All about b.i.o

Je tiens à préciser avant toute chose que le but de cet article n’est aucunement de donner des « leçons de morale ». Comme j’aime souvent le répéter, chacun est libre de ses choix et de mener sa vie comme bon lui semble :)

 

L’idée d’un post sur le bio a eu l’air de vous enthousiasmer donc…je m’exécute! :)

Je vous préviens tout de suite ça va être TRES long (et comme je le disais, impossible de faire ça en vidéo parce que trop compliqué, trop long, trop de mal à m’organiser à l’oral…C’est à dire que j’ai mis 5 jours à écrire cet article, pour vous donner une idée de la galère ;)) mais j’espère que ça vous donnera des pistes pour mieux appréhender le bio et que, peut-être, ça vous motivera!

Je vais donc vous parler un peu de ma relation avec le « bio » et surtout essayer de vous donner des pistes, des conseils, pour vous aider (si jamais vous en avez envie, évidemment) à passer du côté « natooourel » de la force!

lebioetmoi

J’ai grandi dans une famille très axée sur le naturel et le bio. Pour la petite anecdote marrante, sachez par exemple que lorsque j’étais gamine et que je me vautrais sur le macadam et me fendait le genou en deux, ma grand-mère me soignait avec des cataplasmes d’argile et d’huile essentielle de lavande… Voilà, ça vous plante un peu le décor dans lequel j’ai évolué! ;)

Mais en ce qui me concerne mon « éveil au bio », il a réellement commencé il y a plusieurs années, quand je suis tombée enceinte.

Très rapidement j’ai décidé qu’il était grand temps de mettre de « bonnes choses » dans mon corps, pour moi, mais aussi évidemment pour la petite chose qui deviendrait ma fille par la suite.

alimentationbio

 (Je vais volontairement occulter cette partie dans le reste mon article et me concentrer sur la partie « cosmétiques », pour des raisons évidentes de longueur. Mais si ça vous intéresse, dites-le moi et je ferais un post sur le sujet!)

Je suis donc passée à une alimentation que je dirais 80% bio, essayant de bannir le plus possible les aliments raffinés, les légumes et fruits blindés de pesticides, les additifs en tous genre et j’en passe.

C’est, et de très loin, le plus important pour moi et j’ai un côté quasi psychorigide sur la question. Je dis quasi car je ne suis pas non plus une extrémiste, je ne me roule pas par terre d’effroi quand je vais manger chez des amis et qu’ils me servent de la nourriture non bio, je n’ai pas de soucis non plus lorsqu’il s’agit de manger au resto et de m’envoyer, de temps en temps, un bon vieux hamburger tout pourri. Mais pour moi il est devenu quasi inconcevable de nourrir quotidiennement ma famille avec des aliments que je considère comme « dangereux », aussi bien pour leur santé que pour la planète sur laquelle nous vivons.

Je citerai, pour finir cette partie, une phrase de France Guillain qui dit « Vous êtes ce que vous mangez ». Le concept est assez simple et très parlant: si tu mange de la merde, et bien…voilà. Pas besoin de vous faire un dessin.

cosmetiquebio

Celles qui me suivent depuis un moment s’en souviennent sûrement: il y a quelques années j’ai, en quelque sorte, annoncé un énorme changement de cap dans ma consommation de cosmétiques. J’étais blindée de bonnes intentions, prête à en finir avec les cosmétiques conventionnels, uuuuultra révoltée, blah blah blaaaah.

Verdict? Le soufflé est retombé presque aussi rapidement qu’il était monté et ça a clairement été un plantage dans les règles de l’art.

Avec le recul j’ai essayé d’analyser cet échec et ce qui en sort c’est que je me suis emballée comme un jeune poulain fou, j’ai voulu tout changer d’un coup, changer totalement de bord et rejeter en bloc un comportement que j’avais pourtant depuis presque toujours.

S’il y a des gens pour qui ce mode de fonctionnement marche à la perfection, chez moi c’est un peu la plantade assurée. J’ai besoin de temps, j’ai besoin de faire les choses à mon rythme et surtout de ne pas me sentir « obligée » à quoi que ce soit, de garder une totale liberté et de me dire chaque jour « ok, si je fonctionne comme ça c’est parce que c’est MON choix ».

Et bien que j’ai continué durant tout ce temps (je le disais en début de post, mon virage vers le bio a commencé il y a plusieurs années) à utiliser des produits bio, je suis très nettement retournée à une consommation cosmétique conventionnelle, tant au niveau des soins que du maquillage.

commentsetournerverslebio

Le bio et la naturel ont clairement le vent en poupe ces dernières années et tout le monde a envie d’ajouter sa pierre à l’édifice.

En soi je trouve ça top! Je suis ravie de voir de plus en plus de nouvelles marques bio, de voir des marques conventionnelles développer une gamme plus respectueuse de la santé et la planète, que tout ceci se soit clairement démocratisé et soit de plus en plus à la portée de tous.

 

MAIS, attention! La tendance du bio n’a pas que des avantages, loin de là…

Le pire fléau dans le domaine restant le greenwashing.

legreenwashingcestquoi

Très bons exemples dans la catégorie « je greenwashe, tu greenwashes, nous greenwashons », les marques comme Lush, The Body Shop, L’Occitane ou Korrès.

Prenons l’exemple précis de Lush (une marque dont on me parle à quasi chaque post beauté en me vantant ses mérites bio)(!!!).

En soi le concept est vraiment super. Des cosmétiques faits à partir de produits frais comme des fruits, des légumes, des produits sans emballages à l’impact écologique quasi nul, des produits qui sont vraiment différents etc. Mais aussi une marque engagée et militante. Bref, à priori, que du bon!

Sauf que Lush fait clairement partie de ces marques qui greenwashent à mort et qui induisent les consommateurs en erreur.

Une partie de leurs cosmétiques contiennent:

-des conservateurs conventionnels (type parabènes)

-du parfum (dont les compositions exactes sont toujours tenues secrètes=on ne sait jamais de quoi ils sont composés…)

-de la triéthanolamine et de la cocamide DEA (des composés qui peuvent, sous certaines conditions, créer des nitrosamines, reconnus comme cancérigènes)

-des PEG

-du musc synthétique (soupçonné d’être cancérigène)

 

BREF, que des ingrédients strictement interdits en cosmétique bio!

–> Lush n’est donc en AUCUN CAS une marque BIO! (Et ça j’en parlais déjà il y a 2 ans…) Tout comme Korrès ou The Body Shop.

 

Ce sont évidemment des marques qui tentent de proposer des produits moins synthétiques et nocifs (et c’est super! Soyons bien d’accord) mais en aucun cas des produits bio et naturels!

 

Attention aussi aux faux messages, à la manipulation « visuelle »: un emballage en carton recyclé dans des tons verts gazon moelleux, la mise en avant d’un ou plusieurs ingrédients « naturels » du genre « contient de l’aloé vera », la mention « sans parabènes » etc. sont de faux amis.

-> Un produit peut ne pas contenir de paraben mais, par contre, tout un tas d’autres produits chimiques et controversés mais dont on entend peut-être juste un peu moins parler.

Il faut donc se fier uniquement aux labels et à la composition des produits! Grosso merdo, ne pas faire confiance aux marques qui utilisent parfois la notoriété des cosmétiques bio à mauvais escient.

cestquoilebio

Le « vrai » bio doit être certifié! Tout simplement.

Les logos comme « Cosmebio », « Ecocert », « BDIH » pour les produits allemands etc. sont un vrai gage de qualité et de sécurité. Les produits portant ces logos doivent se tenir à un cahier des charges très strict et très réglementé.

 

bioetnaturelquelledifference

J’aurais tendance à dire: aucune!

Mais ce n’est pas tout à fait exact.

Un produit bio: est certifié, il doit répondre à un grand nombre de règles, ne doit absolument pas contenir certains ingrédients, etc.

Un produit naturel: est un produit « pur ». Comme l’huile végétale. Exemple, quand tu achètes une bouteille d’huile d’olive, c’est un produit naturel, sur l’étiquette de composition tu ne dois retrouver que « huile d’olive ».

MAIS tous les produits naturels ne se valent pas. Exemple, l’huile de palme est un produit naturel (issue des palmiers, tout simplement), mais on sait aujourd’hui que c’est un fléau pour la planète et qu’elle pose sûrement problème d’un point de vue sanitaire.

L’idéal, si on y tient vraiment, est donc (et là, la boucle est bouclée) de se tourner vers des produits naturels…bio! Qui auront été extrait de façon respectueuse, qui n’auront pas été raffinés, modifiés, bidouillés ou que sais-je encore et qui auront surtout conservé l’intégralité de leurs qualités!

 

maiscommentonsensort

Il n’y a pas de secret, pour maîtriser à 100% ce que l’on applique sur sa peau, la clé c’est: le savoir!

Il serait impossible de vous pondre un « guide du bio de A à Z » ici, de citer tous les ingrédients susceptibles d’être dangereux pour la santé, néfastes pour l’environnement etc. Déjà parce que malgré mes nombreuses recherches sur le sujet et mes années de pratique je ne me pense pas en mesure de le faire, mais aussi parce qu’il existe déjà des tonnes de tas de moyens pour être correctement renseigné sur le sujet.

La connaissance est un pouvoir puissant et elle permet à chacun de reprendre totalement possession de sa liberté. Liberté qui, d’après moi, nous est trop souvent confisquée par les industriels et marketeux à grand renforts d’appellations douteuses, de greenwashing, de manipulation et j’en passe.

 retrouversaliberte

Si je prends mon exemple, lorsque je décide d’utiliser un produit, au pif, Nuxe, je sais qu’il s’agit d’un produit non bio, qu’il peut avoir des effets négatifs sur ma santé sur le long terme et sur l’environnement. Je l’utilise donc en parfaite connaissance de cause et je suis surtout libre de l’utiliser et de l’apprécier. Ou pas.

 

fautilpasserautoutbio

On ne vit pas au pays de Candy, passer à un mode de vie 100% bio, écologique et naturel est extrêmement difficile, voire impossible.

Nous avons tous des bagnoles dont nous avons besoin pour aller travailler. Nous avons toutes envie, parfois, d’avoir le dernier rouge à lèvres de chez machin-truc, la dernière palette trop belle que non j’en n’ai pas encore une comme ça j’te jure, de manger un gros Big Mac le dimanche soir.

Je pense que le plus important c’est de faire un peu attention, chaque jour, de changer certaines habitudes tout doucement et encore une fois, de s’informer! Le travail est beaucoup plus facile quand on connaît les effets de la consommation « conventionnelle » sur tout ce qui nous entoure (nous y compris) et les choses ont tendance à se faire plus naturellement, sûrement boostées par le sentiment de révolte que peuvent engendrer certaines découvertes.

De mon point de vue, tomber dans l’extrême n’est pas forcément une bonne solution… Après cela dépend évidemment de chacun. Pour certaines personnes c’est LA solution et ça fonctionne très bien. Mais je pense que quel que soit le sujet, il faut toujours éviter de vivre dans la frustration (c’est, par exemple, le sentiment que j’ai eu il y a quelques années, lors de mon revirement vers le bio loupé…) car sur le long terme il est quasi impossible d’obtenir des résultats satisfaisants et personne n’a envie de vivre en se sentant frustré à de multiples niveaux. Céder à la tentation fait aussi partie du concept de liberté dont je vous parlais précédemment.

cestvraimentmieuxlebio

Une très bonne question aussi, celle-ci…

De mon point de vue le bio est TOUJOURS mieux. Ce n’est finalement qu’un retour aux bases, à la nature, à un mode de vie plus simple et surtout plus sain! Il suffit de regarder 50 ans en arrière, nos mères ou grand-mères n’avaient absolument pas tous les « maux de beauté » que l’on connait aujourd’hui!

Mais…



toutnestpasbonaprendre Quelques exemples:

– En ce qui me concerne j’ai assez de mal à trouver satisfaction dans le makeup bio. C’est pourquoi, personnellement, je pense que je ne passerai jamais au makeup tout bio. Ca ne m’empêchera pas pour autant d’utiliser et d’aimer certains produits de maquillage bio.

Les huiles essentielles! Véritables pépites magiques de la nature les HE peuvent malgré tout s’avérer très dangereuses (voire, dans les pires des cas: mortelles)! Toxiques quand elles sont mal dosées ou données aux mauvaises personnes (enfants de moins de 3 ans ou femmes enceintes, par exemple), allergènes, photo-sensibilisantes et j’en passe.

Les huiles végétales: Formidables quand on sait choisir l’huile qui correspond à nos besoins, elles peuvent aussi avoir des effets indésirables. Par exemple, l’huile de ricin est géniale pour aider la pousse des ongles et des cils/sourcils mais appliquée pure sur la peau elle pourra avoir de forts effets asséchants.

– Ou tout bêtement: le pétrole! Pur produit de la nature, génial (enfin, presque…) dans nos voitures, on n’a pourtant pas particulièrement envie de se le coller sur la ganache.

Bref, tout ça rejoint directement l’importance capitale de la connaissance de son sujet!

 

maislespointspositifs

Pour les soins il faut savoir quelque chose de très simple: une grande partie des ingrédients de nos crèmes classiques ne sont même pas en mesure de pénétrer notre peau (peau qui est, je vous le rappelle,  la super barrière de défense de notre organisme, une sorte de filtre géant mixé à une armure de Pégase).

Si vous lisez le livre de Julien Kaibeck (Adoptez la slow cosmétique) vous apprendrez notamment que le meilleur hydratant pour la peau, celui qui réussi à s’infiltrer jusqu’aux couches inférieures et qui permet de conserver l’hydratation intérieure de la peau n’est autre que…l’huile végétale.

Les crèmes dont le premier composant est l’eau ne peuvent en aucun cas rivaliser avec l’huile végétale puisque…l’eau ne pénètre tout simplement pas la peau! (C’est con, hein? Mais on y a tous cru un moment ou un autre…) 

Pour hydrater sa peau avec de l’eau, il ne faut rien faire de plus que la boire. Et non pas la mettre sur son visage…

La plupart des hydratants classiques ont en fait pour effet de former un film protecteur sur la peau (une sorte de k-way de peau, si vous voulez…) et d’empêcher la déshydratation de la peau.

Bref, de mon point de vue, des soins bio et naturels sont excessivement plus bénéfiques à la peau que des soins conventionnels. Je ne dis pas que tous les produits non-bio sont merdiques, très loin de là! J’en ai moi-même utilisé (et en utilise encore) des tas, certains que j’ai aimé et aime encore à la folie mais… Renseignez-vous un peu sur le fonctionnement de votre peau, ses vrais besoins, ce qui lui fait réellement du bien. Vous serez sans aucun doute surprises…

—>Mais attention, les cosmétiques bio ne sont pas une réponse absolue à tous vos maux!

J’ai souvent remarqué que les gens sont bien moins indulgents avec les produits bio. Du genre « ouais mais attends, c’est BIO alors pourquoi ça me file des boutons/m’assèche la peau/me donne des plaques???? ». Ben c’est comme pour tout, quand ça ne convient pas…ça ne convient pas. Le bio n’est pas un miracle universel.

–> On n’oublie pas non plus que les cosmétiques bio ont beaucoup moins d’impact sur l’écologie! Vendus sans packagings ou dans du carton recyclé et recyclable, ingrédients non polluants/biodégradables, ne nécessitant pas l’intervention de la chimie lourde et polluante, etc.



ouimaislebiocestcher

Je le disais en début d’article (oui, il y a 3h, quand tu as commencé à lire ce roman post), le bio s’est énormément démocratisé et consommer bio ne coûte aujourd’hui pas excessivement plus cher.

Comme dans la cosmétique classique, on trouve de tout et à tous les prix.

Vous pouvez très bien composer votre trousse de soins avec une huile végétale de qualité à utiliser en soin visage ET en démaquillant (on y reviendra un autre jour…), une petite crème et éventuellement un contour des yeux. Investir aussi dans quelques bonnes huiles essentielles pour soigner tous les types de bobos et dans une base lavante neutre que vous pourrez utiliser en gel douche ET en shampooing (et que vous pourrez parfumer selon vos envies avec vos huiles essentielles)(hé, pas con, hein?)

Dans tous les cas ce mode de consommation est, encore une fois, un choix que chacun est libre de faire, ou non.

conclusion

Déjà, mon respect éternel à celles (et ceux) qui auront lu cet article du début à la fin! Je me rends bien compte que ça peut être un peu indigeste de balancer ça comme ça mais je ne voyais pas trop l’intérêt de le fractionner.Quitte à y aller, autant aller au fond des choses. 

Pour conclure, je dirais que le plus important, de mon point de vue, n’est pas de passer au tout bio, de vivre dans la peur et de flipper à l’apparition du moindre paraben mais plutôt de tenter de récupérer sa liberté de consommateur et prenant en main toutes les clés permettant de décrypter le monde dans lequel nous vivons.

Un consommateur aguerri qui n’en as quand même rien à cirer de l’idée « d’assainir » sa vie, c’est son droit le plus strict (manquerait plus qu’on lui foute le couteau sous la gorge, nan mais oh, ça va ouais?!).

Avec cet article je ne souhaite pas vous dire « arrêtez immédiatement d’utiliser des cosmétiques classiques, foutez tout à la poubelle, mangez bio et nettoyez vos chiottes avec du vinaigre! » mais simplement essayer d’éveiller, je l’espère, certaines personnes parmi vous, à ce mode de pensée et vous donner des pistes, essayer de rendre tout ça plus lisible.

En n’oubliant jamais qu’il n’est jamais bénéfique de vivre dans la frustration (c’est le meilleur moyen de se planter, en règle générale…), personne ne vous demande d’être une petite chose parfaite à l’impact écologique proche de zéro! La clé étant justement, si on en ressent l’envie, de prendre le temps de découvrir ce mode de fonctionnement et de l’apprécier, sans pour autant rejeter tout ce qui est différent de ce premier d’un seul bloc.

openyourmind

 

despistesdesinfos

alire

Adoptez la slow cosmétique de Julien Kaibeck: Une perfection de A à Z, je vous en avais parlé ici. Je pense que ce seul bouquin peut sans aucun souci faire tout le boulot et vous apporter assez d’informations sur le sujet pour que vous puissiez devenir « maître de votre consommation ».

– Si on veut vraiment pousser la chose à l’extrême il y a aussi La Vérité sur les Cosmétiques de Rita Stiens. Mais pour l’avoir commencé il y a peu je dois avouer que j’ai beaucoup de mal à me mettre dedans. C’est très technique, elle ne va pas du tout droit au but (ce qui n’est pas forcément un défaut, évidemment, mais il faut s’accrocher…), c’est très long. Mais c’est sans aucun doute, si je puis dire, LA Bible en la matière.

surleweb

La chaîne Youtube de Julien Kaibeck où il reprend beaucoup ce qu’il explique dans son livre.

www.laveritesurlescosmetiques.org: Contrairement au livre, j’ai accroché tout de suite avec la version web! Notamment avec l’outil très bien foutu pour créer la liste INCI de vos produits et voir si, oui ou non, ils sont aussi « bons » que ce que vous pensez… A voir aussi les produits passés à la loupe, les comparatifs, les études en tous genre!

www.beaute-pure.com: Axé exclusivement sur la beauté de la peau (et surtout les problèmes d’acné), ce site est gé-nial et j’ai beaucoup appris en le parcourant. A voir aussi, les nombreuses vidéos sur la chaîne Youtube de l’auteure.

– Des Youtubeuses: malheureusement la sphère beauté bio Youtube est toute petite (ou alors je n’ai pas bien cherché?). Il y a malgré tout quelques nénettes qui méritent qu’on fasse un arrêt par chez elles:

Lutin des bois: Des tas de tonnes de vidéos, des revues, des makeup, des recettes…bref, une chaîne beauté comme on les aime…mais axée sur le bio et le naturel!

Jessica Grandoni (coup de cooooooeur!)(désolée, impossible de retrouver qui m’en a parlé… Hashtag boulet): Une nana superbe, maquilleuse pro qui a décidé de passer au bio, tant personnellement que professionnellement. Ca donne des vidéos hyper pro et des makeup divins!

– Du côté anglophone j’aime bien: Holistic Habits et Ecoholic Beauty.

lesboutiques

– Evidemment Aroma Zone! J’en ai assez parlé ces dernières années mais pour le principe, quand même: des produits naturels bruts et bio (huiles végétales, hydrolats, huiles essentielles), de quoi bidouiller vos propres cosmétiques (recettes, ingrédients, contenants, outils…), des fiches ultra bien renseignées sur chaque produit, des tas de thèmes abordés et décortiqués, des tonnes de conseils!

Mademoiselle Bio: le leader du bio sur le net, un choix très vaste et un site sûr à 100%. Je regrette juste, personnellement, que leur sélection soit souvent un peu vieillotte… Il y a aujourd’hui des tas de marques bio très actuelles et très chouettes mais qu’on trouve difficilement en France…

Bazar Bio: Une sélection de marques pointues et peu distribuées en France comme REN, Tata Harper, RMS, Yarok… Et un site très bien foutu et sur lequel il est agréable de naviguer!

Naturisimo: Mon chouchou! Un site anglais (livraison sûre et pas très longue, pas de frais de douane) avec du maquillage, des soins des pieds à la tête, de très bonnes marques! Attention malgré tout car certains produits ne sont pas bio mais juste axés sur le naturel (au pif, les shampooings Gielly Green à la compo assez safe mais qui contiennent, entre autres, des silicones…). Si on veut du super bio et naturel on prend donc le temps de comprendre la liste des ingrédients!

Feelunique: Mon deuxième chouchou! En vous rendant dans la catégorie Healthy Living > Organic c’est la caverne d’Ali Babio (ah ah ah!)(…): Antipodes, Balm Balm, Moa, John Masters Organics, Jurlique, Trilogy… Encore une fois, comme chez Naturisimo on fait malgré tout attention aux compos!

+ La plupart des para et pharmacies ont aujourd’hui un petit coin dédié aux soins bio. La plupart du temps on y retrouve les grands classiques du style Cattier, Weleda, Sanoflore etc. Sans oublier les supermachés. Mais encore une fois attention à ne pas se faire berner! :)




quellesmarquesquelsprod

Comme vous l’aurez compris, au milieu de la vague bio il y a à boire et à manger. Comme en cosmétique classique toutes les marques ne se valent pas, évidemment, mais il serait assez difficile de vous dire aujourd’hui « la marque X est géniale » ou  » la marque Y est pourrie ». Encore une fois cela dépend de chacun, nous sommes tous différents, avec des peaux, des envies, des attentes différentes.

Malgré tout se tourner vers les marques les plus anciennes est bien souvent un gage de qualité. Je pense notamment à Dr. Hauschka, Melvita, Weleda, Phyt’s, Cattier, Logona, Lavera. Ce sont pour la plupart des marques présentent sur le marché du bio depuis plusieurs dizaines d’années, réellement engagées et sûres à 100%.

Pour des produits spécifiques, encore, une fois, c’est très difficile à dire. Je pense que c’est très important d’intégrer que LA crème miracle n’existe pas, que ce soit dans les cosmétiques bio ou non.

Pour ma part je suis en train de tester une routine de soins 100% bio et naturelle depuis environ 1 mois. J’ai de bons résultats (ou tout du moins excessivement meilleurs que tout ce que j’ai pu avoir avant ça depuis le début de mes soucis hormonaux!) mais je préfère laisser passer encore un peu de temps avant de vous en parler.

Je vous prévois rapidement, par contre, un petit makeup quasi 100% bio avec de très très chouettes produits que j’ai découverts récemment!

—————————————————————–

Voiii-lààà! J’espère que cet article vous aura plu et peut-être même éclairé! Dans tous les cas si vous avez des questions auxquelles il ne répond pas n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Si jamais le sujet vous intéresse vraiment beaucoup on peut peut-être essayer de mettre en place une nouvelle rubrique? Bon, je ne suis pas Grand-Mère Feuillage mais peut-être que ce serait intéressant d’avoir le point de vue d’une personne tout à fait lambda? Dites-moi! Si vous avez des idées ou des suggestions, je suis toute ouïe :)

441 commentaires sur All about b.i.o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Incroyable cet article ! Il est vraiment très bien construit et détaillé…
    J’ai aussi envie de faire plus attention à ce que je mange et choisir des produits bio…

    MERCI POUR CET ARTICLE COLINE ! :)

  2. Ah il est long cet articl certes MAIS très complet
    (surtout la partie sur Lush et The body shop car non ce n’est pas des enseignes aux produits BIO)
    Bref, en tout cas je te remercie pour ce post et surtout pour TOUS les liens à la fin puisque parfois quand je cherche des produits, je manque un peu de référence.
    Après c’est clair que tous n’est pas bon dans le bio, ou tout n’est pas bon « au début »… car quand on change notre alimentation, nos produits de beauté, il y a un temps d’adaptation !

  3. Coucou Coline
    Merci à toi pour cet article, très complet. Je comprends que tu y aies passé 5 jours. Je suis à fond partante pour que tu partages avec nous un post sur l’alimentation bio. Et je suis à fond pour une nouvelle rubrique bio sur ton site.
    Aujourd’hui, je suis un peu dans la phase « tout bio » en culpabilisant presque de me maquiller tous les matins avec de la bonne vieille cosmétique de marque. Je suis allée voir un peu le make up bio dans une boutique spécialisée. Dans ton article tu parles de ton virage il y a quelques années vers le tout bio pour le maquillage et du fait que tu en es vite revenue. Tu expliques cela par la qualité du maquillage bio ? Tu n’as pas trouvé de produits qui te convenaient ? Ta réponse m’intéresse vraiment car aujourd’hui j’ai envie de jeter tous mes produits de beauté tout en me rendant compte que malgré leur composition douteuse, j’aime beaucoup leur rendu sur ma peau… dilemme !

    1. En fait c’est assez con: j’adore le maquillage, ça fait vraiment partie de mes petits plaisirs quotidiens et, du coup, j’ai envie d’utiliser des trucs simples à appliquer, des jolies couleurs, d’avoir des beaux packagings etc. (100% superficiel, grosso merdo) et dans le bio, à l’époque, je n’ai pas réussi à trouver des produits (mis à part quelques uns, rien n’est jamais tout bon ou tout mauvais) qui m’apportaient la satisfaction du makeup tradi. Mais mais mais j’ai un peu persévéré ces derniers temps, je suis allée voir si l’herbe était plus verte ailleurs et ce qui en ressort c’est qu’en France on est juste totalement à la ramasse! J’ai trouvé des produits de makeup super que j’utilise tous les jours depuis quelques semaines et qui, ô miracle, remplisse tout mon cahier des charges :) Je vous en reparle très vite :)

      1. Ah oui, très curieuse d’avoir ton retour sur tes nouveaux produits de maquillage :)
        Ton article va bien au-delà du make up et c’est en cela qu’il est très intéressant et qu’on pourrait en parler des heures. Car moi aussi je n’ai plus envie de nettoyer et pschitter ma maison avec des produits nocifs et puissants. je n’ai plus envie non plus de laver ma fille avec des gels douche bourrés de produits nocifs pour sa petite peau. Plus envie de manger n’importe quoi, sans savoir ce qu’il y a dedans. Envie aussi d’avoir d’autres avis que ceux de la médecine traditionnelle, de prendre soin de mon corps et de ma tête autrement. Sans tomber dans le on-vit-dans-un-monde-pourri, je trouve personnellement que prendre conscience de tout cela me rend aussi responsable. Responsable de mon corps, de mon assiette, de l’environnement, et en accord avec mes propres choix.

      2. J’ai revendu une bonne part de mon maquillage et changé 2-3 vieilles habitudes pour du bio. Tout jeter ce n’est pas éco non plus! ;) A part ca le maquillage UNE a des couleurs et un packaging sympa! T’en penses quoi?

        PS afin de pas faire un 2ème comms sur le même sujet, je suis A FOND LES BALLONS pour un article BioFood! Car d’après mes premières recherches là aussi il faut acquérir la connaissance, la discipline aussi!?

  4. Excellent article Coline !
    Je suis aussi axée cosmétiques bio mais sans tomber dans l’extrémisme. Précisons aussi que si je suis parti dans le naturel/bio c’était à la base pour échapper enfin aux silicones. Et puis de fil en aiguille tu découvres d’autres cochonneries…

    Je rajouterais pour Lush qu’il incite ses clientes à prendre des bains avec toutes ses balistiques, y’a quand même plus écologique…

    Par contre pour moi un produit naturel ça n’est pas uniquement qu’un produit « pur ». Pour moi un savon à base de kaolin, d’huile d’olive, bref de substances naturelles, EST un produit naturel bien qu’il n’y ait pas qu’un seul ingrédient. Pour moi ce qui les différencie du bio c’est juste le label.

    J’ai aussi mal commencé mon ascension vers le bio. Vegetables. J’avais une crème à la tomate de cette marque (ultra Greenwashing) et j’ai eu une réaction. Visage rubicon, chaud. Ça n’est pas pour autant que je me suis arrêté là !

    Si toutefois tu as un indice de réponse à la question que je me pose depuis quelques jours… : pourquoi est-ce que les gens sont rebutés par le bio et pas par le Greenwashing ?
    Moi no comprendo :D

    1. Parce que les gens ne savent pas ce qu’est le greenwashing? C’est malheureusement très courant que les gens vivent un peu dans l’ignorance. Beaucoup de personnes ne savent pas ce qui les entourent, ont une confiance trop absolue dans les médecins, les médias etc. et se contentent de croire ce qu’on leur dit. Je pense que ce type de comportements fait définitivement partie de ce qui nous a amené là où nous en sommes aujourd’hui :(

  5. Merci pour ce post ! Bon, tu prêches une convertie mais tout de même, c’était fort agréable à lire. Et j’espère que ça aura un petit impact sur certaines personnes.
    Sur ces bonnes paroles, je vais me préparer mon petit déj (100% bio, of course ;) )
    Bon dimanche !

  6. Tres bon article et tres complet merci!
    Pour le moment je suis plus dans la phase remise en cause de mon alimentation (notamment suite à la lecture du bouquin « le rapport Campbell ») et plus je lis plus je m’informe plus je me dis que parfois on nous prend pour des pintades! Comme tu le dis iil faut recuperer sa liberté de faire des choix en connaissance de cause!

  7. J ai tout lu..
    J ai droit a un bon point ou une image non?
    Plus serieusement c etait tres interessant pour moi qui ne m suis pas sensible au bio dans ma consommation ( mis a part mes legumes du jardin que mon conjoint cultive sans aucun engrais… Il fait son propre purrin d hortie… Et sans
    Pesticide , pour les escargots ou limaces on met la cendre du barbec autour des plantes…Bref!)
    Mais je suis enceinte de 8 mois et la j avoue que pour les produits de bebe je regarde la compo attentivrment, peut etre un debut, a 27ans jamais trop tard ?!?!
    Merci et bon dimanche!

    1. Mon respect éternel, ça te va? ^_^ Pour ton petit baby, encore une fois sans vouloir donner de leçons, fais très très attention aux produits que tu vas utiliser! Les enfants sont particulièrement sensibles et fragiles à ce genre de choses. Perso je n’ai toujours utilisé que des produits bio pour ma fille depuis sa naissance :)

      1. Pareil ! Autant pour moi, je continue à craquer pour des produits pas bios (mais que j’essaie de trouver un peu moins « dégueu » que les produits de grande surface), autant pour bébé c’est Cattier et Weleda forever ! Je me suis même ruinée pour des lingettes bios (pas très écolo mais je ne m’en sers qu’en sortie sans point d’eau donc à peine 2 lingettes par mois !) Mon mari n’est pas content parce qu’il trouve que ça sent moins bon que les produits traditionnels (tu m’étonnes…) mais ça m’est égal. A savoir, ce n’est pas si cher parce qu’on en trouve en grande quantité. Mon bébé a deux mois et demi et je n’ai même pas utilisé la moitié de son gel lavant (9€ les 500ml) et le quart de son liniment (11€ les 500 ml). Donc ça ne me ruinera pas…

        1. Merci Coline un enorme MERCI de nous ouvrir à des choses differentes et donc de nous faire prendre tout simplement conscience ;)
          Car c est vrai qu il ne faut plus résonner en simple mouton mais plutôt devenir acteur de sa propre vie !
          Dis moi peux tu nous donner des marques de cosmetiques que tu utilises pour ta puce?
          Tres bonne journée à toi !

  8. Super article Coline, merci ! c’est tourné très intelligemment sans donner de leçon. Bravo ! tes 5 jours de boulot valent le coup ! Je plussoie pour Julien Kaibeck que je suis depuis longtemps, il est génial, et sur son blog, quand on lui pose des questions il répond à tout ! Encore bravo !!

  9. Merci Coline pour cet article bien écrit et bien présenté. J’ai lu jusqu’au bout car c’est un sujet très intéressant et que tu as bien traité sans t’éparpiller. J’ai beaucoup aimé le passage où tu dis de ne pas forcément faire un changement radical dans nos habitudes sous peine de frustration, par exemple moi j’adore les animaux et je suis très sensible à la cause animale. Je culpabilise donc de manger encore de la viande (bien que j’ai pas mal diminué ma consommation) et pourtant j’aime aller au restaurant, au Mc Do de temps en temps… et j’ai l’impression que mon mode de vie n’est pas en parfaite adéquation avec mes principes. Bref, tout ça pour dire que j’aime beaucoup ton raisonnement : passer au tout bio d’un coup = frustrations potentielles donc on peut commencer doucement et changer certaines choses, en garder d’autres…
    J’arrête là car c’est déjà assez long comme ça !

    P.S : J’aimerais beaucoup un article sur ton alimentation bio (et végétarienne peut-être ? )

    Merci et bon dimanche

  10. oups et j’allais oublié de te citer le nom d’une autre Youtubeuse française qui se tourne vers le bio (aussi bien cosmétique qu’alimentaire) : SissyMUA

  11. Wahou MERCI MERCI MERCI pour cette mine d’infos.
    J’essaye depuis quelques temps de faire attention à ce que j’applique sur ma peau. Malheureusement, côté bouffe c’est plus difficile, je n’ai pas encore trouver la motivation d’aller faire mon marché le samedi matin. Je serais très intéressée par un article sur le sujet.
    Et j’attends avec impatiente tes impressions sur ta routine 100% bio niveau nettoyage de peau :)
    Merci Coline

  12. Super cet article !
    Ca permet de mieux comprendre « la chose » !
    J’ai juste deux questions ;)
    – personnellement je préfère manger ce que j’appelle « écolo » que bio à savoir je préfère manger des pommes de ma région plutot que des pommes certifiées bios qui viennent de l’autre bout du monde. As tu la meme idée ou pas ? pas que je veux suivre ce que tu fais mais ar un autre avis est toujours enrichissant ;)
    – Existe-t-il une liste des produits ds les cosmétiques à éviter et surtout comment les reconaitre sur les packaging ?

    MERCI !

    1. Ah oui bien sûr, le « locavore » et le bio sont étroitement liés! J’essaie toujours de privilégier les produits français mais ici aussi je ne suis pas une « psycho » et si je devais vraiment vraiment me positionner je dirais que manger bio est plus important, pour moi, que de manger local.
      Pour la liste, là comme ça je dirais non. Ca rejoint ce que je dis, il faut avant tout s’informer et connaître son sujet. Mais toujours est-il que dans Adoptez la slow cosmétique, l’auteur reprend un peu les principaux composants de cosmétiques qui « posent problème ». Ca peut aider :)

    2. Sur le site de La vérité sur les cosmétiques, tu as un onglet de recherche : tu peux chercher tous les ingrédients d’une composition. Le site informe sur le rôle du produit dans la composition, par exemple, et un ou plusieurs petits bonhommes qui sourient ou ne sourient pas pour t’informer des effets néfastes/de la toxicité éventuelle :)

  13. merci Coline pour cet article, super intéressant, je suis comme toi depuis la naissance de mes enfants, et je n’ai pas trouver le changement difficile bien au contraire ;-)

  14. Très bon article !!! Sans partie pris, j’apprécie beaucoup ta vision.
    En direction du Bio également depuis un an (sauf make-up également :/), j’entame la phase : je peux le faire maison ^^.. tout un autre programme.
    Merci beaucoup Coline, d’avoir pris le temps d’écrire cet article, c’est toujours un plaisir de te lire.

  15. Super interessant, merci beaucoup !!
    Et c’est avec plaisir que je lirai un psot plus axe sur lalimentation bio et naturelle, et un sur tes produits bio/naturels que t’aime! ;)

  16. lectrice de l’ombre depuis des années (je ne laisse jamais de commentaire…vilaine fille je suis) , pas particulièrement consommatrice de produits bio, j’ai tout lu, et ça m’a même beaucoup intéressé!
    Merci à toi d’avoir pris tout ce temps pour faire ce post, qui me rend encore plus curieuse sur le sujet.
    Bon dimanche ;)

  17. Super article! C’est vrai qu’on est souvent perdu dans toutes ces revendicaations bio ! J’attends avec impatience les tests de maquillage bio !

  18. J’ai adoré ton article, très enrichissant. j’ai découvert Melvita en vente privéee et j’avoue avoir eu peur d’utiliser l’huile quintessentielle (l’huile ça fait peur sur une peau mixte), mais ce produit à sauver ma peau qui avait tendance aux imperfections. Je la recommande à fond (elle pue le gazon mais trop efficace alors tant pis pour l’odeur ^^)
    Truc qui n’a rien à voir mais le 1er épisode de la nouvelle saison de SOA est maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaardi YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

          1. Merki et t’as vu que c’est « Jax » (l’acteur, pas ton toutou ;)) qui va interprété christian grey dans 50 shades of grey?

  19. Exactement l’article dont j’avais besoin en ce moment ! Ma soeur s’est mise au bio ( mais pas extrémiste ), elle mange sainement, se maquille avec des produits bio ou naturels ( d’ailleurs que penses-tu des produits bareminerals ? Surtout des fonds de teint ? ) et je ne peux en constater que des bonnes choses ! Alors je me suis dit pourquoi pas ! Mais pourrais-tu nous parler un peu plus des aliments bio ou comment rendre ce qu’on a dans notre assiette un peu moins chimique et plus naturel ? :)
    Encore merci !

    1. Yes, au vu de vos commentaires je vais vous préparer ça! Je ne voulais pas aborder le sujet en profondeur aujourd’hui pour éviter les confusions et que ce soit trop le bordel mais l’alimentation étant très étroitement liée à la beauté… Ca se tient parfaitement :) Pour Bare Minerals écoute je trouve que c’est une très bonne marque…MAIS, j’ai appris il y a peu qu’un composant de leurs fonds de teint était irritant et inflammatoire (le bismuth oxychloride) :( Du coup quand on a des problèmes de peau c’est à proscrire! Heureusement il existe d’autres marques qui n’en utilisent pas :)

  20. Alors là, un grand MERCI ! Très bon article, complet et très clair :) J’ai appris plein de choses et je vais surtout me méfier des marques qui se prétendent bio. Merci aussi pour tes pistes sur le web et dans les boutiques :)

    xx.

  21. Bonjour Coline, je tiens à te remercier pour ton article plutôt très bien fait, clair et à l’inverse de ce que tu penses pas du tout indigeste.
    Je ne m’intéresse pas plus que ca au Bio, va savoir pourquoi… Néanmoins je ne suis absolument pas contre et je suis contente d’avoir pu lire ton article qui me permettra certainement « d’ouvrir mes horizons ».
    J’ai hâte de voir ta routine de soins 100% bio, étant donné que je suis comme toi victime de problèmes de peau dû à un dérèglement hormonal; alors si le bio ne pouvait seulement qu’aider un peu ce serait déjà beaucoup étant donné que je n’ai pour l’instant trouver mon bonheur nulle part.
    Encore merci, bonne journée.

    1. Voilà, c’est exactement ce que j’avais envie de faire, « ouvrir les horizons » :) Pour les problèmes de peau, je vais venir vous en reparler très rapidement (j’attends juste encore un peu, histoire de ne pas le faire dans la précipitation et d’être bien sûre de ce que je vais vous raconter) mais je peux déjà te dire que l’état de ma peau s’est très nettement améliorée! On est encore très loin de la perfection puisque les soins ne vont pas régler les problèmes internes (les hormones sa mère!) mais c’est assez dingue :)

  22. Merci beaucoup Coline pour cet article vraiment très intéressant, instructif, clair et fluide !
    Je suis passé du côté bio de la force depuis le début de l’année, mais côté alimentation exclusivement, après avoir passé un an en Chine où la qualité de la nourriture m’a excessivement dégoûtée… J’en ai eu marre de ne pas savoir ce que je mangeais, et j’ai décidé de bannir tout ce qui était raffiné (enfin tout, disons un maximum!) pour me tourner vers des produits bio.
    Par contre niveau cosmétiques ce n’est pas encore trop ça, j’utilise des produits Dr Hauschka depuis de nombreuses années mais pour tout ce qui est gel douche, shampoing, make up… j’avoue ne pas faire du tout gaffe à la compo des produits, même si je sais qu’ils sont très certainement blindés de merdes. Du coup ton article m’incite d’autant plus à m’informer sur la compo des produits et me tourner vers des marques un peu plus clean.
    Sinon, j’aimerais beaucoup que tu développes le point alimentation bio, car ça m’intéresse beaucoup! J’aime bien avoir la vision et le témoignage de différentes personnes sur ce sujet :)

  23. Coline,
    Je suis ton blog depuis déjà quelques mois et tes articles sont toujours au TOP. Je profite de cet super article (oui, je l’ai lu en entier!) pour dire que je partage entièrement ta vision du BIO, privilégier un max de produits BIO, même si le passage au 100% c’est encore pas possible.
    Encore merci pour tes articles que je découvre chaque fois avec grand plaisir.

  24. waouuu super article !!!!! mer Coline car ton etude est vraiment complete !!! un paragraphe sur l alimentation m aurait plus aussi, car tout va de pair ;) (et ca n aurait pas ete trop long!!! :)) ) en tout cas bravo pour cet article ultra interessant !! ayant deja revu mon alimentation il y a qq annees , je me penche de plus en plus sur les cosmetiques, et c est hallucinant de voir ce que l on nous cache dans la liste des ingredients …. merci Coline et bravo!!’

  25. Merci beaucoup pour ce post Coline, j’ai tout lu avidement depuis mon téléphone, sans pouvoir attendre.
    Je suis TOTALEMENT d’accord avec toi, j’estime que chacun fais ce qu’il veut tant qu’il le fait en connaissance de cause mais rien ne m’énerve plus que mes « non mais je préfère pas savoir sinon on mange/achète plus rien ». Ça peut vexer mais je trouve ça d’une idiotie… bref.

    J’ espère que tu posteras d’autres articles dans ce thème à l’avenir. Je finirai de commenter depuis l’ordi car depuis mon portable c’est galère slash n’importe quoi. :-)

    Belle journée !

    1. Eurf, assez d’accord avec toi… Après je peux comprendre que ce soit décourageant… Moi-même parfois je me dis « mais meeeeeeerde je mange quoi?! Je mets quoi sur ma peau?! Dans ma voiture? Dans mes chiooottes??!! » Sans vouloir faire la meuf ultra blasée de la life, on vit vraiment dans un monde merdique et empoisonné. Après le plus important pour moi c’est de suivre ses envies et de se sentir en accord avec son mode de vie. Chacun son truc, en gros… :)

      1. Ah mais je suis bien d’accord, c’est la merde ! Mais il y a une différence entre en avoir conscience quitte à bien vivre comme ça et même à dire « je m’en fou », que de vivre avec des bandeaux sur les yeux en criant « NANANANAAAA » quand quelqu’un essaie d’expliquer le moindre trucs sur la fabrication du fois gras ou la compo de crème hydratante (c’est triste ce genre de réaction je trouve). ;) C’est pour ça que je suis très très contente que tu ai écris cet article.

        J’ai d’ailleurs très hâte de lire celui sur l’alimentation et le bio si tu te lances. Il y a quelques années j’ai lu « Faut-il manger les animaux ? » de Jonathan Safran Foer et j’ai été totalement éblouit par son boulot. Si jamais un jour ça te tente (pas de devenir végétarienne) mais de lire un bouquin très bien documenté, clair, précis, objectif et surtout PAS DU TOUT moralisateur je te le conseille beaucoup. Enfin un type qui ne dis pas aux gens « ohé les vilains omnivores, vous êtes méchaaants » mais expose clairement les dérives de l’élevage intensif en s’intéressant aussi à la pisciculture notamment. Parce que oui, il n’y a pas que la viande ! Bref, je dérive un peu. ;)

  26. Hello Coline,

    Je ne commente pas souvent sur ton blog même si je te lis régulièrement mais cet article m’a particulièrement plu, il balaye tellement d’idées pré-conçues sur le Bio.
    Pour ma part, je me sens tellement mieux dans mon corps depuis que je mange essentiellement bio (mais pas que), il faut dire que j’avais aussi droit aux cataplasmes d’argile verte qui sèche et s’effrite au moindre bobo chez ma grand-mère ^-^

    Et sinon, j’aime énormément la marque anglaise REN qui est naturelle et tellement efficace pour ma peau mixte et sensible …

    Bon dimanche !

  27. Helooo ma Coline !

    Je te suis à 2000 % dans ce virage au naturel, depuis que jai trouvé le site beauté-pure ( que je t’ai signalé), ca a été une révélation pour moi !
    En effet, j’ai arreté la pilule pour faire un BB et depuis catastrophe épidermique : des boutons partout ! J’ai, grâce à ce site, compris que la beauté de la peau passe aussi par ce que nous consommons chaque jour, ce que les dermatos nient… Vas comprendre !?

    Bref, une nouvelle moi est née, depuis j’ai changé plein de choses, je mange beaucoup plus de fruits et légumes, je bois beaucoup d’eau et SURTOUT j’évite au max les laitages de vache et les produits contenant du gluten car ceci est extrêmement mauvais pour notre organisme et pour notre peau ! Et oui tout est lié ! (Cf. le régime anti acné)

    Depuis, je me sens tellement mieux, je me sens pleine d’énergie, alors qu’avant j’étais tout le temps crevée.. Bon, pour le moment, les boutons sont toujours la, mais je ne désespère pas…

    Par contre, petit point, Coline, si tu fais le peeling citron qui est prévu dans la méthode as-tu eu une poussée d’acné depuis ? Apparement ceci est dû à la purge entrainée par le peeling, mais dur-dur à supporter…:(

    Voila, désolée pour le speach, mais je suis tellement contente de mes nouvelles trouvailles que j’ai envie d’en parler à la terre entière pour leur ouvrir les yeux !

    Je t’adooore Coline, tu es ma muse stylistique et tout, et tout …
    Gros bec et bon dimanche ( sous vos aplaudissement… Heuuuh non? Ok)

    1. Je n’ai pas été voir la méthode à vrai dire. J’ai vraiment du mal à suivre des espèces de « régime », je préfère toujours faire à ma sauce même si au final c’est peut-être moins efficace ;) Donc je n’ai pas testé le peeling au citron, en gros. Pour les dermatos, ahah, il n’y a pas grand chose à comprendre de plus que, en gros, dermatos (ou médecins au sens large)=industrie pharmaceutique. Le mec va pas te dire « revoyez votre alimentation, buvez de l’eau et tartinez vous d’huile d’olive », ça n’a aucun intérêt pour lui… C’est moche, hein? On vit malheureusement dans un monde où on nous persuade que la beauté doit venir de l’extérieur et que la perfection va se trouver dans une crème ou un serum… Alors que non, c’est ultra dommage de penser comme ça et il suffit de changer quelques habitudes pour voir de réels changements! Bwef, on pourrait en parler pendant des heures, hein? ^_^

      1. Je suis sûrement naïve, mais je n’arrive pas à croire que les médecins sont » à la solde » des labos… Ca me rend triste car on est, quelque part, obligés de leur faire confiance.
        J’aime à croire qu’eux même sont ausi paumés que nous et pensent bien faire en nous gavant de médocs chimiques…

        1. Et pourtant… Pour moi c’est pas très compliqué, je vis quasi en mode « la théorie du complot »! J’ai vraiment tendance à ne faire confiance à personne et SURTOUT PAS aux organismes de santé publics. Après tout n’est pas à jeter, faut pas pousser, il y a encore des médecins qui voient un peu plus loin que le bout de leur nez mais la plupart du temps ce ne sont pas des médecins conventionnels… De toute façon, ils appliquent ce qu’ils apprennent durant leurs études, rien de plus! On ne peut pas non plus leur en vouloir… C’est à nous de prendre les choses en main et de nous renseigner, de chercher d’autres sons de cloche.

          1. « C’est à nous de prendre les choses en main et de nous renseigner, de chercher d’autres sons de cloche ».

            Ben mon vieux, je suis ABSOLUMENT d’accord.

            Le truc, c’est que tellement peu de gens pensent ainsi.

            Il est certes question ici du milieu médical, de celui de la cosmétique, de l’agroalimentaire …

            Mais soyons lucides, pas seulement !

            Je ne vais pas m’étendre davantage, mais vraiment j’invite à prendre connaissance, mais surtout conscience de la réalité des choses, de l’envers du décors.

            bises !

          2. Je me sens obligée de répondre sur ce thème de la médecine et des labos. Je suis étudiante en 5ème année de médecine (il m’en reste donc beaucoup) et il se trouve que je me passionne depuis quelques années pour l’alimentation saine et bonne pour la santé (et donc bio pour ma part) mais aussi pour les médecines naturelles. J’ai lu et ai adoré les livres de David Servan-Schreiber, de France Guillain (que tu as cité dans ton article Coline, merciiii) et autres de leurs compères. Bref, je crois très fort en un puissant lien entre notre alimentation et notre santé : je pense que l’on peut vraiment agir sur notre santé au moyen de l’alimentation. Je suis aussi convaincue par les huiles essentielles, en utile au quotidien etc. MAIS quand je tente d’évoquer le sujet avec mes camarades étudiants en médecine ou pire encore avec mes profs et avec les médecins hospitaliers je me prends carrément un mur. Pour l’immense majorité (il y aura toujours des exceptions bien que je n’en ai pas rencontré encore) tout ça n’est que mensonges et balivernes, c’est du charlatanisme et rien d’autre. Je pense que leur réaction vient bien sur du fait que ce n’est pas quelque chose qu’on leur a appris ni sur lequel on a fait de nombreuses études scientifiques (et la notion de médecine par les preuves est primordiale pour eux, nous est enseignée comme LA référence, ce qui est normal mais entraîne je trouve une certaine étroitesse d’esprit) mais aussi et tout simplement parce qu’aucun labos n’ira breveter les framboises. David Servan-Schreiber l’explique très bien, il n’y a pas de fric à se faire pour les labos sur l’alimentation, donc pas de financement d’études suffisamment solides, donc pas d’acceptation par la communauté médicale. Or oui les labos sont étroitement liés aux médecins (pas tous, il y a bien sûr pleins de médecins indépendants et heureusement) Mais par exemple, un de mes chefs médecins m’a avoué qu’il prescrivait plus un médicament, entraînant pourtant un peu plus d’effets secondaires qu’un autre qui soignait tout aussi bien, tout simplement parce qu’il était en contrat avec le labo qui le commercialisait …
            Bref cette question est très complexe mais je crois qu’il faut être très critique envers la médecine, pas de façon forcément négative, il faut juste prendre conscience que les médecins ne sont pas des dieux omniscients, qu’ils ne détiennent pas la vérité absolue et se sentir autorisé à explorer d’autres méthodes douces afin de se soigner tout en ne niant pas pour autant l’extrême efficacité de la médecine occidentale de nos jours.
            Fin de mon roman (désolée)

          3. Je suis étudiante en médecine et pour le coup on a eu des cours sur la pharmacologie et sur le fonctionnement de l’INDUSTRIE pharmaceutique, et j’étais vraiment vraiment étonnée je ne pensais pas que c’etait réellement du commerce au sens propre. Après il ne faut pas généraliser effectivement :) Bisous !

          4. J’ai fait une embolie pulmonaire il y a quelques années alors que je prenais Diane 35, sur les bons conseils de mon médecin et de ma gynéco qui continuent à la défendre envers et contre tout… Donc, moi non plus je ne leur fais plus confiance.

            Et que dire quand ils t’incitent à te vacciner contre la grippe A parce que tu es asthmatique et « qu’on ne sait jamais ce qui pourrait t’arriver » ?

            Les médecins te refourguent les médicaments que les représentants leur conseillent ( à grands coups de pots de vin et avantages de toutes sortes).

            Non, non, je ne suis pas blasée.

          5. Ah ben je suis très contente de mon généraliste quand je lis tout ça. c’est le genre de vieux médecin à te faire sortir de son cabinet en te disant « bois beaucoup d’eau, mange du riz, pas de laitages, repose toi pendant 48h et ça (ta gastro :( )passera! » tu le regardes avec deux yeux ébahis mais ces petits conseils MARCHENT du tonnerre ! Tout ça pour dire merci pour cet article (que je lis en retard) ! J’ai acheté le livre de Julien après avoir regardé ta vidéo et je l’adooore :) bises

          6. Ca me fait penser a une patiente atteint d’un lymphome folliculaire qui se soigne par les plantes. Ses lésions ont juste triplés en quelques semaines alors qu’elle bénéficie de la meilleure hématologue de France. Faisons la part des choses.

          7. Alors je ne sais pas ce qu’est un lymphome folliculaire mais rien que le nom ça n’a pas l’air super sympa :S Effectivement, faisons la part des choses, tu as entièrement raison! Mais pour autant je maintiens que grand nombre de maux pourraient être réglés en changeant quelques habitudes et en se soignant « autrement ». Mais évidemment des tas de choses n’entrent pas dans cette catégorie. Quand j’ai la grippe, je prends des médocs en conséquence. Par contre pour un rhume je me mets du pshit dans le nez et je prends des granules ;-)

          8. Ca fait du bien de te lire et de se sentir moins seule. Au bureau, les gens sourient lorsqu’ils éternuent et que je sors mon pulvérisateur d’huilles essentielles ou lorsqu’à la cantine je demande d’où vient le poisson.

            Nous avons les moyens de maîtriser ce que l’on mange. En revanche pour ce qui est de l’air que l’on respire, pas évident.

            Je suis tombée dans le bio à la naissance de mes enfants, grace à des copines et aussi car j’ai eu des problèmes récurants hormonaux et que j’ai compris que c’était à moi de faire mes propres recherches pour m’en sortir.

            Je ne fais plus une confiance aveugle aux médecins mais je les utilise car ils ont des notions sur certaines pathologies indispensables.

            Je ne suis pas une ayattolah du bio mais je veux pouvoir consommer des choses simples qui font du bien à mon corp et surtout savoir ce que je consomme.

            Après mes enfants et mon homme ne sont pas toujours super heureux de mes produits et aliments aux odeurs prononcés. Mais petit à petit j’y arrive, moi la fille qui me douchait au gel douche pèche avec son déodorant assorti.

            Merci Colline pour ce billet non extremiste à travers lequel je me retrouve. Habituellement je me sens, soit trop, soit pas assez bio.

            Moi je vote pour toi, je suis concquise.J’attends la suite avec beaucoup d’impatience ….

  28. Merci pour ce post, heu roman :) Je trouve tes informations très utiles et bien écrites. Je suis remplie de bonnes intentions, mais je trouve que c’est difficile à appliquer au quotidien malheureusement. J’achète quelques produits bio, surtout le pain complet et les pâtes etc… Je suis écœurée de consommer des légumes blindés de pesticides, mais comme je me fais livrer, je n’ai pas d’autre solution que le non bio.
    Par contre j’ai plus de mal avec les cosmétiques, je suis très sensibles aux odeurs et je trouve qu’ils sentent souvent très fort (les huiles essentielles souvent).
    Je vais essayer de me pencher plus sur la question, j’utilise déjà de l’huile de coco et de l’huile d’argan bio pour les cheveux et la peau. Je vais essayer de choisir des meilleurs produits pour mes enfants, c’est important.
    Mafalda ❤
    http://www.mafaldadotzero.blogspot.fr

  29. Très intéressant et instructif. C’est vrai que le Bio on en parle beaucoup mais on ne sait pas toujours ce qui se cache derrière… et ce sans compter la manipulation marketing évidente qui est faite autour du « phénomène » qui comme tu le dis n’est finalement qu’un retour aux basiques.
    Je regarderai d’un autre oeil les cosmétiques que j’achète et qui sont déjà dans ma routine.
    Bises

  30. Coucou Coline, super article qui me parle vraiment, étant passée au bio niveau soin. Tout comme toi, je ne peux envisager de laisser tomber tout mon makeup non bio, même si je l’ai fait pour les produits pour le teint.

    Je trouve qu’en distinguant produits bio et naturels tu oublies un peu une catégorie : un produit peut être nickel niveau composition et non certifié bio. Faire labelliser des produits/une marque coûte très cher ! On peut trouver des produits issus de l’agriculture biologique non certifié bio par un label, en somme. Et ils risquent même de coûter moins cher, vu que pas de dépense pour la certification.
    Parallèlement, je pense aussi à des marques comme REN qui sont (presque : phenoxyethanol) nickels mais qui ne seront jamais certifiées bio : une compo peut être extra clean, contenant uniquement des ingrédients actifs, mais que ceux-ci ne soient pas forcément issus de l’agriculture biologique !
    Mais super article :)

    1. Oui tu as entièrement raison! C’est d’ailleurs le cas de Weleda qui est une marque que j’adore depuis des années (qué con de pas y avoir pensé… C’était bien la peine d’y passer autant de temps, ahah ;-))

  31. Coucou Coline, merci pour ton article super complet et super bien écrit.
    Je fais partie des adepte des cosmétiques bio et qui essaie de tester de plus en plus de make up bio.
    C’est rigolo, les grands esprits se rencontrent :-) J’ai également un blog beauté (un petit blog sans prétention) et hier soir, j’ai voulu faire un article sur le bio. finalement étant toute malade j ai fini par agoniser dans mon lit au lieu de terminer mon article. Je n’aurai pas écrit mieux!
    Bravo
    Bisous

  32. ouuuuuais! Comme tu le sais je l’attendais cet article! pourquoi? parce que je me disais « au moins ca ne sera pas radical, ca sera réfléchi ». Je comptais sur toi pour avoir le recul nécessaire, afin de nous expliquer tout ca de manière pédagogue! Bah oui parce qu’entre les vegan, les straight edge et les bio consommateurs forcenés qui te lapident en place public quand tu bouffes un pitch, c’est dur! La c’était très bien! Alors encore merci, d’avoir pris le temps de nous écrire cet article! Bonne continuation! Bises

  33. Coucou ! Je viens de découvrir ton site ! Bravo bravo ! Je suis totalement fan !

    Merci pour cet article précis. En effet, le greenwashing, j’en avais entendu parlé… Le Petit Marseillais et le Petit Olivier en font partie aussi je pense…

    Moi, de mon côté, j’utilise innoxa en maquillage, ils sont pas mal, et en marque moins chère, j’utilise du Lavera et du Lovea. Ce sont 2 marques sympas, l’une moins chère que l’autre.

    Pour ton idée de nouvelle rubrique, ça m’intéresse oui !! Il me tarde de découvrir ta routine 100% bio !

    A bientôt, bonne continuation !

    Elie

  34. bravo coline, c’est long mais super intéressant, bien écrit comme toujours, si tu avais développé sur l’alimentation, je l’aurais lu sans souci :D (d’ailleurs à l’occasion je vote pour)

    J’ai longtemps accumulé beaucoup de produits non bio, j’adorais ça, bref j’étais un peu la geek cosméto dans ma famille.

    Et puis, mon acné adulte ne se résorbait pas, et un jour je tombe sur le blog d’Emmanuelle de Beauté pure, et là c’est le déclic.

    Je termine vite fait mes produits en cours, puis me voilà partie chez aroma zone: rhassoul, huile de jojoba, HE… + eau thermale. Pour le fond de teint je me tourne vers lily lolo. Je modifie aussi mon alimentation, je me tourne vers le bio, je diminue ma conso de viande. Comme tu dis, le bio ne coûte pas forcément plus cher. les fruits et légumes sont parfois moins chers (!), le thé/infusion en vrac aussi. D’ailleurs acheter en vrac revient souvent moins cher.

    Aujourd’hui niveau cosméto j’ai réintroduit quelques produits non bio, comme le fond de teint liquide, mais globalement, je check les étiquettes.

    J’ai lu le livre de Julien, très intéressant.
    Et tu as raison, on nous prend souvent pour des pigeons, dernièrement un produit garnier « au pamplemousse rose », alors que sur l’étiquette ce composant apparaissait en tout dernier (les composants sont classés par ordre décroissant)

    bref au début, c’est beaucoup de temps, de recherche d’info, puis ensuite, on sait ce qu’on aime, les marques qui conviennent, et c’est rapide ;). C’est un peu comme pour les courses alimentaires, au final on fait souvent le même panier!
    pour l’alimentation, je prends systématiquement bio les produits suivants:
    – le pain, les infusions et le thé, l’huile, les légumineuses en vrac, oeufs, beurre, produits laitiers.
    – la moutarde et le vinaigre balsamique (tous les autres ont des additifs et/ou colorants!!!!)

    j’aime aussi l’idée de mieux consommer, pour moi, mes aussi pour la planète;

    on pourrait en parler pendant des heures, je vote POUR le nouvelle rubrique!!

    bon dimanche, je me languis d’avance de lire les commentaires et les infos de chacune.

    1. Héhé, le coup de l’ingrédient miracle dosé à moins de 1%, c’est super classique (et ça vaut pour énormément de marques, notamment celles qui nous sortent des super actifs brevetés que les mecs ils ont cherché pendant 40 ans la formule…lol).

  35. Merci beaucoup pour cet article ! J’ai toujours eu tendance à éviter le Bio, je dis pas que je vais maintenant consommer 100% Bio mais peut être que je commencerai à aller faire un tour dans le rayon, au moins :)

    Et quoi ? Se mettre de l’eau sur le visage ne l’hydrate pas ? WHAA ! Et bien merci pour cette information précieuse !

    C’est toujours un plaisir de lire tes posts, tu dois avoir un don pour capter tes lecteurs.

    Bon dimanche.

  36. Hello Coline !

    Déjà, MERCI pour cet article, à la fois convaincant et déculpabilisant !
    Perso, j’ai déjà un pied dans le bio (peut-être même jusqu’au genou ^^), mais si ton post peut aider certaines à franchir le cap, tant mieux !

    Sinon, je suis très intéressée par ta proposition de post sur l’alimentation, et surtout, j’attends avec IMPATIENCE ta routine soin bio et ton make-up bio !!!

    Bon dimanche ! ^^

  37. Eh ben j’ai TOUT lu (hourra :)! ) & même si il y a certaines choses que je savaient déjà, j’ai beaucoup aimé ton article :)! Une rubrique Bio pourquoi pas, tu peux être sure que je serais lectrice assidue :P Bisous :)

  38. C’est fort intéressant tout ça :)
    Bon, j’ai acheté ma crème hydratante pour cet hiver hier, c’est une Nuxe elle est pas bio mais a priori elle est pas trop « méchante ».. Le gel d’aloe vera, j’aime pas l’odeur, et j’ai épluché les avis sur le net, donc j’ai pris celle avec le rapport efficacité/compo/prix pas trop déficitaire. Je consomme pas bio, j’essaie de limiter les trucs trop « crades », mais surtout j’essaie de moins consommer, genre j’attends mille ans avant d’acheter un nouveau produit, j’teste les échantillons quand y en a, pour être sure de le finir.. Alors, oui, j’ai acheté une ombre à paupières L’Oréal (mon premier produit L’Oréal soit dit en passant), compo dégueu, tout ça, mais c’est Sahara Treasure, dont tu as parlé il y a.. mille ans, et je sais que je vas l’utiliser jusqu’à l’os.
    Pour Lush, j’ai regardé il y a peu les compo des produits (ils les détaillent et expliquent sur leur site aussi, en se « défendant »), résultat j’n’y vais plus. J’ai (enfin) réalisé que leur but premier, c’était pas d’être gentils avec toute la planète (même s’ils font quand même un effort, et ça c’est cool), mais c’était de faire tourner la boite, et donc de faire du profit..
    Enfin bref, je suis pas encore réveillée je crois.
    Ton article est cool.
    Et ça m’intéresserait bien un article du même genre mais pour la cuisine.. Genre j’ai un mal fou à trouver des fruits et légumes pas trop « moches », et puis je suis complètement paumée avec les différents « faut pas manger de saumon d’élevage parce que.. et pas de saumon de pas élevage parce.. » entre le mercure et les pauvres animaux tristes, moi je mange plus de saumon, plus de poisson du tout quasiment, et ça m’embête !
    Enfin voilà, merci !

  39. Merci d’aborder le sujet du bio, rien de tel pour commencer la journée ! Je n’ai pas grandi dans une famille très « nature », et niveau cosmétique c’est Avène qui règne en maître ! En quittant la maison pour mes études je me suis promis de faire attention à ma façon de manger mais ce n’est que cette année (deux ans après, pas si long le déclic) avec une prof psycho-rigide sur le sujet que j’ai commencé à ouvrir les yeux sur les produits de beauté : en me forçant à toujours retourner les produits pour essayer de traquer les mauvais ingrédients j’ai découvert que ma crème chérie d’amour Avène contenait du silicone ! J’ai tenté de changer radicalement, avant un retour aux produits non-bio ! Au final pour le moment j’essaie d’avoir des produits naturels ne contenant pas d’ingrédients connus pour être cancérigènes mais pas tant de bio que ça (sauf parfois grâce à Melvita, marque que j’adooooore) ! Un article si long valait bien un commentaire de cette taille, en tout cas merci pour cet article qui va me donner un nouveau souffle pour continuer à changer ma consommation : parce que dans ma famille ou mes amies, personne n’est sensible au sujet et c’est bête mais ce sentiment de solitude ne m’aide pas !

  40. Je te remercie pour ce bel article, très enrichissant! Je me mets moi-même au bio cosmétique, progressivement, essayant de dénicher les produits qui me conviendront. Niveau makeup, c’est clair que la chose n’est pas évidente! Mais on peut avoir de bonnes surprises!
    Pour ce qui est de l’alimentation, je pense que le bio est plus qu’une nécessité, et qu’il est primordial de privilégier la qualité de ce que l’on met dans nos assiettes. Les gens doivent comprendre que c’est leur santé et celle de leurs enfants qui est en jeu.

  41. Bravo et encore bravo pour cet article !
    Merci d oser dire la vérité sur lush :) ça fait plusieurs mois que cette marque m intrigue sur sa position « de produit naturel  » . J ai été même demander des infos en boutique ou une fois sur 3 on m a clairement mené en bateau. Pas folle la guêpe , heureusement je n ai rien acheté! Par contre pour Nuxe je ne savais pas…tu me diras , j aurais pu m’en douter, peu d info sur la composition, pas de label… Flûte , va falloir que je trouve un remplaçant a l huile sèche prodigieuse :(
    C est vrai qu avec toutes ces marques , et le pouvoir marketing du retour au naturel on ne sait plus trop ou donner de la tête.
    Merci pour cette mise au point et ces informations!
    Tu as totalement raison, il faut s y mettre si on est vraiment motivé et informé , pas seulement pour être « in » , l argument prix plus élevé est très souvent erroné et de plus il faut le faire si on y croit vraiment… Sinon on peut trouver ça vite complexe :)
    Sur ce , encore merci pour ton article et bonne continuation !!!

    1. Très bon article, très intéressant et qui me servira sans doute de nombreuses fois en ce qui concerne les liens !

      Malgré tout -j’avais déjà laissé un commentaire sur ce sujet dans un autre article mais puisque tu y reviens j’en parle de nouveau- je ne comprends pas pourquoi tant de méfiance envers Lush. Je trouve que c’est de la mauvaise foi de dire que Lush « mène les gens en bateau », cf le commentaire d’Emilie… Tout est expliqué sur leur site, ils sont d’une transparence totale, ils affirment ne pas toujours utiliser des produits bio et ils disent pourquoi ils ne le font pas toujours.

      Ne pas oublier que les produits bio ne sont que des produits certifiés par un label, et qu’au final ça ne veut pas forcément dire que c’est purement bénéfique. Même dans le bio on peut trouver des choses toxiques, et je trouve que ç’aurait pu être important de le préciser dans l’article parce qu’encore une fois Lush passe pour le gros méchant célèbre qui fait de l’ombre à des marques bio parfaites mais moins connues du grand public…

      Un exemple avec l’alimentation bio : si un paysan décide de faire du bio et de ne plus utiliser de pesticides, mais qu’il est à côté du champ d’un paysan qui ne passe pas au bio et qui arrose ses plantations de produits toxiques, le champ d’à côté sera forcément exposé à ces produits. Pourtant il est bio. Mais il sera contaminé. Mais il est bio, et les produits conçus avec ses plantes seront certifiés bio… Voilà ce que Lush critique.

      Et puis ils ne dépensent pas l’argent qu’ils gagnent dans des pubs mais dans des campagnes pour les animaux et les problèmes humains, les vendeurs/euses sont briefées pour être aimables, polies, sympathiques… Même si ce ne sont que de simples employés qui se trompent parfois, effectivement, dans ce qu’ils racontent aux clients. Comme partout. Ce ne sont pas les vendeurs qui ont créé la marque pour laquelle ils travaillent et ils sont pas toujours bien calés sur tout.

      Ce serait candide de croire qu’une marque n’a pas besoin de stratégie marketing pour pouvoir exister, donc oui, leur communication visuelle est parfaite, le community manager sur facebook est très performant, c’est attrayant, ils cartonnent. Mais l’un n’empéchant pas l’autre, ils sont très bien au niveau des ingrédients utilisés également. Oui il y a certains parabènes, mais ils le disent clairement sur leur site, ils prennent la peine d’expliquer le nom de chaque ingrédient, sa provenance, dans quoi il est utilisé, comment il est transporté. Quand je lis le commentaires de certaines lectrices qui prennent ça pour de la justification, je sais pas, je trouve ça aberrant… Et vraiment triste, parce que décidément, dès qu’une marque décide de jouer la transparence, c’est plus condamnable qu’une marque internationale qui utilise des trucs pas « potentiellement cancèrigènes sous certaines conditions », mais des trucs qui le sont vraiment, et qui au lieu d’assumer, le cachent dans des noms compliqués, pas toujours en français, et en tout petit sur les packagings !

      Enfin bref, on diverge sur ce point, mais ça m’empêchera jamais de continuer de lire tes articles et d’apprécier ta qualité d’écriture ;)

      D’ailleurs, je me demandais si tu avais une marque à conseiller, sans sulfates ou silicones, pour les cheveux à pointes très sèches, qui ont besoin d’être nourris ?

      Bonne continuation Coline !

      1. Je pense que tu devrais relire le passage où je parle de Lush… Lush n’est pas le « gros méchant », je dis juste qu’au même titre que des marques comme Yves Rocher, Body Shop ou Korrès, l’image qu’ils renvoient est erronée. C’est une stratégie marketing comme une autre.
        Qu’ils soient « transparent », ok, mais entre dire « 67% sans conservateur! » et dire « on utilise des parabènes, des PEG, dans une partie de nos produits » etc., il y a un monde. Stratégie marketing, donc, on y revient ;)
        Et je n’invente rien, malheureusement, il suffit de lire les commentaires de CAHCUN de mes posts beauté ces dernières années pour constater que beaucoup de gens pensent que Lush est une marque bio.
        Ils ne veulent pas dépenser d’argent dans des certifications ou des pubs pour investir ailleurs? J’approuve ça à 1000%! En attendant même s’ils décidaient de se faire certifier, une partie de leurs produits ne seraient JAMAIS approuvés au vu des ingrédients qu’ils utilisent. C’est tout simple.
        Donc il ne s’agit pas de méfiance, pas du tout. Avec Lush, personnellement je sais à quoi m’en tenir MAIS, encore une fois, c’est parce que je suis bien informée et c’est loin d’être le cas de tout le monde.

        1. Je me permets de rebondir sur Lush car je me suis faite avoir sur un autre sujet il y a deux ans.

          Ils clament partout qu’ils sont contre les tests sur animaux etc… Etant végétarienne, comme une idiote, j’achète chez eux. Ils le clamaient si haut et si fort que ça me paraissait évident. Jusqu’à ce qu’un jour je vérifie s’ils sont sur la liste OneVoice (qui répertorie les marques non testées sur animaux).

          Et bien non, ils n’y sont pas !! Parce que les produits qu’ils utilisent pour fabriquer leurs produits sont testés sur les animaux ! Là encore, je trouve que c’est de l’intox. Ca rejoint le greenwashing dont tu parlais. Je suis très déçue par cette marque.

          1. Tu es sûre?? Je t’avoue que je ne me suis jamais penchée sur cette question mais, ce serait quand même énorme!! En même temps pour leur défense, à l’heure actuelle c’est très compliqué d’avoir des produits 100% non testés sur les animaux car, comme tu le dis, énormément de composants de cosmétiques l’ont été, à une époque, et même si tout ça est interdit depuis quelque chose comme 2009, il me semble qu’il y a eu un petit rab’ de temps pour les marques, pour leur permettre de développer des ingrédients absolument jamais testés sur les animaux… Bref, je ne suis vraiment pas très calée sur le sujet, ça me dépasse un peu, j’avoue. Si quelqu’un a des pistes, je suis preneuse :)

          2. M’étant un peu posé des questions sur ce sujet, je me permets de rebondir.
            La (très bonne) liste OneVoice est un label. Il faut donc faire la démarche pour y être mentionné. Un certain nombre de marques style Boho, Melvita, Couleur Caramel etc y sont mais pas toutes.

            Depuis mars 2013 normalement quasiment tous les tests sur animaux concernant les ingrédients ou les produits finis sont interdits. Dans les faits, les marques ne tests plus sur animaux les produits finis mais le font encore pour certains de leurs ingrédients (comme c’est le cas de la marque UNE par exemple)
            Il me semble que c’est assez difficile trouver une marque jouant tout à fait le jeu. Et comme pour le bio, il faut faire attention aux « animalwashing »?

            En complément de OneVoice on peut aller voir les listes PETA (peta.org) qui recense où en sont les marques (il y a deux listes une rouge pour les testeurs et une bleue pour les non testeurs). Mais cette liste ne contient pas beaucoup de « petites » marques françaises.

            En gros (ça ne va pas beaucoup aider je me rends compte, dsl) pour savoir si une marque teste ou non il faut chercher directement sur le site voire leur écrire.

  42. Bonjour Coline,
    Je suis une lectrice très assidue mais je ne commente quasi jamais (ouhouh la vilaine!), mais là j’ai décidé de me mettre un coup de pied au derrière pour te dire bravo pour ce super article. J’adore tes posts rigolos mais je dois dire que tu es aussi agréable à lire aujourd’hui avec cet article très bien construit et très clair: on sent le boulot, t’as pas trimé pour rien!
    Je sais que ce blog est plutôt tourné vers la mode et la beauté mais un article sur l’alimentation bio ça serait aussi très intéressant :)
    Et surtout j’adore ta façon de voir les choses et ce que j’appellerais ton côté « militant soft et intelligent » (oui je vais m’expliquer parce que c’est pas clair!): tu exposes tes arguments simplement sans être jusqu’au-boutiste et sans « forcer la main » de personne. Je trouve que c’est bien plus efficace que le côté « je sais ce qui est mieux donc fait comme moi! »: hier encore j’ai rencontré dans une « fête écolo » la représentante d’une assoc végétarienne et elle m’a ulcérée… alors même que je suis végétarienne depuis mes 10 ans! Perso je suis plutôt comme toi, j’essaye de convaincre que diminuer sa consommation de viande est une nécessité pour tous et pour notre bien à tous (je parle des humains et de notre planète) mais je ne milite pas pour un végétarisme global parce que tout le monde ne veut pas arrêter de manger de la viande et que je respecte ce choix comme j’aimerais qu’on respecte le mien de ne pas manger de chair animal.
    Bref, comme toujours j’adore ton attitude à la fois cool et intelligente. (voilà j’ai écrit mon pavé je retourne dans mon trou manger du soja bio :)

  43. J’ai lu ton article & je l’ai trouvé très intéressant. En temps normal, je lis peu les articles sur ce qui est bio ou naturel, car certains sont trop moralisateurs à mes yeux. Mais toi, tu as mis le doigt sur le plus important, à mes yeux : la liberté de consommateur.
    Car c’est vrai que depuis quelques années, certaines marques utilisent le bio comme argument de vente, d’un strict point de vue marketing, mais au final, elles ne le sont pas du tout. Et quand on y connaît rien, on peut vite se faire avoir.
    Au niveau des cosmétiques, j’avais acheté une fois un fond de teint certifié bio, que malheureusement ma peau n’a pas supporté (boutons, rougeurs). Mais comme tu l’as précisé, ça aurait pu arriver avec n’importe quel autre produit, bio ou pas.
    Aujourd’hui, je me sens plus intéressée par tout ce qui touche à la nourriture. Mais ce n’est pas forcément facile de changer ses habitudes du jour au lendemain, comme toi j’ai besoin de temps, d’y aller à mon rythme.
    En tout cas, ton article est très intéressant. Moi qui m’y connaissais peu dans ce sujet, cela m’aide à y voir plus clair. Et surtout, c’est très appréciable de lire un article non-moralisateur.

  44. Magnifique article! Super intéressant! Je me fournis à Biocoop pour certains produits de base, je vais aller faire un tour sur les différents sites que tu as donné! Merci!

  45. Super ton article Coline, je l’ai lu jusqu’au bout!!! et j’y reviendrai sans doute si qqch m’a échappé car il est très bien fichu! cool aussi les liens en fin de ton article! Pour ma part j’adore les produits lush mais j’avoue ne jamais avoir été « bernée » par leur côté bio/naturel j’aime leur engagement écolo et leur produits hyper marrants à utiliser mais c’est tout! encore merci pour cet article! bizz

  46. Bravo Coline pour cet article, tu as su trouver le juste ton pour parler de ce sujet ! Pour ma part la révolution est en marche et j’utilise régulièrement le bouquin de Rita pour surveiller le contenu des produits. Malgré tout je ne peux m’empêcher de me dire qu’il est hallucinant de devoir en arriver à déchiffrer des compositions microscopiques pour utiliser un produit « moins dangereux »… Nous autres consommateurs sommes encore malheureusement à la merci des industriels… Et à propos du greenwashing, il n’y a rien qui m’énerve autant !!! ;)

  47. Merci Coline pour ce post éclairant. C’est bien d’avoir le témoignage de quelqu’un qui fait ce cheminement, sans tomber dans l’extrême. J’avoue que je serai intéressée par plus d’infos sur les huiles végétales. C’est un peu obscur pour moi… Je ne suis pas dans le bio total mais je fais attention à la composition de tout ce que j’achète (cosmétique et alimentation). Le gros point noir reste les déodorants. J’en ai essayé plein mai rien de satisfaisant.J’ai cependant remarqué (en hiver, l’été ça marche pas) que moins j’en mettais, mieux mes aisselles se portent (oui, c’est glamour). Un peu comme le labello en fait, moi j’en mets moins mes lèvres s’assèchent… A croire qu’ils rajoutent des trucs pour nous en faire ressentir le besoin…
    Merci en tous les cas (et vivement que tu nous raconte ta routine bio) !

    1. « A croire qu’ils rajoutent des trucs pour nous en faire ressentir le besoin… » C’est tout à fait ça ;) En fait beaucoup des sticks contiennent un ingrédient asséchant (je crois que c’est aussi pour pouvoir durcir le produit? Mais pas sûre…) donc forcément, plus on en met etplus on assèche ses lèvres. Géniaaaaaal! ^_^ Le mieux c’est les baumes en pot!

      1. Oui, j’utilise celui de nuxe le soir et j’avoue que ça fait la différence mais en journée, le stick est bien pratique, comme dirait Hélène ;-)

    2. Meilleur déodorant qui existe : la pierre d’alun, pas d’odeur, dur hyper longtemps, pas de dessèchement, ne bloque pas la transpiration, etc, à tester..!

    3. Pour le déo, je sais que c’est connu (mais au cas où^^), tu n’as pas essayé la pierre d’alun ? Perso, ça fait quelques mois que je n’utilise plus que ça et je suis conquise… Après, à voir sur le long terme car une amie m’a dit que sur elle, ça avait fonctionné un temps et puis après plus du tout.

  48. Salut Coline,

    Merci merci merci mille fois d’avoir fait un article sur le bio !

    Je suis également une grande adepte du bio et du naturel en ce qui concerne l’alimentation, les produits d’entretiens, les cosmétiques etc… depuis presque toujours. Ayant bosser dans l’industrie cosmétique, j’arrive à faire la part des choses pour donner à mon corps et à la planète des choses plus saines et safe. Dans mon blog je donne quelques astuces beauté bio aussi.

    C’était un plaisir de lire ton looooong article :)
    Passe une bonne journée !

    Fanny
    http://lespetiteschosesdefanny.blogspot.com

  49. Hello Coline,
    Justement, ces derniers temps je suis à la recherche de produits plus naturels, que ce soit pour la peau mais aussi pour les cheveux. (Huile d’Argan, Huile de ricin…)

    Je n’ai pas de problèmes « graves » avec ma peau, (si ce n’est quelques imperfections ; tout de même régulières :/ ), ni avec mes cheveux, mais je sens qu’il est temps de rebooster tout ça.

    Et je pense que seuls ces produits m’apporteront satisfaction.

    Je repense aux vidéos dans lesquelles tu présentes des produits tels que l’huile de carottes pour permettre une meilleure cicatrisations des marques/traces d’acné… l’huile de lavande …
    Je les regarderai de nouveaux, mais pourrais-tu m’indiquer quelles sont les « indispensables » ?

    Sinon je te remercie pour ce post qui, vraiment, nous offre une meilleure acception du Bio. Ce n’est peut être pas si compliqué que ça en a l’air après tout !

    bisous, Bonne Journée :)

  50. chouette article , je fesai deja tres attention niveau bouffe parce que comme tu le dis on se que l’on mange … et si tu manges de la merde … voila j’ai du mal à comprendre les parents qui font bouffé du tout industriel à leurs momes non mais au secours ! pour ce qui est de la cosmetique tu m’as donné a fouiner et à lire ;).
    bonne journée !

  51. Merci beaucoup! Cela fait quelques mois que je veux changer « mon mode de vie: cosmétique » mais c’est tellement dur de si retrouver. Surtout que je cherche des marques qui ne testent pas sur les animaux, et là c’est encore plus le bordel !!
    Je suis totalement ravie de se genre d’article :)

    Bon dimanche !

  52. Merci pour cet article super complet et très bien écrit. Si, si, j’ai tout lu !
    Il me donne à réfléchir sur l’utilisation de produits plus sains, plus naturels, pour ma famille et moi.
    Moi je lirais bien un article sur ton rapport avec l’alimentation bio, ça m’intéresse toujours de voir comment fonctionnent les autres :)
    En attendant, j’ai hâte de voir ton make up et tes nouveaux produits =)

  53. Cet article me parle énormément, je suis contente de voir que tu t’intéresses à ces sujets (je me posais récemment la question en me souvenant avoir vu des HV traîner dans tes placards :-) )
    A vrai dire, je commence à révolutionner mon armoire soins de peau, j’ai eu une révélation avec le naturel, ça a changé ma peau, pour rien au monde je ne voudrais revenir aux crèmes conventionnelles (surtout après avoir lu rita Stiens qui je l’avoue finit par être indigeste, bien qu’hyper instructive).
    Pour la nourriture je ne choisis pas, je loge chez mes parents, j’admets que j’aimerais m’y mettre, mais je ne peux pas leur imposer de changer leur vie sous prétexte que moi je veux… (OPEN YOUR MIIIND!)
    C’est marrant le nombre de personnes qui ne soupçonnent même pas le greenwashing, quand j’en parle on dirait que je suis une martienne venue d’ailleurs…
    C’est bien qu’une bloggeuse avec un grand nombre de visites traite ce sujet quelque peu épineux (courageux de t’attaquer à Lush, ses adeptes sont parfois un peu piquée au vif quand on y touche), j’espère que ça fera se poser des questions, changer.
    De toute façon, le bio vaincra, on aura pas le choix dans les années à venir, sauf si le but est de faire crever les terres et de finir par la manger (terre au petite dej, terre au déjeuner, et au dîner, oh bah je dirais terre polluée et déséchées aussi!).
    Besos!

  54. Merci pour cet article, je trouve ça super qu’un blog aussi connu que le tien dans la sphère mode make up aborde ce sujet.
    Je consomme uniquement bio pour ma santé et celle de mes proche mais aussi dans l’optique de préserver la terre pour le futur.
    Vivement les prochains billets sur le sujet.

  55. Que cet article me plait!! Je suis passée au bio dans les cosmétiques depuis deux ou trois ans, et ça a réglé tous les problèmes de peau que je n’arrivais pas à régler autrement.
    Aroma-zone étant de loin mon fournisseur officiel, vu que je tambouille pas mal.
    COntrairement à toi, c’est de réfléchir à ce que je mettais sur ma peau qui m’a fait réfléchir à ce que je mettais dans l’assiette. Mais je suis aussi une mangeuse bio aujourd’hui.
    Hâte que tu fasses des revues produits bio, histoire que je découvre de nouvelles marques!

  56. J’ai exactement la même cheminement que toi. Je te suivais d’ailleurs à l’époque où tu as commencé à parler des produits Bio ^^ C’était aussi mon moment je brûle tout et je change tout haha Mais comme tu le dis si bien, il faut avancer à son rythme :)

  57. Si tu savais comme je partage ton point de vue !
    C’est vraiment un mode de vie et de penser le BIO , mais c’est très satisfaisant et même je dirais valorisant pour soi et son environnement .
    Vraiment bravo d’oser aborder ce genre de sujet , c’est très agréable de parler intelligemment de ce sujet ;)
    aussi je suis nouvelle sur la blogosphère alors si tu as le temps de passer voir mon blog ça me ferait très plaisir :)
    http://www.ellarosemode.com
    bise

  58. Hello Coline, merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous concocter cet article tres interessant :)
    Je suis tres interessee par le cote alimentaire du bio, quand tu as le temps :)
    Bisousss

  59. C’est bien le premier commentaire que je poste sur un blog,après avoir lu cet article, j’ai visionné les vidéos de Julien, et me voilà sur le site la vérité sur les cosmétiques. Je m’en veux d’avoir dépensé de l’argent dans des produits qui sont néfastes pour la planète et également pour moi. Lorsque je terminerai ces produits, je me dirigerai vers les produits bio et les astuces naturelles ! Je m’en veux, je m’en veux, je m’en veux.. Je regarde mes shampoings avec dégoût.. D’ailleurs, j’ai séparé mon gel douche Weleda et mes maquillages Une de toutes mes autres minables produits ! HAHAHA..

    1. Mais il ne faut pas s’en vouloir! Pourquoi faire? Ca ne sert à rien de culpabiliser, ce qui est fait est fait. Il faut tirer un intérêt de tout ça, au contraire, et apprendre de ses « erreurs » :)

  60. Chouette article.
    Je commence à remplacer certains produits de soin traditionnels par du bio et je me permets de faire part de mon enthousiasme pour la marque Sanoflore qui propose de très bon produits. Je suis régulièrement déçue par certains produits certifiés bio pour ma peau mais cette marque propose de beaux produits qui me font oublier qu’ils sont bio.

  61. Coucou Coline!
    Il y a quelques années quand tu as fait cette vidéo qui expliquait que tu allais te tourner vers une cosmétique bio et bien tu m’as un peu ouvert les yeux sur ma manière de consommer… Je faisais un peu attention à la nourriture (maintenant beaucoup plus), mais par contre la cosmétique pas du tout! Alors le bilan c’est comme toi: je suis loin d’utiliser que des trucs bios mais bon au moins maintenant je sais (plus ou moins) ce que j’achète et petit à petit je m’y intéresse plus!
    J’aime beaucoup la manière dont tu parles de ce thème donc voilà MERCI! Et je ne laisse pas souvent de commentaire donc j’en profites: bravo pour ton blog! You rock Coline! ^_^

  62. Bonjour Coline, j’ai exactement la même vision des chose que toi.
    Par extension, je dirais même qu’il ne faut JAMAIS PRENDRE POUR ARGENT COMPTANT les messages des industriels et même souvent de l’état qui nous poussent à consommer pour leurs bénéfices financiers et JAMAIS pour notre santé et bien être.

    Sinon, mis à part mon épisode Che, j’ai une question très superficielle, à laquelle tu pourras peut-être me répondre …
    En bonne makeup addict, j’adore les vernis à ongles et cherche une marque qui utiliserait le moins de solvants possible, je viens de commander 1 vernis Kure Bazaar, tu connais ? Est-ce vraiment plus « clean » qu’un autre ?

    Merci de ta réponse si tu peux …

    BIZOO

  63. GENIAL: je te suis depuis 1 an et pour tout te dire ( au delà de tes looks) tu m’as initié au bio dans les cosmétiques, donc maintenant adepte d’aroma zone j’ai encore dû mal a « confectionner » des soins et autres crèmes: je trouve ton article extrêmement intéressant et oui une rubrique « comment fabriquer soi même » m’interesserait…..encore merci pour toutes ces découvertes

  64. super article, j’ai appris pleins de trucs même si je suis aussi une grande adepte du bio ( en faite pas vraiment du bio mais plutôt du sain, les 2 ne vont ps toujours ensemble … ) !! Bon weekend à toi :)

  65. Bonjour Coline et merci pour cet article vraiment très complet.
    J’ai juste une remarque concernant les huiles essentielles: il ne faut pas les mettre toutes dans le même panier.
    Elles ne sont pas toutes allergènes, photosensibilisantes, toxiques pour les enfants ou les femmes enceintes.
    Il faut déjà différencier l’huile essentielle pure et les produits qui en contiennent en petites concentrations, ça n’est pas du tout la même chose.
    Et toutes les huiles essentielles n’ont pas les mêmes propriétés ni les mêmes actions.
    Donc attention aux idées reçues.

    1. Je n’ai jamais mis toutes les HE dans le même panier. Je n’ai pas précisé « certaines » mais je pense que tout le monde a compris :) (enfin j’espère! ;-))

      1. Je préférais le préciser. Je travaille pour une marque de cosmétiques qui utilisent des huiles essentielles et on fait face à ce genre d’idées reçues tout le temps.C’est pour ça…;)

  66. En ce qui concerne tes exemple lush , TBS etc… ils n’ont jamais dis qu’ils etaient bio !!!!
    D’ailleurs lush note tous ses ingrédients dans la description de ses produits, y compris les mauvais produits et ils sont meme differencier par couleur pour que les gens se rendent compte de la difference.Si tu penses qu’ils se montre comme un enseigne bio tu te trompes, ils ont toujours été transparent sur ce point. De plus il ne faut pas confondre bio et naturel.
    Pour TBS aussi ils sont tres connus pour utiliser des saloperies dans leur produit. N’oublions pas que TBS est une marque de Loreal !!!
    L’occitane pareil de plus ils sont souvent décrié sur leur fabrication et sur leur politique de test.

    De manière generale le bio est interessant mais rien ne l’est a 100% , je crois juste qu’il est important pour tout le monde de prendre conscience des produits qu’on utililse de leur composants, de l’impact qu’ils ont sur nous et notre environnement.
    C’est sur qu’il est tres difficile de n’utiliser que ce genre de produit MAIS il n’est pas difficle d’en prendre conscience et d’y faire un minimum attention .

    1. +1000 pour le dernier paragraphe! Pour Lush et compagnie mais EVIDEMMENT qu’ils n’ont jamais annoncé être des marques bio. Manquerait plus que ça, puisqu’ils ne le sont pas du tout ;-) Le concept du greenwashing est un peu plus complexe que ça, malheureusement. Quand je dis manipulation c’est un peu comme… des messages subliminaux envoyés aux consommateurs? Je sais que c’est difficile à comprendre pour certaines personnes (et moi la première) mais énormément de gens pensent se tourner vers du bio et très « sécurisé » en utilisant ce genre de marques. Ca découle évidemment de la désinformation mais, désolée, c’est aussi un message erroné envoyé par les marques.

  67. Je n’en suis pas encore à l’étape bio, dans mon mode de vie j’essaie désormais de banir la junk food. Après cet étape là, manger plus sainement (sans passer forcément au bio) et enfin au bio. Je pense qu’il faut faire par étape sinon comme tu dis, ca crée une frustration!

    Très bel article et très complet, félicitations!

    xx

  68. Manipulation ?
    Pour avoir le label bio :
    Ecocert : Le produit doit contenir au minimum 10% de bio.
    Le label Cosmébio écologique et biologique: Au minimum 5% d’ingrédients bio sur le produit fini.
    Le label AB ne concerne en cosmétique que les huiles essentielles et les huiles végétales.
    Vérifiez les étiquettes !!!

  69. ayé, j’ai tout lu !! Très intéressant, fourni et bien écrit, ça passe tout seul :)
    je serai très intéressée par tes réflexions/conseils sur l’alimentation (étroitement liée avec l’état de notre peau de plus). Je te rejoins sur la « connaissance », se lancer dans ce type de démarche en restant dans l’ignorance est un risque que nos bonnes intentions ne s’essoufflent aussi vite qu’elles sont apparues. Il faut prendre le temps de lire, de se renseigner autour de nous. En ce moment je suis en plein questionnement sur mon alimentation, je lis un peu de tout pour me faire une meilleure idée de ce qui est bon pour la santé (végétarisme ? bio ? les deux ? gluten free ? lactose free ?) tout en gardant le leitmotiv : être en accord avec moi-même et continuer à me faire plaisir (pas de frustration comme tu le dis si bien). Cette remise en question est née il y a quelques mois, une personne très proche de moi est tombée malade (maladie musculaire) et je la suis depuis dans son cheminement de « detox » alimentaire vers un bien-être. Un vaste sujet.
    Merci de te pencher sur cette question du bio :) tu m’apprends beaucoup (je vais de ce pas lire « adoptez la slow cosmétique »)
    Bisous et bon dimanche Coline !

  70. Coucou Coline,

    Merci pour cet article, très intéressent. Depuis quelques temps j’essai également de me tourner ver le BIO, à tous les niveau (cosmeto/food/entretien ménager).
    Donc j’espère que tu vas faire une nouvelle rubrique!
    A bientôt!!!

  71. Salut Coline,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis que les cosmétiques bio ne sont pas une réponse à tout ! Et comme tu le dis si bien, c’est de savoir ce qu’on consomme et en avoir coscience… bio ou pas!
    Je viens aussi de commencer le livre de Julien Kaibeck.. justement dans le souci de mieux consommer les produits cosmétiques.
    Sinon un « petit » article sur ta vision de l’alimentation bio me tenterait bien…
    Bon WE

  72. Salutatioons! :-) J’ai écrit un article semblable il y a peu de temps (moins complet que le tien, j’avoue) et je te rejoins vraiment presqu’à tout point. Presque, pourquoi?
    Parce que par exemple certaines chartes bio acceptent encore des produits pas top (je pense là, tout de suite, aux SLS et ALS dans les shampoings mais il y a d’autres trucs) donc se fier aux labels, bof. Je regarde les labels ET je lis la compo (comme tu l’as aussi préconisé je crois? enfin, sauf quand j’ai pas le temps et que j’ai besoin d’un truc pour dépanner mais ça c’est une autre histoire ^^)

    Sinon, dans tes références, tu peux aussi ajouter le site « L’Observatoire des Cosmétiques » qui, je trouve, est encore plus complet que la recherche INCI de la Vérité sur les Cosmétiques car on y trouve beaucoup plus d’infos sur les composants et à quoi ils servent. Pour les débutants (et même les autres), c’est beaucoup plus compréhensible que de se fier « bêtement » aux smileys sans vraiment savoir l’utilité du composant dans le produit

    Sans oublier Ayanature dans les boutiques françaises de cosmétiques bio mais tu n’allais pas toutes les référencer (elles se font de plus en plus nombreuses et tant mieux :-) )

    Merci pour cet article!
    Bon dimaaanche (:

  73. merci pour ce super article!!
    Tout comme toi j’ai tenté il y a quelques années de passer au tout bio, et ça s’est soldé par un échec…surtout niveau shampoing et soin capillaire
    par contre j’ai découvert les huiles et font parties de ma vie maintenant LOL
    synergies d’huiles pour le visage (je pense à DOUCES ANGEVINES par exemple, mais on peut aussi faire ses propres mélanges) et pour le corps (je viens de découvrir un tuerie c’est l’OR bio huile extraordinaire de chez MELVITA)
    Pour les cheveux aussi je fais des bains d’huile (sur les longueurs) que je laisse poser une nuit…
    par contre j’ai pas du tout trouver mon bonheur chez Phyt’s grosse cata, logona et lavera pareil

    je vote « pour » une rubrique dédiée, c’est vrai que c’est la jungle dans les produits bio et naturel.

  74. Article très intéressant (et pas du tout ennuyeux, j’ai tout lu de A à Z !!) merci beaucoup ! Moi aussi j’essaie de faire un peu attention à ce que je mange/je mets sur ma peau, c’est pas évident quand on débarque, mais je m’accroche ^^

    Je serais 100% pour, une nouvelle rubrique perso :) Et un petit article sur l’alimentation aussi …
    Hâte de voir ta routine !

    Bisous

  75. Maais euhh moi je nettoie mes toilettes avec du vinaigre c’est hyper efficace :)
    J’aime beaucoup cet article. Comme toi je commence à m’intéresser aux plantes pour soigner mes problèmes d’acné. En ce moment je teste huile de jojoba (pour réguler le sébum et VRAIMENT hydrater sans graisser)+ HE tea tree (pour purifier et dégommer les boutons). J’espère avoir de bons résultats mais pour l’instant je suis déjà heureuse de pouvoir donner des produits naturels sans composants douteux à ma peau :)

    Merci Coline !
    PS : J’aimerai beaucoup un post avec des recettes de HE
    Bizs

  76. Merci beaucoup pour cet article très intéressant, même s’il est long, il est très bien écrit et très facile à lire.

    Moi aussi je me pose de nombreuses questions quant à ma consommation (alimentation, maquillage, vêtements…) depuis quelques années maintenant. Et je crois bien que ça a commencé avec toi et ta réflexion sur la consommation (notamment aux séries que tu as fait sur la consommation aux vêtements) et au livre « l’art de la simplicité ». Ca m’a beaucoup fait réfléchir et j’ai commencé à changer à partir de ce moment là. D’abord au niveau des vêtements et plus récemment au niveau du reste. Faire le tri dans sa vie et ne garder que l’essentiel permet de réfléchir aux choses qui comptent vraiment, à celles qui sont importantes au quotidien.

    Alors encore une fois merci pour cet article et je serais intéressée d’en savoir plus sur la partie alimentation, peut être avec des idées de repas ?

    Bon dimanche.
    Marine

  77. Article super intéressant, merci ! Depuis ta vidéo favoris dans laquelle du parlais du livre de Julien j’ai sauté sur son blog et j’ai regardé pas mal de vidéos, toutes intéressantes. Du coup j’ai été dans ma para pour acheter des huiles végétales pure et j’ai hydraté mon visage avec. J’ai été bluffée par le confort et la simplicité du geste! Sans parler du fait que pour 15 € à peine j’ai acheté deux huiles végétales de qualité moins chères qu’une crème hydratante toute simple. Je te remercie donc beaucoup pour nous avoir parlé de ce bouquin! Personnellement je n’ai pas adoptée l’alimentation bio, mais j’essaie de faire attention toute de même : pas de plat cuisiné par exemple.
    Sinon côté cosmétologie je suis plus adepte, j’ai récemment découvert un site que je trouve bien http://www.aucoeurdesracines.fr/
    on peut trouver des artisans qui fabriquent leurs produits, histoire de découvrir des nouvelles marques!
    Et sinon, connais-tu les produits makeup de Couleur Caramel ? Je n’ai jamais acheté du makeup bio mais j’y songe…
    Encore merci et d’autres articles bio ça serait super !

  78. Bonjour Coline,
    Merci pour cet article ! Je suis en tout point d’accord avec toi. Chez nous aussi on mange, pense, dors bio. Pour ma part c’est aussi cosmétique bio mais j’ai aussi pas mal de déception mais comme j’ai du mal à me résigner je persévère …
    Pour ajouter quelques liens youtubeuse bio



    Et il y en a d’autres

    Pour le marques as tu déjà testé : Zaomakeup ou Bohogreen ?

    Et pour les site j’ai bien bébé au naturel (section beauté)
    et là j’attends une commande chez ayanature

    J’espère que les balises sont bonnes :)

  79. Un grand merci Coline, pour ce texte qui remet bien les choses à leur place sur le bio.
    Tout cela, j’y adhère comme toi, mais à des degrés différents : 1/3 de mes courses sont bio seulement : à prix égal ou pas trop excessif j’achète toujours bio, mais lorsque il y a un réel abus niveau prix, je laisse malheureusement le bio de côté.
    Côté produits de beauté et de douche, c’est presque 100 % bio pour moi.
    Côté maquillage, je te rejoins, je n’ai pas encore trouvé de produits qui me conviennent en bio.
    Bises !

  80. Juste un com’ pour souligner le courage que tu as eu à écrire cet article!!
    Moi pour le maquillage je n’ai pratiquement rien de bio mise à part ma poudre. Je trouve ça important quelle soit bio parce qu’on se tartine quand même tout le visage avec tous les jours, alors s’il y avait des produits « dangereux » j’imagine même pas les conséquences à long terme…
    Celle que je prends c’est la poudre compact Avril, elle est plutot légère, donc parfaite pour quelqu’un qui a peu d’imperfection mais qui veut surtout uniformiser son teint.
    http://www.avril-beaute.fr/maquillage-bio/48-poudre-compacte-doree-certifie-bio-3662217000678.html

  81. Super article ! Merci beaucoup Coline ! Je vais aller checker tes liens, j’espère trouver des infos sur les différentes huiles essentielles.
    J’attends l’article sur l’alimentation bio ! J’essaye de m’y mettre mais je dois avouer que vivant seule et étudiante, c’est un peu compliqué, les produits bio sont souvent vendus en paquet et, acheter 1 kilo de carotte pour une semaine euuuuh.. donc si tu as des astuces/conseils, ce serait hyper chouette !

  82. Ton article est génial ! J’y ai appris beaucoup de choses et je vais visiter les liens des boutiques que tu as mentionnées. C’est vraiment intéressant d’avoir ton avis concernant les cosmétiques bios et c’est une bonne idée d’en faire une catégorie à part entière dans ton blog. Vivement tes prochains posts. Bye

  83. J’ai adoré lire ton article. Merci beaucoup pour toutes les informations.
    Et je dis OUI à une rubrique spécifique bio.
    Bonne journée et bravo

  84. Hello Coline

    Merci pour ton temps et conseils avisés..
    Vais faire le tour de tes references et m’en rejouis déjà.

    Merci egalement de toujours répondre aux comm, hyper appreciable!

    Excellent dimanche à toi..

  85. Bonjour Coline!
    Merci pour cet article vraiment très intéressant. Pour ma part, je m’interroge toujours sur les conditions d’obtention de ces labels bio… 10% seulement des ingrédients doivent être BIO pour qu’un produit soit certifié: ça me paraît si peu! Ok on a 95% des produits qui sont d’origine naturelle mais ce n’est pas du tout la même chose quand même…..

  86. Très bon article, complet et très bien argumenté sans être moralisateur. Je connais bien le greenwashing pour l’avoir pas mal étudié. Scot Case est un expert en la matière et a créé un site là-dessus.
    Pour celles qui voudraient en savoir plus cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=Fnh1Y06DGCs est vraiment bien faite et très explicative. Elle est en anglais mais pas très compliquée à comprendre et permet surtout d’en comprendre l’essentiel.
    Si ça peut contribuer à apporter de nouvelles informations.
    Merci de prendre le temps de pondre des articles comme celui-là qui permettent de prendre conscience des choses et de s’informer sans culpabiliser de ne pas faire les choses « comme il faudrait ».
    Bon dimanche à toutes

  87. Super article ! :)
    J’aimerais juste ajouter dans les blogs un de mes plus grands coup de coeur en matière de beauté bio (et pourtant j’en ai visité beaucoup) : http://mini-wlosy.blogspot.fr/
    Ce blog s’appelle « les cheveux de Mini » il est tellement cool et parfait que je me demande pourquoi il n’est pas plus connu ! :D Jettes-y un coup d’oeil, tu seras pas déçue !
    Bisous !

    1. J’aime beaucoup ce blog aussi…mais depuis quelques temps, elle tend pas mal vers l’extrémisme (bio évidemment) je trouve et n’est pas très tolérante. Après j’adore ses analyses de compo qui mettent bien en lumière le greenwashing dont certaines marques usent et abusent.
      Merci Coline pour cet article complet. J’attends avec impatience la partie alimentation!

  88. Très complet et intéressant ton article.

    C’est vrai que pour Lush les gens font vite l’amalgame naturel, fruits et légumes, donc forcément bio. Bah noooon !
    J’me suis jamais faite avoir la dessus, mais j’ai aimé leur produits car fun et avec des odeurs que j’aimais bien. Mais là je suis revenue au bio, le vrai, les marques que tu cites. Car Lush c’est quand même trèèèès cher et depuis 1 an j’ai l’impression que les prix ont augmenté et que la quantité à diminué :(
    Même en Angleterre ce n’est plus intéressant d’acheter Lush :(

    Arma Zone, ohlalalala ce shop je l’aime d’amour, j’achète toutes mes HE bio là bas, mon beurre de Karité bio, et les prix sont super intéressants.
    Mademoiselle Bio est top aussi, j’y vais souvent.
    Melvita a une boutique aussi à Paris, j’adore ce shop et les vendeuses sont adorables.
    Lavera et Cattier, mes chouchoux depuis que je suis vegan ♥

    Caudalie n’est pas bio mais sans crasses dedans, j’aime beaucoup. J’utilise cette marque depuis juillet, même si je connaissais de nom et je suis agréablement surprise. Tu dois connaitre aussi je pense.

    J’suis très bio, déjà niveau bouffe je dois être à 90% (les 10% sont les craquage qu’on ne trouve pas en bio), mais j’fais pas un cake si j’mange pas bio à l’extérieur, faut pas déconner je ne vais pas en crever.

  89. Tu vois je suis très contente de suivre ton blog et d’avoir lu cet article car, n’ayant que 17 ans, tu m’as déjà « éveillée » au bio, naturel etc, alors que pour moi c’était très concrètement une notion totalement flou, inconnu et qui m’apparaissait très dur d’adopter et d’assimiler sans abandonner complètement mon mode de vie habituel. En gros, un peu comme toi quelques années plus tôt, je pensais « si j’achète bio, je n’achète plus QUE bio », parce que d’un certain côté je ne vois pas l’intérêt de faire les choses « à moitié ».
    Mais je me rends compte que comme toi j’ai besoin de temps et je suis d’autant plus heureuse d’avoir été sensibilisée à cet univers maintenant que j’ai cet âge, car j’aurai d’autant plus le temps pour me plonger petit à petit dans cette attitude plus respectueuse de la nature.
    Ton article m’inspire pas mal et je vais notamment aller voir les blogs, chaînes et livres dont tu nous parle parce que je réalise ne pas m’y connaître du tout sur le sujet, sur ce qui est réellement bon pour ma peau, ce qui ne l’est pas etc.. Tu peux être sûre que je vérifierai 356 784 392 fois les composants d’un produit avant de l’acheter et que je vais apprendre par coeur la liste des éléments néfastes! Bref, merci pour cet article très long mais que j’ai dévoré, très bien construit et très instructif, tu es géniale :)

  90. Bravo Coline!! c’est vraiment très bien écrit! il y a beaucoup d’autres ouvrages tels que Ma beauté bio, et une série de livre à nature et découverte à 1 euros….
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/ecologie-et-maison-saine/developpement-durable/livret-etre-consom-acteur-00148310
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/bien-etre/cosmetiques-bio/livret-la-cosmetique-bio-00148300
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/bien-etre/cosmetiques-bio/creer-ses-cosmetiques-et-parfums-bio-10200310

    J’ai hâte que tu nous fasses une nouvelle vidéo avec ta nouvelle routine!!
    beauté pure est un site vraiment sympa, même si j’aime pas ce côté « consommes ce que je te conseille », le masque de rhassoul en poudre(aroma zone)fait des miracles!
    bises

    1. Ahah, oui la nana essaie de vendre ses trucs, c’est certain mais bon… Comme tout le monde, finalement ;) Et merci pour les liens, j’irais voir ça! :D

  91. Merci pour cet article :-)

    Du côté des cosmétiques j’ai bien du mal à trouver mon bonheur également, mais je l’ai finalement trouvé côté Shampoing! (Melvita Power! ^^)

  92. Bon alors Coline, j’ai mis le temps mais j’ai réussi à finir l’article ET A COMPRENDRE !

    Alors, un grand merci pour toutes ces réponses aux questions que je me posais sur le bio ! Je n’y connais pas grand chose donc maintenant que c’est chose faite, que j’en sais un peu plus, je vais me lancer petit à petit.

    En revanche, comme tu l’as demandé dans ton article, ça m’intéresserait fortement un post sur MANGER BIO !

    Avec mon Barbu, on vit ensemble depuis 2 ans, et honnêtement, c’est un enfer. On ne mange pas sainement du tout… Burgers, pizzas et j’en passe. J’ai peur pour notre avenir et notre santé !

    Est-ce que manger BIO est d’ailleurs meilleur pour la santé ? Je n’y connais pas grand chose non plus et aimerais bien comprendre de quoi il s’agit réellement…

    Merci encore pour ce chouette article très bien conçu et à très vite !

  93. super article hate de voir ce que tu proposes au niveau du maquillage bio. Peux tu s’il te plait m’en dire un peu plus sur les crèmes que tu utilises pour le corps (ou les huiles) ? bisous

  94. Article super intéressant, merci !
    Personnellement je suis aussi intéressée par le volet alimentation, notamment parce que je crois qu’une bonne alimentation c’est aussi une bonne base pour une belle peau.
    Pour le reste, j’attends d’avoir ton opinion sur la routine bio que tu testes et la vidéo de maquillage bio.
    Par ailleurs, j’entends souvent parler du site iherb, mais il me semble que c’est comme pour d’autres sites, il faut faire attention aux compos, non ?

    1. Ah tiens j’ai passé une commande la semaine dernière :) Oui, iHerb est assez axé natourel et biiio mais effectivement, il faut faire attention :) J’espère que ce que j’ai commandé va être cool :)

  95. Merci pour cet article certes, ultra long mais très intéressant et complet! (d’ailleurs je suis méga fière d’être arrivé jusqu’au bout! J’dis ça, j’dis rien ^_^)
    Je pense que tu as éclairé pas mal de lanternes sur le sujet!

    Encore merci Coline :)

  96. Merci pour cet article et pour les petits liens. Je te rejoins sur bcp de point.
    Effectivement pour ma part, le revirement cosmétique conventionnelle / cosmétique bio, s’il est radical peut ne pas prendre :-)
    Mais ça incite vraiment à creuser le sujet…

  97. Vraiment un très bon article ! Je n’ai lu que ce qui concernait les cosmétiques « bio » et je trouve le sujet bien traité.

    ça m’a bien éclairer sur la marque Lush et c’est vrai que la marque ne prône pas haut et fort que c’est une marque bio, ceux sont juste les personnes qui partent du principe : fait main = bio. Résultat ça porte à une grande confusion.

    Très sympa l’index de fin avec ces sites !

  98. Merci pour cet article!!
    Justement je me met de plus en plus au bio pour mes soins car une de mes amies fait elle-même ses produits de beauté, tel que les crèmes et gels douches pour toute sa famille et ça revient moins cher.
    Elle m’a donc conseillé Aroma-zone et donc j’essaie de changer ma routine du visage en utilisant des produits pur, je met de l’eau de bleuet sur mes yeux, de l’eau de lavange sur le visage puis du gele d’Aloe Vera et le soir je met de l’huile de coco pour bien hydrater. Sinon l’huile essentielle de bois de rose est super pour les boutons, ça elle les assèche très bien et la cicatrisation est plus rapide.

    Et du côté des gels douches et shampooing, j’ai commencé à utiliser Weleda. Après je finisse mes anciens produits The Body shop…

    Merci pour tes liens, c’est bien de retourner au naturel, même si les odeurs sont très fortes desfois suivant les produits!! lol

    Si tu comptes faire une rubrique sur le sujet, je la suivrai avec grand plaisir.

  99. J’aurais aimé avoir un article sur l’alimentation aussi en fait, j’aimerais bien passer au bio aussi dans ce domaine mais c’est un peu compliqué je trouve. Merci ! Et super article !

  100. Bonjour Coline !

    Merci beaucoup pour cet article, ça sort de l’ordinaire et c’est passionnant !!

    Je me suis bien reconnue dans l’idée de ne pas changer trop brutalement pour ne pas se frustrer (et malheureux). J’arrive mieux à gérer ça en m’écoutant… et en vieillissant ;)

    Bon dimanche !

  101. Super article!
    Si tu mettais en place un rubrique ce serait le top du top :)
    Je sais pas si tu y as pensé mais faire des vidéos de recettes de shampoing, gel douche .. Ça pourrait être sympa aussi

    Merci Coline

    Bertille

  102. Ton article est très intéressant, ouvert, sincère et complet, j’aime beaucoup =D
    Tu as dû prendre un temps fou pour tout écrire, merci de l’avoir fait pcq c’est vrmt intéressant!
    On me soigne à l’homéopathie depuis que je suis bébé, j’ai commencé à m’intéresser aux huiles essentielles contre mes maigraines, j’ai pris 4 ateliers d’aromathérapie (cosmétique et dermatologie, grossesse, pédiatrie, et olfactothérapie), c’était hyper intéressant et instructif, ça me sert bcp! Je me renseigne sur les sites, les blogs, dans les livres, dans les magasins bio, les pharmacies,… J’en suis à ma 2e année de cours par correspondance en herboristerie, j’ai bientôt l’examen.
    J’ai envie d’ouvrir mon propre magasin, créer mes produits naturels,… J’ai envie de soigner mes futurs enfants naturellement!
    Je suis végétarienne, et mes parents ont depuis tjs fait attention à ce qu’on mangeait en achetant du bio, ça change le goût et la santé!
    Je me suis mise au bio/naturel également pour ma peau et mes cheveux et j’en suis satisfaite =) J’ai définitivement exclu de ma vie les silicones, parabens, paraffine,… Mais je ne suis pas fermée ni extemiste pour autant, je n’utilise pas que du bio/naturel même si je fais attention aux compos!
    Pour les rouges à lèvres, je craque dans le non bio! J’aime également la marque Nuxe et autres…

  103. Coucou,
    Alors tout d’abord, je voulais te remercier pour ta bonne humeur communicative et pour ce blog qui est vraiment une mine d’or.
    Par rapport au bio, depuis maintenant 3 ans, je fait mes produits cosmétiques moi-même (il n’y a pas mieux pour connaître la composition exacte d’un produit;) ).
    Par contre, pour le makeup, n’ayant rien trouvé de qualité suffisante (oui oui, je suis assez difficile;)), je continue d’utiliser du non bio.
    Au niveau de l’alimentation, c’est avec grand plaisir que je te lirai.J’aimerais beaucoup commencer à manger 100% bio mais les prix explosent dès qu’il s’agit d’alimentation bio.

    Passe une excellente journée.
    Au plaisir de te lire :)

  104. Bon j’avoue j’ai pas lu. Mais ça à l’air super intéressant. Donc hors sujet mais c’était juste pour te dire que j’aime beaucoup Please & co. Voila, bonne journée!

  105. Ce n’est plus un post c’est un véritable article!
    Merci pour toutes ces infos et ces « inputs » comme on dit en marketing.
    Je te comprends tout particulièrement sur les cosmétiques. Après avoir essayé pleins de produits pour le visage, j’ai dû me faire à l’évidence : pour moi, c’est plutôt dermato et puis c’est tout…
    voilà, c’est comme ça !
    ★ TM ★
    http://ThatsMee.fr

    1. Chacun son point de vue… Ce n’est pas ce que j’ai écrit, il me semble. Si Bobby mange de la merde ça ne fait pas de lui, de sa « personne » une merde, hein. Je dis juste qu’il serait peut-être temps que les gens comprennent l’importance de ce qu’ils ingurgitent tous les jours, tout au long de leur vie.

  106. Merci pour cet article, qui m’évite d’écrire un roman pour informer mes amies sur le sujet !
    Je suis totalement d’accord sur la reconquête de sa liberté de consommatrice. Je considère les publicités seulement du point de vue esthétique, félicite le boulot du responsable artistique etc… Par contre, je ne ressens pas de frustration, puisque je ne veux pas soutenir une marque qui essaye de me berner. Après la lecture du guide cosmetox en 2011, je suis passée à du tout naturel voir bio, aussi du point de vue des parfums.
    Peut-être que tu pourrais ajouter à ton article une catégorie parfum ?
    Voici ma liste actuelle (je n’ai pas essayé toutes les marques) :
    Agonist Amouage Byredo Parfums Carner EIGHT & BOB Humiecki & Graef J.F. Schwarzlose Montale Maison Francis Kurkdjian Nasomatto Niche-Perfumes Penhaligon’s Présence(s) de Bach S4P – Science for Peace SoOud The Different Compagnie Vanitas
    Et aussi peut-être une catégorie vernis, qui pose souvent problèmes. Spontanément, je pense aux vernis Sante, Spa Ritual (vendus à Berlin et aux USA, je ne sais pas où on pourrait les trouver en France), Avril vient de sortir des vernis 7-free.
    J’attend ton post sur ta nouvelle routine makeup avec impatience :D

  107. Excellent article bien détaillé et pas moraliste. Au delà du bio je privilégie le local, mes œufs viennent de la ferme d’a côté mes légumes des villages voisins (certains bio, d’autres non mais en tous les cas pas de culture intensive). Manger les fruits e légumes de saison me parait tellement mieux. J’aime bien l’anecdote du cataplasme d’argile. Je l’utilise aussi pour les « bobos » je pourtant pas du tout cette éducation mais pour moi impensable de courir chez le médecin ou le pharmacien au moindre petit rhume ou autre qui peuvent se soigner de manière naturelle. Le miel, les clous de girofles pour les maux de dents…. J’ai d’ailleurs repéré à la FNAC l’encyclopédie des remèdes de grand mère qui a l’air pas mal du tout. Par contre je dois avouer que niveau cosmétique je ne me soucie pas encore de tout ça, à tort sûrement.

  108. Post très intéressant, je ne suis pas particulièrement branchée bio mais je trouve très bien que tu mettes les choses au clair et que tu aies un jugement impartial. Merci :)
    Marine

  109. Merci pour cet article très complet, très intéressant et très bien traité!
    Après la lecture de ton article, je suis allée dare dare regarder la compo de ma CC crème de l’Oréal, au vu des résultats j’ai foncé acheter une BB crème bio (la levera Beauty Balm), ce sera un bon début pour un probable changement de cap, en douceur. Je me démaquillais déjà à l’huile d’amande douce (made in Sénégal, j’en avais ramené une tonne après avoir bossé la bas).
    Merci encore Coline!

  110. Déjà franchement bravo car tu as du mettre un sacré bout de temps à rédiger tout ça
    On sent que ça te tient à cœur
    Moi qui n’y connais rien en cosmétiques j’ai appris quelques trucs :) merci!

    Par contre juste un hic…
    Un terme qui m’a dérangée : on est ce qu’on mange. Donc si on mange de le merde…voilà quoi.
    Je ne veux pas moraliser ou quoi, ne prends pas mal ce que je vais dire surtout!
    Beaucoup de gens n’ont pas les moyens financiers ou matériels, la possibilité ou plus simplement l’éducation alimentaire de manger équilibré, bio, durable..etc.
    C’est ce qui me dérange dans ton terme.
    Certaines personnes mangent « mal » ou non bio ou déséquilibré, parce que pour eux c’est moins cher / plus simple… L’accès au bio mais aussi aux achats en AMAP n’est pas encore accessible à tous.
    Cependant je suis sûre que si certaines personnes avaient plus de moyens ou étaient davantage informées, elles auraient aussi envie de manger mieux.
    Ce n’est pas parce qu’elles mangent des cookies aux additifs Eco+, un plat préparé Carrouf Discount ou des pommes come from Argentina qu’elles n’ont pas envie de changer. Et ce n’est pas une raison pour dire « si tu manges de la merde… » Je trouve que c’est injuste. Les personnes qui ont la chance comme toi de pouvoir manger à 80% bio alors tant mieux pour elles, ça veut dire qu’elles peuvent se le permettre et mais elles n’ont pas à dire ça, elles n’ont pas à se moquer ou critiquer indirectement celles qui mangent non bio.
    Moi je mangeais bio à 60% on va dire jusqu’à très récemment. Puis je me suis retrouvée au chômage. Désormais le bio, c’est que pour ma fille et seulement pour le lait, les compotes, bref les choses qu’elle mange plus souvent.
    Sinon nous mangeons équilibré, varié mais de moins en moins bio. La seule raison : le prix.
    Je n’ai pas l’impression de manger de la merde pour autant.

    Voilà désolée de ce roman, j’ai toujours trop de trucs à dire^^
    A part ce « hic » comme je l’ai dit j’ai bcp aimé ton post et j’ai appris quelques trucs ;)
    Merci Coline et à bientôt !

    1. Comme toujours je ne suis pas là pour juger qui que ce soit! Chacun fait ce qu’il veut, comme il le veut et comme il le peut. Il n’empêche que la phrase de France Guillain est criante de vérité: nous sommes ce que nous mangeons. Et il ne s’agit pas forcément de manger bio à 110%, on s’en fout, juste de comprendre que le plus important d’un point de vue sanitaire et « beauté », si je puis dire, se passe avant tout à l’intérieur!
      Evidemment que tout le monde n’a pas eu la chance d’être éveillé à une alimentation équilibrée depuis l’enfance. Pour tout te dire j’y suis confrontée quotidiennement depuis des années avec mon mec qui est juste une des personnes qui se nourrit le plus mal AU MONDE (dieu soit loué, ça commence à évoluer ^_^)! Et juste ça me rend malade de le voir défoncer son corps de la sorte, comme ça me rend malade de voir des gamins bouffer des paquets de chips pour le goûter.
      En attendant je pense que manger bio, en faisant les bons choix, n’est plus tellement « plus cher » que manger non-bio, mais c’est parfois une question de priorités pour certains, malheureusement… Je connais beaucoup de personnes qui sont persuadées que l’alimentation bio est une « connerie ». Pourquoi? Tout simplement parce qu’elles sont mal informées et se contentent de croire ce qu’il y a marqué sur les paquets d’Actimel et n’ont aucunement envie de voir plus loin que le bout de leur nez :( Mais encore une fois chacun mène sa vie comme il l’entend. Certaines de ces personnes font partie de mon entourage très proche et pour autant je ne passe pas ma vie à leur faire la morale ^_^

      1. Merci de ta réponse, ton point de vue est très intéressant à lire :)
        Je pense qu’on pourrait disserter des heures sur ce sujet (moi ça me tient bcp à coeur car comme toi, ma famille m’a sensibilisée au sujet dès mon plus jeune âge!)
        Je suis d’accord avec toi sur le fait que l’alimentation n’est pas forcément une priorité pour tout le monde. J’avoue que dès que je peux me le permettre je privilégie le bio ou au moins le local (je préfère acheter par exemple un miel d’un ptit producteur de mon coin non bio plutôt qu’un miel bio de Hongrie plus cher! j’imagine que c’est pareil pour toi)
        Mais cette priorité n’est pas la même pour tout le monde. Comme tu le dis chacun fait comme il le sent.
        Cependant comme tu le dis bien l’alimentation joue un rôle primordial sur notre santé et c’est affreux de voir certaines personnes se ruiner la santé en mangeant tout un lot de conner***
        (les chips au gouter, je l’ai vu quotidiennement durant mon séjour en Irlande –> HORRIBEUL et je ne parle pas des pizzas-coca au ptit dej)

        Les AMAP sont aussi une solution économique et très intéressante (pour les producteurs bio ou non comme les consommateurs!)

        Il y a aussi beaucoup beaucoup d’efforts à faire du côté des industriels qui nous proposent des produits parfois hors de prix, bourrés d’additifs et d’ingrédients à la qualité médiocre (je sais de quoi je parle, c’est mon secteur d’activité! Et il me dégoute de plus en plus)

        En tout cas j’espère que tu n’as pas pris mal ma remarque, je sais bien que tu ne juges pas, (et tu le rappelle assez souvent d’ailleurs durant tes posts!). Je voulais juste apporter mon point de vue!

        Hâte de pouvoir lire un prochain post BIO côté alimentation cette fois (pourquoi pas?) :)

        Merci et à bientôt !

        1. Oh mais non je ne l’ai pas du tout mal pris, ne t’inquiète pas! C’est juste que je n’ai pas du tout envie que qui que ce soit interprète mal mes propos ou se sente jugé parce qu’il ne fait pas « la même chose que moi » :) Tu as dit le plus important dans ton premier message: le plus important c’est de BIEN manger. Si en plus on peut manger bio alors c’est génial mais ce qui compte vraiment c’est de comprendre toute l’importance de notre alimentation :)

      2. adi, ton commentaire me fait réagir.

        bien sûr que chaque foyer fait comme il peut pour se nourrir. Et à défaut de manger bio, privilégier le local, et le plus « naturel » possible, le moisn raffiné en fait.

        Un packet de cookies eco+ sera toujours moins cher que le paquet de cookies bio, qui par ailleurs peut contenir de l’huile de palme, donc pour les qualités nutritionnelles on repassera! mais pourquoi acheter des cookies? un bout de pain et un bout de chocolat noir? franchement pas plus cher…. et plus sain!

        un plat tout prêt, peut importe la marque est trop gras, trop sucré, trop salé, je te jure que de préparer soi même ses plats, est plus sain, et pas forcément plus cher.
        mais pour ça, il faut avoir du temps, et l’envie c’est certain.
        Je suis certaine que la plupart d’entre nous, faisons les mêmes courses chaque semaine. Si on prends le temps de comparer certains produits, même en grande surface, on peut petit à petit changer.
        les enseignes biocoop ont de bons produits, achète en vrac, toujours moins cher que le pré emballé.

        manger mieux, c’est déjà un début.
        ça me tellement de peine, quand je vois des enfants de 8 ans qui ne reconnaissent pas une tomate d’une courgette. Par contre les céréales du matin, ya du monde! ça aussi c’est de la merde!

        manger mieux, ça commence par acheter moins raffiné, manger de saison, et mettre les mains à la pâte. les matières premières ne coûtent pas forcément chères. Ca demande du temps c’est certain.

        je trouve touchant que tu continues quelques produits bio pour la fille. bon courage pour la recherche d’emploi!

  111. Coucou Coline !

    Ca m’a beaucoup plu de lire ton article. Je crois qu’on suit un peu le même axe. Pour moi le bio, c’est comme le régime : c’est faire tout avec mesure et intelligence; pour ne jamais ressentir de frustration ou d’effet rebond.
    J’ai récemment fait une vidéo concernant les bienfaits des huiles. Je suis en 5ème année de pharma et je déplore qu’on ne nous enseigne pas plus de choses à ce sujet alors je me documente un peu en plus. Ma démarche, c’est de prendre ce qu’il y a de bon dans le bio et de l’exploiter au maximum; puis d’en pallier les manques avec des produits non bio; et notamment niveau maquillage.
    Voilà donc pour mon avis – un de plus ! Bon dimanche Coline ( et vivement ta prochaine vidéo !)

  112. L’Occitane est quand même une marque « clean » comparée à Lush et The Body Shop non ?

    C’est vrai que c’est un peu affolant les gens qui pensent que ces marques sont bio, alors qu’elles ne se sont jamais revendiquées comme telles (ou alors j’ai loupé un épisode ^^). Trop d’amalgames sont faits aujourd’hui, et ajoutés aux idées reçues… c’est moche quoi.

    Merci pour cet article exhaustif et très intéressant qui éclairera la lanterne de pas mal de monde !

    1. L’Occitane je dirais que c’est pareil… Mais je ne connais pas leurs produits et les ingrédients ne sont pas dispo sur le site (enfin si « beurre de karité » « extrait de miel »…pas franchement de bonne augure quand ils ne mettent que des trucs comme ça :S Mais je crois qu’ils ont une gamme bio certifiée, non?

  113. Alors tout d’abord MERCI pour cet article, je te suis depuis des années et tu es devenue une sorte « d’inspiration » pour moi en matière de bio & naturel. Avec mon copain, depuis quelques mois, nous sommes en plein changement que ce soit au niveau de l’alimentation ou de la cosmétique, mais il est vrai qu’il est difficile de tout changer radicalement. Petit à petit, nous modifions notre façon de manger, de faire nos courses, et le fait de te lire, d’écouter tes conseils nous aide beaucoup.
    Alors encore merci de nous faire partager tout ça, ton expérience et tes conseils :)

    Bises :)

  114. Chouette cet article, j’ai parfois du mal à m’y retrouver entre les produits 100% naturels/ceux qui utilisent le bio pour le marketing…

    Coline, je voulais aussi te demander si c’était normal que je n’avais pas reçu de mail de confirmation de commande (je t’ai acheté la veste Acquaverde sur ton site de vide dressing) et j’ai bien été débité… je suis un peu en stress là donc si tu pouvais me confirmer la commande et la date d’envoi, ce serait cool !
    Merci :)

    Héloïse C.

  115. Il est vraiment bien ce post. Je partage completement ton avis sur tout ça. Moi aussi depuis ma grossesse je mange bio (et je nourris ma famille au bio), je fabrique ma lessive moi meme, ainsi que mes autres produits pour la maison. J’utilise la base lavante aromazone en shampoing douche et c’est top. Seul bemol chez eux (c’est pas les seuls) : quand je reçoit mon bidon de 2.5L de base lavante, il est totalement suremballé. Gros carton et tonne de papier pour gaver le carton. D’autant que c’est un bidon en plastique donc incassable, je comprends pas trop leur délire mais bon …
    Donc, si toi (ou une lectrice) connait une marque qui, en plus, se soucie de la pollution due au suremballage, let me know …..
    Merci encore pour ce post, tu es une blogueuse d’influence et c’est tres bien de partager ton avis là dessus (sans etre moralisatrice car peut faire fuir).

  116. J’ai dévoré ton article ! C’est vraiment très clair et ça nous éclaire très bien ! Tu me donnais déjà envie de me porter vers les produits bio dans tes articles ou tes vidéos et cet article ne fait que confirmer mon envie de me lancer dans la bio-sphère :)
    Merci beaucoup !

  117. Super article Coline
    j’adore ton blog et ta façon d’écrire, et te voir parler du bio me fait énormément plaisir. J’ai depuis environ 1 an commencé à m’intéresser à ce que contenaient mes produits (surtout capillaire au début) et je me suis rendu compte que la plupart des choses que j’utilisais étaient constituées d’ingrédient inactifs. J’ai commencé à m’interresser aux Huiles végétales, HE, hydrolats etc, et j’ai remplacé peu à peu certains de mes produits par des petites choses beaucoup plus naturelles. Bon effectivement je n’utilise pas que du bio (en fait je ne suis pas non plus une cinglée en ce qui concerne les ingrédients qui composent un produit, mais j’essais de n’acheter que ceux qui présentent une majorité d’ingrédients naturels et vraiment efficaces).

    Bisous

  118. Merci pour cet article génial ! Pour ma part, j’aimerais aussi passer au 100% bio mais ça ne me semble ni réalisable dans mon alimentation (je mange peu de viande mais payer le double ou le triple pour mon petit morceau de viande me fait mal au cœur… Et pour les fruits et légumes aussi, ça reste assez cher car je ne prend pas le temps de faire mes courses dans divers points de vente) ni dans ma routine beauté (je suis tellement fan de L’Occitane… Moins de mauvais produits que dans L’Oreal & Co… j’espère qu’ils vont développer leur marque bio qui fait déjà des produits au karité sympa…).

    J’avais essayé il y a un an, au début de ma grossesse et si j’ai tenu (à 80% on va dire), j’ai vite craqué après. Les bonnes odeur, la texture plus onctueuse et qui pénètre bien des produits pas bios me manquait… :-/

    En maquillage aussi, je fais 50% de produits bios parce que je n’ai pas trouvé d’équivalent bio (et me pointer avec des cils rachitiques qui me font ressembler… à rien en fait, non merci). Croisons les doigts pour que ça se développe, sans pour autant que certaines marques détournent les réglementations pour mettre de nouveaux produits néfastes mais pas encore connus…

  119. Tout d’abord : quel bel article ! Je t’assure qu’il n’est ni ennuyeux, ni indigeste ! Au contraire …et pourtant je ne suis absolument pas pro-bio ds l’âme (ni anti bio ceci dit …mais je crois que comme bcp j’y deviens de plus en plus sensible)

    Enfin breeeeef !

    Je me demandais si tu avais testé des produits cheveux de ce type …et notamment si tu connais la marque STARTEC (qui se dit naturelle : eau de mer, collagène marin ..etc !) ?
    Cela m’intéresse si oui car elle est à prix « raisonnable » si c’est vraiment le cas (dans les prix d’un Kérastase) …je trouve hélas que si des efforts en terme de prix ont été fait sur les soins du fait de leur popularité grandissante, sur les prduits cheveux c’est qd mm LOIN d’être le cas …
    (Si tu ne sais pas c’est pas bien grave je vais continuer à me dire que c’est moins pire que d’autres ;-) !)

    Biz

  120. Merci merci a toi pour ce superbe article plus qu intéressant. Il est tres explicite et j aime le fait que tu sois clair sur le fait que personne n est parfait et que le 100% bio est difficile a atteindre ;) je vais lire les deux livres que tu mets en lien car en lisant ton article je me suis rendu compte que je me berçais d illusion. Comme j ai un cancer ma peau souffre et évidemment j ai achete une multitudes de creme et évidemment je me suis faite piegee par l eau. Donc je vais bien lire avant d acheter n importe quoi enfin bref merci du fond du coeur

  121. Merci pour ce post très enrichissant !
    Moi qui ne connaissait rien à ce sujet, j’ai l’impression d’en savoir un peu plus (voir même beaucoup), et de pouvoir me faire mon propre avis en démêlant le vrai du faux. Vraiment génial ! :)

  122. Article super intéressant, merci Coline !
    Est ce que tu connais la marque bio Avril? Leurs lingettes démaquillantes…un bonheur !

  123. Lectrice de l’ombre, il me semble qu’il manque un élément essentiel qui, à mon sens, manque dans cet article, quand on parle de protection de la planète, aussi bien dans la partie cosmétique que dans la partie alimentation… ceux qui constituent aussi la planète : les animaux.
    Ce sont ces questions qui m’ont poussée à me tourner, non pas vers les produits 100% bio, mais au moins non testés sur les animaux. Lush en est un parfait exemple : ok, y a du chimique dans leurs trucs et c’est pas parfait, mais à priori, ça ne me tuera pas, ce qui n’est pas forcément le cas des animaux de lab sur lesquels on teste.
    Pareil pour la bouffe : essayer de manger mieux, certes, mais pas en cautionnant l’élevage industriel, les abattoirs, les poules en batteries et les cochons vivant dans 2m² sur du ciment…
    Bref : penser à sa santé, c’est bien, penser à la planète en globalité, c’est encore mieux…

    1. Je pense que le point écologique est assez abordé dans cet article. Je l’ai volontairement concentré sur les cosmétiques pour éviter de m’éparpiller. Qu’on ne teste pas sur les animaux c’est vraiment super mais, désolée si ça peut sembler choquant, ma santé, celle de ma famille et le fait s’essayer de sauvegarder un peu, à mon échelle, l’environnement dans lequel je vis, passe avant tout. Je pense qu’il ne faut pas tout mélanger… C’est un point très important, évidemment, mais juste…c’était pas le sujet :)

  124. « Comme j’aime souvent le répéter, chacun est libre de ses choix et de mener sa vie comme bon lui semble :) » Malheureusement trop de mondes pense comme ça, or chacun de nos choix ont un impact sur la nature, sur l’environnement, sur les animaux, sur les futurs générations. ..ETC .Donc non nous ne pouvons penser égoïstement ou de « mener sa vie comme bon lui semble » comme tu le dis. EXEMPLE : Utiliser des produits cosmétiques sur les animaux c’est favoriser la vivisection(qui n’est no fiable ni utile, puisqu’il existe d’autres méthodes) et c’est comme ça pour tous les produits du quotidien: des chaussures en cuire, en passant par les produits ménagers…

    AUJOURDH UI NOUS NE DEVONS PLUS PENSER COMME CA.

    un coup de gueule car j’en ai marre d’entendre ces phrases toute faite du genre « chacun est libre de ses choix et de mener sa vie comme bon lui semble :) » à un moment donné il faut savoir prendre position et oser aller contre les gens, contre la majorité.
    ON NE PEUT PAS VIVRE SELON CES PETITS DESIRS.

    1. Wokay… Je pense que tu n’as pas compris le message de cet article, et le message général de ce blog. Je suis désolée mais NON, on ne peut pas forcer les gens à penser différemment, on ne peut pas leur foutre le couteau sous la gorge en leur disant « le bien c’est ça et rien d’autre! ». Aux dernières nouvelles on ne vit pas dans une dictature et ce n’est sûrement pas avec ce genre de réflexions, d’après moi, qu’on fera avancer les choses… Il faut essayer d’éveiller les gens, d’attiser leur intérêt, pas leur hurler dessus parce qu’ils ne se comportent pas comme on aimerait ou comme il faudrait.

      1. Clap clap clap ! Désolée, il n’y a pas de like ici mais je suis d’accord avec ta façon de penser et je la trouve bien plus impactante et intelligente que les façons plus brutales qu’ont parfois certains probio/provégé/…Imposer aux gens de consommer bio n’est pas enviageable et risque de les braquer, leur montrer pourquoi cela peut être bon pour eux peut les faire changer d’avis…

    2. Que ça fait du bien ce genre de discours (bien trop rare de nos jours) ! Je suis tout à fait d’accord avec toi… mais bon l’égoïsme, la consommation tout ça tout ça hein… -_-

    3. Juliette,
      Si t’es là sur un blog, qui ne voilons pas la face incite à consommer, c’est que tu t’interesses à la mode, ou alors tu t’es perdue??
      Après, si tu t’es perdue, je suppose que ton mode de vie n’est pas irréprochable non plus. A moins que tu vives dans une yourte, que tu n’achètes que des affaires seconde main et surtout le moins possible. Je ne te connais pas, je ne sais pas quel est ton mode de vie, mais si tu adoptes un mode de sain avec consommation quasi nulle de CO2, reviens me faire la morale.
      Je finirai sur qch de plus général:
      Je continue à penser que tant que les grandes puissances des pays industrialisés qui polluent à gogo(kikoo les usa)ne s’engageront à limiter VRAIMENT leur note de CO2 et à se servir de des pays en voie de dévellopement (en Afrique par exemple) comme une poubelle, bah c’est peine perdue, oui je suis pessimiste. On est bien loin des objectifs de l’agenda 21. Sensibiler le client c’est bien mais le rendre responsable de tous les malheurs de la planète c’est pas très fin. Déso pour la réponse un peu sèche, mais je me suis sentie directement agressée par ton commentaire.

  125. Je partage complètement ton analyse ! J’ai , depuis que je suis maman surtout, eu une vraie prise de conscience écologique ou bio! Nous mangeons local ET sans cochonneries , des aliments non trafiqués donc oui, cela implique qu’il faut cuisiner ! et faire ses appros souvent afin de conserver les vitamines au maximum. J’ai réduit considérablement mes produits ménagers qui filent des allergies (mais on ne le sait pas assez…) donc vive le vinaigre blanc, le savon noir et les huiles essentielles de citron!!

    J’ai découvert Julien comme toi et j’ai acheté son livre très intéressant il y a quelques mois ainsi que les recettes d’Isabelle Delannoy.
    Je trouve, comme toi qu’il est parfois difficile de trouver les produits qui nous correspondent en terme de soins car parfois les conservateurs sont remplacés par de l’alcool (ce qui m’irrite à mort la peau) ou certaines huiles me bouchent les pores de la peau même si elles sont censées convenir aux peaux mixtes…
    Comme les dermatos ne sont pas DU TOUT formés et sensibilisés au bio, il faut vraiment se débrouiller seule…
    Petite chose qui m’interpelle, c’est que l’on constate qu’il y a de plus en plus de problèmes hormonaux chez les femmes … pollution? chimie? pesticides? hormones qui passent dans l’eau? En tous cas, je trouve ça frappant car avant , ce genre de problèmes étaient liés à l’adolescence et c’est n’est plus uniquement le cas…
    En tous cas, bravo pour cet article très complet! et j’ai hâte de connaitre tes « trouvailles « soin et make up ;)

  126. Et pour info: le vernis est un concentré de saloperie.
    J’ai un mantra concernant les produits de beauté : je ne mettrai jamais sur ma peau, sur mon corps, ce que je ne pourrais avaler… Car oui la peau absorbe tout tel un buvard.

    1. Qu’on me corrige si je me trompe mais…non, justement. La peau est une barrière, pas un buvard. Evidemment certaines choses arrivent à pénétrer mais la plupart restent à l’extérieur… Imagine la catastrophe si c’était le contraire ;-)

  127. Bonjour Coline!
    Cet article est effectivement très intéressant et plein de bons conseils. Je n’utilise pas beaucoup de cosmétique bio dans ma routine soins, mais j’ai découvert il y a 2 ans une marque bio, Douces Angevines, et les produits que j’ai pu acheter chez eux sont devenus des indispensables de ma salle de bain. Ils utilisent exclusivement de l’huile végétale, des sommités et des plantes réduites en poudre… Bref, des recettes de « grand-mère » qui ont une réelle efficacité sur la peau et les différents problèmes de peau.

    http://www.lesdoucesangevines.com

    Encore merci pour cet article!

  128. Je rejoins les autres commentaires : lecture super agréable, motivante et pas moralisante… je suis en parfait accord avec l’idée d’inciter à devenir des consommateurs éclairés, ça me paraît être une priorité… Je suivrai ce blog encore quelques dizaines d’années afin de ne pas louper ta transformation en Grand-mère feuillage.
    Pour ma part, j’ai découvert « le monde du bio » au collège, par le biais de la famille de ma meilleure amie. Co-locataires à la fac, nous faisions des cures d’argile à boire, maîtrisions le ménage au vinaigre et au bicarbonate et je découvrais la cuisine végétarienne version épatante à ses côtés. J’ai gardé beaucoup de tout ça et j’en suis ravie… (Je lisais ce matin que 95% des porcs élevés en France le sont en hors-sol, au-secours… Je préfère sans hésiter manger peu de viande mais de la super viande d’animaux élevés correctement)

  129. Excellent article, complet et construit de telle façon que c’est hyper intéressant à lire … Une rubrique bio, si c’est blindé d’article comme ça, BANCO ! Idéal quand on est perdu dans la jungle des marques de cosmétique.
    Parce que médecine douce, nourriture mode pesticide free et ménage ėcolo/écono c’est carrément integeré mais les cosmétiques c’est vraiment la galère quand on y connaît rien !
    J’attends avec impatience des nouveaux posts sur le sujet pour parfaire mon kit « belle peau »

  130. Et merde, je venais d’écrire un vrai long commentaire, à la hauteur de ton article de 3 kilomètres, et mauvaise manip… plus rien. Je dois tout recommencer.
    Comment te dire..?

    Donc rebelotte.
    Merci pour ton article hyper complet et très instructif. Je me suis aussi mise au bio depuis quelques temps sans trop voir de différences. Peut-etre que je n’ai pas encore trouvé les produits adaptés à ma peau.
    Toujours est-il que j’ai beaucoup de boutons liés à un dérèglement hormonal et ça n’a jamais cessé. J’ai essayé beaucoup de choses bio ou non bio et j’en suis au même point c’est-à-dire une peau pourrie (à ne pas confondre avec le pot pourri).
    J’utilise actuellement les produits avène qui ont une gamme anti acné, ça fait quelques semaines et rien mais j’attends encore.

    J’ai déjà passé quelques commandes sur arma zone mais rien ne m’a emballé. J’ai acheté le gel aloe vera censé hydraté qui m’a complètement asséché la peau. A tel point que ma peau tiraillait à fond et qu’on aurait dit que je pelais.

    Je ne sais plus quoi essayé je suis assez désespérée. Je ne veux pas aller voir de dermato parce qu’il va me filer soit des cachets soit des crèmes hyper agressives.

    Si non je ne sais pas si tu connais  » état pur « . Ma tante et ma cousine m’en ont parlé parrait que c’est top. Si tu ne connais pas va voir un peu le site. Ce sont des flacons réduits qui contiennent des molécules de produits à l’état pur.

    Si non je serai aussi partante pour un article bio alimentation. Je ne me nourrit pas de bio (même si je le voudrais) parce que contrairement aux cosmétiques bio, qui sont dans la gamme de prix dans cosmétique classique, les aliments bio sont au minimum deux fois plus cher qu’un produit non bio et étant étudiante et sans un rond je ne peux m’en acheter. A mon grand désespoir.

    En tout cas super article et si ça peut te rassurer il ne fait pas du tout moralisateur. Tu donnes ton avis et après tout c’est ce que nous voulions toutes.
    Merci :)

    Tara

  131. et voilà après mon commentaire de trois pages j’ai oublié de te demander quelque chose. Utilises-tu toujours les cotons lavables ? J’aimerais bien savoir si ça vaut le coup parce que le coton jetable m’irrite la peau et je voulais trouver une alternative

  132. Merci pour cet article Coline. J’adorerais que tu nous parles plus de ton alimentation!! En ce moment justement,je réfléchis beaucoup à mon alimentation qui ne me convient plus du tout.
    Mais dur dur de changer des habitudes qui datent depuis l’enfance.

  133. Merci Coline pour cet excellent article et la qualité du traitement du sujet. Il me semble vraiment intéressant que des gens comme toi, lus par autant de personnes, abordent ce sujet qui nous concerne tous et tentent de sensibiliser les esprits sans pour autant tomber dans la « propagande ».
    J’ai 18 ans et ce serait génial si toutes les filles de mon âge pouvaient faire leur premiers pas dans la vie en ayant accès à des pistes de réflexion comme celle que tu nous donnes avec cet article. Bravo et encore merci, c’est une super initiative et le résultat en vaut largement la peine!
    Adèle.

  134. Merci Coline pour post! Il est vraiment très complet et intéressant, tu as vraiment fait du beau travail. Moi je pense pense qu’une rubrique bio pourrait être sympa pour partager plus ou moins nos habitudes bio ou simplement pour s’initier au bio pour celles qui voudraient des conseils.
    Pour ma part j’essaie d’utiliser le plus de cosmétiques bio comme Dr. Haushka mais il est difficile parfois se démêler le vrai du faux dans toutes ces marques.
    Passe une excellente journée!

  135. Bonjour Coline!

    J’attendais avec impatience cette article concernant le bio et je dois t’avouer qu’au long de cet article, mon envie d’adopter une vie un peu plus axée sur le bio s’est un peu plus développée. Ton article m’a permis de répondre à quelques questions que je me posais.
    J’aimerai quand même que tu nous fasses un article sur l’alimentation bio qui reste un peu plus floue pour ma part!
    Merci pour ce post, bonne continuation.
    Bisouss!!

  136. Ton article est super… Et surtout parce que tu fais la part des choses et que tu es réaliste. On ne peut pas vivre totalement bio et puis, surtout, chacun fait ce qu’il souhaite. En tout cas superbe article !

    Bisous
    Marie

  137. Super article.
    Merci bien Coline. Juste un truc à ajouter; c’est que les cosmétiques bio ne testent pas sur les animaux, aspect non négligeable, isn’it ?

  138. Salut Coline ! Super article !!

    Comme toi je baigne un peu dans le bio depuis que je suis petite (bon, je n’ai que 18 ans). Argile, huiles essentielles pour les petits bobos, j’y suis passée haha et je continue aujourd’hui ! (Par exemple à l’heure où je t’écris je mange des gommes à la propolis parce que j’ai attrapé froid)
    Pourtant je suis loin d’être extrémiste, et hier encore je me suis claqué un Big Tasty sans culpabiliser une seconde ! ;)

    En ce qui concerne les cosmétiques, je trouve qu’il est vraiment très difficile de s’y retrouver, et le savoir (donc) pas facile à acquérir d’autant plus que le mouvement « youhou le naturel revient au galop » est assez hypocrite (greenwashing bonjour, je mets du gazon dans mes produits donc bio je suis). En tout cas ton article donne vraiment des pistes (je suis partie pour une aprèm au Kaibeck, ok je sors) pour acquérir plus de connaissances de façon pas trop bourrative :)

    Voilà voilà, en tout cas je suis convaincue qu’on peut tous changer quelques petites habitudes tout en conservant une vie parfaitement confortable, et que notre corps ainsi que notre planète nous en seront reconnaissants avec le temps !
    Et encore merci pour ton article :)

    1. Moi aussi! En plus je pense que c’est vraiment lié, car ta peau, tes cheveux etc sont aussi un peu ce que tu manges.
      Je suis déjà passée au tout bio pour la cosméto (ceci dit, je me contente du strict minimum dans ce domaine, donc c’est pas trop dur), par contre, je commence à avoir une vraie réflexion et un vrai début de démarche en ce qui concerne mon alimentation, et ton point de vue, entre autres, m’intéresse!
      :)

  139. Eh bien je vois que nous avons les mêmes lectures Coline : Julien, le site de la vérité sur les cosmétiques, Emanuelle de Beauté Pure… d’ailleurs dommage que cette dernière n’ait pas donné de nouvelles depuis plusieurs mois, snif.
    Je suis archi POUR que tu parles du bio ici de temps en temps, surtout que je trouve que tu en parles bien, sans dire qu’il n’y a que ça de vrai au monde et picétout !…

    En tout cas, suis bien bien contente d’avoir ton respect éternel pour avoir TOUT lu ! ^^

    Bisous. :)

  140. Merci Coline pour cet article, qui n’est pas indigeste du tout je trouve ! On s’y retrouve un peu mieux dans tout ce système, et c’est bon d’avoir des piqûres de rappel de temps en temps, oui, nous pouvons faire des choses, au quotidien, même minimes, comme dans nos choix cosmétiques, pour aider la planète, et surtout nous aider nous à mieux vivre ! ;) Bonne journée et encore bravo pour ta démarche !

  141. Merci pour cet article long il est vrai mais pas tout du tout pénible à lire, bien au contraire … je me pose plein de questions et cet article est très intéressant. J’ai hâte de connaitre le résultat de tes essais actuels.. jm beaucoup te lire, tes posts sont toujours francs et pleins de vie….

  142. Bonjour Coline,
    Ton article m’a beaucoup intéressé!
    Concernant les shampooing et produits capillaires, je me suis beaucoup renseignée sur le sujet. Je suis d’ailleurs tombée par hasard sur ce site, très bien fait et qui justement apprend à décoder les compositions des produits. J’ai enfin réalisé que les shampooing BIO que j’achetais n’étaient en rien (ou presque) meilleurs que les shampooings classiques de supermarché.
    Je pense que ça pourrait t’intéresser :
    http://mini-wlosy.blogspot.fr

    Bonne journée ! ;)
    Jeanne

    1. Oh c’est drôle je suis venue pour parler du même blog que toi :) Il est pas si inconnu que je le pensais alors. C’est une bonne chose, la preuve qu’il vaut le détour ;)

  143. Je tiens à apporter ma contribution à cet article très détaillé. Lush ne fonde pas sa comm sur le bio, mais sur l’absence de tests sur animaux. En celà ils sont réglo. Ils n’ont jamais prétendu être bio ; ils proposent de nombreux produits végan aussi.
    Ma sensibilité va plutot aux non-tests qu’au bio, même si prendre bio permet souvent les « non-tests ». Mais si le bio a le vent en poupe, çà me va bien puisque çà fera plein de produits non testés !
    Quel mascara bio prends-tu ? pour ma part je galère à en trouver un qui me comble…
    sinon niveau « soin de peau », j’ai tout en bio et / ou non testé, mais j’alterne entre plein de produits au gré des découvertes.
    Bravo en tt cas pour cet article !

    1. Mouais… Je pense avoir dit tout ce que je pensais de Lush dans mon article. Je me base uniquement sur les très nombreux avis que je reçois (samedi encore, mon coiffeur m’a parlé de Lush en me disant qu’il pensait que c’était ultra bio)(!!!) qui sont, de mon point de vue, bien plus parlant que tout ce que la marque peut essayer de faire croire.
      Pour les mascaras j’adore le tout en un de UNE. A vrai dire je trouve que toute la gamme des mascaras est très chouette et vraiment efficace pour du naturel et/ou certifié bio! :D

  144. Et sinon tu connais Lush ? C’est un marque BIO géni… Pardon.
    Plus sérieusement, ton post est une perle ! C’est clair, bien écrit, on s’y retrouve et ca fait du bien parce que personnellement je nageais dans le mazout concernant les cosmétiques Bio. Je vais donc classer ton article dans mes « inspirations » de la rentrée, consommer mieux c’est important et je pense que ca devient assez urgent…
    Sinon, une marque que je ne connais pas du tout donc je ne peux rien te dire mais si tu veux fouiner : Bleu Olives, j’ai eu un gel douche de la marque pas plus tard qu’hier, certifié BIO, à la clémentine corse… Il sent merveilleusement bon et est très agréable à utiliser bien qu’un peu trop liquide ! Pour le reste de la gamme, je suis dans l’incapacité de t’en dire plus.

    Merci encore pour ce très bon post ! Bisous !

  145. Coline, merci!!
    J’habite aux États-Unis et ici les cosméthiques sont remplis d’ingrédients mauvais. C’est une véritable défi d’être « bio » dans ce pays. J’ai habité en France cet été pendant 2 mois et la diference de la nourriture aussi était étonnante (même si non bio, en France il n’y a pas de GMO et des choses horribles comme ça!))
    Ici, pour être certifié « bio », il doit avoir l’ndication « USDA Organic ». Je t’indique une très bonne marque de cosmétiques 100% bio: AcureOrganics.com. Ils sont super!
    Excusez mon mauvais français :) à bientôt!

  146. Bonjour Coline !
    Je suis une lectrice tte nouvelle de ton blog, je l’ai découvert la semaine dernière et évidemment je l’aime beaucoup! Est ce ton job à plein temps ?

    Cet article bio est très très intéressant, comme de plus en plus de beauty addict je me mets petit à petit au bio, dans l’alimentation entre autres, mais de plus en plus sur ma peau (mon visage), en particulier au niveau des soins. J’ai passé de longues heures sur la site d’Emmanuelle de beauté pure et j’utilise quasi quotidiennement sa routine huile de jojoba- rhassoul- peeling citron, et je dois avouer que pour mon plus grand plaisir ma peau m’en remercie !! Je viens également d’acheter un soin du Dr hauschka à base… D’huile ! Comme quoi à force d’utiliser tte ces crèmes à base d’actifs chimiques et je ne sais quoi, on avait oublié les produits tous simples que nous avait offert dame nature ??

    J’ai également cessé de faire des colorations et m’etais mise aux colo végétales (pas mal!) et puis là je laisse mes cheveux tranquiles. Par contre j’ai un gros pbm à ce niveau: je n’ai jamais réussi à trouver un masque/soin/après shampoing qui demele bien ma tignasse, tellement habituée aux sulfates et parabens, j’aime que mes cheveux glissent et soient doux. As tu qqch à me conseiller?

    Niveau make up je ne suis pas la meilleure des élèves, les seuls produits « éthiques » que j’utilise sont les poudres lily lolo, connais tu? Je suis sûre que oui…

    Au plaisir de lire un prochain article !

    3lodie

  147. Bon, t’inquiète, je n’ai mis qu’une bonne demi-heure à lire ton pavée, c’est relativement bien pour d’aussi longues lignes et surtout cette dose d’informations impressionnantes. J’ai beaucoup aimé ton sujet et vu que demain je passe aux courses, je repasserai au bio. J’avais que j’ai beaucoup mangé fast food cette semaine (déménagement et branchement de ma première cuisinière électrique oblige), mais dès lundi, c’est retour dans le droit chemin. Ps. Tu m’a donné envie de me renseignée encore plus sur la marque Moa que je connaissais déjà de nom, mais qui m’a l’air vraiment top !

  148. Merci Coline pour ces bons conseils, infos et adresses. Tu t’es donné la peine de faire un bon topo, de quoi pousser ma curiosité à me documenter par moi-même, alors BRAVO !
    Ton blog est très sympa, je le suis depuis quelques mois… depuis ma deuxième grossesse c’est à dire il y a plus de 18 mois en fait !!! Une période de la vie où on a le temps de surfer pas mal.
    Si tu as des conseils sur les produits bio pour les enfants/bébés je suis preneuse. Et si tu as des alternatives aux produits Avène (etc) en bio, je serais intéressée. Et oui, la dermato ne m’a pas prescrit du bio évidemment, mais je dois reconnaître que ces produits Avène pour « peaux jeunes à problèmes » (incroyable à presque 30 ans !) marchent bien sur moi. Je vais tester des produits bio une fois les tubes terminés, mais si tu as déjà un avis, ce sera toujours bon à prendre. J’ai déjà été déçue par des cosmétiques bio auparavant…

    Côté cuisine, j’essaie le plus possible de m’orienter vers des produits bio, mais bien-sûr ce n’est pas encore une posture radicale chez nous ! Dans un monde parfait le linge de maison et nos vêtements seraient en coton bio, la peinture et les solvants qu’on utilise plus naturels etc… Mais bon, on fait comme on peut !
    Cet été on était en Gironde en vacances, et on a visité que des caves Bio ! On a donc ramené du très bon vin bio :))
    Ah oui, et en passant, que penses-tu de la composition des fards de Marlena de MakeUpGeek ??
    à bientôt et Merci encore,
    Marie

    1. Pour ma fille j’utilisais principalement des produits Weleda, quand elle était toute petite (le lait pour le change et la crème hydratante) et aujourd’hui (presque 6 ans), c’est un peu toujours pareil avec parfois quelques variantes (j’utilise une crème Melvita en ce moment, pour son corps et son visage, sans odeur et bien nourrissante). Pour le reste c’est base lavante neutre d’Aroma Zone et shampooings bio :)
      Pour les soins je te conseille de te pencher sur les huiles végétales… vraiment! Chez moi ça marche hyper hyper bien et c’est vraiment pas cher du tout! Pour les fap de MArlena je ne me suis jamais penchée sur la question à vrai dire mais comme je le disais, le makeup n’est pas une priorité pour le moment :)

  149. Bonjour Coline !
    Merci beaucoup pour cet article très complet ! Ca fait déjà quelque temps que je m’intéresse à tout ça, mais c’est vrai que ça fait du bien d’avoir un récap’ complet ! Quel boulot !!!! Alors, merciiii !

  150. merci Coline pour cet article qui résume à peu près mon mode de vie également! Je suis sur la même ligne que toi, sans devenir une inquisitrice du bio je suis passée à la nourriture essentiellement bio, à part quelques produits que j’aime et qui n’ont pas d’équivalent.
    Par contre, c’est dommage que tu ne parles pas de cheveux, toi qui les aime tant ;)
    Je suis passée à la colo naturelle avec du henné et shampoings ayurvédiques khadi ou Lavera sans parabens..Mes cheveux sont métamorphosés! Je les rince avec de l’hydrolat de prêle ou une infusion.
    Moi qui avais les cheveux fragiles, poreux, secs et une dermite séborrhéique qui me pourrissait la vie… ben j’utilise plus aucun soin! je n’ai plus de plaques, je fais juste mon shampoing, un après shampoing par mois, et un henné toutes les trois semaines. Les shampoings vendus dans le commerce sont excessivement agressifs, je m’en rends compte maintenant!

  151. Merci pour cet article très bien écrit et je trouve,de mon point de vue de néophyte, que le sujet est bien traité. Je serais intéressée par un article sur ton rapport au bio et à la nourriture. Bonne fin de journée !

  152. Salut Coline,

    Je trouve ton article hyper bien construit et complet !

    J’avoue ne jamais m’être intéressée au bio. Je sais que certains produits sont à bannir mais je ne sais pas réellement ce qui est nocif.

    Je ne sais pas si tu pourrais nous donner une sorte de liste qui nous permettrait de savoir quels sont les produits dangereux (où soupçonné de l’être) et pourquoi.

    Ton article a attisé ma curiosité. Même si je n’ai pas l’intention de révolutionné ma salle de bain. Je pense faire plus attention à l’avenir.

    Merci d’avoir pris le temps de nous expliquer.

    J’attends ta vidéo make up bio avec impatience !

    Bisous,

    Julie.

  153. Bonjour Coline,
    J’ai beaucoup aimé ton article! Et même, j’adore les articles longs. Je les lirai toujours en entier si tu en fait d’autres par la suite!!
    Ton article me fait prendre conscience de pas mal de chose et pas seulement sur le bio. Effectivement, je suis d’accord avec toi qu’il faut retrouver sa liberté. Je pense que c’est le point le plus important.
    Bonne soirée,
    Floriane.

  154. Merci pour cet article, en étant enceinte c’est là ou j’ai aussi pris conscience de certaines choses, en ayant vu « nos enfants nous accuseront », cela m’a ouvert encore un peu + les yeux ! . Sinon je suis très intérréssée par un post sur l’alimentation,A bientot Coline.

  155. Bravo pour cet article Coline, vraiment instructif!
    Je suis également soucieuse de ne pas m’intoxiquer avec mes produits de beauté, mais ce n’est pas toujours facile de trouver des produits sans aucune petite molécule chimique vicieuse! :)
    Je trouve que c’est bien que tu soulignes que parfois il peut aussi y avoir une différence entre naturel et bon pour la santé, en général le discours que l’on entend est un peu trop binaire.
    C’est un peu comme pour la nourriture, il peut y avoir des produits raffinés bio, du sucre bio, du chocolat bio, des hamburgers bio qui auront autant d’impact sur les kilos que leurs versions non bio! Donc en plus d’une origine plus saines des matières premières il faut veiller à ces habitudes alimentaires! (je sais, plus facile à dire qu’à faire :D )

    Marine ( netaitilpas.tumblr.com )

  156. Aaaa merci pour cet article super! Tu écris très bien en plus c’est agréable. Moi je suis ok a 100 % pour une rubrique bio et pour l’alimentation aussi! Je suis débutante, j’ai arrêté la pilule il y a 3 mois mais je t’avoue que je suis completement perdue. Pellicules de merde, cheveux gras !(il faut que je retrouve le shampooing que tu utiliais pour ça) Boutons de merde:( Grâce a toi j’ai découvert les patch Yves rocher mais j’ai tué le paquet en 2 semaines :(. J’ai arrêté le lait et les yahourts, les biscuits pourris bourrés de merde. Bref je fais des efforts même si mon copain n’adhère pas trop -_- Donc continue de partager tout ça !! Ou alors file moi les coordonnées d’un aromatherapeute !lol
    La bise

    1. Aïe, bon courage pour les soucis hormonaux :( Pour les cheveux je te conseille la base lavante neutre d’aroma zone (je n’utilise quasi plus que ça) et des masques d’huile végétale (Chaulmoogra, très bien pour les cuirs chevelus irrités!). Tu enduit tout ton cuir chevelu et tu laisse poser autant de temps que tu le souhaite! Chez moi ça a bien fonctionné :)

    2. Shampoing antipelliculaire Khadi ou shampoing thérapeutique avalanche… Adieu les pellicules et la dermite!
      Pour la peau, une huile végétale légère genre noisette et un hydrolat purifiant type lavande. Sinon la ferme de saussac vend un hydrolat pour peau grasse mais je ne l’ai pas encore testé!
      Et un hommage cattier à l’argile blanche…4 euros le tube! Tu ajoutes un peu de miel et une goutte de citron et c’est banco!

  157. merci pour toutes ces infos!
    mais du coup, une question reste en suspens pour moi, si tu peux m’éclairer??
    est-ce que les marques caudalie et garancia font parti de ces marques pas tip top????
    merci pour ta/vos réponses.

    1. Caudalie, pour moi, entre un peu dans la case « greenwashing » mais encore une fois, comme pour Lush par exemple, ça reste une marque qui essaie d’alléger la composition de ses produits, de les rendre un peu plus sains, sans pour autant en faire des produits bio. Pour Garancia, ils n’utilisent pas de parabènes et d’autres choses aussi mais pareil, c’est loin d’être une marque totalement « saine ». Mais je pense que c’est toujours mieux que rien :)

      1. merci bcp!!! comme tu dis c’est mieux que rien…mais pas encore ça qd même!
        j’attend donc avec impatience ton article sur ta nouvelle routine bio!!

  158. Bonjour Coline,

    article très intéressant, c’est top d’aborder ce sujet qui est d’ailleurs d’actualité.
    Pour ma part je suis peu sensible aux produits bio… ET plus dans un état d’esprit « consommer sain/naturel » (surtout pour la nourriture). Peut-être que ton article va me faire un peu réfléchir à ma consommation de produits cosmétiques.
    Néanmoins je suis très intéressée par un article axée nourriture (comme tu en as parlé au début de ton article).

    Au plaisir de te lire !

  159. Un excellent article hyper complet qui a dû te prendre environ 137 heures à rédiger. My gosh! Bravo en tous cas et merci pour ces rappels qui font du bien à entendre!

    Je suis d’accord à 100% avec toi sur tout, en fait (c’est bien, je suis conciliante). Autant sur l’importance du bio que sur la possibilité d’une certaine modération pour éviter les frustrations et l’extrêmisme bien-pensant, que sur les problèmes du tout-naturel (notamment les produits aux huiles essentielles ou bourrés d’actifs naturels très puissants qui sont quand même hyper délicats à utiliser et que les gens ont l’air de considérer comme des produits « sûrs »), que sur le greenwashing mais l’encouragement aux marques qui essaient de faire un effort. Finalement le bio c’est un « retour à la nature » et à la simplicité mais ça exige un peu de vigilance, un peu de rigueur. Tant mieux si ça nous rend plus actif par rapport à notre consommation, j’espère que bientôt tout le monde sera capable de comprendre et valoriser les composants des produits qu’ils achètent – ce serait un grand pas pour la santé de tous, mais aussi pour notre liberté.

    Bisous!

  160. Tout d’abord merci pour cet article qui a dû être assez laborieux à écrire (il est très complet !).
    J’ai visité le site beauté-pure et j’ai un peu du mal à saisir le concept : faut-il s’abonner, est-ce réellement gratuit.. ? Enfin ça peut paraître bête mais ça m’intéresse vraiment alors je voudrais être sûre :)
    Encore bravo !

    1. Alors, si j’ai bien compris, en ce qui concerne la méthode d’Emmanuelle contre l’acné il faut effectivement s’abonner! Mais je pense que c’est un abonnement au blog (du genre tu entres ton mail et ton prénom) et rien n’est payant.

      1. je confirme rien n’est payant.
        Elle a écrit 7 ou 8 articles pour sa « méthode » pour lutter contre l’acné.
        Tu reçois ça sur ta boîte mail.
        c’est gratuit, sans engagement etc etc
        elle vend des produits sur son site, mais c’est souvent plus cher que sur d’autres genre aromazone, greenweez….je me suis abonnée, c’est là que j’ai eu le déclic pour ma peau.
        tu ne risques rien à recevoir ses idées ;)

  161. J’ai beaucoup aimé lire ton article !
    Je ne suis pas du tout branchée BIO. J’avais dans l’idée que c’était cher et la seule fois où j’ai essayé des produits CATTIER j’ai trouvé que ma peau était moins jolie que lorsque j’utilisais des produits achetés en pharmacie. Je vais essayer de m’intéresser à nouveau au marché BIO et peut-être trouver un équilibre. C’est plus au niveau de l’alimentation que des cosmétiques que je suis interpelée !!

  162. ouah super! voilà un article qui fait du bien…
    Le bien manger au qu’est-ce-que-je-me-mets-sur-la-face…
    Dans mon virage biologique, j’ai pas mal profité de l’Allemagne et du dieu DM (le make-up alverde est pas mal, je suis fan du mascara et de leur crayon noir), ça reste plus compliqué pour les produits d’hygiène cons (dentifrice à des prix normaux par exemple)…
    Bref, je vais aller fouiner dans tes bonnes adresses… de quoi approfondir ses petite connaissances et mieux choisir après!
    J’aime beaucoup ta façon d’aborder les choses!
    Merci d’avoir pris le temps de rédiger un tel pavé, riche et dense mais… digeste, sisi!
    Bon début de semaine Coline!

  163. Super article, ça valait vraiment le coup de s’y plonger pendant 5 jours!!!
    Si tu en trouves le courage, un chapitre plus complet sur l’alimentation serait vraiment le bienvenue.
    Je suis actuellement entrain de modifier mes habitudes alimentaires et pouvoir profiter de ton expérience serait top! (ex: Que valent les produits bio en grande surface? Quelles sont les meilleures marques etc…)
    Merci encore pour toutes ces précieuses info!
    Une belle soirée à toi

  164. Bonjour Coline !
    Merci beaucoup pour cet article, il est vraiment très intéressant. Je me suis totalement tournée vers une alimentation bio depuis 6 mois et je ne pense pas revenir en arrière (d’ailleurs pourquoi pas un article dessus ;)).
    Sinon j’ai appris beaucoup sur les cosmétiques et je pense me tourner vers les huiles végétales pour ma peau et mes cheveux.
    Encore merci !
    (Ps : je suis d’accord avec toi : Le savoir c’est le pouvoir :))

  165. J’adore ! Quel plaisir de lire un tel article chez une blogueuse! Il sera vu par beaucoup de monde et ça j’en suis très contente. Parce que j’ai vraiment envie que les gens arrêtent avec leurs préjugés sur le bio. En passant aux cosmétiques bios et naturels (merci Aroma-Zone et Julien!), j’ai surtout compris qu’il n’était pas nécessaire et surtout néfaste de se mettre 10 produits sur la figure matin et soir. Je suis retournée aux essentiels, et ma peau me remercie jour après jour. J’ai réellement vu une différence : je n’ai plus la peau déshydratée (et j’en ai essayé des produits…), je n’ai plus de points noirs, et mes pores dilatés s’estompent. Maintenant, je me tourne de plus en plus vers une alimentation bio. Merci pour cet article, bravo pour la rédaction, ça n’a pas dû être évident. Et bien sûr : un grand OUI pour la nouvelle rubrique.

  166. Merci pour ce super article!!
    On sent que tu as pris beaucoup de temps pour l’écrire et que tu t’es bien renseignée avant de rédiger l’article, c’est vraiment très appréciable en tant que lectrice :)

    A vrai dire cela faisait un moment que je commençais à m’éveiller à la question du bio, à lire des articles à droite à gauche etc, et c’est ton post d’il y a quelques années (2ans je crois?) qui m’a fait un déclic. Depuis je n’achète que du bio, soins et maquillage.
    Bon j’ai d’abord terminé ce que j’avais, et j’utilise encore ce qu’il me reste (quelqu’un a-t-il jamais fini un blush?? une palette entière de fards à paupières???)

    Bref pas d’extrémisme non plus mais une grosse prise de conscience à laquelle tu as considérablement participé donc MERCI :)

    Cécilia

  167. Je m’intéresse sérieusement au bio depuis un certain temps et j’ai totalement dévoré ton article ! Je serais totalement pour une nouvelle rubrique, avec d’autres conseils et je vais m’empresser d’aller voir tout ces sites et toutes ces chaînes YouTube. Merci pour cet article réellement très intéressant.

  168. Coucou Coline,
    Que penses-tu de la marque scandinave L:a Bruket?
    Leurs huiles pour le visage ont l’air top, comme tous leurs produits d’ailleurs…

  169. Ton article est vraiment enrichissant et permet de mieux cerner ce qu’est le bio :)

    En soi je ne suis pas une fervente consommatrice de cosmétiques bio mais j’essaie surtout d’avoir une alimentation naturelle et « bonne pour la planète » (en consommant des produits locaux notamment).

    En ce qui concerne la marque Lush (oui je suis une fan ^^), je pense que ce serait du Greenwashing si elle se proclamait « bio », or elle ne revendique que d’utiliser des produits naturels et surtout d’être engagé dans des causes écologiques. J’apprécie d’ailleurs (comme tu en a parlé) leurs engagements et notamment dans des causes en faveur des animaux par exemple.
    Je pense qu’effectivement ce sont les consommateurs qui font souvent l’amalgame entre ce qui est bio et ce qui est naturels à cause des packagings et de l’identité que se créent les marques. Ayant travaillé pour un e-commerce de cosmétiques bio, je pourrais dire que certaines marques dites « bio » ne proposent pas forcément des produits 100% naturels et ont des pratiques peu écologiques. C’est surtout devenu un business et une occasion de s’en mettre plein les poches pour certaines.
    En soi il faut vraiment se renseigner sur une marque, sur ses engagements avant de l’adopter qu’elle soit bio ou naturelle !

    Voilà c’était juste pour donner ma petite opinion sur le sujet :)! En tout cas merci pour tes articles qui abordent toujours avec simplicité des sujets compliqués et donnent presque envie de te suivre dans ta routine bio !

  170. Merci beaucoup Coline pour cet article (pas trop long non non) très intéressant et ma foi très pédagogue. Il est clair que les industriels de la cosmétique ont bien compris l’opportunité et le marché à saisir aussi bien pour le fait que ça se démocratise, que pour le fait que bon nombre surfe sur la vague sans en avoir les qualités. Malgré tout, je pense que les gens réellement motivés par le Bio, ne se laissent pas prendre et son plutot alertes sur la question.

    Personnellement le Bio je ne suis pas tombée dedans toute petite, mais je m’y suis « éveillée » comme tu dis, toute seule il y a quelques années aussi.
    Question alimentation, je n’ai pas tellement accès au bio même si je m’approvisionne chez quelques producteurs locaux (qui ne produisent pas forcément bio d’ailleurs) mais j’essaie de regarder la compo des aliments industriels et d’ingérer pas trop de m****s … (pour ça faut se lever de bonne heure) car je pense comme toi que l’aspect alimentation est le plus important, c’est vraiment ce qui conditionne nos santés.
    Pour la cosmétique, autant que possible j’achète du bio certifié (ça se démocratise vachement en effet, même les cosmétiques by paris -carrefour- en ont dans leur gamme) quand ça reste abordable -après tout est subjectif et cela dépend du produit en question. J’aime bien les huiles de Weleda par ex.
    Sans ça je ne peux pas dire que j’ai testé énormément de marques Bio, c’est plutot des version Bio de certaines marques (Nuxe Bio par ex). Sinon je me tourne vers les produits pas certifiés mais un peu plus naturels que la normale (ça soulage a conscience) je sais bien qu’il y a quand même des merdes dedans mais je me dis qu’il y en a moins … le fait est que j’ai une liste noire de quelques composants qui font que je repose tout de suite un produit, mais je sais bien aussi que j’en ignore tout autant, et ce savoir réduit, je l’ai acquis dans des magasines, des articles, des actualités (scandales sanitaires etc), études de consommateurs, mais ça n’est que la partie émergée de l’iceberg et donc parfois on croit se prémunir alors que peut être que non finalement …
    En fait, même avec la ferme volonté de se mettre au Bio, c’est pas si évident que ça techniquement !

  171. Sympa comme article, et facile à lire malgré sa longueur (remarque, il n’est pas si long que ça)

    Concernant Lush, en aucun cas cette marque s’est vantée à un moment ou un autre d’etre bio. Je suis surprise de voir que les gens confondent bio et naturel dans ce cas là.

    Et s’il y en a qui s’intéresse de près ou de loin aux huiles essentielles, je conseille vivement le livre « ma bible des huiles essentielles » de Daniele Festy, où elle dresse le portrait des 75 HE les plus utilisées, leurs vertus, leurs contre-indications….

  172. Très intéressant cet article et pas du tout barbant :)
    Il y a un site pas mal pour acheter des cosmétiques bio c’est bebe-au-naturel.com et c’est pas que pour les bébés et il y a souvent des promos.

  173. Trop long? Non. Trop intéressant? Oui.
    Super article. Complet, un parfait équilibre entre objectivité et subjectivité, exactement le genre de lecture qui fait beaucoup de bien. Merci pour toutes ces infos Coline! (et évidemment, une rubrique bio, je suis pooooour!)

  174. Wouuaaahhh j’ai tout lu!!^^ En tout cas merci Coline pour cet article! Je m’intéresse à ce sujet! Je ne me maquille qu’avec des produits bio, minéral. J’ai deux marques que j’utilise quotidiennement: 3fées et couleur caramel. Je complète avec UNE!!
    En tout cas, je suis intéressée par d’autres articles de ce genre!!
    Bonne continuation!!

  175. Super article comme je les aime, pas manichéens et bien dit :-)
    Pour le côté make up bio et frustration, moi j’étais au l’Oréal, MAC et Cie il y a encore 3/4 ans et je suis passée au tout bio (sauf pour la mascara waterproof l’été puisque ça n’existe pas en bio) et j’ai réussi à passer au dessus de ce côté frustration (bon aussi j’utilise pas de fond de teint et j’ai pas besoin de « cacher » grand chose)et ça me va, en fait , sans être psychorigide je ne supportes pas l’idée de me mettre quelque chose de malsain consciemment sur la peau, j’peux pas et comme toi, c’est un mode de vie avant tout (surtout côté alimentation). D’ailleurs, c’est la cosméto qui m’a éveillé au bio qui a ensuite contaminé mon alimentation et les produits maison.
    Bref, tout ça pour dire que oui, si vous cherchez un fond de teint qui floute les pores (c’est grâce au silicone)ou encore un mascara allongeant grâce à des textures souvent chimiques, non ça ne sera jamais possible en bio mais perso ça ne me déranges pas.
    Pour compléter ta liste de « références » bio, je ne parle que de ça sur mon blog (qui s’appelle Bio Pas Cher) : http://biopascher.wordpress.com/
    Et j’ai d’ailleurs une page où je recommande d’autres sites bio : http://biopascher.wordpress.com/mes-amis-sur-bio-pas-cher/ (on en a la moitié en commun d’ailleurs ^^)
    Bon ben voilà, d’habitude je te lis en sous-marin mais là ça m’a vraiment super fait plaisir de voir un blog connu comme le tien s’exprimer sur le sujet et ce que tu dis également dans les commentaires laisse transparaître une superbe (oui superbe :-p)personnalité (tes propos sur la société actuelle notamment ^^).
    Perso, j’ai été approchée par le magazine ELLE récemment qui m’ont consacré une page cette semaine dans le ELLE Toulouse (pour la beauté bio) et au début je me suis tâtée car ce magazine représente tout ce que je déteste (consumérisme, mannequins trop maigres et futilités qui poussent les femmes dans des aires que j’apprécie peu)et puis finalement je me suis dit qu’autant faire passer un message bio auprès de personnes qui sont peu être pas forcément « aware » de ça …et faire passer le message quoi :-)
    Bref, bisous !

  176. Tellement intéressant ! C’est grâce à toi que je m’intéresse à la composition de mes cosmétiques (c’est con mais j’ai toujours fait confiance avant). J’étais hyper réticente pour le bio (budget d’étudiante) et pourtant j’ai acheté quelques crèmes et j’ai adoré cette sensation de ne pas me mettre des couches des je-ne-sais-pas-quoi au final. Tes explications me donnent envie d’approfondir vraiment ce sujet, et j’espère un jour pouvoir m’alimenter en parti en bio (bon dès que j’aurai un salaire hein.. plus que 5 ans!!)
    Merci beaucoup, c’est pour des infos comme cela que ton blog est génial.
    Juliette

  177. Merci beaucoup pour cette article, qui confirme mon envie de consommer plus sainement!
    Ne faudrait-il pas des règlementation plus « sévères » pour la cosmétique, comme il peut y en avoir pour le textile?
    Personne n’a envi de se mettre des « saloperies » sur le visage ou le corps pourtant…alors à qui profite ce business ?!!! toujours les mêmes…

  178. Merci pour ton article très complet que j’ai pris plaisir à lire. :D

    C’est vrai que le virage Bio au niveau des cosmétiques n’est pas facile à faire car, en dehors de la composition du produit en lui-même, on achète souvent un produit cosmétique pour le plaisir (odeur, couleur, packaging…) et c’est vrai qu’il y a quelques années, les produits bio ne faisaient pas du tout rêver.

    De mon côté, j’ai pris le virage Bio quand j’ai découvert le site Aroma-zone (c’est simple, quand j’y vais, j’ai envie de tout acheter) et les recettes cosmétiques qu’ils proposent. En examinant les compositions des cosmétiques conventionnelles et même Bio, je me suis rendue compte qu’ils contenaient très peu de principe actif (beaucoup d’eau, de glycérine, de gommes, d’agents de textures etc..) alors il y a peu je me suis lancée dans la fabrication de cosmétiques envers laquelle j’avais beaucoup d’a priori (trop compliqué, trop long…) et finalement cela s’est révélé être très simple, rapide et peu couteux (je fais un pot de crème en 20-25 min temps de chauffe compris en méthode one pot) et en plus, j’utilise les huiles et les hydrolats les mieux adaptées à ma peau, les HE dont j’ai besoin. Un pur plaisir !

  179. Waouw, détrompes-toi, c’était loin d’être barbant, au contraire j’ai lu ça d’une traite tellement ça m’a intéressée! Donc j’ai envie de te dire: merciiiiii d’avoir pris de ton temps pour nous rédiger cet article. Je vote POUR un article qui parle plus en profondeur de l’alimentation bio, personnellement :-) Kissoux!

  180. Et encore une lectrice qui sort de l’ombre! Merci pour cet article bien rédigé. Je viens pile d’avoir mon déclic à moi, à savoir la lecture de la composition de mon shampooing klorane!! J’étais déjà sensible à l’aspect écologique mais je viens de commencer à passer petit à petit au bio pour l’alimentation aussi. J’ai ai si découvert le film transparent oxo-dégradables; bien consommer passe aussi par les objets du quotidien! J’attends tes prochains articles sur le bio avec impatience. Ça me motive d’autant plus à persévérer. Merci !!

  181. Youpiiiiii tu vas la faire cette nouvelle rubrique alors???
    Ca serait top, je tente de me diriger de plus en plu vers le bio (mes cheveux m’en veulent encore de leur avoir supprimer les silicones… gros fake de la santé capillaire by the way!) mais c’est super compliqué comme tu dis avec ces marques qui se veulent clean mais qui utilisent plein de merde… dernier exemple en date: ultra doux sans silicone et sans paraben « bio »…. il est blindé de cacahuètas… grrrr je me dirige donc vers des marques certifiées!
    Bref fais donc cette rubrique cocow! :D
    Zoubi

  182. bonjour coline, c’est la première fois que je laisse un commentaire sur ton blog bien que je le lise régulièrement depuis plusieurs années, tout ça our te remercier de ce superb post, je suis tré intéressée par le cosmétique, les huiles etc.. (d’ailleurs merci pour la précision sur l’huile de ricin que j’utilise depuis peu sur les cils pour les faire pousser, je vais donc faire attention, et il parait que ça marche aussi pour les cheveux??), une rubrique sur le bio serait vraiment top!!! je dis oui!!!
    merci coline!

  183. AAAAH merci !!! Super article ! Complet !
    Pour Lush: Ahah, je rigole quand je vois les nanas qui se disent super bio y aller ! Perso’, une fois, une vendeuse m’a fait testé un des produits, et j’ai direct fait une allergie ! Pas pour moi…

  184. MERCI!!! un vrai plaisir de te lire et de comprendre un peu mieux les différences entre tous les produits et de pouvoir mieux se repérer dans cette jungle!!! c’est toujours intéressant d’avoir des informations claires pour se faire sa propre idée. bravo donc pour cet article.

  185. Merci pour ce super post, tout est très clair, j’aime tout, ton point de vue, ta façon d’expliquer les choses, de les aborder… Je me suis mise aux cosmétiques bio depuis quelques temps (pas à 100% mais je ne me décourage pas !) et ton post m’encourage à continuer ma quête d’une routine safe ^^’ Encore merci et je suis complètement d’accord pour une nouvelle rubrique !!
    P.S. C’est toujours un plaisir de te lire/de t’écouter =)

  186. Merci d’avoir pris la peine d’écrire tout ça, c’était très intéressant !
    Je suis moi aussi en plein changement (mais pas radical non plus) en direction du bio (ou du plus clean du moins) et c’est vrai que c’est compliqué !
    Pour le shampoing, c’est fait depuis plusieurs mois et ça n’a pas été difficile, en revanche pour les soins du visage, vu que ma peau est assez chiante à gérer, c’est nettement plus compliqué… Déjà, pour commencer, j’ai vérifié récemment la compo de tous les produits que j’utilise régulièrement et comme je pouvais l’imaginer, rien n’est clean ! (à part l’eau d’Avène en bombe…). Bref, y’a du boulot !
    J’ai donc commencé par commander des produits REN cette semaine, c’est pas bio mais c’est déjà un pas vers quelque chose de plus clean.
    Côté alimentation, je fais aussi attention que possible mais sans être à 100% bio parce que c’est pas toujours simple là non plus (dans mon quartier, le bio est assez limité).
    Bref, j’essaie de m’améliorer petit à petit, c’est mieux que rien.
    En tout cas, je suis clairement intéressée par une nouvelle rubrique sur le sujet et je suis très curieuse de tes trouvailles make-up parce que de ce côté là, je n’ai encore rien vu de probant (notamment pour le fond de teint) !

    (t’as pris note du rv avec Jax mardi soir ? ;-))

  187. Bonsoir et Merci pour cet article!
    Je suis plutôt dans la même dynamique que toi et je trouve aussi que pour les cosmétiques, ce n’est pas le plus évident!! Je tenais juste à partager une marque sympa qui fait des cosmétiques et des produits ménager qui s’appel « Body Nature » et qui est super! Pour ce qui est de Youtube : n’hésiter pas à aller voir la chaîne de Mei Ling que j’adore regarder!! Voilà pour cette petite contribution!!

  188. Jai tout lu, d’une traite, bien écrit, intéressant donc voilà :) un très bel article ! Moi je vote pour la rubrique et pour un article concernant lalimentation ! Après t’avoir lu, je me suis sentie rassurée … Dans mes choix, quasi bio et naturel, et pourtant pas que, un petit pourcentage subsiste , la lecture de ta revue, me rassure, je me dit que je ne suis pas frustrée des soins bio à 100% que j’utilise, le make up pas 100% bio, l’alimentation bio mais pas que, donc je suis sur la bonne voie, je déculpabilise et me sent motivée pour pousser plus loin à réflexion sur le sujet, alors merci pour ça :)

  189. Ton post est INCROYABLEment bien ET long ET donc complet ;-) ET je me suis régalée de te lire !
    Comme toi j’essaye de faire BIO au maximum sans tomber dans l’excès, légumes et fruits je suis intransigeante (bon sauf si il n’y a pas, je ne prive pas mes enfants de nourriture tout de même), produits frais aussi (sauf viande #budget…) et je fais appel à un mode d’achat via « la ruche qui dit oui », ce sont les producteurs qui vendent directement leur production et que tu vas chercher dans un lieu d’accueil. Le concept est top, des produits de saison et pas d’intermédiaire (un peu comme les amap sauf que tu commandes et choisis ton panier). Merci pour tes conseils, je garde ton post en fav ! bises, Caroline

  190. Salut Coline,

    je viens tout juste de découvrir ton blog, et il est au top !!

    Je suis moi aussi passé du côté « beauté bio », et je ne pourrai plus revenir en arrière.

    Passe voir mon blog à l’occaz’

    biz et bonne continuation

  191. Merci pour ce chouette article Coline. J’ai beaucoup aimé la partie « greenwashing »… si seulement les gens s’informaient mieux ! J’en ai moi-même été victime avant de me rendre compte que c’était un bel attrape-nigaud marketing surfant sur la vague du bio. Les BB/CC (et pourquoi pas ZZ pendant qu’on y est ?) creams en sont un autre bel exemple… tu donnes l’espoir à la masse que le produit miracle existe. Et ça marche, parce que la masse n’est qu’un immense troupeau de moutons avec comme berger les rois du marketing. De temps en temps, moi aussi je me conforte aussi à redevenir un mouton parce que ça fait du bien (inconscient collectif ?) et que je ne suis qu’une faible face à un packaging accrocheur et léché, ce dont le bio manque cruellement (je sais qu’ils mettent leur budget ailleurs mais bon…). Bon, j’en meurs pas. Je te remercie également pour les liens ! Je me rends compte sur laveritesurlescosmetiques.com que tous les sulfates qu’on commence à diaboliser à tout va ne sont pas forcément à bannir des cosmétiques. Comme quoi, s’informer il n’y a que ça de vrai.

    Pour ma part, mon histoire avec la cosméto bio a commencé avec Suki puis Dr. Hauschka, Kibio, Bio-Beauté pour finir chez John Masters Organics en soin de peau mais ça douille au niveau du porte-feuille… je ne vois pas spécialement de résultats à la hauteur du prix (sauf pour leur gamme cheveux qui déchire juste sa race), ils se consomment très vite et sont difficiles à se procurer en Belgique (toner interdit à la livraison outre-manche…). En cherchant une alternative, j’ai récemment découvert la gamme peau « impure » chez Lavera qui me fait de l’oeil à cause de ses compositions quasi irréprochables (présence de SCS… bon c’est moins pire que SLS), ses prix très attractifs et son packaging « frais » (pour une fois). J’ai déjà testé leur « BB » cream (mouton) dont la compo est nickel mais j’ai la peau tellement grasse au bout de 2h que je préfère m’en passer au quotidien pour le peu de couvrance qu’elle apporte…

    En tout cas, cela fait maintenant plusieurs années que j’ai eu un recasting bio des acteurs de mon quotidien. Aujourd’hui, j’en garde une excellente base mais je me suis vite rendue compte que la vie active jouait un énoooorme rôle en termes alimentaire et hygiène de vie. T’as pas forcément le temps, le courage ou l’envie (ou les 3) pour cuisiner maison ou faire du sport quand tu rentres tard du boulot tous les soirs… Alors oui dans l’absolu, je milite pour cette prise de conscience vers un meilleur mode de vie pour soi et pour l’environnement à tous niveaux, mais la société et l’économie va juste à l’encontre de tout ça (comprendre que RIEN ne te facilitera la tâche au quotidien pour avoir une vie saine… la merde est tellement plus accessible que le bio…) et avec du recul, on se rend compte à quel point c’est juste immonde et qu’au fond, l’humanité est suicidaire. Sur ce, on continue de mener notre petite bataille individuelle du quotidien en espérant qu’un jour la minorité l’emporte sur la majorité ! >:D

  192. Ouuuuuhoouu, j’ai tout lue !
    Je suis ravie de ce poste qui est très enrichissant et intéressant, cela permet de confronter mon avis au tiens et a celui des autres lectrices. Et je suis plutôt bien positionnée au niveau bien. Tu ma juste appris quelque chose The bodyshop fait parti de ses magasins « greenwashing » je ne savais pas du tout, du tout !
    En tout cas merci pour ce travail monstre que tu as fais. C’est juste parfait, bisous bisous Coline.
    Clara

  193. Hello ! Article très interessant !
    En ce qui me concerne, je dirais que désormais mon maquillage est à 95% naturel.
    Mes marques fétiches qui ont changé ma vie? EVERYDAY MINERALS et LILY LOLO. Un pur bonheur. C’est VRAIMENT pas cher et c’est pas parce que c’est naturel que la qualité est pourrie, bien au contraire ! Après il faut bien sûr aimer le maquillage minéral qui vole un peu de partout, mais franchement, on s’y fait…

  194. Très sympa ton article ! Tu es populaire et je suis ravie que la Blogueuse/ YTeuse que tu es évoque ce sujet…
    A ceci près que j’aurais tendance à inviter à la méfiance vis-à-vis des cosmétiques Bio labellisés. Même ceux-ci nous ‘mentent’ parfois…

    Je suis également une YTeuse BIO d’ailleurs : http://www.youtube.com/channel/UCyqCARBChwN9kR5pj4jUqNw
    J’ai également abordé le sujet ici : http://www.youtube.com/watch?v=gSwhXwhjXrQ

    Encore un grand merci pour la planète et la santé de toutes les personnes que tu auras touché avec ton article… <3

    A bientôt.

    Audrey

  195. Super article très complet Coline, bravo! :) Je suis aussi assez sensible au bio, c’est quand même mieux pour la planète et pour soi!

  196. Merci beaucoup pour cet article pour le moins qu’on puisse dire est complet et englobe plusieurs thèmes (alimentation, cosmétiques..), il mérite les 5 jours de travail (voir même plus). Personnellement, jesuis en pleine transition vers le BIO (mon mari dit que ça ne sert à rien, il faut soit tout bio ou rien ==> il n y a pas moitié bio!!! Qu’est ce tu en penses?.

    L Bio chez moi passe par les soins, les produits d’hygiène, et l’alimentation de tous les membres de la famille( on est 5 à la maison, mais j’ai du mal à trouver des produits efficaces qui tiennent leurs promesses, donc UN GRAND OUI, je suis preneuse de tous les articles sur le bio et l’idée d’une nouvelle rubrique est vraiment top.

    Merci encore pour toutes ces infos utiles et aussi pour les liens, vraiment BRAVO.

  197. J’ai beaucoup ri en lisant la petite anecdote au début de ton article. Les cataplasmes d’argile ( et l’argile tout court) c’est la vie. Pour la fièvre et les bronchites et les maux de ventre aussi. Super efficace (je sais pas si tu sais les utiliser de cette manière, donc je signale, au cas où).

    Ton article était vraiment très intéressant et clair. Ca apporte quelques bases à mon avis essentielles pour se lancer vers le bio.
    Dans le cas des cosmétiques, c’est vrai que le prix est sensiblement le même et ça c’est assez sympa vraiment. Et vu l’augmentation des prix des légumes; c’est clair que le bio parait moins cher. Le mieux c’est encore d’avoir son potager. Ca c’est vraiment chouette.

    Pour reprendre ce que disaient tous les autres commentaires; merci beaucoup d’avoir pris la peine d’organiser ça.

  198. Merci pour cet article des plus complets et inspirants!
    Je suis vraiment contente que tu en parles enfin un peu plus longuement! On aime ça, les longs articles :)

    Je me suis moi-même tournée vers le bio/naturel le plus possible pour tout ce qui concerne mes soins de beauté (sans compter le maquillage, pour l’instant, mais je n’en utilise que très peu à la base – hâte de voir ton article qui en traite un peu!)depuis déjà quatre ou cinq mois. Je dois avouer qu’au début j’étais un peu perplexe vis-à-vis de savoir quoi trouver qui serait efficace pour mon type de peau (mixte et parfois problématique suite à l’arrêt de la pilule :/ ) mais finalement, je sens que je peux mieux contrôler la santé de ma peau et les résultats sont tout de même très bien! Enfin, je veux dire que ma peau n’est toujours pas parfaite, mais au moins je me sens bien dedans et je sais que ce que j’utilise pour la traiter n’est pas bourré de saletés. Je suis une adepte de l’aloe vera (je l’utilise pure, enfin, à 99%, de la marque Lily of the Desert), de l’huile de jojoba, de l’hydrolat de rose et de l’HE de lavande!

    Merci encore pour ce billet génial, et je suis bien contente que tu ne te sois pas découragée et que tu recommences tranquillement à utiliser des soins bio et naturels sur une base régulière!

    Bonne chance là-dedans! Et puis, si jamais l’idée d’une rubrique bio se concrétise, je suis tout à fait emballée par la chose!

    Eugénie

  199. Je suis habituellement une lectrice silencieuse, mais là j’aimerai apporter mon témoignage d’étudiante en 6e année de pharmacie, pharmacienne dans un an.
    Je m’intéresse de plus en plus aux médecines alternatives comme l’aroma, la phyto, l’homéo et à la composition des produits, je dois vous avouer que ma formation universitaire à ce sujet est peu fournie, mais tout de même encouragée par les professeurs, le hic? si l’on veut apprendre plus, se spécialiser, il faut payer en plus de l’année à la fac des certifications supplémentaires, et cela uniquement à partir de la 6e année. J’étais en stage hospitalier l’année dernière, et employée dans une pharmacie, et en effet comme tu le fais remarquer la plupart des médecins sont hermétiques aux alternatives à l’allopathie, leur formation initiale à ce sujet est encore plus faible que la notre, sans oublier le peu de formation qu’ils ont en pharmacologie générale … Le problème sont nos études déjà très chargées et difficiles qui nécessiteraient en plus de payer, et de se former à côté, il y a un vide à combler, j’espère un jour faire bouger les choses dans mon futur métier et dans les études qui y conduisent. Je sais que ma profession connait de vives critiques justifiés par le comportement de certains de ses membres, je vous souhaite à tous/toutes de trouver un bon professionnel de santé, consciencieux et à l’écoute pas seulement pour les problèmes dermatologiques mais pour éviter en général la polymédication, cela au profit de la prévention des maladies, de l’éducation thérapeutique, bon j’ai débordé un peu du cadre, je suis indignée par mal de choses aussi :) Au sujet de la médecine moderne occidentale, je pourrai écrire un article aussi long que toi Coline! Mais bon, il faut se bouger, s’informer, partager s’indigner comme le disait si bien Stéphane Hessel
    fin de mon laïus :)

  200. Je suis ton blog depuis des années, bizarrement c’est le premier commentaire que je poste… Mais juste un grand Merci pour ce post, le sujet est intéressant et les gens ne s’en soucis pas assez… Pour les enfants surtout a qui on pourrait apprendre de bonne base…. j’espère que d’autre post dans le sujet suivrons… bonne continuation…

  201. Merci beaucoup pour ce post très complet.

    J’ai acheté et lu le livre de Julien Kaibeck dont tu parlais dans ton dernier post. Effectivement il est génial et m’a énormément éclairée sur le sujet.
    J’avais commencé, il y a quelques mois le livre de Rita S. et j’ai eu du mal à rentrer dedans et à le terminer.
    Celui de Julien Kaibeck est beaucoup plus digeste je trouve.

    Cela fait quelques mois que j’essaie d’aller vers le côté naturel/bio et c’est clair que c’est pas toujours évident de s’y retrouver et également, de savoir quels types de produits sont vraiment utiles à la peau par ex.

    Personnellement, je trouve qu’une nouvelle rubrique axée bio serait au top donc je vote pour !

    Bon courage à toutes celles qui se lancent dans ce changement ;-)

    Julia

  202. Coliiiiiiine !

    Merciiiii pour ton article ! J’avais encore jamais posté de com, mais là j’me retiens pas… Née dans une famille « nature-bio », je me retrouve un peu dans ton histoire.

    J’apprécie beaucoup la manière dont tu abordes le sujet, ça fait vraiment du bien de lire un tel article sur ton blog ( – et ça ne me fait que t’apprécier d’autant + ;) ).

    Je vote bien-sûr POUR une nouvelle rubrique BIO, où tu nous parles de tes conseils peau et alimentation.

    Dans tous les cas, MERCI de t’être acharnée 5 jours pour nous offrir ce super article.
    En espérant te relire très prochainement sur le sujet !

    Bonne détox et bon repos à tes neurones ;)

  203. Super article!!! Je me retrouve exactement dans la même démarche que toi et ai « enfin » aujourd’hui trouvé ma routine soins bio : RAW GAÏA…..des produits bios, crus et 100% naturels. Après des années de tâtonnements, je peux affirmer que ces produits donnent de très bons résultats (sur moi !!!), et j’ai plus de 2 x 20 ans ;-) Si tu ne connais pas encore, leur site est très bien fait et ils répondent gentiment à toutes tes questions..en anglais! Belle semaine à toi!

  204. Bonjour Coline,

    Tout d’abord, oui, j’ai tout lu ! :)

    Merci pour cet article intelligemment écrit : je suis toujours heureuse de voir des personnes militer pour que les autres s’informent plutôt qu’essayer de leur « vendre » un mode de vie a l’opposé du leur.

    Le « combat » est le même en ce qui concerne la nourriture et particulièrement la consommation de viande/poisson : me nourrissant quasi uniquement en bio et étant végétarienne (et intolérante au blé, aux œufs et au lait, je suis l’invitée la plus chiante du monde !), je ne demande surtout pas aux gens avec qui j’en parle de ne plus jamais toucher à un poisson pané, mais plutôt de prendre progressivement conscience des différents impacts de leur consommation afin de faire leurs choix (qui peuvent être super stricts ou super souples) en connaissance de cause.

    Ah, si tout l’monde utilisait cette méthode, les débats éthico-environnementaux / santé seraient bien plus courtois !

    Merci Coline :)

  205. Merci pour tous ces conseils et ces renseignements Coline. Je comptais justement me tourner du côté de la force BIO !!!
    Plus sérieusement, je m’y intéresse de plus en plus et avoir ton avis est très enrichissant.
    Encore merci.
    Passe une très bonne journée.

  206. Je ne suis pas particulièrement bio, même si j’en consomme aussi. Côté alimentation, je recherche surtout les produits naturels et non transformés. Côté make up, je ne m’y suis quasi pas mise. Mais quand on lit ton billet, ça éveille !

  207. Autant je salue la synthèse et le boulo derrière, autant je ne suis pas d’accord avec pas mal de points que tu soulèves.
    Déjà, la différence ‘produit naturel et produit bio’ est floue; ce serait plus pertinent de parler de ‘cosmétique’ je pense. ‘Cosmétique naturelle’ qui est composée exclusivement de produits naturels; et cosmétiques bio effectivement, avec un nom de label précis, mais qui ne garantit pas tout. Dans un produit bio, il peut y avoir des ingrédients de synthèse, des conservateurs….
    Voilà les rappels que nous propose Weleda:
    « Pour être bio, un produit cosmétique doit d’abord être à 100% d’origine naturelle, c’est une question de bon sens.
    Il y a bio et bio : la question des labels :
    Il existe actuellement en Europe 6 labels différents, les plus connus étant actuellement, en France, Cosmébio (Ecocert) et celui du BDIH. S’ils permettent de donner un cadre à la cosmétique naturelle ou bio, ces labels ne garantissent pas le tout bio. Le label Cosmébio (Ecocert) par exemple, autorise la mention « bio » dès lors qu’un produit contient 10% de matière certifiée bio.’
    Et encore: ‘Avantages et limites des labels – la
    part réelle du bio
    au départ, ces labels ont été créés pour permettre
    aux consommateurs de trouver des
    produits exempts de certains ingrédients
    considérés comme nocifs pour l’homme ou
    l’environnement, bien que largement présents
    dans la cosmétique conventionnelle. en ce sens,
    ces labels remplissent leur fonction en donnant
    un cadre à la cosmétique naturelle et bio.
    mais ils ont aussi leurs limites, qu’il faut
    connaître pour choisir en connaissance de
    cause. contrairement à ce que l’on peut penser
    devant un produit estampillé « cosmétique
    bio », il n’offre pas la garantie d’être 100%
    bio. non seulement il n’est pas toujours 100%
    naturel (ces labels autorisent le recours à
    certains conservateurs de synthèse) mais la
    part réelle de matières bio peut y être réduite
    à une peau de chagrin …’
    Tu cites Weleda dans tes exemples de marques bio, je répondrai qu’ils se placent eux mêmes dans la catégorie ‘cosmétiques naturelles’, et pas exclusiement ‘bio’, « Globalement, sur l’ensemble des extraits végétaux mis en œuvre par Weleda en cosmétique et diététique, 92% sont d’origine bio. Et si l’on considère l’ensemble des matières premières certifiables employées par Weleda en cosmétique(y compris les excipients : huiles végétales, cires naturelles…), 74% sont bio à l’échelle de la France et 68% à l’échelle internationale ».
    Je conseille largement cette lecture, pour faire la différence entre ‘bio’ et ‘naturel’, et ne pas faire d’amalgame:
    http://www.weleda.fr/fileadmin/user_upload/vous_avez_dit_bio_revue_125.pdf

    Pour ma part, je fais largement plus confiance à la charte Weleda qu’aux certifications diverses qui, à mon sens, laissent passer des ingrédients qui n’ont rien de très sains. Je préfère donc vraiment utiliser des produits cosmétiques naturels (Weleda en tête, et ils sont honnêtes avec la démonstration dans leur article) que de faire confiance à des marques qui se jettent dans le bio (au sens certification du terme) par marketing et marché à conquérir.
    Après, comme tu le dis très bien, se tartiner de crèmes bio (ou naturelles) pour le côté ‘planète’, tout consommant à fond (de ikea en passant par les fringues, la voiture pour faire 200m ou les téléphones), disons que je trouve ça un peu… incompatible et contradictoire. Et surtout, ne pas oublier que faire le choix du naturel implique aussi une certaine hygiène de vie, dont cigarettes et junk food par ex. sont bannis, parce que dans ce cas, le naturel sur la peau ne sert pas à grand chose et ne rattrape pas les méfaits du reste.
    De même, je ne suis pas trop d’accord avec toi sur le sujet du ‘complot des médecins’, mais bon, c’est un autre débat!!

  208. Ce post est vraiment très intéressant !
    Merci beaucoup Coline pour toutes ces informations :)

    Je pense m’acheter le livre « Adoptez la slow cosmétique » puisque je suis en train de me tourner vers une routine beaucoup plus bio et naturelle.

    As-tu d’autres livres à conseiller ? Pour vraiment mieux connaître les produits à bannir ?

    J’utilise déjà le site « la vérité sur les cosmétiques » pour tester mes INCI produits.

    Et je vote bien volontiers pour un article sur ton alimentation plus saine aussi :)

    Bisous Coline.

  209. Salut coline
    Merci ce post est très bien bien !!! J ai une peau à imperfection et j ai juste change mon fond de teint conventionnel de grande marque !! Contre un fond de teint poudre mineral et naturel !!! Très nette amélioration !! Au début un peu dur à poser mais on s habitue très vite et c est très joli !!! J ai trouvé un site génial ou on tronve des produits minéraux et qui marchent très bien : les 3 fées il propose des échantillons pour éviter de se tromper .j attends avec impatience d autres articles sur le sujet merci encore

  210. J’adore cet article et merci pour les pistes à suivre.
    Personnellement, je suis passée depuis deux mois aux soins bio et au maquillage. Passer l’étape des boutons qui sont sortis au début, maintenant j’ai une peau impeccable !
    Et une rubrique bio, je suis preneuse.

  211. Merci Coline pour l’article ! c’est très intéressant ! J’ai adopté les produits Bio depuis longtemps mais je trouve intéressant que les consciences s’ouvrent enfin ! Idem pour les vêtements, après le reportage sur M6 hier soir dans capital sur la fabrication des vêtements, j’ouvre un peu plus les yeux même si je le savais déjà. Je réalise que je dois devenir une citoyenne responsable de ma planète !

  212. Bonjour Coline,

    Alors, certes, long article, mais ça aurait été difficile de faire plus court avec toutes les informations et explications que tu nous donnes. Merci à toi ! Je l’ai lu avec attention car j’essaie moi-même de faire attention à ce que j’achète (plus niveau alimentation car je ne suis pas une grande consommatrice de cosmétiques, mais j’y fais attention aussi) et on est vite perdu. Le bio, le naturel, le « sans parabens »… etc… c’est à la mode. Dans un sens, c’est très bien car ça démocratise et ça permet d’étendre le choix. D’un autre côté, tout le monde se jette dans la brèche et l’utilise à tort et à travers.
    Une chose que je retiens dans tout ce que tu dis : s’informer ! Et tu as bien raison. Il faut prendre le temps de s’informer soi-même sur le sujet pour être parée face à tout ce qu’on voit et faire nos propres choses en toute connaissance de cause.

    Je vais retenir le premier livre que tu cites.

    Merci à toi et bonne continuation,

    Marjolaine

  213. Super article, et bien détaillé! (c’est le cas de le dire)

    Pour le make Up bio je te conseil vivement la marque Boho Green (maquillage bio et naturel) certifié Cosmebio, slowcosmetics, 1% pour la planète..

    Je suis complètement conquise depuis que je les découverte et même si je travail pour eux, je ne ferais pas de publicité mensongère (croix de bois, croix de fer)

    Les fards, blush etc sont très bien pigmentés enfin bref, je te laisse découvrir la marque si cela t’intéresse!

    http://bohocosmetics.com/

    A bientôt! :)

    Justine.

  214. Quel courage de t’être lancée sur un tel article. Sa longueur prouve à quel point tu y as réfléchi et surtout à quel point ça impacte nos mode de consommation, mode de vie.
    J’ai mis du temps à passer au bio, j’ai commencé il y a 10 ans tout doucement, alertée par ma mère et surtout le cancérologue qui la suit, il était catégorique sur la nécessité du bio pour une meilleure santé. Il y a beaucoup, beaucoup à dire rien que sur l’alimentation, je comprends que tu n’en parles pas ici ! Ça a été le premier changement que j’ai opéré et je ne reviendrai pas en arrière c’est certain, la qualité, les valeurs et le gout qui sont transmis sont incomparables selon moi (mais on ne meurt pas pour un cheeseburger avalé :-D). Quant au coût, j’hallucine bien plus sur le prix de vente des plats préparés et leur coût de revient et leur conditions de fabrication : ah le côté science-fiction des usines ! Bref.
    En cosmétique je fais des choix, c’est venu après l’alimentation qui était déja un vaste chantier et à mon humble avis, le plus important. Je m’y suis mise dans un souci de cohérence. Les produits ont bien changé, il n’y a plus de quoi se ruiner, certains produits à la portée de tous en supermarché seront plus chers. J’aime choisir des produits qui « vont à l’essentiel », définition toute personnelle…
    Bien sur, chacun fait ce qu’il veut suivant ses moyens financiers, sa sensibilité, son accès à l’information etc.
    J’aime que tu mettes l’accent aussi sur le greenwashing, être éveillé à ce monde, faire des choix demande un effort tellement le marketing nous prémâche tout. C’est presque entrer en résistance que passer au bio, on n’y parle pas seulement de consommation, c’est toute une révolution globale de notre mode de vie quand on y passe. Je sais que j’ai tout regardé avec un oeil neuf lors de cette « conversion » au bio, c’est une liberté gagnée que de se prendre en main. Tout comme toi je ne suis pas devenue intégriste, ni pour moi ni pour ma famille, mais je fais des choix conscients, je les assume. C’est déja ça.

  215. Merci pour cette article Coline! Je suis adepte déjà de la bio food mais c’est vrai que j’ai du mal à me mettre aux cosmétiques Bio! je vais peut être y songer, c’est sûre que quand on voit toutes les conneries qu’il y a dans les crèmes qu’on utilise aux quotidiens et bien c’est sûre que j’en mangerais pas^^
    Bonne journée Coline,

    Melou de lookcooktherapy.blogspot.fr

  216. J’ai tout lu! J’ai droit à un bonbon?

    Cet article est très sympa. C’est dûr de s’y repérer et parfois et comme tu dis il faut parfois enfreindre la règle sinon on ne vit plus.

    Bonne semaine!

  217. Merci, franchement bien. Une rubrique là-dessus j’approuve même si je regardais ton blog pour les fringues. J’ai commencé à regarder les liens. J’aime les multi-facettes de chacun.

  218. Hey Coliiiine!!! Super article car justement j’envisage depuis un certain temps de transformer ma routine cosmétique et alimentaire et de me tourner vers du bio.
    Mais j’avoue que je ne sais pas trop par ou commencer et ou trouver des produits qui ne me prennent pas pour une imbécile et qui ne me coûtent pas un bras non plus.
    Donc pour ma part une petite rubrique me plairait beaucoup!

  219. WAOUH!!! pour être complet c’est du complet!! Super mais comme beaucoup d’autres nanas.. j’aimerai aussi un article sur l’alimentation, et genre tu nous indiques des menus mais je te rassure je ne veux pas non plus que tu fasses de la concurrence à « femme actuelle » et (…) mais savoir de quelle manière tu composes tes repas serait sympatoche *_* Merci des bizettes

  220. Bonjour Coline,
    Alors déjà je dois te remercier pour ton article (pas si long et difficile à lire que tu crois ;) )
    C’est la première fois que je lis le témoignage d’une personne s’étant mise au bio qui ne fait ni sa meuf trop naturelle et miss parfaite (genre je devrais être votre muse) ni ne t’agresse en disant que utiliser des produits non bio c’est être une terroriste pour la planète et les personnes qui y vivent.
    Personnellement j’ai essayé les aliments bios, autant les légumes ça allaient autant les fruits ne me convenaient pas : trop petits, sans goût… Je ne sais pas si c’est dû au fait que je sois habituée à ceux bourré d’engrais et pesticides mais bref j’ai du mal à m’y mettre et je préfère ceux du marché qui, bien que non bio, sont plus respectueux pour la nature que ceux du supermarché.
    Pour la partie cosmétique, j’ai eue une expérience assez traumatisante il y a quelques années avec une crème pour le corps qui m’a donné des boutons et plaques rouges sur les jambes pendant UN AN !
    Là aussi j’essaye d’utiliser des produits de parapharmacie pour ma peau à problèmes et des recettes maisons mais j’ai peur de me lancer dans le bio et d’avoir de possibles réactions cutanées.
    Voilà, c’était un message très long, je ne pense pas que quiconque le lira en entier mais en tout cas ton expérience m’a réconcilié avec le bio, au sens ou tu dis bien qu’on ne peut pas être 100% bio mais que même si on n’introduit que 50% de bio dans notre vie c’est déjà bien.
    Voilà bisous et au prochain article :)

  221. Salut Coline ! Merci pour cet article très intéressant (que j’ai lu jusqu’au bout, oui, oui).
    Je suis actuellement en train d’essayer de changer ma routine vers le bio. J’y vais progressivement, un peu pour me laisser le temps de m’y habituer et également par manque d’informations, donc du coup je serai très intéressée par une rubrique bio.
    En ce qui concerne les cosmétiques, j’avoue que comme toi je suis encore un peu dubitative de leurs effets et puis il ne faut pas se le cacher mais quand on voit tous ces produits, difficile d’y résister…
    Encore merci pour toutes ces infos !

  222. super ton post, je pense que si tu voulais bien en faire un autre sur la diététique tout le monde apprécierait vu le nombre des commentaires…
    Mais j’ai aussi constaté une chose en plus : quand on évite au maximum de porter ses mains à son visage durant la journée, la peau ne s’en porte que mieux. Même si on se lave les mains souvent, on arrive quand même à y poser quelques impuretés qui chamboulent les soins les plus tops.

  223. Bonjour Coline,

    je crois bien que c’est la 1ère fois que je laisse un commentaire sur un blog !!! je lis régulièrement ton blog (en cachette au bureau !) et cet article m’a non seulement fait rire, comme d’hab, mais vraiment interpellée. J’ai changé ma routine soin depuis quelques semaines, j’utilise les HV et le HE bio depuis peu à la place des sérums et crèmes classiques. J’avoue en être assez satisfaite, pas encore tout à fait emballée car le changement de routine induit de vilaines poussées d’acné !! je te mets le lien du site Oléassence qui propose non seulement des articles mais aussi des recettes de soin super intéressante : http://www.oleassence.fr
    Merci ton blog et j’attends avec impatience un article sur le maquillage bio !!

  224. Tu peux être sûre que ton article fera référence, woaouh, quel boulot!
    Merci d’avoir défriché tout cela pour nous; j’hésite d’ailleurs à tout imprimer pour avoir tes infos sous la main quand j’en aurai besoin (oui, je suis vieiiiille et j’ai besoin de support papier pour les choses importantes!^^) et de toute façon, il faudra que je relise tout ça à tête reposée…
    Lutin des Bois, que tu cites, est vraiment un bel exemple d’utilisatrice de bio épanouie et non psycho-rigide, même si je ne suis moi-même pas encore convertie au bio, je la suis assidûme,t car c’est bon pour ma culture générale.
    Et ensuite, je n’aime vraiment pas faire de la retape mais il y a peu, j’ai consacré un article sur mon blog aux produits dont-tout-le-monde-parle et qui, moi, m’avaient déçus et il y a un passage consacré à Lush qui devrait te faire au minimum sourire… Je me permets de mettre le lien ici, si tu y vois un inconvénient, tu peux tout à fait éditer, je comprendrai! ;)
    http://www.frivole.be/archives/2013/09/05/27893534.html

    Merci encore pour ton article et le travail hénaurme qu’il y a derrière.

  225. bonjour!j’aime bien cet article, mais pourquoi ne t’attaques tu pas non plus à de grandes marques telles sysley, dior, chanel ??? korres, l’occitane,…sont des petites marques…
    bisous

  226. Waouh, vu le nombre de commentaires je ne suis pas la seule à apprécier ton article !
    Un grand bravo pour cet article, qui a le mérite d’être humble et informatif, et de susciter de supers commentaires (je suis à fond d’accord sur le lien alimentation – santé – beauté que certaines mentionnent) !

  227. Bonjour Coline,
    Je suis ton blog depuis quelques années déjà mais je n’ai jamais commenté, va savoir pourquoi car je suis souvent d’accord avec ta vision des choses.
    Grace à toi j’essaie désormais de faire plus attention à la compo des produits que j’achète.. ne serait ce que pour un truc tout con : le shampooing. J’ai à la base les cheveux qui regraissent vite (genre le lendemain) et j’ai essayé un shampooing bio de marque distributeurs. Et bien je vois un réelle différence sur l’état de mes cheveux le lendemain d’un shampooing. Ils sont certes toujours gras mais vraiment moins qu’avant.
    Etant donné que j’ai aussi la peau grasse et des boutons dus à l’arret de la pillule (ouais j’ai pas trop de chance) je pense que le fait de passer à des produits plus naturels et/ou bio pourra un peu améliorer les choses. Je suis donc impatiente d’en savoir plus sur ta nouvelle routine de soins.
    Je suis aussi hyper interessée par un post sur l’alimentaire bio, mon mec étant assez méfiant par rapport ca sachant que dés que ca change de ce qu’il a l’habitude de manger il fait la grimace.
    En tout ca merci pour cet article très instructif et facile à lire.

  228. Merci pour cet article. Je te suis principalement pour tes vidéos et posts beauté. Je me reconnais assez dans ton approche vers le bio. Je suis donc très attentive à ce genre d’article. Merci pour tous les liens aussi.

  229. Excellent article, je partage pas mal de points communs avec toi, et un post sur l’alimentation serait génial !! quels incontournables pour toi en bio ? moi, les oeufs, le pain, l’huile d’olive, les fruits et légumes, la lait…. et toi ? ton avis ? ah oui, et mon déo !!

  230. Coucou Coline,

    Moi qui ne suis pas fan des longs articles, j’ai devore celui-ci.

    Je ne suis pas du tout adepte du Bio, au contraire, je fais d’avantage partie de ces gens qui disent que le bio on s’en fout.

    Mais ton article est tres interressant, complet et m’a donne envie de me renseigner un peu du cote du bio, d’en savoir d’avantage!

    Vraiment, bravo! Cet article est tres bien ecrit.

    xx
    Lexie

  231. J’ai adorée lire ton article.
    Je me suis tournée vers les produits bio depuis 2 ans mais plus activement cette année et comme tu le dis ce n’ai pas plus chèr surtout quand notre mode de consommation change.
    On vit dans un monde ou on consomme trop de nourriture et en plus on gaspille.
    On peut manger moins et mieux sans crever de faim faut juste changer les habitudes.
    Biz

  232. Vraiment un chouette article! Malgré sa longueur qui m’a fait un peu peur au début ( on va pas se mentir hein?!) je n’ai pas vu le temps passer. Ta façon d’écrire est vraiment très agréable et on a presque l’impression de d’entendre parler comme dans tes vidéos!!

    Merci beaucoup Coline!!

  233. Superbe article! Disons que c’est un peu tout ce que je ressens vis-à-vis du bio..! J’ai également grandi dans une famille « drogué » au bio (haha), avec la pâte dentifrice (horrible) de chez Weleda toussa toussa..! haha
    En tout cas merci pour ce post parce que même si je suis pas mal calé niveau bio, tu m’a éclaircie les idées sur certains points!
    Merki beaucoup !
    Bises
    Laura

  234. Je dis OUI à la nouvelle rubrique !
    tu t’ai très bien débrouillé pour ce premier article, et je l’ai lu volontié en entier. Il a répondu à grand nombre de mes questions et m’a motivé pour continuer dans mes efforts vers une vie plus bio. J’attends donc avec impatience l’article sur l’alimentation, et bien sur, la nouvelle rubrique !! :)

  235. SUPER article, très intéressant d’autant que j’essaie de me « mettre » au bio depuis peu… Et j’avoue qu’au départ c’est pas évident.
    Vivement d’autres articles!

  236. Je suis vraiment fan de ton article! Je suis très bio également! j’en ai même fait un exposé il y a quelques années, plus précisément sur la lutte contre le vieillissement grâce aux matières naturelles, et j’ai trouvé beaucoup de ressemblances dans ton articles, c’est très amusant! En tout cas continu comme ça, ton blog est fabuleux!
    Et pour finir sur une petite note d’humour: http://www.youtube.com/watch?v=DDesyxi7XHM

  237. Salut Coline, tout d’abord merci pour cet article intéressant et remotivant ! J’ai essayé de passer au bio moi aussi.

    D’abord dans mon alimentation, au marché quand il y avait plusieurs stands bio, maintenant que j’ai déménagé et un nouveau marché à portée de main sans bio, je suis moins portée sur le bio, parce que je n’ai pas envie de parcourir des km. Par contre, j’ai gardé certains aliments que j’achetais en supermarché… C’est vrai que c’est souvent plus cher, mais on s’y retrouve aussi au niveau du gout… Je préfère manger moins mais mieux…

    Ensuite dans mes produits ménagers, par contre j’en suis complètement revenu : pastille lave-vaisselle, produit WC, produit sol, lessive, il n’y a que le produit vaisselle, qui n’est pas bio mais « raisonnable ».

    Enfin dans mes soins. Là encore, j’ai eu des soucis avec certaines crèmes visage ou alors était-ce une mauvaise coincidence… mais du coup, ça m’a vachement refroidi. Mais je m’y remets petit à petit avec la marque Melvita que je n’avais jms testé jusqu’alors. Niveau makeup, j’ai testé qq produits de la marque Couleur Caramel, j’aime bien leur mascara volume et leurs ombres à paupière, mais comme tu dis, c’est pas tjs funny et leur packaging est pourri (mais écolo).

    Voilà je voulais juste faire mon mini retour d’expérience et te dire que ton article me remotive, surtout que je viens d’apprendre qu’une petite crevette grandi dans mon ventre, donc je voudrais, comme toi, en prendre soin au mieux…

    Au fait, si tu es motivée pour rédiger l’article sur l’alimentation bio et/ou bonne pour la santé je suis preneuse :)

    Bonne nuit à tous

  238. un grand merci d’avoir pris le temps de rédiger cet article, ça m’a vraiment beaucoup intéressé, et je suis pour que tu lances une rubrique, ou du moins refasse des articles autour de ce sujet ! merci =D

  239. Merci Coline d’avoir pris le temps d’écrire un article complet trés interessant sur le sujet.
    Je me reconnais dans tes propos car cela fait environ 1 année que j’ai décidé de passer au bio pour mon alimentation, mes produits d’entretien et bien sur pour mes produits de soin. Je suis végétarienne depuis mon plus jeune âge donc j’étais déjà qd meme pas mal sensibilisée au sujet. J’ai pris cette décision en raison d’une allergie. En suite, à l’arrêt de la pilule, j’en ai bcp bavé au niveau peau et cheveux. Huiles végétales et huiles essentielles m’aident et je prends plus de plaisir à me faire belle avec des produits naturels. On ne voit plus de la même manière qd on commence à déchiffrer les étiquettes des cosmétiques, j’en suis arrivée à faire désormais mes produits de soin soi-meme comme tant d’autres. Même si je privilégie le bio, je ne suis pas pour autant une extremiste, notamment dans le make up car pour certains produits je n’ai pas trouvé d’équivalents valables au conventionnel comme par ex. une bonne base paupière ou un mascara bien recourbant :p Mais les marques vont continuer à développer dans ce sens car c’est une forte tendance, rien qu’à voir les progrès pour les vernis, tout espoir est permis! J’attends donc avec impatience les prochains articles sur ta routine de soins bio :)

  240. Bonjour Coline,

    Je vis aux USA, à Atlanta ( je m’en sers comme d’accroche, désolée, tu comprendra par la suite) et je viens vers toi pour t’apporter mon expérience et pour te dire un grand Bravo !
    J’ai donc déménagé il y a un an, j’avais 25 ans pour venir m’installer et travailler ici aux Etats-Unis. Et j’ai changé ma manière de consommer depuis mon arrivée.
    Je suis passée du côté « Non-le-Bio-ce-n’est-pas-pour-moi-j’veux-pas » à « Je vais faire mes courses au Farmer’s Market, who’s up ?! »

    Ici le non-bio et les OGM sont une réalité. 90% des produits vendus en supermarché lambda (Wal-Mart, Kroger…) contiennent des OGM. Ici on vit avec Monsanto. Ici quand je vais acheter mon épi de Maïs chez Whole Food Market (chaîne de supermarchés naturelles, axés Bio) je suis contente de voir écrit : NO-GMO sur le panneau indiquant le prix.
    Moi qui ne consommait pas Biologique en France, pour des raisons personelles et parce que je ne croyais pas au Biologique, j’ai changé. J’ai la chance de travailler pour une entreprise avec de gens formidables qui agissent tous les jours pour le développement durable et le Biologique. Grâce à eux, je me suis renseignée, et documentée. Je mange désormais Bio, je marche pour aller au travail le matin, j’utilise des produits cosmétiques Bio, je lave Bio et je vis aussi bien qu’avant. J’ai bien évidemment toujours une voiture, je vais toujours au restaurant, j’ai un frigo et de l’électricité. Je pense être au même stade que toi dans ta manière de décrire tes habitudes.
    Ici il m’est difficile de constater que la plupart des cosmétiques sont traités sur les animaux, que l’on y trouve du Paraben, des parfums et colorants en tous genres, rien qu’a rentrer chez Sephora, on en a la tête qui tourne pendant 1h. Ici on ne trouve pas autant de produits de soin Bio qu’en France. Alors je fais le plein quand je rentre en vacances, et le reste du temps je m’octroie quelques plaisirs avec des produits biologiques, naturels ou « normaux ».

    Voilà, je voulais te faire partager mon expérience de française résidente américaine car j’ai été touchée de ton post et me suis (un peu) reconnue dans ces (quelques) lignes que tu as pris le temps d’écrire afin de nous faire partager ton mode de vie.

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.
    Take care.

    Marion

    1. Bonsoir Marion,

      je trouve ton commentaire très intéressant parce que justement je pensais que les chaînes de magasins de type Whole Foods correspondaient vraiment aux supermarchés mais en bio (avec plusieurs pour chaque produit) et beaucoup de produits notamment en matière de cosmétiques. Genre dix sortes de shampooing pour cheveux gras comme dans les magasins traditionnels. Et je me rend compte que en réalité ce n’est pas comme ça :)

      Personnellement c’est quelque chose qui me manque en Belgique. Pas assez de magasins bios, trop petits et souvent encore assez cher. Donc je passe parfois commande sur des sites comme Greenweez, sur lequel je trouve pratiquement tout ce que je cherche et pour moins cher (ce qui se comprend notamment j’imagine que leur loyer est moins élevé au m2 que pour une petite boutique bio en centre ville).

      Je préfère aussi acheter non bio mais local plutôt que d’acheter du bio qui vient de l’autre bout du monde.

      Merci à Coline pour cet article :)

  241. Salut Coline! Super ce billet! J’ai adoré le lire malgré la longueur tant la qualité y était. Je me réjouis déjà d’entendre parler de tes soins bio et plus précisément de ta fameuse recette d’huile démaquillante! As-tu déjà expérimenté de faire ton propre baume démaquillant?
    Ah oui j’oubliais l’alimentation bio m’intéresse aussi énormément. BREF: je me réjouis de toute rubrique bio quelle qu’elle soit ;)

  242. Bonjour,

    J’ai tout lu ! :)
    Merci pour ces conseils et ces avants-gardes. Je pensai vraiment pas au greenwashing ! Il y a quelques jours je suis allé me faire un soin du visage chez une esthéticienne « bio » j’ai eu le droit à un masque au chocolat, une crème à l’eau de rose, des huiles essentielles, des patch au bleuet…
    J’ai appris beaucoup de choses, notamment qu’il fallait arrêter avec les crèmes de jour car elle ne contienent QUE DE L’EAU. Je vais tenter les huiles essentielles de chez Aroma Zone.
    Merci Coline !
    « Esprit sain dans un corps sain »

  243. Ca me appelle un copain qui bosse dans la cosmétique. Un jour il nous a fait une démo de ses produits avec tout le blabla ça avait l’air super. Moi, la nana à fond bio j’avais presque envie de me ruer chez le Séphora le plus près pour tout acheter. Mais à la fin de son speech il nous dit : « mais vraiment, si vous pouvez vous en passer, n’en mettez pas. C’est des conneries tout ça. On fait dire ce qu’on veut aux chiffres. Tous ces produits, ça va vous bousiller la peau. Faut éviter au maximum de mettre des trucs sur la peau, c’est tout ».
    La messe était dite.

  244. Salut Coline !
    J’ai découvert ton article hier matin et en lisant je me suis exprimée bruyamment par un « aaaaah voilàààà, MER-CI » Donc Coline bravo pour ce post très complet et pas du tout indigeste, il y a tellement à dire sur ce sujet que je trouve que même en longueur tu t’en sors plutôt bien :)
    Ca fait environ 5 ans que je suis en « phase transitoire » aussi bien alimentairement que cosmétologiquement parlant (hips !), bien sûr la route est longue et j’y vais par pallier sinon je pense que comme toi je me retrouverais face à un mur, je crois qu’au bout d’un moment à force d’entendre chaque jour qu’on a découvert que ceci ou cela était mauvais, on fini par être écoeurée, par avoir envie de se rouler en boule au sol en s’arrachant les cheveux (quel beau tableau) :D
    Récemment un de mes contacts facebook à posté cette vidéo https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vzMhB1fgWew Comment dire …? Quand je parle d’ecoeurement on est en plein dedans, j’ai presque eu envie de pleurer en voyant çà. Je savais qu’il y avait une urgence, mais en fait c’est peu de le dire.
    Bref voilà, j’espère ne pas te plomber ta journée, mais j’ai pensé que ça t’intéresserait :)

    Belle journée à toi !

    Aurélie

    1. Merci pour cette vidéo, je file la regarder! Et ne t’inquiète pas, ma journée ne sera pas plombée pour autant. Je préfère voir ça comme un enrichissement :))

  245. Super article, soigné et complet merci à toi. Vivement la suite sur la nourriture :)
    Côté bio le meilleur compromis que j’ai pu trouver c’est Pulpe de Vie ils restent bio/naturel et de super qualité ! et surtout eco responsable ce qui reste un élément très important (du moins de mon point de vue). Parce qu’utiliser des produits venant de l’autre bout de la planète ça a quand même une empreinte écologique en contradiction avec la philosophie du bio…

  246. Bonjour Coline,
    MERCI, MERCI, MERCI ! Oui, c’est tout. J’aurais voulu écrire cet article parfait. Ça méritait bien que je sorte de l’ombre pour commenter pour une fois. Hâte de te lire concernant l’alimentation bio.
    Je serais contente de découvrir d’autres Youtubeuses beauté bio/naturelles si certaines ont des pistes.
    Bises.

  247. Merci beaucoup,
    J’avais très envie que tu ne nous parle pas que du bio. Que tu aborde ton rapport au bio, ce qui est très différent. C’est chose faite !
    Je ne peux qu’approuver le fait de déculpabiliser. Avoir conscience des choses.

  248. presque tout lu et j’ai appris plein de choses, notamment sur les huiles vegetales. j’aimerai beaucoup en connaitre plus concernant l’alimentation. Ca ne doit pas être evident de supprimer les produits raffinés, transformés de son assiette.
    Je viens sur ton blog tous les jours, un peu pour prendre des nouvelles, ça parait bête mais tu es une nana avec qui on a envie de partager des moments. Bonne continuation.

  249. Bon article mais Une question Coline stp!

    Je lis partout que les huiles vegetales NOURRISSENT mais n’HYDRATE PAS, et que c’est pour cela qu’on les utilise pour « retenir » l’hydratation, en sais tu plus?? Merci pour ta réponse ça m’intéresse beaucoup

    1. Julien l’explique très bien dans son bouquin et dans ses vidéos: l’huile n’hydrate pas en soi. D’ailleurs, sans vouloir dire de conneries je dirais que RIEN n’hydrate vraiment mais à part l’eau que l’on boit (mais possible que je me plante, là :S). L’huile a en fait pour effet de pénétrer dans les couches inférieures de la peau et, en gros, de solidifier la couche derrière laquelle se cache l’eau qui noue permet d’avoir la peau hydratée. Donc oui, l’huile permet de mieux retenir l’hydratation de la peau :)

  250. Alors moi le bio … euh oui et non. Sur le principe c’est super mais par contre beaucoup se sentent obligés de bourrer leur produits d’huiles essentielles … et je fais souvent des réactions. En fait, beaucoup de gens pensent que parce que c’est BIO on ne risque pas de réaction : c’est très faux. Pour une même fonction dans le produits, certains composants « non bio » vont être bien moins allergisant. Et je pense que c’est pour cette raison que les dermatos vont plutôt recommander des produits non BIO mais très contrôles d’un point de vue dermato.
    Je connaissais le site http://www.laveritesurlescosmetiques.com/ mais j’avais pas vu la « Recherche INCI » qui peut du coup permettre d’éviter le « toxique » dans le non-BIO => un premier pas vers la douceur dans ce monde de brute ;)

    Merci pour cet article qui va entre autre me permettre de tester de nouvelles marques BIO… et peut-être de trouver un marque qui me convient mieux.

  251. Je me retrouve en plein de points, notamment l’éducation un peu bio et le déclencheur qu’est la grossesse…
    Je voulais te dire que je suis passée à l’étape suivante, c’est le boycott des fringues low cast, ça n’a pas l’air lié, mais en fait oui, depuis l’accident du bengladesh, je ne peux plus acheter du « made in bengladesh », ou autre, j’ai l’impression de « cautionner ».
    Sinon, pour l’entretien tu connais le blog de raffa ?
    Bon cheminement à toi !!!!!

  252. Salut Coline,

    Je découvre ton article avec 2 jours de retard, mais je me réjouis de voir toutes ces réactions ! Ton article est super, je me reconnais totalement dedans.

    Et je crois pouvoir affirmer que c’est moi, lectrice de l’ombre la plupart du temps, qui t’ais recommandé le site de Jessica Grandoni, dans les comm´ de ton article Favoris d’Août. :) Contente que tu ais aimé aussi ! De mon côté, j’ai testé du maquillage bio de chez Nvey Eco et Alima Pure, recommandé par une maquilleuse pro, et j’ai bien aimé le rendu.

    J’aimerais beaucoup que tu nous parles d’alimentation, car bizarrement je manque parfois de motivation pour améliorer la mienne, alors que c’est la base ! A bientôt !

  253. j’ai tout lu!! oui tout tout tout et c’est trop top.
    Je connais actuellement comme toi ma phase: je passe au bio, et j’ai bien compris comme tu l’as expliqué que changer tout d’un coup sans s’informer et comprendre le pourquoi du comment, ça fait flop et le risque c’est de ne pas acheter le bon produit.
    Alors ce billet est juste parfait parce qu’il donne des informations et où trouvez le complément d’information pour savoir comment et pourquoi acheter durable et sain.

    Pour le coté alimentaire, de la même façon je suis à la recherche de l’information pour savoir ce qu’il faut manger bio en priorité et ce qui n’est pas prioritaire afin de faire une transition en douceur, « doucement mais surement ».

    Autrement dit, ce billet tombe à point nommé. MERCI.

  254. Malheureusement cette liberté de consommation risque d’ici peu de disparaitre et nous aurons à la place un couteau sous la gorge tellement notre planète sera détruite, il faut commencer doucement certes mais il faut commencer tout de suite sans se sentir obligé mais se sentir concerné et conscient qui si on commence pas maintenant il en va de notre santé et de notre condition de vie !
    Très bonne article, c’est tellement agréable de lire que le bio n’est pas si cher qu’il en à l’air
    je pourrais te proposer un marque de cosmétique Bio mais je ne sais pas si il accepte se genre de pub

  255. Bravo Coline. Ton article et certaines prises de position risquent de ne pas plaire à tout le monde (les toubibs notamment, pour le coup, comment des gens censés être intelligents peuvent ils être aussi peu ouverts/curieux sur la question lorsqu’ils ne pêchent pas par purs intérêts personnels ?), je ne parle pas de tes lectrices bien sûr qui sont nombreuses à avoir réagi ici et qui pour la grande majorité te suit (impressionnant le nombre que nous sommes à commenter), alors as tu songé à prendre un garde du corps ? :-)))
    Je me suis mise à l’alimentation bio assez récemment suite à l’arrêt du tabac, ça va bien ensemble ;-) Serais très preneuse moi aussi de tes conseils en matière de cosmétiques, je connais bien Julien et son super blog mais pas encore trouvé l’ HV que je puisse mette le matin qui hydrate sans faire luire ma peau de mille feux :-/ j’avais pas capté l’histoire de la barrière de la peau et l’hydratation alors merci pour la mise au point ;-)

  256. Merci Coline !! Pour toutes ces recherches et ce résumé très intéressant et vraiment bien écrit !!
    Je suis pour une nouvelle rubrique et un post sur l’alimentation ! :-)

  257. Bonjour coline, merci beaucoup pour ce super article, il m’a beaucoup inspiré.
    Aurais tu également de bons plans pour une lessive et du linge de maison bio ?! Et oui la ou notre visage passe la plupart de son temps c’est quand même sur l’oreiller ! Merci :)

  258. Sincèrement respect.
    C’est fluide, bien écrit, tu vulgarises la chose à merveille.
    Et pour avoir tenu un blog, je sais à quel point ça demande du travail. Alors merci pour cet accès gratos au savoir.

  259. Merci pour ce beau résumé du sujet :)
    J’y ajouterai peut être que certains produits méritent également notre attention même s’ils n’ont pas de labels (parfois très coûteux à obtenir) mais dont la composition est proche de la perfection.Et inversement, ce n’est pas parce qu’un produit est certifié qu’il ne peut pas contenir de cochonnerie (exemple avec les sulfates dans les shampooing)
    Le plus dur étant toujours de comprendre les étiquettes…

    En tout cas oui, moi je valide l’idée d’une nouvelle rubrique Grand mère feuillage :)

  260. Je te suis depuis un moment déjà, mais ne suis pas du genre à commenter à tout va.
    Je viens tous les jours sur ton blog, je me suis mise à lire ton article (car je lis tous tes articles!) uniquement parce que j’avais envie de m’informer. Et puis là, je sais pas, tu m’as donné envie de m’essayer au bio. Au moins pour les soins. Je me dis qu’à 22 ans ça serait peut-être bien que je nique pas ma peau de suite!
    Alors juste merci Coline de m’avoir ouverte à de nouveaux horizons ;-)!

  261. Un site de produits bio sur lequel j’ai déjà commandé ; bebe-au-naturel.com, y a non seulement des produits bébés comme son nom l’indique mais aussi du maquillage (ce que j’avais commandé), le choix est pas énorme mais le service client est top, la livraison rapide et il me semble gratuite en point relais! Bref une bonne adresse.

  262. Coline, tu es une belle personne avec de belles valeurs. Je suis heureuse de lire ce genre d’articles sur un blog mode, je suis heureuse que tu transmettes tout cela à tes lectrices. Je commente rarement, mais des fois il faut que ça sorte. voilà

    Sinon, petite vidéo utile explicative, très intéressante (et déprimante…) sur le greenwashing, par Mr. Mondialisation (peut-être l’as tu déjà vu?) http://www.youtube.com/watch?v=nZJGz2OeSnA

  263. Merci pour cet article Coline, il est très bien fait et tu expliques bien les choses. Par contre j’aimerais savoir plus en détail comment tu fais niveau alimentation, parce que perso je me trouve au fin fond de la Savoie (la où il neige et il fait froid pendant au moins 6 mois) et du coup trouver du bio n’est pas évident… Disons qu’on a pas trop le choix!
    Et puis pour être relou a fond: à quand le prochain Organize je suis juste fan de ses articles! =)
    Voilà bonne journée! Bisous!

  264. Hello, j’adore ton article mais j’ai eu des sueurs froides quand j’ai lu que les huiles essentielles sont contre indiqué pour les moins de 3ans. C’est faux! Contre indication absolue pour les moins de 7ans et certaines huiles essentielles sont contre indiqué jusqu’à 12ans. Je travaille en pharmacie et vraiment il faut prendre un maximum de précaution avec ce genre de produits.
    Bisous

  265. Hello Colline, je suis un peu comme toi, il y a quelques mois j’ai décidé de passer au 100% bio en cosmétique et ce ne fût pas une réussite…
    Malgré tout cela m’a permis de me méfier des produits et d’apprendre à lire les étiquettes (très pratique chez Lush…).
    J’ai quand même gardé des bonnes habitudes comme l’utilisation d’un nettoyant bio, d’eau florale bio ou de crème hydratante bio (Melvita <3).
    J'ai une question pour toi, quelle huile démaquillante bio (et pure) marche bien ? J'ai testé l'huile d'Argan mais c'était pas très concluant…
    Par-contre je trouve que c'est difficile de trouver des produits make-up bio (fard/ral/blush/etc.), en général ils ne tiennent pas ou les coloris sont très limités…

  266. Ok, ca m’a pris 4h30 pour tout lire, mais cet article est vraiment intéressant !
    J’avoue que pour l’instant, je ne m’intéresse pas trop au bio et tout ça, j’essaye juste de manger équilibré et bon, ce que je trouve déjà assez dur pur une étudiante :( et depuis que je suis aux US, n’en parlons pas!
    Mais j’ai quand même pris plaisir à lire ton article qui m’a appris des choses, donc merci ;)

  267. Ca fait quelques semaines que je te suis et Juste une chose à dire: EXCELLENT, rien d’autre à ajouter !
    J’suis ravie de voir et lire des personnes dans le même délire, on se sent moins seule…
    Coline t’es géniale, et je continuerais a te lire et te suivre, ça c’est sûr =) xx

  268. Une de mes amies m’a dirigée sur ton site en me disant que tu y parlais de moi. Je ne te connaissais pas mais je fais une belle découverte! Et merci de m’avoir citée ça me touche beaucoup! Bises! <3

  269. Ton article est super bien fait !! C’est très clair et tu expliques très bien, c’est génial !! Merci pour tous ces super conseils ! =)
    Bisous

  270. Bon je débarque, mais super article !
    Très inspirant et pas du tout pompant je te rassures !
    Pour ma part, ce que je cherche de prime à bord pour les cosmétiques, c’est qu’ils ne soient pas testé sur des animaux ! Malheureusement, il m’est très difficile d’en trouver… ou alors j’suis vraiment une gogole… c’est pas impossible non plus^^
    Je dois ne dois pas chercher aux bons endroits… mais je n’habite pas en ville et ce n’est donc pas facile d’avoir accès à un large panel de produits…
    Enfin bref, merci pour cet article. Je m’en vais lire celui sur le « manger sain » ;)

  271. Bon article ! Toujours dans la modération pour éviter les réac’ !
    J’aime particulièrement. Au vue des points développés je pense que nous avons de grandes similitudes dans notre approche du prendre soin de notre intérieur (parce que ça ce voit à l’extérieur…).
    Tu parles rapidement des huiles essentielles, ce sujet m’intéresse ! Perso, je les utilise pour quasiment tout (même contre les poux des enfants au boulot !).
    J’aimerais chopper d’autres info, donc si jamais tu as un peu de temps pour y consacrer un article, ou même juste une mini-réponse à ce comm’ en passant, je serais toute Youplaboum !
    Enfin, aurais-tu d’autre références livresques concernant l’alimentation Bio (je parle de celles qui t’on satisfaites et d’une buvabilité relative!)
    Cordialement, Kiss-Love-Flex !
    Pichou

  272. Hello!
    Bon moi mon soucis c’est: les déo!!!
    Déjà trouver un déo bio ou naturel n’est pas forcément évident.
    Du coup, j’en achète sans parabène, sans sels d’aluminium…
    Le problème est que je suis danseuse et que de surcroit je fais beaucoup de vélo, et tout ça ça fait transpirer et dès que l’on a plus les sels d’aluminium… il y a plus d’odeur!
    Donc chère coline, si tu as des références en déos bio et/ou naturels ou du moins pas trop nocifs à mon corps, je suis toute ouÏe!!!
    merci d’avance,
    Aurélie

  273. Parlons du bio…même si le bio cherche à aller dans le bon sens,j’ai toujours observé que l’étiquette « bio » suffisait à elle même. Je m’explique: Derrière le mot « bio » se cache des traitements « bio » à répétitions, des énormes productions de fruits qui sont toutes sauf naturelles, et une pollution de l’environnement aux alentours. (Par exemple le cuivre est un traitement bio mais il est nocif sur l’environnement). La plupart des consommateurs achètent bio juste pour le mot: ils ne cherchent pas à se renseigner sur la qualité du fruit ni sur la méthode de production. Il faut également arrêter de faire l’amalgame en « bio » et « écologie ». Le bio n’est pas forcément écologique. De plus, le bio ne garantie pas non plus la qualité gustative d’un fruit. Voilà, une petite mise au point s’imposait^^( je suis fille d’agriculteurs et mon père « milite » pour une agriculture raisonnée; respectueuse de l’environnement et traitements bio si possibles)
    Sinon pour les cosmétiques je suis entièrement d’accord avec toi! ;)

  274. Hello!
    Pour la première fois de ma vie le bio ne m’a pas fait chier et ton article me donne carrément envie de me renseigner et de m’y intéresser alors merci ! Tu m’as également éclairé sur quelques points assez pratiques!

    perso, trop motivée pour une nouvelle rubrique!

    Encore merci, et bonne soirée!

  275. Hello
    C’est la première fois que je commente un de tes articles, Coline. Tout d’abord, merci pour cet article, très informatif.
    J’ai juste quelques remarques pour les mamans ou futures mamans. J’ai aussi voulu utiliser la marque Weleda pour mon second bébé. Il est né en retard et était donc tout sec (c’est normal pour les retardataires). Je l’ai donc badigeonné avec l’huile douceur au calendula pendant ses premiers jours, pour que la peau se renouvelle. Ca a bien marché. Par contre, j’ai appris par la suite que cette huile contient en grande partie de l’huile d’amande douce, qu’il ne faut absolument pas appliquer chez le nouveau-né car elle peut par la suite favoriser le développement de certaines allergies (alimentaires il me semble). A 2 mois et demi, il a commencé à développer un eczéma sévère (un vrai petit lépreux avec pustules et tout). Et franchement, là, aucun produit bio ou naturel ne peut rien pour lui. Ce qui marche pour lui c’est le baume Stelatopia et la lotion Cicalfate d’Avène. Et pourtant je n’aimais pas cette marque, Mustela. Mais dans son état, beaucoup de bébés se retrouve à l’hôpital avec des antibio en intraveineuse, alors ! On est passé par la case Cortisone. Et maintenant, l’eczéma empire à chaque fois qu’on a essayé de lui donner un petit bout de pain. Donc… est-ce que les huiles Weleda ont eu un effet, je ne sais pas.
    La conclusion, c’est qu’on ne sait pas ce qu’on découvrira sur les effets des huiles essentielles et autres produits naturels dans 10-15 ans… Bref, on n’est pas rendu.
    En tout cas, utiliser et manger des choses au moins meilleures pour la planètes, je suis à fond pour, c’est sûr !!

  276. Salut coline,

    Juste pour te dire qu’il y a en ce moment et jusqu’au 22 septembre , une vente privée sur showroomprivé de produit cosmetique BIO (marque Green Energy)!
    Donc petite info si ça t’interresse.

    Et merci pour cet article, j’hésité depuis quelques mois a passé progressivement a des produit plus « light » et tu m’as conforté dans mon idée et mon envie !

    Merci beaucoup pour cet article !

  277. Bonjour,

    beaucoup beaucoup apprécié cet article, je lis ton blog depuis quelques temps, essentiellement pour…Ton humour! Ouais, c’est comme ça, t’es un peu l’anti-thèse de ce que j’ai cru que t’étais, m’enfin je veux dire les apparences, tout ça mais non, en fait, pas toi…bref, je m’enfonce…et on s’en fout! Et moi, je te dis si tu aimes les produits sans eau, riche en ingrédients végétaux de qualité, fabriqués par des doigts de fées, avec une vraie philosophie et vraiment efficaces, je dis… »Les douces Angevines »!! Je ne les connais pas hein, je les utilise c’est tout, y compris le baume à bobos pour mon fils de 3 ans….Aaaah, c’est juste un autre univers!

  278. Bonjour Coline et MERCI pour cet article ! Il a relance mon envie de me trouner vers des trucs un peu plus naturels et m’a fait achete le bouquin « adoptez la slow cosmetique » qui est juste une tuerie. VOila

    J’ai voulu commander le FDT alima pure.. sauf qu’en regardant un peu la compo, je vois du titanium dioxide (en deuxieme ingredient). Apres quelques recherhes, je vois qu’il a ete reconnu comme « possiblement cancerigene par l’International Agency for Research on Cancer (il existe meme une reglementation d’exposition pour les personnes qui travaillent avec cette matiere …) et qui est utilise dans toutes les poudres minerales.
    Du coup je suis un peu en mode « oh-my-gosh-mais-je-vais-jamais-reussir-a-trouver-quelquechose-de-pas-pourri-pour-ma-peau ». C’est un peu la fin du monde tu vois …

    Voila voila pour le commentaire qui fait peur…

  279. Juste une précision sur mon commentaires précédent (#410)… Je pense qu’il faut être prudent. Il y a un lobby de la cosméto naturelle et bio. On nous rabâche que le paraben est toxique. Mais aucune étude n’a prouvée quoi que ce soit aux concentrations utilisées. D’ailleurs, aucune étude scientifique contradictoire réalisée par des labos indépendants (de recherche et non payés par l’industrie ou les boîte de cosméto) ne sont citées par ceux qui dénoncent ces effets. Par contre, on n’a aucune, mais aucune connaissance sur les produits utilisés pour les remplacer, qui se révéleront peut-être encore plus toxiques. Et je pense que c’est pareil pour d’autres produits… Voir http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23131320 pour une vraie revue scientifique sur les parabens.

    1. Bon, à la fois, je suis comme tout le monde. Quand c’est marqué sans paraben, je suis rassurée. Mais au final, je pense qu’on n’a juste pas idée de ce qu’il y a dans les produits.
      Aussi, je suis chercheur. Dans mon labo, on utilise toute la journée bcp de produits chimiques (EDTA, SDS, etc). Sur chaque produit, on a des étiquettes « irritant, toxique, » etc. Sur la plupart, rien du tout (comme le SDS et l »EDTA). Le SDS n’est irritant qu’en poudre, par exemple…
      Donc il ne faut pas forcément croire tout ce que les médias racontent. Ceux qui racontent tout cela sont aussi bien content de gagner de l’argent sur la crédulité des gens…
      Encore une fois, je ne suis pas contre les produits naturels et bio, pour la simple et bonne raison que c’est mieux déjà pour notre planète. Mais il faut juste être prudent.

  280. Bonjour Coline,
    J’ai lu ton article ci-dessus qui est vraiment très intéressant et qui m’a donné envie de me penché sur la cosmétique et aussi sur l’alimentation BIO.
    Tu donnes un lien vers ce site : http://www.laveritesurlescosmetiques.org qui permet de voir si le produit est « bon ».
    Je voudrais savoir si tu connais un site équivalent qui fonctionnerait pour les produits alimentaires ?
    Merci d’avance pour ta réponse,
    Bonne soirée :)
    Julie

  281. Ton article est vraiment super! J’ai moi aussi entrepris depuis peu de passer à une routine plus saine et naturelle alors cet article m’a beaucoup interessé!

  282. Rien à dire d’autre que … MERCI
    Tu écris, décris et explique très bien.
    Je suis convaincue par le BIO mais comme toi je mets du temps à m’y mettre puis je me perds et ton article vient de me remotiver.
    Merci encore et BRAVO

  283. Je re-post mon commentaire car je l’ai posté sur un autre article par erreur…
    Je commence tout d abord par te remercier pour cet article complet, clair et pas si long que ça au vu de son intérêt. Bravo!
    Une petite question suite à cette lecture:
    « seule l huile végétale pénètre notre peau », faut il alors appliquer sur notre visage de l hydrolat ou de l huile végétale pure? je fais référence aux produits d’aroma-zone.
    Merci
    une maman en Australie

    1. L’hydrolat est une « eau de fruit » (ou de plante quelconque, genre lavande, romarin etc.) donc comme l’eau du robinet tu peux attendre longtemps avant qu’elle arrive à pénétrer ta peau ^_^ De l’huile végétale pure (ou alors avec un peu de gel d’aloé vera) c’est tout bon :))

  284. Naturisimo = frais de douane monstrueux (50% du montant de ma commande dans les dents…)
    Ca peut être bon à savoir :(
    Ceci dit je suis contente de produits reçus…mais aiiie quand même…
    La biz

    1. Frais de douane?? Je ne veux pas vendre la peau de l’ours avant blablabla mais c’est à priori impossible puisque le shop est basé en Angleterre, donc en UE. Les frais de douane s’appliquent aux marchandises provenant d’hors UE… Et j’ai déjà passé des tas de commandes, je n’ai jamais eu de frais, c’est bizarre :/

  285. Bonjour je suis tombée par hasard sur votre article, en cherchant (désespérément!)des youtubeuses beauté bio (d’ailleurs merci pour la découverte Jessica Grandoni, j’adore :) ).
    Votre article est juste parfait, je suis dans la même philosophie du « consommateur libéré », affranchi des diktats. Je me tourne de plus en plus vers le bio même si j’estime qu’il faut tout de même vivre avec son temps et comme vous le dites par exemple ne pas se refuser un petit restaurant moins « green ».
    Je me sens un peu à l’écart des autres en adoptant cette philosophie (j’ai 21 ans et ma génération se fiche bien de savoir les effets des produits ingurgités et appliqués sur la peau, même ma famille ne me rejoint pas sur ce point), mais cela fait tellement du bien de se sentir décomplexée et avertie, de pouvoir choisir librement parmi toutes ces m*** dont les publicitaires essayent de nous faire croire qu’elles sont toutes naturelles, sous entendu sans produits chimiques. Et surtout de savoir plus ou moins les conséquences.
    Juste un merci parce que je me retrouve totalement dans votre pensée et j’adore la façon dont vous écrivez vos articles.
    Pour le maquillage bio il y a une marque géniale: ‘Boho cosmetics’! Je trouvais le maquillage bio assez fade jusqu’à découvrir cette marque! Leurs fards à paupières sont ultra pigmentés (même plus que certaines marques reconnues) et leurs prix vraiment attractifs (autour de 8, 50 e le fard à paupières, guerre plus pour un rouge à lèvres..): Oui il est possible de trouver du bio peu cher et appréciable :)!

  286. Bravo !!!!!
    On ne peut que le lire jusqu’à la fin …. je ne me serai pas lassé de qqes lignes supplémentaires ;-) …..

  287. Un super reportage sur France 5 « Gel douche, peau sensible s’abstenir » vient de mettre en évidence le green washing de plusieurs marques de grande distribution et de Lush!
    Leur verdict: opter pour le savon de Marseille, le vrai.

  288. Bonjour, Je découvre votre site depuis peu, et je suis aussi entrain de changer mes habitudes par rapport au bio..J’ai une question peut être sans rapport direct à l’article, mais au sujet de la pâte à tartiner, est-ce qu’elles peuvent être certifiées « bio » si elles contiennent de la graisse d’huile de palme ?? Sachant que ce n’est pas bon pour la santé il me semble.

    Article très intéressant, je vais retenir beaucoup de choses, merci beaucoup !

    1. Oui, bien sûr. Des tas de « Nutella » bio contiennent de l’huile de palme (qui est alors cultivée de façon bio et plus ou moins durablement) mais il y en a aussi des tas qui n’en contiennent pas et qui sont très bonnes :)

  289. Super article très complet ! Merci beaucoup :D Je commence à faire attention aux compos et prends plaisir à en savoir plus sur les produits naturels et bios donc des articles sur le sujet sont tjs intéressants à lire :)

  290. Je trouve ton article très complet et très intéressant ;) mais fais tout de même à la composition de certains produits bio : on peut y retrouver du glutamate monosodique et autant te dire que c’est dangereux pour la santé… Alors bio oui, je valide, mais il faut faire attention de tout de même :)

  291. Bonjour Coline,

    Cet article a maintenant 1 an et demi. Je fais ma transition vers le bio petit à petit et je suis curieuse de profiter de ton expérience. Par exemple, quels sont tes produits favoris, du style « top 3 » des produits :
    -capillaire nourrissant
    -capillaire volume & ondulations
    -soins visage / cosmétique (sait-on jamais)
    -autre (produits vaisselles, dentifrice, etc)

    Je voulais savoir si tu avais toi aussi recherché des marques de fringues « éthiques »… J’en connais très peu des marques sympa et « respectueuses de l’environnement » (si on puit dire) et c’est bien dommage…

    Merci et bonne journée!

  292. Bonjour Coline,

    Je voulais te féliciter pour cet article (je me réveille un peu tard, je sais). J’essaye moi aussi de me tourner vers le bio tout en adoptant des gestes plus « sains » pour la planète et je dois reconnaitre que ton article, accompagné de ta verve et de ton humour sont d’un grand secours. J’ai encore du mal à décrypter les ingrédients au dos des produits ou de trouver des équivalents plus respectueux de l’environnement à mes soins fétiches et, du coup, tes vidéos et ton blog me sont très utiles.
    Bravo

  293. le libre arbitre, c’est clair, cependant pour acheter un bon produit, il faut lire entre les lignes aussi!

    Pour ma part je me suis formée à l’aromathérapie pour pouvoir m’en servir, et ouf!!! quelle ouverture connaissant de très prêt l’efficacité que sont les huiles essentielles. Ce qui peut être dangereux est à utiliser avec précautions, nous sommes d’accord.