Bio à demi ?

[avant propos]

Je ne considère pas avoir à me justifier. Finalement je mène ma vie, comme tout un chacun, comme j’en ai envie et au fin fond du tréfond, ça ne vous regarde pas. Mais malgré tout j’aime m’octroyer un droit de réponse et, surtout, je suis attachée à vous et je tiens à ce que la visite de mon blog ou le visionnage de mes vidéos reste un plaisir et un moment de partage. Ce post n’est donc pas à prendre comme une justification mais plus comme une explication et une « remise en perspective » des choses, aussi bien pour moi que pour mes consoeurs du web. Histoire que l’on vive tous dans la joie et l’harmonie, hashtag youpi !

[fin de l’avant propos]

bio à demi

Aaaaaah, la question de l’année ! Mais pourquoi donc suis-je « bio à demi » ?

13 mars 2016, sur Youtube, dans la section commentaires de cette vidéo :

commentaire

Je ne sais pas pourquoi c’est ce commentaire en particulier qui m’a poussé à écrire cet article… Sûrement le terme « bio à demi »… Dans tous les cas merci à cette personne de m’avoir laissé ce commentaire, il m’aura permis de me lancer sur un sujet que j’avais du mal à aborder…

Mes premiers articles sur le « bio » remontent à 2010. Ça fait donc 6 ans que je vous parle régulièrement de cosmétiques naturels et bio ici, et 5 ans 9/10ème, à la louche, que le sujet du « bio à demi » revient sur le tapis. Ça et les « mais tu es végétarienne, pourquoi tu portes du cuir », « tu PRÔNES le bio mais tu utilises du maquillage Nars » ou encore « tu parles de réduction des déchets mais tu utilises encore des flacons de gel douche » ou encore…bref, je vais pas tous vous les refaire.

Et j’avoue que n’étant qu’un simple être humain, seul derrière son écran, revoir systématiquement les même remarques, a quelque chose d’un peu décourageant et fatigant. Et je sais qu’il en est de même pour beaucoup d’autres qui se voient régulièrement reprocher tout et n’importe quoi sous prétexte qu’elles parlent de beauté au naturel ou de veganisme ou de zéro déchet ou que sais-je encore. Et quand je dis « décourageant » ce n’est pas d’un point de vue personnel. Ces remarques ne me découragent pas dans mes choix quotidiens, je suis très au clair avec moi-même, je connais mes « forces » et mes « faiblesses » à bien des niveaux et je n’ai pas besoin qu’on vienne me dire que ce serait « mieux » que j’utilise du maquillage bio ou que j’arrête totalement les cosmétiques conventionnels. Je le sais. C’est plutôt décourageant d’un point de vue « partage », décourageant vis à vis de ce que je fais ici et de mes intentions. À systématiquement se faire rabrouer on finit par se dire que moins aborder certains sujets ne serait peut-être pas plus mal…

En toute franchise c’est en majeure partie pour ces raisons que la catégorie #GoGreen est restée à l’abandon pendant une longue période. Ce qui en soi était extrêmement dommage car je sais que ça a apporté beaucoup à bon nombre d’entre vous et que vous adorez cette rubrique.

Mais quand on essaie de faire passer un message de tolérance, un message optimiste et positif, c’est parfois difficile de se voir systématiquement critiquée et rabaissée et surtout d’être confronté à ces personnes qui savent toujours mieux que tout le monde et qui font toujours mieux que tout le monde et qui pensent toujours mieux que tout le monde et qui…liste non exhaustive.

Alors vous allez me dire « hé, ma vieille, c’est le jeu de l’internet ». Et je vais vous dire « sans aucun doute », mais ça n’empêche pas de dire ce qu’on a sur le coeur, une bonne fois pour toute. ;)

 

L’année dernière,  Julie écrivait ce post sur son blog : « le mythe de la blogueuse éthique parfaite » et j’avais été marquée par les dernières phrases:

mythe blogueuse ethique

 

 

 

La condition sine qua non… Nous y voilà. Hé, les gars, on utilise tous du PQ et on fait caca dans de l’eau potable, donc les leçons de morale… (ça va, je blague……enfin presque !)(si tu as des toilettes sèches et que tu t’essuie les fesses avec des feuilles de bambou tu es pardonné ;))

C’est un sujet extrêmement récurrent sur le web ces dernières années. Celles qui sont «  » »engagées » » » (notez les guillemets ;)) se font emmerder parce qu’elles ne le sont pas assez, celles qui ne le sont pas se justifient dès qu’elles parlent d’un truc qui n’est pas bio et dans la globalité il y a un ÉNORME MALAISE autour du sujet. Ou tout du moins quelque chose qui, personnellement, me dérange énormément et me criiiiiispe à chaque fois que je regarde une chouette vidéo « green » ou que je croise la photo d’un sac vegan sur Instagram. Parce que je sais que ça ne va pas louper et qu’il y aura toujours quelqu’un pour trouver le petit truc qui ne va pas.

Ça fonctionne aussi très bien avec l’alimentation, d’ailleurs. Sans en ajouter une once de caisse, je vous JURE qu’à chaque fois que je dis aux gens que je suis végétarienne ils se justifient tous quasiment dans la minute en me disant que « oui moi je mange de la viande mais pas beaucoup, une fois par semaine, c’est tout… Et puis j’aime trop ça pour arrêter d’en manger… » (réaction interne : « Mais… euh… MAIS ?! MAIS TU FAIS CE QUE TU VEUX !….!!! ») Et pourtant je ne suis pas vraiment moralisatrice, je ne revendique pas mon végétarisme, je ne me lance pas dans de longs discours sur le sujet sans qu’on ne m’ai rien demandé… Je donne une information à mon sujet semblable à « je n’aime pas le céleri » ou encore « ma couleur favorite, c’est le noir ». J’ai fait certains choix et ils me concernent, moi, uniquement, et je ne demande jamais aux gens ce qu’ils mangent, où ils font leurs courses, s’ils bouffent bio et local et de saison. Et pourtant, le fait de partager cette information à mon sujet débouche quasi systématiquement sur des justifications de la personne (omnivore) qui se trouve en face de moi.

#WTF?!

.

Plus j’y pense et plus je me rends compte que tout ça est une source de culpabilité énorme. Celui qui n’en fait « pas assez » culpabilise face à quelqu’un qui en fait « plus », ceux qui en « font plus » culpabilisent face à ceux qui en « font encore plus » et au final, bienvenue dans une cour de maternelle où chacun se tire dans les pattes, pour montrer à l’autre à quel point il n’est pas parfait ou pour dire « regarde comme je fais mieux que toi » ou encore « tu fais des efforts ? Ben c’est pas bien, tu n’en fais pas ASSEZ ! ». Et je crois qu’il ne se passe pas une semaine sans que je vois ce genre de remarques, même chez des nanas que, personnellement, je trouve assez irréprochables et que j’admire beaucoup pour leurs démarches.

Mais bon sang de bois (the cordial-way pour « bordel de merde ») ! Il faut vraiment (non mais VRAIMENT) arrêter avec ces conneries. La culpabilité, rabaisser les autres, prôner une « perfection » irréelle et irréalisable. Le bio/naturel/éthique/écologie/*insérer terme quelconque ici* n’est pas une secte à laquelle on adhère, n’est pas un dieu auquel on se dédie corps et âme, n’est pas une petite case dans laquelle on doit absolument entrer sans plus avoir le moindre cheveu qui dépasse sous peine de brûler vif en enfer jusqu’à la fin des temps.

Depuis 2 ans, je ne cesse de repenser à ce brillant article d’Antigone « Faut-il être parfait pour être engagé ? » et notamment à cette phrase « Donc si l’on veut n’avoir aucun impact […] le seul moyen est de ne plus exister » qui est, et de loin, la chose la plus juste que j’ai pu lire de toute ma vie (oui, bon, j’en fait des caisses…ok… mais c’est pour que ce soit clair et net ;)). Vous vous souvenez de l’histoire du PQ et de l’eau potable un peu plus haut ? Ben voilà. Pareil.

aucun impact

Alors quand on me demande pourquoi je suis « bio à demi »… J’avoue que j’hésite entre rire ou pleurer (je pourrais tenter les deux en même temps, tiens…).

Je ne suis pas « bio à demi » ou « bio à 1/4″ ou bio à 97,4% » (et je parle en mon nom mais ça vaut pour absolument tout le monde). Je suis un être humain qui a un certain penchant pour le « naturel » (ce terme commence à me sortir par les trous de nez…), qui essaie de devenir une meilleure version d’elle-même, qui croit en certaines choses, qui s’offusque contre d’autres. Un être humain qui, comme tout un chacun, pense à lui, est un peu égoïste et peut faire passer ses propres intérêt ou ceux de ses proches avant ceux de la planète/des animaux/du monde/de l’univers. Je ne prône ou ne revendique rien du tout, je me contente de partager des choses que j’apprécie, certaines sont « bio », certaines ne le sont pas. Simple, non ? Apparemment pas assez…

Pour moi, par exemple, c’est hyper important de manger bio. Je fais toutes mes courses en magasin bio et je suis très très TRÈS regardante sur ce je mets à l’intérieur de mon corps et de celui des membres de ma famille. Et pourtant, régulièrement, on se fait des soirées pizza, mon mec, notre fille et moi. Des pizzas qui ne sont pas bio parce qu’elles viennent d’une pizzéria qui n’est pas bio. Ou on mange des assiettes végétariennes qu’on chope au kebab du coin, avec des crudités non bio et pleines de pesticides. Ou on sort avec nos potes et on va au resto. Pas bio, le resto. Ou on fait des raclettes avec 12 personnes et histoire que ça ne nous coûte pas 200€, rien n’est bio. Et on mange des chips pas bio. Et on boit de la bière pas bio. Ou on va au cinéma et on mange du pop-corn plein d’OGM et de sucre raffiné. Ou on part en vacances et on ne peut pas manger bio.

Et vous savez quoi ? Je suis toujours en vie. Et quand ça arrive je ne refuse pas tout en bloc, je ne me roule pas par terre de désespoir ou de colère, je ne vais pas faire la morale au cuistot parce que merde, mec, tu pourrais cuisiner 100% bio tu fais chier merde. Et je n’ai jamais vu personne se comporter de la sorte (et mon dieu, encore heureux !).

.

Et bien vous voyez, pour tout le monde, c’est la même chose. Il ne s’agit que de la vie, du cours normal des choses. On peut avoir des convictions sans être un dictateur extrémiste, un ayatollah, sans se pourrir la vie, sans se priver et surtout sans culpabiliser. On peut juste être imparfait et, surtout, humain. Et ce n’est même pas que « l’on peut » c’est que l’on EST, humain et imparfait. Certains diront sans aucun doute que c’est une excuse un peu facile à placer « je suis humain, je suis humain »… Excuse ou pas, c’est la juste réalité. La perfection n’existe pas. L’impact zéro n’existe pas. Et tous ceux qui prétendent le contraire ou qui font la morale à autrui sont (désolée)(pas taper) de sacrés hypocrites.

Même Béa Johnson, proclamée comme la papesse du zéro déchet a un petit bocal à jeter à la fin de l’année. Donc ZÉRO DÉCHET ? Non. Est-ce une sombre merde pour autant ? Est-ce une imposture ? Manque-t’elle de cohérence ? Sur le papier et si on réfléchit de façon cartésienne (et débile) : oui, ce n’est pas cohérent. On ne peut pas dire « zéro déchet » et produire malgré tout des déchets. #nananère Mais, sérieusement, a-t’on réellement besoin d’être aussi borné et obtus ? #NON #DOUBLENON Nous ne sommes pas des machines.

J’ai l’impression qu’on touche presque au problème de société. Cette capacité que nous avons à toujours voir le négatif, à toujours rappeler à l’autre ses défauts (alors que bien souvent, l’autre n’a juste rien demandé à personne) en oubliant, au passage, que des défauts, nous aussi nous en avons, de même que des contradictions et des incohérences, des faiblesses et des forces.

.

Julie, dans son post, utilisait le mot « indulgence ». Et bien personnellement j’ai plutôt envie de dire TOLÉRANCE ! Une lointaine notion qui se perd de plus en plus au profit de quelque chose qui a parfois un vieux goût de despotisme. #beurk #nohealthy #monsanto

Et je crois sincèrement que la tolérance vis à vis d’autrui passe, avant toute chose, par la tolérance vis à vis de soi-même.

À ce sujet il y a encore un échange qui m’a énormément marqué dernièrement, celui avec Camille, une gentille lectrice qui, sous ce post, me laissait ce commentaire :

« Le modèle trans-théorique du changement de comportement de Prochaska et Di Clemente […] ce modèle permet aussi de comprendre que les réactions négatives de certaines personnes du type: « c’est bien de limiter ses déchets, mais t’utilises une brosse à dent électrique » ou « tu manges bio mais t’achètes des fringues fabriqués en inde par des enfants », etc. (je grossis le trait), sont tout aussi humaines: ce sont souvent (pas tout le temps, des fois les gens sont justes… cons.) des mécanismes de défense car les personnes en question se sentent prises en défaut dans leurs pratiques (et qu’on les juge, alors que pas du tout!). Et c’est souvent avec ces personnes là que discuter, échanger, peut leur permettre de cheminer légèrement (un pas après l’autre) sur leurs habitudes de vie et ce que cela sous-tend comme représentations, ambitions, accomplissement personnel… »

J’ai beaucoup aimé avoir ce retour « professionnel » à ce propos et ça résume plutôt parfaitement cette idée de tolérance vis à vis de soi-même qui ouvre la porte de la tolérance vis à vis d’autrui. Ce n’est pas parce que certains font « mieux » que vous, qu’ils valent mieux que vous et encore moins qu’ils en ont la prétention (sauf les cons, évidemment ;)). Quelqu’un qui fait les choses différemment de vous ne vous juge pas obligatoirement. Personne ne vaut mieux que personne alors soyez indulgents et tolérants avec vous-même ET avec les autres.

Et arrêtons de souler des gens qui font des efforts, même tout petits, de les décourager, de les rabaisser en leur disant « ce n’est pas assez/ce n’est pas bien/tu devrais faire plus/ton effort est ridicule » parce qu’il n’y a rien de moins constructif que ça. Au lieu de ça essayons de continuer à échanger, à partager, à donner, à instruire, à éduquer.

.

PEACE&LOVE 💖

 

717 commentaires sur Bio à demi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Oui, oui, oui à cet article. La perfection est utopique en plus d’être malsein (<— ouais j'ai mal écrit mais j'ai décidé de laisser mon erreur #mon petit moment de rigoulade perso).
    MERCI Coline

  2. Juste MERCI vraiment vraiment vraiment merci <3
    Cet article fait énormément de bien <3
    J'adore ce que tu fais, j'adore ta série #GoGreen, qui m'a d'ailleurs poussée à me renseigner et à devenir une "moi-même+++" ou au moins essayer ;)
    Alors encore une fois MERCI !
    Paillettes sur toi !

  3. C’est un peu un phénomène de sociétée, ne jamais en faire assez, toujours se dépasser, toujours aller plus loin dans la démarche. Quelque soit le sujet. C’est vrai que c’est fatigant…On devrait, comme tu dis, encourager et conseiller les gens qui veulent faire de petits efforts. C’est toi qui nous conseille ici, et c’est admirable de partager ton savoir. Les petits efforts, c’est toujours ca de gagné et puis ca peut se transformer en grandes démarches (ben oui peut être, si jamais, on sait pas…;) )
    Paix, amour, tolérance, yoga et chocolat et bisous aussi :D

  4. Je ne suis pas blogueuse, végétarienne, ou zéro déchets, mais je comprends tellement ce post !
    Je ne suis pas beaucoup de blogueuses (principalement toi et Victoria de Mango & Salt), et je suis toujours abasourdie par ces commentaires qui disent : « Tu fais ça… mais pas ça. » De mon côté, j’essaye de consommer moins de viande, de manger un peu de bio quand je peux me le permettre, ma routine de soins est presque uniquement composée de produits naturels, mais je suis encore LOIN d’être « parfaite ». Et je ne le serai jamais, c’est un fait acquis. Alors quand je vois que d’autres personnes en prennent plein la gueule alors qu’elles ont un comportement plus «  »responsable » » que la plupart des gens, j’hallucine.
    Surtout que le problème, c’est que vous retrouverez ce genre de commentaires même si vous poussez jusqu’au bout. Si vous devenez zéro déchets-pesticides-OGM-viande-cuir-soja-Amazon etc etc, il y en aura toujours un qui viendra vous dire : « Ouais mais tu utilises un téléphone portable et le wifi, les ondes sont néfastes. Si tu respectais vraiment ce genre de mode de vie, tu irais vivre en zone blanche. » Donc on ne peut jamais gagner en fait. Du coup, tu as bien raison, autant être claire avec soi-même et laisser dire. Si vraiment ces personnes ne sont vraiment pas satisfaites, elles sont libres de ne plus te suivre. Et perdre quelques lectrices qui ne vivent que pour critiquer ton mode de vie (attention, je parle de critiques non-constructives et constantes notamment, je vois bien que d’autres personnes cherchent juste à comprendre), ce n’est finalement pas si dramatique je pense.

    Bonne journée à toi !

  5. Super article Coline, tu as eu raison d’en parler, et ton avant-propos est le bienvenu car en effet tu n’as pas besoin de te justifier, mais cet article nous fait réfléchir et invite à pousser les gens vers le haut en les encourageant plutôt que de toujours vouloir tout dégrader.
    Allez plus besoin de se cacher derrière une plante verte (ahah j’adore la photo), et continue à nous montrer ton côté demi bio qui me pousse à faire des efforts supplémentaires tout en restant moi!

    Marie
    http://www.louiseetclo.blogspot.fr

  6. Ton article me touche tout pile. Comprend par là que je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis. L’intolérance est à la limite de devenir un concept. J’ai 20 ans et je le remarque très régulièrement dans ma tranche d’âge. Je crois qu’il n’y a pas d’âge pour ça, et je crois aussi que ce sont les gens qui ont des choses à se reprocher qui sont intolérants.
    Dans tous les cas, tu as bien fais de mettre ce sujet à plat. J’admire beaucoup ce que tu fais, ce que tu véhicules, et ce que tu inspires.
    Parce que personnellement et je ne pense pas être la seule, tu m’as beaucoup aidé à relativiser sur beaucoup de choses. Et je t’en remercie. Continue de faire ce que tu fais si bien et de nous faire marrer et découvrir pleins de choses. ❤
    #multelove

  7. C’est quand même fou de devoir faire un article sur ce sujet mais j’adhère complètement à ce que tu dis. Je pense que certaines personnes ont toujours besoin de chercher la petite bête et que peut-être, cela les fait se sentir un peu mieux vis à vis d’elles, je ne sais pas, mais c’est vrai qu’il y en avait un peu marre de retrouver toujours les mêmes commentaires sous tes articles. Personne n’est parfait (et qui a dit qu’il fallait l’être?) et ce que tu nous proposes régulièrement niveau bio et ben moi je trouve ça chouette. Chacun fait ce qu’il veut, à son niveau, et la personne qui consomme bio de A à Z, qu’il s’agisse de maquillage, de nourriture ou de je ne sais quoi d’autre, je veux bien la rencontrer, si tant est qu’elle existe un jour!
    Enfin bref, tout ça pour te dire que moi j’adore ce que tu fais, que je découvre chaque semaine de nouvelles choses qui me font consommer un peu mieux chaque jour mais que le week end dernier je suis allée dans un diner et que j’ai mangé un BON GROS BURGER pas bio du tout et que j’ai bien kiffé quand même!!! :P

    Ne change rien on t’adore comme ça,

    Cyrielle

  8. Mais ouiiii! Arrêtons de culpabiliser les gens qui font quelque chose…quelque chose c’est mieux que rien, cf la légende des colibris!

  9. Salut Coline,

    J’ai écrit un article il n’y a pas longtemps autour de ce que tu racontes justement, mettant en avant mes « défauts », ce que je fais de « pas bien » et étrangement, je n’ai pas encore eu le courage de le publier. Peur de faire descendre ma « crédibilité » en flèche.

    J’ai juste l’impression qu’ « healthy », tu l’es ou tu l’es pas. Il n’y a pas de demi-mesure. Quand t’es végétarienne, c’est encore pas assez, on te demande pourquoi t’es pas vegan. Quand je publie mes petites recettes beauté et que j’ai le malheur d’y foutre un œuf dedans, je me fais incendier et on me demande une alternative végétalienne. Je ne comprends pas les gens et ce manque de bienveillance. Comme tu le dis, c’est jamais assez. C’est lassant et décourageant….
    Pas plus tard que ce matin, j’ai publié une petite astuce sur mon FB pour nettoyer son micro-ondes facilement. OUTRAGE quand certains ont découvert que j’en avais un chez moi et que pire, je l’utilisais !

    Bref, ton article et celui de Julie que j’avais lu à l’époque résument parfaitement le truc, et vont peut-être me motiver à publier mes fameuses « confessions »…

    Et puis reprends ta rubrique #gogreen hein, c’est un vrai plaisir !

    Bonne journée !

    1. Je comprends ton angoisse… Mais tu sais, ce ne sont pas les autres qui font ta « crédibilité » mais toi-même ! Le plus important c’est de croire en ce que tu fais et d’être en accord avec toi-même. Quelle importance, au fond, que de parfaits inconnus, ou même des personnes de ton entourage ne te trouvent pas « crédible »? Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire mais il faut essayer de se concentrer sur le positif et sur ce que tu peux apporter aux autres au travers de ce que tu fais. Pour le reste, les insatisfaits chroniques et les casse-cou*lles, il y en aura toujours. Il suffit de les ignorer ou de les inviter à suivre des personnes plus « crédibles » à leurs yeux :)

      1. Ouais je sais que t’as raison dans le fond. L’important est de bloguer en se faisant plaisir. Les insatisfaits, les rageux… Je ne sais pas encore trop comment les gérer. Rentrer dans le lard et se confronter à une suite sans fin, supprimer les com’ direct et éviter la polémique… Pas tous les jours évident hein.
        Merci pour ta réponse en tout cas!
        A bientôt,

      2. @coline : J’ai pris beaucoup de temps pour lire ton article et les commentaires qui vont avec. Ce qu’il m’a semblé, de mon point de vue, c’est que les incompréhensions de tes lectrices n’avaient pas vocation d’être ni blessantes ni agressives, de ce que j’ai pu en lire sous tes vidéos ou ici. Je ne pense pas que l’on t’ait reproché de ne pas être parfaite, car je ne pense pas qu’une seule d’entre nous attende ça de toi ou d’ailleurs de qui que ce soit. C’est cet amalgame là qui me dérange avec ton article. Face à ces réactions d’étonnement, de déception, ou d’interrogation, la justification de l’imperfection ne colle pas, je la trouve hors-sujet. Ces « critiques/avis/opinions » sont, je pense, émises par des personnes qui n’ont pas la naïveté de croire que tu es parfaite, ou qu’un seul être humain dans l’univers peut l’être (enfin, je pense-du moins je l’espère). Donc, effectivement, justifier ton imperfection ne sert à rien, je ne pense pas qu’on demande à quiconque autour de nous pourquoi il n’est pas » parfait ».
        Par contre, je rejoins certaines de tes lectrices sur le manque de fil rouge dans tes convictions personnelles. Il me semble que tu as répondu quelque part que tu n’avais pas ( ou ne souhaitais pas), je ne sais plus les exprimer. C’est là que je me demande pourquoi. Bien entendu que tu peux garder privés tous les sujets que tu veux, vie privée, opinions politiques et religieuses, et un milliard d’autres. Mais je ne comprends pas en quoi clarifier son positionnement écologique est tabou pour toi ? C’est certainement quelque chose qui selon moi, répondrait à beaucoup et éviterait ce type d’article. Parce qu’une communauté, l’abondance de réseaux sociaux ne mènent pas toujours à une communication claire, et cette incompréhension, que je ressens moi aussi, j’ai tendance à penser qu’elle aurait grandement pu être évitée en amont avec une communication appropriée.
        Parce que, encore une fois, je me permets de parler pour les lectrices qui ont eu ce sentiment d’incohérence, voire d’opportunisme, ces mêmes lectrices (en tous cas pour ma part) ne t’ont jamais demandé de vivre dans une grotte et de manger des racines pour coller à leurs convictions. Moi, par exemple, je ne suivrais pas ta façon de consommer ainsi qu’une grande partie des cosmétos et des vêtements que tu achètes parce que pour moi, c’est trop de surconsommation, pas assez green, etc. C’est mon opinion à moi, et en aucun cas, nous n’avons toutes les 2 à suivre la même voie. Ca ne fait pas de toi le diable en personne pour moi.
        Je ne sais pas si je suis à côté de la plaque, et c’est fort possible, mais en tous cas, je pense que cet article soulève un faux problème quand à la partie de ton public qui n’a pas approuvé tes choix. Je pense que personne ne t’a demandé de devenir végane, de vivre en toile de jute, etc car on sait ce qu’on vient chercher ici. Mais le principe du double discours est déstabilisant, et le refus de rentrer dans l’explication qui ne soit pas superficielle, cad un peu plus philosophique et profonde, il t’appartient, mais cela aurait pu d’une part être enrichissant, et surtout éviter ce type d’article qu’on sent écrit sous le coup, si ce n’est de la colère, tout du moins d’un gros ras-le-bol, et je me dis qu’il est dommage d’en arriver là alors que les choses peuvent être si simples quand elles sont dites.

  10. Mais alors (ironie >>>) : Qu’est-ce qu’être bio à 100 % ?
    Bel article, espérons de nouveaux post « go green » !

  11. Personne n’est parfait, c est certain, mais au delà de ca, tes articles ne sont pas estampillés activementbiotivore! Et n’est il pas génial de voir des gens conscients de tout ca, et qui font des efforts, pour eux, et nous tous! Tes articles sont toujours intéressants. Bonne continuation.
    Et pas de culpabilité stp!!!!

  12. L’article où on a envie dire: mais ouiiiiiiii! MERCI!!! c’est exactement ça! Je pense que ça résume la vie de beaucoup d’entre nous.

    Peace, Love & Tolérance <3

    Merci Coline, toujours les mots justes.

  13. C’est drôle parce que je viens de lire un article de Léa du blog Become a Dinosaur qui parle du « veggie snobisme » (le lien si ça t’intéresse : http://www.becomeadinosaur.com/comme-une-impression-de-veggie-snobisme/). Vous faite le même constat et c’est déplorable ce besoin qu’ont certaines personnes de critiquer et de rabaisser. Chacun fait selon ce en quoi il croit et comme il l’attend sans imposer à l’autre sa vision. Et si on veut être de mauvaise fois « n’est’il pas hypocrite de laisser un commentaire sur le fait d’être demi-bio avec un smartphone ou un ordinateur? » parce que niveau impact sur la nature et sur l’humain on est pas mal là non? Personne n’est parfait, c’est déjà bien que certains réagissent à leur échelle, c’est peu au niveau individuel mais si chacun fait un peu c’est déjà beaucoup. Les choses commencent à changer et ça c’est grâce à des personnes comme toi qui ont changé leur façon de consommer.

  14. Très bon article Coline, très juste.
    Je ne comprends jamais les commentaires de ce type quand pour moi c’est évident que :
    1° personne n’est parfait (lapalissade que beaucoup semblent pourtant oublier…) et tu ne te présentes jamais comme irréprochable (juste humaine quoi).
    2° tu essaies chaque jour d’aller un peu plus loin vers un objectif très louable, en faisant les efforts nécessaires, progressivement mais sans tristesse, violence ou privation.
    3° tu partages tes trucs et découvertes avec nous pour qu’on progresse ensemble dans ce sens (et merci pour tout ce que j’ai pu changer grâce à toi!)
    J’ai les mêmes expériences que toi de réactions de gens face au végétarisme et t’invite à regarder cette vidéo (au titre trompeur, rassure-toi!) qui m’a un peu aidé à comprendre les mécanismes derrière tout ça. https://www.youtube.com/watch?v=uwKrtNr76BM
    Une lectrice vegan à 71%, zéro déchets à 28%, bio à 83% mais qui fait de son mieux, aussi grâce à toi.

    1. Aaaaaah merci pour la vidéo ! Elle m’avait été suggérée par Youtube et je ne l’avais pas regardée de suite et…je l’avais perdue :( J’ai hâte de la regarder ! :D (et merci pour ton gentil commentaire <3)

  15. Article parfait!
    Merci Coline <3

    Il faut pas oublier qu'il faut se faire plaisir dans la vie!
    Et pis chacun fait ce qu'il veut nah :)

  16. Magnifique article ! Je pense que tu as tout dit !
    Je mange le plus possible bio, utilise le plus possible du maquillage et soins naturels. Mais je mange aussi du chocolat bourré de cochonneries et j’ai des marques de maquillage de luxe. Ouais j’avoue ! J’avoue meme que je préfère maintenant m’acheter des habits avec des matières nobles comme la laine, la soie, le coton ou encore le cuir alors qu’à côté de ça je suis quasi végétarienne. Et alors ? Mieux vaut faire des petits efforts que rien du tout. Puis ma vie me convient comme ça donc n’est ce pas le plus important ?

    Bravo à tes efforts et j’espère revoir bientôt tes articles et vidéos Go Green ! Partages ce dont tu as envie :)

  17. Que dire à part MERCI COLINE <3 J'ai personnellement toujours adoré ton côté "j'suis pas toujours bio mais je m'en tape" parce que, comme tu le dis si bien, ça te rend tellement humaine et plus proche de nous, tes lecteurs. On s'en tape put* chacun fait ce qu'il veut. Evidemment, en t'exposant, tu deviens un exemple pour les autres mais je crois que les gens devraient prendre ce qui leur semble positif dans tes articles/vidéos et juste ne pas se soucier du reste plutôt que de pointer le doigt sur ce qui ne leur convient pas. Ca vaut pour tous les sujets, d'ailleurs, pas juste le bio/naturel/… Soyons positifs! Du coup continue surtout ta catégorie GoGreen parce que c'est vraiment super chouette! Elle nous manque :D
    Des bisous et des pensées positives :)

  18. Je me reconnais un peu dans le commentaire que la personne t’a laissé sur Youtube. J’aime beaucoup ton blog et tes vidéos mais c’est vrai que parfois tu es plutôt incohérente. Tu cites les articles de Julie (Friendly Beauty) ou Antigone XXI sur le « mythe » de la blogueuse parfaite mais pour moi ça se justifie très bien chez elles car elles ont une vraie démarche engagée et ok tout n’est pas 100% ecolo, cruelty free et tout mais globalement elles sont cohérentes. Toi, à l’inverse, on a quand même du mal à te suivre. Une fois, tu nous fait une super vidéo sur la réduction des déchets dans la salle de bain avec plein de bon conseils, de bonnes idées, tu nous fait des sélections de produits bio, tu lances une beauty box green etc. Et à côté, il y a certaines routines beauté, hauls, tuto maquillage etc. qui sont pas du tout dans cette veine. Je ne dis pas que tu ne devrait utiliser QUE des produits 100 % bios et recyclables mais quand même il me semble que tu devrais rester cohérente d’une vidéo / article à l’autre.
    Sinon ça s’appelle du greenwashing, pour moi.
    Perso, j’aime les blogueuses « green » et les blogueuses beauté plus classiques, je ne suis pas foncièrement opposée aux produits non bio mais, oui, ta dernière vidéo maquillage m’a un peu perturbée car elle me semblait aller à l’encontre de certaines vidéos précédentes plus engagées.

    1. Je devais m’attendre à ce que certains ne comprennent absolument pas ce post… C’est dommage…mais c’est comme ça ;) Si tu as du mal à me suivre, tu peux aussi ne plus me suivre du tout. Sans méchanceté ou dédain aucun car je suis telle que je suis, ce n’est pas prêt de changer et ceux qui n’y trouvent pas leur compte sont libres d’aller voir ailleurs. :)

      1. Oh non mais au secours certains commentaires ! Depuis quand est on sensé pousser la cohérence à ce point ?
        C est quoi ce raisonnement simpliste qui consiste à dire que les gens sont soit blancs soit noirs et que s il ne sont pas tout blancs c est qu ils sont forcément noirs ?
        Pourquoi toujours ce besoin de voir le chemin qui reste à parcourir sans regarder les pas en avant qui sont faits ? C est hallucinant d être aussi négatif.
        Un pas en avant c est un point positif. Un déchet en moins dans la salle de bain c est un point positif. Un plein de courses bio c est un point positif. Un produit de maquillage bio c est un point positif. Je comprends pas cette manie qu ont beaucoup de personne d essayer de transformer tous ces points positifs en du négatif….
        Coline je te suis tous les jours depuis des années et je ne commente pas souvent. Mon dernier commentaire c était pour te demander s il y avait des serpents au Kenya c est dire….
        Je ne commente pas mais j apprécie tous tes posts et ta bonne humeur.
        Là je voudrais juste te dire qu effectivement si on se laisse décourager par tous ces gens qui passent leur temps à voir le verre à moitié plein, on n avance jamais dans la vie. Le verre se remplit et c est toujours une bonne chose !
        Je suis très très loin de toutes tes bonnes résolutions et je n ai ps encore les moyens de passer au tout bio pour l alimentation par exemple, car oui je suis moi aussi égoïste et tellement imparfaite et je ne me prive pas de vacances à l étranger pour mon alimentation. Mais au lieu de me dire que puisque je ne mange pas tout bio je n ai plus qu à me nourrir exclusivement de hachis parmentier industriel, j achète le plus possible de bio et je me dis qu un paquet de gâteaux bio en plus c est une cochonnerie en moins dans mon estomac. C est un pas de plus et c est une bonne chose.
        Ça doit être vraiment fatiguant de passer son temps à juger les autres et à ne voir que les côtés négatifs des choses…

      2. J’allais justement dire que ton post n’avait pas sa place sur ce blog, car autant ça peut se comprendre sur ceux de Julie et d’Antigone xxi, mais sur le tien, un coup de souris et c’est le partenariat avec un sac en cuir. Les engagements et leurs forces ne sont quand même sensiblement pas du tout du même niveau…

        Bien que je sois restée jusqu’à présent spectatrice de tout le battage Nivéa, et partageant l’incompréhension comme beaucoup à propos de tes choix, je me permets pour une fois d’intervenir car tu parles de tolérance. Or, voilà ce que de ma lorgnette, j’ai pu observer par rapport à cela : des lectrices qui ne comprennent pas quelles sont tes convictions et l’incohérence qu’il peut y avoir entre elles et qui du coup te posent la question et tes réactions d’agressivité, de sarcasme et de censure en retour. Pour moi, clairement, c’est moins l’acte en lui même que ta façon de gérer les incompréhensions de tes lectrices qui t’a fait défaut. J’ai pour ma part été très surprise de lire des commentaires pour une majeure partie très polis auquel tu as répondu de manière très dédaigneuse.

        A mon avis, ce que tu ne comprends pas, c’est qu’aucune de tes lectrices, même la partie de celle qui n’était pas à l’aise avec tes choix ne t’a demandé d’être parfaite. Encore une fois, on n’est pas chez antigone xxi ici, et de la pétrochimie, de la surconsommation, du cuir, etc on en trouve à foison.

        Par contre, on peut se demander comme on le demanderait à quelqu’un avec qui on discute pour arriver à le cerner un minimum, quelles sont tes convictions réelles et finalement si tu en as. Sous la vidéo de Julie concernant le phénomène green sur la toile et les youtubeuses qui surfent dessus tout en décrédibilisant cette philosophie, ton nom a été cité maintes et maintes fois, et je pense que ce n’est pas un hasard.

        Après, je suis d’accord pour dire que chaque geste fait du bien à la planète et qu’il est bon à prendre, que ce soit marketing ou pas. Par contre, ce post ne me donne aucune envie de te plaindre, car encore une fois, je crois que tu es vraiment passée à côté des vraies interrogations pour ne te concentrer que sur « je suis jugée, vous n’avez pas le droit », etc, alors que ce n’était pas du tout le coeur du problème.

        Je t’épargne l’énergie de me dire d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, car oui, elle y est, c’est sûr, (ce genre de commentaires, mais comment te dire…ahem..). Dire voilà comme je pense les choses, ce qui compte à mes yeux, etc serait tellement plus constructif. Je tenais à intervenir car si tu es lassée de lire des « reproches », je suis surprise encore une fois de ton approche des choses peu philosophique et très égocentrée.

        1. Je n’ai absolument pas écrit cet article pour me plaindre. A-t’on lu la même chose ? Les gens peuvent bien me juger s’ils en ont envie et si ça leur apporte quelque chose. Comme je l’ai dit je suis au clair avec moi-même, je vis avec moi-même au quotidien et je pense que ce que tu vois comme du dédain n’est simplement que le fait que je ne pense pas avoir à étaler outre mesure mes convictions, à les verbaliser et montrer…je dirais même plus démontrer, ce que je fais, à prouver. Je suis comme je suis et je le vis bien.

          Il y a certaines personnes (une toute petite minorité) qui « ne comprennent pas » et qui aimeraient voir mes convictions plus fortes, plus grandes ou clairement évoquées. Pour le reste j’ai plutôt l’impression au vu de ce qu’on me dit depuis des années d’apporter de la douceur, de l’amusement, de la tolérance et des ondes positives au travers de ce que je fais. Et tu sais quoi ? C’est tout ce qui compte. J’accepte qu’on ne soit pas d’accord avec moi, qu’on trouve mes « convictions » en carton, qu’on pense que je surfe sur une tendance ou que dès qu’on me propose du cash, je retourne ma veste. Chacun a sa propre vision de choses et je ne ferais jamais changer ça. Et c’est pour cette raison que j’invite les personnes « insatisfaites » à ne plus me suivre… Pas parce que je les méprise mais parce qu’en tant que lectrice et abonnée, quand quelque chose ne me plaît pas, quand une fille et ce qu’elle raconte ne me parle plus et bien…c’est ce que je fais et c’est ce que j’ai toujours fait. Nous sommes sur internet, on a le choix. En quoi est-ce mal ? Je ne vais pas m’amuser à courir après toutes les personnes qui n’aiment pas ou plus ce que je fais… Si on ne m’aime pas et bien qu’on fasse en sorte de ne plus être confronté à moi, c’est pourtant pas compliqué… Il y a tellement de choses pénibles dans la vie qu’on ne peut évincer…Alors les gens qui hurlent au scandale pour un sac à main ou une vidéo…

          1. Je ne hurle pour ma part pas au scandale, ni pour Nivéa, ni pour un sac à main, tu fais bien ce que tu veux de ta vie, tu utilises/portes les produits/vêtements que tu veux, c’est (heureusement) le dernier de mes soucis.

            Je n’ai pas les mêmes convictions que toi, c’est mon problème (enfin, ce n’est pas un problème du tout en fait) je suis aussi ok là-dessus.

            Par contre, dire « je n’écris pas cet article pour me justifier » : j’ai l’impression que tu ne fais que ça, de même que la majeure partie des minettes ici qui te remercie tel un messie pour ton article (?). Je pars du principe que si tu es vraiment à l’aise avec tes incohérences, tes contradictions et ta façon de vivre, tu peux l’expliquer calmement (je n’ai jamais eu la moindre » justification » à donner à quiconque quant à ma façon de vivre et si cela devait arriver, je l’expliquerais sans le moindre problème), sans pondre des articles d’une page en mode « je règle mes comptes » avec tous ceux qui ont osé émettre un avis qui ne serait pas dithyrambique

            Franchement, pour moi, ce genre de discours indique une certaine culpabilité sous-jacente et/ou la justification (trop) facile de ce qu’on sait pertinemment n’être pas au top environnementalement parlant et que l’on fait en le justifiant par « l’humain est imparfait ».

            La seule personne a qui l’on doit des comptes est soi-même, une très bonne façon de se faire comprendre sans se faire lyncher est de s’expliquer clairement, calmement, sans méchanceté ni dédain. ‘C’est pourquoi je suis réellement effarée par les témoignages des minettes qui indiquent qu’elles doivent se justifier auprès de Pierre, Paul ou Jacques. Se justifier, non, expliquer sa démarche « philosophico-écologique », alors là, oui, c’est différent.

            Partant de ce postulat vérifié, il n’est en aucun cas dit « l’humain n’est pas améliorable » ou « l’humain est incapable d’efforts ». Comme je ne suis pas persuadée que se complaire dans le « personne n’est parfait’ soit une chose constructive, bien au contraire. Cela peut nous embourber dans nos imperfections et nous empêcher de progresser, dans quelque domaine que ce soit.

            Et partant de ce principe-là, il est très peu de personnes qui feront des réflexions médisantes du moment qu’elles saisissent les opinions de la personne en face d’elle, virtuelle ou non.. Ce n’est pas pour autant « étaler outre-mesure » tes convictions, mais ça aurait certainement éviter le phénomène que tu dénonces aujourd’hui.

          2. Je ne suis pas sûre qu’on arrive à « s’entendre » toi et moi… ;) Je pense que tu interprètes mes propos à ta manière, que tu y mets le ton que tu souhaites. C’est normal et humain mais c’est sans aucun doute ce qui fait que tu vois cet article comme une justification, comme un règlement de compte et y vois de la méchanceté et du dédain. Je maintiens qu’on ne se comprend pas sur le sujet puisque tu continues à me dire des choses que j’ai quasiment écrites noir sur blanc dans mon post… Je suis toujours ouverte à la communication et au débat mais là ça me semble assez stérile… Nous n’avons pas la même vision des choses, acceptons-le. :) Et surtout je suis peut-être totalement à la ramasse mais je ne comprends pas ce que tu attends de moi donc partant de là…

        2. un blog n’est pas fait pour exprimer ses convictions mais pour créer des clics et des vues et empocher de l’argent ! c’est très pro de la part de coline de ne pas se mouiller et de s’adapter aux différentes propositions des marques.

          1. Je m’immisce dans la conversation (c’est pas très poli, en principe haha) car, comme souvent, je lis les commentaires avant de commenter moi même (afin d’éviter les redondances principalement et parce que ça m’intéresse de savoir si d’autres ont le même avis que moi ou pas…). Là, vu le nombre de commentaires je n’ai pas tout lu (loin de là). Je me suis juste arrêtée sur celui-là car il était long donc je me suis dit « tiens ça peut être intéressant ».
            Je me permets d’intervenir car je suis quelque peu surprise par tant de … tiens donc, ça serait quoi? Intolérance, bêtise, aigreur?? A vous de choisir (ceux qui liront cet énième commentaire haha).
            Déjà, parler de dédain, soit. Mais quand on dit « minette » pour parler des autres lectrices, qu’est-ce donc si ce n’est du dédain? Personnellement je l’ai pris comme ça… Et quand on dit cela c’est qu’on se prétend supérieure aux autres (plus vieille, plus expérimentée: « madame je sais tout, t’as tord, ta gu*ule ». En gros…). Pourquoi pas les pétasses tant qu’on y est?! Un peu de respect, merci.
            Je ne pense pas être plus intelligente que les autres (loin de là) mais j’ai bien compris le message de Coline dans cet article (donc il est à la portée de tous). Elle ne se justifie pas, elle explique et répond à des remarques qui lui sont faites et qui commencent à lui courir sur le haricot (ce que je comprends). Une mise au point en somme. Qu’elle jugeait utile (pour elle, pour les autres, qu’importe) de partager ici, après tout c’est son blog elle y met ce qu’elle veut non?! Et si son discours et les réponses aux commentaires te paraissent dédaigneux, c’est peut-être qu’à force de s’entendre dire les mêmes choses (injustifiées bien souvent si je comprends bien), ça agace donc on peut perdre patience. Je comprends tout à fait pour ma part. Et c’est bien pour cela que je ne m’expose pas! Je suis bien trop « sanguine » pour garder mon sang froid face à la bêtise humaine.
            Pour en revenir au sujet, Coline l’a bien expliqué: elle n’est pas parfaite, elle n’est pas bio à 100%. En même temps cela la regarde. C’est déjà bien d’être bio ne serait-ce qu’à 1%! Il vaut mieux voir le positif. J’admire ceux qui consomment bio autant que possible, pas de viande, pas de ci, pas de ça! Je ne vais pas leur chercher des noises car c’est pas assez! C’est pas « soit tu fais à fond soit tu fais pas ». Pour moi c’est plus « fais du mieux que tu peux/veux, tu n’as aucun compte à me rendre ».
            En plus de cela, je ne crois pas qu’elle se soit prétendue bio exclusivement! On comprend par son discours qu’elle consomme bio, local, etc., mais elle n’en fait pas non plus la promotion. C’est pas un discours pour convaincre son lectorat. Elle pose des faits, sans chercher à convaincre qui que ce soit. Franchement, qu’est-ce que ça peut bien nous faire si elle mange du chocolat pas bio? La terre ne va pas s’arrêter de tourner et ça ne change pas le cours de notre vie à nous! Alors bon sang de bois (pour reprendre son expression) laissez vivre les gens comme bon leur semble!

            Ensuite, un blog c’est comme les magazines: il y a de la promotion, de la pub etc. Il ne faut pas se leurrer. Et Coline, bah c’est son métier. Donc elle peut promouvoir des choses qui ne sont pas « clean » à 100%. Et alors? Est-on obligées d’acheter?
            (NB: Coline, je ne t’exclue pas du commentaire en disant « elle », c’est juste que je parle principalement à l’autre lectrice, difficile de faire autrement)
            (NB2: je répète, je ne me prétends pas supérieure aux autres! Là, ça m’a un peu gonflée de lire des choses pareilles donc j’ai réagi comme je l’aurais fait dans une conversation « classique ». Ca va sûrement déplaire. Mais ma vie ne s’arrêtera pas pour autant… )

            Pour conclure sur une note positive, je te dis merci Coline: merci de me faire rire (articles, vidéos): c’est tellement plaisant de voir une personne si positive, pas prise de tête! Ca change :-).

          1. Chère Jeanne, t’immiscer comme tu le dis dans ce débat pour bloquer sur des mots que tu interprètes d’une manière qui m’a fait mourir de rire (c’était soit ça soit pleurer, j’ai choisi mon camp) aura eu au moins une utilité. Tu es choquée par « minette » ?? C’est le surnom affectueux, gentil, ni sarcastique, ni dédaigneux, ni insultant oui, oui, tu as bien lu AFFECTUEUX que j’emploie pour parler des filles en général. toi, moi, elle, elles, etc. Le comparer à « pétasses », j’en tombe de ma chaise, on ne me l’avait jamais faite celle-là, ahah. #newin

            Après, j’ai toujours la même opinion sur le sujet après avoir débattu avec Coline, qui résume bien les choses « on ne s’entend pas toi et moi » et c’est vrai. Donc, je te remercie de m’expliquer d’une énième manière quelque chose que j’ai compris mais avec lequel je n’adhère pas. Et, comme toi, je ne me juge ni plus intelligente, ni plus conne qu’une autre, cela signifie donc qu’on est d’un avis différent et que l’on ne tombera pas d’accord. Point. Maintenant, c’est gentil de voler au secours de Coline agressée par une vilaine lectrice qui emploie le mot « minette », mais je pense qu’elle a plus que prouver qu’elle savait le faire seule.

            Je le redis, au cas où tu n’aies pas bien lu, je me FOUS ROYALEMENT de ce que porte ou utilise Coline, de ce qu’elle mange, de ce qu’elle fait de sa vie, et ce n’est certainement pas moi qui vais lui dire « fais ça, pas ça, comme ça, pas comme ça. » Elle pourrait se tartiner de pétrochimie de la tête au pied, ça ne me dérangerait pas si c’était sa ligne éditoriale et que ce soit clair.

            Je souligne juste à quel point pour moi la cohérence dans l’éthique de quelqu’un est importante, que celle de Coline reste à mes yeux (et si ce n’est qu’à mes yeux, tant mieux) nébuleuse, et comme j’ai trouvé dommage sa façon de gérer le conflit. Voilà, bisettes (ou c’est une insulte pour toi ?)

        3. Mais à quel moment précis on demande à Coline (ou qui que ce soit de connu ou non) d’être cohérente ?????? A quel moment on lui dit : Si jamais un jour tu consommes un truc BIO tout ce que tu consommes dès à présent dans ta VIE doit être TOUT BIO sinon c’est la moooort VADERETROSATANAS en enfer Coline !!!! Non mais sérieusement des fois j’me demande dans quelle planète je vis quand je lis ce genre de commentaires ! Essayez de rester calme face à ça me semble limite compliqué, et pourtant elle arrive à le faire ;)
          Y’a pas besoin de cohérence en fait, quand on vit dans un monde où la plupart des gens (je généralise) en ont RIEN à faire de consommer bio et écolo et de faire attention à leurs déchets, je trouve ça juste HONORABLE que des gens comme Coline fasse des efforts, plus ou moins grands ! Je trouve ça important aussi qu’elle en parle ici ou sur sa chaîne, parce que perso grâce à elle j’ai appris pleins de choses, et en même temps quand je vois de trucs sur le net ou ailleurs, je peux lui envoyer un mail ou un commentaire avec ce que j’ai découvert, et parfois tu te rends compte qu’elle en parle quelques mois plus tard pour compléter ses articles !!!
          Elle essaie de faire de son mieux, et je pense qu’elle a toujours été très claire la dessus depuis au moins bien 5/6 ans. Elle mange bio, consomme MIEUX dans les domaines comme la nourriture, essaie de faire attention à pleins de choses, comment soigner ses bobos de manière naturelle et j’en passe, et si sur le make up elle n’a pas encore trouvé le moyen d’être bio + que compo caca bah tant pis. Pourquoi???? Ce n’est encore là pas une question de cohérence, mais d’ENVIE et surtout bah ……. DE CONVICTION. Elle est pas convaincue que les produits makeup bio soient fais pour elle, elle trouve que beaucoup sont nazes, elle a pas trouvé les saint GRAAL. Personnellement, je fais de mon mieux. Je vais au marché, j’évite les sachets plastiques, j’achète plus de bouteilles en plastiques je bois mon eau dans des carafes en vert. Je prends plus de thé en sachets et j’évite au maximum d’acheter des trucs en plastique. Et côté make up, je tatonne par exemple, j’ai acheté une palette d’une marque bio qui m’a tellement déçu que OUI j’utilise du Sleek ou du Urban Decay de l’autre côté, pas bio DU TOUT. Mais je m’en porte bien car je suis fière d’accomplir des choses au quotidien. Parce que je le repète « les petits pas pour l’homme hein … » c’est important. Alors si toi tu trouves que Julie et les autres sont plus cohérentes, WHY NOT, mais moi, même si elles ne l’étaient pas je ne leur en voudrais pas. Tout simplement parce que à mon sens, ce qu’elles font et déjà génial, et en plus elles ont une communauté assez grande pour diffuser ça plus largement que moi.
          Mais cela ne m’empêchera jamais d’être fière. Quand ma grand mère me dit que j’ai raison, et qu’elle fait des efforts sur certains trucs. Ou que ma tante me dit : je savais pas tout ça pour Chanel et autre, je vais essayer de tester les marques bio que tu me conseilles. Bah ouais j’suis fière et pourtant j’ai déjà mangé un steak de viande surgelé et j’ai même déjà bouffé moi aussi des pizzas chimiques entre potes le samedi soir avec de la bonne bière non bio.
          J’en suis pas morte et je culpabilise pas parce qu’à côté je fais tellement d’efforts (qui n’en sont pas vraiment puisque maintenant ils sont fais naturellement) que j’me dis que j’pourrais toujours faire mieux mais qu’il faut se sentir prêts pour franchir les caps sinon ça marche pas /
          Exemple simple : une de mes tantes a voulu devenir vegan pcq c’était la mode etc, elle a pas réfléchit, elle a foncé tête baissée, résultat elle mange encore plus de viande qu’avant. Faut être prêt, si tu l’es pas ça sert à rien. Alors non c’est pas une histoire de cohérence, c’est une histoire d’être soi même et de faire les choses comme bon nous semble, à notre rythme. A croire que si elle était 0% bio ce serait mieux et on la soulerait pas avec des histoires de cohérence … ;) ce qui est bien c’est que du coup, grâce à ce commentaire, j’apprends que moi non plus j’suis pas cohérente ;) alors merci !

          1. Voilà, tu as très exactement mis le doigt sur ce qui (personnellement) me dérange : les convictions. Bref, comme dit plus haut, chacun a les siennes et en général, il est simple de les expliquer : exemple : » j’accorde particulièrement d’attention à cela (tri sélectif, bouffe locale ou que sais-je) » » j’aimerais tendre à m’améliorer sur ça (make-up, vêtements, bain… ou quoi) » et » je sais que j’aurais du mal/n’arriverai pas/ne voudrais pas changer ceci (encore une fois, exemples au choix) ». Ce que tu viens de faire dans ton commentaire pour partie.

            Bien entendu qu’il est 1000 fois plus positif de faire ne serait-ce qu’un petit geste qu’aucun et mon propos ne disait absolument pas l’inverse. Mais quand quelqu’un me dit « moi, l’environnement, rien à foutre !  » oui, je trouve ça déplorable et dommage, mais ça a au moins le (seul) mérite de cerner les CONVICTIONS de la personne sur le sujet, donc en l’occurrence : aucune. Je n’ai jamais dit que Coline n’en avait aucun et avoir une cohérence ne signifie pas être parfait, et j’ai vraiment l’impression que là-dessus, soit je m’exprime mal, soit je me fait mal comprendre.

            Encore une fois, qui à moins d’être un bisounours, pense qu’il existe un seul être humain « 100% bio » ?? Pas moi en tous cas, et je ne me revendique ni « meilleure » ni « moins bonne  » qu’une autre en la matière, car ce qui compte, comme c’est le cas de Coline, c’est la conscience de ce que je fais à mes yeux.

            Donc, je ne (lui) fais pas le reproche de faire ça au lieu de ça, ou de ne pas faire assez ça. Parce qu’encore une fois, elle fait bien ce qu’elle veut. Mais je n’arrive pas à la suivre sur ses convictions profondes, c’est tout, elle ne souhaite pas s’étendre dessus, c’est son choix, pour moi l’incompréhension demeure mais il n’y a pas mort d’homme. C’est tout ;-)

        4. Je n’ai pas pu répondre à ton dernier commentaire suite au mien.

          Donc je le fais sur le premier.

          Bon clairement, je sais pas si tu te fais mal comprendre ou si c’est moi qui suis gogole mais non du coup, je vois pas en quoi c’est un problème de dire  » personne n’est parfait  » et jouer là dessus pour s’expliquer sur le pourquoi du comment de son mode de vie, puisque c’est juste une évidence qui perdure depuis des siècles ;) et ce n’est pas parce que l’on se dit ça que l’on doit se dédouaner de ne pas faire quelque chose, ou surtout, ne pas faire quelque chose tout court ! Ce n’est pas un moyen de se justifier mais c’est juste un fait depuis la nuit des temps que nous ne sommes ni parfaits ni des ROBOTS surtout, qui devrions soit disant être cohérents tout le temps ;) je ne connais malheureusement (moi non plus) personne qui soit 100% tout bio parfait petit être mignon ! Et oui, comme elle l’a signalé, le ZERO IMPACT n’existe pas, même pour la maitresse qui est elle pourtant très logique et censée dans ses convictions : Bea Johnson !

          Et plus je lis tes commentaires, plus je me demande encore ce que tu lui reproches, parce que là tu dis toi même que tu trouves ça cool qu’elle aussi, à sa manière fasse des petits pas pour changer les choses pour la planète et la conscience des gens qui l’entoure …

          Du coup, je sais pas, j’ai du mal à suivre. Enfin, j’ai au moins compris que c’était un problème de convictions; et je pense que là dessus je n’ai pas besoin qu’elle les évoque pour les comprendre. Elle aime la vie, la croque à pleine dents, aime son métier et aime le fait de pouvoir partager des choses géniales qui concernent la mode la beauté bio ou non et que sais je, se faire plaisir et évoluer, grandir, et se parfaire au fil du temps sur des choses qui l’embêtent parfois ! Enfin, je parle un peu trop à sa place mais c’est ce que je ressens quand je la lis. Et je n’ai donc pas besoin qu’elle me dise ses convictions, je les devine assez aisément. Et si oh grand jamais un jour elle se remet a manger de la viande pcq grosse envie, je crois que non, je ne la jugerais toujours pas ;)

          Mais cela dit, je pense que c’est toujours délicat d’évoquer des sujets humeurs sur un blog, il y a toujours des avis qui divergeront, c’est la force de l’échange et de la différence entre les hommes ;) et je pense qu’il n’y a pas de mal au fait que tu ne la comprennes pas, quand bien même je ne saisis pas bien le soucis de mon côté ;)

          Belle fin de journée !

          1. S’il y a bien une chose que je retiens de cette masse extrêmement intéressante de commentaires, c’est comment chacune (beaucoup tout du moins) y va de sa justification sur telle situation, sur un propos qui lui a été tenu, et que bon nombre sont soulagées que Coline leur confirme qu’un être humain n’est pas parfait.

            Ce n’est pas ma manière d’envisager les choses. Je ne suis pas parfaite écologiquement parlant, et pourtant une grande majorité de ma façon de vivre repose sur cette éthique. Pour autant, je ne me contente pas de m’autocongratuler (alors que vu ce que je m’impose par conviction, je pourrais m’autodécerner une médaille, ahah^^) Quand je dis, je me l’impose, ce n’est peut-être pas le bon mot, car je le fais de bon cœur pour une cause à laquelle je tiens et j’en suis très contente.

            Cela implique forcément que, majoritairement, quels que soient les choix que j’ai à faire, je prenne cette éthique en compte. Certains choix me coûtent plus que d’autres, mais ma conviction est plus forte que cette petite minute de bien-être ou de gain de temps. Et pourtant, je ne suis pas une extrémiste, je ne vis pas dans une yourte en mangeant de l’herbe.

            Ce que je lui reproche, ce sont des convictions (qui me paraissent) au choix, ambiguës, voire égocentriques « je mange bio pour ma santé, mais pour les cosmétos, utiliser du placenta animal ne me pose aucun problème. Je mets en avant Sea Sheperd dans la même vidéo: » Pourquoi ? Si elle soutient à ce point la causeSea Sheperd, (et c’est une belle chose,) sans lui demander d’être végane comme Paul Watson (car je le redis, je ne demande rien, j’explique), c’est qu’à priori elle ets censée être concernée par la cause écologique ET animale. Donc être sensible aux tests sur les animaux, aux produits provenant de la pétrochimie, etc.

            Mais, même si les gestes qu’elle fait restent louables juste parce qu’ils existent, je n’arrive pas à comprendre à quel moment, on se dit par exemple « la cause animale c’est important pour moi, mais mon contour des yeux est quand même prioritaire » ou qu’on se dit « je ne veux pas alimenter la pétrochimie car c’est de la m***** mais tant que je n’ai pas trouvé le fond de teint/anti-cernes/démaquillant de mes rêves, je continuerais d’en consommer et de faire marcher la machine ».Je donne tout cela à titre d’exemple.

            Je suis consciente d’être sur un blog beauté/mode/lifestyle, où la beauté a pour beaucoup sa part. Je ne nie pas l’agréable légèreté de la chose.Mais à un moment donné, faire son marché dans les convictions en se disant « l’important, c’est que je sois belle et bien maquillée », pour les convictions, on verra après, et que ça devient ta ligne de conduite quant à tes choix de consommation, les engagements cèdent bien vite le pas à une futilité dérisoire. Je le pense d’autant plus maintenant que le bio se démocratise à vitesse grand V et qu’il y a énormément de choix et de produits canons pas dégueulasses, en terme de soin et en terme de maquillage (thanks God).

            Et même si je ne suis pas sur un blog » militant » et que j’en suis bien consciente, comme je le redis, je ne doute pas que Coline ait des convictions, je ne dis pas qu’elle ne fait rien pour l’environnement, mais je ne cerne pas ses convictions puisque l’esprit #gogreen cède vite le pas à l’importance « primordiale » du physique et de l’apparence.

            Est-ce la superficialité du métier qui veut ça ? Peut-être, et je le déplore, car , je me trompe peut-être, mais j’ai la sensation réelle que Coline pourrait avoir un tout autre discours et des choix plus « cohérents » voire même plus engagés (ou pas du tout si ça se trouve, hein^^) si ce n’était pas son job.

        5. J’ai lu tes deux commentaires argumentés et qui pourraient être intéressants mais tu vois, ce que tu ressens à propos de Coline me paraît très excessif et ce sont tes propos que je trouve agressifs alors qu’il n’y a rien de tel dans son post. Alors je ne suis plus une « minette » (comme tu dis avec condescendance) depuis longtemps et je n’aime pas tout de Coline, enfin de ce que je pense savoir d’elle mais j’ai bien aimé son post…
          C’est à ces moments là que je comprends pourquoi je me contente des posts à lire et que j’évite les commentaires… Alors que ceux-ci pourraient tant apporter sans cette agressivité repoussante…

          1. Je suis désolée que tu prennes mes propos pour de l’agressivité, je ne fais que donner mon point de vue, l’argumenter, et de plus il me semble avoir assez de bon sens pour ne pas voir que le négatif, et reconnaître les mérites qu’elle a quand même.

            Après, visiblement, vous avez un gros problème avec le mot minette sur lequel vous êtes plusieurs à faire visiblement un vrai blocage, et je m’en étonne vraiment, car j’ai passé la trentaine, et je n’aime ni utiliser fille, ni nana, j’utilise minette, que je trouve plus mignon, et je me considère comme une minette, moi aussi. Il n’y a rien de condescendant là-dedans, pas plus que d’agressivité.

            De toute façon, et pour conclure, car je ne compte pas passer chaque journée à réexpliquer ce dont j’ai débattu avec l’intéressée qui pour le coup, a eu la gentillesse de me répondre, je sais que mes commentaires apparaissent comme négatif parmi plus de 600 qui abondent dans le sens de Coline, ce qui appelle forcément un mouvement de défense parmi certaines de ses lectrices.

            Donc, je ne reste pas d’accord, j’ai compris, si ce n’est ses convictions, au moins le point de vue de Coline, c’est l’important, j’ai exposé mes questionnements et j’accepte que certains restent sans réponse. Mais ce n’est pas parce qu’on n’est pas d’accord, qu’on a un point de vue différent, qu’on l’argumente avec des exemples précis qu’on est agressive, et condescendante pour un mot à la c**.

            Crois-moi ou non, mais mes commentaires n’ont pas pour objectif de blesser qui que ce soit, et pour le coup, j’ai plutôt l’impression de payer le prix de n’être pas d’accord et de l’exprimer puisqu’en l’occurrence, on m’accuse au choix d’être « intolérante/bête/aigrie/agressive/condescendante.. » Je vous ferais donc remarquer, Mesdemoiselles (bah oui, je n’ose plus employer le mot maudit) qu’en terme de tolérance, chacune devrait d’abord vraiment balayer devant sa porte avant de s’enflammer dans des jugements complètement infondés et de faire preuve d’un manque de respect injustifié

            Je ne suis pas d’accord, vous n’êtes pas d’accord avec moi, tant mieux, tant pis, Exprimez le correctement au moins sur des idées et non des jugements de valeur ou des impressions de ce que je suis.. Sur ce, je suis lassée (moi aussi, comme quoi, ahah) de me défendre et d’essuyer ce type de remarques complètement stériles. Bonne continuation.

      3. Hello Coline, j’aime beaucoup ton blog donc j’ai pas vraiment l’intention d’arrêter de le lire pour l’instant. Je réagissais juste parce que c’est pas première fois que je lis des coups de gueule de la part de blogueuses qui en ont marre de se faire critiquer par leur lecteurs. Et je peux tout à fait le comprendre mais il me semble que certaines critiques peuvent être constructives et dans ce cas précis, j’ai l’impression qu’elles appuient justement là où ça fait mal d’où ton coup de gueule.

        Mais à mon avis, on devrait au contraire se réjouir de lire des commentaires comme celui que tu as eu hier sur ta vidéo maquillage : ça veut dire qu’il y a de plus de plus de gens qui sont sensibles à une consommation plus éthique et vis à vis de la nature et des animaux et qui sont demandeurs d’infos sur le sujet. Et ça, c’est quand même positif ! Donc selon moi, ça devrait t’encourager dans tes choix de produits plus « green » plutôt que te vexer ou t’agacer.

        1. Je suis entièrement d’accord sur le fait qu’une critique peut être constructive. Quand j’ai travaillé avec Melty et que les 3/4 de mes lectrices ont hurlé d’horreur face au manque de naturel et à l’amateurisme de la production, c’était extrêmement constructif et ça m’a aidé à prendre la décision d’arrêter cette collaboration (bon, tu ne vois peut-être pas du tout de quoi je parle mais en gros : c’était de la merde ! ;)). Comme dit ces critiques/remarques ne me font pas mal car je suis au clair avec moi-même. Oui, dans un monde parfait j’aimerais être vegane, j’ai énormément d’admiration pour des personnes comme Ester ou Antigone ou Julie… Or jusqu’à présent ça ne me correspond pas et je n’ai pas envie, tout simplement. Comme je n’ai pas envie d’arrêter le makeup non bio ou de devenir « entièrement bio ». Ces remarques par contre me fatiguent et même si ça fait partie du jeu, nous les blogueuses/youtubeuses nous avons aussi un droit de parole et de réponse, donc parfois nous nous en servons :)
          tout ce que j’essaie de dire avec cet article c’est d’arrêter de chercher la petite bête, d’arrêter de dire « tu peux faire mieux » au lieu de dire « ce que tu fais c’est déjà bien ». J’ai été comme ça alors je comprends les motivations et les pensées de ces personnes mais j’ai aussi, et surtout, appris que ça ne menait à rien de pointer le négatif chez quelqu’un et de le « rabaisser ».
          Comme ça a beaucoup été dit dans les commentaires, beaucoup trop de personnes sont dans la projection et attendent des blogueuses qu’elles répondent à leurs attentes personnelles alors que… c’est impossible. C’est pour cette raison que je dis à chaque personne qui ne semble pas « comprendre » ou qui est « perdue » ou qui me trouve « incohérente » ou que sais-je qu’elle est libre d’aller ailleurs ou de prendre ce qui l’intéresse et de laisser le reste de côté. Ce n’est sûrement pas en me répétant constamment « utilises du makeup bio, arrête les gels douche, devient végane » que je vais avoir envie de le faire. Ce genre de choix est profondément personnel donc ces remarques, constructives ou non, ne mènent à rien.

    2. Je pense que tu es une personne NORMALE qui a des choix et des préférences. Et je t’avoue que cela me va parfaitement. Et justement, je n’arrive pas à suivre celles qui ne parlent que du BIO… Tout le temps… Tout le temps…. A moins d’être une « dinguo-malado-obsédée » qui ne fait que revendiquer ça… « Oh, regardez moi, la fille BIO ».

      Je me vois en toi dans chaque vidéo et le jour où j’ai découvert ta chaîne j’ai arrêté de me culpabiliser par rapport à mes choix. « Enfin une fille naturelle, normale qui dit ce qu’elle pense, qui fait ce qu’elle a envie de faire, et qui n’est pas là pour faire la morale… ».
      J’ai commencé à utiliser l’huile de coco grâce à toi, à manger bio grâce à toi, mais surtout, à me maquiller et à me faire belle… grâce à toi. Peu importe l’origine de tes palettes de maquillage… Car avouons tout de même que le maquillage 100% BIO coûte cher et il faut se donner les moyens et ne vivre que pour ça… Le sentiment de bien-être est là. Tu nous le procures ! What else ???
      Vive Les BIO à demi ! Oui au BIO à demi ! Je suis BIO à demi. #BIOADEMI
      Je t’invite à écouter cette chanson de Greg Laswell – Come Back Down, elle sera peut-être parmi tes favoris lol hahaha : https://www.youtube.com/watch?v=zIDLtWETlb4

      Bisous Coline et continue !!!

  19. Super ce post, bravo Coline. En plus je commence une semaine bien pourrie, alors merci pour toutes ces réflexions pertinentes qui me changent les idées ! Le coup du « on fait tous caca dans de l’eau potable » : non mais merci pour le fou rire !!! Je sens que je vais prochainement le ressortir dans une conversation, ah ah :)

      1. Oui j’ai tellement ri en le lisant, j’y penserai la prochaine fois qu’une harpie du bio (mais qui utilise sa voiture et ne perçoit pas la dualité INCROYAAAAAABLE qui pèse sur l’intégralité de son existence, Ooooh pauvre schysophrène dégénérée [oui ça sent légèrement le vécu, passque tu vois je fais pousser des laitues sur mon balcon MAIS je mets du vernis et mange des chocobons, ce qui constitue donc un motif à lapidation immédiate et un rejet de la part de la Haute Société des Bons Sentiments du Bio (HSBSB)])

  20. Chère Coline,
    Je suis ton blog depuis quelques temps, mais c’est la première fois que je laisse un commentaire.
    Pour une fois, j’avais envie de réagir à tes propos, en disant simplement : MERCI !
    Merci pour ce coup de gueule, même si je ne suis pas blogueuse, ce genre de remarques revient toujours sur le tapis quand je parle de ma démarche de mieux consommer/manger/vivre.
    Tu as donc mon soutien à 100% car je suis en accord totale avec ta démarche et ton discours !
    Keep going dude et bon courage pour la suite :)

  21. Coline, Merci!!!!
    Nous tenons un magasin bio et de terroir avec mon mari mais parfois (un peu tous les jours quoi ;-)) je mange des chips lays, des m&ms et des haribos (je cherche un equivalent avec un meilleur gélifiant) parce que ca me fait plaisir! Et tout le point est là, se faire plaisir! profiter!

    Quand je vois une blogueuse/instagrameuse nous montrer en hiver une jolie photo avec des framboises mes poils se hérissent, non pas parce que ce n’est pas de saison mais loin de là, parce que je sais que quelqu’un, quelque part, assis derriere son ordinateur, va le lui faire remarquer et l’attaquer…. et alors? si ca lui fait plaisir de manger des framboises en hiver, mais qu’est ce qu’on s’en fout!

    Mon mot a moi pour 2016 c’est BIENVEILLANCE….voila en 2015, je n’en ai pas recu de beaucoup de personnes proches mais en 2016 c’es ce que je veux et si c’est pas comme ca alors adieu.

    Et c’est peut etre de la naivete mais c’est ce que je vous souhaite d’etre et de recevoir aussi

  22. Eh bien, j’imagine que ça doit faire du bien de pouvoir mettre les choses au clair (même s’il y aura toujours des personnes pour continuer à critiquer.. :/ ) ! En tout cas, je trouve que tu le fais de façon très posée, cohérente, positive (et toujours un peu d’humour, on garde le sourire, c’est top !).

    Je me suis (enfin) décidée à commencer un blog fin février, dans lequel je souhaite partager mes découvertes, mes astuces, des choses que j’aime… et je compte beaucoup y parler de « cosmétiques » naturels notamment. Et même si pour l’instant je n’ai pas trop partagé l’adresse de mon blog (donc pas de commentaires même si quelques visiteurs), je me demande si je vais devoir aussi me « justifier » un jour de m’intéresser à ce sujet (ou au bio par exemple) parce que je suis loin d’être « parfaite », je m’y mets tranquillement et je continue d’avoir des habitudes « contradictoires » (maquillage non bio ; douches un peu trop longues ; fringues fabriquées en Asie…).
    Globalement, dans la vie, je ne suis pas pour les extrêmes, pour moi ça finit toujours par diviser les gens, créer des conflits…Je pense cependant qu’on peut se montrer ouverts, tolérants, essayer d’avancer au mieux vers quelque chose de plus responsable mais aussi réalisable.
    Je ne vois pas l’intérêt de forcer les gens à penser comme nous. Il est important que chaque personne fasse ses choix en toute conscience. J’essaie d’utiliser des produits bios avec de bonnes compos voir d’en faire moi-même, ça ne veut pas dire que j’essaie de convaincre à tout va mon entourage de le faire. J’en parle de temps en temps et si je vois que les gens sont intéressés, on échange sur le sujet de façon plus profonde, mais sinon je n’insiste pas.

    Bref, je ne suis ni végétarienne même j’aime les animaux, ni 100% bio ou naturel même si je fais des efforts, et j’aime la nature au global mais certaines de mes habitudes de vie ont forcément un impact négatif sur la nature…Je suis loin d’être parfaite et personne ne l’est.
    Je me dis juste que les petits efforts de chacun peuvent aboutir sur un monde meilleur, tant qu’on reste ouverts, positifs et conscients de ce qu’on fait.
    Et j’apprécie beaucoup ton blog qui est pour moi une mine d’infos sur plein de sujets différents, toujours sur un ton positif, humoristique et esthétiquement très joli, donc j’espère que tu continueras ainsi, peu importe les critiques.

    Belle journée à toi ! :)

    1. « Il est important que chaque personne fasse ses choix en toute conscience » ABSOLUMENT ! 🙌 Pour avoir été plutôt intolérante à une époque avec certains de mes proches je sais combien c’est contre-productif. J’ai mis du temps à m’en rendre compte mais depuis j’ai arrêté d’avoir le rôle de la grosse relou qui a toujours un truc à redire. C’était franchement usant, aussi bien pour ces proches que pour moi-même. Dans la vie comme sur internet les gens sont comme ils sont, soit on les accepte, soit on passe son chemin! :)

  23. Merci pour cet article!
    L’essentiel est d’être en accord avec soi-même, être heureux, positif et aimer notre vie! Il est impossible d’être parfait et de contenter tout le monde!

    Puis ce qui compte c’est: Chaque petit pas est un en avant…

  24. Bravooooooooooo !
    Moi c’est que j’aime justement : des petits gestes que tu fais et proposes et qui sont facilement accessibles à tous. Grâce à toi, j’ai changé plein de petites habitudes et j’en suis fière (coton démaquillant lavable, plus de bio, moins de lait, coupe menstruelle etc.)
    Et j’adore avoir ce côté déculpabilisant de se dire que l’on peut aussi craquer pour des marques pas éthiques, du cuir et des grosses bouffes. On est déjà une meilleure personne si on cherche à s’améliorer chaque jour, pas besoin de se mettre la pression et d’essayer d’atteindre la perfection.
    Les go green me manquent troooooooooop.
    Merci Coline, 7 ans que je te lis et j’adore de plus en plus ton blog pour tous tes messages et ta bonne humeur et tes coups de gueule parfois !!

    1. Merci pour ton commentaire ! <3 C’est peut-être un peu con mais ça me fait toujours ultra supra mega plaisir quand on me dit que « grâce à moi » on a réussi à découvrir quelque chose de chouette :)

  25. « Cette capacité que nous avons à toujours voir le négatif, à toujours rappeler à l’autre ses défauts (alors que bien souvent, l’autre n’a juste rien demandé à personne) » …
    Mais 1000 x OUI !!!!
    Ça m’a rappelé cette malheureuse photo d’un pot de Nutella que j’avais mise sur Insta l’an dernier.
    Mon Dieu, si les gens avaient pu la brûler à travers leur ecran de téléphone, ils l’auraient fait! J’ai reçu une déferlante de commentaires culpabilisants et moralisateurs assez dingues, je n’en revenait pas!
    Alors je n’ose imaginer le quotidien de celles qui se coltinent de tels sermons de façon récurrentes !
    Dans les 2 sens d’ailleurs « tu es bio mais pas assez… » ou « tu bouffes de la viande… et quoi et du Nutella…?…vade retro satanas!! »
    Putain mais fout moi la paix, laisse moi vivre comme je le veux!!!!
    Ton article est parfait!!! ♡

  26. Hahaha ! Tellement vrai ! Et c’est même valable pour les plus grands. Je lis beaucoup et à chaque fois que je tiens un bouquin entre les mains qui m’inspire, je trouve toujours quelqu’un pour me démoraliser : « Ah, tu lis Pierre Rabhi ? Mais tu sais qu’il est contre le mariage pour tous ?! », « Ah, tu lis Neslon Mandela ?! Nan mais tu sais que ce gars battait sa femme ?! », « Ah tu lis Daniel Cohn Bendit ? Nan mais tu sais que ce mec défend le libéralisme en fait ?! ». Je crois que si on refuse tout comportement déviant, on refuse l’humanité, on se ferme à tout, y compris aux pensées constructives et aux belles choses.

  27. Coline,
    Tu es une personne que j’adore et ça me fait mal qu’on te rentre dedans au moindre petit faux pas. À chaque courgette en hiver ou sac en cuir que tu postes je serre les fesses et allume un cierge pour qu’on te laisse tranquille.
    Au final, ta seule étiquette en tant que blogueuse est le partage. Et je te remercie chaque jour pour ça. Dis toi que pour chaque bière ou pizza non bio que tu as avalé, il y a des dizaines de lectrices que tu as « convertie » (j’ajoute 10 cups à 30 démaquillages à l’huile et je soustrait un sac en cuir: bilan carbone/éthique négatif du coup ;) ). J’ai commencé à te suivre il y a environ 5 ans et l’environnement m’interressait autant que la culture du baobab en Ethiopie. Maintenant je fais énormement de recherches, je fais gaffe à mon alimentation et mes déchets de salle de bain ont été diminué par 10… Bref, tout ça pour dire que tu n’es pas parfaite mais que tu inspires des centaines de perqonnes à voir un peu plus loin que le bout de leur nez.
    Et ceux qui te culpabilisent et te critiquent, ils font quoi pour ça?

    En attendant je te souhaite une merveilleuse journée et te dis merci pour tout ce que tu m’inspires au quotidien. <3

  28. Cela résume parfaitement ce que je pense.
    Je suis plusieurs blogeuses, certaines plus « bio » ou « healthy » que d’autres, certaines pas du tout. Je lis, je regarde, j’écoute … j’en prends, j’en laisse… j’ai un cerveau, une libre pensée, je m’en sers et je me sers au passage sur ces différents blogs. Je garde ce qui m’est utile, j’oublie le reste et passe à autre chose. Je garde « l’agréable » d’une vidéo, le sourire ou la pêche qu’elle m’a procurée.
    Je n’analyse pas, je ne juge pas… je n’en ai pas le temps… j’ai une vie à vivre ailleurs que sur la toile :-)
    Bref, je change rien … je prends toujours plaisir à te lire et à te regarder :-)

  29. Ton article fait du bien à lire ! C’est vrai qu’au lieu d’encourager les gens dans leurs démarches certaines personnes font plutôt culpabiliser de ne pas en faire plus, c’est dommage. J’ai justement lu un autre article ce matin (http://www.becomeadinosaur.com/comme-une-impression-de-veggie-snobisme) et je trouve que le tiens le complète à sa façon (d’ailleurs il citait lui aussi l’article d’Antigone qui est très pertinent).
    Très belle journée !

  30. Bonjour Coline,
    Très bel article, il est vrai que la société d’aujourd’hui prône assez peu l’indulgence et la tolérance, condition sinequanone à une vie future épanouie pourtant….
    Passe une bonne journée.

  31. C’est agréable de lire ce genre de chose, je suis végétarienne, et quand j’entends des omnis me reprocher de porter du cuir ma seule envie est de leur répondre  » est ce que je t’emmerde parce que tu as mangé un steak ce midi ? Non alors fiche moi la paix avec mes bottines en cuir »
    Selon certains on n’en fait jamais assez « t’es végétarienne, pourquoi pas végétalienne ? » Ou alors on a l’exact opposé  » t’es végétarienne mais tu manges rien alors ? Enfin si de la salade » avec un petit sourire en coin.
    C’est lassant, usant, et parfois face à tout ça on a une seule envie, tout lâcher ou tout cacher pour qu’on nous fiche la paix.

  32. Je suis entièrement d’accord avec toi. Encourager les gens plutôt que leur montrer qu’ils ne sont pas « assez » parfait c’est tellement mieux. Ca me fait penser aussi a ce besoin incessant de toujours mettre les gens dans des cases. Personnellement je ne mange pas de viande, seulement certains poissons, et rarement du gluten ou des produits laitiers. Je ne suis pas végétarienne ou vegan, je fais juste mes propres choix pour des raisons qui me sont personnelles et je ne souhaite pas changer mes choix de consommation pour rentrer dans la case « végétarien »/ »vegan »ou autre. Bref…
    L’idée du blogueur qui se doit d’être parfait sur tout les plans je trouve ça tellement bizarre aussi. N’est ce pas pourquoi les blogs ont tellement marchés à leur débuts, parce que les gens en avait un peu marre des filles de magazines parfaites « en plastique » et cherchaient quelque chose de plus réel ?
    Enfin, j’espère que ta rubrique GoGreen va revenir parce qu’elle est vraiment chouette.

  33. Article très à propos. C’est dans l air du temps : on veut des gourous, des maîtres à penser des modèles… Et comme on est dans une société de consommation POUR CA AUSSI on se permet des réactions du genre « moi client pas content donc je vais voir ailleurs ». Oui, que les moralistes aillent voir ailleurs. Ca nous reposera. Des conseils éclairés ok. Des culpabilisations, comme si on était toutes des écervelées puériles, non merci.

    1. Edit : je mange pas de viande je porte du cuir j’essaie de manger bio et moins de produits laitiers. Je me demerde avec ma vie, quoi.

  34. Merci pour ton article Coline, hashtag amour! Même sans être blogueuse, des remarques comme ça je m’en mange plein la figure dans ma vie quotidienne. Oui j’achète certaines choses bio mais d’autres non. Oui je réduis ma production de déchets et recycle, mais pas tout. Oui je réduis ma consommation de viande sans pour autant chercher à tout prix à devenir végétarienne. So what?? Chaque geste, même petit, est louable que ce soit pour notre corps ou la planète. Les personne qui se permettent de critiquer Parce sinon est seulement « à demi » dans nos démarches sont la plupart du temps le sens qui n’ont entamé aucune démarche (et c’est leur choix, chacun est libre) et essayent de nous rabaisser par jalousie mal placée ou je ne sais quoi parce qu’évidemment, il est plus facile de critiquer les autres que de se remettre en question.
    Je suis fière et heureuse de n’être bio/no-déchets/végé QUE à demi parce que j’ai trouvé mon équilibre, je me sens bien dans mon corps et ma vie. Et qui sait, peut te être qu’avec le temps je passerais de « à demi » à « aux trois-quarts » ;)
    Enfin qu’on se le dises, de nos jours les seules personnes 100% zéro déchets et bio qui ont existées sur terre sont les hommes préhistoriques qui ohmygod! n’étaient même pas vegans, les imposteurs.
    Passe une bonne journée Coline et encore merci pour la bonne humeur que tu partages chaque jour avec nous mais aussi pour les coups de gueules nécessaires comme celui-ci.

  35. Merci merci merci merci merci pour cet article. Ça fait du bien un peu de lucidité et je me retrouve assez bien dans tes propos. Je ne suis pas vegetarienne, parce que j’aime la viande, mais je fais tout de même attention à ce que je fais dans mon corps aussi. Je me tourne de plus vers le bio, je mange des legumes recuperes chaque semaine chez un producteur du coin, et pourtant, je vais au McDo, je mange aussi des pizzas et je prends autant de plaisir à manger ma poelee carottes-oignons que mon MaxiBestOf. Je ne suis pas capable de devenir vegetarienne, vegetalienne, parce que j’aime vraiment la viande, le poisson, les oeufs et tutti quanti, mais ça ne m’empêche pas d’aimer aussi manger sain. On a tous le droit de vivre notre alimentation comme on l’entend…

    Pareil pour le maquillage/le gel douche/le soin.
    Oui The Body Shop ne teste pas sur les animaux. Mais c’est bourré de phenoxyethanol. Alors au final, on a toutes le droit d’avoir une demarche Go Green comme tu dis comme on l’entend, dans nos limites. L’important c’est d’etre en accord avec soi meme, quel que soit notre degré de bioisation.

    Alors meme si je suis pas vegan ou tout ce que vous voulez, meme si je mange des animaux, ça ne m’empeche pas d’avoir le droit, moi aussi, de faire attention à ce que je mange, ce avec quoi je me maquille. Et surtout… Chacun son corps, chacun son mode de vie.

    Merci pour tout ce blog, vive les paillettes et les licornes !

  36. Bonjour Coline!

    Tout a fait d’accord avec toi et les commentaires précédents : un petit geste vaut mieux que rien et c’est ces petits gestes mis bout à bout qui font la différence!
    Encore que de ton coté, je trouve que tu en fais déjà pas mal!!
    Et je trouve également rafraîchissant et…je ne trouve pas le mot, disons rassurant, qu’une blogueuse mode pour qui le travail consiste à consommer la mode, s’interroge sur ladite consommation et essaie de faire ca avec intelligence et de manière plus raisonnée!

    Moi même de mon côté, j’essaie de manger bio, je suis en train de revoir complètement ma consommation de cosmétiques en passant à plus de naturel, et j’avoue que c’est en grande partie grâce aux bloggeuses/youtoubeuses que je suis, qui nous donnent des recettes, des astuces pour rendre cela ludique et simple! Je suis loin d’être parfaite mais je fais à mon rythme!

    Moi j’adore ton blog, et continue dans cette voie la, moi ça me plait beaucoup!! et la catégorie GoGreen me manque!!!!

    PS : cela fait 2 fois que je fais le bananabread, et OMG! trop bon!

  37. J’avais adoré l’article d’Antigone, je crois que j’aime encore plus celui-ci, tu parles de l’humain, et tu en parles bien.
    Maintenant, à la prochaine remarque de ce genre, tu pourras directement, sans aucune autre réponse de ta part, mettre cet article en lien ;) de quoi leur couper le sifflet….enfin j’espère.

  38. Hello !
    Je suis totalement d’accord avec cet article, je pense surtout que chaque effort aussi minimes soit il , est important car rapporté à 10, 100, 1000 … personnes il peut faire la difference .
    Je suis loin d’être parfaite (et je mange de la viande… Bouhouhouhou) mais je sais quelles sont mes convictions et j’aspire juste a devenir un peu mieux et un peu plus responsable chaque jour … Et c’est le plus important ! Je pense que bon nombre des commentaires desobligeant cache des personnes bien moins responsable que toi… Et pourtant… Bonne continuation et merci d’être aussi inspirante !! #rienafairedeshaters
    Ahaha

    Marion

  39. Je trouve tout ce que tu viens de dire tellement juste ! Le problème c’est que certain(e)s ne peuvent pas s’empêcher de passer leur temps à tout critiquer, donner des leçons de morale (ce qui me fait bien rire !!), que ces personnes commencent par balayer devant leur porte !
    Comme tu le dis, nous sommes humains et chacun fait avec ses propres contradictions !
    bisous, j’adore ton blog, beaucoup de fraicheur <33

  40. Tu devrais lancer une rubrique GoColine!
    Superbe texte, argumenté et profond, je n’avais pas d’avis spécialement sur cette question, mais alors, là je suis à fond derrière toi! Go Coline!

  41. Bonjour Coline!
    Tu as totalement raison!!! donc moi je dis clap clap clap et vive la tolérance et l’indulgence et pis ON EST HUMAINS CROTTE DE ZUTTTTTTTT!!!!!!!

  42. Je suis tout à fait d’accord. Il y a bientôt 2 ans, j’ai voulu devenir vegan. Mais bien sûr, ce n’est pas une chose SI facile et maintenant, je dirai que je fais très attention dans mon quotidien à ce que je mange mais voilà, il y a bien des fois où j’ai envie de manger une glace non vegan ou même parfois du saumon et puis voilà, c’est comme ça. J’ai arrêté de parler de véganisme avec mon entourage parce que je ne me sentais plus en cohérence avec mes propos. Mais au final, je fais du mieux que je peux et je trouve que c’est déjà un grand pas ! Mais c’est clair que les gens sont tout le temps dans le jugement, spécialement sur internet… Et je trouve ça bien dommage…

  43. Ben moi, j’avoue, je t’aime comme tu es.
    Et aussi des fois, je mange du surimi… (la ouf…). Et, encore pire, mes enfants aussi!!! Et puis j’allaite ma fille de 16 mois… (je vais chez le psy direct ou j’attends un peu?) Je suis dingue d’écrire des choses pareilles…
    On n’épargne rien aux bloggeuses. Sous pretexte que vous vous livrez un peu, partagez vos expériences et un bout de vos vies avec nous (qui adorons ça!!!), de façon « officielle » dirons-nous, ça laisse croire à certains que tous les jugements sont permis! C’est bien facile d’écrire des commentaires accusateurs, mais ce n’est pas ça l’échange! Heureusement, dans la vie, une fois qu’on peut vraiment discuter d’égal à égal, ces gens-là ne disent plus grand chose… en tout cas, moi, je ne les entends pas! (tant mieux!)
    Il me semble que l’avantage des blogs, c’est qu’on peut prendre ce qui nous intéresse, et laisser ce qui nous touche moins. Tes articles me donnent toujours plein d’idées et ton blog m’a permis de découvrir tellement de jolies choses! Parfois, un article me parle moins, alors je le lis en diagonale. Et c’est tout, ça s’arrête là. Et je relaie ce qui me plaît à mes copines qui ne te lisent pas ou pas encore! Et tout le monde est content!
    Fuck les moralisateurs, les négatifs et les pas marrants!
    Et merci Coline!

  44. Bon bein que dire de plus que MERCI Coline!!!
    Ton article est très juste et ça fait du bien de lire des choses comme ça, de voir qu’il y a encore des gens censés et humains, je suis souvent sidérée par les commentaires négatifs et plein de reproches des gens sous les photos Instragam notamment, c’est tellement gratuit et loin d’être constructif… Encore MERCI, et longue vie à tes rubriques #gogreen que j’adore ;-)

  45. Bonjour Coline,
    Je n’aurais jamais cru écrire un commentaire sur ton blog, bien que je vienne tous les jours lire tes billets!

    Ton article m’a tellement fait écho concernant mon expérience personnelle.
    Depuis maintenant 1 an, je commence à faire attention à mon mode de consommation. Étant encore novice dans le bio, le durable, le raisonné, je suis toujours un peu désarçonné devant les remarques de certaines personnes de mon entourage « quoi tu ne manges plus de foie gras?? et tes vêtements ça ne te dérange pas qu’ils soient faits par des enfants du tier monde? »… J’en arrive à culpabiliser, et à me dire que oui ils ont sans doute raison. Quelle est ma légitimité?

    Mais un jour une amie m’a parlé de l’histoire du petit colibri, et je n’hésite pas maintenant à en faire référence:

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.

    Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

    Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

    Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

    « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

    Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

    (Racontée par Pierre Rabhi)

    Bonheur et joie pour toi Coline,

    Julie

    1. J’adore aussi cette histoire <3 Pour le reste, ne te décourage pas ! On ne parle pas de chirurgie cérébrale, il n’y a pas de « légitimité » à avoir. Et je pense que les gens qui te font ce genre de remarques sont sûrement dans un mécanisme de défense. Ce n’est pas leur faute au fond mais il ne faut pas te laisser démonter :) #keepgoing !

  46. moi je suis bio à demi et fière de l’être, je m’ouvre peu à peu à un autre mode de consommation d’alimentation, je m’informe teste des trucs. J’ouvre mon esprit à quelque chose qui m’était complétement étranger et j’y vais pas à pas et à mon rythme. Je je trouve que c’est déjà pas mal! j’ai pas envie d’être rangée, dans une case jugée par les autres. Alors je te comprends et je trouve ton article super. Restons ouvert d’esprit et positif ! Coeur avec les main!

  47. Bonjour Coline,
    Merci beaucoup pour cet article. Grâce à toi j’ai découvert le démaquillage à l’huile de coco, le banana cake à tomber, des marques de cosmétiques bio, du thé à tuer, des makeups dignent de stars de ciné, bref ton blog et tes vidéos m’ont beaucoup apportés. Je tiens un blog avec une amie et nous avons décidé de faire un mois « green » pour parler de toutes ces alternatives, et ta rubrique #gogreen nous a beaucoup motivé à sauter le pas. Tout ca pour dire que pour beaucoup d’entre nous (moi en tout cas) tu restes un modèle, une inspiration, une réflexion sur notre quotidien et notre facon de consommer. J’espère que ces quelques reflexions ne te décourageront pas et que tu auras toujours l’envie de partager avec nous ton style de vie, tes idées, ta joie de vivre, ton opinion, ton style, etc.
    Merci pour tout, le temps que tu passes, l’énergie que tu dépenses pour que l’on puisse toujours prendre beaucoup de plaisir à te regarder et te lire. (est-ce que ce commentaire peut rester privé?)

  48. Bien dis ! je suis passé au naturel et bio dans les cosmétiques progressivement mais je ne le fais pas pour tout, je continue à me colorer les cheveux de façon conventionnel et mon maquillage n’est pas bio ou juste pour les lèvres vu que l’on en avale. Mais je ne mange pas bio et je ne vois pas où est le problème. Il suffit d’assumer, et ne pas prendre en compte les remarques désobligeantes. J’aime ton blog pour ça car tu n’es pas prise de tête. Continue…

  49. Ce que j’aime dans ton blog ce sont tes vidéos déjantées, tes looks, tes ‘tutos’ maquillage … tout le reste n’est que littérature ;)
    Que chacun vive et fasse ce que bon lui semble et même si l’être humain passe son temps à ‘juger’ son prochain, essayons la tolérance ça nous changera en effet !!!
    Bonne journée à toutes et à tous
    Et viv’ment ton prochain look :)

  50. Ton article est génial! Ca me rappelle une discussion que j’ai eu une fois avec une connaissance. On parlait de nettoyeur vapeur (oui je sais, funky funky la discussion) et il me dit « si tu veux qu’il n’y ait pas trace quand tu l’utilises sur les vitres, mets de l’ammoniaque. » J’ai répondu que c’était quand même dommage de faire ça vu qu’un des gros avantages du nettoyage vapeur c’est son côté naturel et non polluant. Et là, vrillage sans que je l’ai vu venir « ah ouais parce que t’es parfaite toi peut-être?! » Ce jour là j’ai bien intégré le système de défense qui se met en place chez les gens!
    Et non il ne s’agit pas d’être parfait, il s’agit juste de s’interroger sur soi-même et d’essayer de faire mieux, petit à petit, sujet après sujet.

  51. Koeur koeur pour ton article!! J’ai pas lu les autres commentaires, mais je crois que tu exprimes ce que beaucoup d’entre nous vivent tous les jours. Et ça fait du bien de le voir exprimer si clairement et si joliment et simplement. J’ai beaucoup travaillé sur moi-même pour ne plus culpabiliser en me comparant aux autres dans mon travail « d’amélioration du monde » à travers la réduction de mon impact écologique et mon engagement humain, et je ne m’en sens que mieux. Je continue de faire des efforts, mais avec moins de culpabilité vis-à-vis de ce que je devrais faire, et plus de fierté pour ce que je fais déjà.
    enfin bref, ce que tu as écris résonne beaucoup pour moi, et je vais partager ton texte autour de moi, parce que c’est un message qui a besoin d’être transmis et qui fait réfléchir sur soi.

  52. Je ne suis ni blogueuse, ni vegan, ni bio à à fond, ni zero déchet etc…mais comme tout le monde, j’essaie de faire un peu plus, de consommer mieux, plus proche, plus responsable, de limiter les déchets, de limiter notre impact sur l’environnement etc.. et surtout je ne commente jamais les blogs… mais là….. merci beaucoup Coline, pour ce post plein d’humour, de bon sens et d’humilité.
    et comme dirait un grand penseur (ou une marque pas éthique du tout mais rafraîchissante !) ENJOY <3

  53. Comme le dit la chanson, « chacun fait, fait, fait, c’qui lui plait, plait plait » !!
    Donc Coline, continue de nous parler de chose que tu aimes, que ce soit bio/naturel ou pas, parce que moi c’est ce que j’aime sur ce blog !!
    Bonne journée à toi :)

  54. Rien de plus à dire, aller evrs le bio, le naturel, le 0 déchets est un processus que certains entament, d’autres non. Et pour ceux qui sont dedans c’est un processus difficile car on est sans arrêt écartelé entre ce que l’on souhaiterait faire pour la planète et toutes les choses qu’on a aussi envi de faire pour nous et qui ne sont pas toujours compatibles.
    J’essaie d’aller le plus possible vers le 0 déchets, d’avoir le moins de produits de beauté, qu’ils soient bio, je fais mes courses en local et bio, etc. mais évidemment j’ai encore une marge de manœuvre énorme, les choses venant petit à petit.
    NE te laisse pas culpabiliser, si à un moment tu n’es pas assez bio pour certains, qu’ils ne viennent plus, de mon côté même si je n’achèterais pas tous les produits que tu présentes, ça ne me dérange pas d’en entendre parler et ensuite mon libre arbitre me laisse le choix d’acheter ou non
    Belle journée
    Emilie

  55. Article juste parfait ! Merci Coline, tu fais du bien à tout le monde avec cet article.
    L’explication de Camille est très juste. En effet, je suis une personne omnivore, qui, à part fermer l’eau pendant que je me brosse les dent, n’ai pas un mode de vie très « bio ». Pourtant depuis plusieurs mois, je regarde de plus de plus de vidéos à ces sujets (Esther <3). Je n'ai pas encore fait la moindre démarche vers tout ça dans ma vie, je sens que j'ai besoin d'un cheminement intellectuel plus long.
    Le souci, c'est que j'ai tendance à me culpabiliser toute seule par rapport aux autres. Je me sens bien avec moi même, mais pas forcément avec les autres.
    Alors que c'est complètement débile et que j'ai bien le droit de faire ce que je veux.
    Donc merci Coline pour cet article qui fait beaucoup de bien !

    1. Et oui, c’est exactement ce que je dis : tout ça est EXTRÊMEMENT culpabilisant ! Et c’est normal, nous sommes humains, nous avons des sentiments et des émotions… quand on sait comment sont traités, par exemple, les animaux, c’est difficile de regarder sa paire de pompes en cuir sans grincer un peu des dents… Mais comme dirait l’autre point trop n’en faut. Culpabiliser un peu peut faire avancer et évoluer. Trop culpabiliser c’est quand même hyper néfaste et ça peut surtout amener à n’être jamais satisfait de soi-même ! :)

  56. Superbe article Coline, je suis tellement d’accord avec toi… Il faut encourager les progrès et tout ce qui va dans le « bon sens », point barre ! C’est comme certains vegans qui sont à la limite de cracher à la figure des seulement végétariens, alors que dans la Moselle profonde, c’est limite impossible de trouver des yaourts de coco, du fromage et des bons simili-carnés ! ll faut arrêter ce bashing anti-productif et moralisateur un peu !
    Bonne continuation, tu restes parfaite à 97,4% pour moi haha :)

  57. je suis tout à fait d’accord, d’ailleurs j’avais commencé un article la dessus mais j’avais du mal à le rédiger, ne voulant pas trop paraitre « agressive »… mais la réaction de certaines personnes m’agace, lorsqu’on parle du fait d’etre végé, d’etre dans une démarche de réduction des déchets, nous sommes loin de la perfection bien sur mais au moins on essaie de faire notre part. Eh bien il faut toujours qu’on nous pointe le détail qui apparemment rend nos efforts incohérents. Deja que lorsque qu’on se lance dans de telles démarches, on est beaucoup plus regardants sur plein de choses (ingrédients, packaging) et j’avoue que parfois je culpabilise d’acheter certaines choses! Et c’est comme s’il était plus acceptable de ne faire aucun effort, manger au mcdo et consommer du plastique à outrance, mais au moins c’est cohérent :D
    du coup je vais juste partager ton article qui retranscrit très bien mon état d’esprit !

    1. C’est tellement ça ! J’ai vraiment l’impression que ceux qui revendiquent n’en avoir rien à foutre se font excessivement moins emmerder… WTF ?!

  58. BRAVO.
    La perfection n’est pas de ce monde et en plus je ne suis pas loin de penser que les gens parfaits souvent être très chiants.
    Continue Coline a être humaine demi bio ou demie pas bio mais surtout 100% toi.
    Merci

  59. C’est justement ce qui me plaît chez toi, et la raison pour laquelle je te suis ! Tu choisis d’adhérer à des choses qui te font du bien ou te conviennent, mais jamais par obligation et c’est ça la liberté du quotidien.
    ( Alors oui j’utilise des cotons réutilisables, et oui j’utilise du gel douche en flacon, et alors ? )
    Merci à toi Coline!

  60. Je suis tout à fait d’accord!!!
    Perso j’ai arrêter d’acheter du « made in China » et autres pays très lointains, et des réflexions du style « ton mac il est fait où hein??  » et bien je trouve ça vraiment limite!! Je pense que si on fait un petit effort chacun on peut changer certaines choses dans notre société. Mais forcément, on reste nous, occidentaux qui vivent dans la consommation! De plus, comme tu dis, la perfection c’est impossible alors du moment que ce que l’on fait est en accord avec ce que l’on est, c’est génial!! Le reste….
    PS : J’aimerai vraiment vraiment vraimeeeennnnt que tu reprennes « go green ». Elle m’aide beaucoup dans la découverte des produits bio!

    PSS : j’adore ce que tu fais!!

    Claudia

    1. Merci pour ton commentaire :) Par contre la catégorie Go Green est régulièrement mise à jour depuis la « petite pause » d’il y a 2 ans :) http://www.etpourquoipascoline.fr/category/go-green/ Après ça s’est pas mal diversifié depuis les premiers posts mais dès que c’est bio/naturel/je ne sais quoi, hop, ça file chez #GoGreen :) Et il y a aussi la catégorie tenue par Camille sur Share A Square ! http://www.etpourquoipascoline.fr/category/share-a-square/go-green-share-a-square/ Elle fait vraiment du super super boulot :)

  61. Ce n’est pas une poignée de personnes « Bios à 100% » qui feront la différence, mais des petits gestes, qui ajoutés, cumulés, auront un réel impact, il vaut mieux 10 millions de français « Bio à demi » qu’un million « bio à 100% », l’impact global est meilleur. Je me souviens d’un reportage de Yann Arthus Bertrand vu il y a quelque temps, il expliquait que ce n’était pas nos chasses d’eau, ni nos même nos bains qui étaient responsables du gaspillage de l’eau (même si c’est bien de faire attention, je ne dis pas l’inverse !), mais notre surconsommation : L’eau utilisée dans l’industrie, et aussi pour produire de la viande (et d’autre que j’oublie).

    Je ne suis pas végétarienne, manger un animal ne me dérange pas (par contre les conditions d’élevage de l’animal oui, mais c’est un autre sujet). J’ai, par conséquent, beaucoup baissé ma consommation de viande (divisé par 5 environ par rapport à il y a 10 ans), parce que j’ai réalisé que nous en consommions beaucoup trop et que ce n’était ni bon pour la terre, ni pour nous ! J’ai déjà eu de remarques de végétariens qui trouvaient que ma démarche n’était pas suffisante, mais si tous les français revenaient à une consommation de viande plus raisonnée, cela aurait un vrai impact. Après, je ne dis pas qu’il ne faut pas être végétarien, personnellement, je suis admirative de votre engagement, je souligne juste que plus de personnes seront inclines à faire ce même petit effort (plutôt que de devenir végétarien, ce qui est plus difficile) et que cela aura un impact, qu’il ne faut pas le dénigrer, je ne sais pas si tu vois l’idée.

    Pour revenir au sujet initial, je ne comprends pas ce besoin de tout critiquer, comme tu l’as dit, nul n’est parfait. Pour ma part, j’adore tes articles et vidéos Go Green, j’utilise ton petit sérum lors de poussées acnéiques et il est super ! Et tu m’as fait découvrir plein de nouveaux produits, d’astuces, bien plus clean que j’utilisais par le passé. Voilà, merci pour tout !

  62. « Tu ne manges pas de viande parce que tu ne veux pas tuer les animaux mais les plantes aussi elles sont vivantes … » Oui oui ben je vais arrêter de manger du coup …
    Merci Coline pour ce très bel article en tout cas !!

  63. Hello!
    S’exposer sur le net c’est aussi ne pas faire l’unanimité et soulever des questionnements… On dirait parfois que les blogueuses cherchent à n’avoir que des « super article », « tu es trop belle », « c’est génial ». Je pense que lorsque les gens évoquent « bio à demi » « incohérence dans la démarche », c’est pour échanger et comprendre. Personnellement par exemple, je ne comprends pas qu’on puisse évoquer d’un côté une volonté de réduction des déchets et que de l’autre on passe son temps à valoriser des produits pour faire consommer… Mais je ne comprends pas et ce n’est pas du mépris ou que je considère la blogueuse comme étant une nulle, ça m’intéresse d’avoir un échange là-dessus… C’est d’ailleurs ce qui me semble être l’intérêt d’un blog par rapport à la presse… J’imagine que cela doit être dur de se sentir critiquer ou juger, mais je pense sincèrement que si les gens prennent la peine de commenter (de manière polie et constructive bien sûr) c’est aussi pour discuter et échanger avec une personne dont ils aiment les articles (ou certains articles) et que du coup ils se permettent d’interroger une démarche pour comprendre et se positionner. Je pense qu’on s’ennuie sur les blogs trop « cohérents » justement et qui sonnent faux du coup, donc faire naître des questionnements et ne pas faire l’unanimité c’est plutôt cool je pense et accepter d’échanger aussi… Bref un blog reste bon lorsque la personne qui le tient est capable d’être dans l’échange et n’est pas fatiguée par ses lecteurs… Ce qui est sympa aussi c’est quand un blog garde son identité et ne se contente pas de faire les mêmes articles que tout le monde au même moment. Bref la blogueuse est une humaine imparfaite tout comme les lecteurs et l’important d’après moi c’est d’échanger et d’oser penser ensemble (de manière positive et zen) et non pas être dans une unanimité d’une pensée tiède qui ne fait pas réfléchir grand monde… Je n’ai jamais écrit de commentaire sur ton blog et sous tes vidéos que je consulte régulièrement, mais là je me permets de le faire car ça fait quelques semaines que je vois des vidéos, articles de blogs sur le même sujet et je trouve quand même assez étrange ce phénomène…
    Bonne continuation de la part d’une lectrice qui trouve ton travail super et qui n’est pas toujours d’accord et qui aime s’interroger en lisant les commentaires et tes réponses, et qui aime l’échange cool entre gens qui ont envie de parler de tout cela ensemble (sinon j’irais juste lire des magazines papier où le journaliste impose une vision)…
    Bises

    1. Je pense que n’importe quelle blogueuse/youtubeuse est consciente de ça (si elle a un blog depuis au moins 6 mois, j’entends, ahah ! ^^). Il ne s’agit pas de faire l’unanimité et je suis POUR les échanges, à 20 000%, pour moi c’est la base du blogging/youtube. Le problème ici et sans aucun doute la raison de tous les articles à ce sujet dont tu parles, c’est que les gens attendent une « cohérence » totalement utopiste, de la part de personnes qui, pour la plupart ne sont pas dans le jugement ou la morale et qui ne font qu’être ce qu’ils sont. Des personnes qui ont juste envie de partager des idées et peut-être, de rendre le monde un peu meilleur, à leur manière ? Que veux-tu répondre quand on te demande pourquoi tu es « bio à demi », sincèrement ? Bon, en l’occurrence j’ai plus ou moins répondu un article entier et je suis franchement reconnaissante de ce commentaire mais quand tu reçois des centaines de commentaires toutes les semaines tu ne peux pas (ou tout du moins moi je ne peux plus) expliquer en long en large et en travers pourquoi je parle d’huile végétale tout en me maquillant avec du fond de teint Clinique.
      si je le faisais je tomberais dans la justification constante et…je juge que je n’ai pas à le faire. Pourtant je tiens à ma communauté et ce n’est jamais agréable de lire « j’arrête de te suivre parce que tu n’es pas cohérente » mais on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le monde ne peut pas se retrouver dans ce que je fais (enfin moi ou d’autres, hein). C’est la vie.
      D’autant que je pense être une personne assez franche et honnête, je n’ai jamais rien revendiqué, je passe mon temps à parler d’ouverture d’esprit et de tolérance mais chez certains le message ne passe pas.
      Donc pour conclure, je suis toujours partante pour échanger (je pense que ce post et le fait que je répondes au commentaires depuis plus de 4h le prouvent bien ^^), mais pas quand ça n’a ni queue ni tête, qu’on arrive à me reprocher d’avoir une brosse à dent électrique dans une vidéo où je donne des trucs pour réduire ses déchets, qu’on arrive à me reprocher de parler de Sea Shepperd parce que, moi, je ne suis pas vegan, qu »on arrive à me reprocher de ne pas être parfaite alors que je n’ai jamais eu la prétention de l’être. :)
      Et je pense qu’il en est de même pour toutes les autres personnes que tu as vu aborder ce sujet. En espérant t’avoir éclairée :)

      1. Oui merci pour ta réponse :) Mais je reste quand même persuadée qu’un bon blog reste un endroit où tout le monde ne sera pas d’accord car sinon quel ennui! Mais évidemment que « tu as fait cela j’arrête de te suivre », ne fait rien avancer et est juste inintéressant et pour la blogueuse et pour les lecteurs mais un petit « tu fais cela mais comment tu gères cela par rapport à ton engagement à tel truc », ça peut être intéressant… Parce qu’on est tous tiraillés entre ce que l’on est, ce que l’on aimerait être, ce que l’on pense, ce que l’on défend et ce que l’on fait… Bref rien de plus ennuyeux qu’une personne parfaite et irréprochable et toujours intéressant de voir comment chacun gère ses propres paradoxes… Bonne continuation et surtout garde ta propre voie/voix car la sincérité et l’envie d’échanger (et non de faire la morale et la leçon à ses lectrices) est la clef d’un joli blog comme le tien :)

        1. Le problème c’est que c’est souvent l’option #1 qui prends le dessus… Pour le reste je dirais que c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Je pourrais et même, j’aimerais parfois pouvoir m’épancher sur mes états d’âme à propos de ce genre de sujets « végétalisme, veganisme, cruelty free, etc. » et parler un peu plus de ce que je ressens, de ce que je vis, des questions que je me pose, de ce que j’aimerais faire et entreprendre… mais les gens sont tellement à l’affût du moindre faux pas, sont parfois tellement dans le jugement que j’ai du mal à me lâcher sur certains sujets. Ce qui est très con, hein, je pense qu’on sera d’accord, mais pour le moment je n’ai pas réussi à dépasser ça…

          1. Salut Coline!

            Perso je pense que c’est le genre de post qui serait très utile :) Cela permettrait à ceux qui se reconnaîtront de se sentir moins coupables voir même de s’entraider et à ceux qui critiquent peut être de mieux comprendre ou tu en es dans ta démarche et de voir le chemin parcouru. En somme à favoriser l’échange (de préférence constructif).

            Après, c’est vrai que j’ai aussi du mal à comprendre (sans jugement) comment conjuguer
            par exemple, démaquillage à l’huile végétale pour sa propre routine personnelle et promotion d’un démaquillant conventionnel? C’est clair que si l’on est pas d’accord on peut toujours aller voir ailleurs mais il est aussi intéressant de pouvoir échanger à ce sujet pour pouvoir nous même cibler certaines de nos incohérences et apprendre à être moins critique envers les autres :)

            Mis à part ça, je trouve tes vidéos notamment les Go Green Top :)

      2. Ecoute, moi si tu n’étais pas en partie éthique, bio et en partie conso, fashion je ne sais pas si je te suivrais encore… C’est tout ce que j’aime en toi… Ces contradictions que j’ai aussi à fond…
        Et d’ailleurs moi aussi j’ai dû dire parfois « Ah non surtout pas de fraises hors saison…  » (Pas à des inconnus sur le net, quoi qu’il en soit) Bah oui il n’y a pas que les autres qui peuvent faire des commentaires culpabilisants ou à la con… ça nous arrive aussi même si on essaie d’être plus tolérants…
        Et bien tiens j’en achète tous les samedis depuis un mois pour que ma fille en mange à une terrasse de café pendant que je bois un petit café après avoir fait mon marché… Tsss… Et oui alors que je suis archi locavore, primeur bio (c’est lui qui me les vend d’ailleurs!!) et fruits et légumes de saison…
        Bien ton post en tout cas!

  64. Coline,

    Veux tu faire un mariage bio avec moi ?
    Viens, on sera bien, on mangera du chanvre qu’on aura fait pousser dans notre caca et on ira se rouler nu dans les champs.

    #troll

    Plus sérieusement :P merci, merci pour cet article !! Franchement, je pense pouvoir dire qu’un de mes traits de caractère est la tolérance, mais des fois j’ai envie de jeter les gens dans la Garonne lestés à de la briquette quand ils tiennent des propos pareils.

    Déjà, demi bio, mais wtf ? Un demi bio vaut mieux que deux pas bio du tout, déjà ^^ l’essentiel, selon moi, c’est que chacun soit conscient de ce qu’il peut faire, et qu’il fasse ce qu’il a envie de faire et ce qui lui parait juste à son niveau.
    Ça me rappelle la fable du colibri, que tu dois connaitre: la foret crame, tout le monde la mate cramer, à par le colibri qui fait des allers retours incessants pour balancer des mini gouttes sur les flammes avec son bec. Amendonné, le Tatou lui dit « mais pourquoi tu t’agites, c’est pas avec tes mini gouttes que le feu va s’arrêter ». Ce a quoi le colibri répond « oui, mais moi, je fais ma part ». BAM. CQFD ^^

    En plus, au final, on ne peut pas tout faire, du moins pas quand on a une vie remplie, un boulot, une famille, des activités…
    Moi je suis sensibilisée au bio, au naturel, à la consommation raisonnée, à limiter mes déchets. Ca me parle, vraiment, j’ai vraiment envie de faire ma part du taff pour limiter mon impact dans la mesure de mes possibilités.
    Est ce qu’un jour je serais une meuf zéro déchets ? Non. J’ai pas le temps, et puis quand bien même je l’aurais, je crois pas que j’en aurais envie. Ça fait de moi une sale connasse qui s’en tape de ses déchets ? Non. Et on ne devrait même pas avoir à argumenter ça bordel !

    Niveau alimentation, j’essaie d’inclure du bio autant que possible, mais mon budget ne suit pas toujours. Il m’arrive aussi de faire des repas pas du tout bios. J’achète local autant que possible, mais je mange des bananes qui viennent de loin parce que j’aime ça et après le sport c’est cool.

    J’utilise des cosmétiques bio mais ma SDB est remplie de disques de cotons. J’achète mes fringues dans la grande distri, je porte du cuir (plein) (pleiiiiin de cuir), etcetcetc.

    Ca pourrait durer des heures, et tu as raison, c’est épuisant et intolérant. Et au final ces commentaires viennent effectivement souvent de gens qui préfère remettre en cause ta perfection de fille bio et mettre en avant tes incohérences plutôt que de remettre en question leur propre mode de consommation.

    Et puis au final, moi ej trouve que tu es loin d’être incohérente. J’ai un bon ami à moi qui a une conscience écolo très, très éveillée et informée, et on en discutait tous les deux, je lui disais « ben oui mais je sais pas par à ou commencer, ya tellement de trucs ! économiser l’eau, pas faire de déchets, réduire sa conso de viande, sauver les océans, préserver les animaux… »
    Et il m’a dit fort justement « tu ne peux pas tout faire, c’est humainement impossible, à part à ne pas exister (cf ce que tu disais) on a forcément un impact. Maintenant, il s’agit de choisir ses priorités, et de se définir ses propres objectifs, à son niveau ».

    Voila, et moi je trouve que toi tu fais largement ça, au final : tu choisis tes priorités.

    Et au final, je pense que tu en fait bien plu à ton niveau que pas mal d’autres personnes.

    Bon, bref, ce message est décousu, je ne sais pas si tu as la patience de le lire jusqu’au bout, mais en résumé : ce que tu fais, c’est cool. Tu m’as appris beaucoup de choses, et je trouve que tu montre aussi très bien qu’on peut être écolo-friendly, sans pour autant que ça soit compliqué et inatteignable, et ça, ben c’est super cool et ça motive à faire plus de choses qui vont dans le sens du #gogreen !

    Alors continue, Coline, c’est vraiment super cool ce que tu fais !

    Love et chatons

    1. Merci pour ce commentaire Claire ! Qu’est-ce que tu m’as fait rire :) J’allais écrire quelque chose du même genre, mais finalement pas besoin, tout est dit ! Choisir ses priorités : c’est TELLEMENT ça !
      J’espère que les lectrices qui se permettent de critiquer et de laisser des messages négatifs lisent tous ces commentaires, il y a des choses tellement intéressantes et bien dites :)
      Belle journée Coline, et juste, merci d’être humaine !

  65. Un article malheureusement ABSOLUMENT nécessaire, surtout lorsque la récurrence des « remarques » (parce que les dites-personnes qui se permettent ce type de commentaire ne critiquent jamais, bien sûr que non, elles n’expriment qu’une opinion…mais oui!) en devient même lourde et pénible pour les autres lecteurs (ceux qui sont juste hyper contents de lire un nouveau post!)! J’espère qu’il sera lu par les personnes qui te suivent aussi sur Instagram ou Youtube (j’imagine qu’il y en a qui ne passent pas par la case blog – et c’est bien dommage!).

    En lien direct avec ce genre de commentaire, ceux qui consistent à te demander systématiquement et parfois même jusqu’à l’absurde « Et XXX ça vient d’où?! » – je me demande toujours si c’est de la pure curiosité, un vrai désir d’acheter le même article ou juste une autre façon de solliciter ton attention…

    Je pense que je ferai une bloggeuse mode/lifestyle bien peu patiente! D’autant plus que je te suis depuis tes tout débuts (l’époque des photos sans visage, de la grossesse, et des cheveux blonds toussa toussa), alors j’en ai vu passer des questions récurrentes et/ou mesquines.

    Bon courage et à demain!

  66. Pfffou et ben quel article! Tu sais trouver les mots justes. Je n’ai rien à rajouter à part merci merci car c’est exactement ce que je pense.
    J’en discutais avec mon frère la semaine dernière, de la tolérance tout ça. Car lui son problème c’était les végétariens qui publiaient sur facebook des messages agressifs envers les carnivores et il se sentait agressé par cela.
    Ce qui avait sur lui un effet de révolte. Je lui ai donc expliqué avec douceur les avantages d’être végétarien, bien que je ne le suis pas, et du coup le message passait 100 fois mieux même si il n’a pas envie de changer ses habitudes.

    Ah et le truc de toujours pointer le négatif je le subis aussi sur mon 2ème blog ou je fais des vidéos beauté. Parfois on se tue à faire des vidéos où on a fait un boulot assez fou, et là il y a toujours le com de m**** qui arrive (bien sur) et qui pointe le seul tout petit truc qui va pas!! Est-ce simplement dans notre mentalité de Français? des fois je me demande.

    Bon ben voilà moi qui n’avait rien à rajouter je vais me limiter un peu sinon jte pond un pavé haha.

    En tout cas moi je l’aime bien ta catégorie GOGREEN, je découvre pleins de chose, donc stp pour les gens comme moi (égoïstes) continue ;)

    Bonne journée :)

  67. Coucou Coline, je ne t’ai jamais jugé sur ta façon de vivre/de consommer et je ne le ferai jamais. Qui suis-je pour le faire? Et dans le fond je m’en contrebalance. J’aime la manière dont tu nous fait part de tes découvertes qu’elles soient bio ou non. Tu est une nana pleine d’enthousiasme et en accords avec ses principes, c’est ça que je recherche.
    Merci pour cet article qui me déculpabilise sur certains principes vers lesquels je tends; qui ne sont pas assez radicaux pour certains, peu pour d’autres et j’en passe et des meilleurs. Ce besoin de se justifier ne devrait pas être ressenti pourtant.. Belle journée Coline ♥

     » soyez indulgents et tolérants avec vous-même ET avec les autres. « 

  68. Hello, très bon article ! Tu as raison…. Perso je me maquille bio, j’essaie de manger bio, MAIS je travaille dans le web, donc H24 wifi, smartphone connecté ect…et donc de grosses centrales qui polluent comme des dingos pour refroidir les serveurs enregistrant mes gentils petits mails et autres fichiers. On vit dans une société ou soit tu choisis la solution d’Antigone soit tu composes comme tu peux sans devenir un gros &#%$@ qui consomme et pollue sans se poser de questions. La solution c’est trouver l’équilibre, le juste milieu, un peu de carpe diem et d’hédonisme aussi, histoire de souffler un peu dans ce monde de fou.
    Continue ton travail tel que tu le fais, c’est courageux et nécessaire à toutes celles qui te suivent pour mettre un peu de gaieté dans leur quotidien :)
    Bonne semaine Coline !

  69. Salut Coline,
    Je te suis depuis très longtemps, mais ne laisse que très rarement un commentaire (voir jamais).
    Mais pour une fois j’ai envie d’échanger. Pas sur ta façon de bouffer, de te maquiller ou de t’habiller, je m’en fous (enfin non, sinon je ne te suivrais pas), mais sur cette phrase, la dernière :

    Au lieu de ça essayons de continuer à échanger, à partager, à donner, à instruire, à éduquer.

    Je pense que le vrai sens de la vie est là. De chacun on peut apprendre, de chacun on peut recevoir et donner. (Bon, sauf avec les gens trop obtus)

    Je connais une bande de jeunes qui, il y a 10 ans ont créé un festival. Leur réputation étaient catastrophiques. Jeunes drogués et alcooliques avec des chiens, des dreads et des sarouels. On avait beau proposer des spectacles gratuits en journée pour les familles, peu de gens osaient s’aventurer dans notre monde. Alors chaque année on a tapé plus fort sur les spectacles, on a interdit les chiens sur le site, et avec l’âge on a arrêté d’être souls en plein après midi. Certains ont gardés leur dreads et leur sarouel, moi je mets des belles robes et de jolies sandales (parce que les fringues c’est la vie !)
    Aujourd’hui, on a environs 500 familles sur le site en journée. Les gens ont enfin compris que l’on voulait simplement leur offrir une chouette journée familiale à moindre coût. (Une famille avec 3 enfants et 10€ sont les rois du monde chez nous)(et le soir c’est concert ! et tout nos bénéfices sont reversés à des asso caritatives)
    Bref, tout ça pour dire qu’avec le temps quand on veut on peut ! Toi tu prends ton temps et tu fais. à ta sauce, à ta manière, mais tu fais. Il y aura toujours des haineux qui critiqueront parce que les gens n’ont que ça à foutre.
    Alors les gens, FAITES ! à votre manière dans votre domaine, mais faites. Parce que même le colobri, il a fait sa part !

  70. Très bon article Coline. Tu as réussi a transmettre ton message de manière calme et posée ce qui n’est pas évident avec ces sujets qui fâchent. Et avec humour aussi; cet humour qui te caractérise tant et qui fait que je suis ton blog depuis des années.
    C’est le problème de notre société et du toujours plus. On ne devrait pas avoir à se comparer aux autres et se justifier en permanence. Il faut vivre sa vie, quoi m*. On n’a (tu n’as) aucun compte à rendre à personne.

    Perso, j’utilise du bio, du pas bio, je recycle tant que je peux et je fais attention à ma conso d’eau et d’électricité mais je prends quand même des bains de temps en temps parce que j’adore ça. Et je prends l’avion. Et j’aime le cuir. Et tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde. Je ne suis pas parfaite, loin de là, et je m’en fous. Chacun fait comme il peut / veut.

    En espérant que les rabat-joie vont maintenant te (nous) donner un break.

  71. Hello Coline,

    Tout est dit ou presque … :)

    Je ne poste pas souvent de commentaire sur ton blog mais j’ai eu envie de témoigner. Je suis végétarienne … Je ne le revendique pas comme une qualité qui ferait de moi une personne meilleur que mon voisin qui mange de la viande et/ou du poisson et pourtant, dès que certaines personnes l’apprennent, j’ai le droit à un discours dont la teneur est presque toujours la même. « Je comprends ta démarche mais … personnelement je ne peux pas la suivre car blablabla » (Je laisse de côté les provocateurs et autres énergumènes qui réagissent violemment et ne respectent pas mon choix.)
    Ma théorie est la suivante: Ces personnes ont mauvaise conscience (leurs raison les regardent) et notre engagements les renvoies à leurs contradictions. J’aime à penser que même si nous ne répondons pas à leur questions/remarques, notre « attitude » provoque de la réflexion qui, à terme, est une chose très positive.
    En tout cas, j’aime ta rubrique « GOGREEN ». Je ne culpabilise pas en voyant que tu fais des choses que je fais pas encore ou plus … Je me dis que si je souhaite le faire aussi, j’ai un exemple pour savoir comment m’y prendre.

    Mystinguett

  72. Hébé, ça me fait du bien de lire ces mots, d’autant que pour avoir pensé, l’espace de 2 secondes, ce genre de choses, je suis heureuse d’avoir un peu réfléchi avant de commenter sur youtube un commentaire type « ta propre dualité vegan et cosmétiques grande industrie qui teste sur les annimaux ne te perturbe pas toi même ?? » (si si, au bûcher…).

    Y’aura toujours une sorte de modèle supérieur, de norme après laquelle les gens courent. La bonne nouvelle c’est que pour une fois ça va dans le bon sens, même si le « bio bon sentiment » commence un peu à me sortir par les yeux.

    Je suis contente d’être entourée d’amies plus ou moins engagées qui jouent sur le partage et la pédagogie rapide pour faire passer leurs petites astuces de vie et j’exècre celles qui notent mes gels douche et crèmes bio, ma passion pour les graines de courge et me taclent sur l’usage du shampoing sec de grande marque et mon addiction au vernis à ongle peu cher Monop’.

    Donc c’est un 100% soutien !

    Pour le partage des petites astuces cools ! Pour le retour du GoGreen’s Rubrique ! Pour la course pour la nature raisonnée et non plus la course aux bons points nature ! COLINE PRESIDENT (oui j’exagère).

    Bonne journée =)

  73. Très bel article, constructif et intéressant. Ceci dit, on ressent, en te lisant, que tout ca résulte de beaucoup de questions que ces commentaires t’ont menée à te poser. Tes articles à penchant green peuvent inciter des personnes, qui à la base ne sont pas dans cet optique, à faire les gestes quotidiens les plus simples pour essayer de limiter cet « impact ». Ne serait-ce que si 1 personne décide d’adapter quelque chose dans son quotidien pour aller dans cette direction, ton article est par conséquent utile, et de par son influence et le but qu’il a de toucher, il est engagé. Ton engagement ne dépend pas de ta capacité à te priver de toutes ces petites choses qui rendent la vie plus simple (et meilleure!) que tu cites, et que tu pourrais en effet dans un monde parfait, complètement prohiber de ta vie (pizza..). Il dépend de l’engagement que tu mets pour essayer de t’améliorer au niveau écologique, de ton envie de comprendre et de faire comprendre ce sujet important mais néanmoins compliqué. Tu insères ici un peu de réflexion autour de la consommation, qui reste le sujet n°1 des blogs. Je trouve ça important de tenter de partager avec ton lectorat ton regard sur la chose, comment essayer d’améliorer sa consommation, au niveau de la qualité et du respect de la nature/l’environnement/les animaux etc. Et ca au milieu de toutes ces conversations de fringues, de maquillage… Je pense que la plupart de tes lectrices sont de cet avis, c’est ce qui fait ta popularité : la plupart des gens qui te lisent le font sur le long terme (moi depuis 2008 je crois), parce qu’ils te sentent sincère, satisfaite et cohérente dans ton évolution ; ils ont envie d’évoluer aussi. Bref, tout ca pour dire que ces commentaires ne sont pas représentatifs du message que tu passes. Ils représentent juste une partie de personnes qui ont besoin de souligner tes contradictions parce qu’ils ne sont pas confortables avec les leurs, et qu’il est difficile pour eux d’accepter que quelqu’un qui prétend porter les memes valeurs qu’eux ne sacrifie pas autant de choses qu’ils ne l’ont fait.

    Bref2, #GoColine!

  74. Salut Coline,
    Je ne prends que rarement part aux discussions post-article dans les commentaires mais ton sujet colle vraiment à un phénomène de société, je trouve. Aujourd’hui nous avons tendance à pousser les gens vers le bas (pê que ceux qui font ça pensent que c’est aider mais, en fait, c’est le contraire), à être négatifs, à trop vite juger (sans prendre le temps d’une 1/2 seconde pour faire son autocritique) et surtout parce que ton avis est différent du sien alors le tien est merdique. Tu as entièrement raison sur le fait que la Tolérance disparaît petit à petit et je le constate d’autant plus depuis que je suis maman.
    Je n’ai jamais compris pourquoi les gens s’acharnent. Si ça ne leur convient pas, je suis certaine qu’ils trouveront leur bonheur autre part. À quoi bon vouloir absolument transformer les autres en ce qu’on voudrait qu’ils soient ? La perfection est tellement subjective… Ton image de perfection n’est pas l’image que je m’en fais.
    Je comprends tellement ton découragement et ta démarche. Le plaisir que j’ai en te lisant / regardant dans tes vidéos c’est que j’ai le choix. Tu utilises tel ou tel produit, j’ai le choix de me laisser tenter ou pas. Tu donnes telle ou telle astuce, à moi de décider si j’ai envie de l’appliquer ou non.
    Heureusement que finalement c’est personnes négatives ne sont qu’un petit nombre en comparaison de celles qui te suivent ! Maintenant, comme souvent, pê que celles qui apprécient ton travail (je me mets dans le lot, bien évidemment !!) prennent moins leur plume pour l’exprimer… Aujourd’hui je le dis haut et fort: COLINE NE CHANGE RIEN !!
    (fin du long monologue qui est devenu presque aussi long que ton article ^^)
    #equipecoline 😉
    Sandrine

  75. Merciiii pour ce message fort et doux à la fois.

    J’ai adoré et je me suis reconnue sur la conversation avec omnivore qui se sent obligé de se justifier.
    Vivons pour nous, nous sommes tous des colibris <3 une goutte d'eau peu tout changer.

    Encore un grand MERCI
    Julie

  76. Tu sais je suis une demi bio aussi ( les fruits et légumes sont trop cher pour nous mais pour le reste on achète en vrac), une demi zéro déchet ( ben oui j’ai un bébé, un boulot donc les couches lavables F*** et j’utilise des shampoing bouteille sinon ça nique trop les cheveux etc…) demi végétarienne (je mange du poisson et des fruits de mer). Et les gens même ma propre famille on cette manie du oui mais… Alors je comprends tout a fait ton point de vue et ton agacement, parce que putain j’ai envie de leur dire d’aller se faire… Parce que moi au moins j’essaye de ne pas être un mouton. Mais bon on laisse pisser et on continue notre chemin. Le post de ta lectrice est en effet tellement juste que ça ne sert a rien de s’énerver. En tout cas j’aime ta démarche, tes astuces etc… Continue a nous faire rire, écouter de la bonne musique et a être différentes des autres. C’est pour ça qu’on t’aime ;)

  77. Coucou Coline !
    Je te suis depuis longtemps sur ta chaîne YouTube, et depuis peu sur ton blog.
    Ton article m’a fait réagir.
    En fait, je voulais te dire que je peux comprendre les gens qui disent « oui tu te revendiques machin mais tu fais machin truc bla-bla-bla… ». Pourquoi ? Et bien tout simplement car, sur Internet, on est confrontées, que ce soit sur YouTube, sur les blogs ou les réseaux sociaux, à tout pleins de filles hyper moralisatrices qui nous répètent à longueur de journée qu’être végétarien c’est le seul mode d’alimentation acceptable, que boire du lait c’est très mal, que le gluten est la pire chose du monde, que porter du cuir fait de vous un horrible personnage etc.. Et la vérité, c’est que c’est chiant. Et hypocrite parce que dans 99,99% des cas (ces statistiques sont totalement inventées évidemment), la fille en question, végétarienne, mangera des sushis, achètera ses meubles chez Ikea et son similicuir chez H&M, fabriqué par des petits chinois de 12 ans qui respirent des produits toxiques toute la journée. Comprends-moi bien, ce n’est pas le fait d’acheter des fringues chez H&M ou de manger du poisson que je déplore. Bien au contraire, je suis d’accord que chacun fait ce qu’il veut, et moi même j’ai un mode de consommation relativement classique, même si c’est vrai que j’achète pas mal de produits bio ou naturels. Et très franchement, je ne pense pas que tu appartiennes à cette catégorie de personnes moralisatrices. Je ne me suis jamais sentie offensée par tes dires, contrairement à ceux de certaines autres blogueuses/Youtubeuse. Mais je pense qu’à la longue, les gens, y compris moi, en ont juste marre qu’on leur dise toute la journée ce qui est bien ou pas, et qu’on les culpabilise par rapport à leur mode de consommation. Et ce sentiment est d’autant plus horripilant que, la plupart du temps, les gourous du veganisme qu’on peut voir sur internet ne vont pas au bout de leur démarche.
    Alors, tu as raison, soyons tolérants.. Mais bon, on en revient toujours au fameux paradoxe de la tolérance de Karl Popper : on ne peut pas tolérer l’intolérance. Alors, oui, on en a marre des personnes qui nous jugent parce qu’on mange de la viande, parce qu’on on ne s’est rendues compte que la fourrure sur la capuche de cette superbe doudoune venait d’un lapin qu’après être rentrées chez nous et qu’on n’est pas allées la rapporter au magasin, parce qu’on boit du lait, parce qu’on achète du maquillage chez Mac, parce qu’on a mangé des cerises en décembre, que le gluten et le lactose sont nos passions où je ne sais quoi d’autre.

    Bon, je me suis peut-être un peu emportée.. Mais voilà mon ressenti.
    En tous cas, j’adore ce que tu fais et la personne que tu es, et sache que ces reproches ne s’adressent pas à toi, j’ai juste profité que tu abordes le sujet pour donner mon avis.
    Bisous !
    Camille

  78. Bonjour à toutes,

    J’ai envie de commencer par une phrase de Marion COTILLARD (attention moment de culture intense) :  » Tu es une belle personne Coline »
    voilà c’est dit !!
    Je te comprends à 1000%, je trouve ça hallucinant cette espèce d’intrusion dans notre fort intérieur. Même dans la vie « physique » il y’a toujours cette catégorie de gens qui pense que leur avis est LE plus important, LE bon….
    Moi même je ne mange pas de viande (attention je ne dis pas que je suis végétarienne sinon je vais me faire lapider par les Ayatollahs) mais je mange encore du poisson pour des raisons qui m’appartiennent (bon, elles m’appartiennent mais j’ai quand même envie de les dire, je pense, peut-être à tord, que les nutriments présents dans le poisson sont difficilement remplaçables)

    Alors je suis dans cette catégorie « bâtarde », je suis végétarienne à demi (ouuuuuu pas bien). Alors d’une part je me fais huer par les « vrais » végétariens et je me fais huer par les omnivores avec toutes les réflexions merdiques que tous les Vg entendent à longueur de repas.

    Et je plussoie, Coline, je redoute désormais le moment du diner où je vais devoir dire que je ne mange pas de viande. J’assume mon choix, je suis en paix avec moi même mais lorsqu’on me demande pourquoi, j’ai l’impression que les gens entendent : »Ouuuuu toi tu manges de la viande c’est pas bien, tu es un monstre, la fin dans le monde c’est à cause de toi etc… » Hé mec, chacun fais ce qu’il veut, je te demande pas de faire comme moi juste de me laisser bouffer mes pousses de soja tranquillement :)

    Allez, vivons bien, vivons heureux et surtout vivons ENSEMBLE !

  79. Cc Coline,
    alors je t’ai envoyé un petit mail dernièrement sur Béa Johnson et ses produits de beauté.
    je te demandais si tu ne pouvais pas faire un truc (article, vidéo ou que sais-je) sur ça.
    ce petit mot juste pour te dire que je ne te juge pas (bon sauf considérations ultra positives à ton égard et à l’égard de ta team), ton article est très vrai, plein de bon sens.
    la vie n’est pas une compét’ à qui sera le plus … et le moins …
    le but de ma demande était d’avoir ton regard sur les propositions que fait Béa Johnson en terme de cosmétique (en clair, c’est jouable ou non de se mettre du cacao sur la figure ???).
    voilà voilà, change rien t’es super (et la team aussi :) ) !!!

  80. En fait, je pense que le problème vient surtout de la société dans laquelle on vit. Les gens ont envie que ça change mais l’on se sent souvent coincé!
    Acheter du maquillage et des cosmétiques bio devient plus facile car de nombreuses marques s’y sont mises et on peut tous y trouver notre compte. Il y a des prix pour toutes les bourses…
    Pareil pour l’alimentation, on peut acheter bio, local, de saison pas forcément bio et zapper les grandes enseignes qui se moquent pas mal des consommateurs et des producteurs… Mais comme tu le dis si bien parfois on a pas envie de mettre 200 euros pour manger une raclette… et c’est pas très grave au fond de le faire de temps en temps.
    Pour les vêtements, ça commence à bouger aussi, les productions plus green arrivent et beaucoup de personnes vont pouvoir y accéder, je comprends parfaitement que l’on ne puissent pas mettre 150 balles dans un pull bio… On achète parfois chez des petites marques pas chères, l’important est d’en avoir conscience, d’acheter moins, de plus penser à notre impact sur l’environnement et je suis persuadée que ça finir par bouger.
    Il faut avoir confiance en l’avenir sinon c’est la dépression :-)
    Le changement viendra des consommateurs.

    Allez de l’avant, bienveillance, refléxion, peace and love notre nouveau credo :-)

  81. Merci Coline ! Vraiment merci de ce texte de ce coup de gueule même ! Je n’arrive pas moi même à « me justifier » (mon dieu c’est vraiment ça, je me justifie) quand à mes convictions et le métier que j’ai choisi pour améliorer ou tendre vers quelque chose de plus sein pour mon entreprise et les employés qui y travaille.
    Même dans ma vie de tout les jours, mes propres parents me pousse, me bouscule même en me disant « tu fais ça, et à côté tu fais quand même ça ». Et ben merci je crois que la prochaine fois je leurs dirais de lire cette article et de fiche la paie et vivre avec ce que je crois bon et bien pour moi et notre planète.
    Ça me donne de la force et surtout je suis super contente que tu « réponde » d’une centaine manière à toutes ces critiques (je parle notamment de la vidéo sur le démaquillant sous la douche, je me suis révolté de voir les commentaires de certaines. Je ne suis pourtant pas rentré dans le débat, ça sert à rien pour moi).

    Je enfin voilà, j’ai pas grand chose à ajouter, juste merci pour ce poste qui me donne du courage… Et m’aide à me déculpabiliser.

  82. Chouette post : ) vraiment bien fait, claire, touchant, important.

    (desolee pour le manque d’accent clavier mi-UK / mi-chinois – don’t ask!)

    Une autre facette de ce que tu racontes c’est la place des blogeurs / vlogueurs dans la vie de leur public. L’extremisme dont tu es la victime concernant le « bio » au sens large et loose du terme, on le voit sur d’autres thematiques addressees a ces nouvelles figures publiques que sont les blogeurs / vlogueurs. Oui, extremisme ca ressemble a une grosse exageration, mais je l’utilise a dessein (i.e. comportement extreme et en l’occurrence intolerance extreme).

    Je suis des vlog et des blog au contenu bien moins interessant que le tien (je pourrais dire que c’est par curiosite sociologique, but, let’s face it je regarde pas que des trucs intellectuels et j’aime ca). Les reactions dans les commentaires sont souvent abberantes: non seulement ils sont souvent intrusifs (type: j’ai vu tel arbre en arriere plan de ta fenetre je sais ou tu habites je vais venir camper devant chez toi) mais aussi exigeant (tu n’a pas poste depuis 48h, tu prends vraiment tes lecteurs pour des cons, c’est moi qui paie ton salaire) et c’est la que je fais le parallele avec ton post.

    Les blogueurs / vlogueurs doivent tout a coup quelques choses a leur public (why? au nom de quoi?). Il ne s’agit plus de partager un contenu ou un point de vue, mais il s’agit de depasser les attentes du public (dans la frequence du post, dans le dessin immacule du six pack, dans les legumes toujours plus verts et organics qui viennent de ton potager etc.). Je trouve ca terrifiant… Si tu n’es pas le meilleur dans ton domaine ou ta promesse implicite – tu n’as pas de place dans cette societe, ton experience ne vaut pas le coup d’etre lue, ta voix ne merite pas d’etre entendu, et en plus tu les decois profondement alors meme qu’il te meprise deja….

    Je suis souvent hyperbolique mais la j’exagere pas l’intensite du truc….

    Du coup je pense qu’il n’y a pas que des cons et des gens qui ne se mettent pas devant leur responsabilites qui t’ecrivent ces commentaires inutiles, mais aussi des gens victimes d’une grande vacuite et de la pression du paraitre. On leur a dit que si leur photo n’est pas parfaite, elle n’a rien a faire sur instagram et que si leur weekend n’etait pas epique il n’a rien a faire sur facebook, et que si ce n’etait pas le meeeeeeilleur toast avocat oeuf poche, ils peuvent se le mettre ou je pense…

    Voila le resultat – « on » a cree une masse de gens intolerants…. : / #ouestlacorde

    1. Ton commentaire est un peu badant mais… TELLEMENT VRAI ! (et d’autant plus badant, ahah ! ^^) Merci pour cette analyse que je trouve hyper juste ! (bien que badante… #larelou ;))

  83. ahhhhh merci, je suis blogueuse et j’utilise des produits bio pour le visage mais j’utilise encore des produits conventionnels pour le corps. Je ne mange pas toujours bio et je ne suis pas végé mais cela ne m’empêche pas de manger des fois des plats végé car j’ai envie et que j’aime bien découvrir des nouvelles choses… Et il y a quelques temps je me suis posée la question moi même car je voyais pleins de commentaires négatifs chez mes blopines, ou j’en voyais d’autres qui se demandaient si les gens passaient au bio par effet de mode que l’on voyait sur insta…
    Et bien moi j’ai pas envie de m’empêcher de manger des plats végé car je ne suis pas végé. J’utilise des produits bio pour le visage car c’est plus sain pour moi et clairement ca me fait vraiment beaucoup plus de bien à ma peau et c’est mon choix. Je pense que c’est juste bien de prendre conscience des ingrédients qui peuvent nous être nocifs et de les diminuer mais clairement on ne pourra jamais tous les éliminer… Si je prends l’exemple des ingrédients nocifs (article UFC), je trouve la mise en avant de la problématique très bien pour que les gens en prennent conscience. Ceci dit personnellement, je continue d’utiliser mon liquide vaisselle, ma lessive etc qui contiennent pourtant des perturbateurs endocriniens. Pour mon bien être j’essaye de réduire les produits avec des ingrédients nocifs mais je sais pertinemment que l’on continuera d’en avoir tout autour de nous. Typiquement (si je me base sur ton exemple du PQ) je fais partie des gens qui font attention aux compositions des tampons hygiéniques mais je sais très bien que la question se pose aussi pour le PQ qui est aussi blanchit au même titre que les tampons… Je pense que le plus important c’est la prise de conscience et de faire comme on veut pour notre bien être…
    D’ailleurs j’avais fait un article suite à la publication de l’article UFC que choisir sur la polémique qu’il y avait autour de ce sujet.
    Après je pense que chacun doit balayer devant sa porte avant de critiquer ou porter des jugements… Et les gens mécontents sont libres de tracer leur chemin aussi :)

    Voilà voilà je viens de te pondre un pavé (sorry) bises bises

  84. C’est malheureux de te faire ce reproche. D’autant que je trouve que tu livres des réflexions très claires et transparentes. Je trouve assez admirable le chemin que tu as fait depuis tes débuts en tant que blogueuse (ouii je distribue des bons points). J’aime ce que je lis ici, de plus en plus. Et c’est souvent très troublant de constater combien les réflexions et préoccupations peuvent se rejoindre, se croiser. Tant de gens ne se questionnent pas ou trop peu. Que tu sois bio à 1/2 au 1/3 au 1/4 bref… M’en fous, tu te poses des questions et c’est la plus belle des singularités en ce bas monde ;) On fait tous ce qu’on peut, j’espère…!

  85. Merci, je t’aime, coeur sur toi, tout ça.

    C’est un très bel article, et tu parles très justement de ces personnes qui, au fond, ne sont pas au clair avec elles-mêmes. J’espère que toute cette réflexion les fera réfléchir et qu’elles oseront enfin goûter au plaisir de la tolérance… parce que c’est vachement plus fatigant de voir la moitié pas éthique des autres, plutôt que leur inclination à mener une vie plus ‘juste’ (quelle que soit notre conception de la justice). Et en plus ça rend aigri.

    Personnellement, cela me rend toujours contente de voir que tu es une chouette nana qui se pose des questions et qui se démène comme elle peut avec notre héritage culturel, en prenant du recul, juste pour prendre du recul, même si après cela ne mène à rien. Ton intelligence me donne toujours le sourire, et je peux te dire que c’est les filles comme toi, Esther ou Julie qui m’encouragent chaque jour à devenir une meilleure version de moi-même, JUSTEMENT parce que vous êtes en progression (et vous le serez toujours, objectivement).

    Si la perfection existait, je tenterais même pas le coup. Donc finalement merci, merci de n’être QUE « bio à demi » <3 <3 <3

  86. Je ne comprends pas ces gens qui ressentent le besoin d’être négatifs et de critiquer en permanence. Ils doivent être bien malheureux, quelque part. En fait, je les plains un peu.
    Ca me rappelle ta vidéo « soyons gentils » ou quelque chose comme ça, comment peut-on ne pas être d’accord avec ça ?!
    Mais voila, c’est un fait, il y a des gens négatifs, critiques, méchants, ou cons (et parfois même tout ça en même temps !!), et c’est à ceux qui sont positifs, gentils, intelligents et tolérants de les accepter, ça ne peut pas aller dans l’autre sens, c’est ce qui est le plus rageant.
    J’apprécie beaucoup ton état d’esprit, optimiste, ouvert, positif et surtout, ce que j’adore, c’est cette recherche constante d’amélioration de toi-même (te lever plus tôt, faire du sport, manger sainement, accepter les autres, etc.). C’est une démarche que je trouve hyper touchante (et inspirante). Je regrette que certains préfèrent voir le verre à moitié vide, mais dis-toi que ceux qui le voient à moitié plein sont beauuuuuuuucoup plus nombreux :)

  87. C’est vrai que je me disais souvent « j’aimerais bien me mettre au bio, mais c’est trop compliqué », et je comprend maintenant qu’on peut changer déjà une petite partie de notre vie en bio et s’investir déjà un peu plus pour la planète, sans se radicaliser bio.

  88. J’avais entendu une phrase d’une YouTubeuse (je ne sais plus laquelle) qui disait : « ce n’est pas parce que tu es libre de t’exprimer que tu DOIS t’exprimer, surtout si c’est pour critiquer sans que cela ne fasse rien avancer. » Certains devraient y penser avant de poster tout et n’importe quoi dans les commentaires.
    J’en profite pour te remercier parce que, grâce à toi, depuis plusieurs années, j’ai revu toute mon alimentation en passant au bio/naturel/local/de saison (enfin en général hein, je suis pas ayatollah non plus) et j’ai arrêté tous les produits pas clean sur mes cheveux et sur ma peau. J’essaie aussi de réduire mes déchets et de me montrer respectueuse de l’environnement. Mais, toujours grâce à toi, je m’autorise à ne pas culpabiliser quand le choix que je fais n’est pas le plus « éco-friendly » mais juste le plus pratique à un moment donné (parce qu’être parfaite ça demande du temps qu’on n’a pas toujours).
    Et pour ça merci <3

  89. Super article Coline! Merci.
    Tu es franchement ma blogueuse et YouTubeuse française préférée.
    *gros câlin virtuel*

  90. Salut Coline, je te suis depuis tres longtemps maintenant et je n’ai jamais commenté. Je vis les mêmes réactions que toi lorsque je dis que je suis végétarienne, c’est marrant.

    Mais je dois avouer que je me suis une fois poser la question pourquoi elle continue de porter des cosmétiques cacabeurk ? (Ne le prend pas mal, ce n’était pas un jugement mais un questionnement). Puis je me suis rappelée un de tes articles après ton ouverture au bio, où tu expliquais être allée trop vite du tout au tout, et que tu n’avais pas les mêmes résultats avec les cosmétiques bio. Et je me suis rappelée aussi à quel point je n’aime pas le maquillage et je n’en porte pas. Mais si moi je n’en porte pas, cela ne veut pas dire que les autres ne doivent pas en porter. Du coup je me suis dit « elle fait ce qu’elle veut ». Et ce questionnement s’est arrêté là.
    Se serait mentir de dire que je ne me fait des petites réflexions intérieures pour certaines vidéos, mais je me dit toujours c’est ton choix.
    Il faut que les gens comprennent qu’on ne peut pas dicter la vie des gens, et qu’on a la possibilité de ne prendre que ce qui nous intéresse sans juger ce qui ne nous intéresse pas.
    Bref j’ai fais un pavé juste pour dire qu’on devrait s’interroger intérieurement avant de faire des commentaires blessants à l’abri derrière nos ordis.

    Bea Johnston dit bien dans son livre qu’elle tend vers le zéro déchet, mais qu’il n’est pas possible de ne pas en produire. Il y a donc des plus royalistes que le roi ou plutôt la reine.
    En plus des déchets ou du bio d’autres éléments sont à prendre en compte, nos possibilités, notre environnement, nos habitudes, nos désirs. On opère tous un arbitrage dans notre quotidien, chacun ses choix, chacun son quotidien.

    1. C’est ce que je disais un peu avant, nous avons tous des pensées, des jugements vis à vis d’autrui. C’est normal et surtout c’est humain ! On ne peut pas mettre son cerveau sur off donc parfois on se fait des réflexions, on se pose des questions…Mais comme tu le dis si justement il ne faut pas oublier de réfléchir réellement et de ne pas s’arrêter à sa pensée première. Et autant te dire que ça fait un bien fou de voir quelqu’un penser comme ça (tu n’es pas la seule, hein, mais <3 <3 quand même ! ^^). J’avoue que cet article est aussi, pour moi, une réponse « toute faite » aux prochains commentaires du genre. Comme on vient de me le dire, le souci n’est pas qu’on me questionne, surtout quand c’est fait poliment et gentiment, mais plutôt que l’on juge, qu’il y ai toujours quelqu’un pour dire « ce n’est pas assez », « pourquoi tu ne fais pas plus ? », « pourquoi tu n’es pas un robot absolument parfait et sans le moindre défaut/contradiction ? » et que derrière chaque démarche partant d’un bon sentiment il y ai toujours quelqu’un pour voir le négatif. Et ça ça ne me concerne pas, mais ça me rend extrêmement triste pour les gens… De voir à quel point ils peuvent ne retenir QUE le négatif… :(

  91. Bonjour Coline,

    Je me permets de laisser ENFIN un commentaire, je dévore ton blog depuis 2008 et j’ai adoré suivre ton évolution au fil des ans. J’ai découvert pleins de choses grâce à tes articles, et tu m’as beaucoup inspiré. Au niveau du « bio », « naturel » tu m’as permis de réfléchir à certaines de mes pratiques. J’ai pioché quelques idées (notamment les produits ménagers faits maison) , pour avoir une consommation plus responsable. Je ne souhaite pas non plus arriver au 100 % Bio, mais je me dit qu’il n’y a pas de petits gestes… ;)

  92. Article très intéressant!
    Je me rends compte en le lisant que je suis beaucoup plus dans la culpabilité de ce que je ne fais pas que dans la fierté de ce que j’ai réussi à améliorer (cette phrase est beaucoup trop longue et incompréhensible, #etalors!?).
    J’attends avec impatience les prochaines vidéos Go Green qui sont toujours très chouettes et me permettent de découvrir plein de choses!

    Bonne journée Coline.

  93. Euh ?
    Je te suis depuis longtemps et j’apprécie beaucoup ton blog, je suis capable de voir tes incohérences sans en faire tout un plat mais je ne suis pas du tout convaincue par cet article.
    En fait, je sais pas … pour moi, si tu fais un truc un peu engagé et que des gens viennent te dire sans aucune agressivité (car c’est le cas du commentaire en intro de l’article) « attention, il y a ça aussi » pourquoi le prendre mal ? Pourquoi ne pas plutôt s’en servir comme une manière de réfléchir ? Sachant qu’on a tout à fait le droit de se dire qu’on ne veut pas aller plus loin sur un sujet car on a d’autres priorités. Par exemple, je suis végé, mon éthique me dit que je devrais être végane mais je n’y arrive pas en ce moment car j’ai d’autres priorités que de changer mon mode d’alimentation. Eh bien quand quelqu’un me dit « pourquoi n’es-tu pas végane ? », je dis que je sais que c’est incohérent mais je n’y arrive pas pour l’instant et que c’est un but à long terme. Voilà, je traite pas la personne d’ayatollah pour avoir osé poser une question ou faire une remarque et je ne culpabilise pas …
    Je comprends cette envie de ne pas être critiquée sauf que … ben quand on travaille sur un média public, encore heureux qu’on puisse être critiqué (et globalement en plus les commentaires sur tes médias publics sont hyper positifs).

    Bien sûr, je ne parle pas de gens qui viendraient sans cesse te chercher des noises et qui seraient obsessionnels mais je trouve qu’à la lecture de cet article on dirait tu reproches aux gens de poser des questions …

    1. Je comprends ton commentaire mais je pense que tu devrais relire mon article… Il est clair, au vu de ton commentaire, que tu n’as pas compris là où je voulais en venir :)

      1. Merci pour ta réponse mais non, j’avais tout bien lu, j’ai relu et j’ai toujours compris la même chose. Parce que je ne suis pas d’accord je n’ai pas compris ? C’est un peu court comme raisonnement.
        Je suis désolée mais quand je relis le commentaire sur le « bio à 1/2 », je ne vois toujours pas ce qu’il y a de choquant, c’est une interrogation tout ce qu’il y a de plus naturel.
        Le problème avec un article comme celui-ci c’est que son succès repose sur l’effet barnum (tout le monde se retrouve dedans, il n’y a qu’à voir l’avalanche de commentaires ultra positifs) tout en misant sur le côté individualiste des gens. Tout le monde n’arrête pas de dire « je fais bien ce que je veux » oui ok, mais ça n’empêche que nos actions ont des répercussions bien réelles sur les autres. Ce ne sont pas que des questions individuelles, ce sont des questions éminemment politiques (collectives), c’est donc bien normal qu’elles suscitent le débat.
        Je comprends bien que le but de ton blog n’est pas d’être « politique » mais je ne pense pas que tu puisses empêcher tes lectrices de l’être.

        1. C’était une suggestion, rien de plus :) Il est possible que je n’ai pas été assez claire dans mes propos mais ce commentaire (celui que je cite en début d’article) n’a rien d’agressif ou méchant (et je ne crois pas avoir tenu de tels propos ?). Ce commentaire est cité car il a créé un déclic chez moi, simplement parce qu’il sous-entend qu’on peut être « bio à 100% » et que pour moi ça n’a pas de sens et c’est, je trouve, un jugement assez dur. Il reflète donc une certaine attente de la part de certains de mes lecteurs/abonnés que je ne peux PAS satisfaire. Et à côté de ça je t’assure que je me fais régulièrement insulter sur des sujets comme celui-ci mais évidemment je n’allais pas donner une tribune à ce genre de remarques agressives et stupides au possible. Dans tous les cas je pense que cet article répond aux questions du genre « pourquoi bio à demi? »

          « Je ne suis pas « bio à demi » ou « bio à 1/4″ ou bio à 97,4% » (et je parle en mon nom mais ça vaut pour absolument tout le monde). Je suis un être humain qui a un certain penchant pour le « naturel » (ce terme commence à me sortir par les trous de nez…), qui essaie de devenir une meilleure version d’elle-même, qui croit en certaines choses, qui s’offusque contre d’autres. Un être humain qui, comme tout un chacun, pense à lui, est un peu égoïste et peut faire passer ses propres intérêt ou ceux de ses proches avant ceux de la planète/des animaux/du monde/de l’univers. Je ne prône ou ne revendique rien du tout, je me contente de partager des choses que j’apprécie, certaines sont « bio », certaines ne le sont pas. »

          Evidemment que nos actions et nos choix ont un impact ! Evidemment que nous devrions tous essayer de devenir « une meilleure version de nous-même » et continuer à additionner les petits efforts du quotidien mais le truc, au fond, c’est que savez-vous de ma vie ? Des choix et des actions que j’ai en dehors de mes cosmétiques et de mes fringues ? Au final, pas grand chose. Peut-être que j’ai des panneaux solaires ou que je me chauffe au bois ? Peut-être que j’ai un compost et un potager ? Peut-être que j’ai un récupérateur d’eau ou des toilettes sèches ? Peut-être que je ne dois sortir mes poubelles que 1 fois par mois ? Peut-être que j’ai une voiture électrique ou des ampoules basses consommation ? Peut-être que je suis végétalienne ? Bref, tu vois ce que je veux dire ? Ces remarques sont basées sur un jugement et ce même jugement est basé sur ce que les lecteurs/abonnés VOIENT et non pas la réalité…
          Mon but est de partager des choses que j’aime et pourquoi pas, de permettre à certaines de faire de petits changements dans leur quotidien. Pour moi c’est important de montrer qu’on peut être « bio à demi » et bien le vivre, sans pour autant se reposer sur ses lauriers et se frotter les mains en se disant « aaaah je suis au TOP ! \o/ »
          J’espère que mon message est plus clair :)

          1. OK je comprends mieux, merci d’avoir pris le temps de m’écrire encore une réponse :) Donc oui, je suis bien d’accord, la quête de « perfection » n’a aucun sens et on peut tout à fait être incohérent. Ma critique ne porte pas sur tes actions mais sur la façon dont tu as l’air de prendre certains commentaires.
            Ce que je voulais dire surtout c’est que je comprends que quelqu’un pour qui la question animale est importante ne puisse pas laisser passer la promotion de cosmétiques testées sur les animaux. En gros pour une personne qui a ces convictions, quand elle voit une blogueuse qui utilise ces produits, ça n’est pas qu’une histoire de choix personnel, pour elle c’est un sujet militant. Et moi je trouve ça bien qu’on puisse trouver ce genre de commentaires sur des blogs : on apprend autant avec les articles qu’avec ce que les gens apportent.
            J’arrive pas trop à être clair mais mon message global est le suivant : tu as bien le droit de faire et partager ce que tu veux, les insultes il faut les supprimer, mais les questionnements/critiques je trouve qu’au contraire ils sont très sains et il faut les encourager. Je trouve qu’à vouloir trop que tout le monde soit hyper bienveillant c’est à dire félicite toute le monde sur les petits pas faits et ne pointe pas le gros qu’il reste à faire, on risque de rester sur un statu quo et c’est dommage. Personnellement, les endroits où il y a du débat sur internet sont ceux vers lesquels je retourne le plus car j’y apprends. Si au contraire tout le monde dit « tout est bien dans le meilleur des mondes » (alors que c’est faux) je trouve ça dommage.

      1. Oui j’aime bien son commentaire… Qui du coup est moins agressif et condescendant envers certains… Désolée , mais c’est juste ce que j’ai ressenti!!

  94. Encore merci pour cet article, dont on avait grandement besoin ! Tu as tout dit. Je ressens au mot près la même chose que toi, puisque j’ai souvent eu droit au même type de remarques.

    Le pire, dans l’histoire, c’est ce que tu exprimes au début: on se fatigue et on se décourage, mais pas par rapport à notre propre démarche, pas par rapport à l’endroit où l’on en est. Comme toi, je me connais bien; je sais ce que je dois encore vraiment améliorer, ce dont je suis déjà contente tel quel, et ce qui me coûte davantage, et mon cheminement est tellement intégré à ce que je suis, conscient et solide, que les critiques ne l’ébranlent pas. Je sais d’où je viens, où je suis et d’où je vais, et tout va bien.

    Non, on se décourage par rapport au fait de partager nos découvertes et nos idées, ce qui est quand même sacrément contre-productif pour les causes que l’on aime aborder (ces mêmes causes qui sont à l’origine des critiques donc). En alimentant cette ambiance négative, les personnes qui jugent les manques et les imperfections des autres nous font donc juste hésiter à publier tel ou tel article, telle ou telle photo, qui pourtant, qui sait, aurait pu allumer une petite lumière chez quelques personnes, amorcer une réflexion, solidifier un cheminement.

    Bien sûr, nous sommes tous humains, et la critique est facile lorsque l’on est touché par quelque chose. Je le confesse moi-même: dans mes moments de faiblesse, il m’est arrivé parfois de me faire des réflexions critiques à propos d’autres personnes. (Dans mon cas, plutôt par rapport à des gens sans doute moins « conscients » qui pour le coup semblent n’avoir rien à faire de l’environnement, de la santé, etc…). Mais je crois vraiment que c’est un instinct assez bas qu’il faut combattre, surtout que les publications sur internet ne nous permettent en rien de juger une vie, au profit d’un esprit bienveillant.

    En fait oui, je crois que plus que de la tolérance, on a même besoin d’une touche de bienveillance. De valoriser les petits pas, les démarches qui s’amorcent, les esprits qui s’ouvrent. De les accueillir avec le sourire et de les encourager. Même s’ils peuvent paraître peu de chose à quelqu’un qui est super-méga-engagé, n’importe quels efforts sont bons à prendre pour faire de ce monde un endroit un peu meilleur, et je ne vois pas l’intérêt de cracher dessus. Je pense que souvent, il vaut mieux partager des informations, montrer des exemples, donner des idées, plutôt que dénoncer ou se plaindre. On peut sensibiliser par le positif, en proposant des alternatives intéressantes, plutôt que de perdre de l’énergie à se désespérer des imperfections des autres – je crois même que c’est tout aussi efficace, même si je comprends bien sûr que l’on se révolte de temps en temps. Simplement, révoltons-nous face aux vrais problèmes, pas face à ceux qui essaient de trouver leur place.

    J’espère en tous cas de tout coeur que ton texte participera un peu à dissoudre le gros malaise que tu as justement dévoilé. Merci encore !

    <3

    1. « Simplement, révoltons-nous face aux vrais problèmes, pas face à ceux qui essaient de trouver leur place » AMEN ! Merci pour ton commentaire, ma belle ! Ton blog fais partie de mes favoris de la vie justement pour ce bel esprit, ta gentillesse et ta bienveillance. Après, rassure-toi, je pense que nous avons tous des moments où nous sommes dans le jugement, où on a envie de laisser un commentaire en mode « des fraises au mois de janvier ? SERIOUSLY ? » Et puis on se rappelle qu’on a mangé des poivrons il y a deux jours et que ce genre de remarque n’est absolument pas contstructive, blessante et parfois rabaissante. C’est humain mais quand on « passe à l’acte » j’ai plus de mal à comprendre… Le sujet de l’écologie, du naturel/bio/etc. est tellement complexe et délicat… Qui sommes-nous pour confronter l’autre à notre jugement ? Pour moi c’est vraiment péter plus haut que son cul, aussi « bienveillant » se veuille le message…

  95. Merci pour cet article.
    Je trouve tes propos extrêmement justes.
    Bonne journée et félicitations pour ce que tu fais et pour ta franchise

  96. Article très intéressant, très bien formulé… et je dois dire étonnant.
    En tant que lectrice de ton blog, et abonnée youtube depuis hypeeeeer longtemps, j’aime beaucoup quand tu parles de produits « green », « naturel » et ce genre de choses, parce que ça élargit mon horizon, me permet d’en savoir plus sur des domaines que je connais peu ou mal.
    Et jamais je me suis fait des réfléxions comme tu le soulignes, d’être « bio à moitié ». Je trouve ces remarques déplacées, et sans aucun rapport avec ce que tu fais/montres/racontes/expliques (ne barrez aucune mention inutile).
    bref, un petit commentaire inutile pour dire que je te soutiens en gros :)
    Bonne journée :D

  97. Bonjour Coline,

    Je te suis depuis deux ans et c’est mon premier commentaire. Premier commentaire parce que je me reconnais dans tes propos.
    J’avais lu un jour que les personnes critiquent les choix des autres souvent parce qu’elles ne sont pas sûres de leurs propres choix. Elles essaient de se prouver par la critique que leur choix est le bon. Du coup, ça m’a fait vraiment réfléchir et je porte notamment un regard différent sur toutes ces questions bio / pas bio / végétariens / omnivores, etc.
    Je fais mes choix, j’essaie de m’y tenir, d’être cohérente et d’accepter sans me prendre la tête de ne pas être irréprochable tout le temps car c’est tout simplement IMPOSSIBLE. Aucun impact, tu l’as bien relayé ce n’est pas compatible avec la vie humaine ! Je vis, je mange, je m’habille, je consomme et tout ce que je fais a un impact sur quelqu’un ou quelque chose. Juste, FAISONS AU MIEUX et dialoguons.
    Réfléchissons ensemble sans se jeter la pierre, sans dire non plus bêtement « je fais ce que je veux, c’est ma vie, mon corps et je t’emm… » Nul n’est parfait, acceptons-le !
    Et je dirai pour conclure : dialoguer, réfléchir, accepter qu’il n’y a pas qu’un point de vue, qu’une manière de vivre, balayer devant sa porte comme disait Mémé et vivre le mieux possible.
    Un peu long pour un premier message mais voilà, je voulais te soutenir parce que ton message m’a touché.
    Très très très belle journée d’une fille imparfaite qui va manger de la viande non bio à midi à une fille imparfaite qui a utilisé du maquillage non bio dans sa dernière vidéo ;)

  98. Merci pour cet article ! On en avait besoin. Histoire de se remettre en question un peu et, comme tu l’as dit, d’être tolérant avec les autres mais aussi avec soi-même. Je pense que beaucoup de personnes qui tiennent le discours que tu dénonces sont surtout très exigeants avec eux-mêmes et te le font subir… Bon courage et merci ton travail, tu embellis nos vies ! *cœur sur toi*

  99. Le plus important est de faire son maximum, du mieux qu’on peut en respectant la planète tout en évitant la frustration :)

    Si tout le monde consommait déjà comme tu le fais la terre irait bien mieux ! Pas de jugement, juste félicitations pour les efforts que tu fais déjà et pour ta catégorie GoGreen que je surkiff.

    http://www.bluevalentine.me c’est mon blog sur le developpement personnel :)

    Bisous Coline

  100. Oalalalalala MERCI!!!! J’en pouvais plus de tous ces commentaires un peu partout sur youtube et les blogs venant d’extrémistes vegan, ou d’intolerants notoire malades de négativité et de jugement. Erkkkkkk
    Je comprends les commentaires qui parfois expriment de la surprise, parce que ça m’arrive aussi de l’être face au contenu de certains articles ou vidéos. Parce que c’est vrai qu’on a une image de chacun/chacune d’entre vous les blogueurs/youtubeurs, comme si on vous connaissait, et parfois, on s’attendait pas à vous trouver dans certains choix ou vous voir promouvoir certaines choses. Donc être surpris n’est pas choquant ou un problème, tant qu’on ne tombe pas dans le mélodrame de l’abonné qui se sent trahi et/ou qui en vient à critiquer l’auteur de l’article/vidéo. Et aussi qu’on est pas le 30eme commentaire qui redit la même « surprise ». Lol
    D’une manière générale, le problème c’est que même pour soutenir une cause, on a tendance à faire la promotion du contre, contre ce qui n’est pas pareil, ou à l’opposé de notre cause. Alors la différence, on l’a critique, on l’ecrabouille, l’a réduit à des raccourcis simplistes, on la juge, la méprise. Tout ça pour promouvoir SA propre cause. Perso, je crois que c’est destructeur, source de division dans la société et de souffrance.
    Alors que si on faisait la promotion du POUR, ce serait tellement différent. Promouvoir pour les qualités, sans jamais parler de l’autre qui est à l’opposé, ne jamais se comparer. Ce serait tellement mieux!!!

    J’ai personnellement vécu le phénomène dont tu parles, la réaction des gens face à des choix différents des leurs, qui du coup se sentent juger, et prennent la mouche.
    Mes enfants ne sont pas scolarisés, alors laisse tomber les réactions parfois…. C’est clairement ce phénomène, on dirait que mon choix les menaces et que je cherche à les écraser.
    Bref.

    En tous cas, cet article est très pertinent, fait du bien. Encore merci.
    Et longue vie à ta spontanéité et simplicité, et ne t’interdit plus d’être juste toi par peur de nos réactions. <3

  101. Hello Coline,

    Il est vrai que parfois j’avais aussi cette réflexion « Elle mange bio et végétarien, prône les vêtements green etc MAIS elle porte des chaussures en cuir… comprends pas. ».

    Puis, il y a six mois, j’ai enfin sauté le pas de devenir végétarienne. Mais voilà, je mange encore du poisson. Quand je dis aux amis/à la famille que je ne mange plus de viande, on me demande « pourquoi? ». Et je réponds, toute innocente que je suis, « contre la cruauté envers les animaux ». J’ai alors droit SYSTEMATIQUEMENT à « Et tu manges du poisson? Lui aussi il souffre. »
    Je me sens alors bête mais bête! Car oui, ils ont raison et je le sais, mais le fait de pointer cette « imperfection » m’énerve. Je vois bien dans leur regard « et t’as vu, t’as voulu faire la maline et je t’ai eue. »

    Comme tu le dis, on ne fait pas ça en jugeant les autres qui pensent/agissent différemment. Ni pour se valoriser. Un humain est imparfait et le sera toujours. Pourquoi respirer alors? Cela dégage du Co2, mauvais pour la planête…

    Pour l’instant, je n’ai trouvé comme réponse que « chaque chose en son temps » ou « essaie déjà de ne plus manger de viande du tout et après on en discutera ».

    Comme si un choix devait toujours se justifier. Peut-être qu’on devrait répondre « parce que j’en ai envie » et la discussion s’arrêterait là.

    A bientôt pour la lecture d’autres articles green… ou pas ;-)

    1. L’option du « parce que j’en ai envie » me semble très bonne :) Parfois il ne sert à rien d’expliquer, surtout quand les personnes en face sont un peu relou, ahah ! ^^ Un choix n’a pas à être justifié car il est personnel… Et par conséquent, il ne te concerne QUE TOI :)

  102. Alléluia ! 100% d’accord avec toi Coline !

    Tu analyses tout bien, ce n’est pas aisé de voir qu’en fait, quand les autres critiquent, c’est souvent car ils culpabilisent eux-mêmes sur le thème critiqué, qu’ils essaient de se justifier.
    Donc tu ne pouvais pas être plus juste lorsque tu dis : « soyez indulgents et tolérants avec vous-même ET avec les autres »
    C’est tellement ça aussi quand « j’annonce » que je suis végé, et que j’obtiens un détail complet de l’alimentation de la personne en face, alors que moi je disais ça juste pour ne pas qu’on me serve quelque chose que je ne mangerai pas !! Je m’en fiche que la personne me dise que « JAMAIS elle ne pourrait se passer de viande » !
    Sur notre blog de cuisine végé, on a de la chance (je touche du bois) pour le moment on ne récolte quasiment jamais de message relou, mais j’avoue qu’en en ayant reçu quand même quelques uns, maintenant j’appréhende toujours lorsque je vois une notif de commentaire reçu…

    Aussi une petite anecdote, j’ai aidé l’asso végétarienne de France à tenir sur son stand d’information pendant une journée au dernier salon marjolaine (on ne va pas vers les gens, ce sont eux qui décident de s’arrêter nous parler ou pas), les gens se défoulaient sur nous c’était dingue !
    Il y a même une fille qui m’a attaqué (c’est vraiment dur de se faire attaquer, même verbalement, en face à face) en me disant que je devrais avoir honte d’avoir fait travailler des enfants pour fabriquer mon sac en faux cuir de chez H&M. Même pas eu la force de répondre. Je ne suis pas une folle de shopping, mais oui j’avoue, j’ai 2 sacs à main en simili cuir H&M, un noir et un marron, que je n’ai pas changé depuis plus de 2 ans et que je ne compte pas changer tant qu’ils sont en bon état. Shame on me. Du coup la fille m’a dit que par principe je n’étais pas crédible en tant que végétarienne. Ok, merci ça fait plaisir…
    Enfin bon, il faut prendre du recul et se dire que la personne en face doit être elle-même en souffrance…

    Pfiiouuu

    Merci pour ton billet coup de gueule qui fait du bien à lire ! :)

    Bisous !!

  103. C’est un très chouette article.
    Je pratique le yoga et c’est exactement ce qu’on nous « apprend », parce que bien trop souvent on se dit par exemple « elle y arrive mieux que moi parce qu’elle descend le buste plus que moi, je suis nulle » alors que pas du tout, elle est différente là tout de suite elle y arrive mieux, mais la posture suivante ça peut être l’inverse.
    Ce que m’a appris le yoga c’est d’arrêter de se comparer, ce n’est pas une compétition, la vie n’est pas une compétition. Il faut accueillir sans juger. Voilà ACCUEILLIR SANS JUGER, et quand on l’intègre dans son quotidien ça change la vie. Simplement accepter que nous n’ayons pas tous le même ressenti, les mêmes envies, les mêmes démarches…
    Merci Coline pour ce bel article.
    Bises
    Morgane

  104. Bravo, ça fait plaisir de lire ce genre de choses.
    Forcé de constater que c’est partout pareil, dès que tu parles d’animaux, d’enfants (portage, allaitement, éducation non violente, tv …), de l’alimentation … et le pire du pire c’est que si tu n’es pas doctorant en français tu n’as tout simplement pas le droit d’écrire. Voyons il ne faut pas imposer des fautes d’orthographes aux autres, c’est mortel … !

    Pour la ptite anecdote une fois j’ai eu le droit à « c’est bien de prendre ton chat à la SPA, mais avoir un enfant biologique c’est égoïste, en plus, tu sais pas si ça se trouve ça sera un psychopathe … »

    Pour réagir sur le thème, je dirais simplement qu’on ne PEUT PAS changer du tout au tout d’un coup. C’est impossible, surtout si on veut que ça tienne sur la durée. Chacun va à son rythme et chacun est libre de suivre ses envies (ou non).
    Bref, vivons heureux et arrêtons de nous comparer aux autres !

    Passe un très bonne journée Coline.

  105. Article P_A_R_F_A_I_T ! Tu soulève un réel problème ou on nous demande d’être toujours parfait et au top de nous même 365 jours par an, 24h/24; ce qui est clairement impossible, nous sommes humains !
    Grâce à toi et à quelques blogueuses, je suis devenue depuis quelques temps végétarienne à tendances vegan et depuis, mon entourage ne cesse de me faire des reproches « mais tu va manquer de ceci, de cela blablabla » au lieu d’essayer de comprendre ma démarche. Et effectivement ils me disent souvent « oui tu ne mange plus de viande MAIS tu met du cuir, achète des produits non bio, tout ça tout ça.
    Lorsque l’on fait cette démarche, c’est totalement personnel, c’est souvent que l’on se préoccupe de notre santé et de la planète alors je ne vois pas pourquoi cela dérange autant, on ne demande à personne de changer leur style de vie pour adopter le notre !!!
    Ton article est très inspirant et réconfortant, merci Coline et n’arrête pas ce que tu fait, tu est une bouffée d’air frais dans le monde du blogging :)

  106. Bonjour Coline, personnellement, j’apprécie beaucoup ton blog parce qu’il a une âme. Tu partages des choses qui t’émeuvent, te mettent en joie, te révoltent parfois ou que sais-je et tu as raison d’insister sur le sens de ce partage, car c’est ça qui fait de nous des humains.
    Moi aussi à mon petit niveau, j’essaie de faire des choses : manger bio, prendre des douches, prendre les transports en commun, bien trier ses déchets etc… Mais non, je ne suis pas parfaite et oui j’adore les Jeans alors que leur production est une catastrophe en terme d’impact sur l’environnement. Alors quoi ? On doit culpabiliser parce qu’on n’est pas parfait. Soyons honnêtes, il y a quelques années, on se souciait peu, moi la première, de respecter la saisonnalité, réduire sa consommation de viande ou autre. Je ne fais pas partie d’une génération qui a été nourrie au bio dès l’enfance. Ce retour à la « nature », on peut s’en réjouir mais doit-on devenir pour autant des ayatollahs en taclant ceux qui ne relèvent pas le défi du 100% bio ? Car il s’agit bien là d’un défi et que ceux qui jettent la pierre se demandent plus souvent s’ils sont si irréprochables que ça. L’essentiel dans tout ça, c’est d’avoir une conscience qui nous permet de ne pas faire n’importe quoi et de consommer de façon un peu plus responsable.
    Une rubrique dans « Causette » évoque avec intelligence et humour des sujets de ce type :
    https://www.causette.fr/le-mag/lire-article/article-1317/sauver-la-plana-te-mangez-moins-de-viande.html

    Merci Coline pour cet article et continue de nous enchanter par tes découvertes Bio ou pas et de forger notre conscience. Même à petits pas, on avance quand même !

  107. MERCI !
    Je ne sais jms trop comment réagir aux réactions dont tu parles. Parce qu’on est « l’ami des animaux » qu’on fait attention à ce qu’on mange on nous tire ds les pattes parce que on a une veste en cuir ou une paire d’escarpins en cuir, qu’on s’achète une crème Qui sort pas de chez Lush. Cest FA-TI-GUANT de se justifier tout le temps.
    Le commentaire de Camille c’est la confirmation de ce que j’ai tjr pensé et de ce que j’essaie des répondre ds ces cas de figure : « N’essaie pas de te déculpabiliser en me culpabilisant. Je ne suis pas parfaite. Et je ne te demande pas de l’être. » En plus ou moins polie en fonction de mon niveau d’agacement. C’est vrai cest comme si partager notre facon de voir les choses s’était perçu comme une tentative de convertir les autres. Je suis pas témoin de Jéhovah je veux juste pouvoir dire que je mange pas de viande sans qu’on me jette des tomates quand je mets des escarpins !
    Bref MERCI COLINE !

  108. Mon Dieu mais M E R C I !!
    Ça fait si longtemps que je te suis et première fois seulement que je commente… Mais cet article me fait me sentir tellement bien qu’il fallait que je te le dise ^^
    J’ai cliqué sur ton blog il y a… 5 ans? 6 ans? Essentiellement parce qu’on a le même prénom (oui, bon…), et j’ai rudement bien fait! J’ai découvert des milliards de trucs à tout point de vue et surtout tu m’aides à ne pas culpabiliser de ne pas être 100% engagée et irréprochable sur toute cette sphère bio/naturel/etc… On y revient!
    Comme dit dans plusieurs commentaires, chaque petit pas en avant est bon à prendre!

    Donc merci, vraiment, pour ce bon moment de ma journée!

    (Et pour le fou rire sur « on fait tous caca dans de l’eau potable »! ^^)

    Besos de España :)

  109. Olala mais tu déchires ;) Il y a tellement d’articles de ce type en ce moment que je réfléchi beaucoup au « pourquoi tout le monde se sent obligée de s’expliquer ». Je n’arrive pas à comprendre la « cohérence » que prône certains/certaines. Personne n’a dit que la cohérence était un objectif de vie non ? Non seulement, ça me semble impossible mais en plus complètement stupide du point de vue environnemental. Ton impact écologique est sans doute bien moindre que certaines nanas qui utilisent du maquillage 100% bio mais mangent encore de la viande, alors la cohérence…

    Mon blog est orienté « green », je travaille dans le droit de l’économie circulaire et les énergies renouvelables et je soûle régulièrement mes proches avec mes infos écolos…alors des remarques comme tu as c’est tous les jours ! Généralement chez moi ça tourne en « mais ça tu pourrais le faire maison » quand je parle de ma compote bio en grand contenant ou de ma pâte à tartiner sans huile de palme. C’est usant, j’avoue. Au bout d’un moment, j’ai envie de dire que je pourrais aussi fabriquer mes propres vêtements, chaussures ou que mon stérilet n’est pas certifié bio non plus ! Mais pour le voir au boulot tous les jours, RIEN ne peut changer brutalement. Le monde dans lequel on vit est complexe et améliorer notre rapport à notre planète (au sens large) est oh combien plus compliqué que d’utiliser du maquillage bio ou de ne plus manger tel ou tel ingrédients.

    Mais il me semble que les gens se trompent, on ne s’intéresse pas au « naturel » (j’aime pas trop le terme non plus, le pétrole à la base c’est un élément naturel!) pour faire la morale ou faire mieux que d’autres mais parce qu’on a plus conscience que d’autres de l’impact de certaines gestes sur notre corps, la planète, les animaux… Tu n’es pas « mieux », tu es juste plus « informée » donc logiquement certains aspects de ta vie changent en fonction de ces informations. Mais c’est un choix en pleine conscience, qui ne s’applique pas forcément à toute notre vie (le maquillage, la voiture, les WC^^) sans que cela remette en cause les autres démarches.
    Et puis, j’ose à croire que beaucoup de comportements plus « green » seront en réalité une nécessité dans quelques années et non plus une tendance qui l’on jugera.

    Et je suis entièrement d’accord avec l’analyse professionnelle d’une de tes lectrices que tu cite. Pour moi, c’est comme quand on parle des enfants (allaitement, éducation bienveillante ou autre), les gens se sentent finalement attaqués dans leurs propres agissements et se déculpabilisent en trouvant la faille dans le notre !

    Ton ce long discours (mais comment tu fais pour lire TOUS les commentaires??!!) pour te dire que je te suis entièrement dans cet article mais aussi dans tout ton blog en général, bio, demi-bio ou pas bio du tout ! J’aime tellement ton rapport à la vie en générale que je ne doute pas que ton blog fait sourire bien plus de personne que l’inverse <3

  110. Tu as bien raison !
    L’important au fond, est de rester nous-même, en accord avec nos valeurs, tout en connaissant nos forces et en assumant nos faiblesses.
    Tu n’as rien à prouver à qui que ce soit.
    Cœur avec les doigts ma Coline ! Bisous et bonne journée ensoleillée

  111. c’est un excellent article Coline! Plein de vérités et qui remettent bien les idées en place sur certains commentaires, certaines réflexions qui n’ont aucune valeur ajoutée et ne sont pas constructifs. Il faut garder en tete que rien n’est irréprochable et c’est justement cette imperfection qui fait que notre monde est si riche en variétés. par contre si chacun fait quelques ptits gestes écologique tous les jours( avec juste milieu sans tomber dans l’EXTREME) pour essayer de conserver et de protéger notre belle planète…et bien déjà on aura fait un grand pas et l’on aura contribué au maintien voire à l’amélioration des choses. Chacun fait bien ce qu’il veut, chacun est responsable… c’est peu être con mais pour ma part j’ai commencé à me rendre un peu plue ecolo responsable en éteignant les lumieres quand je sors d’une pièce, a couper l’eau de la douche quand je me savonne ou quand je me lave les dents, à ne pas surchauffer mon appartement quand il fait 15 degrès dehors, à éviter l’achat de pack d’eau…c’est QUE DALLE!! mais je me dis que c’est déjà pas mal et que si tout le monde met sa petite contribution par des petits gestes quotidiens, c’est GAGNE! Alors surtout Coline ne culpabilise pas devant ce genre de coommentaire, moi je te suggère d’en pleurer de rire!! c’est bon pour le moral. Merci encore pour cette article très…Humain

  112. GO COLINE!
    La vie parfaite à la instagram n’existe pas, continuons notre bonhomme de chemin en essayant toujours de s’améliorer, à notre rythme et selon nos capacités!
    Je vote pour plus de GoGreen, continue à nous inspirer avec des astuces vertes, les petits pas les uns après les autres deviennent de grands pas!
    Sofia, apprentie écolo, bio et minimaliste et tant d’autres choses encore, vraiment pas parfaite, mais ENTHOUSIASTE!

  113. Courage Colline :-) personnes, je ne suis pas bogue use mais je suis constamment tiraillée entre le tout biographie ou vivre une vie « classique  » … déjà j’ai du mal à faire accepter mes mouchoirs en tissus … alors le jour où je parle de toilette sèche. … je perds les mômes et mon homme ;-) et meme avec soi, c’est pas evident. Tout est culpabilisant.
    Tu fais au mieux, ni plus ni moins. Le « mieux  » étant propre à chacun.

  114. Merci !
    Merci pour cet article dans lequel je me retrouve tellement..
    J’ai commencé il y a 2 ans un changement perso d’alimentation (plus de viande), des produits plus sains en magasin bio, des produits naturels en grande partie pour ma peau…
    Mais je n’ai pas tout changé à 100%..
    Mais je consomme encore du poisson…
    Mais je porte du cuir…
    Bref.. quand tu commences ce genre de transition tu es critiqué parce que tu ne fais plus comme tout le monde… l’arrêt de consommation de viande à provoqué un séisme dans ma famille… j’ai cru rêver!
    Puis quand tu ne fais pas tout parfaitement dans ce nouveau chemin de vie.. et bien tu fais face à l’intolérance d’autres.. WTF ??!!!! J’ai arrêté de me justifier il y a un moment… parce que les phrases types genre « mais pourquoi tu as arrêté la viande » ou « mais tu n’as pas de carence »????? Je n’en peux plus!!!!
    Alors merci à toi Coline pour ton article, ton témoignage.. bref ! Il m’a fait du bien ! Essayons chacun d’être déjà en paix avec nous même ça sera formidable ! Bises

  115. Merci à toi pour cette petite mise au point, si joliment écrite, tu « dénonces » certaines choses tout en restant drôle. J’adore ta plume, ton style d’écriture, et ton auto-dérision. Bref continue Coline, ne te laisse pas marcher sur les pieds par des personnes qui ont le besoin de rabaisser les autres / de critiquer pour se sentir un peu mieux…
    Bonne journée et MERCI ! :)

  116. Bonjour Coline,

    Ton post est très intéressant, et très bien écrit ! Car tu dis ce que tu as sur le cœur mais toujours en nous faisant sourire et ça c’est super !

    Je voulais rebondir sur le commentaire de Camille dont tu parles à la fin. Je pense qu’il y a aussi une confusion de certaine personne, entre démarche personnelle et parfois «  » » » » » »opportunisme » » » » » » (oui t’as vu j’ai mis de guillemets de malade ;) ). Parce qu’on ne peut pas parler d’opportunisme quand une nana achète un sac vegan, qu’elle en est très heureuse et en parle sur youtube, et à supposer parce que le dit sac est vegan génère plus de vues, tout en mangeant un steak le lendemain, et en l’affichant sur instagram perso je vois pas trop le problème …

    Je m’explique : des personnes très engagées comme Julie, dont tu parles aussi, et d’autres personnes beaucoup moins engagés, s’interrogent sur cette « tendance » green, elle en parle dans cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=wxAS0n1Y_vQ
    Et peut être que cette engouement (que je trouve génial pour ma part) brouille les pistes et pousse quelques haters à pointer la micro « faute » du doigt.

    Signé une autre bio à demi ;)

    1. J’ai beaucoup aimé cette vidéo de Julie (comme tout ce qu’elle fait, ok… #fangirl ^^) mais je suis assez d’accord avec toi (enfin si j’ai bien compris ton message… J’avoue que j’ai comme un doute ! ^^) sur le fait que ce n’est pas forcément de l’opportunisme ou une tendance ou je ne sais quoi à connotation négative. Si des gens s’intéressent au végétarisme, au véganisme, au cruelty free etc. MAIS TANT MIEUX ! Et s’ils en parlent autour d’eux et que leur vidéo « sac vegan » fait un max de vues mais TANT MIEUX 8000 ! Il y a 4 ou 5 ans on me sortait déjà ce truc de « tu surfes sur la « tendance » »… Mais ça veut dire quoi ? Ce n’est pas une tendance ! C’est quelque chose qui se démocratise et dont de plus en plus de personnes parlent, qui intéresse de plus en plus de monde. Mais une fois de plus on demande aux gens d’être « cohérents » (lol) et d’être irréprochables… #sosad

      1. Oui on est tout à fait d’accord ! ^^
        C’est ça, c’est juste que ça se démocratise et c’est très bien ! ça prouve aux gens que « une autre voie est possible… » (ça fait très politique cette expression!^^)
        et même si ça ne va pas de la bouffe, au cosmétique, de la brosse à dent, aux chiottes c’est déjà super de s’en préoccuper !

        Personnellement je trouve très bien que tu sois humaine (et « incohérente » selon certain) et que tu l’assumes pleinement !
        Pour moi c’est même important de ne pas être irréprochable. Car au fond qu’est qu’on aime chez une blogueuse qu’on suit ? Ben c’est avoir l’impression de discuter avec une amie et pas une personne robot qui te ferait la morale. Certain te demanderai presque d’avoir comme une « identité de marque » que sous prétexte que tel produit que tu adores et tu utilises ne rentre pas dans ton « image de marque » il faudrait que tu n’en parles pas.

        Au contraire ta liberté de ton est hyper appréciable !

  117. Tu as tout dit. Quel bonheur de te lire … Merci pour la belle personne que tu es et qui redonne foi en des valeurs qui, malheureusement, ont tendance à disparaitre.
    S’il y a bien une chose qui me hérisse les poils, c’est la bien-pensance, le politiquement correct et surtout l’extrémisme, quel qu’il soit !
    Etre humain, c’est être fait de nuances, avec des qualités et des défauts et c’est plutôt rassurant d’ailleurs …

  118. (j’ai TOUT lu! ;) Et je n’aime tellement pas lire de grands textes sur un écran que ça mérite d’être souligné!

    Merci Coline, MERCI pour cette super mise au point. J’aime ces échanges-ces posts où tu te confis, un peu plus personnels puisque sur le web tout est toujours enjolivé; la vie des blogueuses aussi………ça permet de se rendre compte que même de personnes «  »saines » » (comme tu as l’air d’en faire partie) peuvent se faire « attaquer » pour des conneries***. C’est dommage que ces personnes de moindre indulgence puisse te freiner à écrire sur ce sujet. Personnellement, quand j’ai commencé à te suivre (quelques mois après le début du blog) je venais ici juste pour les looks et en « grandissant »(c’est le cas, j’ai 22 ans donc j’ai littéralement grandis avec toi (grosse fan!!!)) je me suis attardée sur tes articles « green ». Je trouve qu’ils permettent de nous informer facilement et rapidement aussi (sans lire 10 000 bouquins) et ils me boostent aussi dans les petits gestes que je peu faire au quotidien.
    Je pense que ce sont les étiquettes que l’on nous collent qui nous empêches tous d’avancer………….tu comprends tu es censé être «  » » » »écolo » » » » » » » vu que tu manges «  » » » »bio » » » » »………! Aucune tolérance. Pfffff, bref…..restes tel que tu es, c’est toujours un régale de venir ici, que ce soit pour s’informer, s’inspirer, rire surtout! …Je compte bien continuer à grandir avec toi! ;)
    Belle journée à toi.

  119. Je partage tout à fait ton point de vue… Je mange bio et végétarien (chez moi parce que j’en ai la possibilité) mais je suis mes envies à l’extérieur qd il s’agit d’aller au resto ou de boire une bière en terrasse.. chacun fait en fonction de ses envies et ses moyens. L’idée étant, pour moi, d’être le plus tolérant (sauf avec l’intolérable évidemment :) )
    J’espère que la rubrique Go Green reprendra parce que c’était vraiment très chouette..
    Retenons le positif tout de même, la société se questionne de plus en plus sur l’écologie et notre impact (plutôt délétère pr l’instant) sur la planête.. probablement pour réfléchir à des solutions :)

  120. Mon Dieu merciiiiiii d’avoir eu les bons mots pour mettre les points sur les « i » à tous ces rabats-joie qui nous démotivent z longueur de temps..(et qui pète plus haut que leur c** il faut le dire!).
    Moi même je suis actuellement en train de « glisser » vers du plus naturel (que ce soit du côté alimentaire ou encore cosmétique) (et en partie grâce à tes vidéos ;) donc merci à nouveau) MAIS je n’irai jamais vers un extrémisme bio#naturaaaal#etc car je ne m’en sens pas capable! Le si peu que je vais mettre en place va m’aider à me sentir mieux dans mes baskets et personne n’aura à me dire que je devrais faire « mieux »..point barre!
    Donc BIM dans vos faces…je valide ce post chère Coline :)

  121. Excellent article qui fait du bien ! C’est exactement mon état d’esprit du moment.
    Malheureusement, il y a toujours du monde pour tomber dans l’extrême et ce sont souvent ces personnes qui se la ramènent le plus en général. Comment ne pas décourager tous les efforts que chacun peut faire avec toute cette mauvaise atmosphère.

    Ne te décourage pas pour ce genre de commentaires, moi je te soutiens à fond, tu en fais déjà beaucoup!
    Et après tout, la perfection est tellement ennuyante!

    http://www.linstantastucieux.com

  122. Bravo pour cet article!
    Même si poser une étiquette c’est rassurant, on ne peut pas vivre constamment dans de jolies petites boîtes. Et puis, réfléchir à son mode de consommation c’est déjà énorme comparé à beaucoup de gens alors pourquoi s’angoisser (ou faire angoisser les autres…) parce qu’on a bouffé un bout de viande ou que notre vernis n’est pas bio? Qu’est-ce qu’on devrait se dire quand on marche sur l’herbe avec nos semelles en plastique? Qu’on fait du mal à la nature? Stop à (l’auto) torture morale.
    Et faire des découvertes un peu régulièrement pour améliorer son mode de vie et de consommation, n’est-ce que pas plus sain que de débarquer du jour au lendemain en mode « j’arrête d’acheter la moindre chose en plastique/je touche plus à aucun produit animal/je sors de chez moi avec un masque/je sermonne tous les non végétariens »? Perso je me méfie de l’extrémisme et j’applaudis les gens qui sont juste simplement « conscients ». C’est déjà un tellement bon début.

  123. HALLELUJAH ! Cela doit te faire un bien fou de mettre les choses au clair… Je suis tellement d’accord avec toi sur le sujet. Personne ne sera jamais irréprochable. L’important est d’avoir conscience de ce que l’on fait et de choisir ou non de faire des efforts sur telle ou telle chose. Depuis que je te suis, même si tu es demi-bio, tu as réussi à me faire prendre conscience de certaines choses tout de même y compris la tolérance de part tes imperfections et j’aime ça, les gens trop parfaits m’angoissent. Et mon cheminement me mène aujourd’hui à ouvrir un eshop de produits cosmétiques « naturel » parce que c’est ce que j’aime, ce que j’utilise et que je ne m’imagine pas proposer autre chose maintenant.
    Bonne journée ! <3

  124. Merci Coline pour cet article ! Personnellement, je fais des efforts, je ne suis pas parfaite, j’ai mes faiblesses (les pizzas, le fond de teint nars :D entre autres) mais chaque effort est important parce qu’il a le mérite d’exister. Je pense qu’il n’y en a pas de petits. Et grâce à toi, et ton message de tolérance qui m’a touchée, je vais arrêter d’engueuler ma frangine parce qu’elle fait des colorations chimiques parce-que-ça-bousille-les-cheveux-et-que-ça-va-dans-les-rivières !

  125. Coucou Coline,

    J’ai lu ton texte mais je n’ai pas le courage de lire tous les commentaires précédant mon message. Je vais peut être dire quelque chose qui a déjà été dit mais se sera le reflet de ma réaction à ton billet :-)

    Je voudrais dire que je te suis depuis longtemps déjà, comme je suis une grande malade quand j’ai commencé à te suivre, je me suis fait toutes les archives depuis le début.

    Grâce à ce que j’ai lu sur ton blog, certains de tes commentaires, sur Instagram etc… je me suis crée une vision de toi, alimentée par ce que je vois, ce que je lis, ce que je perçois entre les lignes, ce que j’imagine et peut être quelque part ce que j’idéalise. Est ce que cette vision reflète la réalité. Certainement pas. Ici, on voit, perçoit ce que tu veux bien nous montrer ou ce que tu laisses échappées (tu peux pas être maitre de tout). Mais ma vision, c’est la mienne, et je ne te connais pas pour de vrai, je t’ai jamais rencontré et ma vision est donc fictive.

    Et chaque personne, de même, se crée une image de toi et ce n’est pas forcément la même. Parce qu’ils y voient ce qui résonne à travers eux.
    C’est pour cela que tu ne peux pas plaire à tout le monde, se serait vain d’essayer, il y a toujours quelqu’un pour avoir à redire sur tel et tel point et c’est sans fin.

    Moi même je me suis posée des questions sur ta position « bio à demi ». Parce qu’à une moment tu nous parlait de bio à gogo, des gestes green puis ensuite plus vraiment. Et je comprenais pas vraiment, je cherchais une cohérence avec l’image que j’avais développé de toi au fur et à mesure et clairement il me semblait avoir sauté des cases. Alors je me suis inventée des explications, que c’était surement parce qu’il fallait bien que tu gagnes ta vie et les cosmétiques bio ben ça remplit pas le frigo.

    Je laisse rarement des commentaires, je ne ressens pas vraiment la nécessité de le faire. En tout cas c’est vrai que quelque part j’attendais un article du genre, mais j’ai pas eu l’idée de demander!! Ça me permet de mieux te comprendre, et de lever cette sorte de malaise lié à l’incompréhension et ce que je jugeais comme un manque de cohérence.

    Les commentaires des blogs sont libres, chacun peut y laisser tout et n’importe quoi. Peut être qu’il y a des personnes qui ont envie de te blesser, peut être qu’il y a des gens qui ont envie de te crier leur amour, peut être qu’il y a des personnes qui cherchent de l’aide, peut être qu’il y a une personne qui a passé une mauvaise journée etc… En tout cas de même que nous les lecteurs on a une image de toi, tu ne peux pas vraiment juger une personne sur un seul commentaire, est-ce caractéristique de la personne? Est ce que c’est une mauvaise personne? et ce que je peux dire qu’elle est conne??? Tout ceci est de l’ordre du jugement.

    Pour moi tout cela est lié aux émotions. La jalousie, la frustration, la colère, l’enthousiasme etc. Selon ce que je vois, je vais ressentir une émotion et c’est cela que les gens partagent dans les commentaires, LEURS émotions par rapport à ce qu’ils voient.
    Et toi tu réagis par des émotions à leurs émotions. A ce que je devine de l’exaspération et de la colère. Ce que je comprends bien puisque les mêmes genres de commentaires reviennent sans cesse.

    En ce qui me concerne, j’ai beaucoup d’affection pour toi, ou pour la vision que j’ai de toi!!! J’aime ta bonne humeur et ton positivisme, j’aime bien les petites histoires que tu racontes dans tes looks. J’adore suivre tes errances capillaires et tout un tas de choses. Bref, je trouve un intérêt à te suivre.

    Pour finir te décourage pas Coline, fait ce qu’il te semble juste à toi, ce qui te fait kiffer, comme tout le monde tu as le droit de te tromper, de faire des erreurs, de revenir sur tes positions, d’essayer des choses etc… Bref de vivre.

    Allez je te fais des bisous (soyons fou) et au plaisir de te suivre…

    1. Merci ! <3 Je suis entièrement d’accord avec toi sur cette « image » que les gens se font de moi (ou des autres). Ce n’est pas la réalité et chacun me voit comme il le veut/le peut. C’est là que c’est difficile car les gens se projettent, extrapolent et tu peux faire tout ce que tu veux… Comme tu dis, c’est en vain. J’ai compris il y a longtemps que je ne pouvais pas plaire à tout le monde (je crois que je plais déjà à un paquet et franchement ça me va à donf ! ^^) mais quand des inconnus te remettent intégralement en question, oui, parfois c’est difficile à avaler… Je pense que la plupart du temps (si on parle de commentaires comme celui que j’ai cité au début de ce post) il ne s’agit pas de malveillance ou d’une envie de faire mal, mais d’un manque de recul sur, comme tu dis, l’image que les gens se font de moi et la réalité.
      Par exemple, je n’ai jamais arrêté de parler de cosmétiques bio depuis 6 ans. Alors certes il y a eu des périodes plus intenses que d’autres mais mis à part la cat. Go Green qui avait démarré sur les chapeaux de roue et que j’ai stoppée pendant un an parce que je ne gérais pas la négativité qui en découlait, j’ai toujours parlé de produits bio/naturels ici.
      C’est comme aujourd’hui, beaucoup de personnes me disent que #GoGreen leur manque alors que cette rubrique est mise à jour hyper régulièrement et qu’elle a même fait une petite soeur sur Share A Square ! ^^ Chacun a sa propre vision des choses mais j’avoue que j’aime les réactions juste et que, malheureusement, sur internet elles ne le sont souvent pas… :)

  126. Mais surtout, que chacun fasse ce qu’il veut.
    Qui est-on pour juger tout le monde tout le temps (> pour qui se prennent ces gens qui se permettent de juger tout le monde? et surtout qu’est-ce que ça peut leur foutre de savoir que tu vas manger des chips non bio?!)

  127. Ha bah moi j’assume complètement d’être à demi bio (voire plus 1/4 bio ou seulement 1/10e bio). Dès que je peux, dès que je veux, dès que je suis prête à y mettre le budget, je me tourne vers le bio, le naturel et moi je trouve ça très bien, je m’auto-félicite! Ca me viendrait pas à l’esprit de me mortifier toutes les fois où je ne le fais pas, ou de laisser quelqu’un me mortifier pour ça.

    C’est très judéo-chrétien cette façon de chercher la petite bête, de trouver ce qui est maaaaal dans ce qui est bien, de faire reposer touuuut le poids de l’humanité et de sa perdition sur les épaules de chaque personne. On peut se sentir responsable sans se sentir coupable. C’est aussi une façon d’alimenter continuellement l’angoisse, de ne jamais laisser en repos, de s’imposer toujours plus, de devenir un martyre en gros. Ca en devient un peu ridicule je trouve et puis on perd tout le plaisir!

    Et puis c’est idiot dans la mesure où ça revient à penser en terme d’absolu dans un monde où tout est profondément relatif. Il faut peut-être arrêter de prétendre faire ce qui est « bien » mais juste faire « au mieux »?

    (ha puis bon désolée mais je pense qu’il faudrait aussi un peu briser le tabou et reconnaître que le bio, c’est quand même encore complètement connoté socialement, que tout le monde n’y a pas accès, en terme de prix et d’éducation, parce que moi personnellement, ça me pose quand même un gros problème.)

    1. han rien à voir non plus mais je VEUX vivre à la Réunion…..J’y suis allée deux semaines cet hiver et oh my gog, tout me parait bien fade depuis ;) (j’exagère bien sûr)(à peine)

  128. Merci merci on fait tous des petits efforts, et c’est le principal! Moi perso j’ai commencé à être plus « green » grâce à toi, car je me suis rendue compte que nous n’étions pas obligés de devenir bio tout le temps, de changer radicalement de mode de vie-d’aller élever des moutons pour se faire un pull…Ca pouvait être simple et en même temps, on est pas obligés de faire tout d’un coup…
    Alors moi je te dis merci! :D
    Et puis bonne journée aussi! :D

  129. Tout simplement PARFAIT, je pense que je vais mettre en place une carte de visite avec le lien de cet article que je tendrais à la prochaine personne qui roule des yeux en me voyant avaler un bonbon lors d’un gouter à base de « haaaaaaaaan mais y a de la gélatine la dedans… t’es pas une vraie végétarienne » ou tout autre individu capable de me sortir « mais ta veste c’est un animal mort… elle est où ta logique ? » alors que cette même personne à te la fourrure autour de la capuche.
    Tu as raison sur un point ce n’est pas parce que l’on s’exprime sur son mode de vie, ou qu’on veuille juste bien en parler, que cela en devient une religion ou un parcours de vie que l’on doive faire à genou sur des braises en se flagellant à la moindre « incartade » définie par une tierce personne, qui elle vit son existence comme elle l’entend et qu’à aucun moment je ne regarde de travers quand c’est la 5eme fois qu’elle me tend une assiette de charcuterie avec un air moqueur en clamant « oooooooooh ça va il vient de la campagne ».
    Bref MERCI COLINE

  130. OMG que cet article me fait du bien. Moi qui essaie à ma petite échelle de réduire mon impact mais qui ne serai jamais suffisamment engagée pour devenir jusqu’au-boutiste, parce que je n’ai pas non plus envie de revenir au moyen âge ou à l’âge de pierre. Ta démarche sur ta chaîne m’inspire et me tire vers le haut, et ça me rassure en quelques sortes que tu sois bio « à demi ». Ça me déculpabilise. D’ailleurs quand j’en vois certaines ou certains, je me demande parfois s’ils font bien ce qu’ils prônent ou si c’est pour la vitrine. Et je me demande aussi si ces remarques culpabilisantes que font d’autres ne sont pas tout simplement un moyen de se déculpabiliser eux-mêmes. Mais après tout de quoi se sent-on coupable ? De n’a pas assez bien faire pour sauver notre planète et l’espèce humaine, ou de ne pas être dans la tendance du moment car elle est exigeante ?

  131. Bonjour Coline,

    Perso ton blog me fait du bien bio et du bien pas bio, dans tous les cas il me fait du bien quoi !
    Merci pour ça (et un merci particulier pour ce post) :)
    Laure

  132. Bravo pour ton article plein de sincérité et de bon sens. Avançons pas à pas dans la force de nos convictions personnelles sans juger ni ne tenir compte des commentaires négatifs de nos choix de vie.
    Bonne route Coline.

  133. Bonjour Coline,
    Je pense que tu vas avoir beaucoup de commentaires pour cet article. Des gens qui vont comprendre ce que tu veux dire (j’en fais partie…) et d’autres non…
    De mon côté, en tant que lectrice, j’ai souvent l’impression quand je lis les commentaires, les gens attendent des blogueuses qu’elles soient des modèles et leur montre un (bon) exemple à suivre.
    Faisons-nous confiance et allons consulter des blogs juste pour le plaisir !
    En tout cas, continue comme ça, moi, j’adore venir te lire !
    Hélène

  134. Merci pour cet article !
    Il y a un an et demi j’ai décidé de faire plus attention a mon alimentation, aux produits ménagers que je pouvais utiliser etc… peu de temps après j’ai découvert ton blog! et oh mon dieu, j’ai accroché tout de suite. Et tu sais pourquoi ? justement parce que tu n’es pas une bio/écolo/végan/zéro déchet/no make up industriel/etc… à fond !!!!! Tu m’as fais déculpabiliser de me maquiller avec des produits bourjois ou des RAL kiko.
    J’adore tes videos en général, mais je préfère encore plus ta catégorie Go Green, parce que grâce à toi, et par la suite à quelques recherches que j’ai pu faire, j’ai commencé à réduire un petit peu mes déchets, à acheter des cotons lavables et tout et tout. J’ai utiliser tes recettes de produits ménagers et ton idée de se faire son propre goûter pour l’école (ouiiiiiii bon à 22 ans on peut encore avoir envie de goûter quand on en formation la journée !)
    Ceux/celles qui peuvent critiquer ne font certainement pas mieux au final, et puis comme tu le dis si bien, si cela ne leur convient pas, qu’ils ne te suivent plus :)
    Moi j’aime que tu sois  » bio à demi », je me dis que tu es comme moi, comme nous, enfin comme beaucoup quoi ! tu veux faire attention sans te priver de tout ce que tu aimes !
    Et puis m*rde, tu peux faire ce que tu veux quand même ! et puis personnellement, tu es la seule blogeuse que j’arrive à suivre régulièrement, parce que tu n’es pas fatigante à juger le fait que d’autre utilise des produits non bio/naturel, parce que tu ne juges personne en faite, tu fais comme bon te semble, et si on colle au message que tu veux faire passer, il n’y a pas de critiques à faire. Et puis les petits gestes du quotidien que l’on peut faire sont déjà très bien pour notre belle planète et notre petit corps ! Moi, je me dis ça quotidiennement :)

    Moi je suis heureuse d’avoir découvert ton blog, mais triste de ne pas assez voir d’article ou vidéo Go Green !!!

    Alors continues comme ça, on t’aime pour ça après tout !

    Bonne journée à toi et pleins de bisous

  135. Je trouve ce genre de comportement culpabilisant et démotivant aussi.
    (et c’est toujours amplifier sur le net… pourquoi ne pas simplement arrêter de suivre une personne ou filtrer les sujets intéressants?! )

    Ma philosophie c’est « Je fais ce que je peux à mon niveau et à mon rythme ».
    Et de mon point de vue, c’est toujours mieux que de stagner…

    Je consomme en partie bio car je pense que c’est toujours ça d’agents nocifs évités.
    En partie car j’ai envie de continuer à « vivre » aussi, de ne pas devenir une « chieuse »,…
    (la pizza pareil, les repas chez les amis…)
    Je ne juge pas les autres sur leur comportement non plus. Tant qu’ils sont en accord avec eux-mêmes (et qu’ils ne font pas « chier » le monde bien sûr)

    Et en même temps, quand je vois que ma mère me considère comme une « tout bio »
    Alors que je lui ai dit que je fais juste au mieux…
    et même qu’elle voit parfois le contenu de mes placards…
    Je me dis que si elle « bugue » à ce niveau… Pas étonnant que d’autres moins proches aussi :-p
    Du coup, mon fils mange plus bio chez mamie pendant les vacances qu’à la maison
    Bon je vais pas me plaindre non plus, j’ai abandonné l’idée que ma mère comprenne et je m’en amuse maintenant ;-)

  136. Rien à dire, si ce n’est: BRAVO! Ton article est super et encore une fois tu sais dire les choses avec douceur, humour et pédagogie!
    Rappelons nous la part du colibri!

  137. Si tu es « bio à demi », ils sont stupides à 100%.
    COLINE ON T’AIME
    (justement pour ce que tu nous propose, parce que c’est imparfait, comme nous!)

  138. MERCI!!!!
    Depuis novembre j’ai arrêté de manger de la viande et il y a toujours des gens pour me faire des réflexions du type « mais pourquoi tu manges des oeufs alors? » ou « mais dans le poisson il y a plein de produits chimiques aussi tu sais »
    Alors merci d’avoir su réagir à tout ça, ton article fait du bien!

  139. Déjà super article, agréable à lire, drôle mais aussi quelque peu révoltant.

    On commence : déjà mesdames si vous lisiez un peu les infos de vos communes respectives, les glaçons de gel douche se recycle très bien donc ceci n’est en rien un frein à notre envie de sentir bon tout en préservant notre planète.

    Secondo (si je puis dire) sur ce site internet eppcoline.fr il est question d’une fenêtre ouverte sur des envies’ des achats aussi diverses et variés qui peuvent plaire à chacune. Coline n’est pas la source d’une nouvelle doctrine du « bien être bio ». Alors oui il est vrai que la liberté d’expression est un droit mais le respect lui reste un devoir, une éducation .

    Et je finirai pour soutenir Coline ; Oscar Wild disait : « lorsque les critiques différent, l’artiste est en accord avec lui même ». Sert les dents et nous savons bien que la critique non construite et balancé comme un parpaing, n’est que le résultat d’une jalousie et que ces personnes ne sont peut être pas capable de s’y mettre au BIO même À DEMI.

  140. Ton article est parfait. J’aurais à ajouter que tu en fais déjà beaucoup et meme si tu n’aimeras pas ça c’est déjà difficile d’être aussi engagées que toi, surtout dans le monde de la beauté où il y a toujours pleins de belles choses qui nous font de l’œil… Mais qui ne sont pas éthiques, alors comment faire ?
    Il y a quelque chose cependant que je comprends parmi ses réactions, ce sont celles qui visent ton parteneriat avec nivea. Bien sûr tout le monde a un avis relativement différent sur les marques, les produits, et la démarche du démaquillage sur la douche j’aime bien. Bien sûr il faut gagner sa croute si on veut proposer par la suite des choses qui nous intéressent réellement mais qui ne rapportent pas un euro. Mais il y a cette histoire de l’influence. Je suis « connue » j’ai une influence du coup je devrais toujours être « parfaite », c’est un peu comme ça que certains abonnés vivent le truc. Je pense que ton public est relativement plus vieux que celui de certaines autres blogueuses/youtubeuses. Chacun a sa propre responsabilité mais c’est dur d’accepter qu’on fait bien ou mal juste à cause de nous et qu’on est responsable que devant nous.
    L’éthique n’a pas fini de faire débattre.
    Au delà d’être humaine tu es une femme, et meme si ca n’a rien de constructif comme compliment : tu es LA femme. Celle de 2016, qui est belle sans être soumise, et à mes yeux tu le prouves chaque jour (chaque article, chaque video).

    1. Merci Charlotte :) Pour Nivea, tu sais ça s’explique en un seul mot : argent. Comme il y avait de l’argent en jeu les gens ont tout simplement vécu le truc comme si j’avais vendu mon âme au diable, comme si je m’étais prostituée ô, moi, bio-Coline. Et au delà de ça c’est la même chose que tout ce que je dis dans ce post. Les gens se projettent sur moi, ils me voient d’une certaine façon (la fille super bio/naturelle/blablabla) et quand ça sort du cadre… Aïe aïe aïe ! Alors qu’il n’y a définitivement pas de « cadre » ici et je pense que toutes celles qui me suivent depuis longtemps et savent voir plus loin que le bout de leur nez, le savent mais, aaaaaah, que veux-tu ! J’ai du perdre 10 abonnés et je me suis faite insulter pendant 1 semaine, on s’en remet ! ^^

      1. Mais enfin, tu devais bien te douter que faire de la pub pour un produit qui est à l’opposé de ce tu préconises (nivéa) allait provoquer des réactions ?
        Cela fait des années que tu nous parles de ta démarche vers un mode de vie plus responsable. Et tout d’un coup on voit cette pub ! ben, c’est surprenant, alors il y a des réactions qui sont en proportion de la déception.
        Mais on sait bien que tu dois gagner ta vie … et ton blog c’est ton boulot.
        Donc à nous de faire la part des choses, entre ce que tu présentes parce que tu aimes vraiment, et ce que tu présentes pour un partenariat.
        La lectrice doit aussi apprendre à ne pas tout gober comme parole d’évangile, et doit aussi faire travailler un peu sa réflexion.
        Bref, au moins ça aura eu le mérite de lancer un mini débat :)
        Bonne journée

        1. Il y a eu trois types de réactions bien distinctes suite à cette vidéo : Ceux qui l’ont aimé, point. Ceux qui l’ont aimé mais qui n’ont pas aimé que ce soit pour Nivea, point. Ces deux premières réactions ne m’ont en aucun cas dérangée et je m’y attendais, évidemment :) Par contre la troisième qui a consisté à me chier littéralement à la gueule (pardon pour ce langage châtié mais appelons un chat un chat…) et à m’insulter pour UNE vidéo sur les 200 de ma chaîne, pour UN produit… (et je précise toujours que la plupart de ces commentaires ont été directement dans les spams donc non publiés) Mais dans quel monde vit-on ?
          J’ai entendu les remarques/conseils de ma communauté (la bienveillante, hein ^^), que personne ne s’inquiète là dessus. Mais pour autant je n’ai pas, comme certains me l’ont suggéré, à faire de « vidéo réponse » ou à me justifier outre mesure sur cette opé. Je l’ai accepté et les raisons m’appartiennent. Ceux qui ont envie de croire que, je cite « j’ai vendu mon âme au diable contre du cash » et bien c’est leur problème, pas le mien. J’assume entièrement ce partenariat (et je précise que j’ai fermé les commentaires uniquement parce que je n’avais plus envie de laisser d’espace d’expression aux gens malveillants et cons ;)).
          Dans tous les cas je suis entièrement d’accord, aux abonnés/lecteurs de faire la part des choses et de comprendre que ce n’est pas parce qu’on parle d’un truc différent qu’on retourne sa veste, de prendre du recul et, comme tu dis, de ne pas tout prendre comme parole d’évangile :)

  141. Bonjour Coline,
    D’habitude je ne laisse pas de commentaire (malgré le fait que j’apprécie ENORMEMENT ce que tu fais) mais je voulais juste t’encourager dans ton travail ; ton article m’a fait beaucoup de bien et m’encourage à moins me flageller au quotidient à chaque fois que je jette des épluchures de patate au lieu de les composter ou que je me tartine la figure de produits bourrés de silicone etc. Donc un grand MERCI pour cet article déculpabilisant et vraiment … continue à partager ta joie et ta bonne humeur à travers ton blog ! #youpidou

  142. Être soit même , ne pas se pourrir la vie avec le négatif , être responsable , éviter les excès et être integre .
    Voilà
    La méchanceté existera toujours mais elle doit glisser sur nous
    Happy face et très belle journée coline !
    Josephine 1/2 bio 1/2 femme 1/2 ….
    100% humaine

  143. pour la bouffe j’ai trouvé je ne sais ou le mot valise « flexitarienne » (en effet je ne mange pas de viande sauf celle que ma maman me donne même si je suis une mère de famille moi même de 35 balai hu hu hu ,la bête est morte ma mère l’acheté pour sa fille ,je ne vais pas la mettre à la poubelle ,ni faire la morale à ma maman de 69 ans ;-))
    j’ai des poules,un compost un potager ,je mange bio et sans gluten ,mais je suis fan de mode et ma façon de m’habiller n’est pas trop raccord avec ma façon de vivre à la maison
    and so what!?
    la perfection est au mieux ennuyeuse au pire nous plonge dans une dictature utopique …
    vivons en conscience du mieux et ce sera déjà pas mal (ça ne veut pas dire faire n’importe quoi NDLR)

  144. Très bon article. On fait les efforts qu’on peut et les plus petits sont toujours les bienvenus. On vit dans une société qui rend les gens de plus exigeants avec avec eux mêmes, avec leurs enfants .. Faut être beau, mince, toujours jeune, healthy, carriériste, que son enfant parle 4 langues à 3 ans et soit le futur Einstein .. Et oh on peut se se détendre deux minutes ? La vie n’est pas une compétition, on devient tous complètement névrosés et on névrose les autres. Un peu de tolérance envers soit même et les autres, ça ferait un peu de bien :) je suis moi même végétarienne mais jamais prosélyte,. J’embete personne avec ça .. Mais alors qu’est ce que j’ai pu prendre comme remarques absurdes et clichés.. C’est fou comme les gens se sentent attaqués quand on dit qu’on ne mange pas de viande.. On n’embête jamais quelqu’un parce qu’il ne mange pas de légumes… Mais miracle depuis que je vis aux USA. Plus personne ne m’embête .. Il y a (contrairement à ce qu’on pourrait penser ) une plus grande ouverture d’esprit par rapport à la nourriture et c’est agréable de pas se faire regarder de travers quand on prend un plat veggie au restaurant. Bref tolérance, tolérance et surtout arrêtons de tout le temps vouloir être parfait :) Personne ne l’est et personne ne le sera jamais ;)

  145. « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. »… voilà mon ptit grain de sel…en tous cas, en phase avec tes propos!!
    Coeur avec les doigts
    L’

  146. Tout à fait d’accord Coline !
    Il faut arrêter de critiquer tout le temps, d’être négatif, chacun fait ce qu’il peut !
    Bravo et merci pour cet article :-)

  147. Hello Coline,

    Plusieurs années que je suis ton blog et ta chaine youtube et c’est la première fois que je te laisse un commentaire. Tout d’abord j’ai beaucoup ri de la citation si bien placée sur cette image de fleurs pourrissants dans un vase ! ;)

    Je crois que finalement j’aime bien cette appellation « bio à demi ». Je crois que ça correspond assez bien à ma ma manière de voir les choses et que ce n’est pas forcément une idée négative. Pour moi ce qui est le plus important c’est d’être très au fait de son impact et de ce que l’on consomme. Je tiens beaucoup à avoir une alimentation de qualité et donc bio, avec mon budget d’étudiante c’est parfois difficile et cela mène à beaucoup rationaliser les achats et finalement à moins consommer. Par exemple bien que j’aime la viande je n’en mange que très peu car celle qui correspond à mes exigences de qualité est hors de prix.
    En ce qui concerne les cosmétiques j’essaye petit à petit d’éliminer tout ce qui contient des éléments chimiques et pour les soins je préfère utiliser uniquement du naturel. Pour moi c’est plus qu’une question de santé c’est aussi l’idée de se rapprocher au mieux de l’organique, de la nature (on fait comme on peut quand on est coincé à Paris !), de revenir à quelque chose de plus immédiat et moins transformé.
    Enfin je crois qu’être à demi bio c’est aussi vivre avec son époque et s’adapter à la société. Je suis d’accord avec toi, on ne peut que souhaiter plus de tolerance et de compréhension à ce sujet, chacun fait ce qu’il peut et ce qu’il veut !! Je pense enfin qu’il vaut mieux être à demi bio et manger une crêpe pleine de lait et gluten au nutella en en mettant partout sur ses chaussures en cuir (qui est prêt à mettre des chaussures en plastique srsly ?) qu’être extrémiste du bio et du naturel. Comme chacun sait tout extrémiste est dangereux et pousse à l’intolérance.

    J’aimerais beaucoup que tu reprennes la catégorie go green, ça m’a parfois donné des idées, c’est d’ailleurs grace à une de ces vidéos que j’ai stoppé ma consommation de coton démaquillants et que je suis passée aux réutilisables. Et puis continues de présenter des produits soins et makeup bio, j’adore tester de nouveaux produits mais comme dit plus haut mon petit budget fait que je n’aime pas trop acheter à l’aveugle.

    Merci pour tes articles et vidéos qui sont une petite parenthèse relaxante dans la journée, bisou !!

    ADM

  148. Hello Coline !
    Avant tout, MERCI pour cet article, cœurs cœurs cœurs et amour pour toi <3
    En fait, j'ai l'impression que, quel que soit "l'engagement" que l'on "choisit" (plein de guillemets parce que je trouve cette façon de parler un peu bancale ^^'), ce n'est jamais assez bien, ou alors c'est trop mais quand même pas assez, et on finit toujours par se retrouver face à ses contradictions. C'est quelque chose que je retrouve dans ma vie de tous les jours, que ce soit avec ma façon de consommer (j'essaie d'acheter bio ou local mais c'est pas toujours évident blablabla), ou par rapport au féminisme (rien à voir, mais j'ai eu l'impression que si tu remplaçais bio par féminisme dans ton article on en arrivait à la même conclusion…).
    C'est comme si nos "engagements" nous définissaient complètement et finissaient par nous enfermer dans un case dont on n'aurait pas, plus le droit de sortir. Et c'est dommage, parce qu'au final, ça bloque le dialogue, ou, quand il y a dialogue, on finit, par tu le disais, par ne plus chercher que des excuses et des justifications à la moindre de nos actions…
    Voilà, je ne sais pas trop comment conclure ce commentaire, mais, comme tu le dis : PEACE. Chacun fait sa vie et ses choix comme il l'entend, le plus important est de rester ouvert d'esprit et de ne pas avoir peur du dialogue, c'est aussi ça qui fait avant les choses.

    Encore MERCI pour cette article, continue à faire ce que tu aimes Coline :)

  149. J’aime cette mentalité ! 🙌🏼
    Comme dit mon copain vis à vis des vegan végétarien qui critique les non vegeta*iens parce que « cest pas bien de faire du mal aux animaux vous êtes vraiment sans coeur » : habiter dans des maisons, appartements, vivre en ville, et autres, détruit l’habitat naturel des animaux, alors personnes n’est irréprochable à ce niveau la, à moins d’être Mougli et de vivre dans la jungle..
    Non pas que je critique les végétariens, au contraire grande admiration, mais au bout d’un moment comme tu dis TOLÉRANCE quoi, merde..
    Alors merci pour ce post.. ❤️

  150. En tout cas, je suis tout à fait d’accord. J’ai déjà arrêté le shampooing conventionnel, les cosmétiques conventionnels sauf la cire etc. Je suis également végétarienne mais je porte du cuir car je n’aime pas les chaussures en tissu. Mais je pense que le perfection est impossible.

  151. Ahhhhhhhh, ça faisait longtemps que je ne t’avais pas lu, et ça fait très plaisir.
    Surtout parce que c’est du vécu plus ou moins (et on doit être pas mal dans le même cas).

    Je suis pour cette valeur très importante qu’est la tolérance. J’ai souvent « subi » des attaques, « pourquoi tu fais pas ci, et pourquoi tu fais ça », « on s’en fout, de toute façon on va tous mourir de quelque chose »… Et parfois on sent que la conversation est bloquée et qu’on a juste pas envie de se fatiguer et surtout de se justifier. Et quelque part, on a pas à le faire.

    Je suis de celles qui valorisent les petits efforts. Notamment pour l’écologie / « green attitude ». L’écologie, c’est du collectif, parce qu’il faut s’y mettre tous, mais le geste premier de chaque individu est important ! Alors si tu achètes du bio / local / made in France / label éthique etc, tu fais un geste, aussi infime qu’il soit (que tu n’auras donc pas fait pour un gros groupe pas éthique méchant méchant pollueur qui lui a un impact terrifiant sur le monde /le tableau est dressé :)/). Un geste, peut changer des habitudes, les habitudes deviennent des valeurs, que l’on transmet ou non. BREF, chacun a le choix. Il peut y avoir du MIEUX, si on veut bien ouvrir les yeux et faire la comparaison. Et si certains n’ont pas envie de se poser de questions et qu’ils sont bien ainsi, qu’il en soit ainsi !

    Paix, amour et tolérance :)

  152. J’ai l’impression que c’est un peu un moyen aussi de diminuer nos efforts et d’essayer de nous décourager. (Bon pas pour tout le monde, heureusement il y a aussi des gens qui se posent juste des questions sans arrière pensée) Mais en politique, par exemple (tiens, c’est arrivé hier), on me reproche souvent de ne pas faire assez de pédagogie. Pourtant je partage des articles de diverses sources, j’invite les gens à se rendre à des débats, mais NON, ce n’est pas assez, je suis nulle, je ferais mieux de me taire.
    Ca doit être pareil pour le zéro déchet, le végétarisme, mais j’y suis personnellement moins exposée parce que moins engagée là-dedans.
    Enfin bref, petit racontage de vie pour te dire que je comprends très bien ce que tu veux dire, j’avais d’ailleurs été marquée par un autre article que tu avais publié (il y a un sacré moment), où tu disais que faire un petit peu, c’était mieux que de ne rien faire du tout. Et c’est vrai. Si chacun en faisait un petit peu, on serait déjà moins dans le caca.

  153. Bravo pour cet article Coline, je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Je suis ton blog depuis 1 an et j’adore toutes tes astuces (bio ou non :) ), je trouve toujours hallucinant les posts qui critiquent quelqu’un qui essaye d’améliorer son mode de vie (ce qui compte c’est de donner l’impulsion, pas d’être radical)
    Prend de la distance avec ces commentaires, chaque métier à ses côtés positifs et négatifs.
    Continues comme tu es ! :)

  154. Merci Coline pour cet article plein de bon sens !
    Et j’espère que la liste des vidéos Go Green va s’étoffer! :-)

  155. Merci pour cet article plein de bon sens et de vérité (si si !)
    je comprends mieux mes mécanismes de réponses, et j’ai encore plus envie d’avancer pas par pas !

  156. Heureuse de lire cet article qui, comme d’habitude, est EXTRÈMEMENT intelligent ! Et ça fait du bien !
    J’ai, grâce à toi, commencé à consommer plus intelligemment et plus bio, et il est vrai que j’ai tendance parfois à culpabiliser et à me dire « hm… ouais… la pâte à tartiner bio ok mais et le pain de mie alors ??? » alors que comme tu le dis, on est humains et ON FAIT CE QU’ON VEUT.
    Je te remercie d’ailleurs pour tous les conseils que tu donnes sur le bio/naturel/les idées vers le zéro déchet… qui me sont d’une grande aide pour approfondir mes démarches ! Alors MERCI, et j’espère qu’il y encore du bio et du go green mais aussi du pas bio et des chaussures en cuir et des pulls zara et mango (d’ailleurs deux de mes pulls favoris ont été achetés à cause ou grâce à toi ahahah) sur ce blog et sur ta chaîne youtube !
    Coeur avec les doigts !

  157. Je te lis tous les jours mais ne commente presque jamais mais la….PURÉE (de patates bios :)) merci merci merci et bravo!

  158. Bonjour Coline.
    J’arrive à la bourre pour le commentaire, mais j’ai envie de réagir.
    Parce que j’ai lu le billet d’Ophélie, j’ai lu celui de Julie, j’ai regardé la vidéo « Y’en a marre » de Delphine l’astucieuse, ou une autre sur Cherry Pepper, qui s’appelait « Mise au point ».

    Et je suis surtout devenue végane depuis octobre 2015.
    Et effectivement, j’ai compris.

    J’étais déjà végétarienne, j’étais déjà une folle bizarre.
    Je suis devenue végétalienne, je me suis faite traitée de martienne.
    Alors sur le fond, j’en ai rien à foutre de ce qu’on pense de moi, mais je dois reconnaître que effectivement, je suis à la fois trop et jamais assez.

    Je suis végétalienne, bio, et locavore, mais il m’arrive de craquer sur des dattes! Oh putain!
    Je suis végétalienne, mais il y a de l’huile de palme dans ma voiture….
    Je suis végétalienne, mais …………pourquoi? Ne penses-tu pas que les salades ont des sentiments?

    Enfin, je comprends ce que vous vivez toutes.

    Et pour autant, je rejoins l’analyse de Camille sur le fait, (et c’est une autre végane, qui m’a expliquée aussi ce phénomène), le fait de faire des choix différents de ceux des autres est déjà une agression pour l’autre. Parce qu’on va aller un peu plus loin, et de facto, ils se mettent à culpabiliser et cherchent à dévaloriser nos choix pour se redonner du courage. Et en cherchant la petite bête évidemment.

    Tolérance, j’aimerai bien.
    Mais parfois, quand on me dit que je suis qu’une grosse conne, qui préfère défendre les animaux, plutôt que les femmes violentées (véridique la phrase….), je dois dire que mon propre niveau de tolérance est drôlement mis à mal.

    C’est pour cela que toutes vos mises au point sont les bienvenues, car de façon général, vos voix sont écoutées aussi, et quoi de mieux que votre popularité pour faire passer cette bonne piqure de rappel.
    Et puis, je m’accroche donc à l’analyse de Camille, car par moment, j’ai de ses envies de gesticuler à qui mieux mieux pour boucher la gueule des empêcheurs de tourner en rond….

    A savoir, que c’est pas végane d’avoir envie de rosser le cul de son prochain, quand il te traite de spéciste justement (parce qu’en fait, je déplore toutes les formes de violence, y compris celle faites aux humains, comme pas mal de monde en fait)

    Bien à toi
    Delphine

    1. Ton commentaire me rappelle une conversation que j’ai eu avec un ami à moi il y a peu… Il me disait (sans méchanceté, hein ^^) que j’étais, je cite « extrémiste ». J’ai trouvé ça marrant parce que j’ai repensé à toutes les fois où on m’avait reproché, ici ou ailleurs, de ne pas être, comme tu dis « assez ». Alors que pour d’autres (et je pense notamment à mon pauvre chéri, ahah ! ^^) je suis « trop ». Dans tous les cas c’est très difficile d’être « différent », que ce soit un peu ou beaucoup, trop ou pas assez. Le plus important c’est de croire en ce que l’on fait et d’être bien dans ses pompes. Coeur sur toi ! <3

  159. Et bien moi je te suis principalement parce que tu t’intéresses au bio et tu aimes les choses ecolo mais si tu as envie de te boire une cannette de coca ou je ne sais quelle autre merde tu le fais. Et bien moi c’est ce que j’aime chez toi! Je t’avoue que si tu étais et ne publierai que des vidéos et articles sur le bio/vegan/ecolo franchement ça me ferait ch*er. J’aime aussi que tu assumes ton côté consommatrice tout en essayant de limiter ton impact. C’est vrai quoi faut aussi vivre avec son temps! Ah puis j’adoreeeeee aussi ton humour et ton auto-derision. Alord vive le bio à demi parce que moi je m’y reconnais la dedans.

  160. Je suis navrée de lire que les articles #GoGreen que j’attendais ne venaient pas à cause de personnes comme cela. Ne les écoute pas, nous sommes bien plus à voir tes choix de façon plus que positive !

  161. Coucou colline,
    Je suis ton blog depuis un moment maintenant sans jamais poster aucun commentaire mais cette fois, je pense que suis très touchée… Donc j’ai juste envie de te dire de continuer a faire ce que tu fais a ta manière parce que c’est la meilleure façon de le faire. Et comme je viens de le lire sur un autre commentaire, « paillettes sur toi »

  162. Ça fait du bien de lire ça. Je suis dans la catégorie « prise en défaut ». J’essaie de favoriser les cosmétiques non testés, mais je mange de la viande. J’essaie d’acheter commerce équitable et bio, et je me fournis en fringues chez H&M ou Primark. Je fais mon tri sélectif mais je produis beaucoup de déchets. Et je voudrais faire mieux, plus. Toujours mieux, toujours plus. Je me sens très concernée par la question de l’environnement, et parfois j’ai l’impression d’être une grosse imposture, de par le fait que je n’en fais « pas assez ». Ton article me permet de me rendre compte que ce que je fais est « mieux que rien ». Et en comprenant ça, je vais peut-être parvenir à faire de « mieux en mieux », pas parce que je me sens coupable de ne pas être suffisamment engagée, mais parce que je saurais qu’on peut toujours faire mieux et que rien ne nous en empêche, le but n’étant pas d’être un robot irréprochable…

  163. MERCI ! Mon dieu MER-CI Coline, ce post est parfait. Et franchement ce que tu dis ça peut s’appliquer à toutes les causes, tous les engagements.

    Et je vais juste faire une précision pour les gens qui font ce genre de commentaires même si c’est un peu hors sujet. Est ce qu’on peut juste envisager que parfois les gens ne peuvent pas ?
    Personnellement je suis précaire, je ne peux pas faire les choses à fond parce que sinon à partir du 15 du mois, je ne mange plus. Alors oui j’utilise des cosmétiques bio. Oui je suis incollable sur les perturbateurs endocriniens. Mais à côté de ça j’achète ma bouffe chez Lidl, mes fringues chez H&M.
    Certains de mes proches me font des remarques. C’est parfois dur de ressentir de la culpabilité par rapport à ça.
    Si à chaque fois qu’on était sur le point de faire un reproche à quelqu’un, on pouvait juste se poser 15 sec et se dire : « Cette personne n’est pas moi. Peut-être qu’elle ne veut/peut pas pour telle ou telle raison. Je vais plutôt me mêler de ce qui me regarde »

    En tout cas tes propos me font du bien parce qu’ils m’aident vraiment à ne pas culpabiliser. Sur ce, je repars faire la lectrice silencieuse qui n’écrit jamais de commentaires.
    Belle fin de journée à toi.

    1. Ce n’est pas du tout hors-sujet ! ^^ Ça montre, une fois de plus que quelque jugement que ce soit est débile et n’a souvent pas de fondement autre que « je pense ça donc c’est la vérité ». C’est très difficile de se remettre en question alors souvent on préfère remettre en question les autres. C’est plus facile et moins contraignant…

  164. Je commente très rarement mais avec cet article c est juste pas possible alors BRAVO et encore bravo coline !!!! Oui soyons tolérant les uns envers les autres et en même temps chacun fait ce qu il veut de sa vie ! Que les mauvaises langues, les donneurs de leçon se regardent un peu et se remettent en question et s ils sont si parfait pourquoi regardent ils une fille/blog si imparfait !!😉Passez votre chemin et garder votre venin et vos leçons et occuper vous de vos oignons #poyr être gentille !!! Merci coline et continue comme ça !!!!

  165. Merci Coline pour ce post, qui fait du bien…
    Tu l’as très bien dit, très simplement : oui, nous sommes des êtes humains, donc imparfaits par nature! Et pourtant, tout nous pousse aujourd’hui à vouloir toujours plus, à en faire plus, « mieux », mieux que les autres…pour se prouver…mais pour se prouver quoi au fait?
    Je trouve qu’on oublie le sens des choses.
    Et ces attitudes sont la porte ouverte à la comparaison donc à la culpabilité et au mépris de l’autre.
    Continue à être ce que tu es, tu le fais très bien. Il faut des personnes qui assument ce qu’elles sont sans prétendre être au dessus ou tout simplement différentes de ce qu’elles sont en réalité.

  166. OOhhhh merci!!!! Merci pour cet article!! Connaissant ta chaine, et te suivant depuis un moment je savais que ce genre de remarques risquaient de te tomber dessus, je croisais les doigts pour que tu n’en souffres pas trop.
    Je trouve le plus important est de savoir ce qu’on ingère et ce qu’on met sur la peau. J’utilise des cosmétiques bios, mais je mets encore des FàP Urban Decay, je suis au courant que ce n’est pas très éthique, et même si j’essaye de trouver mieux, je ne me sens pas mal, car je SAIS ce que je fais. Mais je suis d’accord que dès qu’on en parle en article ou en vidéo, il « faudra » toujours se justifier, ce qui est vraiment saoulant …
    Je mange le moins de viande possible, pourtant j’ai un sac Sabrina, j’utilise des produits de la ruche car j’ADORE le miel sur la peau et pour le gout… je sais que je me contredis mais je m’en fous :D On mange bio chez nous mais pourtant parfois on craque sur un khebab tout en sachant qu’on ne le fera pas tous les jours. Je trouve que dans une démarche de ce type, qu’on ne la fasse pas entièrement jusqu’au bout n’est pas un drame, l’important est de savoir pourquoi et pour qui on la fait, et à partir du moment ou on fait un petit geste en ayant vraiment conscience de l’impact, c’est déjà un point positif.

    Encore merci pour cet article, qui comme la vidéo de Julie dernièrement, comme la vidéo de Delphine (L’astucieuse), m’a donné envie de frapper bien des gens mais de vous faire un énorme calin.
    Gros bisous !!

  167. Je vois que cet article attise les foules au vue du nombre de commentaires 😀
    En tout cas trouve qu’il est très bien écrit et que tout est dit: respect, tolérance et chacun vit sa vie comme il l’entend !!!

    Une belle morale dans ce post tout en franchise, Bravo !!! Et surtout continue moi j’adore…même les go green que je trouve ultra inspirant..

    Merci à toi 😘

  168. Y a des décennies pour tout, là c’est la mode du bio, vegan…Bientôt ce sera le temps de se servir des stars et des bloggueurs pour nous faire prendre des pilules à la place d’un vrai repas, viande, légumes et pommes de terre. Il faut attendre que cela passe c’est tout….

  169. Bonjour Coline, completement d accord avec toi. Parler du bio (…) permet de decouvrir des tas de choses, comme tous ces produits utilises dans la nourriture ou la cosmetique et qui ne sont pas bons pour notre corps. On apprend toujours à echanger et donc à reajuster notre comportement, et à s ameliorer… et oui personne n est parfait! Merci pour cet article, bonne journee ;-)

  170. Oh my fucking god, ça t’a fait du bien ? Ben moi aussi ! ;) parce que comme toi, les réactions négatives des gens sont incompréhensible et clairement badante. Surtout quand tu sais le nombre de gens qui n’évolue en rien dans leurs quotidiens… Ils voient le verre à moitié vide, encore et toujours… C’est désolant, plutôt que de féliciter les personnes qui réfléchissent, sont curieux et améliore petit à petit… En tout cas moi je te soutiens car il vaut mieux être « à demi bio » que pas du tout ;) à plus !

  171. Je te suis depuis peu et je n’avais pas encore laissé de commentaire. Mais tu abordes un sujet sur lequel je suis oh combien d’accord avec toi et il m’a semblé important de le dire. Je suis regardante sur la composition des produits beauté et maquillage que j’utilise, que du bio ou naturel, et pourtant j’ADORE regarder tes vidéos make-up, même avec des produits conventionnels. Parce que bon, j’apprends des techniques que je peux refaire avec mes produits z’a moi :) Et pour suivre beaucoup de blogs « bio » (et pas bio aussi, je suis pas raciste du bio ;)) je sais que ce sujet agace beaucoup de blogueuses et je le comprend, c’est pénible de se sentir jugé tout le temps. Moi à force, j’ai surtout peur que mes blogueuses préférées jettent l’éponge (nooooooon !!! et le zéro déchet alors !!!?? ;)) et ça m’énerve. Donc BREF, tu fais bien ce que tu veux de ta life, de ta peau, de ton alimentation, avec tes cheveux et on est beaucoup à adorer te suivre quand même. Et que les empêcheuses de tourner en rond empêchent de tourner en rond ailleurs !!

  172. Bravo pour ton article Coline ! C’est fou de devoir se justifier de tout ! Chez nous on commence à peine à manger bio ( un peu long a la détente dans le sud!) mais j’ai quand même toujours un pot de Nutella! Péché mignon du week end, honte à moi mais je m’en fous je fais ce que je veux !
    Continue d’être comme tu es, et de faire ce que tu fais, ton blog est génial et la catégorie GoGreen est topissime! j’y puise régulièrement des petites infos trop bien! ( gâteaux oursons, lingettes démaquillantes lavables, serum sos… )

  173. Que dire de plus que ce que tu dis dans ton article, d’ordinaire un article aussi long j’aurais fait des pauses et là non (d’abord parceque j’adore te lir et que je me sens un peu concernée par ce sujet!) Super et surtout continu la catégorie GO GREEN et mets et continu de nous parler de produits, bouffe recettes bio et continu de porter du make up comportant des merdes on s’en fout au final on est toutes pareilles (à quelques exception près visiblement ^^) et c’est pour ça qu’on aime à te lire te voir :)

    Ceci n’est pas une déclaration d’amour mais on pourrait y croire ^^

    Cha
    http://www.monpetitbricabrac.fr

  174. Alors juste merci ! Jadooore tes vidéos et ceux d’autres YouTubeuses mais j’avoue que l’ambiance qu’il peut y avoir est vraiment dommage. Sur internet il y a beaucoup de critiques, et je trouve ça fatiguant pourtant je ne les reçois pas directement. Mais voilà il faut mettre des gens dans des cases l’écolo la bio le gaspilleur le ci le ça c’est fatiguant.

    Nous sommes humains. Ne l’oublions pas. Et l’être humain ne se définit pas quand un seul mot.

    Alors merci Coline pour ce que tu donnes ! Reste comme tu es =)

  175. Un grand merci pour cet article encore une fois plein de bon sens, de tolérance et d’intelligence. Sans en faire des caisses, ça fait du bien que l’internet n’est pas exclusivement réservé à des gens creux.
    On peut toujours faire plus ou mieux, mais ce qu’on fait c’est déjà ça de gagné, arrêtons d’en vouloir toujours plus (coucou le XXIème siècle) et apprenons à apprécier ce que nous avons, ou ce que nous faisons déjà.
    Ça fait plusieurs années que je suis ton blog et je peux sans hésiter dire que beaucoup des articles que tu écris et particulièrement ceux sur le sujet ont changé ma vie de manière positive.
    Donc un grand merci de m’avoir fait réaliser que je devais changer mon alimentation. Un grand merci de m’avoir souvent donné envie d’apprécier les petites choses de la vie. Un grand merci aussi de m’avoir fait découvrir la naturopathie, ma visite chez une naturopathe m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses et m’aide beaucoup.
    Merci pour cet article.

  176. Un grand grand bravo et merci pour cet article Coline! Les gens qui râlent tout le temps c’est tellement fatiguant… J’ai changé pas mal d’habitudes grâce à des personnes comme toi, je mange plus sainement,bio et local, je fais plus attention à mes déchets etc. Mais je suis loin d’être parfaite, super green ou que sais-je. MAIS je réfléchis plus à ce que je fais et je pense beaucoup de personnes sont dans la même démarche que moi et pour cela j’ai envie de dire MERCI :) Ne te laisse pas décourager!!!

  177. Si l’on faisait tous gaffe, comme tu le fais à ton échelle, à ce que l’on mange, ce que l’on se met sur la peau et sur le dos, cela serait déjà un grand pas en avant. Il faut voir le verre à moitié plein et pas à moitié vide !!! (l’éternelle insatisfaction…ça, c’est bien français !!!) La démarche est lancée, on y va step by step, mais un jour on y arrivera au « totally green » ! Go Coline, go !!! ;-))

  178. Merci pour cet article qui résume ô combien ce que je pense.
    Je suis de celles qui pensent que chaque petit effort fait avancer les choses, que faire « un peu mieux », c’est toujours mieux que rien… Chacun comme il peut, chacun comme il veut, chacun à son rythme.
    Un peu de tolérance enfin!
    Merci Coline.

  179. Merci beaucoup pour cet article. C’est très difficile de faire comprendre que un peu, c’est déjà mieux que pas du tout.

    Par exemple, j’aime la viande. J’en mange peu, par choix (écologique, économique, santé, whatever). Eh bien c’est une démarche apparemment beaucoup plus difficile à comprendre que de ne pas en manger du tout. Je me fais interpeller par à peu près tout le monde, omnivores compris, parce que bon, si j’étais vraiment écolo, je ne mangerais pas du tout de viande, et si j’étais une vraie pas-écolo j’en mangerais à tous les repas, donc je suis une grosse sale hypocrite en fait, non?

    Et pourtant, de façon très pragmatique, on avancerait tellement plus sur les sujets, disons, « durables » (faute d’un meilleur terme) si chacun faisait un petit peu, *à sa mesure*, au lieu de se dire : « bah ça sert à rien d’agir vu que je peux pas être 100% dans le truc » et paf, on jette le bébé avec l’eau du bain.

    Comme tu l’indiques, c’est une attitude compréhensible venant des non-impliqués qui se dédouanent ainsi de leurs propres « défauts » (je met des guillemets car c’est leur vision de la chose).
    Mais quand ça vient des vrais purs et durs qui viennent tacler les initiatives qui vont dans le bon sens, c’est contre-productif au possible : leur attitude a pour conséquence l’inverse même de ce qu’ils prônent.

  180. Moi aussiii je suis bio à demiii ! Lalala
    J’achète un max bio quand je me fais à manger, mais pour d’autres choses je ne me sens pas (encore, certainement) concernée… Chaque chose en son temps et même pas sûre qu’un jour je serais bio cent pour cent.

    A chacun son combat ;) et merci de continuer à nous partager des astuces green, j’y prends petit à petit goût… J’ai une maman naturopathe mais je prône le doliprane depuis toujours, et grâce à toi je commence à chercher des alternatives à ma pharmacie.

  181. Les intégristes de tous bords me sont toujours sortis par les yeux !!
    Que c’est bon d’être normal et Oh comme tu l’es !
    Merci, ne change rien !!!

  182. Hello Coline,
    Je crois qu’on est pas mal à se questionner là-dessus en ce moment ;) Mon article sur le sujet si ça t’intéresse http://greenola.fr/2016/03/10/vegetarisme-vegetalisme-et-tendance-green

    Tu fais partie de celles qui m’ont poussées à me questionner, à remettre en question mes habitudes, qui m’ont fait découvrir d’autres blogueuses « engagées » à leur manière, et j’ai envie de te remercier pour ça ;)

    Je suis mal à l’aise à chaque fois que je lis un commentaire agressif ou inquisiteur sur ta démarche, pour toutes les raisons que tu décris dans ton billet. TOLÉRANCE – BIENVEILLANCE, les maîtres mots pour échanger en bonne intelligence et faire passer un message.

    Reste comme tu es, avec toutes tes contradictions et imperfections :)

  183. Merci :-)
    Quel bien fou de lire ce post… J’aurais tellement voulu te dire : « ben moi j’ai des toilettes sèches et j’utilise des feuilles de bambous pour m’essuyer ! « mais en fait non, je suis d’une banalité !!!
    Merci pour ton engagement EPPC, et puis, comme on est plusieurs à être des 1/2 bio, 1/2 zéros déchets, 1/2 vegan, ben, ça fait des 1 entiers au final !

  184. Hello Coline!
    Super article qui fait du bien!
    Je suis végétarienne et je remarque comme toi que des que je le dis, les gens se justifient… Bizarre!
    En tout cas, effectivement personne n’est parfait… nous faisons tous de notre mieux, et tous les efforts sont bons a prendre!
    Personnellement, je suis naturopathe, ca me PASSIONNE, mais des fois ben… je mange des fruits en fin de repas (bouuuuuhhh pas bien!!!!), et aussi du gluten, et parfois je m’envoie meme du paracetamol quand vraiment j’ai trop mal! Avant ca me faisait me poser beaucoup de questions justement, maintenant je me dis que je m’en fous, car c’est tous les petits gestes du quotidien qui font la difference.
    Mon mec est ingénieur dans le nucléaire: alors la c’est le pompon!! La naturopathe et le diable! Sauf que ce fameux diable a fait un doctorat sur le développement durable et qu’il a de tres bons arguments sur le nucléaire, mais il connait évidemment tous les inconvenients. Tout ca est juste tellement hypocrite: le nucléaire c’est pas bien, mais qui a vraiment envie de VRAIMENT limiter sa consommation? Car il faut arrêter de se leurrer, il y a plein de gens qui étudient les energies renouvelables et qui trouvent des solutions super, mais insuffisantes malheureusement.Et oui la encore, personne ne veut d’un champ d’éoliennes sous son nez (sans parler de l’impact sur les oiseaux), et il paraitrait que l’énergie solaire captée par les panneaux solaires et non par la terre, aurait un impact sur l’équilibre de cette meme terre en créant un manque. Alors on fait quoi ? On ferme les grandes surfaces par exemple (parce que c’est la honte tous ces frigos ouverts 24h/24 toute l’année, alors que nous on nous dit: avant d’ouvrir son frigo, il faut reflechir a ce que l’on va prendre pour ne pas laisser la porte ouverte trop longtemps!!!) ? On va laver son linge a la rivière avec des noix de lavage meme en plein hiver ? On conserve ses aliments dans du sel ? Et évidemment on arrête de charger son telephone, son ipad, son ordi etc… ? Ben non. On peut juste faire ce que l’on peut, un peu tous les jours.
    Mon frère me disait avoir justement vu une emission qui expliquait que d’après des statistiques, les personnes qui mangent bio et vegetariens, font de la meditation et du yoga, essaient de réduire leurs déchets etc… mais partent en vacances en avion en Thailande, auraient une empreinte écologique tres mauvaise malgré leurs efforts, a cause de ce petit tour en avion…
    Tout ca est un vaste sujet, la verite n’existe pas, et pourtant un grand nombre de spécialistes, de chercheurs, de philosophes, etc.. cherchent tous les jours des solutions! Et puis c’est tellement prétentieux de se mêler de la vie des autres et de s’imaginer que l’on peut se permettre de faire des commentaires.
    Alors je ne suis pas pro-nucleaire, je ne suis pas une experte et j’ai surement dit des conneries, mais je suis tout a fait d’accord avec toi Coline!!!! Meme si l’autre jour, ta recette avec une courgette la, je me suis dit vraiment elle déconne la meuf avec son legume pas de saison, elle devrait avoir honte!!1 Pfffff…. j’espère que tous ceux qui ont été choques par ladite courgette de Coline n’ont jamais, O grand jamais mange une banane, un avocat ou un ananas dans leur vie…Oui mais ces aliments sont tellement bons pour la santé! Oui mais ils viennent chez nous en avion…. Alors ???

  185. ben oui, absolument: et vu ce que polluent les Chinois, faire ce que l’on PEUT pour la planète et pour soi c’est déjà énorme!! j’ai envie de dire: si on te fournit le vélo (= la Bio, l’écologie), mais sans les pédales (=la facilité pour faire avancer le machin), tu veux bien faire du grand Bi de temps en temps, toute seule, mais ça fait du bien aussi de finir à pied…

  186. Bonjour Coline,

    je n’écris pas souvent dans les commentaires mais pour une fois j’ai envie de t’envoyer de l’amour et des remerciements. Merci pour les rubriques go green, pour les vidéos make-up, pour les recettes qui déchirent, pour les revues de produits bio et pas bio, les ptites astuces faciles du quotidiens et tes articles qui le matin avant de commencer à travailler rendent la journée plus belle.

    Quand je viens te lire c’est parce que chez toi c’est joli et cosy parce que tu me fais rire et que j’ai l’impression que c’est une copine bienveillante et positive qui me parle. Je ne compte plus le nombre de fois ou suite à tes articles ou vidéos je suis allée me promener sur le web pour aller plus loin et me poser des questions. Je n’adopte pas tout, je n’en ai pas le courage mais aussi parfois, pas l’envie, quand ça me convient je garde, sinon je laisse mais au moins j’ai réfléchi et j’avance.

    Cœur sur toi de la part d’un autre humain imparfait, qui ne te connait pas, mais qui aime bien passer par ici pour que tu continues à lui parler de bio, de naturel et d’autre trucs aussi

  187. Bravo, c’est tellement ça..
    Je me vois à travers de ton article. comment être bio a fond avec la société dans laquelle on vit.
    C’est un énorme coup de gueule cet article, mais bon sang, quel bien ça fait!
    Chapeau bas et ne te décourage pas.. Tu oublies les autres qui, comme moi, ne te juges pas ;)

  188. Merci!
    Je ne commente absolument jamais les blogs et pourtant je te suis tous les jours depuis des années.
    Mais là je suis obligée: bravo pour ton article les commentaires des gens me mettent hors de moi à chaque fois j’essaie de ne surtout pas les lire parce que finalement on dirait que la plupart des personnes suivent les blogs pour avoir une gentille critique à dire ou un avis bien expert parfait et avisé à partager.
    il n’y a pas de mi bio mi vegan mi quoi que ce soit! On essaie de faire au mieux et de s’améliorer tous les jours et si tout le monde faisait déjà un petit effort cela aiderait vraiment à faire avancer le shmilblick!
    Bisous Coline

  189. OK. Je suis assidument ton blog depuis la nuit des temps et je n’ai jamais écris le moindre commentaire… Mais l’initiative de cet article est à l’image de l’énorme souffle d’air frais que tu apportes sur les Internets, aussi c’était maintenant ou jamais. En effet, il s’agit d’une ouverture d’esprit qui stimule et suggère et pas un dictat qui enferme. Ca parait cliché de dire cela, mais vraiment merci. Le conditionnement excessif, moralisateur et donneur de leçons est un tel carcan qu’il crispe… voire braque et va jusqu’à faire naître une hostilité à l’égard du thème en général. Merci d’être « cool ».

  190. Bonjour Céline,
    Je voudrais juste te dire que je t’aime, voilà c’est fait…
    On vit sur un voilier avec mon copain et c’est épuisant de se justifier sur tout, tout le temps. En plus on mange de la viande (on pêche du poisson aussi, hastag on est fauché), on est dans les caraïbes, c’est le pied oui mais c’est très chère, alors le bio n’en parlons pas… On fait du bateau d’hôtes, on a osé proposer du Nutella à nos clients, foudre et déchaînement…
    Mais on a aussi nos côté positifs : la slow cosmétique pour moi, les panneaux solaires, on réduits nos déchets au max, etc. Et c’est pas forcément facile dans ce monde consumériste alors les personnes qui ont des belles petites actions comme nous, comme toi, comme pleins d’autres c’est génial ! Juste génial ! Tes vidéos sont géniales, ton déo home made est génial, le spray pour la maison (ou le bateau) aussi ! Moi perso j’en veux plus, ça m’aide, ça m’inspire et je dois pas être la seule.
    Bref, je t’aime, vraiment et sincèrement.
    Ps : une recette de shampoing solide ce serait génial, ce serait mon graal un peu
    Voilà, restons imparfaite dedans il y a parfaite quand même.
    Bisous les filles.

  191. AMEN. Je t’admire pour cette belle mentalité que tu as Coline. Merci pour cet article qui fût très agréable à lire, bisous! :)

  192. Kwa? tu manges bio et tu mets du Nars sur ta peau?
    Vade retro satanas!

    J’espère que toutes ces personnes qui te font des réflexions par rapport à tout ça roulent en charrette comme la famille Ingalls et utilisent une pierre et un silex pour écrire leurs sms (d’ailleurs tous ce gens là sur internet savent-ils qu’ils polluent ?)

    « Dans le monde, cent heures de vidéo sont déposées chaque minute, deux millions de recherches sont faites sur Google. Un mail avec une pièce jointe équivaut à 25 watts par heure selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Et en une heure, plus de dix milliards de courriels sont envoyés, soit l’équivalent de 4 000 tonnes de pétrole.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/17/internet-la-pollution-cachee_4437854_3246.html#Fc89254MWWBTz4iv.99  »

    J’espère que ces mêmes personnes ne voyagent pas, ne partent pas en week end ni en vacances, tricotent leur fringues avec la laine de leur élevage de moutons, ont un potager bio.
    J’espère que leurs mômes ne réclament pas de Macdo, ni de 3DS pour faire comme les copains.

    Tu as le droit de manger bio et de taper un burger le week end
    Tu as le droit de faire les brocantes et d’acheter un meuble Ikéa le mois d’après
    Tu as le droit de prendre une douche et de prendre un bain quand ça te chante
    Tu as le droit de prendre ta bagnole pour aller chercher ta fille à l’école plutôt qu’en vélo
    Tu as le droit de poster une photo sur instagram de ce que tu manges sans te prendre un sniper parce que « ce légume n’est pas de saison »

    Merci Coline.

  193. Coline, tu ne penses pas que ce serait beaucoup mieux si les gens qui te critiquent arrêtaient de te lire ? Ca me ferait drôlement plaisir de ne plus lire les commentaires de quelques coincées. Tu ne forces personne et il me semble que nous sommes des adultes qui devrions savoir faire la part des choses. Moi quand je lis certains blogs de minimalistes ou zéro déchet je me dis que les nénettes elles devraient fumer la moquette, ça leur ferait du bien.

  194. Un grand MERCI pour cet article aussi juste ! Utilisons le temps que nous passons à tirer des balles dans les pieds des autres pour empêcher la vente d’arme ! On n’est plus au Far West bordel !

  195. Salut Coline,
    Ton article croise justement une réflexion que je me fais en ce moment sur cette façon de juger tout ce qui se passe autour de nous. Que ce soit par notre alimentation, notre usage des cosmétiques, notre alimentation, notre vision du féminisme ou notre façon de vivre notre féminité.
    J’ai l’impression qu’en voulant se libérer au final on s’enferme, on se juge, on se critique, on se rabaisse. Insécurité? Malaise? Volonté de paraître supérieur(e)?
    Toutes ces raisons pourraient être valables et pourtant toutes me laissent un peu perplexe.
    Je trouve que c’est bien d’éveiller les consciences. Moi j’ai appris récemment que Mac testait sur les animaux. J’aurais voulu le savoir avant *pour pouvoir choisir en connaissance de cause*.
    On parle de liberté mais les défenseurs de cette liberté nous dictent quoi faire pour être libres, affranchis.
    Une pression pour une autre.
    Ma foi.. je n’ai pas de conclusion!

  196. Hello!
    S’exposer sur le net c’est aussi ne pas faire l’unanimité et soulever des questionnements… On dirait parfois que les blogueuses cherchent à n’avoir que des « super article », « tu es trop belle », « c’est génial ». Je pense que lorsque les gens évoquent « bio à demi » « incohérence dans la démarche », c’est pour échanger et comprendre. Personnellement par exemple, je ne comprends pas qu’on puisse évoquer d’un côté une volonté de réduction des déchets et que de l’autre on passe son temps à valoriser des produits pour faire consommer… Mais je ne comprends pas et ce n’est pas du mépris ou que je considère la blogueuse comme étant une nulle, ça m’intéresse d’avoir un échange là-dessus… C’est d’ailleurs ce qui me semble être l’intérêt d’un blog par rapport à la presse… J’imagine que cela doit être dur de se sentir critiquer ou juger, mais je pense sincèrement que si les gens prennent la peine de commenter (de manière polie et constructive bien sûr) c’est aussi pour discuter et échanger avec une personne dont ils aiment les articles (ou certains articles) et que du coup ils se permettent d’interroger une démarche pour comprendre et se positionner. Je pense qu’on s’ennuie sur les blogs trop « cohérents » justement et qui sonnent faux du coup, donc faire naître des questionnements et ne pas faire l’unanimité c’est plutôt cool je pense et accepter d’échanger aussi… Bref un blog reste bon lorsque la personne qui le tient est capable d’être dans l’échange et n’est pas fatiguée par ses lecteurs… Ce qui est sympa aussi c’est quand un blog garde son identité et ne se contente pas de faire les mêmes articles que tout le monde au même moment. Bref la blogueuse est une humaine imparfaite tout comme les lecteurs et l’important d’après moi c’est d’échanger et d’oser penser ensemble (de manière positive et zen) et non pas être dans une unanimité d’une pensée tiède qui ne fait pas réfléchir grand monde… Je n’ai jamais écrit de commentaire sur ton blog et sous tes vidéos que je consulte régulièrement, mais là je me permets de le faire car ça fait quelques semaines que je vois des vidéos, articles de blogs sur le même sujet et je trouve quand même assez étrange ce phénomène…
    Bonne continuation de la part d’une lectrice qui trouve ton travail super et qui n’est pas toujours d’accord et qui aime s’interroger en lisant les commentaires et tes réponses, et qui aime l’échange cool entre gens qui ont envie de parler de tout cela ensemble (sinon j’irais juste lire des magazines papier où le journaliste impose une vision)…
    Bises

  197. Et bien voilà un article qui fait du bien !
    Je te comprends et partage tes idées à 100%. Et je trouve que c’est quand même terrible d’en arriver là, de devoir presque « s’expliquer » sur le pourquoi du comment. Ya des cons (ça c’est sur, il y en a partout) et comme tu l’expliques bien, il y a des gens qui ont juste peur et qui se remettent en question en rabaissant les efforts des autres. Pénible (ou triste).
    Ton blog est un des premiers que j’ai lu, j’aime beaucoup ce que tu fais, je tenais à te le dire.
    Et j’adore cette phrase : « si l’on veut n’avoir aucun impact […] le seul moyen est de ne plus exister ». Ça replace pas mal de choses à leur juste valeur ;-)

    Bises et courage pour la suite.
    Mélissa

  198. Coline, je ne suis pas du genre des commentaires sur les réseaux sociaux… Mais la je tiens à te dire juste merci. Merci pour ce que tu m’apportes au quotidien ( même pour mon chéri qui aime bien regarder avec moi tes vidéos !). Continue ce que tu fais car tu le fais très bien ! J’adore les gogreen, j’adore ta vision des choses et SURTOUT le faite que tu sois modérée sur le sujet « bio », je me retrouve dans ce que tu proposes.
    Bref, ce premier commentaire sur les réseaux sociaux est pour toi. Pour te dire merci pour ton article si vrai. Pour que tu gardes la pêche. Pour que tu continues à égayer mon quotidien.
    Coeur avec les doigts

  199. Comme tu le dis très bien : Peace and Love. Le plus simple est de ne pas se prendre la tête et de vivre en accord avec ses envies et ses convictions. Je ne suis pas « bio ». Je fais des petits efforts dans ma vie de tous les jours au niveau écologie, j’essaie de faire attention à ce que je mange, ce n’est peut etre pas grand chose mais c’est un debut. Je sais que je ne changerai pas mon mode de vie du jour au lendemain, et par exemple je n’en ai pas grand chose à faire des cosmétiques bio. D’ailleurs je ne suis pas à fond dans les cosmétiques, la mode ou le maquillage… Mais voilà, un jour je suis tombée sur ton blog et j’y reviens régulièrement car j’aime ta mentalité et ta bonne humeur !! Alors haut les cœurs et ne change rien!!

  200. Coucou Coline,

    Quelle a été ma surprise de découvrir, en allant jeter mon petit coup d’oeil quotidien sur internet, que JE SUIS CITE SUR LE BLOG DE COLIIIIIIIINNNE!!! #momentdegloire (j’peux arrêter de travailler et devenir millionnaire, AU MOINS!) <3<3

    Plus sérieusement, je suis contente que mon petit commentaire t'ait touché et qu'il y ait autant de retours positifs et d'échanges sur cet article auquel j'adhère totalement!

    On essaye tous de devenir une meilleure version de nous-même: cela demande déjà beaucoup de travail au quotidien, alors de là à être parfaite!!! Ton engagement et ta réflexion, même s'il peut être jugé "pas assez" par certain et "trop" pour d'autres, est suffisamment inspirant pour que tes lectrices te suivent, alors que demander d'autres?

    D'ailleurs, un autre truc que j'ai découvert récemment et qui m'aide beaucoup à remettre tout ça en perspective: Les accords toltèques (très bien expliqué en quelques minutes par Isabelle Wats sur Youtube) – https://www.youtube.com/watch?v=T_dYYL-YtjA

    Bises!

    1. Tu sais je crois que je pense à ton commentaire tous les jours ! ^^ Donc merci encore ! <3 Et aaaaaaah les accords toltèques… Si on pouvait parler de ça à la télé au lieu de passer des émission de télé-réalité de merde…. ;-)

      1. OOOh là je réagis vite fait car je suis teeeellement d’accord avec toi…on devrait proposer ça à NRJ12… ^^ et qu’on ne me sorte pas le coup de « ça fait moins d’audimat » les médias sont capable de foutre n’importe quelle merde dans la tête des gens… je ne vois pas pourquoi ces derniers seraient plus réfractaires aux choses intelligentes et constructives. Sinon j’en profite Coline pour te dire que même si une fois je t’avais pointé du doigt car tu portais une toque en fourrure et que ça m’avais agacé (je suis une grosse amoureuse des animaux, homo sapien y compris…méa culpa ^^) , je partage ton avis ; chacun avance à son rythme tant que c’est dans le bon sens… Bisous !

  201. Mais c’est tellement juste tout ce que tu dis ! J’ai l’impression que les personnes qui font ce genre de remarques considèrent qu’au moment où elles se sont jetées à corps perdu dans le 100% bio vegan zéro déchets sans huile de palme la planète entière aurait faire pareil. Et elles oublient souvent qu’elles n’ont pas toujours été comme ça. Ok c’est super qu’il y ait des personnes comme ça ultra engagées, et je les félicite parce que ça demande a priori pas mal de sacrifices et une grande capacité d’adaptation mais c’est pas pour autant qu’elles doivent se positionner comme modèles ou détentrices de la Super méthode pour sauver la planète.
    D’ailleurs j’ai une question, peut-être stupide, mais c’est quoi être bio ? J’ai l’impression que c’est un mot un peu fourre-tout.
    Pour ce qui est du manque de crédibilité, je pense pouvoir parler avec assez de crédit de l’environnement et de ce qui est plus ou moins bon pour la planète, sachant que jusqu’au week-end j’étais en master environnement. Et pourtant je mange de la viande, je me démaquille avec des cotons et je roule un diesel (par contre pour les toilettes, c’est de l’eau de pluie recyclée !).
    Ah du coup, je serais bio à combien de % moi avec tout ça ? Et mes profs, enseignants-chercheurs en environnement, qui mangent de la viande et qui prennent l’avion à tour de bras ?

    L’important je pense c’est que chacun ait conscience qu’il y a des choses à faire et que chacun évolue à son rythme pour atteindre un niveau de « bio » que chacun s’est fixé, et que chacun éteigne la lumière en sortant d’une pièce.

  202. Holà,
    Juste pour te dire que je trouve dommage que les commentaires « critiques » ont fini par avoir raison de la rubrique « gogreen »..
    J’avoue que j’ai aucune idée de ce que ça peut faire de prendre des critiques à longueur de journée (surout sur ces sujets) mais c’est dommage que les autres plus positifs, encourageants, les commentaires de partagent et d’échanges n’arrivent pas à contre balancer.. 😥

    Perso, je préfère largement lire des blogs parce que je les trouvent plus libres que la presse « normale » mais le côté « j’en ai marre des critiques alors je parle plus ça.. » c’est contre productif!
    JE VOTE POUR LE RETOUR DE GOGREEN 😊
    Bon courage

  203. Coline, (sans vouloir en faire des caisses …) YOU’RE THE BEST!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Excellente et merveilleuse journée à toi!

  204. La culpabilité et le sentiment d’infériorité rend les gens souvent idiots. Moi, par exemple, je voulais te mettre un commentaire avec plein de <3 <3 parce que j'aime bien ta tendance green avec les moyens du bords et sans renverser toute sa vie, et puis j'ai continué de lire, notamment le commentaire de la psy super construit et qu t'a aidé. Et je me suis dit "mon commentaire à moi ne sera ni intéressant, ni construit, ni n'élevera le débat". Et j'allais pas le mettre. Et finalement si, fuck la culpabilité et les sentiments qui te font de sentir comme un gros caca parce que tu n'es "pas assez bio", "pas assez végétarienne", "pas assez soucieuse de la planète", "pas assez psychiatre pour tout analyser intelligemment". T'es vidéo me donne des idées, m'ont donné envie d'essayer les produits naturels dans mes cheveux et sur ma peau. J'ai envie d'en faire un petit peu plus, tous les jours pour moi, pour la nature. Et je dois maintenant me rappeler à ne juger personne qui utilise Fructis. Merci Coline.

  205. Bon au vu des commentaires paix, amour et bienveillance, je pense que je risque de me faire un peu lyncher mais soit.
    Je suis d’accord sur le fait que dire aux gens « c’est pas bien »/ »c’est pas assez » gnagnagna c’est inutile et pas du tout productif. Le meilleur moyen d’aborder ces sujets c’est d’informer (quoi que « informer » est souvent vu par les gens comme une agression) et de conseiller. Je suis aussi d’accord sur le fait que personne n’est parfait et qu’on a tous nos petites ou grosses contradictions (je me suis reconnue dans le « 100% bio sauf pour les pizzas/kebab/raclette » ça m’a fait sourire).
    Mais j’ai un peu du mal avec ce genre d’article car je trouve que ça déculpabilise les gens, enfin plutôt déresponsabilise. J’avais d’ailleurs ressenti le même malaise en lisant l’article d’Antigone, et surtout les commentaires. J’ai lu dans les commentaires des trucs du genre « mais c’est pas grave si on mange des tomates en hiver et si on achète des vêtements fabriqués par des enfants, on est humain personne n’est parfait. » SI c’est grave. Je suis loin d’être parfaite et je suis autant que les autres concernée par les contradictions éthiques/écologiques etc. Mais quand je craque et que je vais manger au McDo ou que je passe trois heures sous la douche, je ne me dis pas « c’est pas grave je suis humaine ». Je n’essaye pas de me déculpabiliser et au contraire j’utilise ma culpabilité pour essayer de faire mieux la fois suivante. Alors oui bon c’est sur que si on culpabilise au point de s’en pourrir la vie c’est différent, mais je ne pense pas que ça soit le cas de tout le monde. Je sais que quand, par exemple, on va au McDo et que mes potes me déculpabilisent en me disant  » mais c’est pas grave si tu prend un hamburger, il faut se faire plaisir », je suis super contente que ma culpabilité soit allégée, je prend un hamburger, et deux heures après je me sens juste de nouveau trop coupable et je me dis que j’aurais dû écouter ma conscience. Alors que quand je l’écoute dès le début, je suis un peu frustrée un moment de ne pas avoir de hamburger, mais au moins je ne me sens pas coupable et je suis en accord avec moi-même.

    Enfin voilà, je m’arrête là parce que je me connais je suis capable de disserter pendant des heures. J’espère que tu ne ressentira pas mon message comme une agression car ce n’est pas du tout le but. Je comprend que c’est super gavant d’avoir des gens qui critiquent ton mode de vie et pointent tes contradictions à tout bout de champ (même si ça peut parfois être utile, c’est quand même ce qui m’a fait changer pas mal de trucs dans ma vie). Personnellement je ne me permet plus de faire ce genre de remarque, et j’edsaye de n’intervenir que lorsque ce que j’ai à dire est constructif. Je me doute qu’écrire cet article a dû te faire du bien ainsi que tous les soutiens « paix amour et gros câlins » (désolée de venir un peu briser cette belle hégémonie XD). Le problème est, c’est en tout cas mon impression, que les lecteurs/trices reçoivent ces articles déculpabilisants de bloggeurs/Eudes engagé(e)s comme des bâtons d’immunité pour soulager leur conscience, or je pense que la meilleure manière de soulager sa conscience reste de vivre au maximum en accord avec celle-ci, malgré nos erreurs et nos encarts qu’on essaye de corriger. ;)

    Bon je m’arrête pour du bon cette fois-ci ! Merci d’avoir pris le temps de lire ce – trop – long message. Bisous ! :)

    1. C’est pas faux… ^^ Après il y a une différence, je pense, entre la culpabilité-cool et la culpabilité qui, comme tu dis, te pourrir la vie et te fait sentir comme une merde parce que quoi que tu fasses tu as toujours le sentiment de ne pas en faire assez (c’est d’ailleurs pas mal revenu dans les commentaires…et de la part de filles qui me semblent pourtant faire de GROS efforts !). Alors perso j’ai arrêté les tomates parce qu’elles sont toutes dégueulasses mais c’est un bon exemple : je pense que manger une tomate, une fois ou deux durant l’hiver ce n’est pas la fin du monde. C’est pas bien, c’est clair, mais on ne va pas non plus se flageller pour ça, si ? Moi par exemple j’ai banni le Nutella classique de ma maison et j’ai expliqué mille fois à ma fille pourquoi c’était de la merde et pourquoi maintenant on avait du nutella très bon mais un peu chelou…Et elle a très bien compris (les gamins sont tellement plus intelligents que nous, c’est quand même ouf…)(je digresse, pardon) Et bien ça n’empêche que parfois on croise un vendeur de crêpes au marché de Noël et si elle veut une crêpe au Nutella et bien je lui achète. Et je ne lui ressort pas ma petite morale avec l’huile de palme et les orang-outangs parce que je pense que le plus important c’est le quotidien et non pas les petits à côtés. Bon, j’ai peut-être tort de voir les choses comme ça mais après c’est dans ma nature et ça…je ne peux pas y faire grand chose ! ^^

  206. Et oui Coline! Tout ce que tu dis est vrai. Les gens se sentent très certainement jugés et préfèrent décrédibiliser les autres pour se défendre. Tu m’avais donné un conseil quand je te disais que je n’osais pas parlé de véganisme en portant du cuir. Tu m’avais dit de foncer que les gens auraient toujours quelque chose à redire. Alors courage et continue à avancer vers le toujours plus bio (toujours plus vite jusqu’au bout de l’extrême limite… ok je sors)

  207. En plus d’être parfaite, tu ne serais pas psy aussi ??! Grâce à toi j’ai économisé une séance ! ‘es remarques sur la tolérance sont parfaites ! Croire en soi, en ses valeurs, et oublier le jugement, sont des choses qui ne sont pas évidentes à mettre en place pour tout le monde et là, tu as trouvé les mots justes (mer-ci). Je me suis toujours comparée aux autres et c’est toujours (malheureusement) trop facile de trouver quelqu’un qui te rabaisse, alors niveau confiance en soi, c’est pas toujours évident ! Pourtant tout est question d’ouverture d’esprit ! Et de société. Je suis quelqu’un qui aime voyage et à CHAQUE fois, lors de mes voyages, je rencontre des gens ouverts, attentionnés, aimables et qui t’acceptent tel que tu ES ! Dernier pays en date: la Colombie. C’est dingue à entendre/lire mais je n’ai pas entendu UNE SEULE personne râler pendant 1 mois !!! L’attention portée à l’autre est réelle, le jugement est absent. Les priorités sont ailleurs et à mon avis, elles sont plus importantes: (sur)vivre, aimer, partager, rire, éduquer. On est loin des remarques non constructives de certaines personnes des populations occidentales et de consommation +++. Ça m’a fait du bien d’être avec eux et ça m’a fait mal de rentrer et de réellement me rendre compte que les gens ont perdu ces vraies valeurs de la vie. Tout ça pour te dire un grand merci Coline, continue sur ta lancée, continue de croire en toi car tu apportes beaucoup à chacun (oui même à ses p’tits c***) !! Et si tu peux, continue ta rubrique GoGreen !

  208. En même temps manger bio et être végétarienne, ne veut pas dire etre Vegan…
    Il n’y a rien de plus donneur de leçons que des personnes se croyant en guerre et voulant imposer leurs idées.

  209. Un grand merci Coline pour cet article!! Chaque voyage commençant par un pas, il est important de se souvenir que faire « un peu » c’est déjà faire quelque chose et que chacun à son échelle peut influencer le cours des choses. A l’heure actuelle et dans nos sociétés modernes il est en effet difficile de ne pas être bourré de contradictions, l’important est d’être au clair avec soi-même. Personnellement tu fais partie des blogueuses/youtubeuses qui m’ont poussé à me tourner vers plus de « naturel » (je n’aime pas ce mot mais bon) parce que tu n’imposes rien, tu ne fais pas de leçons de morale et ça, ça fait du bien!!!! J’ai une grosse tendance à faire tout le contraire si je me sens forcée et surtout à me bloquer! Donc encore une fois bravo pour les petits gestes que tu fais au quotidien qui m’ont donné envie de moi aussi faire quelques petits gestes et de petits gestes en petits gestes… Merci de nous déculpabiliser d’être foutoirs et contradictoires parce que la vie elle-même l’est et que c’est ce qui en fait toute sa saveur!

  210. Je suis absolument d’accord avec toi.
    Moi aussi je suis végétarienne. Et genre 4 fois par an, j’ai envie de manger du poisson, donc je mange du poisson… Et bien les gens ne comprenne pas, je suis végétarienne « quand ça m’arrange ».

    Sauf que 1/ je ne leur demande pas leur avis 2/ je ne fais aucun commentaire sur ce qu’ils mangent eux 3/ je fais bien ce que je veux….

    Enfin bref bravo pour ton billet !

  211. AMEN !!! :)
    Toute bonne initiative est bonne à prendre et tout choix PERSONNEL ne regarde personne d’autre que soi-même.
    Moi j’essaie d’améliorer plein de trucs dans ma vie, mes habitudes, ma façon de consommer…et je n’en peux plus des gens « parfaits » qui la ramènent sans cesse pour faire la morale aux autres (se crédibilsant du même coup car j’ai toujours pensé que quand on se vante tant de ce qu’on fait c’est qu’on est pas si sûr de soi…)
    Je terminerai par un proverbe plein de bon sens entendu dans l’excellent documentaire « Tout s’accélère », vu dimanche dernier en avant-première (sortie le 20 avril sinon): « le mieux est l’ennemi du bien »…

  212. Vraiment un très bon post, les commentaires sont assez géniaux et marrants aussi. Et ils font chaud au coeur.

    « Sans en ajouter une once de caisse, je vous JURE qu’à chaque fois que je dis aux gens que je suis végétarienne ils se justifient tous quasiment dans la minute en me disant que « oui moi je mange de la viande mais pas beaucoup, une fois par semaine, c’est tout… Et puis j’aime trop ça pour arrêter d’en manger… » (réaction interne : « Mais… euh… MAIS ?! MAIS TU FAIS CE QUE TU VEUX !….!!! ») »

    Amen to that. C’est limite une réaction automatique mais en fait elle est hyper gênante, j’ai toujours l’impression d’être perçue comme un juge. Alors que je m’en fous en fait.

    En essayant d’adopter un mode de vie zéro déchet et vegan, je me suis heurtée à mes propres incohérences. Oui je porte du cuir (et de moins en moins en plus), etc., mais les choix que j’ai fait me conviennent, ils sont issus d’une longue réflexion. La conclusion : je préfère le cuir au plastique. Mais je n’en achèterai plus neuf.

    En tout cas, même si tu es N% bio, il a suffit à déclencher des réactions et des déclics chez des centaines de femmes. Et ça, c’est le plus important.

    Bises !

  213. C’est très français ce truc de la critique.
    Merci pour cet article bien écrit et franc. Et merci d’être « imparfaite » comme chacun de nous sinon ce serait chiant ! :-)

  214. Bonjour bonjour!!!
    J’ai rarement posté de commentaires sur ton blog bien que je lise tous tes articles depuis… ? Un bout de temps! Et j’aime beaucoup ta catégorie Go green et en particulier ta manière de parler de ce vaste sujet car tu n’est pas du tout moralisatrice ni parfaite et c’est justement pour sa que je me suis dit que changer deux trois habitudes même sans être parfaite bah c’est toujours sa de pris!!! Alors j’ai changé quelques unes de mes habitudes et j’en suis ravie #mercilacup #mercilescottonsréutilisables et toutes les autre astuces que j’ai pu trouver chez toi mais je ne me « frustrerai » pas pour autant! (J’espère que la fin de cette phrase est claire je pars bosser j’ai pas le temps de mieux m’expliquer^^) Je ne serais jamais 100% bio ou je ne sais quoi mais je vis très bien avec! Et je pense que si tout le monde était bio à 50% et ben on aura déjà bien avancé! :)
    Et merci pour ta bonne humeur quotidienne chaque fois que je te lis ou que je te regarde j’ai le smile et à 100% crois moi!!!
    Sur ce je suis maintenant en retard!
    Bisous câlins love continue comme sa!! :)

  215. Bravo pour ton post. Et merci ! Il est parfait. En tous points.
    Halte à la dictature sur le net et ailleurs à cette perfection et cette course à toujours en faire plus.
    On fait ce qu’on peut. Avec ce que l’on est. Nos gouts. Nos envies. Notre budget. Et c’est très bien.
    Sur le long terme on ne fera pas les choses par devoir ou culpabilité mais bien par envie et motivation individuelle.

  216. Je n’ai pas vu/suivi la polémique. C’est au sujet de ta vidéo avec nivea ?
    Honnêtement, j’ai pensé une demi-seconde que je t’aurais + vue dans un partenariat avec Weleda, sans plus. Remarque que j’aurais pu me faire la même reflexion au sujet de tes vidéos avec les 3suisses, t’abuses t’aurais pu la faire avec Ekyog… Et puis pourquoi t’as fait une vidéo avec Twingo plutôt qu’une marque de vélo ? Tu vois bien le genre de réflexions sympatoches.
    Sans déconner…
    T’es la blogueuse la plus sympathique que je connaisse, si ces personnes viennent et reviennent sur ton blog c’est bien qu’elles y ont passé un bon moment, non ? Ya pas moyen d’avoir un peu de reconnaissance, de gentillesse en retour ?
    La tolérance et l’indulgence sont bien les plus difficiles à transmettre, j’ai grandi avec une mère très tolérante et j’ai mis des années avant de réaliser la chance que j’ai ! Mon mari n’a pas grandi dans le même climat et plusieurs fois je me suis étranglée à table en entendant les propos de ma belle-mère alors non vraiment je ne suis pas surprise de la méchanceté des gens. Nous faisons à deux un gros travail pour pratiquer la communication non-violente avec nos enfants et qu’ils la mettent en pratique entre frères et sœur, ça prend plus de temps de les aider à mettre des mots sur les sentiments et les notres c’est bien plus rapide de les expédier dans leurs chambres, mais quelles valeurs voulons-nous leur transmettre ?
    J’ai mis des années à comprendre qu’avoir des valeurs c’était pas forcément être réac, que la tolérance et une vraie valeur, si ce n’est la plus importante, en tout cas à mes yeux : envers les autres et surtout envers soi-même.
    Je suis tout aussi imparfaite et donc humaine que toi, et j’en profite pour te remercier pour toute l’énergie que tu transmets à travers ton blog <3

    1. Bonjour !
      mais grave Clao, que la communication non-violente est aussi polarisante que le mi-bio ;)
      Parce que j’ai choisi cette voie, je dois expliquer en permanence que, non, je ne menacerai pas mon enfant d’une punition a priori, ici c’est je lui explique, il comprends, il le fait (90% efficacité). Et bien sûr, quand je pose une limite plus fermement, je dois me justifier auprès des mêmes personnes, que le non structure aussi. C’est bon de rire parfois, haha.

      Pour les habitudes de consommations, c’est tout pareil :
      1/Notre cosméto est même pas bio, c’est le mal (certes, Ictyane c’est pô bio, mais en même temps, c’est la seule que ma 2 ans atopique tolère…). Mais on évite les médocs pour la bobologie donc p*tain on est inconscients.
      2/Notre bouffe n’est pas bio non plus, je veux acheter local, donc c’est pas forcément bio mais le cycle de vie est meilleur parfois. Et aussi, je veux acheter chez mon détaillant parce que j’aime la vie de mon quartier. Résultat, un mélange Auchan/détaillant/Lidl/rayon Vert : on est donc beauf/bobo/broke/re-bobo, je suppose ? En tout cas, total non congruents ;)

      Je dirais que jusqu’à la gestion de notre boîte, c’est pareil : « Modèle coopératif ? Tu es décalée ! » (= inconsciente), même si ça marche. Inévitablement complété (si on me demande pour l’argent) par « Tu prends des dividendes ? T’es du côté des patrons alors ! ».

      Mon quotidien ? Le c*l entre deux chaises (ni tradi, ni bio, ni bobo, ni prolo), le doute en permanence et JUS-TI-FI-CA-TION à tous les rayons ;)

      Plus jeune j’en ai beaucoup pâti (en vrai je pense « j’en ai franc chié », mais ça passe mal à l’écrit), maintenant, ça nourrit ma réflexion davantage que ça ne me détruit. En gros, les chiens aboient, la caravane passe.
      Tout ce que j’espère c’est que cela ne découragera pas les âmes sensibles de mener leur vie comme bon leur semble. Et de pondre des articles et des commentaires, j’aime bien venir lire ici. Bises à toutes/tous.

    2. J’aime bien ce commentaire sur la communiation non-violente!!
      Non mais Coline c’est une blague tu as fait une vidéo avec NIVEA? Mouarf arf arf!! C’est drôle, tu m’expliques pourquoi…? Ce sont tes souvenirs d’enfance peut-être? Parfois je me serais bien acheté une boîte bleue comme quand j’étais gamine hi hi mais non non pas possible, je préfère mes bonnes huiles bio ;-)
      Enfin, ça fait longtemps que je n’ai pas passé autant de temps sur un post et ses commentaires…
      ça prouve que tout cela est bien intéressant !! Bon WE et bonne continuation Coline, je ne vais pas recommencer avant un bail mais je vais continuer à suivre un peu comme avant ton joli blog!

  217. Coline,
    J’ai qu’un mot à dire : BRAVO!
    Les quelques commentaires que je vois de temps en temps sous tes articles ou ceux d’autres personnes me font prendre exactement le même résonnement que toi! Moi j’ai juste envie de dire qu’il n’y a pas de « petit » effort, de « petit » geste, il n’y a que des démarches personnelles pour un monde « meilleur ». Et là on est dans des sujets de « bio », « naturel », « eco-responsable » etc mais c’est pareil en politique par exemple, combien ne vont pas exprimer leur voix parce qu’ils ne considèrent qu’elle ne « représente » rien! Mais chaque voix compte pour obtenir une majorité… et changer le monde de demain! J’aime et je respecte les petits gestes… Ce sont des gestes qu’on accepte, qu’on applique, qu’on s’engage à mettre en pratique sur du long temps… le processus ne vient pas de rien à tout, on n’apprend pas à compter du jour au lendemain, l’essentielle est de faire des « geste/choix/actes » que nous acceptons sur du long terme et c’est ainsi qu’on changera notre monde.
    Je suis pas sûr que tu liras tous ces commentaires (plus de 300!!!!) mais bon ça me fait du bien de te dire que j’adore ce que tu fais à l’échelle où tu le fais! et je suis pour le retour des articles #gogreen. Continue à faire ce que tu fais, tu le fais si bien!
    Amitié
    Doriane

  218. C’est un truc qu’on remarque beaucoup dans les commentaires de blog, effectivement. Même quand ce n’est pas méchant, c’est quand-même un peu chiant à lire, même sans être l’auteur du post en question. Je fais des vidéos d’une célébrité YouTubeuse fitness, parfois je lis les commentaires et y a des « y don’t u go vegan <3" un peu partout, surtout sur les vidéos de nutrition, alors que la nana est nutritionniste et plutôt de bon conseil.

    Ce que j'ai du mal à comprendre, au-delà de vouloir absolument une cohérence impossible de tous les blogueurs qu'on lit – parce que, bon, on vit dans le monde, faut faire avec, quoi – c'est l'impression que chaque personne qu'on lit nous doit quelque chose. J'écrivais à un moment un blog plutôt politique, j'étais toujours partante pour qu'on me critique sur mes arguments ou sur un manque de cohérence ou quoique ce soit, mais ça n'arrivait quasiment jamais. Par contre, les commentaires qu'il y avait, c'était les gens qui venaient faire valoir leur petit intérêt spécifique. C'était un peu "bah moi tu vois ton truc ne s'applique pas à moi personnellement", roulement de tambour. Et alors? C'est au final très consumériste comme attitude, beaucoup plus consumériste que de s'acheter un mascara non-bio ou que sais-je.

    Franchement, si j'aime bien lire ici, c'est que c'est pas du tout prise de tête, c'est du magazine féminin sans ce qu'ils peuvent avoir d'agaçant point de vue pub ou people. L'autre prise de tête qui est absente ici, c'est justement que tu n'as pas un engagement obsessionnel sur un seul truc. Je passe un bon moment relax ici, il y a de jolies photos, et des trucs beaux à voir que je n'ai pas le budget pour me payer, sans que ce soit angoissant. Et puis, c'est très pro et bien écrit, et les posts me font souvent rire. Si je veux du bio ou du locavore j'irai voir la Ruche Qui Dit Oui locale. D'ailleurs, pour les blogs "zéro déchets", c'est que, pour les blogueuses, c'est un engagement qu'elles ont et c'est cool, ça se comprend d'autant plus si elles vivent de leur blog ou sont des consultantes en écologie ou que sais-je d'autre. On y va pour trouver certains trucs, on adopte ce qui est utile et on laisse de côté ce qui ne l'est pas. Perso, j'y vais pour trouver des trucs de beauté qui me permettent de réduire mon budget et, surtout, d'être moins souvent en panne et de ne pas risquer de me retrouver, par exemple, sans protection menstruelle à une semaine de la paie alors que j'ai plus un rond. C'est pas pour les imiter, du tout. D'ailleurs, celles qui sont à 150% dans le trip "je réduis ma présence sur terre à un tout petit point minuscule recouvert d'un autocollant "cruelty free", et que ce sont juste des femmes lambda qui ont décidé ça, perso ça me fait fuir, je crois que tu as bien capturé ce côté un peu malsain de se faire disparaitre en voulant être parfaite.

    Mais, juste pour dire, je ne comprends pas du tout cette idée que chaque blogueur sur internet, juste parce qu'on a lu des posts, nous doit quelque chose. Après, y a des lobbies bio ou végane (ou d'autres, d'ailleurs) qui vont systématiquement poster ces trucs partout, aussi. Et puis je ne sais pas ce qu'ils attendent comme réponse. "Oui, absolument, je vais tout à fait chambouler l'équilibre alimentaire que j'ai trouvé difficilement, suite à ton merveilleux commentaire vaguement passif-aggressif sur YouTube"? "Oui, je vais totalement modifier ma ligne éditoriale au risque d'aliéner une partie de mon public"?

    1. Ah ben ça… C’est l’éternel débat « doit-on quelque chose à notre « communauté »? » En ce qui me concerne je pense que je dois : du respect et un minimum de transparence quant au côté professionnel de mon blog/chaïne/etc., ce qui rejoint pas mal le respect, en fait *smiley qui se gratouille la tête* Après au delà… Chaque blogger doit beaucoup à sa communauté car sans elle il ne serait rien MAIS en même temps, il ne lui doit rien. On n’est pas censé se justifier ou se plier aux quatre volontés de ses lecteurs « sous prétexte que ». Et un truc que j’ai souvent remarqué c’est que les « râleurs » se donnent souvent une (trop) grande importance et ont tendance à laisser des messages hyper théato-dramatiques et du genre « bon ben puisque c’est comme ça JE NE VIENDRAIS PLUS SUR TON BLOG/JE ME DÉSABONNE DE TA CHAÎNE »… Euh… Ben c’est encore ton droit ! Individuellement je ne te dois rien et tu ne me dois rien… Je pense que certains cherchent à attirer l’attention et, comme tu dis, s’attendent à ce que l’on remette en question l’intégralité de ce que l’on est…parce qu’ils l’ont demander… Ahem. On leur explique, ou…? ;)

      1. Mais c’est une tendance plus large, aussi, qui vient des réseaux sociaux. Un exemple qui me vient à l’esprit qui m’avait fait un peu froid dans le dos, c’était la séparation du groupe Sonic Youth, à cause du divorce de Kim Gordon et Thurston Moore (ça peut sembler bizarre d’évoquer ça, mais je m’explique): Sonic Youth est un des groupes de rock d’avant-garde américains les plus importants du 20ème siècle, ils ont une influence énorme, tout ça. Gordon et Moore avaient une relation qui durait depuis des décennies, et ils ont divorcé, y a eu un scandale autour de ça, des sites comme Jezebel ont dans un premier temps essayé d’organiser une campagne de harcèlement contre la nouvelle copine de Moore, et à présent, c’est très à la mode de le détester. C’était vraiment déprimant de voir tout ça tourner en scandale people. Mais, plus que ça, j’ai été frappée de voir des articles un peu partout, écrits par des gens qui ont mon âge ou moins et n’ont certainement pas fait l’expérience d’un mariage qui a duré 40 ans (ni révolutionné le rock), prétendant que Gordon et Moore avaient brisé leur petit rêve personnel à eux, commentateurs internet. Autrement dit, ils auraient dû gérer mieux leur mariage, parce qu’ils devraient quelque chose, point de vue mariage, aux rêves de quelques millions d’inconnus, ou plutôt à chaque inconnu, individuellement. Juste pour dire, c’est un problème qui a de l’ampleur, et c’est un peu désolant, parce que ça rabaisse des expériences et des liens hyper forts entre pas mal de gens, au rang de marchandises à vendre à chaque individu.

        Aussi, j’ai aidé à gérer une assoc féministe pendant un certain temps il y a quelques années, on était souvent frappées par le déroulement des critiques: si des gens parlaient ensemble c’étaient dans notre dos, et après chacune venait « mais en fait ce que moi j’attends d’une assoc c’est ci ou ça, et vous ne le faites pas », d’un air de s’attendre qu’on va se répandre en excuses. Je me souviens d’une femme qui m’a répondu sur un article du blog de l’assoc « mais ton truc ne s’applique pas à moi, mon mari est jardinier et etc. », je l’ai énervée parce que j’ai répondu « ton mari est jardinier: ça change quoi à la donne, exactement? ». Et en fait ça s’approche de la réaction « bah moi je me désabonne de toi et de ta cause politique! » et puis, heu… ouais… limite je vais dire: tant mieux. Et même pas parce qu’elle n’est pas d’accord ou on ne répond pas à son attente ou que sais-je, mais parce qu’une assoc n’est pas là pour fournir un service. Derrière ça, y a l’idée que la personne attend quelque chose en échange d’une valeur qu’elle aurait payée. Et là, j’ai du mal à voir à quoi ça correspond, dans la transaction.

        Mais, bref, s’il y a aussi un truc que j’apprécie dans les blogs que je continue à lire (dont celui-ci), c’est une certaine transparence et un manque de prétention. Aussi, je pense qu’il y a une manière de voir un blog ou autre comme du contenu qu’on fournit, du discours, des opinions. Alors que c’est avant tout un objet qu’on construit: il y a la photo, les montages vidéo, la rédaction des articles, c’est ça, les choses « tangibles » qui sont créées. Et puis, je pense qu’on a chacun nos petits choix de consommateurs, pour des raisons politiques ou autres, mais c’est pas ce qui a le plus gros impact sur le monde. Alors que, si j’étais une blogueuse en vue et je vivais de ça, pour plein de raisons, je n’aurais justement pas envie de partager mes engagements politiques ou associatifs ou mes études au niveau du blog. Y aurait pas de raison, on n’est pas tenu d’étaler tout ça: pour prouver quoi, exactement? J’ai souvent vu passer des commentaires du style « t’es pas cohérent parce que tu dix W mais en fait tu fais X car tu es un Y et éventuellement un fils de Z » à propos de gens dont je sais que c’est pas vrai du tout, qui triment dur pour une cause qui leur est chère sans attendre grand-chose en retour.

        Enfin, je suis partie un peu dans tous les sens avec ce commentaire, mais tout ça est lié, je pense. Mais, je me demande vraiment ce qu’ils attendent. Ils ne peuvent pas penser qu’on remettra tout en question. Parfois c’est des campagnes coordonnées, y a des sites végane par exemple dont les membres se concertent pour aller laisser des commentaires un peu partout. Mais c’est plus une façon de se définir soi-même en poussant son petit coup de gueule que d’essayer de convaincre le blogueur où ou commente. Sinon ça ne rime à rien.

        (Au fait, j’ai été végétarienne et végane il y a maintenant des années de ça, j’ai aussi souvent noté la réaction « ah mais moi non plus je ne mange pas beaucoup de viande! », d’ailleurs y a quelques années j’ai rencontré une végane, qui me connaissait depuis environ 5 minutes à part un échange de mails, qui s’est excusée auprès de moi d’être une mauvaise végane qui mange parfois du yaourt, alors que je ne lui avais absolument rien demandé et que j’étais déjà redevenue une grande mangeuse de steaks. J’avoue que j’ai pas trop compris)

  219. Merci!!!!
    Une copine a qui j’ai prêté mon appart m’a dit « c’est bizarre chez toi »- Moi qui pensait qu’elle parlait du verre que j’avais pas ramassé en deux semaines « Ah bon? »- « Bah ouai enfin tu mange bio, pas de viande, pas de lait de vache…. et t’as un pot de nutella!!!!! »
    Ma première réaction fut la justification « Nan mais ça fait longtemps qu’il est la….  »
    Mais non! Crotte de bique, je fais ce que je veux et ce que je peux!!! Oui j’ai craqué et j’ai acheté du nutella, et alors???? Ch’ui pas parfaite et heureusement! Je suis humaine, on dit bien qu’on aime les gens pour leurs défauts, alors appréciez moi parce que je mange des graines et adorez moi parce que je suis assez imparfaite pour manger du nutella ;)
    Des bisous!

  220. Han mais tout à fait!
    Je suis végétarienne aussi depuis 10 ans et je glisse tout doucement vers le végétalisme… Je me suis donc inscrite dans un groupe facebook de véganes pour avoir des astuces, des réflexions intéressantes pour me permettre d’avancer. J’y suis restée moins d’une semaine tellement l’intolérance envers les végétariens (je ne parle pas des autres) était incroyablement violente, et la moindre faiblesse pointée.

    De même j’avance sur le chemin du « zéro déchet » à la vitesse d’un escargot, et je suis sur un groupe local d’échange, où c’est un peu la compèt’ et où il y a parfois des commentaires intransigeants.

    Au secours!

  221. Super article Coline ! J’aime beaucoup ton argumentation et je m’y retrouve. Sache que grâce à toi je me suis mise au naturel, au bio de tps en tps et je suis également devenu une mangeuse de viande occasionnelle (végétarienne à moitié quoi looool). Évidemment tu n’es pas parfaite moi non plus d’ailleurs mais grâce à toi et d’autres j’ai l’impression de m’améliorer, d’aller dans le bon sens et rien que pour ça tu peux être fière et moi je suis reconnaissante tout simplement. Bises

  222. C’est dingue que tu doives en arriver à un tel article… Mais malheureusement j’ai constaté ça depuis un moment et dans beaucoup de domaines…
    En ce qui me concerne, je suis un ré-équilibrage alimentaire, pour perdre du poids et avoir une meilleur hygiène de vie, mais si j’ai le malheur de poster une photo instagram ou je suis allée au resto avec mon homme, ça y est c’est le gros débat de est-ce que j’ai laissé tomber, est-ce que je vais le regretter… dans le même esprit que toi, je dois être irréprochable et c’est lassant à la longue. Je pense que tes lectrices qui te suivent depuis un moment sur ton blog et ta chaîne sont de le même état d’esprit que toi, donc continues comme tu le fais, nous on aime ce que tu fais. Je demande à voir si ces nanas qui critiquent, sont elles si parfaites ?…
    Bises
    Débo

  223. bonjour,
    pour la première fois je post sur ce blog que je regarde chaque jour depuis plusieurs années, juste merci pour tous les conseils bio et non bio…. toujours de bonne humeur sans se prendre au sérieux. Après tout chacun fait comme il veut et surtout comme il peut, tout ce qu’on peut faire de bio ou écolo pour son corps ou la planète c’est déjà mieux que de ne rien faire et la tolérance doit primer, on fait ce qu’on peut.
    En effet la bière c’est bon même non bio alors si c’est pour être à demi bio autant prendre un demi non bio!!!
    merci pour tout ce que tu apportes et ne change rien….

  224. Chère Coline,
    je vous lis depuis longtemps et je voulais juste vous dire que votre démarche et votre réflexion m’ont amenée à me questionner sur mes pratiques et mes habitudes et à les faire évoluer (honnêtement, vous avez eu plus d’impact sur moi que ma vieille tante dictatrice du bio) … Alors, juste MERCI ! Soyons bio à demi ou un quart, tant que nos cerveaux fonctionnent et que nous gardons notre libre arbitre ! Continuez comme ça, s’il vous plaît !

  225. je suis totalement d’accord avec toi ma belle Coline, et comme nombreuse lectrice assidue de ton blog, je trouve navrant certains des commentaires.
    Je trouve, en toute objectivité, que ton blog (et ceux de tes consœurs) est là pour nous offrir un point de vue de vie différent du notre, c’est indéniable.. et qu’il faut en rester là dans l’analyse…. c’est un « bout de vie » d’un individu sur la terre…. Nous faisons le choix de te lire, apprécions ou pas, faisons le tri, adhérons sur certaines pratiques, moins sur d’autres, mais voilà. Pourquoi critiquer systématiquement sur des sujets et des choses qui sont, objectivement, tellement PEU GRAVE.
    Pour moi, ces minettes qui critiquent à tout va, tout, sur tous les sujets possibles.. du bio au pas bio, du pourquoi tu te sers de si, l’autre est mieux, sont bien tristes, et ont un profond manque de confiance en elle.
    J’ai remarqué que ce phénomène de comparaison et de critique permanente se retrouve, au delà des réseaux sociaux, dans la vie également…(les gens qui se permettent de te dire comment éduquer tes enfants..ce que tu devrais porter, plutôt manger.).Nous sommes de plus en plus à nous juger et nous jauger sur un tas de sujet des plus « futiles » qui ne méritent pas tant de polémique. et je soupçonne en effet l’accumulation des outils de communications de favoriser les frustrations, les jalousies, et les critiques perpétuelles (parfois même au sein d’une même famille). Nous devrions être plus modérés.
    Car soyons honnêtes, comme tu as pu le dire dans ton article, cette remise en question d’un mode de vie qui t’est propre, remet en cause la propre vision de la vie parfaite que ton lecteur « critique » a l’impression de s’être créer. (il prend en pleine face cette sensation que nous avons tous parfois du « ma vie est pourrie et chiante comparée à la sienne! ») généralement çà passe….
    Pour certain non, du coup c’est l’acharnement qui fait du bien…. il est juste plus facile de critiquer l’autre que de se remettre en question, et de se regarder « objectivement » le nombril!
    Franchement, que de « soucis »!!!!
    Je ne sais pas en tout cas, s’il y a une solution à ce phénomène. Ne pas en tenir compte du tout et laisser dire….En tout cas, cette banalisation de la pensée envers l’autre semble perdurer et me fait presque peur.
    bref, je crois ne pas avoir suivi un truc très logique dans l’écriture, ma pensée a divagué ..mais je tenais à laisser un petit( long) mot quand même….
    Pleins de bonnes ondes pour la suite, continues à nous livrer tes petits bouts de vies, de jolis tutos de maquillage pas bio, des vidéos pleines d’humour et d’amour….
    une fidèle lectrice.:)

  226. Il faut pas être con et demi! Con une fois, ça suffit! Le demi est la goutte qui fait déborder le vase!

    Ceux qui critiquent (donc moi puisque je critique ceux qui critiquent) ont des problèmes de gosses de riches (et nous sommes presque tous enfants de riches dans le sens où nous pouvons manger bien plus qu’à notre faim chaque jour). Certains n’ont même pas à se demander si c’est assez sain, assez éthique, assez bio…logique : ILS N’ONT PAS « ASSEZ »! Au lieu de se demander si telle ou telle nourriture est « healthy », ils se demandent s’ils auront quelque chose pour rester, non pas en super santé, mais en vie.
    Alors les critiques me font bien rire! On a la chance de pouvoir manger et de pouvoir choisir ce qu’on va manger, alors ce n’est même pas de la tolérance qu’il faut, c’est du bon sens.
    Faisons tous de notre mieux puisque nous en avons le luxe et cessons <> (= prendre les gens pour des bêtes…de foire… qu’on peut scruter et juger) nos con-génères (= parce qu’un con en génère un autre!).

    Bises.

  227. Coline, une fois de plus tu sais avoir les mots, les mots dont on a besoin quand comme toi, on est « entre deux ».

    Merci merci merci pour ce message de tolérance, qui d’ailleurs peut s’appliquer à n’importe quel domaine de nos vies.

    T’es topissime !! ;)

  228. Il faut pas être con et demi! Con une fois, ça suffit! Le demi est la goutte qui fait déborder le verre!

    Ceux qui critiquent (donc moi puisque je critique ceux qui critiquent) ont des problèmes de gosses de riches (et nous sommes presque tous enfants de riches dans le sens où nous pouvons manger bien plus qu’à notre faim chaque jour). Certains n’ont même pas à se demander si c’est assez sain, assez éthique, assez bio…logique : ILS N’ONT PAS « ASSEZ »! Au lieu de se demander si telle ou telle nourriture est « healthy », ils se demandent s’ils auront quelque chose pour rester, non pas en super santé, mais en vie.
    Alors les critiques me font bien rire! On a la chance de pouvoir manger et de pouvoir choisir ce qu’on va manger, alors ce n’est même pas de la tolérance qu’il faut, c’est du bon sens.
    Faisons tous de notre mieux puisque nous en avons le luxe et cessons <> (= prendre les gens pour des bêtes…de foire… qu’on peut scruter et juger) nos con-génères (= parce qu’un con en génère un autre!).

    Bises.

  229. J’avoue j’ai lu en diagonale parce que je suis au boulot et que… j’ai du boulot mais je lirai en détail ce soir.
    Mais je prend 5 minutes parce que je voulais te dire que j’ai suivi un peu les dernières « polémiques » et que j’ai vraiment halluciné de tout ce que tu as pu te prendre dans la figure! Certains devraient prendre beaucoup plus de recul dans la vie et quitte à être aussi intransigeants, autant le faire dans la vraie vie, il y a suffisamment d’horreur, et bien plus urgentes/importantes à mon goût qu’un pub pour un démaquillant.
    Bref, tout ça pour dire que ton blog/ta chaîne sont au top du top, d’une qualité incomparable, d’une intégrité rare et que s’il ne devait en rester qu’un pour moi,ce serait le tien. Et qu’au vue de ce que j’ai pu lire dernièrement (c’est concon parce qu’on ne se connait absolument pas) j’avais envie de te faire un « câlin » virtuel et t’apporter un peu de soutien
    Continue comme ça! perso en plus de me faire acheter quelques paires de pompes et bien d’autres choses, tu m’as fais changer quelques habitudes dans mon quotidien et fais découvrir plein de trucs. Et je n’ai jamais rien acheté sous ta contrainte, juste avec ma (non-)volonté de grande fille!
    Cœur cœur avec les doigts

  230. Alors là coline…..juste MERCI !
    Parce qu’effectivement on « est qu’humain », loin d’être parfaits (encore heureux, c’est chiant la perfection) mais on fait juste de notre mieux dans notre vie, pour nous, pour les autres et/ou pour la planète. Parce que c’est toujours mieux que de ne rien faire du tout d’ailleurs ! #cestsouventceuxquicritiquentleplusquienfontlemoins
    Je te suis depuis de nombreuses années, mais je ne commente pas souvent, voire jamais. J’aime beaucoup ta personnalité, ton blog, tes vidéos et ta réflexion.
    Je suis également végétarienne, à tendance végétalienne, j’utilise une majorite de produits de beauté naturels +/- bio (huile de jojoba power !), et je fais gaffe à ce que j’ai dans mon assiette. Mais pour autant je ne suis pas 100% bio, 100% ecolo, 100% naturel. Je fais juste de mon mieux, et c’est déjà pas mal ! Comme toi, j’estime qu’on a ni à s’expliquer, ni à se justifier, ce sont NOS choix, NOTRE vie, et celui qui n’est pas d’accord bah tant pis. Et puis un peu de tolérance bon sang de bon soir !!
    Bravo pour ton article, pour avoir su mettre des mots sur un sujet qui touche probablement beaucoup de monde (en tout cas moi !)
    Je te souhaite une belle journée ensoleillée :-) (on devrais peut être en profiter pour aller faire caca dans le jardin ?)

  231. Coucou Coline,
    Je lis tous tes posts depuis un moment maintenant et pourtant je ne commente jamais, mais là je saisis l’occasion pour te dire que depuis le début ce que j’apprecie chez toi et dans ta démarche, c’est qu’on a toujours ressenti une grande sincerité et fidelité à ce que tu es.
    Etre bio, pas bio, ça ne veut rien dire et puis on s’en fiche :) Perso ce que j’aime c’est sentir de l’autre coté de l’ecran quelqu’un qui s’amuse et qui est authentique, et pas une bloggeuse qui se donne des « faux air de » ou qui se revendique vegan ou autre parce que c’est « tendance ».
    Moi j’essaye de manger sans gluten, sans lait de vache et bio dès que je le peux, parce que j’y crois et que je me sens mieux si je mange ainsi (plus de maux de ventre etc.), et pourtant comme tu le dis si bien je mange aussi des trucs bien chimiques, plein de sel et de sucres raffinés, de pesticides, et bien tant pis, la société et le fait d’avoir une vie sociale font que c’est ainsi, à mois de vivre dans une grotte au fin fond d’uns steppe, je ne vois pas comment entre « 100% bio » ! Et les filles qui critiquent et bien…passez votre chemin !

    Merci pour cet article et ce que tu fais. Continue !!

  232. Coucou Coline !

    Que fut pas ma surprise en voyant cet article, d’après le titre je ne m’attendais absolument pas à ça. Bon ben, hein c’est souvent comme ça quand on intrigue, captive, intéresse les personnes non ?

    Le problème, est bien souvent le même chez l’être humain, c’est toujours l’art et la manière de savoir critiquer son prochain. De vouloir ce mêler de sa manière d’être, de vouloir juger, car il s’agit parfois d’un jugement, mais toujours en disant « ben pourquoi tu fais comme ça ? », « elle se complique la vie », « elle veut être parfaite ». Mais dans ton interface de ta vie que tu montres, sur ton site ou tes réseaux sociaux, ben c’est qu’a aucuns moments on voit une photo d’une boîte de pizza de ton coin, bien grasse et « non bio ».

    Les gens pense que tu es a 100 % bio, au vu peut être de ce qu’ils ont pu apercevoir, même si au fond cela ne regarde que toi. ça bouscule aussi des peurs internes en se disant « est ce que je fais bien moi ? », finalement ça en fait réfléchir certains et ça en fait contre attaqué d’autres…..Parce que tu es arrivé comme même a interrogé finalement. Et pour moi c’est le point positif….

    Moi je suis disons un peu comme toi, quand je suis passionnée par un sujet, je m’y mets à fond, quand je pense que quelque chose est bon pour moi, je m’y mets à fond……et comme dans tout les passionnés, ben ça fait réfléchir les autres en face qui soient ne ce sont absolument pas posés la question sur le « bio », soient ne veulent pas ce la poser, bref, c’est un éternel débat, entre ceux qui pensent « que » et ceux qui croient que tout cela c’est de la « foutaise » pour des « bobos intellos ».

    Tu en trouveras toujours qui sur une photo te diront « pourquoi t’a mis ton pied comme ça ? » « pourquoi tu as mis ce sac la » « pourquoi tu portes des fringues de cette marque » etc….c’est comme une recette, tu vas la mettre en ligne et puis tu en auras toujours qui te diront « c’était super bon, mais moi j’ai mis ça, et pis j’ai mis moins de ça ». Tout le monde la modifie à sa sauce, et pis la base change parce que chacun est persuadée de l’aimer ainsi. Ben c’est pareil pour les questions du « bio », « du vegan », du « pas bio » etc… Au fond c’est ce que toi tu es, et souhaites faire…..ce genre de débat ne s’arrêtera pas.

    Je te dis ça, car je me retrouve très souvent dans ce cas là quand des personnes de mon entourage ne partage pas la même façon de consommer les produits alimentaires (je privilégie le local, j’achète mes fruits presque exclusivement au marché, et non chez des grandes surfaces qui rachète tout à bas prix, j’ai tendance a pensé d’abord au producteur et à vouloir savoir à qui donner mes sous….) Et finalement je sais qu’on pense que je suis un peu « à part ». Ben tant pis, je suis mes idées….et au final quand je les voient qui quelques années après comme à ce poser les mêmes questions que je me posais au départ et qui finalement changer leur manière d’aborder les aliments….ben ça me fait sourire……car je ne suis pas seule au final…faut un peu plus de temps pour d’autres.

    J’ai bien aimé cet article et c’est sûrement pour cela que bcp de personne te suivent et ou « se retrouve » un peu en toi, c’est que tu es quelqu’un de sincère, ça ce ressent énormément.

    Ben alors, comment je pourrais conclure, au final c’est ta vie, c’est ton corps, ta manière de vouloir vivre et d’être à l’aise avec toi même, mais continue à nous faire partager des nouveautés, green, pas green. Car au final on parle juste de vie, de plaisir, de bons moments gustatifs….de joie et surtout de partage. Alors je compte sur toi !!

    Mafalda

  233. J’eus fait partie des cons assez extrême pour ne vouloir rien faire en donnant des excuses et justifiant mon appréciation peu quotidienne de la viande, mon port de cuir et mes envies de cosmétiques utilisant les lois chinoises comme éthique !
    Mais J’eus une amie assez tolérante pour m’expliquer que faire à son propre niveau c’est déjà très bien !
    Et finalement j’ai bien compris qu’en fait moi aussi je faisais partie des « tolérants » mais que je ne me laissais pas la chance de le savoir !
    On est toujours plus tolérants sur certaines choses que d’autres; mais je suis vraiment ravie de lire cet article qui me convainc de continuer mes efforts à devenir la personne qui me semble la plus EN PHASE avec SES propres idées aussi bonnes que mauvaises soit elles !
    Au fond on est toujours le con de quelqu’un !
    En tout cas MERCI !

  234. whaou ! mais merci d’avoir abordé ce sujet et de remettre les choses en contexte ! Ce post est tellement juste.
    Bises !

  235. J’adore cet article merci ! Je trouve ça tellement pesant d’aller sur les réseaux sociaux, trouver un article super, voir dans les commentaires si quelqu’un avait quelques choses de cool à dire sur le sujet et… Paf ! La remarque vacharde qui arrive ! Je me souviens d’une fois sur l’instgram de Mathilde Lacombe, qui poste genre une photo du ciel ou je ne sais plus quoi, quelqu’un avait réussi à relever la première faute d’orthographe de Mathilde depuis ces 600 posts. J’étais hallucinée, en plus il me semble que la nana a fait kaghne donc on peut mettre ça sur le compte de l’inattention.

    Et Béa Johnson qui doit demandé au gens de ne pas lui envoyer de mail expliquant les toilettes sèches, qu’elle connait mais n’a pas fait de choix ^^.

    En tout cas j’aime vraiment beaucoup la rubrique Go-green et j’aime savoir que tu manges des pizza, de la raclette, parce que des fois on est crevés et que ce qui est bon pour le moral et aussi bon pour la santé haha :)

    1. Sans répondre à ce commentaire en particulier, j’aimerais réagir sur le mot « pesant ».
      Pour moi, ce n’est pas « pesant de voir, paf, la remarque qui arrive ». Parce que, justement, le but du commentaire est de commenter en toute liberté. On a la liberté d’écrire et de dire ce qu’on veut, après, chez soi, chacun agit comme il l’entend. Qu’en pensez-vous? Un débat d’idées est toujours plus intéressant qu’un combat armé! ;-)
      Je me permets une petite citation issue du livre « changer d’altitude » de B. Piccard: « On ne permet maintenant plus aux gens d’émettre des avis qui ne soient pas politiquement corrects, mais on accepte sans réagir que d’autres adoptent des comportements antisociaux ou menaçant pour le reste des citoyens. » (p.104)
      Pour moi, c’est ok d’émettre tout plein d’avis différents…par contre, je m’interroge quand même: est-ce bien un comportement « non menaçant pour le reste des citoyens » que de manger des fraises en hiver et des papayes du Brésil où des forêts sont susceptibles d’être abattues, des personnes sous-payées, où des trajets rajoutent un peu de pollution à notre air, etc.
      Autant, je peux comprendre le « coup de gueule » de Coline, autant, je peux comprendre que des gens manifestent qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour chacun d’entre nous et qu’ils soulignent les incohérences qu’ils voient sur le net.

      C’est en ce sens que je trouve intéressant les commentaires qui remettent en question une manière de fonctionner. Certes, ces gens se battent pour imposer leurs idées et ils n’ont pas compris que ce n’était pas le meilleur moyen pour avancer dans la réflexion. Mais ils mettent le doigt sur des écarts commis et ça ne devrait pas être lourd ou pesant, mais juste intéressant. J’espère néanmoins qu’ils arrivent à se mettre à la place des autres. Il n’y a pas qu’une vérité, qu’une seule réalité. Il ne faut pas être lassée de les entendre critiquer, mais plutôt prendre ça comme une expérience intellectuelle de plus…(Sinon, à quoi servent les blogs, si on clame toujours « je suis humaine, je fais ce que je veux dans ma vie », « je trouve important la tolérance, mais je ne tolère pas qu’on ne tolère pas ce que je dis » etc…cercle vicieux! (ça, on le sait déjà, que « tout le monde fait ce qu’il veut »). L’intérêt réside dans la confrontation d’idées. Alors ne le prenons pas mal quand quelqu’un nous provoque. La provocation a son utilité (soit on change d’attitude, soit cela renforce notre conviction première) Cependant, il faut que cela soit fait dans la bienveillance, sinon, c’est usant, effectivement. Alors, plus que tolérants (parce qu’on ne peut pas tout tolérer, sinon, c’est la fin du monde!), soyons BIENVEILLANTS.
      Bisous et merci d’avance pour vos réactions! ;-)

  236. MERCI!!! <3
    J'ai juste envie de te serrer dans mes bras! et pourtant je suis pas du genre tactile!
    Ce comportement que les gens se permettent envers les blogueuses et les autres en général, je l'ai envers moi même. Et j'en ai marre! oui je vais des efforts sur pleiiiins de trucs mais crotte j'aime les RAL, le make up et les gels douche donc si j'arretais de culpabiliser?!

  237. Je viens de lire ton article jusqu’au bout (en faisant des pauses ..) et j’en suis arrivée à une conclusion peut-être un peu idiote, tu jugeras par toi-même.
    Ce problème qu’on a, plus ou moins tous, de critiquer, regarder les défauts des autres, c’est pour mieux cacher ses propres défauts et ses propres limites.
    En étant concentré sur ceux des autres, ça nous permet de nous sentir super et de gommer nos propres imperfections ou même notre propre culpabilité. On passe nos nerfs sur les autres ça soulage !
    Et en fait, d’ailleurs, il paraîtrait que ce qui nous sautent aux yeux chez les autres, c’est justement le ou les défauts qu’on a nous-même !! (dingue, mais vrai).
    Il n’y a que la méditation ou la réflexion, qui permet de changer ce processus complètement égocentrique et de s’ouvrir à la tolérance parce qu’on s’aperçoit que nous–même on est bourré de défauts, on est imparfait (comme tu le dis très bien) et que donc on peut facilement comprendre et pardonner les défauts et faiblesses des autres. Et on essaie de s’améliorer soi-même au lieu d’aller critiquer les autres.
    Il y a un proverbe tibétain qui dit : « le sol est plein de cailloux et d’aspérité (tout comme la vie) il vaut mieux se trouver de bonnes chaussures (un état d’esprit ouvert et positif) parce qu’on n’arrivera pas à enlever tous les cailloux et à aplanir le sol partout sur la terre, cela est complètement impossible !

    Tout ça pour dire que je suis 100% d’accord avec toi, il faut essayer de s’entraîner à plus de tolérance.
    Bises

  238. Alléluia ! J’attendais cet article depuis le Nivea-gate à vrai dire, me voilà comblée :)

    Go (green or not, c’est comme tu veux tu choises) Coline !

    Jess

  239. Coucou Coline,

    Je m’étais demandée si tu allais réagir plus avant sur toutes ces critiques que j’avais vu déferler sur toi tel un tsunami il y a quelques temps… Et bien oui. Belle réponse en tout cas, j’espère sincèrement que les personnes concernées liront cet article et qu’il leur permettra de réfléchir à leurs réactions face à cette problématique du « bio/naturel/blablabla ».
    Bref, je fais partie des personnes à qui tu apportes beaucoup de réflexion sur leur propre mode de consommation. Il y a des choses qui ont déjà changé, d’autres qui changeront un jour, et d’autres qui peut-être ne changeront jamais.
    J’ai été longtemps quelqu’un qui n’a fait aucun effort sur sa consommation parce que je me disais « bah ouais mais si je commence à y réfléchir il va falloir que je change tout, ce sera trop contraignant! » et c’est en suivant des Youtubeuses comme toi que je me suis rendue compte que cette façon de penser était complètement idiote (certaines y arrivent surement hein, mais ce n’est pas dans mon caractère) et que y aller pas à pas et bien c’était déjà ça!
    J’ADORE tes vidéos/publications #GOGREEN, et j’espère que tu les continueras malgré tout!

  240. Ahhh le bio, cet autre monde dont tout le monde parle et que personne ne connaît réellement. On essaie tant bien que mal de faire mieux pour nous-mêmes, pour les autres pour notre pauvre petite planète qui ne tient déjà plus le coup. Oui mais voilà, comment faire ? Je bosse pour une grosse boite de fast-fashion (que je ne nommerai point), qu’on adore toutes, mais … qui fabrique au Bangladesh, en Inde, en Chine. Alors ça me désole (pire que ça mais je n’ai pas l’adjectif adequat), je pense aux filles de ces usines qui sont payées une misère, qui vivent dans des bidonvilles … Ce système est entretenu par les gouvernements de ces pays, et ça arrange fortement les notres. J’ignore comment inverser les choses, fabriquer et consommer local sans se ruiner, arrêter de déverser des produits toxiques et d’utiliser autant d’eau pour fabriquer des tonnes et des tonnes de jeans … Nous qui aimons la mode sommes concernées, et encore je ne parle que des « fringues » car c’est mon quotidien. En avoir conscience, en parler, ouvrir le débat, et tu l’avais déjà fait lors de l’effondrement du Rana Plazza, est essentiel et est déjà un grand pas pour essayer d’évoluer tant bien que mal. Continue d’inspirer, d’être inspirée, de partager, de réfléchir, d’ouvrir les possibilités. Tu fais dans tous les cas 10 fois plus que ceux/celles qui se permettent d’ouvrir leur grande bouche :) ! We’re just human !

  241. Alors je le lance… c’est premier commentaire que je laisse sur ton blog Coline !
    Je t’ai découvert depuis peu sur Youtube puis j’ai commencé a te suivre sur Insta et a lire ton blog et là ça a été la révélation (oui carrément, je pourrais presque dire que je suis fan mais la dernière fois que j’ai été fan de quelqu’un c’était les L5 quand j’avais dix ans donc on va éviter…). Ça a été un vrai réconfort de lire une personne qui écrivait exactement ce que je pensais/ressentais et qui vivait plus ou moins comme moi. Je me suis même dit « cette fille c’est moi en bloggeuse avec 5ans de plus ». Alors je te dis merci de m’apporter du réconfort et merci pour cet article, je vais pouvoir me sentir un peu moins coupable vis-à-vis des autres, mais aussi de moi-même, d’être végétarienne mais de porter une parka Maje avec de la vraie fourrure sur la capuche (parce que la plupart des fausses fourrures ressemblent quand même a « des poils de cul de chameau » comme dirait une amie).
    Une autre personne qui n’est qu’un humain.

  242. Bravo Coline et surtout MERCI 👏🏼
    C’est un constat très juste et une réponse très intelligente ! Merci. Je pense m’en servir comme réponse à tous ceux qui trouvent qqch à re dire à mon mode de vie ;)

  243. Salut Coline !
    Je suis persuadée que tu ne m’as pas écrit ce texte à moi, Aurélie, qu’il est plus une sorte de catharsis pour toi qu’un récit pour remonter le moral des filles qui te lisent, mais il m’a fait écho de manière formidable et donc un bien fou. Alors merci, mille fois merci, il m’aide à mettre des mots sur mes ressentis.
    Et dans mon mal-être de certains jours, déçue de ne pas atteindre la perfection, de ne pas être irréprochable et dans ma digestion de la notion « non ma grande, tu ne pourra pas sauver le monde » il aura contribuer à me faire un peu guérir…
    Sache que te lire est avant tout toujours un plaisir, et même si je ne fais pas souvent partie de celle qui laisse un commentaire, je suis sûre que les élans positifs à l’encontre de tes articles sont largement les plus nombreux.
    Bien tendrement,
    Aurélei

  244. Et bien ça me rassure, je me sens moins seule parce qu’alors je suis bio à demi aussi. Et c’est pas si mal je trouve. Parce qu’au moins on essaie. Ou du moins on fait ce qu’on a envie ! Les gens me regardent souvent de travers parce que j’essaie de consommer différemment mais que je ne peux pas être à 100 % partout. Mais « petit pas petit pas » on contribue à notre échelle à une meilleure consommation C’est triste de devoir se justifier mais malheureusement c’est aussi ça internet… Et comme le disait Elbert Green (justement !) Hubbard « il n’y a pas d’echecs sauf à ne plus essayer »….

  245. Merci Coline. Tu mets des mots sur une réflexion qui était jusqu’ici très désordonnée.
    Merci de partager cela, chacun s’y retrouvera. Ne perds pas ton enthousiasme et ta belle énergie, car la démarche de ton travail est noble. Ne change rien !

  246. Laisse les cons dire et n’écoute que toi !
    Bravo pour cet article !
    ça fait parfaitement écho à ce que je pense en ce moment, je ne suis pas du tout une bio-addict, pour autant j’essaye de faire plein de petits efforts, et ce n’est pas toujours facile !
    On ne peut pas changer son rythme de vie du tout au tout, certains y arrivent et je leur tire mon chapeau mais il faut respecter les initiatives de chacun !
    C’est en partie grâce à toi que j’arrive à me sensibiliser à une consommation différente, et pour ça je te remercie moulte moulte (puissance 4000) fois ! :)
    J’aime beaucoup ta façon de voir les choses, d’y aller progressivement et d’apporter ta petite pierre à l’édifice en changeant un peu ton quotidien
    Merci pour ce post et merci pour tous tes petits conseils ! :)
    Bises !

    Justine

  247. Super article Coline! Merci de rappeler une valeur qui manque cruellement à cette société et qu’il faut réhabiliter: la bienveillance!!! Etre bienveillant, c’est difficile, mais c’est crucial. ça peut changer le monde, littéralement. Et que des nanas comme toi (allez, utilisons le mot « influente » même s’il ne s’agit pas du jargon publicitaire ici) la remettent au centre des préoccupations, je trouve ça génial, et vraiment important. Alors pour ça, merci Coline :) <3

  248. Je suis tout à fait avec toi. Quel article génial! Merci. Je fais comme toi, beaucoup de bio mais pas tout le temps. Je suis en accord avec moi-même à faire ce que je peux/veux et selon mes envies. Si j’ai envie d’un truc pas bio, je n’ai aucun problème avec moi-même ( et pour tout dire, cela arrange mon porte-monnaie. Vu ce qu’il se passe sur la toile, Youtube etc et ce qu’il se passe par exemple pour Marie Lopez/Enjoyphoenix, qui découvre les horreurs de la célébrité, et l’agressivité de certaines mamans, il y a énormément de jalousie et de rancoeur en France je trouve (j’habite à Londres depuis 97) envers les gens qui réussissent ou sont dans l’oeil public. Tellement de gens (et les femmes sont les pires) sont malheureux qu’ils s’expriment en attaquant les autres. Je sais que c’est dur, mais ce n’est pas personnel, elles expriment leur mal être en…s’attaquant aux autres, et aussi parce que, comme tu dis, les gens sont cons et c’est tellement facile d’attaquer les autres, surtout par des commentaires devant l’écran de son ordinateur. Très chère, l’une de mes Youtubeuses préférées, chapeau à toi. Love et namaste.

  249. Je me retrouve dans ton article. Je ne mange pas te viande et pas de lactose (intolérance) et à chaque fois que quelqu’un l’apprend soit c’est vécu comme un affront ( genre « tu fais attention à ta santé mais pourquoi tu fumes »), soit les gens se justifient (« je mange peu de viande »), soit ils le plaignent.
    J’estime que chacun fais ce qu’il veut, comme il veut et comme il peut.

    Merci pour ton article colline

  250. Merci Coline pour cet article si vrai, ça fait du bien de lire ces mots qui sont les tiens, car je partage le même avis! Dans la même lignée, cela me fait penser à toutes ces « fitgirls » sur Instagram qui nous filent des complexes à longueur de temps avec leur vie parfaite, leur alimentation parfaite, leurs abdos parfaits, leur motivation sans faille… Alors que manger une bonne raclette (oui, encore et toujours!) et rire à gorge déployée avec des potes autour d’une bonne grosse tablée sans se préocupper de si oui ou non on dépassera notre cotât calorique de la journée, c’est quand même bien agréable de temps en temps…! Bref, merci pour ce post plein de bonnes ondes, d’amour et de tolérance, on en a besoin!

  251. Moi cet article j’ai envie de dire…. bof… j’ai même pas tout lu.
    Bon et si on passait à plus de légèreté, ce n’est qu’un blog… hein…
    car on vient sur ton blog pour tes textes drôles, tes articles sur les produits bio ou pas, tes fringues super sympas.
    Enfin Bref, chacun fait son tri son choix dans tes articles.

  252. Merci pour ce post tout à fait censé :) L’harmonie implique la différence, sinon ca ne s’appelle plus l’harmonie, mais le conformisme. Big love énorme de la vie pour ces paroles <3

  253. internet, les réseaux sociaux et le système des commentaires ont ce coté malsain que je n’aime pas, qui permet à beaucoup de se lâcher et de déverser gratuitement et sans réelles réflexions, recul ni objectivité tout et n’importe quoi sur la toile. on y trouve (à mon avis en tout cas) beaucoup de méchanceté gratuite, d’insultes, de jugements rapides et bêtes suite à des buzz et/ou info sur des affaires dont on ignore tout la plupart du temps…. beaucoup aussi persuadé d’avoir raison refuse toute discussion, tout échange ce qui est dommage…bref j’aime beaucoup ton blog justement parce qu’avec toi l’échange « intelligent » est possible…. certains te mette dans une case et pensent qu’ils ont le droit de t’imposer et/ou de te forcer à faire ce qu’eux même font ou pensent devoir faire, c’est une sorte de violence un peu comme un mari qui refuse que sa femme porte une jupe juste parce que lui l’a décidé…bref bref bref je m’égare …….bon tout ça pour dire qu’à mon sens les comportements extrêmes ou excessifs n’apportent rien de bon et que bien souvent un excès en amène un autre…. Moi je suis aussi une fille à demi bio, à demi végétarienne qui veut continuer de vivre normalement et joyeusement sans mal-être ni prise de tête (hey la vie est courte….) avec mes amis, ma famille… qui eux (pour la plupart) ne sont ni végétarien, ni végan ni bio…..

  254. Quel article fantastique! Merci mille fois d’avoir écrit tout ça… Comme tu le dis ce n’est pas une secte, ni une religion. Et pour rester dans le topic communautaire, je suis tellement contente de faire partie de la communauté de lectrices tellement variée que tu as su rassembler…
    Je n’étais pas du tout sensible à toutes ces préoccupations à la base et grâce à tes posts sur le sujet j’ai évolué en « même temps » que toi mais à mon rythme (en gros je n’ai pas appliqué à la lettre chaque conseil donné mais j’ai pioché ce qui me parlait et j’ai beaucoup évolué sur le sujet) Et finalement je suis en accord avec moi-même parce que tel que je conçois la démarche « éco-responsable » il s’agit plus d’un cheminement que d’un accomplissement.
    Pour finir je suis extrêmement reconnaissante de ta tolérance et de ton éclectisme car oui j’aime le saucisson et je ne me suis jamais sentie comme une sous-merde à cause de ça en lisant tes suggestions de recettes vegan ou tes posts go green.
    Et aller hop, un dernier MERCI pour la route ;)

  255. Bravo pour cet article auquel j’adhère totalement! Et au mot tolérance je rajouterai BIENVEILLANCE, terme qui semble inconnu de beaucoup de personnes… (j’avais déjà commenté dans ce sens une recette sur SHASQ qui s’était fait descendre parce que contenant de la viande, pffff)

  256. Je devrais imprimer cet article et le sortir quand les gens me soulent et cherche la petite bête quand je parle de mon végétarisme et de mon effort pour limiter mes impacts « polluants » ..  » mais pourquoi ? mais tu manque de rien ? mais quand tu mange des gâteaux au boulot y’a des œufs et du lait dedans ! et tu crois que le champs d’à côté est bio ? et tu utilise ta voiture ? et tu chauffe ton appart ? et tu prends des bains ? …. Euhhhhh WTF les gens je fais ce que je peux !!! c’est exactement ça !! et laissez moi vivre ma vie comme je l’entends, j’estime ne pas avoir de conseils à recevoir tant que je ne mets pas en danger ma vie, celle de ma famille ou une autre !
    Alors merci pour cette mise au point qui nous/me réconforte.

    PS : et sinon ta couleur préférée c’est le noir … alors pourquoi tu porte du RAL rouge et une écharpe bleue sur la photo du blog … #nananère#FautBienEnRajouterUneCouche#BlaguePourrieMaisNéanmoinsTropFacile

    Céline

  257. Non mais Coline j’ai juste envie de te dire merci et bravo!!!! Même si je suis peinée que tu sois obligée de te « justifier » sur ton mode de vie et certains de tes choix… De toute façon si tu es végétarien tu n’en fais pas assez, si tu es vegan tu en fais trop, bio à moitié n’est pas assez, 100% bio tu es « bobo » bref tant que l’on est en accord avec soi-même c’est l’essentiel n’est ce pas?! 🙌🏻 Pour ce que ça vaut je trouve que tu es top parce que tu es toi même! 💪🏻💪🏻💪🏻 Laeti.

  258. Tu as raison pour la culpabilisation permanente. Être complètement cohérent, c’est effectivement très difficile, voire impossible. Mais aussi par égoïsme, par facilité, par lâcheté, par oubli.
    Tu prends parfois position avec une certaine fièvre, notamment sur le bio et autres problèmes éthiques, comme quand tu avais parlé de l’immeuble effondré où travaillaient / étaient exploités des ouvriers pour Mango. Et après tu continues à poster des tenues mango, tout en disant que tu sais que c’est incohérent. Et là, c’est normal aussi de te faire allumer par des personnes peut-être plus foncièrement engagées. On peut être conscient d’un dysfonctionnement grave, en être même écoeuré, mais si tu prends position et qu’après tu incites des personnes à acheter auprès de cette société qui t’a scandalisée, c’est difficile à avaler au nom de l’imperfection humaine. Tu peux acheter pour toi au nom de l’imperfection, mais leur faire de la pub, je ne sais pas jusqu’où l’on peut se deresponsabiliser quand on a une image publique au nom du #pournepasavoirdimpactilnefautpasexister.
    Voilà pour ce qui peut, moi aussi, me déranger, peut-être parce que je crois que nous aurions bien plus d’impact en étant justement plus radicaux dans nos choix. En sortant de la facilité dans laquelle on nous baigne précisément pour que l’on préfère acheter ET des pizzas ET des produits bio qui coûtent une blinde en acceptant cet écart de prix qui est tel aussi parce que d’autres vendent beaucoup moins cher. Même chose en continuant à acheter ET chez Mango, ET chez antik batik ou ekyog.
    MAIS, petit à petit, on change peut-être nos habitudes, on achète peut-être moins de fringues parce qu’on en a déjà plein, on privilégie peut-être la cuisine chez soi à la pizza toutes les semaines, on va peut-être chiner à la brocante au lieu d’acheter encore et toujours du nouveau. Et tout ça se fait aussi grâce à des personnes comme toi, qui parlent à tous les autres imparfaits qui manquent un peu de courage, mais qui ont quand-même envie d’essayer de faire mieux. Alors, merci à toi, pour ton honnêteté qui elle, est absolument entière.

  259. Bonjour à tous !
    Merci Coline pour cet article qui vise très juste. Je crois aussi que ce mécanisme du « moi j’aime trop la viande pour ça » « tu portes du cuir » « et si je mettais une entrecôte devant toi tu la mangerais pas ?! NOON?? » vient surtout d’une sorte de culpabilité/mauvaise foi. Le fait même d’être végétarien, même si l’on n’est en aucun cas moralisateur, que l’on garde cela pour soi tant que possible et qu’on ne juge pas les autres, est en soi un défi par rapport à notre société en majorité omnivore. La nourriture, c’est ce qui marque nos événements importants, nos fêtes, nos traditions et notre terroir. Renoncer à la viande est sans doute perçu comme un pied-de-nez à tout cela.
    Je pense que chacun, en son âme et conscience, comprend ce qui pousse certaines personnes à adopter ces régimes. Et ce sont des raisons qui ne viennent pas de croyances, d’opinions, mais qui sont plutôt du bon sens, ce que personne ne peut nier.
    Personne ne peut nier les mauvaises conditions de vie dans les élevages industriels, les déchets toxiques propagés, les antibiotiques donnés aux animaux. C’est une réalité, tout simplement. Et je crois que les réactions des omnivores (comme tous mes amis, ma famille, les personnes que j’aime et donc que je respecte et que je ne juge pas), résultent d’une incapacité à répondre à cela, une volonté de se justifier ou de se dédouaner, dans la mesure où ils peuvent aisément comprendre nos raisons sans les critiquer, comme lors d’une conversation politique ou philosophique.
    Bisous à tous !

  260. Salut Coline, je trouve ça dommage que tu aies eu à faire ce genre de poste même si je comprends que ce soit lassant à la fin de toujours avoir des remarques et critiques quoi que tu fasses.
    Je lis ton blog depuis un petit moment, et c’est justement ta consommation « bio et demi » qui me fais déculpabiliser. J’essaye d’utiliser des produits naturels au maximum mais, par exemple, ma crème de jour est la même depuis des années et j’ai arrêté d’en essayé de nouvelles parce qu’aucune ne me correpond mieux (au passage je cherche une crème avec un fort indice de protection pour le visage pour cet été ; ))
    Je regarde tes vidéo « go green » qui m’inspirent et permettent aussi de faire des économies alors MERCI.

    Je voudrais aussi rappeler aux personnes qui critiquent que chacun vis sa vie comme ils l’entendent. Avoir un blog c’est partager avec les autres pas donner des leçons. Et personne n’est forcer a lire.
    Bref, super article même si c’est triste que tu aies eu à le faire.
    Bisous

  261. Ah non mais là, *praise to you*!
    Je suis mais, tellement d’accord, sur tout! Certaines personnes se voient chargées de faire la morale à des personnes qui font déjà des efforts, dans la mesure du possible. C’est jamais assez pour eux.
    Je ne sais pas si tu as entendu parler de « Freelee The Banana Girl », une youtubeuse vegan qui s’en prend à quiconque pour ses pratiques alimentaires, et de façon vraiment impolie. C’est vraiment désolant à mon avis, et ça n’encourage pas forcément le véganisme.

  262. Bonjour Coline,

    je vis aux États Unis et je remarque que les critiques négatives eh bien c’est purement français, on adore critiquer l’autre c est dingue et ce dés petit… Comment ça me gave quand je rentre !
    Moi je te lis depuis des années et je ne lis JAMAIS les commentaires si je vois qu’ils commencent a faire la morale, je lis si d’autres lectrices ont des trucs a proposer mais basta ;-)
    bonne soirée,
    Siheme des Stateees mais nancéienne de cœur

  263. J’ai pris énormément de plaisir à lire cet article qui est tellement juste. Au-delà du sujet « bio », c’est aussi une réflexion plus large sur la société : arrêtons de ne voir que le négatif et PO-SI-TI-VONS ! En tout cas, je tenais à te remercier du fond du coeur. Continue comme ça belle Coline !

  264. Salut « mi bio mi coco » (sorry)
    Ben tu veux que je te dise ? Moi ça me rassure ce côté « mi bio ». Sûrement parce que je suis pareille, pleine de contradictions aussi, mais tout en faisant les choses qui me plaisent. Et j’ai tendance à ne pas me retrouver chez les 100% bio Vegan machin truc. J’ai envie de leur faire manger de la mousse de canard discount de force pour leur montrer qu’on en meurt pas (desolee de l’exemple c’est ce que j’ai trouvé de plus extrême).
    Et puis sache que ce que tu véhicules est très positif car c’est grâce à toi que j’ai décidé de faire du tri dans mon dressing, de laisser tomber la grande distrib et de ne garder que des beaux basiques bien coupés (tu nous expliquais ca dans un vieil article que j’ai d’ailleurs relu il y a peu).
    Bon courage et continue ! 😻

  265. Merci pour cet article, qui nous fait tous un petit peu deculpabiliser. Et merci à toi pour tes vidéos, qui m ont poussé à passer ma première commande sur aroma zone et à faire plus attention aux cosmétiques que j utilises, #l’huiledecocoestmagique.

  266. C’est la première fois que je commente sur un de tes articles (bien qu’ils soient tous absolument géniaux) et je dois dire que, vu le nombre de commentaires, je ne suis pas sûre que tu le lises mais bon entre nous c’est pas bien grave car je vais être très brève :
    MERCI !!!!
    Je trouve ton article d’une justesse incroyable !
    Malheureusement, je pense que ce problème de société est carrément rentré dans la mentalité française et que, sans le vouloir, nous sommes tous, à des degrés différents, un petit peu dans cette optique de « je veux faire mieux que l’autre » ou « ce n’est pas assez bien ce que tu fais ». En fait, quand on y pense bien, c’est comme une sorte de compétition, aussi étrange que cela puisse paraitre…
    Enfin bref, personnellement, je ne suis ni végétarienne, ni zéro déchets mais je t’avoue que ta série GoGreen m’avait vraiment donné envie de consommer de meilleurs produits, pour ma santé et pour l’environnement.
    J’aime beaucoup ce que tu fais, et encore merci pour cette article qui fait du bien ! (en fait je n’ai pas franchement été si brève ;) )

    1. Je ne sais pas si c’est français mais en tous cas c’est un problème de société. On nous met dans une position de compétition dès le plus jeune âge : il faut être le 1er de la classe, avoir de meilleures notes que son voisin, être mieux habillé…et ça nous suit tout au long de notre vie : il faut une plus belle voiture, un meilleur boulot, plus d’argent, de meilleurs vacances que les autres… Je pense qu’au fond c’est tant ancré en nous qu’on ne s’en rend même plus compte… :(

  267. MERCI Coline ! Pour cet article qui met des mots clairs et précis sur mes pensées !!
    Oui oui oui !!
    Bisous plein d’amouuuur, de paix, de bio, de non bio et de tolérance !

  268. Tout à fait d’accord avec toi!
    Je pense que l’on essaye toutes de faire la même chose : faire attention à ce que l’on mange, ce que l’on porte, ce que l’on utilise comme soins… Mais comme tu le dis, on ne va pas dire non à une bière entre potes sous prétexte qu’elle n’est pas bio.
    Des fois c’est beaucoup plus simple de s’arrêter acheter son pot de crème au carrefour market du coin plutôt que d’attendre le dimanche matin pour le prendre sur le marché en ayant apporter son propre tupperware.
    Le quotidien de la nana qui termine son année avec seulement un bocal de déchets est surement beaucoup moins funky que le notre ;).

  269. Merci Coline !
    Merci pour cet article, merci pour les articles #GoGreen qui me permettent d’apprendre et découvrir de nouvelles choses, et merci pour ton blog en général !

    La phrase qui me sort par les oreilles, me concernant : « T’es bio ?! Mais tu roules en diesel ! Volkswagen en plus ! haha »

    … euh oui effectivement ce n’est pas l’idéal, et j’intégrerai sûrement ce nouveau critère lorsque je changerai de voiture, mais pour l’instant, est ce que cela doit m’empêcher de faire des efforts dans d’autres domaines ??
    Bref, je pense aussi que toutes les démarches « écologiques » sont bonnes à prendre /faire, même si nous ne sommes pas « parfaits » !

    J’imagine bien que la récurrence (et la débilité) de certains commentaires doit être décourageante, et je me doute que cela doit contribuer au fait d’y penser à deux fois avant de partager tel ou tel sujet, mais j’espère du fond du coeur que tu dépasseras cela et que cela ne nous privera pas de telle ou telle découverte !
    Je ne connais pas tes stats, mais j’imagine sans mal (ou du moins j’espère) que le nombre de ces commentaires négatifs ne représente rien du tout face au nombre de visites/ vues de ton blog ou ta chaîne Youtube ;)
    Alors (pour conclure) garde à l’esprit que toutes les autres personnes sont ravies de te lire (ou de te voir), et que tu contribues à ta façon à leur « amélioration écologique », ou à leur ouverture d’esprit !

    Bonne soirée !

  270. Mais tellement. Chacun fait bien ce qu’il veut/peut !
    Allez, pour la peine, on ne se connait pas, mais bisous !

  271. Bonsoir coline, un article super. Continue ainsi . Je me retrouve dans tes articles , j essaie de faire au mieux mais je suis bio à demi 😉.

    Ps une tuerie ton cake à la banane !!!

  272. Merci Coline pour ce post!! Franchement je n’aurai pas mieux dit moi-même. J’ai longtemps fréquenté des personnes ultra branché zéro déchet, bio, animaux, planète etc, et c’est vraiment une souffrance quand tu vois à quel point tu es déniée dans tes efforts pour changer ta façon de consommer que tu te prends des réflexions du style, « tu veux être végétarienne mais tes chaussures là elles sont en cuir », que tu sens le jugement souvent par des personnes qui se prétendent plus ouvertes d’esprit que quiconque. Merci car cet article est déculpabilisant et je pense que si chacun faisait des petits efforts alors déjà il y aurait un gros mieux mais j’ai l’impression que oui c’est malheureusement la politique du tout ou rien qui domine en la matière. En tout cas bravo pour cet article encore une fois.

  273. Et sinon, arrêter de s’imposer des étiquettes, ne serait-ce pas la solution? Faut juste supprimer les mots « vegan » « ealthy » « végétarien » etc… On s’en fout en fait! Rien ne me fait plus grincer des dentsque lorsque je m’entends estampillée de « flexitarienne » non mais, sérieux ??? Je pense que l’erreur vient de la terminologie « zéro déchet » « go green » forcément, ça pose un cadre et si on a le malheur d’en sortir, on se fera hier. Faut arrêter avec les cases, c’est vraiment la base du problème à mon avis…

    1. Juste pour te répondre car je me suis faite la réflexion aujourd’hui sur le végétarisme et son terme : je suis végé, donc je ne consomme pas de viande, pas de poisson. Et quelqu’un qui me dit « je suis végétarien », pour moi, c’est qu’il ne mange PAS de viande ET PAS de poisson. Quelque soit le nom que ça puisse avoir, quand on ne mange peu de viande, on peut juste indiquer « je ne mange que peu de viande  » ou je ne mange pas de viande mais du poisson, oui » sans employer « flexivore » ou « pescetariste ». En revanche, pour moi, végétarien désigne bien entre autre, un mode d’alimentation précis, qui n’est pas un néologisme contrairement aux 2 termes précédents, et qui doit être employé à bon escient et pas à tout bout de champ (sans jugement de valeur ni de « moins bonne volonté »sur ceux qui mangent moins/peu de viande ou du poisson). Moi, en tant que végétarienne, je l’exprime très peu dans la vie de tous les jours, sauf si l’on vient à me proposer de manger viande ou poisson, car après tout, ça ne concerne que moi. En revanche, moi, ce qui me fait grincer des dents, ce sont les personnes qui pensent que le végétarisme est à la carte, et qui font une mauvaise utilisation de ce mot, car, outre un mode d’alimentation, c’est une philosophie à part entière, et mal l’utiliser signifie souvent faire fi de cette philosophie pour surfer sur cette fameuse vague « green », ce qui en dénature les motivations profondes, et qui est dommage ;-) Après, mettre des étiquettes sur tout et n’importe quoi, c’est usant, je suis d’accord là-dessus ;-)

  274. Ca fait des années que je te suis et jamais je n’avais commenté !

    Et donc je voulais juste te dire : c’est grâce à toi et ta rubrique Go GREEN que je me suis mise aux cotons à démaquiller lavables !!!
    Bisous

  275. Ton article est très juste et plein de bons mots! Je ne comprend pas ces personnes qui critiquent et qui jugent quelqu’un qui veut bien faire et qui a au moins le mérite de vouloir faire quelque chose. A ce que je sache, s’ils sont capables de laisser un commentaire c’est qu’ils utilisent un ordinateur avec un accès internet donc l’impact zéro… A moins d’être un ermite qui n’utilise aucun bien de consommation et qui cultive ce qu’il mangera (impliquant les toilettes sèches, etc…), personne ne peut se targuer d’être totalement bio ou écolo. Un geste est toujours un geste aussi moindre soit-il. J’ai une anecdote à ce sujet: après avoir lu un article sur internet sur le sujet du coton, j’en ai parlé au dîner familial en annonçant que j’allais commander des cotons lavables car je souhaitais réduire mon impact sur sa production très polluante. Ma sœur m’a répondu qu’avant de faire cela, je pouvais déjà commencer par baisser le chauffage dans ma chambre, car oui, j’ai froid et je n’aime pas avoir froid donc parfois je chauffe un peu trop ma chambre. Il n’empêche que ce n’est pas parce que je décide de faire un petit geste pour la planète que je dois obligatoirement baser tout mon quotidien sur cela. Surtout que ce sujet a entraîné toute une réflexion chez moi. Je ne peux pas utiliser mes cotons lavables pour retirer mon vernis avec le dissolvant, il y a aussi du coton sur le bout des cotons-tiges, et les mouchoirs, leur production a-t-elle un impact néfaste également? etc… De cette réflexion, certes très bénéfique car elle m’a permis de me faire avancer dans mes idées, j’en ai conclus qu’il était impossible d’être à 100% « naturel » et que je n’avais pas à en avoir honte car je me posais les bonnes questions et que j’avançais dans la bonne direction. Aujourd’hui, j’utilise des cotons lavables sauf pour le dissolvant et je continue à mettre le chauffage dans ma chambre. Ce n’est pas grave de ne pas tout faire pour être bio mais je suis heureuse de faire quelques gestes (de plus en plus) et d’être en harmonie avec moi-même. Car cela reste le plus important. Et grâce à ton blog et ta chaîne YouTube, j’en apprend davantage et je suis avec plaisir certains de tes conseils, d’autres non car ils ne me conviennent pas forcément. Je n’en viens pas pour autant à me juger moi ou un autre.
    Je te remercie pour tout le positif que tu partages avec nous, Coline, et j’espère revoir très vite des conseils #GoGreen que je ne suivrais pas forcément mais qui me feront certainement réfléchir et avancer sur me propres principes.
    Love & peace!

  276. Merci pour cet article Coline, tes mots sont très juste. Tolérance ! Et effectivement nous sommes tous imparfaits et l’important c’est de faire de son mieux comme on peux ! C’est la première fois qu je réagis à un de tes articles mais là je me le devais ;)
    100% avec toi et ne change pas ! :)

  277. AMEN !

    Je ne commente absolument jamais, même si je te suis depuis longtemps (ouais, tu dois lire ça souvent finalement !). Mais là quand même, tu m’as éclairé la soirée

    Merci pour cette lecture qui fait du bien au moral, qui s’applique à tous les sujets de critique récurrents et qui me fait voir ce que je fais de mal parfois. Merci, vraiment merci beaucoup, cet article fait du bien. J’ai un peu l’impression de sortir d’un sermon à la messe, mais au bon sens du terme. Qui fait naître l’interrogation et penser à ce des choses auxquelles on réfléchit pas.

    Tout ce que tu as dit est juste et m’a touchée. Tu écris très bien en plus de ça !

    Garde la pêche ! Et fais autant que possible abstraction des commentaires mitraillettes rédigés en un quart de seconde par des écervelés et des gens perdus, qui n’ont pas d’autres occupations que de railler (par jalousie ?). C’est la triste machine internet et aujourd’hui les ados grandissent là dedans

    CONTINUE, tu es très marrante, et personne n’est forcé de te lire. Et en plus tu fais du bien à des gens, avec tes blagues ou tes réflexions, c’est tout ce qui importe

    Marie

  278. Bravo pour cette article écrit avec de la justesse, du bon sens, c’est un vrai plaisir de te lire ! Dans mon quotidien, j’essaye aussi d’augmenter la part dévolue à l’alimentation bio même si pour certaines choses, je n’ai pas encore le budget pour le faire à 100% mais rien que pour ça, je suis fier de moi et je prends du plaisir à manger des choses saines et à me maquiller différemment. Tout ça pour dire que j’adore tes articles et tes vidéos Gogreen, qu’elles sont une réelle source d’inspiration et de nouvelles idées pour moi et j’espère vraiment que tu continueras cette rubrique malgré les critiques de certains qui ne représentent pas, et bien loin de là, la majorité de tes lectrices et lecteurs !

  279. Merci pour cet article!

    Je crois que l’important est tout ce que tu fais de bien et par conviction… (j’allais dire, et non par mode, mais en fait manger bio ou quoi est bien même si c’est par mode)

    L’autre jour, parlant bio, meilleur pour la planète etc. une collègue m’a dit « et puis j’utilise du bambou au lieu des cotons tiges car c’est super mauvais les cotons tiges, c’est plein de pesticides », je me suis surprise à culpabiliser alors que depuis plusieurs mois je change peu à peu mes manières, lentement, mais elles deviennent des habitudes.
    Ah ah je crois que, que tu aies je ne sais combien de followers ou bien une collègue, les gens auront toujours quelque chose à redire, parce qu’ils font mieux que toi… C’est dommage.
    Merci pour cet article (encore, je radote), et pour tes vidéos en général (qui m’ont fait commandée du beurre de noix de cajoux… ah ah!) très positives et qui me font réfléchir.
    Bonne soirée!

  280. Merci Coline pour ce texte. Tu décris parfaitement ce que je ressens quand je lis des commentaires de ce type sur les blogs, notamment le tien et celui de Victoria de Mango & Salt. Le pire c’est que c’est désormais intériorisé : les gens ont l’impression de devoir justifier leurs « mauvais comportements », et les personnes qui font beaucoup d’efforts pour privilégier le naturel vont culpabiliser car il existe une tendance « puriste » sur le web où chaque petite chose devient un drame… Ça fait quand même vachement personne frustrée ceux qui traquent ce qui pourrait peut-être ne pas être TOTALEMENT en adéquation avec une ligne de conduite qu’ils ont eux-mêmes fantasmée. Comme tu le dis soyons tolérants avec nous-mêmes et avec les autres.

  281. tellement d’accord avec ce que tu dit! vivement le retour des vidéos « go green » que perso j’adorais et qui m’ont appris beaucoup de choses!!

  282. MERCI. Je suis une consommatrice étudiante QUI FAIT ATTENTION. Comme toi, j’essaie de me tourner vers le bio, mais euh… au bout d’un moment du mois, mon compte bancaire me rappelle que je devrais acheter des trucs moins bios et éthiques si je veux continuer à me nourrir ; et là, mes potes que je saoule même pas avec ma façon de consommer et de voir les choses me lunchent : whaaaaat? whyyyyyy?

    J’avais arrêté D’ACHETER de la viande qui n’était pas bio et locale (autant dire que j’en achetais plus du tout) et depuis ta vidéo #DataGueule (merci encore pour cette découverte) j’ai arrêté d’en CONSOMMER même chez mes potes qui m’invitent tout ça tout ça. Ici encore, je me fais encore luncher « parce que je mange du poisson industriel » ; GOTT QUAND EST-CE QU’ON ARRETERA DE SE JUGER?! toujours faire plus, toujours plus, jamais satisfaisant, jamais satisfaits. (sérieux en plus, je fais les choses petit à petit, sinon je vais me avoir envie de tout, même de chimique)(un jour peut-être, la viande entière aura disparu de mon alimentation) (vous inspirez toi et Esther dans vos vidéos) (just sayin’)

    OUI T’AS RAISON ET VIVE TA PUB NIVEA DEMAQUILLANTE ; GOD SAVE FREE COLINE

  283. Merci Coline pour ton article. Il fait un bien fou fou fou.
    Tu es demi-bio et 100% tolérante. Continue plus que jamais = Coline Présidente !

  284. AMOUR
    TOLERANCE
    PARTAGE
    GENEROSITE
    IDEES … souvent géniales
    SOLEIL ET LUMIERE

    Un petit résumé de ce que tu apportes par tes mots, tes photos, tes vidéos et tes textes…

    MERCI MILLE FOIS DE TON TRAVAIL ET DE TON PARTAGE

  285. Bonsoir coline en faite je pense que le problème est plus complexe encore.
    Ce n est pas tant le fait de passer d’un produit bio à non bio qui peut deranger mais de mettre en avant cette appelation et ensuite de faire le contraire.
    Tu utiliserais un produit bio en disant je l utilise parce ce qu il a tel ou tel qualité sans focaliser sur le point bio le changement surprendrait moins.
    Ex: j ai une amie qui va s emouvoir au moment des accidents dans les usines textiles asiatiques, qui va faire des dons mais qui se vante des ses bonnes affaires à la boutique chinoise du coin. Pour moi c est paradoxale. Perso je ne fais pas de don mais je n achete pas dans ce type de boutiques et si jamais j achète des produits pas cher je ne m en vante pas en disant que je fais des affaires j ai conscience que ce que j achète pas cher est produit dans des conditions souvent merdiques au détriment des condions de travail d autres êtres humains.
    J ai conscience que la perfection est impossible mais je pense qu il vaut mieux dire je suis flexivore plutôt que vegan et idem pour les cosmétiques dire je suis cosmeflex plutôt que de faire des post tout bio qui parlent des dangers des produits chimiques et ensuite tout le contraire car les gens pourront penser à tort ou a raison que c est du greenwashing.
    C est comme les gens qui te disent qu ils arrêtent la pillule à cause des hormones mais continuent à boire du lait de vaches ou à mettre des produits sur leur peau qui contiennent des perturbateurs endocriniens (même si c est à faible dose). C est paradoxal.

    1. Tu as entièrement raison mais tu sais, l’être humain EST paradoxal. C’est tout ce que j’ai essayé de dire avec ce post :) Et alors du coup il suffirait de changer sa façon de s’exprimer ? Je passe mon tour alors… Si j’aime une crème bio, OUI, c’est parce qu’elle est bio, parce que je sais qu’elle ne contient rien de nocif pour moi et l’environnement. Et si j’aime une crème non-bio c’est parce qu’elle est efficace, qu’elle sent bon ou que sais-je. Mon job c’est de parler de ce genre de choses donc c’est ce que je fais :) Et le fait que j’utilise aussi des trucs non bio ne fait pas de moi une hypocrite, juste un être humain qui pense aussi à sa gueule, comme tout un chacun, au final, un peu comme ton amie et son don/ses bonnes affaires made in china. Le problème est peut-être de voir les gens assumer alors que la société attendrait plutôt qu’on ai honte et qu’on culpabilise ?

  286. MERCI MERCI MERCI pour ce post, c’est de ça dont j’avais besoin! Je vis à Berlin et j’en ai ras la casquette de cette pression qui t’amène à avoir le sentiment d’être un monstre dans chacun des gestes les plus anodins. Encore pire évidement depuis que j’ai un enfant, je n’ose même pas inviter certaines mamans chez moi de peur de leurs remarques (ou pire leurs non-dits) hyper culpabilisants! Franchement dans cette ville ça atteint des niveaux t’as pas idée! Quoi que tu fasses, ce n’est jamais assez. Tu en arrives à voir honte d’habiller ton enfant autrement qu’avec des fringues de berger Corse, honte d’aimer les beaux objets, honte de prendre un avion, honte de faire des gâteaux avec de la farine. C’est vraiment usant et c’est pourtant l’envers du décor de cette ville en apparence si ouverte et tolérante!

  287. Merci pour cet article ho combien salvateur! Flexitarienne et militante de la cause animale j’ai moi même quitté une certaine association car je trouvais les membres bien trop réducteur « t pas une pure végan donc t pas une vraie militante, t’aime pas vraiment les animaux… ». Bref je te lis depuis longtemps, ne commente jamais mais là j’ai juste envie de dire: BRAVO! Continu à vivre ta life comme tu le sens, de toute façon personne n’est dans tes baskets… Et puis à la fin on est tous morts donc ca sert à rien de se prendre le choux :-)

  288. Merci coline.
    Merci de ne pas t’ériger en modèle. Merci d’être comme nous à tester, tenter, bidouiller et partager tout ça avec nous.
    Sur ton blog, nous ne recherchons pas un gourou mais une  » copine » qui partage en toute simplicité.
    Je suis bio à demi et fière de l’être. Pas envie de devenir Vegan et fière de l’être. J’ai juste envie d’aller vers plus de Green sans étre jugée.
    A chacun, chacune son chemin.

  289. Je suis entièrement d’accord, Bravo d’avoir le courage de ce (petit) coup de gueule qui remet les choses à leur place!! Ca fait du bien à lire!! Continue comme ça! C’est top !

  290. En un mot : génial! Merci pour cet article continue ainsi. Et j’adore te suivre sur ig surtout quand tu postes tes photos de bouffe! Oh oui!

  291. Bon, bah après avoir lu, les 394 commentaires, je suis claquée…je vais me coucher.
    Bonne nuit Coline…

    p-s : c’est toujours blessant d’être jugé. Un bon petit verre de vin ( SURTOUT NON BIO, sinon elles n’auront plus rien à dire ) un gros câlin plein d’amour de ton petit trésor, une oreille attentive de ton grand trésor et demain recommence comme hier ! T’es juste trop cool comme nana ;)

    Bon là ça fait 395, faut pas déconner…!

  292. Je vis un peu le même genre depuis que je suis végétarienne. Des amis omni se sont mis en tête à chaque rencontre de me balancer des phrases du genre « ben oui mais du coup tu as des Dr martens, c’est pas vegan… » « ben oui mais je suis pas vegan alors bon »  » ben oui mais si tu commences un engagement faut aller au bout » me disent-ils un gros morceau de steak dans la bouche….

    Ceci étant, ton blog m’a fait prendre conscience du « trop de déchet » de nos vies. Grâce à toi j’ai investi dans des bouteilles en verre pour l’eau par exemple… et pleins d’autres choses ! Alors, merci !

  293. Bonsoir Coline,
    Je ne réagit que très rarement sur les blogs et il est vrai que je suis toujours très étonnée de toutes ces remarques désagréables (pour ne pas dire « méchantes »)
    J’avoue, il m’arrive, à moi aussi, de ne pas apprécier tel ou tel blog/chaineYT/compte insta, mais dans c’est cas là, je passe mon chemin simplement et je crois que ça suffit! ;-)
    Je trouve que la démarche d’essayer d’être une meilleure personne c’est déjà + que ne rien faire, et c’est déjà à saluer (bon sang de bois ;-) ).
    Tes articles et vidéos participent au fait que (certaines) personnes soient sensibilisées à des sujets très intéressants et portent une réflexion sur ces thèmes.
    Je voulais donc te dire Merci d’être Humaine et Imparfaite! Perso, j’Adore!
    Une autre Humaine Imparfaite!! ;-)

  294. Merci Coline, vraiment ! Stop à la culpabilisation bio/vegan/naturel. Chacun fait ses choix, chacun a sa vie, ne jugeons pas celle des autres ! Tolérance, tolérance, tolérance !

  295. Bonsoir Coline, merci pour cette mise au point.
    Si je peux ajouter quelque chose (et je m’excuse si d’autres ont déjà évoqué le sujet), je trouve qu’il y’a aussi un léger malaise du côté des lecteurs. Je m’explique. Tu as un blog, que tu alimentes, où tu montres une partie de toi et de ta vie. Ceci me donne l’impression de te connaître un peu (je dis un peu, je sais bien que tu es beaucoup plus que ce blog). Et je te lis parce que tout ça me parle, parce que je m’y retrouve, un peu ou beaucoup.
    Alors quand un sujet m’interpelle ça me donne envie de réagir, et j’oublie que toi, tu ne me connais pas du tout et que donc mon commentaire « oui c’est cool mais ça c’est encore mieux » passe assez mal. Alors que de mon côté je ne voulais pas forcément dénigrer ou démoraliser mais simplement apporter ma pierre à l’édifice que tu construis.
    Bien sûr il y’a l’art et la manière… Il y’a des gens qui commentent souvent, qui n’hésitent pas à simplement dire « j’aime » dès que ça leur plait. Ça n’est pas mon cas (mais je m’entraîne :)). La question étant : Ai-je moins de légitimité qu’eux pour donner mon avis ? Un blog est-il à sens unique, c’est ta propriété et je n’ai rien a y faire de manière « active » (si ce n’est valider ou passer mon chemin) ?
    Je me pose assez souvent ces questions, dès que je laisse un commentaire quelque part. Je me demande comment il va être reçu, et aussi si je suis la seule à penser comme ça…
    Pour conclure (et désolée pour le com fleuve), je m’excuse si j’ai pu dire quelque chose de déplacé, c’est difficile d’exprimer un sentiment en quelques caractères. Et si quelqu’un a une réponse à mes questions ça m’aidera peut être pour la prochaine fois :)
    Ah, et : j’aime beaucoup ce que tu fais, ton blog, ta personnalité, merci de partager ça avec nous :))

    1. > edit. Je me rend compte que le commentaire de type « ça c’est encore mieux » est assez prétentieux et pile ce que tu dénonce. Lapsus peut être ;)
      En fait je me suis mal exprimée (et c’est là le coeur du problème), je crois que beaucoup de gens veulent simplement donner leur point de vue sur le sujet, mais le format « commentaire » s’y prête finalement assez mal… bref. J’espère que tu comprends ce que je veux dire, loin de moi l’idée de vouloir donner des leçons !

      1. Je ne crois pas qu’il y ai de légitimité dans ce domaine. C’est internet et tout le monde peut donner son avis et surtout, 99% du temps les commentaires sont géniaux. Je ne parle pas des « j’aime » ou « j’adore ta blouse », hein, ça ça fait plaisir bien entendu mais ce n’est pas très enrichissant. Par contre des échanges comme ceux qui ont lieu sous ce post, franchement c’est le pied. Les gens partagent réellement, ils parlent d’eux, se confient et ça ne changera sûrement pas le monde mais putain ça fait du bien ! :)
        Alors je ne suis pas certaine d’avoir répondu à ta question mais disons que j’ai fait de mon mieux :)

  296. 2 mots à dire seulement pour résumer les commentaires critiques : tolérance et humilité
    « Reste toi même « comme disait l’autre….. tu n’as pas à te justifier… pourquoi : PARCE QUE ! !!
    Et merci pour tes vidéos je me marre à chaque fois et les partage avec mes filles ados…
    PS :Mon banquier aussi te remercie 😉

  297. Merci Coline pour ce bel article, ça fait du bien cet appel à la tolérance dans ce monde où effectivement tout le monde juge/attaque/saute à la gorge du moindre comportement qui n’est pas identique aux leurs :-) !
    En tous les cas, ne change rien et continue de nous alimenter cette catégorie Go Green si fraîche !

  298. Ma très chère Coline,
    Je pense que ton article ne traite que tes followers n’ont pas compris que ton vrai problème ce n’est pas que tu es « bio à moitié » mais c’est que tu n’aimes pas le céleri, problème extrêmement grave qui créer entre nous un désaccord insurmontable. Je t’annonce donc dans ce commentaires que cet article qui j’ai lu avec attention est le dernier et que je ne regarderais pas ta video favoris musiques que j’attendais avec impatience.

    JOKE

    Plus sérieusement je voulais parler de deux choses. Premièrement ton article est top car tu as fais passé ton message de manière claire et sans dramatiser ton coup de gueule, au contraire je pense que tes notes d’humour étaient plus que nécessaires pour dédramatiser la chose. Il était très bien écrit et je t’avoue qu’il m’a absorbé pendant que j’étais aux toilettes, sur le chemin de la pharmacie, dans la queue de la pharmacie sur le tour de la pharmacie (où j’ai d’ailleurs failli me prendre un joli panneau stop), tu l’as bien compris c’était un petit message subliminale (ou pas) pour te dire qu’il était long ou alors que je lis comme un gamin de CP qui vient d’apprendre à lire.
    Bref le cirage de pompe étant fait je vais à mon tour passer mon coup de gueule (qui n’est pas contre toi mais contre les lecteurs/spectateurs de tes contenus).
    Je suis parfaitement révolté par ce qu’il se passe dans les commentaires depuis quelques années sur YT et sur les blogs. Les gens se permettent de juger, de culpabiliser les autres et d’imposer LEUR vérité qui n’est pas LA vérité et ça moi ça me gonfle assez beaucoup. Les bloggueurs(euses) ainsi que les YTbeurs(euses) sont considerer comme les employers de leur audience, par cela j’entends que l’audience demande des compte, impose des contraintes et réprimandes ceux qu’ils suivent ce qui est absolument inadmissible car ils n’ont aucun droit et surtout pas la maturité (pour la majorité) nécessaires pour exprimer leur avis et donner leurs conseils de manière respectueuse et tolérante. Il y a un espèce de culte autour des abonnés comme quoi on doit leur être redevable parce que sans eux les personnes qu’ils regardent seraient des merdes. Sauf que si je conçoit qu’on puisse leur être reconnaissant le nombre d’abonnés permet les partenariats sauf que les abonnés ils sont là parce que la personne qu’ils regarde est doué (à leur sens) et c’est seulement par le travail et un peu par le talent, le charisme etc que les YT/B sont là où ils sont et il ne faut pas oublier que le B/YT n’est pas un employé et que par conséquent il fait ce qu’il veut après si il veut faire plaisir à son audience tant mieux mais il faut replacé l’abonné à sa place: l’abonné n’a pas participer au contenu et le contenu est la raison de la réussite.
    Cela étant dit l’abonné qui t’a exprimé son mécontentement est dans son droit de dire qu’en s’abonnant il s’attendais à avoir des conseils pour être bio de la racine des cheveux jusqu’au ongles de pieds mais après il juge ta manière de vivre et personne n’a te primauté sur les autres, personne de retiens la vérité sur comment il faut vivre. Il faut prendre conscience aussi que les vegan et les 100% naturels ont des mode de vie assez extrême et qui ne convient pas à tous parce qu’on est pas tous fait pareils et qu’on a pas tous envie de se balder à poile en bouffant du soja et en chantant des chants païens (j’exagère) et qu’à partir de là je répète ce que tu dis mais la tolérance putain de merde (moi je me permets le gros mot on ne me retiens plus) sur TOUT car tout le monde est un être à part entière et que personne ne devrait être condamné par sa religion, ses opinions, son mode alimentaire, son apparence et son vécu. Il faut arrêté de mettre tout le monde dans un moule. L’individualité c’est la plus belle richesse humaine et c’est aussi ce qui nous différencie des animaux. Donc arrêtons de passer du temps à juger autrui car c’est pas en condamnant les autres qu’on sera plus heureux. Il faut vivre pour soit et pas pour les autres même si c’est difficile. La seul personne avec qui on doit être en accord c’est soit même parce que c’est l’unique personne avec qui on doit rester du début à la fin 24h/7. Donc au lieu de juger les autres apprenez à vous aimez vous même et à aimez les autres. Le jugement c’est une barrière.
    Et du coup pour faire le lien avec ce que je disais sur le fait que les YT/B se sentent redevable par rapport à leur audience je voulais dire que jamais sur YT, sur les blogs ou même dans la vie on peut trouver quelqu’un de parfait ou quelqu’un de 100% comme on aimerait, les gens sont tels qu’ils sont et quand quelque chose ne vous plait pas ne regardez pas l’article ou la vidéo passez votre chemin et peut être que la prochaine fois ca vous plaira. Quand on aime quelqu’un on l’aime tel qu’il est et on essaye pas de le changer et c’est pareil sur les écrans. Vous pouvez donner votre avis mais de manière intelligente, pas en jugeant et en prétendant que votre modèle est mieux que celui de la personne en face de vous. On peut donner son avis et lancer le débat mais un débat c’est pas un procès.
    Le problème avec les réseaux sociaux c’est qu’on donne la possibilité à tous le monde de donner son avis sur tout et sous ce prétexte les gens oublis que derrière l’écran ce ne sont pas des robots mais de vrais personnes avec ce vrais sentiments qu’on ne peut pas ignorer. On oubli que les mots ça fait mal, on utilise le prétexte de l’honnêteté, de la franchise et de la liberté de pensé pour être méchant et pour blesser les autres. La franchise ce n’est pas dire tout ce qui nous passe par la tête, car SA vérité ce n’est pas LA vérité et qu’à partir de là il faut savoir utiliser les bons mots et dire les choses qui compte. Dire à quelqu’un je te trouve moche c’est pas être franc c’est être méchant car la personne elle ne peut pas changer son physique donc à partir de là elle fait quoi? Ca y est elle est moche à vie et en plus elle en ai convaincue toute sa vie juste parce que une personne ou plusieurs lui ont dit et que c’est devenu une vérité. Ca me revolée ce genre de comportement parce que tout le monde en ai victime et que tout le monde trinque à different degrés.

    Je pense que je suis partie un peu loin mais c’est une thématique que je potasse depuis quelques mois et je me dis que du haut de mes 19 ans je devrais peut être commencé à me détache du regard des autres pour être heureuse jusqu’à mes 126 ans, 2 mois et 6 jours (date de ma mort), et je voulais partager une partie de mes conclusions.

    Enfin bon pour conclure mon pavé je voulais juste dire (même si je pense que tu en es déjà convaincu) que ce que pense les autres on s’en fou, tu leur doit rien si tu es arrivé ici c’est parce que tu proposes un super contenu apprécié par des gens comme ma personne même si parfois on adhère pas et donc go ma fille fais ce que tu veux tant que tu es fier de ce que tu fais et que tu es en accord avec toi même et avec les gens qui comptent réellement. Ton regard sur toi c’est la seule limite que tu as à t’imposer et les gens qui te jugeront toi et ta manière de faire, de dire et de penser malheureusement il y en aura toujours mais ce ne sont pas ces personnes là que tu doit essayer de contenter. Après les critiques ça fait toujours mal au cul mais vis ta vie comme tu le souhaite et ceux qui te suivront tant mieux et pour les autres tant pis.

    J’ai hâte de te retrouver sur ta chaîne et ton blog pour voir les jolis contenus que tu nous prépares pour la suite. BISOUS

    PS: ce pavé peut servir en pour divertir en cas de constipation, de bouchon, pour endormir ta fille, pour endormir ton mec quand il a envie de faire l’amour mais que toi t’as pas envie, pour combler un blanc etc…

    1. J’ADORE LES PAVÉS ! Je l’imprime et je me le garde « au cas ou » ;) Plus sérieusement je suis assez d’accord avec tout ce que tu dis, notamment la relation aux abonnés/lecteurs… Malheureusement tout le monde n’a pas le recul nécessaire pour se rendre compte qu’une blogueuse/youtubeuse ne doit pas grand chose (si ce n’est du respect, enfin je trouve… ^^) à sa communauté. Et d’autant plus quand c’est individuel. Ceux qui disent « je paie ton salaire » ou « tu gagnes ta vie grâce à moi » n’ont vraiment, mais VRAIMENT rien compris. Quoi qu’il en soit c’est un vaste sujet et c’est difficile de trouver un juste milieu… ^^

  299. Très juste cet article, chacun fait un peu comme il veut, et surtout comme il peut. C’est très français quand même de pointer LA petite faiblesse, j’irais jusqu’à dire mesquin. D’autres pays vont plutôt positiver et voir le bon coté, féliciter la personne pour qu’elle en fasse encore plus. Je trouve ça beaucoup plus sain, et dans tous les domaines. Perso, j’en ai parfois marre des légumes de saison. Ça loupe pas, dès que j’utilise un poivron en février ou une aubergine (ouhlala, shocking !!!), je me fais gentiment rabrouée …

  300. Merci de remettre les choses à leur place! Il y en a marre d’être tout le temps jugé sur ce qu’on fait/ne fait pas surtout.

    Le fait que tu sois une blogueuse « connue » accentue ce côté « tu fais tout mal de toute façon, moi je suis meilleure que toi nananère » car tu es influente quelque part, pour ces lecteurs (dans leur tête) tu te dois d’être parfaite, sans aucun défaut, ne pas être un humain mais un robot.
    Si on les écoutait, tu devrais vivre dans une cabane parce que « tu manges bio quoi, tu es végétarienne, alors vis en accord avec la nature blabla ». C’est complètement idiot, personne n’est parfait!

    Regarde, grâce à toi, j’ai réalisé que je me lavais les cheveux avec de la lessive et ça ne me plaisait pas beaucoup (normal) et donc je suis passée au bio après mûre réflexion, je découvre plein de supers marques et autres produits! Et crois moi, je me fiche pas mal que tu utilises du make-up non bio, que tu manges ceci ou cela, ça ne me regarde pas du tout et je suis pour la tolérance et l’ouverture d’esprit.

    Et si ça ne plait pas aux gens ta manière de vivre, qu’ils aillent se faire cuire un œuf (bio ou non on s’en fou)

    Allez courage ma belle!
    Bisous

    http://paulynagore.blogspot.fr/

  301. Bonsoir Coline, je suis ton blog depuis quelques temps maintenant et c’est la première fois que je commente. Je voulais simplement te dire que j’ai beaucoup aimé cet article qui décrit, à mon sens, parfaitement l’époque dans laquelle nous vivons, et ce avec beaucoup de sincérité (et surtout d’humour).
    Je te souhaite une très bonne soirée (ou journée d’ailleurs, ou même nuit, ça dépend de l’heure à laquelle tu liras ce commentaire!) et surtout continue de faire ce que tu fais même si j’imagine bien que les commentaires désobligeants, inutiles et redondants peuvent agacer !

  302. Hello! Cela fait de nombreux mois que je te suis en silence, et vraiment, merci pour ce post plein de justesse et de franchise! J’aime beaucoup la formule selon laquelle ne pas avoir d’impact, c’est ne pas exister…Et ce post est une belle ode à la vie et à l’imperfection, sans laquelle la vie n’existe pas! Par ailleurs, je crois aussi que la bonne conscience écologique vire trop souvent au sectarisme et à l’intolérance. En ce qui me concerne, je suis végétarienne depuis 20 ans, je n’ai pas de voiture, je mange bio à 80%, j’ai un smartphone, je fume toujours, j’utilise aussi des cosmeto non bio et des fringues zara. Et je ne culpabilise plus! Merci encore pour ta bonne humeur !

  303. Hello Coline! Moi je cherchais juste un blog avec une nenette bien dans ses baskets, qui parle de sujets qui me parlent (ouai….ça se dit nan? 😂), qui est intéressante et qui me fait rigoler… Bah je t’ai trouvé! Alors moi j’adhère à mort et les negatians (néologisme bonjour!) allez vous faire cuire les fesses hastag plaque à induction. J’avais tout de même une petite question: qu’est-ce que je dois dire quand une personne me dit « je suis végétarien »? Si quelqu’un me dit « je n’aime pas le céleri », j’ai tendance à dire « moi aussi » (et même si la personne ne m’a rien demandé!). Donc aide moi! Si je dis rien…l’autre va se dire que je suis obtue! Merci par avance et continue ce que tu fais: je kiffe. La bisette

  304. Bonsoir Coline,
    1er commentaire sur ton blog que je suis assidûment pourtant depuis qq années, mais là je me lâche… Oui tout le monde n’est pas parfait !!! car qu’est ce qu’on se ferait chier vraiment !!!
    On essaye de faire ce qu’on peut mais surtout ce qu’on veuuuut… alors merci à toi Coline pour ta bonne humeur et aussi pour ta justesse (pour moi en tous cas) chacun fait c’qui lui plait !!! j’ai aussi fait de belles découvertes grâce à toi❤️❤️❤️ Merci. Pour finir, je suis aussi à demi bio et j’aime ça, mais tu vois il y a des personnes ici bas qui, elles ne sont pas à demi conne
    Merci Coline

  305. Bravo pour cet article Coline, et merci d’être humaine, accessible, touchée. Moi aussi ca m’a touchée cet état de fait sociétal qui transfigure la soit disant perfection. Je me retrouve vraiment dans ta démarche, au fond elle est juste et humaine, consciente de ses limites, bref un truc simple qui transpire la vérité. Dans le film Le grand Soir, d’Albert Dupontel qui présente le déclin d’un vrp vendeur de matelas, Poelvoorde (le frère punk) dit à une nana qui n’a pas voulu lui filer un truc à manger (dont le cabas est bourré de courses « bio », car comme dit papi qui cultive son potager à la campagne en Picardie « faut voir le champ d’a côté », « et ton cancer il est bio, conasse ? » Soit le mec, il a compris. Heureux celui qui n’est pas rigide et qui balaie devant sa porte. Tolérance, bienveillance.
    Ici tout le monde t’aime, le chat ronronne quand je lance une vidéo, même mon mec s’est habitué à ta voix quand je suis calée dans le canap après le boulot, il dit : « ah tiens salut Coline ». Alors salut Coline, on t’aime Coline.

  306. Je ne comprends absolument pas ce qui t’a motivé à écrire cet article. En effet, si j’adhère à ton propos, le post qui l’a provoqué n’était pas « rabaissant » ou « culpabilisant » comme tu le dis mais je l’ai plutôt compris comme une marque d’intérêt de la part de l’auteur qui te demandait plus d’information sur ta démarche. Prôner le green ou le bio et utiliser des cosmétiques qui testés sur les animaux est une contradiction mais comme nous en avons tous et il ne me semble pas le ton soit accusateur. Bref, il est aussi dommage de ne pas pouvoir échanger à ce sujet et ne se sentir agressé si on se permet une « critique » qui ne remet pas en cause le bien fondé de ta démarche.

    1. Ouh la la, attention, je n’ai JAMAIS dit que le commentaire cité dans cet article était agressif ou rabaissant ! J’ai cité ce commentaire car le terme « bio à demi » m’a fait tiquer et m’a motivé à me lancer dans l’écriture de ce post que je repoussais depuis longtemps. Je trouvais le terme « bio à demi » intéressant et surtout qu’il appelait plein de choses, notamment le fait que oui, je suis peut-être « bio à demi » mais je n’ai jamais prétendu le contraire ;). Il ne faut pas oublier que vous ne voyez pas tout… Quand je parle d’agressivité et de culpabilité je parle bien souvent de commentaires qui ne sont jamais publiés. Tout simplement parce qu’ils sont souvent insultants et dépassent les bornes (même sur internet). J’ai échangé de nombreuses fois sur le sujet depuis toutes ces années mais je pense que tout le monde est en mesure de comprendre qu’au bout d’un moment je suis un peu lassée de constamment répéter la même chose et devoir me justifier sur mon « bio à demi ». Pour moi ce post répond à ces questions qu’on me pose régulièrement :)

  307. J’aime ce blog qui à mon sens remplit entièrement son rôle : de belles choses à voir, des jolies sapes, portées par une jolie fille, des commentaires plutôt bien tournées et légers. Personnellement je n’en demande pas davantage. En parcourant cet article et les commentaires qu’il a pu susciter, je me pose donc quelques questions : suis-je la seule à prendre plaisir à suivre ce blog sans y chercher une réponse précise à des questions philosophiques, politiques, écologiques ? Quand bien même je ne connaîtrais pas les engagements philosophiques, politiques et écologiques de Coline, son blog n’en continuerait pas moins de me séduire (sinon pourquoi y faire un tour régulièrement ?). Si on ne veut avoir aucun impact écologique eh bien c’est simple, on ne consomme pas, et pour ne pas consommer, on ne va pas regarder des blogs de mode et beauté qui nous y incitent. Je ne comprends donc ni les commentaires hargneux de certaines (que font-elles donc sur un tel blog puisqu’elles ont renoncé à impacter la planète en consommant ?) ni l’article de Coline qui à mon sens n’a aucun compte à rendre puisqu’elle ce qu’elle fait, elle le fait bien et qu’elle ne prétend à rien d’autre. Si malgré tout on veut continuer à consommer et à consommer bio, vegan ou je ne sais quoi, il suffit de zapper ce qui ne l’est pas et de garder ce qui nous convient.

  308. Continue à partager ta culture « pro-nature », j’ai toujours mal manger, j’utilise des lingettes pour mon fils, je mets sur ma peau et mes cheveux des trucs pas vraiment nets, mais ta vidéo sur l’alimentation et ses effets sur la peau m’a fait prendre conscience qu’on peut faire les choses mieux si on s’en donne les moyens, et je la regarde de temps en temps pour me motiver à faire des efforts. C’est ce qu’apporte ton blog si on n’est pas dans la critique et le jugement permanent : des conseils. Tes fidèles lectrices savent très bien que tu n’es pas à 100% bio, car tu ne t’en es jamais cachée, j’ai envie de te dire les autres on s’en fout. Et franchement ça fait du bien quelqu’un qui ne prône pas uniquement le mode de vie healthy, c’est déculpabilisant pour ceux qui essaient d’avoir un corps sain dans un esprit sain tout en gardant un côté bon vivant et cool en société. Donc stp continue !

  309. Je n’ai pas eu le temps de lire tous les commentaires, mais ça me fait penser aux phrases du genre « je comprends pas, tu votes à gauche mais tu as un sac Chanel »… #OHWAIT

  310. Je suis comme toi Coline.
    Je cherche l’équilibre dans ma vie. Equilibre = ni trop, ni trop peu
    Point. Le bio c’est mieux mais c’est pas grave si on ne s’y tient pas tout le temps.

  311. Après « un président normal », « une blogueuse normale » ;)

    Coline, merci pour ton blog, bravo pour ton travail. J’aime te lire pour ta franchise, t’es prises de positions, mais aussi pour des choses plus légères, par ce que ton blog reflète le quotidien, la vie faite de rire, de coups de gueule, de beaux moments, de futilité, de choix, d’engagements… Tout ça à la fois (incroyable n’est-ce pas?? ;))!

    L’exemple des cosmétiques : grâce à tes expériences partagées, j’ai découvert l’usage des huiles végétales dans ma routine beauté, j’ai aussi investi dans des petites serviettes éponges pour remplacer mon coton. Malgré tout, je continue à acheter des produits en parfumerie et je ne fais pas de recherches approfondies sur chaque marque avant de passer à la caisse, méchante fille que je suis…!

    Bref, la vie normale d’une fille normale en 2016.

    1. Je n’ai jamais écrit de commentaire.
      Pourtant, ce n’est pas faute de suivre ton blog, tes vidéos, articles… avec assiduité (cœur avec les doigts !)
      Mais là, ton article me donne envie de réagir et… je n’ai qu’une chose à dire : Merci Coline !
      Merci pour cet article, pour tes mots, pour ce que tu nous transmets/partage avec nous/nous apporte !
      Bises positives !

  312. Y a aussi un truc qu’on oublie souvent avec les bloggeuses-rers et autres individus de l’internet c’est que : c’est leur métier dis donc ! Y a quelques semaines je réfléchissais à mes courses make up et je me disais « dis donc Coline elle nous dit tout le temps que tel truc est genial ou parfait mais pourquoi elle en a dix mille alors ???? Et puis ça m’a frappé : c’est ton job ! Et pis ça marche, la preuve avant d’acheter un truc ou quand je me cherche un nouvel anticerne option ravallement de ma face de zombie je vais sur ton blog. Si les bloggueuses ne consommaient que le strict minimum et vivaient avec 30 fringues dans leur dressing, bein elles auraient pas grand chose à nous raconter quand même. Ça peut sembler super obvious mais pour moi d’avoir remis en perspective le « c’est leur métier » !
    Au passage je me demandais si tu avais été tentée par les challenge type 3 mois 37 vetements/chaussures pas une de plus et pas un seul achat ? (Je veux dire si ton gagne pain c’etait pas ce blog, c’est le genre de truc qui te tenterait ou tu fonctionnes pas du tout comme ça ?)

  313. Novembre 2013, je cherche « foulard crâne rasé » dans les images d’un célèbre moteur de recherche. Je tombe sur un lumineux foulard, des cheveux courts,et ta ganache, souriante, pétillante, respirant la joie et la vie. Exactement ce qu’on veut exprimer quand on a 22 ans, qu’on vient de t’apprendre que tu as un cancer mais que tu veux continuer à croire en la vie.
    J’apprends à arborer fièrement ma tête ornée de foulards appris à nouer grâce à tes conseils. J’apprends à mettre en lumière un visage fatigué. J’apprends à faire attention à moi. Tu me donnes des infos, des idées, des pistes.

    Et puis mes cheveux ont repoussé lentement, comme toi, et surtout bouclés, comme toi ;)
    Alors je continue à apprendre, à avoir des idées, des pistes, avec toi ;)

    Merci donc pour mes foulards, mes cheveux, mon image.
    Tu m’as accompagné avec beaucoup de bienveillance, vitale parfois.
    Tu mérites alors amplement cette bienveillance, celle là même que tu diffuses à travers ton travail.

  314. C’est marrant mais cette démarche « imparfaite » est justement une des rares qui ai réussie à me faire franchir le pas de la « consommation éthique » (là où de « parfaits bio » avaient échoués :-( ). Et ça m’a aidé quand j’ai eu des doutes sur l’utilité d’une « démarche incomplète « , qui consiste grosso modo à essayer d’améliorer progressivement son quotidien, mais sans se forcer. Et aujourd’hui je pense qu’elle n’a pas moins de valeur qu’une démarche « 100% ».
    Bref, j’adore te lire et MERCI Coline d’être bien qu’à moitié !! ;-)

  315. Mais tellement MERCI POUR CE POST!!! J ai une demarche et une vision de vie plutôt bio et naturelle pour moi ma fille et mon mec sans pour autant me bloquer ou refuser des opportunités de vie. Et mes copines me tanent et toujours tandent vers la critique en visant seulement le négatif ! Bordel ca me convient, ca me fait plaisir!! Je n impose rien! Laissons aller les gens vers ce qu ils jugent positif pour eux ! Quand meme?!?:-) c est dingue! Pourquoi au lieu d encourager, toujours dénigrer ?…
    Bref! Je te suis depuis millessss ans ! Premier com ben voilà ça m a parlé (encore plus dirons nous, comme un echo en mois)! Des bisous Coline

  316. Hello Coline,

    Alors la c’est une première pour moi qui n’ai absolument jamais jamaiiiiiiiiis commenté.
    Je suis surprise de me rendre compte que cela fait plus d’un an que je te suis, grande première aussi. Tu as rendu assidue une infidèle qui détèste internet mais toi… je sais pas je t’aime vraiment bien je pense..
    Cet article me fais réagir pour deux choses.
    Tout d’abord je déteste internet parce que je compatis pour les blogeuses et youtubeuses qui s’en prennent mais PLEIN la poire alors que (pour certaines) vous voulez simplement partager des choses et vous aimez ce que vous faites, et c’est pour cela que je mets un point d’honneur a ne pas lire les commentaires.
    Ensuite, je tenais aussi à dire que vous êtes des gens normaux et que comme nous lectrice derrière nos ordinateurs, vous faites caca pipi vous avez des crottes de nez et vous avez pas envie de faire le ménage pendant 1000 ans (aaaaaah caca) ET ALOOOORS, est ce que parce qu’on s’expose sur le web pour faire quelque chose qu’on aime nous avons obligation d’être parfaite??
    Puis pour finir, moi j’aime comme tu es, je trouve que tu as un bon esprit et sincèrement si la moitié des personnes qui critiquent ton côté « bio à demi » faisaient un quart de ce que tu fais en terme de respect de l’environnement je pense que le monde irait largement mieux, parce qu’il faut se le dire, ils sont derrière leur PC mais qui me dit qu’il ne sont pas les plus gros pollueurs de notre planète.
    En tout cas Coline, tu m’as donné envie de changer sur ma manière de vivre par rapport à quelques petits trucs, par exemple je n’ai plus de bouteilles en plastique chez moi, je n’ai plus de coton, ni de tampons, parce que j’ai regardé tes vidéos et je me suis dit « mais merde pourquoi pas moi ». Et je pense que grâce à tes vidéos tu as en a fait évoluer plus d’une, et ça c’est bon pour la planète.
    Punchline de fin, j’suis une ouuuuf!! lol
    Tu déchires Coline, fais ce que tu aime car c’est ce que tu fais de mieux ;)

    1. Et bien si je t’ai donné envie de changer quelques petites choses, franchement, c’est tout ce qui compte ! Merci pour ton commentaire ! 😘

  317. Coline,

    Il y a 400 commentaires avant moi et surement des gens ont déjà dit ce que je vais te dire. Merci pour ce post déculpabilisant. Et accessoirement, avoir une « philosophie » (de vivre dans le respect de l’environnement en gros) ne devrait pas empêcher de vivre alors surtout fais comme tu veux ! On fait les efforts qu’on peut, avec nos contradictions, ce qui compte c’est de réfléchir, non ?
    Et puis, si tu veux un joli contre exemple, j’ai fait le choix de vivre sans voiture (pour divers raison) et pourtant, plein de gens ne comprennent pas, des gens pourtant dans une mouvance « nature ». Et je peux t’assurer que vivre sans voiture, ça provoque encore plus d’étonnement que d’être végétarien !!

  318. Merci Coline !! J’aime tes vidéos/articles sur le sujet car justement tu es une humaine (comme moi quoi)… J essaie depuis peu de prendre soin de mon corps et de ma planète un peu plus qu’avant et j aime le fait de manger bio et de foutre de l huile de coco de partout !! Mais j aime aussi le nutella et Starbucks de temps en temps et je n ai aucune envie de culpabiliser parce que la vie est question d équilibre et de juste milieu et surtout je n aimerais pas quelqu’un m’agresse en bondissant au coin de ma rue et en me disant que c’est vraiment pas bien ce latte juste avant mes courses au supermarché bio… (De quoi je me mêle déjà ! ? !) et bizarrement certains se permettent de le faire ici sur le net…
    Bref merci Coline d être humaine, comme moi, comme nous tous ! Et comme dirait Woody : whatever works…

  319. Bravo Coline pour ta simplicité et ta franchise! Je comprends ce que tu veux dire… Je voudrais manger mieux et plus responsable, produire moins de déchets, ne pas regarder de télé-réalité, acheter local et petits commerces… Et je ne le fais pas toujours. Et ce n’est pas grave. Personne n’est parfait, l’important c’est la volonté de s’améliorer.
    Concernant la conso bio, durable, zéro déchets, etc… J’ai souvent été confrontée à des « clichés vivants » qui jugeaient mon mode de vie et mes petits efforts face à leur style de vie bobobio… Simplement parce que je n’ai pas la même façon de voir les choses (sérieusement quand est-ce que manger du bolghour est devenu preuve de moralité???). Malgré leurs discours moralisateurs ils ne sont pas non plus parfaits, et leur intolérance me paraît plus grave que mon mega big mac.
    Lâche prise et ne te décourage pas, tes articles GoGreen m’intéressent et m’apprennent des choses à moi!

  320. Bonjour Coline,

    Merci pour cet article très intéressant. Je suis dans la même dynamique que toi : je mange globalement bio mais je ne suis pas en mode psychopathe, je suis passée au bio et presque au « zéro déchet » dans ma salle de bain mais je prends ma voiture tous les jours pour aller travailler (pas de co-voiturage possible et en car, ce n’est pas gérable).
    J’ai envie de faire des choses pour la planète alors je fais ce que je peux, et c’est déjà bien. J’aime beaucoup tes rubriques « go green », tes points sur les soins que tu utilises, tes adresses de fringues écolo et éthiques car cela me permet d’améliorer ce que je fais déjà ou même de faire de nouvelles choses, et encore une fois, c’est déjà ça ! (et plein de « déjà ça », ça finira probablement en « tout ça ! » ;-D ).

    Liya

  321. Hello Coline!
    Ça fait qqs années maintenant que je suis ton blog, pas régulièrement, mais j’ai toujours autant plaisir à te lire. C’est mon 1er commentaire et attention alerte pavé! Je me suis bien fendue la quiche en lisant ton article (pour changer) et pour faire court ma réponse : AMEN.
    Je crois que tt est dit en ttes honnêteté et authenticité, c’était certainement pas le but mais tu donnes un joli message d’espoir derrière cette #remisedependulesàlheurade. Je crois que les gens qui jugent ne sont pas plus tolérants que les religieux. Et quand je dis religion, on pense christianisme, islam, bouddhisme,…mais j’y ajouterais bien volontiers ignorance, intolérance, imbécilité, peur,..et j’en passe! Bref je m’égare un peu, tt ça pr dire que ce que tu fais c’est toi (je me permets de te tutoyer.. »suis-je donc mal élevée? » ou bien « m’octroie-je simplement le droit de le faire parce que tu rends ta vie accessible au grand public? » #tropparlerpeuttuer #débatpourribonjour #bisoussurvosjoueslesjaloux #humour #jaimepasleshastags!?!!) et que c’est extra!

    Ah et maintenant je connais un nveau mot (ayatollah) que je vais hâte de caser ds une conversation pr faire la fille culturée..hum,cultivée pardon! Je vais faire sensation, mais je vais surtt me coucher moins bête et rien que pour ça MERCI,

    À toi Coline, petite par la taille mais grande d’esprit.

  322. Superbe article Coline! Et ouiii on veut plus de video Go Green qui sont vraiment top et pleines d’infos / astuces / conseils mega utiles pour les débutantes dans ce domaine comme moi! Continue comme ça, on t’adore :D

  323. Terminer cet article sur le verbe « éduquer » je trouve ça merveilleux (j’en fais des caisses, ouais)
    Le reste de l’article aussi est parfait.
    J’espère que personne ne sera venu chercher le débat -je n’ai pas pris la peine de lire les commentaires- et j’espère que le gogreen perdurera ici car vraiment ça a fait évoluer ma consommation, mon mode de vie et mes « Green Ambitions »
    Exemple probant : depuis une de tes vidéos je n’ai jamais racheté d’assouplissant, c’est peut être un détail pour bcp mais pour moi ça compte. Merci donc, en un sens, de m’avoir guidée ou devrais-je dire « éduquée » ;)

  324. Hello,
    Pour une fois je vais réagir. Ça fait bien longtemps que je te suis et je dois dire que même si certains te considèrent comme « bio à demi » et bien moi ca m’a fait du bien de voir tes articles sur le sujet. Grâce à beaucoup de tes articles ( bon d’autres blogueurs aussi ;) ), j’ai moi aussi emboîté le pas vers un « mode de vie plus naturel « . Et le fait que toi aussi tu évolues et que tu nous montres tes découvertes, tes habitudes de demi-bio et ben moi ça me parle. Moi qui étais pas bio du tout je commence à changer. Parce que je me sens plus concernée par ce que tu dis (avec tes produits bio et pas bio ) que les nanas qui se tartine du jus de betteraves sur les joues. Parce que justement c’est plus accessible et fun (dsl mais c’est vrai) de pouvoir mélanger les deux, le bio et le reste. Au moins maintenant je ne fais plus de déchets dans ma salle de bain, j’utilise des soins vegans, et je vais certainement y réfléchir à deux fois avant de racheter tous plein de produits à la compo pourri. Avant je n’y aurait même pas songer donc merci d’être 1/2 bio parce que moi ca m’a permis de devenir 1/4 bio. Et ça va même continuer, j’apprends. De toi. Des autres. Et je transmets aussi. Je te soutiens et je suis certainement pas la seule.
    D’ailleurs la section Gogreen était vraiment top donc si tu veux la remettre à jour je te suis à 100%!
    Sur ce bon courage!

  325. j’suis quand même étonnée de voir qu’on te reproche d’être « agressive ». C’est dans ces moments là que je suis bien contente de n’être que lectrice (ben oui quand tu reçois tout pleins de cadeaux là j’suis jalouse hihi). Moi je trouve que tu as toujours bien assumé ton côté « à 1/2 » et cela ne fait pas de toi un monstre. Je me demande qui peut avoir la prétention de se dire « 100% bio »…sans parler que c’est en train de devenir un vrai business et là bientôt attention, qui dit business dit société de consommation ETC ETC
    Je comprends ton envie d’explication mais arrivé un moment faut prendre du recul et laisser couler. Je te vois prendre le temps de répondre à pleins de commentaire et j’me dis wow quand même ! Bravo pour ta patience.

    1. C’est toujours délicat de s’exprimer à l’écrit… Au final les gens lisent ce que tu écris comme ils en ont envie… Ce sont eux qui me trouvent agressive, ou plutôt qui se sentent agressés… Perso je n’agresse personne ! ^^ Pour le reste ne t’inquiète pas, je n’ai pas l’impression de perdre mon temps en répondant aux commentaires, bien au contraire ! C’est très enrichissant :)

  326. The benefits of honey for hair
    March 7th 2016

    Honey is one of those ingredients we all know have beneficial properties because we have heard it somewhere but do not really know what they are.

    Honey has been used for thousands of years both for consumption as a sweetener and a nutritious food, but also in medicine. Over four thousand years ago, ancient Egyptian medical texts already mentioned honey as part of almost 1000 remedies.

    In its pure state (undiluted in water), honey is an effective preservative. Some research has cited this ingredient as a viscous barrier to bacteria and infection. This has led to it being used as an antiseptic until the beginning of the 20th century.

    The main advantage of using honey in cosmetics, is its capacity to attract and maintain moisture. This makes it especially beneficial to dry and/or curly hair. The sugars and enzymes it contains will make the hair softer and shinier without weighing it down.

    Some people also use honey as a hair color lightener. This property is actually very mild but it is proven. One of the enzymes present in honey releases hydrogen peroxyde, which is a substance that is used in hair salons to bleach hair. However, in honey, it is in very small amounts and the sugars and other elements will overwhelmingly surpass any drying effect the hydrogen peroxyde may have.

    Finally as it is filled with vitamins and nutrients, honey is said to nourish the scalp and follicles, which in turn should aid in healthier hair growth.

    Bonjour Coline,

    C’était un article très rafraîchissant à lire. L’analyse de Camille et les mots de la fin me paraissent aussi très justes. Un commentaire désobligeant (ou simplement de questionnement) ne dit rien du bloggeur mais parle plutôt de l’auteur du commentaire : de sa perception de sa propre (in)action, de son propre (dés)engagement. Parfois, il s’agit d’une personne aux intentions nauséabondes, parfois d’une personne qui légitimement ne comprend pas et qui cherche des pistes pour mieux donner du sens à sa propre démarche.

    Nous sommes tous humains en effet. Etre un saint n’est pas un pré-requis à l’engagement. Ne pas être engagé dans chaque aspect de son quotidien n’annule pas le bien que l’on a déjà fait. La bonne volonté occupe (devrait occuper) une très grande place dans la démarche pro-bio. Rejeter l’imperfection c’est se priver de talents ; parce que les volontés les moins fortes seraient facilement tentées de déguerpir à tout jamais et de persister dans le conventionnel qui, lui, est tellement plus accueillant… en apparence.

  327. BON. Tu as tout dis et surtout tu as remis de l’ordre dans mes idées qui, quelque part planquées au fond de mon crâne, sans que je le soupçonne une seconde, avaient besoin d’un dépoussiérage.
    Ce que tu dis est parfaitement juste et BON SANG SOYONS NOUS MÊME ET MERDE!

  328. Merci Coline pour cet article et tous les autres.
    Je suis également bio à demi, écolo aux 3/4, et sensée à 100%, du moins j’essaye.
    Et c’est le plus difficile.
    Bonne continuation, Val

  329. Y a des colorants pas marrants
    Du mazout dans les océans
    Des trucs bizarres dans nos assiettes
    Pauvre bifteck !
    T’as beau pas être BIO 100%, oh, oh, oh, oh
    Monde cinglé, hé, hé, hé, hé,
    J’te dis merci oh, oh, oh, oh
    J’t’aime, t’aime, t’aime

  330. Bonjour,
    Que c’est déculpabilisant de lire ce genre de post ! J’ai lu plusieurs fois dans les coms le mot « bienveillance » … oui, soyons bienveillants envers nous-mêmes et envers les autres, et que les autres le soient aussi. Il n’y a pas d’incohérence dans ta démarche : on a l’impression que pour les soi-disant « puristes », chaque pas effectué n’est jamais assez, ou, alors qu’on ne se fixe pas de but ultime, que ce n’est qu’une étape et qu’on attend de nous la prochaine étape, puis la suivante, etc … toujours plus engagée. On va dire que je suis bio aussi à demi, très vigilante sur certains points, alors que sur d’autres … mais je ne me fixe pas d’objectif, je ne cherche pas à aller toujours plus loin, je n’ai pas de but ultime : selon certains coms, on a l’impression qu’en tant que bloggeuse tu ne t’engages pas assez, mais je te rassure, ce ne sera jamais assez. Nos petites pierres à l’édifice ne seront jamais assez. Heureusement qu’on reste libre de ne pas lire les culpabilisat(eurs)rices et les intolérant(e)s ; en plus, si on décortiquait leur mode de vie, comment dire ?! Oups !!!!!! Sauf que nous, on s’en fiche de leur mode de vie, on n’est pas mode « culpabilisation » … Reste toi-même, publie tes « incohérences » -qui pour moi n’en sont pas-, et ne cherche pas à te justifier.

  331. Moi je suis comme toi à moitié bio et je me retrouve complètement dans tes articles et surtoutttt tu me fais rire, sourire, tu me donnes la pêche, tu es gentille et canon.

    Le truc est que moi je me fais agresser par les non bios qui me rit au nez lorsque je veux partager certaines choses avec eux. C’est pas des gros trucs en plus… c’est juste quand t’es enrhumé aller plus vers des huiles essentielles que vers Humex et toute sa famille d’EX.
    Nous sommes obligés presque de nous cacher pour échanger nos astuces avec ceux qui partagent les mêmes orientations que moi.
    C’est la Société qui n’aide pas non-plus car ne vérité en défraye une autre souvent.

    Merci merci merci pour ton investissement et pour tous tes partages. Après on adhère ou on passe son chemin. La toile est grande me semble-t-il !

  332. MERCI COLINE! Ta mise au point (utile) m’a fait réfléchir.
    Tu résumes ce que je pense depuis longtemps: chaque petit effort compte, et c’est dommage de les décourager en prônant uniquement une attitude écolo des extrêmes!
    Je me sens très écolo depuis toujours, je fais des efforts à plein de niveau, et je suis « bio à demi » dans ma salle de bain, comme toi.
    Et je tiens un petit blog, au début j’avais très envie de parler d’écologie et de cosmétiques bio, mais en voyant le climat du milieu, je suis parfois un peu frileuse à écrire dessus, je remets en question ma cohérence et légitimité à me revendiquer green…
    Mais ton billet m’a convaincu de la reprendre en assumant: il faut que sur les internets s’expriment différentes sensibilités #green – cela permettra mieux d’inspirer les gens encore peu engagés à faire de petits efforts, montrer qu’il y a plusieurs façons d’être écolo – et que les petits gestes aussi comptent!
    :)
    You made my day!

  333. Bel article. Entièrement d’accord avec ce que tu énonces.

    Moi qui ai fait des études dans l’environnement et l’écologie, je peux t’affirmer que si tu voulais faire tout bien tu ne pourrais pas, même quand tu respires tu inhales des cochonneries* (*termes gentillet pour ne pas être grossière :p ).
    La phrase que tu as mise en avant est on ne peut plus juste : Si on voulait avoir aucun impact, il ne faudrait plus exister.

    Sur ce, bonne journée, et bonne continuation. Je suis toujours ravie de te lire !

  334. Et bien dis donc je ne me lancerait jamais sur le sujet dans mon blog! ahahaha
    Je ne pensais pas qu’avoir une démarche bio pouvait susciter autant de violence et d’agressivité. Mais en même temps (et là je risque de m’attirer les foudres) j’ai déjà remarqué l’intolérance de certains sur ce sujet. Et surtout quand je vais dans mon épicerie bio je vois beaucoup de gens faire la gueule et ne pas lacher un sourire même au passage en caisse, un au revoir, un à bientôt et merci? non?! Alors j’en suis arrivée à ce constat, est ce que manger bio, être végétarien, sans gluten, ça ne rendrait pas un peu con? :D

  335. Salut Coline,
    Juste un commentaire pour t’envoyer une bonne dose de peace&love !
    Merci pour ce super article qui fait du bien ! Depuis qques années je n’habite plus en France, je prends souvent l’avion (ahem) et je me sens coupable de ne plus être aussi « verte « que ce que j’ai pu être, mais cela fait aussi partie des contraintes de tous les jours. Clairement tu es level 1000 alors que je encore au level débutant mais la vie fait que on ne peut pas être BIO à 100% et j’adore ton expression de demi BIO.
    Et puis merde tu penses et fais bien ce que tu veux après tout (hihi ) . Pour ne citer que les meilleurs “haters gonna hate hate hate […] I shake it off, I shake it off”

    Vive la tolérance et passe une bonne journée

  336. Que la première Bio à 100% se montre, je suis curieuse de voir la bête! Impossible dans le monde où l’on vit. Tout simplement parce que Madame la Bio à 100 % n’a peut-être pas vu que pour acheminer ses produits bios, son maraîcher préféré vient de faire 100 bornes avec du bon carburant gasoil des familles….etc. Bref. Ta démarche est hyper respectable, les petits tips que tu donnes, les petits gestes faciles auxquels on n’avait pas pensé, tes petites convictions, tout ça ce n’est que du positif et du bon à prendre, je ne comprend pas le jugement des gens…. Bref, continue à être toi-même, tu vois bien que c’est ce qui te réussit!
    belle journée à toi (je vais aller manger du Nutella, ma place en enfer est réservée…Et pourtant je mange des mandarines bio, va comprendre Charles)
    flo

  337. Merci pour cet article ! Un tout petit mot = et en plus, chaque geste sera toujours positif pour l’environnement et/ou pour notre corps!

  338. Très bien ton article, Coline. Je vais le garder à l’esprit pour écrire les miens car même si je fais attention de ne pas trop être directive sur mon blog, je sais aussi que je peux avoir une petite tendance parfois à dire que les cosmétiques traditionnels sont à fuir. Je le pense mais il faut quand même éviter le ton péremptoire et prescriptif. Mes amies veillent car elles sont loin d’être toutes comme moi mais c’est un vrai travail de vigilance. Parce qu’après, cela peut effectivement avoir l’effet inverse : faire fuir ceux et celles qui t’auraient finalement bien suivie sur ton chemin. Informer sans faire flipper, et surtout sans faire culpabiliser, c’est un gros défi ! Thémis

  339. Belle article et belle réflexion ! J’adhère à 2000 % !
    Je rajouterai juste ceci : « Lorsque tu pointes ton doigt vers une personne, tu pointes trois doigts vers toi-même ».
    Bien joué Coline, tu as le don de rassembler et de faire sourire, là, dans le coeur…
    Bises !

  340. Je vais sûrement me perdre parmi les presque 500 commentaires, et dire des choses que des personnes ont déjà dites (plus ou moins) !

    Mais je tenais à commenter cet article, parce qu’il me tient à coeur de le faire puisque je te suis depuis le DEBUT (hihihi ultra fan de toi jusqu’au bout ;))

    Tout d’abord, merci, d’avoir mis des mots sur ce que parfois je pense (en fait, tout le temps), et pourtant, je ne suis pas influente avec une telle communauté. Mais j’ai déjà reçu des commentaires de ce style par ci par là, « mais tu te donnes un genre à consommer bio, parce que tout le monde le fait » hé bah ouais et alors si tout le monde a envie de le faire quel est le problème? Et si j’m’inspire de ces personnes là pour améliorer ma consommation t’as pas plutôt envie de me dire que c’est bien?

    Avant, je prêtais pas à ce genre de choses, maintenant, je grandis, je vieillis, je m’informe, je regarde des reportages qui font flipper et limite gerber et oui j’ai eu envie de changer, d’éduquer les mentalités autour de moi, les gens sont toujours fascinés quand je leur parle de tout ça parce qu’ils l’ignoraient pour la plupart. S’ils le font c’est bien je serais fière d’eux, comme quand ma mamie m’a dit : tu as vu je n’utilise plus autant de papier essuie tout parce que tu m’as dis que c’était ps bien et là, j’ai limite envie de chialer tellement c’est la mignonnance au taquet et que ma mamie elle déchire alors qu’à son époque, ils n’avaient pas conscience de ça, ni même vraiment à s’en soucier !

    Merci d’avoir mis les mots sur le fait que : NON personne n’est parfait. Et pourquoi le vouloir ??? Ah, parce que dire qu’être parfait est impossible ça va nous empêcher d’avancer et de réussir ? Non c’est juste un fait, réel. Et pourquoi tenter de le devenir obsessionnellement alors que cela est impossible?

    Et en ce moment, j’ai une vraie incompréhension face à tout ça. Face aux critiques faciles parce que t’as pas mangé TOTAL vegé alors que lundi t’avais mis que ton plat était vegé. Oui lundi, mon plat était végé, mais mardi soir ça allait pas alors j’ai mangé un bout de charcute dans mon bar à vin préféré (oui du vin, même pas bio en plus) et je l’ai mis sur Instagram. Et ça va, j’m’en suis remise, et je m’en remettrais encore puisque j’continuerais à faire ça puisque ma vie me plaît comme ça.

    Ah puis, une autre fois, j’avais dis que je réduisais la viande, interprété comme « je deviens vegan et je vais manifester a poil contre la maltraitance des animaux » du coup, on m’a demandé : mais attends, t’étais pas vegan toi??? #mangerdestrucsveganoulamort JE REDUIS, FAUT APPRENDRE A LIRE, EN PLUS :'(

    Merci aussi, de me faire connaître des tas de trucs super chouettes, des produits BIO ou pas, parce que je m’en tape de pas l’être à 100% pas dans le sens « 0 conscience BOUHHHHH la honnnteuhhhh » mais dans le sens ou je sais que « chasser le naturel il revient au galop » et si j’ai pas envie de faire un truc pleinement, tôt ou tard j’vais arrêter de le faire pcq la flemme, pcq pas envie, parce que c’est pas moi tout simplement !!!!

    QUOI? Nous sommes donc des êtres humains imparfaits qui parfois, faisons des choix qui ne satisfont pas les gens qui nous entourent (ou pas d’ailleurs) et alors, c’est à l’ouverture d’esprit d’intervenir. Tu peux ne pas comprendre un choix, de la à « massacrer » les gens derrière ton écran d’ordinateur comme une personne hyper faible et surtout LACHE, hum hum, je déteste ces méthodes et je ne comprendrais jamais, alors que c’est tellement mieux de pouvoir échanger etc ….

    BREF, je pourrais écrire des heures, encore et encore sur le sujet, parce que ça me touche et moi aussi j’en ai ras le bol de devoir me « justifier » à tout va.

    Alors en attendant :
    – merci d’avoir eveillé des passions insoupconnées en moi
    – merci de m’inspirer
    – merci d’être si ouverte et si choupi (et pour t’avoir croisé en vrai lors de tes VD je le confirme tu es plus que choupiiiiiii <3)
    – merci de m'aider à m'accepter
    – merci d'être ce rayon de soleil qui accompagne mes journées (et quand ça va pas principalement, je regarde les vidéos de Noel ou tu chantes et danses comme une déesse, et je repars le smile à 4000 %)
    – merci pour TOUT.
    Des coeurs avec les doigts, mais des gros hein !!!!

  341. J’avoue j’ai déjà eu cette conversation avec un ami végétarien, à savoir « tu manges pas de viande mais tu portes des Dr. Martens en cuir ? » (c’était plutôt pour le taquiner parce que j’aime bien débattre avec lui de différents sujets hein…)
    Mais c’est aussi parce que j’étais moi-même dans un questionnement pour améliorer mon mode de vie et de consommation. Être végétarienne pour la cause animale ? Oui mais alors je vais devoir être très sélective pour tout ce qui est chaussures, sacs, mais aussi choisir mes œufs provenant de poules qui ont un traitement correct ? Arrêter le lait de vache ? Ou carrément devenir végétalienne ? Et l’écologie ? Et la santé ?… Bref toutes les questions se sont mélangées car quand je me lance dans quelque chose, j’ai envie de le faire à fond.

    Et en fait, ton article répond complètement à toutes mes questions. On à qu’à faire ce qu’on veut du moment que sont nos choix, et pas pour plaire au voisin.

  342. Allez, j’ai pas tout lu mais on est toutes derrière toi, forcémment des omnivores qui ne connaissent rien à l exploitation des animaux….

    Les militantes luttant contre l’exploitation animales deviendraient dingues en lisant cet article. Pas d’injonctions donc je ne dis pas qu’il faut que tout le monde soit vegan.
    Chacune fait ce qu’elle veut. SEULEMENT, on se doit de tenir un discours cohérent non? J’ai envie de protéger l’environnement mais JAMAIS, j’arrêterai de porter du cuir, allons! Perso, on peut tout porter auj’ sans faire du mal aux animaux. Donc, sans méchanceté aucune, n’essaie pas de te réclamer ou te de coller une étiquette. C’est ridicule.

    Sinon, j’aime bien tes vidéos, j’ai juste fait partie de celles qui t’avaient fait ce type de remarque.
    Tu ne pourras jamais être vegan, que ferais-tu sans partenariats? Oui, disons-le, c’est ça aussi. L’Oréal s’adresse à pas mal de youtubeuses. Bref.

  343. Chacun fait fait fait fait..c’qui lui plait plait plait…. chacun fait fait fait…. c’est le petit refrain qui tourne dans ma tête a la fin de la lecture de cet article….
    chacun fait ce qu’il peut et veut a son niveau :)
    Peu Importe le niveau d’engagement ne juge pas ton voisin et on vivra dans un monde beaucoup plus sain #peace
    bisou coline et bravo pour cet article !!

  344. Tout à fait d’accord, personne n’est parfait. On fait surtout ce qu’on peut, je suis à fond dans les cosmétiques bio et la nourriture bio en général, mais à côté de ça je commande sur Internet, je mange de la viande, j’ai des fringues chinoises, et du PQ (pas parfaite non plus)… On essaie juste d’être plus sain (dans mon cas surtout pour ma fille). Quand les industriels arrêteront déjà de mettre des saloperies dans leurs produits, le monde ira mieux… (pas gagné). En attendant chacun fait ce qu’il veut, les râleuses « parfaites », passez votre chemin…

    Merci

  345. Merci beaucoup pour cette article qui m’a permis de mettre de l’ordre dans ce que je ressentais depuis des années. Pour ne pas avoir mangé de viande pendant dix ans, je sais à quel point on peut être emmerdé sans avoir rien demandé. Ma préférée étant « moi ce qui m’énerve c’est les gens qui se disent végétariens et qui se gavent de bonbecs plein de gélatine de porc »
    Mais surtout tu m’as permis de me regarder avec plus d’indulgence face à mes contradictions. Parce que souvent le pire c’est notre propre culpabilité.

  346. Bonjour Coline,
    Une petite pierre de culpabilité s’est volatilisée et quel bien cela procure! En même temps je me sens aussi plus volontaire et armée à me défendre lorsque j’entends, comme toi, des personnes corrosives, des personnes qui jugent comme ils respirent et dont le manque de tolérance et d’intelligence les définissent. Marre d’être toujours obliger de se justifier, d’expliquer à tout le monde nos écarts à la « règle » (que eux fixent) sur le bio et toutes les attitudes « responsables ». Comme si, sous couvert que le débat est social et rendu public, nos attitudes bien que purement personnelles, doivent également être publiques et être jugées et évaluer. Car tout comme la sexualité, c’est un sujet qui dérange alors qu’au fond cela ne concerne que nous. Mais qui juge l’autre se juge sois même au final! Je pense en effet que ce manque de tolérance est une façon de faire oublier que eux aussi ne sont pas parfait et qu’ils sont dans l’incapacité de s’auto analyser, de revoir leur pratiques et l’impact qu’elles peuvent avoir sur eux et l’environnement. En tout cas, nous sommes là pour te rappeler que l’on aime ce que tu fais et que voir le verre à moitié plein est toujours plus positif que l’inverse, à savoir des lectrices qui te suivent et qui soutiennent ton point de vu. L’important est d’amener les gens positifs et bons de son côté; pour les autres ce n’est pas grave, qu’ils restent avec leur négativisme et leur agressivité ça pourrira moins notre atmosphère!!
    merci à toi et ne change rien Coline

    claire

  347. Tout à fait Coline !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je suis comme toi (et comme beaucoup d’autres d’après tous ces commentaires) bio à 50%, écolo à 85% (mais vegan à 2% ;), et à l’affût de nouveautés sympas ds ce domaine (dc je plussoie pr la rubrique GoGreen please !!!!).
    Quand on me fait des remarques, je réponds juste que, si tous les habitants des pays industrialisés étaient aussi imparfaits que moi, la planète s’en porterait largement mieux !!!!!!!!!!!
    Go Coline Go :-)

  348. OMG mais c’est une blague cet article ???
    J’étais tellement loin de penser que les blogueurs qui parlent de trucs « naturels » puissent faire face à ce genre de commentaires…
    #lemondedesbisounours2.0

    (bon je viens d’effacer 10 lignes de « non mais qu’est-ce que ça peut leur foutre que t’utilises du Nars, t’obliges personne blablabla » parfaitement non-constructives)

    Mais je voudrais ajouter juste une chose :
    Chez moi depuis toujours on trie les déchets, on coupe l’eau du robinet quand on se lave les dents mais ça s’arrête là.
    Et tous les discours moralisateurs, les donneurs de leçon (« non mais attends tu manges pas bio ??? » ou l’inverse d’ailleurs « t’façon le bio c’est trop cher et c’est jamais vraiment bio parce qu’il y a des non bio à côté, ça compte pas » ok donc suicidons nous tous) m’ont toujours plus que soulé, ils sont tellement éloignés de moi que ça ne me touche pas, ça ne me parle pas du tout, au point que je ne savais plus où m’informer pour trouver une source qui me dise à mon niveau ce que je pouvais faire pour réduire mon impact, prendre un peu mieux soin de moi sans avoir à changer de vie du jour au lendemain.

    ***** Puis un jour, entourée d’un halo de lumière à économie d’énergie, tu es apparue Coline… *****

    Non plus sérieusement je suis ton blog depuis assez longtemps, pour les looks au départ, et j’adore que tu distilles de temps en temps des astuces « éco-responsable », des marques bio, des recettes vegan etc… Sans nous green washer le cerveau, sans jamais dire « si tu fais pas ça t’es une merde ». Et ton discours est le premier à m’avoir toucher positivement, je me suis dit mais en fait on peut manger bio et continuer à s’épiler les aisselles >>> génial ! :D
    Et depuis je suis super contente d’acheter quelques aliments de base bio (mais je continue à manger du tarama #thuglife), je fais gaffe à pas prendre de sac plastiques quand je fais des courses, mes produits de soin sont de plus en plus bio… Bref j’avance à mon rythme, et ça me va très bien.

    Donc s’il te plaît Coline, continue à être toi, à nous raconter ta vie mi-bio avec des trucs naturels et des trucs testé sur les animaux mais qui ont une couleur vraiment trop belle alors merde.

    Et peace & love

  349. Je comprends tout à fait ta démarche ici et ton mode de vie au quotidien; j’ai un peu le même. Pas parfait, mais plus conscient et j’espère, un peu plus responsable qu’avant. Moi aussi, je réfrène mes pulsions râleuses quand je vois des comportements très irresponsables autour de moi, persuadée que l’encouragement est plus productif que la réprimande. Le câlin, le bâton, tout ça. (Et aussi parce que je ne suis pas parfaite, sur la question des emballages par exemple. Ou l’usage de la javel dans mes chiottes, mais je vais bientôt fabriquer mon spray écolo, promis!).

    Je comprends aussi très bien que tu ne nous présentes pas que des produits bios, puisque tu utilises aussi des produits conventionnels. Et depuis tout ce temps, la seule chose qui me « chagrine » c’est ta collab’ récente avec Nivéa. Si tu utilises vraiment ce produit, pas de problèmes, je comprendrais que tu en parles avec humour, d’ailleurs. Mais est-ce le cas? Est-ce un produit que tu utilises régulièrement sur toi? Ce n’est pas l’aspect argent qui me gêne là dessus. C’est le jeu; mais plutôt l’aspect « honnête ». Si c’est un produit que tu as utilisé une fois le temps d’une vidéo et d’une collab’ alors que tu n’as pas pour lui une sincère sympathie, ça « me gêne » d’un point de vue éthique. Enfin ça va, t’inquiète pas pour moi non plus, ça m’empêche pas de dormir la nuit :-)

    Par ailleurs la catégorie GoGreen est fort chouette, elle permet d’avoir des idées inédites et des astuces. On pense souvent « écolo » sur certains plans, et on en oublie d’autres, tout simplement parce qu’on est humains que l’on y pense pas. Alors, c’est toujours sympa de réfléchir là dessus, en ce demandant ce que nous aussi on pourrait faire pour améliorer cet aspect. On peut « copier », adapter, mais aussi innover à notre sauce.
    Alors s’il te plait, retrousse les manches de ton poncho en chanvre, mets des gants en latex végétal biodégradable et replonge, avec plaisir j’espère, dans cette catégorie!

  350. Oh, Coline! Quelle satisfaction de lire cet article. Tu as dit tout haut ce que beaucoup de monde pensent tout bas, en tout cas, ce que je pense. Être critiqué pour ne pas être « parfait » (whatever this Word means!), y’en a assez! Et dans mon cas jusqu’à il n’y a pas longtemps Ca me mettait sous pression jusqu’à ce que j’ai réalisé que ce qui compte, comme tu le soulignes dans ton article, c’est que je sois OK avec ce que je suis, fais et crois. Merci pour ce bol d’air frais et je te soutiens à fond! Tout est une question d’équilibre. Et la beauté des gens c’est qu’on n’est pas « parfait », on n’est pas « 100% », on est tous différent, on fait des choix différents qui nous rendent uniques et rend la vie et les interactions intéressantes.

  351. Bonjour Coline, je suis ton blog mais je n’ai jamais commenté.

    Grande 1erer donc aujourd’hui : merci beaucoup pour cet article qui fait un bien fou ♥.

    Pile au moment où je m’auto-lynchais parce que je mange encore de la viande, parce que je ne suis pas encore dans la bonne phase, et que je trouve que je fais plein de déchets.

    Merci pour cet article qui incite à tous/toutes plus d’ouverture et de tolérance sur les autres, et à positiver sur les efforts fournis plutôt que pointer du doigt le négatif.

    Gros gros merci et @très vite

  352. Bonjour Coline,
    Je te suis depuis des années, et ne commente jamais ( au vu des commentaires, nous sommes nombreuses les lectrices de l’ombre).

    Tu es la première bloggueuse que j’ai suivi et tu m’as fait découvrir l’univers du blogging. J’aime beaucoup ce que tu fais et ne te dis pas ça en « groupie » ou  » midinette » comme j’ai pu le lire.

    J’avoue avoir été  » interpellée » par ta vidéo sur Nivéa. Parce que je ne pensais pas que tu apprécierais ce produit, pas parce qu’il est non bio ou que ce n’est pas de l’huile pure!
    Mais contrairement à d’autres bloggueuses, tu as toujours été transparente sur le fait que tu étais à demi bio.
    Je remarque d’ailleurs que personne n’a crié au scandale, lorsque Hélène de Mon blog de fille, qui jure ne jamais utiliser de lingettes démaquillantes à écrit un article en partenariat avec Demak up!

    Je pense juste que les personnes qui te suivent et te lisent sont à l’aise avec toi et se permettent parfois trop de choses, et que de plus, tu ne censures pas les commentaires et laisses bien une vraie place au dialogue.

    Je souhaite une longue vie à ta petite entreprise, qui m’apporte chaque jour un moment de futilité, de reflexion ou de joie.

    Aurélie

  353. Coucou Coline j’ai lu ton post avec attention car je crois moi-même être une fille « bio à demi », et le survol des commentaires m’a poussée à intervenir. Au départ quand j’ai vu le nombre d’intervention je me suis dit que le mien ne servirait à rien et que tu avais matière à lire pendant des heures voire des nuits voire des semaines… et que mon commentaire à deux balles irait tout droit aux oubliettes et puis je me suis dit que c’était mal me considérer, après tout j’avais mon mot à dire ! ça vaut que ça vaut c’est sûr ! JE suis sidérée de voir la tournure des commentaires, entre « sois cohérente » « accepte la critique » « ne te justifie pas, mais tu ne fais que ça »… je me suis dit que les gens se rebellaient beaucoup pour pas grand-chose. c’est d’ailleurs assez dommage de ne pas les voir dans la rue pour plus grave. C’est fou comme être youtubeuse suppose un comportement exempt de vices, de défauts, de déséquilibres etc.. A partir de quand divertir la toile est devenu un métier qui suppose un casier judico-comportemental vierge de toute infraction à la sacro sainte opinion publique générale ! A partir de quand toi Coline tu as imposé quelques comportements, attitudes, façons d’être à qui que ce soit dans ce bas monde ??!! JAMAIS !!!!!!!!!!!! Alors comment peut-on critiquer si prestement quelqu’un qui ne fait que divertir les gens, qu’ils passent leur chemin si ça ne leur plait pas et qu’on ne vienne pas dire que la liberté d’expression suppose à ce point de critiquer sans arrêt pour t’imposer à toi une attitude cohérente dans ta vie alors que tu ne fais que divertir sans imposer quoi que ce soit ! Soyons un minimum mature dans notre comportement virtuel ! A aucun moment les blogueuses ou youtubeuses imposent une ligne de conduite, elles expriment leur façon de vivre, moi j’ai fait mon propre tri sur celles que j’aimais lire, à toi petite lectrice de vivre ta propre vie avec ta désirs et tes envies ! Amen !

  354. Je suis fan de cet article, surtout venant d’une « blogueuse influente » comme toi. J’ai un nouveau projet de blog qui me trotte dans la tête depuis des lustres, à base de psychologie positive et de réflexions sur la consommation, etc.. Mais ce qui me freine, c’est de devoir un jour essuyer les remarques parce que je ne suis pas la plus éco-friendly, que je ne suis pas la mieux dans ma peau ou que honte à moi, j’ai acheté un soutif chez H&M.
    Je trouve pour ma part que si tout le monde était « à moitié-bio » (et à « moitié sympa et non juge »), le monde tournerait beaucoup plus rond. Parce qu’à ton avis, est-ce que tous les critiques font leur compost ? ;)

  355. Coucou Coline :)
    Je voulais réagir mais je ne savais pas trop comment m’y prendre… Alors je te dis simplement : garde espoir en l’Homme. Et aussi que pour un con qui commente un message rabaissant (et inutile), 10 personnes te lisent, t’admirent et te respectent, mais ne commentent pas.
    Ton article me fait réfléchir, merci à toi. Et vive la tolérance !

  356. Bonjour Coline,

    Je commente très peu et pourtant je suis du genre assidue, légèrement groupie secrète.
    Enfin tout ça pour dire que cet article me fait réagir.
    Moi quand je suis quelqu’un sur un blog ou sur youtube c’est parce que j’aime sa personnalité, son univers et l’originalité du contenu qu’elle propose.
    Grâce à toi j’ai découvert des dizaines et des dizaines de produits et d’astuces.
    J’ai du mal avec cette culpabilité qui plane parce qu’on est ceci ou trop cela… Moi je prends youtube ou le blog pour ce qu’il est un bon moment, un divertissement. Moi aussi j’aime le bio dans les soins moins en maquillage, je mange bio mais pas que bref je m’empêche de rien si cela me plait !
    Alors Bref moi tu m’apportes, moi tu me « fais du bien », moi je t’apprécies comme tu es et c’est bien tout ce qui compte.
    Je te souhaite une jolie journée.
    Noémie

  357. Concernant l’impact sur la santé de ce que l’on ingère, malheureusement rien ne garantit d’échapper au cancer ou autre maladie hélas. J’ai perdu ma mère il y aura 8 ans cette année d’un cancer. Elle avait 72 ans et pétait la forme avant cela. On pensait qu’elle ferait une centenaire comme sa mère qui est décédée qq années plus tard, à près de 104 ans et qui jusqu’au bout a voulu rester dans sa maison avec sa chambre au 1er étage, et faisait elle-même son ménage, sa lessive… Elle y tenait car elle disait que se faire assister serait le début de la fin et elle était surtout très indépendante. Eh bien ma mère, comme sa propre mère, a toujours manger peu mais bon et sain, ne fumait pas, ne buvait pas, ne se droguait pas (ne prenait quasiment jamais de médicaments disant que cela soignait d’un côté et détraquait de l’autre). Et elle pratiquait le yoga depuis plus de 40 ans bien avant que ce soit à la mode. Alors franchement je fais comme toi, au mieux sans avoir un comportement obsessionnel car il faut vivre et c’est tout ! Tu as totalement raison Coline et je ne vois pas en quoi tu devrais te justifier. Par ailleurs, en ce qui concerne le maquillage non bio, j’ai lu (peut-être sur ton blog ?) que le pb du maquillage bio est sa durée de conservation limitée qui oblige à le jeter bien avant de l’avoir terminé, ce qui en un sens n’est finalement pas très éthique.
    Continue à profiter de la vie comme tu le fais et je suis d’accord avec toi, ce n’est pas parce que tu partages avec nous tes découvertes, avis et astuces que tu dois te justifier d’être ce que tu es et de faire ce que tu fais. Bisous. :-)

  358. Bravo pour l’article Coline! Tu es courageuse d’avoir osé être là où les autres bloggeuses ne sont pas…Un peu de recadrage ne mange pas de pain (oui moi aussi j’adore les vieilles expressions :-) )

    Effectivement, déculpabilisons nous et arrêtons de s’ observer les uns les autres pour nous juger…il y a tant d’autres belles choses à réaliser ;-)

    Continue à être pleine d’humour, j’adore tes délires

    Tassiana

  359. Mais oui!!!
    Mille fois d’accord avec toi.
    On fait les efforts qu’on peut et c’est déjà pas mal.
    J’adore tes articles Go Green parce qu’ils me donnent des idées et ils me permettent de voir ce qui est faisable au quotidien de maman qui travaille comme beaucoup.
    Il y a des choses que je fais déjà. Et d’autres pour lesquels je me dis que c’est pas un gros effort de faire ça en plus.
    Et au fur et à mesure on fait un changement supplémentaire.

    En plus tu n’es pas donneuse de leçons tu proposes, ton message n’est pas enervant/culpabilisant comme peuvent l’être d’autres.

    Continue pour tous ceux que tu inspires!

  360. Merci Coline pour cet article pertinent!
    Malheureusement, les gens sont encore trop dans une image de l’écolo paumé dans le Larzac qui fait pousser ses pomme de terre et qui mange des graines… En gros il y a deux catégories, soit les écolos purs et dur soit les personnes qui suivent la société de consommation.
    Je reviens juste sur un point qui crée beaucoup de débat et de discutions : la culpabilisation des citoyens. Cela peut être pris dans ce sens, mais je me dis que quand même, cette société de consommation, c’est quand même nous qui l’avons créé! Certes pas directement, mais nous sommes quand même complice de tout ça. Donc personnellement, j’y crois dur comme fer que c’est bien nous, consommateur qui pouvons faire changer les choses. Tout d’abord en consommant mieux et local. C’est souvent plus cher, mais avec les prix défiants toute concurrence des grandes surfaces, nous avons perdu la vraie valeur des produits et du travail accompli.
    C’est vrai qu’on entend souvent dire qu’il faut arrêter de culpabiliser les citoyens alors que des multinationales font 100 fois pires. On se dit que notre petite consommation, nos petits gestes du quotidiens pour réduire notre impact sont dérisoires par rapport à ces filiales. Mais c’est bien l’accumulation de ces petits gestes qui aura un fort impact non? Finalement c’est comme d’aller voter (mais c’est un autre débat) ;-)
    J’ai malheureusement arrêté de croire que les solutions pouvaient venir d’en haut, que ce soit pour le social ou l’environnement… L’Etat se repose sur les associations qui sont devenues indispensables localement. Mais l’Etat coupe de plus en plus les subventions… J’en sais quelque chose, je bosse dans une asso de protection de l’environnement et les temps sont durs. Quand tu vois toutes les décisions et la politique environnementale de ces dernières années, tu te dis qu’on marche vraiment à l’envers. Notre gouvernement à la trouille de prendre de vraies décisions et recule à la moindre grimace des gros groupes. Donc non, ne culpabilisons pas, ne pensons pas qu’on ne peut pas faire changer les choses, à notre échelle et dans nos petites sphères locales ou tout simplement chez nous, ça bouge et on avance! ça fera boule de neige un jour!
    Donc je dis oui à la réduction de tes déchets dans ta salle de bain, oui à ta consommation de légumes bio, oui à la réduction de tes produits ménagés. Comme tu l’as si bien dit, l’important c’est d’en prendre conscience et de faire ce que l’on peut et qu’à force ça devienne des réflexes. On est tous plein de contradictions, moi la première qui prend ma voiture tous les jours pour aller au boulot.
    Bref pour moi, tant qu’il y a déjà une prise de conscience, même toute petite, c’est déjà quelque chose de gagné pour notre planète ;-)

  361. Ohlala 552 commentaires, et BIM un 553e pour la peine…Tout ca pour te dire merci je savais pas que « ayatollah » ca s’écrivait comme ca, je l’avais jamais lu, juste entendu :)
    Et sinon…plus je lis des blogueuses, plus je me dis que ca semble horrible de l’être, tant de critiques, de nianiania..pouah..je sais pas comment vous faites pour continuer, bravo!
    Et voilà ce sera tout pour moi, merci.

  362. Hello Coline,

    Merci pour ce post ultra positif. Les contradictions sont humaines ;)
    Depuis longtemps je fais attention à ce que je mange mais tu m’as converti au green pour les produits de beauté et pour ça aussi merci!
    J’espère voir plus de de vidéos et articles GoGreen ils sont toujours intéressants!
    Cependant, je ne m’empêcherai pas de te demander pourquoi pas ceci ou cela de temps en temps car je me pose les mêmes questions! Ta réponse m’intéresse dans me démarche et ce n’est pas une critique.

    J’espère que tu comprends et que tu ne te sentiras pas agressée ;)

    Bonne continuation!!!

  363. Le fait est que celles qui se permettent de pointer du doigt ton « manque de cohérence » sont elles mêmes terriblement incohérentes…sérieusement ? Que viennent elles faire ici ? Sinon être infidèles à leur état d’esprit 100% Bio ! Hey les filles c’est facile de se gargariser avec des évidences ! C’est facile aussi, sous couvert d’être pro-échanges, de jeter de la poudre de rancœur à la tête des gens ! Sauf erreur de ma part, nous sommes toutes incohérentes, bi-goût et changeantes ! Certaines se permettent de laisser des commentaires néga-stériles alors que si on les écoute, elles ne devraient même pas avoir internet, ni de portable, elles ne devraient pas consulter de blog 50% traître, ni même perdre leur temps à laisser des commentaires, elles devraient sereinement planter des graines de lin dans leur champs arrosé aux pluies acides ! Oups ! Excusez mon manque de tact mais les fausses bonnes intentions du type « je m’interroge juste sur ta vision et ton angle d’action arrête d’être sur la défensive » cela m’agace au plus haut point ! Si vous vous interrogez, trouvez vos propres réponses, la vérité est en vous ! Certaines devraient revoir leur échelle de valeur plutôt que la cuisson de leur steak de soja ! Je préfère 1000 fois des êtres tolérants et ouverts qui conduisent des voitures aux êtres illuminées en poncho de coton qui détiennent le savoir absolu et ont tout perdu de leur humanité mais s’imaginent le contraire ! Je grossis volontairement le trait hein ? Allez maintenant que c’est dit n’hésitez pas à me ranger dans la case des dédaigneuses agressives et obtuses ;-) signé « c’est pas moi c’est ma thyroïde » alias LA concombre masquée qui fait les choses moyennement bien à peu près tout le temps ! Coline : Il n’y a point de dédain dans ton post en revanche tu es pleine de spiritualité et d’ouverture d’esprit n’en déplaise à quiconque !

  364. Très bel article Colline, c’est bien dommage d’en arriver à être obligé d’en écrire un à ce sujet car on devrait tous être tolérant les uns avec les autres.
    Et tes efforts « bio » me donne envie d’en faire un peu plus à chaque fois donc c’est que du positif!

  365. Je vais te gaver mais tant pis :) Je suis obligée de réagir à ce post parce que c’est LE truc qui me dérange dans ton blog, et que comme tu l’as dit, quand on s’expose sur internet, on s’ouvre au critique (malheureusement… ou pas!).
    Il n’y a pas de « tu dis que tu manges bio mais tu te tapes une pizza de temps en temps », ça ne se résume pas à cette petite incohérence selon moi.
    Tu dis que tu essayes de limiter ton impact sur l’environnement mais tu fais des vidéos « Mes favoris », qui pour moi sont totalement incohérentes avec ton discours, c’est « regardez ce que j’ai encore consommé/acheté ce mois-ci et qui est merveilleux ». Je ne suis pas quelqu’un qui recherche spécialement une démarche écologique dans son mode de vie (et c’est dommage), mais pourtant wouaw, je trouve que ta consommation (en général) est énorme! Pour moi, l’énorme incohérence vient de là et pas de petits pas de travers. Tu fais clairement ce que tu veux de ta vie, mais selon moi, en tant que « blogueuse », « personne qui a un public », ton discours manque de crédibilité…
    Voila et désolée de t’avoir emmerdée :)

    1. « emmerdée », tout de suite les grands mots ! ^^ J’accepte qu’on trouve que je manque de crédibilité mais mon but dans la vie et au travers de ce que je fais n’étant pas d’être « crédible » je dirais que ce n’est pas mon problème. On dirait que les gens n’ont que ce mot à la bouche « crédibilité » « cohérence »… Ce n’est pas mon cas et je l’assume sans le moindre souci. Je peux comprendre que ça dérange, peut-être que ça rassure les gens de voir des personnes « crédibles et cohérentes » ? Moi pas tellement. Ce que j’aime ce sont les gens honnêtes et je pense sincèrement que c’est ce que je suis. Je ne me revendique rien du tout, je n’ai la prétention de rien, je ne me range dans aucune catégorie. Aux dernières nouvelles mon blog ne s’appelle pas « Et Pourquoi Pas Eco-Friendly-minimalisme-vegan-cruelty-free-zéro-déchet-vélo-et-graines-germés » mais « Et Pourquoi Pas Coline » donc ce que l’on trouve ici, c’est moi, dans ce que je veux bien dévoiler. Tant que j’arrive à faire sourire les gens autour de moi et pourquoi pas à déclencher quelque chose chez eux de positif à quelque niveau que ce soit, c’est tout ce qui m’importe. Et j’ai envie de dire que jusqu’à maintenant ça se passe plutôt bien :)
      Ce qu’il faut comprendre une bonne fois pour toute c’est que ce genre de remarques ne changera rien, à la façon dont je suis ou à la façon dont est une autre personne. Ces réflexions sont les VÔTRES, pas les miennes, c’est VOTRE point de vue, pas le mien, c’est VOTRE jugement sur ce que vous voyez et c’est VOTRE réalité, pas la mienne.
      Donc en gros si ça te dérange tu peux te concentrer sur le positif, les choses qui te parlent ou t’inspirent et zapper le reste. Je ne force personne à me suivre et à être « dérangé » par ce que je fais.

  366. Merci merci merci et BRAVO!
    Justement les pas parfaits mais pleins de bonnes volonte comme toi encouragent les pas parfaites mais de bonne volonté comme moi !
    Je t’encourage de tout mon coeur a continuer avec ton humour et ta bonne humeur a nous encourager a prendre des petits trucs en main pour rester legers, souriants mais engages !

  367. Franchement Coline, tu es la number one de mes blogueuses préférées ! Cœur avec les doigts ! Cet article est parfait et remet un peu les pendules à l’heure !
    Moi, grâce à toi j’ai entrouvert le bio dans mon quotidien, et ce n’était pas gagné-gagné au départ ;-)
    D’abord grâce à ta super collaboration avec Birchbox (elle était démente cette box bio), et puis grâce à tes sélections de produits alimentaires bio … je vais régulièrement chez Biocoop grâce à tes conseils (je viens de découvrir une tuerie de galette de pomme de terre bio à l’emmenthal et aux oignons je te raconte même pas l’orgasme culinaire ;-)) !
    Bon par contre de là à utiliser la coupe menstruelle et à créer ses produits ménagers bio soi-même … il y a un énorme pas à faire pour moi :-))
    Mais je trouve toujours tes idées et tes sélections toujours intéressantes, pour moi ou pour les autres ! Les gens auront toujours à redire et à critiquer, je crois qu’il faut passer outre sinon on pète un boulon.
    Merci pour ta joie et ta bonne humeur quotidienne, merci pour ton implication ! Tu fais un job formidable ! J’aime toujours venir ici, c’est toujours un plaisir alors merci Coline ♥

  368. Chacun fait ce qu’il veut, comme il le veut et surtout sur un sujet pareil où c’est déjà bien d’œuvrer et d’initier des gens comme nous tes lectrices.
    Pour ma part MERCI pour cette rubrique qu’est le #gogreen (que j’ai transféré à mes copines d’ailleurs) grâce à laquelle ma famille, et moi-même commençons doucement dans « le bio ». C’est toi en étant justement la Coline « pas prise de tête » et tolérante que l’on « connait » à travers nos écrans qui m’a donné envie de m’y mettre simplement alors BRAVO et continue parce que tu aides la planète en faisant ça et du coup notre prochain et chacun de nous !
    J’ai même envie de rajouter que de voir que l’on peut chacun œuvrer à notre manière sans être complètement à fond est rassurant car finalement on peut tous faire quelque chose même avec nos petits moyens
    M E R C I
    Charlotte

  369. J’adore lire tes articles Coline!

    Celui-ci est plein de bon sens et je me dis que je devrais être moi-même être plus tolérante envers moi-même et arrêter de regarder ceux qui font encore mieux et déjà être satisfaite de ce que je fais, merci à toi ! :)

    Bisous

  370. Ben disons que tu mets du bio par ci par là entre la surconsommation que tu prône c’est normal c’est ton job ça te fais vivre, avec par exemple un mascara trop chouette à 2 balles on s’en fout de sa compo et de l’autre oui l’éthique c’est bien….comment dire ???

  371. Coucou Coline! Ça fait un moment que je te suis et franchement cet article est top! On n’est pas obligé d’être bio à 100% ou complètement anti-bio… Quelle manière étrange de penser… Les gens qui sont à fond dans un mode de vie ne sont pas tolérant vis à vis de ceux qui sont ‘entre 2 eaux’. J’ai envie de dire : ET ALORS?? Chacun fait ce qui veut! Pour ma part, je suis bio mais pas que, donc je dois dire 1/2 bio ^^
    Et si ça dérange qq’un, tant pis… Bref, super article, tout à fait de ton avis, pas de perfection et puis d’abord, c’est quoi la perfection? On sait même pas! Bises et surtout ne change RIEN

  372. Je suis toujours étonnée par la grande hypocrisie qui règne. Et aussi par les expressions du type « parfaite blogueuse green et éthique ». Je m’explique: j’ai commencé à aller sur les blogs pour obtenir des avis, des swatches sur des produits de beauté. Pour mieux consommer, essayer de trouver des opinions peut-être plus lucides que les habituels communiqués de publicité ou les articles de magazines. Pour moi, les blogs servent majoritairement à cela: à consommer, mieux parfois, mais à consommer tout de même. Et cela même si on n’achète pas de produits! (par produit j’entends aussi tout ce qui n’est pas « matériel » mais qui se consomme aussi: voyages, projets, loisirs… Dans notre société tout est devenu objet de consommation) Parce qu’il y a toujours des liens qui peuvent nous emmener vers des vidéos par exemple, gratuites certes, mais qui comportent des publicités. Publicités que l’on « consomme » et qui vont inconsciemment influencer sur nos achats. Ce que j’essaye de dire, c’est que pour moi les blogs s’inscrivent dans cette logique de consommation, et font partie du système capitaliste dans lequel nous vivons.
    Or, pour moi, être réellement « écologiste » signifie évidemment être anti-capitaliste et anti-consummériste. Donc si on se revendique « écolo », (j’ai bien dit « revendique ») à mon avis, avoir un blog « green », même si on présente des produits « certifiés bio » est hypocrite (ou habile ou naïf) car on finit toujours au même but: encourager la consommation.
    C’est pour ça que pour moi les blogs qui se revendiquent « green », et présentent régulièrement des hauls « produits éco-bio », ne font que mettre une étiquette verte sur ce qui reste de la consommation (un peu comme l’idée absurde de « croissance verte »). Pour être plus claire, pour moi quelqu’un de réellement écolo c’est quelqu’un qui se contente d’un savon de marseille de nos grand-mères pour se laver et pas quelqu’un qui va guetter tous les mois les dernières nouveautés gel-douche (solide/au lait d’ânnesse/auxépicesayurvédiques ^^) green de telle ou telle marque. Pour moi d’ailleurs, le « green » sert pour pas mal de personnes à se décupabiliser de leur consommation (moi la première ;) )dans le sens « je peux acheter, c’est bio/équitable/nontestésurdesanimaux.
    Il ya donc pour moi une certaine absurdité à réclamer « toujours plus de green » alors qu’en réalité, le « green », c’est le moins!

    D’ailleurs, à mon sens, les seules vraies personnes « écolos » qui peuvent légitimement le revendiquer, ce sont les SDF et les personnes qui parviennent à vivre en cohérence avec leurs idées, au prix parfois d’une grande marginalisation, de privations et de beaucoup de difficultés (je pense à ceux qui parviennent à vivre en totale autonomie à la campagne).

    Pour tous les autres qui acceptons/subissons/profitons du système, et bien soyons honnêtes, nous consommons, des tas et des tas de choses, évidemment c’est toujours mieux si on arrive à choisir des produits de meilleure qualité, qui durent plus longtemps, fabriqués de manière éthique, mais on reste des consommateurs.
    Si quelqu’un a un problème avec cela au point de déverser des flots de haine sur les réseaux sociaux, je pense que cela révèle en lui une tension accrue, voire un dégoût peut-être de notre société? Dans ce cas-là mieux vaut cesser de se faire du mal et de consulter des blogs, qui ne sont que l’humble reflet de celle-ci.

    Ce que j’aprécie justement dans le blog de Coline, c’est son honnêteté: elle fait ce qu’elle aime, avec ses contradictions, contradictions dont nous sommes tous faits, et oser les montrer, pour moi c’est ce qui la rend humaine et la différencie des autres blogs.
    Alors oui, ça peut sembler étrange de faire la pub pour Nivéa après avoir fait un article sur un « zéro-déchet » mais si je ne me trompe, ce blog n’a jamais prétendu quoique ce soit. On pourrait se dire que ce qui pourrait être gênant, ce serait que les messages plein de bonnes intentions soient noyés parmis les partenariats commerciaux. Mais, une fois de plus, pour moi un blog monétisé n’est pas un lieu d’action politique mais de consommation. Donc voyons le bon côté des choses: des personnes venues sur ce blog ou sur youtube (je pense notamment aux plus jeunes attirés par « icon ») pour des tutoriels de maquillage ou des hauls, peuvent aussi découvrir ici des articles différents, qui parlent des huiles végétales ou des brocantes, et par là peut-être amorcer une réflexion plus générale sur leur mode de vie (il est toujours permis de rêver :)) )
    En bref, ne demandons pas à un blog ce qu’il n’est pas censé être. Et je crois si tant de frustrations se cristallisent sur les blogeur(ses) c’est parce que les gens cherchent des genres de « guides de morale » dans un monde de plus en plus compliqué et immoral.

  373. coucou ,moi je te suis de temps en temps je trouve ton blog très sympa ,je prend ce qui m’intéresse ,quand j’aime pas je zappe ,après les relous qui donne leurs avis sur tout ,non rien d’autres a faire non plus ,elles ont des problèmes au boulot a la maison dans le métro ,au lieu de se détendre tranquille devant des blogs sympatoches ,NON il faut qu’elle déverse leur haine de la journée ,comme sa elles sont pas les seuls dans leurs merde ,que sa fait du bien d’etre haineuse avec les autres c’est LE coté OBSCURE DE LA FORCE ,heu voila juste sa a dire ,que la force soit avec toi ;);)

  374. Hey!
    « Bio à demi »?
    oui c’est curieux…
    Ecoute.. moi je suis fan de tes découvertes…tu m’as même donné envie de faire mes potions magic beauty dans ma salle de bain :)
    hashtag la femme parfaite est une con*****
    keep peace and big bek !!

  375. Coucou Coline !

    Je te lis depuis très longtemps maintenant et ce n’est absolument pas pour ton coté green. Ça m’intéresse mais ce n’est ABSOLUMENT pas pour ça que je te lis.

    Ceci étant dit et après avoir lu les commentaires, je comprends les deux partis.

    Déjà tu essayes de faire de ton mieux et tu es au clair avec toi même, parfait. Il n’y a même plus à parler à partir de là. Mais comme le sujet est lancé …^^

    En revanche, je comprends celles qui réagissent mal, car tu renvois une image avec de trop grands paradoxes, et je pense que c’est ce que les éternels relous utilisent pour dire de toi que tu n’es pas crédible.
    On t’a parlé d’incohérence, mais en fait il y a une nuance, c’est plutôt une histoire de « réduire les paradoxes ».
    On considérera facilement que le fait de manger bio et d’être végétarienne perd tout son sens si tu t’affiches avec des sacs en cuir. Dans la tête des gens ça revient à se restreindre à boire 50cl d’eau par jour et prendre un bain tous les soirs …
    (En revanche si tu prends l’avion tous les week-end pour faire des road-trip au 4 coins du monde et que tu survoles en hélicoptère les chutes d’Iguazu, là ça passe. Tu ne seras qu’une globe trotteuse amoureuse de la nature <3)

    Réduis le paradoxe et hop! moins d'emmerdes ^^

    Du coup les personnes qui ont toujours quelque chose à redire sans profiter de ce qui est à bon prendre en profiteront toujours pour t'en mettre une pleine gueule, parce-que c'est beaucoup plus facile d'aller regarder ce que les autres font mal plutôt que de regarder ce qu'ils font de bien.

    Je ne te fais pas de morale, je ne suis pas green du tout, je n'achète rien de bio, j'utilise une voiture sans arrêt, j'achète des fringues faites par des enfants au Bangladesh et OUI je suis Satan en personne, vous pouvez vous lâcher sur mon moi c'est no problem.
    Mais voilà, j'en ai conscience. Découragée des efforts qu'il y a à faire, découragée de la tournure que prends la planète. Je suis humaine en 2016 et, surpriiise, nous sommes tous caution de ce mode de vie immonde, même le plus green du plus green (allez c'est bon, il ne faut pas pleurer).

    Et voilà, finalité, ce que j'aime en venant faire un tour par ici, c'est que je trouve l'optimisme et les efforts sympatoches que je serais incapable de faire moi même.

    Une question me turlupine toujours:
    parmi les centaines de commentaires qui te font la morale, combien ont- ils pris conscience de leur propre valeur concernant l'écologie ?

    Belle soirée Coline

  376. En fait le problème ce n’est ni le bio, ni la souffrance animale, ni les pesticides, les parabens ou j’sais pas quoi. Le problème c’est le mode de communication des gens. C’est peut-être plus falgrant avec ces thèmes là mais en fait les gens font ça avec tout.
    La clef ce n’est pas de manger bio, vegan et porter des fringues en lin bio cousue main; la clef c’est plutôt la communication non violente.
    Ça a peut-être déjà été évoqué mais j’avoue n’avoir pas pris le temps de lire les (presque) 600 commentaires.
    Les gens peuvent être si faaaatiguants.

  377. Je ne m’étends pas car tout a été déjà certainement été dit dans les 547 commentaires précédents, que je n’ai pas le courage de lire, je l’avoue, mais je voulais quand même, en tant que fille bio à 63,7%, te soutenir et te dire que je suis tout à fait d’accord avec toi sur cette question (en même temps si ce que lis sur ton blog ne me plait pas je suis pas obligée de te suivre, n’est-ce pas?). Surtout continue à poster des articles Go Green, stp!! 👍👏🏽

  378. Et bien moi avant de connaître ton blog je n’étais pas bio du tout (je pensais que c’était réservé aux stars) bon je triais mes déchets et bouffais des légumes mais ça n’a rien à voir avec le bio ça. Et depuis que je te suis (sur ton blog) je vais de temps en temps chez Naturalia, je mets de l’huile de jojoba bio, j’ai diminué le gluten, je ne mange presque plus de viande (à part quand je me fais un macdo) et j’ai même une cup!!!!

    Merci Coline d’avoir fait de moi une bio à demi!

  379. Wah j’avais pas vu cet article.
    Même sans avoir de blog, même sans partager son quotidien avec des milliers de personnes comme tu peux le faire, c’est dur de vouloir faire mieux avec du bio, du naturel, du fait maison, du sans chimique et tout ce qui va bien. Et comme tu dis, cest jamais assez bien. Franchement c’est quasi impossible d’être bio sur toute la ligne parce qu’on ne vit pas du tout comme ca dans notre société. Ce serait un extrême comme un autre, personne ne peut faire son jardin, traire des vaches, fabriquer son shampoing, sa lessive, construire une éolienne, creuser un puits, tisser des fringues… Enfin stop. Personne ne peut se vanter d’être irréprochable là dessus. Au lieu de reprocher à ceux qui essayent, qui font l’effort, je pense qu’il faut plutôt dire Bravo. Bravo de ne pas penser qu’à ta tronche, bravo pour ta réflexion sur ce que tu ingurgites ou ce que tu donnes à ton gamin, bravo pour tes recherches sur la nature pour trouver ce qu’elle peut t’apporter au lieu de courir acheter du tout fait (bouffe,médoc…). Bref, tout ca pour dire que les gnasses et leurs réflexions inutiles, on s’en fout un peu et si elle te suivent, je parie mon chat qu’elles achètent aussi du maquillage pas bio, qu’elles font caca dans de l’eau toute propre et qu’elles ne vont pas couper du bois pour se chauffer hein, soyons honnêtes. Au passage, malgré ton quintal d’imperfections, moi perso je te surkiffe (ou presque) et tes vidéos m’inspirent beaucoup (je suis passée a la mooncup, aux masques d’huiles végétales pour les poils de cheveux…) et pour ce que tu apportes à ma petite vie imparfaite, je te dis MERCI. Rien d’autre, continue, trace, je sais que tu n’as pas la prétention de dire aux autres ce qu’ils doivent faire, tu me fais juste découvrir des choses que je ne connaissais pas forcément, et en plus tu le fais bien. Zoubi

  380. Salut,

    Moi je ne viens pas souvent te voir, cela dépends des humeurs et des envies.
    Pour sortir un article coup de gueule…c’est que là ça a du être chiant pour toi.
    J’ai pas grande chose à dire, je t’apporte simplement mon soutien dans ta démarche de « faire ce que tu veux de cet espace qui est le tien ». Ton terrain de jeu, tes règles.

    Je crois que ce qui m’attire le plus dans ton blog, c’est la pêche que tu dégage dans tes vidéos, et aussi tes tenues ! Quand au bio, non bio…je passe mon tour. J’ai halluciné sur pas mal de trucs en voyant certains commentaires.

    May the patate be with you (Et les fringues, les bijoux, la bonne humeur)

  381. Salut Coline ! Super article, je trouve ton point de vue très intéressant. C’est le genre de commentaires que l’on reçoit également dans la vie ne te fais pas de soucis et continue d’être bio a demi ! (fais ce que tu veux surtout ). Sachant que tu es bloggeuse à 100% je te conseille cette article fun sur les bloggeuses mode (http://www.keskiscpass.com/wordpress/bloggeuses-mode-ou-les-meufs-payees-pour-nous-faire-rager/ )

    Coeur avec les doigts <3

  382. Je te soutiens à fonnnnd et j’ai souvent puisé des idées dans tes posts comme les cotons lavables (eh oui je pense à tous tous les soir). Si tout le monde était écolo à demi ou bio à demi ce serait déjà pas mal !!

  383. Super ton article ;)
    Mais ( j aime pas le « mais » ca fait un peu genre attend ma petite! Je vais te raconter la vie…) mais ce n est pas le cas ;)

    Juste pour te dire, que je « suis » plusieurs blogueuses…. De plus en plus nombreuses et de plus en plus sponsorisées , qui donnent le merite un jour du FDT liquide truc, le lendemain d une poudre machin, d un code reduc resto, d un code ub**, d un jean a 300 balles, de sauce soja, de riz bio, de parfum, de bougie, de boisson, de montre, de creme….. Sur leur blog, insta, snap….Bref, un peu credule, les articles etant bien foutus, on croirait presque que ca vient d elles..,

    Dans ce chahut-bahut, on trouve parfois un blog ou 2 qui se gardent une ligne de conduite… Et qui du coup n est pas à demi ;) .. Je pense à solange ou mini
    Ca donne l impression d une certaine integrite .,, pas que tu ne le sois pas hein ;) mais l eventail de ce que tu presentes est large, et on sait, que c est ton metier… Du coup nous lectrices, on doit faire la part des choses entre l alimentaire et la personnalité…. D ou à mon avis le « demi »
    Enfin c est ce que je ressens…

    Parfois avec certaines blogueuses on, enfin j ai l impression d etre prise pour un jambon… Ou un steak de soja ;) peut importe.. :D

    J aime beaucoup l energie et ton humour qui te caracterisent ;) et tes recettes de cuisine!! Le reste, ca reste pour moi ton boulot et je regarde ca comme un reportage ;) qui m amuse à chaque fois d ailleurs ;)

    J espere que je ne t ai pas blessé… C est bien difficile de s exprimer par ecran..

    :)

    Caroline