer des produits animaux. Cependant, le constat est que nombre de marques sympas viennent des Usa ou du Canada… Je souhaiterais commander mon premier sac vegan de la marque Matt and Nat, mais j’avoue que les frais de douane me freinent un peu. C’est pour cela que j’aurais aimé avoir un retour de tes expériences sur tes achats de marques telles que Lulu’s, Free People, Matt and Nat ou 100% Pure (que j’aimerais vraiment tester!)
    Merci d’avance pour ta réponse, et si d’autres lectrices veulent partager leur expérience, n’hesitez pas!

  29. Coucou,

    Merci pour ton article, je découvre ton univers et je trouve ça super.

    J’ai un sac Skunk Funk, une marque Basque (côté Espagne) qui 100% green : http://www.skunkfunk.com/en/sustainability.php. Ils fabriquent des sacs à main avec un style un peu différent que ce que tu présentes, en revanche, je ne sais pas si ils sont 100% cruelty free. En tout cas j’en ai pris un en solde ici http://www.leamundis.com/sac_cugula_rouge.

    Encore merci, je vais continuer à te suivre. Bon courage !

  30. Salut Coline!

    Je te suis depuis le début mais ne me manifeste que maintenant!
    En effet, je suis assez triste de voir certains commentaires, certains jugements à ton égard, parce que tu informes sur un sujet qui nous concerne tous, qui concerne l’avenir de notre planète (c’est dingue le nombre de personnes qui ne se sentent pas concernées alors que leurs enfants vont se taper une planète toute pourrie à cause d’eux…). Un sujet, donc, qui interpelle sur une souffrance constante et imposée à des êtres vivants qui n’ont rien demandé, et qui étaient là bien avant nous…Alors forcément ça dérange! Bin oui c’est bien connu, l’être humain aime son petit confort et ses petites habitudes! Et c’est plus facile de critiquer que de changer un peu son mode de vie, n’est-ce pas? ;)
    Enfin bon, moi je trouve que tu fais un super blog, et franchement dans ce monde où les réseaux sociaux dominent, ça fait du bien de voir une blogueuse qui s’intéresse à autre chose qu’à des produits chimiques, non respectueux de l’environnement et des animaux, etc…bref en gros qu’à sa petite personne.
    Alors merci! Et un merci un peu plus personnel, car depuis que tu fais des articles VG, j’ai encore plus confiance en moi à propos de mon véganisme. J’aime la mode, j’aime la bouffe ;), et surtout j’aime les animaux, et c’est possible de concilier tout ça sans soucis, comme tu le montres.
    Pour finir sur une note positive après ce petit coup de ras-le-bol, continue à nous régaler de tes articles, toujours plein d’humour, de classe, et de bon goût!;)

  31. Quel dommage que dans votre article sur les 8 marques de sacs Vegan vous ne citiez pas Magnethik.
    Pourtant la seule marque Vegan made in France qui plus est élaboré tous ces sacs avec des matériaux respectueux de l’environnement.
    Magnethik a pourtant été élue meilleure nouveauté mode de l’année 2016 par PETA

  32. Bonjour,

    Petite question : comment ce fait-il que désormais certaines vidéos sont en ligne sur Youtube et pas sur ton blog ?

    Merci et bonne journée.

  33. Bonsoir Coline,
    Je vois que comme toujours, le moindre sujet vegan fait débat.
    Malheureusement, c’est la rançon de la gloire. Le véganisme se démocratise et se médiatise avec des personnes plus ou moins sincères (je ne parle pas de toi car de ce que j’ai pu lire ou voir, tu sembles sincère).
    Il peut et il doit y avoir discussion mais toujours dans le respect. Je ne suis pas vegan mais certains propos m’amènent à m’interroger sur mon mode de vie et je trouve cela sain.
    Sur le sujet des sacs à main, j’en ai 2 en cuir et j’ai décidé de me contenter de ceux-là. C’est ce qui correspond à mon mode de vie (limiter mon impact sur l’environnement, avoir une consommation réfléchie et privilégier le durable, le respect des travailleurs, etc.) mais je peux comprendre que l’on puisse être vegan et avoir aussi les mêmes envies que n’importe quelle consommatrice et il n’y a pas à juger.
    Si les vegan ne sont pas à l’aise avec l’idée de consommer des produits d’origine animale c’est leur choix de l’exclure totalement de leur vie. Il y a certains choix de mes concitoyens qui ont un impact largement plus négatif sur ma vie et heurtent bien plus ma conscience alors soyons ouverts au dialogue, de part et d’autres, et à la réflexion dans le respect de la parole et de la sensibilité de l’autre.
    Il n’y a pas de solution miracle à tous les maux de notre société, rien ou presque n’est tout blanc ou tout noir et nul n’est irréprochable alors acceptons la pluralité des modes de vie. Pour moi, il n’y pas à culpabiliser qui que ce soit sur son régime alimentaire (omnivore / végétarien / vegan /flexitarien / crudivore…) tant que son choix est sincère et assumé qui suis-je pour dire que c’est bien ou mal.
    Et si le sujet du véganisme soule les lecteurs, qu’ils ne regardent pas ce type d’article ou de vidéos ou alors que leur critique soit argumentée et constructive.
    Je ne prends pas ta défense en particulier mais cela m’énerve cette façon de râler et critiquer derrière son écran. Si les gens ont envie de passer leurs nerfs, qu’ils abordent le sujet ou parlent de politique lors de réunions de famille au moins ce sont des gens que, normalement, ils connaissent vraiment dans la « vraie vie ».
    Suivre un blog, ce n’est pas connaître un/e bloggeur/se, ce n’est que voir une toute petite partie de ce qu’il/elle accepte de montrer alors que l’on arrête de le/la juger à l’emporte-pièce. Oui, ils /elles font le choix de s’exprimer publiquement, cela justifie le dialogue et la critique mais constructive et non l’insulte et le dénigrement (je ne vise personne ici non plus, je parle des blogs en général).
    C’était le message long comme le bras mais plein de tolérance du soir….

  34. Je suis à deux doigts de me jeter d’un pont Coline! (CECI EST UNE BLAGUE)
    Je me rends compte à quel point consulter ton blog est dans mon quotidien, parce que là, sans tes vidéos youtube j’aurai été pas ienb! Oui je suis consciente du truc chelou que je suis en train de dire. Mais du coup pas de sous’ à te faire, je serai toujours FIDÈLE comme abonnée (et flippante un peu là hein?!)

    Haha, non vraiment je rigole don’t be affraid :)

    See you soon :)

  35. Bonjour, il me semble que la question à déjà été posée mais je vois sur Facebook que tu postes des vidéos mais elles ne sont pas sur ton site, souhaites tu différencier les choses? Ou si c’est un problème technique ou autre peux tu mettre un mot? Car on a l’habitude de suivre ton site régulièrement c’est très perturbant !
    Bonne continuation !

  36. Hello Coline ! Ton article est top, je ne connaissais pas ce type de sacs, je les trouve vraiment beaux, tu m’as donnée envie de jeter un coup d’oeil sur ces marques :-)

  37. Hello !
    Etant une grande fan de Stella McCartney j’approuve totalement ton article ! Je ne connaissais pas toutes les autres marque que tu mets en avant mais leurs sacs ont l’air vraiment au top !

  38. Bonjour Coline,

    Bel article avec pleins de références sur des marques intéressantes. Ce qui me chiffonne par contre, c’est qu’en allant voir sur le site Matt & Nat, il prône des sacs vegans mais par contre font produire en Chine. C’est un peu comme le bio, mais produit en Espagne par des immigrés sans papier.. la démarche n’est selon moi qu’à moitié aboutie..
    Sinon super blog!

  39. Hello Coline ! Je me demandais pourquoi tu ne postais plus sur ton blog depuis cet article.
    Merci !
    Je continue à te suivre sur facebook.

    Bon dimanche !

    Cécile

  40. Salut Coline j’adore ton style, tes vidéos et ton blog ! Je te suit depuis un bon bout de temps maintenant et d’habitude c’est pas vraiment mon genre de poster des commentaires mais je me suis dit que tu pourrais peut être m’aider : voilà, je trouve pas mal de chaussures, cosmétiques et bijoux provenant du commerces équitables, véganes ou encore à base du recyclage mais j’ai beaucoup plus de mal à trouver des vêtements sympas ! Je sais que h&m conscious existe, de même pour la collaboration entre Pharell et G-star raw ou des marques comme twothirds mais j’en connais peu. Etant donné que j’adore ta personnalité et que tu me sembles dans le même état d’esprit je me demandais si tu ne pourrais pas faire un article ou une vidéo sur des marques de vêtements avec un impact positif du type recyclage des déchets maritimes ou bio. Comme toi, enfin je crois, je ne me pose pas de barrières et même si j’essaye de faire attention à ce que je mange, porte, achète il m’arrive évidemment d’aller faire un tour chez Zara mais j’avoue en avoir de plus en plus marre et au delà de la réflexion sur ma consommation c’est un moyen de changer ses habitudes et de sortir des magasins où on voit toujours les mêmes fringues !
    Du coup si t’as des bonnes adresses ou des ptites infos ce serait trop cool!
    Bisous d’une lilloise admirative :)

  41. Bonsoir Coline
    Je m etonne de ne plus voir de publication sur ton site depuis le 11/01/2017? J espere que c est passager
    Merci bien de ta reponse
    Cordialement
    Sophie Leleu

  42. Salut Coline!
    Rien a voir avec ton dernier post:….mais où es tu? No news since 11/01!!Je te Suits depuis quelques années, ce n’est pas dans tes habitudes, j’espère donc qu’il n’y a rien de grave et préfère penser que tu es partie a l’autre bout du monde en vacances car tu en avais marre des commentaires vegan/pas vegan! LOL!
    Une de tes « followers » (c’est ça kon dit?!) qui s’inquiete! ;-)

  43. Bonjour Coline,

    Merci pour cette revue de sacs véganes !
    Pouruqoi les nouvelles vidéos de ta chaine Youtube n’apparaissent plus sur le blog ? Moi j’aime tes articles écrits ET tes vidéos <3 !

  44. Merci pour cet article !
    Mais comme d’autres, je m’interroge : il faut aller obligatoirement sur Youtube pour voir tes vidéos désormais ???

  45. Bonjour Coline,

    Posteras tu de nouveaux tes articles ? J’aime beaucoup tes vidéos aussi, mais c’était sympa d’avoir les deux, d’alterner, et surtout, de toujours y accéder d’ici plutôt que de Youtube.

    J’imagine que youtube est une source de revenus importante pour toi, et tu es une très bonne youtubeuse, mais poster ta vidéo en parallèle sur ton blog est-il un problème pour toi ?

    Parce qu’honnêtement, pour moi en tout cas, ce n’est pas le même plaisir de regarder ta vidéo sur youtube directement, avec une pub et 12 suggestions d’autres vidéos du même type (enfin ,selon l’algorithme youtube), vers lesquelles je n’irai pas forcément, plutôt que d’accéder a cet espace de paix, d’échange et de bienveillance sur lequel je me connecte depuis 10 ans :)

    Bisettes!

  46. Bonjour Coline,

    Rien a voir avec les sacs a main ni avec le veganisme.
    T’interesses-tu aux dangers des nanoparticules dans l’alimentation et les cosmétiques?
    J’ai lu un article tres inquietant sur le Echos.fr au sujet du Dioxyde de Titane notamment dans les dentifrices (ingere par les enfants) et les M&m’s (snif), chewing gums et toute une flopee de produits. Plus je regarde les composition et plus je m’aperçois qu’il y en a quasiment dans tous les cosmétiques!!!
    C’est entre autre utilisé comme colorant blanc et dans les écrans solaires. Les marques pourraient le remplacer ou meme s’en passer!
    Je dois vraiment vivre au pays des bisounours… mais… petite question que je me pose… pourquoi ne pas enlever cette m… tout simplement…
    (J’ai lu que le dioxyde de Zinc également était potentiellement dangereux.)

    Merci pour tes articles et autres videos! Tip top!

  47. hey :)
    Il y a des marques vegane en Liège (genre Karmyliege) qui sont magnifiques.
    Et le liège est une excellente et très belle alternative au cuir, surtout que l’industrie du liège entraine de la reforestation donc ça fait 2 actions positives: reforestation et protections des animaux ;)

    Bise

  48. Je mets un gros bémol sur les sacs Matt & Nat : ils sont magnifiques, mais niveau qualité j’en ai deux et ils se sont abîmés très rapidement, alors que je suis très soigneuse et que mes sacs à 20€ chez H&M durent depuis une décennie sans grande trace d’usure.
    Sur un de mes sacs, la lanière s’est cassée au bout d’un an, j’ai contacté le SAV, ils m’ont répondu qu’il n’y avait pas de garantie, et c’est tout.
    Du coup j’ai pas osé tenter leurs chaussures.
    Mais merci pour cette sélection, je vais me pencher sur les autres marques !