D.P.J

COLINE_201015_#1_WEB-6

Depuis plusieurs années je constate un phénomène assez récurent, voire absolument constant chez moi: la déprime post-journalière, autrement appelée la D.P.J.

J’invente des maladies, oui madame. Monsieur. M’sieur dame.

Je m’explique. Tous les matins (ou presque), je suis au garde à vous à 6h30. Le temps de décoller mes paupières de mes globes oculaires j’avale un grand verre d’eau (#HEALTHY) et je me fait un café. Ensuite tout au long de la journée je déborde d’énergie (ou presque), je travaille, je fais des trucs chiants comme vider le lave vaisselle ou plier le linge et des trucs sympas comme jouer avec mon chien ou manger (vous noterez à quel point ma vie est palpitante… Le mythe de la blogueuse mode prend un coup dans la gueule, là, non?).

Et tous les jours (ou presque) mes journées se déroulent de la même façon, avec les même buts, les même obligations, la même énergie et le même entrain. Certes c’est parfois entaché d’une ciel grisâtre ou d’une mauvaise nouvelle ou d’un vomi de mon chien sur un tapis mais dans la globalité, en journée, JE SUIS JOIE. JE SUIS CONFIANCE. JE SUIS OPTIMISME.

Puis arrive le soir.

Et c’est la catastrophe.

Et rien ne va plus.

La fatigue s’abat sur moi comme la peste sur le bas clergé et soudainement ma vie se transforme, en l’espace de quelques minutes, en quelque chose d’extrêmement insatisfaisant ou tout va à l’envers – vous voyez Jean Pierre Coffe? Ben pareil. C’EST DE LA MEEEEEERDE! – J’ai déjà du en parler mais je ne suis pas quelqu’un de réellement optimiste naturellement. Garder mon moral au beau fixe et surtout conserver mon énergie et mes pensées positives me demandent parfois des gros coups de pieds au cul. Avec mes boots Laurence Dacade, la plupart du temps. *Aïe*

Mais en règle générale, plus les années passent et mieux je m’en sors.

Mais la fatigue…. LA FATIGUE. C’est la pire chose qui existe pour moi. Ça me fait totalement disjoncter, comme si, en un éclair, mon cerveau faisait volte face (un cerveau n’a pas de face, ça va je sais) et que je devenais quelqu’un d’autre.

Et le pire au milieu de tout ça c’est qu’il n’y a PAS de quelqu’un d’autre. Je suis seule. Avec moi-même, j’entends. A ma connaissance je n’ai pas de dédoublement de personnalité, pas de problèmes psychiatriques (graves et qui nécessitent une médication spécifique, je veux dire…), je me sens relativement équilibrée dans ma personnalité. Sauf le soir. Sauf quand je suis fatiguée.

A cette heure-ci je n’ai malheureusement toujours pas trouvé de solution à cet épineux problème (mis à part me coucher à 18h)(ce qui est tout sauf envisageable) mais j’étais vraiment curieuse de savoir si je suis la seule dans ce cas ou si, à tout hasard, on serait pas tous pareils? (ok, j’avoue, ça m’arrangerait…)

Signé Coline qui, à 9h du matin, a grave la pataaaaaaaate! ;)

COLINE_201015_#1_WEB-1Chapeau Mango

Gilet Vila

Pull Zara (ancienne co.)

Jean Lee

Boots Acne

Sac Yvonne Koné

Colliers Stella Forest et Grace & RoseCOLINE_201015_#1_WEB-7 COLINE_201015_#1_WEB-16 COLINE_201015_#1_WEB-9COLINE_201015_#1_WEB-13

183 commentaires sur D.P.J

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mon mari dit que je suis comme une voiture de course, petite, très rapide, mais à faible autonomie (si c’est pas de l’amour…), mais l’image est juste. Dès que possible, je fais la sieste (courte), sinon, passé 19h, je m’éteins (ce qui est un vrai souci en société, il faut l’admettre.

  2. Bonjour Coline :)
    Pareil hein… Je reste calme jusqu’à 18h à peu près et la fatigue débarque pile au moment où les garçons passent en mode « on est fatigués mais on tient grâce aux nerfs » ! Et les miens de nerfs, lâchent…
    On doit être nombreuses dans ce cas ;)
    Bonne journée.

      1. Petite intervention perso juste pour que tu saches que ça existe : tu peux ne pas l’assimiler !
        C’est ce qui m’arrive, mon médecin m’a fait faire une prise de sang pour vérifier plusieurs choses, ça n’a pas résolu mon pb mais je vais devoir « à vie » prendre 3-4 ampoules chaque hiver. Voila c’ets possible.

  3. Coucou Coline,

    Alors si cela peut te rassurer, nous sommes au moins 2 car je me retrouve totalement dans ce que tu as décrit!
    Je sais depuis quelques années que la fatigue est mon ennemie numéro1 ! Quand elle se pointe, moral à zéro, mauvaise humeur, plus envie de rien.
    Perso je crois que je suis également photo-dépendante (un peu comme les plantes vertes, j’ai besoin de lumière! lol) Je m’explique, quand il fait beau, qu’il y a du soleil, de la lumière, quand l’été bat son plein, en général ca va super méga bien, je peux me lever aux aurores et tout et tout. Mais quand vient l’hiver, alors la, boum, gros changement… Je rentre alors en quasi hibernation, et on me surnomme la marmotte! Pour te dire!
    Des que le soleil se couche (à 17h30 en ce moment…youhou!!!) je n’ai plus qu’une envie, rejoindre mon lit!
    Et je te le donne en mille, hier soir, 20h…. je suis déjà en pyjama, j’ai avalé mon bol de soupe, je veux aller dans mon lit et j’ai un moral proche de la cote de la fosse des Mariannes… Heureusement que le meilleur pâtissier est arrivé pour me faire saliver et me tenir éveillée jusqu’à…. 22h30…

    Aller courage à nous ! lol

    Bonne journée Coline!

    Fanny

  4. Oui, cure de Vitamine D ou de Magnésium. Ce sont des petites choses qui peuvent aider, surtout en cette période de l’année :-)
    Dans tous les cas, ce look est superbe !
    Excellente journée !!

  5. Coucou la Coline qui pète la forme le matin ! Comme tu travailles à domicile, essayes de faire une sieste juste après avoir mangé (15/20 min). Moi ça fonctionne super bien quand je peux le faire, je vois la différence.
    Sinon, si cela ne change pas grand chose, essayes si tu peux de décaler de 15/30 min ton réveil !
    Voilà ma p’tite contribution ! :)

  6. Moi c’est tout l’inverse !! je suis Ultra fatiguée toute la journée, et le soir pas moyen de m’endormir… donc je ne dors pas assez fatalement… et refatigue… etc…..
    Je crois sincerement que les changement de Saison et d’heure ca agit enormement sur notre Corps … c’est finalement comme si notre Corps marchait Avec le soleil… moi des qu’il y en a moins.. je suis en mode Low Batterie ;)
    bisous et Courage !!

  7. Mdrrr super post (comme toujours mais il me parle particulièrement celui là) car moi la fatigue me transforme en loque migraineuse quand je n’ai pas eu mes 8h de sommeil, mais ce qui me rend dépressive voir violente c’est la faim. J’ai remarqué ça quand j’ai testé le frugivorisme HCLF (high carb low fat) qui prône donc l’absorption à outrance de glucose sain (fruits, fruits, fruits). J’ai fini par constater que quand je n’avais pas mon quota, je devenais dépressive. Et encore hier, j’ai quitté le travail avec une faim inattendue qui m’a transformée en furie ! (comme tu le vois, moi aussi j’ai le sens des proportions). En tout cas, je reste persuadée que si on trouve son équilibre (la bonne alimentation + le bon temps de sommeil + une limitation du stress) tous ces sautes d’humeurs peuvent disparaître (sauf pour les femmes au moins une fois par mois à cause des f****** hormones…)
    Aller courage et partons à la recherche de notre équilibre ! lol

  8. Hahaha, même chose ici !! Le matin, passées les quelques minutes en mode « Non, groumpf, encore dormir », je suis de bonne humeur, optimiste, motivée. Et le soir, c’est plutôt ambiance « Noir c’est noir, plus d’espoir », tout ça tout ça. Je suis angoissée, pessimiste, c’est l’horreur. Ravie de pouvoir mettre un nom sur cette « pathologie » ^^

  9. Arf, je suis atteinte du même syndrome et je n’ai pas (encore) trouvé d’autre solution que celle de l’auto-coup de pied au cul… :D
    Le pire ce qu’après ces soirs de déprime/négativisme aggravé, je me lève le lendemain matin de nouveau pleine d’énergie et j’ai généralement du mal à me rappeler les raisons qui me faisaient voir tout en noir. Logique et raison, bonsoir !

  10. Coucou Colline!!
    Non tu n’es pas dingue! Et oui ton changement d ‘humeur à partir de 17h est normal! Ton organisme ne produit pas suffisamment certaines substances qui te dérèglent…pur chimie!
    Essayes rhodiole et safran , un le matin et un à 17h ( justement) dans une semaine ton post d’aujourd’hui ne sera qu’un vieux souvenir d’une ancienne vie…. Try…

  11. Non Coline, tu n’es pas seule sache le
    Quand j’me réveille ça va, je vais au boulot le sourire au coin des lèvres (parce que j’aime mon boulot, donc c’est coool ça, j’ai de la chance quand même)
    Mais arrivés certains moments, la joie et l’optimisme qui me caractérisent se transforment en « fais chier putain rendez moi mon lit mais j’ai tellement de choses à faire en rentrant qu’à 23h seulement j’serais démaquillée et les dents brossées » (oui je me brosse les dents, c’est assez fou ahah)
    Plus sérieusement, je pense qu’on passe tous plus ou moins par là
    Il suffit de rester positive, donc de rester nous mêmes
    Et de faire en sorte que ces moments où on enverrait tout valser vont finir par passer
    Mais je crois qu’on est en plein dans la période malheureusement
    Nuit à 17h30, ciel morose, et puis moi perso, même si j’adore l’automne (pour les gros gilets et les feuilles, oui, je voue une passion pour les feuilles) quand je rentre du taffe et qu’il fait nuit c’est la déprime
    J’ai envie d’envoyer les propositions de mon mec et des copains à sortir et de me blottir sous mon meilleur ami le plaid devant une niaiserie cinématographique ou littéraire
    Parce que la niaiserie ça te fait aller mieux
    Le tout accompagné de petits gâteaux de Noel
    En octobre oui oui
    TOUT VA BIEN CHEZ MOIIIIIII
    Allez Coline, ça va aller, crois moi <3

  12. ah ben moi c’est plutôt l’inverse, je me réveille… fatiguée ! Même après une nuit complète de 8h !
    Et je passe la plupart de mes journées fatiguée, en révant de mon lit et en me disant « ce soir je me couche tôt ».
    Et finalement, le soir : la patate !

    Et tu as bien fait d’acheter ce chapeau, il te va vraiment bien.

  13. Alors là moi c’est l’inverse. Le matin de bonne heure je rame, l’après-midi ça commence à aller mieux et le soir, je pète la forme, comme si la journée commençait ;-) Sûrement parce que ce sont les moments que je préfère.

  14. Primo, j’adore ce look, ensuite, je te rassure, tu n’es pas la seule à souffrir de la DPJ… je rencontre aussi ce problème chaque année, juste pendant la phase automne, hiver, les journées sont plus courtes, du coup, je me tape une bonne déprime au soir!!! entre 18h30 et 20h30…La solution que j’ai trouvé, c’est m’occupe en faisant un truc qui m’éclate!!! genre je me matte en boucle un des mes épisodes préférés de « Sex & the City »!!! Carrie, avec ces looks décalés, et ses peines de cœur me redonne toujours le sourire!!! à toi de trouver ce qui t’éclate!!!! loll belle journée à toi…
    http://www.grazielllla.com

  15. Ici pareil ….
    Cette fatigue chronique me mine parce que ce n’est PAS MOI. Je suis speed et hyperactive mais depuis que j’ai des enfants (et que je vieillis …. j’ai 10 ans de plus que toi. BREF) je suis fatiguée et je ne le supporte pas. J’ai tout essayé, les vitamines, la gelée royale, manger sain ( je suis végétarienne depuis 15 ans) je n’ai pas trouvé de solution.
    Je dors peu, mais je ne peux pas dormir plus. Impossible pour moi de faire une sieste même pas en rêve. ça m’a carrément collé des troubles du rythme cardiaque alors que mon coeur est sain. Trop de fatigue à dit le doc ????????
    Donc si quelqu’un à la solution ….je prends.
    Par contre comme toi je suis une crevette, le doc m’a recommandé de prendre du poids. J’ai pris 3 kilos ça me fait bien chier pour mes slims mais il faut reconnaître que je suis un peu moins fatiguée…..ça m’a « couté  » de me forcer à manger mais vraiment j’y suis allé très fort sur la bouffe …
    Donc je sais pas….
    Bon courage en tout cas !!
    Bonne journée !!

  16. Je suis pareil ! Résolument du matin, j’aime me lever faire plein de choses et tout et tout, toujours avec enthousiasme… mais par contre, le soir, pareil je suis « bonne à rien » il n’est pas rare que je sombre dans mon lit à 21h. Et aux yeux de mes amis, je suis définitivement la mamy qui n’arrive pas à rester éveillée passé minuit/1h du mat… Il y a toujours ce moment, où je suis très fatiguée à une soirée, où je n’ai pas la possibilité d’aller me coucher et où je deviens ultraaa pénible ! Mais bon, je me console en me disant que mes journées sont bien remplies !

  17. Mon surnom c’est « La Luciole », je « brille » toute la journée étant d’une nature très active et arrivée le soir je « m’éteins » emportée par la fatigue, je me retranche dans mes pensées, je suis beaucoup moins attentive, bref une sorte de zombie.. lol
    Donc NON Coline ! tu n’es pas seule !
    On peut créer une société secrète si tu veux en parler ;) ahah…

  18. Coline, je suis plutôt comme ça aussi. Je finis le travail à 16h30, je bouine, je fais un peu de ménage et vers 18h30 quand je me pose sur le canapé, plus aucune énergie. Je traine des pieds pour faire à manger, me démaquiller … Comme toi je me lève tôt (6h30) et je n’arrive plus à atteindre les 23h pour aller me coucher. Il est vrai que la sieste aiderait mais je n’ai aucune envie de dormir à 14h et surtout pas la possibilité … Je crois qu’il faut se résoudre, c’est l’arrivée de l’hiver qui doit faire ça !!

  19. Bonjour Coline.

    Je ne réagis pas souvent, mais alors là j’étais obligée.
    Je suis incapable de bien gérer ma fatigue. C’est un supplice quand j’ai des périodes de travail trop intense ou des insomnies à répétition. J’ai envie de me jeter sous un train, de pleurer toutes les 5 min et de passer mes journées au lit.
    La fatigue est une des choses qui me fout le plus le moral en berne.
    J’essaye de m’équilibrer tant bien que mal mais alors je n’ai toujours pas trouvé comment venir à bout de ce que me fait la fatigue sur mon moral.

    Tu n’es pas seule donc!

    Essaye peut être de t’accorder une sieste une fois de temps en temps pour voir si ça aide à défaut de pouvoir te coucher à 18h.

    Bonne journée et surtout bonne soirée :)

    Emilie

  20. Salut Coline,
    Pour ma part, c’est plutôt le matin que j’ai du mal. Sortir du lit, faire le petit dèj, m’occuper du chien qui lui à la méga patate après sa longue nuit de sommeil… alors que j’aimerais glander, mais GLANDER, sous la couette avec des pains au chocolat et du thé à volonté, en regardant les dessins animés ou des séries toute la journée… Et comme tu dis c’est tout sauf envisageable.
    Alors que c’est plutôt au fur et à mesure que la journée passe, et les tasses de thé avec, que ça va mieux. Je peux être prise d’une envie de faire des pâtisseries à 20h, pas de problème! Surtout le mercredi car comme Fannysfood, je regarde Le Meilleur Pâtissier et forcément à force de saliver, je deviens l’esclave de mon estomac. Mais ça, c’est un autre problème :)

    Bonne journée Coline

    1. Ah et bien moi, c’est pareil… C’est le matin pour me lever que j’ai du mal et que j’ai cette petite déprime passagère… Mais ça va de mieux en mieux au fur et à mesure de la journée… Et le soir, je pète la forme et impossible de me coucher tôt ;-)

  21. Attends Coline, tu te lèves à 6h30… on a besoin de 7-9h de sommeil, donc statistiquement, être crevée à 22h c’est pas déconnant….
    Sinon, je ne vois qu’une chose : tu deviens vieille. :p

    Perso, je ne connais personne qui soit agréable et optimiste tout en étant HS. On réagit tous d’une manière différente à la fatigue, et outre le fait que on a le droit d’être fatigué.

    Sors, prends l’air et le soleil (oui je sais, on est en NOVEMBRE ma bonne dame).
    Et couche toi vraiment tôt 2 fois par semaine…. tu as aussi le droit !!!

  22. Tout pareil. Comme je travaille de chez moi, si je déjeune à la maison je m’accorde une micro-sieste de 20 min env en début d’apm – je ne sais pas si ça aide mais c’est toujours ça.
    Il parait que c’est un problème hormonal, on ne sécrète pas assez d’hormones thyroïdiennes ou un truc dans le genre, c’est pour cela qu’on est du matin et pas du soir. D’autres sont fatigués toute la journée, ou que le soir, ou le midi et le soir ou je ne sais plus quoi, toujours des histoires (génétiques) d’hormones (cortisol etc). Il y a des bouquins à ce sujet, peut-être une piste à creuser ?

  23. Je te rassure, je suis exactement comme toi !! J’ai plein d’énergie, de motivation, l’envie d’abattre des montagnes, et d’un coup d’un seul la fatigue s’abat sur moi et là….c’est le drame (enfin pour mon chéri qui a envie de se sauver tellement je suis désagréable), je deviens négative… mais ce sont aussi ces petits coups de mou qui m’aident à repartir de plus belle :)

    xoxo
    Vanessa

    PS: Il est canon ce gilet :)

  24. Coucou Coline !
    Que ça fait du bien de savoir qu’on n’est pas seule dans ce cas ! Pareil pour moi, je suis super opérationnelle le matin, et le soir….comment dire….on a beau commencer le film du soir de plus en plus tôt (genre 19h30…..)je n’arrive quand même pas à voir la fin !
    En tout cas, merci de nous montrer que malgré ta joie de vivre toujours super agréable dans tes vidéos, tu peux comme nous, comme tout un chacun, avoir des coups de blues, des coups de mou. Merci ! Bonne journée !

  25. Moi c’est un peu l’inverse, je refuse de me lever le matin, alors que le soir je me fais des plans trop biens genre « demain je me lèvre à 7h et je vais courir » (bon ça c’est assez peu réaliste me connaissant…) ou alors « je fais quelques exercices de gym en musique puis je me fais un super ptit dej et j’aurai même le temps de lire un peu et d’essayer plusieurs tenues ». Alors que la réalité c’est : « merde 7h30 ! tant pis je laisse trainer jusque 8h (voir 8h30 Oo) de toute façon j’aurai encore le temps » – et du coup je suis à la bourre pour tout, ptit dej avalé en 5min, douche pareil et je pars en retard… Et ça fait des années !.. Pour n’importe quelle raison, que ce soit prendre un train, aller au taf, en cours ou même juste pour aller au marché, peu importe ; le matin, je n’y arrive pas. Toujours pleine de bonnes idées et d’optimisme le soir, mais impossibles à réaliser le matin…. J’ai d’ailleurs sérieusement envisagé de suivre une thérapie (type hypnose), je ne sais pas si ça aiderait mais je pense qu’un jour il faudra que je tente quelque chose. Bref je pense que je préférerais être crevée le soir comme tout le monde et péter la forme le matin !!^^ Voilà c’était l’instant psycho Dr Coline :) J’adore ta tenue, et le gilet <3 !! (dis moi tu rajoutes une écharpe et/ou un manteau ?)

    1. Bonjour Coline,

      Chaque matin est une renaissance, tout est beau, tout le monde il est gentil, j’ai la pêche, je suis de bonne humeur, j’ai des millions d’idees, d’envies et je suis prete a croquer le monde.
      Cette humeur reste a peu pres constante jusqu’en debut d’apres midi malgre deja un premier coup de barre vers 11h. Puis le moral, la peche commence a s’effriter pour arriver à 18h au fond du gouffre. Je suis fatiguée le monde est moins joli, les gens moins formidables….jusqu’au soir ou on va tous mûuuuurrir et que bien fait si on meurt etouffé dans nos bouteilles de plastique sur le 6 ème continent :-)
      Bref, j’ai reconnu pas mal de mes symptomes en lisant le livre de sarah Wilson « i quit sugar ».
      Aujourd’hui mon moral tient bon toute la journée, je n’ai plus de coups de barre dans la journée, mon humeur nest plus en dents de scie et plus uniforme entre le matin et le soir.
      Ca m’a vraiment fait du bien! Et quelques kilos en moins ce qui ne gache rien!
      Voila pour mon experience.
      Bonne journee!

  26. C’est pareil à la maison. Les seuls soirs où j’ai une pêche d’enfer malgré la fatigue, c’est quand je vais au sport. Quand je rentre de ma séance, je pourrais retourner la maison une 2e fois. Mais sinon c’est fatigue et déprime (et le démaquillage a toujours tendance à aggraver les choses !)
    Bonne journée Coline !

  27. Oh non, tu n’es pas la seule. Passé 18h30, je me sens complètement impuissante, inutile et je suis incapable de faire quoi que ce soit. Y compris de dormir malheureusement.

  28. Et bien, il me semble être dans le même cas que toi. Je déborde d’énergie surtout le matin. J’ai même pensé qu il faudrait que j’ouvre une boîte de nuit pour le matin. Je pense que sur le dancefloor, j’y serais au top! Mon copain me dit souvent de me ménager dès le matin, mais c’est plus fort que moi. Je blague, je chante, sifflote, refais le monde ( je devrais sans doute travailler pour la matinale d’une radio). Et puis, sans prévenir, vers 17h00, l’espace temps change et moi avec. L’envie de cuisiner le dîner de l’année me déprime d’avance. Et je pense être très désagréable.
    Je n’ai pas de solution . La sieste est inenvisageable…bref, tu n’es pas seule et moi non plus d’ailleurs. ;)

  29. coucou Coline,
    tu n’es hélas pas seule… je me lève le matin ( un peu difficilement je l’avoue et en me disant vivement ce soir que je me couche) mais j’ai vite la patate… je fais milles et une chose dans ma journée le ménage,les enfants, le boulot, reménage, repas, bricolage… et pleins de chose plus ou moins passionante… mais arrivée le soir… mon cerveau s’éteind et la c’est le drame, je suis épuisée je n’ai plus du tout la patate et quand je suis au lit… waouh je revis!!!lol
    et au vu des commentaires nous sommes nombreuses…..

  30. C marrant, j’ai à peu près les mêmes symptômes !!
    Moi je me suis fais une raison… J’ai peur de la nuit ou du noir…!😝
    Chelou…💀💀💀

  31. Tout à fait comme toi. Ça me fait rire car hier j’avais carrément les larmes aux yuex sans auncune raison.
    Du coup, par contre, je saix pourquoi je suis comme ça moi. C’est la carence en vitamine D (manque de soleil et d’UV).
    Comme j’ai la chance de vivre au bord de la Méditerranée, cet après midi’ il fait très beau, je vais donc aller me promener et je sais que ce soir, ça ira. Courage en tout cas!

  32. Coucou Coline,

    Oui tout pareil… excepté que cela m’arrive une fois que ma fille est au lit… donc en gros: je me lève (super tôt) 5h30… suis hyper organisée toute la journée: me préparer, préparer ma fille, etendre le ling, la déposer chez la nounou, prendre le train, bosser, rentrer chercher ma fille d’amour, la préparer pour le coucher la faire manger… la faire dormir… et là paf. Ca me tombe dessus. Cette fatigue,ultra crevée, je prefère presque me coucher plutôt que de diner à mon tour… dur…
    mais visiblement, nous sommes nombreuses, et devrions penser à fonder un club?
    :)

  33. Bonjour Coline,

    Alors rassure toi, tu n’es pas la seule!!!!! Moi la fatigue et/ou le manque de sommeil me rendent carrément dépressive! Je me sens au bout de ma vie, sans énergie, sans envie, en me posant 1000 questions existentielles (négativement bien entendu sinon ça n’est pas drôle) et après une bonne nuit de sommeil, c’est magique, je suis à nouveau « normale » :-)
    Je n’ai pas trouvé de solutions miracles à ce jour à part m’accepter et être moins performante et moins happy en fin de journée ;-)

    1. Salut tout le monde! Bonjour Coline!
      Une astuce: un petit bain aux huiles essentielles (ylang-ylang et lavande ). Encore faut-il disposer d’ une baignoire c’est vrai…
      Bises à toutes.

  34. Salut Coline!

    Je me retrouve dans ce que tu dis à quelques détails près^^
    Je suis de nature vraiment optimiste mais quand vient la nuit, quand je me mets dans mon lit et que je commence à gamberger, c’est la panique totale! Je me mets à flipper pour des choses qui, oui sont stressantes, mais de façon disproportionnée! Et quand je me réveille le lendemain, je me rends bien compte que j’ai vraiment pété un câble pour 3 fois rien xD

    Du coup ce que je fais et qui marche assez bien, à chaque fois avant de m’endormir, je cite 3 choses positives qui me sont arrivées dans la journée et 3 choses positives qui devraient se passer le lendemain :)

    En tout cas merci pour toute la bonne humeur que tu mets dans tes articles, sur ton blog et les réseaux sociaux!!

    Bonne journée :)

  35. Oh que je te comprends COline, pour moi c’est pareil! Le soir ma vie est nulle je ne veux pas sortir, c’est de la merde…. Grosse grosse fatigue! Merci du coup je me sens moins seule! :)

    Au passage, canon cette tenue!

    Bonne journée pleine d’entrain! :)

  36. Je subis quasiment le même phénomène, sauf que dans mon cas, à l’arrivée du coup de fatigue post-journée overbooké- je deviens molasse et je suis complètement sur les rotules, je me mets à parler lentement et à rigoler pour rien, au plus grand plaisir de mon entourage que ça fait bien rire :D

  37. Alors moi les filles c est tout le contraire j ai du mal a me lever tôt je traine le matin je suis de mauvaise humeur j ai envie de rien et a partir de 19 h c est la fiesta je suis en plaine forme c est la que je pourrais tout faire jusqu au bout de la nuit mais bon on se calme demain levée 6 h30 enfin si j y arrive !!! College boulot etc son je suis ce qu on appelle pas du MATIN …

  38. Salut Coline,
    bon au passage j’adore ton blog/tes vidéos ;).
    J’avais le même problème que toi (c’est à dire qu’un ciné le soir c’était difficile à gérer pour moi). Une amie m’a conseillé de la vitame C …MAIS pas n’importe laquelle! De la vitamine C naturelle dosée à 1000 mg par comprimé (% des apports journaliers recommandés: 1666.7%…et oui ca envoit grave) Je te promet que ça change tout! Et il n’y pas de risque de surdosage car on élimine très bien la vitamine C en trop (trop fort notre corps) Moi qui suis malade tout l’automne et hiver de manière continue habituellement là tout va bien (je croise les doigts). J’utilise celle de la marque SOLARAY qui est très bien.
    Bon courage
    Bisous coeur j’aodre ton blog <3

  39. Le côté bipo life is sweet à 8h et pourriiiiiiiiiiiiiiiiiiie à 19h je pense que toutes les mamans actives connaissent.. le souci c´est qu´on ne doit pas juste gérer une journée ou une vie mais les plusieurs casquettes qu´on enfile à tour de rôle dans une journée pèsent 3 tonnes le soir venu… maman, compagne, boulot, penser ( aussi 2 secondes ) à soi, ben mine de Crayon , c´est très vite épuisant…et on veut être au top pour chacun des rôles en plus parce que bah oui les nanas c´est comme ca, on veut assurer… donc pas d´inquietude, aucun traitement psychiatrique recommandé juste peut être ne pas trop exiger de soi et se laisser le temps, parfois de laisser nos 10 ptits orteils en eventail et se reposer :)

  40. Hello ma belle ! Trop sympa ton article, j’ai adoré te lire ! Je crois qu’on a chacun nos rythme et qu’il y a vraiment des gens « du soir » et d’autres « du matin ». par exemple moi c’est tout le contraire de toi. Je me réveille toujours avec difficulté et la matinée pour moi est toujours déprimante… je vais en trainant des pieds au boulot, je suis stressée, en retard, déprimée etc… et plus la journée passe, plus je suis joie ! Du coup le soir je suis de super humeur pour sortir, faire des choses, être productive, écrire etc… Ce qui est important c’est de bien identifier cela et de se connaitre, et ensuite de rire un peu de soi même. Par exemple je ne me laisse plus trop impressionner par ma deprime matinale, je me mets en mode robot et j’attends que ça passe ;-)

    Bisous ma belle (et ton look, j’adooore).

  41. Wahou il est carrément canon ce look! J’ai le même problème par contre, le soir arrivé déprime to-tale, comme si l’ennui du soir écrasait toutes mes super actions de la journée ^^

  42. Coucou Coline!
    ahhh tu as mis le doigt sur ce qui me ronge depuis …longtemps!!! le phénomène des montagnes russes sauf que plus on va vers la fin de journée plus je dégringole!je me trouve moche, crevée, sans but et je serine mon mari en disant : « j’ai le caaaafard »…
    Ouf, ce qui me rassure c’est que je ne suis pas seule.je me croyais vouée à une dépression du soir mais ce n’est peut_être que la fatigue qui s’abat sur moi après tout!
    Le pire c’est que le matin je me dis : quelle naze!!!pourquoi je me suis pourrie la soirée(et celle de mon chéri par la même lol)
    Une solution, Coline : montons un club de DPJ!!!!^^
    En attendant gros bisous et joie, gaiété et bonne humeur…pendant encore quelques heures!!!!^^

  43. Non tu n’es pas la seule, t’inquiète! La fatigue me fait tout voir en noir, je déprime et rien de va plus alors qu’en fait tout va bien! lol! Surtout de 17h à 20h..ces trois heures qui ne passent pas et qui sont les plus full de la journée (donner le bain aux monstres, faire à manger, vaisselle, l’histoire du soir…) ! Pour m’aider je prends un supplément de magnesium tous les jours, ça m’aide un peu! Courage et belle journée Xxx

  44. Bon, à lire les nombreux commentaire TU n’es pas la seule dans ce cas… et du coup moi non plus… Ce qui est rassurant. :-)
    Sans compter la fatigue, c’est vrai que le soir, lorsque je rentre chez moi après une longue journée d’études, mon optimisme et mon sourire ont toujours tendance à disparaitre au profit d’un spleen monumentale. Pourquoi ? Je ne sais pas… Bizarrement, quand j’ai des projets concrets dans la soirée ça a tendance à disparaître. Mais tout le paradoxe est là : si on ajoute à l’équation la fatigue, c’est qui est très souvent le cas (j’ai un coup de barre automatique lorsque je passe le pas de ma porte) il est parfois difficile de se bouger les fesses, de sortir de chez soi (si c’est possible) et tout simplement de garder le moral. M’enfin, ça dois s’arranger avec l’âge et beaucoup de réflexion (enfin, on l’espère !).

  45. Bonjour Coline, tu n’imagines pas à quel point ton article raisonne en moi. J’ai tjs été qqn de plutôt dynamique, et je ne mesurais pas à quel point le niveau d’énergie est proportionnellement relié au thermomètre du moral! je suis atteinte depuis plusieurs années d’une maladie qui entraîne des douleurs et surtout, de la fatigue, sauf que là, c’est dès le réveil ! Dès que j’ai un petit regain d’énergie, mon moral remonte en flèche c’est dingue.
    L’énergie, c’est la vie… Alors je te propose de savourer cette énergie et peut être dans ton cas est-ce une question de dosage? (Imagine une dose d’énergie journalière non élastique, peut être dépenses tu ton quota trop vite, trop intensément?) Juste une hypothèse.
    En tous cas tu es un vrai rayon de soleil et justement tu m’insuffles de l’énergie positive, et c’est précieux.
    Je t’embrasse.

  46. Pareil :-* je pense que ça doit avoir un rapport (en tous cas chez moi), avec le fait d’être du matin au soir en « tension », je veux dire active, dynamique. Dès lors que je laisse mon corps se relâcher (=s’affaler dans le canapé une fois les 4 journées terminées(#boulotbébémaisonmari) et ben je suis foutue, plus moyen de me relever et même je pourrais m’endormir directement ^^ je pense qu’une cure de magnesium/gelée royale/ vitamine D ne me ferait pas de mal aussi! COURAGE l’hiver n’est pas encore là! Et des bisous, as usual!

  47. Ah noooooooon tu n’es pas seule, oh non tu n’es pas un cas exilé ;) Moi je suis pas trop du matin, je galère à me lever TOUS les jours (et du coup à la bourre TOUS les matins, ahem, c’est affreeeeeux). Une fois que je suis levée ça va (mais faut le temps d’émerger hein, n’allons pas trop vite o-O …) La journée se passe nikel, le coup fatal, c’est après la route en sortant du taff, je sens mon énergie s’évaporer au fur et à mesure des kilomètres ( qui ne sont que plus ou moins 15 donc pas le bout du monde non plus ^^) et tout à l’inverse, je sens ma nervosité remonter à toute blinde telle une tigresse, s’en suit énergie à plat et mal de tête…& pour ce qui est de trouver le sommeil, c’est un truc à devenir dingue, je n’arrive pas à me coucher avant 0h30 / 1h sinon, je tourne pendant des heeeeeeeeures dans mon lit ;(

  48. MOI AUSSIIIIII !!!!
    Mais c’est l’inverse, je déteste l’après midi, j’ai envie de tuer des gens toutes les 2mn, et ça s’arrange quand le soleil se couche, le soir a un effet « cocon » sur moi…
    Tu peux voir un hypnothérapeute, c’est extrêmement efficace, le mien m’a soulagé sur ça, et sur les crises d’angoisse abominables que je me payais tous les jours…(au point de ne plus pouvoir sortir de chez moi)
    Et pour finir, je trouve ce post très mignon, très sincère, je suis contente!
    Bonne journée, et courage! plein de bisous

  49. Mon Dieu Coline si tu savais comme je te comprend et comme je me sens moins seule en te lisant!! En un battement de cils je peux passer de la joie et l’entrain aux larmes de fatigue et de « j’en peux plus », ridicule! De plus quand mon humeur change de cette façon, mon homme en fait généralement les frais. Heureusement qu’il aime ma personnalité et même ses côtés sombres, parce que je dois avouer que quand la fatigue frappe, le pauvre peut en arriver à prendre cher, pour tout et tout le monde! Mais vive les progrès et le travail sur soi-même! ;)
    xoxo
    Melodie
    http://www.sevenlivesandmore.com/

  50. Ma fille de 18 mois entend tous les jours « maman a de la patience jusque 18h après c’est tout!  » le matin au taqué petit coup de pompe (petit lol) vers 13h mais après 18h je ne réponds plus de rien lol ! Et la nuit… Je n’en parle même pas !
    C’est rassurant de voir qu’on n’est pas la seule dans ce cas !

    En tout cas j’en profite pour te remercier pour ton blog car je n’ai jamais eu l’occasion de le faire ! Mais ce post c’est tellement vrai !
    Bonne journée à toutes !

  51. Salut Coline !
    C’est déjà cool que ce soit dans ce sens là ! Car si fatiguée dès le matin et de mauvais poil toute la journée pour être en pleine forme le soir … LÀ je commencerai à m’inquièter ;)
    Une power nap de 15/20 min maxi fonctionne très bien, des jus de fruits frais plein de vitamines à foison dans la journée (en plus ça favorise la bonne humeur!) une promenade fraicheur avec ton petit chien en fin de journée, quelques épisodes hilarants de newgirl … des astuces simples mais qui réveillent ! :D
    Moi c’est aussi tes vidéos me donnent la pêche !
    Biss et joli chapeau !

  52. Depuis toute petite (puisqu’en vacances j’ai pu demander confirmation à ma maman) je suis exactement comme ça ! A 18 heures, la déprime. Je vois tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire et la fatigue accumulée déjà, je me sens physiquement à court de temps et c’est l’angoisse. Et pourtant je suis vraiment quelqu’un optimiste par nature mais c’est comme ça, la fin de la journée, ça me déprime et je crois que ce n’est pas éloigné de la peur de ne pas en avoir assez profité. De ne pas avoir fait tout ce que je voulais faire dans cette journée. D’avoir laissé filer le temps. C’est très mélancolique tout ça… :p
    Bref, je me suis reconnue mille fois dans ce post !
    A bientôt !

  53. moi je suis fatiguée toute la journée, je me lève fatiguée même quand je dors bien, et le reste du temps j’ai qu’une envie c’est me recoucher, et c’est d’un pénible!!!!
    alors cure de vitamines pour limiter un peu les dégâts….

    bizz

  54. Bienvenu à l’automne, à ses couleurs magnifiques, au retour de la fraicheur, à l’odeur des feuilles et … à sa dépression.
    Un peu comme toi, pleine d’énergie toute la journée et complètement lessivée le soir, au point de m’interdire de me poser dans le canapé sous peine de ne jamais en redécoller.
    J’ai cependant trouver le TRUC qui me convient pour passer le cap : une cure de Plasma marin. 1 à 2 ampoules par jour et le moral repart.
    Voilà

  55. Salut Coline !

    Il y a un ouvrage qui pourra peut être t’aider à trouver un remède par les plantes, c’est « Les fleurs de Bach »
    Sinon l’huile essentiel de pamplemousse est très efficace pour la fatigue, l’huile essentielle de lavande pour le stress.
    Il y a aussi l’huile essentiel d’Ylang Ylang qui est une huile antifatigue, elle est à la fois relaxante et tonifiante mais elle à une odeur très forte que tous le monde ne supporte pas forcément.

    Un mélange à diffuser dans l’air, pour traiter les crises d’angoise, de stress et les petites déprimes liés à la fatigue:
    Verse dans un diffuseur un mélange composé de 3 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine, 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, 2 gouttes d’huile essentielle d’encens et 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang. Ce mélange est très complet pour agir sur le système nerveux et t’apporter calme et énergie positive ;)

  56. Et non tu n’es pas seule Coline !
    Moi aussi je connais cet effet « montagnes russes » : dans la journée, trop de choses à faire, donc on tient, on garde le cap. Mais dès qu’on relâche un peu, on se sent comme vide !
    Par ailleurs : j’adore ce chapeau Mango, je l’ai essayé l’autre jour mais apparemment il est en taille unique, sur moi il est loin de faire aussi stylé donc je n’ai pas insisté… déçue !

  57. Je suis persuadée qu’il y a tout simplement les gens du matin et les gens de la night.
    Moi le matin je suis a fond et très gaie… le soir j’ai pas envie de reflechir, je me laisse aller a une zen plénitude pyjama (on peut etre très jolie en pyjama!!) , plaid, tisane et qu’est qu’on regarde comme série ce soir mon chéri … si j’arrive a garder un oeil et pas zapper un épisode sur 2 .
    Ma collègue au boulot c’est l’inverse: l’horreur a sortir du lit, pas de réunion avant 11h et à 16h00 elle a le cerveau qui turbine a fond avec dodo pas avant 1h du mat.

    Donc si tu veux faire du 6h30-minuit/1h: ya que la sièste , le pétage de plomb ou la drogue ;-)

  58. hey hey!!

    Je m’étonne souvent du fait que nous avons des points communs!!! Mais là effectivement ce n’est pas le plus fun, comment cette fatigue peux nous faire « vriller » le cerveau!!!!!!!!!!!Autant!!!! :(
    Manger, Dormir sont, genre, les choses que si je ne fais pas en temps et en heure, me rende dingue!
    C’est rassurant de se dire qu’il y à d’autres cerveaux que le sien qui passent en mode « ne me parler plus ou je pète un câble » du à cette fu******* fatigue.

    Soigne toi bien
    ;)

  59. Idem, l’arrivée du mois de novembre signe le départ de ma période « dark » qui dure un mois et demi, pas assez de lumière, il fait froid mais pas un froid sympa et sec, un froid humide qui rend malade, trop tôt pour se consoler avec les fêtes de fin d’année… Bref c’est la loose

    Perso je compense avec une cure de magnésium (quand j’y pense) et en amont je me « force » à prévoir des trucs cools en fin de journée. Des concerts, des cinés, ma session hebdo de pilates. Bref des choses que je ne peux pas déprogrammer.

    Au bout d’un moment je m’adapte, ça passe, mais on est d’accord j’aurais sauté sur le poil d’un bon nombre de personne entre temps.

  60. Holà !
    Je vois très bien de quoi il en retourne, ayant traversé des périodes similaires.
    Tu es déjà allée voir un endocrino ?
    Pour ma part ces aléas d’énergie se sont avérées étre un dysfonctionnement de la thyroïde.. JOIIIIE !
    Sans vouloir être alarmante, va vérifier on ne sait jamais.
    Et si jamais tu as la chance (je blague…) d’avoir le même soucis, on remerciera Tchernobyl ensemble ;)
    D’ici là, vitamine D, siestes, magnésium, manger des sucres lents au déjeuner et repartir ton énergie sur toute la journée sans bouffer tes réserves dès le matin :D
    Merci pour tout ce que tu fais en tout cas, c’est très chouette :)

    1. Un endocrino, non mais je suis suivie par une naturopathe qui me retape bien quand je suis HS… Enfin encore faut-il que je suives tous ses conseils…Sinon ça marche pas…AHEM! –‘

  61. A chaque rentrée rebelotte ! Rythme, fatigue, découragement… Je suis aussi peu optimiste naturellement et je conçois tout à fait ces baisses de moral ! Sauf que moi c’est par période, journée et nuit je suis en bad, ou alors journée et nuit j’ai la patate. Oh misère… Soutenons nous toutes !

  62. Coucou Coline, je trouve cela super sympa que tu te livres autant…Je pense que c’est normal personne ne peut être à 100% tout le temps..et sans doute te mets-tu trop la pression en journée et du coup ni ton moral ni ton corps ne suis en fin de journée…
    C’est tout aussi bien de prendre les journée tranquillement sans toujours se fier à l’heure et tout ce qu’on a à faire…Aussi comme tu travaille de chez toi tes deux sphères de vie ( perso et pro ) sont mélangés donc tu fais tout en même temps…Prend toi des moments calmes,ou commence peut être un nouveau sport, la nouveauté nous sort toujours de notre routine aussi petite soit-elle..

    Je te souhaite d’être toujours heureuse ! Bisou

  63. C’est marrant parce que je me suis sentie exactement dans le même état, la semaine dernière alors que j’avais du attraper un petit virus. Moi c’est quand je suis malade que ça me fait ça. Comme si mon double maléfique s’était emparé de moi genre « la vie c’est nul, y’a pas une corde qui traine par là? ».
    Un truc tout con mais qui pourrait peut être t’aider, du magnésium et oméga 3 en complément? Je sais qu’à une période où j’étais au bout du rouleau ça m’avait bien aidée.
    Bisous Coline

  64. Parfois ça fait ça quand dans le fond quelque chose ne nous convient pas, on tient par le divertissement (allô Pascal) et puis quand le calme se fait, nos troubles et conflits intérieurs viennent à la surface, d’où ce sentiment de se sentir deux en une, je crois. Après, la fatigue cause énormément de dégâts sur notre cerveau et notre corps, mais la déprime le soir, elle doit bien trouver racine quelque part, et donc pouvoir s’eliminer (allô round up).
    Toujours beaucoup d’ondes positives de ta part en tout cas, mais une petite tristesse de fond ces derniers temps, un peu moins de liberté?
    Everything will be fine! ( bon film d’ailleurs)

    1. Ouh la je pense que tu brodes un peu trop autour de mon post! ^^ Si ça peut te rassurer je suis vraiment très très heureuse dans ma vie mais comme beaucoup je pense surtout que parfois je tires un peu trop sur la corde et qu’au bout d’un moment je suis tout simplement vi-dée! Je crois qu’on a beau aoir la plus chouette vie, la plus jolie famille et le plus cool des boulots, être « multi-casquette » comme disait je ne sais plus qui dans les commentaires, parfois on a du mal à le supporter… :)

      1. Tant mieux alors, j’avoue avoir été un peu tristoune en lisant ce post, mais sans doute y ai-je mis mes propres projections :) Tu fais un boulot d’une grande qualité, très inspirant – je vais me lancer dans la création d’un blog pour des conseils voyage, sans attentes mais pour le plaisir que l’on trouve à partager ce que l’on aime, et c’est cela avant tout que tu transmets et vraiment merci, ça fait du bien des gens passionnés, qui s’assument. Nous avons le même âge, pas la même vie, mais tu m’apportes plein de belles choses – matérielles par ton sens accru de l’esthétique à tous les niveaux, mais aussi humaines par la présence que tu dégages, l’effet cheer-up quand on te lit ou visionne tes vidéos. Et comme le soir arrive, repose-toi bien, moi je me réserve des quality time avant le coucher, tisane sous le plaid et bon film emprunté à la bibliothèque, ça détend pas mal. Jouer d’un instrument marche aussi :) Belle soirée Coline!

  65. Ca me le fait également parfois, le pire c’est des fois le matin je me lève et je sais que cette journée là j’aurai envie de rien faire car je suis déjà fatiguée de ma journée… La vie est vraiment pas facile parfois!
    En tout cas ton look est super!!

    Bonne journée et bon courage pour ce soir quand ta fatigue sera arrivée :)

    L.A

    http://www.itsaboutla.fr/

  66. Hahahaha! Bon sang, tu ne peux pas savoir comme ça fait du bien de lire ce post!! C’est aussi pour ça que j’aime ton blog, parce que tu partages aussi tes ressentis et que ça le rend humain et pas du tout superficiel!! Merciii!! ;) 🙌 Alors je te rassure ma belle : tu n’es pas seule dans ce cas et j’en suis la preuve vivante ^^. Ah la fatigue, toujours cette satanée fatigue… Petit coup de mou pour moi aussi en ce moment, et à part faire des cures de sommeil le we, désolée je n’ai pas trouvé la solution miracle… Mais voir qu’on est pas tout seul, hop, ça remonte tout de suite le moral! ;) Encore merci, on est juste…humaines 😘

  67. Coucou !

    Moi idem….ce qui me motive le soir, lorsque je suis fatiguée c’est bonnes petites choses qui vont arrivées dans la soirée : Un bon film, un bon livre que j’attends avec impatience de retrouver le soir avec une bonne tisane (Ma BD du moment c’est Margaux motif et je me fais une joie a chaque fois de penser au moment ou je pourrais me retrouver derrière ses pages). Bref quelques choses qui me fait plaisir. Et ça suffit a me remettre en joie et trouver de puiser assez d’énergie.

    Mafalda

  68. Hello Coline,

    Je te rassure je suis dans le même cas que toi, ça m’arrive même le week end d’être fatiguée!
    On m’a conseillé d’essayer le gelée royale d’abeille, meilleur fortifiant / revigorant, j’ai commandé une boîte hier sur easyparapharmacie on verra ce que ça donne!
    Bon courage en tout cas!

  69. salut Coline,

    les bas-clergé, c’est pas plutôt la vérole que la peste qui s’abat sur eux? (pasque c’est plus marrant avec la vérole quand même!). Bref, j’aime bien quand tu mets des expressions dans tes articles.
    allez, bise et repose-toi bien!

  70. Ben… c’est que tu es du matin! C’est comme ça. Y en a à 6h30 ils vendraient leur mère pour se recoucher et à 22h ils commencent leur journée. Moi je suis un peu comme toi. La seule véritable arme, qui devrait être remboursée par la sécurité sociale, implantée dans les entreprises c’est: la sieste ! Le seul moyen de ne pas piquer du nez à 18h. Elle ne doit pas dépasser une heure et du coup elle n’empêche pas de s’ endormir comme un bébé à 22h. Voilà pour ma contribution! Bonne journée!

  71. Je ne sais pas si c’est vraiment pareil mais moi je peux passer des journées plutôt correctes (au niveau émotionnel) malgré parfois quelques petites frustrations/contrariétés et autres désagréments. Puis arrivé le soir je vais passer en l’espace de 5 min de la nana joyeuse qui change des chansons à la gloire de son chat pu son mec avec des ptites choré honteuses, à la nana amorphe qui s’agace en 2 temps 3 mouvements et ne veut qu’un truc… Aller au lit, terminer la journée et avoir la paix !

  72. #NotAlone !!! Moi pareil, ce qui me saoule le plus, c’est que du coup, sortir avec les potes le soir devient un calvaire alors que j’adore ça! Et bizarrement, moi qui suis serveuse, n’ai aucun problème à travailler le soir…voir la nuit! Pfffffff…

  73. Coucou Coline ! Jusqu’à lundi dernier, j’étais pareil que toi… sauf que c’était dès le matin ! La journée m’apparaissait comme une immense montagne que je devais gravir, moi toute petite chose fatiguée. Alors le soir, en accumulant encore plus de fatigue et de pression et de RER blindé, j’étais une sorte de harpie à qui il ne valait mieux pas adresser la parole, hyper émotive. Et puis lundi, mon chef a accepté contre toute attente que je pose ma semaine…. et OMG je revis !! Grasse mat’ jusqu’à 11 heures, dormir, dormir, sommeil, dodo… bordel oui, que c’est important le sommeil !! Bref, tout ce récit pour te dire que comme beaucoup, je te comprends !

  74. Oui, je te comprends ! Je résiste très mal à la fatigue et comme je suis une personne du matin, mon humeur matinale super optimiste décline au fil de la journée.
    Je pense aussi que travailler de chez soi ne doit pas être si agréable qu’on ne le pense puisqu’il doit être plus compliqué de déconnecter de son travail ou de sa vie quotidienne, mais aussi s’octroyer des pauses ! Personnellement, à chaque fois que j’ai à travailler de chez moi, je me déconcentre très facilement, je ne peux pas m’empêcher de faire des tâches ménagères, je manque d’activité physique et d’interaction sociale, et je finis la journée sans avoir ni bossée n’y mettre amusée. Et quand je décide de m’octroyer une sortie avec une copine, je culpabilise :)

  75. La sieste de 15 mn rien de tel pour requinquer quelqu’un. Avant moi , c’était plutôt en début d’après midi que j’avais un coup de barre, alors j’ai pris l’habitude de faire une mini sieste quand j’étais trop en mode bâillement à répétition, ma collègue à son poste de travail face à moi, me maudissait, comme je travaillais pour mon mari, j’avais installé un canapé dans son bureau, petite sieste avant de déjeuner et hop la pêche toute la journée et même le soir. Tu devrais essayer mais pas plus de 15 minutes, Dali avait l’habitude d’en faire une avec une cuillère dans la main et quand la cuillère tombait par terre, il se réveillait avec la pêche.

  76. J’ai ça aussi mais pas spécialement le soir … C’est plus des phases qui durent plusieurs jours … Et bien sûr merci le changement d’heure pfff

    1. Hello Miss,
      Une femme normalement constituée fonctionne comme tu te décris ;0)
      Mon grand dodu de chéri me compare à ces boules qu’on agite, pleine de paillettes qui tourbillonnent toute la journée en illuminant tout sur leur passage. Puis vient le moment où les petites particules bougent au ralenti avant de retomber au fond.
      Qu’à cela ne tienne, on secoue de nouveau et c’est reparti.
      Nul besoin de se faire gouroutiser ou shamanner et/ou d’aller chercher la faille qui n’existe pas.
      Même fatiguée comme une espadrille décordée, je sais que je suis heureuse. De là à dire que le bonheur épuise, c’est un pas chaussé d’espadrilles, de tongs ou de boots que je ne franchirai pas.
      Belle journée à H-3 du coup de pompe quotien !

  77. Merci pour ce post ! Je suis aussi du matin ! Et encore plus depuis qu’un enfant partage ma vie ! Et cette baisse de régime à 18h, elle est odieuse et encore plus qd maintenant qu’elle est accompagnée de la nuit…Mais j’ai trouvé une chose qui marche très bien : s’ouvrir une bière. Je bois TOUS LES SOIRS une bière qui me détend me relaxe et me redonne l’envie d’attendre 21h30 pour bouquiner dans mon lit. Et cette bière de TOUS LES SOIRS c’est avec ou sans mon mec, avec ou sans un pote… J’ai appris à ma fille très tôt de t’chiner avec son peu à eau ! Par contre pour tous ceux qui pensent que boire TOUS LES SOIRS c’est de l’accoutumance (et oui il y en a qui pensent ça…), je bois une bière hein, pas un Pack !

  78. Mon mec me considère comme un gros bébé, à qui il faut faire faire une sieste l’après midi sinon c’est la galère tout la soirée, ça geint et ça s’endort partout (ça = moi, cela va sans dire). Mais il le prend avec amour et humour, alors tout va bien :)
    (on m’a conseillé de prendre du Q10 en cas de vrai coup de fatigue prolongé, si jamais .. )

  79. Je vois tout à faiiiiiiiiiit ce que tu traverses ! J’ai eu cette déprime post-journalière comme tu dis, l’année dernière… après la naissance de mon fils.. un truc de fou furieux, une fatigue éééénoooorme à pleurer ! Me voir dans cet état alors que je déborde normalement d’énergie était vraiment difficile et ça a duré 6 mois ! Peut-être qu’il faut que tu apprennes à faire des pauses dans ta journée, genre 10 min d’une mini sieste tu vois ? une pause vraiment salvatrice ! pas un truc du genre je bois un thé… non non ! une vraie pause repos ! ça peut t’aider à ne plus être épuisée quand vient le soir !! Courage Coline !! Sinon rien à voir avec le sshmilblik mais canon ton ensemble !!

    1. Je crois que la fatigue de malade après une naissance c’est…normal! Perso ça m’a pris des années avant d’être à nouveau à peu près en forme, ahah! ^^ #faitesdesgosses

  80. Salut Coline
    j’adore la bonne humeur que tu dégages, notamment dans tes vidéos!!! je fête aujourd’hui mes ….. 39 ans (mode : cette année ça va, mais j’ai peur pour l’an prochain), je me coltine un boulot qui me pèse beaucoup maintenant, j’ai une petite famille d’un mari et deux enfants (et un chat qui est parfois un peu agressif, qui me mord, super il manquait plus que ça !!!)… alors parfois, même au réveil, j’en peux déjà plus !!!!!!! lol
    quel est ton remède pour l’auto coup de pied au c*** ?? car je me dis que j’ai qu’à me bouger pour changer de boulot, calmer mes gosses, et trouver une activité free-lance… mais j’ai peur de tout foirer, et du coup je fais rien…
    ça me pèse car (malgré ce que pensent mes potes) je ne suis pas encore vieille, et je pourrais faire des choses qui me plaisent, mais ça me paraît insurmontable…
    alors quand je vois ta bonne humeur, tes expressions, tes goûts pour des trucs décalés, mais j’adore, j’adore et j’adore !!!!!
    alors je te comprends : en fin de journée, c’est la fatigue qui prend le dessus (bon les hormones vous imaginez même pas chez moi après deux gosses et une thyroïde qui débloque…), mais j’aime tellement ton état d’esprit hyper motivant… donc si tu as des conseils, je suis preneuse ;-)
    bisous et vraiment continue à me faire marrer…
    Céline (fan de Metz ;-))

    1. Mais WTF bien sûr que non on n’est pas vieux à 39 ans! Change potes! *humour ^^* L’auto coup de pied au cul chez moi ça ressemble plutôt à un regard à 360° sur ma vie (cette phrase a-t’elle un sens? Rien n’est moins sûr…). Parfois je suis vraiment (mais genre VRAIMENT) au bout du rolls à me dire que tout ce que je fais c’est de la merde et ma vie aussi (super optimiste, la meuf… –‘). Alors je prends le temps de relativiser et de remettre un peu les choses à leur place. J’ai quand même beaucoup de chance dans la vie (tellement que parfois j’ai peur que la roue tourne et qu’elle décide d’aller voir ailleurs, ahah! ^^) et je crois que le truc c’est de se concentrer sur le positif, le plus possible. Et pour le coup j’avoue que mon boulot m’a beaucoup aidée. Déjà parce que je l’adore mais aussi parce que, clairement, je ne vais pas débarquer ici 4 fois par semaine en me lamentant sur mon sort et faire la gueule dans mes vidéos. Du coup ça fait comme une espèce de sport de l’esprit (je sens que je suis claire comme l’eau des égouts…).
      Dans tous les cas si je peux me permettre de donner un conseil du haut de mes même pas 30 ans c’est: FONCE! A 39 ans on n’est pas vieux mais la vie passe tellement mais teeeeellement vite… (suffit de regarder les enfants grandir —> au secours!) Coeur sur toi!

      1. merci beaucoup pour ta réponse ; ça m’a fait du bien surtout que c’est journée j’ai pas le moral, aujourd’hui… pas toujours facile les deux garçons qui s’engueulent et font les zouaves dans les magasins ;-) J’oublie parfois que ce ne sont que des gosses et qu’ils ne peuvent pas être toujours contrôlables…
        Bon pour mes potes, j’exagère un peu : comme je suis la plus vieille du groupe, je me fais beaucoup chambrer, alors parfois ça me fait rire, et parfois ça me fatigue un peu… ms c loin d’être méchant (enfin j’espère lol)
        je voulais aussi te demander : où prends-tu tes inspirations déco ? as-tu des livres sur le sujet ? Je suis en pleine phase projet déco chez moi ;-)))
        merci encore pour tes vidéos et à bientôt
        Céline

  81. Trop joli ton gilet ! Moi j’ai cette sensation de déprime quand le matin je me lève avec l’envie de faire plein de choses et qu’arrive le soir sans que je n’ai eu le temps et/ou l’envie de faire la moitié de ces choses, à ce moment là je me sens vraiment nulle :/
    Gros bisous <3

  82. J’ai régulièrement envie de « mourir » en rentrant du boulot et que commence la 2ème journée avec les mômes. Il m’arrive de ne pas avoir du tout envie d’enchaîner devoirs, douches, repas, vie courante, coucher etc… Pas tous les soirs heureusement ! Mais une constante chez moi c’est qu’à 21h, je ne veux plus voir mes gosses, bordel ils sont sensés être couchés. Je les adore tous les 3 évidemment et ils le savent mais je leur dis aussi que passée une certaine heure je dois dire stop, que je n’en peux plus et que j’ai besoin d’un break. Je leur ai expliqué ouvertement, et miracle mon adorable collégien prend le relais quand les 2 + jeunes veulent qqch et il filtre. Appeler papa ils n’y pensent même pas soyons clairs.
    Tu n’es pas seule, bisous :-)

  83. Autant te dire que cela fait de noooommmmbreuses années que je ne vois plus la fin des films et même plus des séries en ce moment… arg!

  84. OUF, je suis moins seule :) je ne pensais pas que nous étions autant concernées par cette problématique, vraie problématique car impossible de voir un film en entier ^^ …
    Merci d’avoir soulevé cet aspect de nos vies Coline ! :)

  85. je dois être ton incarnation inverse !
    Moi c’est le (lonnngg) réveil qui est une torture et en gros avant 16h je suis injoignable (pratique !), ronchon et en mode barre dans la tête. Et puis à 16h je m’étire un bon coup et là je deviens hyper productive (cuisine, projets, sport….).
    Ce rythme est forcément totalement impossible pour bosser, avoir des mômes ou autres obligations sociales. par contre je suis supra cool en soirée improvisée dance jusqu’au bout de la nuit… …. mais les réalités de la vie me rattrapent un peu quoi… c’est pour ça que je bosse depuis chez moi par exemple et que je pense aux enfants pour dans 20 ans (comment ça c’est pas possible quand t’as déjà plus de trente balais ???? ) :) !

  86. Salut coline, au lire des commentaires je vois qu on est beaucoup dans le même cas, #lafatigueestnotreennemie, pour preuve je viens juste de demande une semaine de vacances car je suis au bout et du coup plus efficace et démotivée alors que je ne suis pas comme ça en normalité et ça me donne envie de me mettre des claques ! Donc au final je vais essayer la cure de vitamineC, et sinon je sais que l achat compulsif fait du bien au moral aussi mais il dure pas longtemps 😋. En tout cas tu dois être réconforté de ne pas être la seule dans ce cas! Et au passage je suis amour pour ton gilet ! Des bisous

  87. Ah ben, je crois que ton post me rassure un peu … Je gère hyper mal la fatigue et le manque de sommeil, oui mais voilà, j’ai besoin de minimum 10H par nuit + une sieste pour me sentir reposée (= dans tes rêves …), donc voilà, oui moi aussi, le soir, c’est la cata ^^

  88. Merci d’avoir résumé tout ce que je ressens en ce moment Coline, mais à 23ans (dois-je m’inquiéter?!)
    En tout cas, si tu trouves le remède contre la D.P.J. je suis preneuse!
    Et sinon, j’aime énormément ton blog, il n’y a pas un article/vidéo que je manque depuis tes débuts (même si je ne me manifeste jamais), je suis une grande fan!

  89. hahaha !! serais je tomber dans une secte ??? noooon !! mais au moins ça rassure de savoir qu’on est nombreuse dans ce cas !!! Merci les filles ;) Bon et sinon tes cheveux poussent bien ??? … ben quoi il est 20.29 !!! je disjoncte !!

  90. Mais trooooooop! Je suis pareil a 17h ca tourne vire d’un coup! Ma amoureux comprends toujours pas au bout de 7ans! Et moi non plus au bout de 27!!!!

  91. J’étais exactement comme toi avant d arreter le lait et le gluten… Ca vaut la peine d essayer au moins un mois et de voir quel effet ca a sur toi: tu risques d etre surprise :) Bises Coline.

  92. Bravo! Félicitations! J’aime beaucoup tes vidéos. Et maintenant ya le blog!! Je suis marocaine je vis au maroc! !! Ce que j’aime chez toi, c’est que tu nous parle pas que de produits de beauté ! Mais aussi de livres , d’un tas de choses en dehors de la beauté. Bisous continue !!!

  93. Bah je dirais que je suis un cas inversé de votre maladie, le matin, je suis pas en forme, j’ai qu’une envie rester au lit alors que j’adore mon travail mais comprenez moi j’adore aussi mon lit ;)
    Alors une fois que je suis enfin levée je fais les choses par automatisme sans grande conviction : douche, habillage, ptit dej, brossage des dents ( ouiiii je ne l’oublie pas ) et makeup puis let’s go au boulot. Arrivé au travail je pose mes affaires, je lis ce que j’ai à voir avant de commencer, je dois encore me pousser le c.. puis enfin j’arrive à démarrer. Ensuite fin de journée, je suis fatiguée par ma journée de travail, et vers 21h ma deuxième journée commence je pète la forme, faut que je me force à dormir pour bien faire.

  94. Comme je te comprends ! Je me suis reconnue dans ton article, moi aussi !
    Pourtant je n’ai pas l’impression d’avoir un besoin astronomique de sommeil, je ne fais jamais la sieste, je n’en ressens même pas le besoin.
    Mais les soirs d’hiver quand il fait bien noir (« TA GUEUUULE »(référence cinématographique pourrie)) au dehors, ça répond plus là-dedans x)
    Je passe en mode « je me pose 1356201 questions sur des choses improbables et je me monte la tête toute seule, saluuut ». Et accessoirement en mode « ma vie c’est de la meeeerde ».
    Puis je dors. Puis le soleil se pointe (enfin dans la mesure du possible, j’habite à Nancy quoi..). Et ça va mieux. Voilaaaaa

  95. Si je pense que c’est normal d’avoir un coup de déprime ou un coup de mou le soir après avoir donné toute l’énergie dont on était capable la journée. Parfois j’ai des coups de blues mais sinon je suis surtout HS, dans ces cas là je ne cherche pas; je me mate une petite série avec ma tisane et voilààà :)!
    Sinon très joli sac !

  96. moi c’est plutôt l’inverse en sortie de taff j’ai grave la patate envie de danser… mais alors le matin, je n’arrive jamais a sortir du lit, je n’ai aucune motivation….
    bref a part ça j’adore ton gilet

  97. T’en fais pas Coline je crois que c’est normal d’être fatigué le soir surtout quand t’es à fond toute la journée ! Peut être une sieste de 10-20min après manger t’aiderai à tenir jusqu’à plus tard le soir ? :) ma soeur en fait et comme ça elle a plus de coup de barre l’aprem !
    Par contre Coline, t’as ton déjà dis que, mon dieu, ça doit faire 2 ans que je lis des blogs et que je suis le tien particulièrement ET tu rédiges et écris tes articles avec un humour.. Un humour que je qualifierai d’intelligent ! A mourir de rire ! Déjà en vidéo tu es super communicative et marrante mais lire un article et se marrer, c’est vraiment fort quoi ! A chaque fois je suis bluffée par les petites notes d’humour les liens, les références (ok je les comprends pas toute, j’ai 17 ans.. Peut être la différence de génération ?!) sont toujours hyper bien trouvées ! Puis quand on lit c’est super fluide, on doit jamais relire plusieurs fois ( à part pour se taper une boutade à nouveau ) bref, j’espère que tu vas guérir de ta maladie inventée du soir !
    pleins de bisous !

  98. Salut coline!
    Je pense que c est une maladie typiquement féminine mais à laquelle nous pouvons toutes trouver notre remède perso.
    Pour ma part une petite cure d’ampoules de gelée royale (parfois combinée à du ginseng ou du magnésium suivant l’état de fatigue extrême! ) tous les matins pdt 20 jours tous les 2 mois. Ça booste tes défenses immunitaires (surtout en ce moment!) Du coup ton corps combat mieux les virus,certes, mais également le stress et la fatigue.
    Sinon, un petit rituel sympa tous les soirs, qui te met en joie dès le matin (en mode « vivement ce soir que je… « ) par exemple 1 ou 2 épisodes de la série du moment, agrémentés d’un bon chocolat chaud (ou d’une tisane pour le côté diététique) et de mon tricot en cours ( un grand châle à mettre sur les épaules pour le froid qui nous attend)
    Bref voilà mes petites idées pour te remonter le moral « post-journalier » ;)

  99. Euuuuh concrètement là faisons une pause dans cet article à demi dépressif (ton solennel ) la beauté de coline sur les photos de cet article on en parle ?!?

  100. Bonjour Coline,

    Je compatis à ton problème, pour moi c’est lorsque j’ai faim. je deviens une autre personne, irritée, en colère, émotive. C’est très dur, surtout au boulot ou entre amis lorsque je suis invitée à dîner et que l’apéro s’éternise… Mais apparemment c’est un truc de famille, mon père et ma grand-mère sont un peu comme ça alors je suis rassurée. Et ce qui me plaît le plus, c’est qu’il me suffit de dire à mon homme « j’ai faim » pour qu’il me comprenne. en plus j’ai de la chance, il est pâtissier!

  101. Très chère Coline,

    lectrice assidue mais commentatrice silencieuse, me vient pourtant aujourd’hui une question après lecture de ce post :
    As-tu justement ressenti cette déprime post-journalière lorsque tu étais aux US ?
    Let me know…( ou pas )
    Bien à toi
    S ^^

  102. Les photos sont super jolies !

    Moi aussi j’ai ce même problème, sauf que je suis tout le temps fatiguée, le matin, la journée et le soir. J’accumule de la fatigue sans m’en rendre compte et je n’arrive jamais à rattraper toutes mes heures de sommeil pourtant je suis une couche tôt. Enfin bon ^^

    Bon courage!! :)

  103. Ah ma brave Coline ce billet m’a fait un grand plaisir (enfin non ce serait malsain, mais on s’est comprises je pense, j’espère.). Figure toi que pour moi c’est EXACTEMENT la même chose. Je suis une fille dynamique, pleine de joie et je suis optimiste. Une rigolote. MAIS (parce qu’il y en a toujours un n’est-ce pas ?) il y a des moments dans la journée où tout ça s’évapore. Et garder mes pensée positives me demande aussi beaucoup de motivation et d’énergie. J’ai des moments de déprime, sans raisons particulière où tout devient insignifiants aussi et sans grand intérêts. Et cette vilaine phrase débarque dans ma tête sur son fidèle destrier : « A quoi bon? ».
    Et la fatigue n’en parlons pas, quand je suis fatiguée je fonctionne au ralenti ou pour ainsi dire plus dutout. Surtout l’hiver ou le ciel gris et le vent glaciale ont sur moi un effet diabolique..
    Et figure toi que je me posais la même question : je suis seule ou s’agit-il d’une secte? Et ben voilà on a la réponse :)

    DON’T WORRY COLINE ! YOU’RE NOT ALONE!

    Astrid Bathelier, en directe avec son sandwich au saumon. Vu l’heure, bon ap’ à toi Coline :)

    PS : grave cool Share A Square, J’A-DORE ! ;)

  104. Cela faisait un petit moment maintenant que je n’étais pas venue sur ton blog et wouaaw, il a pas mal changé ! J’aime beaucoup les retouches que tu as faites. Bon comme d’hab, je te trouve superbe, authentique, naturelle, pleine de charme. Petit plus aujourd’hui pour ton collier, c’est une petite perle !
    A bientôt,
    Mélanie de la friperie en ligne et du journal Capharnaüm
    http://www.capharnaum-shop.com
    http://www.capharnaum-blog.com

  105. Très chère Coline, tout d’abord, tu es formidablement jolie sur ces photos.
    Et, ensuite, pour moi, c’est la même histoire. Je t’écris actuellement, en étant fatiguée et la fatigue chez moi c’est comme un point de non retour où j’ai juste envie de dire au monde: « laissez moi mourir en paix » !
    Déprime, négativisme et tout le tintouin… Et le lendemain en général, « youhou la vie est joliiie ouiiiii » !
    Bon apparemment tu es bien normale, je crois que nos hormones de femmes en sont la cause. Shit.

    Bisette !

  106. Honnêtement… merci!

    J’aurai dû l’ecrire il y a bien longtemps mais il n’est jamais trop tard. Je m’explique.

    J’adore lire tes articles. Ca me distrait, ça m’inspire. Et ton dernier article, lui, me soulage car je suis dans la même situation que toi, que vous, car il y a tellement d’autres personnes touchées par ce problème.

    Alors certes, ce n’est pas un problème ultra grave mais il a, selon mon expérience, des conséquences très vicieuses sur la vie sociale, la vie affective et même la vie de famille.

    A 18h, les gens sortent du travail et comptent bien en profiter pour s’amuser, se détendre, passer du temps avec leurs proches ben c’est habituellement l’heure où je sombre, où mes nerfs deviennent de plus en plus à vifs. Difficile dans ces conditions d’aller vers les autres et d’en profiter à fond. Ce qui m’a valu à de nombreuses reprises de me faire traiter de rabat-joie.

    Heureusement ou malheureusement, dans ces situations, je peux compter sur le soutien inconscient de ma fille de 4 mois pour qui à 18h tout fout le camp également (comme tous les bébés vous me direz)!!!!!

    La seule solution que je puisse te proposer aujourd’hui, c’est de t’entourer de personnes compréhensives et très très drôles pour te remonter le moral le soir. Ah oui et regarde pas les infos le soir… Je dis ça omme ça mais tu ferais peut-être mieux d »y regarder le matin!

    En tout cas, canon cette petite tenue et si même ça n’aide pas ta DPJ, que faire!!!!! ^^

  107. Je pense qu’on est toutes un peu pareil. Je peux être tes enjouée et d’un seul coup Bim je deviens triste alors que 5 min avant j’étais entrain de sauter partout.. Généralement le vendredi soir: Bim coup de déprime… C’est pas logique du tout… Ça doit être les hormones :p

  108. être fatiguée peut être juste normal quand on n’arrête pas de la journée, c’est aussi normal à cette saison où la lumière manque cruellement. Mais si çà dure voir ne s’arrange pas du tout après avoir essayé le jus d’orange, les kiwis, la sieste etc etc, un petit tour chez le médecin pour faire une analyse de sang, pour se rassurer , c’est bien aussi. A tout bientôt en meilleure forme
    Amie du soir, bonsoir

  109. Hello Coline,
    Je pense que c’est un des nombreux symptômes des artistes….
    J’y échappe pas non plus..
    Les petits mots doux et les câlins (potes ou Prince(s) charmant(s) ) ça fonctionne.
    Belle soiree.

    P.s: p’tit mot doux pour ce soir, tu déchire meufe, j’adore te lire et tu m’a inspirée pour mon blog ❤

  110. J’aime beaucoup comment est écrit cet article ! Courage Coline c’est peut-être surtout en automne non? La fin des années et son lot d’énergie dépensée en triple qui arrive? Allez courage !

  111. Même phénomène, mais au réveil. Je suis imbuvable au réveil. Et terne et pas enjouée. Le soir me rassure, au contraire.
    Peut-être qu’on a tous un moment bof dans la journée?
    Le pire étant, en plus, les jours où je suis crevée pour la journée, où j’aimerais faire des trucs et où je ne fais rien de rien (ambiance pyjama/5 couches de robes de chambre atroces/thé en perfusion) et où je vois que je ne vais rien faire ET détester ça.
    Bref, des moments sans, des jours sans tout ça, c’est pas tout à fait rare.

  112. Je crois que j’ai trouvé la solution à ton problème : LA LORRAINE :D
    Sans blague c’est la région où il y a le moins d’ensoleillement et ça joue sur le moral! 3 ans que j’y vis et je vois les dégâts sur moi. Un exemple tout bête aujourd’hui balade à toulouse 22º tout le monde en terrasse et en débardeur un soleil de fou. En lorraine il y a longtemps que les terrasses sont finies et que les gros pulls sont deja là. Mine de rien pour positiver le soleil ça aide pas mal quand meme.

  113. Coucou Coline !
    Non tu n’es pas la seule moi aussi en fin de journée je suis fatiguée et incapable de tout. Enfin c’est ce que je me laisse croire. Ma solution c’est le sport! Aller courir ou faire un cours de Zumba ça rebooste. C’est ma façon à moi de me prouver que si! Il me reste encore de l’énergie. Bon après pour les moments ou j’ai tendance à trop déprimer je pratique aussi la méditation. Je ne sais pas si tu as déjà essayer! En tout cas ne te laisse pas abattre par cette vilaine fatigue et bon courage :)
    Bonne journée!

  114. Moi plus la journée avance, plus je décline ! Le matin j’ai une patate d’enfer, je passe 10 minutes difficiles à me réveiller dans mon lit et une fois le pied dehors, tout roule. Je fais mon sport je prends plaisir à m’habiller et me maquiller, je suis même contente d’aller au travail :D
    Le matin au boulot tout va bien, je suis productive et zen. Et puis dès le début d’aprem ça redescend, de plus en plus. Quand la journée se termine à 19h c’est dur… Je peine à faire à manger me doucher et filer me coucher à 22h :/

    En plus, le matin je me sens légère et plus la journée avance plus je gonfle. Ca ne se voit pas hein, mais moi je le ressens beaucoup ! Donc bien sur ça ajoute.

  115. Oh non je ne pense pas que tu sois la seule, je me reconnais assez bien dans ce que tu dis. Tout va bien et puis la fatigue, une petite contrariété et ma vie devient nulle, je deviens nulle et c’est la grosse dépression…. Jusqu’à ce que la nuit passe et que je me mette à relativiser

  116. C’est pareil….quand je reviens le soir…je déteste ça….fatigue absolue, irritable, l’horreur… je voudrais être dans un cocon avec qqn qui s’occupe de moi comme…une esthéticienne le ferait en me faisant un soin relaxant visage…. pitié….je n’ai pas ça et c’est dur….
    Bon sinon la fatigue est liée aussi à ce notre nourriture….plus tu manges de blé sous toutes ses formes (pâtes, pain, gâteaux, pizza…), plus tu seras fatiguée…car ça encrasse le corps (on fait de la colle à base de farine n’est ce pas…), et encrasse l’intestin qui ne peut plus absorber les gentilles vitamines de ton smoothie maison… La junk food, même si elle est bio et faite maison, fatigue et pollue tous les organes… (foie etc…). Donc se faire des jus c’est cool (fruits et légumes), avec extracteur et blender pour les smoothies bananes etc…. Perso je sens la différence….là je mange de la junk food et bien j’ai mal à la tête, au dos, au bide, suis constipée souvent. Les douleurs sont en fait dues à l’accumulation des toxines…. (mal à la tête= toxines).

  117. Pas mieux… Et avec le changement d horaires, l hiver, la nuit, le froid, l humidite, toussa, c est pire……. Mais genre pire parce que avec la fatigue , le soir, j ai aussi le moral dans les chaussettes…..

    Du cou j ai achete une lampe de luminotherapie ….. Ca m aide! Un peu ;)

    J aurai voulu etre un ours, et hiberner penard pour pas acoir a vivre les mois de novembre decembre janvier fevrier…. Et qu’on le laisse dormir!!!!

  118. Jolie, surtout sur la 2e photo… Mais alors, le prix du sac, c’est une blague pour faire peur à Halloween, ou c’est juste pour nous montrer que les affaires marchent? Ma petite entreprise…

    1. Premièrement, avant de lâcher ton acidité ici tu aurais mieux fait d’ouvrir les yeux: le prix est en couronnes danoises. Et deuxièmement même si j’avais envie et/ou les moyens de me payer des sacs à 4000€, ça me regarde puisque à priori je ne l’aurais pas payé avec ta CB. A bon entendeur…

      1. Ben encore heureux ma bonne dame! Et puis la belle affaire, ça fait quand même 500 euros et des broutilles, alors je reprends mon refrain de la belle entreprise…
        Tu me diras qu’on peut faire toujours mieux dans l’outrance, mais quand même, désolée mais afficher ces prix avec tant d’insouciance… Et puis vous voir, nombreuses blogueuses, passer insensiblement du vestiaire h&m à des trucs bien plus onéreux, parce que vous avez payé (ou pas), c’est bien souvent indécent.
        Pas très démocratique, tout ça… Et vive le matérialisme à outrance et le nombrilisme!
        Et désolée, si je ne dégouline pas de Oh et Ah d’admiration à chacune de tes apparitions. Quand on s’affiche, il faut supporter la critique. Et non, je ne t’ai pas en détestation non plus, ce serait trop facile de conclure à ça… Tu as au demeurant de jolies qualités et un goût très sûr.
        Au passage, ça me fait bien rire d’ailleurs la tendance au vestiaire minimaliste (une de tes anciennes tendances, non?) quand on affiche des nouvelles tenues deux fois par semaine. Encore une des contradictions qu’on observe souvent…
        Pour conclure, non, je ne te hais point, au contraire. Tu me parais intéressante à bien des points. Mais des fois faut pas pousser mémé dans les orties…

        1. Tu me reproches donc de réussir professionnellement? Bel esprit! 😂 Si tu attends que je présente mes excuses à ce propos, désolée mais tu vas pouvoir attendre longtemps… Je suis plutôt ouverte au dialogue en règle générale mais ce débat quasi constant autour du fric, du c’est trop cher, c’est indécent et j’en passe… Comment te dire? Je pourrais t’expliquer en long en large et en travers à quel point ton commentaire et ton point de vue son à côté de la plaque mais de une je ne suis pas sûre que ça t’intéresse et de deux je n’en ai vraiment pas le courage. Donc ne me hais point si tu veux, c’est mieux que rien mais franchement, un moment faut arrêter d’être bloqué sur les prix des choses et de tout ramener à ça, ça devient juste ridicule.

  119. Hello Coline, je crois que c’est la première fois que je comment sur ton blog ! Pourtant je te suis depuis un moment déjà et j’aime ta fraîcheur et ton humour ! Moi aussi je vis des périodes où je ne me sens pas bien et je trouve que rien ne va, je pense qu’on ne peut pas se sentir toujours bien ???!!!! Ou alors on est un yogi sur la voie de l’éveil du bouddha, hahaha … Bref, pour dire qu’avec nos styles de vie moderne, j’ai l’impression que les batteries s’épuisent beaucoup plus vite et que beaucoup de gens sont un peu au bout du rouleau (c un ressenti perso). Du coup, pour me détendre, je déguste un petit verre de rouge tous les soirs (non je ne suis pas alcoolo, en plus c’est bon pour la santé il a dit Le Professeur Joyeu ) et puis je dessine encore et encore et ça fait du bien. En fait faut arriver à trouver un truc qui te fait plaisir à faire le soir pour te redonner le moral ! Bon courage en tous cas, biz. L.

  120. Je constate que l’on te donne des témoignages identiques à ta situation donc du coup tu te sens moins seule ds ton cas…mais une solution? À part, la sieste, la vitamine A. . . Pas de réelle truc durable qui te sortirait de cet état. Je pense que c’est plus profond et que ça se passe dans la tête (ou dans le coeur). Certes une fatigue se fait ressentir à chaque fin de journée mais c’est pareil pour tous (ou pour toutes mamans) , ainsi je me dis que c’est autre chose. On veut trouver un sens à notre vie. Pourquoi sommes nous là? Et quand on se couche insatisfaits, c’est qu’on n’a pas (encore) réussi à répondre à cette question.

    T’en dis quoi?

    (Ps: j’ai trouvé la réponse il y a 10 ans ^^ tout va mieux)

  121. Oh mon Dieu comme je te comprends, j’ai tout essayé pour cette fatigue du soir (espoir?) cure de magnésium, jus d’orange en fin d’aprem… Et j’en passe mais rien , RIEN n’y fait à mon grand désespoir, le matin je déplacerai des montagnes où tout du moins des meubles et puis arrive la fin de journée « oh non pas elle » 😱😱😱 et là rien ne va plus je suis épuisée comme si j’avais travaillé non-stop pendant 24h !!
    Malheureusement je ne peux t’aider 😕😕😕

  122. Qu’est-ce que je peux rire chaque fois en te lisant !! Moi, ma joie et ma bonne humeur elle vient à tous les coups avec ton blog , et ça c’est génial ;) pour le blues du soir , oui un peu comme toi, c’est vrai.. A partir de 18h, surtout en hiver, j’aurais tendance à fuir sous mon plaid mouton, grosses chaussettes et tisane (voire biscuits dans les cas les plus sévères) !!mdr

  123. Pour ma part, je dirai que ça dépend vraiment des jours ! Il y a des jours ou après 20h je ne suis plus capable de rien, et il y a des jours, tu ne sais pas pourquoi, mais j’ai une pêche d’enfer jusqu’à 2 voir 3 heures du matin, et impossible de fermer l’oeil de la nuit ! ^^

  124. Eh beh avec tout ces commentaires et conseils tu es gâtée ! Ce qui prouve qu’on est beaucoup à ressentir ce que tu décris. Etant en fin de la grossesse, ça me prends vers..15h ! Dur ! Mais en temps « normal » je trouve qu’une petite marche à pied vers midi ou dans l’aprem permet de prendre un bol d’air et de finir la journée moins fatiguée.

  125. Super post Coline, très bien écrit, bravo! Je ne me retrouve pas dans cette zone de turbulence, mais je dirais aussi que c’est peut-être lié à la baisse de luminosité? perso, les jours de pluie je pourrais les passer à dormir

  126. Bonsoir Coline!

    Je me permet de te suggérer de faire le test de l’IEDM ( institut européen de diététique et mocronutrition) et plus particulièrement le DNS ( dopamine/ noradrenaline/ serotonine) se sont des neurotransmetteurs qui « gèrent » notre état « cognitif  » et général tout au long de la journée . Pour exemple si à partir de 17h ton rêve suprême est de retrouver le meilleur amant ( ce n’est pas une faute de frappe !!) du monde => TON LIT! Cela signifie que tu manque de Serotonine ! Un apport en acides aminés ( triptophanes entre autres) régularisera ce DPJ!
    Un apport en magnésium comme je l’ai lu plus haut est complémentaire ainsi qu’une dose de vitamine D.
    Une fois le test fait trouve 1 pharmacie / médecin qui saura interpréter ton test et t’orientera vers le(s) complement(s) alimentaire(s) adéquat ! J’ai testé et approuvé cette suggestion!
    Je commente rarement mais je te suis depuis longtemps et j’aime beaucoup ton travail !
    (Ce chapeau est une merveille!!)
    Bon courage! :-)

  127. Je n’ai pas lu les autres commentaires parce que j’ai eu envie de te répondre spontanément: peut-être pourrais-tu te laisser aller à ça? L’être humain est complexe, le cerveau et le corps capricieux, il faut savoir être indulgent avec soi-même, on ne peut pas être à fond tout le temps et ce n’est pas grave, vraiment

  128. Je n’ai pas une vie palpitante non plus (sauf quand je vais à des concerts où je deviens quelqu’un d’autre), sinon, je suis assez pessimiste, j’ai envie de changer de boulot, le commerce c’est bien deux minutes, mais finir à 21h presque tous les jours, non merci! Du coup, le soir, c’est remise en question, et limite je fais une dépression nerveuse et je m’arrache les cheveux ^^’

    Bref tu n’es pas la seule ;)
    Gros bisous!
    http://paulynagore.blogspot.fr/

  129. J’ai remarquée en Allemagne (quand j’y habitée) qu’a environs 5h, les enfants (pas les miens, j’en ai pas, mais les enfants des gens en général; dans la rue, au supermarché, etc) étais souvent en plein crise de larmes et colères.

    Ça m’avais frappée, alors j’ai recherchée un peu; j’ai trouvée un théorie d’un psy allemand qui pensait que ca pourrait être un peur primordial de fin de lumière (de la journée). bon, c’est peut-etre un theorie a deux balles, mais je trouvais ca intéressante.

    On ne sera pas forcement exclus on grandissants ;)

    Quand ca m’arrive- le changement d’humeur, directement liée a la fatigue- je lutte pas totalement; j’ai quelques petites méthodes qui aide beaucoup:

    1. Je me fais un thé. Chaud ou glacée selon le saison.
    Tout bete, ca marche. ( Ou un petit miso soupe si j’ai faim.)

    2. Puis je prends une « douche rapide » tres froid ou tres chaud selon le saison également :) Si j’ai envie, je me démaquille complètement.

    3. . Je saute dans un truc confortable. Maintenant mes wool socks de L.L Bean et mes Uggs me font un très grand bonheur :)

    4. Au lieu d’attendre « plus tard » pour diner, je prépare treeees tranquillement les bonnes petites choses en buvant un apéro avec les petits nibbles.
    Un apero me mets de bonne humeur, so shoot me ;) Pendant, j’écoute de la musique, ou je regarde un truc a l’ecran…ou pas.

    5. Si preparer un manger ne me botte pas- je danse. (ou je danse après que j’ai préparée).
    Je mets mon iPod, et je danse comme un dingue. C’est le truc sur pour tout remonter- morale, énergie, etc.

    Si de très mauvaise humeur et je n’ai pas envie d’autres trucs;

    6. Je focalise sur un truc qui me plait beaucoup; l’obsession du moment quoi qu ca soi, je regarde tous qu’il y a de nouveau dans les magasines en ligne- ca me detends beaucoup.

    7. Si rien marche de tout? Je me couche avec un bon bouquin. Voila.

    There’s no shame in being happy haha

    Finalement, peut-etre un peu plus de vitamin C, du zinc…?
    A mon avis, il faut que tu ne te force pas a etre au top si tu n’est pas, surtout si c’est quotidien. Downshift. Je sais qu’il y a des responsabilités mais peut-etre tu pourrais faire les choses un peu autrement pour les rendre plus comestible (les devoirs de ta fille, les taches administratives, etc) et avoir en tête que « a partir de 6h (example), il faut que je me dorlote, voila tout- autrement rien ne vas plus. »

    You’re not alone! Mais un changement de perspective pourrais aider enormement.

  130. J’ai croisé ce gilet sur Monshowroom et il me fait grave de l’oeil. je suis contente de l’avoir porté
    signé : Marine qui à 14h40, a déjà envie de pioncer ^^

  131. Merciiiiii d’être comme tu es et surtout de faire que je me sente moins seule. Je suis et ressens exactement les mêmes émotions. Cette putains de fatigue qui me pousse à détester ceux que j’aime le plus à 1h00.

    1. Oups je continue, ceux que j’aime le plus à 18h00. Peut-être est ce hormonal. Bref tu es tip top alors tu as bien le droit de l’être moins vers 18h00.

  132. Hello Coline,
    tu devrais essayer le thalamag (magnésium marin-B6 : la vitamine hein, pas la case de bataille navale ;-), ça m’a sauvée pendant mes années de concours où j’aurais voulu faire la sieste 2 fois par jour (le matin jusqu’à midi et l’aprèm dès 13h…). 2 gélules au ptit dej, 2 gélules au dîner. Et merci pour ce super blog
    qui est lui-même un combo de vitamines !

  133. Je comprends bien le problème et pour tout dire ça me fait du bien de lire que je ne suis pas la seule !! Loin de là visiblement. Je compte beaucoup sur la cure de nigari que je fais en ce moment (bénéfique aussi pour les problèmes de peau ;)) On m’a aussi parlé du plasma marin des labo. Quinton en particulier (je testerai une fois ma cure de nigari finie). À propos des vertues de l’eau, je te conseille le très étonnant documentaire dispo sur YouTube : Le Pouvoir secret de l’eau ( une piste pê pour expliquer cette perte de dynamisme !?) Après tout on est constitués d’eau à 80% :)

  134. Salut Coline,
    Tu peux pas savoir comme ça me fait plaisir de t’entendre (fin de te lire, pour le coup) dire ça. Parce que c’est pénible, pour nous mais aussi pour les autres. Et c’est un « mal être » (n’ayons pas peur des grands mots !!!) qui fait chier et que tout le monde n’est pas capable de comprendre. J’ai la chance d’avoir des parents et un mec compréhensifs, qui savent que quand la fatigue se pointe c’est mon godzila intérieur qui prends le contrôle. Mais sans eux, je sais pas comment j’aurais fait. Je me déteste quand je suis comme ça. Quand tout à coup j’ai l’impression que rien ne tourne rond, que tout va mal, que je suis une merde et que j’arriverai jamais à rien… Je suis maladroite, irritable, désagréable…Et le matin, je me réveille et cette sensation est partie aussi vite qu’elle est arrivée. (et la je me dis, « putain, ça sera quoi quand je serai mère? « ). Bisous Coline.

  135. Coline, je ne sais pas si ça peut aider, mais à la fin de ma journée de travail, je me suis mise à la méditation. Je ne sais pas si tu as le temps ou quoi (comme ils disent : »félicitez vous d’avoir pris ces 10 minutes rien que pour vous….. » ahah) mais ça vaut vraiment le coup, de tout poser, avant d’enchaîner la dernière partie de la journée. Moi j’utilise : »petit bambou », et j’ai fini le programme gratuit, c’est tellement bien que j’ai hésité à me payer le truc payant…mais un peu cher pour un an. (ça me fait penser que j’ai moins hésité à dépenser mes sous dans un pantalon et deux pulls ce week end…pas bien….)
    Bref un conseil comme ça !

  136. Bonjour Coline,
    Je suis remontée dans tes posts, et je réagis à celui çi pour plusieurs raisons.
    Le pull : whaou ! Si tu le revends un jour, pense à moi, car il est introuvable !
    Et… la fatigue. Je me sentais bien seule avant de te lire.
    Je suis de celles qui doivent avoir un mode de vie sain. Je fume 3 clopes par jour c’est déjà trop. Si je bouffe mal j’ai une salle tronche. Et si je manque de sommeil je mute en une espèce de chose indéfinissable (quand ma fille était bébé, j’en ai chié comme pas possible avec la fatigue. ça m’a tellement marqué que je ne souhaite pas de 2nd enfant… c’est pour dire… juste à cause de cela…). Donc, bienvenue au club. Y en a qui peuvent aligner des nuits blanches, fumer un paquet de clope, et péter le feu. Et puis il y a moi… qui dois me coucher avec les poules, manger de la salade et arrêter de fumer, sous peine d’avoir un teint à gerber… Bonne journée !! On est encore à l’heure « joie, optimisme, confiance » !!!