Update Acnease / routine de soins / hormones &co

 
jeporte_vid– Pull Post Diem
– Collier Free People
– Bagues achetées en bijouteriemakeup_vid

– Fond de teint  » Sheer Glow » #Santa Fe / Nars
– Anti-cernes « Eclat » #Custard / Nars
– Crayons « Contour Clubbing » #Taupe Of The Top et #Up And Brown / Bourjois
– Mascara 3 en 1 Ultra Black / UNE
– Blush « Lips and Cheeks » #Calypso Coral / Bobbi Brown

 
 
update_prodm a t i n
Eponge Konjac « Originale » (dispo ici)
Serum Hydratant Non Gras / Aesop (dispo ici)
Contour des yeux « Regard Merveilleux » / Sanoflore (dispo ici)
 
s o i r
Huile démaquillante « Clean energy » / Origins (dispo ici)
ou
Huile Lactée Démaquillante / Melvita (dispo ici)
« Aloe Vera Moisture Cleanser » / Devita (dispo ici)
Clarisonic Mia 2 + embout peau très sensible (dispo ici)
Huile végétale argan ou rose musquée ou jojoba (chez Aroma Zone)
 
 s o i n s  s o s
Rhassoul / Aroma Zone (dispo ici)
Miel de Manuka / Comptoirs et Compagnies (dispo ici)
 
–> Traitement Acnease
Pour info:
– J’avais choisi le « Severe Acne Treatment » (6 comprimés/3 fois par jour) et je l’ai donc pris pendant environ 2 mois.- AcnEase est un traitement entièrement naturel, ce n’est pas un traitement antibiotique ou hormonal. Ses effets sont simplement d’aider le corps à se réguler et à se « purifier ».

– Le traitement se commande uniquement sur le site de AcnEase.
Au vu de la nature du produit je ne peux que vous conseiller, si le traitement vous intéresse, de le commander sur le site officiel. Méfiez-vous d’éventuels prix bas!

– J’ai passé commande deux fois en choisissant le mode d’envoi priority mail international et j’ai reçu mon colis en une semaine environ sans aucun souci.

332 commentaires sur Update Acnease / routine de soins / hormones &co

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Salut Coline,

    J’ai acheté aussi l’huile végétale de rose musquée mais j’ai l’impression qu’elle me donne des boutons puis j’ai vu sur internet que son indice de comédogénécité était de 3-4/5 donc comédogène.
    Elle ne te donne pas de boutons en plus ?
    et fais-tu des mélanges pour éviter qu’elle ne soit trop comédogène ?

    Alisson

    1. Je n’ai pas de soucis particulier avec l’huile de rose musquée, si je la mélange parfois c’est parce que pour moi elle n’est pas assez hydratante. Après les hv c’est comme tout, tout ne convient pas à tout le monde :) Dans le genre bien cicatrisante aussi il y a l’huile de carotte :)

  2. Je suis tout à fait d’accord avec le fait que tu aies un peu bcp pété un plomb contre ta gyné, qui te disait de prendre la pilule pur tes problèmes de peau, parce que perso, je suis sous pilule depuis 4 ans, j’ai presque 23 ans (j’ai commencé tard ^^) et j’ai tjs autant de boutons, points noirs, excès de sébum… d’ailleurs je désespère un peu ! Bon après, clairement je ne peux que me taper sur les doigts, car mon hygiène de vie est comme la plupart des gens, pas surveillée ^^ je mange de tout, donc des crasses, je sais que j’ai des soucis d’estomac et intestins depuis un petit temps, je suis énormément stressée de base, pire que toi même je pense, et je suis sous anti-dépresseurs depuis 3 ans, ce qui attaque aussi bien mon corps…
    J’adore tes vidéos qui montrent tes routines et un peu ton mode de vie parce que ça me donne vraiment envie de m’y mettre et de me reprendre en main, et ici je n’attends que fin juin pour enfin avoir le temps d’aller faire de bonnes courses pour acheter de bons produits, et faire un bilan complet pour que mon corps se remette à fonctionner correctement !
    Bref, MERCI d’être si positive et de montrer qu’il y a des solutions :)

  3. J’ai vraiment aimé ton point de vue dans cette video au sujet des contraceptions, hormones, etc ….
    Super intéressant . Je suis également dans cette démarche depuis plus d’un an ..

    Le traitement acnease me tente bien , mais j’ai aussi entendu parlé de faire une cure de charbon noir en magasin bio à mettre dans l’eau …
    Peut-être à tu déjà testé ?

    1. Le charbon est un très bon « détoxifiant » et va filer un bon coup de pouce au système digestif en absorbant les toxines. Je n’ai jamais testé mais dans tous les cas ça ne peut pas faire de mal :)

      1. Si je peux me permettre: attention juste à une chose: le charbon va « capturer » pas mal d’elements « mauvaise » du corps, mais aussi la pillule! donc pas forcement recommandé si c’est le seul moyen de contraception ;)

  4. Très bonne vidéo! Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant la pilule et suis également stupéfaite de sa prescription « abusive » en tant que remède miracle comme tu le dis très justement. Comme toujours tu es rayonnante! Bisous et bon dimanche :-)

  5. Bonjour Coline,

    Je te remercie encore pour cette vidéo. J’ai 22 ans, une acné sévère sur le visage, la poitrine et le dos. J’ai décidé d’arrêter la pilule il y’a 1 an. Et c’est très dur en ce moment, l’acné est (à mon niveau) une vraie maladie pour qui m’affecte d’un point de vue psychologique et physique, qui commande ma façon de m’habiller, qui empiète sur ma vie sentimentale même, et qui m’a empêché de sortir des fois, tellement j’avais honte et que je ne voulais plus prendre la peine de me maquiller.
    J’ai craqué de nombreuses fois, j’ai pris des antibio qui m’ont donné des allergies.. Je le regrette aujourd’hui. Mais j’ose entrevoir dans le temps une porte de sortie, c’est un vraie combat au quotidien du point de vue de l’alimentation, de l’hygiène de vie et du maquillage.. Aujourd’hui j’ai décidé de commander le traitement acnease (le prix fait mal, mais risquer sa vie avec une pilule je ne le souhaite vraiment plus).
    J’y met beaucoup d’espoir mais comme tu le dis si bien, cette lutte est un tout.
    Mes proches ne comprennent pas encore le mal que je vis. Car non, sans avoir de l’acné, on ne peut pas comprendre. Je retrouve dans cette vidéo quelqu’un qui sait enfin de quoi elle parle et qui comprend enfin le problème qui nous touche. J’ai eu ma petite larme au yeux durant la vidéo car elle est inspirante, sur mon moral, mon ressenti, et mon optimisme.
    Merci Coline!

    1. Tu as tout mon soutien! J’ai la chance d’avoir pu voir une vraie évolution depuis 1 an et demi mais ça a été long et parfois très pénible. Tout n’est pas encore réglé mais à force de tâtonnement je sens que je m’en sors de mieux en mieux. Et effectivement c’est un tout, je pense que beaucoup font l’erreur d’essayer de ne traiter QUE leur peau alors que lorsque l’acné est « sérieuse » (=pas un bouton ou deux au moment des règles) et installée c’est un mal bien plus profond.
      Bref, courage, il faut s’accrocher :)

    2. Amélie, je rebondis sur ton commentaire à propos de l’acné vue par les proches. C’est vraiment pas toujours facile.

      D’un côté, il y a ceux se plaignent de leurs boutons devant toi alors qu’ils n’ont presque rien… Bien sûr, je ne leur interdit pas de se plaindre mais le faire devant des personnes qui en souffrent beaucoup plus c’est très maladroit. Ma sœur est la spécialiste. Elle a une peau magnifique, sans aucun défaut avec un teint assez uni. Ponctuellement, elle a un bouton près du nez qui se pointe. Un seul et unique bouton ! Et bien je la vois se plaindre dans la salle de bain à côté de moi en me disant que c’est une horreur et que ça se voit vraiment. A côté d’elle, j’ai pourtant mon visage entier qui est couvert de ce bouton…

      D’un autre côté, il y a ceux qui te disent que ton acné ne se remarque pas du tout et j’ai envie de doucement rigoler. C’est gentil de me dire ça mais je sais que c’est simplement pour ne pas me vexer. J’apprécie d’avantage les personnes qui sont honnêtes sans m’enfoncer non plus.

      Bref, il faut essayer d’être fort(e)s face aux réactions parfois maladroites des gens ! Et merci, Coline, de nous aider avec ton optimisme !

      Je vais aussi commander le traitement Acnease et j’y met beaucoup d’espoir ! Mais le prix fait vraiment mal. C’est dommage que de bons produits comme tels ne soient pas un plus accessibles.

  6. Bonjour Coline

    Merci de nous faire partager tes routines soins. Je dois avouer que j’ai également une peau de « merde » et tes petits conseils m’aide beaucoup.
    J’avais une question peut être un peu indiscrète mais, avec la pose de ton stérilet, tes règles arrivent à n’importe quel moment ? (Du fait qu’il n’y ai plus d’hormones ?). Je songe à changer de contraceptif, parce que je crois que la pilule n’est pas fait pour moi du tout …

    Merci d’avance de ta réponse. Je t’embrasse
    Sabrina

    1. Le corps humain contient naturellement des hormones, tu sais ;) Mes règles sont très régulières depuis le début (=la pose du stérilet) mais ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde.

  7. Bonjour Coline,
    J’ai découvert ton blog il y a seulement quelques jours grâce à la blogueuse Aimee (Clones N Clowns), et ce matin en regardant cette vidéo j’ai été particulièrement intéressée par la partie sur l’acné ; je me suis vraiment reconnue dans ce que tu racontes, et comment tu le vis et racontes.
    J’ai le même âge que toi, les mêmes 3-4 boutons qui se pointent tous les mois. J’ai arrêté la pilule il y a quelques années aussi, ras-le-bol d’infliger sans besoin impérieux des hormones à mon corps (alors que j’ai d’autres soucis hormonaux, au niveau de la thyroïde). Mais voilà, à presque 30 ans, je n’aurais jamais cru avoir à cumuler rides et acné !
    Je privilégie des produits qui ne décapent pas, pour peaux sensibles, c’est bien mieux en effet. Pour ce qui est de la brosse nettoyante, j’y ai déjà songé mais ne connais pas bien : est-ce que ça agit en quelque sorte comme un léger gommage ?
    En tout cas merci de partager ton vécu et tes conseils sur ce blog, que je m’apprête à suivre régulièrement. (et chapeau pour ta coupe de cheveux qui te va très bien ; j’aimerais aussi oser le court ! Mais je crains que ce soit beaucoup d’entretien)

    1. Hey, bienvenue alors ^_^ Pour la clarisonic certains disent qu’elle n’a pas d’action gommante mais j’aurais tendance à dire que si (vu la douceur de la peau après son passage…). Quoi qu’il en soit ça a surtout un effet de nettoyage profond, ça désincruste très bien les pores et ça laisse plus ou moins « place nette » :)

      1. Bonjour, je rebondis sur le sujet de la clarisonic car il me semble avoir lu chez rosecocoon de faire attention qd on a bcp de boutons car la clari peut favoriser leur propagation (s’ils se percent par ex.). As tu un avis sur le sujet Coline ?

        Les pores de ma peau sont très enceassés et je ne sais pas comment me débarrasser de mes points noirs qui sont souvent l’origine des boutons pour moi je crois.

        Alors depuis qq semaines je fais aussi un masque au rhassoul tous les soirs mais que 10 min, j’avais peur que plus, ce soit trop pour la peau, mais du coup je v laisser plus lgtps ;) Et miel de manuka aussi des que je peux, que je laisse entre 1h et 1h30 mais je c que plus on le laisse, mieux c’est.

        Sinon qd je suis pressée comme ce soir je fais un mélange miel + argile jaune (déjà prête) mais si pas prête j’ai vu dans les vidéos de Julien, qu’on pouvait mettre une eau florale a la place de l’eau. Comme la lavande ou la sauge…

        Cette vidéos tombe a pique car j’ai ds mon sac une ordonnance pour reprendre la pilule mais je ne veux pas, et ton discours Coline me rebooste. Mais bon je tâtonne vachement et je galère horriblement a bientôt 32 ans :(

        Bon courage les filles ;)

        1. Je suis tout à fait d’accord avec Rose Cocoon (comme souvent, d’ailleurs ^_^), la clarisonic ce n’est pas un traitement contre l’acné, c’est à utiliser sur peaux à peu près saines ou tout du moins sans plaies, sans gros boutons inflammés etc. sous peine que ça vire rapidement à la cata (perso j’ai été ULTRA choquée par l’expérience de cette fille http://babouche.publicoton.fr/mon-bilan-clarisonic-a-plus-de-deux-mois-d-utilisation-je-suis-defiguree-230004 qui a continué à utiliser la clari alors que ça devenait un enfer tant au niveau de l’état de sa peau que de la douleur O_O)

        2. Bonjour à toutes,

          après ce mardi pluvieux, la lecture de vos messages me fait un bien fou !

          Je souhaite arrêter la pilule depuis plus d’un an. Mais JE FLIPPE ! pas par l’arrivée d’un petit bambin à joues roses mais bien par l’arrivée de nombreux copains tout rouges ou tout blancs sur l’ensemble de mon visage.

          J’ai tenté de tout arrêter il y a 3 ans et PATRATA : la tronche d’une pré-puberd…sauf que l’ado en question avait déjà 29 ans à l’époque….plus si jeune fille en fleur ;)

          Je suis moi aussi allée voir gynéco et dermato. Ces morues/mauvaises/méchantes m’ont trouvé un traitement imparable : reprenez la pilule mademoiselle…après quasi 1 an avec le visage cratérisé, j’ai donc craqué. J’ai repris.
          Je m’en mords les doigts aujourd’hui et j’aurais adoré voir cette vidéo il y a deux ans….
          Je souhaite vraiment arrêter la pilule, je la prends depuis trop de temps et je suis fumeuse : combo gagnant.
          je suis hyper intéressée par tous vos commentaires. Je me sens moins seule !!
          Je pense que je vais re-tenter le coup.
          Mon corps a surement besoin en effet, comme tu l’expliques Coline, de se débrouiller tout seul. Le chemin sera long et semé d’embuches. (ndlr : je suis en contact permanent avec des clients de ma boite, donc effrayée par le regard et la crédibilité qu’ils vont me porter…) mais ma santé avant tout.

          merci merci merci encore ! pour avoir illuminer ma journée,

          bon courage à toutes & belle soirée

  8. Coucou Coline !

    Vidéo très intéressante. J’ai vraiment apprécié t’écouter et même si je suis justement en plein traitement de roaccutane, je peux comprendre ton avis sur ce produit, j’avais le même :)

    Ça fait quelques mois que je pense à me prendre du miel de manuka, j’ai entendu dire qu’il avait des vertus cicatrisantes et avec ton avis sur ce produit ça ne me pousse qu’à foncer :)

    Merci pour cette vidéo ! Bisous !

  9. Tu as bien raison de dire que la pilule n’est pas la solution miracle, j’ai 19 ans, je la prends depuis environ 2 ans, et j’ai toujours de l’acné, je suis même dans une grosse phase de crise (c’est le stress des partiels, à tous les coups :p ). Je suis de ton avis pour dire qu’il n’y a rien de radical, je garde encore l’espoir que mes imperfections vont un peu se réduire avec l’âge, mais je sais qu’avec le stress, la pollution, et la nature de ma peau, ça ne disparaîtra jamais complètement. Donc j’essaye simplement d’éliminer l’excès de sébum en douceur, d’hydrater ma peau, et de faire disparaître les vilains boutons avec des crèmes données par le dermato, ça aide déjà un peu, et au moins, ça évite les cicatrices ad vitam aeternam, et c’est déjà ça :)

  10. Hello Coline,

    Merci pour tous ces précieux conseils et conseils-produits que j’ai déjà adopté pour certains comme la Clarisonic que j’adore, je vais tester l’huile démaquillante en remplacement de mon eau micellaire Avène.
    Est-ce que tu utilises toujours le Magic Mitt dans ta routine de soins ou pas? Je n’ai pas testé donc si tu peux nous dire si ça vaut le coup ou pas.
    Concernant le miel de Manuka, ce produit m’attire beaucoup bien que un peu cher à l’achat. J’ai vu qu’il existe en plusieurs ‘indices’ +10, +15, +18 est-ce que tu sais à quoi ça correspond ?
    Encore merci!…Les années pilules puis l’arrêt pilule il y a des mois… #trop vénère #laisser son corps et ses hormones s’exprimer normalement même s’il faut gérer de nouveaux petits complexes, redoubler d’attention sur ses tracas d’acné, mais un avoir un corps sain et naturel…!!
    Bref, même combat… alors merci, on se sent moins seule et surtout grâce à tes conseils et vidéos j’ai pris conscience de l’importance d’être à l’écoute de sa peau, de son corps, d’agir en douceur, et compris que ce que tu manges est aussi ce que tu es! Bien joué ;-)

    1. J’utilise surtout le Magic Mitt quand je suis en week-end et que je n’ai pas envie d’emporter un flacon d’huile. J’en suis toujours très satisfaite quoi qu’il en soit :) Pour le miel c’est l’indice UMF, en gros plus l’indice est élevé et plus le miel a une action puissante.

  11. Je suis bien d’accord avec toi concernant les gynécos.
    Je trouve qu’ils ne se tiennent pas informés du tout. La mienne m’a donné de l’androcur ( que j’ai arrêté) comme si elle me donnait des dragibus, utilisant même le terme de « faire sa cuisine » avec les hormones et connait à peine l’existence de la coupe menstruelle … Je me suis fait posé un stérilet qui malheureusement s’est fait la malle et elle m’a parlé direct de reprendre la pilule avant même de me parler d’une deuxième pose … ça sentait qu’elle prenait mon choix pour un caprice.
    Bref de toutes façons, la pilule n’est utilisée que depuis 40 ans et on n’a clairement aucun recul sur les réelles conséquences de ce jeu avec les hormones. Je ne serais pas étonnée qu’il y ait un scandale de la pilule comme le scandale du médiator ( et pourtant pendant 10 ans j’étais à 100% pour la pilule et heureuse de la prendre ). Bref, je vis avec mes quelques imperfections, je laisse du temps à mon corps comme tu le dis si bien et bien sûr, chacun fait comme il veut, pilule ou pas :)

    1. Entièrement d’accord avec toi et Coline en ce qui concerne les gynécos.
      Personnellement, j’ai arrêté la pilule il y a qq mois, pas de cataclysme acnéique pour le moment, je touche du bois. On verra par la suite.
      Mais il est vrai que cela reste un moyen de contraception et pas un médicament miracle contre l’acné, ce que beaucoup de jeunes filles croient encore aujourd’hui.
      Enjoy this sunny sunday girls !!

  12. Hello Coline !
    J’en profite pendant que je suis ici, j’ai 16 ans et figure toi que je suis très heureuse d’avoir vu tes vidéos, parce que maintenant que je suis prévenue je ne risque pas de prendre la pilule !
    Du coup, je me demandais, je sais bien que tu ne sais pas forcément tout sur ce sujet, mais bon, hein, autant en profiter, on sait jamais ;) :
    Tu as dit que tu regrettais d’avoir commencé la pilule à 15 ans. Du coup, si jamais tu n’avais pas commencé, qu’est-ce que tu aurais utilisé à la place ? Un petit conseil ? Parce que c’est vraiment quelque chose de problématique n’est-ce pas ;)

    1. J’ai pris la pilule parce que j’avais de l’acné, en fait. Avec le recul j’aurais préféré prendre mon mal en patience… Pour la contraception par contre, c’est là qu’on se retrouve un peu coincé puisque le choix se restreint très rapidement quand on veut éviter les hormones… Les préservatifs sont une option mi-cool mi-relou, surtout si on a une relation de longue durée mais franchement je me dis que ça aurait été moins pire! Ou peut-être que j’aurais revu mon avis sur le stérilet pour nulipare… Je ne sais pas trop.
      Bref, je ne peux pas refaire l’histoire, la pilule reste une « chance » pour les femmes qui peuvent enfin arrêter de tomber enceinte tous les 4 matins mais je trouve que ça reste quand même une chance un peu bancale et qui peut être lourde de conséquence…

      1. Mouaip, en résumé les hormones nous feront toujours chier x)
        En tout cas merci de ta réponse Coline, un avis concerné comme le tiens c’est toujours bon à prendre :)

      2. Sais tu Coline que l’aspirine présente plus de risques que la pilule?
        Il y a des morts tous les jours dans le monde à cause de l’aspirine

        Est ce une chance bancale l’aspirine?

        1. Tous les médicaments sont « potentiellement » dangereux, même parmi les médocs en libre service, que l’on peut acheter sans ordonnance.
          Ca ne veut pas dire qu’il ne faut pas en prendre mais je trouverais ça bien plus positif que les gens soient informés des réalités et ne se disent pas juste « j’ai mal à la tête, je vais prendre une aspirine, ça va me faire du bien » (!!!)

          1. Mais il n’y a pas que les médicaments qui sont potentiellement dangereux quand on y pense..
            En montant dans sa voiture on prend un risque, il y a des accidents de la route tous les jours.
            il y a plus de morts sur les routes qu’a cause de la pilule (162 fois plus-> 81 si on prend la population féminine)
            En traversant simplement la route on prend un risque

            Les fumées des bougies parfumées sont dangereuses parait il, les fumées d’échappements également.
            Le gras est nocif a la santé
            le sucre aussi…
            L’alcool on n’en parle pas

            La vie est une maladie mortelle !
            Et sans vraiment le réaliser, en réalité, on prend des risques a chaque minute de nos vies

            Ce que je retiens personnellement c’est que les progrès de l’industrie pharmaceutique ont participé a l’augmentation de notre espérance de vie.
            On vit plus vieux aujourd’hui qu’aucun de nos ancêtres auparavant
            c’est bien la preuve que cela va dans le bon sens
            C’est ce qui me semble être, à moi en tout cas, l’essentiel

          2. « La vie est une maladie mortelle ! » C’est tout à fait ça ;) Après attention, je ne remet pas les avancées de la médecine et la chance que l’on a de pouvoir parfois avoir accès à des soins spécialisés, des opérations (mon papa s’est fait opérer du coeur il y a 2 ans donc t’inquiète, je suis reconnaissante quand il le faut ;)) etc.
            J’ai juste du mal avec la SUR-médication. Il y a évidemment des cas qui nécessitent la prise de médicaments (je suis moi-même sous antibios depuis 3 jours parce qu’il le FAUT, donc je les prends, point barre) et où les médicaments peuvent sauver des vies!
            Mais la manie qu’on beaucoup à se jeter sur les médocs pour un oui ou un non, maux de tête à la fin de la journée (alors qu’il suffit souvent de se poser au calme, de boire une bonne tisane, pour que ça passe), rhume (hello, le rhume ne se « soigne » pas), constipation (hello, adapte ton alimentation à tes besoins) ou tout autre petit mot du quotidien, c’est CA que je trouve dangereux et que, personnellement, j’évite :)

  13. Bonjour Coline, dis-moi, la clarissonic me tentait bien, mais je suis un peu dubitative quant à son emprunte écologique. Je me dis qu’entre l’énergie utilisée (pile ou rechargeable ?) + les embouts à changer, ce ne doit pas être terrible pour l’environnement. Aurais-tu entendu parler d’une équivalence manuelle ? (Aussi douce pour la peau, aussi efficace, etc)

    Pour le Rassoul, c’est super, effectivement, je l’ai testé au hammam la dernière fois et c’était génial. D’ailleurs, pour détoxifier le corps, je te le conseil vivement (le hammam), parce que ça permet vraiment de faire sortir toutes les imperfections, et de soigner la peau. (Là je pense aussi à Hélène de monblogdefille qui a régulièrement des réactions allergiques et our qui ce serait aussi un très bon plan)(j’ai moi-même des crises d’éxéma très régulière et ça me fait un bien fou lorsque j’y vais).

    Sinon, je vois que tu as remplacé tes crèmes par des huiles végétales, je suis très intéressée parce que j’aimerai sortir des crèmes moi aussi, comme toi j’ai 27 ans et j’ai une peau normale à tendance déshydratée, je recherche des huiles hydratantes, non grasses et avec des propriétés anti-rides (pour préparer le terrain de la vieille peau tu vois… Hum). Donc si ta routine correspond à ça, tu me dis, et je passe une grosse commande pour m’y mettre dès que mes crèmes sont terminées!

    En tout cas chouette article, plein de bon plan, je me retrouve beaucoup dans le sans hormones,alimentation saine, produits naturels, et d’avoir une blogueuse beauté-mode qui parle de ça je suis RAVIE ! Je me demande si tu regardes un peu aussi les vêtements bio / éco responsables / conçus-fabriqués localement ? Si oui, je suis très intéressée !

    Merci Coline !

    1. Elle est rechargeable (une charge dure un peu moins d’un mois et perso je la met en charge 1 nuit et c’est bon) et pour les embouts, à vrai dire je pense que j’aurais pu continuer avec celui pour peau sensible encore un moment mais comme j’avais l’autre en réserve. Bref, niveau empreinte éco on a vraiment vu pire et puis surtout dans le cas de la clari j’avoue que ça me passe au dessus de la tête vu l’effet super positif qu’elle a sur moi :)
      Donc en ce qui me concerne, non, pas d’équivalent manuel, surtout que ce qui fait tout chez la clari c’est les vibrations de la brosse :/
      Pour les HV perso j’adore celle d’argan, très hydratante et anti-âge! Mais le soir, principalement. Pour la journée il m’est arrivé de mettre de l’huile de jojoba mais je préfère encore utiliser des crèmes en soin de jour.

      1. Ok, oui, y’a pire niveau emprunte écologique, je vais continuer de fouiller un peu, mais peut-être que je me laisserai tenter, j’aime assez l’idée de supprimer de ma vie les exfolisants visage que je trouve bien souvent un peu agressifs (j’ai une peua sensible et extrêmement réactive) !

        En tout cas merci d’avoir pris le temps de répondre ! Bon dimanche à toi !

  14. Merci pour cette vidéo, pleine d’informations passionnantes comme d’habitude.
    Je voudrais juste faire une remarque à propos du roaccutane, que j’ai pris quand j’étais adolescente. Ta peau a l’air absolument parfaite, en vidéo en tous cas, et bien sûr que ce serait une absurdité pour toi de faire un traitement aussi fort.
    C’est un traitement que j’ai fait alors que j’arrivais au point d’avoir honte de sortir de chez moi tellement mon visage était défiguré par l’acné, et que j’avais juste envie de vivre une adolescence normale et épanouie.
    Je pensais qu’il fallait apporter une précision à propos de ce traitement qui ne se destine pas à la chtare inesthétique de fin de mois ou à la poussée d’acné post craquage sur une plaquette de chocolat, mais à des cas extrêmes où l’acné devient un véritable handicap.

    1. Evidemment, je suis tout à fait d’accord avec toi! (bien qu’un dermato il y a plusieurs années me l’ai proposé alors que je venais juste pour, éventuellement, avoir quelques conseils…)(et que ma peau, bien que pas du tout « superbe » ne méritait franchement pas un traitement pareil!). Ce que j’avais envie de dire (et ce n’était peut-être pas clair, j’avoue ;)) c’est que même les traitements de cheval comme Roaccutane ne règlent pas le souci à vie! Après chacun est tout à fait libre de prendre ce traitement, pour acné très sévère ou même modérée mais dans mon cas, même lorsque j’ai traversé des périodes de grosses acné (et je précise qu’elles étaient réelles, il ne faut pas se fier aux images, le maquillage et les photos/vidéos camouflent beaucoup de choses ;)) j’ai toujours refusé ce traitement parce que ce n’est tout simplement pas en accord avec mes idées :)

      1. Je comprends très bien et je respecte le fait de se tenir à ses principes, d’autant que je partage beaucoup des tiens (la plupart de mes soins viennent de chez cattier et je m’hydrate le visage à l’huile de jojoba, suite à tes conseils sur les huiles végétales :)).
        Je suis d’ailleurs certaine que j’aurais essayé acnease si j’avais vu cette vidéo quand j’avais 17 ans.
        Je confirme que je continue à avoir des boutons de temps en temps, ce n’est donc pas un traitement miracle en effet, même si cela n’a rien à voir avec mes problèmes de peau avant le traitement.
        Enfin, pour celles qui passeraient par là et réfléchissent à prendre ce médicament, j’ai souffert de dépression (qui ne m’a pas empêché d’avoir mes exams où de voir mes amis, mais qui m’a quand même bien gâché la vie) pendant environ un an. Cela a commencé quelques mois après l’arrêt du traitement, mais il est tout à fait possible que les deux soient liés.

        1. Je rebondis sur ce commentaire: moi aussi à l’adolescence j’ai eu une horrible-méchante-affreuse acné qui m’a vraiment gâché la vie. J’ai pris le Roaccutane 3 fois: à l’époque je ne me souciais pas des conséquences sur ma santé, mon seul objectif était de me débarrasser de des vilainies de peau. Et bien entendu… l’acné est revenu encore et encore. Elle n’a cessé qu’il y a 3 ans, lorsque j’ai totalement changé d’hygiène de vie. Suppression des protéines de lait de vache, plus de junk food, fruit et légumes à profusion. Et c’est vraiment efficace. Concernant la dépression avec le Roacutane, c’est une réalité. J’en ai souffert (mais vraiment souffert, pas une petite déprime de saison) pendant mes 3 ans de traitement.

        2. Moi aussi mes medocs m’avait faite encore plus souffert de l’acné car je ne mesentais pas bien. J’ai tout essaye, du charbon noir, peeling au roaccutane et diane 35 mais la j’ai plus rien (peut être un ou deux ptits boutons) grâce a acnease :)

      2. Pour argumenter ton discours Coline, j’ai pris riz cutané 2 fois. Et la seconde fois g rechuté après l’arrêt de la pilule…

        Après comme tu le dis très justement et je partage ton point de vue, malheureusement il y a souvent plusieurs paramètres qui entrent en jeu dans l’acné comme l’alimentation, mais dur d’être tjs irréprochable, les hormones, le stress, bah oui quoi faut pas stresser voilà tout ;) et j’en passe.

        Sinon je me disais que comme détoxifier, il existe aussi Ergy Epur, le jus de boulot de Weleda et j’en passe. Je ne sais pas si c aussi efficace que acnease mais c moins cher ;)

        1. Ouai j’avoue AcnEase c’est cher, mais ca a marche pour moi!! J’avais de l’acne a en pleurer certains jours mais maintenant c’est fini et je pense que le prix en vaut la peine car c vraiment efficace. En fait ca coûte moins cher que si j avais continuer a prendre tous les traitements produits que j’utilisais avant, puis je n’ai plus d’acne donc a par des soins hydratant je n’achète plus de produit anti acne :D

  15. concernant l’alimentation/soins pour peaux acnéique je te conseil de faire un tour sur le blog de anniejaffrey :) ya
    beaucoup d’astuces bio.

  16. Bonjour à toutes!
    J’ai eu la même expérience concernant la pilule ,que l’on m’a prescrite à mes 16ans, pour cause de règles trop abondantes.
    J’ai maintenant 35ans et cela va faire 3ans que j’ai arrêté toute prise d’hormones, ma gygy m’a regardé de travers en me pensant totalement illuminée « la pilule ne fait pas de mal arrêtez de croire tout ce qu’on entend partout mademoiselle »…J’avais envie de lui dire « non mais TA GU**** » bref…
    Evidement mon corps a mis plus d’un an a évacuer toute cette saloperie hormonale, j’étais pas du tout réglée normalement, c’était vraiment n’importe quoi, mais j’ai tenu et la, chose fabuleuse, j’ai rencontré un médecin Ayurvedique indien qui m’a fait une prescription alimentaire dédiée (en médecine Ayurvedique on dit « tu es ce que tu manges ») bref, ça m’a changé la vie, j’ai pour le 1ere fois de ma vie des règles normales, plus de soucis pré-menstruels etc…
    Alors il est vrai que je n’ai jamais souffert d’acné, mais peut être que ça pourrais aider les filles qui en souffrent, voila pour mon petit témoignage.
    (ah et surtout si ça vous parle, n’allez pas voir n’importe quel médecin Ayurvedique, la profession ici n’étant pas réglementée, il y a beaucoup de charlatans malheureusement)
    Très bonne journée les filles ;)

  17. Bonjour Coline, tout comme toi je me fais régulièrement des masques au rhassoul. Pour éviter que le masque s’assèche rapidement je met une très petite quantité d’eau chaude et pour le reste je dilue avec de l’huile de rose musquée. Je pense que l’huile de jojoba ou de noyaux d’abricot sont tout aussi valables. Du coup le masque ne se dessèche pas, je peux le garder 40mn et il permet d’apporter un plus une bonne hydratation de la peau grâce à l’huile. Avant je n’utilisais que le mélange eau+rhassoul et j’ai constaté une VRAIE différence avec l’HV, c’est beaucoup plus efficace!!

      1. De rien, avec tous les bons plans que je trouve ici, je suis ravie de pouvoir t’apporter une de mes petites astuces ;)

        1. G jamais essayé avec un HV mais avec le miel, ça marche très bien aussi et c’est 2 en 1 ;) Cf. recette de Julien :)

  18. Bonjour coline, l’été arrivant, aurais-tu tester des bb crèmes / protection solaire te convenant? Es-tu satisfaite de celle d’Esthee lauder par exemple? Il m’est en effet compliqué de me détacher du fd de teint clinique car souvent déçue mais partagée par l’envie de laisser ma peau « respirer » un chouilla! Bon dimanche :)

    1. Je l’aime bien, oui, mais sans plus. Ke reste fidèle à ma crème teintée Nars et mon écran solaire Devita :)

  19. Ah la la, comme si tu m’avais entendu! Ta vidéo tombe à pic! Super!
    Je t’explique: j’ai arrêté ma pilule (Diane 35) le mois dernier, et J’AI PEUR!
    J’ai toujours eu une grosse tendance à l’acné, et l’an dernier quand j’ai du changer de pilule parce que la Diane était interdite, j’ai eu une peau bien dégueulasse(à 35 ans, ça fait plaisir!). Ici, à Dubaï, la Diane étant en vente libre, je me suis jetée dessus et ça a résolu mon problème jusqu’à ce que décide de la stopper (ben oui, je veux un bébé ;)
    Donc en ce moment, je suis à fond « rééquilibre hormonal » avec tisane de sauge tous les jours et gélules d’Onagre.
    J’ai déjà le miel de Manuka (qui ici coûte 2 fois moins cher, Allelouia!).
    Je voudrais aussi commencer Acnease mais je me demandais si il fallait que j’attende le retour des boutons ou si je pouvais le faire en « prévention »?
    Qu’en penses-tu?
    #leshormonescesttabouonenviendra…

    1. Hmmm… Là comme ça j’ai envie de dire que Acnease ne va pas forcément aider si tu passes par un dérèglement hormonal. Ca n’a pas d’effet sur les hormones mais ça peut peut-être quand même aider un peu et au moins te donner une bonne base si ton acné recommence. Il faudra sûrement dans tous les cas prendre ton mal en patience le temps que ton corps remette tes hormones en places…

    2. Moi j’ai commence a prendre acnease 2 semaines avant l’arrêt de ma pillule c ce qui ai ecrit sur leur site je crois. j’prenais aussi la Diane 35 qui me donnait des maux de tête de fou! Bref en tout cas Acnease marche pour moi je n’ai plus de boutons a par un ou deux qui apparait pendant mes regles et la j suis sur le traitement de maintenance pour être complètement debarasse de l acne!

  20. vidéo très intéressante , j’ai aussi fait le « bilan » de ma routine acné il y a 2 jours mais je suis plus orientée soins parpharmaceutiques mais tu m’as donné quelques idées :) sinon pour le rhassoul, je suis marocaine donc je l’utilise depuis quelques temps déjà mais mal a priori vu que je le laisser sécher! tu laisses egalement poser tes masques assez longtemps donc je prends note :) sinon pour la clarisonic tu prêches une convaincue !

  21. Hello Coline,

    J’ai arreté la pilule même année, même mois (Décembre 2012) et c’est a peu près à la meme période que j’ai commencé à te suivre. J’étais à l’époque en recherche de solutions.
    J’ai suivi toutes tes galères (peau & cheveux) (Surtout les cheveux !!!). Depuis très jeune, je suis dans une démarche d’alimentation saine et de produits plus naturels et je dois dire que ton blog m’a beaucoup aidé (le mélange : base lavante de chez Aroma Zone + HE pour les problèmes de cheveux !!!!! Le MIRACLE ! je te remercierais jamais assez).

    Je suis scandalisée par les propos de ta gynéco sachant que la pilule est un contraceptif est non un médicament anti-acné ! Prendre la pilule n’est pas sans risque !!! J’ai passe plus de 10 ans à jongler d’une prescription à une autre à cause du taux d’hormones des pilules. Aucun gyneco ne voulait me poser un stérilet car j’avais moins de 30 ans et pas encore d’enfants.
    Moralité malgré un mode de vie très sain je me suis retrouvée avec de l’hypertension, des palpitations au coeur (et ça fait peur!) et incapable de monter la dizaine de marches qui sépare ma chambre de mon salon sans être essoufflée.
    Aucun médecin a été capable de savoir ce que j’avais, je me suis « auto-diagostiquée » a la suite des articles de presse sur les pillules 3eme et 4eme génération.
    Voila plus d’un an et demi que j’ai tout arrêté, je refais du sport et je me sens tellement mieux !!! Il Je suis un peu comme toi du coup, je m’emporte un peu sur le sujet pilule car il y a encore beaucoup de choses a faire point de vue information !

    Je crois que je n’ai jamais laissé un commentaire aussi long auparavant mais je souhaitais te remercier (encore) car ton Blog et tes conseils m’ont beaucoup aidé à traverser cette épreuve ! Les autres lectrices aussi, qui part leurs témoignages, me faisaient réaliser que je n’étais pas toute seule dans cette galère post-pilule !

    Merci

  22. Bonjour Coline,

    Tout d’abord merci pour les bons conseils masques Rassoul/miel de manuka, je pense que je vais rajouter ça à ma routine.

    Je ne peux cependant pas passer sans m’arrêter sur le point du Roaccutane. Tu as une très large audience et participer à la diabolisation de ce médicament me semble contre productif. Ce médicament fait peur. Peur à cause de la polémique, peur à cause des précautions nécessaires qui sont prises et doivent donc être expliquées avant de se lancer dans le traitement, peur à cause des effets secondaires qui potentiellement peuvent apparaître. PEUR. Et le problème de cette peur c’est d’en arriver à rejeter cette solution jusqu’à ce qu’elle soit la dernière et de se retrouver avec un traitement beaucoup plus lourd (dosage) et long que ce que ça aurait été en le prenant plus tôt. Chacun est différent et la réaction au Roaccutane est différente pour chacun. Mais aujourd’hui le suivi mis en place permet une sécurité dans l’utilisation de ce médicament qui pour le coup EST une solution radicale à l’acné. Il y a diverses sévérités d’acné et pour certaines personnes c’est absolument nécessaire d’en arriver là car rien d’autre ne fera effet. Je ne veux pas faire de publicité pour le roaccutane, c’est un traitement qui doit être discuté au cas pas cas avec un dermatologue en s’intéressant à la situation de la personne etc…
    Tu as parfaitement le droit d’en penser du mal, il est vrai, c’est un médicament, ça n’est pas anodin, les effets secondaires sont réels, il y a des risques, toute grossesse est proscrite. Mais ce traitement fonctionne. Ce traitement change des vies. Ce traitement peut être le tournant pour beaucoup de gens. Et quand on est comme toi beaucoup lue et vue, dire ce que tu dis de ce traitement ça n’est pas anodin. Tu en as parfaitement le droit mais c’est à cause de préjugés comme les tiens que j’ai attendu 7 ans avant de prendre ce traitement qui a radicalement changé ma vie. Parce que j’avais peur, parce que tout le monde en disait du mal. Comme pour toute chose, avec un suivi régulier, sérieux, une bonne hygiène de vie et une prise respectueuse des règles, les choses se déroulent sans heurt.

    Si cela t’intéresse (peut être cela changera-t-il un peu ton regard sur ce traitement)(sans te convaincre de le prendre hein, là n’est pas mon propos)(mais juste arrêter de colporter des idées reçues) je parle de ce traitement (effets – suivi – vécu) dans cet article http://missblemish.fr/acne-vs-roaccutane-des-produits-de-beaute-adhoc-pour-traiter-hydrater-et-faire-cicatriser/

    Ce n’est pas un traitement anodin, mais c’est un traitement efficace et qui peut être bien vécu. Moi il a changé ma vie, vraiment. Je pense qu’il faut laisser à chacun le choix de considérer cette option sans prisme. Et n’ayant toi-même pas pris ce traitement cela m’a un peu peinée que tu en dises tant de mal.

    Voilà, pardon pour le pavé. C’est une ouverture à la discussion, j’espère que tu n’y verras aucune amertume mais je ne me sentais pas de ne rien dire à ce sujet.

    Bises

    1. Pas de soucis, chacun est libre de s’exprimer ici :)
      Désolée pour mes mots sur ce traitement mais c’est ce que je pense. J’ai une relation à la médecine très spéciale, je ne prends jamais de médicaments et de mon point de vue ce traitement est extrêmement agressif et…je le redis, jamais de la vie je n’infligerai quelque chose de cet ordre à mon corps (et pourtant quand j’étais ado, j’aurais pu…). D’autant que de ce que j’en sais, non, ce n’est pas « miraculeux ». C’est tout du moins ce que le dermato que j’avais vu m’avait dit en me prévenant que ça n’allait pas effacer totalement mon acné et que je n’allais pas finir le reste de ma vie avec une peau parfaite.
      Après, comme pour tout, il y a des personnes chez qui ça se passe très bien, où les effets secondaires ne sont pas très extrêmes et ou, oui, ça change la vie (et c’est franchement tant mieux, je ne dirais jamais le contraire ;)), mais il y a aussi des personnes chez qui ça se passe très mal. Ca marche pour ce traitement, comme pour la pilule, comme pour tous les médicaments qui existent.
      Et c’est donc mon choix que de ne pas prendre ce genre de risques avec ma santé.
      Je pense que c’est à chacun de parcourir sa route et de faire ses choix. Nous ne sommes pas sur un magazine, l’avis donné est toujours le mien (et j’ai tendance à croire que c’est pour cette raison que mes lectrices viennent ici? ^_^) et il me semble donc normal d’émettre mon avis et mon point de vue sur les sujets que j’aborde :)

      1. +10 00000000000
        faire selon son ressenti.
        pose d’un sterilet HORMONAL il y a 5 ans : acné inflammatoire sevère, insomnie, dépression sévère ( passage en psy ) crises d’angoisses et attaques de paniques, tension au plafond, tachycardie permanente, gencives qui s’autodétruisent ……..c’était, selon les toubibs, dans MA tête. Retrait au bout de 5 ans lorsqu’il à été périmé : JE REVIS tout est TERMINE au bout de 6 mois tout est rentré dans l’ordre. Mais pour les médecins c’est AUSSI dans ma tête  » j’ai évacué mes problèmes avec mon stérilet car j’ai décidé que c’était ça le problème  » ON REVE ! j’ai changé de canapé aussi, c’était peut être ça en fait !!!!!!!!!!!!!
        tout ça pour dire que les hormones ce n’est pas anodin, les médocs non plus !!
        PS: ceci est un témoignage pour toutes les filles cataloguées FOLLES.

        1. @Cécile: j’ai vécu exactement la même chose avec le stérilet hormoné Miréna! Et pareil, c’était soi-disant dans ma tête… Le pire c’est quand je l’ai combiné avec du Lutéran pour traiter une endométriose (plus d’info sur cette maladie ici http://www.endofrance.org/).
          Autant dire que c’était le combo gagnant! J’étais excécrable avec mon entourage, déprimée, et mon mari, le pauvre… Bref, fin d’année dernière j’ai tout stoppé. Tout! Maintenant, même si je ne vois pas encore d’effet positif sur ma peau (toujours des boutons), je suis redevenue moi-même! et c’est déja pas mal! J’essaie de prendre mon mal en patience en utilisant par exemple le gel nettoyant Boréade avec l’éponge cosmétique Dr Haushka.
          Si quelqu’un a un avis sur Boréade je suis preneuse!
          Bises

          1. OOOHHH mais juste MERCI. C’était tellement difficile…………j’ai failli me foutre en l’air plusieurs fois alors que ma vie est PARFAITE, avec deux enfants merveilleux et un compagnon adorable qui à vécu l’enfer pendant 5 ans ………….
            j’ai deux amies avec ce stérilet pour qui tout va très bien ……mais ça ne convient pas à tout le monde !
            BIZZZZZ

      2. Merci pour ta réponse ! En effet je suis d’accord avec toi sur ces deux points : c’est pour te lire toi que l’on vient sur ces pages et c’est normal que tu donnes ton opinion :) Je voulais juste donner un exemple d’expérience qui n’avait pas été totalement foireuse sous Roaccutane histoire de contrebalancer et qu’il n’y ait pas que du « tout noir » mais un gris foncé dirons-nous sur le sujet de ce traitement. Chacun est libre et en voyant ta peau tu es bien bien loin actuellement d’avoir besoin d’avoir recours à une telle extrémité (crois bien que lorsque j’ai capitulé j’étais juste désespérée par l’état de ma peau qui allait de mal en pis depuis 7 ans et ce malgré les antibios, les crèmes « miracle », le régime sans lait – sans gras – sans chocolat – sans gluten, l’homéopathie, les compléments alimentaires, les lotions à la poudre de perlimpimpin… etc… en 7 ans on a le temps d’en essayer des choses ;)
        Encore une fois le but de mon commentaire n’était pas de dire « Allez y le Roaccutane c’est génial ça n’a que des bons côtés ». Non. C’est un traitement lourd et non sans effets secondaires mais qui peuvent se prévenir et être contrôlés et qui pour certaines personnes, peuvent leur changer la vie. J’ai fait partie des chanceux (oh combien) pour qui ça a été le cas.
        Bref, je ne voulais pas qu’une/un ado passant par là se dise « le Roaccutane jamais plutôt mourir » ;)
        Merci encore de ta réponse :)(c’est vraiment très agréable de pouvoir discuter ainsi sur un blog, vraiment)

    2. Bonjour, je réponds à ton commentaire et je pense que mon avis sera peut etre utile vu que j’ai pris Roaccutane : je REGRETTE de l’avoir pris ! J’avais envie de me débarrasser de mon acné très tenace avec des boutons sur l’ensemble du visage + dos + poitrine et on m’a parlé de cette solution miracle … Même pas un an après l’arrêt du traitement de nouveau d’énormes poussées d’acné et 10 ans plus tard c’est toujours la même chose !
      Vu les effets secondaires de ce traitement ( modification du comportement et de la peau, déprime, pb de foie …) je pense que cela doit être vraiment évalué avant de le prendre.

      Chacun fait ce qu’il veut mais il me semble que des produits plus naturels sont quand même plus appropriés.

  23. Salut Coline,

    j’adore tes vidéos sur l’acné car elles m’aident énormément à gérer mes problèmes de peaux. Mon acné est causée par les hormones, le stress, le manque de sommeil etc… et la seule solution qu’on m’a proposé pour réguler un peu tout ça c’est la pilule. Je suis consciente que c’est pas forcément la meilleure solution mais malgré que je la prends depuis bientôt deux mois et que je vois de bon résultats, je sais que je vais le regretter le jour où j’arrêterai. Je ne me suis jamais réellement bien sentie dans ma peau à cause de mon acné alors quand on m’a dit que la pilule réglerait tous mes problèmes j’ai accepté un peu à reculons. J’étais contre forcément. S’injecter des hormones synthétiques n’est pas la solution et n’est pas bon pour le corps non plus. Mais vivant ce mal être depuis des années, j’ai comme qui dirait vendu mon âme au diable.
    Néanmoins, je pense commander sur le site Aroma-Zone. Étant très à l’écoute de mon corps, pour moi les produits naturels sont la solution. Selon moi, et je suis tout à faire d’accord avec toi, il faut être à l’écoute de son corps au lieu de décaper sa peau comme j’avais l’habitude de le faire faute de m’y connaître sur le sujet.

    Merci de nous faire partager ta routine soin et ton avis car ça m’aide beaucoup.

    Bisous et bonne journée !

  24. J’aime vraiment beaucoup l’huile Melvita également. Je vais mettre un nouvel article en ligne, quand j’ai ma peau détruite (oui détruite…) je viens d’essayer le beurre de karité et ouaaaahhhhh ce truc est magique, j’ai l’impression qu’il m’a estompé certaines de mes tâches d’acné… si ca peut t’aider.. Bises

  25. Les pilules sont un vaste sujet, moi à l’origine j’avais la Yaz, mais étant une pilule de 4ième génération et souvent cité dans le fameux scandale elle a été retiré de marché. Pourtant, ma peau n’avait jamais été aussi parfaite qu’à ce moment là. Ensuite, j’ai eu la pilule leloo qui pour moi était juste catastrophique! poussées d’acnées, douleurs dans la poitrine, chute de cheveux et pas du tout adaptée aux migraineuses…bref la grosse M…. Du coup, ma gynécologue m’a retiré ma pilule contraceptive et m’a prescrit un progestatif à prendre en continu…maintenant j’attends de voir si ce moyen de contraception a des conséquences sur ma peau…

    1. Merci pour cette vidéo. Je suis 100% d’accord avec toi sur tout !
      Pour la pilule, en ce qui me concerne, elle a juste failli me tuer… je l’ai commencé à 15 ans, et arrivée à 20, ma tension était telle (jusqu’à 19,5 ! )qu’il a fallu m’orienter vers un cardiologue: une échographie plus tard, il s’est avéré que j’avais tellement de tension que j’avais le coeur de qqn de 40 ans…youpi… donc, arrêt en urgence de la pilule, je ne l’ai jamais reprise.

      Il a fallu attendre quelques années que mon corps s’en remette pour que je retrouve une tension normale. Si je n’avais pas arrêté la pilule, je n’aurais pas pu avoir d’enfants, mon cœur ne l’aurait pas supporté. Je sais que je suis plutôt une exception, Dieu merci, mais je me dis quand même que c’est loin d’être anodin quand même, comme contraception, ça peut devenir extrêmement dangereux, même si en un sens, c’est aussi une vraie chance (si on la tolère bien).

      Concernant les produits, quand j’avais 1 ou 2 boutons sur la face, je me suis jetée à corps perdu sur tous les produits bien décapants, desséchants, anti-acné, joyeusement proposés par les dermatos: je ne comprends pas… Je n’ai jamais eu autant de problèmes de peau qu’avec ces produits, pourtant ils sont prescrits automatiquement dès que vous avez 2 boutons sur la gueule… le fait d’être douce avec ma peau m’a fait 100 fois plus de bien, une bonne hydratation (et non un gros décapage!) ça reste le secret pour une peau en bonne santé! Bref, révolte moi aussi quant aux gynécos et aux dermatos qui paraissent clairement sponsorisés par l’industrie pharmaceutique et essayent de te refourguer de plus en plus des trucs nocifs et agressifs… Voililou mon coup de gueule du jour! Bises et bon dimanche !

  26. Merci Coline pour cette vidéo qui tombe à pic ! C’est tellement rassurant de voir que l’on est pas seule dans ce « combat » quasi quotidien contre l’acné, et ce malgré l’approche des 30 ans !
    Je sors justement d’une poussée ENORMISSIME qui me fait chaque fois dire que l’état de ma peau est de pire en pire… Quand je dis « énormissime », je pense que je pousse un peu, certes. C’est un peu comme une nana anorexique qui se voit grosse alors qu’elle est rachitique, moi je me vois le visage recouvert de boutons alors que j’en ai 4 – 5 (gros quand même^^) qui se battent en duel ! Et une fois maquillée, j’arrive tout de même à faire illusion (de loin^^) la plupart du temps ! Mais comme toi, ça fait chier !!! Pire même, ça peut vraiment impacter l’estime et la confiance en soi parfois. Et quand (j’en ai fait l’expérience aussi^^) ton gynéco te sort : « Quoi, vous avez des boutons ?! Beh arrêtez de vous tartiner de fond de teint pour commencer ! » T’as juste envie de lui faire bouffer son stéthoscope !!! « Si je me maquille c’est PARCE QUE j’ai des boutons connard !!! »
    Enfin… toujours est-il que l’acné c’est un TOUT comme tu dis ! Et qu’il n’y a pas de solution miracle. Après 8 ans sous Diane 35, fallait bien que je m’y attende. Cela dit au passage, me prescrire Minidrill à la place (qui a pour effet secondaire, devinez quoi, l’acné !), n’était pas l’idée du siècle !!! Mais si seulement il n’y avait que les hormones, y’a aussi la mal-bouffe, la pollution, le bain chimique dans lequel on macère à longueur de temps… et c’est aussi très lié à notre état émotionnel. Donc, plus je me stresse avec l’état de ma peau, plus son état s’aggrave ! Un remède à ça : la pensée positive de Louise Hay, tu connais Coline ? Va falloir s’y mettre !
    Enfin… revenons à nos routines de soin (je m’égare aussi) ! Il y a bientôt 2 mois, j’ai changé ma routine (Avène, LRP, Clinique et compagnie) pour des produits plus naturels (huile de jojoba, gel d’aloé vera, fond de teint minéral, etc.). Probant au début, et puis très vite est apparu l’« effet rebond ». Du coup, je suis désespérée et à deux doigts de reprendre ma routine de soin « chimique » d’avant (et à quatre doigts de redemander Diane 35 – Vade retro Satanas !!!) Et concernant Acnease, j’avoue ça me fait un peu flipper cette prise de médoc (même si ça ne reste que des plantes), le retour des imperfections à la clé ne me tente pas vraiment.
    Donc, dans un premier temps, je vais plutôt voir avec mon doc (homéopathe et acupuncteur) s’il peut faire quelque chose pour moi… ensuite je vais demander à re-changer de pilule (mais pas question de reprendre Diane 35 ou ses copines!!! – quant au stérilet, pas envisageable pour moi car je n’ai pas encore d’enfants), et puis je vais aussi essayer de manger sainement, faire du sport, méditer… Toussa toussa, ah ah ah !
    Bon, à part ça, j’utilise depuis un mois l’huile démaquillante Origins et j’en suis très contente. Sinon ta routine de soins SOS m’intéresse aussi grandement. Allez avec tout ça, ça devrait bien se passer ! (On y croit, on y croit !!!)
    Merci mille fois Coline, de partager avec nous toutes tes trouvailles, une partie de ta philosophie de vie et parfois même tes petits soucis ! Pour ma part, ça me fait me sentir moins seule et ça me rebooste le moral ! Continue comme ça ! Bisous !

    1. Coucou,
      Juste pour te dire que je n’ai jamais eu d’enfants et que j’ai un stérilet au cuivre comme contraception. Tous les gynéco ne sont pas OK pour en poser mais les mentalités changes petit à petit ^^.

    2. Perso j’ai fini mon traitement acnease depuis 1 mois et j’ai rien qui est revenu. En fait ils te recommande de finir le traitement avec un traitement de maintenance pour être sur que les boutons de reviennent pas

  27. Ta vidéo m’a vraiment beaucoup intéressée et surtout tout tes conseils car je prends maintenant du Roacutane depuis quelques mois, c’est un traitement très efficace mais aussi très dangereux! Je dois faire des prise de sang tous les mois pour voir si je n’ai pas de dérèglement au niveau des organes, comme les reins, le foie,… Tu as bien raison de ne pas prendre ce traitement et de le déconseiller. Je suis très attiré par Acnease depuis que tu en as parlé la première fois mais je me demandais si ça allait vraiment être efficace par rapport à l’acné sévère que j’ai! (principalement au niveau de la mâchoire, peau très grasse,..) Avec Roacutane ça va mieux mais je suis convaincue que je dois changé tout ça au risque de la regretter plus tard comme tu dis, ainsi que d’arrêter la pillule et de passer à un autre mode de contraception.

    1. Roacutane c trop horrible! J’ai tout essaye Roaccutane, Diane 35 et la AcnEase marche sur mon acne, j’avais de l acne severe aussi

  28. Bonjour Coline !
    Merci pour cette vidéo vraiment. Ça fait du bien de voir des gens comme toi révolté par cette société où le maître mot en matière de soins et de santé est : MÉDICAMENTS.
    Je suis comme toi, je dis stop. J’ai 25 ans et j’ai toujours refusé la pilule. J’ai toujours eu des boutons du coup mais en petites quantités et loin d’être handicapant comme pour certains. J’ai une petite astuce qui marche à merveille sur moi. En cas de poussée de boutons j’applique de la pierre d’alun humide dessus en frottant tout doucement. Il faut laisser sécher le plus possible ledit bouton. Pour l’hydratation je passe à côté du bouton car le but est vraiment de le sécher. On peut faire ça la nuit avant de se coucher et le lendemain matin le bouton a vraiment mais vraiment dégonflé. S’il est pris à temps il disparaît même.
    Je tiens cette astuce de marocaines avec qui j’ai discuté. La bas (apparemment) beaucoup utilisent cette méthode et le font même sur tout le visage. (Attention desséchant par contre) mais une bonne hydratation ensuite et c’est nickel.
    Bien entendu, il faut utiliser une pierre d’alun bio certifiée sans aluminium. L’avantage aussi avec cette pierre c’est qu’elle est aseptisante, arrête le saignement (si on touche au bouton par exemple) et elle cicatrise très vite !
    Voilà tout le monde. J’espère avoir pu vous donner peut être un petit remède maison supplémentaire pour votre routine !

    A bientôt !

  29. Non de non j’ai la meme gynéco, enfin plus exactement j’ai les mêmes gynécoS/dermatoS et co…. (et je suis à bordeaux :p ) : c’est super dur de trouvé un bon praticien !! pff
    *courage*

  30. Coucou Coline!
    J’ai de l’acné depuis mes 10-11 ans (j’en ai 26…), surtout des points noirs et des kystes maintenant.
    J’utilise Ange à fleur de peau et herbalisme de chez Lush pour me nettoyer le visage. En gros il n’y a rien que du naturel dedans (pas toujours le cas chez Lush) et ça a une action exfoliante.
    Je me demandais si la Clarisonic m’apporterait quelque chose en plus? En gros ça exfolie? Vu le prix, j’ai peur de l’acheter et de me retrouver avec la bécane dans les mains et finalement agresser ma peau sans plus de résultat.
    Je sais que ce n’est pas évident pour toi de nous décrire son action, mais est-ce que tu penses qu’elle peut dégommer les points noirs situés sur des zones comme le nez, le menton… Zones que je n’arrive pas à vraiment traiter…
    Merci pour ton avis, et pour ton aide!

  31. Bonjour Coline,

    J’ai besoin d’un conseil, j’ai 23 ans et je n’ai aucun contraceptif (à part les préservatifs, mais j’ai déjà eu quelques frayeurs quand certains ce sont cassés). J’ai aussi de l’acné, pas extrêmement sévère mais bon ça suffit pour que je ne puisse pas sortir de chez moi sans maquillage. Je ne suis jamais allée chez le gynéco parce que je sais qu’il va vouloir me prescrire la pilule et que ça me fait un peu peur (je suis étudiante en biologie et je connais les effets des hormones sur le corps et c’est pas vraiment le top). Du coup je sais pas trop quoi faire parce que je sais qu’ils rechignent à poser un stérilet quand on n’a pas eu d’enfant…
    Ca m’énerve vraiment parce que je ne trouve pas ça normal d’avoir peur d’aller chez un médecin qui est normalement censé t’aider !
    Si tu pouvais revenir en arrière qu’est-ce que tu ferais toi ? Directement le stérilet ? Une pilule moins dosée ? Je suis perdue ! Je sais que tu n’es pas médecin, mais je voulais avoir l’avis de quelqu’un qui s’intéresse à ce problème et qui a un recul sur la pilule et le stérilet.

    Merci beaucoup pour ta vidéo , ça me donne un peu d’espoir ! Bisous

    Hélène

    1. Franchement? Je ne sais pas… Je revois tout doucement mon avis sur le stérilet posé sur les nullipares, bien que je ne sois toujours pas persuadée (et en même temps, le risque zéro n’existe pas, il ne faut pas l’oublier…) que ce soit une bonne solution.
      Dans tous les cas je pense que j’aurais préféré laisser mon corps faire sa tambouille hormonale quand j’étais ado et se réguler ensuite tout seul par la suite mais ça aurait forcément posé problème du côté contraceptif. C’est tout le souci de la pilule, de mon point de vue, c’est une chance énorme pour nous les femmes mais ça peut, en même temps, être lourd de conséquences.
      Bref, ma réponse n’a pas beaucoup aidée, désolée :/

      1. Bonjour,

        je me permet de rentrée dans votre échange pour vous partagez un peu de mon expérience.
        J’ai 22ans, et ai commencé la pilule à 16 ans. Finalement l’année dernière j’ai décidé d’arrêter la pilule, suite à une prise de conscience sur l’impact que cela pouvais avoir sur mon corps et mon moral. Après 5 ans de pilule mon corps à plutôt bien réagit à l’arrêt.
        Ceci étant je ne voulais pas rester sans contraception, et si la capote reste obligatoire (à mon avis) tant que l’on n’a pas de partenaires fixes et avant d’avoir fait un test, je pense aussi que la contraception féminine est une chance.

        Je suis allé chez mon gynéco, pour me renseigné sur le DIU (je n’ai jamais eu d’enfants) et vu mon profil (je voulais avoir une contraception, et sans hormones) il m’a conseillé un DIU au cuivre.
        Il faut savoir que mtn les DIU pour nullipares sont adaptés à nos corps (plus petits). Je l’ai depuis 6mois, et c’est la meilleure chose que j’ai pus faire d’un point de vu de la contraception. Après 3 mois, il faut faire une écho pour voir si le stérilet est bien en place, et tout roule.
        Fini le stress d’un oubli de pilule, je suis beaucoup plus sereine face à ma contraception, et ma peau en est la première bénéficiaire.

        Et Hélène si je peux me permettre il faut que tu prennes RDV chez un gynéco,(d’un point de vue de la santé avant même de la contraception). En plus tant que tu n’as pas pris rdv, tu ne sais pas ce qu’il va te prescrire, – que tu peux refuser si cela ne te convient pas -.
        Tous les gynéco ne sont pas à mettre dans le même sac. J’ai eu une femme et un homme, et je suis resté chez l’homme qui est beaucoup plus ouvert à la discution, qui m’écoute vraiment, et qui prend en considération mes dires. (après il est jeune, cela compte peut-être aussi d’un point de vu de l’ouverture d’esprit)

        Excusez moi de ce pavé.
        Et voici un site intéressant sur le DIU.
        http://martinwinckler.com/spip.php?article427

        Bonne journée.

    2. Salut Hélène, pour répondre à ton interrogation sur le stérilet je dirais c’est avant tout un choix et tout à fait possible de le poser sur une nullipare. J’ai 22 ans et ça fait 4 ans que j’ai un stérilet au cuivre sans avoir eu d’enfant. Mon gynéco n’était pas vraiment pour mais je lui ai dis que je voulais cela et pas autre chose. J’ai pris la pilule avant pendant 2-3 ans et je préférais une solution sans hormones.

    3. Bonjour Hélène,

      Je me permets de répondre aussi parce que je porte un stérilet au cuivre depuis un an et demi et que je suis nullipare (j’ai 24 ans), or je n’ai pas eu à batailler pour qu’on me le pose.
      Avant ça j’ai pris la pilule pendant 6 ans alors que je fumais beaucoup (aujourd’hui j’ai arrêté), puis en plein scandale sur l’affaire des pilules je me suis mise à réfléchir (mieux vaut tard que jamais…).

      J’ai eu une période de tâtonnement niveau contraception, j’ai essayé plusieurs choses pendant un moment parce qu’au début de ma réflexion le stérilet me faisait peur. Période horrible d’essais de contraceptifs avec leur lot d’effets secondaires (migraines, saignements continus et acné horrible), il y a même un moment où je n’avais plus de contraception et je me suis fait quelques frayeurs à faire pipi sur un test de grossesse, l’angoisse! En parallèle l’idée du stérilet a eu le temps de faire son chemin dans ma tête et à un moment c’est moi qui l’ai réclamé. Et de toutes façons la gynéco qui m’a suivie pendant cette période m’a elle aussi dit qu’il ne restait plus que ça.

      Après il faut savoir que la pose du stérilet chez les nullipares peut être plus difficile parce que le col de l’utérus est très tonique et qu’au moment où on y insère quelque chose il réagit en se contractant, il arrive que la pose échoue pour cette raison. Pour ma part la pose c’est bien passée, plusieurs heures avant j’ai du prendre un médicament qui fait se dilater le col et un antispasmodique (Spasfon) pour limiter un peu ce phénomène. Au moment de la pose j’ai eu TRÈS mal, j’ai pu expérimenter la douleur d’une contraction… mais ça a duré une dizaine de secondes, dès que le stérilet a été en place plus mal, en tout j’ai du rester 3 minutes sur la table et voilà. Par contre environ une demie heure après j’ai recommencé à avoir mal, comme des douleurs de règles mais très intenses et j’ai passé deux jours comme ça avec ma bouillotte et des anti-inflammatoires, c’était pas rigolo et un peu stressant d’autant plus qu’on ne m’avait pas prévenue que j’aurais mal à ce point, je pense que la gynéco n’avait pas l’habitude de le poser à des nullipares à qui ça fait plus mal. Après ça ma vie a repris son cours mais sans hormones et je suis ravie d’avoir franchi ce cap. Aujourd’hui les seuls inconvénients de ma contraception sont des règles très abondantes et assez douloureuses le premier jour, il faut prendre ses dispositions mais rien d’ingérable. Pour ma part je n’ai pas eu de problème d’acné. Je ne changerai plus de contraception je pense, mon avis personnel sur la pilule c’est que ça devrait être une contraception pour les très jeunes femmes qui commencent leur vie sexuelle, il faut bien éviter les grossesses non désirées, mais selon moi le stérilet au cuivre est une contraception respectueuse du corps et du cycle féminins, stable (on le change tous les 5 ans) donc la contraception la plus « mature ».

      Tout ça pour te dire que tu peux forcément trouver un gynéco qui acceptera de te poser un DIU au cuivre, surtout que depuis le scandale des pilules il doit y avoir un paquet de femmes qui se mettent à le réclamer à leur gynéco, petit à petit les choses vont changer. Demande autour de toi ou tout simplement téléphone à des cabinets de gynéco en demandant si le médecin accepte d’en poser aux nullipares. Mon témoignage n’a pas pour but de te faire peur c’est même tout le contraire, mais j’aurais aimé savoir à quoi m’attendre à l’époque, ne serait-ce que pour savoir qu’il se pouvait que je ne sois pas en état d’aller travailler le lendemain! Cela dit depuis j’ai rencontré une copine beaucoup plus jeune, elle a 18 ans (je l’admire d’avoir franchi ce cap si tôt!) et elle a eu beaucoup moins mal que moi elle l’a très bien vécu, donc ça dépend vraiment des personnes. Mon petit conseil si tu le fais, prévois de ne pas bosser le lendemain, d’avoir quelqu’un qui te ramène chez toi en voiture après, une bouillotte et quelqu’un prêt à te chouchouter si tu as un mauvais moment à passer!
      Sinon je sais que certains gynécos posent le stérilet sous anesthésie locale ou générale mais à mon avis ça ne vaut pas le coup.

      Pour finir, si tu ne te sens pas prête à franchir ce pas, je te conseille de te renseigner sur les méthodes de contraception locales, je crois qu’il y en a 3: diaphragme, cape cervicale et spermicides. Je crois que les inconvénients sont le prix et surtout les conditions d’utilisation, il faut être à l’aise avec son intimité pour insérer la chose correctement et parfois respecter des délais (du genre pose une heure avant le rapport, difficile à prévoir !), je n’en sais pas beaucoup plus mais c’est à creuser.

      Ohlala je n’ose même pas imaginer le pavé qui va s’afficher quand je vais valider ce commentaire… Désolée pour la longueur, c’était mon témoignage sur le sujet, je trouve ça regrettable qu’on n’ait pas accès à plus d’informations et de témoignages quand on connaît les dangers des contraceptions hormonales, et que cela relève du parcours du combattant de vouloir une contraception plus saine! D’ailleurs dans certains pays le taux de femmes qui utilisent le stérilet est beaucoup plus élevé que chez nous.

      Bon courage à toutes celles qui galèrent avec leurs boutons et leurs ovaires, et je valide les conseils de Coline de s’inscrire dans la démarche globale d’une hygiène de vie plus saine, même si les choses prennent du temps à faire leur chemin dans notre tête.

      1. L’indice de Pearl (rsique de grossesse sur 100 personnes ) des spermicides diaphragme etc est trés élevé par rapport a DIU ou pilule ou capote…
        en bref c’est pas efficace!!!
        attention les IVG c’est pas rigolo rigolo les filles

  32. Bonjour Coline,

    Cela fait 3 mois que j’ai arrêté de prendre la pilule parce que tu m’as totalement convaincue dans ta démarche et c’est vrai que je ne m’étais jamais remise en question durant ces 5 dernières années. Du coup, ma peau n’est pas contente et inévitablement, au bout du 2ème mois d’arrêt, une petite armée de boutons est apparue !

    J’avais entendu parler de l’Egyptian Magic, produit naturel, qui aurait un effet bénéfique sur les boutons. Et bien, cela fait 5 jours que je l’utilise en crème de nuit et ma peau va mieux. Les boutons sont réduits, pas d’apparition de nouveaux. Il paraît que le Green Balm de Moa serait similaire. À tester !

    Quoi qu’il en soit, merci Coline pour tes vidéos au sujet des hormones, de tes routines soins etc., j’attendais justement un update !

    Bonne journée ensoleillée !

  33. Personnellement pour mon acné (hormonal aussi) j’ai testé l’homéopathie, c’est naturel et très efficace!! Et beaucoup moins cher que le traitement acnease!!

  34. Salut Coline,

    Je crois que là, je ne peux m’empêcher de commenter… Je vais avoir 29 ans demain et souffre, toujours, de gros problèmes d’acné. De plus, j’ai la peau métisse, j’ai donc en plus de grosses tâches noires à chaque poussée d’acné qui mettent des semaines à s’estomper. Trop génial!!!
    J’ai arrêté de prendre la pilule, n’ai jamais pris roaccutane et suis en général très médecine douce. Quand je me soigne, c’est à base d’homéopathie et encore, généralement je fais confiance à mon corps.
    Mais je pense que ton discours sur la pilule (bien que je l’ai partagé pendant très longtemps!!) et un peu erroné sur certains points.
    Je m’explique, j’ai pris la pilule principalement pour des douleurs menstruelles abominables et pour l’acné. J’ai du la prendre 7 ans tout au long de ma vie et ai fais beaucoup de « pauses » qui où tous mes maux sont revenus.
    Concrètement la prise de pilule n’a absolument rien changé au niveau hormonal (car en ce qui me concerne le problème vient de mes hormones). Si je n’avais jamais pris la pilule, j’aurais toujours les mêmes soucis.
    C’est pour ça que je suis entrain d’un peu réviser mon avis sur la pilule.
    Il y a des femmes qui ont besoin de régulation hormonale et la prise de pilule est souvent indispensable pour ces femmes.
    Comme pour les personnes qui souffrent de problème de thyroïde.
    Alors oui, ce sont des hormones de synthèse mais il faut aussi y réfléchir en terme de « bénéfices/risques ». Je t’invite à lire cet article qui illustre bien mon propos http://lepharmachien.com/pilule_contraceptive_partie2/
    je ne sais toujours pas si je vais reprendre la pilule mais ai un discours de moins en moins radical la concernant et surtout moins culpabilisant.
    Prendre la pilule ou me bourrer d’anti douleurs? prendre la pilule ou avoir l’impression d’être défigurée, ne pas me mettre en débardeur? ce qui joue aussi énormément sur mon moral…
    Je suis consciente que la pilule est un pansement sur une jambe en bois, cela ne règle pas le fond du problème mais elle ne nous en crée pas forcément non plus…
    Bref, je pourrais en parler pendant des heures!
    Bon dimanche!

    Charlotte

    1. Merci pour le post, j’irais jeter un oeil :)
      Pour la pilule (ou tout le reste), attention, il faut arrêter de mal interpréter mes propos. N’oubliez pas que je parle de MON cas (normal, en même temps ;)) et que, dans MON cas, je n’ai jamais bien vécu la prise la pilule, elle n’a jamais réglé mes problèmes de peau, mes soucis hormonaux et m’a même causé pas mal de désagréments (prise de poids, des migraines qui duraient des semaines entières et j’en passe).
      A côté de ça il y a des personnes pour qui ça se passe très bien, je pense notamment au témoignage de Sarah qui parle de sa maman, de sa prise de pilule pendant 40 ans et d’aucune ombre au tableau.
      J’ai juste envie d’essayer de communiquer sur un sujet qui m’est cher et de dire que non, la pilule n’est pas LE remède miracle, tout comme roaccutane, manger bio ou boire des infusions de bardane ;). Elle est bénéfique pour certaines mais pour d’autres non. That’s all :)

      1. Merci Coline pour ta réponse! et je suis désolée si tu crois que j’ai mal interpréter tes propos. J’ai bien conscience que tu parles de TON cas et que tu ne fais pas une généralité. C’est bien pour cela que je parlais de « bénéfices/risques » et que justement, nous ne sommes pas TOUTES égales devant la prise de pilule. Il me semble que je parle aussi de mon cas et j’ai peut être été maladroite quand je dis que ton discours est erroné sur certains points. Pour le reste, je ne juge pas ton choix et le partage.
        N’interprète pas mal mes propos, nonmého ;)) ahahah

  35. Salut Coline!

    J’adore tes vidéos et tes conseils « green »! Une petite chose par contre, beaucoup de filles arrêtent aujourd’hui la pilule pour le stérilet et j’en ai fais partie. En juin dernier je me suis rendue chez ma gynéco pour m’en faire poser un… ça été le début de 8 mois d’enfer! Mes hormones ont non seulement pété un plomb, ma peau est devenue horrible, j’ai pris 10 kgs, mais surtout je saignais en continue… Tous les jours ou presque. Entraînant fatigue, perte de fer, et un ventre gonflé et douloureux….
    Je me suis fait retirer le stérilet, retour à la case pilule (une pilule plus naturelle, mais une pilule quand même).

    Le stérilet ne correspond pas à tout le monde… Malheureusement. Il faut dire aux filles que ce n’est pas le produit naturel miracle (pour toutes!)

    Bonne continuation!

    1. Tout à fait, aucun mode de contraception ne peut correspondre à 100% des femmes! Je lisais d’ailleurs hier qu’il y a quand même 15% de femmes qui ne peuvent pas avoir de stérilet car il n’est pas du tout toléré par leur corps. J’ai trouvé ça énorme! O_O (et du coup, j’avoue, je suis bien contente de ne pas en faire partie :/)

  36. Bonjour Coline,

    Ca fait un moment que je regarde tes articles. J’apprécie énormément ta démarche vers des solutions alternatives.
    J’ai 27 ans et il y a un an j’ai fait le choix d’arrêter la pilule. Le mois qui a suivi j’ai déjà vu des différences notables (ex: presque plus de rétention d’eau au niveau des cuisses, ma peau allait mieux, je dormais mieux…). Bref je suis convaincu que la pilule a pas mal d’effets néfastes sur la santé.

    Même si mon acné s’est estompé en arrêtant la pilule, ma peau faisait toujours des siennes. A 27 ans c’est « relooooouuuu » d’avoir la peau d’une ado de 14 ans. J’ai tout testé (notamment des crèmes tres cheres), j’ai décapé ma peau, j’ai platré ma peau de fond de teint, bref oooooh désespoir !!
    Et puis j’ai pensé plus « naturelle » et j’ai trouvé une routine qui me convient à merveille. Huile équilibrante Dr Hauschka (matin et soir) et crème légère à la rose Dr Hauschka le matin. Ma peau va beaucoup mieux.
    Comme tu le dis si bien, parfois notre peau à juste besoin de douceur et de naturel. J’ai jeté tous mes produits « chimiques » (beaucoup sont bourrés de silicones (même ceux de marques parapharmaceutiques) !).
    Bonne continuation et merci pour la qualité de ton blog.

  37. Ah là là.. Les gynécos…
    A moins d’aller consulter des gynécos pro-méthodes naturelles, ils sont tous pareils (pro pilule, bornés, pas assez formés, méthodes à l’ancienne).
    Bref, j’ai changé 3 fois de gynéco rien que pour me faire poser un stérilet en cuivre.
    Je crois qu’il faut être à l’écoute de son corps, comme tu le fais, lui apporter les éléments que l’on pense être adaptés aux petits maux du quotidien. J’ai l’impression qu’on ne peut désormais faire confiance qu’à soit même.
    Et MERDE à tous ces gynécos et médecins qui vont vers la facilité et qui ont l’esprit tellement étriqué (je ne généralise pas, bien sûr, mais quand même).
    ça fait du bien de dire un peu tout ce qu’on a sur le cœur…
    Désolée pour ce coup de gueule :-)

  38. Bonjour Coline ! Merci de nous faire partager tes produits.
    Comme tu dis, le traitement de l’acné est un tout. Tu as parlé notamment de l’alimentation, mais je rajouterais aussi le tabac .. Sans faire ma relou (^^), le tabagisme multiplie par deux l’acné, voire peut la faire apparaître sur des peaux peu susceptibles au départ. Donc les filles (et garçons) qui fument et qui ont des soucis d’acné, essayez d’arrêter de fumer, vous ne le regretterez pas (pour ça, et pour d’autres trucs)
    A bientôt :)

  39. Je partage ton coup de gueule quant à ta gynéco ! J’ai aussi un dérèglement hormonal et c’est mon médecin traitant qui m’a prescris le bilan. Au bout du compte j’ai bien fait d’insister car j’ai un SOPK… Et ma gynéco n’avait rien vu… Non mais alloooooo ? T’es gynéco et tu vois rien ? (désolée). Enfin bref je ne vais pas entrer dans les détails mais à l’arrêt de la pilule mon cycle a repris naturellement et du coup ce souci s’est déclaré. Il se serait déclaré plus tôt sans la pilule de toutes façons. Et maintenant je galère pour trouver un solution car on veut me prescrire… Diane 35 ! Oué la pilule qui a un lourd passif. Ou pire… Androcur qui est quand même un castrateur chimique ! Moué… Après maintes protestations je suis sous progestérone naturelle depuis peu. On va voir… Aucuns effets sur l’acné normalement mais cela devrait m’aider un peu pour réguler mes hormones. Du coup ça aura forcément un effet sur l’acné à terme. J’ai lu pas mal sur le sujet et apparemment un régime très pauvre en glucose pourrait aider. Mais aucuns moyens de vérifier auprès d’un professionnel. On me regarde encore comme une tarée anti-hormones de synthèse.

    Je crois que je vais finir chez un naturopathe dès que j’en trouve un sympa dans ma région ^^ Mais je suis certaine qu’en plus d’une routine adaptée il faut faire attention à notre alimentation. Merci pour tes conseils et ton partage d’expérience. C’est toujours un plaisir de te suivre ! Désolée j’ai un peu étalé ma vie haha

    Mais en tout cas, si tu veux faire un point sur tes hormones, tu peux demander à ton médecin traitant :)

  40. Bonjour Coline.

    Vidéo toujours aussi passionnante. Et qui me parle puisque depuis 9 mois environ j’ai des poussées d’acnée insupportables.
    Depuis à peu près que je suis passée d’une pilule de 3ème génération à une 2ème génération. Je n’ose imaginer quand je l’arrêterai totalement.

    Après des tentatives vaines de trouver des solutions j’ai fini par consulter un dermato. Qui m’a donnée un traitement qui asèche ma peau et je n’ai pas spécialement moins de boutons.

    Bref je n’ai rien à apporter à ta vidéo si ce n’est mon désespoir. Car oui les boutons c’est moche et difficile à assumer mais surtout ça fait mal et ça je ne peux pas le camoufler.

    Bon dimanche à toi.

    Emilie

  41. Salut Coline!
    j’ai arrêté la pilule pour le sterilet cuivre il y a presque 2 ans et depuis.. BAM.. bonjour l’acné!
    le deuxième problème c’est que mes hormones délirent et une semaine je suis heureuse la deuxième je veux me frapper la tête contre les murs toute la journée :)
    du coup je suis allée dans un magasin bio et on m’a donné des gélules de vitex agnus-castus. c’est une plate sensée rééquilibrer les hormones et du coup calmer mes humeurs, mes douleurs de règles et les problèmes d’acné (ok, je suppose que ce n’est pas si miraculeux)
    bref, c’est une plante lente à faire effets donc je ne vois pas encore les résultats mais peut-être que ca peut t’intéresser!
    voila!
    bon dimanche!

  42. Coline ton passage sur la pilule et ta gynéco m’a beaucoup fait rire!!! d ailleurs je crois que moi la pilule est cause d’acné (deuxième génération..) donc la gynéco va s’en prendre aussi a mon prochain RDV!!

  43. Hey !
    Pour ma part ce fut l’inverse : j’étais sous stérilet cuivre pendant quatre ans (pour rallonger les règles y’a pas mieux !) et ensuite très récemment j’ai pris la pilule pendant deux mois et j’étais bien contente d’arrêter parce que ça m’a filé un tas de boutons que je n’avais pas avant ! C’était la cata’.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait d’éviter de tester une blinde de produits qui décapent plus la peau qu’autre chose. Le corps (et donc la peau) a besoin de trouver son équilibre par lui-même en lui laissant le temps de le faire.
    Mais je suis d’accord, les boutons ça fait ch***.

    Merci à toi,
    et bon dimanche.

    Louise

  44. Comme je suis d’accord avec toi Coline, on nous fourge la pilule à tout bout de champs, sans chercher plus loin. Dans mon cas, je pense pas avoir un acné hormonal puisque la prise de la pilule n’a pas changé l’état de ma peau. Mais ca fait 2 ans que ma dermatho s’obstine a dire qu’il faut que je la prenne, que sinon ca sera pire. Elle me prescrit une crème asséchante différente à chaque consultation. La dernière fois, elle m’a dit « sinon il y a le rocutane »; et ca c’est juste no way! Du coup je vais changer de dermatho, moi qui aime savoir le pourquoi du comment, elle ne me donnait aucune explication, c’est limite si elle regardait ma peau… BREF!
    Merci de partaguer ton expérience et tes conseils, je regarde tes vidéos depuis le début, et tu es une des personnes qui m’a fait prendre conscience qu’il faut respecter et écouter ca peau. Depuis que j’y fais plus attention, ca va mieux.
    Continue comme ca! Bon week-end :)

  45. Bon pour acnease, c’est bien ce que je pensais : pas de miracle. Moi je prends de la vitamine B5, ça aide aussi à purifier au niveau du foie, et c’est beaucoup moins cher. Le sérum Aesop je l’ai adopté tout récemment et j’aime beaucoup! Tu me tentes vraiment avec la clarisonic, je vais finir par craquer!
    Et je partage complètement ton coup de gueule contre ta gynéco, moi aussi je suis colère contre le monde médical qui ne trouve rien de mieux que la pillule à nous proposer pour lutter contre l’acné hormonale. Moi c’est carrément une dermato qui me l’a conseillée! Nul nul nul!

  46. Hello Coline,
    Pour ma part j’en avais marre des gynéco arrêté sur leur manière de penser parfois fermé, qui ne m’écoutent que 5 min, qui m’osculte, me font un renouvellement de pillule, me font payer et merci au revoir et à l’année prochaine!! Ras le bol, alors je vais maintenant et depuis 2 ans chez une sage femme!! Elles sont généralement plus à l’écoute et compréhensive. Je voulais arrêter la pillule et passer au stérilet en cuivre, elle a pris le temps de tout m’expliquer et d’écouter mes attentes. Pour rien au monde je retournerais chez une gynéco!!
    Pour ma peau, je me soigne au HV uniquement et je la nettoie au savon d’Alep aux boues de la mer morte de Douce Nature avec une bonne hydratation après. J’ai vue un réelle changement, côté hygiène de vie, je ne fume pas, ne boit pas, je suis devenue végétarienne au même moment et je fait attention à mon alimentation mais avec des écarts (je me fais plaisir aussi, ne pas être trop stricte). Tout ça m’a beaucoup aidée!!
    J’aime beaucoup ton blog car tu donne toujours ton opinion.
    Gros bisous et à bientôt

  47. Un petit mot car j’ai découvert ton blog très récemment (honte à moi) et c’est un réel coup de coeur !
    Ce blog tombe « à pique » car je suis en ce moment dans une démarche « c’est partie pour vivre plus sainement » depuis quelque temps (notamment dans la beauté et faire face à l’acné) et je me retrouve et découvre des choses super intéressantes dans tes articles et vidéos. J’adhère totalement à tes valeurs et pour être actuellement en convalescence suite à un accident, la découverte de ton blog chaque jour est un vrai plaisir et me pousse encore plus au « go bio ». Donc juste un grand merci et tu as une nouvelle fan fidèle ;)

  48. Coucou !

    Il y a un petit truc qui me chagrine avec ces histoires de miel. Les vertus antiseptiques, cicatrisantes, assainissantes du miel sont bien reconnues et utilisées depuis longtemps.
    Mais quand on parle du miel pour ses vertus « hydratantes » je n’arrive pas à comprendre. La peau est une barrière lipidique a priori imperméable (puisque c’est son rôle de l’être) et les seuls produits (enfin c’est ce que je crois savoir) pouvant la pénétrer sont les corps gras.
    Le miel a une structure glucidique, ça ne peut donc a priori pas pénétrer à travers une barrière lipidique.
    C’est pourquoi j’ai toujours l’impression que c’est une grosse arnaque quand on présente le miel comme un produit hydratant.

    Je ne dis absolument pas ça comme une attaque, mais simplement, cela m’intéresse vraiment, donc si tu as une explication je serai ravie de l’entendre. :)

    En tout cas ta peau est magnifique, bises ;)

    1. Tu as entièrement raison! Quand on dit que le miel est hydratant c’est, en fait, mal exprimé (comme pour beaucoup de cosmétiques, d’ailleurs) puisqu’il n’ajoute pas d’hydratation à proprement parlé mais permet plutôt de mieux conserver l’eau déjà présente dans la peau :)

  49. Bonjour Coline,

    excellente vidéo, je suis TRES intéressée par ce sujet : hormone, pilule, acné, dixit j’ai une peau de pré puberté à 23 ans :(
    Je fais pas mal de recherches sur ce sujet, j’ai arrêté la pilule depuis 4 mois pour un projet de couple…(hum hum je raconte ma vie). Et comment te dire je suis tombée de bien haut !! J’ai toujours eu une peau de merde (dsl mais il n’y a pas d’autres mots) mais depuis que je suivais tes conseils, c’est à dire des produits comme Melvita, les huiles végétales, ca allait vraiment mieux. Mais depuis que j’ai arrêté j’ai le droit aux kystes, etc… Bref l’enfer, je sens que j’ai énormément de mal à réguler mes hormones et je pense sérieusement au stérilet après la pause bébé. Et je trouve comme toi que les gynécos ne sont pas du tout au point à ce sujet et qu’on te réfile telle ou telle pilule un peu trop au hasard et comme méthode miracle alors que comme on dit souvent : la ou tu soignes quelque chose tu casses l’équilibre d’autre chose.
    Enfin bref… je peux te conseiller « La pilule contraceptive » du DR JOYEUX qui est un très bon livre. Hate de voir ta prochaine vidéo.
    Bonne soirée

    1. Et autre chose, petite question peut être un peu trop personnelle… Le stérilet ce n’est pas trop la cata qu’on vient l’heure de la pose ou encore quand il faut le retirer ? Merci d’avance

  50. Bonjour Coline !
    Il y a de ça un moment, tu nous avais parlé du gel d’Aloe Vera. Est-ce que tu l’utilises toujours, quel est ton avis sur ce produit ?
    J’en ai commandé une petite bouteille sur Aroma Zone mais je crois que je n’arrive pas à l’utiliser correctement. Il sèche très vite sur la peau alors il faut être rapide pour l’étaler sur le visage mais une fois fait, j’ai la sensation désagréable d’avoir une sorte de masque qui tire et fige mon visage. Est-ce que tu as déjà ressentis le même effet ?

    1. Oui, c’est un des effets du gel d’aloe vera (un peu perturbant puisque c’est un hydratant). Ce que j’aimais faire à l’époque où j’en utilisais c’était ajouter quelques gouttes d’huile végétale pour que ce soit plus confort. Sinon à l’heure actuelle je n’en utilise plus vraiment mis à part dans mon serum Aesop qui en contient pas mal :)

  51. hello
    juste pour dire que même sous pilule j’ai quand même des poussées d’acné…
    ouioui même sous diane 35… et maintenant j’en prends une autre c’est tout pareil ^^
    je suis allée voir un dermato, elle m’a dit « oui bah ca va, 3/4 boutons… » oui mais ras le bol cocotte!

    vive le rhassoul (avec de l’eau florale c’est top) et le miel de manuka! par contre, le miel chauffe un peu sur ma peau et a tendance à couler au bout d’un certain temps.. toi aussi?
    tu enchaînes rhassoul et manuka dans la foulée? je suis pas sûre d’avoir compris ;)

    1. Je n’ai pas ce souci avec le miel de manuka (je le pose en couche assez fine) mais yes, avec d’autres miels j’avais ce souci! Pour les masques, tout à fait, après le rhassoul j’enchaîne avec le Manuka :)

  52. Un grand merci pour cette vidéo Coline. Cela répond en grande partie à mes interrogations concernant Acnease :) J’aimerais bien aussi essayer la clarisonic, mais mon dermato me la déconseille pour l’instant en disant que cela risque d’aggraver mes lésions cutanées (oui c’est mal mais je triture malheureusement mes boutons)… as-tu eu ce genre d’ennui? Il m’a également déconseillé de trop hydrater ma peau, et je suis donc repartie dans un traitement crème et gellules à base de zinc…
    Et sinon, rien à voir mais quel est ce joli vernis que tu portais dans ta vidéo ? Merci à toi, bye :)

    1. Effectivement attention avec la clari et les lésions cutanées! Ce n’est pas un traitement contre l’acné, c’est un mode de nettoyage en profondeur, à utiliser avec parcimonie et sur une peau relativement saine (=pas de gros boutons éclatés, de plaies etc.).
      Pour l’hydratation j’aurais tendance à préconiser le contraire de par mon expérience perso… Comme dit dans la vidéo le jour où j’ai compris que ma peau avait juste envie d’être correctement hydratée et traitée avec douceur, elle a radicalement changée de nature (je suis passée d’une peau très grasse à une peau normale à tendance un peu deshydratée). Mais ce que ton demrato voulait dire c’était peut -être de ne pas trop la nourrir, non?
      Hydrater c’est apporter de « l’eau » à la peau tandis que nourrir c’est apporter du gras. Et effectivement un surplus de corps gras (du genre crème pour peaux sèches) quand on a des soucis de peau c’est pas top du tout et ça peut aider les germes (donc les boutons ;)) à se développer.

  53. Salut à toutes, alors, moi, j’ai 32 ans, acné depuis mes 16 ans, et j’ai tout essayé même roaccutane et jusqu’à 5 pilules différentes.
    (Sous pilule, j’ai toujours eu quelques boutons d’acné hormonale malgré tout.)
    J’ai arrêté ma pilule en décembre dernier et au bout de 2 mois, reprise d’acné + importante. J’étais très mal dans ma peau (physiquement et mentalement ; dure, quand on a un boulot face à une clientèle) et presque ruinée avec tous les produits essayés suite aux conseils de blogueuses, dermatos et pharmaciens.
    Puis, vidéo de sandrea26france et de coline sur Acnease (=> smile sur ma face)…je n’ai pas tergiversé longtemps.
    J’ai commandé et je suis sous traitememt depuis 2 mois, j’ai toujours sur le menton les 5 boutons hormonales, lesquels à peine barrés laissent la place à leurs potes…bref, j’ai demandé des infos sur le chat Acnease et on m’a expliqué que + on a eu de l’acné jeune, + le traitement nécessite du temps (je pense que c’est plutôt logique et que non, ce n’est pas une stratégie de vente de leur part – en même temps faut bien que je me raccroche à quelque espoir).

    Je ne désespère pas et je trouve malgré tout que la qualité de ma peau est + jolie depuis Acnease. De plus, je minimise les produits sur ma peau pour ne pas l’agresser même si j’avoue que je me laisserais bien tentée par la clarisonic…et surtout, j’essaie de ne pas en faire une obsession…OK, J’AI DIT J’ESSAIE. Dit Coline, tu as eu une grosse poussée d’acné dans tes débuts avec Clarisonic (ça, ça me fait flipper grave) ?

    Pour ma part, je recommande quand même Acnease (malgré son coût) et je pense en faire des cures 1 à 2 fois par an, histoire que mon corps enregistre un « rythme hormonal ».

    Un grand merci à toi Coline et à toutes ces blogueuses qui nous montrent pour une fois de vrais visages de femme, c’est rassurant de savoir qu’on n’est pas seule et que la perfection n’existe pas.

  54. Bonjour Coline,

    Après avoir visionné ta vidéo, je me suis sentie obligée de répondre, chose que je ne fais jamais, jamais, jamais.
    Mais là je sais pas, le sujet me tient tellement à coeur, je ne peux pas résister.
    J’ai à peu près ton âge, 28 ans et je souffre aussi de problèmes de peau « pas catastrophiques » mais bien chiants. Sauf que moi c’est depuis mes 12 ans, donc voilà faites le calcul, soustrayiez le nombre de fois où m’a expliqué ce qu’il fallait faire pour m’en débarrasser et vous obtiendrez mon degré d’énervement sur le sujet, en gros.
    Je comprends que tu ne veuilles pas prendre la pilule, je comprends que tu veuilles faire attention à ce que tu donne à ton corps, dans une certaine mesure, on est toutes d’accord. Mais les choses que tu dis m’ont vraiment fait tiquer. Tu ne sais clairement pas de quoi tu parles et donc tes conseils, la façon dont tu les exprimes, me semblent infiniment trop tranchés. Ce n’est pas une attaque, moi non plus je ne suis pas gynéco! C’est juste un fait et j’espère que tu ne le prendras pas mal, sincèrement.

    Certaines personnes, comme moi, ont un certain profil hormonale qui fait qu’elles sont plutôt minces, ont tendance à avoir une pilosité un peu plus présente et… des problèmes peau! Merci bien! Quelque chose à voir avec les hormones masculines (tu vois, j’en sais pas plus que toi, hein) et on est NÉES comme ça. C’est pas la « pilule chimique » qui nous « toutes déréglées ». Mon corps n’apprendra jamais à « mettre les bonnes hormones dans les bonnes cases » tout seul et tout le miel de Manuka n’y fera rien. Il faut donc un traitement hormonal pour régler ce problème (le vilain, le méchant, le pourtant nécessaire dans certain cas, Diane 35). Ce n’est pas « mal », ce n’est pas « s’empoisonner » comme tu as l’air de le dénoncer. C’est prendre un traitement hormonal pour rétablir un déséquilibre hormonal. Plutôt logique, non?

    Voilà ce long pavé pour dire que si, vous là, quelque part, êtes dans cette situation horrible où vous avez des problèmes de peau chroniques et qui semblent liés à un déséquilibre hormonal (presque 100% le cas chez les femmes…) et où vous ne savez plus quoi faire, allez voir un spécialiste et arrêter de vous maltraiter la peau au tea-tree.
    Quand à celles et ceux qui préfère prendre du Roaccutane que crever, j’imagine qu’ils apprécieront cette remarque venant de quelque un qui n’a, tu l’as dit toi-même, jamais eu à souffrir des conséquences psychologiques effroyables d’une acné sévère.

    Voilà, désolée, mais il fallait que ça sorte! Vous pouvez lâcher les chiens! ;)

    1. Relax, on ne « lâche pas les chiens » ici (enfin tout du moins, pas moi, après je ne suis pas responsable des réactions de mes lectrices ^_^).
      Je comprends ta réaction à ma vidéo, pas de soucis. Juste je trouve ça un poilou excessif que tu te permette de dire que je n’y connais rien. Sous prétexte que je n’ai pas un diplôme de gynéco ou de médecin je n’y connais rien? Je ne vais pas me justifier sur mes «  » » »connaissances » » » » (notes les guillemets, hein ;)) ici, ça n’aurait aucun intérêt mais j’ai juste envie de dire que merde (pardon ;)), chacun a le droit d’avoir ses idées propres et de faire des choix qui lui corresponde, non?
      Il faut arrêter de tout prendre personnellement.
      J’ai dit que JE préférais crever plutôt que prendre Roaccutane (il y a encore 1 an un dermato me l’a proposé alors que, clairement, à cette époque je ne pense pas que j’en avais « besoin ») ou même reprendre la pilule et je ne crois pas avoir remis en cause la souffrance de personnes atteintes d’acné sévère (soit dit en passant, j’ai eu de l’acné sévère, même en étant sous pilule donc je pense que je sais de quoi je parle ;)) ou leur choix de vie.
      On est sur un blog personnel, il est donc normal que j’exprime MON avis et c’est sûrement (enfin j’espère) pour cette raison que certaines me suivent.
      Donc, personnellement toujours, ma peau n’a jamais été en si bon état que depuis que
      – j’ai arrêté la pilule et laissé le temps à mon corps de se rééquilibrer
      – je n’utilise quasi plus que des traitements naturels
      – je fais attention à mon alimentation et suis à l’écoute de mon corps (et de ma peau)

      A côté de ça depuis que je ne prends plus la pilule je n’ai plus de migraines et je me sens mille fois mieux dans mon corps (ce qui englobe tout un tas de choses que je n’ai pas envie d’aborder ici mais qui ont vraiment changé ma vie) :)

      Donc à partir d’un moment, oui, je me permet de dire que la pilule était un poison pour moi et que si j’avais laissé mon corps se réguler seul, hormonalement parlant, quand j’étais ado, je ne serais peut-être pas passé par là.

      Ca reste mon choix, la façon dont j’ai envie de vivre et je trouve ça dommage qu’il y ai toujours, un moment ou un autre, un manque de respect face aux choix d’autrui sous prétexte qu’ils sont « différents ». Et je ne parle pas que de moi mais en règle générale. Je n’ai jamais eu l’impression de faire des trous dans la tête aux gens autour de moi (amies qui prennent la pilule, par exemple) ou à mes lectrices en leur crachant à la gueule parce qu’elles avaient choisi un mode de vie différent du mien.

      Conclusion: tolérance, please :)

      1. « A côté de ça depuis que je ne prends plus la pilule…..je me sens mille fois mieux dans mon corps (ce qui englobe tout un tas de choses que je n’ai pas envie d’aborder ici mais qui ont vraiment changé ma vie) :) »

        Je crois savoir de quoi tu parles, car je l’ai moi-même prise vers 16 ans et je me suis rendue compte 10 ans plus tard lorsque je l’ai arrêtée car j’en avais ras le bol de prendre des hormones, des nombreux autres effets de la pilule, notamment sur ma libido, qui était peu présente sous pilule, et je n’avais jamais fait le rapprochement avant.

      2. Helloo!Peace and love!!!

        Je fait un petit (long finalement) commentaire au passage!
        J’ai également eu des problèmes hormonaux, dès l’apparition de mes règles j’ai eu des pbs hormonaux,en particulier les hormones masculines qui étaient très élevées (exemple la testostérone). La conséquence: une pilosité surdimensionné, et je pèse mes mots, c’est-à-dire que depuis mes 11 ans (Oui Madame), je m’épilais le visage tous les deux jours avec une pince ou de la cire , je faisais des décolorations (ah bun oui parce que je suis brune en plus, sinon c’est pas drôle. Pendant ma période lycée ma dermato m’a dit « il faut prendre des médoc (Androcur) », j’ai donc pris ça pendant 2ans, on m’avait dit ta pilosité va disparaître, au final ma pilosité n’a pas disparu et j’ai pris 10 kg.Wouhou!
        J’ai donc stopper c’est trucs, j’ai perdu mes 10 kg, j’avais tjs mes poils et je continuais de martyriser mon visage (imaginez un peu la vie social, heureusement que le maquillage existe).
        J’ai laissé passer plusieurs années, puis une gynéco m’a dit, mais faut prendre la pilule ça va tt arranger. Alors la pilule (une très peu dosée)! je l’ai prise pendant deux dans ma vie, j’avais toujours les mêmes soucis, je pleurais devant tout et n’importe quoi, j’avais des mycoses et plus de libido (ah bun au moins c’était contraceptif!). J’ai arrêté tous ce délire depuis longtemps, et pendant ce temps je continuais a m’arracher le visage , et oui parce que s’épiler le visage et bun à la fin c’est la peau que vous arracher, ma peau ne ressemblais à plus rien, mais bon je continuais je pouvais pas sortir comme ça (et maintenaaaaaant la femme à barbe!!). J’ai donc laissé couler des années et puis je suis allée voir une nouvelle dermato, on a fait un bilan sanguin , et paf pas de pbs d’hormones , tout est dans l’ordre (par contre tjs des poils), et finalement cela fait 1 an et demi que je fais de l’épilation laser et je revis, ma peau et mieux elle a beaucoup souffert mais ça va mieux, je ne suis plus obligé de partir en weekend avec tt plein de choses pr dissimuler ou arracher mes poils puisqu’ils sont presque inexistant.
        Tous ça pour dire que chaque personne est différente, ces traitements qui auraient du me faire du bien ne m’ont rien fait du tout et pourtant j’avais de gros problèmes, peut être ont-ils fonctionner ailleurs, certainement, mais un problème = une solution , non ce n’est pas possible, le corps humains n’est pas une équation mathématique.
        Aujourd’hui je mange sainement, je fais beaucoup de sport, je bois beaucoup d’eau (très important) et je prend parfois des gélules d’onagre (pr la peau , les cheveux et les règles douloureuses). Je pense également que le corps peut s’auto-réguler pour certaines choses, je comprend bien que certaines situations sont difficilement vivable, je le sais très bien, mais attention à ne pas agraer en pensant faire mieux.

        Sabrina
        Je devrais peut être faire un ost sr ce sujet sur mon blog , mais il est tout neuf et je suis encore un peu timide. ^^
        http://couleurspanda.wordpress.com/

      3. Tout d’abord, merci d’avoir pris le temps de répondre :) Il y aura nettement de parenthèses agaçantes ;)

        Je sais que l’argument du blog perso est très populaire chez les blogueurs et blogueuses. Et même si ce blog est ton espace, ce n’est pas vraiment ton salon, c’est une plateforme depuis laquelle tu touches énormément de lectrices et lecteurs. Donc ce que tu dis à une importance.
        Par exemple tu parles de l’hygiène de vie, du gluten qui aurait une incidence sur les problèmes de peau… De un, cela n’a jamais été prouvé scientifiquement que l’alimentation avait quelque chose avoir avec l’acné. Des poussées dues à une trop forte solicitation du foie, je crois que oui, mais l’acné « chronique », diront-nous, non. De deux le gluten. Si on a pas d’intolérance au gluten (test d’allergie fait chez le spécialiste), il n’y a aucunes raisons que son acné soit causée par la consommation de gluten. Quand on est pas allergique aux cacahuètes, ça ne nous fait rien d’en manger.
        Et pourtant, quelqu’un d’un peu désespéré (allô, non je parle pas de moi voyons) pourrait être convaincu, suite à ton message, que le gluten c’est pas bon pour la peau. Tu vois où je veux en venir?

        Voilà je voulais juste dire en disant qu’il fallait éviter de faire des raccourcis, surtout quand on parle de santé. Je ne t’accuse en aucunes façons de vouloir faire des trous dans la tête des gens, vraiment. Mais comme tu le dis, tes lectrices et lecteurs te suivent pour ton avis, parce qu’elles et ils t’apprécient et t’estiment. Sans pour autant se censurer (beurk), je pense juste qu’il est important de faire attention aux messages que l’on diffuse.

        Le naturel, c’est bien, c’est super même. J’utilise un maximum de produits naturels (aromazone et vitacost sont mes amis), j’essaie de limiter l’alimentation industrielle, si j’ai mal à la tête j’attend que ça passe et si j’ai un rhume je bois de la tisane. Parce qu’il n’y a rien pour soigner un rhume en fait, donc prendre des médocs, c’est con. Par contre, si j’ai une infection, je prendrais des antibio. Parce que dans certains cas, le naturel a ses limites.
        Je veux dire, si j’étais née au Moyen-Age, j’aurais été condamnée à avoir des boutons jusqu’à la ménopause, eh oui! Donc le naturel, dans ce cas-là, oui ok mais bon…

        Pour terminer (siiiiii), je suis vraiment surprise que l’on t’ai proposé du Roccutane direct. C’est scandaleux. Il y a un processus à suivre (traitements locaux, puis antibiotiques oraux puis éventuellement traitements hormonaux) qui font que le Roaccutane doit être l’ultime recours!

        1. Quand j’utilise le blog personnel c’est dans le sens mon blog=moi, mes idées, mes choix. Je ne dis pas ça dans le sens « hé j’fais c’que j’veux hein » mais juste pour expliquer qu’il est normal que certaines idées fortement ancrées chez moi finissent pas ressortir ici. Je fais donc attention à ce que je dis mais je fais aussi attention à dire ce que je pense et à être en accord avec mes principes (toujours dans l’idée du blog personnel, donc)
          Ensuite, s’il te plaît, à quel moment je dis que le gluten provoque des poussées d’acné???? Je dis que je mange des pâtes, du boulgour et je termine en disant qu’il faut trouver un régime alimentaire qui vous convient et pas forcément un truc sans lait, sans gluten etc. O_O
          Sérieusement, je veux bien être ouverte à la discussion, accepter qu’on ne soit pas d’accord avec mes idées mais j’aimerais beaucoup qu’on arrête de déformer mes propos et qu’on écoute au moins ce que je dis avant de venir me faire « la morale ».

          Au vu de certaines réactions j’ai re-regardé plusieurs fois ma vidéo et je suis désolée, à AUCUN moment je ne diffuse de message dangereux. Je parle toujours de moi, de ce que j’applique au quotidien et le seul conseil que je donne c’est d’être à l’écoute de son corps, de sa peau, d’apprendre à se connaître et de faire attention aux solutions miracles car le traitement ultime contre l’acné n’existe pas. Après si les gens veulent faire tout pareil que moi sans réfléchir, ça les regarde et je n’en suis malheureusement pas responsable ou alors j’arrête tout sous prétexte qu’une telle ou une telle pourrait utiliser la même crème que moi et avoir des boutons ou porter une jupe qui la boudinerait… Bref, tu vois ce que je veux dire ;)

          Pour finir, tu pense que l’alimentation n’a pas d’effet sur l’acné, ok, je pense et constate le contraire depuis des années.

          Ce débat me passionne mais c’est juste un peu usant d’être exposée au manque de tolérance et de respect des idées d’autrui…

          1. Mais pourquoi tu me parles de tolérance? Tu trouves que je suis intolérante de quelle façon? Vraiment je vois pas.

            Je t’ai pas dit « tes idées c’est de la merde », j’ai dit que ce serait bien de faire attention aux messages que l’on diffuse et à la façon dont on le fait quand on est très écouté parce que tu as des idées très arrêtées (tant mieux) mais qui ne reposent pas toutes sur des faits et sont parfois plus du ressenti.

            C’est marrant parce que je suis sûre que dans les grandes lignes, on est d’accord. Je pense que chaque femme doit pouvoir choisir la contraception qui lui convient, que la pilule ce n’est pas la panacée et qu’il est regrettable qu’on balance n’importe laquelle à toutes jeunes filles venant chercher un moyen de contraception. Je pense que la plupart des gynéco sont assez nuls, oui franchement. Ils sont rarement à l’écoute et nous prescrivent des trucs sans prendre le temps de nous expliquer ce que c’est et ce que ça va nous faire.

            Je suis juste un poil déçue que tu réduise mon discours à de l’intolérance et de manque de respect (avec les points de suspension qui vont bien)

          2. Je ne parle pas particulièrement de toi mais de quelques réactions que, oui, je trouve intolérante.
            Dans ton cas je te trouve un « poil » intolérante dans le sens où, manifestement nous ne sommes pas d’accord sur tout. tu as l’air de penser que la pilule n’est pas un poison, je pense que si, tu sembles penser que les dermatos et gynécos sont les plus à même de régler l’acné, je pense que le tea tree est plus efficace. Tu penses que l’alimentation et l’acné ne sont pas liées, je vis le contraire depuis des années. Et j’ai donc la désagréable impression que mes idées et celles de nombreuses personnes ici sont reléguées au plan de la bêtise et de l’inconscience, du manque d’information.
            Ben non, désolée. Je ne me permettrai jamais de dire à une de mes lectrices ou une de mes amies qu’elle est conne (façon de parler, hein) de prendre la pilule et que c’est n’importe quoi. voilà où je vois l’intolérance, dans le fait que certaines ici ne semblent pas réussir à accepter qu’on puisse avoir des idées et un mode de vie différents des leurs, et se sentent du coup obligée d’essayer de contrer tous les arguments ou expériences avancées.

            En ce qui me concerne ce que j’avance dans ma vidéo (ou ailleurs, ce n’est pas la première fois que j’en parle) est basé sur des faits, les faits que j’ai vécu depuis 10 ans entre ma première prise de pilule et mon arrêt depuis 1 an et demi, les faits de mon quotidien.

            Bref, ne sois pas déçue, j’essaie d’exprimer ce que je ressens, sans animosité aucune (juste un peu de fatigue comme je l’ai dit ;)) et je fais de mon mieux pour…faire de mon mieux :)

        2. Coucou !

          Juste pour réagir au sujet de l’acné et alimentation. J’ai entendu bon nombre de dermatologue tenir le même discours que toi. À mon avis, il n’ont pas du se tenir au courant des avancées… Il suffit de se faire une « mini » revue de la littérature scientifique.

          Rien que chez Elsevier Masson, j’ai trouvé un article ( « Acné et alimentation » par J.Revuz paru dans Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 137, numéro S2, pages 60-61 (novembre 2010) )

           » De tous temps, l’alimentation a été incriminée par les acnéiques ou leurs parents : chocolat, charcuterie et toutes les « bonnes choses » étaient responsables. Ces croyances ne sont pas éteintes, une majorité d’adolescents continue à y croire [1] malgré l’opinion contraire des médecins. Le dogme est cependant en train de changer depuis les travaux mettant en évidence l’absence d’acné chez des populations « primitives » [1] en contraste avec sonson extrême fréquence dans les pays « civilisés ». Une série d’études épidémiologiques a pointé le laitlait, et particulièrement le lait écrémé comme responsable de la haute prévalence de l’acné dans les pays riches [2, 3, 4]. L’abondance de sucressucres à absorption rapide, les hormones du laitlait, l’insulineinsuline-like growth factor 1 (IGF1) ont été successivement ou simultanément tenus pour responsables. Le débat n’est pas tranché, mais un regain d’intérêt pour les relations entre acné et alimentation conduit actuellement à des recherches dans ce domaine.

          Le médecin prescripteur se trouve aujourd’hui dans une situation délicate vis-à-vis du problème du régime dans l’acné. Un rôle de l’alimentation ne fait plus de doute, la tendance au surpoids des adolescents des pays riches a probablement un lien avec la forte prévalence de l’acné [5], mais l’identification des facteurs alimentaires déterminants n’est pas faite. Un essai récent a cependant montré l’effet d’un régime à faible teneur en hydrates de carbone et forte teneur en protéineprotéine : la sévérité de l’acné dans ce groupe était diminuée par rapport au groupe témoin ; cependant, il existait également une diminution du poids dans ce groupe et la responsabilité respective de la baisse de l’IGF1 et de la perte de poids n’était pas tranchée [6].

          Une attitude raisonnable semble donc, sans instituer un régime vrai, ni dresser une liste d’interdits, de mettre en garde le patient acnéique contre les excès de laitlait, de sucressucres à absorption rapide, en particulier dans les à-coups glycémiques provoqués par les grignotages, et contre le surpoids.  »

          ( désolé pour la panacée si j’avais trouvé une balise spoiler, j’aurais bien foutu tout le texte dedans ^^ )
          ( je précise que cet article est étayé par d’autre lien vers d’autres études )

          J’en profite pour dire que j’aime beaucoup ton blog Coline, ta gouaille et tout tes petits conseils. Après je pense que ton lectorat est suffisamment intelligent pour faire la part des choses et Aurélie tu es bien la preuve que l’on peut lire un blog et conserver son esprit critique ;)

      4. Coucou Coline
        Je suis globalement d’accord avec toi mais je pense que tu sous estime l’impact de tes opinions sur beaucoup (je n’ai pas dit la majorité!) des tes lectrices , moi y compris (quand il s’agit de se précipiter pour acheter un chouette gommage ou une crème bien sympa) Un grand tant mieux global ( mieux consommer moins de médoc -genre j’ai un rhume qui traine je veux des antibios etc_ un mode de vie plus écolo)….et évidemment que la pilule est avant tout un moyen de contraception (pour éviter de tomber enceinte donc : ce qui peux être le vrai drame pour la plupart d’entre nous (+ que 3 boutons)).
        Ceci dit tu y met les formes « attention je précise bien que c’est pour moi, que ca a fait comme ça sur moi etc….)
        Il est agréable que tu reste zen et ouverte lorsque l’on exprime (dans la mesure ou le ton est correct une opinion différente voire diamétralement opposée.
        Viva ton blog
        Hug

    2. Je pense que ton commentaire est excessif : j’ai pris du Roaccutane et Diane 35 … Résultat : que des choses négatives sans parler de la thrombose sous Diane 35 qui est un poison donc je ne suis pas médecin mais j’ai risqué ma vie pour prendre la pilule et je ne pense pas que cela en vaille la peine ! Chacun son avis mais ne dénigre pas celui des autres pour autant

  55. salut Coline !

    Je prend des gélules de bardane et pensée sauvage (qui sont aussi des plantes naturelle) , penses-tu que ça revient au même que d’utiliser acnease ??

  56. Super intéressante cette vidéo, merci beaucoup pour le partage des infos, le questionnement rapport aux hormones et tout, c’est vraiment enrichissant. Par contre une question me taraude depuis quelques temps, c’est celle de ton positionnement par rapport au tabac. Je me souviens qu’il y a quelques années tu avais arrêté, puis repris, j’aimerais bien savoir si tu as réitéré la tentative et où tu en es par rapport à ça. Loin de moi l’idée de t’agresser ou de chercher la petite bête par rapport à ça, juste je me demande vraiment, car tu parles beaucoup d’hygiène de vie, d’alimentation saine et tout ça, et tu n’abordes jamais la question du tabac, du poison que c’est pour la peau dans parler du reste, d’où mon questionnement. Ma peau s’est vraiment beaucoup apaisée dès lors que j’ai arrêté, et aujourd’hui après 18 mois je me dis que c’est vraiment aussi important que la nourriture, l’alcool et aussi le sport dans ce que tu soulèves comme questions sur « l’encrassage des organes ». Merci pour ces bons conseils et d’ouvrir le débat, sans jamais tomber dans la démagogie ou le jugement. Bises!

    1. Je pense qu’on n’a pas besoin de mentionner que le tabac c’est tabou un pur poison pour le corps et que ça ne peut évidemment pas faire de « bien » à la peau! ;)

  57. Coucou Coline, merci pour cette vidéo, que j’attendais depuis un moment…
    Une petite question: j’ai lu quelque part que ton acné était située sur le visage, mais aussi sur le décolleté et dans le dos… est ce que tu as réussi à te débarrasser de l’acné sur ces zones là? Et si oui comment… Ça m’intéresse énormément étant donné que je n’arrive pas à comprendre. .. j’arrive au bout de tous les traitements proposés par mon dermato pour mon « acné inflammatoire résistante »et je ne void absolument aucune amélioration. .. je préférerais une méthode plus naturelle mais je suis tellement complexée par ces boutons que je m’en suis quand même remise aux traitements de mon dermato…
    Si tu pouvais m’éclairer j’en serais plus que ravie…

    1. Après l’arrêt de la pilule j’ai effectivement eu de l’acné sur le décolleté et dans le dos. Et j’en ai encore assez régulièrement mais dans de moindres mesures qu’il y a 1 an ou 1 an et demi malgré tout. La solution est exactement la même que pour le visage (au final c’est pareil, ce n’est que « l’emplacement » qui change ;)), chercher une hygiène de vie plus adaptée, laisser du temps à mon corps pour réguler (à peu près correctement) mes hormones.

  58. Tu as raison, écoutons notre peau et ne la martyrisons pas avec tous ces produits dits « miracles »

    Depuis peu, je me démaquille à l’eau micellaire et ensuite ma petite éponge konjac nettoie le reste.
    Je termine avec de l’eau florale d’hamamelis et depuis ma peau revit! (J’ai 27 ans, 10 ans de pilule). Moins d’imperfections (sauf en cas de règles), pores moins dilatés, moins de brillance!

    Et je dois quand même te dire merci pour tout ce changement! C’est grâce à tes conseils que j’ai enfin pris conscience que je devais arrêter d’agresser ma peau avec des produits asséchants, irritants etc!

    Merci encore pour cette vidéo!

    Bonne soirée!

  59. Derrière ce problème d’acné qui concerne un grand nombre de femmes, se cache celui de la contraception.
    La réaction de ta gynécologue me fait bondir ; certes, la pilule reste une avancée pour la condition de la femme mais le fait de prendre des hormones synthétiques est loin d’être la panacée ! Le fait que la contraception reste une affaire de femmes me révolte !
    Le problème, c’est qu’en tant que fille, on n’a pas trop le choix… Le préservatif, ok au début, mais après, pour beaucoup de gens (mecs ou filles), la solution de facilité reste la pilule. Je l’avoue, quand j’ai commencé à prendre la pilule pour remplacer le préservatif, j’ai trouvé ça génial, mon mec aussi : nous étions enfin « libres ». Mais le jour où ma fille viendra me demander la pilule, j’avoue que je ne sais pas trop quel discours je vais lui tenir…

    1. Arg, ne m’en parle pas! Je prie pour que d’ici là (allez, j’ai quoi? 10 ans devant moi?) on ai découvert une contraception miracle en mode « avale ce petit flacon de jus d’ortie et le jour où tu voudras un enfant claque trois fois des doigts » ;)

  60. Salut Coline :)

    très intéressante cette vidéo, pour ma part j’ai des problèmes d’acné hormonal et qui s’accentue aussi en fonction de mon état physique. Pour acnéase je pense qu’il y a des autres compléments alimentaire qui peuvent faire l’affaire et être moins cher en parapharmacie comme des gélules d’ortie. L’ortie a vraiment régulé mon sebum et j’ai vraiment vu la différence sur la peau :)

  61. Hello Coline !

    Je partage complètement ton avis sur les modes de contraceptions et tout comme toi j’ai arrêté la pilule il y a plus d’un an maintenant et comme beaucoup d’entre nous la poussée d’acnée a été inévitable. Pour autant je suis d’accord avec toi aussi je ne reprendrais jamais la pilule. Après avoir essayé plusieurs routines pour essayer d’améliorer l’état de ma peau, j’ai finalement trouvé quelque chose de très satisfaisant : le sérum expert anti-imperfections d’Estée Lauder associé à la crème hydratante Day Wear. Alors certes les boutons n’ont pas disparu miraculeusement, il y en a toujours mais nettement moins et ma peau est devenue unifiée, lisse, plus de pores dilatés, de brillance etc. Voilà je voulais juste partager cette info :).

    Merci en tout cas pour tes conseils et cette vidéo !

    Bises !

  62. Bonsoir Coline,
    Ta vidéo est top comme d’hab ;)
    J’ai testé le traitement acnease et le résultat a été génial ! Bon, ma peau ne sera jamais parfaite mais déjà elle est devenue plus net ^^. Je l’ai aussi stopper au bout d’environ deux mois. Je verrai bien comment ma peau réagira.
    J’aurais voulu savoir sur quel site tu as pu te procurer l’huile Josie Maran ?
    Merci :)

    1. Elle était en vente sur Net à Porter à une époque mais la dernière fois que j’y suis allée (bon, ça remonte à quelques mois) elle n’y était plus…

  63. Très intéressant comme sujet. Avoir ton avis sur ce sujet de l’acnés et de la contraception est très intéressante.
    J’ai arrêté la pilule il y a deux ans, sur un coup de tête, j’en avais marre a 25 d’avoir un lourd passé de pilule. Me dire que « j’encrassais » mon corps de choses dont ils n’avaient pas besoin depuis déjà autant de temps est devenue trop pour moi. Le problème comme tu dis et qu’il semblerait que la pilule soit remède à tout selon les médecins et voir certains de nos entourages. Mais à 15 ans on a ni recul ni forcément avis sur ça. Bref toujours est il que j’ai aussi une peau réactive avec mon état  » affectif » du moment et beaucoup aussi avec mon mode d’alimentation. Il est vrai que deux ans après l’arrêt de la pilule je pensais que c’était derrière moi, mais peut être pas complètement en fait. Pas toujours facile d’arriver à se comprendre. Il reste du travail.
    En tout cas merci beaucoup pour cette vidéo, tout ce qui touche au corps, à ce qu’on lui impose , le pourquoi du comment de tout ce qu’on peut ou non maitriser me passionnent également.

    Belle soirée^^

  64. MERCI Pour cette vidéo et ton énervement de 10 minutes, je pense que tu as tout à fait raison. J’ai exactement les mêmes problèmes de peau/hormones que toi, les mêmes réflexions et énervements, et vraiment ça fait du bien de voir que quelqu’un a la même approche là dessus. Encore MERCI !

  65. Hello,
    6 gelules d’acnease 3 fois/jour ça fait 18 par jour donc ta boite de 72 comprimés a une duré de vie de 4 jours et vu le prix et le résultat quand tu arrêtes, ça ne vaut pas le coup de se ruiner :-(

    1. Oui, sauf que le prix ce n’est pas UNE boîte mais plusieurs… je n’ai plus la quantité en tête mais ça tient 1 mois il me semble.

  66. Bonjour Coline ! Très intéressant ton passage sur l’acné ! J’adore !
    J’ai moi même arrêter de prendre la pilule au mois d’octobre et depuis je vie un calvaire ! Comme tu as dis OK il a des problèmes vraiment plus grave mais clairement je suis complexer par mes bouton, j’ai légerement perdu confiance en moi, ça me fait ultra chier, j’essai de la traiter au mieux mais c’est très difficile.. J’en pouvait tellement plus que depuis 1 mois j’ai recommencer la pilule et figure toi que je n’ai toujours pas de changement.. Je suis prête à tout pour perdre ces fichu bouton… Et du coup depuis quelques temps je suis en mode recherche et je suis tomber sur les traitements d’acné par laser je te met le lien d’un cabinet qui explique un peu je voulais les contacter pour en savoir un peu plus mais voilà j’aimerais connaître ta positon sur ce type de traitement.. Le traitement en question s’appelle Smoothbeam et hop voilà le lien du cabinet qui en parle : http://www.dermatologie-republique.fr/laser/acne.html

    Bisous :)

    1. Jamais entendu parler de ce traitement… Perso ce n’est pas le genre de trucs vers lequel j’aurais pu me tourner. Si l’acné est hormonale (ce qui est quand même le cas genre… quasi tout le temps) ça ne règlera pas le problème sur le long terme, le laser ne va pas réguler les hormones et comme pour tous les traitements « choc » contre l’acné je pense qu’il y a un risque que ça revienne.

  67. Hello Coline,

    Lectrice assidue, je laisse rarement de commentaire mais voilààà je kiffe trop ton blog.

    Je trouve que tu as complètement raison sur la question de l’acné sur la femme adulte. Pour corroborer tes propos, j’ai 28 ans et fait deux cures de roacc dans ma jeunesse. A chaque fois que j’ai arrêté la pilule, type yak, jasminelle ou autre j’ai subi un retour d’acné et NON les meufs ce n’est pas juste 2/3 boutons mais bien la face entière et parfois le haut du dos en prime.
    Les gynécos en ont rien à battre des problèmes de peau, ils seront davantage focus sur le cholestérol et les triglycérides.
    La dernière dermato a été bien plus intéressante que les autres. Elle m’a dit que chez certaines femmes (dont moi) les hormones mâles (sans paraître plus élevées sur les bilans hormonaux) pouvaient être plus actives et provoquer de l’acné, en tant que dermato elle m’a dit la seule (putain) de solution est le traitement hormonal => la pilule. Et vieillir aussi bien sûr. Depuis ma consultation chez elle, je ne me prends plus la tête, je prends soin de ma peau et bien sûr faire attention à l’alimentation et au mode de vie, en toute imparfaite que je suis ;).

    Désolée pour le long commentaire mais il s’agit d’un sujet important.

  68. Bonjour Coline !
    Super vidéo comme toujours !
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis sur l’acné. J’ai le même âge que toi et je me bats encore avec mon acné mais ça se termine enfin !!
    Je fais des poussées d’acné quand je suis très stressée, ma peau se dérègle. J’ai toujours su que c’était en rapport avec le fait. Dans ces moments là, j’ai toujours couru chez les dermatos : Roaccutane, antibio etc…ça calmait l’inflammation mais ça revenait systématiquement à chaque « pic de stress ».
    L’année dernière j’ai eu une énorme crise parce que j’étais très mal dans ma vie.
    Je suis retournée chez la dermato et j’ai refusé cette fois-ci le Roacutane car non efficace sur le long terme avec moi et j’ai simplement fait des nettoyages de peau et quelques peelings doux à l’acide glycolique.
    Parallèlement à ça, je me suis inscrite au yoga pour me détendre,pour apprendre à m’écouter etc…, je me suis fait aider sur le plan psy et j’ai pris plein de décisions importantes qui vont changer ma vie. J’ai également arrêté toutes les crèmes trop abrasives des dermatos (car je me vidais le tube de crème sur le visage….ahem….) et j’ai juste essayé de respecter ma peau qui était pire que tout, sèche, terne, desséchée…plus de film hydrolipidique…
    J’ai juste utilisé de l’eau thermale d’Avène et une crème « Nutritic » (Laroche-Posay, de l’eau et un peu de gras finalement. En effet, la peau n’a pas forcément besoin de beaucoup plus.
    Avec tout ça, ma peau s’est grandement améliorée : plus de boutons, grain de peau plus lisse, plus souple : je m’en sors enfin et j’ai retrouvé un peu plus confiance en moi !!! je me reconnais dans le miroir, il me reste des taches brunes mais je sais que je tiens le bon bout !!
    Je suis persuadée que le fait d’avoir eu une approche plus globale de mon mal de peau a fait la différence cette fois-ci.
    « Etre mal dans sa peau » pour n’importe quelle raison (stress, anxiété, dérèglements, autres..)même si on traite l’aspect visible, l’extérieur, la surface il faut s’occuper de ce qui n’est pas forcément visible, de ce qui est intérieur…Pour que le corps puisse se réguler comme tu le dis dans la vidéo.
    Tes conseils sont vraiment chouettes !

    Olivia

  69. Salut Coline,

    je n’ai jamais commenté auparavant il me semble mais je te suis régulièrement depuis le lancement de la catégorie « Go Green ».
    J’ai été touchée par ta ferveur anti-pilule dans cette vidéo. J’en ai essayés beaucoup, certaines m’ont fait grossir, d’autres me faisaient avoir mes règles trop souvent, d’autres me les faisaient disparaitre complètement. L’année dernière, sur les conseils de ma gynéco, j’ai changé à nouveau de pilule. Tout semblait aller bien côté hormonal, mais pendant toute l’année où je l’ai prise, je me suis sentie très déprimée, sans raison valable, alors que je suis quelqu’un de très positive et enthousiaste. J’ai même envisagé d’aller chez le psy. Et puis un jour, un lisant par hasard les effets secondaires de ma pilule, j’ai constaté que les « états dépressifs » en faisaient partie. J’ai arrêté la pilule quelques mois, ca m’a fait beaucoup de bien, mais je suis dans une relation sérieuse et le préservatif ça va bien un moment! Je n’ai que 21 ans, jamais eu d’enfant, penses-tu que le stérilet soit contre-indiqué? Comment ça s’est passé pour toi l’arrêt de la pilule? As-tu vu ton cycle bouleversé?

    Merci d’avance pour ta réponse et bonne soirée!

    1. J’ai longtemps été anti-stérilet pour nullipare (notamment à cause de mauvaises expériences dans mon entourage…) mais plus le temps passe et plus je navigue entre deux eaux.
      A vrai dire je me suis pas mal renseignée à une époque, notamment sur le blog de Miss Frottis. Elle explique qu’une nullipare peut porter un stérilet à condition que ce soit: un DIU cuivre, que les règles ne soient pas hémorragiques, que la femme n’ai pas d’antécédent de salpingite et tout un tas d’autres contre-indications. Elle mentionne aussi le fait que, nullipare ou non, 15% de femmes ne peuvent pas supporter le stérilet (ce que, perso, je trouve énorme!). Je trouve ça bon à savoir (et bizarrement on en entend jamais parler…).
      Bref, tout ça pour dire que je revois un peu mon avis sur la question mais quoi qu’il en soit je pense qu’il faut, comme pour tout, faire très attention et avoir un médecin en qui on a confiance, qui a les même idées que soi sur la santé et la contraception, avant de se lancer dans l’aventure stérilet :)

      1. Bonsoir,
        ui, 15 à 20% de femmes ne peuvent pas porter de DIU d’après ma gynéco, celles qui ont un uterus rétroversé, qui favorise les infections, la chute du diu etc etc etc. Grosse désillusion quoi. Mais après grossesse, celui-ci se redresse et reprend sa place normale.
        Mais c’est vrai que beaucoup de jeunes filles (dont moi) se disent que le stérilet c’est la formule magique, mais malheureusement, pas toujours (snif snif)
        Bonne soirée Coline et tout le monde!

  70. une vidéo tout a fait sympathique et une fois de plus dans le ton de ce que je veux faire aussi de mon corps…c’est à dire ne plus l’empoisonner mais parfois difficile d’allier santé, naturel et image de soi qui peut se dégrader!!!
    ayant arrêté la pilule en janvier, je pense que maintenant, tout est à peu près rentré dans l’ordre si ce n’est quelques petits boutons par ci par là lors de la période compliquée du mois :-). Cela dit, une bonne hygiène interne est un gage de bons résultats je pense sauf bien sûr en cas d’acné sévère qui n’est pas mon cas!!! L’usage des produits cosmétiques non adapté est aussi , pour ma part, responsable de certains dégats et plus je les soignais avec des produits non adaptés plus ça s’aggravait!!! Clinique et bourjois m’ont détruit le visage et ça en fiche un coup au moral car je les avais utilisé dans une optique justement de clarifier ma peau. Que nenni, je ne dis pas que ce sont de mauvais produits mais pour ma peau, une catastrophe!!!
    Je suis donc passé au maquillage minéral LILY LOLO et là miracle miracle ma peau revit. Un démaquillage à la Gelée DE NOVO (une merveille si si si je vous assure!!!), une éponge konjac (la blanche et une fois par semaine la rose), un masque exfoliant tout doux PULPE DE VIE A LA FRAISE, huile de jojoba et crème à l’aloé vera et voilà une routine qui me réconcilie avec mon image!!! car bon, un bouton ça va mais le menton en clafoutis, non merci!!! surtout n’ayant jamais subi de grosses invasions de boutons à l’adolescence, je déprimais le matin en me levant!!! vlà le chantier tous les matins!!!
    donc , arrêtons de nous entêter à utiliser des choses qui ne nous conviennent pas et sachons écouter nos besoins tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
    trouvez votre routine, vos soins S.O.S et prenez les bons conseils à gauche à droite et adaptez à votre peau. Plus c’est naturel, mieux elle ira et même si on tâtonne le résultat en vaut la chandelle. Une confiance en soi résultera aussi de tout ce travail. alors, cherchez cherchez encore et encore, renseignez vous, notez, étudiez et quand vous serez prête à changer et à passer à autre chose en adéquation avec votre envie de naturel, vous aurez toutes les cartes en main!!!
    merci coline car tu m’aides dans cette démarche et j’espère donner aussi des clés pour ouvrir d’autres portes.

  71. Salut Coline, je visite ton blog depuis peu et je t’avoue que je l’adore, j’aime beaucoup tes photos, ton style et ta façon de parlée! Je viens ici poser un commentaire au sujet de l’acné, du fameux traitement AcnEase et de la pilule, cette chose horrible que toutes mes copines prennent…sauf moi! Je l’ai prise il y a 1 a et demi a peu prés, et au bout d’une semaine, j’avais des gros boutons assez douloureux partout sur le visage que je n’avais pas avant, d’après le médecin cela était normal… bon.. ok j’ai laissée passer et au bout de la tablette j’ai dis (a ma mère) stoooooooop, j’arrête j’en peu plus sa fais 1 mois et c’est une horreur sa m’empêche de vivre et de m’épanouir !!!
    Apres sa et a cause de sa, ma peau a encore souffert mais elle s’en est assez vite remise! J’ai rien fais depuis a part une routine matin et soir, de l’argile de temps en temps et de l’huile essentielle de romarin, très bien pour les boutons..
    J’ai en ce moment une belle poussée d’acné du a l’entrée dans ma période « abstraite » du mois.. et surement tous les autres facteurs possibles! Aussi du a l’arrivée du Bac! Bref…
    Donc je surveille mon alimentation et je m’intéresse a d’éventuelle solutions!
    Et donc pour revenir a mes moutons, je voulais te demander (en espérant que je ne t’embête pas trop) si tu avais d’autres infos sur AcnEase, pour que je justifie le prix de plus de 100 euros a ma maman qui pour l’instant reste très septique…
    Merci d’avance et bonne soirée !

    1. concrètement je ne pense pas que le prix du traitement Acnease soit justifié d’un point de vue « production » du produit ou ingrédients utilisés. C’est assez moche au fond mais je pense que c’est aussi cher parce que c’est très efficace. Après je me trompe peut-être, je n’ai jamais vu d’infos concrètes sur le sujet mais je ne pense pas que des petites pillules aux plantes coûtent si cher à produire…

  72. Salut coline bon ( déjà premier commentaire que je laisse alors que je te suit depuis des années ) ouf, véritable coup de cœur pour toi ! Bref première fois je redit ! Si je fait ça c’est aussi pour te venir en aide si je peux ! Voilà je suis passée aussi à une contraception sans hormones et je suis ravi ça se passe pas bien mais j’ai un produit de choque qui est vraiment génial je le conseil vraiment j’insiste je c’est pas si tu connaît je te met un lien voilà moi sa ma sauvée par contre c’est a vie à basse Acide salycilique !!!http://www.paulaschoice-eu.com/clear-extra-strength-anti-redness-exfoliating-solution.html

  73. Hello!
    J’interviens seulement sur la partie « gynéco ».
    Je suis étudiante sage-femme et je voulais simplement souligner le fait que nous sommes formées pour faire des suivis gynécologiques, chose que de nombreuses femmes ne savent pas.
    Je te conseille de prendre contact avec une sage-femme pour tes questions de bilan hormonal.
    il y a un peu conflit d’intérêt je te l’accorde, mais je suis persuadée que nous avons un bien meilleur contact avec les patientes que les gynécologues.

    Bonne soirée!

    1. Merci Suzanne! Une lectrice a justement laissé un commentaire pour raconter qu’elle n’allait plus voir de gyneco mais une sage-femme. Et perso je ne savais pas du tout que c’était possible :)

  74. Coucou Coline,
    J’ai comme toi choisi d’arrêter la pillule il y a un an pour le stérilet et d’un seul bouton par mois je suis passée à de grosses plaques sur le bas des joues… Très douloureuses…
    J’ai essayé quelques produits, rien n’y a fait et je suis donc allée voir mon magnétiseur ( qui m’avait fait auparavant disparaître 4 verrues énormes donc j’ai plutôt confiance en lui), j’ai constaté un gros mieux depuis que je le consulte une fois par mois, je n’ai plus de plaques même si ce n’est pas réglé totalement c’est devenu gérable.
    Quand au Rdv chez la gynéco pour faire le bilan du stérilet, elle a complètement nié la relation de cause à effet arrêt pillule/acné et m’a soutenu que c’était psychologique et que ce n’est pas parce que beaucoup de filles sur internet témoignent de ce problème qu’il existe vraiment… Voilà voilà… Grrrrrr
    On l’aura compris: les gynecos sont généralement contre le stérilet et pour la pillule qui est plus lucrative pour les professionnels de la santé, labos, etc…

  75. Hello Coline.
    Top cette vidéo ! Je me retrouve complètement dans ton cas parce que je me bat avec mes hormones, ma peau mais aussi avec ma gynéco depuis 2011.
    J’ai 24 ans et quand j’ai arrêté la pilule il y a 3 ans, on peut dire que que je m’attendais pas à entamer un tel combat.
    Prise de poids, acné, moral qui faisait le yoyo, et surtout absence de règles pendant 2 ans (oui, tout à fait, cas clinique). Juste la sensation d’habiter un corps qui n’était pas le mien. Autant dire que les deux traitements consécutifs aux duphaston n’ont servi absolument à rien.
    A force d’intérêt, de curiosité, de boycott pharmaceutique et grâce à mon super ostéo magicien, j’ai à nouveau mes règles. Au niveau de ma peau, je vais complètement dans ton sens. Depuis que j’ai arrêté tous ces produits « détergeants » (type avène) dans ma routine de soin, que je minimaliste le maquillage et que je privilégie les produits naturels, elle crie hallelujah. La partie n’est pas encore gagnée, mais je commence en voir le bout.
    Je partage ma dernière découverte qui fait beaucoup rire mon entourage mais qui marche du tonnerre : La rondelle de citron à appliquer en petit massage sur le visage propre au coucher. Alors oui,ça pique un peu (propriétés antiseptiques du citron), je retrouve de la pulpe le matin dans mon lit mais c’est la révolution pour ma peau !
    A essayer et à adopter :)
    Bon courage à toi et à celles qui souffrent des mêmes maux!

  76. Hello coline,
    Ou ça des boutons? Moi je te vois toujours magnifique : p
    Comme toi j’ai des problèmes de peau, j’ai découvert les produits lush. Le masque la grande menteuse est super sur ma peau. Elle est magnifique. Je recommande vivement.
    Alors moi, en + des boutons, j’ai une peau pourri de chez pourri ( merci maman, qui a connu la même chose plus jeune, ggrrrr….)
    Acné, rosacé, peau qui marque.. Bref la totale. Actuellement des bouton réapparaissent et ma peau est rouge. J’ai couru les dermatos, les centres de dermatologie.. Bref. On ne peut jamais rien pour moi. On ne sait meme pas expliqué l’etat de celle ci.. Hé oui je dois être la seule sur terre :(
    J’ai bien envie d’essayer tes produits mais lequel prendre??? Je voulais prendre le même traitement que le tien mais il existe aussi pour les peaux rosacés. Je fais quoi moi???? :)

    J’espère qu’il y aura du changement. Je te tiendrais au courant ..
    Biz et continue, tu es magnifique ( avec ou sans ton traitement…)

    À bientôt

  77. Salut Coline et merci pour cette vidéo très intéressante, je me sens très concernée. J’aimerais apporter mon témoignage.
    J’ai toujours été contre la pilule, du à un mauvais souvenir. Mon généraliste me l’avait prescrite quand j’avais 13-14 ans pour des règles abondantes. Je l’ai prise 5 mois et j’ai arrêté vu qu’elle m’avait totalement brassée. J’avais juré de ne plus jamais prendre cette saloperie.

    A 20 ans la gynécologue me force à prendre la pilule. Elle me prescrit une pilule 2 eme génération. J’ai pris cette merde pendant 2 ans. Moi qui avait une peau parfaite, cette pilule ma littéralement DÉTRUIT le visage. Acné sévère, kystes etc… J’ai mis deux ans à comprendre d’où venaient ces problèmes de peau.
    Je suis allée consulter une autre gynécologue après ce massacre, elle me dit que la pilule qu’on m’avait prescrit était une pilule du moyen-âge qu’on ne donnait plus car mal tolérée. Magnifique. Mais comme j’avais des boutons plein la gueule, quelle a été la solution? Une nouvelle pilule bien sûr! 4ème génération, connue pour ses effets bénéfiques pour la peau…
    J’ai aussi pris 6 mois d’antibiotiques et autres traitements (en local) bien abrasifs.

    Aujourd’hui ça fait 7 ans que je suis sous pilule, et même si je suis sous cette pilule « magique » pour la peau, j’ai tout de même quelques crises d’acné(même si heureusement ma peau n’a plus rien à voir avec le désastre d’avant)
    Malgré tout je sens que ce n’est pas une contraception pour moi car même si elle ma fait partir mes boutons, elle ma apporte son lot de merdes : baisse de libido, très mauvaise circulation veineuse et lymphatique, cellulite, maux de tête…

    J’ai voulu changer de contraception mais franchement les gynécos ne vous aident pas…
    « Si vous arrêtez la pilule vous aurez de nouveau pleins de boutons, c’est ça que vous voulez?? »… Ou comment te faire culpabiliser…
    Je suis à la recherche d’une nouvelle gyneco qui accepterai de me changer ma contraception pour un stérilet en cuivre.
    Cependant je te cache pas qu’après ces années de pilule, j’ai très peur que mon corps réagisse très mal…

    Pour conclure mon roman, j’ai eu une sale peau À CAUSE de la pilule.
    Je dois prendre une autre pilule pour attenuer ce problème.
    Si je l’arrête je risque d’avoir de nouveau des problèmes de peau.

    Mon rêve le plus fou serait de trouver une contraception qui me va… Je trouve dramatique de dire ça…
    Dur dur d’être une femme….

  78. C’t’une galère, la peau !
    Bon, pour apporter mon petit bout de témoignage : à 19 ans (j’en ai 30), j’ai démarré en même temps la pilule et un traitement par Roaccutane, après avoir bien insisté auprès de ma dermato(je trouvais que 10 ans d’acné, ça faisait déjà bien). Et là, j’ai eu une peau miraculeuse durant tout le traitement. Simplement, une fois le Roaccutane arrêté, retour à la case départ en 1 an environ donc ça ne mérite pas de s’infliger un truc aussi agressif avec tous les joyeux à-côté (test de grossesse mensuel, muqueuses ultra-desséchées, perte de cheveux …).
    Et puis on grandit, on évolue, et j’ai voulu me débarrasser de la pilule. Comme j’étais dans une phase « rendez-vous de médecin » (ça doit me prendre une fois tous les 2 ans), j’avais enchaîné RV dermato et gynéco. Le premier me dit grosso modo que mes problèmes de peau ne sont pas bien graves (à 27 ans, je me foutais que ça ne soit pas grave, je voulais juste que ça ne soit plus) et me dit que ça tombe très bien que j’aille voir la gynéco, qu’il va lui faire une lettre pour qu’elle me prescrive la Diane (pilule que j’avais toujours refusé de prendre parce que bonjour la surcharge d’hormones). Comme je suis polie, je me brosse et je vais gentiment chez la gynéco, à qui je demande un stérilet au cuivre. Sa réponse a été « Pour les femmes nullipares, le stérilet, c’est non. » Point. Et de me prescrire la Diane. O_O Près de 4 ans plus tard, je l’ai toujours aussi mauvaise. IL N’Y A PAS DE CONTRE-INDICATION AU PORT DU STERILET QUAND ON N’A PAS ENCORE EU D’ENFANT !!! Et je le savais ! Juste une possible sensibilité accrue mais, comme me l’a très bien expliqué la gynéco recommandée par ma mère que j’ai vue 3 mois plus tard, on peut toujours essayer et retirer si c’est trop douloureux.
    Bref, aujourd’hui j’ai mon stérilet au cuivre depuis 3 ans et ma peau est égale à elle-même. Elle m’em… mais je pense qu’elle m’em…ra toujours. C’est héréditaire (merci Papa). Je gère bon an-mal an et j’essaie doucement des produits et des méthodes naturels pour qu’on vieillise gentiment ensemble elle, mon corps, et moi.
    Voilà, juste pour me joindre à ton topo totalement complet et avisé et à ton coup de gueule contre ta gynéco (si tu veux, j’en ai une super à Reims … et j’habite Angers : l’amour abolit les distances)
    (Ouch, c’te roman ! Twitter c’est définitivement pas pour moi)

  79. Merci Coline pour cette video! J’y trouve enfin des reponses à mes interrogations sur acnease :) je suis également tentée par la clarisonic mais mon dermato me la déconseillé en me disant qu’elle risquait d’aggraver les lésions cutanées que j’ai en ce moment vu que je triture mes boutons! (Oui je sais, c’est mal). As-tu rencontré ce genre de problèmes avec cet appareil? J’imagine que la peau doit être relativement saine, c’est à dire sans gros boutons, pour être utilisée, non ?! Au final, je suis repartie pour un combo crème/cellules à base de zinc :( si non, rien à voir mais quel est ce jolie vernis que tu portais dans ta vidéo?? J’ai découvert récemment ta chaine et ton blog et juste j’adore!!!! Bye

    1. Effectivement il faut faire attention quand on a beaucoup de boutons! La Clari n’est PAS un traitement contre l’acné, c’est un mode de nettoyage en profondeur à utiliser sur une peau à peu près saine. âmes sensibles attention mais mal utilisée, la clarisonic peut avoir des effets…dévastateurs :/ http://babouche.publicoton.fr/mon-bilan-clarisonic-a-plus-de-deux-mois-d-utilisation-je-suis-defiguree-230004
      Donc perso quand j’ai des poussées d’acné assez importantes je ne l’utilise surtout pas puisque effectivement elle a tendance à éclater les boutons (miam) et à répandre les germes…

  80. Bonjour Coline,
    Comme à chaque fois que tu soulèves le sujet peau/hormones, je ne peux m’empêcher de réagir tellement ce sujet me touche et me passionne…

    Je suis, comme toi, révoltée qu’en France le corps médical pousse autant les femmes à prendre la pilule. Depuis mes 16 ans, à AUCUN moment on ne m’a présenté différents modes de contraception. Lorsque je souhaitais prendre un contraceptif pour la 1ere fois, ma gynéco m’a prescrit la pilule. Lorsque celle-ci ne me convenait plus, on m’en a prescrit une autre. Encore et encore. Penses-tu qu’à un moment un gynéco aurait pensé me tourner vers un autre moyen de contraceptif après tous ces échecs? Bah non car la pilule doit être un lobby suffisamment énorme pour l’imposer aux patientes. Bien sûr personne ne m’a jamais obligé, mais j’ai toujours rencontré cette condescendance du corps médical qui « sait mieux » et en tant que petite jeune en face qui n’a pas fait bac+15 médecine je leur faisais confiance et j’ingérais ce qu’ils me prescrivaient, années après années.
    Maintenant je me suis renseignée et même si je ne rejette pas tout ce que disent les médecins (ce serait stupide), je ne bois pas leurs paroles comme si c’était la vérité absolue non plus. Écouter son corps, questionner une ordonnance, pour moi c’est primordial!!
    Pour ce qui est de Roaccutane, je l’ai pris, à plusieurs reprises, à des doses plus ou moins élevées. Comme précisé dans les commentaires, je suis sûre que dans des cas très sévères ce médicament peut être salvateur. Le problème c’est qu’il est également proposé régulièrement et facilement à des patientes avec un acné léger ou moyen, ce qui a été mon cas. Certes ça a été miraculeux très rapidement (et j’ai eu la « chance » de ne pas avoir d’effets secondaires trop importants, même si j’imagine que mon corps a du bien trinquer) mais après quelques mois, ou après un changement de pilule l’acné revenait, et je reprenais le traitement: la boucle est bouclée pour les lobbys pharmaceutiques…
    Donc plutôt que d’alterner entre hormones synthétiques et médicaments (antibios ou autres), j’ai pris le même parti que toi: laisser mon corps reprendre ses droits sur lui-même, le laisser se réguler, et lui faire confiance…c’est long, parfois décourageant, mais ça vaut le coup sur le longe terme :)

  81. Coucou Coline,
    Top cette vidéo à emplois multiples. Alors je n’ai pas de problème d’acnès réellement mais je me détraque au niveau des hormones. Et je constate que tout l’monde s’en fou…
    Pareil, quand on va au Gynéco, il rit ou sourit de boutons ou pour ma part en plus kystes bénins apparus, comme quoi il y a pire et que la solution ce serait de prendre la pilule -___________________- Mais merde à la fin! ils n’ont que ca à la bouche! la solution ultime pour faire taire les femmes, la pilule.
    Je ne l’ai jamais prise vu que j’ai pris un médoc des années qui annulait son effet. Même en sachant ca, ils voulaient tous que je la prennent quand même O_o Et maintenant j’ai du melasma et plutot crever que de la prendre ou quoique ce soit d’hormonal (même sans melasma). Donc, solution, se débrouiller toute seule, utiliser ses petits produits naturels, s’informer… Moi aussi je m’intéresse de près à ce sujet en ce moment.
    Je suis ravie de te voir un peu réac dans cette vidéo face à tout cela, car des fois je me dis que je dois être seule à être si incisive. lol.
    Sinon j’ai un peu regardé le miel de Manuka, c’est apparemment bon pour les intestins, des personnes le conseillent vraiment. Je crois que je vais en faire cadeau à mon père pour un NoËl ou autre, en lui expliquant un peu ce que c’est. J’essaierais bien quand même. J’ai des soucis de sécheresse de peau indécrotable (juste sur les joues) qui ne partent pas malgré mon passage bio. Le masque hydratant appaisant d’Avène n’y fait rien, ni le miel, ni l’huile de noix de coco..je ne sais plus.:/ Seul produit non bio qu’il me reste du coup j’me rend compte avec le contour des yeux. bises.

  82. Bonjour Coline,
    merci pour cette vidéo, je rêverais d’avoir ta peau qui a l’air sublime.. je traverse depuis plus d’un an la même période que toi, d’autant que la pilule a engendré chez moi de gros soucis médicaux, on a cru à un anévrisme et on m’a condamnée…sauf que c’était ma pilule le problème..bref

    J’ai essayé suite à ta dernière vidéo sur le sujet acnease pendant 2 mois, je pense que je n’ai pas pris le bon traitement, je n’ai pas une grosse acné mais ça me gonfle d’avoir 3 / 4 boutons le matin, à 34 ans c’est lourd.. j’avoue qu’après le traitement ma peau allait mieux, mais pas durant le traitement, alors je ne sais pas si c’est l’effet acnease ou non.. le problème est que du coup j’ai essayé des tas de trucs et je n’ai pas encore trouvé ma routine miracle, je tatonne, j’essaie… je suis comme toi les médocs très peu pour moi même pour une angine, je préfère me couper un bras plutôt que de prendre des médocs… ma mère et ma soeur bossent dans un hôpital, je connais pas mal de médecins et verdict : les médocs faut s’en passer !

    Du coup je vais adopter la même routine que toi pour le matin et essayer les masques également, j’hésite à reprendre acnease, je leur ai demandé si l’arrêt total après traitement allait relancer l’acné, ils m’ont conseillé de continuer par 1 ou 2 gélules par jour…mouais je ne veux pas trop être dépendante, parce qu’au bout d’un moment ça m’énerve… je voudrais ne plus rien prendre et me lever avec une peau de bébé (oui bon je rêve)…peut être une cure par an c’est top, je ne sais pas… est ce que toi tu continueras après ton traitement de prendre 1 à 2 gélules ?
    Ce qui me saoule c’est la capacité des gyneco et des gens à te dire « arrête de focaliser sur tes 3 boutons, c’est rien »… alors que ça me bouffe la vie, je ne désespère pas et je continue de tester des produits pour enfin trouver une solution adaptée à ma peau, mon style de vie, et comme toi le stress joue sur moi aussi, et comme je suis de nature méga stressée je « m’amuse » tous les jours devant ma glace…pour les huiles ou sérum j’ai peur d’avoir une peau grasse, du coup retomber dans la spirale, peau grasse = sebum = acné = envie de découper la peau de mes bras ou de mon dos et de la coller sur mon visage, oui parce que le seul endroit où j’ai de l’acné c’est sur la partie la plus visible évidement, sinon c’est moins drole… enfer et damnation -_-

    Je crois aussi que je vais investir dans la clarisonic, j’étais septique, j’attendais de voir un peu ton retour dessus, du coup double merci pour tous tes bons conseils ^^

    1. Perso j’ai totalement arrêté depuis…février, à peu près. Puisque, effectivement je ne me vois pas prendre ce truc à vie, aussi « naturel » soit-il et surtout parce que je préfère essayer de régler les soucis autrement, en modifiant certaines choses dans mon hygiène de vie, alimentation… Bref, essayer de partir sur du durable ;)
      Pour les huiles par contre, détrompe-toi, si tu as la peau grasse ça peut faire énormément de bien! L’huile de jojoba par exemple est une huile qui se rapproche beaucoup de la composition du sebum. C’est, de plus, une huile « non-grasse », absorbée très rapidement par la peau et qui va avoir comme effet d’apporter sa dose de « gras » (car même les peaux grasses en ont besoin… Une peau grasse, hors adolescence etc. évidemment, c’est souvent une peau trop agressée, qui est en manque de sebum et, par conséquent, en produit trop) et d’aider à réguler la production de sebum.

      1. Ah bon ? merci pour l’info je pensais tout le contraire…ah du coup je vais tester l’huile de jojoba alors, la révolution tu vas surement changée ma vie de peau grasse… J’avais testé l’huile d’ argan pure… Je ressemblais à une frite, manquait plus que la Mayo, du coup j’ai arrêté. Tous tes conseils m’ont pas mal aidés sur les produits à utiliser même si je suis.perdue, en plus je viens de lire tous les commentaires et j’ai vu que tu avais une peau très grasse avant et que t’as réussi à changer, je ne désespére pas.

        1. Bon après je ne promet pas que ça révolutionne ta vie, hein, attention ;) Mais même en étant grasse ta peau a besoin d’être hydratée et l’HV est un des meilleurs hydratant qui soit puisqu’elle pénètre vraiment la peau et, grosso merdo, consolide la petite barrière qui va permettre à ta peau de conserver son hydratation.

          1. Et est ce que tu as une marque d’huile de jojoba à me conseiller ?
            merci Coline !

  83. Salut Coline!
    Je suis ton blog depuis longtemps, en partie pour tes conseils de soin pour la peau, et saches que tu es certainement la raison du ‘mieux’ de ma peau –> grand merci à toi !
    Quand tu as fait ta première vidéo sur Acnease, j’ai vraiment hésité, le prix est conséquent. Du coup je préfères me tourner vers du naturel. En tout cas j’ai appris plein de chose importante sur ma peau, et la première, et tu as bien raison, c’est de ne pas la torturer!

    Pour ce qui est de la pilule… Je pense qu’on s’attaque un peu à une société qui a tellement vu la pilule comme libération des femmes dans les années 70, que çà a été un peu le remède miracle à tout. Et même à l’ère d’internet, on est très mal informée sur les vrais risques de la pilule, surtout quand on est jeune et que c’est a première contraception. Heureusement, depuis les problèmes des pilules 3e génération, les choses ont l’air d’évoluer chez les femmes et chez certains gynécos, en posant des stérilets en cuivre.

    Bonne journée, et merci pour cette très intéressante vidéo!

  84. Hello Coline,

    Super vidéo ! Tu es magnifique, on ne dirait pas que tu as des soucis de peau, tu as un teint magnifique ! :)

    Je voudrais juste ajouter une mini-remarque, il y a dans les commentaires des jeunes filles qui visiblement ne prennent plus de moyens de contraception (sans doute, en raison des histoires de Diane45)… pour des histoires de peau. Ça me semble un petit poil exagéré (et dangereux ?)

    Il faut savoir que quand on est jeune, on a des changements hormonaux naturels qui induisent des boutons (je ne parle pas d’acné sévère). Coline a 27 ans a déjà eu un enfant, le stérilet, c’est parfait pour ELLE.

    Perso, éviter la pilule à tout prix, ça n’a pas vraiment de sens. Il se peut que ce type de contraception ne convienne pas à certaines personnes, mais ça ne doit pas virer à la psychose.

    Je vais citer un exemple perso ;) Ma maman est sous pilule depuis… 40 ans ! (Et elle a tourné sous Diane45 pendant 10 ans.) Elle fume, elle boit et elle mange du gluten… Ses bilans de santé sont excellents, elle est tombée enceinte sans problème.

    Je ne dis SURTOUT pas qu’il faut faire comme elle, mais être suspicieux « par principe », c’est un peu exagéré :)

    1. Tu soulèves un point que je trouve très important: tout le monde ne réagit pas de la même façon à un facteur X ou Y, que ce soit médicament, cosmétique ou alimentation. Après c’est un état d’esprit, à mon humble avis, que l’on choisi d’adopter ou non. Personnellement, sans pour autant renier les avancées et le côté « magique » de la médecine, je reste assez anti-allopathie. Ce qui ne veut pas dire pour autant que je suis extrême. Quand ma fille est malade et a besoin d’antibios, je lui donne la prescription du toubib et je ne m’amuse pas à essayer de la soigner avec des tisanes et de l’homéopathie ;)
      Le souci de la pilule est, de mon point de vue, tout autre: ça dérègle de toute évidence le corps féminin, ce n’est PAS naturel et je pense que personne ne se permettra de dire le contraire ^_^
      On en arrive donc au même point que d’habitude, chacun est libre de faire ses choix, notre vie et notre santé n’appartiennent qu’à nous même. J’ai des amies qui prennent la pilule, ne changeraient de mode de contraception pour rien au monde: ok, je les respecte, c’est LEUR choix et au final, ça ne me regarde pas.
      Donc je ne pense pas que l’on puisse utiliser le terme « psychose ». Certaines personnes ont fait des choix de vie différents, c’est tout :)

    2. Ce n’est pas parce que ta maman a choisi un mode de vie pas très safe et va bien pour le moment, que tout le monde peut se permettre de choisir un mode de vie comme ça. Et en faire un « exemple », je trouve ça quand même un peu abbérant « buvez, fumez, mangez mal et prenez la pilule tout ira bien », euh non en fait. Surtout que certaines personnes sont plus fragiles que d’autres, et on ne réagit pas tous de la même manière. La pilule, c’est pas juste un règlement de problème de peau, c’est aussi un médicament qui va tout chambouler à l’intérieur, c’est pas quelque chose d’anodin à regarder sur le court terme mais aussi sur le long terme. Pour certaines personnes, cela n’aura aucun effet pour d’autres il peut y avoir de petite ou grosse conséquence et en informer les jeunes filles ça me semble important, après c’est à elle de faire leur choix.

      1. Je ne pense pas que Sarah fasse un « exemple » de sa maman, elle partage juste une expérience comme nous le faisons toutes ici ;)

    3. Je me permets d’ intervenir sur ton post car j’ai pris pendant 8ans Diane 35 sur les conseils de mon gynéco….1 mois plus tard, grosse crise de maux de tête, urgences, morphine, perte de la vue à 60 % côté gauche, soupçon de tumeur…puis anévrisme…personne n’ a soupçonné la pilule… Je ressors sans solution, je suis surveillée, puis 2ans plus tard rebelotte mais puissance 150… J’ai cru mourir de douleur, j’en vomissais, je leur ai demandé de me tuer (desespoir total) personne ne trouve rien, ma mère m’oblige à remonter dans ma région natale là où elle bosse ( elle travaille dans un hôpital heureusement), je refais tous les examens… Il s’agissait de maux causés par… Tadaamm …. Ma pilule :)
      Après nous sommes toutes différentes, toutes avec ses hormones mais conclusion, m’injecter un produit aussi fort ne m’ a absolument pas réussi… Mais ceci est mon expérience. Pour moi la pilule est un poison et mon corps me l’ a fait comprendre.

      1. Après avoir lu tous les commentaires jusqu’ici je me permets de partager mon expérience. Dans mon cas la pilule a changé ma vie.

        D’une part parce que depuis mes 11 ans et comme ma maman j’avais des règles très douloureuses et accompagnées de maux de ventre (pas seulement les douleur pour ne pas rentrer dans les détails pas très glamours), pleurs, déprime, vomissements (liés à la douleur je pense) et pour finir évanouissement quand c’était trop insupportable.

        Et en plus mon cycle s’accompagnait de joyeuses migraines avec aura donc hémiplégies, impossibilité de parler, aveugle d’un oeil, douleur horrible et enfin aussi vomissement, ceci donc une fois par moi pendant 12 à 48h. Jusqu’à mes 15 ans on a tout essayé, mais je ratais au moins 2 à 4 jours de cours par mois. J’ai même pris des anti migraineux auquel j’avais une forte probabilité de devenir dépendante (à 12 ou 13 ans oui!).

        Je comprends que la pilule ne conviennent pas à tout le monde et je sais que ce n’est pas l’idéal, par ailleurs je suis végétarienne, ne bois pas , ne fume pas et mange bio le plus possible, alors je préférerais vraiment trouver une alternative plus naturelle, mais lorsque j’ai tenté d’arrêter tout est revenu et je ne me voyais pas gérer ça avec le boulot/les études.

        Sinon petit témoignage côté stérilet, ma maman à eu une expérience particulière : après la pose elle à eu d’énormes contractions puis s’est évanouie. Elle a ensuite eu des règles très douleureuses pendant 2 mois. Depuis j’ai du mal à concevoir le stérilet comme une solution envisageable pour moi, oui je l’admet ça m’a fait peur.

  85. J’ajoute une dernière chose :P

    Il faut savoir, en dehors des hormones chimiques (je peux comprendre que ça fasse chier) la pilule ne créee pas de problèmes de santé. Les filles qui font une phlébite A CAUSE de la pilule (puisque c’est le risque numéro 1 de la Diane45) en auraient fait une, de toutes façons, à coup sûr pendant leur 1ère grossesse. A savoir que la pilule ne créée pas de phlébites, elle agit sur des personnes qui ont un terrain propice et qui de toutes façons en feront.

    1. Désolé de te contredire mais ma tante a fait une thrombose sous Diane 35 bien après ces 2 grossesses qui se sont passées sans aucun problème donc dire ça est faux !

  86. bonjour coline,

    je voulais savoir si tu pense que le traitement acnease peux être donné a ma fille de 14 ans , elle a quelques boutons d’acnés (normal!!a 14 ans) rien de bien grave mais qui pour elle est une véritable plaie..
    aujourd’hui son traitement ou plutôt sa routine c’est lotion nettoyante peau jeune a problème de cattier et une crème dans le même esprit de saniflore. j’ai rdv avec l’homeophate la semaine prochaine je vais en discuter avec lui bien sur mais ton avis sur le sujet m’intéresse. Même sur la question de la pilule je m’interroge beaucoup 14 ans nous nous en approchons et je ne me pose beaucoup de question …j’envisage aussi de prendre rdv chez un naturopathe prendre des infos un peu partout et faire mes choix …sachant que ma fille ne veux absolument pas se rendre chez une gynécologue …se serait trop simple
    voila comme tu vois je me questionne beaucoup lol mais c’est pour la bonne cause : ma fille..
    bonne journée

    1. A 14 ans c’est normal d’avoir de l’acné, effectivement. Acnease ne va, à priori, pas changer grand chose puisque ce n’est PAS un traitement hormonal et que, sans quasi aucun doute vu son âge, ta fille a de l’acné (normale) hormonale :)

    2. en effet a 14 ans c’est hormonal… et évidement les copine parle pilule pour leurs problèmes acnéique , mais je ne veux pas céder (vilaine maman)
      je trouve cela vraiment dommage comme tu le dis si bien ds ta vidéo que la pilule soigne tous les maux…même le mal de ventre avant son cycle , la solution qui m’a était balancée : la pilule :/
      heu… l’angoisse d’une mère se traite aussi sous pilule?? :D

  87. Je suis dans la même configuration que toi niveau pilule etc. et la dermato (à force de me voir :-) m’a clairement dit que mon meilleur allié pour améliorer ma peau était mon alimentation. Mais aussi qu’il n’y avait pas une « norme » de type de peau et dans une certaine mesure il fallait accepter sa peau telle qu’elle est et s’y adapter, de la même manière qu’on prend soin différemment de cheveux épais et de cheveux fins… Ca m’a fait un peu cogité car c’est vrai que je ne connais personne qui peut affirmer avoir une « peau normale » au sens des étiquettes des cosmétiques, comme un but à atteindre, le seuil de la « peau normale »! :-)

  88. Bonjour Coline,

    Merci pour cette vidéo. J’ai également pris un contraceptif sous les conseils de mon gynéco pour « me réguler »… Hum, hum si j’avais su. À peine trois mois après l’utilisation de Nuvaring (anneau contraceptif), j’ai commencé à faire des crises d’angoisse et de panique. Je n’ai pas réalisé tout de suite le lien entre les deux. Et puis, en cherchant un peu plus d’infos sur ce contraceptif j’ai découvert les effets secondaires qu’il pouvait avoir. J’ai tout arrêté et depuis je n’ai pas fait une crise d’angoisse.

    Alors oui ma peau n’est pas magnifique mais avec une cure de zinc et une alimentation saine je sais que je m’en sortirai !

    En tout cas merci de partager ton expérience avec nous, nous sommes de plus en plus nombreuses à nous interroger sur les méthodes contraceptives et surtout sur leurs effets.

  89. Salut Coline, d’abord c’est le premier commentaire de ma vie (ouf) je tiens juste à te dire que j’ai un véritable coup de de cœur pour toi voilà !
    Revenons à nos moutons, je suis dans la même situation que toi j’ai arrêtée les hormones….pour la simple et bonne raison que je n’avais jamais eu d’acne été ado et que à 24 ans les voilà qu’ils pointent leurs nez sur ma face ?
    Depuis l’arrêt de ma pilule plus (un produit miracle dont je veux te parler je t’es mis le lien ci dessus et qui fait des miracles ) plus arrêt du tabac… plus rien. je suis ravi et je tiens à le partager car pour moi aussi clairement ces boutons me fesais vraiment chier !!! Bon courage à toi et continu tes vidéos j’adore

  90. Voici une nouvelle découverte qui peut te ravir , alors c’est une entreprise française ( 1 point ) qui cultive ses fleurs et qui a ses propres abeilles pour ses huiles miels et bougies … ( 10 points ahahah) et les produits sont juste géniaux et pas très cher il faut le dire , alors pour ma part j’ai l’huile pour les mains … une tuerie , et j’ai testé leur huiles pour hydrater le corps .. géniale aussi elle ne laisse pas gras. et leur bougies meme si tu ne les allumes pas elles parfument la maison …

    Bonne journée
    http://www.pur-element.fr/site/index.php

  91. Bonjour Coline,

    Tes vidéos et commentaires sont supers, et me donnent vraiment envie de tester des trucs plus sains et naturels sur ma peau.

    J’ai notamment essayé de me renseigner sur le Miel de Manuka, et je suis tombée sur cet article :

    http://www.vegactu.com/actualite/le-miel-de-manuka-trouvaille-ou-intox-notre-avis-8777/

    Je ne souhaite pas jouer les rabat-joie, mais j’émets quand même des doutes sur les vertus exceptionnelles de ce miel. Aurais-tu essayé des masques avec un autre miel, qui aurait eu les mêmes effets ?

    Il y a qqs années je m’étais lancée la tête le première dans les baies de Goji (littéralement !), pour apprendre plus tard qu’il s’agissait d’une belle opération marketing…

    Bref, j’étais le troll du jour… ^^’

    1. Le mien, en règle générale, fait beaucoup de bien à la peau. J’en utilise depuis très longtemps mais perso je trouve le miel de manuka plus efficace d’un point de vue imperfection. Donc après ce qui est dit dans les études ou les articles à droit à gauche ne m’intéressent pas trop tant que ça fonctionne chez moi :)

  92. Pour ma part, l’huile d’argan ne me suffisait pas. Je suis passé à l’huile de figue de Barbarie 100% pure, surtout connu pour ses vertues anti-âge. Je n’ai que 27 ans, je n’ai pas une ride, mais je l’utilise surtout pour son action hydratante et cicatrisantes. Elle est hyper agréable à appliquer, je ne me lasse pas de me masser la face :D. À tester, vraiment !

  93. Coucou Coline,
    Je suis complètement en phase avec toi. Je ne prends plus la pilule depuis 4 ans car je n’avais plus envie d’être shootée aux hormones. D’autant qu’au départ on m’avait prescrit la Diane 35 surtout pour mes problèmes de peau. Depuis que je ne prends plus la pilule, j’ai de l’acné très régulièrement et oui c’est galère. Je ne reprendrai plus jamais la pilule.
    MAIS comme toi je réalise aussi que l’état de ma peau n’est pas lié qu’à mes hormones mais aussi et surtout à mon état de fatigue, de stress et à mon alimentation. Je ne prendrai jamais de ma vie de Roacutane, hors de question d’infliger à mon corps des substances de ce type. Je préfère encore galérer chaque cycle avec mes boutons.
    De manière générale, je m’intéresse aussi à des alternatives pour les médicaments. Je ne dis pas qu’il ne faut jamais prendre de médicaments mais je dis qu’il y a parfois des alternatives naturelles qui sont complètement efficaces auxquelles les médecins traditionnels ne s’intéressent et c’est dommage (mais ça n’est pas leur formation non, ça explique aussi qu’ils ne s’y intéressent pas).
    Par exemple, une année, j’ai eu 5 sinusites. L’ORL me bombardait à chaque fois d’antibiotiques et de cortisone, ce qui soignait momentanément mais ne réglait pas le problème de fond). A la cinquième sinusite, j’ai dit stop. Je me suis tournée vers un traitement naturel d’oligoéléments et d’homéopathie et les sinusites se sont arrêtées, pour de bon.
    Pour la nourriture aussi je suis d’accord avec toi. Je fais attention à ce que je mets dans mon corps et dans celui de ma fille. J’essaie de manger le plus possible bio et d’utiliser des cosmétiques bio, ayant pris conscience depuis plusieurs années que tout n’est pas bon à prendre dans les produits de grande distribution.
    Pardon pour le pavé, tout ça pour dire, continue Coline !
    biz

  94. Très interessante ta vidéo. Je suis totalement d’accord avec toi pour la pillule. J’ai arreté et me retrouve sans contraception car ma gyneco ne veut pas entendre parler de sterilet, vu que je suis célibataire! Youhou!!!

  95. Coucou, je viens de découvrir ta vidéo et pour une fois, je ne te suis pas dans tes conseils qui pour moi manquent de bon sens. je m’explique: Chaque personne est unique ainsi que son métabolisme. Les légumes et les fruits sont bons mais pour certains ils peuvent générer des sensibilités au niveau gastrique tout comme un régime sans viande peut être néfaste à certains. Donc en matière de conseils médicaux, le mode d’ordre est prudence!.La pilule et une alimentation non équilibrée peuvent provoquer de l’acné ou pas. Je te trouve donc très catégorique et moins tolérante dans tes propos. Pour conclure, je pense que les conseils médicaux doivent rester plus modérés et qu’il faut avoir du recul sur certaines évidences. Biz et bonne journée

    1. Alors… A quel moment m’as tu entendue dire que pour avoir une belle peau il fallait avoir le même mode de vie que moi? Je parle de MON cas, je dis que en ce qui me concerne le régime alimentaire que j’ai adopté (à savoir bio, végétarien, avec peu de laitages et de produits transformés) est très bénéfique et équilibré, pour moi encore une fois.
      Je pense dire très clairement qu’il faut trouver le régime alimentaire qui nous convient, que la solution n’est pas forcément dans les régimes « extrêmes » (crudivore, végétalien etc.), que certains ont une alimentation très différente de la mienne et pourtant une peau superbe.
      Bref, c’est possible d’arrêter de mal interpréter mes propos et de juste écouter ce que je dis? Je ne donne pas de conseils médicaux je partage MON expérience (ce qui est ce pourquoi une grande partie de mes lectrices viennent ici, je suppose…), rien de plus ;)

  96. Bonjour tout le monde, bonjour Coline,

    J’arrive sans doute après la bataille, mais je voulais juste apporter une petite nuance, vu les commentaires très négatifs sur la pilule (et j’ajoute que j’ai fait le choix, comme Coline d’arrêter la pilule et de passer au stérilet, avec tous les désagréments hormonaux – cheveux qui regraissent très vite et acné – que ça peut comporter).

    La pilule, quand-même, c’est une invention qui a permis à beaucoup de femmes de contrôler leur corps et d’avoir une sexualité libre. Je rappelle juste qu’entre 3 avortements en peu de temps ou 4 pilules du lendemain par mois (tout ça rencontré dans mon entourage) et prendre une pilule minidosée par jour, il n’y a pas photo comme danger pour la santé.

    Alors bien sûr, ça modifie plein de choses, ça déséquilibre, parfois c’est mal supporté, parfois peut causer une baisse de libido, prise de poids, déprime. D’ailleurs, si le gynéco la prescrit uniquement contre l’acné, ou n’est pas capable de prendre en considération les points cités au dessus, c’est qu’il n’est pas compétent, parce que le plus important c’est le bien-être du patient. Le mien par exemple m’a proposé le stérilet sans problème, après une batterie de tests, et s’enquérait de mon état psychologique et physique quand je prenait ma pilule.

    Bref, n’oublions pas quand-même que la pilule est un moyen de contraception simple (qui ne remplace pas le préservatif bien sur comme protection contre les MST), peu cher quand il est remboursé, qu’il peut s’obtenir facilement, et qu’il permet à beaucoup de filles ou de femmes de gérer leur sexualité de façon privée et simple, ce qui n’est pas négligeable dans certains contextes sociaux, religieux, etc. d’accès au soins. L pilule a « protégé » beaucoup de femmes, aussi. Il me semble qu’on peut connaître les risques, tout en évitant de la diaboliser.

    Désolée pour le pavé et pour les banalités, j’espère n’avoir heurté personne,

    Des bises,

    Noémie

    1. Je ne peux qu’approuver ton commentaire. Je radote, je sais, mais encore une fois je ne parle que de mon cas, de mon corps, des mes envies et mes idéaux. Je ne remet absolument pas en cause la chance que nous avons, nous les femmes, de pouvoir contrôler notre sexualité et surtout nos grossesses mais je dis juste que c’est parfois à double-tranchant. Et c’était le cas pour moi qui ai, je m’en rends compte depuis 1 an et demi que j’ai arrêté, très mal supporté la pilule durant les quasi 10 ans où je l’ai prise.
      Je ne me permettrai jamais de dire « arrêtez la pilule, toutes autant que vous êtes! » et je trouve dommage que mes propos soient mal interprétés et pris trop personnellement par certaines…
      J’essaie juste d’ouvrir les esprits et de dire que la pilule (dont je ne parle même pas tellement en tant que contraceptif finalement mais plutôt d’un point de vue « santé de la peau ») n’est pas le remède miracle contre l’acné :)

      1. Merci pour ta réponse! C’était une petite nuance bien sûr, j’ai bien compris ton message de mon côté, et je suis complètement d’accord avec toi! Évidemment, l’idéal ce serait que TOUTES on ait le choix de notre contraception selon notre besoin, qu’on ait à notre disposition facilement des informations objectives, et que l’on puisse choisir en toute conscience, avec l’aide de professionnels compétents, impartiaux et à l’écoute… J’arrête là ça devient politique ;)

  97. Merci pour cet article. Je vis exactement la meme chose depuis plus d’un an. Arret de la pillule apres 8 ans quand j’ai decouvert que mes terribles migraines etaient directement liees aux œstrogènes grace a une formidable sage femme anglaise(alors que tous les medecins m’avaient assuree du contraire). Depuis je ne peux prendre que des micro pillules et aucune d’elles ne me convient (prise de poids,…)
    Et evidemment depuis, une peau dans un etat monstrueux…A 26 ans je me retrouve avec de l’acne sur tout le bas du visage. La plupart du temps, les medecins ecoutent a peine quand je leur en parle, comme si j’etais juste une petite nenette qui veut etre jolie et qui crie au scandale pour 3 petits boutons. Mais partir le matin au boulot avec la peau ravagee, une tonne de fond de teint et le sentiment d’etre moche, c’est juste affreux. Mais la plupart du temps, on passe juste pour une petite fille capricieuse et au mieux on a le droit a des produits pour la peau plein de saloperies qui traitent en surface (et encore…) et qui ne s’attaquent pas du tout au VRAI probleme.
    Je vais me laisser tenter par Acnease, au moins pour essayer de partir du bon pieds. Je fais aussi quelques passages chez un herboriste qui me donne des huiles et des traitements plus longs. Pour le moment rien de miraculeux mais je ne perds pas espoir

    Merci pour cette video Coline. Sincerement merci

  98. Bonjour Coline,

    Un grand merci pour cette vidéo qui tombe à pic.
    Sous cachets depuis des lustres à cause de mon acné, arrivée à un certain âge on a envie d’arrêter tout ça et revenir à quelque chose de plus naturel. Petit soucis : le risque de rechute. j’avais déjà essayé d’arrêter il y a quelques années, et l’acné est revenue au galop.Donc retour à la case départ, il a fallu pas mal de temps avant de retrouver une peau « correcte ».
    Malgré mon traitement, ma peau en ce moment n’est pas top top.

    Le stérilet est-il la solution pour moi ? Pas de risque d’accident ?

      1. Oui, bien sûr. C’est une contraception à double effet: ça « irrite » (désolée pour le terme ;)) la muqueuse utérine ce qui, en cas de fécondation empêche l’ovule de s’implanter et, le cuivre est toxique pour les spermatozoïde. C’est donc un mode de contraception tout aussi sûr que la pilule lorsqu’elle est bien prise mais bon, n’oublions pas que le risque zéro n’existe pas, avec un stérilet, une pilule ou autre chose ^_^

      2. Tu précises que ça « irrite », mais ce n’est pas gênant, inconfortable ?
        Désolée pour ce type de question, mais je m’informe

  99. J’ai regardé avec attention toute la partie de ta vidéo où tu abordes la question des problèmes hormonaux et je suis complètement d’accord avec toi.
    La première pilule que mon médecin m’a prescrite il y a 6 ans était une pilule réputée pour ne pas donner d’acné (même je n’en avais jamais eu, même durant mon adolescence), mais comme elle n’était pas remboursée (quand même 10€ pour une plaquette) j’ai changé. La nouvelle pilule a elle complètement annihilé ma libido, ce qui n’est vraiment pas tenable quand on est en couple, j’ai donc décidé d’arrêter la pilule pour voir si ça venait de là. Et là, ô miracle, j’ai retrouvé ma libido d’antan mais HORREUR, j’ai aussi gagné une poussée d’acné hyper moche comme je n’en avais jamais eue. Après avoir attendu quelques mois pour voir si les choses pouvaient se réguler d’elles-mêmes, je me suis résignée à retourner chez mon médecin pour me faire prescrire à nouveau la pilule.
    Celle-là n’a pas réglé mes problèmes de peau (apparemment elle contenait plus d’hormones « mâles » qui sont responsables de l’acné selon mon médecin…). Il y a donc bien des pilules qui donnent des boutons! J’ai changé à nouveau cette semaine pour une pilule moins dosée, mais ça va encore prendre au moins trois mois avant que je sache si ça va régler le problème…
    Donc tu as complètement raison, après avoir pris la pilule, on devient un peu « dépendante » de ces hormones. Ca fait vraiment chier d’avoir de l’acné à 26 ans comme tu dis. Les gynécologues sont encore trop réticents à nous proposer d’autres moyens de contraception et c’est bien dommage. Là j’ai un peu l’impression de faire n’importe quoi avec mon corps. En plus l’acné provoquée par la prise d’une pilule est quasi impossible à traiter par des soins car le problème vient de l’intérieur… Désespérant.

    Bref! Désolée pour ce long commentaire mais je suis aussi passionnée que toi par le sujet!

    Passe une belle journée :)

  100. C’en est presque effrayant de voir à quel point la santé de notre peau (entre autres choses) est liée à ce que l’on mange. Depuis que je suis ce blog,et en lisant les avis et conseils de tous, j’apprends à écouter mon corps et plus particulièrement ma peau. Pour des raisons d’éthique mais aussi de qualité de vie, j’ai changé mon alimentation. Plus de fruits et légumes mais surtout moins de « cochonneries », sucres raffinés, graisses animales en tout genres.
    Et bien le résultats est surprenant. Je n’ai rien changé d’autre, juste la nourriture, et ma peau revit :)

  101. Salut Coline,
    vraiment très chouette vidéo,j’ai bcp aimé ton avis sur les contraceptions, non mais franchement ta gynécologue, Mais un grand n’importe quoi!! je rejoins ton avis concernant la pilule…tu as tt à fait raison de péter un cable!!
    Acnease je ne connaissais pas, j’ai bcp de chance de ce coté,je n’ai jamais eu d’acné mais si ça peut marcher pr les gens qui en ont c’est super! et Merci à toi pour ton partage:-)
    l’huile démaquillante de Melvita je ne connaissais pas, je vais vite la tester celle là, je finis celle de chez Galénic que j’aime d’amour et je testerai la Melvita, juste pr info celle de Galénic ne pique pas les yeux!
    gros bisous

  102. Hey ! Cette vidéo était parfaite ! j’ai une bonne vingtaine d’année et bientôt 6 ans de pilule et vraiment mais vraiment je pense depuis plus d’un an et demi au stérilet cuivre, mais j’avoue de le retour de bâton « merdification de la peau » me fait flipper, je n’ai pas commencé la pilule pour arranger une acné mais j’ai pas envie de retrouver mes années collège sur mon front ! Je suis assez stressée presque par rapport à ça ! Mais je suis vraiment d’accord, la pilule c’est, sur le point de la régulation hormonale, assez facile finalement puisque le corps n’a pas a apprendre a les gérer, c’est dommage et ça devrait être une solution moins facile et banalisée surtout en terme d’acné ! Je te rejoins aussi pour l’utilisation de produits plus doux !! C’est incroyable j’ai jamais eu une peau aussi belle, j’utilise un nettoyant qui ne mousse pas du tout et pourtant les jours de maquillage « cagole » je démaquille a l’huile et je nettoie donc double nettoyage (qui peut paraitre too much et agressif) eh bien ma peau est douce et ne tiraille pas même sans crème, mais comme toi (si j’ai bien compris) j’ai besoin d’une perf d’eau ! Je ne brille plus et ne bourgeonne plus ! Je pense que c’est vraiment quelque chose a dire, que les biactol purifiant désincrustant et autres, c’est pas une solution pour nombres de peaux ! La j’ai juste une peau normale déshydratée et c’est le bonheur ! (dans le sens ou j’ai jamais eu une peau aussi belle et facile a vivre) Je suis d’avis de limiter aussi les produits, notamment le matin, perso un pschit d’eau thermale de la crème et c’est plié ! Sur ce Bonne journée Coline =)

  103. Hello Coline,
    Eponge Konjac, huile de jojoba, miel de manuka et Rhassoul font aussi partie de ma routine et ca a clairement aidé à améliorer l’état de ma peau. Mais ce qui a radicalement changé, c’est l’arrêt du stérilet cuivre !!!
    Je t’en avais déjà parlé je crois. J’avais toujours eu des soucis d’acné, plus ou moins importants selon les périodes de ma vie, mais depuis que je m’étais fait poser un stérilet, c’était la cata. Je l’ai fait retirer il y a 3 mois environ et mon acné a disparu du jour au landemain, tout simplement incroyable (j’ai encore 2-3 boutons au moment de l’ovulation mais c’est rien comparé à avant).
    Bref, pour moi, pilule ou stérilet, même combat: ca empêche le fonctionnement naturel de mon corps et mon corps me le fait payer !
    Alors oui, c’est relou, à 37 ans j’ai du repasser au préservatif, mais bon…
    Pour info, chez Bio Compamy en Allemagne, on peut trouver du miel de manuka avec un indice très élevé pour un prix qui reste raisonnable :-)
    Bonne journée et merci pour ta video !

  104. Hello Coline !!

    J’ai ADORÉ ton post d’hier, adoré que tu t’énerves contre cette connasse de gynéco, oui, pilule, vaccins (parfois justifiés, mais bien souvent, non) et antibiose à tout va, même combat ! Ce n’est pas NORMAL de se gaver d’hormones sans véritable raison valable…

    C’est donc à ce sujet que je t’écris. Je ne prends plus la pilule depuis un an, mais n’ai pas pu me décider pour un autre mode de contraception. Comme je perds beaucoup (non mais, vraiment), les hormones sont soi-disant la meilleure solution, meilleure que le cuivre qui me ferait saigner (ça, je veux bien le croire). Alors quoi ? Une idée ? Un post ? Un groupe de réflexion (I’m in !!) ?

    Belle journée à toi et merci, j’adore la tournure qu’a pris progressivement ton blog ces dernières années, éthique mais pas tarte ni extrême, chez toi les changements sont font en douceur, avec intelligence, et donc durent.

    Belle journée !

    1. C’est vrai que si tu as des règles super abondantes…oublie le stérilet! :/ Du coup c’est vrai qu’il reste peu d’options et c’est malheureux :( Après il y a des nanas qui décident de n’avoir aucun mode de contraception (une copine à moi, par exemple, n’en a plus depuis plusieurs années et a pourtant une relation qui dure depuis un bail…) mais perso je ne serais pas prête à passer par là, je pense que la peur de tomber enceinte serait trop importante. Après il ne faut jamais dire jamais, c’est peut-être une «  »solution » » et je me pencherai peut-être sur le sujet un jour (mais dans l’immédiat, noway, un enfant deplus signerai mon arrêt de mort ;-))

      1. Je fais partie de ces femmes sans contraception (même pas peur ;) ) depuis environ 7 ans et je le vis bien. J’ai arrêté la pilule car je ne voulais plus d’hormones et je suis restée ainsi en attendant de trouver une solution … mais la seule existante c’est le stérilet cuivre. Le problème c’est que je n’aime pas l’idée d’avoir un « objet » à l’intérieur de moi tout le temps. Je sais que c’est sans danger mais je bloque totalement la dessus. C’est purement personnel, bien sur.
        Finalement, je n’ai jamais repris de contraception et j’ai appris à vivre avec. A l’époque de mon arrêt de contraception j’étais avec quelqu’un depuis plusieurs années qui a eu beaucoup de mal à accepter mon arrêt de contraception. Depuis 2 ans et demi, je suis avec une autre personne bien plus compréhensive qui me laisse choisir ma contraception (ou ma non contraception).
        Il faut juste faire super gaffe pour ne pas tomber enceinte : avoir un mec qui gère très bien et sait retenir les éventuelles gouttes (lol) et au pire, calculer son éventuelle période d’ovulation et mettre des préservatifs à ce moment-là (si on a vraiment peur).
        Bien sur, c’est une solution à risque mais qui peut être gérable. Enfin, vaut mieux pas être de ce genre de femmes qui sont des « ovuleuses de compétition » parce que ce sera vraiment risqué. Aussi, je conseille cette solution à une personne très bien réglée naturellement car cela permet de vérifier l’arrivée de ses règles et de faire un prévisionnel plutôt juste de l’ovulation. Il vaut mieux bien connaitre son corps et comprendre le cycle menstruel.
        Evidemment,mon expérience n’est pas la meilleure pour tout le monde. Perso, je gère très bien cette solution. J’ai conscience du risque d’accident et je me suis préparée depuis 7 ans aux éventuelles conséquences. Même si, en ce moment, l’envie de fonder une famille se fait réellement ressentir, je souhaiterais presque avoir un accident (^_^)

      2. Haha !! Merci pour ta réponse.
        Reste toujours l’abstinence mais hey… NON.
        Bonne soirée et continue, c’est un véritable bonheur de te lire !
        Good vibes xx
        Nana.

  105. Hello Coline ! ça fait longtemps que je suis ton blog et j’adore tes vidéos, tu m’as même convaincue d’acheter des produits bio(pour l’instant qq produis alverde et lavera achetés chez DM)et de passer au stérilet cuivre, rien que ça ! Par rapport à ce dernier j’aurais qq questions, est-ce que c’est la gyneco qui ns « met » (je ne sais pas comment dire^^) ce stérilet et est-ce qu’elle est obligée de le faire (j’ai une copine qui a demandé d’arrêter la pilule, pour passer au stérilet cuivre et elle lui a dit que « non c’était pas recommandé si elle avait pas eu d’enfant etc). Pourtant j’ai été sur ce site : http://www.choisirsacontraception.fr/ (super bien fait!) et ils mentionnent bien qu’il y a différentes tailles de stérilet dont une petite taille recommandée pour les femmes n’ayant pas eu d’enfant. J’aimerais sauter le cap, profiter que mon copain soit absent 3 mois pour « gérer le truc », car je prends la pilule non stop depuis mes 17ans (j’en ai 24)et certes j’ai une peau irréprochable, lumineuse, zéro boutons, mais j’ai aussi une peau qui est devenue super épaisse (impossible de me pincer la peau) et je pense que c’est dû à la pilule (qu’en penses tu ?). Surtout que dans ma famille on a une mauvaise circulation du sang et une tendance à la rétention d’eau, c’est pour cela que j’aimerais arrêter les hormones. Je ne saurais pas comment expliquer mais je sens que c’est mauvais pour moi. Je n’ai jamais eu d’acné, et ça va peut être paraître ultra superficiel ms ce dont j’ai le plus peur en arrêtant la pilule c’est de me retrouver avec une peau pleine de boutons… J’aimerais beaucoup pouvoir bénéficier de tes conseils si tu as le temps ! :)

    1. De ce que j’ai lu/vu le stérilet cuivre (plus petit que le stérilet hormonal) serait ok pour les nullipares. Après il faut trouver un bon gynéco et être bien conseillé quoi qu’il en soit!
      Ta gynéco peut refuser de te poser un stérilet si elle juge que c’est dangereux ou inadapté (apparemment 15% des femmes ne tolèrent pas le stérilet, quel qu’il soit).
      Pour ta peau je ne saurais te dire… Je sais que le soleil épaissit la peau mais la pilule…??

      1. Merci d’avoir pris le temps de me répondre Coline ! (15% !! Je ne pensais pas, on en apprendre ts les jours !). Mais bon je me demande sur quoi elle se base pour refuser, à priori elle ne peut pas savoir à l’avance si on le tolère ou pas, si ? On verra bien ce qu’elle en dit ! Sinon je ne vois pas d’autres solutions sans hormones… J’ai bien regarder tt le site que j’ai cité plus haut et l’autre alternative serait de ne rien prendre et y aller au petit bonheur la chance, ben voyons ! Sinon au passage je tiens à préciser que mon père s’est fait opéré, comme ça ma mère n’a plus besoin de prendre de pilule, ça peut être également une solution pr des personnes qui ne désirent plus d’enfants ! Et je voulais savoir si tu avais eu direct des pbs de peau quand tu as arrêté ta pilule ? Je pense que tes vidéos sur les produits de beauté vont bien me servir si je passe au stérilet!

        1. Bonjour, :)
          Personnellement, je suis nullipare et je me suis fais poser un stérilet par un gynéco très ouvert et compréhensif qui a tout de suite compris mon choix de changer de contraception après 7 ans de pilule. Il m’a avoué que c’était une démarche inhabituelle pour des filles de mon age ( 21 ans ) et sans enfant. Mais jamais il ne m’a déconseillé de le faire alors que c’était la première fois que je le voyais. Depuis, aucun problème de  » tolérance  » par l’organisme, pas plus de douleur pendant les règles mais effectivement elles sont plus abondantes ( moi qui avais des règles de genre 3-4 jours avec assez peu de sang … –‘ );

  106. Bonjour Coline, merci pour cette vidéo très intéressante comme d’habitude ! Je tenais juste à appuyer ton avis sur les problèmes de peau liés aux hormones : j’ai 33 ans je ne prends plus de pilule depuis 8 ans depuis un gros soucis de santé lié à celle ci, et ma peau est comme la tienne. J’ai des poussés d’acné que maintenant j’arrive à gérer.
    J’ai fait comme toi j’ai écouté ma peau et arrêté de traiter ma peau avec des produits super décapant pour l’acné. Ma peau était super encrassée et grasse et plus je traitais avec ces produits pire c’était ! Bref à un moment j’ai tout arrêté et juste hydraté ma peau et là révélation : peau légèrement mixte en été et peau normale en hiver.

    Bref ce long message pour dire que tu as tout à fait raison et que ton avis sur Roaccutane est vrai je l’ai pris pendant 6 mois et je le regrette amèrement. Rien de mieux que les soins naturels et la patience !
    Bisous et bonne journée à toi

  107. Quelle bonheur de voir que je ne suis pas la seule à être opposée à la pilule dans le cadre du traitement de l’acné. Je ne suis pas du genre extrémiste hein rassurez vous :) Simplement, je suis plutôt choquée moi aussi par cette espèce de recourt permanent à ce médicament pour soigner tous les maux. J’ai de l’acné mais je ne veux pas non plus infliger ce genre de traitement à mon corps. Je préfère opter pour des méthodes plus naturelles et une alimentation aussi saine que possible. Alors oui, j’ai parfois des boutons mais je m’en fiche même si j’avoue que c’est parfois un peu difficile. Je préfère savoir que mon corps n’est pas soumis à des hormones dont je n’ai clairement pas besoin en permanence.
    Je crois que la société a tendance à diaboliser l’acné. C’est incroyable de voir à quel point il arrive que vous ayez droit à des réflexions sur votre peau sous prétexte que vous avez dépassé la vingtaine et que vous avez un bouton. Franchement qu’est ce que ça peut faire ? Allons nous nous moquer des gens qui ont de l’eczéma ou autre ? Non ou du moins, dans une moindre mesure.
    Je suis aussi consternée par la pub sur les effets bénéfiques de la pilule sur le quotidien. La dernière en date ? « Prenez la pilule et votre vie sexuelle n’en sera que plus épanouie ». Ou va t’on ?

    Bref, merci pour cet article. j’aime de plus en plus le ton de votre blog. Il en faudrait davantage :)

    Petit conseil. J’ai constaté une amélioration de la qualité de ma peau (acné qui diminue, boutons qui n’évoluent pas, atténuation des cicatrices…) par l’utilisation quotidienne d’huile de noix de coco. Appliquée sur mon visage après le démaquillage et agrémentée d’un peu de miel bio posé en masque, les résultats sont plutôt bluffants ! Et pas d’inquiétude. l’huile ne va as graisser le visage :)

  108. Salut!
    Assez d’accord avec toi sur le comportement des médecins français qui ne connaissent que la pilule! En oubliant soigneusement de te parler des contres-indications de surcroît…
    Pareil, j’ai une peau à tendance acnéique, et le stress est vraiment responsable de son aspect! Toutefois, j’ai fait roaccutane quand j’étais ado, j’avais de l’acné déformante (c’est le terme médical, et c’est pas beau) et ça a quand même permis de me soulager radicalement…
    Aujourd’hui, j’essaie de m’écouter, et j’ai aussi viré tous les produits spéciaux acné et franchement, ça va pas plus mal! bien au contraire!

  109. Bonjour Coline !!

    Si je peux te conseiller un produit pour les cicatrices, c’est le sérum Benton à la bave d’escargot, ça fait pas rêver c’est clair, mais les effets sont vraiment là !!!
    Et le miel de thym aussi, j’adore, rhassoul etc…
    Et la crème des saisons de Sanoflore est géniale aussi, hydratation au top et odeur à tomber !!
    Attention avec l’huile de rose musquée je crois qu’elle est comedogène..

  110. Hello Coline,

    Tu es magnifique et très claire dans tes vidéo :))
    Juste une petite question le ‘traitement’ Acnease on peut l’utilisé max combien de temps ? genre 3 à 6 mois ou plus ?

    1. Je ne saurais pas te dire, ils conseillent un traitement de 2 mois minimum, il me semble. Pour le reste les infos doivent être sur le site :)

  111. J’ai lu un peu les commentaires, et effectivement, ceux qui n’ont pas d’acné ne peuvent pas comprendre. Je me retrouve dans ce que tu dis. C’est vrai que je n’ai pas non plus une acné sévère, mais à 24 ans, on commence à en avoir marre (surtout quand on a jamais eu d’acné auparavant, et que ça fait un an qu’on en a). Sinon j’ai remarqué aussi que le sport était très bénéfique sur l’état de ma peau et je pense pour deux raisons (je ne suis pas médecin donc peut être que c’est n’importe quoi mais bon): d’une part parce que ça permet d’évacuer le stress or le stress et bien chez moi, ça me donne des boutons! Et deuxième raison parce que j’ai l’impression de « détoxifier » ma peau lorsque je transpire, évidemment à condition de faire son sport pas maquillée sinon je trouve qu’au contraire elle s’encrasse. Et je remarque qu’après le sport, lorsque je prends ma douche, ma peau est super douce, donc…
    En tous cas merci pour ces vidéos, elles sont super!

  112. Bonjour Coline,

    Serait-il possible que tu nous donnes la composition du produit Acnease (dans les grandes lignes).
    Merci.
    Bonne journée.

  113. Hello, merci pour cette vidéo qui était vraiment intéressante (et si je n’étais pas une étudiante sans le sous je crois que je prendrais bien une Clarisonic !)

    En fait si j’écris un commentaire c’est pour une petite question que je me pose déjà depuis quelque temps, vu que ça fait quelques années que je suis ton blog ^^ En fait, tu parles souvent de tes problèmes de peau, et des produits qui ont marché contre ça (ou non) mais au final tu as toujours l’air d’avoir une peau parfaite que ça soit en photo ou en vidéo. Et même au début d’une vidéo tuto maquillage où tu n’es pas encore maquillée ta peau a l’air au top ! Et bref c’est possible que ça soit grâce au choix de luminosité / photoshop / autre mais je me demandais si on pourrait voir ta peau quand elle « a des soucis », et ce que tu appelles, dans ton cas des poussées d’acnés ou des pores bouchés.. Ça donnerais une idée en voyant de ou tu « pars » pour voir a quoi arrive certains produits que tu utilises… Je comprends bien que ça ne te donne pas du tout envie ce que je te demande là et je comprendrais tout a fait si tu préférés ne pas te montrer sous ce « jour là » :p Mais ça me permettrait (et a d’autres je pense) d’avoir une idée de ce que permette vraiment certains produits. Parce qu’on a tous des niveaux d’exigence très différent par rapport a nous, notre corps, etc et donc c’est assez difficile d’imaginer ce que tu appelles avoir des problèmes de peau dans ton cas ^^
    Moi je n’aime pas ma peau parce qu’on voit trop mes pores, et j’ai quelque rougeurs sur le nez et les joues et un bouton sur le front ou le menton tous les 36 du mois et c’est tout, mais je la trouve moche quand même ma peau alors que dans le fond j’ai plutôt de la chance j’imagine. Et voir ta « vraie » peau permettrait de voir si tu as en gros les mêmes problèmes que moi, des problèmes qui sont en fait pires, ou moindres… Et bref tout ça dans l’idée de mieux situer quels produits dont tu parles me serait bénéfique (et je parle de moi mais je pense que ça parlerai a pas mal de monde)
    Mais bon encore une fois je propose ça comme ça et comprendrais tout a fait si tu refuses, je n’ai, en soit, pas non plus envie de montrer mes pores et mes boutons au monde entier ! ^^

    Bonne continuation :)

    1. J’y ai déjà pensé mais honnêtement je ne suis pas encore prête à le faire (un jour peut-être ou alors jamais…). Je sais que c’est toujours un peu abstrait quand je parle de ça puisqu’effectivement à l’image les soucis semblent inexistants.
      Après il y a plusieurs choses à prendre en compte:
      – le maquillage
      – la lumière (que ce soit en vidéo ou en photo, ça change vraiment tout, il suffit de faire la comparaison entre une photo bien exposé et une photo sous-exposée où tous les défauts de la peau vont ressortir)
      – la qualité des appareils et objectifs que j’utilise pour photos et vidéos
      – le fait que lorsque j’ai vraiment une peau que je juge pas top (et tu as raison c’est très subjectif ;)) je ne fais ni photos ni vidéos.
      Bref, c’est comme cette nana, Samantha (?) Bankson, qui réussissait à camoufler son acné (et bigrement importante, l’acné!) sous le makeup, à tel point qu’on ne se doutait de rien ;)

      1. Désolée de m’insérer dans vos commentaires, mais pourquoi pas faire (sur twitter par exemple) une campagne où on afficherait toute notre peau de merde ?
        (jdis ça jdis rien ;) )

  114. Bonjour Coline,

    Cela fait bien longtemps que je te suis, mais je n’ai jamais osé laisser ma trace ici, jusqu’à aujourd’hui, (oui, il y a un début à tout).
    Je tenais alors juste à te dire que je te soutenais dans ce petit combat de la non-pilule, grâce ou à cause de mon expérience. J’ai 21 ans, et je prenais la pilule depuis mes 15 ans, jusqu’au jour où je me suis retrouvée avec une grosse thrombose veineuse qui s’est étendue jusqu’à ma fémorale, j’ai clairement failli y passer, et j’ai donc du arrêter mon traitement hormonal et passer à un stérilet pour nullipare.

    L’état de ma peau est à ce jour assez douteux, (3mois que j’ai arrêté ma pilule et mon corps rame vraiment à éliminer) et je cherche désespérément à y remédier, tout en restant dans une optique saine et naturelle.

    Mon avis et celui de ma mère (gynéco) sur la pilule est assez négatif, nous pensons que le stérilet pour nullipare est vraiment une solution à envisager, même si elle a ses inconvénients.
    Trop peu de jeunes filles connaissent les travers de la pilule.

    Mon expérience m’aura servi de leçon, et si c’était à refaire, je n’aurai jamais pris la pilule.
    Je laisse le temps à mon corps et à ma peau de se remettre de ces longues années, même si j’aimerai trouver un remède miracle pour les jours où c’est vraiment la cata sous ma mèche ;)

    À très vite pour un prochain post.
    Tendrement,

    Léa.

  115. Salut Coline, merci pour cette vidéo. Je souffre d’acné depuis mes 13 ans et c’est très handicapant. Depuis que je mange bio, sans lait, sans viande et sans gluten j’ai vu de réelles améliorations mais pour être honnête, c’est pas le miracle. J’ai consultée des dizaines de dermatos, ils m’ont toujours proposé le roccutane mais je n’ai jamais accepté de le prendre. J’ai entendu parlé de la LUMINOTHERAPIE bleu et rouge il y’a quelques mois. Apparemment, c’est assez efficace. La LUMIE CLEAR sur feelunique me parait bien mais je n’ose pas sauter le pas vu le prix. En as tu déjà entendu parler ?

  116. Salut coline,
    encore un sujet passionant, merci! J’avais ete passionnee deja par ta premiere video Acnease. J’ai eu aussi enormement de problemes de peau, de l’acne hormonal clairement puisque ca a commence quand j’ai arrete la pilule, et rien n’y a fait. Seul probleme, c’est que le traitement Acnease etait pour moi beaucoup beaucoup trop cher, donc j’ai essaye de trouver une alternative. Du coup j’ai trouve sur le meme principe, des infusions contenant de la badiane (tres bon pour detoxifier le foie, dont tu parles dans ta video). Ca s’appelle les Yogi tea Skin detox. J’ai trouve ca aux US, mais ils le vendent sur amazon en france il me semble. Et miracle, apres 10 jours, a raison de 2/3 infusions par jour, ma peau s’est completement purifiee. J’ai continue pendant un mois, et au bout d’un mois j’ai arrete, et maintenant je bois une infusion de temps en temps. Et mon acne a completement disparu, plus de kystes, plus de pores bouches. Alors evidemment chaque peau est differente etc, mais pour les plus petits budgets, je pense que ca vaut vraiment le coup d’essayer. Ne serait-ce que des infusions de badiane, pour le foie.
    J’ai suivi tes conseils pour les cicatrices, et maintenant j’utilise l’huile de rose musquee, avec de l’huile de jojoba, et mes cicatrices ont commence a disparaitre plutot rapidement.

    Tout ca pour dire, merci merci encore de tes videos et de tes conseils!

  117. Salut Coline !
    Huile végétale, éponge Konjac, rhassoul et miel de Manuka … ça ressemble beaucoup à la méthode de Emanuelle Haudegond sur son site beauté-pure.com.
    Ca te dit quelque chose ? Idem sur l’hygiène de vie, l’alimentation axée sur les fruits et légumes avec peu de laitages, peu de viande …
    Si tu ne la connais pas, je pense que tu adhèrerais à ses préceptes (et apprendrais des choses ?).
    Bonne continuation,
    Sarah.

  118. Coucou !

    J’ai beaucoup apprécié ta vidéo comme toutes les autres d’ailleurs ! LOL
    Je suis plus que novice en matière produits bio mais je veux réellement m’y mettre parce que j’en ai marre de mettre des trucs sur moi qui ne sont pas naturels.
    C’est d’ailleurs pour ça que je poste pour la première fois sur ton blog YEAH JE L’AI FAIT, MÊME PAS PEUR !! :D
    Je vais tester le rassoul, je ne connaissais pas du tout !! J’ai des soucis de peau aussi, acné entre autres et j’ai 32 ans… :(
    En tout cas gros merci à toi pour tous ces conseils !
    Biz

  119. Bonjour Coline !
    Ton discours sur la pillule fait du bien! J’ai été confrontée plusieurs fois au même genre de réaction de professionnels et cela m’agace prodigieusement ! Je n’ai pas les mêmes problèmes d’acné mais bien à des problèmes de chute de cheveux à cause de l’arrêt de ma contraception, as-tu par hasard été soumise au même problème et si oui, as-tu trouvé des solutions ?

    1. J’ai beaucoup perdu mes cheveux après l’arrêt de la pilule, cheveux et sourcils, d’ailleurs (bizarrement les poils sur mes jambes ils ont pas bougés, les enfoirés… ;)). Je n’ai pas trouvé de solution miracle mis à part la patience. Ca a fini par se stabiliser et aujourd’hui c’est à peu près « normal ». Dans mon cas il se peut que ça ai été lié à de l’anémie (because stérilet=règles plus abondantes, voire TRES abondantes).

      1. plop, un sous-marin qui fait surface après des années de lecture ;-)

        j’ai à peu de brouettes près le même âge que toi, la même date d’arrêt de pilule et également de nouveaux soucis d’acné, qui m’avait pourtant épargné étant ado.
        Une vilaine acné sous cutanée qui fait mal, qui surgit soudainement de la nuit (d’un Z qui veut dire Zéro peau parfaite…) et qui laisse des traces.
        Moi aussi j’essaie d’être à l’écoute de mon corps, et fais du plus attention que je peux au niveau de mon alimentation.
        Rien y fait durablement.

        Je vais donc prendre rendez-vous chez un naturopathe, pour avoir une approche plus globale qui me manque à ce stade. As-tu déjà été voir un tel spécialiste ? ou quelqu’un parmi tes lectrices ?

        merci pour ces témoignages, qui en font surgir d’autres et qui font qu’on se sent un moins seule à connaître cette expérience bien reloue.

        :)

  120. Je retiens l’astuce quand à l’hydratation du masque ! Et je me laisserais bien tenter par le Miel ;)
    Je suis contente que tu abordes l’histoire des boutons et de la difficulté de trouver une personne avec de bons conseils (je veux dire par là, pas en train de vendre les produits industriels des grandes entreprises etc… au lieu de trouver une meilleure solution adaptée à la cliente).
    J’ai 20 ans et choisirais bien une crème de jour, sauf que je n’arrive pas à résoudre la question idiote du choix entre dermato ou gynéco. Tu aurais conseil sachant que c’est juste pour une crème de jour et non un traitement « sérieux »?
    Merci pour ta vidéo, qui a dû te prendre un bon temps de préparation ;)
    Bises

  121. Salut Coline, juste un grand merci car depuis des années je souhaitais me faire poser un stérilet sans jamais oser franchir le pas… Je me sentais de plus en plus mal, psychologiques ou pas, les symptômes étaient bien là… je me faisais régulièrement des mini dépressions alors que tout allait bien, je m’effondrais et voyais tout en noir, je ne supportais plus la pilule, tout simplement… Et depuis 2 mois, j’ai franchi le pas ! Un peu beaucoup grâce à ton témoignage, qui m’a aidé dans ma démarche… Pas pour faire comme toi, juste parce que tu as fait évoluer mon opinion dans ce sens… Par contre, j’ai douillé à la pose, ça m’a fait hyper mal (à MOI ce n’est en aucun cas une généralité, j’ai plein d’amies qui n’ont rien senti !) Bref tout ça pour dire que ce blog, qui relate ton expérience PERSONNELLE nous permet juste d’avoir un avis concret, tu nous fais part de ton ressenti, tu nous donnes des pistes mais chacune de nous est différente, on a toutes sa propre histoire, à nous de faire le tri, de savoir ce qui peut nous correspondre ou pas… Tu n’es pas un gourou qu’il faut suivre à tout point de vue, tu as des connaissances et tu les partages, merci Coline ! Pour l’instant pas d’éruption cutanée croisons les doigts, mais en même temps je n’ai jamais eu beaucoup de boutons même pdt l’adolescence… Par contre je me sens tellement mieux ! Thank’s a lot !!!

  122. Ce thème déchaîne les passions comme à chaque fois!
    Je trouve ça très compliqué de savoir ce qui aggrave ou non l’acné… Perso, j’ai 42 ans, 4 enfants et plus l’intention d’en avoir et le problème de la contraception se pose encore et encore. Plus question de pilule depuis longtemps, j’ai fini par tenter le Mirena et là… la cata! J’ai commencé par avoir de l’acné et les chose ont empiré. Ce qui m’a le plus surpris, c’est que je n’ai jamais eu d’acné ado, une peau jolie, fine, pas de pores dilatés et là, bim!! J’ai pris plusieurs traitements dermatos locaux et homeo et la seule chose que mon dermato m’ait proposé est le Roaccutane !! J’ai refusé en bloc, j’avais retiré mon Mirena depuis 1 an et continuais d’avoir de l’acné!! J’a fini par suivre un traitement antibio pendant 1 mois et du zinc. Je précise que je ne fume pas, ne mange pas de lait de vache et très peu de gluten et pas de sucre raffiné. En théorie, je fais tout ce qu’il faut…
    Aujourd’hui, ma peau va mieux, je m’applique des soins simples, sérum à base d’aloe vera avec algo’zinc, concombre, lavande et romarin dedans; huile de jojoba et nigelle mais je reste très à l’écoute et un peu parano avec ma peau !!! j’ai compris qu’elle avait besoin de produits doux mais aussi d’exfoliation et de bons nettoyages et la mesure entre la douceur et le bon nettoyage n’est pas toujours facile à trouver…
    Le vinaigre de cidre me fait beaucoup de bien aussi.
    Bref, tout ça pour dire que la contraception reste un vrai problème. On croit que lorsqu’on a construit sa famille, on sera peinarde mais pas du tout ! A 40 ans, on a potentiellement 10 ans pendant lesquels on est « à risque » et les gynecos n’ont toujours pas trouvé la contraception miracle !!

  123. Bonjour Coline,

    c’est toujours intéressant quand tu abordes ce sujet, merci beaucoup ! Et ça donne un peu d’espoir, parce que j’ai malheureusement le contre-exemple de ma maman qui me fait douter de la véritable efficacité d’une super l’hygiène de vie et des remèdes naturels face à une nature de peau acnéique.

    Elle a souffert d’acné toute sa vie, en mangeant bien, en vivant à la campagne, en ne prenant pas la pilule, en testant des huiles, des comprimés au zinc etc. C’est juste sa nature de peau. Elle a fini par se dire que ça ne venait pas forcément d’un facteur extérieur, qu’une belle peau n’était injustement pas toujours le reflet d’une hygiène de vie irréprochable et que même si elle avait vécu comme Gwyneth Paltrow sans ingérer un produit transformé, une hormone, un gramme de gluten… elle aurait eu de l’acné, parce que ses hormones à elle sont comme ça.

    Bilan, de guerre lasse et à 40 ans passés elle a finalement craqué pour un traitement roaccutane. Un peu par renoncement mais franchement je la comprends. Cette quête de naturel est malheureusement bien injuste pour celles pour qui la nature ça signifie justement d’avoir une peau irrémédiablement merdique.

    1. Ah ben voilà, peut-être dans une moindre mesure puisque depuis un moment j’ai quand même une peau « correcte », je pense aussi que je n’aurais JAMAIS une peau parfaite. C’est la nature de ma peau, je n’ai PAS une peau sublime à la base. Et oui ça fait suuuuur-chier mais…c’est comme ça.

  124. Bonjour Coline,
    je trouve cette vidéo très intéressante. J’en profite pour partager mon expérience. J’ai moi-même fini par craquer il y a un an et demi environ et accepté de suivre un traitement curacné (type roacutane) ne supportant plus ces problèmes de peau qui me pourrissaient l’existence depuis mes 10 ans environ (j’en ai 26). Je n’ai en effet pas eu de boutons pendant le traitement, mais une sécheresse supportable au niveau du visage (j’étais limite heureuse, ça ne m’étais jamais arrivé ^^), moins supportable par contre pour les lèvres et les yeux.
    Mais arrivée vers la fin du traitement (les doses sont réduites chaque mois) les imperfections ont refait petit à petit leur apparition. Je me suis de surcroit retrouvée à appliquer une crème anti-rougeurs chaque matin car je pense que le traitement a complètement déréglé ma peau. Je me retrouvais désormais face à deux problèmes rougeurs/sécheresse et acné/peau grasse!!
    Maintenant ça va beaucoup mieux en ce qui concerne les rougeurs, mais par contre les boutons ont bien repris le dessus, j’en ai même quotidiennement dans le cou (en + du visage et du torse/ dos auxquels j’était habituée.
    Donc tout ça pour confirmer que tout ne fonctionne pas pareil sur tout le monde, tous les corps réagissent différemment, il a parfaitement réussi il y a quelques années à ma mère et ma sœur, pour moi, le bilan ne s’avère pas très positif.

    Par contre je suis maintenant un peu perdue quant au traitement que je devrais utiliser pour calmer mon acné. Tu utilisais il y a quelques temps la crème cleanance K d’avène. A ton avis, avec le recul, était-elle vraiment efficace? Ou vaudrait-il mieux me tourner vers des huiles (jojoba ou rose musquée par exemple)?

    En ce qui concerne la partie pilule/stérilet/gynéco de la vidéo, je ne vais pas trop me prononcer car j’avoue que je suis assez mal informée en fait (il faudrait remédier à ça!) sur les différents modes de contraception, j’utilise la pilule depuis plusieurs années et aucun gynéco ne m’a jamais proposé un autre mode contraceptif type stérilet, pire quand j’ai dû changer de pilule pour mon traitement curacné (je prenais diane 35…hum hum, on va éviter de reparler de toutes les polémiques qu’il y a eu sur cette « pilule »), ma gynéco m’a répondu que oui si je voulais, elle pouvait me changer de pilule mais que bon, en Afrique, ils sont loin de se soucier des problèmes d’acné, ils ont autre chose à penser!! Donc je comprends ton coup de gueule quand tu as l’impression de ne pas être écoutée par ta gynéco. Voilà voilà!! Une des lectrices parle d’aller voir plutôt une sage femme, ce serait peut-être une solution en effet

  125. Hé bé, la liste des commentaires s’allongent! Du coup, ça me fait plaisir d’apporter ma pierre à l’édifice.

    Pendant longtemps j’ai cherché à atteindre ce mythe de la « peau parfaite », sans pores dilatés, ni trop brillante, ni trop sèche, etc etc mais il y avait toujours un ou 2 boutons, quelques cicatrices, des cernes, des rougeurs,… Et un jour je me suis dit « Merde! » et j’ai arrêté de m’empoisonner l’existence avec ça.
    Ce n’est pas pour autant que je ne prends pas soin de moi: j’hydrate ma peau, je la nettoie, je me maquille un peu, avec des produits les plus naturels possibles; mais j’ai essayé de me regarder avec le point de vue le plus positif possible. Au fond de moi, je savais depuis des années que je n’aurais jamais une peau nickel, mais en refusant de l’admettre cela me minait le moral intérieurement… et l’état de ma peau venait dicter mon humeur ou ma vie.

    Il y a peu, j’ai lu un article que je trouvais très bien écrit sur le blog de Rose Cocoon, où elle disait (en parlant des rides) que toutes les marques que notre peau porte représentent notre vie et notre histoire.

    Alors voilà, je n’ai pas spécialement de boutons, mais j’ai eu de l’acné, j’ai quelques cicatrices qui ne partiront jamais, des cernes, des rougeurs; mais ce visage et cette peau, ce sont moi et mon histoire, qui ne me rendent pas plus jolie ni moche qu’une autre, juste moi.

    Je trouve ta vidéo intéressante car tu expliques (un peu comme un samouraï) que c’est à chacun de trouver sa manière de prendre soin de soi, de s’accepter et trouver son équilibre.

    « La Voie du Samouraï Coline », moi j’aime bien :)!

    1. Tu as entièrement raison (et c’est le genre de trucs que je devrais aussi dire quand j’aborde ce genre de sujets, indéniablement!) mais c’est un loooong travail que d’apprendre à lâcher prise sur ce genre de choses. Je pense, surtout, que quand on vit le truc depuis des années on en arrive à une accumulation de ras-le-bol assez conséquente et on devient vaguement intolérante au moindre bouton >_<

  126. salut Coline,
    super vidéo comme d’habitude,ton traitement contre l’acné est très intéressant moi j’ai eu de l’acné après mes deux grossesses (j’en avais à l’adolescence) je ne prends plus la pilule je me suis fais poser un stérilet. je voulais savoir si tu avais eu des effets secondaire. pourrais tu faire une vidéo sur l’alimentation.
    ma dermato m’a déconseillée d’utiliser de l’eau pour me laver le visage car j’ai une peau complètement déshytraté qu’elle produit me conseil tu pour me démaquiller ou laver le visage.
    merci
    christina

  127. Merci Coline pour cette vidéo très intéressante et détaillée, comme toujours. J’ai également lu les commentaires et ce qu’il faut en retenir parmi les différents débats, c’est que chaque personne est différente, a une peau bien spécifique, des problèmes qui lui sont propres et qu’il faut avant tout écouter son propre corps et ses propres attentes. Je rejoins l’avis de Coline lorsqu’elle dit que c’est avant tout son blog, son histoire personnel, qu’elle le partage mais en aucun cas, elle se permet d’inciter quiconque à suivre son exemple. C’est surtout cela qu’il faut retenir. Bien mieux lorsqu’il s’agit du domaine de la santé, que ce soit dermatologique, hormonal, etc. où seuls les professionnels de la médecine sont aptes à vous conseiller, après diagnostic personnel.

    Merci également à Suzanne, je crois, qui nous apprend que l’on peut aller consulter une sage-femme, en plus ou plutôt qu’un gynéco, c’est bon à savoir.

    Enfin, petite question Coline, je trouve ton pull Post Diem superbe. Je l’avais déjà vu sur le site Ma Perle, mais toujours difficile de commander sur Internet sans le voir réellement. A le voir sur ta vidéo, tu m’as convaincue, la couleur jaune a l’air assez douce, non ? Comment taille t-il ? Je prends plutôt une taille 36 habituellement. Merci d’avance de ta réponse.

    Bonne soirée,
    Marie

    1. J’ai pris du S et c’est très bien! Ca devrait coller sans trop de soucis pour ton 36 puisque je fais à peu près la même taille :)

  128. Et encore, concernant l’effet de la pilule sur l’acné, avec mes problèmes de santé j’ai été obligée de prendre une pilule microdosée, je pense que j’ai jamais eu l’organisme autant déréglé. Des boutons plein la tronche, la peau grasse, etc. C’était assez horrible.

  129. J’ai trouvé ton témoignage très intéressant concernant la pilule, étant donné qu’en effet, depuis que j’ai arrêté de la prendre (vive les préservatifs!) j’ai beaucoup moins de problèmes de peau. Sauf que, comme tu dis, il faut prendre en compte tous les autres facteurs qui influent sur les problèmes de peau (Comme par exemple le fait que je sorte juste de l’adolescence et de son festival hormonal). Alors je ne sais pas trop comment me positionner, après tout peut-être aurais-tu eu un dérèglement hormonal même si tu n’avais pas pris la pilule?
    Enfin comme tu dis, chacun doit essayer d’adapter son moyen de contraception à ses besoins, mais personnellement, je me sens beaucoup mieux (pour l’instant) sans moyen de contraception « permanent ».

    Par contre, il y a quelque chose qui me chiffonne un peu dans ton discours et que tu répètes souvent, comme quoi naturel est forcément synonyme de bon pour la santé. Il faut savoir (à titre d’exemple et je ne pense rien t’apprendre ^^) que les parabens sont présents dans certains éléments naturels et qu’il y a évidemment de mauvaises choses dans la nature. Certaines huiles essentielles peuvent avoir des effets néfastes si mal utilisées. Enfin bref, je suis sûre que tu sais déjà tout ça, mais il serait peut-être bien que tu le précises lorsque tu en parles. Parce qu’il y a du bon et du moins bon dans toute chose et que pour des gens qui se lancent là-dedans (mode de vie plus bio, naturel), ça peut être assez risqué s’ils ne connaissent pas tous les aspects de la chose. :)

    1. Evidemment ce n’est pas à prendre au pied de la lettre. Le pétrole c’est naturel et pourtant, je sais pas pourquoi, je n’irais pas m’en faire un masque ^_^
      Ici en l’occurence il n’y a rien de bien dangereux (les hv sont « inoffensives, le rhassoul pareil, l’éponge konjac aussi etc.) mais évidemment je précise toujours, quand je parle des HE, qu’il faut faire attention, faire des tests préalables, ne pas en utiliser si on est enceinte etc. :)

  130. Merci beaucoup pour cette vidéo Coline. Ayant aussi de l’acné due aux hormones, j’ai récemment lu que des traitements à base de Zinc (style effizinc il me semble) pouvaient avoir des effets positifs. As-tu des infos ou un avis quelconque sur la question ?
    (Je sais bien sûr que tu n’es pas médecin, mais sachant que tu t’intéresses pas mal à ce problème et que tu sembles avoir un certain recul sur la question, je me disais que tu pourrais peut-être m’apporter quelques infos !)
    Bonne soirée !

    1. Effectivement le zinc peut avoir un effet positif sur la peau. Si je ne dis pas de bêtise ça a un effet anti-inflammatoire et ça favorise la cicatrisation :)

  131. hello!!
    vidéo très intéressante Coline !
    De mon côté, ma peau est mixte, je n’ai que très rarement des boutons à proprement parlé mais je fais davantage des microkystes sous cutanés, au niveau des joues. Galère.
    Jusqu’à la semaine dernière je n’arrivais pas à identifier la raison de leur poussée. Je suis partie 3jours à Barcelone pendant les vacances, j’ai mangé de tout, tapas à gogo, biscuit apéro, des gâteaux en tt genre, de la viennoiserie, du chocolat au lait crado (le Milka Tuc, une tuerie mais dans les deux sens du terme lol). Une alimentation très éloignée de celle que j’adopte au quotidien (ressemblante à la tienne). Et ben BIM, ma peau qui devient dégueu, les microkystes de plus en plus nombreux et même des boutons, comme si ttes les saletés ingérées ressortaient. Le soucis de kystes et boutons s’est réglé en 2 semaines avec reprise d’une alimentation plus saine et routine soin de base.
    comme tu le dis si bien, il faut s’écouter et être attentive aux réactions cutanées pour trouver leurs origines. Adieu le Milka, adieu les Tuc, adieu le milka tuc…
    Merci pour ton blog, tu communiques très bien ta passion et j’adore!
    bonne soirée !

  132. Salut Coline !
    Merci merci merci pour cette vidéo tellement chouette et agréable à écouter ! Je me suis retrouvée dans plein de points dont tu parles, notamment de ce qui est de la contraception.
    J’ai été sous Diane pendant 3 ou 4 ans. Obligée d’arrêter à l’arrêt de la commercialisation. Ma gynéco était plutôt énervée à l’idée de cet arrêt (m’indiquant furtivement que j’aurais sûrement droit à un retour de flammes…) Et ça n’a pas loupé! 3 mois après l’arrêt: horreur ! Jamais eu autant d’acné de ma vie (j’ai 23 ans et même à 15/16 ans, je n’avais jamais vu ça…). Evidemment j’ai vite compris d’où ça venait. Ma gynéco m’a filé une autre pilule évidemment moins dosée. Et quand en février je suis revenue la voir, désespérée par mes problèmes de peau; elle m’a sorti le discours bien rôdé pour me remettre sous Diane (de nouveau commercialisée donc). J’étais venue avec l’idée de passer sous DIU. Et puis elle m’a sorti l’argument choc: « soit vous en avez pour des mois et vous n’êtes pas sûre de retrouver une jolie peau, sous DIU; soit vous reprenez Diane et en quelques mois ce sera réglé. »
    Bon bah c’est nul mais j’ai craqué. Je sais que j’aurai dû être patiente mais j’en ai eu assez des crises de larmes le soir en me démaquillant, à ne pas me trouver jolie sans maquillage… Je sais qu’un jour j’arrêterai mais j’ai aussi peur du revirement de situation avec poussée d’acné. On verra mais j’y pense beaucoup et de plus en plus. (même si ma gynéco n’est pas du tout d’accord avec moi sur ce point!)
    Bref, désolée pour ce long blabla. J’espère que ça aidera peut-être certaines qui auront lu.

    Et encore merci pour la vidéo, vraiment enrichissante :)
    Bises

    1. C’est le souci, la « dépendance » à la pilule :( Franchement en sortant de chez ma gynéco la dernière fois j’ai aussi un vague moment où je me suis dit « fuck ooooooff je vais reprendre la pilule!! » et puis j’ai pensé à l’état dans lequel ça me mettait, que j’allais « gâcher » tous mes efforts depuis 1 an et demi et je suis redevenue « normale » ;)
      Mais je comprends ce genre de tiraillement. Ca peut sembler ridicule, vu de l’extérieur, ces histoires de boutons mais c’est un tout et ça peut avoir un impact énorme sur notre vie, notre bien-être et, tout simplement, notre bonheur.
      Je ne vois pas comment une personne qui se lève tous les matins en se trouvant épouvantable peut se sentir bien dans sa peau et je trouve ça limite scandaleux que ces problèmes ne soient pas pris plus au sérieux, que tant de gynécos semblent passer au dessus en mode « c’est bon pleure pas t’as trois boutons qui se battent en duel, arrête ton cinéma ».
      Bref, je pense que pour arrêter tout ça il faut être bien accroché psychologiquement parlant. A vrai dire je ne m’attendais pas à ce retour de flamme donc j’ai arrêté un peu sans y penser mais une fois face à la réalité ça a parfois été très compliqué à gérer.
      Le tout c’est de s’accrocher, de savoir s’entourer des bonnes personnes et de croire en ses « convictions » :)

  133. Coucou,
    Vidéo vraiment génial! je pense que je vais tester le rhassoul grace à toi !
    Moi pour réduire mon acné j’ai stoppé toute ma consommation de lait de vache (vraiment, qu’on on lit certain article la dessus ça fait peur). Alors cette c’est pas facile car tellement bon, mais au moins je vois de vrais résultats!
    Bon courage les filles dans cette lutte ^^

  134. Merci beaucoup pour cette vidéo Coline. J’arrive certainement après la bataille mais je voulais te faire part d’une question :
    Ayant aussi de l’acné due aux hormones, j’ai récemment lu que des traitements à base de Zinc (style effizinc il me semble) pouvaient avoir des effets positifs. As-tu des infos ou un avis quelconque sur la question ?
    (Je sais bien sûr que tu n’es pas médecin, mais sachant que tu t’intéresses pas mal à ce problème et que tu sembles avoir un certain recul sur la question, je me disais que tu pourrais peut-être m’apporter quelques infos !)
    Bonne journée

  135. Salut Coline,

    c’est marrant de voir comment on est nombreuse dans le même cas ! Fin 2011 ils ont du avoir un pic de vente de stérilet cuivre de malade !
    L’acné hormonal est arrivé bien vite après l’arrêt de ma pilule et je mettais renseigner notamment sur le site beauté-pure et la rhassoul, l’aloe vera et les masques de miel me sauvent la vie ! D’ailleurs, je me suis aperçue que mélanger du miel basique avec qq gouttes de propolis (2-3) et parfois du cacao 100% me donnent des effets super positifs, vraiment comparable au miel de manuka en 4-5 fois moins cher, si ça intéresse certaines…
    Quoiqu’il en soit, je voulais aussi dire que de mon côté, mon ostéo m’a prévenue qu’il fallait diviser par deux le nombre d’année de prise de pilule (continue) pour espérer une régulation des hormones, donc même après un et demi, c’est normal que les hormones soient toujours en folie. De mon côté, je l’ai pris durant 10 ans, donc j’ai encore 3ans tirer ! Avec un peu de chance, je sortirais de cette prison hormonale pour mes 30 ans ! Youhou !
    Ma dernière trouvaille en terme de soin est de mélanger un berlingot de HV carotte et un de HV noisette avec 6 gouttes de géranium bourbon et 5 gouttes de lavande fine. Tout cicatrise plus vite et la peau s’assainit… Mais après, chaque peau est différente comme tu le précises…
    Bonne journée et merci de partager ton expérience, je me sens moins seul à vivre son acné d’adolescente approchant le trentaine ! ;)

  136. bonjour, je suis attentivement tes déboires avec l’acné, car j’ai 24 ans et les memes problème.. mais en plus j’ai des soucis de pilule (que je prends depuis 10 ans) je me demande si je ne vais pas passer au stérilet au cuivre, pourrais tu me donner ton ressenti sur le passage au stérilet? comment ça s’est passé? combien de temps ton corps a mis pour se réguler?
    (ma gynéco est plutot d’accord pour me poser un stérilet car j’en suis à ma 10 eme marque de pilule et je saigne toujours intempestivement!) mais même avec ma pilule j’ai des boutons, donc j’imagine pas le résultat si j’arrête :s bref, je te remercie par avance pour ta réponse, qui en intéressera aussi certaines (j’espère) parce que la contraception ça nous concerne :p !

    1. Alors, je ne pense pas qu’à ce jour que mon corps soit encore très bien régulé hormonalement mais depuis 6 mois je vois une réelle amélioration (ne serait-ce que j’ai arrêté de perdre mes cheveux et mes sourcils intempestivement ;)). Il paraît que le corps a besoin de la moitié du temps où l’on a pris des hormones (soit dans mon cas 5 ans puisque j’ai pris la pilule pendant à peu près 10 ans) pour se réguler. Après il peut aussi y avoir un dérèglement qui n’est pas lié à l’arrêt de la pilule.

      Bref, je reste ravie d’avoir abandonné la pilule pour le DIU cuivre (puisque comme je l’ai beaucoup dit dans les commentaires, je tolérais mal la pilule et ce n’était pas en accord avec mes « idéaux ») même si le DIU provoque, du coup, des règles longues et très abondantes, qu’il faut accepter, psychologiquement, d’avoir un corps étranger dans l’utérus et que (mais ça c’est comme pour tous les modes de contraception) ça peut aussi mal se passer (utérus qui rejette le stérilet, par exemple).

      Il faut aussi se préparer à l’éventualité de voir apparaître ou ré-apparaître l’acné et s’accrocher. Chez moi ça a pris pas mal de temps avant que je vois de réelles améliorations mais aujourd’hui encore ce n’est pas le futur, ma peau n’est pas nette, j’ai toujours une tendance à avoir les pores qui se bouchent, des poussées d’acné pour un oui ou un non mais c’est mon choix et j’essaie de l’assumer et de remettre les choses en perspective le plus souvent possible :)

  137. Hello Coline,

    Je tiens à dire que ta vidéo montre bien que tu t’exprimes sur ta propre expérience, j’ai du mal à comprendre la réaction de certaines lectrices… Mais passons.

    Une petite question: J’envisage d’arrêter la pilule et de me tourner vers le stérilet, sans hormones bien sûr. Peux-tu m’en dire plus sur celui que tu as choisi ? S’il a un nom, etc.

    Merci beaucoup !

  138. Coucou Coline!
    Déjà je voulais te dire que j’adore ton blog, que je regarde et je le lis avec une grande attention depuis 5 ans. Bref, revenons au sujet; étant sage femme, et 1ere interlocutrice auprès des femmes sur les moyens de contraception, il faut bien avoir en tête que tous n’est pas blanc ni noir, et que la pilule est avant tous un moyen de contraception (il faudrait le rappeler à certains gynéco d’ailleurs!). On donne la pilule aux jeunes filles pour réguler leur hormones à l’adolescence parce que c’est parfois nécessaire, ça aide l’organisme à se réguler; on prescrit la pilule aux femmes qui n’ont pas eu d’enfant pour éviter les accidents (parce que bon un IVG versus la pilule….. autre débat mais bon). Dans mon monde idéal, les médecins et sage femme devraient prescrire la pilule en fonction de la femme (ses antécédents, son vécue, ses attentes, son métabolisme…) et pas en fonction du laboratoire qui est venu lui filer des stylos 2 jours avant afin de faire un max de chiffre d’affaire. Mais malheureusement, le stérilet est déconseillé (certains gynéco en pose mais les études montre que les complications sont plus importante sur les nullipare que sur multipare) sur les nullipares, donc que faire??? En attendant, je pense comme toi qu’il faut écouter son corps mais également se faire plaisir car sinon la frustration entraîne la frustration et se priver d’une petite bière une ou 2 fois par semaine parce qu’on a peur d’avoir 3 spots peu être plus délétère qu’autre chose. Bref je dis toujours à mes patientes que tous est dans la tête, il faut trouvé son équilibre et se faire plaisir sinon on ne vit plus, la frustration peut entraîner la somatisation et la 1ere qui prend, c’est notre peau. Voilà, sur ce super vidéo, super blog, et à très vite, biz

    1. Merci pour ton témoignage (j’ai l’impression d’être feu-Jean Luc Delarue ;)). Effectivement je pense que certains médecins ont perdu de vue la priorité: leur patient(e)s!!! et ne pensent qu’à refourguer le médoc qui vient du labo le plus sympa. C’est bien dommage :( Pour le stérilet il y a pas mal de témoignages de nullipares qui sont positifs dans les commentaires de ce post et qui, à vrai dire, me font un peu revoir mon avis sur le sujet. Après il faut toujours faire la balance entre les avantages et inconvénients mais je suis quasi sûre qu’avec des docs plus concernés et plus sérieux, une moins grande pression de la part des indus pharmaceutiques, le DIU pour nullipare pourrait être une solution! Il faut juste qu’ils le décident mais ça, c’est pas gagné…

  139. Bonjour bonjour !
    Bon, tout ou presque a déjà été dit dans les commentaires précédents, et même si je ne les ai pas tous lus en entier, c’est vraiment hyper intéressant !
    Merci d’avoir soulevé ces questions !
    Je pense vraiment qu’il n’y a pas de remède miracle… moi aussi j’hésite à faire un bilan hormonal depuis que j’ai arrêté la pilule (il y a un an) et que ma peau a commencé à faire n’importe quoi (2,3 mois après), j’hésite aussi à aller voir une dermato… parce qu’à des moments, ça va super bien, et à d’autres c’est l’enfer.
    MAIS j’ai remarqué :
    – que plus j’ai des boutons, plus je me focalise là-dessus, plus je touche mon visage plusieurs fois par jour, plus je me trouve moche… plus j’en ai
    – et que moins j’ai de boutons (dans les périodes où ça va mieux), moins je me regarde souvent dans le miroir pendant la journée… moins j’en ai !
    J’ai aussi arrêté d’essayer chaque semaine un nouveau produit censé être « miracle », je me suis tournée vers des basiques (la roche posay, avene, des trucs super light et hydratants), vers du « moins » aussi, et surtout j’essaie d’écouter ma peau. J’essaie de voir comment elle réagit, qu’est-ce qu’il lui faut, selon le temps, l’humeur, l’hygiène de vie, la fatigue… Il y a tellement de paramètres à prendre en compte et qui influent sur notre corps… Cf. le très bon post de Rosecocoon dernièrement là-dessus.
    Voilà, message qui ne sert à rien, mais juste, parfois, se détendre un peu du slip, ça fait du bien. Et moi l’arrêt de la pilule m’a beaucoup aidée là-dessus, indirectement, ça va beaucoup mieux depuis, même si j’ai + de boutons, et c’est sûrement en grande partie pshychologique (et tant mieux !).

    En tout cas, je crois beaucoup à la santé du foie (je dis « croire » car c’est de ce que je connais, de mon vécu, je ne suis absolument pas médecin ni spécialiste en quoi que ce soit !), je fais pour ma part régulièrement des cures pour nettoyer mon foie, et en général ça me fait beaucoup de bien !!

    Voilà, je vous embrasse toutes, merci Coline de ce post et bonne journée !

  140. En tout cas merci beaucoup pour cette video!!
    J’avais déjà beaucoup entendu parler du miel de manuka mais je n’étais pas très rassurée de mettre du miel sur mon visage, je pensais que ça allait être pire niveau imperfections ou que cela n’allait pas marcher car moi aussi c’est du aux hormones (arrêt pilule puis grossesse).
    Ta vidéo m’a fait sauté le pas. C’est depuis très longtemps un des meilleurs produits pour moi! cela ne fait même pas 1 semaine que je le fais en masque tous les soirs, mes boutons et mes cicatrices ont beaucoup diminués c’est bluffant!!

  141. Ma question est certainement passée à la trappe avec ce grand nombre de commentaires, donc je réitère !
    J’ai également de l’acné due aux hormones et j’ai récemment lu que des traitements à base de Zinc (style effizinc il me semble) pouvaient avoir des effets positifs. As-tu des infos ou un avis quelconque sur la question ? Merci d’avance !

  142. Coucou Coline!

    Merci pour ce petit coup de gueule envers le corps médical. J’ai moi aussi toujours cette impression d’être incomprise lorsque j’essaye d’aborder le sujet de la pilule. Il est temps que les médecins arrêtent de croire que la pilule est la solution à tous nos problèmes car personnellement, dans mon cas, elle est plutôt à l’origine de tous mes problèmes. Mon histoire risque d’être longue (d’avance désolée pour le roman).

    j’ai connu une grosse crise d’acné à l’âge de 24 ans suite à l’arrêt de ma pilule alors que j’avais toujours eu une belle peau et n’avais eu aucun désagrément durant mon adolescence. Je l’ai commencée à 19 ans et demi et parce que j’avais 2-3 imperfections sur le front, on m’en a prescrit une anti-acné (je n’en reviens toujours pas). Ensuite, je l’ai arrêtée parce que j’avais des effets secondaires qui ont eu un impact sur ma vie de couple (j’imagine que tu vois de quoi je veux parler). J’avais communiqué ces effets secondaires à mon médecin et à ma gynéco et limite c’était moi qui me faisait des idées. Au pire, on me conseillait de voir si avec une autre pilule, ça n’allait pas mieux (en voilà une solution!).

    Après avoir essayé différentes solutions en externe (millefeuille, huiles végétales, cosmétiques…), j’ai finalement décidé d’aller chez le dermatologue (presque 1 an et demi après l’arrêt car j’étais complètement défigurée à ce moment-là). Il m’a d’abord prescrit des antibiotiques puis du Roac*****. Sauf que pour pouvoir prendre ce traitement, on doit utiliser deux moyens de contraception efficaces depuis au moins 1 mois. Ce qui dans mon cas voulait dire reprendre la pilule (chose que je ne voulais plus jamais absorber car je me retrouvais avec de l’acné, sans oublier tous les effets secondaires que j’ai vécus sous pilule). C’est à ce moment là, que je me suis sentie très seule. Je savais que je ne voulais prendre ce traitement sous aucun cas. Mais quand ça fait plus d’un an que tu souffres de ta propre image… un moment donné, tu te dis que tu n’as plus d’autre choix, si tu veux un jour pouvoir à nouveau te regarder dans le miroir sans avoir honte de ton reflet.
    J’ai donc repris la pilule en continuant les antibiotiques et rien que la reprise de la pilule s’est avérée suffisante pour observer une évolution sur ma peau.

    Aujourd’hui, j’ai 27 ans et ça fait 1 an et demi que j’ai repris la pilule (heureusement j’ai échappé au Roacc****). Ma peau est méconnaissable par rapport à ma période acnéique mais je n’ai jamais retrouvé ma peau d’avant (ne serait-ce que parce que j’ai des cicatrices en creux et des taches suite à mon acné). J’ai aussi souvent des imperfections.

    J’aimerais à nouveau arrêter ma pilule (une différente de la première fois) car encore une fois, j’ai des effets secondaires qui ont un impact sur ma vie de couple mais j’ai tellement peur de connaître toutes les souffrances liées à l’acné que je n’ose pas le faire. En attendant, je me renseigne beaucoup. Du coup, je pense tenter l’arrêt progressif de la pilule ainsi qu’un changement de mes habitudes alimentaires.

    En tout cas, tout ce que tu as dit dans ta vidéo a fait écho avec mon vécu. Quand je suis sous pilule et que je parle de ses effets secondaires, on ne me conseille jamais de l’arrêter et quand je l’arrête, que je suis pleine de boutons, on m’obligerait presque à la reprendre! Je trouve ça honteux! J’imagine que les lobbies pharmaceutiques y sont pour quelque chose…

    A bientôt.

  143. Salut Coline,
    Je prends quelques minutes pour t’écrire un commentaire à la suite de cette vidéo très chouette.
    Je suis toujours ravie de t’écouter/te lire et ce d’autant plus quand il s’agit de sujets comme l’acné/pilule/problèmes hormonaux, d’écologie, de produits et soins naturels, etc.
    Je te remercie d’aborder aussi bien ce genre de sujets qui me passionnent ! C’est génial en plus de pouvoir lire autant d’avis sur ces sujets grâce aux commentaires !!
    Je suis moi aussi passionnée par ce sujet et je découvre avec plaisir, au fur et à mesure de tes articles sur ce sujet, que l’on partage beaucoup de principes concernant la santé et un mode de vie sain.
    J’ai pris la pilule il y a 10 ans pour « soigner » mon acné (huummm les conseils avisés du gynéco et des copines !!) et avec le recul, je le regrette. J’ai décidé (après de looongues hésitations par peur d’avoir de nouveau des boutons, même si j’étais alertée sur les dangers de la pilule depuis bien longtemps) d’arrêter de prendre la pilule il y a 2 ans. Comme toi, le revers de la médaille a été difficile avec les boutons qui sont réapparus (petit bonus : les cheveux gras! Miam).
    Même si j’ai traversé des périodes difficiles, je n’ai jamais regretté mon choix et pour rien au monde je ne prendrais des traitements médicaux pour traiter l’acné.
    Depuis, j’ai eu un bébé :) et aujourd’hui encore, il m’arrive d’avoir un ou deux petits boutons (ggrrr) mais je l’accepte. Comme cela a été dit dans les commentaires, j’ai conscience que je n’aurai jamais une belle peau, ça fait partie de moi, tant pis !
    Bref, je voulais te demander aussi (et si c’est indiscret, tu es libre de ne pas répondre évidemment !) comment tu penses aborder ces sujets lorsque ta fille sera plus grande : vas-tu lui interdire de prendre la pilule si c’est pour des raisons d’acné ? lui interdire le roaccutane ? ou la laisser libre de se faire son opinion ?
    Sophie

    1. Mamamia, je prie pour que ma fille n’hérite pas de ma peau, pour commencer!! Pour le reste autant te dire que c’est un moment (même si j’en suis encore très loin) que je redoute énormément! La pilule est une chance, notamment pour les jeunes filles qui peuvent avoir une sexualité libre et ne dépendent pas, façon de parler, du mec avec qui elles vont avoir des rapports (je veux dire par là que des nénettes, même très bien informées et parfaitement conscientes des risques d’une relation non protégée ont vite fait de laisser leurs principes de côté face à un joli garçon, pour peu qu’elles manquent un peu de confiance en elles et que le mec soit insistant…) mais en même temps je détesterait que ma fille vive la même chose que moi, tant au niveau des effets de la pilule quand on la prend (je parle de mon expérience perso, je précise) que des effets post-pilule.
      Quoi qu’il en soit je pense qu’avant qu’elle n’ai des rapports, la pilule ça sera noway (je précise aussi que j’ai pris la pilule bien avant d’avoir des rapports, pour « soigner » mon acné)

  144. Super ta vidéo !! Je suis tellement d’accord avec toi en ce qui concerne la pilule ! J’ai arrêter aussi il y a plus d’un an car j’étais dans une démarche de me mettre aux produits naturels aussi bien en cosmétique qu’en alimentation ! Et la réaction ne s’est pas fait attendre, perte de cheveux, acné, vertiges, aménorrhée. Lorsqu’on voit ça, on ne peut que comprendre tout le mal que la pilule nous fait ! Et je trouve ça dingue que la société ne se pose pas un minimum de questions ! Maintenant prendre la pilule est devenu la norme et je trouve cela terrible car on a tendance à oublier que ceux sont des hormones, ça reste quelque chose d’artificiel, qui nous détraque de l’intérieur et pourtant ça ne choque personne (ou peu de personnes) ! BREF ça me révolte ^^

    Personnellement si ça peut en aider certaines, je n’ai plus d’acné et je pense qu’arrêter l’utilisation d’eau du robinet sur mon visage a bcp aidé, car chez moi elle est très agressive et enflammait ma peau qui était toujours rouge, et pleine de boutons. Evidemment ce n’est pas une solution contre le problème hormonal et je pense que ceux sont surtout mes hormones qui se sont régulées mais comme tu le dis toi même, il faut être vraiment gentille avec sa peau et depuis que j’utilise le minimum (eau micellaire bio + huile végétale) ma peau est nettement plus belle ! Et surtout je pense qu’il faut une bonne dose de patience !! Bon courage à toi Coline et à toutes celles qui traversent ça !

    A bientôt ! (Et désolé pour le pavé mais ce sujet me révolte autant qu’il me passionne ^^)

  145. coucou je ne sais pas si tu connais mais il y a quelque chose de vraiment efficace contre l’acné, c’est le MSM, c’est un complément alimentaire 100% naturel,de ce que j’ai compris c’est du souffre, et pris pendant 1 ou 2 mois ça a des effets vraiment spectaculaires et sur l’acné, mais aussi sur les cicatrices, car apparemment ça stimulerait la production de collagène et donc le renouvellement des cellules… sur moi ça a marché, après bien sur ce n’est pas le produit miracle mais c’est vraiment un gros coup de pouce quand on veut un truc un peu naturel contre l’acné et pas hors de prix :) Et autre point positif ç’est un complément qui n’a aucune toxicité sur l’organisme d’après les études que j’ai pu lire, et a apparemment plein d’autres vertus (dont je ne me souviens plus moi ce qui m’intéresse c’est que ça m’enlève mon acné :)) et donc on peut en prendre de façon continue sans problème… haha je viens de relire mon com et on a l’impression que j’ai des actions dans les ventes de MSM mais non promis c’est juste un truc génial et naturel donc ça m’a paru intéressant de partager ça :D
    bonne journée à tous!

    1. Bonsoir,

      Je suis une nullipare de 25 ans et j’ai mon DIU depuis novembre 2012, et bien tout va bien sauf pour la peau. Bon actuellement ma peau se porte bien, quelques petits boutons de temps en temps mais rien de grave.
      J’ai commencé à prendre la pilule en 2006 pendant 3 mois puis à nouveau de 2007 à 2011, et encore fin 2011, donc pas mal de temps tout compte fait !

      Mon médecin généraliste ne s’est pas vraiment exprimé sur le sujet, il m’a dit que oui je pouvais avoir un DIU mais que lui ne les posait pas. J’ai vu un gynéco peu de temps après et il n’était pas trop pour mais m’a tout de même donner une ordonnance pour le GRAAL !

      C’est un autre gynéco qui me l’a posé et il était super ouvert pour les DIU, m’a dit que la France était en retard par rapport à d’autres pays …
      Concernant ma peau, ce fut la grosse cata début 2013, tous les boutons sont sortis, et puis dans des zones où je n’avais jamais eu de boutons pendant mon adolescence. Des boutons dans le cou, sur les joues, horrible. J’ai pris du zinc mais je n’ai pas trop vu la différence, le dermato m’a même dit en souriant : « Je ne vais pas vous prescrire la pilule », ahaha.

      Mais entre temps j’ai commencé à me soigner avec les huiles essentielles (tea-tree, niaouli, lavande). J’en utilise en cas de gros problèmes et à petites doses.

      Une pharmacienne m’en a même parlé, elle m’a conseillé le tea-tree et je lui ai dit que je m’en servais).
      J’ai aussi des huiles végétales, comme le nigelle (cumin noir), le calendula, et pour le corps j’utilise de l’huile d’avocat.

      J’ai fait une échographie le mois dernier pour vérifier la pose du DIU et tout va bien, le médecin m’a même dit que mes ovaires et mon utérus étaient magnifiques ! Youhou :)

      Merci à toi Coline de parler de ce sujet.

  146. Bonjour Coline !

    Merci pour toutes ces vidéos et ces conseils et tests pour l’acné! Je suis plus jeune mais même après 4 ans de pilule, passer au stérilet, c’est la mort dermatologique aussi… Je galère depuis 1 an et demi aussi, et ssocié à la vie étudiante, c’est un vrai calvaire!

    Je suis passé à l’éponge de konjac aussi, et je teste la marque Ren en ce moment, c’est pas mal, mais ça change pas la vie non plus…

    J’ai testé des gélules fabriquées en France par une pharmacie traditionnelle de Dijon, http://www.croixblanchepharma.com/. Ils proposent un traitement semblable à acnease, beaucoup moins cher, avec d’autres plantes mais qui agissent aussi sur le foie, c’est la formule dépurative : http://www.croixblanchepharma.com/formules-synergiques-100-gelules/335-formule-depurative-100-gelules.html. Autant te dire qu’au bout d’une semaine, mes plus gros problèmes cicatrisaient d’eux-mêmes. Après 6 mois de galère, ça va prendre du temps mais déjà, il me reste plus qu’à arrêter de toucher à mes imperfections (sale habitude, un truc pour ça? comme le vernis amer pour les ongles ^^). Je pense que ça a vraiment la même action qu’Acnease, le pharmacien conseille de commencer progressivement pour ne pas faire de poussée d’acnée, 1 puis 2, puis 3,.. jusqu’à 6 gélules par jour. Et de continuer jusqu’à satisfaction (1 mois minimum) et de gérer ensuite suivant les aléas de la vie (le stress comme tu disais, ou une semaine plus laxiste sur les bonbons).

    Autre question, tu dis que tu as des imperfections, mais sur les vidéos elles ne se voient vraiment pas, as-tu des conseils pour camoufler des cicatrices et petites imperfections rouges efficacement? Sans pour autant étouffer la peau sous 3 cm de fond de teint plâtre? :D

    Merci en tout cas pour ton partage d’expérience et bonne chance pour la suite de l’aventure!

    1. salut!
      j’ai commandé 2 boites de formule dépurative! la compo est géniale! j’espère voir des résultats rapidement! tu as vu les effets à partir de quand? tu prenais qu’un comprimé par jour au début?
      merci!

  147. ça fait je crois 3 fois que je matte cette vidéo !!! toujours avide de tes conseils et astuces :) merci pour ça !
    je comprends ton point de vue sur le traitement Roaccutane.. je l’ai pris quand j’avais 16 ans car j’avais de l’acné sévère.. ça a duré 6 mois et ma peau était parfaite au bout de 2 ou 3 mois.. seulement j’ai pris 10kg à cause de la pilule que je devais prendre pendant le traitement. Et puis ma peau n’est pas restée nickel… mais rien comparé à ce que j’avais avant.. Bref, je pense que ce truc m’a vraiment aidée pour ma peau bien sur, mais aussi pour mon équilibre parce que je complexais à mort.. C’était il y a 20 ans, je n’ai pas fouillé les risques post roaccutane, parce que je n’ai pas envie de voir à quoi je me suis exposée et je ne veux pas psychoter.. mais on en sait sûrement davantage sur le sujet aujourd’hui, et il y a sans doute d’autres alternatives bien moins agressives… et je rajouterais que selon moi, c’est un traitement à prendre uniquement quand on a de l’acné sévère..
    Par ailleurs, j’ai connu l’Elixir du Marabout de Garancia grâce à toi, et ça fait maintenant 7 mois que je l’utilise quasi tous les jours.. ben ça a changé ma peau !!! et j’ai essayé aussi de me concocter mes potions magiques à base d’huile végétale et de HV, mais je n’arrive pas à trouver le truc qui remplace l’elixir!! je continue mes recherches de petite chimiste ;)
    Dans tous les cas, j’ai compris, comme toi, mais il y a seulement 3 ans, que c’est en hydratant ma peau qu’elle serait meilleure… je l’ai tellement maltraitée avant à coup de trucs desséchants, et je ne me rendais même pas compte que c’était à cause de ça qu’elle était de plus en plus grasse… quelle erreur !!!
    En tous cas, merci encore pour ton blog et tout ce qu’il contient, j’y puise des tas de bonnes infos alors continue à nous gâter !! merci Coline

  148. Salut Coline!
    J’aime les p’tits dej pleins d’énergie, bio et digestes mais suis un peu en rad’ d’idées…
    Il me semble que tu avais parlé un peu de ça dans un post il y a longtemps.
    Ce serait cool un article « routine petit déj »! Moi j’dis ça…c’est juste une idée. (;))
    Ciao et merci pour le partage.
    Sophie

  149. Bonjour Coline!!

    Premier commentaire sur ton blog que je suis pourtant depuis quelques années (j’adore tes vidéos beauté!). Et je voulais te dire un grand MERCI pour tes conseils sur le miel de Manuka, dont je ne connaissais pas du tout les vertus pour la peau.
    Quoi qu’il en soit, il m’a bien aidée car ma peau était en plein processus de « merdification » et après une utilisation assez intensive, je dois dire qu’elle s’est nettement améliorée!

    Merci donc pour tes précieux conseils et tes partages! :-)

  150. Bonjour Coline !

    J’ai enfin pu prendre le temps de regarder cette vidéo que j’attendais tant !!!! Vraiment merci pour toutes ces informations,le sujet me passionne aussi !

    Je suis sous pilule mais mon acné est toujours là… (j’ai en plus des sortes de mini-kystes sur le menton, j’ai aussi des boutons sur le corps, bref l’horreur). La pilule n’est pas vraiment la solution à tout.

    C’est vrai qu’Acnease n’est pas donné, mais entre les RDV chez la dermato, la gynéco, les crèmes qu’on teste dans tous les genres … c’est un budget aussi !

    En tout cas merci pour tous les infos !

    Agatha.

  151. Bonjour Coline ! Quand tu dit que tu laisses poser le masque au miel entre 1h et 3h avant la douche le soir, est ce que c’est parce que il faut le laisser poser environ 2h pour que se soit efficace ? Ou est ce que c’est parce que tu le pose et que tu l’oubli parce que tu es occupé ??

    je suis désolé si la question a déjà été posée dans un autre commentaire….

    merci !!

    1. Plus le miel pose et plus il a le temps d’agir, tout simplement. Après chacun fait à sa sauce, perso ça me réussi de le laisser poser très longtemps donc je fais comme ça :)

  152. Comment as-tu fait pour passer d’une peau grasse et brillante à une peau « normale » ? Seulement en arrêtant les produits assainissants/décapants ?
    Perso, j’avais une peau mixte à problème depuis toujours, j’ai changé ma routine de soin (il y a plusieurs mois) avec des produits Avène et Clinique spécialisés dans les peaux jeunes à problèmes, je la trouve maintenant très grasse et brillante. Quel serait ton conseil pour qu’elle devienne « normal » ?
    Merci pour tout !

    1. Je pense que j’explique tout dans ma vidéo ;) Après attention ce n’est (comme pour tout) par une vérité absolue mais c’est un mécanisme logique de la peau, quand elle se sent agressée, que l’on détruit son film hydrolipidique, sa réaction est de produire plus de sebum qu’il en faut pour se « défendre et se protéger ». Tous les truc assainissants, asséchants etc. ne sont pas toujours positifs pour la peau.
      Après je ne sais pas quel âge tu as mais à l’adolescence la peau grasse est souvent lié aux hormones en ébullition (et là, tu t’en doute, il n’y a pas grand chose à faire) mais passé ce stade et si, encore une fois, on n’a pas un dérèglement quelconque qui rend la peau grasse (les hormones bien souvent), il vaut mieux être doux avec sa peau, bien l’hydrater et la nettoyer avec soin mais, encore une fois, en douceur.

  153. Chouette coup de gueule contre la pillule ! Vu que les gynécos ne l’encouragent pas trop, c’est vraiment bien que des personnes comme toi rappellent que la pillule n’est pas naturelle et qu’il y a d’autres moyens de contraception plus respectueux du corps de la femme !

  154. Supère vidéo ! Je pense que la question des hormones et de la pilule nous inquiète toutes à plus ou moins grande échelle, personnellement je viens d’arrêter la mienne car elle ne me correspond pas (et au bout de la 4ème à 21 ans… euuuh on a envie d’arrêter de jouer au rat de laboratoire !!) et ma peau acnéique à la base ( mais moins sous pilule) le redevient progressivement. Mais je suis plus confiante car désormais je prend soin de ma peau comme tu l’expliques, sans l’agresser, juste l’hydrater et la dorloter. C’est tellement tentant de s’acharner dessus quand on a de l’acné qu’on n’oublie le fait que ce soit un organe à part entière de notre corps et qu’on ne peut pas l’agresser comme ça tout le temps. Je trouve ça très bien que tu le précises car beaucoup n’en n’ont pas encore conscience !! Enfin pour ce qui est d’acnease je trouve ça dommage qu’encore une fois ce soit très cher… déjà qu’on « paye cher » le fait d’avoir de l’acné, manque plus que le peu de solution qu’on ait ne soit pas à la portée de tous !! Pour ma part je vais tenter de me faire des tisanes de sauges pour réguler mes hormones et voir ce que ça donne (beaucoup moins couteux étant donné que ça pousse dans mes jardinières ^^) !! En tout cas chouette vidéo, toujours très intéressante, ça fait plaisir de voir que OUI c’est possible ! On peut avoir une belle peau un jour !

  155. Merci Coline ! Très intéressant.
    Hey les filles moi j’ai plus de migraines depuis que j’ai arrêté la pilule et ça c’est cool hein?!!! (J’essaie de trouver un truc cool pour pas dissuader les filles qui hésiteraient lol). Et puis on se sent libre tel un oiseau.
    Enfin je dis ça mais je suis sous antibiotique depuis 2 mois hum hum … 9 mois que je souffrais trop :( mais j’avoue que j’ai très très peur de l’arrêt du médicament, ça va surement revenir hein :'(
    Bon et sinon voilà un blog sur le sujet qui est très très intéressant. Il y a un article qui parle du cycle féminin pour celles qui sont comme moi, qui n’ont que le préservatif comme moyen de contraception.

    http://petiteceriz.com/2014/03/03/le-cycle-de-la-femme-pour-les-nuls/

  156. Bonjour Coline !

    J’hésite depuis pas mal de temps à aller voir un endocrinologue ( le gars qui gère les hormones) pour vérifier que tout était en place (ou non !). Je suis casi certaine que ma peau de m*** est liée a tout ça. Je me demandais donc si tu avais fait le test dont tu as parlé a ta gynéco et si oui, si ça t’as apporté qqchose !

    Merci !

  157. Coucou! Bon c’est le deuxième commentaire que je fais sur le net de toute ma vie, mais je voulais partager quelques produits géniaux que j’utilise. Niveau huile à base de rose musquée il y a celle de la marque PAI, marque anglaise bio.J’ai fait un hangout avec la créatrice et les produits sont juste à tomber.Il n’y a que 4 ingrédients dans la « Rosehip bioregenerate oil ».Sinon pour le visage, pour les peaux sèches, et normales aussi,j’utilise le soin apaisant intense visage et yeux toleriane ultra de la roche-posay. Je pense que ça peut aider beaucoup quand on a de l’acné ou autre.Sinon pour les yeux j’ai une petite crème bio de la marque GamARde à base d’huile d’argan. Elle est très riche parcontre, donc faut en mettre peu, perso je me tartine comme pas possible et j’ai vraiment eu du mal à la descendre. En espérant que ça aide. A bientôt :)

  158. vers la trentaine mon gyneco a refusé de me renouveler ma pilule pour cause de tension trop élevée; pose d’un stérilet sans hormone.
    Et à partir de là à chaque fois que je consultais un médecin (généraliste, dermato…)et qu’il me demandait mon mode de contraception il me répondait que c’était une bonne chose d’avoir arrêté la pilule; j’aurais aimé entendre de ce genre de conseil bien plus tôt d’autant que dans l’année qui a suivi j’ai retrouvé un tension normale!
    en plus moi qui n’avais pas connu l’acnée les dernières années sous pilule j’ai développé une acnée au menton!
    la pilule est une victoire indéniable des femmes mais notre liberté c’est aussi de pouvoir être informée et de pouvoir être actrice de notre contraception comme de notre santé en général!

  159. Salut Coline,
    Je suis d’accord avec toi. Les gynéco ont une tendance à tout régler grâce à la pilule. Il y a deux moi j’ai déménagé et donc changé de gynéco. J’en ai profité pour demander à arrêter de prendre des hormones (je prenais diane 35) et la nana n’a pas voulu me prescrire de stérilet car j’ai pas eu d’enfant. Du coup j’ai une pilule de 2eme génération maintenant. Et j’ai des boutons c’est horrible. Je décape pas mal ma peau, mais a chaque fois que je la laisse tranquille, je brille comme un phare. Donc du coup je continu de la nettoyer le matin. Par contre je l’hydrate plus ces derniers temps avec la crème embryolise. Ca n’a pas d’effet sur mes boutons et je brille mais au moins j’ai plus la peau qui pelle XD C’est déjà ca.
    Quand je regarde tes vidéos je trouve que j’ai les mêmes soucis: pb de cuire chevelu qui gratte, boutons, peau sèche et grasse enfin n’importe quoi quoi.
    Que me conseille tu comme soin? Penses-tu que l’argile et le masque à l’argile serait une bonne idée sos ?

  160. Salut,

    je suis tout à fait d’accord avec ton coup de gueule sur la pillule. Ma mère est morte récemment d’un cancer alors j’essaie de changer beaucoup de choses au niveau santé dans ma vie. Dans un domaine hormonal similaire, c’est assez consternant de voir que quasi tous les médecins, gynécos, endocrinos et autres ne sont pas ouverts à d’autres alternatives pour des trucs peu graves: ex hypothyroidie pas encore trop avancée. Le lévotyrox (hormones de synthèse) a tendance a scléroser la thyroide mais il est quand même prescrit systématiquement. Et les médecins refusent d’envisager avec toi même l’éventualité d’un traitement homéopathique pour voir si ça peut marcher pour une hypothyroidie peu grave, c’est quand même assez scandaleux de résoudre tj tout par les hormones, que ce soit pillule ou autres hormones.

  161. Bonjour Coline !

    Très intéressant cet article ! J’ai été faire un tour dans mon magasin Bio pour trouver le miel de Manuka, que je connaissais déjà pour ses vertus  » aide anti-acné  » mais je ne m’étais pas réellement penchée sur le sujet, simplement parce que je faisais des masques avec du miel classique. Après ta vidéo, je me suis dit qu’il était temps!
    Je voulais le prendre sur Amazon car le prix un chouilla plus cher chez mon revendeur Bio m’a un peu refroidit mais finalement, je préfère lui donner mes euros à lui plutôt qu’a Amazon !

    Concernant la pilule et la contraception… Mon histoire avec la pilule débute il y a quelques années quand mes copines de lycée avaient déjà toutes la pilule et une ma foi assez belle peau ! Moi ça allait, quelques boutons, je le vivais mal mais je n’étais pas non plus infestée. Puis il y a eu un pic assez gênant d’acné. Je n’avais pas non plus le visage envahi mais à cette période de lycée, avec 1500 élèves dans l’établissement, t’as pas trop envie d’avoir la face décorée… Parallèlement, je suivais des cours de biologie ( 4années) et est arrivé le sujet de la contraception, le fonctionnement, les effets, les méthodes.. Etc. Je ne prenais alors aucune contraception, car pas envie d’aller chez le gynéco (j’y suis allée très tard et on est tous méga heureux de le savoir). Durant ce chapitre sur la contraception nous sommes allé très loin dans l’étude de la pilule. Avec la modification des hormones, le « réglage des œstrogènes et progestérones « . Et à partir de ce moment là, la pilule j’ai été contre. Je n’aimais pas le principe.. Des hormones pour réguler le fonctionnement de notre cycle.. Non pas pour moi. Ma prof de Bio était également « contre ». Puis nous avons parlé du stérilet et je me suis jurée que lorsque mon choix de contraception serait à faire, il serait rapide et que j’aurai un stérilet. Voilà 1 an que j’ai mon stérilet en cuivre et j’en suis ravie. Mais ca été un véritable parcours du combattant ! Incroyable comme ma gynéco ne voulait pas que je mette de stérilet !Tu es trop jeune ( 21 ans l’année dernière) tu n’as pas eu d’enfant alors que c’est bien marqué dans le site du gouvernement que les stérilets petites tailles sont adapté pour les jeunes femmes!Je faisais en réalité le choix de ma contraception et ma gynéco n’était pas ravie. Souvent les jeunes filles, au moment de la première visite chez le gynéco prennent la pilule car pratique pour l’acné, comme ça pas de risque de BB… C’est devenue la solution simple et au combien rentable pour les enseignes pharmaceutiques ! Un stérilet coûte quoi.. 30euros à l’achat et après t’es tranquille pour 4 ans! L’usine pharma est nettement plus contente avec la pilule qui rapporte plus. La pilule est à mon gout donnée beaucoup trop facilement!
    Evidemment, la pilule reste dans le concept quelque chose de formidable de part ce qu’elle a apporté aux femmes le choix d’avoir ou non un enfant. On peu remercier les femmes de l’époque pour nous avoir permis d’avoir le choix, mais pas pour la pilule directement, mais pour les différentes méthodes de contraception.
    Mon message est long.. Mais ce sujet me tient énormément à coeur car quand j’ai décidé du stérilet beaucoup ne comprenait pas. Et depuis que je l’ai 3 de mes collègues ( mère d’enfants et prenant la pilule depuis des années!)ont changées d’avis et on un stérilet, récemment une de mes amie à également changée de contraception.
    Les choses changent progressivement, les jeunes femmes et femmes veulent revenir à des choses plus naturelles et préserver leur santé ! Et j’ai envie de dire qu’il était temps! Dommage que se soit principalement les histoires de problèmes de santé qui soient responsables de se revirement.

    Bonne journée Coline ! A très vite
    Amandine

  162. Bonsoir Coline,

    Merci pour ton blog et ce post tres interessant. je suis désolée, si cette question à déjà été posé: je prends la pilule ( j’ai changé plusieurs fois, j’ai eu un stérilet au cuivre mais qui ne m’a pas du tout convenu, l’anneau..) pour avoir des cycles normaux car sans pilule, j’ai mes règles sans arrêt et très abondantes. Malgré la pilule, à 34 ans, j’ai toujours beaucoup d’acné: est ce que le traitement acnease peut être pris alors que nous prenons la pilule?
    Merci pour ta réponse.

  163. Bonjour!
    J’ai 24 ans et je fait de l’acné tardive depuis l’âge de 18-19 ans. Petite question :connaissez-vous Sebactase? C’est un complément alimentaire spécialement adapté aux problèmes de peaux chez l’adolescent et l’adulte, un comprimé par jour avec un verre d’eau (30 jours renouvelables). Comme écrit sur la boîte Sebactase est:
    -un complexe exclusif (régule la production de sébum, boutons, comédons imperfections),
    -une action en profondeur (équilibre physiologique),
    -puissant (sans effet indésirable),
    -un complexe d’actifs hautement dosé (arctium lappa, urtic dioica, zinc, ajuga reptans, salvia officinalis, viola tricolor, thymus vulgaris, lavandula officinalis, vitamines A, B2, B8, B5).
    Je ne suis actuellement pas en France. Ma maman a vu Sebactase en parapharmacie et m’en a donc parlé, je voudrais savoir si quelqu’un connait et si oui l’avez-vous testé?!
    Bonne journée!

  164. Coucou Coline . J’ai bcq aimé cette vidéo et j’aurais qqs conseils à te demander. J’ai 22ans et j’ai eut pas mal d’acné, j’en ai encore mais vraiment moins que l’an dernier. J’utilisais pas mal de produits de pharmacie vraiment ciblé pr les peaux acneiques. Mais j’aimerai changer ça, car ma peau est extrêmement grasse et ça me gêne bcq et j’ai pas forcément le temps de me repoudrer dans la journée. Connaîtrais tu des produits que je pourrais utiliser, pas mauvais pr mon acne, pas agressifs pr ma peau,mais qui pourrait estomper ce « graisse ment » (dsl je sais c’est dégueulasse lol) et dans des prix abordables?
    Bisou.
    En tt cas merci pr tes conseils, et ces tests ^^

  165. Hello !

    Bon j’ai 1000 ans de retard en postant ce commentaire, mais je viens juste de trouver le temps de regarder ta vidéo. Je n’ai pas particulièrement de problèmes d’acnée, mais quelques boutons de temps en temps, et une peau mixte. Pour ta gynéco, je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais CHANGE ! Pour la petite histoire, j’ai 21 ans, j’ai commencé la pilule à 17 ans, et j’ai arrêté l’année dernière quand mon nouveau gynéco m’a dit que pour lui « pilule » c’était un gros mot dans son cabinet.
    Lors de l’examen, il m’a montré mes ovaires, qui avaient genre diminué de moitié. Il m’a clairement dit que prendre la pilule c’était être en ménopause, et à 20 ans ça fait flipper. Depuis que j’ai arrêté, ma peau est peut être un peu plus grasse mais je m’en sors quand même bien.
    Bref, tout ça pour dire que la pilule est vraiment considérée à tord comme quelque chose de bénéfique, et je voulais te remercier de m’avoir fait prendre conscience de ça, je pense que le fait d’avoir vu tes vidéos m’ont fait réaliser que je mettais dans mon corps des hormones chimiques et ça m’a permis de dire « oui » quand mon gynéco m’a proposé d’arrêter la pilule.
    (Depuis, ma soeur a arrêté aussi :P et tout le monde s’en porte mieux ! )
    Bonne journée !!
    Chloé

  166. Les avis concernant l’acné sont multiples ! C’est n’y rien comprendre!

    Pour répondre à ta gynéco, pour qui la pilule est LA solution miracle, figure toi que j’ai eu des boutons moi aussi sans savoir d’où ça provenait alors que je n’en avais jamais eu de ma vie (à 27 ans c’est GENIAL …; ton mec qui te dit « t’as la varicelle? » , tes petits cousins qui te sortent que tu as « un bouton de sorcière » …) et un jour j’ai eu la bonne idée de lui en parler.
    Sa réponse ne s’est pas faite attendre : »ah oui c’est sûrement la pilule, dans celle que vous prenez depuis des années il y a un composant qui peut parfois donner des boutons »
    YOUHOUUUUU MERCI MERCI MERCI JE SUIS RAVIE !!!
    Bref. Tout ça pour dire que la pilule n’est certainement pas la solution miracle !!! Je compte écrire un petit article là-dessus un de ces quatre justement. Car ensuite j’ai aussi eu la réponse dermato, c’est plutôt intéressant …;-)

  167. Comme je me suis retrouvée dans ton discours ! Je suis végétarienne depuis 1 an bientôt et j’ai vu une amélioration de mes boutons. De plus j’avais remarqué que ma pilule était responsable en grande partie de mes problèmes de peau, j’en ai parlé à ma gynéco (que je vais vite changer !) qui m’a dit de prendre une pilule de 4e génération pour enlever les boutons, que c’était le seul moyen etc J’ai résisté mais j’ai aussi failli lui sauter dessus ! Les médecins, en grande partie, sont incités par les laboratoires pharmaceutiques et ne croient pas du tout au bienfait du « no medicament »… Je souhaite aussi passer à un stérilet au cuivre pour éliminer les hormones, donc je vais me tâter, essayer de trouver un gynéco digne de ce nom, végétarien, bio ET À L’ÉCOUTE DES SES PATIENTES ! C’est notre corps, merci de le respecter Messieurs et Mesdames les docteurs !

  168. J’arrive un peu après la bataille :) mais merci pour cette vidéo très intéressante ! L’acné est un sujet que je connais bien, j’aurais 40 ans à la fin de l’année et j’ai commencé à me battre contre cette saleté d’acné à l’adolescence avec deux cures de roaccutane une à 16 ans et l’autre à 27 ans (à l’époque on ne parlait pas encore des effets secondaires de ce médicament), je crois que j’ai pris toutes les pilules possibles et imaginable contre l’acné, diane 35, jasminelle etc J’ai pris aussi pas mal d’antibio, de l’androcure bref un parcours type de fille à peau acnéique. J’ai eu deux poses avec une peau magnifique sans rien prendre, mes deux grossesses ;) Puis à la fin de l’année dernière je vais chez un nouveau gynéco qui à cause de l’état veineux de mes jambes me dit d’arrêter net les hormones, j’opte alors pour un stérilet au cuivre et du coup depuis quelques temps j’essaie de changer mon mode d’alimentation, de mieux cibler mes produits de beauté et je traite localement mes boutons avec de la différine une crème prescrite par ma dermato. J’ai découvert aussi les produits de chez antipodes, bref je prends plaisir à mieux prendre soin de moi et je ne regrette absolument pas d’avoir arrêter la pilule ! Désolée pour cette tartine mais c’est un sujet qui me tient à coeur et merci pour ton blog que j’aime beaucoup et ta bonne humeur !! :)

  169. Bonjour, j’ai découvert ton blog hier et je viens de regarder ta vidéo sur acnease et les problèmes hormonaux après arrêt de pilule. J’ai 22 ans et moi aussi ai arrêté la pilule que je prenais depuis 3 ans. Et j’ai une peau vraiment grasse, cheveux qui graissent super vite. Je n’arrive pas à avoir une plus belle peau et je pense clairement que c’est dû à l’arrêt de ma pilule (que ma gynéco m’a prescrit sans même me proposer autre chose, et j’aurais choisi le stérilet en cuivre si j’avais été mieux informée!). J’aimerai savoir combien de temps ça t’a pris pour que ta peau se rééquilibre un peu plus?

    Voilà et à part ça j’adore ton blog, ton style et tes vidéos!! :)

      1. Merci :) J’essaie de manger mieux aussi, j’espère que petit à petit tout ça va se réequilibrer! En tous cas c’est chouette, a

  170. Salut Coline!
    Je te conseille d’essayer l’argent colloidal, un produit naturel miraculeux pour les boutons mais qui a aussi des centaines d’autres vertus. Malheureusement, les laboratoires font tout pour nous cacher son existence tant il est efficace! Et parait-il qu’il marche d’autant plus quand il s’agit de boutons hormonaux puisqu’il s’utilise par voie externe et interne.
    Tiens nous au courant si tu essayes!
    Laura

  171. Bonjour Coline,
    Je me permets une petite question (bien qu’arrivant un peu tard, je viens de tomber sur ton article ô combien utile!). J’ai les mêmes soucis depuis l’arrêt de la pilule, une peau qui peine à retrouver son équilibre, une réactivité au moindre stress, écart alimentaire, et autres petites joyeusetés, bref merci mesdemoiselles les hormones chimiques!! Je me demandais, l’utilisation d’huile de jojoba/rose musquée le soir n’est-elle pas trop grasse pour une peau acnéique ? En effet on dit qu’il faut hydrater et non graisser, cela ne favorise t-il pas l’apparition de nouvelles imperfections ?
    Merci d’avance ! :)

    1. L’huile végétale ne graisse pas, au contraire, elle fait partie des rares produits capables de pénétrer et d’hydrater la peau. Ou plutôt de permettre à la peau de mieux conserver son hydratation (sachant que la « vraie » hydratation » de la peau se joue à l’intérieur). Après toutes les HV ne conviennent pas à toutes les peaux (comme pour les crèmes, finalement ;)) mais le jojoba est une super huile pour les peaux grasses!

  172. Salut,
    J’essaye tout comme toi de me tourner peu à peu vers une routine beauté plus naturelle, et bio si possible. J’utilise donc depuis peu une éponge konjac noir (celle au bambou, contre l’acné) mais sincèrement je ne vois aucune efficacité sur mes problèmes de peau.
    Et j’ai vu certaine de tes anciennes vidéos datant de 2012, période durant laquelle tu n’utilisais plus d’eau pour te laver le visage mais la Créaline qui apparemment te convenait très bien, j’étais prête à l’acheter quand j’ai eu une doute sur ta routine actuelle qui utilise une eponge konjac ET DONC de l’eau…
    D’où ma question : Pourquoi avoir arrêté ?

    1. J’avais envie de changer de routine, tout simplement. Et surtout d’y intégrer la clarisonic, j’avoue ;) Après je pense qu’il faut arrêter d’espérer qu’UN produit ou UN accessoire va éradiquer nos problèmes de peau en un clin d’oeil. C’est un tout et il faut prendre ce « tout » en compte pour voir de réelle améliorations :)

      1. /Ta réponse est bien matinale :)/

        Le problème c’est que j’ai déjà l’impression de TOUT faire pour que ça aille mieux, et jusqu’à il y a peu ça allait plutôt pas mal (1 mois environ) et là catastrophe donc je désespère un peu. La preuve je suis prête a ajouter à ma routine presque exclusivement Aromazone un produit Bioderma (par contre pas de clarisonic pour moi) ;)
        Mais bon je crois que je vais tout simplement essayer d’arrêter de faire une fixation sur ma peau, même si c’est dur à force de se regarder dans un miroir Haha

  173. Bonjour Coline,

    J’aime beaucoup ton article (et ses commentaires) qui partagent des expériences et points de vue persos et donnent des pistes de réflexions et solutions.

    J’ai 30 ans, un enfant, et des problèmes de boutons que je me traine depuis l’adolescence. Cela reste très modéré mais c’est pourtant une réelle prise de tête quotidienne dont j’aimerais vraiment me débarrasser. Je te rejoins beaucoup dans cette recherche de solutions naturelles pour en venir à bout. Depuis tout ce temps j’ai testé pas mal de traitements : Diane 35, anti-bios et Rubozinc principalement (pas Roaccutane trop la frousse). Certes ces traitements offrent un petit confort (discutable) mais ne me conviennent pas moi qui déteste prendre des médocs et puis ils ne font que repousser le pb car leurs effets ne durent que le temps du traitement.

    Côté pilule, moi aussi je la boycotte, et ce depuis maintenant 10 ans, et oui ! La vie sans pilule c’est donc possible (les préservatifs sont mes amis). Je suis plus que ravie de ce choix mais côté acné, je dois dire que cela ne change rien malheureusement.

    J’aimerais pouvoir penser que mon acné est dû au stress, au manque de sommeil et à mon alimentation mais avec les années je n’ai jamais constaté de relation de cause à effet avec ces derniers. J’ai une vie plutôt saine, je fais beaucoup de sport, je ne fume pas, ne prends pas de café, bois très peu d’alcool et mange assez sainement.

    En dehors de la pilule, j’aimerais vraiment connaître ton avis sur les traitements locaux et ces crèmes barbares que prescrivent systématiquement les dermatos : cf différine, epiduo, panogel, effaclar, erythrogel, erylik, Locacid et tous leurs cousins (je crois bien les avoir toutes testées). As-tu déjà suivi ces traitements ? Je suis curieuse de connaître ton avis sur ces crèmes.
    Autant j’ai réussi à supprimer les traitements oraux, autant je n’arrive pas à faire de break avec ces crèmes parce que je culpabilise trop quand de nouveaux boutons pointent si je ne met pas une crème « forte », « asséchante » et censée « prévenir » les prochains. Mais c’est vrai qu’au bout de toutes ces années force est de constater qu’elles n’ont jamais résolu le pb (bien-sûr on peut tjr se dire que ça serait pire sans l’usage de ces crèmes…). Ta vidéo me donne envie de prendre le pb à l’envers et d’oser les arrêter complet. Et si, ce n’était pas, justement, ces crèmes irritantes qui agressent ma peau et produisent l’effet inverse ?

    Du coup qu’appliques-tu sur un bouton qui est de sortie ?

    Merci beaucoup Coline.

  174. Super intéressante ta vidéo. J’ai en ce moment de gros GROS problèmes de peau, qui je pense sont dus à un tout…Non seulement ma malbouffe, mais également le stress, et sans doute ma nouvelle pilule. Depuis que je la prend, j’ai de la dermite séborréhique, qui se répand sur tout le visage. J’aimerai arrêter la pilule mais pour l’instant c’est la seule solution que j’envisage alors je vais prendre mon mal en patience. En attendant j’essaie de faire plus attention à ce que je mange, et j’essaie également d’être plus cool avec ma peau, que je passais mon temps à décaper :) Maintenant j’ai arrêté de me nettoyer le visage tous les jours, l’eau de ma région est fort calcaire et j’ai entendu dire que c’était mauvais. Je ne la nettoie qu’avec des produits Melvita et une eau micellaire. Au début j’avais peur de voir la peau toute huileuse et super brillante, mais j’ai constaté que a régulait mon sébum ;)

  175. Coline, j’aurais voulu savoir si tu connaissais les poudres ayurvédique d’Aroma zone ? J’ai une peau à problèmes j’ai donc essayé la poudre de Neem et c’est super ! Elle purifie sans agresser, as tu déjà tester ?! merci de ta réponse, Amélie

  176. Bonjour Coline,

    (Je commente 3 mois après…. Oui je suis comme ça moi ;-) )

    Je me suis intéressée aux brosses nettoyantes pour le visage il y a peu. Et d’après ce que j’ai pu lire sur la toile, il semble que l’éponge konjac et la Clarisonic ont le même type d’action (même si ce ne sont pas les mêmes produits). J’aimerais savoir si toi tu utilises les 2 car tu leur trouves des effets différents, ou par simple plaisir d’utiliser l’une et l’autre?

    Merci pour ta réponse (ou pas d’ailleurs! ;-)) et bonne journée

  177. Bonjour Coline,

    Je viens de regarder ta dernière vidéo sur les cheveux qui est super ! Bien qu’ayant les cheveux frisés et CREPUS (on est toute pareil et non contente de nos cheveux !) tout ne me correspondrait pas. J’essaierais bien les bains d’huile de coco et ricin. Après plusieurs avis et des recherches internet, j’ai cru comprendre que mes cheveux très secs de nature ont besoin d’être hydratés. Erreur fatale, j’ai utilisé une huile prise en supermarché d’une marque connue avec des composants qui ne sont pas tous naturels. Elle était galère à appliquée et ne je n’ai pas vu d’effets probants. Donc j’ai abandonné les huiles ! Mais les huiles d’Aroma zone valent sûrement le coup que je réessaie.

    Bon tu vas te dire pourquoi cette fille me parle de ma dernière vidéo sur une autre vidéo ?!! Elle est pas bien ! ^^
    En fait je me suis refaite tes deux vidéos ou tu parlais d’Acnease, de Clarisonic et de routine de soin pour peaux à problèmes. Et je me demandais si tu utilises toujours les mêmes routines du matin et du soir ? Si tu utilises toujours la Clarisonic, l’éponge de Konjac tout ça tout ça ? Et si tu avais eu besoin de reprendre Acnease ces temps ci ? Enfin voilà savoir où tu en es avec tes problèmes de peaux et tes solutions.

    Voili voilou !

    En tout cas merci de tous ces conseils que tu nous donnent quotidiennement autant pour les oins, que le make-up, la mode et les liens utiles de déco et tout et tout.

    Bonne journée ! :)
    Adeline

  178. Bonjour ! j’ai eu bcp de problèmes d’acné aussi, je ressemblais à un ballon de football certains jours, j’ai à peu près tout essayé niveau produits, naturels ou non, pareil avec mon régime alimentaire (évitant tout ce qui était à base d’animaux qui auraient pu recevoir une bonne dose d’hormones) rien n’y faisait… Sauf un jour, jme suis faite opérer des dents de sagesse, et il y avait en fait des abcès au niveau des racines de plusieurs de mes dents. Et du jour au lendemain, une fois que ça a été traité, plus rien !
    Quand je pense à tout l’argent que j’ai dépensé pour traiter un problème qui était dans le fond pas un problème de peau ça me rend un peu malade, mais qq’fois les boutons sont une conséquence d’autre chose que ce à quoi on pourrait penser. Voilà j’espère en tout cas que tu n’as pas d’abcès ;)

  179. http://fr.feelunique.com/p/Manuka-Health-MGO-100-Manuka-Honey-Blend-10-250g
    Coucou Coline merci de ton partage de ton expérience avec l’acné, de ta routine de soins etc… Ca m’aide vraiment beaucoup ! Tu as apparemment l’air d’être conquise par le miel de Manuka, et je suis à la recherche d’un masque qui m’aiderait ma peau à cicatriser.. Penses-tu que celui-ci de feelunique est l’équivalent du tien de Comptoir&Compagnies ? J’espère que tu pourras m’aider, bisous bonne journée !! :)

  180. bonjour,
    54 ans et toujours (depuis mes 11 ans) des problèmes d’acné peu de boutons ou plutôt moins de boutons depuis quelques années ……. mais j ai aujourd’hui énormément de points noirs sur tout le visage avec une peau a pores dilatés, grasse, et des mycrokystes, et quelques cicatrices;;;;;;j’ai tout essayé, c est déconcertant, je ne pensais qu’a mon age le choses s’amélioraient, (avec le temps)……hélas non
    Comment se fait-il qu’en 2015, on ne trouve pas des traitements efficaces a ce genre de soucis cutanés…
    Si quelqu’un a quelque chose a proposer d’efficace, je suis prete a essayer
    Merçi
    Cordialement

  181. Hahahahahaha, je compatis tellement avec toi pour le coup de la gynéco! Il ne veulent ABSOLUMENT pas doser les hormones c’est assez fou! Moi j’ai eu une puberté qui a absolument tout changer chez moi mais vraiment, et c’est très handicapant par exemple je suis tous le temps malade ( il parait qu’il faut que le système immunitaire se remette de la puberté…. enfin au bout de 10 ans ça va suffire non?) et j’ai été obligé d’être mise sous pilule puisque j’avais un cycle de 6 mois (L’angoisse un peu) .
    Bref, ça fait 3 ans que j’essaye de faire un dosage hormonal et ça fait trois ans que tous les médecins, gynécologues etc… refuse totalement !!
    J’en suis a la troisième pilule et j’ai toujours la peau pourrie, youpiii!! Enfin j’espère que le passage au naturel ça va limiter les dégâts.
    Merci pour ton blog très inspirant, le miel de manuka ça a vraiment l’air sympa!! Bon dimanche ;)

  182. Bonjour Coline !
    C’est la première fois que je laisse un commentaire alors que je suis l’une de tes fidèles lectrices et abonnée YT :) J’ai 27 ans et je souffre d’acné depuis 4 ans environ, sans en connaitre véritablement la raison ( j’ai de l’acné uniquement sur les joues donc a priori pas hormonale). J’ai tout tenté : crèmes de Para, et depuis plusieurs mois voir un an, je suis passée au 100% naturel et bio. Malgré tout, l’acné persiste… J’ai envie de tenter Acnease (le prix étant toutefois élevé…), avec le recul, conseilles-tu ce traitement ? Es-tu satisfaite de ses effets ? Merci d’avance pour ta réponse :) Bisous Coline !