La mode et moi: no impact ou pas?

26022014-IMG_0757

Sujet très (très très) délicat à aborder aujourd’hui!

Dans la rubrique Go Green la question des vêtements, de l’habillement au sens large et de son impact sur l’environnement revient souvent sur le tapis (et de façon tout à fait légitime). Vous êtes nombreuses à me demander quel est ma position par rapport à tout ça, principalement par rapport à mon statut de blogueuse mode hyper-consommatrice et pousse-au-crime.

Assez nombreuses aussi à avoir émis des…remarques, dira-t’on, sur le fait que les gestes écologiques dévoilés dans No Impact #1 étaient bien faibles comparés à ma « sur-consommation de fringues et de cosmétiques ». Légitimité totale, encore une fois, bien que j’ai toujours du mal à réprimer un petit grincement sur les jugements émis alors qu’on ne connait ni la personne, ni la situation dont il est question.

Bref.

Je n’ai jamais abordé le sujet jusqu’ici car je ne me sentais pas de réelle légitimité à le faire et, ne nous leurrons pas, dans mes démarches écologiques, le point sapes est le GROS point noir. Je l’avais déjà dit à certaines d’entre vous lors des différents posts de Go Green,  aborder ce sujet me semblait un peu hypocrite, de la part de « la blogueuse mode ». Et surtout, je flippais complètement de devoir écrire cet article et manquais sérieusement de cran.

irreprochable

Quoi qu’il en soit, j’espère toujours que toutes les personnes qui viennent ici et lisent mes articles ont pleinement conscience que je ne me place JAMAIS en mère-la-morale!

Doit-on être irréprochable pour pouvoir parler d’écologie ou de quoi que ce soit d’autre? Je ne crois pas.

nousavonstousdesdefauts

Il faut arrêter d’attendre des gens qu’ils soient parfaits en tous points et toujours hyper carrés. N’oublions pas que nous avons tous des défauts, ne nous pouvons pas y faire grand chose si ce n’est essayer d’y remédier. Etre conscient de ces défauts est déjà un grand pas en avant. C’est la base de l’évolution personnelle et nous évoluons tous, au fil de notre vie. Il est normal de changer, de voir nos idées grandir, se développer, de laisser certaines choses derrière soi pour laisser place à de nouvelles.

Je ne suis pas parfaite (très loin de là et à bien des niveaux), parfois je n’applique pas mes propres « conseils », je suis un être humain comme tout un chacun et je n’ai pas la prétention de valoir mieux ou d’être meilleure que qui que ce soit.

Je ne fait, au final, qu’utiliser cet espace pour échanger sur des sujets que je trouve importants, qui me sont chers et me passionnent. Et je l’utilise aussi comme motivation puisque échanger avec vous sur des sujets comme l’alimentation ou l’écologie m’apport ENORMEMENT et me donne envie, oui, d’aller plus loin et de pousser toujours un peu plus. Car j’ai encore un très long chemin à parcourir, j’en suis consciente à 100%.

Renvoyer une image moralisatrice en mode « ouais moi je suis trop mieux que toi tavu » est la dernière chose dont j’ai envie et j’espère très fort que c’est la dernière des impressions que l’on a en venant sur ce blog.

parlacommencer

Ce post n’aura pas vraiment de but « écologique » mais plutôt celui de vous expliquer où j’en suis dans ma consommation (on va se concentrer sur les vêtements, principalement, pour aujourd’hui), quels ont été les changements, quel est mon positionnement face à tout ça et surtout face à mon blog consumériste, en contradiction totale avec mon esprit qui tente de « s’écologiser ».

Je pense que c’est par là que j’aurais du commencer, avant bien même de parler de dosettes de café et de mouchoirs en tissus. Mais nul n’est parfait, once again.

26022014-IMG_0748

lamodeetmoi

Aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours a-do-ré les vêtements. Je m’émerveille devant un pull, je fonds devant une paire de bottines noires, je pleure devant un joli sac en cuir.

compulsion

J’ai donc toujours eu une très grande consommation de mode, parfois poussée par certains maux de l’âme que j’ai pu vivre comme tout un chacun (a.k.a la compulsion) et d’autant plus « tentée » depuis que j’ai commencé à tenir ce blog. Un jour il est devenu mon job à plein temps, celui de vous montrer mes tenues, de vous montrer de nouveaux vêtements.

C’est un boulot que j’adore et j’ai une conscience totale de la « chance » que j’ai. Gagner sa vie en s’habillant tous les matins (si on vulgarise un peu le machin) c’est vraiment chouette, c’est certain.

Mais depuis plusieurs années maintenant je suis assaillie de sursauts de culpabilité.

contradiction

Tous ces vêtements, que je ne porte parfois qu’une fois, cette quantité quasi incommensurable dont je n’arrive jamais à profiter pleinement, tout ce gâchis, ces choses auxquelles je ne m’intéresse plus si rapidement et l’impact que ça a sur l’environnement… Ca ne transparaît en aucun cas ici mais je vis assez mal cette énorme contradiction dans mon comportement. Forcément.

Mais là où réside le noyau du problème c’est que je me sens vaguement prise en club-sandwich entre mon envie irrépressible de bien faire, mes désirs réguliers pour de nouveaux vêtements et, évidemment, mon travail qui repose entièrement là-dessus.

changementmodeannée

Malgré tout et bien que ça n’ai absolument pas été mis en avant ici (le club-sandwich, tout ça…) il y a eu un vrai changement dans mon comportement face à la mode cette dernière année, poussé principalement par un sentiment de gros ras-le bol et une envie de procéder différemment.

J’ai fini par me rendre réellement compte que je n’avais pas besoin de 70% de ma garde robe, que je portais toujours les même choses, que j’aimais les tenues simplistes à souhait, que j’étais heureuse avec un jean et un pull, que non je n’avais pas (ou tout du moins « plus ») besoin, d’un point de vue matériel et personnel, d’avoir 100 paires de chaussures, ni 20 sacs ou 10 vestes en cuir.

J’ai eu envie de reprendre l’idée lancée il y a plusieurs années ici (certaines se souviennent peut-être du Défi 5? Mort quasi en même temps qu’il est né…), à savoir réussir à vivre avec moins, arrêter de me vautrer dans les sapes et les chaussures et être sereine par rapport à tout ça, ne pas le vivre comme une obligation comme un « il FAUT le faire ». Forcer les choses donne rarement quelque chose de positif chez moi…

Avoir lancé ce défi 5 il y a quelques années et annoncé que j’allais changer mon mode de consommation était une erreur. Je n’étais pas prête et je n’en avais pas réellement envie, définitivement

trigigantesque

Depuis 1 an j’ai donc fait un tri gigantesque dans mon armoire (et dans beaucoup de choses que je possédais, au delà de la mode… Mais c’est un autre sujet) et je continue, régulièrement. Mon récent déménagement dans un appartement, après des années de vie en maison avec un dressing de 20 mètre carré qui m’était entièrement dédié, m’a beaucoup aidé.

02032014-IMG_0920

Je me suis retrouvée avec une armoire et une commode pour pouvoir ranger tout ce que j’avais. Rien de plus. Et évidemment pas la place d’ajouter quelque meuble que ce soit ni d’envie d’être envahie par les vêtements, d’avoir des chaussures dans le salon et des tee-shirts dans la cuisine.

J’ai fait quelques vide-dressing mais j’ai surtout déposé des coffres entiers de sacs remplis de vêtements et de chaussures dans des bennes d’associations, apporté régulièrement des cartons blindés de fringues chez Emmaüs, allant même jusqu’à faire le tri dans mes pyjamas et mes chaussettes (hashtag psychopathe).

A ce jour, et ce depuis plusieurs mois, je ne m’achète vraiment plus grand chose.

Souvent des pièces assez onéreuses pour tenter de favoriser la qualité à la quantité, la plupart du temps des choses que je vais porter énormément (exemple au pif: des bottines noires? ;)) où dont j’ai besoin (des culottes)(ou des shorts puisque tous les miens ont plus ou moins disparus dans les méandres de mon déménagement…)

simplissimes

Je ne mets plus les pieds chez H&M et Zara (je pense que c’était le pire… J’ai dépensé des sommes folles dans ces deux boutiques pour, au final, après 1 an de tri, de conserver que 3 pauvres trucs -___-‘!), j’essaie de découvrir des marques plus éthiques et écologiques, je suis heureuse de passer 1 semaine dans le même jean ou de reporter pour la 100ème fois mon manteau Maje acheté d’occasion, je suis presque fière de moi quand, après une journée de shopping, je rentre chez moi avec un petit pull et rien d’autre.

Des choses finalement simplissimes, évidentes pour beaucoup mais que je ne faisais pas et que je n’étais pas capable de faire il y a encore un an.

Il m’arrive encore de dérailler et de faire un carton dans les magasins, d’acheter des trucs dont je n’ai pas grand chose à foutre ou qui définitivement ne me vont pas très bien et que je ne vais pas ou peu porter. Des erreurs en somme.

reelcontrole

Mais j’ai le sentiment que petit à petit j’arrive à avoir un réel contrôle sur ma consommation personnelle. Encore assez précaire, évidemment puisque je ne peux pas le nier je reviens quand même de très loin.

Quoi qu’il en soit je ne suis plus, et depuis bien longtemps, dans une optique d’épuration totale à la (fameuse) Dead Fleurette. J’aime les vêtements, j’aime m’acheter des vêtements, j’aime les porter et j’aime avoir du choix.

Ce dont je n’ai plus envie c’est d’une armoire qui déborde, de vêtements que je garde ‘au cas ou’ ou parce que mais-je-l’aime-bien-oui-je-l’ai-mis-qu’une-fois-en-deux-ans-et-alors??, de vivre dans le too much et de gaspiller mon argent et mon énergie et surtout de gaspiller des vêtements.

Et j’aimerais, évidemment, pouvoir ajouter à mon armoire des vêtements plus éthiques, fabriqués en France et en Europe, écologiques, réussir à sortir des marques lambdas et me concentrer plus sur du petit créateur, du handmade etc. Je fais pas mal de recherches sur le sujet, je me renseigne, j’ai même testé quelques trucs, mais… chaque chose en son temps.

26022014-IMG_0749

blogtravail

Alors vous allez me dire (et vous avez bien raison), ouais, c’est bien beau tout ça, et toutes les nouvelles sapes qu’on voit quasi tous les jours ici, elles sortent d’où??

90p

90% de mes nouvelles acquisitions chaque mois sont issues de mes partenariats (=une sorte de contrat tacite entre une boutique x ou y qui me permet de choisir ce qui me plaît dans leur stock à condition que la dite sélection apparaisse un minimum ici). Tous les mois je fais « mon job », je passe mes commandes consciencieusement, je fais mes tenues, je fais des photos, je les poste ici. Voilà. C’est mon boulot, entre autre.

2p

Et, comme dirait l’autre, c’est là que le bât blesse. De ces vêtements reçus tous les mois je ne dois garder, sur une année, que 2%. Ce que je ne garde pas termine chez mes amis, ma famille, dans des associations et parfois sur mon vide-dressing.

Evidemment je recherche la « bonne conscience » en donnant la majeure partie mais je réalise parfaitement que cela n’enlève rien à la problématique. Ces vêtements sont produits, font des centaines, parfois des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à moi, sont emballés dans des plastiques individuels puis du carton pour au final ne pas servir à grand chose. Et bien qu’ils aient sans aucun doute une seconde vie un peu meilleure, le constat reste le même.

gachis

Bien qu’ils soient toujours « recyclés » ça n’est reste pas moins un grand gâchis, la plus grosse boulette écologique qui soit chez moi.

Et, croyez-moi, à chaque fois que je débarque dans mon Emmaüs local je suis mortifiée de honte. Evidemment ils sont toujours ravis qu’on leur apporte des choses mais je ne peux jamais m’empêcher de me dire qu’ils doivent me prendre pour une grosse malade mentale… Mais tant mieux, au final. C’est à chaque fois un petit coup de pied au cul, un moment où je me rends compte qu’à une époque les gens ont juste du halluciner quand ils voyaient mon dressing avec mes 120 paires de pompes (je crois que c’est le max que j’ai possédé…) et mes étagères et portants dégoulinants de fringues. Et, définitivement, ce n’est pas l’image que j’ai envie de renvoyer de moi-même. ce n’est plus le type de personne que j’ai envie d’être.

–> Et là attention, je ne juge en aucun cas les personnes qui ont 100 ou 200 paires de chaussures et des dressings de 70m2. Ici je ne parle que de moi et du désir qui m’est propre. Cooooomme toujours, chacun est libre de mener sa vie comme il l’entend et encore heureux!

nettoyépurifié

A ce jour j’ai grandement nettoyé et purifié ma consommation personnelle, Tout n’est pas parfait, j’ai encore des blocages idiots, je fais des erreurs, je me laisse parfois aller mais quand je regarde ce que je possède je ne me sens plus étouffée et j’ai arrêté d’aller faire les magasins tous les 4 matins et de passer 4 commandes sur le net par semaine. Mais du côté professionnel, oui, c’est la cata et c’est super merdique.

Je suis donc tiraillée entre le besoin de faire vivre mon blog (beh sinon je suis au chômage, hein) et celui de le mettre plus à « mon image », de faire en sorte qu’il soit plus en accord avec mon mode de vie et la direction que j’essaie de prendre un peu plus chaque jour. Puisque, forcément, je suis humaine, je culpabilise, je suis bien consciente que tout ce ci n’est « pas bien » ou tout du moins complètement contradictoire avec une grande partie de mes idées mais pour le moment je n’arrive pas à passer le pas de la consommation décroissante d’un point de vue pro.

A ce jour je n’ai pas de solution pouvant avoir un impact assez important sur ma consommation « professionnelle » (j’insiste sur le terme « professionnel » car il faut bien comprendre que (dans mon cas tout du moins, d’autres blogueuses fonctionnent sûrement différemment) ce sont des vêtements que »j’utilise » pour mon blog et qui me servent à travailler, comme un guitariste a besoin de cordes et…de guitares. Je le redis, il est extrêmement rare que je garde ces vêtements), si ce n’est celle de me faire prêter les vêtements et de m’axer un peu moins sur la mode.

C’est évidemment un choix assez difficile à faire puisqu’ici on ne parle pas que de mon blog mais aussi de ma vie et de ce qui me permet de vivre.

prétention

Encore une fois je n’ai pas la prétention d’être parfaite, ce n’est vraiment pas ce qu’il faut attendre de moi ici (ou ailleurs, d’ailleurs…). Si c’est ce que vous vous attendez à trouver ici, de la perfection, alors vous pouvez dès à présent cliquer sur la petite croix en haut à gauche (ou à droite)(ou en bas)(peu importe), vous ne trouverez rien susceptible de faire votre bonheur sur ce blog.

Je ne suis pas sur le point d’annoncer que je vais stopper tous les partenariats qui me font vivre, ne plus jamais m’acheter ni vêtements, ni chaussures, vivre tel un ermite dans une grotte au fin fond du Larzac, ne plus jamais m’acheter un joli blush parce qu’il me plaît et que j’ai envie de me faire plaisir à ce moment T.

N’oublions pas que la consommation est le pilier de notre société. A partir du moment où l’on choisi d’y vivre il faut alors accepter certaines choses…ou alors changer totalement de vie..et de société.

surconsojob

Mais bien entendu il y a un monde entre consommation et SUR-consommation.

En ce qui me concerne ma sur-consommation est aujourd’hui intimement liée à mon job, j’en suis totalement consciente et mis à part essayer de faire au mieux, de faire évoluer certaines choses, de réduire autant que possible sans être perdante, le jour où s’arrêtera cette consommation est le jour où ce blog fermera ses portes.

Certaines personnes trouveront ça trop facile. Ca l’est sans aucun doute (quoi que… Qui dans l’assemblée à envie de lâcher son boulot?) mais je pense que j’aurais au moins eu le « mérite » d’être honnête avec vous et de vous exposer la situation telle qu’elle est à l’heure actuelle et d’essayer de répondre à vos questions.

Quoi qu’il en soit, ce ne sont pas des justifications.

Depuis 7 ans que je tiens ce blog j’ai essuyé des critiques et des attaques sur à peu près tout et n’importe quoi, et même s’il n’est jamais agréable de se faire remettre en place par des gens qu’on ne connait pas et ne nous connaisse pas, j’ai appris que c’était la règle du jeu, je l’accepte au mieux.

Je pourrais donc très simplement éviter vos questions, faire comme si de rien n’était et être en mode « je ne vous doit rien » et n’en avoir juste rien à foutre mais tout ceci est simplement un geste de respect que j’ai envie d’avoir envers vous, qui faites vivre ce blog, me faites vivre, moi, et m’apportent tellement depuis 7 ans.

Pour autant, encore une fois, je pense que ce point noir dans mon mode de fonctionnement n’entache en rien les efforts que je fournis à côté de ça.

Et surtout aucune faiblesse que ce soit ne devrait entacher nos efforts, aussi petits soient-ils! Pitié, essayons d’arrêter de ne voir que le négatif… « Tu tries tes déchets mais tu roules en voiture? Baaah! Mauvais élève, ça vaut rien, zéro, au coin! »

Seriously?!

(oui vous aurez le droit de me traitre de morue pour ce passage ;-))

Comme il l’a beaucoup été répété dans le premier volet de No Impact le principal reste de faire des efforts, à son échelle, d’essayer de s’améliorer autant que possible et de ne pas oublier que chaque geste compte.

Changer un mode de fonctionnement avec lequel on vit depuis toujours est un chemin long et parfois un peu pénible. Personnellement je suis souvent attaquées par des baisses de moral où je me dis que tout ça ne sert à rien, que je ferais mieux de me faire plaisir et d’arrêter de me prendre la tête. Heureusement, plus le temps passe et plus ces moment sont courts et espacés dans le temps.

Et même si j’ai du essuyer quelques critiques je ne regrette pas une seconde d’avoir lancé l’aventure No Impact sur ce blog. Votre enthousiasme, tous vos messages et témoignages ont une valeur infinie pour moi et c’est de loin ce que je peux connaître de plus motivant. Savoir que nous sommes une communauté, que nous sommes des dizaines, des centaines, des milliers à avoir les même préoccupations, à être imparfaites mais à tenter de faire de notre mieux et à essayer d’évoluer un peu plus chaque jour, c’est inestimable.

♥Merci pour tout ça!♥

Comme vous l’aurez compris la série No Impact va continuer. J’ai encore des tas de petits trucs à partager avec vous, des choses vraiment simples, pas du tout contraignantes et économiques!

J’espère que cet article aura mis les choses au clair pour celles qui se posaient des questions et étaient un peu « interloquées » suite au premier volet.

N’oubliez pas que personne ne vous demande d’être parfait

Passez un excellent dimanche!

 

 

577 commentaires sur La mode et moi: no impact ou pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Coucou Coline! Franchement, tu n’as pas du tout a te sentir mal a ce sujet! Tu vis de ton blog, c’est tout a fait normal meme que tu t’achetes des fringues!
    Et puis, je pense que niveau ecologie et developpement durable, tu en fais 100 fois plus voire 1000 fois plus que la plupart d’entre nous!
    Je ne pense pas qu’on puisse etre parfaitement en accord avec ses principes car comme tu le dis, on vit dans une societe de consommation. Et il faut bien qu’on soit integrees a cette derniere. Il faudrait retourner vivre des annees en arriere, ou comme les Mormons (qui est un choix tout a fait defendable)…
    Je trouve que tout ce que tu fais au niveau de ta consommation (cosmetiques, alimentation) est deja au top!!!!
    Bisous
    Bon weekend

    Le monde des petites
    http://www.lemondedespetites.com/

  2. « Followeuse » assidue de blogs en tout genre, je dois avouer avoir été lassée depuis quelques mois par cet étalage nauséabond de fringues et produits de beauté en tout genre. Il m’est donc très agréable de constater qu’il est à l’heure actuelle toujours possible de lire des choses intéressantes sur des blogs mode, et d’avoir l’impression d’être face à quelqu’un qui a tout le simplement le sens de la mesure et des responsabilités. A l’heure où des dizaines de blogeuses mode-beauté prennent le melon à force de tourner en boucle sur leur blush shiseido et palette urban decay, tu apportes indéniablement beaucoup de fraîcheur. Félicitations !

    1. C’est exactement ce que je pense. Tu apporte fraicheur et réflexion aussi.
      Je pense que le moyen le plus écolo de se faire plaisir en fringue, c’est d’acheter en fripe, vide dressing ou du troc. Mais aussi penser a donner une seconde vie à ses fringues en customisant, colorant… Essayer d’avoir des marques françaises. Faire tout ça, c’est déjà pas mal du tout.

  3. Ces 2 articles sont vraiment très intéressants. Tu n’es pas parfaite mais personne ne l’est de toute façon, même ces personnes qui te critiquent !! Chacun mène sa vie comme il l’entend. Comme toi je suis passé d’une maison à la campagne (ou j’avais une pièce pour nos fringues) à un appart parisien. Et là il faut faire un choix et du tri ! Maintenant j’achète beaucoup beaucoup moins mais mieux, je privilégie la qualité, j’achète des vêtements en fibre naturelle ou du moins le plus possible.
    Le principal, c’est d’être en accord avec soi, tu as le mérite d’avoir remis en question ta manière de consommer, c’est déjà un grand pas.
    Je travaille dans le bio et crois-moi je suis tombé de désillusions en désillusions. Voilà on vit dans un monde où peu de choses soient parfaites !

  4. Bonjour Coline. J’aime beaucoup tes posts go green. Je suis tout à fait de ton avis, personne n’est parfait. C’est comme les omnivores qui traquent le moindre écart des végétariens… Personne n’est parfait, chacun fait de son mieux.
    Je crois que la clé c’est la tolérance de la différence et l’ouverture d’esprit. Je préfère une personne consciente de sa sur-consommation qu’une autre qui n’en a rien à faire. Pour ma part, je ne viens pas sur ton blog depuis 5 ans pour tes tenues… mais pour toi. Pour tes articles plein d’humour et ta personnalité. J’espère que tu pourras continuer longtemps à vivre de ton blog.

    Selon moi, ceux qui critiquent sont soit jaloux, soit intolérants, le mieux étant de les garder à distance.

    Bonne continuation !

  5. C’est un article vraiment prenant, je ne te connais pas et je ne pourrai jamais me permettre de te juger mais j’ai beaucoup aimé en apprendre sur toi et ta consommation. J’ai appris et compris. Il y a bien une chose avec laquelle je suis absolument d’accord « Doit-on être irréprochable pour pouvoir parler d’écologie ou de quoi que ce soit d’autre? Je ne crois pas. Etre conscient de ces défauts est déjà un grand pas en avant. »
    On fait avec ce qu’on peut et ce qu’on a, c’est vrai et il en va de même pour l’écologie et la consommation. Les personnes qui te critiquent sont loin d’être parfaits; sauf que c’est plus facile de venir critiquer les « défauts » que l’on voient chez l’autre plutôt que de voir les siens. Le fait d’en parler, de savoir et d’essayer d’y remédier c’est ça le plus important. Et si tu réussi à combiner ton travail (blog) avec tes valeurs je trouve ça encore plus grandiose. Je te souhaite encore plein de belles choses pour ton blog et j’espère que tu réussira a sortir de cet effet « sandwich » et que tu réussira à déculpabiliser un maximum en gardant à l’esprit que les changements à ton échelle doivent te suffire. Bisous d’une fille qui te regarde beaucoup mais qui vient te commenter pour la première fois.

  6. J’ai lu cet article de a à z, et il a du être bien difficile à écrire celui là. Difficile parce que tu y met ton coeur, ton âme (en tout cas tes etats) et je te félicite. Tu es dans une phase où la balance ne s’équilibre plus, où il te faut faire des choix cornélien, et te remettre en question est déjà énorme, tellement peu de gens savent vraiment le faire.en tout cas tu es une belle personne, même si je ne te connais que par tes textes et ce que tu nous présente, je te sens vraie et c’est pour ça que tu as autant de fans. Ne te mets pas trop de pression non plus, la vie est courte, beaucoup de choses futiles sur lesquels il faut pourtant s’attarder, qui font du bien, mais au final tu vas dans la bonne direction. Bonne journée colline

  7. Bonjour Coline! J’ai pris un réel plaisir à lire cet article qui est je trouve très personnel . Je ne me permet pas de te juger je suis moi même tirailler entre mon travail ou pour vivre j’ai besoin d’utiliser des produits chimiques et mes envies , mais voilà il faut bien gagner sa croute. Et puis en même temps les blogs tel que le tien sont aussi un petit coup de pouce à l’économie même si c’est vrai que la surconsommation et ben « pas bien » faut bien s’amuser un peu dans la vie .
    Sinon je connais des grottes à louer au fin fond de l’Auvergne totalement ecologique ( je plaisante ) Bon dimanche travail bien continue de te faire et de nous faire plaisir , longue vie aux rubriques « NO IMPACT » un petit pas pour la consomatrice mais un pas quand même. Séverine écoconsomatrice par la force de son banquier.

  8. J’aime décidément beaucoup cette rubrique de ton blog. Merci pour ton honnêteté et ta sincérité.

    Cette dissonance cognitive je l’ai aussi avec mon job. Alors que dans la vie de tous les jours je scrute la liste des ingrédients de chaque aliment pour être sure de ne pas apporter de l’huile de palme chez moi, je mets en avant, au boulot, tous les jours, des pâtisseries qui en contiennent. Je dois faire du chiffre, je touche une prime dessus et les pâtisseries en question en font partie.

    Je ne peux pas quitter mon job pour l’instant et même s’il n’est pas du tout en accord avec mes idéaux écologiques, je dois faire avec. Je te comprends donc parfaitement.

  9. Bravo pour cet article! Ce n’est pas facile de parler de ses « faiblesses » mais tu l’as très bien fait et encore une fois sans jugements. En lectrice de l’ombre qui commente peu, j’avais parfaitement fait la différence entre tes valeurs perso et tes obligations pro. D’ailleurs, je pense que pour ce qui est de l’écologie, tout le monde fait face à ce genre décalages entre habitudes pro / perso. J’ai bossé dans une entreprise dite « éthique » dans laquelle c’était le bazar chaque fois qu’on parlait de trier le papier… Bref, ça n’empêche pas de le faire chez soi! Pour ce qui est de la mode éthique ou responsable, il y a plein de pépites à débusquer et je pense que tu sauras nous en faire découvrir. Personnellement, j’aime beaucoup celle-ci: warmi.eu mais je pense que comme tout ce qui est alternatif, la mode éthique ne peux pas se suffir à elle seule. Elle s’inscrit juste comme une parenthèse à découvrir au sein de notre consommation effréné de fringues. Bon dimanche!

  10. Bonjour,
    J’ai bien aimé ton précédent article sur l’écologie qui avait le mérite de participer à ce débat qui va nous occuper pendant les prochaines années. Je ne pense pas que tu aies à te justifier. Tu as une conscience écologique, tes enfants comme les miens te remercieront pour ça. Reste fidèle à toi même sans t’occuper des médisants (qui doivent continuer à prendre l’avion et à acheter chinois)

  11. Merci Coline pour cet article. Je te suis depuis plusieurs années maintenant, et c’est ce que j’aime chez toi, ton honnêteté. J’avoue être comme toi même si ça n’est pas à la même échelle mais je suis toujours tiraillé entre vivre comme les autres et ne pas augmenter le mauvais bilan écologique de la planète… Ton article m’a beaucoup touché!

  12. Cc coline!premiere fois que je commente depuis que je suis ton blog cad quasiment depuis le début! Jtrouve ton article très honnête et tu as répondu à bcp de mes interrogations. Avec tous ces blogs qui se multiplient toutes ces filles qu on voit ts les jours changer de sapes (et dont on devient un peu jalouse faut l avouer!) j me suis demandée mais qu est ce qu elles font de tous ces vêtements c abusé! Etant une grande consommatrice moi même (à mon niveau) c est pas moi qui vais te jeter le premier caillou (une pierre ça fait trop mal bref..) En tout cas j t encourage ds ton sevrage et ne culpabilise pas trop ou bien ouvre un blog parallèle ou une rubrique dédiée à tous tes gestes écologiques si tu en a encore le temps!bonne continuation! Ps: tu chantes très bien j espère que tu iras loin dans la musique:)

  13. Hi! Je trouve que ce post vient à point. En effet lorsque j’ai lu le No Impact, je me suis posée la question de ta position par rapport aux vêtement et à la mode. Mais pas en mode reproche où quoi que ce soit, plutôt par curiosité. Et surtout, parce que j’aimerais avoir quelques infos, maintenant que j’ai lu que tu essayais aussi d’être dans une consommation plus éthique et écologique. Pourrais tu partageais avec nous les marques qui fabriquent vraiment en France, ou en Europe, avec des matériaux écolos? Enfin bref, nous aider à nous y repérer dans cette voie… Merci beaucoup et continue, moi je l’aime bien ton blog.

    1. Ca viendra, patience :) C’est pas super évident comme démarche, surtout sur le net où c’est très rarement précisé dans les descriptions produits mais j’ai des pistes, c’est déjà ça :)

      1. Je pense à la jolie marque Ekyog qui fait de très jolis vêtements en matières naturelles, biologiques, équitables, avec une vraie traçabilité du produit depuis le point de départ jusqu’à la boutique. J’aime beaucoup.

        1. Moi je suis pour acheter des vêtements « bio » mais j’ai pas envie d’être habillé comme Laura Ingalls ! je suis donc preneuse si vous avez des noms de marque a me donner !

      2. J’ai tout simplement adoré ton post et ta franchise. Ton blog est surprenant par tes sujets, tes contradictions, ton honnêtement, chapeau bas !!!
        Ton blog a une certaine notoriété et as tu pensé à t’en servir justement pour faire un blog écologique et éthique.Je serais partante (et je pense ne pas être la seule) à connaître les boutiques de vêtements française ou européenne, avec des matières bio et ou naturelles. Sincèrement, je pense que tu pourrais avoir des partenariats avec ces boutiques et comme ça tu pourrais continuer à en vivre, tout le monde serait gagnant.
        En tout cas, je t’admire pour ton courage.
        Bises

    2. Pour les chaussettes, les Archiduchesse fabriquées en France sont vraiment bien ! Je n’ai pas encore testé mais il font aussi des collants !

  14. Merci pour ta sincérité Coline. Je vais régulièrement sur ton blog, bien que la mode ne m’intéresse pas particulièrement, mais j’y apprécie le ton, l’écriture, les vidéos, et la diversité des sujets abordés.
    Ta démarche « no impact » m’avait surprise car j’y voyais une contradiction avec la nature même de ton blog, qui pousse à la consommation et cet article a le mérite d’éclairer ta démarche et les conditions dans lesquelles tu exerces ton métier.
    Merci pour ton honnêteté, c’est rafraichissant…

  15. Je trouve ça super positif que tu remettes en question la fast fashion et que tu t’intéresses aux marques éthiques et écologiques. Moi aussi je m’y intéresse sérieusement depuis l’année dernière et je lirai avec plaisir tes trouvailles.

  16. Bel article …

    Même problème dans mon job ; je suis styliste et je me retrouve face à des demandes de quantité et chiffre d’affaire ( comme tu le dis c’est le pilier de cette société ) alors que j’aspire à une consommation plus juste et qualitative dans ma vie perso !

  17. Super article!!! Moi aussi mon comportement a bcp changé ces dernières années, et qu’est ce qu’on se sent mieux sans cette surconsommation! Mais comme tu dis personne n’est parfaite et parfois on retombe dans ses mauvaises habitudes mais le principal c’est d’en être conscient et d’y remédier :-)

  18. Je trouve cet article très touchant. :)Tu n’as pas besoin de te justifier. Personne n’est parfait. Être conscient de notre manière de consommer et essayer de s’améliorer compte beaucoup. C’est important et c’est toujours mieux que de ne rien voir. Bravo d’avoir le courage d’en parler. Ça a dû être difficile; donc merci.
    Ça sera triste de voir ton blog disparaître. Vraiment. Et cette « nouvelle direction » que tu lui donnes est vraiment intéressante.
    Bon dimanche Coline :)

  19. Bravo Coline!
    J’essaie aussi de faire ce que je peux au jour le jour. Mais pour ce qui est des vêtements…moila c’est pas génial du tout.

    Et je suis désemparée. Oui on peut éliminer H&M et Zara. Mais mais à chaque fois que je vais dans une boutique plus « hype », je retourne l’étiquette et je vois Bangladesh, Chine, Tunisie, Turquie (Pour MAJE par exemple, c’était un jean)… alors je me demande où acheter de quoi me couvrir le corps et me faire plaisir en le faisant.
    J’avoue avoir totalement baisser les bras pour le moment. Me dire que je vais payer 250€ un jean qui a été fait dans une usine qui ne respecte rien de plus que l’usine voisine H&M…. Je me suis dit qu’au moins avec la différence de prix je pouvais manger mieux et plus sain.

    Bref le parcours du combattant.

    Alors MERCI, de mener ce combat, de le partager avec nous et peut être nous ouvrir les voies pour des marques éthiques.

    Par contre niveau cosmétiques, j’ai changé. Je privilégie les marques bio ou qui ne testent plus sur les animaux (Lush en premier, même si je sais qu’il y en a d’autres et que Lush n’est pas forcément la meilleure). J’angoisse un peu trop quand je me dis que mon fond de teint a été sauvagement étalé sur un animal qui n’a rien demandé.

    Bref j’essaie. Je ne suis pas parfaite. J’aime les fringues et le make up. Mais si je pouvais faire le moins de mal possible à la planète et bien je suis naturellement partante. Et j’attends avec envie tes nouvelles propositions pour avancer.

    D’une fille imparfaite à une autre : MERCI

  20. bon là ça suffit arrête de t’excuser , si on vient ici c’est bien parce qu’on aime les fringues aussi, qu’on est des consommatrices et qu’on ne va pas te juger parce que tu fais ton job. S’il y a eu quelques rares commentaires sur ton post go green qui te le reprochais je ne sais pas ce qu’elles font ici et je trouve dommage que tu leur ais apporté trop d’importance. Alors bravo encore pour tes gestes green et continue à faire ce que tu aimes.

    ps : j’ai 100 paires de pompes mais mon dressing ne fiat pas 70m2, juste 4 !

  21. Il y a tellement de gens qui ne font rien pour la planète et je pense que ce sont ces gens là qui critique tes « contradictions ». Car si ils s’étaient un tant soit peu tourner vers le sujet ils sauraient qu’aujourd’hui dans notre société vivre écologiquement sans aucune erreur de parcours est impossible malheureusement. Même Bea Johnson roule en voiture ^^

  22. Bonjour Coline,
    Alors déjà je suis d’accord avec toi: ce n’est pas parce qu’on ne fait pas tout bien qu’on ne peut pas faire de son mieux dans les autres domaines. Chaque geste compte, et si tout le monde se dit que s’il ne peut pas être écologiquement parfait, il ne peut rien faire je trouve ça très dommage.
    Ensuite c’est ce que je pensais que tu allais dire, et je comprend totalement ta situation. C’est sur que c’est facile de critiquer mais à quoi ça servirai d’être « parfait » si tu ne peux plus te servir de ton blog, et ne plus vivre grâce à lui ? Tu ne serais surement pas heureuse comme ça. Il faut savoir faire des compromis.
    Je suis contente de voir de nouveau des photos de tes vêtements, j’aimais bien les posts « rangements » que tu avais fais. Je serai très intéressée par un post sur les marques écologiques parce que j’ai un peu du mal à en trouver qui soit écolo ET qui propose des vêtements sympa. Sinon, tu déménages seulement d’une maison à un appart ou tu as changé de ville ? En tout cas j’ai beaucoup aimé la pièce dans laquelle tu as filmé ta vidéo beauté d’hier ! Merci d’en avoir quand même parlé parce que c’est pas un sujet facile pour toi.
    Bon dimanche Coline !

  23. Chapeau pour ce message !
    Moi je ne te juge pas, je trouve que déjà faire un pas, prendre conscience de se qu’on peut faire point de vue écologique c’est une 1ere chose. Comme toi j’ai fais des choses chez moi, mais il y a encore bcp de pas à faire et si je voulais aller jusqu’au bout ==> direction les bois et ça je n’en n’ai pas envie. On peut vivre en faisant attention à notre impact, en refusant certaines choses de notre société de notre consommation, mais essayer d’être parfaite est, pour moi, vouer à l’échec.
    Merci pour cette mise ua point dans laquelle je me retrouve tout à fait. Tu es honnête, moi j’aime venir sur ce blog pour voir toutes ces fringues que je ne pourrais jamais m’acheter. ça fait rêver, ça fait du bien, et voilà je passe à autre chose. Les fringues, et notre société de sur-consommation, sont un gros point noir pour moi aussi. Mais j’essaie de me soigner.
    Bravo pour tes efforts, continue ce blog et oui si on n’est pas content on va voir ailleurs, mais moi j’suis bien ici ;)

  24. Bonjour Coline,

    Voilà des mois, que dis-je des années que je suis ton blog avec application (il a été le 1e blog mode que j’ai découvert, et avec le temps le plaisir de découvrir un nouvel article ne s’est jamais effacé!) Sans jamais avoir ressenti le besoin de laisser un petit mot. Mais aujourd’hui je ne pouvais pas passer à côté.

    Juste pour dire que certains te jugeront (il y a toujours des pas contents), mais ce n’est pas le cas de tout le monde! Moi en tête.

    Tu dis n’être pas parfaite, OK. Mais de nous l’est? Personne… Si tout un chacun faisait un peu attention à son impact sur l’environnement, le monde ne pourrait que s’en porter mieux.

    Alors continue, c’est comme ça qu’on t’aime.

    Bon dimanche,

  25. Bravo pour ce post dominical, qui me parle énormément.
    Je suis végétarienne par choix. Pour moi le végétarisme règle tellement de questions: celle de l’écologie, de la famine dans le monde, de la souffrance animale…tellement que parfois je suis en colère contre les gens qui refusent de voir cette vérité. C’est mon côté militante :-)
    La ou il y a contradiction, c’est dans mon coffre secret ou je range tous mes sacs en cuirs. Vestiges de la collection d’une vie entière. Je les adore. Les sacs c’est définitivement mon truc.
    Mais alors…la culpabilité qui va avec elle est compliquée a porter. Je ne peux pas refuser de manger un veau mais accepter en revanche de le porter a l épaule… Coline si un jour tu as la solution, please share it. :-) en tous cas continue a partager tes réflexions sur le sujet. Ce débat la est important.

  26. Excellent article! Je comprends que certaines personnes « tiquent » sur tes propos No impact alors que tu consommes beaucoup de fringues, mais je suis entièrement d’accord avec toi, c’est déjà très bien de faire des efforts et de reconnaitre ses faiblesses. Personne n’est parfait et modifier nos habitudes de consommation présentes depuis des années voire toute notre vie n’est pas chose facile (qui plus est pour toi cela reviendrait à mettre en péril ton gagne pain). Au moins tu te poses des questions, tu cherches à évoluer, et je pense que tu parviendras à modifier certains aspects négatifs de ton job quand tu seras prête.

    Ce qui me sidère le plus personnellement ce sont les (trop) nombreuses personnes dans notre société qui ne se posent absolument aucunes questions, ni sur leur mode de consommation et ce que ça implique (déchets, pollution, travail des enfants parfois et dans des conditions déplorables etc) ni sur leur alimentation (et ce que ça implique, et oui…), qui font comme elles ont toujours fait et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez…Ce n’est pas parce-qu’on a toujours fait les choses d’une certaine manière que c’est la bonne façon de procéder…

    Evidemment, changer c’est difficile, mais ça vaut peut-etre le coup d’essayer.. Sans même parler d’écologie et d’environnement, je trouve que c’est juste du bon sens, à quoi rime tout ce gaspillage? Pourquoi racheter des choses que l’on possède déjà, ou jeter des objets encore utilisables? C’est assez aberrant.

    Je crois que tu en avais déjà parlé en réponse à des commentaires dans d’autres post Go green, mais voici deux bouquins intéressants: No impact man de Colin Beavan, et Zéro déchet de Béa Johnson. Supers intéressants, parfois extrémistes, mais pleins de bonne volonté et de petites astuces simplissimes à mettre en oeuvre!

    Sur ce, désolée du pavé, bonne continuation et bon dimanche! :)

  27. MEEEUUUUFFFFF (ouai t’as vu, j’ai cru, on était pote)
    Non, mais COLINEEEEEE,
    Merci pour ton article.

    Je pense que si ton blog a autant de succès c’est qu’il est très sincère.
    Tu es entière. Même si je ne te connais que d’ici, ça se voit. En tout cas j’espère ne pas me tromper. Et ça fait bien plaiz’ des blogueuses like you.
    Et j’ai d’ailleurs vite délaissé les blogueuses « à fric et à frip » qui donnent des leçons de vie, qu’elles ne peuvent même pas appliquer à leur propre vie (et tu te demandes même, si c’est pas encore un partenariat tellement ça colle pas quand elles font ce genre de post). Jamais elles auraient pu justifier le décallage car elles n’acceptent pas le fait qu’un blog c’est parfois ça, des commentaires qui te poussent dans tes retranchements. Bon je t’accorde que dès fois, t’as des commentaires, tu sais pas si c’est très constructifs mais en tout cas c’était pas sympa… BREF.

    Je ne sais même plus ce que je voulais dire à la base des bases – cet article est vraiment chouette. Et, je suis dans la même optique et étant une acheteuse compulsive, je note mes achats, depuis 1 mois, tous, en fin de journée, avec mes tickets de caisse quoi. Ça me permet d’en prendre conscience et je m’auto-limite naturellement, j’ai conseillé le truc à des amies pour qui sa fonctionne aussi.
    Ton post m’a donné envie d’en parler sur mon blog. Je pense aussi mettre un lien vers tes deux premiers et derniers articles « no impacts ».

    Bisous madame,
    http://helloelotarie.blogspot.fr

    ET BON DIMANCHE.
    Elodie.

  28. Super article, j’ai hâte de lire le prochain « No impact ».

    Sinon ton « nous sommes imparfaites mais on tente de faire de notre mieux » pourrait être un bon signe de ralliement ;-)

    Merci pour ton travail et l’évolution « green ». C’est toujours un plaisir de te lire.

  29. Salut Coline, ton post me fait réagir. Je n’ai pas commenté le post No impact(tout lu, ouais m’dame), j’étais trop agacée par certains commentaires. Moi je dis juste une chose : je ne suis pas une super écolo, même limite ça me passe au dessus… oui j’avoue… :-( , mais quand je lis tes posts eh bien ça me fait prendre conscience qu’à mon niveau aussi je peux aider la planète… Et dans ce cas je trouve ça nul de voir des personnes te juger. Je trouve juste génial que tu utilises ta notoriété pour faire passer des messages et il ne faut pas se leurrer, on vit plus à poil au fin fond de la caverne, oui on bosse et on utilise notre voiture, oui on s’habille avec autre chose qu’une peau de bête (quoique le motif léopard… :-) )et on vit pas non plus chez les mormons, on coud pas nos propres fringues ! Chaque geste est important et finalement si tout le monde le faisait, ce serait des milliards de gestes…
    Il n’empêche que je suis contente de voir que tu ne comptes pas arrêter de nous faire découvrir tes looks, des maquillages bio ou pas, que tu continues à nous faire découvrir de belles choses, voyages, déco… etc ! c’est aussi pour ça que j’aime ton blog, c’est plein de spontanéité, on sent que tu ne te prends pas au sérieux, tu aimes partager et tu le fais bien, tu es drôle et en plus tu chantes bien (ok tu m’énerves). Parfois ça doit pas être évident de se prendre des attaques dans la tronche, mais c’est tellement facile de juger… Bravo en tout cas pour tout ce que tu fais, sincèrement ! Je suis envieuse de voir que tu arrives à te débarrasser du surplus de fringues que finalement tu ne mets pas… Moi j’en suis encore loin, mais je me soigne !
    Ps : juste par curiosité, il est où exactement l’Emmaüs où tu déposes tes fringues ?? ;-)

  30. c’est un grand dilemme c’est sûr mais bon si tu donnes..comme tu dis c’est ton métier, ce qui te permet de vivre et si tu en exerçais un autre tu polluerais aussi mais juste d’une autre façon, c’est impossible d’être parfait et en faisant déjà la promotion d’une démarche plus écologique sur un blog très fréquenté tu te laves de tes pêchés :) Moi aussi mon dressing a pas mal diminuer même si je refourgue quelques trucs à ma soeur de temps en temps car je ne porte pas vraiment telle ou telle pièce mais c’est plus parce que je n’aime pas ne pas porter mes fringues et les voir s’accumuler dans mon dressing que par conscience écologique j’avoue…J’achète encore beaucoup chez Zara (H&M bof) que j’adore hors soldes et je privilégie des marques un peu plus haut de gammes en solde..

  31. bonjour coline, j’ai encore une fois adoré ce post. tu as une belle conscience écologique et oui tu as evolué il suffit de remonter en arrière dans tes posts ou tes vidéos. les personnes qui se permettent de juger me mettent en colère par leur jugement d’abord parce que beaucoup critique mais ne sont pas capable de faire un dizieme de la moitié de ce que tu fais et ensuite parce qu’ils ne se rendent pas compte que la démarche écologique ne viens pas en un claquement de doigts elle se fait petit a petit chaque étape même minime nous y conduit. en ce qui concerne ce post la sur les vêtements c’est finalement je crois le plus dur on est tous pareils trouver la bonne alternative s’apparente souvent a la conquête du graal et tu fais déjà ce que beaucoup ne font pas se remettre en question , trier, donner et puis c’est ton métier, les mêmes qui critiques attendent tes articles,te lisent . moi je te dis BRAVO, bravo pour tes articles courageux sur ce sujet, bravo pour ta sincérité et continue comme cela, oui personne n’est parfait et mais la prise de position et de conscience que tu as, est déjà formidable . bisous coline

  32. Coucou Coline,
    Je crois bien que je n’ai (presque) jamais commenté ici, mais j’avais vraiment envie de te dire que je te soutiens à 100% dans ta démarche, et ce post vient à point pour continuer sur la lancée des précédents :)
    J’ai un peu le même genre de réflexion depuis un ou deux ans et oui, il reste des contradictions mais c’est ce qui nous rend humains… (et je n’ai pas non plus envie de vivre dans une grotte, et j’aime trop le poulet rôti pour être totalement végétarienne, et mon boulot est aussi une contradiction, bref).
    L’important c’est les petits efforts, et c’est surtout d’avoir conscience de notre impact pour essayer de le réduire, si tout le monde faisait un petit peu ce serait déjà énorme! Et rien que d’en parler, toi qui a beaucoup de lectrices, je trouve ça super.
    Bonne continuation, et moi je retourne à mon habituel statut de stalkeuse qui ne commente pas :-D

  33. C’est exactement ça, personne n’a besoin d’être parfait! Qui peut aujourd’hui se prévaloir de ne laisser aucune trace? C’est tout simplement impossible, c’est pourquoi je trouve ce genre de critiques toujours un peu faciles. Le mieux est de tenter de « compenser » au mieux. Rien que de nous permettre de réfléchir, à travers le tien, à notre propre mode de consommation est un début. Mais surtout n’oublions pas cette notion de plaisir… Être plus responsable oui, être aigrie non!

  34. Ce que je vois dans cette rubrique No Impact ce sont plus des conseils, des anecdotes de vie que des leçons de morales. C’est agréable de voir la tournure que prend ce blog.

  35. Merci infiniment Coline pour ces articles.
    Je ne suis pas totalement Green et loin de là mais j’essaye à mon niveau de faire de « petits gestes » au quotidien, de me raisonner dans ma consommation (mais comme tu le dis ça va souvent de paire avec le moral et parfois difficile de le contrôler) et d’en discuter, de me renseigner (de fauter en toute conscience en d’autres termes) …
    Nous ne sommes pas là pour nous faire la morale mais plutot partager pour nous faire avancer.

    Et puis évidemment que tu ne peux pas lacher ton boulot du jour au lendemain c’est quand même une décision qui remet en cause toute une vie.

    JE te souhaite un bon dimanche et merci encore pour ton blog tout aussi frais et drôle qu’intelligent.

    Emilie

  36. C’est drôle, la dernière fois quand j’expliquais à des amis que j’essaye de trier, faire des petits gestes pour tenter de réduire mon impact écologique, j’ai reçu en réponse :  » Ouais mais ça sert à rien, les américains et les chinois sont des gros pollueurs et bien plus nombreux « . Ha oui. D’accord.
    J’ai mis du temps à vraiment me dire que je ne serai jamais une nana avec TOUS les gestes écologiques parfaits ( et notamment comme toi sur les vêtements, chaussures & co et que je n’ai pas envie d’habiter une grotte ), mais que quand même, que chaque geste compte et que je tenterai à ma toute petite échelle de faire de mon maximum en étant loin d’être parfaite.
    Bref, j’ai apprécié cet article, honnête et totalement juste.
    J’ai hâte de voir les autres articles No Impact, j’ai particulièrement aimé le premier ;)
    Bon Dimanche !

    Alison – http://www.lebazardalison.com

  37. Bonjour Coline,
    Je vais faire simple et rapide: Merci pour ton article, il fait réfléchir!
    Très bon dimanche :-)

  38. Salut Coline, alors je sais pas trop comment dire… je te suis depuis quelques années maintenant et j’aime bcp ton blog et ta démarche. Peut être que ma façon de fonctionner est atypique, mais quand je lis un blog je ne me sens pas systématiquement « influencée » (bon, un peu quand même, faut pas se leurrer), mais disons que principalement ils me permettent de recevoir un feedback sur tel ou tel produit, genre « étude de marché » un peu si tu vois ce que je veux dire. En gros : j’ai besoin d’un truc–>vais voir ce que tu as testé/aimé (toi et d’autres hein ;)) Et j’ai donc plus de chances de trouver tt de suite ce qui va me convenir. DONC tout ça pour dire : je trouve normal que tu testes plein de trucs, comme tu dis, c’est ton boulot, et ça ne me choque pas, ni ne me semble contradictoire avec une démarche écologique, puisque tu présentes des choses qui s’inscrivent dans cette démarche.
    Voilà, ce que j’en penses. Merci pour ce que tu fais, et pleeease, continue, j’adore te lire !

  39. Je ne sais pas si je peux dire « bon article », ça ne me parait pas pertinent vu le contenu (y a pas de bon ou de mauvais, c’est ton point de vue), en tout cas j’y ai apprécié ton honnêteté, ta franchise et ta prise de conscience sur beaucoup de choses … et puis je m’y suis un peu reconnue, donc personnellement, ça m’incite à continuer mes ‘efforts’ et surtout à ne pas les considérer comme tels.
    Bon dimanche à toi.

  40. Encore une fois, merci Coline pour cette mise au point. Je ne suis pas blogueuse mode, même pas blogueuse, et j’ai aussi des tas de trucs que je garde au cas où et des tas de trucs que j’achète et que je mets 6 mois à mettre pour au final ne les porter qu’une fois… Non je ne suis pas fière et je vais moi aussi déménager dans 6 mois, je compte beaucoup sur ça pour faire un grand tri et donner tout le surplus (au passage j’ai appris que des gens jettent des vêtements! Bon ok, tu vas pas donner tes culottes mais jeter des fringues en mesure d’être données, ça me dépasse).
    Pour ce qui est de payer plus cher pour une meilleure qualité, je suis tout à fait d’accord avec toi. D’ailleurs, mon mec m’a passé son tic de regarder systématiquement où est fait le produit. Finalement on trouve plus souvent qu’on ne le pense du « made in Europe » (même chez Zara) et plus souvent du « made in China » qu’on ne le pense dans les boutiques où rien n’est à moins de 100 euros (et là, je passe mon chemin, faut pas abuser).
    En tout cas, je comprends tout à fait ton point de vue et ça me donne encore plus envie de suivre ton blog!

  41. Bonjour Coline,

    Encore une fois un article très inspirant sur le sujet. Je comprends ton « tiraillement » quotidien, mes parents ont essayés de m’enseigner une vie plus saine et plus écologique à notre niveau naturellement car il est vrai que nous ne pouvons être « parfaitement vert » (désolée pour cette image). Et c’est un processus long et une contradiction quotidienne. Surtout dans ton cas. Je pourrais balancer dans le sur-consumérisme (ça se dit ça ?) parce que je suis jeune et forcément complètement tentée de toutes part par plein de choses nouvelles, colorées, qui sentent bon, qui sont belles patati patata. Mais effectivement la consommation définit notre société. Quelques fois il me prend des crises de nerfs (voire existentielles) genre mais c’est horrible comment l’homme a pu en arriver là, nous sommes diriger, dépendants et malades de ça (ok je suis extrême) alors que certaines personnes sont très heureuses, quelque part, et vivent de ce qui les entourent. Je rêve de ça chaque jour.
    Je ne sais pas si tu connais l’écrivain américain Henry David Thoreau, qui avait certes des démarches plus politiques parfois, mais a pu rencontrer ce type de questionnement, pourtant à une époque où la consommation devait être bien faible à la nôtre. En tout cas ces écrits sont très inspirants, quels qu’ils soient. Je te le conseille.

    Maintenant je te remercie de ta démarche et de ton honnêteté par rapport à tout cela car effectivement tu pourrais faire la sourde oreille et vivre une dualité vie perso écolo et vie pro conso. De plus pour celles qui voudraient faire des efforts mais ne savent pas où commencer tu nous aides par ce discours et cette démarche. Et je pense que la première chose à laquelle il faut penser ce sont nos besoins et nos pulsions. Et selon ceux que nous choisirons avoir conscience que cela définira malgré tout une partie de la personne (voire toute entière) que nous sommes.

    Je ne sais pas si mon commentaires t’a apporté quelque chose mais ton article m’a servi en tout cas et me servira.
    Passe une belle journée.

  42. Très chère Coline,

    Je trouve ta prise de conscience et tes efforts admirables.
    Je voulais juste dire que certes ce blog ne s’inscrit pas dans une optique écologique, avec cette consommation de fringues et de make up.
    Par contre, grâce à lui, tu apportes beaucoup de joie, d’inspiration et de rêves, à pleins de petites nana (comme moi) et ça c’est plutôt chouette non?

    Alors un grand merci et une bonne journée ;)

  43. Bonjour Coline,

    Je trouve ton article très bien fait et éclairant.
    Moi même j’avoue avoir eu quelques interrogations à propos de ta démarche écologique et ta consommation de vêtements.

    Ton article explique bien tout cela et je pense qu’au-delà des justifications, il est nécessaire car il permet de bien comprendre ton cheminement et tes réflexions là-dessus, qui n’apparaissent pas forcément lorsqu’on lit tes posts au quotidien.

    Il y a juste un point que je n’ai pas bien compris (peut-être ne suis-je pas la seule dans ce cas ?), peut-être voudras-tu m’éclairer – si ce n’est pas trop indiscret – : quand tu évoques les partenariats avec des marques, es-tu rémunéré à côté des vêtements que l’on t’envoie ?
    Je pense que ce point n’est pas forcément très clair dans ton article et brouille un peu ta réflexion. La question que je me pose c’est « Si ces partenariats ne t’apportent rien d’autre que des vêtements que tu ne gardes pas, pourquoi ne pas en arrêter certains ? ».

    J’apprécie beaucoup cette rubrique Go Green. Je suis dans une démarche écologique depuis quelques mois et je vois tous les jours que nos contraintes de vie, différentes selon chacun, font qu’on ne peut pas toujours être 100% écolo.

    Merci pour ta transparence en tout cas, c’est très agréable car on se sent respectée quand on est lectrice régulière de ton blog.

    1. Je l’ai dit plus haut mais ces partenariats et vêtements m’apportent le % que je gagne sur les ventes. Evidemment si ça ne m’apportait rien, financièrement parlant, ça ferait longtemps que j’aurais arrêté :)

  44. Tes articles sont très intéressants, je suis moi même en train de faire un gros virage vers le vegan/bio/équitable/écolo/recyclable… Et je trouve qu’il manque en France un blog mode qui parlent de fringues durables, équitables, respectueuses (des hommes, des animaux, de la planète) tout simplement.
    Peut-être c’est la direction que tu prends, et ça serait vraiment chouette de nous dénicher ce genre de marque (d’autant plus avec tes bons goûts!!) et pour atténuer ton impact tu pourrais présenter les habits sur ton blog, et ceux que tu ne veux pas garder les rendre à la marque? Comme un prêt de bibliothèque? (j’ai vu que ça existait pour les fringues dans certains pays scandinaves soit dit en passant) (tu pourrais créer ça en France??) :))
    En tout cas continue cette série « no impact », c’est vraiment intéressant!

  45. Merci Coline,grâce a tes articles,j’ai acheté le livre de Béa Johnson,et me lance dans le projet d’essayer de vivre un peu plus ecolo chaque jour..et rassurés toi nul n’ est parfait et c’est très bien comme ça…en tout cas continue à nous faire partager ce qui te tient à coeur,ton blog est mon petit coup de boost quand j’ en ai besoin et mon petit plaisir internet de la journée(maman,étudiante,future maitresse débordée!)
    Beau dimanche ensoleillé!!

  46. Je trouve que ta démarche est remarquable. Qui d’entre nous à un job écolo ???? Sincèrement ?
    Moi qui travaille avec les enfants, je ne recycle pas les couches, je leur fait manger de la viande et j’allume le chauffage et la lumière pour leur confort.
    Je trouve génial que tu parles d’écologie et que tu maîtrises ta consommation. Je ne pensais vraiment pas que les gens viendraient te juger ici au sujet de TON JOB. (même si tu trouves ça légitime … ce qui peut s’entendre)

    Nous sommes humains, nul n’est parfait.
    En tout cas je prends toujours autant de plaisir à venir te lire.

    Bises à toi.

  47. Un article tout en sincérité et ça méritait d’être dit. On ne nait pas écologique (enfin pas tous) on le devient, on se fait « soi-même », débuter comme ça dans un projet écologique seule est déjà assez difficile pour en plus essuyer les critiques d’autres. Ce changement tu ne le dois qu’à toi et moi je trouve ça extra, no influence des autres et c’est le plus enviable ! Je suis une végan / écolo et j’en ai bouffé des réflexions qui ne faisaient pas grandement avancer le débat et bloquer tout échange au point de ne plus parler des valeurs qui me tenaient à coeur ! Je suis contente que No Impact ne s’arrête pas c’est vraiment un thème intéressant et important de nos jours « un petit geste pour l’homme un grand pas pour la nature » autant de petites choses qui font qu’on se sent mieux dans sa peau et dans sa tête ! Merci :) je m’arrête la avec mon pavé ! Bon dimanche à toi !

  48. Salut Coline,
    Moi je voudrais juste préciser un truc en tant que lectrice de blog (et le tien est de loin mon préféré!). Ce que je recherche moi, en caricaturant à fond hein, c’est de l’inspiration pour me fringuer le matin. Je n’attends pas de la nouveauté toutes les semaines ou un dressing qui déborde parce que hé hé ben moi dans ma «  » » » »vraie » » » » vie je vais pas faire les magasins tous les jours. J’en suis venue aux blogs pour m’y retrouver, au contraire des magasines féminins, pour pouvoir m’inspirer et l’appliquer à moi, bref lire des filles comme moi mais en beaucoup plus douées pour se fringuer. Bon je voulais faire court, c’est raté mais ce que je voulais te dire c’est que moi ça me gêne pas que tu montres 36 façons de mettre un slim ou un pull noir, au contraire, et que j’avais vraiment adoré la rubrique Défi 5!!!
    En tout cas merci pour ta franchise et le courage j’imagine qu’il t’a fallu pour t’exposer comme ça sur internet.
    Bon dimanche :)

  49. Hello Coline,

    très bel article, même si l’impression que tu te retrouves obligée de te « confesser » m’a parfois mise mal à l’aise. Merde, tu as bien le droit de faire ce que tu veux sans avoir à t’autoflageller en public !

    Mais je comprends la démarche.

    Si ça peut t’encourager, la très grosse majorité des filles qui te lisent ici n’ont pas du tout les mêmes ressources que toi (partenariats…) pour s’habiller et trouveront sûrement un nouveau plaisir à te suivre si tu as des conseils mode pour les nanas qui ne s’achètent pas 15 fringues par semaine !

    Et je crois que le nombre de commentaires sous tes articles go green montrent l’intérêt que ton lectorat a pour ce genre d’initiatives. Peut-être que je me trompe, mais je pense qu’il y a aussi moyen de vivre de ce que tu aimes vraiment si tu le fais à fond… avec peut-être une autre forme de monétisation de ton blog. Le « lifestyle » est aussi une pépinière de petites entreprises à succès ! Et le « slow-life » aussi. Regarde le succès du livre de Bea Jonhson ou des travaux de Julien Kaibeck !

    Enfin, je suis une grande angoissée de la vie professionnelle et je me dis un matin sur deux : « mon dieu j’ai aucun avenir, qu’est-ce que je vais faire de ma vie te comment je vais m’en sortir » alors que tout va très bien… Alors je comprends qu’une grosse remise en question de ton job puisse être extrêmement compliqué et effrayant.

    En tout cas ta sincérité t’honore vraiment.

    PS : j’y pense même si ça n’a pas beaucoup de rapport, est-ce que tu connais le magazine SLØ ? Génial pour l’inspiration, le plaisir de vivre en total accord avec soi, et la preuve qu’on peut faire des choses magnifiques tout en restant parfaitement éthique (et c’est en français, ça nous change !!):
    http://cargocollective.com/studioslo/QUI-EST-STUDIO-SLO
    et aussi : http://studioslo.bigcartel.com/

  50. Bonjour Coline,

    ce texte est très intéressant, et je comprends ton tiraillement actuel entre gagner ta vie et te respecter. D’ailleurs, si l’on est honnête (envers autrui mais surtout envers nous-mêmes), je pense que nous sommes nombreux à aller tous les jours faire un travail qui ne nous correspond pas ou plus, en ayant parfois le sentiment désagréable de nous fourvoyer…

    Sinon, je dois aussi te dire que je suis ‘contente’ de lire que oui, la majorité des vêtements que nous voyons ici n’est portée que le temps d’un shooting photo… Je me souviens en effet t’avoir posé la question en commentaire il y a quelque temps, et m’être vu répondre un lapidaire ‘Je ne montre ici que des choses que je porte aussi au quotidien’ ;-)

    Bonne fin de week-end.

  51. Oohhh tiens, tu as mis des mots sur mon mal actuel !
    … La prise en sandwich !! :)

    Moi je suis ton blog car j’aime beaucoup ton style, tes idées, ça m’inspire bcp mais je n’ai jamais été une grande consommatrice de fringues et accessoires.

    mais… (et là c’est le drame) moi ce sont les cosmétiques ! Ex manager en parfumerie reconvertie en infirmière je suis complètement tiraillée entre mon ex vie (celle d’acheteuse de toutes les exclusivités de toutes les enseignes de la parf à la parapharma aux instituts en étant passée par la grande distri (si…), sans parler des cadeaux des marques grâce (à cause ?) de mon ex métier) et ma nouvelle vie (celle d’infirmière : dame hyper altruiste qui essaie d’être respectueuse des gens et de leur environnement, de ses enfants aussi accessoirement)

    bref, ne plus acheter 350€ de cosmétiques chaque mois, ça c’est fait, mais n’acheter que de l’utile voire, rester fidèle à Aroma Zone et persévérer dans la créations de cosmétiques home made ça, c’est plus dur…

    alors voilà, des imparfaites y’en a plein, et moi ton blog et ta mentalité, j’y adhère quand même bien :)

    bon dimanche !! :)

  52. Coucou Coline,

    Je suis ton blog et le parcours dans les moindres détails depuis plus d’un an, et je crois que tu es la seule blogueuse mode que j’aime suivre. Pourquoi ? parce que tu es tout simplement toi, tu ne te contente pas de suivre les « tendances » et acheter des milliers fringues pour les afficher ici. Tu assumes, et c’est tout ce qui compte! « No Impact » est une idée magique, parce que c’est comme ça qu’on peut faire changer les choses (progressivement). Je pense que tu es un modèle pour de nombreuses personnes (comme pour moi..) et tu nous influence beaucoup!
    En tout cas,cet article montre encore une fois que tu es toi même et que tu oses dire les choses comme elles te semblent le mieux.

    J’adore ce blog vraiment, continue comme tu es!

    Lucie (16 ans, oui même à 16 ans on peut s’intéresser à l’écologie!!) :D

  53. je suis surprise de lire qu’apparemment certaines personnes se permettent de t’ecrire des commentaires « désagréables » j’aime bcp ton blog même si il y a eu du changement et je serais bien triste si tu l’arretais
    continues et fais abstraction des détracteurs
    bonne journée

  54. Je suis ton blog depuis de nombreux mois. Je ne t’ai jamais vu jouer la mère la morale, bien au contraire.
    Ce blog est une part de toi, tu grandis aussi avec lui. Tu as une conscience écolo qui se développe et tu en parles. C’est naturel. Chaque chose en son temps. Pour certaines, la critique est facile surtout derrière un clavier.
    Chaque petit geste compte. Chaque prise de conscience compte. Il n’est pas évident de se débarrasser d’une culture consumériste qui nous est inculquée dès nos plus jeunes âges.
    Bref, avance à ton rythme, défends tes causes. Tu le fais avec sincérité et c’est ce qui me plaît le plus. Si tu avais joué les juges, j’aurais déserté ton blog depuis belle lurette.

    Bonne continuation à toi :)

  55. Coucou, je voulais juste te demander si tu connaissais la marque Tudo Bom ?
    C’est une marque de vêtements et accessoires Brésiliens issus du commerce équitable.
    Il y a une boutique quartier des Abbesses à Paris et on peut acheter leurs produits sur le site de Brandalley (entre autre)

    Certes cela vient de loin mais leur coton bio est une tuerie et les artisans et ouvriers bénéficient de VRAIES conditions de travail.

    Bien à toi.

    Ludivine
    Marcus et Lola

    http://marcusetlola.canalblog.com

  56. Très très bel article Coline ! j’imagine combien ça a du être dur à écrire… suite au 1er volet de no impact (que j’ai adoré), je m’étais dit que ta consommation de vêtements n’était pas très en accord avec le reste mais tu viens de montrer avec cet article que ton cheminement est profond et sincère ! j’aime toujours autant de lire et ça n’est pas près de changer :)

  57. Bonjour Coline,

    Je tenais à te dire que depuis 5 ans que je suis ton blog je n’ai jamais eu le sentiment que tu cherchais à faire la morale ou à porter aux nues ton mode de vie !

    Merci pour ton article, maintenant que tu dois te sentir soulagée de l’avoir écrit, passe aussi un excellent dimanche (chez moi il fait très beau, j’espère que chez toi aussi !)

  58. Je ne sais pas trop quoi dire face à cet article … En tout cas, je suis d’accord avec touuuuut. J’aime cette nouvelle rubrique, j’aime que l’on soit plusieurs à se préoccuper de notre « impact » sur la Terre, j’aime que tu nous montres « l’envers du décor » : tes préoccupations, tes efforts ..
    C’est un très bel article. Merci.
    Mélanie xx

  59. pourquoi te prends-tu la tête ?
    je pense que beaucoup de lectrices ne sont pas dupes, elles savent bien que ces blogs mode servent surtout à déclencher des envies d’achat et que vous êtes rémunérées par rapport à ça !
    Ne te culpabilise pas, comme tu dis c’est ton taf !
    Au moins tu as une action écolo sur une autre partie de ta vie, moi je suis plus écolo de garde robe mais moins dans la vie de tous les jours… on est pas parfaite comme tu dis !!!
    Je suis dans cette objectif de rendre le plus « rentable » possible ma garde robe ( dead fleurette light !!), comme toi j’ai fais un grand tri et gardé que ce que je mettais souvent, c’est à dire, tout le temps la même chose, ça s’appelle avoir son style, bref, je suis cette logique, et ça marche bien ! je porte désormais TOUT ce que j’ai dans mes placards !!!
    Mais je viens te lire, pour avoir des idées d’association tout simplement !
    Parfois j’ai trouvé grâce à toi une ou deux pièces sympas, souvent des accessoires, qui me ressemblent vraiment et que j’ai gardé et que j’utilise tous les jours !
    Je ne te suis pas bêtement car je connais mon style, j’apprécie les idées que tu donnent en fait, mais pour en donner, il te faut de la matière !!!
    Par contre si tu ne gardes que 2% de tes « achats sponsorisés », c’est peut être tout simplement parce que tu tu n’es pas sponsorisée avec des lignes ou des boutiques qui correspondent à ton style, faut peut être tout simplement changer de sponsor ! facile à dire, je sais.

    good road ;-)

  60. Coucou Coline, merci pour cet article. Je voulais juste te dire bravo pour ton honneté, ton approche est tout à fait louable. Merci pour tout :-) bonne continuation, bise

  61. Salut Coline.
    Ce 2ème article GO GREEN a au moins le mérite de mettre les points sur les « i » et les barres aux « t ». On a tous et toutes des contradictions, c’est ce qui fait le charme de « l’humain ».
    Et pourquoi un blog mode/makeup (…) ne serait qu’un récéptacle à la consommation? Je vois ça plus comme un partage, alors pourquoi pas celui des ses interrogations?
    Cette route est plutôt sympa et, même si on n’a pas la même opinion, cela enrichi notre propre questionnement pour évoluer. Alors MERCI!

  62. Bonjour Coline,

    Je voulais juste te remercier d’avoir pris le temps d’écrire cet article. C’était très clair et pas du tout indigeste. Je n’ai pas vraiment de problème de sur consommation. OUI je vais parfois faire des folies dans le hm du coin ou craque sur un truc de chez maje. Mais ce sont de plus en plus des achats « raisonnés » disons. Des t shirt, un beau manteau. Je ne rentre plus chez moi comme il y a quelques années en me disant  » bon je laisse les étiquettes dessus et si demain ça me plait tjs je les coupe » (vla la meuf quoi…)
    Je pense que comme tu le dis, le simple fait de connaitre ses faiblesses est la plus grosse part du job. Et surtout comme tu le dis on ne peut pas être parfaite. Je trouve que tes démarches de no impact, du bio et cie sont déjà très positives et à mon avis, se mettre la pression pour changer radicalement ne produira au final que l’effet inverse: trop de pression -> stress -> déprime -> « stop j’arrete tout j’en peux plus ». La vie doit à mon sens rester quand même un plaisir. Chacun a ses domaines de prédilection et c’est sur eux que l’on doit bosser.
    Par exemple tu vois moi je suis journaliste et mon petit plaisir c’est d’avoir toujours de beaux carnets de notes. Quand on y pense c’est juste des carnets qui vont etre remplis à la vitesse de l’éclair, broyés dans mes affaires alors pourquoi dépenser tous les trois semaines 20 balles la dedans? Pour le plaisir. Parce que c’est vachement important de se faire plaisir et encore plus dans notre travail (non parce que si on était milliardaire, évidement on consommerait moins: 5 maillots de bain sont largement suffisants pour vivre aux Maldives). Toi ton métier c’est les sapes. C’est ton gagne pain, c’est normal que tu investisses dedans. idem pour les mecs qui doivent régulièrement prendre l’avion pour se déplacer de continents en continents, ils auraient beau tenter d’être plus écolo rejoindre new york en partant de shanghai en vélo c’est quand même chaud. Ils n’ont pas vriament le choix. A mon avis c’est donc plus une question de mentalité, faire des efforts là ou l’on peut les faire.

    En tout cas encore merci pour tout ça. Sans jugement on avance plus vite :-)

  63. Hello Coline,

    Tout d’abord félicitations pour cet article et le courage que tu as eu de te mettre ainsi à nu devant nous…. Je dois dire que je suis ton blog depuis 4/5 ans désormais et il est assez rare que je poste des commentaires mais là ton article me fait réagir…
    Je comprend tout à fait ce que tu décris, là surconsommation du à ton blog, etc… Alors au final une question se pose à moi : finalement, aurais tu peur de décevoir tes lectrices en portant des tenues plus simples et plus epurées?

    C’est une chose qui pourrait se comprendre, je crois… Mais je trouve dommage que tu portes atteinte à tes principes personnels seulement pour ça… Facile à dire mais je m’explique.

    Je crois que là majeure partie des filles qui viennent ici ne viennent pas pour voir une nana porter des fringues… Ce qui fait ta différence sur la blogo n’est justement pas la diversité des fringues que tu présentes… Quelques fois il m’arrive
    même de lire tes articles sans vraiment porter attention aux tenues!

    Ce qui fait là différence(selon moi), c’est ton humour dans les articles, les réflexions que tu portes sur certains sujets et qui nous poussent aussi à réfléchir, les conseils beauté que tu peux donner, enfin bref toi quoi! Pas simplement l’enveloppe que tu portes…

    Je ne sais pas si mon commentaire pourra aider… Mais c’est dommage que tu portes atteinte à tes principes profond « à cause de nous » en quelques sorte car je pense que 90% d’entre nous te suivrons toujours même si ton blog devait prendre une autre tournure (voire plus peut être!!) ;)

    Bonne journée :)

    1. Je pense que mes tenues sont déjà très simples et très épurées. Les tenues que je porte ici ce sont des tenues que j’aime, qui me plaisent, que je garde les sapes après ou non. Et tu sais je pars quand même du principe qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Dans les commentaires, aujourd’hui, certaines me disent que le tournant que prend ce blog ne leur plaît pas, qu’elles préféraient « avant » quand d’autres me disent que c’est ce qu’elles préférent chez moi maintenant. Bref, c’est la vie. J’aime énormément mes lectrices mais je suis consciente qu’il y en aura toujours qui viennent et qui repartent :)

  64. Dommage, moi qui te suis depuis quelques mois seulement, je me dis que tu es sur le point de rendre ton tablier…
    J’ai justement aimé ton blog pour tous tes looks que j’adore et m’inspirent et le ton tres positif et punchy que l’on trouve dans tes posts. Ce qui te differencie des autres et ton detachement et ton cote accessible et c’est ca qui m’a plu.
    Pour etre tout à fait honnete, le discours green du type on s’habillage qu’avec du coton equitable, on se maquille bio et surtout on achete aucun fruit ou legume que l’on trouve dans un supermarche classique… Tout ca me culpabilise et me deprime au plus au point !! Je fais des « gestes eco responsables » hyper basiques du genre je tris mes dechets, mets mon eau du robinet dans des bouteilles en verre mais je n’en fais pas une fixette ni un exploi.
    Le jour ou je m’interesserai davantage a ce sujet, j’irai voir des sites qui existent deja et font ca tres bien mais pour l’instant tres peu pour moi.
    En tout cas bravo pour tes articles mais je regrette de ne pas avoir suivi ton blog plus tot car effectivement je pense que je n’y trouverai plus le genre de choses auxquelles tu t’interessais avant…

    Bonne continuation

  65. Bonjour Coline,

    Je n’avais pas pris le temps de réagir au premier article mais je veux le faire aujourd’hui.
    Comme tu le dis, chaque geste compte, on fait tous dans la mesure de ses moyens et en suivant l’évolution de notre réflexion (quel que soit le sujet d’ailleurs).
    En écologie, on peut toujours se dire qu’on en fait jamais assez et c’est vrai mais ça ne sert à rien de se flageller ou de flageller les autres. On fait comme on peut et c’est déjà beaucoup. Les choses évoluent d’elles-mêmes, nos gestes aussi.
    Et je n’ai jamais sentie (depuis 5 ans que je te suis) une once de mère la morale dans tes propos, jamais une once de « regarder comment je fais tout bien et pas vous ». Jamais, jamais.
    Je trouve d’ailleurs assez hypocrite qu’on puisse critiquer ta surconsommation de fringues car, même si tu ne parles pas que de ça ici, c’est quand même une des raisons j’imagine qui font que ces lectrices critiqueuses viennent ici. Nous aussi, on peut être considérées comme responsable. On vient, on clique, on te pousse à en montrer toujours plus et donc à consommer plus. Ne soyons donc pas hypocrites.

    En tous cas, j’aime beaucoup l’évolution de ton blog et de tes articles. Continue à être toi-même ici. C’est LA raison pour laquelle on vient (en majorité je pense en tous cas). Car ne nous leurrons pas, les blogs qu’on fréquente c’est parce qu’on y découvre des choses, de belles pièces etc… mais surtout parce qu’on aime la personnalité qui se dégage des articles publiés.

    Ce commentaire est beaucoup trop long (ça va? tu ne t’es pas endormie?) mais peut être résumé en disant vive les go green, no impact et toutes les autres rubriques. Continue de nous faire partager tout ça et tes réflexions sur le sujet si l’envie est là (tout ça pour ça le com’ ? merci, ça valait le coup, vraiment).

    Bon dimanche Coline !

  66. Bonjour Coline,
    Merci pour ta série No impact. C’est motivant de voir que d’autres « consommateurs » se remuent les méninges pour améliorer les choses.
    Une personne n’est pas uniquement définie par son travail mais aussi et surtout par ses actes. C’est courageux et honnête de partager tes doutes et les paradoxes entre les règles du jeu de notre société actuelle et nos aspirations d’être des gens « biens » qui consomment responsables sans favoriser la pollution de la planète ainsi que l’exploitation d’autres êtres humains…
    Bref c’est pas simple et on fait souvent comme on peut et plus rarement ce qu’on veut. Ceux qui critiquent et/ou pensent savoir mieux que les autres n’ont qu’à ouvrir leur propre blog afin d’oser s’exposer aux jugements aléatoires et faciles inhérents à la toile…
    Ce n’est pas une hérésie de vouloir être écolo et d’aimer la mode, les belles choses, d’avoir une sensibilité d’esthète.
    Au plaisir de te lire bientôt…
    Bonne journée.

  67. Ca c’est de l’article, je suis admirative. Quelle franchise!
    Je ne suis pas ton blog depuis vraiment longtemps. Qui plus est, je n’ai jamais acheté de vêtement vu sur un blog. Je suis de ces gens qui ont adoré ton article No impact n°1, sans remettre en question le reste de ton mode de vie.

    Tu sais pourquoi? J’ai trouvé ton article No impact n°1 inspirant, c’est tout. C’est tout ce que je recherche d’un blog: qu’il me donne envie de créer de nouvelles choses (DIY), de vivre mieux (psychologie, lifestyle) et de faire mieux du point de vue environnemental (No impact)…

    Merci donc de m’inspirer! Courage pour tes coups de mou, n’oublie pas que même si on fait peu à l’échelle de la planète, ce que nous faisons a déjà le mérite d’être fait :)

    Emilie

  68. Bonjour Coline !

    Bravo pour cet article, très intéressant. Tu as dû passer du temps à le préparer et à l’écrire.
    Chapeau pour être arrivée à faire un tri dans tes armoires, j’essaie de mon côté, mais pas évident, comme tu le dis, ça peut toujours servir…
    Continue ton blog, c’est super !
    Bon dimanche

  69. Bonjour Colline,

    Tout d’abord félicitation pour ton travail sur le blog, je le suis depuis quelques années déjà et effectivement j’ai vu une évolution sur ta consommation de fringues, make-up etc..
    J’ai le sentiment que tu privilégies la qualité à la quantité malgré ça il y aura toujours des mauvaises langues envieuses.
    Moi je suis ravie que petit à petit tu nous parles de tes intentions écologiques, de tes découvertes et franchement ça me suffit.
    On est toutes pareilles, blogueuses ou pas.
    On essaye de faire mieux que la veille, on teste et puis si ça nous convient on adopte.
    Moi mon geste écolo récent c’est l’acquisition d’un baby-cook pour mon crapaud, des repas plus sains, beaucoup moins de déchets et des économies.
    Encore que le bol c’est du plastique, mais bon j’ai pas trouvé mieux.
    J’avance par étapes et j’acquière des réflexes écolos.
    J’essaye, comme tu le fais à travers ton blog, de sensibiliser mon entourage,c’est toujours ça de gagner.
    Moi aussi je suis optimiste comme nana:-)

  70. Ce post me laisse très perplexe …. Je te lis depuis des années car passionnée de mode en te lire me permettait de découvrir tes nouveaux coups de cœur et tu partageais avec nous cette passion commune, je ne suis pas pour ma part aussi investi que toi pour l’écologie mais ce n’est absolument pas qq chose qui se juge car très personnel… En revanche tu nous apprends (si j’ai bien compris ) que tu n’es plus réellement passionnée par les fringues et donc ce blog en l’état n’est plus qu’un outil de travail et qu’il continue par ce que tu en as besoin pour vivre. On apprend qu’en recevant tes colis de tes partenaires tu éprouves du ressentiment , que cela te gêne … Je dois avouer que n’étant pas personnellement dans la même optique que toi je ne comprends plus bien … Après il est vrai que l’on évolue toutes et tous et d’autres jeunes filles prendront ta suite.Tu vas certainement drainer un nouveau public et je te souhaite de réussir dans cette nouvelle démarche et qu’elle puisse également un jour te permettre d’en vivre.

  71. J’encourage à fond ta démarche, comme tu le dis, chaque geste compte. Si chacun pouvait agir à son niveau et encourager les autres à faire de même, ça serait plus positif ! Bonne continuation

  72. Ce n’est pas un jugement, c’est un fait, le principe du blog mode ou du blog beauté est voué à incitater à la consommation,surtout lorsqu’il y a sponsoring derrière, pas le peine de tourner autour du pot là-dessus (d’ailleurs je ne suis pas sure que tes sponsor aient été ravie des émules autour de ton article « no impact », ce genre d’article est mauvais pour la croissance!!! :)
    Mais je sais aussi à quel point c’est bon de consommer! La compulsion consommatrice est un des meilleurs remèdes contre les maux de coeur et les journées pourries pluvieuses, là pareil pas la peine de tourner autour du pot(et je ne suis pas mieux qu’une autre).

    Mais voilà, je me pose de plus en plus de questions…est-ce que je pourrai assumer auprès des générations futures, le fait d’avoir impunément cautionné le travail d’enfants chinois – à 12h par jour et sans congé payé – pour acheter un manteau Mage à 500 boules sous le coup d’une impulsion générée par une peine de cœur??? (dit comme ça c’est sur, ça n’a aucun sens, et en plus c’est complètement immoral, contre-éthique et j’en passe…oui ça aussi c’est un fait, c’est cynique et tellement égoïste! et j’avoue que j’ai même un peu peur de me retrouver dans la même position que les Allemands après 1945, je sais je vais loin, mais sachant tout ça j’ai peur quand même).
    Je parle de Mage ici, parce que les étiquettes sont certifiées ‘made in china » comme les fringues HM. Alors pareil, je me demande ce qu’on paye de si cher dans ces manteaux si ce n’est le prestige de la marque et la communication autour (mais peut être suis-je mal informée, peut être que les usines mage ne sont pas dans le local à côté de celles de HM et peut être que ces usines n’emploient pas – et n’exploitent pas- la même main d’oeuvre trop jeune, trop mal payé, trop exploité).

    Bref, Coline, j’adore ton blog, je te trouve drôle et très jolie (un peu comme Louise Bourgoin quand elle était sur canal + et qu’elle présentait la météo) et j’ai appris plein de trucs ici.
    Je n’ai pas l’intention d’être moralisatrice, c’est juste que je pense qu’il ne faut pas se voiler la face, et je trouve ça très cool de pouvoir en discuter ici et de pouvoir réfléchir à ces questions-là. Je trouve que l’idée de cette article « no impact » est très bonne, et comme c’est un sujet controversé qui nous controverse dans nos controversements ^^ c’est normal (et je dirai même plus, c’est RASSURANT) qu’il y ait des réactions puisqu’au fond on nage en pleine contradiction.

    Bon dimanche!

  73. Bonjour,

    Un conseil, tu devrais penser à continuer d’écrire…c’est vraiment trės agréable de te lire surtout sur des sujets aussi intéressants . Merci

    Bio dimanche :-)

  74. Bravo pour cette remise en question et ton honnêteté! Je suis complètement d’accord sur le fait que personne n’est parfait, et que faire un peu, c’est déjà mieux que rien. Il est vrai que l’essence même du blog mode tel que le tien veut que l’on voit toujours de nouvelles fringues pour « pousser à la consommation » les lectrices. C’est ce que je trouve un peu dommage, mais comme tu l’as dit, c’est maintenant ton gagne pain, donc je comprends totalement la difficulté de ta situation. Dans l’idéal, je trouve qu’il serait plus intéressant d’avoir un blog dans l’esprit du défi 5 justement, où l’on revoit des vêtements portés et reportés, différemment, dans différents looks. Tu le fais d’ailleurs avec certaines pièces de ton dressing. Mais quelque part, c’est vrai aussi qu’en tant que lectrice, on a envie de découvrir de nouvelles fringues, que l’on peut éventuellement se procurer tout de suite, je le reconnais tout à fait. Mais je pense qu’on doit pouvoir trouver un compromis entre les 2 : ce que tu fais parfois (encore une fois) en mixant d’anciennes pièces, et des nouvelles.
    En tous les cas, je te soutiens à fond dans ta démarche, très sincère et humble! C’est tout à ton honneur. Et je te tire mon chapeau Coline! Tu es une fille bien. Je n’en ai jamais douté d’ailleurs.

  75. Tout à fait d’accord l’important c’est de faire des efforts, puis il ne faut pas se voiler la face nos petits gestes du quotidien ne sont que peu de chose face à la pollution de l’industrie. Alors c’est plutôt là que se situe le nœud du problème. C’est un peu facile de s’attaquer à ceux qui consomment des fringues (pour le boulot encore plus), de faire croire aux gens que c’est à eux de sauver la planète! Ils se donnent bonne conscience c’est tout! et mettent toute leur énergie pour fabriquer des trucs qui vont être obsolète le plus vite possible pour qu’on aille consommer…faudrait pas non plus qu’on garde une machine à laver 20ans, c’était bon pour l’époque de nos grand-mères! L’obsolescence programmée!
    Cela dit il faut continuer tout de même! Et exit les grandes enseignes de qualité médiocres (aussi programmées pour une courte durée de vie)

    Sinon ce n’est pas nouveau mais si vous consommez de yaourts quotidiennement, pensez à la yaourtière! Zéro déchets, 100% meilleur! Temps de préparation: 30sec avant d’aller se coucher et le matin c’est prêt! Et avec la yaourtière SEB on peut même faire des crèmes aux œufs, au chocolat (il faut bien s’accorder des petits plaisirs…)

  76. Hello!!

    J’ai juste envie de te dire de ne pas « culpabiliser » sur les remarques que tu peux te prendre par rapport au fait que tu ne sois pas parfaite vis à vis de surconsommation de fringues/écologie… C’est bien facile de dire « ah ouais mais Coline elle fait ci ou ca » quand on est pas capable soi même de se sortir un minimum les doigts du c**. En vieillissant (euh te fâche pas hein;) ) tu changes, tu te remets en question, tu fais tout un tas de choses et Rome ne s’est pas construite en un jour et puis ben ouais forcément ton job c’est les fringues et tu ne peux pas faire de miracles! En lisant ton article on sent bien que tu essaies d’appliquer ton côté écolo à ton job et de changer les choses à ce niveau là et rien que d’essayer ben c’est déjà une sacrée bonne chose.
    Pendant ma grossesse j’ai appris à manger sainement, du coup j’achète mes produits à la Ruche, des petites choses comme ça se mettent en place tout doucement et avec tes articles Go green je me sens concernée et j’essaie de changer, si chaque lectrice de ton blog fait ne serait ce qu’un petit changement dans sa vie ben finalement ça peut faire un joli impact sur notre ptite planète mais hélas ces lectrices qui te taclent sont souvent et sans aucun doute celles qui ne font même pas le tri sélectif. Attention je ne juge personne hein mais c’est facile de critiquer alors qu’on ne fait pas 1/3 de ce que TOI tu fais.
    Ton blog n’est pas un blog mode comme les autres, il y a le coté léger de la mode et du make up (et de la musique –> Sister Sister je suis ultra fan!!!)et des articles plus sérieux et ça, ça fait du bien, un bon mix que je prends de plus en plus de plaisir à lire le matin au ptit dèj, tu es donc l’amie du petit déjeuné, l’amie ricoré… Ca va,ça va je sors, je suis loiiiinnnn!!!!
    Bon dimanche sous vos applaudissements!!!!

  77. Coucou Coline!
    Merci beaucoup pour ce post si sincère, tu évoques ne pas savoir comment changer ta consommation professionnelle mais j’ai l’impression que la transition est entamée depuis peut être 1 an finalement: tu parles de plus en plus de bio, d’éthique, de créations venant d’Etsy, ou même de déco..autant de choses qui te distinguent de la blogueuse mode lambda et font transparaître ce cheminement dans ta tête :) alors ne te sens pas mal sur ce sujet, comme tu le dis personne n’est parfait et vouloir changer c’est déjà énorme, la transition se fera doucement ou peut être ne se fera pas mais peu importe ton blog reste un lieu rempli de fraîcheur et de réflexions et c’est génial comme ça <3
    Bon dimanche!

  78. Et puis j’aime bien ton tournant bio, pour les fringues ce seraient une vachement bonne idée que de faire des articles d’informations sur les marques plus éthiques de prêt-à-porter (des fringues qui te feraient pas ressembler à une hippie pour autant hein, je veux le beurre et l’argent du beurre dis-tu?)
    Je pense que ça sert à ça aussi un blog, en tout cas, pour moi c’est à ça que ça sert, c’est un médium d’information.

    Bizou

  79. Et puis, (et après j’arrête), si les marques constatent que le consommateur est averti et qu’il est face à un client conscientisé, elles vont être obligées de revoir leurs pratiques et de changer de stratégie conformément à la loi de l’offre et de la demande… D’ailleurs c’est un peu ce qui s’est passé avec le maquillage je trouve (un tas de marques essaient d’épurer leur produit de l’ensemble des merdes qu’ils avaient l’habitude foutre à l’intérieur, il y a encore 5 ans de cela, il était impossible de trouver un déodorant bio en grande surface, là maintenant, moi j’en trouve même dans la supérette du bled à côté de chez moi…). C’est que le changement doit être possible.

  80. Oui, très bien!!! Tourne-toi vers des petites marques fabrication française (voire locale)… Il y a plein de petites mains en France qui restent dans l’ombre. Fais-nous découvrir ces éternelles inconnues! (Encore mieux fais-toi prêter les articles juste pour les présenter sur ton blog…)
    Merci.

  81. Bonjour Coline, je lis ton blog depuis plusieurs années et je n’y ai jamais laissé un seul commentaire, je suis plutôt discrète, je n’ai pas Facebook etc…
    Mais là je ne pouvais pas ne pas t’écrire un petit mot après cet article.
    Merci pour toutes les inspirations que tu apportes sur ton blog, modesques, écologiques, musicales, beauty, la vie des nanas d’aujourd’hui quoi !
    C’est tout tu es une nana bien dans son époque et dans ses converses camouflages. Tu fais un super job, toutes tes fringues sont au top et si elles finissent a Emaus c’est juste parfait puisque c’est juste une association géniale tant pour les gens qui y travaillent que pour ceux qui y achètent des choses.
    Bravo pour tes efforts Green alimentaires et dans ta vie quotidienne. Une goutte d’eau + une goutte d’eau et ça fini par faire un océan !
    Merci

  82. Comme dirait Candice de Fruity Harmony : faites de votre mieux……
    Merci Coline pour ces articles No Impact. Surtout continue, c’est tellement bon de voir une blogueuse prendre parti et assumer ses choix !!!

  83. Je trouve ton article super et tellement juste, assez révélateur et représentatif de toutes ces personnes (moi la première) qui des fois se battent entre leurs convictions écolo et ces envies frénétiques de consommer! Parce que c’est bête à dire mais des fois consommer nous permet aussi de se sentir belle, sexy, bien dans sa peau et nous redonne de manière irraisonnée confiance en nous (je te jure que l’achat de mon petit débardeur noir m’a fait un bien fou). Aujourd’hui même écolo dans l’âme je m’autorise à craquer totalement parce qu’à côté je fais du tri, je donne et je recycle. D’ailleurs j’ai ma commande VP Melvita qui est arrivée hier et je dois lui trouver de la place.
    Bon courage face aux moralisateurs ;)

  84. Ces articles sont très intéressants, ont le mérite de nous faire un peu réfléchir sur le sujet & cela m’intéresserait beaucoup de découvrir des marques de vêtements plus éthiques, n’ayant pas le temps de rechercher par moi-même, le fruit de tes recherches sur le sujet m’intéressera fortement !!! Donc « Et pourquoi pas Coline » a aussi une petite utilité de ce point de vue !!! Chacun fait à son échelle !!! Et heureusement qu’il ne faut pas attendre d’être irréprochable sur un sujet pour l’aborder et se poser des questions ! Par contre, il faut l’être pour se permettre de critiquer de façon moralisatrice quelqu’un d’autre …(c’est tellement facile en plus caché derrière son ordi) !!! Nous sommes tous fait de pleins de contradictions et tous PERFECTIBLES !!! Merci de nous le rappeler petite Coline & continue sur ta lancée !

  85. Bonjour Coline,
    Merci pour cette rubrique « Go green » et pour la sincérité de ta démarche, je m’y retrouve totalement !
    Depuis à peu près un an, je réfléchis beaucoup aussi sur ma façon de consommer de manière générale et mes vêtements en particulier car j’ai parfois été écœurée par mon armoire pleine à craquer de vêtements, de chaussures etc…qui s’entassent et la prise de conscience que je pouvais habiller 4 ou 5 personnes avec, j’ai eu honte aussi…
    J’ai eu aussi une sensation bizarre le jour où j’ai réalisé que je n’usais pas mes vêtements (parce que j’en ai beaucoup et parce que j’en achète de nouveaux trop souvent).
    Aujourd’hui, j’essaie de limiter mes achats uniquement pendant les soldes pour remplacer des choses dont j’ai vraiment besoin mais aussi pour me faire plaisir avec des choses achetées moins cher. Les belles pièces (vestes, cuir, sac etc), j’attends mon anniversaire pour me les offrir).
    Bien souvent, je suis contente d’avoir attendu et d’avoir réfléchi mon achat plutôt que (hannn !!! trop beau, je le prends direct = compulsion).
    En dehors de ces périodes, je m’autorise uniquement des petites choses (bijoux, accessoires essentiellement) qui vont donner une touche sympa et différente à mes tenues basiques et j’exploite à fond ce que j’ai déjà dans mon placard.
    Si je suis à court d’idées, je vais faire un tour sur Pinterest et ça m’inspire pas mal.
    Et en faisant cela, je me sens mieux et j’ai l’impression que « je me remets les choses en place » quelque part et même si j’aime beaucoup la mode, ça ne doit pas être envahissant non plus. J’essaie d’aller plus à l’essentiel, de mettre mon argent de coté ou dans d’autres choses, de faire les choses plus simplement car je me dis souvent que ce n’est que du tissu au final…
    Je suis encore plus encouragée quand je te lis, ta rubrique est super et dans l’univers des blogs, ça fait du bien de voir des articles comme les tiens.
    Bonne journée !

  86. Hello,
    Tu dois être l’une des rares blogueuses que je suis assidûment, même si je ne passe que rarement. T’as cette fraîcheur et la classe qui manque à d’autres.
    J’ai beaucoup aimé le ton de cet article qui rappelle ô combien en tant que blogeuse mode on est exposée à toute sortes d’attaques personnelles et autres. Tu rappelles aussi à tout le monde que parfois on critique sans vraiment faire mieux soi-même et MERCI. Tu remets les pendules à l’heure tout en précisant bien que tu n’es pas parfaite (comme personne en fait).
    Juste merci pour cet article qui joue carte sur table.
    Bon week end !

  87. Bonjour Coline,
    avant tout merci, merci pour tout. Cela fait maintenant quelques années que je lis ton blog, qu’il me passionne et que je campe derrière mon ordinateur tous les matins en attendant ton prochain poste ( Ok, j’exagère légèrement, mais on est pas loin de la vérité!).
    Concernant la rubrique No impact, j’avoue que l’écologie, en ce qui me concerne, n’est pas ma priorité ( pour de multiples raisons personnelles du style, je suis étudiante, je vis encore chez mes parents, et du coup j’ai d’autres chats à fouetter). Mais tes explications réveillent en moi des questionnements que je ne soupçonnais pas, c’est très bizarre mais ça fait du bien .
    En ce qui me concerne, je ne trouve pas du tout que cette contradiction dans ton comportement soit anormale, bien au contraire, déjà parce que la contradiction est intrinsèque à la nature humaine(et surtout féminine, il faut bien le dire!) mais aussi parce que je pense que nous sommes des milliers (millions?) à se sentir en contradiction avec nous même, notamment en ce qui concerne la (sur) consommation de fringues. Pour certaines comme toi, la question est d’ordre écologique, pour d’autres c’est simplement pour réduire l’aspect financier du problème, mais on a toutes nos raisons de vouloir restreindre notre mode de consommation. ( et faire de la place dans nos armoires). Je me suis longtemps intéressée au phénomène Dead Fleurette qui trainait sur les blogs pendant un moment, mais comme toi, je trouvais cette technique trop radicale, et c’est vraiment difficile de sauter le pas. En revanche, j’ai beaucoup aimé ce qu’à fait balibulle sur son blog à savoir de se créer une « capsule » de ses fringues fétiches ( celles qu’elle porte VRAIMENT). A ce sujet, aurais-tu, toi aussi, des vêtements fétiches ( par exemple pour chaque saison/ occasion?) dont tu ne te sépares vraiment pas? ça m’intéresserait beaucoup ! Ou des marques, que tu trouves particulièrement propices à ce genre d’expérience, dans le sens où la qualité et le tombé des vêtements font que ce sont des vêtements proches de la perfection, sur le plan esthétique comme sur le plan du confort?

    Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ton post, car il est très intéressant.

    NB: Ne ferme surtout pas ton blog dans un élan de désespoir consumériste… pleaseeeee! car si nous te faisons vivre, dis toi qu’en un sens, toi aussi , tu nous apportes beaucoup !

    Bon weekend,
    Camille

    1. PS: si jamais tu ne sais plus quoi faire de tes vêtements de partenariat, tu fais signe hein, je m’arrangerais avec ma conscience après ! ;)

  88. C’est la première fois que je vois quelqu’un s’excuser de faire son travail… Qu’elle aime en plus!!!
    Perso je suis assez écolo dans la vie, et pourtant je bosse dans la resto et tout le monde sait que c’est pas un domaine « ecolo » dans le genre je défonce la planète à coup de super emballage pour pas grand chose..
    bref, je pense perso que le changement commence par la petite astuce de la bouteille en verre et après le reste vient avec le temps, les nouvelles idées aussi..
    Xoxo bon dimanche

  89. Bonjour Coline et…les autres

    Moi, je dis « Bravo » pour ton courage de suivre ta propre voie et pour ton honnêteté.
    Et, oui, nous ne sont pas parfaits!
    D’ailleurs qui décrète de cette norme: The perfect attitude?
    Nous sommes tous en route, sur notre propre chemin, et toi tu as la générosité de nous témoigner de tes recherches.
    Chacun peut faire réfléchir son voisin et c’est ce qui fait la richesse des échanges, non?

    Merci et encore bravo.
    Tu es une belle personne…..

  90. coucou Coline,

    tu te prends trop la tête, clairement…
    tu fais ton boulot et tu le fais bien !
    et, tu es parfaitement en adéquation avec toi même et ton image sur ce blog en donnant aux autres (amis, assos etc..) le surplus que tu possèdes.
    tu nous montres que l’on peut consommer avec une conscience et ca c’est déjà formidable…

  91. Très bel article, sûrement un des meilleurs du genre.
    J’ai eu du mal à une époque à gérer (à mon level hein) des commentaires qui me reprochaient d’aborder à la fois le naturel et son contraire dans mes articles.

    Comme si j’étais obligée de choisir un camp, d’être radicale, et que de ne toucher qu’un peu par-ci par-là faisait de moi un hybride pas fréquentable, un monstre à 10 pattes.

    Sûr que dans l’esprit de certains, être « vrai », c’est être à 100%, et ne pas regarder dans d’autres directions que celle qu’on s’est choisie.

    Mais je pense comme toi que de se laisser vivre (BON SANG) et d’avoir des convictions à notre échelle, c’est signe qu’on ne s’oublie pas, et qu’on oublie pas le reste du monde.

    En tout cas, garde ta générosité, fais ce qui te semble juste, et continue tes articles No Impact, parce que même si je ne me sens pas totalement concernée, ça m’intéresse grandement.

    Bon dimanche ^^

    1. Oui, je me souviens du post que tu avais écrit sur le sujet… Autant te dire que je m’y étais retrouvée à 200%! C’est bon de savoir qu’on n’est pas toute seule ^_^

  92. Bonjour Coline. Merci pour ce post réfléchi, posé et très honnête. Je suis moi aussi dans une démarche de diminution de consommation de fringues. J’avais été frappée l’année dernière par l’effondrement d’une usine textile au Bangladesh. On avait découvert des conditions de production atroces et apparemment de très nombreuses marques y avaient recours. Du coup le tee-shirt à 5 euros m’est apparu moins fun (jusque là j’avoue que je trouvais ça génial…bon: personne n’est parfait). A ce moment je m’étais dit qu’un label type commerce équitable pour les vêtements pourrait vraiment modifier ma consommation. Depuis je consomme moins mais je n’ai jamais vraiment creusé le problème. Les étiquettes ne sont jamais très détaillées sur ces question. Tes posts « no impact » sont très éclairants pour moi. C’est super de lancer cette réflexion. Jamais ressenti aucun ton moralisateur sur ton blog, ne change rien c’est parfait :-)))

  93. Chère Coline,

    Quel article ! Quelle mise à nue totale de sa conscience « fringuistique ».
    La sur-consommation vestimentaire OK. Mais l’impact écologique qu’il pouvait avoir, j’avoue, ca ne m’avait pas traversé l’esprit (honte à moi!). Cet article remet définitivement les choses en place mais me donne le sentiment que moi aussi, à ma propre échelle, je dois agir, je dois faire quelque chose. Oui cet article a réveillé en moi l’esprit écologique qui me travaille tous les jours (éteindre les lumières, et même celles du bureau de mes collègues au passage, les écrans d’ordinateurs qu’elles laissent le soir aussi, trier ses déchets, etc.). Cette prise de conscience est réellement importante pour nous toutes qui « bavons » littéralement devant les blogs de mode tous les jours et nous posons de questions du genre « comment elle fait pour se payer tout ca? » et « qu’est ce qu’elle en fait de toutes ces fringues »  » roh on l’a vu mettre cette superbe robe une fois et puis plus rien ». C’est rassurant de voir que certaines d’entre vous, blogueuses, ont une éthique professionnelle et une réflexion sur cette sur-consomation.
    Là où je suis surprise également, c’est que l’on ressent énormément de ta culpabilité, ton besoin de se justifier pour telle ou telle raison puisque certaines personnes sont assez malveillantes pour insulter les gens pour jalousie, par envie. Il faut arrêter de se leurer, les gens comme ça n’ont qu’à pas se connecter sur des pages de ce genre si c’est pour faire des commentaires désagréables. Alors oui, chacun est libre de s’exprimer, et c’est d’ailleurs mon cas en ce moment, mais ne soyons haineuses envers les autres parce qu’on les envie.
    J’ai adoré ton article, il m’a fai prendre conscience de beaucoup de choses et je vais de ce pas faire le tri dans mon armoire.
    Go green !

  94. Merci pour tes posts Coline ! Cette série est des plus intéressantes et fait écho pour beaucoup d’entre nous je pense. Certes tout est perfectible mais qui sommes nous pour juger ? Personne n’est parfait mais l’important c’est de vouloir commencer et d’avoir conscience des choses. Alors merci pour ta franchise, ton courage et ta fraîcheur. Sache que tu es soutenue et » f*** the haters ! » :) c’est toujours un plaisir de te lire. You rock girl ! Bon dimanche.

  95. Coline,
    Ton engagement et tes remises en question, ton mode de vie et tes choix éthiques font de toi quelqu un de bien. (Sans parler musique, look, tatoo @ parfums..)
    Rassure toi.
    Posons nous chaque jour cette question : quelle terre allons nous laisser à nos enfants? Et quels enfants allons nous laisser à cette terre? ( entendue il y a peu elle n est pas de moi).
    Il est sûrement grand temps de ralentir le rythme comme tu dis. Pour ma part le secret serait de couper ma box internet……

  96. Moi je pense que la consommation ou sur-consommation mode et produits de beauté va de pair avec les blogs mode et beauté ! si vous n’aimez pas le concept, passez votre chemin ! j’essaie de limiter moi aussi ma conso de différentes choses mais s’il y a des bloggueuses, c’est qu’ il y a des lectrices, un peu trop faciles les critiques parfois ! et je suis fondamentalement d’accord, on peut toutes et tous faire un effort écolo sans etre radical et vivre au fond d’une grotte. Personnellement je n’ai pas de voiture et je fais tout à pied ou en transport, mais a coté de ça je bosse pour une entreprise qui fabrique de très gros avions et je voyage moi-même beaucoup, sur de longues distances.Cela fait-il de moi une personne sans cœur et sans éthique, je ne crois pas.
    Keep up Coline, on fait tous ce qu’on peut et c’est bien qu’Internet soit là aussi pour faire partager nos points de vue « sérieux » entre deux sujets fringues (qu’on adore, sinon on ne serait pas là).

  97. Je vis un peu la même chose avec mon blog culinaire. Je reçois pas mal de produits et d’électroménager, je consomme, je consomme, je consomme juste pour faire vivre mon blog. Et du coup, il y a un truc que je ne comprends pas trop. Tu écris « dans mon cas …/… ce sont des vêtements que »j’utilise » pour mon blog et qui me servent à travailler ». Ok, ces vêtements motivent la rédaction et la publication d’un article ou de plusieurs sur ton blog. Ces vêtements te sont offerts mais… Tu y gagnes quoi ??? Si la marque X t’envoie un carton de fringues pour que tu en parles sur ton blog, si cette consommation te gènes, pourquoi ne pas mettre fin à ce procédé avec X tout simplement ??? À moins, bien évidement, que en plus X te paie. Si ce n’est pas le cas, peut-être (et j’en suis quasi persuadée) que tu peux orienter ton blog sur un axe plus écolo ou plus débrouille du genre « 3 tenue avec le même pull ».

    1. J’y gagne un pourcentage sur les ventes, tout simplement. Pourcentage que je n’aurais pas (et qui mettrait mes finances en péril assez rapidement…) si je postais mon vieux pull X ou Y d’il y a 3 ans…

      1. Je comprends mieux. Effectivement, tu es un peu coincée. Où alors c’est peut-être l’occasion de diversifier ou repenser tes activités ? Pourquoi ne pas t’orienter vers des marques éco-responsable, tenter de nouer des partenariats avec des entités qui ont la même philosophie que toi ? Ton blog est très connu, je ne pense pas que des marques en mal de communication pourraient te dire non (enfin on se comprend) ;)

      2. Merci ! Je ne comprenais pas bien comment on pouvait vivre d’un blog.
        Du coup, ravie d’avoir suivi quelques unes de tes « prescriptions » :)

  98. Merci Coline pour tant d’honnêteté!! Ce blog est le tien et il me semble que tu es libre d’y partager ce dont tu as envie… ;)

  99. Lectrice depuis des années, je laisse très rarement de comm’.
    J’avais déjà envie de le faire sur le précédent car ces sujets me parlent. Tout ça pour dire que tous les petits pas comptent (genre c’est la petite goutte qui fait la grande rivière)… On ne peut pas tout faire non plus. Je réfléchis aussi de plus en plus à ma (sur-)consommation et à faire le plus possible de geste pour l’environnement. Bonne poursuite.

  100. un immense merci pour ce post plein de sincérité qui à ton insu, encourage à s’accepter tel que l’on est! ;-)

  101. Je ne commente jamais mais là je suis obligée : merci beaucoup pour ton honnêteté, ton blog est le plus intéressant que je connaisse. Parce que tu montres de beaux vêtements, mais pas seulement. La tournure qu’il prend est passionnante et inspirante dans ma vie de tous les jours.
    Go go, tu n’es pas parfaite mais personne ne l’est, et on s’en fout, continue comme ça ! Tes posts Go Green sont intéressants !

  102. Bonjour Coline,
    Cet article fut vraiment intéressant à lire, de mon point de vue, il s’inscrit dans une sorte de suite logique, tu as la conscience des choses et cela pointe plusieurs des problèmes du fonctionnement de notre société.La consommation a pris une place d’une ampleur sans précédent et la majorité d’entre nous commence à sentir ses effets aliénants, les blogs reflètent bien cela : un défilement permanent de biens de plus en plus onéreux à une cadence devenue infernale dans un contexte de crise économique, normal que la saturation se fasse sentir.
    Chercher à acheter moins mais mieux, une solution qui peut paraitre simple mais qui s’avère plus compliqué en réalité, là ou le consommateur se verra toujours perdant c’est bien dans son portefeuille, d’autant que les informations sont souvent fausses, quand on sait que Chanel fait fabriquer ses chaussures en Italie mais qui sont sous-traitées à des ateliers chinois installés dans des caves italiennes (stratégie maligne car le made in Italie restera légal ) on se demande bien à quel sein se vouer.Si on prend l’exemple de la fourrure, cela scandalise énormément, on prône la fourrure synthétique mais on se garde bien de se pencher sur son mode de fabrication : il faut énormément de pétrole et de petites mains sous payées pour la produire donc fourrure synthétique = pollution que l’on retrouve ensuite dans l’air, la nappe phréatique, la végétations et les animaux : la bonne blague , sans oublier l’exploitation de l’homme par l’homme, c’est la meme chose pour tous les tissus synthétiques…donc au final, qu’est ce qui est mieux : la laine, le cuir et la vraie fourrure?Difficile de se positionner la dessus!Il y aurait bien le coton bio mais est ce à la portée de tous?Ce qu’on peut dire c’est qu’on se fait tous bien « enfler » et qu’il est quasi-impossible d’y échapper, on peut juste essayer de faire de son mieux sans être sure que nos choix sont réellement meilleurs.
    Bonne journée et merci pour cet article qui fait du bien.

  103. article très intéressant. il faut aussi savoir dire quand on est satisfaits et pas toujours râler ;)
    c’est aussi une question qui me préoccupe quand je vois mon armoire pleine à craquer de vêtements amassés sur un coup de tête, vêtements que je n’ai jamais portés ou une seule fois car bien évidemment je porte toujours la même chose. depuis quelques temps j’essaye de revendre avant de racheter des nouveautés, d’ailleurs si tu as des pistes pour revendre je suis preneuse parce qu’entre les sites qui te prennent d’office 15 euros + un pourcentage (quand on veut revendre sa robe à 8 euros, c’est un peu dérangeant de se dire que tu vas en fait payer pour qu’on te prenne ta fameuse robe!) et les autres qui n’acceptent que certaines marques (ça veut dire quoi, à bas les marques de pauvres?!) c’est la galère.
    je pense que, comme tu le dis, se questionner sur ce problème et en prendre conscience c’est déjà un pas en avant. et je suis sûre que peu des lectrices de ce blog font la moitié des efforts que tu nous décris dans le précédent article Go green!

  104. coucou Coline,

    très intéressant ton article comme toute la catégorie no impact d’ailleurs.

    Je me reconnais tout à fait dans ce que tu dis : tris réguliers des vêtements, chaussures ou même des petits gadgets ou déco pour lesquels on craque un jour sans vraiment y penser…

    Pour faire un petit parallèle avec ce que tu dis sur ton job et qu’en effet celui ci te pousse à la surconsommation, je travaille dans le milieu hospitalier et si tu savais combien on dépense d’objets à usage unique, de papiers pour imprimer des documents qu’on va mettre à la poubelle 2h après, de choses non utilisés qu’on est obligé de jeter car ayant simplement été dans la chambre d’un patient…
    C’est vraiment affolant et étant sensibilisée à l’écologie ça me choque toujours.

    Bon certes la comparaison n’est pas ultra évidente entre toi bloggueuse mode et le milieu hospitalier, mais je pense aussi comme toi que chacun à son échelle peut faire des efforts même si on fait des écarts que ce soit dans nos jobs, lubies, craquage ou tout autre chose !

    En tout cas merci pour ton article et cette chouette catégorie, vivement d’autres articles sur le quotidien et les petits gestes que chacun peut inclure dans sa routine pour diminuer son impact ;)

    +++

  105. Merci Coline, c’est un très bel article que tu nous offres.
    Je suis partagée entre l’envie de m’excuser encore une fois pour mon commentaire blessant sur ton article précédent ou… le plaisir de lire cet article qui me semble beaucoup plus intéressant et personnel que celui de la dernière fois, et qui, je pense a été inspiré par les commentaires interrogateurs qu’on a été plusieurs à laisser.
    Au plaisir de continuer à te lire dans la série No Impact et dans tous les autres articles :)

    1. Mais mais mais! Ne t’excuse pas, voyons! ^_^ Evidemment que ce post a été inspirée par ton commentaire et bien d’autres. Je ne l’ai pas écrit pour me justifier auprès des critiques gratuites et connes mais pour être transparente vis à vis de vous, mes lectrices gentilles et surtout très intelligentes. C’est à VOUS que je porte de l’importance :)

  106. Bonjour, je te conseille les vêtements Ekyog… sublimes, écologiques, chers certes mais au moins on déculpabilise un peu.

  107. Exellent! Tu es très honnête et franchement c’est extrèmement rare dans la blogosphère et dans la vie en générale d’ailleurs.
    Je comprends parfaitement l’engrenage qui te lie à ton blog, puisque c’est ton métier.
    J’espère pour toi qu’un jour tu trouveras le bon équilibre.
    Bon dimanche.

  108. Salut !
    Ca fait plusieurs années que je te suis et personnellement j’ai noté le changement depuis quelques temps. Beaucoup moins de nouveautés en veux tu en voilà (ce qui ne t’empêche pas d’alimenter ton blog comme avant !).
    On ne peut pas ne plus consommer, et comme tu le dis notre société est basée là-dessus. Le tout étant de trouver le bon moyen de le faire. Les petits créateurs sont sûrement une des solutions.
    C’est clair que le trop plein et la consommation sans réflexion en permanence ça finit par être gerbant.
    Il y a peu je voyais sur le vide dressing d’une blogueuse un vêtement dont elle avait vanté les qualités et la perfection, il y avait quoi, à peine 2 mois avant ? (un article coûteux).
    J’avoue que je trouve cela à la limite de l’indécence. Je ne lui jette pas la pierre à elle, j’ai fait ce genre d’erreurs également, le tout étant que ça ne soit pas une habitude.
    Je suis dans une démarche du même type, mais si je n’ai jamais réellement croulé sous les vêtements. Je veux surtout maintenant acheter de vraies choses que j’aime vraiment, en réfléchissant à qui je donne cet argent (gros industriel VS petit créateur en galère), à sa qualité, ses matériaux, ses modes et lieux de fabrication.
    Ce qui ne veut pas dire ne jamais rien acheter qui ne correspond pas à mon idéal, mais me poser la question le plus souvent possible et avoir conscience de mes actes.

  109. Bonjour Coline,
    je ne laisse jamais (mais alors jamais) de commentaires sur les rares blogs que je suis. Mais là, je suis touchée par la façon dont tu abordes les choses. On a le droit d’essayer d’être meilleure sans pour autant atteindre la perfection, là tout de suite, d’un coup d’un seul. Au fur et à mesure et à force de te lire, sans même m’en rendre compte j’ai de plus en plus de bio dans ma cuisine et ma salle de bain. Et de moins en moins de produits. Comme quoi, l’idée est peut être de simplement consommer mieux et différemment et pas d’arrêter de consommer.
    L’impact n’est donc pas forcément une mauvaise chose si celui que tu peux avoir sur des lectrices réduit un tout petit peu le leur sur la planète… Un joli effet papillon en somme…
    (PS : et merci pour les quelques infos sur le fonctionnement de ton blog. Je voulais t’adresser un message pour t’interroger sur le sujet mais le questionnaire contact n’a pas l’air d’être fonctionnel)…

  110. Concrètement, à propos des commentaires négatifs que tu as pu recevoir :

    « La femme parfaite est une connasse ».
    Si on prend en compte que tu te dis « imparfaite », tu n’es donc pas une connasse.
    Du point de vue de ces personnes, qui semblent te mettre plutôt du coté conasses justement, et bien alors, tu es parfaite !

    Plus sérieusement, j’aime beaucoup beaucoup cette rubrique, et on est bien conscient qu’on ne peut que très difficilement être parfait sur toute la ligne en terme d’écologie, mais faire ce que tu fais au quotidien chez toi, et en parler pour sensibiliser les gens, c’est déjà beaucoup, et pour ça bravo ! (sinon vous avez pensé aux instruments en légumes pour sister sister? )

  111. Bonjour Coline,

    Cela fait un bon moment que je me connecte quotidiennement sur ton blog pour voir tes photos mais surtout pour lire la bonne humeur qui transparait toujours dans tes articles. Fraicheur, honnêté et joie de vivre !!!
    Ton questionnement quant à l’adéquation à trouver entre ce blog qui te fait vivre et tes convictions sont pour moi un compliment que tu nous fais à nous, lectrices(& lecteurs !). Et si cela peut te rassurer, en me connectant avec assiduité, je me sens participer tout autant que toi à cette consommation de vêtement. Donc je me sens participer tout autant que toi à cet impact écologique et donc à prendre part à cette question éthique.
    Selon moi, nous sommes une des premières générations (même si je suis un peu plus vieille que toi), à nous retrouver dans ces dualités et à cette continuelle recherche d’équilibre, et ce à tous les niveaux ! Que ce soit professionnellement, ou personnellement. Je pense que nous avons, nous, le luxe de nous demander si ce que nous faisons correspond à ce que nous sommes au fond, si nous nous épanouissons…quel est le sens de notre vie, quelle empreinte allons nous laisser, etc… Cette dualité est confrontée à la réalité d’une société que nous n’avons pas construite (elle est le fruit d’histoire, de passés…) et qui ne correspond pas forcément à nos prises de conscience et nos désirs d’aujourd’hui. Pour autant, notre part se situe bien, à la chambouler un peu, à remettre en question et à s’approcher d’un équilibre entre elle et nous.
    Donc, vois-tu je me suis connectée la première fois sur ton blog en m’interessant aux looks, au maquillage, etc… et si aujourd’hui, en achetant une fringue je me pose la question de l’impact écologique (et éthique aussi), en jetant mes mouchoirs en papier usagés au recyclage (parce que oui, j’ignorais qu’on pouvait le faire), c’est parce que j’ai été « greluche » à regarder un « blog mode », et bien TANT MIEUX et MERCI !
    Ensuite, de tous les blogs que j’ai pu suivre à une autre époque, tu es la dernière que je lis encore (et avec bcp de plaisir !!!).
    Si dans le passé, on pourrait dire qu’on a pu agir comme une modeuse non avertie ou superficielle, ce n’est pas important, l’important c’est bien de vouloir apprendre, de savoir regarder autrement les choses, et de savoir recevoir les choses (et notamment celles qui ne nous plaisent pas toujours), changer c’est progressé !
    Enfin, quant à tout le travail que tu as mené depuis que tu as ouvert ton blog, moi je te tire le chapeau bas, et figures-toi que j’ai même une fois passé un temps à regarder tes premiers articles, rien que pour me dire « Bien, cette petite nana, elle me montre que quand on veux et quand on tient bon, on peut !!! ».
    Alors continue petite Coline (bien plus grande en fait qu’elle ne parait sur les photos !)
    Aurélie

  112. Coucou Colline,

    Cette confession est très intéressante, moi même bloggeuse a moindre échelle, mais acheteuse passionnée, il est parfois difficile de ne pas craquer sur ce enieme sac a mains de la couleur qu’on a pas dans notre dressing… Je comprend donc ton dilemme, qui devient d’autant plus difficile que tu as des partenariats avec des marques qui te font vivre.
    De toute façon, bloggeuse professionnelle ou pas, nous sommes toutes confrontées à des actions pas écologiques. Que la lectrice qui n’a jamais fumé, craqué sur un vernis ou une paire de chaussures qu’elle ne porte pas, jeté un yogourt périmé qu’elle a laissé trainer dans le frigo, …. Te jette la 1ère pierre.
    Après il y a forcément une solution pour que ta consommation professionnelle s’accorde plus ou moins a ta consommation personnelle, mais ce sont les expériences et les gens que tu rencontres qui vont t’aider a la trouver. Comme tu l’as dit, ça prend du temps et ce sont des petits efforts chaque jours qui vont changer nos habitudes.

    En tout cas ton honnêteté est très importante et tu n’as pas a te justifier envers tes lectrices. Surtout que je pense que tout tes articles sponsorisés ou pas, collent a ton univers et ton mode de vie contrairement a beaucoup de blog qui prennent tout et n’importe quoi pour faire rentrer de l’argent.

    Reste telle que tu es !
    Bisous

    Pauline M.W

  113. « Oui mais Sophie, ça ne te pose aucun problème de conscience de vouloir travailler dans la recherche pour l’agriculture alors que tu n’es pas en accord avec ces pratiques ? » « Aussi éloigné qu’il soit, ton sujet de recherche fera tout de même parti de la chaine… » AH… EUH… BEH… Je viens d’obtenir une bourse de recherche pour continuer mes études dans le monde de la biologie moléculaire végétale et par conséquent, développer des sujets de recherche dans le domaine de l’agriculture et les débats (enflammés) avec mes hippies d’amis grands idéalistes dans l’âme sont plutôt fréquents.
    Ce midi là, j’ai finalement trouvé des arguments, valables ou non, puis on a clôturé le débat parce que voilà, on avait tous mangé notre dessert, le repas était fini.. mais à vrai dire ce n’était que le début des questions…

    « A partir du moment où l’on choisi d’y vivre il faut alors accepter certaines choses…ou alors changer totalement de vie..et de société » Sérieusement, peut-on réellement vivre ses passions, entretenir son bonheur (tel qui soit) et être en TOTALE accord avec ses convictions ? NON ! Aujourd’hui je réponds sans aucune hésitation, c’est vrai mais ça n’a pas toujours été le cas.

    Se poser des questions mais avoir peur à chaque réponse ? Partir élever des chèvres dans le Larzac ? Vivre comme Candide ? Naïf mais heureux ? Oui mais voilà moi ce que j’aime c’est la biologie et la recherche… pas évident si on joue les ermites ignorants !!
    Plus j’avançais, plus je m’interrogeais sur à peu près TOUT (la consommation, l’énergie, la politique,.. TOUT) ! Est-ce que j’étais réellement dans la bonne voie ? Est-ce que je n’étais pas égoïste de vouloir faire ce métier de chercheur alors que je décelais (et décèle) des millions de problèmes dans le domaine de l’agriculture et de l’agronomie ? … ? Toutes ces questions pour finalement masquer la principale : qui étais-je ? Il n’y a rien de plus personnelle que ses propres convictions mais ses passions, ses envies, son bonheur… c’est personnelle ça aussi, non ? Schizophrène sur les bords ? Surement mais après tout je suis Gémeaux donc c’est peut-être légitime, non ?! HAHA

    J’ai réfléchi encore et encore puis finalement, ce que je voulais (et veux) c’est de faire bouger les choses. Soyons honnêtes, oui nous faisons parties d’une société avec ces GROS défauts mais aussi certains CONFORTS et QUALITÉS ne les oublions pas (le côté 100% respect environnement du moyen-âge NON MERCI !!) Société de consommation, c’est vrai mais le « satisfait ou remboursé » ne fonctionne pas (malheureusement) mais doit-elle rester FIGÉE ?

    Alors OUI j’aime les vêtements, OUI j’achète souvent les livres et les produits pour leur packaging, OUI mes déchets sont supérieurs à un litre par an (respect éternel pour toi Béa mais je prends note de tes conseils) ! Ai-je vraiment besoin de ce pull tout chaud, tout doux ? Excusez-moi mais la réponse est parfois OUI, pardon petite terre bleue mais je te promets que si tu le voyais, tu serais d’accord avec moi !! Me donner bonne conscience, peut-être mais cela ne veut pas dire que je n’essaie pas, de la manière et uniquement de la manière que J’AI CHOISI : aller au labo à pied, faire mon compost, faire attention au sur-emballage, blabla… j’évolue, je grandis, j’apprends et j’en PARLE avec les autres !!

    Ce matin j’ai eu le sentiment désagréable en lisant cet article d’assister à ton propre procès. Des milliers de vues, des centaines de commentaires tous les jours et une admiration (parfois exagérée et flippante) (« j’’aimerais les mêmes tatouages que toi »… WAAAAAH ! Vraiment ??! (oui oui ce sont bien des parenthèses dans des parenthèses..)(je m’égare)) pour ton blog, tes photos (et tes tatouages AHA!)… que certaines oublient que nous nous ne connaissons pas, que tu nous fais partager tes passions mais pas toute ta vie ! Ce que j’ai envie de te dire aujourd’hui c’est MERCI Coline parce que comme mes amis l’ont fait pour moi, en écrivant tes articles, tu pousses les gens à s’interroger, à se poser ses propres questions et par ce biais à faire BOUGER LES CHOSES !! MERCIIIIIIIII sans fin !!

    Je finis en partageant une vidéo tellemeeeeeent intéressante sur les pratiques agricultures dans le monde « les moissons du futur » (sur youtube ou sur dailymotion). Ça ne ferra qu’augmenter la liste (sans fin ?) de questions, d’envies de faire bouger les choses et puis c’est toujours ça pour sa culture personnelle !!

    Voilà.

    Des parenthèses et des voilà, en veux-tu, en voilà.

    Très bon dimanche à toi dans ta forêt enchantée (cf photo instagram) !!

  114. Wouaou ce post est juste génial. C’est vrai que ces dernières années avec les blogs et instagram il y a eu une banalisation de la sur-consommation. Evidemment j’en fait un peu partie, un peu parce qu’en étant étudiant on a un budget limité. Mais je dois avouer que si j’avais un vrai salaire je sur-consommerais aussi. C’est un peu ce qu’il s’est passé quand j’ai commencé à être apprentie. Mais depuis Janvier (même si j’en avais envi avant) j’ai ressentie une sorte d’étouffement. Avoir toujours plus de vêtements, qui nous vont pas vraiment, c’était plus possible. Alors je suis aussi dans une optique d’épuration : moins mais mieux.

    Je me souviens très bien du projet 5 (tu es le premier blog que j’ai suivi il y a 5 ans). Je trouve ce projet génial parce que finalement c’est plus la réalité : on met souvent les mêmes vêtements. C’est rare de rencontrer des gens qui ont des fringues différentes tous les jours sans les remettre.
    C’est intéressant de voir comment les associer entre elles pour ne pas avoir l’air d’être habillé toujours pareil.

    Bon courage dans ta démarche !

    Bonne journée
    Laura

  115. Tout est tellement compréhensible dans ce que tu écris. Comment ne pas se sentir tiraillée entre ne pas être envahie de fringues et gagner sa vie ? Les blogueuses mode nous font rêver, nous qui devons se lever chaque matin pour aller travailler. Gagner sa vie en recevant des habits et en les postant, on se dit quel bonheur. Mais l’on réalise que ce n est finalement pas aussi idyllique. A ma petite échelle il m est déjà arrivé de péter un câble devant mon armoire et de vouloir en trier la moitié, me sentant étouffée par tt ça. Alors je n ose imaginer pr toi.
    Pour ma part, ton côté écologique n a jamais été remis en cause par ta conso de fringues. On ne peut pas contrôler ts les domaines de notre vie. Mais pour certains, oui, ce que tu fais, c est déjà une grande avancée. Faire des efforts sur ce qui ne peut pas l être totalement, en l occurrence les habits, c est la finalement le plus gros défi, et c est tout à ton honneur.
    Bravo coline!
    Bon dimanche !

  116. C’est drôle comme chacun à son niveau on culpabilise en se disant « je ferais mieux de faire ça ou ça » … mais sans se rendre compte que faire un peu c’est déjà bien plus que beaucoup de gens.
    Je mange bio, local tant que possible (à Paris ce n’est pas évident). J’achète très peu de fringues (CF : parenthèse précédente, budget oblige) et je trie mes déchets, je ne bois pas de café en capsule etc. etc.
    Par contre là où le bât blesse de mon côté c’est sur l’alimentation. J’entends que ne pas manger de viande, c’est l’avenir etc. mais j’ai beaucoup de mal à réduire ma consommation. Pour des questions d’habitude comme de goût.
    Et, en culpabilisant à ce propos ce matin, je suis tombée sur ton article du jour et j’ai repensé à ton post sur l’alimentation et sur le message que tu véhicules ici. A savoir que l’important est de se rendre compte de nos « faiblesses » (un milliard de guillemets) et surtout, surtout de ne pas culpabiliser et de laisser les évolutions se faire à leur rythme.
    Et en cela ton blog est l’un des rares à ne pas être moralisateur, à nous mettre « sur la bonne voie » ou devrais-je dire à nous aider à mieux vivre avec notre planète. Bravo pour tout cela et continue, sans te soucier des quelques critiques. C’est la rançon de la gloire ! :)

  117. bon dimanche à toi; comme tu le dis « personne n’est parfait » mais tu as le grand mérite de te remettre en question et de faire beaucoup d’efforts alors c’est tout à ton honneur!! tout comme toi je suis en train de lire le livre de Béa J. et de tenter de « changer certaines choses »; ton précédent post était très intéressant tout comme celui-ci; alors continue! à bientôt

  118. personnellement je ne suis que contradiction….alors je compatis!!
    Je ne vais jamais sur des blogs ou sites écolos,que je trouve parfois inadapté à mon mode de vie ou trop extrémiste.J’ai aimé tes articles sur la « green attitude » et sache que j’essaye de modifier ma façon de consommer.Ton blog touche aussi des gens »lambda »comme moi et si grâce à toi on modifie un peu nos habitudes ça compensera ta « sur-consommation » de fringues,non?

  119. Ton billet est vraiment très juste et il m’a beaucoup touché. Moi aussi je me sens vraiment tiraillée entre l’envie d’en faire toujours plus pour l’environnement, mais aussi les « efforts » que cela peut demander et qu’on n’a pas forcément envie ou les moyens de fournir, d’où une vraie culpabilité, surtout que j’ai à présent deux enfants et j’ai vraiment peur de l’état du monde dans lequel ils vivront…
    Mais on ne peut pas être écologiquement parfait, je vis à la campagne donc impossible de me passer d’une voiture, j’ai des enfants donc je jette pleins de couches (je me renseigne sur les couches lavables, mais je n’ai pas encore eu le courage de franchir le pas…), par contre je suis passée aux cotons lavable (les tendances d’Emma).
    Et c’est comme ça pour tout.
    Et pour couronner le tout, je travaille dans la grande distribution, ouille.

  120. Bonjour. Je reconnais la démarche, la sincérité et le courage de ce post. Je comprends également la dualité qui peut être vécue, ayant également du mal à me positionner sur ton article. Quoiqu’il en soit, tout d’abord cette démarche est honorable (c’est à dire certainement pas parfaite, mais qui a le mérite de débuter). Le méaculpa est peut-être un peu long, à trop se justifier, je trouve que c’est donner du crédit à tes critiques. Vouloir te défendre est bien naturel, mais il faut juste assumer comme tu le fais, sans s’étaler. Ce que je pourrais émettre comme éventuelles critiques, c’est qu’il y a un certain manque de lisibilité sur les partenariats en général et un manque d’avis sur les conditions écologiques par exemple des produits reçus et présentés si cela est ton intérêt. C’est l’éternel problème: j’imagine bien qu’une blogueuse peut difficilement dire « J’adore ces baskets X – qui sont faites en Chine par des enfants de 3 ans, ou qui ont nécessité le cuir de 3 pandas-! »… cela mettrait dans des situations délicates. Mais quel est le propos alors? Sempiternelle dualité entre mode/consommation et éthique? Les lectrices doivent elles-mêmes être responsables de ce qu’elles font de leurs lectures.
    Je fais également une critique sur tes lectrices et moi-même donc, peu de blog dits vraiment écolo ont un succès important, non? Soyons honnêtes. Serions-nous en train de lire un blog qui consomme peu et aurait donc peu d’articles? Y a t-il des blogs ultra populaires qui présentent juste des dentifrices aux plantes avec un packaging dégeu? (oui c’est un peu ça des fois le bio). On tombe ensuite dans l’excès inverse de l’utra marque bio plus qu’onéreuse qu’on fait venir des USA ou de Corée… Mais je le répète l’essai est déjà honorable. On a vu dans l’idée de consommer des produits cosmétiques bio, que l’intention était bonne mais difficile à réaliser (on en revient souvent au mascara marque Y qui a une politique de communication bien plus importante qu’une marque bio qui ne cible pas les mêmes enjeux). On est conditionné acheteuses malheureusement et je suis navrée d’affirmer que ton blog en est une représentation comme tu l’assumes aussi. Les démarches Dead Fleurette etc étaient un parti pris vertueux, tout le monde ne peut pas s’y faire (et c’est peut-être aussi bien de nuancer une démarche trop extrême et donc intenable). Je félicite ceux et celles qui essayent du moins et encourage des lectrices critiques à en faire autant (si tu es aficionados bio-equitable-machin, les blogs sont souvent tentant et créent un besoin au nouveau produit, alors tu ne les regardes pas par principe) . La blogosphère nuance aujourd’hui un peu les expériences type Dead Fleurette, je suis pas contre! Je trouve que « Marielachicfille » y parvient pas trop mal. J’aime aussi la youtubeuse « Audrey redac ». Des blogs simples entre la consommation et la prise de conscience (un peu de plaisir, un peu d’équilibre). Poursuis donc cette voie sage et escarpée petit scarabée, j’aime ton blog, qu’il ait de la contradiction, de la justesse, des folies, des vertus, et du partage! à l’image des personnalités complexes des femmes peut-être…

  121. Bonjour Coline,

    Je crois que, contrairement à beaucoup de tes lectrices, je n’attendais pas particulièrement ce post.. Autant j’ADORE que tu nous aides à ouvrir les yeux sur notre conso, que tu nous donnes des idées pour limiter notre impact sur le monde, mais comme tu dis « il ne faut pas chercher à être parfaite » . On sait tous, si on te suit depuis un moment, que ton blog c’est ton job. Pour ma part ça fait déjà 3 ans que je n’ai pas raté un seul de tes articles…
    Mais celui là me déçois. Pas du tout parce que je voudrais que tu t’habilles avec des feuilles issues de l’agriculture biologique, mais parce que tu nous dis qu’en fait, tu nous montres des fringues que tu mets en avant sans conviction…
    Et j’ai plusieurs fois craqué sur des pièces que tu portes (parce que je suis faible, et que tu les portes mieux que les mannequins Asos, ou la redoute..), et je me dis qu’en fait, je me fait avoir… Par ton marketing, par tes articles rigolos, ta façon d’écrire ou de parler comme si tes lectrices étaient tes amies..etc. Alors qu’en fait de toi même tu n’irais jamais acheter tout ça, et pour preuve tu redonnes tout à des asso.

    Bon mon but n’est ABSOLUMENT pas d’être négative, j’adore tout ce que tu fais, mais je me sens un peu lésée.. ( j’ai pas l’impression d’arriver à expliquer ce que je ressens donc c’est normal si tu ne comprends pas ^^ ).

    xx Nolwenn
    http://www.nolwenn-c.com

    1. C’était le risque en écrivant cet article… Après les vêtements et tenues que je montre, je les aime, elles me plaisent! Mais au bout d’un moment, que veux tu que je fasse de tout ça? Si je donne c’est parce que je ne veux pas être submergée et vivre envahie par mes vêtements, je veux avoir de la place pour autre chose dans ma vie. Et qu’on me croit ou non ma démarche ici est sincère, je parle de ce que j’aime et pas uniquement « pour gagner ma croûte » même si évidemment tout ça est lié. ;)

      1. Je suis plutôt d’accord avec Nolwenn. Pour moi, l’âge d’or de ce blog c’est 2010-2011. (Je précise de suite, je ne suis pas un troll et je ne cherche pas la fight, je parle juste de mes impressions de lectrice anciennement trèèèèès assidue).

        A cette époque, tu dénichais des petites merveilles, tu achetais encore dans des boutiques accessibles même si parfois tu arrivais à mettre la main sur des merveilles un peu chéros (comme dans l’article « I love Carin Wester » qui reste un de mes préférés de ce blog, combien j’ai pu rire aux éclats au fameux « oui je sais. Je suis faible. » ). Je me reconnaissais beaucoup plus dans ton blog à ce moment-là. Je me souviens, tu étais bijoux-vore(j’adorais ça), tu avais une maîtrise parfaite des vêtements, parfois peu originaux, mais que tu savais rendre uniques, enviables, et bien assortis.

        Aussi (et c’est pas pour te vexer ou critiquer dans le vent hein, ce n’est que mon avis ;) ) mais tes petits textes étaient moins courts et moins « bidons » qu’aujourd’hui. Tu y faisais vraiment part de tes états d’âmes en termes de mode, des tendances auxquelles tu accrochais pas ou, au contraire, qui te rendait incontrôlable^^, tu avais le don de disserter sur des choses certes futiles, mais ça me plaisait vachement, c’était sur un ton léger (encore plus qu’aujourd’hui je trouve) et très drôle, tu pouvais revenir, en 6 ou 7 paragraphes sur la genèse d’un achat, les allers-retours sur le web pour LE bon plan etc. Ton style changeait tout le temps, il y avait sans cesse du renouveau, alors que dorénavant, je trouve tes choix plus monotones, plus classiques. (encore une fois sans vouloir blesser ou quoi que ce soit!)

        Je ne jurais que par toi, j’ai acheté des tas de fringues inspirées par ton look un peu rock n’roll dont toi seule a le secret sur la blogo mode. Mais aujourd’hui, quand je lis que la plupart des fringues ne font que passer par chez toi, je suis attristée. Ce blog perd indéniablement de sa substance à mes yeux avec cet aveu. J’ai l’impression d’avoir été « flouée » (alors que j’ai « vendu » ton blog à plein de mes copines et collègues etc il y a pas longtemps de ça, genre en 2012). Je sais que les tenues sont toujours le fruit de ton imagination et de tes goûts, mais quelque chose me dit que, indéniablement, ce n’est plus pareil qu’avant, quand posséder cette paire de boots ou cette robe noire te mettait tout en émoi et moi avec.

        Désolée d’avoir été si longue, sincèrement. Mais dire ce genre de choses en étant très brève et sans être péremptoire n’est pas chose aisée.

        Bien à toi,

        Hélène.

        1. « Avec cet aveu »… Je ne suis pas d’accord avec toi. Dans ce cas il faut arrêter de consulter des blogs qui ont plus de 3 ou 4 ans car toutes les bloggeuses gagnent leur vie en faisant les vitrines pour certaines enseignes… C’est normal ils évoluent tous dans ce sens si ils marchent et tous ne marchent pas. Et puis personne n’est capable de s’acheter autant de vêtements, ce n’est pas possible de proposer un article par jour, sauf si on achète, et ramène en magasins pour remboursement (anecdote véridique, ayant été à la caisse d’un zara dérrière une bloggeuse assez connue qui ramenait un paquet de fringues apparues sur son blog). Bref, tout ça pour dire, qu’il n’y a vraiment pas matière à être « lésée » et « flouée » d’autant qu’elle donne la majeur de ses fringues à des proches ou des associations ce qui n’est pas le cas de la plupart des bloggeuses qui se réunissent pour revendre des fringues aux lectrices et pour lesquelles elles n’ont pas déboursé 1 centime, là oui il y de quoi se sentir floué… Donc bravo Coline, je trouve ta démarche plus que respectable!

      2. Et j’apprécie ta sincérité, et ta générosité de donner plutôt que de revendre.
        Si y’a de belles pièces indémodables, garde les pour ta fille, je suis sure qu’elle sera ravie en grandissant ^^

        (Ça ne m’empêchera pas de continuer à bouffer ton blog!)

        Des bisous & merci pour ta réponse.
        Nolwenn

    2. Je suis tellement d’accord avec toi… Je ne veux vraiment pas être négative aussi mais comme je l’ai dit dans un autre commentaire… Notre but en venant ici est de connaitre tes gouts, ce que tu ferais vraiment en tant que TOI !!

  122. Hello Coline!

    Comme beaucoup, je ne commente pas souvent. Je me retrouve parfaitement dans tes posts Go Green. Même si, pour l’instant jeune diplômée sans le sou vivant encore chez ses parents faute de job, je ne peux pas appliquer grand chose de mes convictions, voir que je ne suis pas la seule « imparfaite » me fait plaisir et m’encourage à maintenir le cap, même si c’est juste en pensée.

    J’ai été assez sidérée de voir dans les posts précédents qu’en IDF, il n’y avait pas de poubelle dédiée au recyclage. En région lyonnaise, surtout dans la Courly (communauté urbaine), des poubelles recyclages sont mises à disposition gracieusement! Certes, il faut aller jusqu’à la déchetterie pour le bois, et les containers pour les verres, mais c’est quand même pensé pour favoriser un peu l’initiative!

    Quant au reste du blog, et bien, change rien ♥. Les vidéos, les looks, les sourires sur les photos, les coups de gueule (rares), les coups de coeur, la rubrique Go Green, toussa… Tu es inspirante, et je fais souvent lire tes articles à mon homme (qui lève une paupière pour me faire plaisir), tellement je m’y retrouve.

    Bref, continuons tous à faire ces petits gestes qui font du bien, à nous, à ceux qui vont s’en inspirer, à la planète, car c’est avec des petits pas que l’humanité avance (tzoin tzoin!c’était la minute philosophique!).

    Merci Coline,

    Mademoiselle Cam (aka Boo)

    1. Coucou, je me permets d intervenir pour dire que oui, en ile de France, il y a aussi du tri selectif, nonmaiho ! On n’est pas que des sauvages.b

  123. Bonjour Coline,
    Merci pour cet article que j aitrouve sincere et ou tu as repondu a mon dernier commentaire.
    Il est rafraichissant de voir que tu remettes en question la surconsommation et je comprned tout a fait que tu esface a un dilemne entre le fait de gagner ta vie et ton interet pour la mode mais aussii ton envie de participer a la sauvegarde de notree environnement.
    Bien sur personne ne st parfait et je trouve que dans cet article tu as su choisir les mots pour decrire ce paradoxe auquel je pense beaucoup d entre nous est confronte (dont moi).
    Bonne continuation! Et j attend avec impatience quelques infos sur des marques ethiques. Bon dimanche de Norvege!

  124. Merci coline! J’apprécie beaucoup la tournure que prend de plus en plus ton blog! Je viens de bazarder deux sacs de fringues que je ne mettais plus depuis une plombe… Et ça m’a fait un bien fou :p je souhaite longue vie à cette nouvelle rubrique en tout cas!!

  125. bonjour colline
    bravo que de changement , pour toi
    je te suis depuis a peu pres un an , car je suis une femme de 4 enfant et
    créatrice je suis comme toi adorles fringues, moi aussi je fais le tour des associations emmaeus ou autres afin de recree des truc des pieces que personnes ne peut trouver, je fais mes fringues moi meme et la je dis bingo le porte monnaie souffle et je suis in
    le fais de faire attention à la planete est un sujet délicat mais facile à faire on ne peut pas faire du 0 impact, mais on peut trouver des solutions à consommer moins et responsables, en tout cas c’est pas facile mais si chacun de nous faisait un effort on ne vivra que mieux
    bon courage et bravo
    d’autre part moi je suis interessé par tes vide greniers surtout les produit de maquillage pour une association que je m’occupe si tu le souhaite contacte moi, bien évidemement (femmes sans ressources, et qui oublie son estime personnelle)
    bisou

  126. Difficile de trouver à redire sur ce poste. Je vais juste te faire part de mon soutien dans ta démarche.
    Comme toi, je pense que ce sont les efforts les plus important. Puisque de toute façon vu notre société, il est difficile de ne pas consommer quoi qu’on en dise.
    Certes, on peux toujours mieux faire mais je pense pas que ce soit le résultat final le plus valorisant mais bien la démarche de réflexion et de changement qu’on entreprend.
    Bref 1000 pouces en l’air puissance 10 pour Coline.
    Et hâte de voir la suite de tes posts sur le sujet, pour améliorer moi aussi ma façon de consommer. ;)

  127. Coucou Coline
    Article très intéressant!
    Je trouve ça super que tu parles d’écologie sur ton blog et que tu ne parles pas que mode, maquillage,.. comme d’autres blogueuses, au moins on apprend des choses utiles…
    Je t’encourage à continuer comme çà!
    bisou

  128. Je me retrouve complètement dans ton article parce que j’ai l’impression d’être complètement schizophrène. J’essaye d’être super écolo et en même temps, comme toi, j’ai toujours adoré les fringues, la mode… sans sur-consommation non plus. Quand un modèle te plait c’est par sa coupe, son motif, parce que ça te va ! et en général, l’origine et la matière, viennent en second. Ma bonne résolution, c’est de faire le plus de cadeaux possible sur Etsy, et heureusement, ça n’est pas très difficile à tenir :)

  129. La société d’aujourd’hui nous impose d’être parfaite et nous fait culpabiliser si nous ne le sommes pas: être super classe en toutes occasions (limite même quand tu dors). Faire carrière, être un bombe sexuelle, bien sapée, drôle, et en plus « d’être une mère qui déchire », avoir plein d’amis…etc etc… C’est épuisant. La perfection ça n’existe pas!!! Aspirer à une vie normale: faire des choses et avoir des gestes qui nous font du bien et qui font du bien autour de nous, aussi petits soient-ils, ça c’est la vie normale!
    Ton boulot reste ton boulot. Tu as la chance de pouvoir vivre de quelque chose qui te passionne. On nous bassine avec ça toute notre enfance: « trouves un travail qui te plait et tu verra la vie sera plus facile » mais c’est vrai!!!!
    Si on le pouvait on s’habillerait tous locale, on mangerais tous locale, on vivrait tous locale. Mais on ne peut pas faire une chose qu’un système nous empêche de faire. J’ai le regret d’informer certains, que le monde de OUI-OUI n’existe pas…..
    On peut se faire plaisir sans pour autant être obliger de prendre un prosac chaque fois que l’on va s’acheter une pièce chez H&M ou autre ZARA and co. Que devraient gober les spéculateurs et autres boursiers en tout genre alors?! BREF, 100% d’accord avec toi, on ne peut pas être parfait, et tant qu’on ne le comprend pas, la vie est dure. Je l’ai personnellement compris il n’y à pas si longtemps que ça, et depuis la vie me semble plus simple… bizarre non?

  130. Coline, comment te dire tellement je t’adore… A chaque fois que je te lis, je ne cesse de me répéter: « mais que cette fille est intelligente… La meilleure des blogueuses de la blogosphère… Elle a tout compris, elle!!! »
    On ne se connaît pas (ah bon?, ;)) mais pourtant tu fais partie de mon quotidien et je me réjouis à chaque article que tu postes. Pour en connaître un rayon sur le monde du blog, le tien est de loin le plus inspirant, le plus « smart », le plus drôle (et qu’est ce qu’on en a besoin bordel),bref le plus intéressant. Et même si tu es plutôt, à la base, dans la « catégorie » blog mode, l’extension que tu en fais avec tes nouvelles rubriques est incroyable.
    Puis, ce que j’aime, c’est que toi au moins tu ne tombes pas dans les travers du « it » quelque chose, que l’on constate partout ailleurs, ça devient lassant. Tu proposes toujours des choses nouvelles avec tant de professionnalisme tout en restant à échelle humaine. C’est tellement impréciable.
    Pour tout ça, un énorme bravo!!! Tu fais du super boulot!!! Ne change rien, c’est juste parfait!!!
    Bisoubisous ;)

  131. Bonjour,

    Je trouve hallucinant que tu doive te justifier sur les postes que tu mets sur ton blog, surtout ceux écologiques. Evidemment tu n’es pas parfaite, évidemment tu consommes énormément de fringues mais il est tout aussi évident que si nous visiteurs (et surtout visiteuses) nous aimons voir ces tonnes de fringues, chaussures et que cela nous fait rêver. Ca n’empêche pas pour autant d’avoir des convictions et une vie à côté. J’adore moi même les chaussures et les sacs à mains ça ne m’empêche pas pour autant d’avoir un composte, manger les légumes du jardin l’été, trier mes déchets, partir à pied plutôt qu’en voiture et d’appeler quelqu’un dans la rue parce qu’il a jeté son papier par terre alors que la poubelle est à 3m (oui, oui je l’ai déjà fait) moi aussi ça fait parti de mes convictions et de mon mode de vie depuis toujours quand bien même je ne pourrais jamais utiliser des mouchoirs en tissus alors que je bois de l’eau du robinet depuis ma plus tendre enfance. Personne n’est parfait, on vit comme on le veut et surtout comme on le peut. On est au 21ème siècle et même si on a conscience que la terre est bien mal en point on ne peut pas s’arrêter de vivre pour autant.

  132. Pour reprendre Louise, moi aussi « je dois avouer avoir été lassée depuis quelques mois par cet étalage nauséabond de fringues et produits de beauté en tout genre » sur ton blog, surtout quand on aime la mode et qu’on a pas de fric pour s’acheter un simple jean…mais c’est une autre histoire, mais ça fait du bien de lire ce genre de choses sur ton site…ça nous permet de mieux comprendre cette sur-consommation et j’apprécie ton honnêteté qui montre quand même tes valeurs! Tu as raison de ne pas lâcher ton job, quel job! Bisou

  133. Bravo pour cet article ! Je me reconnais parfaitement dans ce que tu dis, je suis assez sensible à tout ce qui touche à l’écologie (surtout le tri des déchets, mais je me suis aussi mise à la cup, aux disques démaquillants lavables et aux mouchoirs en tissus depuis quelques temps…).
    Mais c’est vrai que pour les fringues… J’ai des périodes où je me sens submergée par tous les vêtements que je possède et je fais des gros tris (je vends sur vide-dressing, je donne à mes amies, au secours populaire).
    Le plus gros tri que j’ai du faire c’est quand j’ai quitté la maison familiale (où j’avais deux immenses armoires et une commode) pour m’installer dans un F2 avec mon copain, et partager avec lui une seule armoire… Idem pour les produits cosmétiques, car j’ai une petite salle de bain ! Mais finalement, je me rends compte qu’on peut vivre avec beaucoup moins (même si je craque encore de temps en temps quand je vois une belle pièce quelque part…).

  134. Bonjour Coline,
    Ton article nous amène sur le fait qu’il serait bon, sans chercher à être « parfaite », d’acheter local, éthique, et bio… si possible. Je suis d’accord avec ça sans non plus pouvoir être « parfaite ». Pour ma part j’essaye de me fabriquer un maximum de vêtement pour pallier ma non-envie du « made in china ».
    Ce que j’ai vu par contre, dans la boutique woodfolk c’est ta dernière vente. Des produits certes artisanaux, mais qui viennent tout droit des … USA! pardon mais là par rapport à ta recherche de « no impact »… je me pause un peu la question, car, même si on n’essaye pas d’être parfaite, on fait des choix! n’existe-t-il pas des créateurs français ou européens capables de créer! (je t’ai moi-même envoyé un mail, resté sans réponse sur le sujet et te proposant un partenariat à ma petite échelle … ) j’ai créé ce type de pochette sur mon blog…
    Comment te places tu par rapport aux choix que tu fais par rapport à ta boutique? Acceptes-tu d’en parler même si la boutique est indépendante du blog mais néanmoins extrêmement reliée?
    Cela dit, je suis une fidèle lectrice, j’apprécie énormément de venir régulièrement sur ton blog où tu partages ton avis, tes expériences, tes looks et tes conseils beautés toujours très utiles, simples et très bien faits!
    Bon dimanche, :)
    Carole

  135. Je me suis beaucoup retrouvée dans ton article, meme si ma consommation ne fait pas parti de mon métier (malheureusement !), et je te dit bravo pour tout ça ! Continue d’allier mode et écologie, c’est l’avenir ;)
    Bon week end à toi :)

  136. Salur Coline, ne culpabilise pas trop, des grincheuses il y en aura toujours, les donneuses de leçons sont souvent celles qui sont le moins parfaites. Ton blog fait rêver beaucoup, il nous donne pas mal d’idées et c est une petite bouffée d’oxygène dans la grisaille ambiante. Continue comme celà. Amicalement . Martine

  137. Un grand bravo ! Tu es à peine (^^^) plus jeune que moi et tu as l’air d’être vraiment claire et honnête avec toi même ! Moi je commence tout juste à accepter ces contradictions (qui ne sont évidemment pas du tout au même niveau que toi soyons clair ) et à me sentir mieux avec moi même … alors oui, un grand bravo !

  138. Très intéressant! Bravo pour cette franchise! Effectivement tu vis en plein paradoxe.

    Ma question: Au lieu de vivre cette relation disons, plutôt malsaine avec les vêtements, pourquoi n’essaye-tu pas de diversifier tes sources de revenus de blog ? Par exemple monétiser tes invitations à des événements comme le font certaines blogueuses, à des voyages ou des défilés. Je ne suis pas sure que tes vêtements soient ta seule issue possible pour vivre de ton blog, même au contraire, je pense que c’est la suite logique des blogs d’en venir à se diversifier.

      1. C’est por ça qu’on aime te suivr. T’es mode mais pas non plus dans le coté People ! parce que les nanas qui ont le melon ..merci bien !

      2. Oh merci d’avoir repondu à mon commentaire ! Je ne m’y attendais pas :)

        J’en profite alors pour développer, je ne parlais pas forcement d’evenements mondains, les defilés etaient un exemple. Je voulais plutot dire qu’au lieu d’axer tes revenus sur les vetements que tu portes, tu pourrais peut etre aller vers d’autres choses et ainsi stopper la dependance revenus blogs / consommation excessive.
        Je pensais par exemple à devenir l’égérie d’une marque ( comme the Blond salad avec Redken) en gros travailler moins superficiellement avec les marques, de façon plus saine.

        Tu as l’ honnêteté de nous dire que tu ne gardes que 2% de tes vêtements au bout d’un an. Tu peux te le permettre, justement grâce à ce système, mais tes lectrices, qui achetent le même jean que toi, qu’en pensent-elles ? Elles, qui devront le garder 5 ans voire plus.

        C’est un peu à contrario de ce que veulent trouver des lectrices sur un blog, mais sans pour autant te noyer dans le luxe, comme certaines, tu pourrais nous apprendre à privilegier la qualité à la quantité. Quitte à investir dans des pieces pas forcément beaucoup plus cheres.

  139. Hello Coline !

    j’aime beaucoup cet article qui non seulement nous fait réfléchir sur notre consommation de fringue (puisque si on te suit, c’est qu’on aime les fringues aussi ^^), et en plus on en apprend d’avantage sur le fonctionnement des blogs. C’est vrai qu’en voyant toutes tes nouveautés, on se dit « bah mince comment elle fait » ;) Je trouve ça très courageux d’être honnête avec nous, et de nous faire part des coulisses des blogueuses modes !
    j’ai hâte de voir tes autres petits conseils écolo et économiques !

    (il y a quelques mois, je t’avais envoyé un mail en te demandant si tu connaissais des marques qui fabriquent plutôt en France et en Europe, je vois que tu n’es pas encore prête à nous en parler, donc je prends mon mal en patience héhé).

    C’est le moment de déclaration : j’aime énormément ton blog, c’est de loin mon préféré ^^ et j’aime beaucoup que tu diversifies des contenus (aussi bien le Go green, le No impact, la musique, les Organize). J’aime aussi beaucoup ce que tu montres de ta personnalité ! Tu es un peu notre « bonne copine du web » (j’ai des vrais amis dans la vie, ne tkt pas, la madame n’est pas folle ^^).
    voilà voilà
    je te souhaite un très bon dimanche !

  140. J’adore autant tes articles à propos de l’écologie que ceux à propos de la mode, tu donnes beaucoup d’idées, et ça me donne vraiment envie d’adopter un mode de vie ne serai-ce qu’un peu moins « mauvais ». Je ne pense pas être la seule qui a été un peu plus motivé dans cette démarche grâce à tes articles.
    Alors dit toi que ces post sont à eux tout seul un geste pour l’environnement, puisque tu pousses d’une certaine manière tes lecteurs à adopter ces gestes.

  141. Superbe article, prenant par sa sincérité! Bravo Coline…je te comprend à 100%…je fais des vas et vient entre tentatives bio écolos rétrogrades parfois et surconsommation…le juste milieu est difficile à trouver…je pense ouvrir bientôt un blog type organisation de vie familiale et autre histoire de mettre mes idées au clair.
    PS: je ne sais pas situ te souviens de ma proposition de stopper la clope mais je l’ai fais, cap franchi depuis deux mois c’est difficile mais faisable et un 1er pas vers la consommation maitrisée?!!!?!!!

  142. Un peu lourd cet article, au final (je ne donne que mon stricte avis comme toi le tien ;) ) je trouve que ton blog n’est plus aussi intéressant qu’avant, moins de bon plan, moins de fringues et de chaussures, de maquillage (etc) et davantage d’article qui ne m’intéresse absolument pas et que je n’aime pas retrouver sur un blog mode comme ta collaboration musical, tes « no impact », tes articles déco etc …
    Ce n’est que mon avis et en temps qu’ancienne « fan » je suis vraiment déçue et je ne passe que très rarement sur ce blog. Je privilégie celles qui sont restées authentiques et qui font le job qu’on leur demande et qui nous plaise. Bien dommage, car je ne pense pas être la seule.

    1. Les gens évoluent, c’est la vie. Des lectrices j’en « gagne » et j’en « perd » chaque jour, ça fait partie du jeu.

      1. bien dit! c’est la règle du jeu.perso j’ai évolué avec toi et mine de rien, ta prise de conscience a également titillé ma conscience aussi, maintenant si un blog de superflu non consciencieux est ce qui marche le plus, y en a des tonnes à visiter sur la toile…:)

      2. Camille, sérieusement? Qui font le job qu’on leur demande???? Au secours, un blog c’est avant tout un espace personnel et au contraire Coline reste authentique puisqu’elle parle de choses qui l’intéressent…
        Perso je trouve ça super intéressant et je comprends tout à fait la difficulté et l’ambivalence de tout ça, je ressens la même chose dans mon travail (chef cuistot) alors que je suis vegan je cuisine souvent avec des produits animaux , mais en attendant d’ouvrir ma propre affaire je dois bien gagner ma vie..
        Thanks pour le super article Coline!

        May

        1. Je suis d’accord avec May, pour ma part j’ai suivi de nombreux blogs mode à une époque mais à l’heure actuelle celui de Coline est le seul auquel je suis fidèle et c’est sans aucun doute lié à la diversité de ses articles. D’autant plus que grâce à cette « notoriété » ce genre d’article peut faire cogiter et avoir un impact sur bon nombre de personnes qui ne se seraient pas intéressées à ces sujets habituellement. Enfin chacun voit les choses à sa manière mais moi je suis ravie de voir cette évolution au fil des années et j’espère voir encore beaucoup d’article dans cette rubrique :).

        2. Non mais les filles calmez vous, vous pensez ce que vous voulez alors laissez moi le même droit merci !
          A l’heure actuelle je dis juste que je prend plus de plaisir a lire d’autres « modeuses » qui parle de chose que JE trouve plus intéressantes.
          Chacun ses opinions, je n’ai pas envie de me faire culpabilisé ou d’avoir l’impression qu’on me fait la morale quand je viens sur un blog mode. Pour moi c’est un énorme paradoxe, si tu culpabilises bhin écoute tu arrêtes tout et tu te trouve un autre boulot qui ne te fera pas culpabiliser. C’est comme si tu dis être chirurgien et détester la vue du sang … héééuéuuu ? WHAT? « bhin ouais mais les gars faut bien que je gagne ma vie  » Non mais chut ! Vaut mieux rien dire que ce genre de bêtises !
          Coline tu as le droit d’évoluer de perdre et de gagner des lectrices au pire ce n’est pas ma vie et face a cette foule de commentaires lèche botte je voulais donner mon avis qui ne suis pas ce que tout le monde dis ici je suis fortement désolé !
          J’évolue aussi, Coline tu as été la 1ere blogueuse que j’ai commencé a suivre aujourd’hui tu n’est plus dans mes favorite. point. Faut ce calmer les gens.

    2. Camille,
      Je pense que comme chaque personne, tu es habitée par plusieurs passions ou du moins centres d’intérêts. Donc je pense que si l’on te demandais de chaque jour, trouver des choses intéressantes à dire sur un seul sujet… Tu aurais aussi l’impression de tourner en rond, et le besoin de te diversifier.
      Honnêtement , si ta seule occupation et ta seule envie en surfant est de voir des vêtements portés, reste sur les e-shop…<
      Enfin je ne pense pas que ça soit "authentique" de passer sa vie à se pâmer devant un appareil photo dans diverses tenues, et surtout pas très enrichissant (sur le plan personnel biensûre)
      Enfait je suis assez attristée par ton commentaire, qui montre à quelle point certaines peuvent être des portes monnaies sur pâtes, prette à se faire dicter de gouts et des envies, pour courir au shopping après.
      Après ça n'engage que moi.

    3. « Je privilégie celles qui sont restées authentiques »:

      Tu veux dire celles qui continuent de se comporter comme des grosses consommatrices alors que ça mène nulle part et qu’on a un problème avec la pollution (surtout pour les generations à venir à qui on va laisser un gros tas de merde à gerer)?

      Ou bien tu veux dire celles qui n’évoluent pas, qui restent dans leur schema ringard ou l’abondance de produits fabriqués par des gamins au sri lanka donnent l’impression d’avoir du pouvoir ou de resprésenter quelque chose de classe?

      Je ne pense pas que Coline a besoin de ce genre de lectorat… On est suffisement nombreuses pour assurer sa survie hahahhaha!!!

      :)

    4. Mais ça veut dire quoi, « rester authentique » ? Ca veut dire que Coline n’aurait pas le droit d’évoluer, de prendre conscience de nouvelles choses, tout ça pour coller à l’image qu’elle donnait d’elle au début?
      Personnellement, j’aime beaucoup la façon dont a évolué ce blog, en même temps que son auteure, je pense. Elle n’avait pas les mêmes préoccupations que maintenant en commençant et je pense que beaucoup se seraient lassées de venir ici si le blog n’avait pas grandit avec Coline. Elle fait ce qu’il lui plaît, pas ce qu’on attend d’elle. Elle le dit elle-même, elle n’a pas pour but de plaire à tout le monde.
      Enfin, toujours est-il que ce blog est le seul que je suis régulièrement, le seul dont je dévore les articles (quel que soit le sujet) et je pense que c’est en grande partie grâce à la diversité des sujets abordés. J’adore la mode, mais j’aime aussi réfléchir à des choses un peu plus « sérieuses ».

      Bref, tout ceci n’est que mon avis, mais j’avoue avoir un peu de mal à comprendre ton point de vue. Tu ne trouves pas ça intéressant de voir comment une personne peut changer au fil des années?

  143. Ce post vient à point nommé. J’avais lu celui sur tes gestes pro-environnement il y a quelques jours et, si je l’avais trouvé très bien, je ne pouvais pas m’empêcher de penser au volet « fringues et maquillage » de ton blog … Mais ton discours est cohérent et je te rejoins globalement.
    Comme tu le dis, chaque effort est louable et on a tous nos contradictions … Ca me rappelle une discussion assez enflammée entre ma mère (écolo radicale) et moi il y a quelques temps au sujet de Pénélope Bagieu, qui a réussi en un seul post à rassembler des dizaines de milliers de signatures contre la pêche en eaux profondes (sujet peu sexy s’il en est) mais dont l’action, selon ma mère, est profondément entachée, voire annulée, par le fait que Pénélope a fait d’innombrables voyages ces dernières années, comme elle le relate sur son blog (hélas un peu en jachère). Certes. Son bilan carbone doit s’en alourdir. Mais faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ? Je ne crois pas …

  144. Coucou Coline,
    Je pense que les personnes qui jugent et critiquent n’en valent pas la peine. Ces personnes se croient peut-être parfaites mais rien que le fait de critiquer ou de se croire sans reproche, les rendent imparfaites.
    Je trouve que faire des efforts pour la planete et changer ces habitudes petits à petits ou même essayer , est déjà mieux que de ne rien faire. Le premier post go green, m’a déja fait changer une habitude, troquer mes bouteilles en plastique d’eau spa par celle en bouteille ( qui ne sont pas plus cher d’ailleurs).
    J’espère que tu continueras ces articles, et meme ceux ou tu montres les vetements. J’ai hate de voir ceux que tu as trouvé bio/ecologique.
    J’apprècie beaucoup ton blog/ta façon d’écrire/tes fringues … et J’espere que ce blog va évoluer avec toi, pour que ça reste pour toi aussi quelque chose d’agréable.
    Ps : pourquoi avoir demenagé dans un appartement ?
    rePs: sinon pour une question d’écologie ne lave plus tes vetements :D bon ok c’est degueulasse mais au moins tu pourras avoir en PLEIN …. mais sales HAHA
    Bisou bisou

  145. Que dire? Mis à part que je me reconnais TOTALEMENT dans cet article (acheteuse compulsive)..
    je suis partie pour 6 mois sac à dos donc Adieu shopping quasi quotidien et je te comprends quand tu parles de looong chemin pour évoluer…
    Je t’encourage donc vraiment à nous encourager :) ton blog est super, aussi pour ça. Merci…

  146. ah la morale, les bien pensantes, personne ne nous oblige à rien, surtout pas à lire le blog de coline.j’aime ce blog parce qu’il me rend légère, curieuse. J’aime ta fantaisie, ton questionnement, et surtout ta sincérité. Je pense que l’essentiel est là dans ton regard sur toi, la conscience que tu as saura toujours te guider dans tes choix futurs. Je pense que la joie que j’ai à te lire, les rires qui m’échappent rattraperont s’il en est besoin, une surconso de ci ou de çà. Tu m’aides à apprécier les belles choses, tu me donnes des idées ou de envies et çà c’est génial. Qui peut dire tiens aujourd’hui j’ai pu apporter quelque chose à quelqu’un? tu es dans un projet, une création, il est normal de consommer plus, ce n’est pas surconsommer pour habiller un cerveau plat. On n’est pas dans le gaspillage, l’illusion du paraître. On est bien dans l’être et on ne se prend pas au sérieux. Fais comme tu le sens pour toi, je ne ressens pas de contradiction entre ton discours et tes valeurs. C’est comme si on disait à un pâtissier qu’il surconsomme du chocolat ou des gousses de vanille et que c’est mauvais pour la planète. (euh je sais pas si c’est un bon exemple …)mais çà me parle. Bisou ma belle

  147. Je suis tes articles « no impact » avec grand intérêt. J’aime beaucoup ta réflexion et c’est avec toi que j’ai commencé à l’avoir moi aussi. Surtout sur les fringues avec Dead Fleurette & co. Moi aussi j’en suis venue à la conclusion que j’aime les fringues et que réduire le tout à seulement quelques pièces est pour l’instant impossible. J’aime les couleurs, j’aime les vêtements. Mais je tente comme je peux de réduire ma consommation. Je donne, je vends ce que je ne mets plus ou très peu. J’essaye d’être intransigeante quand j’achète quelque chose pour être sûre qu’il me va parfaitement et que même si son prix est tout petit, si ça ne me va pas, je passe mon chemin. Ce n’est pas toujours un succès mais je fais de mon mieux.

    Je range dans tous les coins, je tris et je me sens beaucoup mieux. J’ai par exemple rangé mon bureau récemment, enlever le superflu, jeter beaucoup de choses. J’aime beaucoup les vidéos d’Alejandra sur Youtube par exemple (https://www.youtube.com/user/HomeOrganizing/videos). Même si son rangement est parfois extrême ou un peu trop coloré pour moi, il y a de bonnes idées à prendre. Ranger me permet de trier, d’organiser et de ne garder que ce qui est nécessaire.

    En tout cas, merci encore pour ces articles, c’est un plaisir de les lire et une véritable motivation à s’améliorer au quotidien !

    Bon dimanche.

  148. Encore une fois, faut-il te remercier pour ce superbe article ? Ben oui, je vais quand même le redire, parce que je veux à tout prix que tu saches que tu as des « soutiens » : merci. C’est encore une fois une des choses les plus intéressantes que j’ai pu lire sur la toile dernièrement. C’est bien dit, c’est clair. Tu exposes parfaitement la problématique, ton évolution, tes questionnements, tes contradictions. Bref, une réflexion pertinente et sincère : continue !

    1. J’ai 30 ans, je croule sous les vêtements que je stocke dans une pièce, et je suis en train de faire la même chose que toi… Je donne et je vends ! J’ai beaucoup vendu sur ebay, mais c’est tellement satisfaisant de donner à Emmaüs ! Toutes ces fringues ne nous servent à rien, en somme, juste à combler un vide. Pareil, si j’achète, je regarde la provenance (soit c’est du vintage car écolo, soit ça vient d’Europe… adieu Romwe, sheinside et compagnie)

      En ce qui concerne ton blog, tu peux très bien avoir une garde robe minimaliste et t’adapter ! La blogueuse Sea of Ghosts fait ça. Bon, elle a un taf, elle est créatrice de bijoux, mais c’est tout à fait compatible. Tu peux au contraire te dire que tu es une inspiration pour cette société de sur-consommation qui nous rend plus malade qu’autre chose.

      Merci pour tes mots et ton blog :)

  149. Merci Coline pour ce post qui distingue réellement ton blog bien que pro de bien d’autres. Je reste convaincue qu’aucun geste n’est anodin et qu’effectivement si on se regarde bien toutes on a du bon et du moins bon en fonction par exemple de l’endroit où l’on vit qui peut nous obliger à prendre la voiture tous les jours alors que l’on multiplie les petits gestes écolos… bref les cas de figure ne manquent pas. Tu es un des rares blogs de mode que je suis parce que justement j’y trouve une vraie fraîcheur, respect des lectrices et un humour bref surtout pas un côté « mère morale » ou « m’as-tu vue! ». Au plaisir de te lire encore et encore. Doux dimanche à toi!

  150. Bonjour Coline,

    Je lis ton blog depuis environ 1 an, je crois, mais c’est mon tout premier commentaire.
    Je voulais te remercier car ma conscience « écologique » s’est un peu éveillée à la lecture de tes articles « go green ». C’est notamment grâce à toi que j’ai découvert La Ruche qui dit oui, d’ailleurs mon compagnon et moi-même sommes devenus accros. Nous n’achetons pas forcément de produits « bios » à la Ruche mais le simple fait de manger local nous fait du bien. Nous avons redécouvert le goût de nombreux aliments.
    Et je me tourne de plus en plus vers des produits « bios » pour les cosmétiques (tes articles m’aident beaucoup d’ailleurs). Bref, je change de point de vue progressivement sur ce qui m’entoure. Et comme beaucoup d’entre nous, ce changement se fait en douceur, selon mes convictions (et mon porte-monnaie).
    De même, j’ai fait un gros tri il y a quelques mois dans mon dressing, et je n’ai gardé que les vêtements que j’aime et que je mets régulièrement. J’essaye d’acheter ce dont j’ai vraiment besoin, même s’il m’arrive de me faire plaisir de temps en temps.
    Cet article est donc très intéressant (et sincère donc appréciable), même si je pense que tu n’as pas à te justifier. Je suis bien d’accord sur le fait qu’on peut donner des conseils, exprimer son point de vue, sans pour autant être irréprochable. Personne n’est parfait et surtout, chacun avance à son rythme. Encore plus, quant il s’agit de son métier, le nerf de la guerre pour vivre.

    Comme une autre lectrice, je suis contente de la tournure que prend ce blog. Et je pense que mode, bio et préoccupation environnementale sont compatibles, si la démarche est bien expliquée. Donc écoute les critiques, si elles sont constructives, sinon, trace ta route et continue !

    Bon dimanche !

  151. Merci pour cet article et la sincérité qu’il s’en dégage ! Je trouve ça très intéressant de la part d’une « blogueuse mode » de soulever ce genre de question.

    Pour ma part, j’ai hâte de découvrir ces marques plus éthique que tu as cité.

    Bonne journée !

  152. J’ai bien pris le temps de lire ton article, Coline, et j’ai trouvé que tu as mis un grand soin à le rédiger. C’est clair, et très honnête. On comprend tout le paradoxe de ta situation, et les efforts que tu mène pour combler le hiatus entre tes convictions et ta profession actuelle. Toute cette réflexion te mènera peut-être sur un nouveau chemin professionnel, qui sait? Bon dimanche!

  153. Merci merci merci Coline pour ce touchant témoignage.

    Je vais encore élargir le débat (ne m’en veux pas !). L’impact écolo des fringues/makeup/déco, certes c’est important.
    Mais qu’en est-il de l’impact humain ? Qui (et quel âge ont ils) fabrique nos vêtements ? Dans quelles conditions?
    J’ai l’impression que tout cela n’est qu’un problème global, et qu’en aidant l’Homme avec un grand H, on aidera la planète aussi. Je ne cherche pas à « comparer » les priorités et investissements personnels de chacun, mais c’est vrai que pour ma part, je pense d’abord à cet impact humain, avant de penser à l’impact écologique.
    On dépasse allègrement la portée géopolitocosocio d’un blog mode lambda, mais justement, voici la preuve irréfutable (sisi !) que ton blog se place sur le dessus du panier.

  154. Salut Coline !
    Je dois dire que j’ai vraiment apprécié ces deux derniers articles réservés à ta consommation et ta quête du bien-faire ! Pour ma part, aucun jugement sur tes « contradictions » comme tu les appelles. Je trouve que tous les efforts que tu fais sont vraiment louables ! Et je vois un peu ta manière de vivre et de consommer sainement comme une compensation nécessaire à ton activité de blogueuse qui t' »oblige » (entre guillemets bien-sûr car j’imagine que cela reste encore, et heureusement un plaisir pour toi ^^) à surconsommer les fringues/accessoires/cosmétiques. Du coup je trouve que tu n’as pas une seule seconde besoin de te justifier. Malheureusement c’est difficile aussi de faire TOUT et tous tes moyens pour y parvenir me rend admirative !
    Bises et encore merci pour ces articles !

    Anne

  155. Je n’ai absolument pas eu la foie de lire ton article jusqu’au bout …

    Mais je tiens vraiment à te soutenir et te dire merci pour ces articles Go Green. De un, ça réveille quelque conscience comme la mienne et pousse à faire des gestes au quotidien pour protéger notre planète et de deux, tu es peut être blogueuse mode et patatipatata et alors ? c’est pas pour sa que tu ne peux pas avoir des idées, des convictions et tes petits gestes sont déjà un grand pas face au comportement inerte de certains.

    Alors conclusion de mon commentaire : je te soutien à fond !!! et je vais arrêter de consommer des bouteilles en plastiques (oui c’est déjà bien).

    Bisous.

  156. Salut,
    Je viens de lire cet article attentivement et je suis assez partagée, ce qui est positif pour un article … le but n’étant pas de faire réagir les personnes ?
    Cet article est une livraison d’état d’âme d’une personne avec une réflexion ! Bravo ! Il faut du courage pour assumer pleinement qui l’on est, nos choix, nos envies …. Alors chapo pour l’article!
    Néanmoins, nous ne sommes que des micros gouttes et si ceux qui nous obligent à consommer ne font rien, rien ne changera … Et une femme reste une femme avec ses humeurs et ses envies le tout associé à des tas de petits trucs (vêtements, bijoux, papeterie…)qui font que nous nous sentons bien …
    Alors est ce vraiment la peine de culpabiliser quand on redonnant, offrant, comme tu le fais, tu fais du bien autour de toi et donc des gens heureux…. Et ca ce n’est pas le cas de toutes ces consommatrices acharnées !
    Bon week-end !

  157. Hello Coline,

    Je vais surement un peu radoter, mais ce qui me plais ici c’est la possibilité que tu offres à la réflexion et au débat, sur des sujets qui nous rapprochent.
    Pis surtout, il y a toi, qui fais vivre cet espace, ta personnalité, enfin ce que tu laisses filtrer…la capacité que tu as de dire les choses, sans pour cela imposer TON idée comme étant L’IDEE.
    Pis rien n’est tout rose ou tout noir, il y a des nuances et heureusement…chacun à une voix…enfin normalement. Et grâce à toi on peut faire entendre la notre. Alors pour tout cela merci, merci d’être là!
    Keep on rollin’
    L’

  158. Très bel article, vraiment sincère et ça fait plaisir! Ne fais pas trop attention à ceux qui te jugent durement, ils préfèrent « voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre dans le [leur] »! Je trouve vraiment génial le concept de partager tes petites astuces écolos, chacun fait du mieux qu’il peux et c’est déjà pas mal! Continue comme ça Coline, tu fais déjà un super boulot!

  159. Bonjour Coline,

    Je te remercie pour cet article très enrichissant et qui remet un peu les point sur les « i ». Je te suis depuis environ 2 ans. Je trouve très intéressante la manière dont ton blog évolue. On voit que tu cherches à le perfectionner, à l’améliorer tout en faisant part de tes convictions personnelles. Je suis très sensible à celles-ci ayant moi-même été élevée dans un univers bio arrosé de Volvic. J’ai toujours été sensible au bio mais j’ai pris un peu distance par rapport à tout ça en grandissant. Et là, je suis enceinte et je m’interroge. Qu’est-ce que je devrais transmettre à mon enfant ou qu’est-ce que je ne voudrais pas lui transmettre, justement. Ta réflextion m’aide un peu dans cette démarche! Je trouve qu’il est nécessaire de s’interroger sur ce qu’on va laisser, à l’impact de notre mode de consommation. Bien sûr on essaie de faire au mieux mais on ne peut pas pas tout faire bien. On peut saisir des petites infos et se dire « tiens, ça c’est interessant, voilà une chose que je pourrais faire à mon échelle » et en laisser qui nous semblent moins intéressantes ou moins faciles à mettre en place. Tu proposes des idées. J’aime beaucoup ça. Autant dans tes posts « go green » que dans ceux de tes rubriques mode ou déco. C’est facile de critiquer et de ne rien faire! Toi au moins, tu essaies, tu te bouges pour essayer de transmettre ce qui te semble important, à ton échelle de blogeuse mode. Je trouve ça bien. Alors merci!
    Bonne continuation.

  160. Bravo Coline pour cet article (et tous les autres).Surtout ne culpabilisez pas et continuez à nous enchanter avec vos articles ,quel que soit le sujet,qui procurent un pur moment de bonheur lorsqu’on les lit;Surtout restez comme vous êtes .Je ne vous connais pas mais vous semblez être une belle personne;Encore merci .Je vous embrasse.
    Une mamie de 64ans qui vous suis assidument

  161. J’adore ton blog, et le suis depuis longtemps. Je trouve ça vraiment très chouette qu’une blogueuse de mode s’intéresse aussi à l’écologie, et tes articles sur le sujet sont très intéressants. Bref, tu es un très bon exemple vers « une mode plus responsable » dans cette société de sur-consommation, à chacun de suivre son cheminement à son rythme. Au plaisir de te lire encore et encore !

  162. Salut Coline !

    Perso je ne trouve absolument pas que tu aies à te justifier sur le sujet. J’ai trouvé hyper hypocrite les commentaires donneurs de leçons du type « viens pas nous parler de ton café en grain toi ô démon consommateur de fringues »…. On est quand même sur un blog mode non ? Si on vient ici c’est qu’on aime s’acheter des fringues à plus ou moins haute dose, et qu’on aimerait toute avoir une bonne partie de ton dressing ! Et puis a priori on a toute un ordinateur pour venir consulter ton blog, dont je ne pense pas qu’il soit fabriqué en carton recyclé ! Bref, belle hypocrisie !
    C’est ce que je trouve hyper lourd avec le bio et l’écologie, il faut toujours quelqu’un pour venir t’expliquer que tes efforts ne servent à rien, et que tu pourrais faire mieux « tu as remplacé les dosettes par du café en grain, aaah mais tu sais que le café est importé ?? Tu devrais arrêter de boire du café », « tu roules en voiture électrique ? attends mais l’électricité provient des centrales nucléaires, tu devrais te déplacer en vélo ! »….

    Ce genre de commentaires, donne à penser que l’écologie, c’est forcément tout ou rien, et c’est, à mon avis, ce qui décourage beaucoup de gens.

    Pour ma part, me faire culpabiliser n’a jamais fonctionné, par contre, m’expliquer que c’est bon pour moi aussi, ou que je peux faire des choses à un petit niveau (car en l’occurrence je ne suis prête, pour l’instant, qu’à ça) me donne bien plus envie de franchir le pas.

    Le ton que tu as adopté quand tu as commencé à parler de ton alimentation a entraîné, chez moi un déclic. Alors certes, c’est un léger déclic. Je suis simplement passé au bio pour à peu près la moitié de mon alimentation, pour le reste, j’en suis restée à mon alimentation d’avant. Evidemment je ne suis pas parfaite, mais je n’ai pas non plus un budget courses super élevé alors je fais ce que je peux. Quand le bio n’est pas trop cher je prends. Quand c’est 2 fois le prix du non bio, je ne peux pas.
    Avant ton article, je m’imaginais que c’était soit manger bio, soit manger de la merde. Je me suis rendue compte que non, qu’on pouvait simplement essayer d’assainir son alimentation, sans pour autant devoir hypothéquer son appartement pour pouvoir se payer ses courses.

    Pour l’écologie c’est pareil. Je me rends compte qu’en fait, avoir un budget limité rime souvent avec écologie. Exemple : je n’ai jamais acheté une bouteille d’eau de ma vie ni de machine à dosettes car c’est tout simplement beaucoup plus cher d’utilisation.

    Alors merci, car pour une fois, on a eu droit à un discours positif sur l’écologie, et pas un truc donneur de leçons à 2 balles.

    Pour ce qui est des fringues, personnellement, ça m’était égal. Encore une fois, j’ai trouvé particulièrement hypocrites les commentaires moralisateurs sur ton précédent article. Bien au contraire, moi ton article je l’ai trouvé super, car pour une fois, on n’est pas venu m’accuser d’être responsable de la mort tragique des ours polaire (bien que je reconnaisse volontiers que ce soit très triste).

  163. Coucou,

    En lisant cet article je me suis dis que l’idéal pour toi serai peut être d’arriver à lier ton job et ton éthique… m’est alors venu une idée que j’avais envie de te soumettre ; tu as déjà par le passé dessiné ou crée des vêtements ou des bijoux (pour mon monshowroom notamment) et je me demandais si tu ne pouvais pas travailler en collaboration avec des marques plus éthiques tout simplement ou, encore plus audacieux j’en conviens, créer la tienne… je sais, je te soumets une idée un peu folle et qui te parait peut être impossible mais je suis dans le même questionnement que toi, où trouver des vêtements éco responsable qui soit à la fois attrayant pour les yeux, bien coupés et abordables, pour en finir à la conclusion de « si tu ne trouve pas chaussure à ton pied, crée la chaussure… » ;-) bisous !

  164. Je suis super contente de lire cet article si tu savais !
    J’ai été une acheteuse compulsive pendant très longtemps (du moins relativement à ma courte vie de 25ans), jusqu’à utiliser tout mon prêt étudiant pour m’acheter des fringues et des pompes et ne plus rien avoir pour payer mon école… (et je te parle de ça, c’était en octobre)
    À ce moment là j’ai reçu une grande « claque », de mes parents d’abord, déçus de mon comportement, de la banque qui m’a tout bloqué (c’est mon copain qui faisait mes courses) et ma conscience…

    J’étais en effet folle de rage contre moi même, qu’est ce que j’allais faire de tout ça ? Est ce que je mettais tout ? combien de vêtements avaient encore leur étiquette ? J’ai commencé à me sentir très mal face à cette armoire maudite ! Depuis j’ai fais un énorme tri comme toi, j’ai arrêté d’empiler les pulls, les jeans… et les pompes… (surtout les pompes) Je me suis rendue compte que je n’aurai jamais assez de pieds dans une vie pour profiter de chaque paires à fond…

    J’ai gardé seulement ce que j’aimais le plus et ce que je mettais le plus, et je range très régulièrement mon armoire… Je ne dis pas que je ne m’habille plus qu’avec 2 pulls, 2 tee shirts et 2 jeans… Mais je fais attention. Aujourd’hui je trouve que j’ai « de beaux vêtements », et je regarde mon armoire avec une certaine fierté. Je commence à aimer mes affaires, à en prendre soin, ce qui est impossible à faire quand on achète une quantité industrielle de fringues !

    Beaucoup de choses on changé dans ma vie depuis, déjà je souffre moins de ne pas acheter (au début c’était dur de ne pas dégainer ma carte bleue), ensuite je ne vais plus chez H&M (evil !), je n’achète plus de magazines de mode, et surtout je me fais des wishlist chaque mois avec ce que j’aimerai m’acheter le mois d’après, histoire de réfléchir à ce que je veux « pour de vrai ». Résultat : Le mois dernier j’ai acheté (en toute honnêteté) une robe, un tee shirt et un pull. POINT.

    Je sais que je raconte ma vie, je suis désolé pour ce pavé, mais peut être que mon expérience peut aider…
    En tout cas je suis contente que tu parles de ta situation par rapport aux fringues, et ça me rassure sur le fait que je ne suis pas la seule (et en lisant les autres commentaires aussi) à me sentir mal face à tout cet étalage qu’on nous propose sur le net et dans la rue… :)

  165. Coline,
    Je partage ton intérêt pour l’attitude responsable en matière générale, c’est pour ça que je suis très site collaboratif genre : louer sa voiture, faire du covoiturage, revendre ses affaires sur ebay, leboncoin etc… et autres bons plans, destinés à ne pas jeter, mais échange, donner ou revendre.
    Cette attitude ne fait pas de nous des bobos écolos mais des personnes responsables ce qui n’est pas antinomique avec un intérêt certain pour la mode, les cosmétiques etc…
    Pour en finir avec mon commentaire presque aussi long que ton article :)
    je te suis depuis longtemps car je me retrouve dans ton look, des blagounes à 2 balles mais pas que et la sensation de me sentir relativement proche de tes préoccupations.
    Et donc… en octobre 2012, tu présentais une veste topshop vraiment canon (http://www.etpourquoipascoline.fr/2012/10/destinee/).
    Impossible de l’acheter en rupture de stock et malgré mes recherches sur tous les sites ebay et cie rien du tout.
    Donc si tu souhaites t’en séparer, et pour éviter un acte « non écolo » je suis preneuse pour te l’acheter.
    Si tu as eu le courage de lire le message jusqu’au bout contacte moi
    merci
    Amélie

  166. Bonjour Coline,
    Juste un petit mot pour te dire qu’il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreurs!!!!!
    Avec les années qui passent, nous changeons et nos priorités aussi!! Tu arrives à concillier ton job avec d’autres choses qui te tiennent à coeur et c’est çà qui importe.
    Je travaille pour une TRES TRES TRES GRANDE maison de luxe Française et je me vois très mal arriver tous les matins en sweat et en Kickers!! Et pourtant je parcours  » zéro déchet  » avec attention et à mon niveau j’essais d’agir sans pour autant culpabiliser d’avoir un sac de marque dans mon dressing !!
    Bref, ton article est justement formidable pour déclencher une prise de conscience qu’un grand nombre de personnes n’auront jamais!
    Et stp, par expérience, oublie l’Auvergne….!! ;-)
    Bonne Soirée
    Karine

  167. Salut Coline!

    Tout d’abord, merci pour ce billet :)
    Je me souviens avoir été déçue du fameux Défi 5, en effet, je pense que beaucoup de tes lectrices n’ont pas un budget fringue de 1000€ et que le fait de voir les blogueuses avec, à chaque fois des fringues différentes est assez … Déconcertant! Je pense qu’on a pas besoin d’avoir des millions de fringues pour être bien habillée et qu’il peut être plus intéressant pour les lectrices de blogs mode de voir les même fringues portées de façon différentes pour faire plusieurs looks. Mais bon, tu as de la chance de recevoir des fringues gratuitement et je pense qu’à ta place, je ne cracherais pas dessus non plus donc je ne te juge pas!
    Je suis contente que tu t’intéresses aux marques plus écologiques et j’ai hâte que tu nous donnes de bonnes adresses :)
    En tout cas, même si tu n’es pas « irréprochable », ce qui est tout à fait normal, tu te soucis de ta consommation et et c’est déjà un grand pas!

    J’ai hâte de lire d’autres billet « Go green »!

    Laura

  168. Go Green est un excellent thème. Tu t’impliques beaucoup et je trouve cela super. Les fringues, c’est le grand défaut des femmes lol.
    De mon côté, à part les produits bio et le recyclage, je ne fais pas grand chose. Mais tes articles me donnent envie d’en faire plus.
    Merci et c’est super de parler de ces sujets à notre époque!!

  169. coucou :), je t’avoue que quand j’ai commencé à lire tes articles go green, je me suis également dis que quelque chose clochait parce que tu tenais des propos géniaux, mais que de l’autre, consommer des éléments ayant un impact aussi néfaste sur les ecosystèmes en générale, n’était pas très écolo non plus. mais comme tu l’as dis, personne n’est parfait, et admettre deja qu’on ne l’est pas, se remettre en question et savoir admettre ses erreurs, CA pour moi c’est déja un pas vers la perfection. après bon, pour ta part, il y a des circonstances atténuantes, c’est ton job et tout, tu fais un petit bobo d’un côté, mais tu minimise les degâts de l’autre, c’est deja bien. par contre (histoire de briser un peu cet élan de compliment), j’ai déja lu une fois un article ou tu disais que tu fumais (corriges moi si je me trompe stp), a propos de ca, bon je ne jusge pas la personne mais l’impact de son acte…disons que si on prend la chose dans le sens environnementale (après je ne parle pas de tout ce qui est poullution machin des industries, c’est vu et re vu), je pense u’il est très important de protéger l’environnement dans lequel on vit, n’est-ce pas? mais en fait, (je suppose que d’autres ont déja pensé à ca (-__-‘), le milieu dans lequel nous vivons en permanence, qui nous suit partout en plus, c’est notre corps non? je ne sais pas pourquoi mais depuis que je vois les choses ainsi, je fais beaucoup plus attention à ce que j’utilise et mange o.O. je sais que c’est assez crédule voir peut-être insensé comme raisonnement, mais je te trouve si jolie, si intelligente et dotée d’une plume si géniale! pourquoi prendre le risque de ne pas faire profiter les lecteurs de ton talent encore 50ans voir plus :) (-02-03-67: rubrique sexy avec une canne de chez etsy :p). (bon après, si tu ne fumes pas je me sentirais con, mais complètement…mais je prétendrais m’adresser à une autre :p et ca sera valable pour d’autres :) ). en tout cas, je prend un grand plaisir à (te) lire, et pour les autres articles, à te regarder :) alors bonne continuation :)

    1. Je me permets de te répondre car j’avais fait un commentaire du même genre il y a un certain temps déjà, ce a quoi Coline m avait répondu qu’elle avait arrêté !
      Bon je prends ton commentaire pour moi du coup vu que j’ai arrêté de fumer…. Et repris ! C’est moche moche moche !

  170. Merci Coline et un GRAND BRAVO pour cette rubrique à la fois très intéressante et pertinente, elle réconforte quelques unes dans leurs efforts quotidien et à leur échelle (personnelle, familiale) c’est mon cas et d’un autre côté je pense qu’elle suscite des réflexions (écologiques ou du moins comportementales) chez les autres et c’est déjà ça.

    Bonne continuation à toi et longue vie à ton blog, on t’aime.

  171. Tes conseils sont les bienvenus et je les dévore car ça motive ! Moi parisienne vivant au dessus d’un centre commercial entouré de boutique et de tentation j’avoue qu’un peu de prise de conscience ca fait du bien. C’est bien ce que tu fait il faut continuer car ce sont de petits articles comme.cela qui réveil ! Même si je trouve que tu te justifie trop, ton blog est l’un des plus complets et des plus intelligents alors j’ai hâte de voir tes prochains conseils.

  172. Salut Coline,

    J’ai plus qu’adoré lire ton article!! Tu as conscience de « tes lacunes » et comme tu l’as très bien dit: PERSONNE N EST PARFAIT!! avoir des convictions et les suivre c’est super, si on pouvait tous le faire?!!
    J’ai regardé ta video « go green » le teint, et je voulais savoir que penses tu des produits « the body-shop »( soins visages/maquillage)en terme de « qualités » des ingrédients?

    1. The Body Shop j’en parlais dans mon post sur la beauté bio. C’est principalement du greenwashing même si ils ont une petite démarche ethique derrière certains de leurs produits. La compo par contre, pas bio pour un sous, c’est du même niveau que L’Oréal et compagnie ;)

  173. Hello Coline ! premier commentaire sur ton blog alors que ça fait bien deux ans que je te suis…mais je tenais vraiment à te dire qu’ à aucun moment je n’ai senti de ta part un ton moralisateur sur l’article en question et que, comme tu l’as si bien écrit : doit-on être parfaite pour parler d’écologie? je ne crois pas non plus. N’étant pas une écolo irréprochable, je tente moi aussi de faire du mieux que je peux et tu m’as fait ouvrir les yeux sur certaines choses alors rien que pour cela : merci!
    Je te souhaite un bon we
    une Lorraine qui adore ton blog ;)

  174. Il faut avoir une bonne dose de self-control, de recul pour lire les posts et certaines remarques des gens.
    J’ai suivi la saga No Impact. Les reproches que l’on peut te faire… Écoute, courage ! ;-)
    Tes photos avec tes pulls et tes tee-shirts me donnent envie. Qui dit « Ecolo », « bio » ne dit pas « pull qui gratte ». J’ai quelques noms de marques Françaises, locales et/ou respectueuses de l’environnement. Mais, tu le feras mieux que moi !

  175. Tellement bien écris tout ça ! effectivement l’essentiel est déjà de faire un effort qu’il soit petit, moyen ou grand pour consommer responsable. Après comme tu l’as si bien dit, personne n’est parfait et puis il faut savoir aussi avoir un comportement « raisonné ». Quant aux critiques, je crois que le blog doit être une source « fédératrice » et un lieu de comments « positifs ». Ce n’est pas un défouloir (sous couvert d’anonymat). on ne peut pas tout aimer, mais dans ce cas le silence est d’or… Bravo colline, et mes collègues et moi continueront à suivre ton blog ! (en dehors des heures de bureau bien entendu !)

  176. ça fait du bien ce genre d’article qui répondent (de manière concrète et argumentée) aux critiques. Parce que l’honneteté et des textes sans langue de bois sont bien rares à mon avis dans la blogosphère. Oui, on a le droit de vous dire qu’on est pas d’accord avec vous, oui vous avez le droit de nous répondre. Continue comme ça !

  177. Hello!

    Cet article me plait beaucoup. Je fais parti de ces personnes qui te lisent mais ne commentent pas, par pudeur, principalement (oui, on n’est pas toujours rationnel!). J’imagine que tu n’auras pas forcément le temps de lire ce commentaire, il y en a déjà plus de 70 à l’heure où j’écris!

    J’ai apprécié ta franchise sans détour, ce questionnement et ces inquiétudes, que je pense tout à fait légitimes. Quand j’ai lu le précédent post (sur les capsules de café et les sacs en tissus), j’ai aimé voir l’absence de jugement des pratiques de chacun, aspect qui, je le trouve, fait défaut à la plupart des articles « ecofriendly ». L’idée de donner des « trucs » simples pour changer à son échelle et selon ses moyens son quotidien me plait. Se flageller car on prend l’avion ou sa voiture me parait stupide. Quand on vit en société, qu’on a un travail, des contraintes, on fait au mieux avec ce que l’on a. Et en cela, je trouve ton article très clair là-dessus.

    (D’ailleurs à ce sujet, pour le café je te conseille le « grinder » de Bodum, un peu moins cher que la machine dont tu parlais, avec une cafetière italienne. Le café est délicieux et l’outil est très design en plus!)

    Bref, j’apprends beaucoup en te lisant, le monde de la mode m’est totalement inconnu, je suis une feignasse de la beauté (un peu trop), et tes tutos m’ont sauvée quelques fois! La plupart des blogs mode me gonflent, justement car il manque ce double aspect : savoir se remettre en cause et se questionner dans ce qu’on fait. Je le trouve ici et t’en remercie.
    Je suis plutôt « rationnelle » en ce qui concerne mes achats, mon budget d’étudiante ne me le permettait pas il y a encore quelques mois. Depuis que je travaille, la situation est différente, mais je comprends assez bien comment on peut « craquer » facilement.

    Tu tentes de faire au mieux entre ton travail et tes convictions, continue!

    Bon dimanche!
    Peg

  178. Je trouve dommage quand tu dis que ton blog est ton « job »… on s’en doute que tu gagnes de l’argent avec, mais considérer qu’un blog est un job, ça me fait bizarre… bref.

    Je dois t’avouer que je me suis toujours demandée quel était ton avis là-dessus, toi qui est sensibilisée à l’écologie mais qui consomme beaucoup en vêtements. (Tu dis que tu gardes 2% de tes fringues par an, quel gâchis :/). C’est dommage quand même (je trouve) de faire autant d’efforts, si ce que tu gagnes d’un côté, tu le perds de l’autre (si je puis dire). C’est comme une maman qui va utiliser des couches lavables pour son bébé mais qui à côté de ça, va faire 3 lessives par jour. Ou aussi une fois on m’a dit : « je trie mes déchets alors j’ai bien le droit de prendre un bain quand je veux ».

    J’avoue que je comprends pas trop (je ne suis pas parfaite non plus, et ne prétends pas être écolo au sens strict du terme, je te rassure).

    Néanmoins, j’ai bien aimé ton article, rien que pour le fait que tu es quasi la seule à en parler, tu es une pointure de la blogo alors c’est pas rien et j’espère que tes articles « go green » toucheront le maximum de personnes. Les blogueuses qui surconsomment et ne se posent pas de questions (on est en 2014, la Terre se casse la gueule toussa toussa), ça me choque. Tu n’es pas parfaite à ce niveau (est-ce possible de l’être ?), mais au moins tu te poses des questions et tu en parles, alors merci encore !

    1. Tu sais à partir du moment où, oui, tu passes 8h par jour sur quelque chose, gagne ta vie avec et paye des impôts et de l’urssaf…oui, c’est un boulot ;)

      1. Bien sûr, mais pour nous lectrices, ça rend tout de suite ton blog moins authentique et spontané je trouve. On s’imagine toutes que vos blogs sont une « passion », un passe-temps, le côté business de certains autour me gêne. Ce n’est que mon avis ;) (Enfin je te rassure, je trouve pas qu’il y a un côté « business » sur le tien, sinon je ne le suivrai plus depuis longtemps).

        1. On ne peut pas vivre d’une passion? Je pense que si :) Ma maman est pianiste, elle vit de sa passion mais s’en sert aussi, évidemment pour pouvoir manger, payer ses factures et vivre, tout simplement. Je pense que ça n’enlève rien au plaisir qu’elle a à jouer du piano (bon, exemple un peu con mais malgré tout assez « juste », non? ;))
          Evidemment que je blogue pour gagner ma vie, je n’ai pas envie de faire croire que je fais ça par « bonté de coeur » mais je pense que je suis le plus authentique possible et surtout j’adore ce que je fais! :)

          1. Bien sûr, c’est justement ce que je dis, toi je te ressens sincère, passionnée et tout et tout. Ça me fait simplement bizarre d’entendre dire que ton blog est ton job ^^ Je pense que tu n’aurais pas autant de personnes qui te suivent et t’apprécient si on sentait que tu poursuis ton blog uniquement pour l’argent !

      2. Attention bientot certaine vont te demander ton numero de siret tes relevés de comptes etc … ha la jalousie c’est bien triste !

  179. Ah mais non, hein ! Tu ne peux pas arrêter ! (Le côté blogueuse mode)
    C’est grâce à toi que j’ai arrêté de culpabiliser. Parce que rouler en vélo et transports en commun, manger local et bio, trier mes déchets, convaincre doucement les gens autour de moi de faire pareil… Oui, je fais ! Mais j’adore me maquiller, avoir de belles sapes… Et je croyais que c’était antinomique jusqu’à découvrir ton blog !
    Alors merci de m’avoir déculpabilisée, de m’avoir montrer qu’on peut aimer les fringues et avoir une conscience écologique.
    Et oui, un jour j’aurai des champs de coton au fond du jardin et je fabriquerai mes propres vêtements (que je t’échangerai contre un pull en laine et 3 patates). Mais d’ici là, je vais faire avec mes contradictions et continuer à lire tes « Go Green » avec plaisir !

  180. Coucou Coline !
    Je n’ai pas eu l’occasion ou plutôt je ne savais pas vraiment comment l’écrire mais je te suis vraiment reconnaissante de nous faire partager ces petits sujets sur le vert. Tu as été la première bloggeuse qui m’a initié au produits soin et maquillage bio, sans tous tes post je serai encore pleine de préjugés du type « ah mes les produits bio ce n’est pas efficace, ça coûte trop cher (je suis étudiante), ça va donner des allergies,etc.. ». Et me voilà aujourd’hui je me tourne de plus en plus vers des produits bio ou naturels majoritairement au niveau des soins, un peu moins dans le maquillage car j’ai peu de maquillage et attends un produit fini pour un nouveau mais j’ai hate d’avoir l’opportunité de tester des produits qui tu as pu tester et conseiller.
    Je pense que c’est post là pourraient même entrer dans ta nouvelle rubrique no impact ^^
    Et je trouve ton noimpact#1 enrichissant, je ne mettrai pas tout en pratique, mais ça donne des idées, et puis ça fait réaliser des trucs aussi « Ah oui c’est vrai .. les déchets… mon dieu mais j’y pense jamais! » par exemple..
    Je trouve ça super ces petits trucs et astuce uuuultra accessibles que tu partages ! Mine de rien plutôt que de ne rien faire, c’est déjà ça de pris.
    Et puis, ce que tu pourrais te dire, par rapport à ce dernier article un peu justifiant (dont je trouve assez honorable le fait que tu ais osé le poster), c’est que tu fais déjà beaucoup alors un petit pêché du côté mode/maquillage peut être vraiment pardonné ;)

    Voilà voilà,
    En dernier, j’aimerai te demander un conseil, j’essaie autant que possible d’améliorer ma façon de me nourrir, en mangeant mieux et avec de meilleurs produits, mais ma principale barrière reste le prix.. Je me demandais du coup si tu avais quelques bons plans à moindre prix qui permettent de manger correctement d’une manière écologique ?

    Bises,
    Du courage pour la suite !
    Camille

    1. Tu connais La Ruche Qui dit Oui? C’est une sorte d’AMAP « améliorée » où tu peux commander chaque semaine des produits (différents en fonction des ruches et donc des producteurs) qui viennent directement des producteurs. Aussi, faire le marché, acheter de saison, des choses toutes simples pour manger sainement, « écologique » et pas cher :)

      1. Du coup je farfouille dans les commentaires et je m’en autorise un deuxième hihihi. Je connais la ruche qui dit oui (d’ailleurs la SNCF met en place certains soirs, et dans certaines villes de banlieue d’IDF, des « paniers fraicheurs » que des maraichers viennent vendre, c’est un peu le même concept mais juste en mode légumes); et pour en revenir à cette fameuse ruche, je me demandais, il n’y a pas un minimum d’achats (niveau prix & quantité) assez « élevé » ? Quand j’avais regardé je m’étais fait la réflexion que tout ce qu’il fallait acheter au minimum était trop pour une seule personne ?
        Si t’en sais rien, désolée du spam :)

        1. Alors à priori toutes les ruches ont un fonctionnement un peu différent mais dans la mienne, par exemple, on trouve des pains de 500g/750g/1kg/2kg et pareil pour les légumes, on peut souvent commander 500g de carottes ou 1 kilo etc. Et tu peux acheter uniquement ce dont tu as besoin. S’il te faut juste 2 kilos de pdt pour ta raclette tu ne commande que ça. Enfin, en tous cas la mienne fonctionne comme ça :)

  181. Hello Coline ! Ton post m’a émue (oui oui, EMUE), je trouve très touchant la façon dont tu te mets à nue pour nous. C’est sûr que c’est un tiraillement considérable, auquel peu de personnes prêtent attention … mais le fait que tu t’en préoccupes , c’est déjà considérable !! Je fais de même pour Emmaüs (j’amène des fringues et en général je repart avec… des tonnes de livres :D), c’est une très belle action ! Alors je voudrai te dire tout simplement bravo, et merci

  182. Bonjour Coline,

    Je ne comprends pas pourquoi tu te justifies. Tu as eu ligne de conduite green mais tu es blogueuse beauté. C’est un paradoxe? Ben non c’est comme ça, comme tu le dis nous sommes des êtres humains et on fait ce qu’on peut.
    Perso je n’avais pas lu l’article No Impact avant aujourd’hui. Je trie mes déchets et j’achète du PQ recyclé depuis que je suis gamine et je n’ai pas besoin de lire un article sur un blog pour savoir comment faire. Tes questions sont les mêmes que les miennes genre « Non je n’achèterai pas ces avocats sous vide mais comment faire un guacamole sans avocat ». Je n’y connais rien en mode ça ne m’intéresse pas. Mais alors qu’est-ce que je fous ici?
    Et bien j’ai des problèmes de peau et toutes tes vidéos beauté/make up m’ont vraiment aidées. L’huile de carotte m’a permis de retrouver une vie sociale et ça je n’aurais jamais eu l’idée de l’utiliser avant que tu en parles.

    Voilà sur un blog je pense que nous lectrices, on peut faire un peu comme on veut. Je me sens libre ou pas de lire un article. Mais je ne vois pas l’intérêt de le critiquer ni de juger la fille qui l’écrit puisqu’en vrai nous connaissons la blogueuse mais pas la personne. Je ne comprends pas trop les avis négatifs ni pourquoi tu te justifies.
    En tout cas j’espère que tu continueras à faire des vidéos et vive l’huile de carotte.

  183. Bonjour Coline, bonjour tout le monde!
    J’ai lu ton article jusqu’au bout et je me suis sentie un peu mal à l’aise. J’ai l’impression que tu fais ton propre procès…
    Oui tu consommes, mais qui ne le fait pas?? On en est toutes là!
    On a beau trier nos déchets, faire du compost, on culpabilise dès qu’on passe la porte d’un magasin de vêtements!
    Comme toi, j’essaye de faire en sorte que mes gestes au quotidien préservent au maximum notre planète, j’essaye de l’inculquer à mes enfants, je ne rachète les objets que lorsqu’ils sont cassés (mon ordi a 11 ans et ma télé est loin d’être un écran plat!), j’ai commencé à trier mes vêtements, à donner ce qui m’encombre. Je veux acheter moins, mais mieux.. Et oui, comme toi, il m’arrive de craquer, d’acheter un vêtement dont je n’ai pas vraiment besoin, un sac ou un blush parce que trouve le packaging maaaaaagnifique alors que je ne mets quasiment pas de blush! Et de culpabiliser!
    Mais oui, personne n’est parfait, on essaye juste de s’en rapprocher un peu plus chaque jour, de cette perfection, par des petits gestes au quotidien.. et c’est déjà pas mal je trouve! C’est déjà pas mal d’avoir conscience de tout ça et de travailler à s’améliorer. ça va prendre du temps, ça prendra sûrement toute une vie (on vit quand même dans une société qui nous pousse à être contradictoire – écologie d’un côté, sur-consommation de l’autre).. Mais bon, Rome ne s’est pas construite en un jour n’est-ce-pas? ;-)
    Merci et bonne soirée!

  184. Merci pour ce nouvel article go green, je porte un énorme intérêt à cette nouvelle rubrique et j’y apprends beaucoup (ouais ouais je suis novice en matière d’écolo). Bizarrement cet article m’a un peu fait mal au coeur à cause des tiraillements pro/idéologiques que tu peux connaitre. Mais égoïstement, j’espère que ton blog ne fermera jamais ses portes car il reste un réel moment de détente et de découvertes pour moi. Une vraie bouffée d’air frais.

    Je peux comprendre ce sentiment d’étouffement dont tu fais allusion, j’ai ressenti la même chose. Fut un temps je cherchais à combler un manque et m’achetant tout, sans même au final désirer vraiment ces choses. J’ai fait le vide tant d’un point de vue vestimentaire, cosmétique qu’alimentaire. Aujourd’hui j’aime m’acheter uniquement ce que j’ai besoin, économiser de l’argent et me faire un petit plaisir quand j’en ai réellement envie. ça fait du bien d’à nouveau désirer des choses, de se les offrir sans se mettre dans le rouge et d’être juste heureuse de cette nouvelle acquisition.

    Breeeef (j’raconte ma vie, bonjour), j’ai hate de découvrir le prochain article de la rubrique. Bisous et MERCI.

  185. Je crois que cet article me fait apprécier d’avantage ton travail (que j’aimais déjà beaucoup). Ce que tu dis est trés touchant et je trouve ça super que tu sois aussi cash avec nous tes lecteurs. La transparence c super mais je ne comprends tjs pas de quoi se mêlent les gens qui critiquent… continue comme tu le fais si bien: c’est toujours un réel plaisir de te lire ou te regarder.
    Longue vie à ton blog
    Bon courage et merci

  186. Bonjour coline.
    Fidèle lectrice, je ne suis qu’une consommatrice de ton blog puisque je n’y laisse jamais de commentaire! Mais aujourd’hui cet article me fait réagir. Ce n’est pas l’article précisément mais surtout les raisons qui t’ont amené a l’écrire. Je suis scandalisée que certaine personne puisse de facon anonyme et sans impunité juger et critiquer ou remettre en question les habitudes persos de quelqun. Surtout si elles sont premières consommatrices ( internet, la mode …) etc. ( ou alors des combattantes pro environnement qui chasse sur les blogo de mode…)
    Ces personnes sont donc irréprochable parce qu’il y a toujours mieux du pire hein! ( elles ne se déplacent QUE en VELO, en hiver elle ne se chauffe pas et ne mange que cru se qui tombe de l’arbre!!!)
    Alors oui a l’environnement, oui au futur, oui a l’effort de tous et chaqu’un a sa facon mais a son échelle ok!

  187. Quand j’ai un coup de mou , j’ achete des fringues que je mettrai , ou pas … Et franchement peut- être est- ce futile , mais rien ne peut remplacer ça pour moi . Ensuite , tout comme toi , je donne régulièrement tout ce qui encombre mes placards… Alors je vois pas pu est le problème … c’est recyclé , ça fait le bonheur d’autres personnes , dont peut être un jour je ferait partie , car rien n ‘est jamais sur … C’est bien pour ça que se faire plaisir aujourd’hui est important … En tout cas j’adore ton blog , il me fait Bcp de bien… Il me vide la tête quand elle est en surchauffe , c’est un de mes moments de détente préférés … Ça me peinerait beaucoup qu’il disparaisse ;) bonne continuation a toi

  188. J’aime beaucoup ton article, très honnête et déculpabilisant. Oui on peut avoir une très forte envie d’être écolo et un très fort amour pour les vêtements. Comme toi j’essaie de réduire mon dressing pour des pièces qui durent et que j’aime à la folie. Mais ce n’est pas si facile. Comme tu dis, faire la démarche, même si le résultat n’est pas immédiat, c’est déjà un pas énorme ! Et vu que tu as l’air très engagé sur le reste, c’est déjà super.

  189. Tu es géniale! J’admire ton courage et ton honnêteté, et ta volonté à aller de l’avant. Merci de ce partage inspirant. On t’aime Coline <3

  190. Bonjour Coline, j’ai commencé à suivre ton blog alors que tu étais enceinte de ta fille, et je ne l’ai jamais abandonné, même si je n’avais jamais commenté jusqu’à présent. J’ai commencé à m’intéresser aux blogs simplement parce que je voulais m’inspirer de filles comme moi (c’est-à-dire « normales ») qui s’habill(ai)ent comme moi, et pouvoir trouver de nouvelles idées pour assortir mes vêtements.
    Depuis plusieurs années on assiste à un déballage « indécent » de it trucs tous les jours, c’est à celle qui dégainera la première le nouveau sac (le trio bag Céline, ah non, déjà too old !) ou les nouvelles shoes (au pif les bottines balenciaga que perso je trouve moches, mais bref !).
    Certaines vont jusqu’à écrire des post touchants, « pourquoi j’ai acheté mon premier chanel, l’achat de ma vie » puis une semaine après en dégainent un second, puis un autre sac d’une marque tout aussi luxueuse, …
    Bref les filles « normales » sont devenues des porte-manteaux de marques de luxe et leur blog ne ressemble plus qu’à une succession de vêtements, de chaussures et de sacs toujours plus luxueux et qu’elles ne porteront qu’une fois ou deux avant qu’ils n’échouent sur leur vide-dressing.
    Tant mieux pour elles, n’y voir là aucune jalousie de ma part, mais au-delà de la « désacralisation  » des achats et des conséquences fâcheuses pour la nature et le porte-monnaie, les blogueuses ne se rendent pas compte qu’elles vont finir par lasser une partie de leurs lectrices qui ne se reconnaissent pas/plus dans cette surconsommation.
    J’ai toujours conservé ton blog dans mes favoris parce que toi tu as ta propre identité, ton propre style. Après effectivement je me suis déjà surprise à penser que parfois tu avais « trop de » (mais plus par rapport au make up), mais bon quelque part c’est ton choix. Je ne connais pas toutes tes lectrices mais je suis sûre que la majorité n’abandonnerait pas ton blog si tu nous présentais moins de nouveautés (bien que j’adore la rubrique New in).
    Quant à ta rubrique Go Green, je lis chaque nouvel article avec grand intérêt. J’essaie de faire attention à mon (petit) niveau et c’est réconfortant de savoir qu’on est plein dans ce cas et de pouvoir échanger de nouvelles idées.
    Enfin, désolée pour ce trop looong commentaire et bravo à toi Coline, continue de nous inspirer ! Je t’embrasse

  191. Ecoutes ma p’tite Coline, je poste trèèèès rarement de message ici mais ayant survécu à la chouette lecture de ton message, je ne peux QUE te laisser un petit mot.

    Ta démarche et ton souci de transparence sont super honorables !
    J’trouve ça bien cool que t’adoptes ce comportement et ces mots en réponse aux « critiques » !
    Je ne peux que t’encourager et te soutenir à relativiser au max face à ces commentaires qui peuvent être négatifs voire totalement haineux !!!

    Au plaisir de te lire encore et encore,
    Jessica
    :)

  192. Ba tu l’as trouvé la solution ! « Celle de me faire prêter les vêtements et de m’axer un peu moins sur la mode »
    En quoi as-tu besoin qu’on t’offre ces vêtements ? Le fait de te les faire prêter ne te mettrait pas au chômage. Et puis, c’est ce que font les magazines de mode…
    Pour le 2ème point (un blog moins axé sur la mode) je pense que tu pourrais te permettre dans la mesure où tu sembles avoir plein d’autres intérêts (la musique par exemple) et pleins de choses intéressantes à dire.
    En plus d’être l’une des blogueuses les plus sympas, tu sembles aussi être l’une des plus ouvertes.
    En tout cas, je trouve ça chouette que tu abordes tous ses sujets.
    (Je dis « tu sembles » car en effet nous ne te connaissons pas !)
    Par contre, le « je ne vous dois rien », là je ne suis pas d’accord… Pas de visites, pas de monétisation du blog ein ;)
    Bonne continuation en tout cas !

    1. C’est une idée à creuser, oui :) Par contre, relis bien ce que j’ai écrit, je n’ai jamais dit que je ne vous devais rien (ce post ne serait pas là, dans ce cas ^_^)

      1. Oui tu as bien écrit cette phrase (elle m’a fait tiquer aussi!). Certes, c’etait entre parenthèses ou guillemets et exprimait une pensee furtive dans ton argumentation mais elle est ecrite tout de meme…
        Et justement, tu fais tellement tout pour etre bien comprise et la plus tolerante possible, que la moindre petite phrase est interprétée! Pour ma part, ce qui m’a fait reagir a « no impact » c’est le « ecologiquement superieur! ». Ces petites phrases trahissent tes pensées et demontrent que, meme si tu dis ne pas etre parfaite, il y a chez toi aussi cette petite part de vanité qui voudrait biensur tendre a l’etre un maximum. Oui, on ne te connais pas mais malgré tout, il y a beaucoup de TOI dans ce blog (et de plus en plus, j’ai l’impression). Ce qui t’expose a davantage de critiques et d’attente de sincerite.

        1. « Je pourrais donc très simplement […] être en mode « je ne vous doit rien » […] mais tout ceci est simplement un geste de respect que j’ai envie d’avoir envers vous, qui faites vivre ce blog, me faites vivre, moi, et m’apportent tellement depuis 7 ans. » (je m’auto-cite, hein ;)) Voilà ce que j’ai écrit. Il suffit de lire et de comprendre ce que j’écris, c’est tout. C’est le problème, les gens interprètent et comprennent ce qu’ils ont envie de comprendre. Comme quand j’ai dis que je me sentais « écologiquement supérieure » pour ensuite dire qu’en fait tout ce que je faisais ne valait pas grand chose.
          J’ai du mal à comprendre comment on peut voir ça comme de la vanité ou de la prétention :/

          1. lol!! le cas pointilleux de l’ecrit!…;D
            j’ai bien compris ce que tu as « ecrit »! cet epineux « je ne vous dois rien » est un detail dans le cheminement de ta pensee, mais tu l’as pensé!… (c’est humain, j’aurais surement pensé la meme chose apres avoir lu des commentaires « negatifs ou de personnes negatives » comme tu le dis) et ecrit! il est donc potentiellement sujet a des reactions.. c’est tout. J’ai réagi simplement parce que tu avais repondu que tu ne l’avais pas dit.
            Et je n’ai pas dit que tu etais pretentieuse.. mais tu repete souvent, dans cet article, que tu n’es « pas parfaite et que personne ne l’est » mais je trouvais juste que c’etait un peu paradoxal avec la notion « d’ecologiquement superieure ». Le paradoxe est commun a nous tous, pas de probleme avec ca! mais comme tu t’exposes a donner ton avis sur de tels sujets, tu t’exposes de fait a la critique! ;)
            Ceci etant dit, (surement que certains quiproquos persisteront, tant pis…) il te faut bien quelques « detracteurs » parmi ce flot de louanges! :) (tout a fait méritées par ailleurs!)

          2. Ok, je comprends ;) Effectivement l’écrit est un « art délicat ». Plusieurs personnes ont tiqué sur le « écologiquement supérieure », j’avais d’ailleurs expliqué le pourquoi du comment de cette phrase tordue à l’une d’entre vous mais bon…peu importe ;) Le fait de ne pas être parfaite ne m’empêche pas d’avoir une estime de moi tout à fait correcte, là est peut-être le paradoxe ;))

  193. Bravo pour cet article!!! je te lis depuis Seattle, où la mode n’est pas vraiment une préoccupation.
    Du genre: Je sors en pyjama et tout va bien…
    Avec moi, tu viens de « gagner » une nouvelle lectrice et j’ai dû passer des heures à rattraper mon retard sur ton blog! et j’adooooore!! chaque nouveau post est un vrai bonheur!!! merciiii et continuuue comme ça!!!

  194. Hello Coline ! C’est déjà énorme que tu nous parles d’écologie et que tu nous files tes plans alors ne t’excuse pas de ne pas être parfaite ! Tu es bien la première bloggeuse (dont toutes celles que je lis) à rédiger un article la dessus (tu pourrais ne pas le faire) en plus on sent que tu n’exagère pas que ça te concerne l’écologie !
    Tout le monde doit faire un effort et tu en fais beaucoup beaucoup plus que la plupart des français ! Alors gardes la foi et continue !! C’est ce qui fais que ton blog est si différent des autres :)
    Ciao ciao

  195. C’est dommage que tu aies reçu des commentaires négatifs. J’ai adoré ton post écolo. C’est dingue que les gens en attendent tant de toi, alors que justement ce que tu voulais montrer c’est qu’en faisant des PETITES CHOSES on pouvait petit à petit réduire les saletés. Je suis ton blog tous les jours depuis des années, et pour autant je n’attends pas du tout de toi que tu sois un modèle, je viens juste aux nouvelles tous les matins. Continue comme ça Coline !! si certaines personnes se sont faites entendre par leur négativité sache que la majorité sont des followeuses comme moi qui sont fidèles à leur silence d’approbation ;)

  196. Bonsoir Coline,
    Voilà maintenant quelques années que je prends plaisir plusieurs fois par semaine à venir ici lire tes articles, je n’avais jamais posté aucun commentaire.
    Mais voilà, tintintin… Je me lance !!!
    J’ai beaucoup aimé ton article No Impact, tu exposes et je prends bonne note ! À l’inverse, cet article m’a agacé (déjà qu’on est dimanche soir et qu’en général c’est pas à ce moment de la semaine que je suis de meilleur poil ^^), tout simplement parce que je suis excédée par ces gens qui critiquent sans connaître, sans réfléchir et surtout sans être irréprochables eux-mêmes !
    Comprennent-ils seulement qu’en plus d’être ton job, cette consommation permet de faire vivre des personnes ?! Je travaille dans le social, et les fringues d’occasion c’est notre gagne-pain ! 24 femmes se raccrochent au monde du travail par notre chantier d’insertion qui trie ses fringues d’occasion déposées dans ses bennes blanches ou bleues qu’on trouve un peu partout maintenant. Après ça, les fringues « ré exploitables » sont revendues à tout petit prix dans notre magasin géré par des vendeuses reconnues travailleuses handicapées. Beaucoup de personnes sont heureuse d’y trouver des fringues qu’elles n’auraient jamais pu s’offrir parce qu’un jour une accro du shopping à déposer dans une benne des fringues achetées sur un coup de tête ou autre …
    Alors voilà, la consommation et sur-consommation donne du boulot à tout le monde. J’aimerai que certaines personnes se rendent compte qu’on ne vit pas dans le monde des bisounours, que chacun fait de son mieux, l’essentiel étant de vivre en accord avec soi-même non ?
    Ce n’est pas parce que je bosse dans le social, filière recyclage du textile, où l’on voit passer dess tonnes de fringues presque jamais portées arriver devant nous, que cela la consommation me rebute ! Loin de là, très loin de là même, je suis plutôt sur-consommatrice moi aussi ! Alors zut, flûte, ces discours critiques trouvés dans les commentaires de ton précédent article m’exasperent ! S’ils souhaitent passer un message, qu’ils agissent, fassent des campagnes de sensibilisation, mais franchement la critique bête et méchante, c’est exaspérant et ça ne sert à rien !!
    Sur ce, continue Coline à être qui tu es, à nous partager tes découvertes et conseils, et merci, grand merci pour la bonne humeur que tu partages :)

    1. D’ailleurs, peut-être pourrais-tu un jour proposer un article sur toute cette filière « seconde vie des vêtements » afin de sensibiliser tes lectrices. Emmaüs, ou toutes les structures plus spécialisées dans le textile comme les réseaux nationaux (Le Relai, Tissons la Solidarité, etc.) ou les associations comme celle où je travaille … Je ne fais pas ma pub ;) mais celà pourrait être intéressant je pense.

      1. Bonjour Coline,

        Et bien, tu vois, moi ce post m’a vraiment dérangé. Je ne remets pas en question ta bonne foi quant à ton engagement écologique, etc, etc mais fondamentalement, ce qui me gêne, c’est l’impression de la nana qui « crache dans la soupe » parce que les tonnes de sapes qu’on lui offre ne sont plus en accord avec son idéologie (sic). Est-ce que tu te rends compte que la majorité des nanas galèrent comme des folles pour s’acheter le 1/4 de tes sapes?Par rapport à ça, je le prends comme une sorte (je dis bien une sorte car je pense vraiment que ce n’est pas ce que tu souhaites) de manque de respect. J’ai bien conscience que c’est ton job, que si tu en est arrivée là aujourd’hui, c’est bien que tu le mérites et que tu as travaillé pour ça, et là dessus, je n’ai aucun débat. Mais ta démarche me fait le même effet que les stars qui viennent se plaindre de la difficulté de la célébrité, tu vois le style? Bref,en tous les cas, ça n’empêche pas que je te suive assidûment et que j’apprécie ton ouverture d’esprit sur les différents sujets et que je trouve quand même bénéfique la démarche « no impact ». Sans rancune, j’espère, et belle continuation.

        1. Je suis désolée, je n’ai pas l’impression de « cracher » dans la soupe. Si essayer d’être honnête avec vous c’est « une sorte de manque de respect » alors mince, qu’est ce qu’il faut faire? Surtout que je n’ai pas l’impression de me plaindre dans cet article (si? je manque peut-être d’objectivité…), je ne fais qu’un constat de la situation actuelle, pour que mon « engagement » écolo soit mieux compris.
          Oui il y a des gens qui galèrent, ici comme ailleurs, mais j’ai envie de dire que c’est la vie, on n’a pas tous les même moyens, les même chances, les même opportunités. Il y a des blogueuses qui ont mille fois mieux « réussi » que moi, qui ont mille fois plus de fringues que moi (achetées et « gratuites ») si un jour elles postaient un article de ce genre en disant qu’elles ont envie de faire changer les choses je trouverais ça top :)

        2. Je ne suis pas du tout d’accord avec toi Ilana. Au contraire, je pense que c’est une marque d’intelligence et d’autonomie que de remettre en question l’environnement (pas foli-flichon il faut le dire) dans lequel s’imbriquent et sont limitées les personnalités et l’individualité des blogeu(ses)rs.

          Quand je vois certaines d’entre elles qui imitent littéralement l’industrie publicitaire et travestissent l’esprit de la blogosphère (que j’estime en tout cas plus libre, plus honnête et plus ouvert que la rouleau compresseur de l’industrie publicitaire du cosmétique)je me dis que c’est quand même bien dommage.
          Quand je suis allée sur ce type de blogs, ce qui m’a plu (et je ne pense pas être la seule) c’est que ce soit des « vraies » personnes, (et pas des « personnes-produits ambassadrices de marques à vendre ») qui essayent et expliquent ce qu’elles pensent d’un produit et cela en toute indépendance par rapport à une marque. Bref, c’était des points de vue honnêtes sur des produits qui ne sont pas toujours présentés ni vendus de manière honnête.
          Ceci permettait au commun des mortels d’avoir un espace libéré pour choisir mieux ses achats et ne pas tomber dans le panneau publicitaire, si je puis dire ^^.

          Après j’ai cru entrevoir un tournant, c’est une hypothèse qui me paraît paraît assez plausible; les marques et la grande industrie ont constaté que le commun des mortels appréciaient beaucoup cette honnêteté (normal quoi!) et que les blogs modes et beauté avaient énormément d’impact dans le choix des consommateurs. Résultat: avalanche de sponsoring, stratégie commerciale pour récupérer tous les clients en passant par ceux et celles qui avaient et ont toujours aujourd’hui une grande influence auprès de ce fameux commun des mortels à qui certains essaient tant de plaire, les bloggueurs.
          Je pense d’ailleurs que ça a été une période de grande embauche/plein emploi pour eux.

          Sauf que voilà, il y a un revers à la médaille; la gestion de tout ça, un peu ce qui a été dit dans cet article.

          Alors cracher dans la soupe non je ne crois pas, par contre, réfléchir aux méthodes peu scrupuleuses de l’industrie et aux limites que ça impliquent sur sa propre morale et sa propre éthique en tant que personne et en tant que consommatrice, même si c’est signe d’ambivalences; ben oui volontiers tant mieux et merci!

          Bisou

          Cécile

  197. Bonjour Coline, je te suis depuis quelques temps maintenant et cet article me conforte dans mon choix: tu es ma préférée!!!Honnête, loin des effets de « mode » et evènements (où toutes les louloutes sont en même temps),loin de certaines guéguerres entre blogueuses! J’aime ton recul, tu n’es pas dans dans un moule,et tu le démontres avec cette série d’articles Go Green et celui là en particulier. Cela n’est pas évident de se dévoiler comme sa, d’être aussi honnête.J’apprécie vraiment, continue d’être juste toi! On est toutes imparfaites :)

  198. eh bien moi j’aime la diversification de ce blog. J’aime ton écriture, la musique que vous faite, tes articles déco, et j’adore cette nouvelle catégorie No impact.
    Je trouve vraiment dommage, que ça soit sur des blogs ou sur youtube, que les blogueuses/youtubeuses, soient toujours obligées de se justifier. « Je ne fais pas ce haul pour étaler ma fortune », « Je ne me prétend pas parfaite en parlant d’écologie, je sais que je ne le suis pas », pourquoi, pourquoi devez-vous toujours vous justifier comme ça ? Je me doute que c’est pour minimiser les attaques que vous subissez, mais ces gens n’ont-ils rien d’autres à faire que de cracher leur venin? Ce qui est sensé être un moment plaisir (lire un article, ou regarder une vidéo) se retrouve jugé par certain(e)s et critiqué, et finalement on a failli passé à côté de cette catégorie, puisque tu dis que tu as beaucoup hésité ! c’est fou ça, je m’en fiche moi que ta conso de fringue soit pas écolo, ce qui compte c’est que tu en fais quand même pour l’environnement, et les idées que tu nous donne pour faire à notre tour, à notre niveau. Qu’est-ce que je m’en fiche que tu recycle ton café mais que tu achètes tes habits en coton pas bio? Sincèrement ? Qu’est-ce que ça peut bien faire? raaa ça me rend dingue !
    Moi, jsuis super contente de cette catégorie, et de ce que tu nous apprend, et jsuis super contente que tu ne l’arrêtes pas à cause des vilaines langues. voilà voilà :)
    Je n’avais jamais commenté et voilà qu’en 2 articles, 2 commentaires ^^
    merciiii Coline, ne t’arrête pas ! de bloguer, de t’habiller, de recycler, de décorer, de chanter :)
    merci
    Ps : je suis pas sûre d’être très claire, ça m’agace juste que tu (ou d’autres blogueuses hin) ais à écrire ce genre d’article de « justification », et qu’il y ait tant de gens pour juger et critiquer. Moi si un blog ne me plait pas, je ne le lis pas, tout simplement !

  199. Merci pour ton honnêteté Coline ! Pour ma part j’aime beaucoup le « tournant » de ton blog. Evidemment tes posts mode et beauté restent incontournables, mais j’adore aussi tes idées déco et la série « No impact » m’incite réellement à réfléchir. Si je ne vais pas tout mettre en oeuvre du jour au lendemain, tes articles sont vraiment motivants, donc merci ;)

  200. Salut Coline,
    Je lis ton blog depuis un moment et je vois tes articles « No impact » défilés et j’ai eu envie de te dire ces quelques mots.
    J’ai été élevée par des parents agriculteurs en biodynamie (je pense que tu sais ce que c’est :) ). Ma mère ne connait pas ce que c’est d’aller faire «des courses au supermarché ». Nous produisons nos légumes, notre viande, notre pain, …. Ce que nous n’avons pas, nous l’achetons chez des producteurs dans la même démarche que nous. J’ai utilisé que des mouchoirs en tissu ;) , je bois l’eau de notre source, …. La paire de chaussure que ma mère nous achetait devait durer l’année, notre cartable scolaire devait nous durer toute notre scolarité (de la 6ème à la 2nd j’ai eu le même sac de cours), les vêtements que nous avions, étaient les vêtements qui n’allaient plus à mes cousines.
    Je te raconte ceci pour te situer un peu le monde dans lequel j’ai été éduquée, élevée. Aujourd’hui plus âgée (25 ans), j’ai gardé cette éducation et je revendique sincèrement l’écologie et la biodynamie. Mais ceci n’est pas facile tous les jours. J’ai beaucoup de personnes qui ne connaissent pas ma façon de vivre car j’ai eu beaucoup trop de jugements : « ha mais tu fais parti d’une secte !!, c’est bien le bio mais ça nourrit pas la planète !!! aaahhh mais tu vis comme au 17ème siècle, … ! » (et j’en passe). Donc je ne dis pas forcément qui je suis réellement en fait ! J’assume mais j’en ai tout simplement marre des personnes qui ne veulent pas écouter, comprendre et arrêter de juger. J’ai trop longtemps fais des « débats » avec mes potes sur ce sujet et j’en ai eu un ras le bol donc stop.
    Tout simplement pour te dire, ne te met pas la pression. Tu es en train d’évoluer dans ta façon de voir les choses à ce sujet. Tu changes ton mode de vie et tout ça ne se fait pas du jour au lendemain, surtout quand on a une famille à qui il faut expliquer tout ce revirement. Il faut tester, il faut surtout faire les choses parce qu’on se sent mieux en les faisant plutôt que parce que « c’est dans ce sens là qu’il faut aller si on veut vraiment être écolo ». Accepte de prendre le temps de faire ce chemin et tu verras que tout se passera bien. Détend toi, ne culpabilise pas, ceci doit être agréable et chaque chose en son temps. Il faut rester en accord avec soi même. Prend le temps d’apprécier ce changement, cette évolution car ceci doit être cool ;)
    J’espère que je n’ai pas été embêtante. Je me suis juste permise ces mots car j’ai senti dans ton article un peu de « colère » si j’ose dire. Continue, ton blog est super top !!! :)

  201. Dès que j’ai commencé à lire tous tes articles de ce style, je me suis dit « aïe, ouille, quel courage mais c’est risqué » ! Et bim !!
    Et je le dis en toute franchise, bravo! non pas seulement pour tes convictions (que je partage ) mais pour le courage et l’audace que tu as eu en parlant de ces sujets si importants et qui te tiennent à coeur.
    Oui, on peut avoir une conscience écologique, éco citoyenne et oui, on peut être aussi « futile » et aimer le rouge à lèvres et les fringues et en vivre !!

    Alors tu partages ce que certaines d’entre nous connaissent, l’hésitation constante entre satisfaire ses « besoins, impulsions, désirs » de légèreté, féminité ou que sais-je encore avec sa conscience écologique et politique.
    Là où je dis bravo, ça n’est pas dans le fait que tu le vives comme tant d’autres, même si encore une fois, je partage tes idées et essaye d’appliquer ce en quoi je crois être juste, mais c’est surtout de le partager ici et avec nous.

    Le blog est un peu pour moi comme une arène, tout le monde te voit, croit savoir qui tu es, comment u vis, être presque ta cops et tout le monde se permet de critiquer, de demander des conseils , des avis et parfois des d’émettre des jugements; sous de dehors de « j’dis ça mais je juge pas… tu parles! »

    Bravo pour ta maturité, parce que oui, t’as un peu donné le bâton pour te faire battre ;-)) !
    Et encore oui, on peut être futile et profonde à la fois, jolie ET intelligente, c’est pas incompatible ;-) ça s’appelle la complexité du genre humain et tendre à être de plus en plus en accord avec ce qu’on est profondément ,c’est plutôt une positive attitude il me semble, dit-elle du haut de ses presque 42 balais ;-) !

    Quand il s’agit de s’améliorer, il n’y a pas de « petits gestes « , tout compte! Je ne supporte pas les « à quoi ça sert? pfff…c’est une goutte d’eau… » Et bien oui, justement, c’est une goutte d’eau et chaque goutte contribue à créer les océans.

    Au fait, connais-tu une marque de fringues qui m’a l’air d’utiliser des matières plutôt écolo et le style est assez chouette, ça s’appelle Ekyog, c’est une filière de textile éthique !

    Voili, voilou, continue comme ça, ça repose…

  202. Quand j’ai lu ton article no impact, je me suis tout de suite posé la questions des vêtements, tout en me disant que tu étais bien obligée de consommer pour faire vivre ce blog. C’est pourquoi je me suis bien gardée de faire unc ommentaire. Je trouve ton article courageux (parce que c’est un peu casse gueule quand on fait ton job de prendre cette position).
    Tu n’est pas la seule dans cette situation, meme si pour d’autre c’est moins flagrant. Combien sommes nous a vouloir réduire notre consommation, tout en travaillant dans la vente, le marketing… La societe doit changer et chaque petit pas compte. Bon courage sur cette voie…

  203. Bonjour Coline,
    Je ne sais même plus combien de temps désormais je suis ton blog ! 2 ans, 2 et demi ? Peut être plus… (Bref on s’en contre-fou en fait)! Pendant tout ce temps je n’ai JAMAIS posté un seul commentaire (à part pour les concours hum hum, quoi moi intéressée par la gratuité ??? NOOOON! ).
    J’ai toujours trouvé tes articles super bien écrits, bien présentés, bref une bouffée de fraicheur chaque jour! Parce que chaque jour j’y vais même s’il n’y a pas de nouveauté, je relis je re-relis sans m’en lasser! Et je n’avais rien à redire!
    J’était (et le suis toujours) fascinée par ton personnage et par ce que tu arrives à transmettre grâce à ce blog! Par respect et par peur de faire mal, je n’ai jamais commenté tes articles pour ne pas les desservir (euh c’est clair là ??? absolument pas!! Je crois que c’est le moment de passer à un autre commentaire parce que ça va pas aller en s’arrangeant).
    Enfin Bref.
    Cet article là, m’a semblé différent de tous les autres. J’ai sentis plus de sensibilité et le sujet abordé est de loin pour moi le moins évidemment de ce blog et pourtant encore une fois il est très bien écrit, bien pensé, bien amené.
    Ton mode de vie n’est pas irréprochable, mais qui peut s’estimer en avoir un? En tout cas, il reste pour moi un exemple à suivre malgré ses « contradictions » et ses « défauts » parce qu’il aspire à du mieux.
    On dit toujours que le meilleur et l’ennemie du mieux … (bonjour la phrase philosophique à 2 balles! Au Revoir!)
    Bref (bis bis bis bis) mon commentaire est ULTRA ULTRA ULTRA ULTRA* maladroit mais l’important est dit! (*ouai je fais un peu d’humour aussi).
    Je crois que ce commentaire sera le seul et l’unique, vu ce que ça donne!

    En tout cas Merci A TOI pour ta fraicheur!

    S_Baby

  204. Un petit mot sous cet article car ça me révolte un peu de lire que certains/certaines réagissent à un article plein de « petits trucs » pour mieux vivre par « oui mais regarde tout ce que tu ne fais pas ».

    Je suis de ceux qui considèrent que l’on peut parler d’écologie et d’efforts à faire sans pour autant aller ch*** dans un trou sous prétexte de moins consommer d’eau.
    C’est bien le principe du ‘réduire son impact’ ! Avoir conscience qu’il y a des efforts à faire et choisir les canaux qui nous permettent de les faire réellement.

    Pour ce qui est de l’article du jour, bravo d’avoir une consommation réfléchie avec l’objet même de ton job. J’aimerais savoir combien d’entre nous ont déjà réfléchi à leur habitudes professionnelles : surconsommation de papier, kilomètres inutiles…
    Quelque chose me dit que parmi ses critiques négatives se cachent des « c’est pas en lavant mes mouchoirs que je vais sauver les manchots. Autant ne rien faire plutôt qu’être hypocrite »(!!!)

    Bref… je trouve ce genre d’article rédigé en toute simplicité, il me renvoie à mes propres habitudes. Ça me permet de réfléchir, et de chercher mes propres sources d’amélioration. C’est déjà pas mal et surtout mieux que RIEN.

    So…bonne continuation!

  205. Bonjour Coline,

    Je regarde ton blog tous les jours et pourtant je ne m’exprime pas souvent.
    Mais là j’ai vraiment envie de te dire que je suis à 200% d’accord avec toi dans le sens où moi aussi j’ai envie de consommer mieux mais ce n’est pas tous les jours simple de le faire! Le principal reste d’essayer d’améliorer notre quotidien afin qu’il puisse être en accord avec nos convictions même si encore une fois ce n’est pas toujours aussi facile qu’on le dit.

    Bref n’arrête ni ce blog, ni cette rubrique car cela m’apporte beaucoup!

    Bonne soirée

  206. j’aime beaucoup ta démarche, en parler sur ton blog a au moins le mérite d’arrêter cette hypocrisie sur les blogueuses qui amènent à la réflexion de lectrices (dont moi) un brin jalouses (et c’est normal) « p’tin la fille elle a des nouvelles fringues de valeur tous les jours », surtout quand on galère à finir son mois avec son smic pour payer loyer/courses/essence.
    Après, c’est sûr que c’est dommage d’avoir des valeurs écolo, ou du moins s’y intéresser et se sentir concerné par ça, et faire un job contre ses convictions. Exemple moi étant dans la communication je bosse pour des boîtes pour lesquelles je ne partage AUCUNE valeur, et même des gros groupes financiers qui me débectent (oui, oui) et pourtant je dois le faire en tant que salariée – tu me diras si j’étais à mon compte aurais-je les cou**** de refuser si c’est un gros client et qu’il me paye bien ?… vu la situation de merde actuelle ds le monde du travail je pense que non- mais alors j’irais me cacher et j’en parlerais à personne de mon entourage je crois- bref^^

    Tout ça pour dire que toi tu es seule à ton compte si j’ai bien compris, tu as peut-être + de libertés, de choix possibles à faire, non ? Par exemple bosser et collaborer avec uniquement des marques qui correspondent à tes valeurs personnelles, tes choix éthiques… Diversifier tes activités ? J’ai du mal à croire qu’avec ta renommée dans le milieu des blogs, ton caractère de fonceuse (c’est ce qu’il semble) et tes tonnes d’envies/d’idées, tu n’aurais pas moyen de gagner ta vie avec d’autres sujets que les fringues… Enfin c’est toujours facile à dire, je me doute. Moi en tout cas, et j’ai l’impression que pour plusieurs de tes lectrices c’est pareil, je t’apprécie plus pour ta façon d’écrire, d’être et de paraître, que pour tes fringues. La mode et la beauté, moi, j’en peux plus. Frustrée de 1 parce que je n’ai ni le temps ni l’argent pour acheter tout ça, de 2 parce que trop de blogs, trop de paraître, trop d’étalage de ses vêtements, rien de très enrichissant au final. Et je pense qu’un jour (quelques jours, plusieurs années?….), si ça te bouffe VRAIMENT de te sentir en contradiction avec tes idées, ce sera juste tout naturel d’évoluer dans ton activité. Enfin je te souhaite juste de trouver ta voie, dans la mode ou pas, sur internet (je l’espère !) ou pas, je t’encourage en tout cas :)

  207. Wouah, ça c’est l’article qui a le mérite de clarifier les choses!
    Il faut un sacré cran pour oser exposer tout ça ici et faire preuve d’une telle honnêteté…
    Je trouve ce post terriblement émouvant. Parce que ça doit être tellement difficile, en tant que « personnage publique », si exposé aux critiques, de mettre à nu ses failles et ses doutes. ça me remue, parce que ça fait écho à mes propres contradictions. Et si, comme tu dis, tu es loin de « donner des leçons », en réalité malgré-toi tu en donnes une, ici, et magistrale: une belle leçon de courage! ;)
    Merci pour ces derniers posts qui ont provoqué de très nombreux commentaires, (très loin d’être des réactions indifférentes, ce qui doit être plutôt fatigant à gérer…) qui, comme tu dis, nous montrent à quel point c’est un sujet qui touche tellement de gens.
    Merci d’oser évoquer sur ce qui est originellement un « blog mode » des sujets si pertinents. Si certaines lectrices sont déçues que tu ne parles plus seulement de sapes et de maquillage, je pense que beaucoup d’autres se réjouissent des enrichissement divers de ton blog.
    Ce blog ne représente, évidemment, qu’une partie de ta vie; mais il y a quelque-chose d’assez fort qui transparaît: l’énergie et la sincérité que tu mets dans tous tes projets, quels qu’ils soient.
    J’ai hâte de voir ce que vont donner tes recherches dans le domaine des sapes…
    Encore merci de nous faire profiter de ton ébullition permanente.
    Bises

  208. Bonjour Coline,
    Je comprends la situation tiraillée dans laquelle tu te trouves : suivre sa conscience écolo ou continuer son job non-écolo ? Peut-être que l’assemblage de ces deux composantes n’est pas très logique mais il n’est pas incompatible pour autant. Il faut savoir prendre en compte la société capitaliste dans laquelle on vit. Être écolo à 100%, c’est impossible ! C’est nier l’environnement et l’époque dans lesquels nous vivons, deux choses que nous pouvons faire évoluer mais que nous ne pouvons pas changer RADICALEMENT. Clairement, il existe un tas mais alors UN TAS de métiers qui ne sont pas « écolos » (milieu de la finance, de la mode, du marketing, de la production, de la vente, du nucléaire, de l’aérospatial, nombre de métiers scientifiques…). Alors on fait quoi ? On devient tous profs, militants ou artistes ? On arrête tous de bosser pour être en cohérence avec notre conscience écolo mais au détriment de notre bonheur (plaisir du job qui disparait, chômage etc.)? Ou alors on essaie au mieux d’associer les deux ? Moi je penche pour la deuxième solution. C’est peut-être égoïste pour notre Terre mais je préfère une Terre avec une santé satisfaisante mais pas exceptionnelle et des êtres vivants heureux, qu’une Terre qui pète la forme comme jamais avec des êtres vivants malheureux.
    Il faut essayer d’adopter un mode de vie le plus écologique EN FONCTION DE NOS CAPACITÉS. Il FAUT avoir conscience de nos faiblesses écologique et je dis un grand oui à l’écologie mais non à la culpabilité excessive. Ce n’est pas ça qui rendra notre Terre plus belle et souriante ! ;)

    1. Je profite de ce message de Farah pour souligner, de nouveau, une chose qui me paraît capitale et qui suffirait à elle seule à expliquer à tes lecteurs et lectrices que tu n’as pas à te justifier Coline (pas davantage que Pénélope Bagieu ou qui que ce soit d’autre qui s’engage) mais dont tu ne peux pas prendre la responsabilité parce que cela revidenrait à parler politique (ce que j’ai tout à fait compris que tu ne voulais pas faire, je te remercie d’ailleurs de ta réponse à mon dernier commentaire) : effectivement, il serait hypocrite / naïf de faire comme si blogueur-se était un des métiers les plus impactant au niveau écologique ; ce n’est donc pas tellement cela la question.
      Pour moi la question est celle de savoir si cette conscience écologique que tu nous expliques et que tu t’efforces de soulever chez ceux/celles qui te lisent s’accompagne d’une bonne compréhension des causes : les individus , les consommateurs ne sont pas directement responsables de la catastrophe écologique qui se joue depuis des décennies maintenant. Au stade où nous en sommes, ce sont ceux qui tiennent les rênes qui sont directement responsables. Lorsqu’on est conscient de cela, on peut avoir une attitude écolo-responsable et citoyenne sans pour autant se flageller tous les jours d’avoir acheté des pots de yaourt, de ne pouvoir lâcher sa bagnole au risque de perdre son travail, ou même de devoir verser de la javel sur les invendus des supermarchés (je pense que je culpabiliserai beaucoup plus si mon métier m’obligeait à faire cela par exemple).
      Bref, tout ceci pour dire que Coline n’aurait pas dû avoir besoin d’écrire un article en forme de justification (c’est tout de même ce qui transparaît) : cela montre que beaucoup de gens n’ont pas vraiment compris là où cela se joue ; cela montre qu’il faut expliquer que les blogueuses ne sont pas responsables des catastrophes nucléaires (???). À la rigueur on peut concéder qu’elles sont contraintes, comme tout un chacun, d’y participer un peu, parce que pour l’instant aucun gouvernement n’a programmé la fin du nucléaire en France : mais cela ce n’est pas la faute de Coline, si ? Évidemment, l’idée qui est derrière est la suivante : la responsabilité est plus grande si l’on promeut une politique non écologiste et capitaliste.
      Désolée d’avoir envie de pratiquer cette petite injection de politique à chaque fois, du coup merci de me laisser un peu la parole, Coline.
      Bonne continuation !

  209. Ma petite Coline, tu es toujours aussi adorable.
    Moi je kiffe tes looks, j’aime aussi la mode et me sentir jolie dans des vêtements qui me plaisent. Et tout comme toi j’essaie de me raisonner malgré tout. Mais ça doit être beaucoup plus difficile pour toi de « freiner » tes « élans d’amour » envers les fringues. Car c’est ton métier…
    En tout cas reste comme tu es, continue de te poser les bonnes questions sur les bonnes pratiques.
    Ah oui au fait, si par hasard tu t’es renseignée sur le sujet, je suis hyper méga preneuse de conseils sur les origines de fabrication des vêtements. Je n’arrive pas à trouver un site permettant de choisir les fringues les « moins » merdique au niveau des pays où elles sont fabriquées. J’essaie aujourd’hui de privilégier le « Made in Europe » (le Made in France, c’est quand même cher pour moi). Apparemment, le Portugal ou le Maroc serait moins merdique que le made in China. Mais je n’en sais pas plus sur le sujet.
    Bises

  210. Hello Coline !

    Tout d’abord merci pour cet article.
    Après un séjour de 6 mois à Madrid où j’ai été plutôt limitée niveau fringues, je me suis rendue compte que je n’avais pas besoin de tant de choses et que j’avais la possibilité de privilégier la qualité à la quantité.
    Même si j’achète encore chez Zara, j’ai vraiment réduit ma consommation de fringues.

    Je trouve que ta démarche est éthique et franche. Et je pense que c’est la problématique de beaucoup de personnes aujourd’hui de se retrouver en totale contradiction entre ses idéaux et son job.
    Mais comme tu le dis, je trouve qu’assimiler des gestes écologiques est honorable dans le sens où on ne fait pas TOUT parfaitement, mais au moins on agit à notre niveau. Si je pouvais réaliser la moitié de ce que tu fais dans ton « No Impact #1 » j’aurais déjà meilleure conscience !

    Concernant le sens que prend ce blog je suis vraiment à fond avec toi ! Je te trouve très courageuse de créer une nouvelle orientation qui te correspond plus, quitte à ce que cela en déçoive certaines. Cela veut dire que tu prends des risques professionnellement parlant et ce n’est vraiment négligeable. Cela veut aussi dire que tu mets encore plus de toi, de ta personnalité, de tes engagements dans ce blog, et cela ne le rend que plus vrai !

    C’est un plaisir de venir ici chaque semaine, continue !!!

    Valentine

  211. Vu ma situation personnelle et professionnelle, je ne peux que comprendre que ça t’angoisse un peu, le gap entre tes idéaux et ta « consommation réelle ». C’est courageux ce que tu fais de toute façon !
    Perso, archi stressée et en création d’entreprise (je t’avais d’ailleurs envoyé un mail pour ton eshop), je n’arrive pas encore à arrêter de fumer. Ma mère me disait l’autre jour : tu trouves pas ça contradictoire?? Ben… si ! Ça pollue, la clope, et ça me pollue moi en premier ! Mais je fais ce que je peux, je commence par d’autres choses, mon potager, arrêter de consommer (je suis pauvre, c’est différent), etc. Chaque chose en son temps ! Non, je ne suis pas parfaite et non, je ne donne pas de leçons !
    Des idées, oui !!
    Ça, on n’en a jamais trop ;-)

    Bon, je me sens un peu… Je sais pas. Tu as déménagé en appart??? J’espère que tout va bien pour toi.
    Ça peut te sembler étrange, mais je te suis depuis tes tout débuts (ta grossesse), j’ai suivi tes aventures au McDo, etc, et ça me fait tout drôle de lire ça. J’espère vraiment que tu vas bien, et que tu es heureuse !

  212. Salut Coline!

    Je suis une grande fan de ton blog et jour après jour tu m’épates.

    Perso j’admire ta démarche car, j’ai beau avoir exactement le même âge que toi, moi je suis et je reste inéluctablement une acheteuse fiévreuse, carrément compulsive et j’arrive pas à me maîtriser même si je viens de déménager aussi (quitter un appart où je vivais seule pour en partager un avec mon copain et donc partager l’espace rangement dans la chambre)et c’est la cata…

    Je voulais te faire part de mon sentiment et, si possible bien entendu, te poser quelques questions.
    Moi quand je vois une nouvelle veste dans un magasin ou une nouvelle robe, je tiens bien haut le cintre avec la chose devant moi, je la regarde, et je me vois dedans, mais je me vois comme quelqu’un de mieux, de différent, comme si le vêtement allait faire de moi quelqu’un d’autre, quelqu’un de plus accompli, plus belle etc… Je suis donc une pure compulsive.

    As-tu déjà eu ce rapport là avec les fringues? Car c’est insolvable… Quand je pense à ma situation, ça fait des noeuds dans ma tête…
    Je sais que c’est irresponsable de réagir comme ça, car j’empile des tas de fringues dans lesquelles je me voyais rayonnante et plus accomplie, mais en même temps, dans le magasin, la simple idée de repartir sans le précieux vêtement est insupportable (voire douloureuse).
    Tu vois à quel point je suis trèèès loin de pouvoir emprunter un tournant comme tu as eu le courage de le faire.

    Aurais-tu quelques conseils pour une âme souffrante et en peine? Comment se débarrasser des images et illusions que l’on a de soi avant d’acheter quelque chose dont on est persuadée qu’elle fera de nous quelqu’un d’autre?

    Donc voilà, tout ça pour dire que je suis admiratrice de ton évolution personnelle, ce qui me désole car je vois tant de gens comme toi faire des efforts et moi les réduire à néant avec mon comportement incompréhensible que je n’arrive pas à changer…

    Ce serait vraiment cool d’avoir ton avis si tu as eu une expérience similaire… Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    Et aussi, surtout continue ce blog, c’est ma bouffée d’air frais chaque matin!

    Bon weekend!

    1. Evidemment que j’ai eu (et ça arrive encore) ce genre de rapports avec les fringues! Marie (une chic fille) en parle très bien dans ses différents posts et vidéos (que je ne peux que conseiller à tout le monde ;)), on a souvent l’impression que cette petite robe va nous rendre meilleure, plus jolie, mieux dans notre vie, notre peau etc.
      On a tous des problèmes (oui, même moi avec « ma vie parfaite » dixit certains…lol!), on peut tous manquer de confiance en soi. La solution est simplement de prendre le problème à la source.
      Apprendre à être indulgente envers soi-même, c’est la clé, et faire son possible pour se construire une vie qui nous convient et qui nous comble au maximum.

    2. Il y a quelques années , j’achetais TOUT et n’importe quoi .(vêtements et bouffe)
      J’en ai parlé a mon psy . Il m’a demandé comment je me sentais quand j’achetais tout ça et pourquoi j’achetais tout ça .
      Je lui ai répondu que ça me rassurait , que ça me donnait confiance .
      Il m’a répondu le plus simplement du monde « Allez trouver du réconfort et de l’assurance dans les bras de votre amoureux ou en papotant avec une amie  »
      Et ça a tellement fonctionné!
      Ce n’est pas le vêtement qui te rendra exceptionnel , c’est toi qui le rendra exceptionnel . Et ça marche avec toutes sortes de vêtements même les pyjamas ou les pantalons tout troués :)
      Bon courage a toi et je plussoie Coline .
      Bisous !
      (Je me suis permise de répondre désolée !)

  213. J adore cet article comme tous ce que tu fais , 1 an et demi que je te suis et je m inspire tous les jours de tes looks, sans copier mais depuis je n ai que des compliments autour de moi….,
    Je n ai pas tout a fait ton âge et ton blog m a permis de ne pas tomber dans la #memerisation#qui me guettait. ?.
    Alors surtout continue, ta démarche un peu plus ecolo est super mais nous sommes nombreuses a etre attachées a ton blog, alors on espère pouvoir te suivre encore longtemps.
    Bisous coline

  214. Merci Coline pour ce post tout en franchise ! Je te suis depuis un bon moment, j’ai remarqué ton évolution et aujourd’hui cet article nous permet de comprendre un peu mieux ta façon de voir les choses. C’est super honnête de ta part et rien que pour cela et le respect que tu as pour tes lectrices je continuerai à te lire avec plaisir !

  215. Bonsoir, Coline
    Oui j’intervient pour la première fois… je t’aime beaucoup et j’ai acheté grace à toi les produits CATTIER (gommage, masque à l’argile rose et le super soin de nuit dont tu parle, j’ai filé l’acheter) étant plus agées que toi, je trouve que c’est une bonne alternative-budget aux produit de parfumerie et cosméto-para classique safe : avene…

    En ce qui concerne les fringue, je suis comme toi addict MAIS (et je viens de trier mon dressing) je pense que l’alternative la aussi se situe dans le choix judicieux : mode-sympa-confort-basic sans tomber dans le fashion victime. j’espère que je suis claire? en fait exemple trouver LA marinière qui fera au moins 4 ans, le pull noir chic et casual, la robe noire sexy que l’on peut recycler avec des boots…tu vois … continue Coline, parce que tu as vraiment bossé et dela c’est tout de suite vu. j’aime la musique et la viande ! je t’embrasse trés fort. à trés vite.

  216. bonsoir justement comme tu l’ecris si bien les gens évoluent … heureusement ! je ne comprend pas ce post car meme si tu dis ne pas te justifier pour moi si tu les fait ,c’est dommage ! surtout si ce blog est ton gagne pain ,je ne comprend pas trop la tournure que prend ce blog ,bonne continuation véronique

  217. Hello Coline,

    Merci pour cet article qui a le mérite d’être honnête. Toutefois il me laisse très songeuse: le fait que tu mettes en avant des fringues qui te plaisent mais que tu ne portes pas dans la « vraie vie » me dérange un peu. Je m’explique : quand je lis les blogs, ce que j’aime c’est voir comment d’autres filles « normales » sont lookées. Je me doutais bien que certaines pièces n’étaient pas beaucoup portées en vrai (surtout à cause de la quantité de vêtements que les blogueuses pro possèdent.) mais je suis assez déçue de voir qu’en fait beaucoup des pièces présentées ne sont portées qu’une seule fois.

    je sais que tu as déjà réduit considérablement tes partenariats pour une raison d’éthique et je trouve que c’est tout à ton honneur. Si tu arrêtais tout simplement ces partenariats pour nous montrer tes « vrais » looks, te serait-il possible de vivre de ton blog? Xar j’ai bien saisi l’enjeu pour toi de pouvoir en vivre et c’est totalement normal. C’est ton job après tout.

    Voilà, je viendrai toujours te lire avec grand plaisir Coline, j’aime le ton des tes articles, j’aime tes looks et tes vidéos mais il est vrai que je suis un tout petit peu déçue de lire que les looks proposés ne sont pas tes « vrais » looks de tous les jours.

    J’ai hâte de lire tes prochains articles NO IMPACT en tous les cas.
    Je t’embrasse!

  218. C’est bien pour toutes tes « imperfections », que tu es ma blogueuse préférée! J’adore ce que tu fais, vraiment.
    Ne fais pas attention aux critiques, d’autres seront toujours là pour te soutenir.

  219. Salut Coline,
    juste en passant te dire que j aime beaucoup la tournure que prends ton blog que j ai toujours aimė et suivi ! c est chouette de grandir avec toi ! Autant je me savais pas écolo, j ai appris grâce a toi que j ai plutôt une sensibilité eco responsable ce qui est un peu différent il me semble. Merci de ta sincérité. On pourrait aussi reprocher à béa Johnson d écrire un livre car elle tue des arbres… Alors que je ne doute pas de sa sincérité comme je ne doute pas de la tienne.

  220. Bon je vois que je suis pas la seule à être tiraillée entre mes convictions et la société de consommation et son lot de tentations … merci de ta franchise c’est cette transparence qui fait que j’ouvre toujours ton blog tous les soirs. Pour le problème des fringues j’ai peu être une idée qui pourrai t’aider : regarde sur un site d’échange si tu peut pas troquer contre des services (un massage, une coiffure, un baby sitting….) cela rendra service à certaines personnes qui utiliseront au mieux ces vetements. Vivement l’article sur les produits beauté car moi c’est la ou la bas blesse….bises

  221. C’est grave comme beaucoup de personnes ont le jugement facile. Voir le négatif avant le positif dans une démarche. Mettre le doigt là où ça fait mal plutôt que d’encourager les efforts et le chemin déjà accompli. Je suis en pleine transition vers le végétarisme et des arguments bidons et des pointages de doigts j’en ai beaucoup en ce moment ^^

    Donc moi je te dis bravo pour ta démarche ! Et j’ai hâte d’apprendre encore de tes astuces. C’est chouette de te lire.

    Et puis enfin personne n’est parfait et encore heureux sinon on s’ennuierait mortellement. Non ? :)

  222. Merci pour ce post (enfin j’adore toujours tous tes posts mais là je sors du silence parce que vraiment ça m’a interpelée!)
    Tu as du courage, car je trouve que tu t’exposes quand même pas mal sur le plan personnel. J’espère que les gens ne vont pas critiquer, ça peut faire tellement de mal.
    Je t’admire beaucoup pour ta démarche écologique, j’étais fascinée par les 5 points du 1er No Impact, car on voit vraiment que tu y

  223. Je me reconnais tellement dans ton article!!

    Je suis aussi très attachée à l’écologie, et pourtant, j’achète beaucoup de vêtements. J’en fabrique une partie (je suis styliste-costumière), j’en achète une autre partie en ressourcerie ou chez emmaus (parfois même je les transforme ou les retape, héhé!) et j’en achète une autre (grosse) partie neuve…
    Je suis un paradoxe pour mon mec, ma famille et mes potes!

    Mon effort à moi est d’essayer de favoriser le plus possible la qualité à la quantité et essayer d’acheter le plus possible de la fabrication européenne (=réduire le transport).

    Depuis peu aussi, je propose à mes amis, mes relations, ect… de rénover leurs vêtements, pour éviter de les jetter et d’en racheter d’autres. En échange, ils me rendent des services selon leurs compétences… ou ils me rémunèrent selon leurs moyens.
    Mon but est de sensibiliser les gens sur le fait qu’un vêtement peu avoir plusieurs vies, que l’on ne doit pas necessairement jetter dès que ça ne vas plus.

    Je trouve que ta rubrique GoGreen arrive à point! Elle est encourageante, et surtout honnête! Je pense comme toi, que le principal est de faire des efforts, d’avoir consience de l’impact de nos actions, de chercher à s’améliorer!

    Pour les cosmétiques, personnelement, je me fourni désormais en biocoop, et je suis très satisfaite! J’appréhendais un peu sur l’efficacité, mais je ne suis pas déçue, ma peau à maintenant besoin de moins de produits différents, et elle est plus belle! (j’ai eu moi aussi des problèmes post arrêt pillule…)

    Voilà, voilà je ne pensais pas faire un commentaire aussi long, mais tu m’as inspirée!!
    Bon dimanche jolie Coline!
    Et surtout continue à mener ce blog, j’adore te lire chaque jour!! ;)
    Bises,
    Lucy

  224. Très bon article… Je me suis egalement pose ces memes question…
    L’idée c’est aussi de se faire plaisir avec de la recup’, des fringues d’occasion mélangé à des neuves +/- chères mais qui nous donne un vrai coup de coeur. L’idee du cost per wear est interessante egalement pour les achats neufs…
    Moi, je me sens moins coupable à acheter sur les ventes privées. Je me dis qu’apres cela, c’est souvent détruit et la on frôle la folie en terme de consommation! Tant d’énergie à créer et autant à détruire pour ne pas casser le marché, ça me rend dingue!
    Jaime aussi l’idée d’une bonne couturière pour remettre au goût du jour des fringues un peu depassés… Voilà ma participation écologique! Après un passage chez ma couturière je suis doublement contente. J’ai une fringue quasi sur-mesure et j’offre une nouvelle vie à un vêtement qui semblait obsolète!
    Voilà!
    À bientôt et merci pour c’est article.

  225. Merci de cet article Coline.
    Ceci dit rien de si nouveau finalement : tu cherches toujours à t’améliorer, tu te culpabilises, tu places la barre très très haut… OK, t’es une fille quoi ?
    Oui Monsieur, on est contradictoire, oui Madame on n’est pas toujours des exemples pour la jeunesse. On est des gonzesses.
    Mais tu sais pas, même ta belle-mère, elle regarde Voici chez son coiffeur (ouais, ouais, même elle !).

    Tout ce que tu fais en conformité avec tes idées, c’est bien !
    Tu as du courage : big cœur avec les doigts pour toi.
    Bises

  226. Merci pour ce post, ça a du te demander beaucoup de courage de l’écrire, car je n’ai jamais lu les commentaires mais d’après ce que tu dis tu dois recevoir quand même pas mal de critiques négatives ou de petites « piques » qui tombent juste là où ça fait mal.
    Moi j’ai beaucoup aimé ton 1er No Impact, je t’admire car on comprend que tu as passé vraiment du temps à te poser des questions, te remettre en question, faire des recherches pour améliorer ce qui te tenait à coeur.
    Par contre ça ne m’aurait même pas effleuré l’esprit qu’on puisse te faire des critiques sur ta « consommation de vêtements ».
    Déjà tu ne renvoies pas du tout une image de consommation (ça c’est plutôt les blogs des nanas qui ont des fringues hyper méga chères, sacs Chanel et qui vont à des soirées de lancement de je ne sais quoi tous les jours et puis surtout qui ont un ton superficiel dans leur écriture) et puis finalement si on vient toutes ici c’est aussi parce qu’on a envie de voir des beaux vêtements, des nouvelles tenues etc non? Donc c’est un peu contradictoire que ce soit ces mêmes personnes qui te jugent.
    Je trouve ça super ta démarche de donner les vêtements à Emmaüs ou d’autres, ça leur donne une deuxième vie, comme ça ce n’est pas du gâchis.
    Concernant ta « consommation » de vêtements je ne trouve pas que tu devrais te sentir mal à propos de ça, effectivement c’est ton boulot, ces vêtements seraient fabriqués de toute façon, et puis tu fais les choses de la meilleure façon possible. Et après au final tu ne gardes que l’essentiel.
    Tu m’as un peu ouvert les yeux avec le No Impact n°1, car je suis de celles qui ne pensent pas vraiment beaucoup à l’environnement, à vrai dire j’aimerais faire des choses mais je me sens toute petite et inutile.
    Concernant les vêtements, depuis quelques années j’en achète de moins en moins, j’ai beaucoup fait le tri dans mon armoire (pas mis l’année passée? Poubelle), mais finalement quand j’y pense je ne vois pas ça comme un geste pour l’environnement mais plutôt comme une manière de « s’aérer l’esprit », faire le tri, garder l’essentiel, se sentir plus légère, moins matérialiste.
    Bref! Je n’ai pas vraiment réussi à exprimer ce que je voulais dire je crois, mais en tout cas j’adore toujours tes posts, ta façon d’écrire, ta personnalité; c’est toujours une bouffée de fraîcheur de découvrir un nouvel article, sans parler des vidéos (Love vidéos!)
    Je suis toujours agréablement surprise de découvrir une nouvelle rubrique, maintenant celle-ci, tu fais évoluer ton blog avec tellement de finesse et beaucoup d’intelligence.
    Au final moi quand je viens ici ce sont les looks qui m’intéressent le moins (car en fait dans les looks ce qui plaît je pense c’est que ça donne envie d’ACHETER la même chose), je pourrais me contenter des textes, des rubriques et vidéos beauté, sur la toile, musique et je ne sais plus quelles autres rubriques ^^
    Favourite blog ever!
    Bonne soirée!
    Marion

  227. wow, cet article a du te prendre beaucoup de temps, et je n’ai qu’un mot à dire : MERCI pour ton honnêteté.
    je me rappelle du défi 5, je serai ravie que tu le reprenne ! et longue vie à cette série No impact !!!
    tu es un exemple pour moi Coline, et d’autant plus parce que tu es un exemple « imparfait » =)

  228. Salut Coline,
    je te comprends trop bien car nous avons souvent ce genre de discussion avec mes collègues (bon on n’est pas blogueurs mode ni sur consommateurs mais…). Je bosse dans un magazine pour enfant ou on essaye de les mettre sur la voie du bio, de l’écologie, de l’éthique, du développement durable, etc. (sans faire la morale bien sur) du coup forcément on discute pas mal de tout cela entre nous.
    on est tous à peu près d’accord sur le fait que la seconde main est une bonne façon de faire. Le fait d’acheter des choses d’occasion ou de donner ou vendre des affaires, mine de rien, tu fais des heureux car ils n’auraient pas forcément les moyens de s’acheter le produit au prix neuf, et dans un sens tu recycles (tu ne jettes pas et en plus tu aides des gens)…
    donc franchement, l’un dans l’autre, même si ça te mets mal à l’aise, ou que ça n’est pas exactement raccord avec ton mode de vie, je trouve que tu t’en sors très bien ! Mais je comprends tes questionnements !
    comme tu dis, personne n’est parfait, et il faut quand meme vivre avec son époque… il n’y a pas de honte à avoir… enfin, c’est mon avis !
    et merci pour ton super blog !!

  229. Hello Coline,

    Plein de visites sur ce blog, mais jamais aucun commentaire.
    J’en laisse un aujourd’hui car je trouve ton billet particulièrement touchant, oui, vraiment, touchant. Il y a une telle sincérité dans ta démarche. Se livrer ainsi à tes lectrices, leur faire part de tes doutes, tes interrogations, tes tiraillements… je te dis bravo.

    Je crois que ton blog est en train d’évoluer doucement mais sûrement, prêt à être en parfait accord avec ton mode de vie.
    Pour ma part, je viens ici encore plus souvent qu’avant car désormais ton blog me parle vraiment et trouve un réel écho en moi.

    Je crois que tous les blogs « parure de mode » sont… passés de mode justement. On en a fait le tour. D’où la nécessité de se renouveler.

    Montrer des cosmétiques bio, des vêtements de marques éco-responsables, donner des conseils sur le recyclage des fringues et autres, il y a tant de choses à dire… et tu le fais tellement bien !

    Longue vie à ton blog Coline !

  230. Eh beh !

    Je suis tellement une mauvaise élève niveau écologie car je n’ai pas le temps ou peut être je ne le prend pas tout simplement de m’y consacrer. J’essaye tout les jours de m’améliorer car je ne peux pas fermer les yeux sur ce qu’il se passe autour de moi (bon, déjà je ne prend que les transports en commun… c’est déjà ça)

    Mais tout ça pour dire, ton blog m’apporte beaucoup; et d’ailleurs j’ai eu un petit coup de peur en voyant cet article !

    enfin tu as eu le courage de livrer tes pensées par rapport à cette affaire de fringues, et heureusement que tu n’es pas parfaite ! sinon peut être que je ne me refléterais pas dans tes articles, et que je ne suivrais pas ton blog avec autant de fidélité ! c’est vrai les gens parfait c’est chiant, ça fait toujours culpabiliser et finalement comme on a pas envie de devenir chiant eh beh on ne suit pas leurs conseils !

    Bonne continuation Coline j’attend avec impatience les prochains post (:

  231. J’ai lu attentivement chacun de tes mots et cet article était vraiment une très bonne idée…
    Pour commencer, je trouve que beaucoup de blogueuses célèbres ont tendance à oublier grâce à qui elles ont réussi. Elles remercient les lecteurs, mais un article comme le tien montre à quel point tu gardes les pieds sur terre :)
    Ensuite, en tant que lectrice de blogs (en grosse quantité), je dois dire que j’ai toujours eu une bonne image de toi. C’est bête à dire mais tu as ce côté simple, franc et ce style bien à toi qui te rendent unique. Je t’ai toujours vue comme la blogueuse « éthique ».
    En fait je trouve que tu as une très mauvaise image de toi-même, assez injustifiée :)
    Après je comprends que les critiques soient dures à encaisser mais il y a tellement pire que toi…
    Je me suis reconnue dans cet article : Rien ne m’énerve plus que les gens qui me disent « Heu tu fais le tri sélectif mais t’as un blog mode donc me parle pas d’écologie ».
    Bref, merci pour cet article. Des bisous :)

  232. Coline,
    je suis foutue, je me doutais que tu avais déménagé…

    Sinon, dans ma commune, on n’a pas de station d’épuration mais des jardins filtrants. c’est plus écologique et j’ai moins peur de l’eau du robinet…
    (oui commentaire juste 3 mois en retard…)

    c’est super ta rubrique, je t’envoie plein d’ondes positives…

  233. Personne n’est parfait, et personne ne le sera, je pense moi aussi à changer mon mode de vie niveau fringues, acheter moins, mais acheter mieux, je dépense beaucoup pour au final, toujours porter la même chose, au final, je vais revendre beaucoup de choses, si j’y arrive un jour xD moi je trouve remarquable que tu essayes à ton échelle de changer de mode de vie, c’est loin d’être évident, et certains ne comprennent pas forcément la démarche, mais au final tant que tu te sens bien dans tes pompes et dans ta têtes, les critiques des autres, tu t’en fous ^^

    Gros bisous

    http://paulynagore.blogspot.fr/

  234. Quand je vois les messages qui disent en avoir eu marre du fait que tu t’achètes énormément de fringues alors que eux galère pour s’acheter un jean je ne comprends pas.
    Je suis étudiante et je suis loin d’avoir les moyens de faire du shopping tous les mois et pourtant, j’adore venir sur ton blog, voir les habits que tu portes, rêver etc. C’est pas parce que moi je galère que je souhaite que les autres galères. Par chance, je fais des études qui m’apporteront un niveau de vie qui me permettra de me faire plaisir, mais en attendant, je me dis que oui on n’a pas tous les mêmes moyens, les mêmes impulsions. Et c’est pas grave…
    Ca me fait penser (je raconte ma vie désolée) il y a un mois j’ai dis à mes parents que je culpabilisais car l’argent qu’il me donnait pour vivre, j’y faisais très attention en faisant les courses/essences etc et puis des fois je pouvais craquer sur un truc superficiel cher et que c’était pas l’éducation que j’avais eu. Ils m’ont dit que le pricipal c’était d’en être heureux, et qu’on faisait des concessions pour trouver la satisfaction dans d’autres choses. Le principal c’est de pas être dans le rouge, le reste je le gère comme je veux.
    En tout cas, je n’avais même pas fait le rapprochement entre ton article No impact et tes dépenses cosmétiques, c’est peut être mon côté bisounours mais je voyais surtout les efforts fournis.
    Tu n’as pas de compte à rendre, tout le monde est différent et il faut voir le positif un peu, mais si ça te fait plaisir de nous en parler en tout cas, comme toujours c’est un plaisir de te lire.

  235. Bonjour Coline… tout d’abord te dire que j’ai une très grande sympathie pour toi et ça m’attriste que tu ais du en passer par l’écriture de ce billet. Devoir te justifier ainsi sur TON espace (ton blog) pour satisfaire, répondre aux véhémences de certaines personnes (parfois arrivées là en ayant suivi un lien d’une lectrice qui,elle, voulait faire suivre tes bons gestes à un plus grand nombre encore) je trouve ça triste. Je ne vais pas m’avancer plus sur le sujet car beaucoup de tes lectrices bienveillantes ont déjà tout dit… Je voulais juste t’écrire un peu, car même si tu ne me connais pas, et bien moi avec tous ces petits dej qu’on a fait ensemble (via tes vidéos que je regarde à ces moments là), tu es une personne pour qui j’ai beaucoup d’affection… et depuis plusieurs semaines j’avais bien remarqué le changement de décor. .. c’est ta vie privée ET EN AUCUN CAS UN BILLET n’est demandé pour clarifier quoi que ce soit… Juste te dire que je pense bien à toi en espérant que le power accompagne ton coeur… en tout cas moi je t’envoie plein de méga méga méga hypra supra bonnes ondes longue tenue et waterproof pour affronter tout ça (maison ou/et autre)… kisses Betty

  236. Bonsoir Coline,
    déjà quelques années que je te lis sans commenter (rien d’intéressant à dire !), j’ai toujours aimé le ton de ton blog.
    Ton « coming-out » green est en fait une évidence, que je sentais sous-jacente…
    Bref, bravo pour le message que tu partages, la tête haute !
    Encore envie d’évoluer avec toi pendant des années…

  237. Ma foi moi ça me dépasse de voir à quel point les gens sont des rageux! Si on faisait tous ce que tu fais au niveau écolo on pourrait parler des habits mais sérieusement je suis sur que certains nen font pas le quart de la moitié du tiers de ce que tu fais!(non je ne suis pas matheuse loin de là!) Les vêtements après tu en vis et puis cest deja bien que tu partages car cest peut etre pas ecologique le mode de transport et tout mais par contre ca intervient dans le développement durable au niveau sociétale ! Tu fais profiter d autres personnes et ca cest bien ! Puis les chaussures cest dur dy resister XD

  238. Merci pour cet article très intéressant, du point de vue écologique et du point de vue humain (lire tes questionnements, tes doutes me fait encore plus aimer ton blog !). Nous vivons toutes, nous autres pas blogueuses, des contradictions entre ce que nous devons faire pour gagner notre pain et ce que nous ferions dans un monde sans limite et sans contingence matérielle ! Qui ne fait jamais de petit compromis..? C’est une chose honnête et intelligente que de le reconnaitre! Sur le coup, j’ai été moi aussi un peu déçue de lire que tu recevais des fringues contre un peu de pub. Mais j’ai réfléchi et après coup, je trouve ça franchement évident (et rassurant, ciel, s’il te fallait payer tout ça !!) et ça ne change en rien que j’aime regarder tes looks, voir comment ces vêtements rendent en « vrai ». Bon, en même temps, c’est vrai que je n’achète pas derrière, même si je trouve les tenues jolies. En gros, je ne me laisse pas duper. Mais ça c’est parce que je suis moi aussi en phase de « décroissance » de vêtements :)
    En revanche, je suis accro à tes conseils beauté et j’avoue que je serai franchement gênée si un jour tu perdais ton objectivité dans les produits que tu testes, parce que des blogueuses make up qui vont vers le bio, ben y en a pas tant que ça et c’est aussi mon créneau, de plus en plus, il le faut !
    Bref, merci et continue ces petites apartés très intéressantes !

  239. Bravo pour ce texte, tu me fais reflechir sur ma consommation… tu es d’une grande integrite. Je crois que nous devons tous etablir nos priorites au niveau de notre consommation. Il faut faire des choix que nous pourrons maintenir, voila le veritable defi. Merci pour cette reflexion en ce dimanche…

  240. Salut,

    Je dois être bien trop naïve, je suis très étonnée que tu te sentes obligée d’avoir toujours de nouveaux vetements pour faire vivre le blog (et que tellement de commentaires confirment ce besoin!). Je pensais qu’un blog était avant tout le reflet de « vies classiques ». C’est ce que moi j’y recherche, et ce que je vois d’intéressant par rapport aux magasines de mode. Ta personnalité c’est ça qui m’intéresse, certainement pas le fait de te voir avec de nouvelles choses ( mais je suis une des seules apparemment). Je pense que dans notre société où toute personne consomme déjà bcp en restant « non professionnelle », on ne devrait pas se lasser de lire des articles avec souvent les mêmes fringues qui reviennent. Enfin moi aussi je m’en veux quand je prends l’avion et que je me dis que ça ruine tous mes efforts écolos de l’année mais bon c’est tjrs mieux que de prendre l’avion ET de ne pas faire d’efforts à côté. Bref, sache que même avec moins de vêtements différents/nouveaux je continuerai à te lire avec grand grand plaisir! Be yourself!!

  241. Merci coline, ne change rien! Continue! Je Like1000 fois ton article :-) il est plein d’espoir et de vérité .

  242. Chère Coline,
    Cet article me touche beaucoup me sentant moi même envahie par des contradictions de mon esprit sans cesse tiraillé entre la volonté de bien faire et celle de me faire plaisir.
    Je me reconnais dans les lignes que tu as écrit, et je pense que le premier fait d’être conscient de soit et de sa propre consommation est déjà un avancement énorme. Certains ne se posent simplement pas la question.
    Personne n’est irréprochable et le but n’est pas de le devenir.
    Je voulais juste te dire que je soutiens ta démarche car pour moi tu es la représentante de, je pense, beaucoup d’entre nous, dingues de fringues, amoureuses de design ou autres qui essayons de trouver une autre façon de consommer dans un monde résolument lié à la consommation.
    Merci d’être tout simplement humaine et de nous faire déculpabiliser.

  243. Coucou Coline !

    J’ai trouvé ton article No Impact extrêmement intéressant, plein de bonnes idées et de pistes de réflexion. C’est assez rare de lire une blogueuse qui aborde ce genre de sujet, avec une réelle réflexion en amont.

    Quant à cet article,je l’ai trouvé très courageux (car il n’est pas évident de se mettre face à ses petites faiblesses, et encore moins de les exposer aux autres) mais je pense que tu n’as pas à te « justifier » auprès de ton lectorat, enfin chacun à ses propres contradictions (que celui ou celle qui n’a jamais eu dans le même panier du quinoa bio et des oreo me jettent la première pierre ! ). De quel droit te jugerions-nous?

    Il me semble qu’il est normal, voire même sain, de garder une part de « futilité » dans sa vie (que ce soit les fringues, le maquillage, la déco, …) enfin ce snt toutes ces petites choses du quotidien qui permettent de rendre la vie plus chouette ! Je pense que déjà minimiser notre impact en consommant un maximum bio quand faire se peut, trier, faire attention à l’environnement dès que possible est déjà important à titre individuel !! ce sont la multiplication de petites actions individuelles qui peuvent avoir un impacte sur le long terme !

    Tout ça pour te dire que tes articles snt une source d’inspiration : j’ai acheté une bouteille en verre chez IKEA suite à ton article ;)
    Et de surtout continuer (je pense que tu en fais déjà plus que bcp d’entre nous!) sur ton chemin !

    Bonne journée !!

  244. Bonsoir Coline !

    Je n’ai vraiment pas beaucoup commenté tes articles (deux fois ?) mais ça ne m’empêche pas de venir visiter ton blog quotidiennement (c’est pas un peu nul de commencer un commentaire de cette manière ?)(bref). Quoiqu’il en soit j’apprécie la tournure que prend ton blog. Je n’ai pas trop envie de le comparer à d’autres mais tu soulèves quand même des points intéressants qui le font se démarquer des autres à mes yeux, et peut être aux yeux d’entités supérieures ? (rien de mystique je pensais aux partenariats que tu évoques)
    Tu n’envisages pas que le côté professionnel te suive sur cette voie ? Ou peut être que ça peut ouvrir d’autres portes … puisque ton blog a maintenant une certaine notoriété, et que tu es la seule à ma connaissance à évoquer « en public » ce genre de questions en y amenant ton expérience personnelle.
    Je trouve qu’il y a une belle énergie et de belles choses qui méritent d’être mises en avant dans tes propos et dans tes actes et que tu fais une excellente médiatrice puisque justement tu laisses une place aux erreurs.

    J’ai vraiment les yeux qui piquent de fatigue et j’ai l’impression que mon laïus est un peu véreux et n’exprime pas franchement correctement ce que j’essaye d’exprimer mais j’espère que tu comprends quand même un peu de quoi je t’entretiens (pitié) !

    Bonne soirée – nuit ou bon matin selon l’heure à laquelle tu liras ce (laborieux) commentaire :o)

  245. Ah ce que ça m’agace les personnes, elles, parfaites, qui t’attendent au tournant concernant le « bio », et qui te sautent dessus dès que tu fais le contraire de ce qu’elles croient que tu dois faire en tant que personne qui se préoccupe de son impact sur la nature.

    Genre « tiens tu vois que toi aussi tu utilises tel ou tel produit pas bien pour la nature », alors que mon propos n’est jamais de faire la leçon aux autres, je fais juste de la pédagogie quand je le peux car je trouve que chacun détient un petit bout de la solution.

    (c’était le coup de g***** de 2h du mat’ ;-)

  246. Coucou Coline :)
    Je suis tombée sur ce ted talk (https://www.youtube.com/watch?v=3JXWRVrFiKs) très intéressant qui remet bien en perspective l’importance des comportements individuels et l’impact positive que peuvent avoir les petits gestes du quotidien. L’histoire de cette femme est très inspirante je trouve !
    J’en profite pour te remercier pour ton blog que je suis depuis environ 2 ans et dont je ne me lasse pas :D

  247. Coucou Coline,

    Moi aussi je suis concernée par ces questions.
    Je suis d’accord avec toi quand tu dis que tu consommes trop et trop vite par rapport à ce que ton blog peut ingérer.

    Un simple exemple: j’ai attendu tout l’été dernier que tu postes une ou plusieurs tenues avec tes Vans jaune fluo que j’adorais. Malheureusement, à mon grand dam, elles ne sont apparues qu’une seule fois sur ton blog, et en New in (donc non portées) en plus. J’ai attendu, je n’ai jamais pu les voir portées. Je trouve ça dommage car je savais que tu allais en faire quelque chose de bien mais bon…

    Enfin voilà, si ta démarche permet de plus et mieux exploiter ce que tu as déjà, moi je te suis à fond!

    Bonne journée!

  248. J’ai jamais poste de commentaire (jamais trop eu de choses intelligentes a dire ^^) mais cette fois ci je me dis que ca peut etre utile.
    Je valide tous tes arguments. Basher quelqu’un parce qu;’il essais de s’ameliorer c’est un peu bete et surtout contre productif. Tu n’est pas parfaite et ton boulot est en opposition avec tes idees (ba ouai mais par les temps qui courent avoir un taff c’est deja pas mal hein) au moins tu le reconnais! Et qui peux se vanter en effet d’etre parfait tout le temps et en tout point.
    Tu as utilise ton blog et ta renommee pour faire passer tes idees et essayer a ton echelle de faire bouger les choses et les gens et moi je trouve ca bien!
    Keep going!

  249. Je trouve que certains sont quand même assez dur(e)s avec toi, par rapport à ton job.
    Moi aussi dans mon job je fais des trucs pas écolo et qui me rendent malade. J’essaie de réduire mon impact au maximum, mais quand je vois des collègues imprimer des pages et des pages pour les mettre à la poubelle immédiatement, franchement c’est pas mieux que les fringues que tu reçois ! Et encore, au moins toi tu les recycles, d’une façon ou d’une autre mais ils ne finissent pas à la poubelle.
    Bref, je trouve que certains sont vraiment dures avec toi. Merci cependant pour ta transparence et ton honnêteté, je suis contente d’y voir un peu plus clair dans ta façon de travailler. De voir un peu l’envers du blog, pour une curieuse comme moi, c’est vraiment intéressant.
    Quand à ceux qui te jugent parce que « moi je suis sur un blog mode c’est pour voir de la mode » WTF ?! Sérieux, t’es chez toi merde, tu fais bien ce que tu veux. N’ont qu’à lire seulement ce qui les intéresse !
    Allez, moi je t’encourage à fond pour continuer tes articles GoGreen, et surtout à faire ce que tu veux sur ton blog ! (mais je crois que t’avais pas besoin de mon aval ^^)

  250. coucou coline!

    eh bien je ne comprend pas totalement pourquoi tu te sent sifautive! car depuis que je suis ton blog mon comportement a changer. grace a toi jai pu ouvrir les yeux sur certains points ecologique et j ai revu a la baisse ma conso de cosmetique et de sap (meme si ok les vêtements c est plus dur), je suis en pleine therapy « less is more ». meme si j ai beaucoup de mal a m y tenir et que parfois je fais un ou deux craquage et bien je regrette tellment ensuite que eh bien j avance de plus en plus dans ma demarche. eh oui coline on ne peut pas etre parfaite du jour au lendemain, c est dur de gommer ses defaut ou ses hab bien ancrée, alors ne te decourage pas comme sa! continue dans ta demarche

    merci pour ton blog

    bises

  251. Des contradictions, on en a toutes dans cette société de consommation : par exemple, à Noël évidemment j’ai envie de faire plaisir à mes enfants en leur offrant des jouets, donc je le fais, tout en ayant mauvaise conscience car TOUS les jouets sont fabriqués en Chine dans des conditions sociales et écologiques catastrophiques….
    J’ai aussi des scrupules à m’acheter des vêtements mais en même temps je travaille devant un public et je ne peux pas venir au boulot en jogging…
    Comme tu le dis, personne n’est parfait !

    Je suis ton blog depuis 3 ans environ et c’est la première fois que je commente. Globalement je trouve qu’il évolue, qu’il mûrit. Certes il s’est professionnalisé mais il y a toujours cette touche marrante qui montre que tu ne te prends pas complètement au sérieux.
    Pour consommer moins de fringues tout en restant dans le plaisir de la mode, la solution ça peut être, en partie, de se mettre à la couture, au tricot ou au crochet : quand je passe 2 mois à tricoter un pull, c’est sûr que je vais le porter et le faire durer !

  252. Merci Coline
    Merci d’être toi…et merci de nous rappeler que la perfection est un mythe !!
    Bonne journée et longue vie à ton blog et peu importe son évolution, je l’aime toujours autant parce que son âme c’est toi
    !!!!

  253. Il est bien rare que je poste un commentaire, mais la, je fais un effort ;)

    Tu n’as pas a te sentir coupable, je pense que tu es la blog gueuse la plus franche (avec Marie la chic fille) de tous les blogs que je peux lire ! Effectivement je crève de jalousie devant tes paires de chaussures (moi j’en ai toujours qu’une), mais ton rapport aux fringues est contrôle je trouve !
    Lorsque j’ai eu mes premières paies lors d’un an d’arrêt d’études, j’ai dépensé des sommes inconsidérés dans les fringues, maquillages ect. Cette période à dure six mois et après j’ai repris mes études et j’ai compris que tous ces vêtements ne me servaient à rien. Je n’avais plus une thune et j’ai commencé a regalérer rien que pour m’acheter une paire de sandales à 15€. Et je galère toujours ! Mais au moins, je vais plus chez hm, j’économise longtemps et je m’achète un beau jean qui me dure plus longtemps (idem pour les chaussures de marque que j’achète sur leboncoin a pas cher).

    Bref, au moins tu te poses les bonnes questions et c’est ça qui est vraiment important !
    Perso j’ai 1 paire de boots, deux jeans, 4 teeshirt , 1 manteau, 2 vestes et c’est tout ! Et le tout acheté sur leboncoin a des filles qui comme moi avant, consomment comme des malades (et aujourd’hui je suis bien contenté qu’elles soient la ces filles;))

  254. Merci pour cet article Coline, c’est clair et de bon sens. Non, tu n’es pas parfaite, nul ne l’est, mais on sent une véritable envie chez toi d’essayer, à ton échelle et dans la mesure de tes capacités, de ne pas dégrader ce monde que nous partageons tous.

    Je suis toujours effarée par les esprits critiques prêt à se jeter sur la moindre incohérence de comportement pour te la lancer au visage. Pour ma part, j’ai engagé une « transition alimentaire » plus éthique et écologique il y a environ 1 an et 1/2, et je m’en prends plein la tronche. « Tu fais ci, ça et ça, mais tu bois du coca? WTF? ». Ben oui, je bois du coca, malgré de nombreux essais (infructueux, donc), je n’ai jamais réussi à m’en passer totalement à ce jour. Pour autant, cela annihile-t-il tous les autres efforts faits et engagements pris par ailleurs? Aux yeux de certains, il semblerait que oui, moi je ne crois pas.
    De toute façon, ce genre de critiques vient généralement de deux profils de personnes :

    – les extrémistes farouches
    – ceux qui ne font rien ou pas grand chose de leur côté et sont heureux de te narguer avec tes incohérences (comme si tu ne les connaissais pas) pour mieux vivre le fait que eux ne fournissent aucun effort personnel (alors même, généralement, qu’on ne leur en a jamais fait le moindre reproche, d’ailleurs…)

    Ces deux profils de personnes ne m’intéressant pas, je laisse courir ^^

    Continue à « go green » comme ça, jolie Coline, et laisse couler les remarques! Je trouve ta démarche saine et plutôt apaisée…

  255. Bonjour Coline,

    Tu es une fille bien: tu n’étais pas obligée d’aborder ce sujet mais tu le fais.
    Aussi bienveillant que puisse être mon regard sur les blogueuses « pro », il arrive que je me dise un truc du genre « mouai enfin c’est bien jolis de montrer des pièces aussi chères mais on a pas toutes la chance de se voir offrir 100 fringues par an, et puis où est l’objectivité dans tout ça » et piapiapia. Dans le fond, ce sont des idées et des humeurs tous ces vêtements, d’où ils viennent … là n’est pas le sujet (enfin si mais non)

    Bref:
    Je me suis arrêtée de lire ton post quand tu explique que tu donne certains des vêtements offerts par les marques.
    A partir de ce moment tu peux rayer le mot culpabilité. Sincèrement: si tu donne ces vêtements, écolos ou non, tu leur donne une vraie utilité et une vraie conscience.

    Et puis … je préfère l’approche des blogueuses que des gros magasines mode. Je pense que ton impact environnemental est moins terrible que Gala et Paris Match. ;)

    Continue encore longtemps !

  256. Coucou Coline,

    Je viens de lire avec attention et plaisir ton article.

    J’apprécie ton honnêteté et ton réalisme dans ce post.

    Comme tu le dis, être conscient de tout cela ne peut empêcher la consommation à un instant T lorsque nous en sentons le besoin.

    Il est difficile parfois d’allier conscience morale et plaisir voir besoin.

    Pour ma part, et il est rare que je me livre aussi clairement, les achats (de fringues, makeup ect…) sont liées à une addictologie. Je souffre depuis deux ans d’anorexie et boulimie. Les achats sont liés aux mêmes périodes de souffrance. Acheter à gogo en sachant ne jamais porter tel ou tel jean…ou ne plus rien acheter.

    Étrangement, ma conscience me travaille aussi beaucoup sur ce mode de consommation totalement incohérent avec de réels besoins.

    Ma surconsommation et ma non consommation radicale n’ont aucun juste milieu et ne rejoignent aucunement mes valeurs.

    J’ai entamé depuis un long moment un travail sur tout cela, qui, j’espère portera ces fruits.

    Je suis admirative que toi qui vie de ton blog, ai eu l’honnêteté et le courage d’une remise en question. Je pense que l’être humain évolue et ses besoins et désirs également.

    C’est super que tu puisses en tout cas te confier ici.

    Je pense que tes lectrices, bien sur moi inclue, respectons totalement cela et t’invitons chaque jour à continuer cela.

    A bientôt pour un nouveau post,

    Très bonne journée à toi,

    Bises

    Marion

  257. Je suis d’accord quand tu dis que personne n’est parfait (punaise qu’est-ce qu’on serait chiants si on était parfaits, n’empêche, hein). On a tous nos petites contradictions, mais nous sommes humains. Le principal est de se remettre en question, de faire des efforts, de s’y tenir et parfois de craquer quand même. Le fait de faire des pas pour consommer mieux, moins, c’est bien! Et je trouve ça dommage que tu reçoives des critiques par rapport à ça! On est jamais « tout blanc » ou « tout noir »… Donc moi je dis bravo pour tes efforts! Aimer la mode et être « green » c’est contradictoire, c’est vrai, mais je trouve que tu arrives à bien jongler avec les deux!

  258. Et ben ma pauvre, tu as l’air en effet drôlement tiraillée!
    Les fringues sur les blogs, je les regarde comme je regarderai une vitrine, c’est une inspiration ni plus ni moins et sûrement pas une base pour juger les personnes, les auteurs de blogs qui se cachent derrière.

    Pour ton cas de conscience, tu es finalement confrontée à un problème que tout le monde peut rencontrer dans son boulot, comme travailler pour une boîte dont on ne partage pas tout à fait l’éthique, avoir envie de faire mieux coïncider ses valeurs perso et sa vie pro. C’est comme travailler au mc do alors qu’on est végétarien :-)
    Sauf que finalement tu as une chance, celle d’être ton propre patron! Je ne doute pas que tu réussiras à faire évoluer ton travail, ce blog, en parallèle de tes préoccupations personnelles. Et je ne doute pas non plus que lecteurs & partenaires adhèreront!

  259. Ma belle Coline, tu étais déjà de loin ma bloggueuse préférée, et là plus je te lis, plus je t’aime !
    Tes réflexions me font énormément réfléchir sur moi-même et me « tirent vers le haut ».
    Merci de nous faire partager tes expériences et tes points de vue en toute sincérité et simplicité. Pour moi être conscient de ses faiblesses et tout faire pour avancer et les corriger du mieux qu’on peut est une grande forme d’intelligence.
    Ancienne acheteuse compulsive, j’essaie comme toi depuis quelques temps d’adopter le « less is more » et de privilégier la qualité à la quantité. Et grand Dieu ça fait du bien d’avoir une armoire épurée, on se sent paradoxalement plus complet !
    Bisous et bonne semaine !

  260. bonjour, je suis votre blog « beauté » depuis environ 1 an (je l’ai connu par hasard en tournicotant de blog en blog)et il m’a redonné envie de prendre soin de moi (j’avais un peu abandonné après moultes évènements pas terribles)même si je suis bien plus agée que vous :( :). Et ça, c’est super et rien que pour ça, je vous dis MERCI. Moi aussi, j’essaie d’être de plus en plus « écolo responsable » et vos posts « no impact » sont très intéressants et instructifs.Je crois comprendre qu’il y a des commentaires (pas lu)négatifs : Nobody is perfect!! ;) Continuez comme vous êtes (c’est pour ça qu’on vous lit). Passez une bonne journée

  261. Coline, continue ce que tu fais! Ce n’est JAMAIS pour rien qu’on a un comportement responsable! Même si c’est qu’une partie des choses. Ca fait 2 ans que je suis ton blog, donc je te lis souvent, et je pense que tu en fais beaucoup donc ce n’est pas une petite partie du tout. Je suis tres contente que tu nous parles un peu d’écologie. Ton comportement n’est pas parfait? Ca tombe bien, le monde n’est pas manicheen. Ceux qui sont manicheens et qui ne tolèrent pas que les gens puissent etre « imparfaitement » écolos sont des gens angoissés et donc leur avis est LARGEMENT

    1. Oups j’ai posté sans le vouloir (un genre de raccourci clavier que j’ignore).

      Donc je disais leur avis là dessus est donc LARGEMENT biaisé.

      Je pense aussi que prendre la peine d’écrire de longs articles pour parler d’écologie a un immense impact sur une bonne partie des gens. Ton blog est influent, sur des gens qui en plus ont plutot l’habitude de consommer: ton action est donc d’autant plus importante! Tu ne te contentes pas de « faire » (ce qui est déjà tres bien!) mais tu prends la peine d’en parler et ça je trouve que c’est ssuuuuuppppppeeeeer impactant!

      Bravo, même pour tes imperfections, et continue sur cette voie.

      Moi aussi je suis quelqu’un qui comme tu dis ultra ultra ultra ULTRA ULTRA écolo, mais il m’arrive encore de faire des erreurs similaires aux tiennes. Bon, dans une autre mesure (j’ai pas de blog et pas de sponsors et mon budget est celui de qqun de « normal »), il m’arrive d’acheter des trucs qui ne servent à rien, ponctuellement. On est humains quoi…. Mais si tout le monde se comportait comme nous, ce serait un reve pour la planete.
      Les gens qui te critiquent là dessus sont des gros cons frustrés qui veulent justifier le fait qu’ils polluent en pensant que si les écolos polluent, eux même peuvent faire 100% n’importe quoi ET C EST DE LA GROSSE MAUVAISE FOI!!!

      Alors bravo pour tout et stp continue comme ça et MERCI pour notre avenir (et surtout celui de nos enfants)

  262. Salut Coline,
    ALors pour commencer j’ai envie de te dire MERCI ! Mais merci pour cet article. tu n’as pas a culpabiliser pour tes fringes, tes achats compulsifs ou plutot toutes ces jolies choses que tu nous montres, et ensuite ne change pas la personne que tu ais parce que des commentaires ont pu etre blessant !!
    Je t’avoue que dans tes derniers articles, je me suis posee la question, la nana elle a vire completement ecolo ou elle a juste mis en place qques changements ds sa vie ? euh oui O_o je t’ai imagine en mod j’arrete de me laver les cheveux, j’utilise une poire vaginale (tu sais le truc infame dont je passerai les details), et je fais caca dans mon jardin … tu peux me prendre pr une cinglee, c’est bon je comprendrais ;)
    Les sujets que tu as aborde dans ton dernier article no impact, ce sont des choses que je faisais naturellement quand j’etais en france et que j’ai essaye de poursuivre mnt a l’etranger mais ce n’est quasiment pas possible. Le tri des dechets n’existe pas, alors meme si je trie ca va se retrouver ds une benne avec tt le reste, l’eau du robinet, j’ai ma bouteille (check), etc … le nmbre de fois ou j’ai eu des remarques par rappor a mon job et a ma vie perso, parce que je prends l’avion plusieurs fois ds l’annee et que oui j’ai sans doute explose mon bilan carbone pr les 50 ans a venir, mais eh oh, c’est ma vie, chacun ses choix et ses obligations. Je trouve deja admirable tout ce que tu fais sachant qu’en France bcp de gens ne font rien alors que le tri/le recyclage sont des principes bien ancres maintenant. Si un jour tu as l’opportunite de partir en Inde (pays au cb magnifique encore il ne faut pas craindre les epices -.- ) et bien il n’y a tt simplement pas de poubelles, les gens jettent tout par terre.
    Bref j’ai envie de te dire continue ton blog, parce qu’il est toujours tres interessant. J’aime bcp quand tu nous presentes tes fringues et que tu nous racontent tes anecdotes de fesses a l’air avec tes jupes, de nez qui bronzent plus rapidement que le reste du corps, de mademoiselle couleur etc etc. Bref je suis fan et j’espere que tu vas garder ton peps :)

  263. Je suis graphiste (je sais rien à voir avec la choucroute mais tu vas comprendre pourquoi plus loin :))) et comme toi j’essaie d’avoir un impact plus écologique sur cette terre but mon travail est de faire des catalogues et de la pub pour Leclerc entre autre et depuis quelques temps je m’aperçois qu’en construisant ces catalogues, je ne suis plus en phase avec cette surconsommation que je crée ! ça me dégoute !
    Mais que faire c’est mon métier et je ne sais rien faire d’autres ou si j’avais envie de faire d’autres choses, c’est assez compliqué ! Maintenant il est clair que pour toi par ton blog tu contribue à augmenter les achats de tes lectrices (ce n’est pas un reproche juste un constat) et donc à polluer un peu plus cette planète !! Mais hélas tu n’es pas seule dans ce cas (Un truc bien quand même, il me semble que tu as arrêté les box beauté car ça c’est une belle connerie et source de pollution extrême toutes ces petites boites, ces petits tubes, je trouve cette engouement assez effrayant ! Bref) !
    Donc sujet No impact pas facile à gérer pour toi ! J’ai également lu le livre de Béa Johnson que je trouve pas mal mais trop extrèmiste et difficilement réalisable à moins de vouloir vivre dans cette fameuse grotte du Larzac sans mari sans enfants sans animaux et nu comme un ver de terre ;) J’aime bien ton blog sauf quelques articles mais bon hein c’est comme dans la vie même avec son meilleur ami on n’est pas toujours d’accord avec lui !
    Donc continue comme ça et essaye peut être de nous aider nous aussi dans notre démarche No impact !

  264. Une chose aussi qui m’avait fait « tiquer » c’est tes collaborations avec l’international (les USA) alors que je me souviens qu’à l’époque j’avais pensé que des créateurs de tee-shirt convenable devaient bien se trouver de par chez nous!
    Après elles étaient toutes cohérentes avec toi (je trouve) mais je l’avais relevé pour l’empreinte écologique justement… :)

  265. Salut Coline,
    Tu n’as absolument pas besoin de justifier tes actes, encore moins de culpabiliser. Tu essayes à ta manière de faire évoluer ton quotiden pour qu’il tend vers l’éthique escomptée…mais c’est super ! Qui peut reprocher cela ?? Je suis très touchée par ta sensibilité merci d’insuffler tant d’honnêteté !

  266. Bonjour Coline,
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article car je me retrouve beaucoup dans ce que tu as écrit. Il ne faut pas oublier que tes articles sur le bio et l’écologie impactent beaucoup de personnes qui te suivent et si chacun d’entre eux change juste une habitude grâce à tes articles, ça ne sera que du positif pour le planète.
    J’ai un petit carnet où j’écris des citations qui m’inspirent et la tienne « aucune faiblesse que ce soit ne devrait entacher nos efforts, aussi petits soient-ils! » a fait son entrée ce matin dans mon petit carnet ;)
    Merci pour ton partage et pour ta sincérité.

  267. Bonjour bonjour,

    Et ben moi … ! Je trouve ça SU-PER intéressant !
    Ce sujet, est un sujet qui nous touche tous !
    Je suis d’accord avec toi dans le sens ou l’on peut y participer tant que c’est à notre échelle. Faire en sorte d’économiser moins d’eau, de bouteilles en plastiques, LES mouchoirs ^^ etc…
    Car les personnes qui critique et qui disent que tu ne respecte pas tes principes (commentaire, que je trouve totalement inutile ! Car tous le monde fait ce qu’il veut quand il veut ! Tant que ça lui fait plaisir !) sont les premières personnes a ne faire aucuns efforts !
    Car si on souhaite réellement parler de tout ça, ou classons nous l’utilisation de la technologie ?
    Et oui oui tout ça aussi n’est pas bon pour notre planète ! Mais les téléphones portables et les ordinateurs sont présent dans tous les foyers.

    Tout comme les panneaux photovoltaïque certaine personnes dites « écolo » s’en colle tout un pent de toit mais se posent elles vraiment les bonnes questions ? (Comment sont-ils fabriqués ? Comment sont-ils recyclés ? ) AAAH AAAAh !!! Je ne penses pas car sinon on ne les verrai pas souvent sur les toits !

    B-R-E-F !

    Tout ça pour dire que oui ! Je suis en total accord avec toi car on fait ce que l’on peut quand on peut !
    Le tout c’est d’y participer !
    On ne va pas vivre non plus avec ce sentiment d’insatisfaction car on se sera privé des petites choses qui peuvent nous redonner le sourire en quelques minutes.

    Je ne comprend pas les personnes qui se permettent d’amener un jugement sur des personnes qu’elles ne connaissent pas.

    Aller courage !!! Et continue se blog comme il se doit, avec ta pêche et ta bonne humeur ! ;)

    Au plaisir de te relire =)

  268. Salut Coline!

    bon je pense que je faisais partie de ceux qui attendaient cet article, alors merci!
    De mon coté ce qui me gênait, ce n’est pas tant tes pratiques persos (après tout c’est ta vie privée) que la vie « vitrine » que tu nous présente, et qui fait rêver, et fait acheter tant de lectrices…
    En meme temps, comme je le vois aussi beaucoup dans les commentaires, je comprends très bien le côté un peu schizo (que je vis aussi au boulot) : pour bosser faut faire consommer, même si nous même on se dit que veut vivre en mode plus écolo… Mais bon je pense que ça fait du bien aussi de remettre les points sur les i par moment, de dire que tu ne vis pas forcément la vie de princesse dans une marre de fringues qu’on pourrait imaginer (je sais tu ne cherches pas a pousser des idées dans ce sens, mais quand on te voit changer d’habit tout les jours on ne peut s’empêcher de se dire que c’est peut etre ce que tu vis)…
    et puis comme d’autres le disaient plus haut, ou comme toi tu l’avances dans ton article, c’est vrai que tu la tiens ta solution : te faire prêter les fringues si possible plutôt que donner, augmenter les articles sur des habits plus « éthiques », des marques bio écolo, des créateurs, du made in pas loin, de l’équitable, etc. , et nous parler de plein d’autres choses aussi!

    Merci encore une fois pour ce post, et pour ton blog, (je lis plus haut que son évolution est critiquée, de mon côté, j’ai arrêté de lire la plupart des blogs mode que je lisais, et tu fais partie des très rares que je continue à suivre… va savoir, peut être parceque j’ai l’impression d’y voir plus que de les pages pub de grazia… donc merci merci!)

  269. coucou Coline,

    Je ne suis pas très étonnée de ce post ça me conforte (réconforte ??) sur ce que je pensais.

    Comme tu le sais parce que tu y est déjà venu au moins une fois commenter j’ai un blog enfin j’avais un blog qui a du « fonctionner » durant quelques mois j’entends par là que j’ai eu au plus fort de mon fonctionnement assez de partenariat pour halluciner sur la possibilité de se faire de l’argent.

    Et pourtant j’étais vraiment mais vraiment loin trèèèès loin du nombre de visites de vos blogs a toi et autres blogueuses « connues » mais j’ai quand même pu au bout de même pas trois mois me repayer un de mes gros tatouage et au bout de quelques mois m’acheter un joli sac.

    Et bizarrement c’est au moment ou ça a commencé un peu à fonctionner qu’on me proposait des partenariat, des invitations sur Paris pour des tutos ou autre que j’ai chopé une angoisse et que j’ai tout stoppé.
    Je me suis totalement sentie prise en otage, le fait d’être sollicité me plaisait, qu’on m’offre des choses aussi mais du coup il fallait absolument que ça fonctionne, que le blog tourne tout les jours, que je trouve un accord avec les partenaires sur tel ou tel produit, tel ou tel manière de le présenter, que j’ai toujours un truc nouveau à montrer….

    Bref je me suis sentie oppressée très rapidement.

    J’ai un métier au antipode de cet univers, je suis assistante sociale et en ce moment éducatrice spécialisée référente des enfants confiés par le juge aux familles d’accueil….autant dire qu’on est très loin du glamour.

    Mais c’est une sacré chance parce que à ce jour justement j’ai nettement freiné ma compulsion de fringues, déjà parce que j’ai pas les moyens de ce qui me fait rêver et pourtant vraiment mon mari gagne très bien sa vie et que je balance du pognon dans ce qui n’est pas l’essentiel.

    Et puis parce que finalement vu de l’extérieur oui c’est joli les fringues mais clairement dans mon milieu de boulot tout le monde s’en tape personne ne connait dreyfuss….et pire quand j’ose dire que je paie un sac ce prix on me regarde comme si j’avais un réel soucis.

    bref je suis contente de mon métier parce qu’il me permet de consommer ou plus ou de nouveau….je fait ce qui me plait.
    Vraiment je comprends que ce soit compliqué pour toi de lâcher tout ça au vu primo de la perte de revenus que ça va engendrer et deuxio c’est quand même faut le reconnaitre très dur de passer de la lumière à l’ombre.

    Mimnor l’a fait je l’ai perçu comme vraiment un énorme ras le bol de sa part et d’une volonté de liberté mais peut être je me trompe. En tout cas son boulot à l’extérieur à fait que ça a pu être possible.
    Et elle a autant de visibilité sur instagram par contre oui j’imagine qu’elle n’a plus de partenariat.

    De toute manière je pense que pour toute jeune blogueuse (la vieille qui parle) il faudra à un moment donné s’interroger sur une reconversion, même si un blog peut fonctionner longtemps arrivé a un certain age je pense que ça n’est plus envisageable déjà parce que ça ne touche plus du tout le même public.

    pour ce qui est de l’écologie et de la surconsommation je pense qu’on ne peut pas être totalement parfait, comme toi j’utilise un max de produits bio, un max d’aliments bio mais coté fringues oui ça péche largement comme surement 99% de la population je porte des vêtements clairement pas clean.
    Le coup des chaussures et de tes 150 paires m’a fait sourire je me souviens bien de ton partenariat sarenza et d’une paire neuve très régulièrement d’ailleurs tu y a mis fin parce que je pense que de toi même tu t’es blasée toute seule c’était très démesuré.

    en tout cas bravo pour la franchise de ce post et j’espère que le jour ou tu envisage une reconversion tu trouvera ton bonheur, je m’inquiète pas pour ça tu es pleine de ressources !!! bises

  270. Clap clap
    bravo

    moi j’aimerai bien voir du coup quelle est ta « vraie » garde robe ..celle que tu gardes pour toi ….les vrais basiques. Cette garde robe que nous devrions avoir.
    Le tri est prévu pour la semaine prochaine chez moi …

    Ton Emmaus et tes amies ont du bol ! mdr !!

  271. Bravo à toi Coline. Déjà je trouve ça courageux comme article, et puis j’adhère totalement avec toi. Je ne m’attends pas du tout à ce que tu sois parfaite, ne l’étant pas moi-même. J’ai les mêmes visions que toi et j’essaie à mon échelle de changer les choses dans ma façon de vivre et de consommer, avec quelques paradoxes par moments, mais on est humaines. On apprend en grandissant.
    J’aime beaucoup ton blog et ses différentes rubriques (surtout la go green).

  272. Bonjour Coline,
    Bon hé bien je vais ajouter ma pierre à l’édifice et je vais très certainement répéter ce qui a précédemment été dit dans les (très nombreux !) commentaires précédents. Mais tant pis !
    Je voudrais sincèrement te dire merci pour cette belle démarche.
    D’abord merci de ta franchise, de ton honnêteté. Merci de nous parler de choses qui nous concernent, d’essayer de trouver des solutions, des façons de vivre un peu différemment pour réduire notre impact et préserver notre planète. C’est une démarche globale bien sûr, car tu ne parles pas des conditions de travail dans lesquelles sont fabriquées les fringues qu’on porte (mais aujourd’hui même je porte une chemise H&M par exemple, donc je n’ai rien à dire !), mais ça va de paire avec toute cette réflexion.
    C’est chouette aussi parce qu’avec tous les commentaires que tu suscites, tu nous fais voir la belle partie de chacun, et ce qu’on peut créer tous ensemble. C’est une belle énergie je trouve (même si elle est virtuelle) parce que je suis sûre qu’en te lisant on se pose un peu plus de questions.
    moi même je suis très sensible à la question écologique, et pourtant je viens de m’acheter une machine à café Nespresso et je roule en voiture tous les jours alors que parfois je pourrais prendre les transports en commun…
    Mais j’essaie aussi de faire un peu ma part, sur d’autres sujets, de réfléchir autrement…
    Bref, c’est une autre vision de la mode que tu nous montres, qui me fait beaucoup penser à par exemple Balibulle ou Une chic fille qui sont complètement là-dedans aussi…
    Moi aussi je suis dans une démarche de rationalisation de mon dressing, même si je sais que j’aimerai toujours les belles choses, et que ça m’arrivera régulièrement de craquer pour des fringues parfois de manière un peu compulsive.
    En un mot, merci.
    Bonne journée à toi

  273. Je suis exactement au même point que toi dans mon « cheminement écologique personnel », il me reste encore la question des fringues à gérer mais étant dans un boulot devant du public j’aime me changer tous les jours pour être impeccable! j’essaie de rationaliser ma consommation mais c’est encore problématique. (comme en témoigne la visite chez Zara ce week-end) Pour ma part si je consomme pas mal de fringues je ne consomme pas de viande au quotidien,ce qui réduit considérablement mon empreinte écologique! Chacun doit faire ce qu’il peut et veut surtout! Il n’y a pas de meilleurs gestes écologiques que d’autres!

  274. Il faut que les critiques reçues sur ton précédent article puissent « couler sur toi », le sujet de l’écologie est complexe, et on revient de loin,et maintenant ce sont les petits ruisseaux qui vont faire les grandes rivières, donc bravo à toi! Comme tu dis, à moins de vivre dans une grotte, et d’ailleurs ne pas pouvoir parler d’écologie car pas d’ordinateur (!), ça ne fera pas avancer les choses!
    jaivoulutester.over-blog.com

  275. Merci Coline pour cet article où tu te livres sans avoir peur des préjugés.
    Les gens doivent arrêter de te juger constamment, s’ils ne sont pas content que tu fasses preuve d’honnêteté qu’ils se cassent!
    Tu es un être humain comme les autres avec ses failles et je comprends que tu te sentes un peu en contradiction entre tes valeurs et le fonctionnement de ton boulot.
    Peu de personnes sont capable de se remettre en question comme tu le fais, alors bravo!
    Petit proposition un peu intéressée, pourquoi ne pas faire gagner des « tenus » aux lectrices?
    ;)
    Perso çà me ferait bien plaisir de gagner certains petits trésors que tu nous montre mais que je peux rarement m’acheter…

    1. Je l’ai déjà fait plusieurs fois, avec les cosmétiques aussi mais ça implique du temps et de l’énergie que je n’ai pas toujours… Mais c’est indéniablement quelque chose à faire plus souvent :)

  276. Hello Coline, pour ma part, je trouve que cette prise de position et cette envie de partager un avis – malgré des attaques – ont apporté un nouveau souffle et une dose d’engagement très appréciable à ton blog. Que l’on adhère ou pas, ton discours via ce blog n’est pas futile. C’est un chouette mélange entre légèreté (dont on a besoin pour s’évader quelques fois) et des sujets plus « polémiques ». Bravo pour cette franchise et ce courage d’affronter quelques détracteurs.
    By the way, j’aime beaucoup la déco de ton nouvel appart. Top.
    Bon lundi

  277. Tout est dit, on veut le mieux mais parfois…
    Ne change rien, on ne te juge pas et ceux qui le font sont ils sures d’eux pour se le permettre ?
    Chaque action, si petite soit elle et si isolée, si elle est répétée partout dans le monde donne une chose merveilleuse : un élan collectif qui montre que le monde évolue. L’effet papillon !
    Bravo de ta franchise et encore MERCI.

  278. Je suis 100% d’accord avec toi : on peut ne pas être un ayatollah de l’écologie (pyjama en toile de jute et WC en copeaux de bois) et malgré tout avoir envie de faire avancer les choses, de s’engager comme on peut au quotidien.
    C’est à chacun de placer son curseur : moi, je suis végétarienne et je porte du cuir (aaaahhh, qu’on lui jette des petits cailloux !!!), mais dans la mesure du possible, je vérifie la provenance du matériau et je prie pour que la bête ait été mangée avant d’arriver sur mon dos.

    PS. Si tu t’intéresses à la mode écologique & éthique, j’ai ouvert un blog récemment : http://thegreeneyes.fr/

  279. J’ai adorée lire ton article et tu as eu le courage de te dévoilé pendant toutes ces années,
    Je te félicite pour ça, tu es quelqu’un d’honnête et de généreux. Je te connais à travers ton blog depuis 7 ans et je viens tous les jours ici parce que j’aime la personne que tu es. Merci pour ton partage de la vie et du blog.
    Je t’adore bisous d’une fidèle lectrice.

  280. Le pire des comportements en matière d’écologie je trouve, c’est de ne rien faire parce qu’on ne peut pas faire tout.
    Il ne faut pas baisser les bras parce qu’on ne peut pas pas être irréprochable, mais continuer ses petits efforts dans la mesure de ses moyens.
    Donc bravo pour ta démarche, et merci pour ton honnêteté !

  281. J’ai eu la curiosité de lire les commentaires que tu as eu sur l’article précédent…. mais POURQUOI?! je ne comprends pas pourquoi les gens déversent leur haine comme ça, ce n’est pas un blog « apprend-moi à être écolo » alors personne n’a le droit de te demander d’être parfaite de ce côté là! l’important est que tu sois bien dans tes sketba, et PLEASE don’t stop the blog :) et je les trouve super tes conseils, surtout que tu as un gros impact, car tu as beaucoup de lecteurs! alors petit geste oui, mais à multiplier par beaucoup de gens qui vont certainement les appliquer!
    Et puis, les fringues que tu refiles, ils ont une seconde vie, tu ne les jettes pas! et ça c’est top! (j’aimerai être ta voisine pour le coup!)

  282. c’est très intéressant comme article, notamment ça donne plus de valeur à la rubrique « no impact » mais par contre on en arrive à se demander quel est l’intérêt du coup de tous les articles mode que tu postes au quotidien. N’es-tu à ce moment là qu’une femme sandwich (dans le sens où en fait tu fais de la pub) et lorsque tu postes « no impact » tu es la vraie Coline?
    J’imagine que ça doit être très compliqué en fait de faire d’un blog son travail car tu dois te retrouver tiraillée entre tes vraies valeurs et ce que tu es obligée de montrer en permanence pour gagner ta vie (et ce que je comprends totalement!)
    Mais c’est bien la preuve la blogosphère quand elle devient professionnelle, elle vend son âme au diable un peu. Mais je suivrai encore ce blog, car grâce à toi, j’ai lu « no dechet », « l’art de la simplicité »… Bref, des livres qui se rapprochent de ma philosophie de vie!
    Bref, je continuerai à lire car il n’y a pas de honte à gagner sa vie et on peut évoquer des sujets même lorsque l’on n’est pas irréprochable.
    Bonne continuation à toi :-)

    1. Ben non, je suis la « vraie » Coline tout le temps! ;) Mon boulot C’EST de la pub et de la communication mais je montre des choses que j’aime, qui me plaisent, souvent aussi (faut pas l’oublier non plus) que j’ai acheté moi-même. J’ai peut-être tort mais je n’ai pas l’impression de me vautrer dans toutes les tendances qui passent (dernière en date? Les Stan Smith par exemple…)(et attention, celles qui aiment -> AIMENT, et c’est leur droit mais parfois, oui, quand on voit apparaître 253 paires sur des blogs différents en 1 semaines, oui, on doute…) ou de prendre toutes les sponsorisations qui passent sous prétexte que ça va me faire gagner du fric.
      Je suis là par passion mais AUSSI pour gagner ma vie, je ne prétends pas le contraire. Si j’avais un autre boulot à côté je continuerai ce blog, sûrement avec moins de nouveautés, de trucs issus de partenariats etc. mais pour le moment mon blog est mon seul boulot donc je dois faire avec :)

  283. Moi je ne suis pas choquée et je ne suis pas sûre que les lectrices soient aussi critiques vis à vis de leur travail à elles… chacun sa démarche, à son ythme, sur ses axes persos et la prise de conscience est pour moi le point le plus important; la suite vient naturellement.
    Merci de cet article qui n’a pas du être super simple à écrire !

  284. Ton « dilemme » me parle, moi qui bosse dans la pub et passe mes journées à tenter de convaincre les gens d’acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, alors que mon chemin personnel me conduit de plus en plus à remettre en question la place de l' »avoir » dans nos vies : bref, pousser les autres à la sur-consommation alors qu’on aspire soi-même à une consommation plus juste, c’est un peu schyzo, je comprends intimement !!

    Bon, après, c’est ce genre de dilemme qui nous pousse à évoluer, c’est le principe même de la vie… et probablement son intérêt ! Donc je suis persuadée que tu trouveras un jour un moyen de te sentir plus en accord avec tes convictions…

    Quant à cet argument alakon du « tout ou rien », c’est exaspérant ! C’est ce que je répète sans arrêt à ma fille, qui a tendance à se décourager facilement : gravir une montagne, c’est faire un pas après l’autre, ce n’est pas se télé-transporter jusqu’au sommet… Sinon, on ne gravirait jamais de montagne ;-)

  285. Ca fait des années que je te suis, et pour la premiere fois je te laisse un com (oui pas bien!). Je trouve remarquable ton honneteté, ton désir de parler de sujets « profonds » (à prendre avec des pincettes n’est-ce pas!), de te diversifier finalement. Perso je ne vais pas sur un blog dit « mode » juste pour voir des fringues, mais pour lire une plume, pour rire ou reflechir. Et tu nous permet ça avec des sujets tels que l’écologie ou la beauté green.
    Je ne sur-consomme pas: mes moyens d’étudiante ne me le permettent pas, mais j’en aurait envie, des fois. En vivant seule je triais un minimum mes poubelles, en emmenageant avec mon mec je n’ai pas reussi à lui inculquer ça, et honnetement nous avions suffisamment à nous adapter l’un à l’autre dans l’initimité d’un petit studio pour que j’axe mes efforts la dessus.
    J’ai plein de défaut écologique, et c’est pour ça que je trouve génial ta nouvelle rubrique: des ptits gestes écolo qu’on l’ont peut adapter facilement, qu’on peut piocher quand on est pret à se lancer!
    Bon en plus je dois avouer que je me suis dis « wahou mais en fait ma conso n’est pas si mal! je n’ai jamais acheter de bouteille d’eau, je ne bois que du thé en vrac, mais c’est magnifique! »

    Bref, ne cédons pas à la culpabilité, faisons ce que l’on peut, questionnons nous, mais sans devenir une aigrie de l’écologie, c’est tellement moche!
    Belle semaine à toi

  286. Salut Coline,
    Je trouve ta démarche vraiment honnête et nous parler avec autant de franchise du point « fringues » est vraiment chouette de ta part – le tout sans être en mode « donneuse de leçons ». C’est vraiment courageux de ta part car, pour beaucoup (trop?), une blogueuse mode qui prône l’écologie, le bio… ben, ca peut pas aller ensemble… (on te le fais souvent remarquer d’ailleurs et de manière plus ou moins sympa!) Tu le dis très justement, personne n’est parfait et personne (ou très peu de personne) ne peut se vanter de ne faire jamais d’erreur à ce sujet là.

    J’ai une relation aux fringues et à la mode quasi nulle. Je ne suis pas de celles qui adorent faire du shopping, j’achète des vêtements quand j’en ai besoin, je porte les mêmes fringues depuis plusieurs années, je ne « sur-consomme pas », je « craque » rarement … dis comme ça, c’est super chouette – par contre, les fringues que je ne mets plus, je suis incapable de les jetter – je préfère les laisser moisir dans mon placard, plutôt que de les donner à une assocation ou à une benne-Emmaüs…
    La démarche « go green » au sens général du terme, à mon avis, ne s’arrête pas à « acheter moins ou mieux » – c’est du bon sens au quotidien. Pourquoi garder un truc dont on ne se sert pas? Pourquoi ne pas donner ce meuble qui ne sert à rien et qui est dans mon grenier?
    Tu donnes beaucoup à ton entourage/associations : cette démarche est totalement dans la continuité du mouvement Go Green – la personne à qui tu donnes un pull n’aura pas besoin d’acheter un pull, etc… J’avoue être gênée de voir que tu « culpabilises » autant (le mot est un peu fort, peut-être …) C’est ton job, point barre – tu as déjà beaucoup amélioré ton comportement et c’est ce qui est le plus important. Tu as fait en sorte de remédier à ce qui te « gênais »… Je ne suis pas sûre que beaucoup de personnes en fasse autant, professionnellement parlant (recyclage du papier, éviter les impressions inutiles, prendre le bus/vélo au lieu de la voiture,… => qui est tous les jours irréprochable dans son comportement, qui ne fait jamais l’impasse, hein???)

    En France et en matière de fringues, pour le côté bio-écolo, je trouve que l’on n’est pas super informé. (C’est mon avis, merci aux lectrices de ne pas me tuer en me disant que « quand on veut, on peux, suffit de regarder sur le Net, gnia-gnia-gnia » – encore une fois, je ne suis pas passionnée de la fringue!) On nous inonde de fringues pas-chères-made-in-pétaouchnok-qui-se-déforment-en-2-lessives, mais pour trouver un pull à un prix abordable dont on est sûr qu’il est fabriqué en France, avec des produits safes et tout et tout, ben c’est une toute autre histoire… Je veux dire par là qu’on croise plus facilement un H&M/Promod/Zara qu’une boutique de fringues « éco-responsable »…

    En matière d’alimentation, on a tout ce qu’il faut, on nous informe, on a plein de magasins (oui, partout, même dans ma bourgade Aveyronnaise, non loin du fameux Larzac!!!), mais en matière de fringues, c’est un peu le désert, je trouve (=> ça, c’est un appel non dissimulé, Coline!!! des marques made-in-France-etpourquoipas-connues-sur-le-site-de-Coline!).héhéhé.hihihi.hahaha.huhuhu…
    Bon, j’arrête là mon pavé – C’est un sujet vaste et compliqué – même si pour certains, tes actes (et les notres) ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan-bla-bla-bla, ben, moi je trouve ça bien car fédérateur et motivant (je suis sûre que, par tes billets, tu motives plein de lecteurs/trices, moi la première). Donc, je ne peux que t’implorer de continuer … à faire ce qu’il te plait, comme il te plait… et de multiplier les billets « Go Green »!!

    Donc, bravo et merci!!!

    PS : par contre, je suis déçue car j’ai compris que tu avais déménagé – donc déçue car je ne verrais plus ton poêle à bois allemand dont je ne me souviens plus du nom – m’a toujours intrigué, celui-là!!! Je me chauffe au bois, moi aussi… Secrètement, j’espèrais un jour voir un billet intitulé « un billet pour mon poele à bois, car il le vaut bien, le bougre !!! » – ce post-scriptum, qui n’a rien à voir avec l’histoire du jour, ne s’auto-détruira pas et c’est bien dommage!!!

  287. Bonjour Coline,

    J’ai parcouru rapidement les commentaires, et je suis très étonnée de lire des offusquées en mode : quoi tu ne portes pas tout ce que tu nous montres ? Parce que d’autres blogueuses, vous imaginez qu’elles sont Shiva pour porter leurs nombreux sacs régulièrement, qu’elle ses changent 5 fois par jour pour réussir à porter tout ce qu’elles nous montrent autrement que pour les photos ? Comment peut-on t’attaquer sur ce point ?
    Tu es courageuse de faire un tel post, je ne suis pas choquée, plutôt enthousiaste face à ton honnêteté. Moi aussi je m’étais posé la question du « comment gère-t-elle les fringues ? ». Moi aussi il y a une époque de ton blog qui me faisait baver d’envie devant tous tes fringues, c’était beau franchement. Pourtant déja ça me donnait le tournis. Je suis écolo par choix, peu consommatrice parce qu’il faut payer le loyer, la nourriture, l’essence et les fringues de mes enfants etc.
    Je me suis éclatée à lire certains blogs il y a qq années, ça nourrissait mon imagination, je n’ai aucun craquage à déplorer pour les raisons évoquées au-dessus, j’y cherchais l’inspiration, autre chose que des images de magazine et finalement certains blogs tombent dans les mêmes travers.
    Je suis libre de mes choix, à moi d’y aller ou pas. Alors voila, j’ai limité ma lecture des blogs, mais je continue à venir sur le tien, car plus proche de mon quotidien, de mes aspirations etc.
    J’ai eu quelques notions de marketing plus jeune, ayant fait des études de com’, j’ai pu jeter un coup d’œil de l’autre côté du décor si joli de la consommation alors je me fais peu d’illusion sur toutes ces grosses machines qui tentent de nous faire sortir la CB. Je continue pourtant à me vêtir dans la limite de mes moyens, à craquer pour un rouge à lèvres, je ne vois pas où est le problème. C’est la conscience de nos choix qui nous définit, non ? Mais je ne serai jamais une extrémiste, c’est à peu près la seule certitude que j’ai en ce monde. Faire preuve d’un peu de bienveillance et de tolérance, ça fait du bien à tous, à commencer par soi-même.
    Je me souviens du Défi5, je pratiquais assez régulièrement alors ta « prise de tête » me faisait rire. Depuis d’autres blogueuses ont posté de type d’article, Balibulle a récemment fait son tri de penderie, je trouve ça intéressant de voir par quels états d’autres filles passent. Je suis toujours infiniment curieuse des états d’âme des unes et des autres, ça me fait réfléchir, sourire, m’agacer, rire, applaudir etc. La vie quoi !
    Au plaisir de te lire, encore !

  288. Les blog de mode, les boutiques en ligne sont une grande source de tentation à laquelle j’ai succombé de façon excessive…
    C’est Balibulle qui m’a fait prendre conscience du grand « n’importe quoi » de ma garde robe… Comme toi j’ai fait un tri énorme, plus de la moitié de mes vêtements ont finis dans des associations… Comme toi un grand sentiment de culpabilité moral et financier…
    Aujourd’hui, j’achète toujours mais beaucoup moins et surtout mieux, j’ai banni les h&m, promod, pimkie, je favorise la qualité à la quantité.
    Le seul point noir que je rencontre, c’est la difficulté a

  289. En fait, pour être vraiment GREEN, il faudrait que tu arrêtes ton blog pour arrêter de recevoir des fringues…
    Comme ça, tu n’aurais plus mauvaise conscience d’avoir autant de fringues et tu chercherais un autre boulot, plus en accord avec tes nouvelles résolutions. Problem solved!

      1. Nooon!!! La blogosphère ne peut PAS perdre son meilleur blog! (sinon moi je me jette dans une piscine de vêtements made in China).

  290. Bonjour, tombée ici par hasard… Autant dire que je ne connais rien aux blogs de mode et bien loin de moi l’idée de juger qui que ce soit.
    Une idée de lecture :
    http://sorganiser.wordpress.com/blog-de-laurence/
    (avec justement les derniers articles qui parlent de fringues, ou comment en arriver à 33 vêtements dans son dressing) (si si c’est possible)
    Et si je peux me permettre pour la dichotomie vie pro-surconsommation / envie d’être plus responsable… C’est dur ce que tu te fais endurer (culpabilité quand tu nous tiens)… Mais si tu trouves une solution pour atteindre plus d’harmonie entre ton gagne-pain et tes prises de conscience écologiques, cela te rendras sûrement encore plus forte… et sereine.
    Bonne continuation à toi.

  291. J’ai tout lu !!!!!!!!!!! Yeah….Et j’aime ton attitude ! Oui moi aussi j’aimerais qu’on m’offre des fringues ;-) et si c’était mon boulot, je le ferai aussi :-)

  292. Ouh lala… Je ne fais que passer d’habitude (et profiter) mais je me dis que tu dois avoir besoin de soutien avec ce que tu as écrit.
    Courage, chacune son évolution. Le principal est d’essayer.

    Et puis n’oublie que le web n’est jamais qu’un grand sac de courses où chacun peut librement balancer ses salades. Il y aura toujours des gens pour s’intéresser à ta démarche (dont moi, je te suis depuis 5 ans). Tanpis pour celles qui pensent que tu craches dans la soupe. Je trouve cela bien que certaines blogueuses « mode » réussissent à être réaliste sur ce dilemme (que tu n’es pas la seule à affronter) et qu’elles osent en parler franchement.

  293. Coucou Coline !
    Je suis ton blog depuis plusieurs années, mais je dois t’avouer un truc : il ya genre 3 ans, j’ao boycotté ton blog pendant presque un an ! Oui parce que il y a 3 ans, j’ai lu ce livre génial et hyper motivant « No Impact Man » de Colin Beavan et alors, j’ai commencé à vouloir changer radicalement ma vie et faire vraiment attention à minimiser mon impact en terme de pollution de l’environnement. Je suis passée par les mêmes dilemmes que toi en terme de vêtements et beauté. Parce que finalement, emmener ses petits sachets au supermarché bio, ça va, c’est une habitude à prendre. Mais renoncer à l’achat fringues/beauté qui pour moi et pour beaucoup je pense est une sorte d’achat « refuge » d’achat « cocon », en quelque sorte valorisant… c’est un grand pas dans l’acceptation de soi et c’est pas facile ! Alors quand en plus, c’est ton gagne pain… BON.
    Alors oui je trouve que parfois ton blog est le reflet de tes contradictions, mais ça ne m’a jamais dérangé ! Cela fait de toi quelqu’un d’authentique et de.. normal tout simplement ! Moi j’aime tes articles, j’aime qu’on ne parle que de mode et de beauté ici, et je si viens tous les matins voir ce qui s’y passe, c’est parce que je trouve que c’est un endroit où on se sent moins seule ! GO ON Coline :-)

  294. Ce qui me révolte personnellement, ce sont ces commentaires de « grandes déçues », celles qui se sentent « trahies » (ben voyons), qui te reprochent de ne plus parler assez de maquillage et de cracher dans la soupe parce « toi tu as plein de fringues gratuites et pas elles alors tais-toi hein ». Comme si c’était un but dans la vie, plus important que de se poser des questions sur la façon dont on la mène, cette vie. J’essaie de ne pas juger, j’essaie d’être tolérante mais ça me désespère d’imaginer que les horizons de certaines puissent être aussi bouchés et les réactions aussi dictées par l’envie.
    Bref, continue avec tous tes idéaux et toutes tes contradictions. On est beaucoup à s’y retrouver et ton Emmaüs doit être le mieux fourni de France :) Je te suis depuis tes premiers looks postés sur CD il y a environ 3 siècles et vraiment : merci Coline !

  295. bonjour Coline,
    cela fait maintenant plus des six ans que je lis ton blog, j’ai commencé lorsque j’étais enceinte de mon fils pour passer le temps vu que j’étais cloitrée à la maison … et puis je ne t’ai plus lâchée ;-) je pense que tu évolues dans le bon sens, et je suis d’ailleurs exactement dans le même optique que toi, j’essaies de mieux consommer, de manger de plus en plus bio, et surout j’ai complétement arrêté de manger de la viande.
    alors s’il te plaît continues dans cette lancée, j’adore ces posts et j’espère qu’il y en aura encore bcp du même style.
    si seulement d’autres blogueuses pouvaient en prendre de la graine … car il y en a pour qui la surconsommation est un vrai problème …
    sur ce Bonne journée

  296. Hello Coline et merci pour ton honnêteté.

    Je fais partie de celles qui viennent rarement ici donc je ne sais pas si mon com a vraiment sa place, car je suis loin d’être une lectrice régulière. Je ne lis que les blogs mode de Punky et Balibule, en général, et je ne suis pas une très grande consommatrice de mode.
    Pour moi, ton post soulève deux problèmes : celui de la conscience écologique d’une part, de la réduction, du minimalisme et de toute cette tendance que l’on voit un peu partout à épurer sa vie, sa garde-robe etc. (soyons honnêtes, c’est vraiment la tendance du moment et je suis un mouton en ce sens, donc je suis) ; d’autre part celui du métier de la blogueuse mode…

    Bien que je croie en avoir compris les rouages, je reste au fond de moi déçue de la professionnalisation de blogs comme le tien car je me rends compte qu’en fait – et là tu vas RIRE de ma naïveté et de ma remarque – les blogueuses modes ne portent pas *forcément* les vêtements en question, ne montrent pas forcément voir de vrais looks qu’elle vont garder toute la journée et partagent des images de looks pour donner envie et les faire vendre, tout simplement…? Non mais je sais, c’est pathétique, c’est juste que moi aussi, comme Nolwenn (com du 2 mars à 14h30), je suis déçue de me dire que tu montres ici et là sans conviction des tenues juste pour « ton travail », tout en disant en fait que tu les as aimées ou que tu as craqué, bref, je ne sais pas, je suis un peu perdue.
    Ne prends pas mal ce com, il n’est pas agressif, j’essaie juste de partager mes sentiments suite à ton long post… Et je sais que personne n’est parfait !

    1. Tu sais à partir du moment où les choses sont dites avec coeur et politesse, je ne prends pas mal les choses. Ce n’est pas agréable à lire, hein, je n’irais pas jusque là mais pas de soucis, tout le monde à le droit de s’exprimer. Il faut juste le faire de façon « cool » et c’est ce que tu fais :)
      C’est un sujet que j’avais très peur d’aborder en partie pour cette raison, de peur que certaines se sentent flouées ou je ne sais quoi. Mais c’était un risque à prendre et j’avais envie de le prendre.
      Personnellement je n’ai pas la même approche que toi ou Nolwenn. Sur un blog quel qu’il soit je viens pour m’inspirer, pour trouver des idées, passer un bon moment. Si les blogueuses mode que je suis ne portent pas « dans la vraie vie » ce qu’elles montrent pour moi ça n’a aucune importance. Je pars du principe (tout du moins c’est comme ça que je fonctionn, moi, avec les looks postés sur mon blog) que si un blogueuse montre une tenue c’est qu’elle lui plaît et que si elle la poste sur son blog au vu et au su de tous alors elle la porterait aussi dans la vie de tous les jours.
      Ne pas garder les vêtements que je reçois et que je montre ici ne signifie pas que je ne les aime pas mais simplement que j’ai fait le choix de ne pas les garder pour la plupart. Pour éviter d’entasser, de gâcher encore plus et de mettre 8h à me saper le matin :)

  297. Salut Coline ! Décidément je trouve que tu es simplement une personne bien. Ne t’inquiète pas pour le coté écolo, je ne doute pas que petit à petit tu vas réussir à trouver des partenariat pour des fringues bio, en France, etc… j’ai aussi (moins pire qu’avant) des phases de crises de shopping. La faute à la société, puis à un certain vide dans nos vies. Aujourd’hui je suis enceinte et je veux changer. Peut être me mettre à la couture comme certaines de mes amies ?

  298. Depuis effectivement presque un an, ton changement d’état d’esprit se ressent énormément dans ta façon de t’habiller. J’aime beaucoup ta façon de penser par rapport à l’écologie, cependant ce que je recherche dans un « blog mode » ce sont avant tout des tenues, des styles. La blogueuse mode est avant tout pour moi une artiste, qui arrive à faire de sa façon de s’habiller une oeuvre d’art.
    C’est donc à regret que je vois depuis quelques mois, des tenues de plus en plus basiques et des posts sans grand rapport avec la mode ( même si, j’insiste l’écologie est une dimension importante dans ma vie, ce n’est juste pas ce que je recherche sur un blog mode). Je pense tout simplement que ton blog traverse une crise identitaire qui représente le fait que TU as grandis et que tu as de nouveaux objectifs dans ta vie. Hélas ton blog de correspond plus à ce que je recherche, mais je te souhaite plein de courage vers ta nouvelle voie!

    1. Et oui, c’est la vie… Après 7 ans à bloguer, on évolue et on a envie d’autre chose, tu le dis très justement. Heureusement c’est toute la magie de la toile, on trouve toujours son bonheur quelque part :)

  299. Personnellement je ne te trouve pas contradictoire dans ce que tu énonces et je n’ai pas lu tous les commentaires de GO GREEN mais je trouve ta démarche assez saine de vouloir partager des tuyaux « écolos » sans chercher à convaincre à tout prix. « Convaincre à tout prix et moraliser» est souvent le travers des écolos quoi agacent énormément les « autres ».
    Pour ma part, je ne suis pas ultra green mais je suis la première à dire que si un geste est facile et fait du bien à la nature (ou moins de mal) alors, pourquoi ne pas le faire > Et c’est en ce sens que je trouve intéressant de voir ce que font les gens qui ne sont pas non plus dans l’extrême, pour me faire un avis et évoluer (pas vite, certes).

    Par contre ce que je reproche souvent aux gens « green » c’est de ne pas réfléchir à grande échelle ou large impact et du coup de parfois adopter des méthodes qui ne sont pas forcément mieux. Je m’explique, par exemple laver des mouchoirs, est-ce vraiment plus écologique que jeter des mouchoirs papier dans des poubelles à recyclage ? As-tu (ou quelqu’un) étudié le cycle de traitement de l’eau en France (oui, même si tu ne mets pas de lessive, ça prend le même chemin) : les produits de traitement, les bassins de décantation, les pompes de relevage et circuits de distribution multipliés lorsque le débit est augmenté, ainsi que l’appauvrissement de certaines nappes phréatique (pas cette année) au profit d’un emmagasinement pour de l’eau potable (grave dans certains pays). Donc le truc écolo serait en fait de « renifler » ! (en plus les médecins commencent à être d’accord sur le fait que ça va dans l’estomac et pas dans les bronches)
    => C’est pas class et c’est extrême, mais bon, je trouve que c’est avec des démarches d’écolos qui n’ont pas tout réfléchit qu’on en est à décapiter des forets entières pour faire rouler des voitures ou autobus (bioéthanol > il a quoi de bio quand on fait le bilan complet ?)

    Il faut ensuite discerner le bio pour le bien de la planète et le bio pour son propre bien :
    Dans les cosmétiques, ça veut dire quoi bio ? Concernant le bien de la nature : Est-ce que les petits écarts de composition entre les produits bio et les non bio sont vraiment conséquents au regard de la consommation de produits tout simplement. Concernant son propre bien : quand on regarde concrètement les normes, le bio n’est quand même pas vraiment là. Et là encore le bio serait plutôt de ne rien mettre sur le visage et éviter les maquillages > LOL…Du coup c’est moins marrant, il faut laisser pousser les poils sous les bras et tout.. LOL (oups je m’éloigne du sujet)

    Donc pour conclure et revenir à mon sujet, dans la mesure où tu n’es pas extrême et que tu nous racontes justes tes réflexions propres et tes solutions, ce que tu fais est BIEN. Ca fait parler, ça fait réfléchir … tant mieux, c’est pas parfait, tant pis. T’es fan de fringue et ce n’est pas green, eh bien, t’es pas extrémiste et c’est tant mieux… tu verras bien dans le temps si tu changes de ce côté-là ou pas. On est tellement tous dans la surconsommation sur tous les postes que si déjà on arrive à réduire quelques postes ça sera pas mal. Donc je vote POUR ! Coline président ! Coline président !! … ah non, zutte, c’est pas là LOL – :/

  300. Ravie de lire ton article.Ce qui serait bien, c’est de nous guider pour acheter français ou du moins européen, car les made in china, ça suffit, et je n’ y connais rien dans les marques fabriquées en France

  301. Et bien moi j’ai qu’un mot a dire : je t’adore ! toi et ton blog tout ! Tu fais parti des blogeuses de je suis quotidiennement.
    Ton article est plein de conscience et tu fais bien ce que tu veux ! Bel article comme a ton habitude
    Des bisous !

  302. Bonjour Coline,

    Un blog mode avec des vrais morceaux de sincérité et de réflexion dedans, je prends! Oh oui, personne n’est pas parfait mais chercher à s’améliorer, essayer de devenir le changement que nous souhaitons voir dans le monde, moins attendre des autres et agir en cohérence avec ce que nous ressentons, c’est déjà énorme, ce pas là, en avant, est primordial….c’est là l’aventure de toute une vie, enjoy \o/

  303. Super article, très intéressant.
    je me suis régalé à le lire, vraiment.
    Un petit recap sur les marques plus en accord avec notre environnement, avec des fabrications et matières contrôlées serait très sympa !

    Encore bravo pour cet article vraiment intéressant ;)

  304. En bonne faignasse que je suis je n’ai pas lu les 380 commentaires précédents (la preuve s’il la fallait que ce sujet déchaine les passions). Juste pour te dire que tu as très bien expliqué les choses et que ce qui transparait depuis toujours dans ton blog c’est que tu essaies toujours d’être en accord avec toi même, d’être honnête et que tu es une vaie personne. Avec des envies, des doutes, des qualités et des défauts. Personnellement c’est tout ça, et ta façon inimitable de raconter les choses, qui me font venir quasi tous les jours sur ton blog depuis…heu… 2008 :)(tu sais quand tu mangeais des hamburgers pas maison ;) C’est ta sincérité et ton millième degré qui ont su me convertir même si le blog a beaucoup changé depuis que je suis tombée dessus en cherchant « blog mode pimkie » parce que j’en avait marre des blogs avec des fringues que je ne pourrait jamais acheter. Ce qui est sûr c’est qu’il me plaît toujours autant si ce n’est plus! Coeur avec les toi à toi Coline!

  305. Hello,
    depuis plusieurs années je te suis ainsi que plusieurs autres blogs mais j’en ai eu marre de cette consommation, voire sur-consommation et surtout aucune évolution! Mais un blog est resté, le tiens et je le suis tout les jours!! Avec le temps tu n’as pas eu peur d’évoluer, de changer de manière de voire les choses alors que OUI C’EST TON TAF!! Tu dois vivre grâce à lui! Tu n’as pas non plus hésité à nous parler de vrai sujet et de TA façon de voire les choses et je t’en remercie. On se sent moins seule, on voit d’autre manières de faire…
    Je pense que la vie est faite pour évoluer, pour apprendre à mieux faire et mieux ce connaître soit-même. Tu l’as fait et tu es honnête. Tu dois être quelqu’un de bien, en tout cas j’aimerais être entouré de plus de personne comme toi!
    Il n’y a pas de petit geste pour la planète, si tout le monde faisait de petit geste ce serait un grand geste pour la planète!! J’en ai marre d’entendre « de toute façon ça ne sauvera pas la planète s’il n’y a que moi qui fait quelque chose!! » j’ai envie de les secouer!!
    Bravo de parler de sujet qui peuvent fâché certain, ça fait avancer le monde et les mentalités!

    Très bonne journée et à bientôt ;)

  306. Bel article. Mais il est vraiment dommage que tu doives sans cesse te justifier sur ce que tu fais à cause de quelques « remarques » comme tu dis.
    Qui peut se prétendre d’avoir assez de jugement pour critiquer tes choix et ton mode de vie? Chacun devrait balayer devant sa porte avant de se permettre ces réflexions. Personne n’est parfait mais vouloir rendre sa vie meilleure selon son propre choix est déjà une belle victoire en soi.
    Bravo pour ce que tu fais et essaye de faire de ta vie. Ne t’en justifie jamais.

    1. Certes je n’ai pas apprécié certaines remarques, franchement déplacées et balancées de façon pas ultra sympa mais si j’ai écrit cet article c’est surtout pour toutes mes « gentilles » lectrices qui ont soulevé la question depuis plusieurs mois maintenant (comme dit à chaque post un peu « vert/engagé/etc. » le sujet de la conso de vêtements revient sur le tapis). J’ai envie de partager des choses avec ces lectrices et d’être aussi honnête que possible avec elles parce que je pense qu’elles le « méritent » (drôle de terme je sais mais je n’ai rien trouvé d’autre ^_^) et que pour moi il est important qu’elles comprennent la démarche derrière ce blog, derrière ces posts « engagés ». Sans cet article, il « manque » quelque chose, une pièce du puzzle et ça peut vite mener à l’incompréhension :)

      1. Merci d’avoir pris le temps de me répondre. :)
        Merci pour tout ce que tu fais.
        Même si je ne commente que très rarement tes billets je viens tous les jours sur ton blog
        Et ça me fait un bien fou de voir ta petite frimousse toute rigolote et entière que tu es!
        Fais ce qui te semble le plus juste c’est pour ça que tes lectrices (moi la première) t’aiment.
        A très vite.
        Bises

      2. Me revoila!! lol
        j’espere pour la derniere fois sur ce post! (en tous cas, tu as le merite de susciter des reactions!!).
        Je ne trouve tout de meme pas cela tres sain (ou juste) toutes les personnes qui s’offusquent des critiques (je comprends qu’elles soient toutes en admiration mais cela ne doit pas oter le sens critique!)
        Si tout le monde va dans ton sens en mode flatterie, où est la discussion? On a le droit d’etre en parfait accord avec tes idees mais aussi de se confronter a elles sans pour autant etre des personnes « mechantes, jalouses ou aigries »!! lol sinon , ce n’est pas la peine de laisser un espace pour s’exprimer… et je pense que tu ne contrediras pas cela..
        J’enfonce des portes ouvertes, mais c’est evident que sur des looks, il y a moins de place a la polemique! :D
        Mais sur des sujets, pour le coup « impactants », les reactions peuvent etre diverses!! (et heureusement! ce blog n’est tout de meme pas une secte?)
        Biensur que la critique n’est pas toujours constructive ou pertinente, mais a part celles pour qui la tournure du blog ne les interesse pas, pour la plupart, je suis sure qu’elles apprecient Coline et le fait de pouvoir echanger sur des sujets de societe aussi importants et interessants! (voila mon point de vue en tous cas!).

  307. Bah l’effort vers l’écologie, c’est pas « tout ou rien », même si tu n’es pas parfaite de ce point de vue (qui l’est ??) chaque geste green est un progrès de toutes façons ! Et pour ton blog, je comprends ta schizophrénie mais moi, ça m’intéresse que tu détailles tes démarches tri / moins de shopping / réinventer avec ce qu’on a déjà. Comme la plupart des lectrices ici j’imagine, on est plutôt dans une optique comme celle-là plutôt que dans 10 nouvelles fringues par semaine et un dressing grand comme un gymnase ! Donc ta démarche peut aussi nous motiver et nous aider.

  308. Pas forcément lectrice assidue (je passe 1 fois ou 2 par semaine), j’ai déjà d’ailleurs posté un commentaire « râleur » où je m’insurgeais un peu sur le prix de chaussures (mais c’est une autre histoire, l’essentiel étant que tu sembles être une personne plutôt ouverte au dialogue).
    Je lis ton blog plus généralement comme je lis un magazine, sans forcément vouloir absolument commenter, mais avec légèreté et distance.
    Et sur cet article là, je dois avouer que je suis assez bluffée. Par ton honnêteté.
    Et surtout, les gens qui savent se remettre en question, qui évoluent et qui essaient, autant que possible, de vivre en harmonie avec leurs convictions, je trouve ça HYPER sain…
    Alors bravo, et persiste !

  309. une fois que cela deviens une activité professionnelle, avec sponsors , on n’est plus trop maître des règles du jeu. je vois souvent des blogueuses avec des fringues qui ne leur ressemblent pas, dernièrement une paire de shoes grotesques qui a été revendue sur le vide dressing de la blogueuse (pourtant connue) et qui n’a pas encore trouvé preneuse… c’était franchement pas le style de cette fille assez cool, elle a quand même balancé qu’elle kiffait ces pompes fétich goth. Là je me suis dit: elle commence à nous prendre pour des cons…Et effectivement, elle a amorcé n virage top sponsors au point que je me demande pourquoi j’ouvre sa page chaque matin…Je préfère un look virtuel potable (montage) qu’un look pourri semi imposé (qui sera plébiscité par des filles qui laissent des coms pour qu’on aille sur leurs blogs, démolis par d’autres qui sentiront l’arnaque, ou ignorés par une grande majorité qui ne commentera pas cette fois pour ne pas blesser la blogueuse)

    1. et je voudrais ajouter autre chose: c’est bien que tu fsse part de tes états d’âmes, je pense que ton blog va évoluer et que tu finira par trouver le bon équilibre entre ce à quoi tu aspires et ce que tu donnes à voir de toi. Déjà, tes liens vers la déco, la musique, tes états d’âmes et d’armoires, je trouvé ça très intéressant. Plein de filles font des blogs modes sans mode, tu peux partir faire des rencontres, faire des portraits de tes amies blogueuses (un peu à la closet visit), des vidéos pour illustrer ta musique, des petites impros dans la nature avec ton frère (en fait je préférai vos petites balades à deux que ce que tu fais avec ton groupe, je trouvais ça léger et poétique)..bref tu es pleine de ressources, une qualité que d’autres blogueuses n’ont pas, profites-en pour sortir de ta chrysalide…

      1. bon, les fautes d’orthographe, on fera comme si elles n’existaient pas , hein..(signé :la nana qui ne se relit jamais…)

  310. En revanche je valide et apprécie ton approche : « …j’ai appris que c’était la règle du jeu, je l’accepte au mieux.

    Je pourrais donc très simplement éviter vos questions, faire comme si de rien n’était et être en mode « je ne vous doit rien » et n’en avoir juste rien à foutre mais tout ceci est simplement un geste de respect que j’ai envie d’avoir envers vous »

    et te remercie pour cette attitude.

  311. Bonjour Coline,
    Je me retrouve complètement dans tes interrogations, être bloquée entre ses convictions et son amour de la fringue. Moi aussi j’essaie d’avoir un mode de vie écolo, mais ça coince pas mal niveau vestimentaire…
    J’avais beaucoup aimé les articles de Balibulle sur l’optimisation de son dressing et je suis un peu dans la même logique depuis un certain temps, mais pour les nouveaux achats je trouve qu’on manque cruellement d’infos sur les marques, les conditions de fabrication, etc.
    J’avais commencé à me renseigner sur ce thème là, mais les infos sont dures à avoir, et le côté fun de la fringue est souvent oublié. Du coup, si jamais l’envie te prenait d’orienter ton blog vers la mode éthique et durable, je trouverais ça absolument génial.
    En tout cas, merci pour tes posts green !

  312. Je serais curieuse de savoir ce que tes partenaires pensent de ton article (entre parenthèses j’apprécie ta franchise, pas évident pour une bloggueuse mode)? Comme tu t’en doutes, tu as certainement éveillé la curiosité (conscience ?) de certaines de tes lectrices qui par mimétisme (conviction ?) vont réfléchir à deux fois quant à leur mode de consommation. Si j’étais partenaire je n’apprécierais pas trop qu’une bloggueuse que je sponsorise envoie le message « hey les filles, n’achetez plus autant ça sert à rien ». Ne crois-tu pas avoir pris un risque professionnel ?

    1. Peut-être que oui, peut-être que non. Quoi qu’il en soit c’est mon choix et si certains de mes partenaires n’apprécient pas ma démarche alors…tant pis ;) Ca reste MON blog, personne n’a la mainmise sur lui, même les personnes qui me paient ;)

      1. Justement, il serait peut être temps que ces partenaires se posent la question : et si je fabriquais des vêtements avec des matières bio et naturelles et fabriqués en France !!!

  313. Salut Coline !

    Comme d’autres je ne poste jamais, mais je suis ton blog avec plaisir depuis quelques années. Tu es d’ailleurs la seule blogueuse que je suive, en mode « tiens, si j’allais voir ce que raconte Coline » entre deux articles de rue89 et de sciences et vie. Hihi ! Tu as ce côté frais et créatif, bien que j’ai toujours trouvé le monde de la mode un peu « pathétique » (pardon pour le jugement, ce n’est que mon avis). Bref, tu arrives à montrer des trucs jolis sans prise de tête, et c’est rafraichissant. ^^

    Autant dire que quand j’ai vu ta dernière rubrique, j’étais toute joyeuse, et j’ai effectivement repensé à cette histoire de remettre les vêtements que tu avais essayé de faire (c’est vrai que pour les gens lambdas comme moi, qui tournent avec cinq pantalons et cinq pulls en gros, c’est plutôt rigolo) :)

    Donc je t’écris juste (bon, entre autres pour te remercier de ton blog qui me fait rire) pour te dire que tu pourrais tout autant remettre des vêtements à toi en les mariant différemment et en les agrémentant d’une nouveauté de temps en temps, que ton blog n’en souffrirait pas tant que ça. Puisque justement, la puissance du blog à mon avis est sa simplicité et son angle d’approche personnel et très humain.

    Je te souhaite une bonne continuation (et une bonne adaptation à la ville d’après ce que j’ai compris, j’espère qu’il te reste des coins de verdure pas loin où tu puisses te ressourcer) ! Belle journée (ici ensoleillée youpi) !

    1. (Juste pour être claire : ce que je trouve « pathétique », c’est le sérieux avec lequel certaines personnes considèrent le monde de la mode, comme s’il s’agissait d’un sujet essentiel et important qui impacterait significativement sur notre société.
      Bien que chacun fasse ce qu’il veut etc, je trouve ça très dommage et dommageable de faire l’autruche sur les enjeux réels de la vie. Evidemment, je sais bien que ce n’est pas du tout ton cas sinon je ne suivrais pas ton blog ! :p)

  314. j’ai été touché par ce que tu écris sur la difficile conciliation des envies et des valeurs parfois- voire souvent- contradictoires.
    « Go green » c’est un très bon titre car c’est un chemin. parfois difficile, parfois à faire en courant, parfois en reculant car on s’est trompé de routes…
    Moi je suis veggie depuis 1 an, mais pas vegan. et mes chaussures et sacs à main sont souvent en cuir. c’est une contradiction qui me turlupine et à laquelle je n’ai pas encore de réponse.
    faut-il aller jusqu’au bout de ses idées ou s’arrêter en chemin est-il possible. c’est une vaste question, sociale, économique et politique ;)
    je te trouve honnête dans l’expression de tes contradictions, de tes doutes, de tes tentatives. A toi de voir jusqu’où tu vas (arrêter d’acheter ou de se faire offrir des fringues ou du make-up mais alors aussi arrêter ou changer ce blog), rester dans un entre-deux, ou arrêter de te « prendre la tête » car c’est plus simple…
    il n’y a pas qu’une réponse. Bon courage :)
    et si tout le monde se posaient des questions comme les tiennes, ce serait déjà un immense pas.

  315. Bonjour Coline,

    Je tenais juste à te féliciter pour cet article, je suis d’accord avec tout ce que tu y dis. La sur-consommation est quelque chose que j’ai toujours trouvé dérangeant sur les blogs mode, et je suis contente de voir qu’au moins une personne s’en préoccupe. Tu as toujours été une des rares bloggeuses à laquelle on peut « s’identifier » au niveau des vêtements, beaucoup des tiens viennent de magasins ou de sites où toutes les filles vont régulièrement, alors que beaucoup d’autres bloggeuses sont en haute couture des pieds à la tête, tout le monde n’a pas une armoire remplie à ras bord, comme la tienne maintenant. J’ai toujours apprécié cela chez toi. Et cette nouvelle série d’articles montre que tu as d’autres préoccupations que les fringues dans la vie, que tu es consciente de ce que tu fais. Voilà tout ça pour dire en bref que j’aime beaucoup le tournant que prend ton blog :)

    Gros bisous !

  316. J’ai dû écrire une ou deux sur le blog, que je suis pourtant depuis un moment alors je vais me rattraper …
    Personne n’est irréprochable, il est déjà important de se questionner,agir et envisager une consommation différente ne se fait pas comme ça ! Il est toujours plus facile de critiquer !
    Depuis un an je suis végétarienne, il a fallu que je me renseigne sur pas mal de choses, on ne comprenait pas forcément mon choix. Mes habitudes de consommatrice ont changé.
    Je me suis renseignée sur les marques étiques et écologiques, elles ne sont pas très nombreuses, les collections sont restreintes et les prix peuvent flambés rapidement… Quand on a un porte monnaie limité, on va forcément vers ce qu’il y a de moins cher.
    Les marques devraient évoluées davantage vers la production et non sur- production, toujours plus toujours trop !
    Doit-on culpabiliser à chaque fois qu’on se fait plaisir, je ne crois pas . Que chacun fasse sa part de ce qu’il peut c’est déjà pas mal, c’est toujours mieux que de ne rien faire du tout !!!!

  317. Ca me fait rigoler cette histoire d’être irréprochable. Chez nous le virage « green » c’est pris tôt (j’avais 7-8 ans) quand mon père a commencé à bosser…dans l’industrie pétrolière. Il a réalisé à quel point ça dévastait la planète, on s’est mis à manger tout bio, à utiliser la voiture une fois par an max, a repenser nos habitudes de consommation etc. Ma famille a poussé très loin le concept green, mais mon père continue de bosser dans le milieu de l’énergie (en privilégiant des contrats sur le renouvelable, mais forcément il y en a moins) parce ben c’est son boulot et qu’à part ça il aime beaucoup ça. Je crois que la vie professionnelle peut être un déclencheur, après on fait ce qu’on peut dans nos vies, avec notre impact perso.
    Merci pour cet article, moi je commente jamais mais j’aime particulièrement cette série!

  318. SIMPLEMENT MAGNIFIQUE !
    Tu as raison de dire que personne n’est parfait ! Notre passage sur terre est un combat permanent, un tiraillement perpetuelle entre le bien (faire) et le mal (faire).Comme tu le dis si bien, notre société nous force helas a redoubler de vigilence.
    Je trouve ça admirable d’oser dire tt ça, de te rendre compte de manière aussi lucide des choses en ayant tous le confort que tu as. Bravo a toi, parce qu’il est toujours plus difficil ( je trouve ) d’etre rigoureuse lorsque tout autour est fait pour te faire sombrer du coté obscure ( :) )

    Aussi, sache que je ne te trouve pas ton discour moralisateur, mais plutot plein d’espoire ! Je passe aussi par un phase de changement ( gigantesque ) et, il est temps que chaque etre humain se pose les bonnes questions…

    Encore BRAVO, et ne laisse personne te stopper en chemin.

  319. Coucou Coline,

    C’est tout à ton honneur de vouloir modifier tes habitudes, ton quotidien.
    Je te suis depuis 6 ans et, je trouve, que tu inspires le sourire, la joie de vivre ! Tu nous transmets à travers tes photos de look, tes vidéos, tes posts, que du positif :-) !!! Les personnes médisantes —> AU PLACARD !!!!
    Ton état d’esprit reflète que de bonnes choses. <3
    Tu peux me trouver sur instagram, à : JENNY_84INSTA ça me ferais plaisir à mon tour de te présenter quelques photos. Je suis passionnée par toi, et beaucoup d'autres bloggueuses d'ailleurs aussi… Mais tu es la première que j'ai commencé à suivre au quoitidien… Et je m'éclate toujours autant à te suivre. Haha! Je m'étonne complètement à te laisser un commentaire comme celui-ci, et à dévoiler ce que je pense, mais c'est fou comme "on a l'impression de te connaître finalement ….." En tout cas, continue, tu es top :) Jenny

  320. C’est un article très courageux que tu nous as fait là et je te tire mon chapeau! Bravo pour ton honnêteté et tes petits pas vers un « mieux » qui ne sera jamais parfait, c’est certain, mais qui est déjà bien plus intéressant que de rester dans le déni.

    De mon côté, même si je suis assez consumériste de manière générale, dans le sens où j’aime beaucoup acheter des choses, j’ai malgré tout toujours été raisonnable dans mes achats. Je n’ai jamais eu plus de 3-4 jeans, et même en comptabilisant les cadeaux de marque que j’ai conservés, les chaussures dans mon dressing ne doivent pas compter plus de 10-15 paires. Le manque de budget aide en partie, c’est sûr (forcément, quand on est encore étudiante à 25 ans passés, les gros craquages restent relativement limités) mais j’ai aussi toujours eu un sentiment de culpabilité naturel à l’idée de dépenser beaucoup d’argent. J’achète donc peu de manière générale, sauf pendant certaines périodes où comme toi, mes maux d’âme me poussent au vice pour me réconforter (genre en ce moment, hum hum)(mais je crois que c’est une pratique que l’on peut retravailler) et depuis quelques temps j’achète surtout beaucoup mieux.

    Mais comme pour toute blogueuse sans doute, il y a la question des partenariats, de l’incitation à l’achat, qui me turlupinent quand j’y pense. A l’instant présent, je me sens relativement bien dans le modèle que j’ai adopté: pas trop d’incitations directes (genre wishlists et sélections shopping), une valorisation particulière de modes de consommation différents (handmade, bio, frais, local, ou autre, mais aussi un refus de collaborer avec des eshops chinois aux prix dérisoires dont je n’ose imaginer l’impact environnemental et la réalité sociale) pour sensibiliser à mon humble échelle les esprits, et une transparence totale vis-à-vis de la provenance des vêtements que je montre. On est d’accord, ça n’empêche absolument pas que je sois au coeur du système, mais quelque part, j’espère que cela ouvre des fenêtres vers des alternatives possibles et d’autres manières de voir les choses.

    Parce qu’en fait, en y réfléchissant, je ne veux certes pas être une pousse-au-crime excessive, mais je ne veux pas non plus prôner l’austérité. D’accord, la surconsommation a un gros impact environnemental, mais la consommation à juste dose reste comme tu l’as souligné l’un des piliers de notre société. Nous vivons presque tous grâce à cette consommation, nos économies survivent grâce à toutes ces personnes qui dépensent leur argent dans des biens parfois futiles. En pleine période de crise, et surtout en Espagne où je vis, je ne peux m’empêcher de penser à toutes ces personnes tombées d’un jour à l’autre dans la misère parce que leurs commerces ne fonctionnaient plus. J’ose même penser aussi à ces milliers de personnes en Asie qui travaillent – certes dans des conditions déplorables – mais peuvent donc manger chaque jour grâce au monde de la mode ou de la beauté. Je veux dire, tout n’est pas blanc ou noir. Le modèle est tel qu’il est parce que malgré ses énormissimes défauts et tout ce qu’il détruit, il est pour l’instant capable de faire survivre la majeure partie de la planète. Alors oui, c’est là le coeur du problème, ce qui pourrait tout changer, mais pour l’instant nous sommes tous dépendants de ce fonctionnement.

    J’espère profondément que des alternatives viables verront de plus en plus le jour, que notre société accordera un peu plus de valeur au bien des personnes et au bien de notre environnement. Et j’espère aussi que ne serait-ce que quelques personnes auront été interpellées sur mon blog par mon engagement envers des cosmétiques les plus naturelles possibles, ou envers une consommation plus raisonnée des vêtements, des matières plus durables. En attendant moi je continue ma réflexion, mais je ne suis pour l’instant pas du tout prête à devenir parfaite écologiquement parlant, comme tu le vois, parce que je suis trop gênée par toutes les conséquences sociales et économiques qu’il peut y avoir derrière. On verra où mon chemin me mène! Ce qui est certain, c’est que tes articles No Impact sèmeront des pensées dans nos esprits, même inconsciemment, et porteront peut-être leurs fruits, alors continue comme ça.

    Merci encore pour ton inspiration.

    1. 10-15 paires de chaussures en étant étudiante Oo Mais comment vous faites les filles ?!!!!!! je devais en avoir 3-5 maxi…

  321. juste bravo. c’était l’étape épineuse et tant attendue, et tu t’en sors hyper bien parce que tu es sincère.
    Personnellement, si tu te mets à faire des looks « recyclés » ou avec des vêtements faits-main ou encore issus de friperie, ça m’ira tout aussi bien (et même mieux, peut être !)
    A très vite !

  322. C’est un magnifique article.
    Par moment, il m’a filé la chair de poule tellement c’était émouvant.
    Quand j’ai créé mon blog, mon homme a vraiment eu peur que je m’achète des vêtements pour le blog. J’ai toujours était grande consommatrice de sapes mais il craignait que ça ne devienne pire. Parfois, je me dis « Tiens et si j’achetais cette tenue pour faire tel article sur le blog » et il me freine direct. Et il a raison.
    Ce n’est pas mon métier contrairement à toi mais je comprends ton dilemme. On veut chaque jour (ou semaine pour moi ;-)) présenter de nouvelles choses et heureusement, ce n’est pas comme ça que nous vivons dans la vraie vie.
    Tout ça pour dire que je te trouve très courageuse de continuer ce blog alors que la surconsommation est à l’encontre de tes principes. Même si il prend un tournant un peu plus « responsable des vêtements » un jour, je continuerais à y venir à chaque nouvel article parce que même si j’adore te voir avec de nouveaux vêtements, c’est avant tout pour ta personnalité (même si on ne se connait pas) que je viens.
    A bientôt et cœur avec les doigts pour toi :-)

  323. Wouah. Il est complet cet article ! Oui, je suis tout à fait de ton avis. Malheureusement je n’ai pas encore l’âge de travailler, c’est donc ma mère qui m’achète mes habits. Et comme je risque de prendre quelques centimètres d’ici deux ans, que je risque de grossir ou de mincir car je n’ai pas totalement finit ma croissance elle refuse de m’acheter des vêtements de bonne qualité (ce qui est compréhensible), je passe donc ma vie chez ZARA. Mais ce qui est sûr c’est que plus, moi aussi je favoriserais la qualité à la quantité. Enfin.

    Des bisous,
    fille-au-foyer.blogspot.com

    PS : j’organise un concours sur mon blog, tu as toute tes chances et ça me ferait très plaisir que tu y participe !

  324. Bonjour Coline,

    Tu fais bien selon moi de parler des sujets qui te tiennent à coeur, et je crois que tu réussis vraiment à t’exprimer avec justesse. Je ne vois pas de problème entre ton désir de beauté, de plaisir, et ton envie de mener une vie plus green. Au contraire, ce que tu fais ne me semble pas la somme d’apparentes contradictions, mais bien une démarche riche, a

  325. un grand grand grand bravo pour ce post Coline. Quelle honnêteté ça fait du bien dans la blogo. Et je me reconnais tellement dans tes propos… sauf que je ne suis pas blogueuse mode professionnelle. Je prépare un post qui explique comment je me suis « désintoxiquée  » de la compulsion et de la surconsommation, et je te jure que aujourd’hui je prends plus de plaisir à porter mes vêtements à jouer avec qu’à l’époque où je me morfondais dans mes montagnes de t-shirts sans comprendre pourquoi et comment j’en étais arrivée là. Mais sois indulgente avec toi même, car d’une certaine façon tu es aussi une « victime » plus ou moins consentante de l’industrie de la mode et du marketing, tout est très étudié pour nous faire consommer au maximum et susciter l’envie…

  326. Bonjour Coline,

    Tu fais bien selon moi de parler des sujets qui te tiennent à coeur, et je crois que tu réussis vraiment à t’exprimer avec justesse. Je ne vois pas de problème entre ton désir de beauté, de plaisir, et ton envie de mener une vie plus green. Au contraire, ce que tu fais ne me semble pas la somme d’apparentes contradictions, mais bien une démarche riche, amenée à évoluer. Et j’aime beaucoup cette façon de penser! Continue à nous inspirer, quels que soient les domaines ! Amicalement

    Julie

  327. je me retrouve dans ton article: non je ne suis pas bloggeuse ;-) mais cette contradiction entre l’amour des fringues/maquillage/bijoux et la conscience que la surconsommation mène la planète dans le mur!
    ton article est courageux et élégant…à ton image!

  328. Bon j’ai la SOLUTION à ton problème : ENVOIES MOI LES FRINGUES QUE TU NE VEUX PLUS ! ^^ (bon par contre au niveau des pantalons il va falloir grossir un peu parce que je ne vais jamais rentrer de dedans sinon haha).
    Non plus sérieusement je penses que ça peut être sympa de façon occasionnelle de faire gagner des vêtements que tu ne souhaites pas garder à tes lectrices, style jeu concours.

    Sinon à par ça je trouve cette article très intéressant mais pour moi tu n’as pas à t’excuser ni à te justifier autant (même si c’est très gentil de ta part de prendre le temps de le faire). Je penses que malheureusement peu de personnes font ne serait ce qu’un quart de ce que tu fais écologiquement parlant. Et pour moi trier ces déchets mais à côté acheter des tonnes de sapes c’est pas aberrant, c’est déjà un bel effort même si on peut toujours mieux faire.

    Bonne continuation et désolé si il y a des fautes.

    Bisous :)

  329. Il y a déjà plus de 350 commentaires sous cet article, et je me doute bien que le mien va se perdre dans la multitude… MAIS je voulais te dire que je trouve cet article particulièrement honnête, tu n’étais pas obligé de le faire mais j’apprécie que tu l’aies écrit.
    Tu es de loin ma blogueuse mode préférée grâce à ton honnêteté et ta simplicité et je ne suis pas la seule à penser ça.
    Tu m’inspires beaucoup (contrairement à d’autres qui me font juste complexer) alors continue! :)

  330. Bonjour Coline,

    Je ne suis pas une assidue de ton blog, j’y passe en coup de vent une fois par semaine comme pour tous les blogs, mais là j’ai lu ton article jusque bout et l’ai trouvé très intéressant. Une question me taraude cependant, n’y voit en aucun cas de la méchanceté de la part ou une leçon de morale, ça n’est qu’une question. Pourquoi ne pas laisser tomber le blog ? Tu expliques toi même le conflit qu’il y a entre ton job et ton mode de vie, tu tentes de concilier les deux mais reconnaît que c’est extrêmement difficile, alors pourquoi subir ce job ? (Si jamais tu le « subis »). S’il ne te permets pas d’avancer dans la direction que tu souhaites, comment peux-tu en être pleinement satisfaite ? Je comprends la peur du chômage, peut être n’as-tu pas du tout envie d’arrêter et je le comprendrais tout à fait, je comprendrais aussi que tu veuilles rester proche de tes lectrices, ça fait 7 ans tout de même, c’est un peu dur de tourner la page. C’est juste que dans le fond j’ai du mal à comprendre comment les gens peuvent évoluer dans un environnement qui ne le leur ressemble plus vraiment.

    Ça fait finalement beaucoup de questions… Aucun souci si tu ne souhaites pas t’etaler sur le sujet.
    En tout cas merci d’avoir pris le temps d’écrire ce long article, j’aime ton côté « je vis dans mon temps et pas dans un magazine » :-)

    1. Ouh la attention, je ne le « subis » pas du tout! J’adore mon blog, il m’apporte énormément, en plus de me permettre de vivre. Mon blog me ressemble toujours et encore heureux, salut la déprime sinon! ;-) Il y a juste, je pense, des points que je dois mettre à niveau, comme je le fais depuis 7 ans finalement. Un blog ça évolue (enfin tout du moins j’ai toujours eu envie de faire « bouger » le mien) et certains sujets un peu plus complexes prennent du temps. Comme je le dis dans mon post j’ai toujours aimé et j’aimerais toujours les vêtements. J’ai juste une approche plus « simple » (de mon point de vue) de la « mode » et plus envie d’être dans l’excès. Le tout maintenant est de faire évoluer ce blog dans ce sens et tout ira pour le mieux :)

  331. Je partage tout à fait tout ce que tu as écris. C’est pour cela que j’ai créé un blog aussi http://blog.refashiongallery.com
    Il y a une solution moins difficile à adopter pour les fans de mode: privilégier l’achat des vêtements d’occasion ou upcyclés. On ne peut plus se permettre d’acheter du fast fashion jetable…..
    Moi même j’ai pris un pacte pour ne plus acheter des vêtements neufs, pendant au moins un an, après on verra si je tiens toujours…:)

  332. Bonjour Coline,

    Merci pour ses articles que je trouve très intéressants. Je suis étudiante en Tourisme durable (oui, ca fait sourire en général) et outres les améliorations et solutions possibles pour minimiser les impacts négatifs que peut avoir le tourisme sur son environnement en général, on nous apprend aussi à assumer nos contradiction.
    je pense que c’est la clef quand on entame une démarche axée »développement durable ». De toute façon puisque quoi qu’il en soit le développement induit croissance, donc forcément nuisance.

    Continue comme ça !
    Bonne soirée.

  333. Salut Coline!
    J’ai lu ton texte avec attention (chose possible seulement sur ton blog, tu as vraiment une écriture agréable!) et je te comprends absolument… je pense malgré tout que dans chaque métier (et même les plus nobles) il faut savoir faire des concessions. Je serai bientôt médecin et même là c’est l’éternelle insatisfaction car jamais la pratique ne s’accorde tout à fait à nos principes. Alors pour être plus en accord avec moi même je fais de l’éthique à bloc, histoire de. Et je vois que toi aussi, à ta façon tu essaies de transmettre le meilleur en nous faisant part de tes interrogations. Vraiment, bravo pour ce post, c’est cool de voir que tu considères tes lecteurs autrement que comme ton gagne-pain (la tendance des bloggueuse à la dérive je trouve!..) ET EN PLUS (genre ça suffit pas que tu sois intello – sympa – belle – drôle) TU ES CANON. Bon, ok, rien à voir.
    Go on, et bonne soirée !
    Valentine.

  334. Ah c’est très gentil de venir éclaircir ce point là, je m’étais justement posée la question à ce sujet lors de ma lecture du premier post no impact.
    Sinon, petite question probablement bête : les partenariats ce sont les marques qui te les proposent et toi qui accepte/refuse ? L’inverse n’est-il pas possible ? Par exemple, n’as-tu pas le droit de démarcher une marque écologique de vêtements en expliquant le but de ton blog et comme ça tu intégrerais un peu moins de vêtements « de chaîne » dans ton métier et plus de vêtements « éco-responsables » ?
    Côté France je sais pas trop ce qui existe mais en UK ils ont des trucs assez sympa dans le genre coton bio etc etc. Bon après le chemin UK-FR reste lourd mais enfin j’imagine que ce que tu reçois des marques ne vient probablement pas toujours de France…
    Enfin en tout cas tu as une belle personnalité, ça fait plaisir :)
    Rien à voir, mais je voulais aussi te remercier pour ta vidéo sur l’Acnease, sans ton avis j’aurais probablement pas osé franchir le cap (je te suis en sous marin depuis un baille) mais à l’instant T, je t’en remercie *beaucoup* ! 3 ans depuis mon arrêt de pilule que je me bats contre des petits boutons, c’est pas encore parfait mais c’est en chemin :-)
    Très bonne continuation !

    1. Mis à part pour Woodfolk je ne « démarche » pas les marques, ce sont elles qui me proposent et moi ensuite qui accepte ou non. Mais effectivement, faire le truc en sens inverse est tout à fait possible :)

  335. coucou premier commentaire sur ton blog, et je voulais te remercier vraiment pour cet article que je trouve génial, peu de nanas auraient fait ce que tu as fait, de s’exposer volontairement aux critiques, et dans un texte aussi long, il y aura forcément plusieurs personnes qui vont relever « la » phrase qui fâche. Au début je ne voulais pas commenter mais c’est en lisant le commentaire de certains qui m’a donné envie de réagir, c’est marrant comment certains sont outrés de ce que tu fais, et pensaient que tout ceci était du bénévolat, c’est comme si on s’étonnait qu’un peintre vive de la vente de ses oeuvres,c’est le cas, et pourtant il peut avoir réellement du talent… Bref chacun son avis, en tout cas j’ai appris pas mal de choses dans cet article sur le fonctionnement d’un blog mode et tout ça, et la sincérité que tu as envers tes lectrices est, je trouve, très touchante, tu savais forcément que ce post allait diviser, et pourtant par honnêteté tu l’as écrit, et je trouve ça génial, car encore une fois peu de blogueuses auraient le cran de le faire. J’aime beaucoup le tournant que ton blog prend, il est tellement humain, la vie ce n’est pas que les fringues et la mode, et je suis personnellement très éloignée de ce milieu écolo, et tes récents articles ont allumés une petite flamme en moi, et je sens que ma vision sur le sujet change peu à peu… Bien sur je ne me suis pas recluse en ermite dans le fin fond de la forêt, à manger des fruits et des racines hein, mais c’est moins pire que ce que je faisais avant, et ce que tu dis sur la perfection me rappelle mon discours sur le végétarisme: une amie à moi est végétarienne,et la plupart du temps les gens s’évertuent à lui faire des critiques, comme quoi elle continue à porter du cuir, à utiliser des produits testés sur les animaux etc, mais en même temps, ce qu’elle fait, c’est toujours mieux que de ne rien faire, c’est comme ci certaines personnes se sentaient attaqués par ton mode de vie plus ou moins différent, et se sentaient donc obligé de te rabaisser…
    En tout les cas je trouve ça cool, que tu parles d’autre chose que de mode (même si bien sur ça reste le sujet principal), mais aussi de ta vision du monde, de tes doutes etc… VOila je voulais te remercier pour ce joli article, plein de sincérité et d’humour comme d’hab^^

  336. Bravo Coline pour cet article qui nous reconcilie toutes avec nous memes! Personne n est parfait et heureusement…mais je suis sure que tu te justifies encore a cause de grosses jalouses qui t ont attaquee!
    Ahhhhh la blogosphere est une jungle!
    Courage!

  337. Merci Coline pour ton article!
    Mais tu ne dois pas te justifier!
    Faire un effort, penser que nos actions ont un impact, c’est déjà bien.
    L’écologie est un vaste sujet à base de jugement et de culpabilité…
    Personne n’arrivera à avoir l’empreinte écologique d’un écureuil…

    Mais tes « petits trucs » que tu partages sont déjà un grand pas qu’on devrait tous franchir.

    Continues, tu fais du super boulot avec ton blog!

  338. Coucou Coline, c’est la première fois que je poste un commentaire sur ton blog, même si je te suis régulièrement depuis à peu près deux ans maintenant. J’ai juste envie de te dire MERCI, tu es très inspirante, tu es une belle personne créative, sympa, attachante et généreuse. Ton blog et tes vidéos sont un vrai régal. J’apprécie encore plus ce nouveau tournant dans ta vie, qui te rend encore plus différente des autres blogeuses (bloggeuses? arf.)

    Bref, tu es la meilleure donc continue comme ça! :)

  339. Salut,
    Je trouve ca génial ton engagement écologique, et c’est vrai que même si je comprends que certaines ont pu être étonnées par rapport à la partie « vêtements » on a pas à être parfait et chacun fait comme il peut, a son rythme. En tout cas ta rubrique No impact m’apporte beaucoup! Continue la :)

  340. Salut Coline, je te suis depuis plusieurs années et c’est la 1ére fois que je te laisse un commentaire car ton article m’a touchée j’adhère totalement a tes nouveaux articles aux idées que tu transmets je voulais juste te dire bravo, vraiment

  341. Merci pour ta sincérité. Cela dit, selon moi, cet article n’avait pas lieu d’être, tu n’as pas à te justifier de quoique ce soit… On est tous rempli de paradoxes, c’est ce qui fait de nous des êtres humains. Tu es une blogueuse mode rémunérée et tu as une conscience écologique, ne pourrait-on pas applaudir ta démarche plutôt que de soulever des grands débats ?? En tout cas, je suis impatiente de lire le prochain article « No Impact ».

    NB: « … Ce que je ne garde pas termine chez mes amis…  » ; si tu es en manque d’amis, je suis de bonnes compagnies, et j’ai une garde robe qui est prête à receuillir tous ces malheureux sapes abandonnés ;-)

  342. Coucou Coline
    Déjà, merci d’avoir abordé ce côté la du no impact et go green
    Avec beaucoup d’honnêteté
    Et l’apparition d’une facette de toi qu’on ne connaissait pas forcément : la tristesse que tu peux parfois avoir ressentir (ou surtout la fatigue serait plus juste) face à certains jugements
    C’est facile derrière un écran d’ordinateur, d’agresser plus ou moins une personne sur ces gestes écolos qui sont pas parfaits, mais franchement, j’suis pas sûre que le quart des personnes qui critiquent face le dixième de ce que tu fais
    Alors ouais, tu portes du cuir, tu t’achètes des pièces chères, on t’envie (à s’en arracher les cheveux devant l’écran de son pc car on a pas toute 600 balles à mettre dans une paire de boots) et alors?????
    Tu vis de ça, c’est ton travail, celles qui font un autre boulot et qui gagnent autant que toi, elles sont dans l’ombre mais même si on le sait qu’elles sont nombreuses inévitablement, on leur dit rien sous prétexte qu’elles ont pas de blog mode????
    Je pense qu’effectivement il faut arrêter de vouloir qu’une personne soit parfaite
    On peut idéaliser quelqu’un comme toi, ce que je fais souvent quand je te lis j’me dis : elle a de la chance, mais je sais que NON tout n’est pas rose, on a tous des hauts des bas, la vie non plus, en dehors des Hommes n’est pas parfaite
    Et être blogueuse, oui c’est recevoir des cadeaux, mais c’est aussi être face à des dures critiques et remarques pas toujours simples à encaisser même quand on est blindés
    Peut être il y a t’il des critiques émises qui cachent des dessous de jalousie, aussi (pas toutes oh non je ne voudrais pas que toutes les lectrices qui ont osé porter des jugements croient ça) mais c’est la dure loi de la vie je pense et il y en aura toujours, tout le temps, à toutes les époques
    Je trouve ça déjà bien, de faire cette démarche no impact (ou less, sachant que j’y crois pas trop au no …) et d’être honnête et aussi complète, précise que possible, et transparente avec tes lectrices !
    Je crois en cette catégorie, et au fait de ta sincérité, et de ton investissement pour la sauvegarde de la planète
    Les petits gestes multipliés par je ne sais combien de lectrices tu as convaincu (dont moi) pourront sauver les choses j’en suis sûre, avec le temps, comme d’habitude, pour tout, le temps fait beaucoup de choses je trouve
    J’entends souvent (car je voyage beaucoup, j’aime ça) ah t’es blindée t’as gagné au loto la chance : non je ne suis blindée, j’ai même pas gagné au loto, j’aime ça et j’ai envie d’en profiter c’est tout. Les préjugés, as always, et il y en aura (désolée pour le pessimisme c’est pas mon genre pourtant) TOUJOURS
    But keep your smile, t’envoies du lourd, et je te suivrais, jusqu’à ce que tu ne sois plus. Mais bon, j’espère pas hein, nous fais pas ça <3

  343. Coline, je t’aime un peu plus à chaque article. Voilà, c’est dit. J’ai hâte pour les prochains articles « green » ! ( et les autres aussi d’ailleurs !)

  344. Bonsoir Coline ! Ma grand-mère disait souvent que l’important dans la vie n’est pas d’être parfait mais de s’interroger sur qui on est et de chercher à s’améliorer … Je pense que tu es en plein dedans et je trouve ça super ! Combien l’ose ?
    Bisous !

  345. ton blog je l’aime depuis des années, mais de plus en plus. Parcequ’il évolue d’une façon différente des autres, voir toujours la même chose partout avec des textes impersonnels m’énerve de plus en plus, et que lorsqu’on vient ici dans ton espace il y a un vrai partage, de la sincérité, de l’actualité.
    Que l’on soit touché ou pas par les sujets il est toujours intéressant de lire afin d’avoir des avis, de s’intéresser à des sujets auxquels on ne pense pas.

    Pour ce qui est de la consommation, rien a voir avec l’impact sur l’environnement ( mais qui me fait réagir maintenant après la lecture de cet article), est quelque chose qui me travail, j’en ai un article en réserve mais je n’arrive pas à le publier, je le travail tous les jours. Instagram par exemple est mon meilleur échappatoire et mon pire ennemie qui me fait croire que j’ai des besoins et qu’à peine j’ai commandé un article le temps de la livraison et hop il ne m’intéresse plus.
    Cette surconsommation me fatigue, je ne sais plus quoi mettre le matin tellement j’ai le choix et comme toi j’ai entamé mon tri. Pour mon bien être, pour être moi bien dans mes pompes et pas une image. C’est parfois difficile mais ce gaspillage évité et ce temps gagné pour autres choses fait tellement de bien.
    Je te félicite vraiment pour tous ces articles. J’aime aussi tes articles de look évidement mais je pense qu’on peut trouver le moyen de s’inspirer sans acheter.
    Bref je le redis mais la diversité des sujets sur le blog sont vraiment enrichissant !
    Et puis il ne faut pas culpabiliser à chaque fois non plus, car se faire plaisir reste important.
    Bref merci pour tout ça !
    Belle soirée

  346. Bravo coline, pour ce post surement difficile a écrire…tu fais de ton mieux, pourquoi te blamer ? Tu sensibilises les gens a l’environement, il faut que certaines personnes le fasse, d’autant plus quand elles ont de « l’influence »…personne n’est parfait, chacun fait selon sa morale et a notre petit niveau nous ne pouvons faire que de petits gestes comme les tiens. Le problème est ailleurs, les trusts, les industriels, les politiques. Mais je trouve excellent que cela te préocupe, une hyper consommation de fringues ne va pas détruire le monde, gére ton boulot et ta passion serainement, tu t’en sors bien ! Au diable les gens aimant les polémiques. Ton blog est top car ta personnalité transparait de partout, ne change pas, cela serait dommage.le débat est sensible mais tu t’en sors très bien. Continue longtemps comme ça, a nous faire rêver, par ton bon goût, ton sens de l’humour et tes idées originales. Keep on going miss ! Great job !

  347. Hello,

    Je tenais à apporter ma petite pierre à l’édifice de ton article, peut être est-ce pour répéter ce qui a déjà été dit? Puisque j’avoue dans la foulée ne pas avoir lu les 352 comms précédents :/
    Concernant donc l’écologie et les petits gestes quotidiens, de Coline, Pierre Paul ou Jacques hein, on parle de « chaque geste compte…patati patata » mais j’ai envie de dire qu’il n’est pas qu’une question de quantité d’actes mais aussi de vivre bien avec soi-même, son éthique…Alors si juste trier ses déchets ou se moucher dans le PQ qu’on réutilise pour se torcher vous semble être dans une démarche positive et méliorative, c’est bien NON?! Parce que c’est déjà pas le cas d’une majorité…

  348. Coucou,
    Je vais en rajouter une petite couche, pas forcément nécessaire vu les commentaires cette fois-ci mais bon… Je comprends tout à fait le dilemme d’aimer la mode et d’en être une grande consommatrice et d’avoir une conscience écologique grandissante… Pour ma part, j’essaie d’acheter plus « juste » et moins, mais ce n’est pas toujours évident (pour des belles pièces, va faire un tour chez Stella McCartney qui est une des rare créatrice écofriendly et qui n’utilise pas le cuir!)
    Pour ton précédent article, je suis d’accord pour dire que tous les petits gestes comptent. Au départ, j’étais choquée que des célébrités comme Marion Cotillard ou Léonardo DiCaprio nous fassent la morale niveau protection environnementale vu leur nombre de vols en jets privés et puis je me suis dit, « c’est quand même bien car leur notoriété permet de sensibiliser plus de gens à l’écologie! »… Aujourd’hui, il faut sensibiliser tout le monde et donner des petits conseils de tous les jours, permettra peut être un jour d’améliorer les choses (éternelle optimiste aussi ;) )
    Bonne soirée

  349. Bonsoir Coline,
    Écrire ce billet était une grosse prise de risque pour toi, mais tu l’as fait avec honnêteté et je trouve ça vraiment bien . Peu de blogueuses font ce genre de chose… parler en tout franchise quitte à montrer ses faiblesses, ses contradictions.
    Comme tu le dis si bien, tu n’as pas la prétention d’être parfaite. Mais personne ne l’est ! Au moins, tu te poses des questions, tu te remets en cause et c’est ce qui fait avancer.
    Certains ont l’air de penser que ton blog n’est pas en accord avec tes idées, mais c’est ton travail. Dans nos boulots, on est tous amené à faire des choses difficilement compatibles avec nos idées. Si je prends mon exemple : je travaille dans le domaine juridique, domaine on ne peut plus « papivore », mais, même si j’ai l’impression d’avoir tué un arbre à la fin de ma journée, je dois faire avec !
    Tout ça pour dire que vivre à 100% en accord avec ses convictions c’est difficile, la vie est faite de paradoxes !

  350. Bonjour Coline,

    L’autre jour j’ai lu un commentaire sur ton article « no impact » qui, grosso modo, t’expliquait en quoi tes efforts n’étaient qu’une toute petite goutte d’eau dans l’océan et qu’il fallait faire plus. Cela m’a pas mal perturbée, j’y ai repensé sous la douche où j’ai répondu mentalement à cette personne par un espèce de monologue sans fin : cette douche a été très très longue! Et ENCORE un point noir pour toi et ton blog! BRAVO!

    Je me décide aujourd’hui à t’écrire car je trouve cela vraiment triste que tu te sentes obligée de te justifier, justifier de quoi? D’aller vers du mieux!

    Je vais essayer de partager ma vision des choses sur le sujet. Pour te situer un peu, je viens d’une famille très simple, très nature. J’ai grandit à la campagne, mes parents ont depuis peu un verger bio, mon père a toujours été très respectueux de tout ce qui est vivant et s’intéresse énormément à l’agriculture biodynamique. Mon frère a fait son mémoire de master sur les AMAPS et participe activement à son groupement d’achat. Petite j’étais peut être la plus écolo de tous, très touchée par la cause animale et toutes les problématiques environnementales. J’ai grandi et je suis… ingénieur chimiste pour l’industrie aéronautique et le sport automobile.
    Bah ouai! Il y a pire que toi niveau contradictions.
    Est ce que je me sens toujours concernées par ces causes? OUI
    Jusqu’à il y a peu, je vivais mal la chose, à vrai dire j’évitais soigneusement d’y penser. Pourquoi? Parce que je pensais qu’il fallait choisir. C’est vrai, avoir mon travail et se dire écolo, ce n’est pas cohérent. Pourtant j’aime mon travail, je ne veux pas en changer, il me permet non seulement de vivre mais surtout de m’épanouir, j’y apprends beaucoup. Je pense que je finirai par changer de branche mais il est beaucoup beaucoup trop tôt pour ça (pour moi)!
    Et en attendant? Je m’interdit de faire des gestes pour l’environnement? Par cohérence?!?!!
    Le problème ce sont les cases, ce besoin de s’identifier et d’identifier les autres à une catégorie bien précise de gens. C’est tout ou rien, il faut pouvoir mettre des noms sur les choses et je trouve cela très dangereux.

    Pour revenir à ton blog, je tiens d’abord à te rassurer, tu n’as JAMAIS donné l’impression de donner des leçons. Tu partages tes réflexions et c’est vraiment super de pouvoir constater que finalement pour les autres non plus tout n’est pas si simple (le rapport à soi, à l’image que l’on donne, nos points faibles et nos contradictions).
    Le point fort de ton blog? C’est de ne pas être totalement pro-écolo.
    Tu nous montre qu’il est possible d’avoir des considérations pour l’environnement sans avoir pour autant à abandonner un mode de vie « classique ». Bref un parfait exemple que coller au moule n’est définitivement pas une nécessité. Car pour la majorité des gens être écolo c’est vivre dans une hutte sans eau courante ni électricité, tenir des discours complètement perchés et à mille lieux de la vie moderne. Qui est prêt à franchir cet ENOOOOOOORME pas ?! Bah, franchement pas grand monde… Pas moi en tout cas. Les mesures que tu nous as présentées ne vont pas changer le face du monde certes, mais elles sont simples à mettre en œuvre, concrètes et surtout PAS CONTRAIGNANTES. Car vaut-il mieux une toute petite minorité de gens adoptant un mode de vie sans failles (surtout que hum, hum) ou une grande majorité prêt à suivre des mesures simples mais efficaces ?
    Demander aux gens de devenir parfaits est pour moi pure utopie. Et les discours moralisateurs sont à mon sens les plus contre-productifs. Il y a toujours plus ou mieux que soit, cela ne doit pas nous empêcher d’être positifs et d’avancer.
    Si quelqu’un à l’impression de sauver la face du monde en triant ses déchets? Très très bien. Car c’est la satisfaction engendrée par ce geste simple et ce sentiment de bien faire (même si c’est illusoire) qui va l’amener à aller plus loin dans sa démarche.

    Si j’arrête mon taf, quelqu’un d’autre prendra ma place. Si tu arrêtes ton blog les personnes à qui tu donnais tes fringues se les achèteront par elles-mêmes. Ça ne changera rien.
    Trier nos déchets, acheter local, manger moins de viande, remplacer nos cotons par des lingettes lavables, ça c’est du concret, ça ça a un réel impact !

    Changer de mode de vie c’est long, ça demande du recul, ça prend de l’énergie et ça prend du temps.

    Alors NON, ne culpabilise pas ! Si tu prends toujours du plaisir à faire vivre ce blog, CONTINUE.

    Aaah l’image de l’écolo… tu ne colles pas à ce stéréotype et c’est tant mieux ! Certaines personnes ne lirait pas une phrase de ton blog si il s’appelait « Go green » ou si tu avait une bannière à fleurs. Pourtant tu présente à ces mêmes personnes des produits bio, je veux dire des cosmétiques efficaces et bio ! Je ne sais pas si tu te rends comptes…

  351. Je trouve ton article incroyablement touchant de part la sincérité et la maturité qu’il en dégage. Il en faut du courage pour te mettre à nu sur un sujet tel que celui ci, surtout quand on est tiraillé par deux extrêmes. Il est déjà assez dur de se confronter à sa propre conscience, alors à tant de regards inconnus et parfois très critiques…
    Pour ma part, je trouve ta réflexion incroyablement censée, et même si tu es de part ton job directement concernée, je pense que ce tiraillement nous touche tous plus ou moins au quotidien dans nos sociétés de consommation. Essayer et faire certains efforts me semble déjà un bon compromis…
    Merci pour ta sagesse Coline!
    Je rajouterai juste en passant que je ne vois absolument pas comment les purs écolos moralisateurs peuvent ainsi atterrir sur un blog de fashion addict, ou alors… on a tous le droit à l’erreur comme tu dis!

  352. Cela fait maintenant 5 ans que je te suis et c’est toujours un plaisir! Ton cheminement ressemble fortement au mien! Je m’identifie beaucoup à ton texte. Oh et j’adore la rubrique Go Green! Superbe initiative.
    Beaucoup d’amour du Québec :)
    G.

  353. J’ignore si avec tous ces commentaires, tu liras le mien mais ton post est très bien écrit et totalement cohérent …. J’apprécie la tournure que prend ton blog car il reflète selon moi le sentiment de beaucoup d’entre nous …. Comme toi je m' »ecologilise » et chaque jour fait des efforts en ce sens et comme toi j’essaie d’intégrer mon amour des fringues dans cette démarche … Et je comprend parfaitement que le fait que ce soit ton job rende les choses délicates. Mai ce post montre ton recul et surtout que tu peux trouver le moyen de faire cohabiter tout cela … Merci

  354. Merci pour cet article très intéressant,votre sincérité m’a touchée continuez sur ce sujet c’est passionnant

  355. Ca fait quelques années que je suis ton blog mais cette fois je devais (enfin) réagir :) je suis complètement d’accord avec cette démarche qui est parfois dure à suivre parce que la société nous pousse à toujours consommer plus. Je pense que consommer éthique ou acheter à un petit créateur (la perle rare que tu trouves un jour par hasard) me rend plus « heureuse » (vestimentairement parlant on est d’accord) que d’acheter toujours les mêmes trucs chez zara ou h&m. On doit bien se mettre quelque chose sur le dos tous les jours non? ;) et bien je préfère mille fois voir des pièces sur ton blog qui viennent de créateurs plus éthiques même si tu postes moins tes looks (on devrait parler tiens aussi de notre « sur-consommation » par procuration en venant te lire tous les jours ;)) et je trouve ca très courageux de partager tes sentiments avec nous surtout que c’est ton gagne-pain! Alors merci mille fois, je te lis toujoufs avec beaucoup d’intérêt et surtout continue, je suivrai ca de près ;)

  356. Sa fait des années que je regarde ton blog, alors que paradoxalement je ne suis pas trop (du tout) branchée mode, mais j’aime bien le ton que tu as.
    Tu n’as pas à te justifier, on fait tous ce qu’on peut, et le boulot c’est le boulot.
    Je suis saisonnière et je vis avec en tout 30 pièces dans ma valise, du blouson au au bikini, des trucs que je peux mettre toute l’année en les mélangeant, et en changeant juste mes petits bijoux. je suis contente de ce constat mais a coté de ça mon boulot c’est principalement du ménage, et la ya pas le choix, je dois utiliser des produits avec des logos du genre « n’y touche pas ça va tuer toute ta famille » lol
    Je déteste mon travail, mais c’est comme ça il faut bien gagner sa croute! tu as la chance de vivre de ta passion, ne te laisse pas gagner par la culpabilité :)
    Bonne continuation!

  357. Bonjour Coline,
    Je te trouve très touchante, sincère, drôle, on te sent complètement lucide, toujours prête à te remettre en question, à utiliser les critiques et les remarques à ton avantage, pour les transformer en positif et grandir encore. Je trouve ça vraiment chouette de se servir des difficultés (qu’elles soient pointées du doigt par des commentaires ou inhérentes à ta réflexion) pour faire le point et évoluer. C’est difficile parfois de vivre en adéquation avec ses valeurs, d’être entièrement soi dans tous les aspects de sa vie. Il est facile de juger (pour moi aussi malheureusement), mais on n’est jamais exactement à la place de l’autre (d’autant plus qu’il est plus facile de donner des conseils qu’on n’a pas à appliquer et dont on ne réalise pas la portée pour la personne concernée). En tout cas merci. En ce qui me concerne, je suis ton blog pour le ton, l’humour, la sincérité. Qu’il y ait plus ou moins de mode est accessoire, tant que tu restes ce sera bien.

  358. amen alleluia!!! et bien moi ce genre d’article ca me fait trouver ton blog de plus en plus interessant!!! pourquoi on aurait pas le droit d’aimer la mode et l’ecologie???je suis une fan de fringue et pourtant avec mes enfants qui commencent à apprendre l’ecologie à l’ecole il faut bien essayer de leur montrer l’exemple, par le tri, en evitant de gacher les choses aussi!!!et bien un blog qui allie les 2 génial!!! longue vie à ton blog coline!!!

  359. Salut! Surtout pas de complexes! Cette nouvelle page de ton blog te représente parfaitement. C’est pour ton coté naturel que je suis fidèlement ton blog depuis un bon moment voire qlq années et « no impact » est la suite logique, l’évolution naturelle de ton blog. Je ne te lis pas uniquement pour les fringues,shoes ect…et t’inquiète tu ne vas pas tout de suite aller tricoter des moutons dans le Larzac ( comme le dit ce bon Eddy).tu es parfaite euh non peut-être pas ..mais pas loin! No pasaran ! Je rigole :)

  360. Coucou Coline,
    Tu as tout dis!
    Je pense que tu n’as rien oublié dans ton article.
    Il est vrai qu’au vu de ta carrière professionnelle il est vraiment difficile d’avoir une démarche 100% écolo. néanmoins tu fais des efforts dans ta vie perso et ca c’est juste énorme! on ne change pas nos habitudes en claquant des doigts et du jour au lendemain!
    Suite a ton article No Impact j’ai moi même viré mes bouteilles d’eau en plastique et investi dans 2 bouteilles en verre! Bah quoi!? c’est un début! (Que celui ou celle qui est parfait(e) jette la première pierre!!)
    Gros bisous

  361. Bonjour Coline,

    Je suis très étonnée de ton post, ça fait bien deux ans que je te suis sur youtube et ici.

    Pour moi, tant de justification de ta part me suprends.
    En effet si tu peux apporter des petites pierres à l’édifice du moins polluer et mieux consommer c’est super, vue que tu as de nombreux lecteurs/lectrices mettre le doigt sur certains de nos comportements et apporter des solutions c’est super.

    Franchement, j’aime beaucoup la tournure que tu donnes à ton blog et j’éspère que tu pourras continuer lontemps à exercer ton métier de bloggeuse sans que ça te nuise coté vie perso.

    Au plaisir de te lire de nouveau ;)

  362. Colline je t’aime !! :-)

    Non vraiment ton blog est le blog parfait : de la mode mais sans le côté superficiel. Les post go green résonnent en moi, je me pose exactement les mêmes questions et j’adooooore !

    MERCI

  363. Je trouve ça extrêmement dommage qu’on te fasse te sentir obligée de te justifier. C’est dommage que certaines personnes ne soient pas capable de voir ta démarche telle qu’est est:
    c’est-à-dire le partage d’une vision censée améliorer ton mode de vie (et par la même occasion le notre) et des convictions qui évoluent chez toi; et ce sans te juger sur le reste, comme s’il fallait te reprocher d’en parler, comme si tu te posais comme une moralisatrice (culpabilité par rapport à leur propre mode de vie??? probable.)

    donc merci de continuer tout de même car tu ne dois pas te sentir toujours super bien face à ces remarques, et je t’encourage grandement à continuer de partager te propre vision des choses qui semblent documentée, réfléchie et honnête.

  364. Hello Coline,

    moi je trouve que tu n’as absolument pas besoin de te justifier (même si je suppose que tu ne le fais pas pour répondre aux critiques des gens, mais plus pour « planter le décor » par rapport à ce que tu avances dans GO GREEN), tout du moins je l’espère.
    Je te suis depuis bien….. 6ans et forcément je suis ton évolution, que ton évolution soit différente de la mienne, j’aime te lire et c’est pour ca que je viens et reviens !!!
    Je te trouve très impliquée dans ce que tu fais; tu ne te contentes pas de le faire mais tu en parles et qui plus est tu le fais bien. Alors certes, il y a ton « job »… mais comme tu dis on ne peut pas être parfait et la société dans laquelle on vit est bien loin de l’être et je pense que si elle était davantage composée de gens comme toi et non de ceux qui passent leur temps à juger, elle serait meilleure !!!
    Bonne continuation ;)

  365. Hello Coline ! Waouh, quel déferlement de commentaires :-) Tu as abordé un sujet qui touche :-) J’ai cru voir en lisant en diagonale les commentaires que certaines regrettent la tournure de ton blog. De mon côté, te lisant depuis des années, je m’y étais un peu désintéressée n’y voyant essentiellement que de la consommation. Mais j’ai a présent, depuis plusieurs mois, à nouveau grand plaisir à te lire. Tes derniers articles m’ont définitivement redonné envie de te suivre ! Tu sais avancer, et ça, c’est le principal ! Un grand bravo pour tout ce que tu fais :-)

  366. Hey Coline!

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article, je te trouve très  »mature » à propos de l’écologie. La société actuelle ne cesse de nous faire culpabiliser à propos de tout ça!  »Rouler en voiture c’est mal »,  »mange un fruit non-bio et tu iras en enfer ». Je trouve ça très important de prendre du recul comme tu le fais. Finalement c’est toujours le même problème : apprendre c’est pas difficile, le plus dur c’est de changer ce qu’on a appris à faire depuis des lustres et remplacer tout ça par de nouveaux gestes!
    Et non pas pour se donner bonne conscience, mais parce que finalement ce sont ces habitudes qui se transforment!

    Bon courage pour la suite!

  367. Je ne prend que maintenant le temps de t’écrire Coline mais je tenais à le faire car ton article No impact et celui-ci m’ont profondément touché. Du haut de mes petits 20ans, je ne connais sûrement encore pas grand chose de la vie mais un énorme merci. Tu es vraie et dans ce monde ça fait du bien de trouver encore des gens si sincère. Tes articles me font beaucoup réfléchir et je pense que tu seras réellement le déclic d’un début « de petits gestes pour la planète » chez moi. Cette citation sur laquelle je suis tombée hier me fait penser à ton article:  » Tu es né pour être vrai pas pour être parfait » Il n’y a pas réellement de but précis à atteindre, je pense que du moment où on se lève chaque matin en pouvant se regarder dans une glace, on ne doit rien à personne. Etre fière de nos convictions et de ce que l’on devient, c’est l’essentiel. L’humain et ces pulsions ne sera jamais parfait, à chacun de trouver un juste équilibre entre sa conscience et toutes ces envies… Alors du fond du coeur, je te le redis MERCI et continue ces petits articles car malgré tout à ta façon tu fais déjà bouger beaucoup de choses.

  368. Franchement chapeau bas. Pas évident d’aborder ce sujet-là, je salue ton courage à le partager ici avec autant de clairvoyance. Quand on commence à s’interroger sur notre impact écologique, on tombe assez rapidement dans une spirale de l’enfer de la mauvaise conscience et il faut savoir s’en dépêtrer sans tout rejeter en bloc en mode « je m’en fous » ou en mode « adieu la société ». Bref trouver l’équilibre quoi et j’ai l’impression que tu t’y essayes plutôt pas mal. Dans cette perspective, t’es-tu interrogée sur l’impact de ton activité de bloggeuse sur la planète? Ci-après une petite vidéo qui fait frémir sur nos usages quotidiens d’internet : http://www.frequency.com/video/internet-la-pollution-cachee-bande/122617126/-/4-114469 Alors quoi, on arrête les mails, les blogs, les téléchargements et cie? ;-) Non ne te tire pas une balle steup, tu nous manquerais sérieusement!

  369. Génial ton article!!!!! Moi même je consomme des fringues parfois de manière pas très écolo et de provenance pas très écolo non plus….
    on essaye de faire gaffe, et cest deja ca!

    je trouve ca con que certains croient que SOIT on joue le jeu à fond et limite on ne porte plus que les feuilles tombés par les arbres, SOIT on est la hyper mechante qui n’en a rien à fouttre….

    je pense que beaucoup de filles sont entre les deux! et ils faut les encourager! (bon pour le coup des feuilles peut etre pas….)

    je compte me lancer dans un projet mode ou on pourra justement voir que OUI on peut avoir une conscience écolo sans etre  » la parfaite ecolo »!

  370. coucou Coline

    j’adore ton blog. en fait je te suis sur youtube depuis pas mal de temps (je suis de Taiwan. ouais tu as une fan de l’autre bout du monde !) j’aime beaucoup ton style et surtout ta personnalité (ouais je sais je te connais pas personnellement…mais bon) et je suis d’accord avec toi sur le sujet d’écologie ou « no impact. » je suis végétarienne depuis 2 ans pour la raison de pas envie de manger les animaux. oui je suis consciente que les oeufs et le fromage font partie d’animaux aussi. je préfère de maintenir équilibré entre l’amour pour les animaux et de mon bien être. je ne suis pas une activiste pour les animaux mais j’essaie de faire ce que je peux faire et je suis heureuse de mon choix :))

  371. Nous on t’aime comme tu es (même avec tes contradictions) et fuck les mauvaises langues. L’écologie c’est comme les voyages si on ne commence pas à par faire un pas après l’autre, on arrive jamais à destination !!!

  372. Bonsoir Coline,

    Merci pour cet article, vraiment très, très intéressant !

    La contradiction qui te tiraille est, à mon sens, tout à fait normale, elle repose dans le fait que tu évolues. Tu as commencé ce blog en 2007… alors évidement que ton avis et ton mode de vie changent !

    Ce blog c’est TOI, il suivra la direction que tu auras décidé qu’il prenne.
    Au vu du nombre de personnes qui dévorent tes articles, je pense que les gens seront heureux de suivre cette évolution. Quant aux autres, tant pis pour eux.
    Tu es tout de même une PERSONNE avant d’être BLOGUEUSE, tu as le droit de donner le sens que tu veux à ta vie! Mais, je comprends tout à fait que cela soit délicat, car « incompatible » avec le statut de la blogueuse actuelle. Cela dit, si tu veux mon avis, tes articles sont tellement spontanés, rafraichissants, emplis de « toi », que j’en mets ma main à couper, tu sauras comment allier les deux, sans te retrouver « au chômage » pour autant. Justement, ça sera peut-être même un atout supplémentaire… pas d’artifice, juste une PERSONNE qui assume.

    Je ne vais pas te mentir, je suis moi-même une jeune blogueuse (alors le côté « toujours plus, toujours plus … ») je connais. Ce qui me fait respecter deux fois plus ton investissement !!!!
    Dans le monde dans lequel on vit, je trouve qu’il est difficile d’avoir cette volonté, car la société de consommation est extrêmement vicieuse.Elle pousse les gens parfois dans la dépression, crée sans cesse un manque, te faisant oublier qu’il y a aussi des plaisirs simples et qu’il est important de les saisir. C’est en prenant du recul qu’on le réalise (ex : partir quelques jours au fin fond du bout du monde, sans artifices, sans make up, sans instagram et toute la clique …) Le problème étant qu’on y revient assez vite à toutes ces mauvaises habitudes finalement … et tu as raison, ton métier n’aide pas du tout.
    Bref, tout ça pour dire RESPECT à ta démarche, même si ce n’est qu’un commencement.

    Pour finir ce loooooonnnng commentaire, je suis quand même choquée du culot des gens ! Tu t’investis comme tu veux dans tes projets. Qui sont-ils eux pour te dire si c’est suffisant ou pas?! Le fait que tu entreprennes cela est déjà très bien ! Chacun fait à son niveau. Ils feraient bien de balayer devant leur porte ça serait pas mal ! Mais bon … les mauvaises langues ça ce n’est pas nouveau.

    Je terminerai en te posant une petite question : comment fait-on pour te contacter, t’écrire un email ? Le formulaire de contact ne fonctionne pas (en fait je ne vois que le code source, pas le formulaire …) :-(

    Bonne soirée Coline, à bientôt

    Sandra

  373. Cette citation m’a fortement fait penser à ce post : « ce n’est pas la critique qui importe, ni l’homme qui montre du doigt la personne qui trébuche, ou ce qu’elle aurait pu mieux faire. Les mérites reviennent à l’homme qui est dans l’arène, qui a le visage couvert de poussière, de sueur et de sang, qui lutte vaillamment, qui s’égare, qui échoue encore et encore, car il n’y a pas d’effort sans erreur ni échec, mais qui s’efforce d’agir, qui fait preuve d’un grand enthousiasme, d’un grand dévouement, et qui s’investit dans une noble cause ; quelqu’un qui triomphera peut-être et atteindra un grand accomplissement, ou alors qui échouera mais qui le fera après avoir beaucoup osé, si bien qu’il ne se retrouvera jamais parmi ces âmes froides et timides qui ne connaissent ni la victoire ni la défaite. »

  374. Je reviens de Rome et je me suis précipitée pour lire ton blog et surtout sur cette article… Il est génial, j adore … J ai lu presque tous les commentaires. Il faut vraiment que tu sois forte car il y a quelques filles qui se lâchent. Je comprends pas toutes ces réactions. Bref, je pense que tu auras des nouvelles lectrices, j en fais la pub !!! Bonne soirée JESSICA

  375. Bonjour Coline,

    je salue ce post plein de franchise, où tu te dévoiles et te rendes vulnérable, quelque chose de très « dangereux » sur le net à cause de l’exposition. Je trouve que tu encaisses très bien, mais n’essayes pas
    de te justifier dans les comments, ça sert à rien, certaines écoutent seulement le son de cloche qu’ils veulent entendre…

    Je partage pleinement ton avis sur l’imperfection, on est tous un tas de contradictions et ça personne ne peut jeter la pierre. On fait comme on peut, on se questionne, on essaye de trouver des réponses, on avance et puis on recommence: EVOLUTION je vous dis!

    Je crois comprendre que ta situation perso a changé et donc le coté financier prend un poids très important(ou peut-être je me fais des films) donc tu te résous pas à changer/éliminer/modifier les moyens de revenus de ton blog.

    Bon, ben ma petite phrase cul-cul pour toi Coline est: suis ton coeur.
    Ta démarche est honnête et c’est pour la bonne cause. Je suis sure que tu pourras rester toi même, prendre des chemins pour ce blog en raccord avec tes convictions et diversifier tes sources de revenus d’une façon « clean ». Fais toi confiance et restes toi même.

  376. coline cet espace est tien
    tu nous invites à le partager…autant duire que tu es maîtresse des lieux;-)
    j’adhère totalement à ta démarche aussi complexe soit elle
    tu es pleine de franchise et tellement « humaine »
    « go impact » must go on!
    xoxo

  377. Hello Coline, merci pour ton article super intéressant(et pour ta franchise par la même occasion)! Je suis un peu dans le même cas : j’essaie de faire attention et d’avoir une consommation plus éthique, même si je ne suis pas à l’abri d’un craquage de temps en temps…je commence à regarder avec plus d’attention la composition et la provenance des vêtements, ainsi qu’à me renseigner sur les marques qui proposent des alternatives plus éthiques et avec plus de traçabilité. D’ailleurs j’ai découvert la marque « juste, la révolution textile » il n’y a pas longtemps, leur e-shop n’est pas encore ouvert mais ils sont assez actifs sur twitter et facebook et ça semble prometteur… affaire à suivre! bonne continuation à toi en tout cas et encore merci pour cet article engagé.

  378. Ben moi coline je te tire mon chapeau …
    Je fais partie de celles qui ont été très tentées de te critiquer il y’a quelques années, parce que je trouvais que ton blog faisait très « bling bling » et que dès fois tu avais l’air d’être totalement déconnectée des réalités. Bon cependant je me suis abstenue car ce n’est pas mon genre.

    Je suis retombée sur ton blog il y’a quelques mois et je t’ai redécouverte. Je trouvais que tu avais beaucoup plus d’humour, de sagesse, et d’ouverture sur le monde (wouaaah que c’est pôétique!)
    Et franchement je te félicite pour ces 2 articles (le « go green » et celui ci).

    Je trouve ça vraiment super cette initiative. Et je ne pense pas du tout que ce soit une erreur. La vague des « blogs modes » s’est beaucoup essoufflée, et je pense que ce que recherchent les lectrices maintenant c’est justement un peu plus que que des fringues et des cupcakes.

    Donc je pense que le go green est une super idée :)C’est un des meilleurs moyens de changer les choses, le « bouche à oreille ». Parce que là c’est un contact directe, une preuve formelle que quelqu’un d’à peu près comme moi a fait tous ces petits efforts, et que cette personne ne vit pas pour autant dans la forêt avec les loups.
    C’est vraiment important, sans tomber dans le prosélytisme, de parler de ces choses là, d’essayer de communiquer ses idées. Je trouve ça top.

    Et c’est là que j’en viens au point suivant : ce que j’aime aussi, c’est que ton ton n’est pas moralisateur. Dieu sait que je trouvais certaines bloggeuses géniales avant qu’elles ne commencent à partir dans des travers un peu radicaux, à se foutre de la gueule de Mlle Truc qui dépensait sa paye dans des fringues et du make up, à blâmer les consommateurs de viandes, Mcdo etc.
    Moi même je suis végétarienne mais ça m’agace énormément quand les autres végétarien(ne)s que je connais commencent à s’énerver contre ceux qui mangent de la viande. Je suis convaincue qu’aucun homme n’a plus de légitimité à vivre sur cette terre qu’un autre. On a des idées, mais celui d’à côté peut en avoir des radicalement différentes; y’a t’il une loi absolue pour prouver que l’un des deux a davantage raison que l’autre ?
    Alors bien sur ça me choque un peu quand je commence à parler d’écologie et qu’un ami me répond « oh de toute façon, vu que la Terre est en train d’être détruite, autant en profiter tant qu’on peut ». Mais après tout chacun son opinion…

    Bref tout ça pour dire que je suis contente que toi tu sois assez ouverte sur la question et que tu cherche juste à donner certaines idées sans tomber dans le mépris de ces con**rds non écolos :)

    Enfin la dernière chose que je voulais te dire et que je tire mon chapeau à ton courage dans cet article. J’imagine que c’est assez difficile de se dévoiler à ce point, surtout quand on sait comme les critiques peuvent être virulentes. Vraiment bravo pour ton courage ! Pour être aussi transparente, exposer tes introspections, tes doutes etc.

    Et je ne suis pas parfaite non plus. J’ai beau être végé c’est à peu près la seule chose que je fais pour réduire mon impact sur l’environnement. Alors j’ai quelques circonstances atténuantes : étudiante, vivant seule, avec énormément de travail… Je pourrais en faire ma priorité mais je reste humaine, avec mon principale défaut, celui de faire passer mon plaisir avant des actions qui profiteraient à tous !
    Mais tu as raison, personne n’est parfait, et on essaye tous de s’améliorer, c’est déjà pas mal :)

    Voila fin de cet ééééééééééééééééééénorme pavé mais ça me tenais vraiment à coeur de te laisser un commentaire (le premier, je crois) car je suis vraiment étonnée de la personne que j’ai jugé il y’a quelques années, et de comment je la vois maintenant… Congrats encore une fois :)

  379. J’ai aimé ta franchise, tes contradictions, tes réflexions! Je laisse aujourd’hui mon 1er commentaire, même si je te suis depuis quelques années, et bizarrement, alors que je ne venais qu’une ou 2 fois par an, je viens 2-3 fois par semaine depuis le lancement de « Go Green ».
    Continue d’être toi!

  380. Salut Coline,
    Je n’ai pas eu le courage de lire tout les commentaires donc désolé si je répète un peu ce qui a pu se dire.. (au vu de toute les réactions!!).
    Pour ma part c’est Hélène de « mon blog de fille » qui m’a fait te connaitre, et j’ai tout de suite apprécier ton blog, tes looks et l’univers que tu y apporte. Toujours avec spontanéité et simplicité je trouve.
    Mais j’avoue que ces derniers temps, j’aime de plus en plus ton blog car il me ressemble davantage et ressemble davantage à la nana « lambda » (ne vois la rien de péjoratif surtout!).
    Parce qu’avant cet article je ne connaissais vraiment pas les « coulisses » d’un blog, cela peut paraître bête mais je ne pensais pas que les marques allaient a la chasse aux blogeuses, et que ces dernières gagnaient une commissions par rapports aux ventes (dis moi si j’ai mal saisi). Alors je venais ( et viens toujours) régulièrement sur ton blog et j’avais souvent des réflexions du genre « Elle est bien sympa Coline, mais comment elle fait pour avoir AUTANT de nouveaux vêtements? », « Elle doit être envahis chez elle.. » ou « Elle doit surement avoir un trouble compulsif celle la  » ;))
    Alors de savoir les dessous de la blogosphère me déçois un peu, mais en contre parti cela me rassure sur ta santé psychologique.. :p
    J’aime à penser que derrière « et pourquoi pas coline », y’a une nana qui se prend pas la tête tout les matins et qui comme moi se satisfait parfois d’un jean-basket (nike de préférence ;))

    Et puis tes nouveaux posts, sur l’écologie, les petits gestes sympa à adopter et surtout les posts musique (<3), ne font que compléter ton blog je trouve. J'ai l'impression que ton blog reflète mtn plusieurs aspects de toi alors qu'avant seule la mode était mise en avant. J'ai d'autant plus de plaisir à lire tes articles :). Et puis avec ses nouveaux articles, ton blog s'ouvre plus aux autres, exemple: j'écoute tes chansons avec mon copain et je lis tes post green avec ma mère! (pcq la mode c'est pas trop leur truc mdr). Ils adhèrent complètement au passage :)
    Marie de "une chic fille" (que tu m'as fait connaitre en passant :)) est aussi dans une démarche un peu similaire même si elle est passé a une "non-consommation" quasi totale elle dans les fringues, ce qui n'est pas ton cas. Je comprend d'autant plus ta démarche et "ton dilemme" par rapport a ton blog et à tes convictions!

    Vraiment bonne continuation à toi!

  381. Je te remercie de tout cœur pour ton honnêteté à propos de l’impact de ce blog et c’est bien ce que je voulais faire passer dans mon précédent commentaire: le chemin est difficile pour moi et ce que tu as réussi à faire avec ta consommation personnelle de vêtements, je tente de le faire avec les cosmétiques… Je te souhaite de continuer à essayer sincèrement, et de parvenir à faire des choix pour l’idéal dont il est question ici: le respect et l’harmonie avec la nature. Et je nous le souhaite à tous.

  382. oui, mais bon, tu achètes et portes des sabots dont le cuir est en bois, donc tu as toute mon estime :-)
    Blague à part, bravo pour ce post.

  383. Bonjour Coline,
    Visiteuse occasionnelle et irrégulière de ton blog, je ne peux m’empêcher de commenter pour la première fois un article sur internet… Tu as déjà eu beaucoup de commentaires positifs suite à cet article, mais je voulais rajouter que c’est très rafraichissant de pouvoir entendre parler d’écologie, d’environnement, de consommation responsable par quelqu’un qui ne se pose pas en modèle de perfection sur le sujet. Par quelqu’un qui est comme la majorité des gens, pleine de contradictions. Ca me rassure en quelque sorte sur mes propres contradictions (j’essaye aussi de faire des efforts, certains viennent naturellement mais je n’arrive pas à me passer de mes vernis de toutes les couleurs par exemple). On n’est pas parfait, mais ce n’est pas grave, on peut continuer à trouver notre équilibre entre nos diverses aspirations, à se former dans la bonne direction.
    Enfin bon, voilà, tout ça pour dire que ça fait du bien.

  384. Je pense concernant la mode qu’au delà de l’aspect écologique, l’aspect éthique est primordial.

    Je ne pense pas que les initiatives individuelles changent beaucoup de choses, néanmoins tout comme toi j’agis par des petits gestes chez moi. C’est avant tout ma propre conscience que je soulage: je ne suis pas là les bras ballant à ne rien faire, j’agis.

  385. Salut Coline,

    Super article, je pense que tu en fait deja beaucoup plus que la plupart d’entre nous et c’est deja enorme!
    Je vis en Angleterre et niveau ecologie ont est tres tres loin derriere la France et je dois avouer que tous les bon reflexes que j’avais en France n’ont pas tous survecu a l’expatriation…*shame*
    De plus, le fait que tu donne les vetements que tu ne veux pas garder est au final un geste en soi!

    Je suis moi-meme en train de passer par une phase similaire, je veux repartir a 0 avec ma garde-robe, donner ou vendre les vetements que je ne met jamais, que j’ai achete sur un coup de tete, ou que j’ai achete car je l’avais vu sur tel ou tel blog/magazine mais qui ne me correspondent pas du tout… mais c’est difficile de se debarasser de certaines choses, entre tous les « et si j’en ai besoin dans un mois? » Non mais ca c’etait quand meme cher, c’est de la bonne qualite, je garde…
    Enfin bref, je voulais savoir si cela t’interesserais d’ecrire un article sur ce que tu pense etre le necessaire du necessaire niveau garde-robe, comment recommencer a 0, savoir quels basics sont a garder, quelle est la garde-robe « capsule » a avoir et comment donner/vendre au mieux le surplus!

    En tout cas j’adore ton blog, continue comme ca!

    Merci!

  386. Ok, je dois l’avouer, d’ordinaire, je ne suis pas une fan inconditionnelle de ton blog.
    Mais là, tu viens de marquer 100 points. Avec ta franchise, ta démarche, ton envie de changer et de nous le faire partager.
    j’ai toujours rêvé de trouver un blog ou l’on nous montre une garde robe réaliste. Je parcours des dizaines de blogs, et j’arrive toujours au même constat « et…je fais comment, moi, pour être aussi bien sapé, avec mes 5 pantalons, mes 6 pulls, et mes 15 T-shirts ? ». Alors peut être que la solution, elle est là. Je suis sure que tu peux continuer à nous faire rêver avec une garde robe basique. Parce qu’avoir du goût, c’est un talent.
    Bon, bien sur, le choix et le fric, ça aide. Mais je crois que nous pouvons faire des choses bien, et raisonnablement.
    En tout cas, BRAVO !

  387. C’était long !!! Mais bravo pour ton introspection et ton honnêteté, qui donne à réfléchir sur notre propre façon de vivre (car quand on pense surconsommation, on a souvent seulement en tête l’alimentation)…

  388. bonjour Coline,
    je ne sais pas si c’est depuis que j’ai une petite nièce qui porte le même prénom que toi que j adore ou si c’est depuis cette nouvelle rubrique que j’ose enfin commenter car pour être honnête je ne sais jamais quoi dire dans les commentaires de blog… pourtant le tien je le consulte très fréquemment
    bref toujours est-il que tu mènes une réflexion pleine de bon sens sur le monde dans lequel nous vivons et nos pratiques loin d’être écolos je partage à 100 % tes remarques et je voudrais t’encourager à alimenter cette rubrique car tu es une des pionnières de la blogo et au delà des dernières tendances tu te soucies de ces sujets parfois bloquants mais tellement importants, tu écris tu décryptes ça vaut 1000 fois un article de look sans aucun fond comme on voit sur bcp de blogs connus *** j’ai juste envie de te dire merci et continue ainsi !
    Emma

  389. Je n’avais pas encore laissé de commentaire sur tes articles « no impact »/ »go green » mais là je me dois de te dire un immense MERCI.

    Tout simplement que ça fait moi aussi quelques années que je suis dans cette recherche de « faire mieux » au niveau écologique/santé/consommation etc… Et je me retrouve un peu dans ce que tu dis.

    Surtout, je vois un côté de toi qui me plait énormément, moi qui m’étais un peu lassée pendant un temps des articles « fringues/beauté ». Peut être pourrais tu, par ce type d’articles, intéresser des boites éthiques/écologiques, en adéquation avec tes valeurs, et te faire proposer des partenariats?? Quoiqu’il en soit je l’espère pour toi, ce serait un nouveau tournant dans ton blog et ta vie professionnelle…

    Merci encore pour ce type d’articles hyper intéressants!

  390. Mon avis personnel et qui ne fera pas avancer le schmiliblick mais qui te fera peut-être plaisir :

    Tu as bien fait de commencer par parler de dosettes de café ;-) Et des autres choses dont tu as parlé, bien entendu.

    Parce que d’une, ma Senseo arrive en bout de course et au lieu de racheter une quelconque machine à dosettes, je me tate à trouver une solution plus écolo (et plus gustative) ;

    De deux, agir différemment au niveau du café, des sacs pour les légumes et autres points que tu as abordés me paraît (au moins à moi) plus simple que de s’attaquer à la question des fringues. Donc c’est sympa d’avoir commencé par aborder des points « vie courante » qui nous concernent toutes. Des fringues, après tout je n’en achète pas tant que ça, pas si souvent que ça même si je prends du plaisir à me promener sur les blogs mode ;

    De trois, qu’est-ce qu’il était captivant cet article justement ! Un peu plus et je l’imprimerais pour l’avoir sous la main (sur du papier recyclé, s’entend bien ;-) et ne pas oublier mes nouvelles résolution.

    Bref, moi je suis contente que tu n’aies pas commencé par les fringues !

  391. Je ne crois pas avoir déjà laissé un commentaire sur ton blog, mais j’en ai lu chaque article depuis plusieurs années déjà. Je ne comprenais pas très bien comment tu faisais pour acheter autant de nouveaux vêtements et accessoires de marques, et je te remercie de ta franchise d’aujourd’hui. Perso, je suis écolo depuis quelques années déjà : je n’utilise plus que des cosmétiques bio (100%), je mange bio et/ou local, je trie, je recycle. Pendant quelques années je me suis habillée quasi exclusivement chez Ekyog, par conscience, parce que les vêtements me plaisaient et parce que le choix n’était pas immense en fringues bio. Et puis à un moment, leur style se répétant de saison en saison, la responsable de ma boutique étant légèrement insupportable, j’en ai eu marre et je suis retournée à plus de diversité et moins de bio (Zara, H&M). C’est aussi moins ruinant, mais je crois que si la nouvelle collection me plaît, j’y retournerai. Pour le moment, vivre la mode en écolo, c’est loin d’être évident si on veut éviter le style babacool et si on n’a pas des moyens très élevés (il y a plusieurs marques vraiment sympas, mais franchement pas donnée). En attendant, j’attends les ventes privées… En tout cas, merci pour ta franchise, et bravo!

  392. Salut Coline,
    Je voulais réagir au passage où tu dis en gros: « plus de consommation et partenariats = plus de blog » Je ne serai pas si catégorique. Pourrais tu envisager des partenariats pécuniaires (argent contre bannières pub et non don de fringues? Ou alors qu’ils te les prêtent pour le shooting?), et sinon, tu peux toujours acheter mais en 2e main: vide dressing, frip’…etc. C’est nouveau pour toi, mais tu n’en stimule pas la production. Bref! Des remarques juste comme ça en passant! Bravo pour ton initiative no impact, je te lisais déjà à l’époque défi5 et cela m’avait beaucoup inspiré!
    Bonne continuation!

  393. Bonsoir !
    J’espère que mon commentaire ne se perdra pas dans les 483 qui sont déjà là mais je tiens à donner mon avis.
    Je fais partie des discrètes qui ne postent que très peu de commentaire mais qui te suivent depuis 2009 (pour ma part). J’ai aimé ton blog, je m’en suis délaissée puis j’y suis revenue principalement parce que je trouve que tu as su évoluer comme aucun autre blog mode ne l’a fait.
    Tu assumes et nous fais assumer le fait qu’on peut aimer la mode sans lire de magasine, sans être accro aux défilés et en portant un jean-t-shirt-converse :)

    Je suis passée au bio et naturel depuis trois ans et j’essaye de réduire mes déchets et ma consommation mais je sais pertinemment que j’arriverais pas au niveau de Béa Johnson. Est-ce que mes efforts ne servent à rien pour autant ? Non je pense que l’effet papillon est réel et qu’un petit geste en entraîne un autre et que chaque petit effort est un effort et qu’il faut parfois être content de soi aussi. J’ai l’impression qu’en France c’est tout ou rien, les gens veulent qu’un blog mode parle de mode ou qu’il soit écolo ou de beauté etc. J’aime que tu nous parles de tes projets musicaux, de tes choix, de ton évolution, ce blog est devenu plus personnel et le côté « professionnalisation » ne me choque pas plus que ça, je ne vois pas pourquoi tu n’aurais pas le droit de vivre de ta passion.

    Voilà je te souhaite une bonne soirée ! :)

  394. Tout d’abord, j’habite près de chez toi, alors tu peux me prévenir la prochaine fois que tu vas faire un don chez Emmaüs ?? ;-p
    Et puis, je pense qu’il n’y a pas de petit pas vers l’écologie. Chaque geste compte. A notre échelle on ne peut pas faire grand chose (le gros problème vient principalement des industries), mais chaque petite chose est déjà beaucoup (par exemple, j’étais à la pharmacie tout à l’heure et j’ai refusé leur sachet en plastique et ai mis tous mes médicaments dans mon petit sac à main. Je suis donc retournée jusqu’à ma voiture, ma boîte de lait en poudre à la main héhé)
    Je pense que tout est bon à prendre, mais de nos jours, on ne peut pas se permettre de faire la fine bouche pour notre travail. J’ai travaillé quelques semaines au Luxembourg. Ça veut dire entre 3h et 3h30 dans la bagnole, cinq fois par semaine !!!!! Ça en fait du CO2 de relacher dans l’atmosphère !!! Mais il faut ce qu’il faut… Pour gagner sa vie, nous n’avons pas trop le choix. Alors faisons ce que l’on peut, à notre échelle, et ce sera déjà pas mal !!
    J’ai hâte de voir tes prochains posts avec tes autres astuces ! J’espère pouvoir en appliquer quelques unes !!

  395. Salut Coline,

    Juste un petit commentaire en passant par là, pour te dire qu’il arrive un moment, lorsqu’on fait un blog public où on déballe son avis perso et ses conseils persos publiquement, où il faut peut être justement arrêter de « grincer des dents » quand on reçoit des critiques un tantinet négatives. Si on décide de devenir public alors on accepte les débats sur sa propre parole. Surtout quand on passe de la mode, au conseils en diététique, recyclage, et autres.
    Ou alors à contrario, grince également des dents lorsqu’on t’écrit que tout ce que tu dis est merveilleux et juste, que tu es une personne géniale et inspirante, car je te cite « j’ai toujours du mal à réprimer un petit grincement sur les jugements émis alors qu’on ne connait ni la personne, ni la situation dont il est question. »
    OK, mais ça ne peut pas marcher dans un seul sens…

    En tous cas bonne initiative d’article lorsqu’on fait un blog « incitant à la consommation » car oui, tes belles tenues incitent à l’achat, et à la consommation de masse par les lectrices. D’où les sponsors d’ailleurs qui y voient un beau filon. Aucun jugement ici, simple constatation, étant la première à commander une chouette pièce aperçue ici et bien portée, que je n’aurais point acheté sans te voir dedans ;)

    1. Essayons d’arrêter de ne prendre que ce qui nous arrange, ce serait bien… ;) Je pense que si je dis « Depuis 7 ans que je tiens ce blog j’ai essuyé des critiques et des attaques sur à peu près tout et n’importe quoi, et même s’il n’est jamais agréable de se faire remettre en place par des gens qu’on ne connait pas et ne nous connaisse pas, j’ai appris que c’était la règle du jeu, je l’accepte au mieux. » ce n’est pas pour rien, non?
      Le souci avec les critiques que j’ai reçu sur le sujet c’est que certaines personnes ont jugé que, dans ma vie, les 5 points où je faisais des efforts « écologiquement » se limitaient à ceux abordés dans mon post, le souci c’est que les gens n’arrivent pas à voir au delà du blog, me disent que je suis dans la surconso de fringues alors que…non (depuis un certain temps, tout du moins).
      Je pense que cet article prouve que j’accepte la critique et que je suis prête à en dire plus sur moi dans le but d’être le plus « transparente » possible vis à vis de mes lectrices (car encore une fois je n’ai pas uniquement écrit ce que post pour répondre aux critiques « débiles » mais surtout par respect pour mes lectrices adorables, qui essaient de comprendre et de suivre le truc ;))
      En se basant sur mon blog les critiques ou remarques étaient toutes légitimes, je l’ai dit plusieurs fois. Je trouve juste dommage que certains ne laissent pas une chance et voient immédiatement le négatif ;)

  396. Merci Coline! Là, pour le coup je me sens moins seule!!! J’étais perpétuellement tiraillée entre l’envie d’être « à la mode » et celle de ne pas polluer, de faire des choix vestimentaires éco-responsables, tout en ne cassant pas ma tirelire… Un vrai casse-tête! De voir que je ne suis pas la seule me fait (un peu moins) culpabiliser ;)! Merci
    PS: Je viens de voir que tu es passée par Liège, WAOUW, moi qui croyais que ma ville n’était qu’une station de métro Parisienne aux yeux de nombreux français, et que Bruxelles surclassait toutes les autres. Eh ben Coline tu me surprendra toujours ;) (en bien, of course!)

  397. Coline,
    Je trouve ta démarche très courageuse et vraiment inspirante ! J’aime beaucoup tes posts écolos/bios qui ont toujours un ton très juste.
    D’ailleurs, grâce à ton blog, j’ai modifié des choses dans mon comportement quotidien: acheter chez l’agriculteur du coin tous mes légumes, recycler encore plus, n’acheter que des produits de saison, me tourner vers le rayon bio des supermarchés,etc. Et cela est également le cas pour tout ce qui est hygiène/make-up.
    Je pense que tu dois déjà le savoir mais le jugement et le regard des autres n’importent peu car tu as déjà réalisé d’immenses efforts et tu as pris conscience de ta « sur-consommation professionnelle et personnelle ». Et comme j’aime à le dire : « quand on se regarde, on se désole. Mais quand on se compare, on se console ».

  398. Salut Coline,
    J’espère que tu liras ce commentaire.
    Je comprends tout à fait ta réaction, car je vis la même chose.
    Je t’explique, il y a 2 ans j’ai monté un dossier pour obtenir l’ecolabel européen pour la structure hôtelière pour laquelle je travaille. Ds achat que l’année précédente on obtenait la 4ème étoile.
    Difficile de concilier une norme qui te demande (pour caricaturer) l’obligation d’avoir la baignoire et l’autre de limiter tes consommations d’énergie.
    On s’en est sorti!
    Après il est très important de bien se positionner, je ne suis pas donneuse de leçon, mais je pense que ton erreur c’est de te positionner comme « écologiste », moi si je le fais je me fais lyncher. Oui, petit dej bio, travail avec les producteurs locaux, eco construction, activités « nature », mais je n’ai pas de toilettes sèches sur ma structure. Les 100% écologistes ne viennent pas chez moi ou sinon ils se trompent. J’explique que notre démarche est « eco-citoyenne », nous réfléchissons à ce que nous faisons, nous allons préférer des activités genre « poney » plutôt que « quad ».
    En te lisant j’ai l’impression qu’il s’agit de la même chose, tu es  » eco-citoyenne » et pas « écologiste ».
    D’ailleurs, je ne pense pas que des écologistes lisent ton blog (et c’est pas grave !)
    Je pense que tu bois ce que je veux dire, c’est une question de vocabulaire.
    Continue! Ton blog m’intéresse de + en + (je voulais déjà réagir la dessus sur ton premier article sur le sujet mais pas pris le temps…) bises!

  399. Ah ! on ne sort pas indemne de la lecture de « Zéro déchet » de Béa Johnson … Elle a donc réussi son pari, nous faire prendre conscience de l’impact de nos faits et gestes. Trop forte !

    Indépedamment de cela, bravo pour tes post(s) et tes vidéos pleine de fraîcheur et de gaieté. J’adore.

    Belle journée.

  400. S’il fallait qu’on soit absolument parfait pour oser s’impliquer dans quelque chose… on avancerait pas beaucoup.
    :)

  401. Chère Coline,
    Cela fait un moment que je suis ton blog de mode et je trouve qu’éveiller les consciences écologiques dans un milieu ou on ne s’y attend pas, mais alors pas du tout, est très bien! Donc MERCI ! Comme le dit si bien Pierre Rabhi avec l’histoire de son colibri « chacun doit faire sa part », chaque contribution visant à réduire les impacts sur notre planète sont les bienvenues, aussi petites soient-elles.
    Pour ma part je travaille dans la protection de l’environnement au quotidien, j’applique les principes de Béa Jonhson pour réduire le volume de ma poubelle et j’essais de consommer de manière responsable. Cependant, j’aime aussi beaucoup la mode et les chaussures et je ne connais pas bien les marques qui allient mode et écologie (je veux dire des vêtements élégants et bien coupés, pas des trucs délavés informes comme on trouve habituellement…). Si tu pouvais nous faire découvrir des marques de ce type sur ton blog, ce serait vraiment génial! Et s’il n’en existe pas, je crois bien qu’il faudra en créer une ! ;)

  402. Wouah ! Super article! Je suis carrément pour cette nouvelle rubrique! Moi aussi cela fait quelques années que je suis de plus en plus préoccupée par ces mêmes questions et je te remercie d’avoir écrit cet article. Ton honnêteté est par ailleurs admirable. En espérant que nous soyons nombreuses à penser pareil.
    Ps : je commente rarement mais je te suis depuis plus d’un an et j’adore ton blog. Continue comme ca!

  403. Bonjour Coline,

    je ne poste presque jamais sur ton blog (aussi parce que je le consulte du taf…pas bien!) mais là je me permets de te dire que je comprends ta démarche écolo. Les commentaires négatifs qu’ont pu avoir les gens sont ridicules étant donné d’abord que ce sont les lecteurs de blogs mode et que je suis sûre et certaine que la plupart adorent le shopping et dévaliser les boutiques et aussi parce que bordel, les gens adorent critiquer de tte maniere. Donc en bref, tu devrais t’en foutre. mais je comprends que ca te fasse chier c’est clair. Merci pr cette nvelle rubrique. J’adore la mode mais je suis écolo dans l’âme et je refuse de mettre des sommes folles dans de la sape ou des achats compulsifs à outrance. En revanche, je m’offre une ou deux belles pièces par an pour me faire plaisir. J’ai vécu dans plusieurs pays (en Afrique surtt) et ma conscience « écolo » est un grain de sable mais on essaye du mieux qu’on peut d’agir à notre échelle. bravo Coline, tu déchires!

    Siheme

  404. En tout premier lieu, un grand merci pour ton article…Je te trouve toujours aussi juste dans tes mots. Tu es une des seules blogueuses (je suis abonnée à une petite centaine de blogs)dont je lis chaque article complètement. Je ne sais pas s’il t’a fait du bien (ça doit être difficile de remettre en question -surtout par écrit – des points si importants de sa vie), mais en tous cas, à moi, ça m’a fait beaucoup de bien.
    Je me sens un peu « proche » de toi (ça doit être l’autre partie des ‘règles du jeu’ dont tu parles)et t’entendre dire tout ça, ça me touche car je ressens la même chose. Je suis aussi en quelques sorte ‘partagée’ entre le côté écolo (mon éducation, mes aprents économes…) et le côté beauté (autrefois, il me semblait parfois que certains vêtements c’était la beauté avec un grand B!)et j’en ai vraiment assez d’être incohérente. Cette impression que je dois choisir entre 2 facettes de ma personnalité, c’est inconfortable. Je ne suis pas une grande acheteuse, il n’empeche, ça me met parfois mal, surtout quand on voit ces fameux « envoyé spécial » où les gens sont litérallement intoxiqués pour fabriquer mon vêtetment ZARA que j’avais vu la veille comme un « objet de Beauté ».
    Je me suis toujours dis qu’il faudrait créer une marque belle, éthique, et écolo. Dans ma ville (louvain-la-neuve, Belgique), il n’y a qu’un centre commerical avec H&M et presque toutes les marques d’inditex! (zara; berschka, pull and bear, massimo dutti)… il faut se rendre à bruxelles pour trouver des magasins un peu différents.Et même malgré les magasins plus « créateurs » je pense qu’une bonne partie ne sont aps écolos.
    C’est donc avec grand plaisir que j’ai découvert EKYOG récemment, à Brest. C’est superbe,écolo, ethique, j’imagine que tu connais?
    Peut-être pourrais-tu faire des collaborations avec des marques de ce type? (ça parait bête de dire ça, j’imagine que tu y as déjà pensé..) ou au moins essayer d’en avoir un minimum dans tes collaborations.

    Une toute dernière chose: ça serait super si tu faisais une petite liste de marque reconnues et prouvées comme éthiques. Je dis prouvées, car j’ai vu des reportages affreux (affreux!) sur Nike, Benetton, Gap, Zara. Alorq eue les 3 premiers disent noir sur blanc que leur marque est éthique! (pour gap et nike, de mémoire: child labor, pas de jour de congé ou on est viré, heures supplémentaires non payées, harcèlement par le directeur d’usine, si on se plaint de quoi que ce soit on est viré, produits toxiques…)

    Si tu as lu jusqu’à la fin de mon commentaire, je finirai par dire que, même si on ne se connait pas, je suis fière de nous, pour avoir fait ce pas la!

    Bisou

    Pascaline

  405. Merci pour ta sincérité, ce que tu dis est tellement juste et me parle particulièrement car je vis plus ou moins les mêmes sentiments contradictoires comme certainement beaucoup d’entre nous passionnées de mode, d’écologie, et d’éthique… Encore une fois ce que tu dis est très juste, nous ne sommes pas parfaites mais chercher à être une meilleure personne chaque jour et accepter de se donner le droit à l’erreur, le droit d’avancer a son rythme est déjà un grand pas…

  406. Coucou Coline,
    Je crois que tu es loin d’être seule dans ce cas, combien de fois je me dis « stop les fringues, une énième paire de talons que tu va mettre une fois pour marcher avec comme un manchot ? » et puis, un matin, les hormones, ma connerie ou autres me poussent à acheter une paire juste parce qu’elle est pas chère et jolie… Je m’en veux après pendant 4 jours mais voilà… ça recommence etc.
    Je crois que ne plus entrer dans un H&M serait la meilleure résolution que je pourrais m’imposer mais c’est dur, c’est joli et pas cher, je mets du xs chez eux(en plus ils flattent mon égo…). Bref tout ça pour te soutenir, le jour où j’aurai les moyens j’investirai 1 fois par mois dans un fringue de qualité un peu plus cher mais qui vaut le coup !
    Continue ton blog, j’adore ce que tu fais, c’est tellement con ce que je vais dire mais tu es mon « icône » haha ;)

  407. Je crois que j’aimerais avoir le courage de jeter 70% de mon dressing parce que je n’en ai pas besoin. Je m’en suis rendu compte en lisant ton article. J’essaye de me construire le fameux dressing de rêve en n’achetant que des pièces basiques et surtout qui me ressemblent. J’ai toujours du mal à freiner ma compulsion, celle qui me dit « tu as besoin d’acheter » … Je passe régulièrement ici et je repasserais pour que tu m’aides (tu es là pour ça aussi et pas uniquement pour te prendre en photo hein) à acheter mieux ;)

    see u…

  408. Je pense que l’on se retrouve toutes dans ton article, dans ta réflexion et dans ce sentiment de culpabilité.
    Moi aussi quelques fois je me dit que je pourrais peser plus sur la protection de l’environnement, ou me dédier aux autres, aux plus démunis, et pouvoir me dire que mon travail sert vraiment à quelque chose, concrètement, sur cette planète.
    Mais à la fin comme tu le dis dans ton article, personne n’est parfait, et l’important est d’avoir conscience de ces actions et d’essayer de trouver un équilibre.
    Je comprends le tiraillement que tu as entre tes efforts vis à vis de ton impact sur l’environnement et de l’autre côté ta passion pour la mode et les cosmétiques, mais l’important n’est-il pas d’essayer de trouver « the right balance » entre les deux? Serais-tu plus heureuse en abandonnant ton blog? Sûrement pas, car il fait partie de toi.
    L’idée est peut-être du coup d’essayer dans le futur de repenser ton blog, de le réinventer en adoptant un format qui te correspond à 100%. Et c’est ce que tu es en train de faire déjà finalement! Je suis ton blog depuis 1,5 an environ et je pense qu’on voit la différence dans tes looks, dans tes articles, dans tes vidéos. Celles qui continueront à te suivre sont celles qui t’auront compris!

    Et pour finir, merci pour ton honnêteté et ta transparence, ça fait beaucoup de bien de pouvoir lire de vrais articles, et je pense que tu livres tout haut la pensée de beaucoup d’entre nous!

  409. Bonsoir,

    Merci pour ce magnifique article qui fait résonance ds les parois de mon être.
    Il me semble aborder avec simplicité des questionnements plus que dans l’air du temps.

    Je m’inscrit également ds une démarche de simplification et d’authenticité.

    Merci

  410. Bravo Coline, cet article est passionnant en tant que lectrice de blogs. Merci de nous parler ainsi de ton métier, et des contradictions qui font l’humain :)

  411. Tu es une fille au top Coline !
    J’ai 23 ans et je partage tellement tes idées! Je te suis depuis qlq années déjà, tu me fais bien rire à chacune de tes vidéos, j’adore ton intégrité et cet article en est la preuve encore une fois.
    Ne t’arrête surtout pas de bloguer ;))

    :)

  412. Bonjour

    et bravo pour ce long papier qui nous fait quitter le champs de la morale et de la culpabilité pour faire entrer l’écologie dans la réalité économique. Il y a votre métier (Faire connaître la mode) et votre approche personnelle de déconsommation. Oui vous pouvez faire connaître toutes ces créations, non il n’est pas nécessaire de tout acheter.
    La question de la qualité, étendue à la qualité environnementale et sociale du produit est un autre point, celle de l’achat raisonnable, c’est à dire fait en pensant par-delà l’esthétique de l’objet: « D’où vient-il? » « Comment a-t-il été fabriqué? » et finalement la conjugaison de ‘envie et du besoin repose sur chacun de nous. Et vous y répondez très bien. Merci pour ce papier.

  413. Bon, d’accord, pour la plupart des personnes, tu apparais comme une psychopathe des fringues, c’est certain ;-). Maintenant que tu as expliqué tes partenariats, ça semble plus cohérent. Mais le plus important, c’est qu’en te lisant, tu m’as fait découvrir et rendu beaucoup plus accessible l’attitude BIO: conseils, tests, etc… et je me suis convertie! Après, on ne peut pas être un dictateur zéro défaut dans tout ce qu’on fait! Mais on s’améliore, on vit mieux, on est en phase avec ses idées, vois le bon côté des choses. Tu ne peux pas te reprocher quoi que ce soit, je pense que comme moi, tu as influencé pas mal de tes lecteurs: tu connais l’effet papillon? Tu es un petit papillon qui contribue à éveiller nos consciences, et ça c’est déjà pas mal,non? Grosses bises, ne change rien!

  414. Salut Coline,

    Un petit message rapide car je viens de lire cet article (en anglais) tres interessant sur la mode ecolo ou comment mieux acheter. Je pense que ca rentre directement dans le genre de lecture qui pourrait t’interesser! Il y a aussi des tas de liens sur des site exterieurs lié au sujet!

  415. Je te remercie de nous rappeler que personne n’est parfait, certe, mais qu’il faut que chacun prenne (sa) conscience et que chacun fasse ses efforts. Pour ce qui est des marques fabriquées en France, je crois, Petit Bateau, Armor Lux ou la marque au croco..

  416. Hello Coline,
    Je me fends d’un petit comments. Juste pour dire que je suis passée voir par ici et que j’ai été très agréablement surprise par ton article.
    Toi qui t’interroges sur le devenir de ton blog sans tout l’aspect « gachis de sape » moi je te le dis : j’avais arrêté de venir ici à cause de ça (et notamment sur la non-transparence sur le lieu de fabrication de ta collec Monshowroom) et bien là je te dis bravo. Je me retrouve beaucoup plus dans tes questionnements actuels et ce tournant que prends ton blog. Et je trouve ça très courageux de ta part et honnête face à toutes les autres blogueuse qui continuent leur chemin sans se remettre en question.
    Je vais donc revenir par ici plus souvent ! :)

  417. Bonjour Coline,
    Ce que j’en retiens, c’est que ce blog pourra vivre sous une autre forme. Il sera toujours agréable de venir te lire pour d’autres sujets concernant l’environnement, les découvertes de nouveaux produits de beauté éthiques ou de nouvelles marques prônant le made in France… que sais-je encore.
    Quand aux vêtements des partenariats, ne serait-il pas possible que tu les empruntes uniquement ? Et leur remette après tes shootings ? Bref, c’est une idée, je n’y connais pas grand-chose, mais des vêtements portés juste pour une photo ne peuvent pas être salis…
    Bonne journée !

  418. Juste un petit merci en passant car ton blog (entre autre lecture) m’a grandement motivé à m’y mettre aussi.

  419. Coline,

    J’ai lu tes articles avec intérêt (pas les commentaires hein !) et comme toi j’essaye de plus en plus d’être écolo, imparfaite, très imparfaite même, mais j’essaye… en tout cas je suis sensible au sujet. Mon dernier geste pour la planète ça a été les poêles… comme toi je mange (autant que je peux) bio et surtout local… mais à quoi bon si c’est pour faire cuire tout ça dans des poêles toxiques, pleines de téflon ou autres trucs je ne sais quoi… du coup j’ai investi dans des poêles, en fer minéral (dispo dans tous les biocoop) et dans des poêles en fonte (dispo sur greenweez ou amazon par ex), beaucoup plus onéreuses, certes, mais garanties 30 ans !!!! et PARFAITEMENT saines !
    C’était ma minute poêle….

    Pour les vêtements, idem, j’essaye d’acheter moins mais mieux (fabrication française ou européenne, et plus éthique si possible). Bon comme toi j’adooooooore Etsy et du coup je voulais te faire partager un de mes coups de coeur, des vêtements fabriqués dans des textiles bio (coton bio, chanvre…), avec des teintures naturelles, et sur mesure. Elle propose des modèle et les ajuste en fonction de ta taille et de tes mensurations. Des jolies couleurs, des belles coupes, des matières très agréables (à laver à la main toutefois) pas un style pour tous les jours, mais quelques très belles pièces pour l’été, avec des jeux de superposition super sympa ! Bref, je te laisse le lien si tu veux jeter un coup d’oeil. Cette fille est extrêmement sympathique en plus ! Mais là évidemment, ça vient des Etats Unis…. comme quoi tout ne peut pas être parfait !
    http://www.etsy.com/fr/shop/gaiaconceptions
    Faut bien fouiller, je ne kiffe pas tout (ça se dit encore ça ????) mais j’ai acquis quelques pièces dans la collection été l’année dernière, dans de superbes couleurs naturelles, et que je porte en robe, en jupe ou en top (façon dos nu sans bretelle).

    Allez, ça te fait encore un peu plus de lecture tout ça… désolée, mais comme quoi tu ne laisses personne indifférent !
    Moi en tout cas, j’aime bien rendre visite à ton blog dès que j’ai un peu de temps…. (pendant que mon mec matte le zapping, moi je suis ton blog ! lol !)

  420. Premier commentaire sur un blog mode, c’est dire si votre article m’impacte.
    Vous pouvez jouer un rôle de prescripteur très important, en repérant des marques et fabricants français et/ou dans une démarche plus artisanale/écolo, et/ou démarche équitable.
    Ou même en renseignant autant que faire se peut les compositions et lieux de fabrications des vêtements que vous montrez. Cela peut aussi inciter vos partenaires à réfléchir à l’image qu’ils renvoient vis à vis de ces questions et à leur stratégie.
    Nous, consommateur, sous-estimons souvent notre rôle, qui certes individuellement reste limité, mais est primordial collectivement. Et votre blog consistue déjà une caisse de résonance.
    Bon courage

  421. Salut !!

    J’ai bien pris le temps de lire ton article et j’ai beaucoup aimé le cheminement que tu y racontes. Je ne suis pas très firande des blogs mode en général mais le tiens est dans ma barre des favoris justement pour ce côté simple « Jeans /Basket » et consommation maîtrisée.En tant que novice de la mode, c’est plus simple de comprendre le tout quand c’est sans fioriture !

    Pa

  422. Salut !

    J’ai bien pris le temps de lire ton article et j’ai beaucoup aimé le cheminement que tu y fais. Sincèrement, je ne suis pas très friande des blogs mode, et je ne suis pas vraiment le genre de fille que est en général très à l’affût des dernières tendances. Ton blog ( le seul du genre dans ma barre de favoris ) m’a justement permis de mieux appréhender et m’accorder avec mon jeans et mes baskets… Plus de culpabilisation du genre « je suis pas féminine » !
    Tes looks sont vraiment sympas et tes articles en général vraiment bien menés !

    Pas de culpabilisation à avoir (de mon humble avis…). Etre consciente de sa sur-conso, c’est déjà énorme !

    A plus !

  423. Haha, je comprends donc pourquoi je t’ai trouvé légèrement agressive quand j’ai commenté sur ton post « no impact #1 » ! :) J’aurais dû me douter que je n’étais pas la première à soulever la question… il ne s’agissait pas d’un jugement, je ne me leurre pas : si j’en avais les moyens financiers ou s’il s’agissait d’un boulot comme le tien, j’en aurais autant à dire sur la sur-consommation ! Ce n’était pas du tout mon interrogation, en l’occurrence pour moi, qu’on achète 2, 10 ou 50 fringues par mois m’indiffère assez (même si pour être honnête je me suis demandé plusieurs fois ces derniers jours comment on pouvait payer une petite blouse 490€ (pas ici !)). Mais ce n’est pas le sujet… je pensais plutôt aux produits toxiques dont on parle pas mal ces derniers mois (le chrome VI dans le cuir ou les solvants dans les fringues Zara&co (que j’achète, j’ai aussi mes contradictions, même si à chaque jean qui déteint sur mon sac à main je jure qu’on ne m’y reprendra plus !)), du coup j’espérais aussi lire des noms de marque « alternatives », de « comment savoir », etc., pas une justification de tes comportements :)
    On aimerait toutes être parfaites, moi j’en suis loin ! Au plaisir de te lire !

  424. Bonjour Coline,

    J’ai découvert ton blog avec cet article posté sur Fbk par Ekyog… Cet article m’a énormément fait réfléchir et surtout première réaction : tris drastique (non pas celui que l’on fait avant un déménagement ou à chaque saison, un vrai de vrai avec 15 kilos de fringues en moins) dans mon dressing avec petit tour à Emmaus.
    Deuxième réaction : j’adore ton blog (je n’en ai jamais suivi) surtout si tu t’aventure dans la greenfringue ! J’aime beaucoup tes looks et ça m’a inspiré quelques tenues la semaine suivante…
    C’est chouette de montrer que les nanas qui aiment les fringues ne sont pas forcement superficielles…

    Troisième réaction : bravo pour avoir réussi à garder un super style et une super silhouette aprés avoir eu un bibou … J’y suis pas encore aprés 12 mois…

    Bonne continuation en tout cas !

  425. Pour ma part j’adore venir jeter un œil sur ton site, tu es fraîche, naturelle, drôle et canon, bref J’A-DO-RE ! Je suivais des blogs-mode depuis longtemps mais c’est au tien que je suis restée fidèle depuis presque le tout début :)
    Je ne porterais aucuns jugements parce que tout simplement (et tu l’as bien précisé dans ton article .. alors que tu n’avais même pas à le faire …) si ça ne me plait pas je quitte la page et basta …

    Alors merci Coline de partager ici et je l’espère pendant encore un moment :)

    Maryline.

  426. Ah oui et au fait je sais pas si d’autres en parle dans leur post mais moi ya un truc green fringue (enfin je me dit que la démarche est plus écolo mais peut être pas hein, c’est juste mon avis) c’est acheter d’occas sur des site genre videdressing ou vestiaire collective… A cogiter.
    Toi t’en pense quoi?

  427. Si je peux me permettre une suggestion, je ne sais pas si tu connais le site Vinted, mais c’est vraiment super. Ça permet de vendre les fringues dont tu ne veux plus (on peut aussi les donner), et d’en acheter d’autres, moins cher que neuves mais en très bon état. C’est pas grand chose, mais ça permet de réduire un peu l’impact de sa consommation en fringues (la mienne aussi est parfois assez effrayante… mais je me suis raisonnée et je n’achète plus des trucs que je ne porte pas ensuite. C’est déjà un début. ;)

  428. Salut Coline,

    Je ne sais pas si mon message te parviendra (perdu dans les 544 commentaires de ce post :D )
    Toujours est-il que j’avais envie de rebondir sur ton article.
    J’ai découvert la marque Ekyog il y a 1 an, certes c’est fabriqué à l’autre bout de la planète et un peu cher, mais la marque se dit éco-responsable et développement durable, j’ai trouvé cela pas mal. Tu peux peut-être commencer à remplacer tes partenariats peu écolo par des partenariats avec ce genre de boutique, qui pourra te faire faire un pas de plus vers la consommation professionnelle que tu souhaites. Le changement de consommation ne peut pas se faire du jour au lendemain, surtout lorsque c’est ton gagne-pain. Ca viendra petit à petit.
    Je me pose souvent la question  » fait-on la différence, nous, petits habitants insignifiants ? ». Je travaille dans un centre de conférences, il y a beaucoup beaucoup de déchets (gobelets en carton non recyclés par exemple..) j’essaie de faire bouger un peu les choses mais les mauvaises habitudes ont la vie dure. Y a t-il un sens a recycler chez moi quand je vois tout ce que les entreprises produisent comme déchets sans vraiment sans soucier …? De ce fait, j’oscille souvent entre le « foutu pour foutu … aller j’achète du Nut’, tanpis pour l’huile de palme et autres » et le « ben non, on NE PEUT PAS jeter les bouteilles en verre dans la poubelle classique, c’est horrible de faire ça !! » .
    C’est très difficile de se faire violence pour bien consommer, à tous les niveaux, quand la société nous pousse dans le sens inverse. Bref les habitudes ont la vie dure et se changent petit à petit.
    La consommation, c’est le grand débat de notre époque.
    Mais n’oublions pas une chose, quand la planète en aura marre de nos conneries, elle nous exterminera et puis basta, l’affaire sera réglée ! ;) (Ouiiii je suis hyper optimiste comme fille :D)
    Bonne continuation !

  429. Ce serait super de faire une série de stylisme de 2de main – tu rentrerais à Emmaüs de l’autre porte! C’est un beau défi et même si ce n’est pas un look reproductible à 100% en cliquant sur Net-A-Porter, je trouve que cela pourrait inspirer plus qu’une à franchir la porte d’un magasin 2de main ou vintage. C’est une solution, non?

  430. Je voulais juste te dire un grand bravo pour cet article! On sent bien qu’il est sincère et humble, choses qui manquent cruellement dans le monde des blogueuses mode!
    Et sincèrement toutes les meufs ayant pu te critiquer ou continuant a te critiquer, j’aimerais bien voir leur consommation de fringues! Personne ne suit un blog mode sans avoir de consommation de fringues made in bangla ou made in china…..
    Je suis une sur consommatrice de fringues et de chaussures qui essai de se raisonner et qui a travaillé dans le prêt-à-porter et je trouve ton comportement très admirable!

  431. Bravo pour cette série de posts No Impact !!! Je trouve que c’est très courageux car original, contradictoire… et tout ce qui est écrit résonne étrangement à mes oreilles ! Sans forcément avoir les implications professionnelles que tu as, les questions que tu abordes nous concernent tous, à des niveaux différents : comment concilier notre vie quotidienne avec nos valeurs ? le sujet est vaste… et ne concerne pas que l’écologie !!!
    à bientôt

  432. Très bon post Coline. J ai beaucoup aimé ta franchise et ta sincérite enfin tout.. C’était top.
    C est même génial que tu te poses des questions :)
    On avance comme on peut

  433. Bonjour,

    J’arrive ici via le blog d’Antigone XXI qui vient de publier un article sur la même thématique.
    Je ne connais pas votre blog, ni votre « modèle économique », donc ma remarque est bien évidemment à relativiser : si tu souhaite continuer ton travail autour de la mode tout en étant plus en accord avec toi-même peut-être peux-tu avoir ces mêmes partenariats en ne faisant que des emprunts ???
    Deuxième remarque, certes « la consommation est un pilier de notre société », aujourd’hui. Pour autant, est-ce le modèle que l’on souhaite ? Pour ma part, clairement non. Et pour autant je suis dans la société. Mais on peut essayer de changer la société. Oui c’est ambitieux. Oui on ne peut y arriver seul et surtout pas vite. Mais j’ose croire qu’on peut y arriver. Quand on arrêtera de poser « l’Avoir » comme valeur absolue et pour lui substituer « l’Etre », quand l’individu sera la base et plus l’argent, la société sera à mon avis plus saine.
    Je vais de ce pas parcourir ton blog !

    1. Bienvenue alors! :) Pour le modèle en question, je suis assez d’accord. On vit dans un monde de sur-consommation, où on nous pousse constamment à acheter plus de tout et de n’importe quoi, où l’obsolescence programmée est une aberration, j’en passe et des meilleures… Mais malgré tout si tout le monde arrêtait de consommer l’économie s’effondrerait! Nous avons tous besoin de consommer d’un point de vue ne serait-ce que matériel (mettons de côté le paramètre « plaisir » ;))). Et n’oublions pas que des milliers de milliers de personnes vivent grâce à la consommation. Le tout est de revenir à quelque chose de plus « sain » et moins excessif, apprendre, oui, à se réjouir un peu plus de ce que l’on est et de ce que l’on vit plutôt que de ce que l’on possède :)

  434. Hello Coline !

    Fervente lectrice de ton blog depuis quelques temps déjà, j’aime la manière dont tu abordes les différents thèmes qui rythment notre quotidien de nana comme les fringues, les cosmétiques mais aussi les achats compulsifs qui nous font du bien et souvent culpabiliser.
    De mon point de vue, l’important dans l’écologie est de faire de son mieux à son petit niveau. Aujourd’hui il est très difficile d’être totalement « green » (alors oui, ça existe mais il faut s’y consacrer presque à temps plein et malheureusement nous ne disposons pas toujours d’infrastructures adéquates).
    Tu es une des rares blogueuse qui nous fait découvrir des produits responsables, des petits trucs pour apporter notre contribution. Et je dois dire que tu parles souvent de faire du tri (du quoi) et que souvent cela m’encourage à faire de même.

    Et comme tu dis, personne n’est parfait !

    Comme disait ce vieux Robert, la critique est aisée mais l’art est difficile.

  435. « A ce jour je n’ai pas de solution pouvant avoir un impact assez important sur ma consommation « professionnelle »  » Peut être changer de partenariat petit à petit ? Ou garder les « moins pires » niveau impact écologiques et conditions de fabrication, et se tourner vers des marques éthiques telles que : Ekyog, L’Herbe Rouge, Linda Mai Phung, Tudo Boom, etc… :-) une petite idée toute simple… Et bravo pour le courage dont tu fais preuve dans cet article.

  436. C’est drôle que tu aie l’impression que ton changement ne se ressente pas sur le blog, alors que si ! Justement en y repensant je trouve ça presque flagrant, depuis un an tu as beaucoup diversifié tes articles, et mêmes ceux sur les vêtements et rien que les vêtements présentent soit une tenue avec la plupart des pièces que l’on connaît déjà et une pièce neuve, soit une pièce plus onéreuse mais plus éthique aussi !
    Bref si j’avais été plutôt critique dans le premier article, je suis ravie de celui-ci ! Et je suis carrément super chaude pour que tu nous fasses un article sur les marques plus éthiques que tu as réussi à déniché, ou sur tes petits créateurs chouchou qui font encore leur patron dans leur salon… Ceux que tu fais sur le make-up me (nous) sont déjà d’une aide précieuse !

  437. Je quitte une Coline il y a un peu près un an (je suis partie à l’etranger, traversé des deserts…) qui s’interessait de plus en plus au bio en cosmétique et je la retrouve aujourd’hui à dresser une critique de notre modèle de société! C’est super!!! Je me rend compte qu’il y a de plus en plus de gens dans cette voie. J’ai toujours été plus ou moins écologistes. Plus dans mes idees, mes pensees, mes opinions. Moins dans mon comportement (boire du cola, manger au macdo…). Et au cours de l’année 2013 j’ai compris plein de choses. Et j’ai commencé peu à peu à me remettre en question et à changer ces petits détails qui ont une importance énorme… Bref, je suis tavie de lire tout ce que j’ai lu. Ça fait plaisir de voir qu’on est pas seul et ça m’encourage à perséverer! Merci Coline de partage tant de choses de ta vie avec nous. Et j’ahte de découvrir des marques éthiques car c’est pas facile à trouver.

    Bonne continuation dans ta transition et ple