Ananas forever

Tableaux-ananassés-1

First of all, merci de votre accueil ! Mon coulommiers et moi on avait un peu le trac, avouons-le… Pour reprendre l’image parfaite de Sandrine, le « claquos » au premier rendez-vous c’est un peu… odorant abrupt ^^. Merci tout plein pour vos retours, commentaires et recettes (que j’ai commencées à tester et miam !).

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler cuisine mais déco (on a pensé que vos jeans – et les nôtres – méritaient un peu de répit ;)).

Quand on est locataire, la déco murale est souvent… épurée. On peut difficilement se lancer dans l’installation d’un mur de cadres (ou alors il faut aimer jouer de l’enduit pour boucher les trous…).
Je vais vous montrer une technique toute simple (et vraiment pas chère) pour encadrer des petits formats. Ces « cadres », inspirés de ceux des cabinet de curiosités qu’on voit un peu partout, sont fabriqués à partir de pailles en carton. Ils ne pèsent rien donc pas besoin de sortir la perceuse et les chevilles pour les accrocher, une punaise suffit.

Et parce qu’on n’a jamais assez d’ananas dans la vie (jamais !) (même si le nouvel ananas c’est le cactus; ou le palmier, je m’y perds…) je vous explique aussi comment fabriquer deux affiches « ananassées ». La première en papier découpé et doré à la feuille nécessite un peu de patience (mais je vous ai fait un pas à pas détaillé). La deuxième, elle, est très très simple.

Si vous avez des accrocs à l’ananas autour de vous, ça peut aussi être une idée de cadeau (et oui, Noël approche…).

Préparez-vous à scroller, cet article est un peu long.

 

Tableaux-ananassés-2

En passant, j’ai lu qu’on pouvait faire pousser une plante à partir des feuilles de l’ananas. Magie ! Il suffit de faire tremper la base dans l’eau quelques jours (semaines ?), comme pour un noyau d’avocat en fait. Quand les racines commencent à se développer il n’y a plus qu’à planter.

J’essaye avec des feuilles plus vertes que celles-ci (qui me rappelaient l’or du tableau mais qui ne vont pas pousser je crois ^^) et je vous dis si ça fonctionne !

 

Tableaux-ananassés-3

 

Cartouche-tableau-découpé

Matériel :

  • une imprimante couleur
  • un scalpel bien affûté + un scalpel émoussé
  • un réglet métallique
  • de la colle en bombe
  • de la colle en stick
  • un support de découpe (pour protéger votre table)
  • 1 feuille de papier A4 blanc (ou écru) imprimable de 220g
  • 1 feuille de papier A4 gris bleuté (ou de la couleur de votre choix)
  • de la feuille d’or
  • 2 pailles en carton grises ou dorées
  • 35 cm d’une jolie ficelle fine
  • des ciseaux
  • un crayon
  • du masking tape
  • un petit clou (ou un compas)

 

C’est parti :

Commencez par imprimer le gabarit (à télécharger ici).
Découpez le rectangle extérieur (noir) avec le scalpel en vous aidant du réglet. Maintenant le jeu de patience commence.

(Vous pouvez agrandir le pas-à-pas en cliquant sur l’image)

Tableaux-ananas-le pas-à-pas

 

 

Cartouche-tableau-imprimé

Matériel :

La même chose que précédemment, à l’exception de la feuille d’or, du papier gris et de la colle.

 

C’est parti :

Imprimez l’illustration (à télécharger ici).
Découpez le rectangle extérieur (noir) avec le scalpel en vous aidant du réglet.
Procédez comme ci-dessus avec les pailles (à partir de l’étape 8) et hop c’est fini !
Celui-là est BEAUCOUP plus facile ;)

Tableaux-ananassés-5

Pour cette affiche j’ai modernisé une illustration ancienne trouvée sur le compte Flickr de la Biodiversity Library sur lequel vous pouvez télécharger les images en haute définition, gratuitement. On peut s’y perdre des heures (je vous aurais prévenus) !


 

Précisions diverses et variées :

  • Découper au scalpel, à main levée qui plus est, demande un peu de pratique. Avant d’attaquer l’affiche découpée entraînez-vous sur du papier de brouillon pour bien « sentir » le geste.
  • La découpe de la paille demande aussi un peu d’entraînement pour que la fente soit bien droite. Maintenez le réglet fermement (moitié sur la paille, moitié sur votre plan de travail). Faites un premier passage avec le scalpel sans trop appuyer et coupez réellement au deuxième.
  • Avant de scotcher la paille au plan de travail, vérifiez que l’adhésif du masking tape n’est pas trop fort et ne la déchire pas (ça sent le vécu ^^).
  • Il est important d’utiliser du papier épais. Si vous utilisez du papier fin et que la découpe de la paille n’est pas parfaitement rectiligne le résultat va gondoler. Bof. (Si vous avez l’œil aiguisé, on voit sur les premières photos que je n’ai pas utilisé un papier assez fort pour mes premiers essais.)
  • Vous pouvez encadrer vos propres affiches de la même façon. Si elles font moins de 19,5 cm de large, format standard de la paille en carton (Qui a défini cette taille ? Pourquoi ? Comment ?), il suffit de recouper les pailles aux bonnes dimensions. Si les affiches sont imprimées sur un papier fin, vous pouvez les contrecoller sur un support plus adapté.
  • Les pailles sont juste glissées, pas collées, vous pouvez donc changer régulièrement vos affiches (pratique si, comme moi, vous avez toute une collection achetée compulsivement amoureusement au fil du temps).
  • J’ai choisi de rester simple mais si vous trouvez ces « cadres » trop sobres, vous pouvez les agrémenter de quelques grosses perles en bois ou de plus petites colorées dans les nuances de vos affiches. Il suffit de les enfiler sur la ficelle avant de la passer dans la paille et de faire le nœud.

 

Si tout ça vous parait vraiment trop long, vous pouvez toujours acheter sur Etsy le superbe tableau qui m’a inspiré le premier DIY (bon, il n’est pas donné…).
Si au contraire le papier découpé n’a pas de secret pour vous, essayez la version miniature, qui fait une chouette étiquette cadeau.

Vous pouvez télécharger les étiquettes ici :

 

Tableaux-ananassés-6

L’étiquette kraft, les pailles et la ficelle viennent de My Sweet Boutique, mon lieu officiel de perdition… 

 

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de jouer du scalpel (un peu bizarre dit comme ça…).
N’hésitez pas à me poser des questions si mes digressions ne sont pas claires.

À dans 15 jours pour des douceurs ensoleillées (je crois qu’on va en avoir besoin) !

publié par sandra 3

34 commentaires sur Ananas forever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je trouve ça plutôt cool comme DIY ça change ! J’espère qu’il y aura des DIY ambiance Noël très bientôt ! *-*

  2. L’idée de la paille pour faire le cadre j’adore! Même si j’ai le droit de faire des trous chez moi jai tendance à viser mes mains plutôt que le mur donc c’est parfait pour les gourdes de la perceuses comme moi!

    1. Ça marche aussi chez moi. Peut-être que tu as un bloqueur de popup (l’illustration s’ouvre normalement dans une nouvelle fenêtre) ?

  3. Merci bcp pour ces deux DIY super chouettes !! J’aime bcp ce genre d’articles !!
    J’espère que j’arriverai à les réaliser, mais l’article et les indications me paraissent super clairs et bien détaillés !
    Un grand merci aussi pour le découverte du site de visuels HD !!

  4. Bonjour,

    J’adore l’idée de l’encadrement avec des pailles en carton. Mais j’ai beau fouiller sur internet, je ne les trouve pas ( ou en tout cas pas des brut ). Est-ce que tu as un lien ou une adresse, où en trouver?
    Merci et Bravo pour ta créativité.
    Galliane.

  5. Le rendu est vraiment topissime et j’adore les ananas ! Etant locataire, je comprends qu’on ait pas envie de trouer les murs mais aux prix où je paye mon loyer chaque mois franchement, peu importe ^^! N’empêche que j’ai bien envie d’essayer.
    Pourrais-je savoir où on peut se fournir tous ces petits outils? Le scalpel ne devant pas être difficle à obtenir (infirmière oblige krkrkrkrkr => rire de sadique )

    1. Tu peux acheter la feuille d’or, les papiers et même le scalpel (c’est un X-Acto mais je suis sûre que les scalpels chirurgicaux marchent aussi :D) dans les magasins de fournitures d’art / loisirs créatifs. Je vais chez Rougier et Plé (http://www.rougier-ple.fr/), caverne d’Ali Baba !

      Les pailles et ficelle viennent de là : http://www.mysweetboutique.fr/

      Si tu essayes, on veut voir les photos !! :)

  6. Coucou Sandra !
    Je vais essayé cette technique, le rendu est vraiment bien !!
    L’année dernière j’ai tenté de faire pousser un ananas mais j’ai loupé ! Les feuilles ont pourries, j’ai pas compris !!
    A bientôt ! :)

    1. Chez moi non plus ce n’est pas vraiment un succès, pas l’ombre d’une racine en vue :D
      Je ne désespère pas (encore)…
      Apparemment il faut enlever les feuilles basses (une dizaine ?) pour qu’elles ne trempent pas dans l’eau. C’est peut-être pour ça que ça a pourri chez toi ?
      A bientôt :)

  7. Je suis accro à l’ananas découpé, j’en fait de toutes les couleurs depuis que j’ai découvert ce tuto !

    J’aimerais bien décliner le concept avec un poisson, un lézard, une tortue…. Je me dis que les bestioles à écailles doivent pouvoir se prêter au jeu, mais comme je suis une bille en dessin et en conception, où peut-on trouver des modèles ?
    Merci pour votre réponse