Chez Mamie

Navettes-1-©-Bluette

 

Je ne suis pas de celles et ceux qui trouvent les mots justes en toutes circonstances. Quant aux blagues, qui d’habitude viennent si facilement, elles ne trouvent pas leur chemin dans l’hébétude de mon cerveau.

J’ai préparé cet article dans la journée du 13 novembre. C’était une douce journée. Les gâteaux de ma petite grand-mère embaumaient l’appartement de parfums d’enfance ; j’avais hâte de partager avec vous sa recette « secrète ». Le week-end s’annonçait bien.

Et puis.

 

Aujourd’hui je voudrais vous emmener chez Mamie pour que vous goûtiez, vous aussi, à la douceur de sa cuisine et de sa vision du monde.

Faisons donc des gâteaux pour réchauffer les cœurs.
Ce n’est pas grand-chose.
Mais c’est déjà ça.

 

Navettes1b-©-Bluette

Navettes-façonnage-1-©-Bluette

Les navettes sont assez grosses, c’est la tradition. Vous pouvez couper chaque boule de pâte en 10 au lieu de 8. Pensez simplement à adapter le temps de cuisson.

Navettes-façonnage-2-©-Bluette

Ne fendez pas les navettes sur toute leur épaisseur (sinon vous allez vous retrouvez avec deux gâteaux…).

Navettes2-©-Bluette

Navettes-4-©-Bluette

Navettes4-©-Bluette

Les navettes sont délicieuses avec un bon thé bien chaud, mais elles se marient aussi très bien avec un verre de rhum (je dis ça…).

J’espère avoir un peu réchauffé vos petits cœurs. À bientôt pour un DIY lumineux.

Je vous embrasse (on n’a jamais assez de bisous en ce moment).

 

publié par sandra 3

22 commentaires sur Chez Mamie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je hais de manière viscérale la fleur d’oranger, mais je suis bien tentée par cette recette par quoi conseilleriez vous de la remplacer ici ? Merci ;)

      1. Effectivement, il y a deux recettes en une : une version à l’eau de fleur d’oranger et une à l’anis.

        Pas bête la citronnelle Tiphanie ! Sinon tu peux peut-être mettre du rhum (ça devrait être pas mal avec les écorces d’orange de la première recette). Jamais essayé par contre :)

        1. Oui mais dans celle à l’anis tu mets un peu de fleur d’oranger aussi… Par contre le rhum ça peut carrément le faire oui ;) et la vanille aussi ! Merci

          1. Tu peux carrément enlever l’eau de fleur d’oranger de la recette avec l’anis, c’est juste que je ne peux pas m’empêcher d’en mettre partout :)

      2. Merci pour cette recette ! je viens de la faire pour la fête des mères, je suis sûre que ça va plaire ;)

  2. Ça a l’air délicieux…et parfait pour l’esprit réconfortant de noël.
    Par contre des grammes pour du liquide (huile d’olive), c’est pas commun…ça représente quoi en centilitre ou cuillère à café ou soupe.
    Merci Coline. Bonne journée.

    1. J’aime bien les grammes, c’est plus précis :)

      – Pour l’huile d’olive (après mesure), 65g correspondent à environ 6 cuillères à soupe.
      – Pour l’eau de fleur d’oranger de la première recette, il faut compter trois cuillères à soupe (si tu as les même cuillères que les miennes ;) ).

  3. Étant une grande fan de navette (c’est une sudiste expatriée qui parle ^^) je ne peux que te remercier pour cette recette !! Parfait pour la saison avec un thé et un bon bouquin.

    Belle journée !

  4. Les navettes…toute mon enfance. Ce parfum de fleur d’oranger sera toujours rattaché à la boite de ma grand-mère qui nous en sortait en toute occasion. Je vais m’empresser de les réaliser.