No shopping month

Bonjour  3 octobre, mon no-shopping month est terminé.

Alors, comment ça s’est passé, cette histoire?

Le 31 août, après m’être fait un joli cadeau je me suis dit qu’il était plus que temps de mettre un gros frein à toutes ces conneries. Le mois de septembre allait tout juste commencer, j’ai trouvé ça idéal et j’ai eu envie de me lancer dans quelque chose que j’avais été incapable de faire depuis des années: un mois sans acheter de fringues ou de chaussures (ou de sacs ou de…etc.).

Les 10 premiers jours se sont très bien passés. Sans frustration aucune. Sans réelles envies.

Et puis bim, je suis allée chez Pimkie et je suis ressortie avec une veste et une chemise.

Puis 10 autres jours sont passés et malheur, je suis allée faire les magasins avec ma meilleure amie (mais si vous voyez bien, la meuf avec qui vous vous sentez toujours bien et qui vous rend quasi amnésique et débile: « hein? quoi? no-shopping month? Mais DE QUOI TU PARLES??? » ;)).

Bim, une paire d’escarpins (Cosmoparis) et un pull (Zara) (c’était encore l’hiver, à l’époque)(???).

 

 

Voici le bilan de ce que j’ai acheté au mois de septembre, soit environ, à la louche, 15 fois (20 fois?) moins que d’habitude.

Alors évidemment j’ai aussi reçu ma commande-cadeau de Monshowroom, ce qui a, indéniablement aidé, soyons honnête. Sans ça je ne pourrais pas garantir que le compte de fin de mois soit si peu élevé.

De la triche vous dites? Mais non, voyons! Ou alors un tout petit peu… ;) Mais pourquoi ne pas en profiter?

 

 

Si l’ultra-consommation est quelque chose que je juge « grave » (bah oui, dilapidation d’argent+encouragement de la pollution+énorme gaspillage, ça ne vous semble pas un peu grave, à vous?), mon no-shopping month n’en est pas moins resté un jeu et surtout, un petit défi personnel.

N’étant définitivement pas, à la base, une personne de volonté, je ne peux que m’adresser un petit chapeau bas. Savoir se féliciter, même quand on n’a pas réussi à 100%, c’est important, si, si.

Et dans tous les cas pas de quoi se flageller. C’est inutile et extrêmement négatif. Et surtout je ne crois pas que l’on puisse arriver à avancer et à évoluer en se traitant de tous les noms et en culpabilisant comme une malade.

Dans la vie on avance comme dans la rue, par pas. Petits ou grands peu importe, chacun son rythme tant que l’on parvient à parcourir quelques mètres et à se dire, au bout du compte « j’ai avancé ».

 

 

Pour la suite des événements rien n’a été décidé et je n’ai définitivement pas envie de planifier les choses de cette façon ad vitam « Ce mois-ci j’ai le droit de faire du shopping, le suivant non, en décembre ok mais pas en janvier (WTF?? Janvier? LE MOIS DES SOLDES??!! ;)) ». Pfffff…

Le plus important restant que durant ce mois de septembre quelque chose, plus que « compris », à été « assimilé ». Il est à présent évident pour moi que le shopping n’est absolument plus un besoin et que je peux décider de ne PAS avoir envie de quelque chose.

C’est nettement plus simple, de mon point de vue, que de me dire « je n’en ai pas besoin, j’ai déjà ce qu’il me faut, ce serait une connerie, inutile, vaine et vide, et bla et bla et bla ».

 

Je sais qu’il y a des personnes qui ne comprennent pas trop le « sujet », qui sont un peu dépassées, abasourdies par tellement de questions à propos de quelque chose de si futile mais pour les autres, celles qui « comprennent », je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience.

Se libérer de la consommation, un peu, et décider, se rendre compte, que ça on n’en a pas, non pas besoin, mais tout simplement pas ENVIE à quelque chose d’extrêmement positif.

Un mois ce n’est rien et si jamais vous craquez, dites-vous qu’il est parfaitement inutile de culpabiliser. Comme dit un artiste que j’aime beaucoup « regretter c’est deux fois souffrir« . Ouais, c’est con, je sais, mais c’est TELLEMENT juste.

Le shopping, de mon point de vue toujours, doit rester un plaisir et comme je l’ai toujours dit je n’imagine pas m’en passer comme je n’imagine pas me passer de CD, de livres, d’aller au cinéma ou de prendre ma voiture pour aller voir mes amis ou ma famille.

La clé est peut-être simplement de trouver la bonne mesure, celle qui nous amène, doucement, à ce sentiment de paix.

 

Sur ces bonnes paroles ça vous fera 70 euros par tête pour la séance de psychothérapie/développement personnel ou comment je deviens un version « moins pire » de moi-même ;)

Passez une belle journée!

 

PS: Je réponds à vos commentaire sur les anciens articles dans la journée!

Vous aimerez aussi

    136 commentaires sur No shopping month

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. c’est comme la clope en gros.
      Y’a des rechutes.
      C’est drôle parce que moi aussi j’étais en « no shopping month » en septembre et puis j’ai craqué mon slip sur des « conneries » ooh pas tant de ça, c’est de la faute à H&M j’aurais jamais du rentrer.
      Moi le « no shopping month » c’est parce que je ne peux vraiment rien acheter sinon j’ai pu d’sous pour payer mon assurance auto…donc voilà, octobre est là et je m’y remets. Pas le choix mais bon j’ai du stock!
      reste à ne rentrer dans aucune boutique…

    2. en fait je suis pa si terrible niveau shopping! ton no-shopping month ressemble à un mois ou j’aurais claqué de façon exagérée!!!
      tu vois tu m’as aidée, finalement je suis raisonnable comme fille!
      bon ok un mois sans RIEN acheter pas sure que j’y arrive…

      une expérience à tenter un jour peut-etre…
      pour l’instant je suis en phase de vidage et renouveau de mon dressing d’ailleurs pour celles qui passent par là ;)

    3. Je suis moi aussi assez fière de mon mois de septembre, le livre de « la simplicité » par-ci, un mois d’aout avec des bottes et un gilet par là….j’avais pour ligne de mire inconsciente au début de rester dans le raisonnable ce mois ci…et comme toi, je crois que j’y suis parvenue, et ça ne m’a pas fait si mal que ça et c’est encore meilleur!…

    4. J’ai mis du temps à te comprendre à ce sujet là je dois l’avouer , & puis moi aussi , recemment ça m’a pris .
      Pour moi ca a donné une envie de pleurer en voyant mon dressing, puis mon chez moi , j’ai tout jeté ( ou presque ) fait des sacs pour Emmaus ( d’ailleurs comment ca se passe pour donner là bas ? ) pour au final me retrouver avec une version allégée composée uniquement de basiques , et une liste des choses que je voudrais d’en l’absolu ( basiques aussi ) et que je me laisse le temps d’acheter … Je pense que ca va conduire à des no shopping month aussi ( mais PAS quand y’a les soldes flottantes ! es tu folle Coline ? ), mais la frustration n’est pas vraimant là parce que je sais qu’un jour je finirai par tout avoir, et qu’en attendant , j’arrive très bien a vivre et me renouveler avec ce que j’ai …
      Bises !

    5. Oui c’est de la triche pour MonShowroom !!! lol
      Sinon je dois dire que tu as fait fort :) Bravo à toi ! (Ce que tu as acheté, c’est le max que j’achète en un mois lol).

      Pour moi aussi je shopping doit rester un plaisir, je n’essaie d’acheter que mes coups de coeur (en plus des basiques …) car des fois on se laisse facilement aller et on retrouve tout sur notre vide dressing.

      70 euros .. euh non merci ! Je vais déjà voir une psy et elle me prend 45 euros. Ca suffit !!

      Si tu veux continuer ton no-shopping month, sur mon blog, y a une crazy sexy écharpe WATG à gagner :)

    6. Commencer un post « No shooping month » par une photo de tes achats de septembre, c’est plutôt paradoxal et inédit, non ?
      Attention, je ne te dis pas d’arrêter de consommer mais dans le cas du « no shopping month », ce n’en est juste pas un, ce n’est pas bien grave.
      Avouons-le, tu sembles aujourd’hui très attachée aux fringues, et ce n’est pas une mauvaise chose, c’est juste comme ça !
      Moi j’ai flâné dans les friperies de mon quartier, c’est facile à Paris je te l’accorde, j’ai trouvé une superbe robe en soie Bel Air qui tombe parfaitement, je suis très contente.
      Et le prix, tu ne me croirai pas ;-)
      J’ai aussi regardé ce qui se faisait sur internet en la matière, ma surprise fut grande quand j’ai découvert de très jolis articles à vendre en vide dressing, indépendamment de ceux des blogueuses je veux dire, et me voilà avec un nouveau sac en cuir Marc by Marc Jacobs qui est magnifique et pas cher. J’ai fait le « No shopping month » en août, c’est le fruit du hasard, et n’ai vraiment rien acheté, mais peut-être était-ce parce que je ne l’avais pas décidé délibérément, je n’avais rien envie de rien de particulier à ce moment-là.

    7. Retour de vacances TRES dépensières oblige… j’ai saisi l’occasion de décréter ce mois d’octobre « No shopping month ».
      Je verrai le résultat, mais j’ai assez envie de renouveller cela une ou deux fois par ans, pour me prouver que j’en suis capable (à défaut de ne rien acheter, au moins de bien diminuer…)et pour permettre à ma CB de se reposer.
      Et je vais en profiter pour m’offrir un passage chez une conseillère image pour être enfin sûre des couleurs qui me vont et ne me vont pas. Ca m’aidera à arrêter d’acheter n’importe quoi et aussi à faire un peu de tri dans l’armoire :-)
      Biz !

    8. Une technique pas mal que j’avais vue dans les commentaires ici je crois : attendre avant d’acheter. J’ai fait un tumblr avec les vêtements dont j’ai envie, et comme pour le moment j’ai aucun argent je peux les regarder longtemps et me lasser (ou non). Et puis comme ma paie sera pas énorme, ça aide à faire un choix aussi :)

      Bonne journée !

    9. Je suis d’accord avec toi : la culpabilité n’est qu’une double souffrance que l’on s’impose à soi même et qui est complètement inutile pour des choses comme ça… Ce « no shopping month » était avant tout un défi que tu t’étais lancé à toi même et il n’y a que toi qui peut réellement juger de sa réussite ou de son échec ! Si tu es satisfaite de toi à la fin de tout ça ben c’est que c’est positif :) Pour ma part j’essaie de plus en plus d’être indulgente avec moi même, dans tous les domaines, et ça fait du bien. Et c’est là aussi où on prend conscience que l’on est souvent bien beaucoup trop exigeant avec soi même… Un peu de gentillesse dans ce monde de brutes que c’est bon parfois ;) Bonne journée !

    10. Pour d’autres raisons, j’ai été amené à faire un no-shopping-month pendant septembre. Et je te rejoins sur la plupart de tes remarques : faire un peu le break, souffler dans toute cette surconsommation, ça fait du bien ! Comme l’impression de reprendre le contrôle de ses désirs, envies, besoins et possibilités :-)

    11. Hey, bravo Coline, je peux imaginer l’effort que cela peut demander. Une question, est-ce que No shopping month rime avec no-web-month? As-tu changé tes habitudes pour limiter les tentations ? Et je suis tout à fait d’accord avec toi, tout est dans la mesure et que ça reste un plaisir

    12. Je me lance souvent ce genre de petits defis persos, moi c’est la manque de budget qui me motive dans ces cas là, au moins c’est radical ! Bonne journée Coline ;)

    13. Lul! Bah c’est sur que pour un no shopping month tu t’en sors moyen, mais au final, c’est toi qui pose les règles non? Ma loi mes règles du jeu comme dirait le swoosh ;)

    14. Le pull ne serait-il pas le (magnifiiiiiiquuuueeee) pull Sandro bordeaux torsadé ? Sinon, il y ressemble tellement que j’aimerai bien savoir d’où il vient :)

      Le no-shopping month, je tente de le faire mais il y a toujours quelques petits craquages vers la fin… Comme tu dis, l’important est d’arrêter de se flageller parce qu’on y a fait une entorse, on fera mieux la prochaine fois !

    15. Je viens de me lancer exactement le même défi pour le mois d’Octobre! Pour l’instant tout se passe bien ( haha nous ne sommes que le 3) et je pense que même si le mois s’annonce difficile, je vois ça un peu comme une cure détox après les fêtes et je me dis que ça ne peut que me faire du bien et surtout à mon porte-monnaie et ma conscience !
      Congrats pour ton NO shopping month malgré ces quelques failles mais nous sommes humaines que veux tu!
      Bonne journée à toutes les filles qui passeront par là!
      Bisous

    16. Bilan très intéressant. Je me suis lancé un défi du style mais pareil, je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter quelques fringues. Moins aller sur les site internet des grandes enseignes m’aide beaucoup et puis j’ai trouvé une petite façon de dépenser autrement. Une boutique propose de reprendre nos vieux jeans (1rendu = 5euros sur un jeans de la nouvelle collection). Bref, cela me permet de faire du tri aussi. bise à toi.

    17. coline, bravo pour cet effort de non-consommation même si je mets un bémol à la réussite du test étant donné que tu as qund même acheté des fringues et qu’on t’en a offertes…nan mais franchement aller faire les magasins avec un tel défi, c’est pire que ‘auto-flageller !! en tout cas bravo tout de même ! c’est presque réussi ! biz

    18. C’est un peu dommage de ne pas y être arrivée c’est sur, mais tu as tout de même nettement diminué ta consommation, c’est déjà pas mal. (moins pire comme tu dis)
      Mieux vaut y aller petit à petit que pas du tout.

    19. Ah, d’après moi, tu ne peux plus appeler ce mois de septembre le « no shopping month », ou alors, il faut que tu le rebaptise « le casi no shopping month »… Mais comme tu partais de loin ;), je pense que tu peux être satisfaite et te dire que tu ne pourras que faire mieux au prochain défit !
      J’avoue que c’est difficile pour moi de ne rien acheter, mais mon budget étant limité, je n’ai pas trop le choix, donc tout est réglé !
      Allé, bon courage pour ton prochain défit (arrêter de fumer ?).

      Bonne journée.
      Julie

      http://chicojujuenvadrouille.blogspot.com/

    20. Oh je te comprend tout à fait ! Perso je pense que je suis presque « guérie ». Il y a à peine un an, il était impossible pour moi de passer une semaine sans mettre les pieds dans des centres commerciaux (et chez h&m surtout), et du coup j’achetais toujours des bricoles (plus ou moins inutiles). Mais là ce WE j’ai réalisé que ça faisait plusieurs mois que je n’étais pas rentrée dans un h&m. ça semble con, mais c’est un exploit à mes yeux. Par contre, je flâne un peu dans les friperies, à la recherche de perles rares, ça aide quand même.

    21. J’ai à peu près fait comme toi ce mois-ci, le déclic est venu du fait que je me suis rendue compte que j’avais dans mon dressing des choses dont je ne me souvenais pas les avoir achetées. Donc, j’ai dit stop ! pas totalement non mais essayons de stopper la surconsommation et d’arrêter de se retrouver avec des trucs dont on se demande ce qu’ils font dans notre penderie, sous prétexte qu’ils nous ont plu 5 mn en boutique… Car en plus, je tourne souvent sur les mêmes trucs, comme beaucoup d’entre nous j’imagine !

    22. Merci Coline !
      J’ai commencé depuis 3 jours ^^
      J’aime ta philosophie, en cas de « craquage » je reviendrai sur ton article ;)

    23. ceci dit no shopping month en septembre, c’est impossible pour moi , c’est la rentrée et donc il y a plein de nouveautés, on ne peut que craquer :) bravo coline tu as quand même été raisonnable.

      Et puis acheter des vetements a le même effet qu’une consultation chez le psy, on se sent mieux après.:)

    24. Pour ma part, c’est Octobre qui va être mon ‘no-shopping month’ , juste avant ma virée à New York ou j’aurais probablement de quoi me rattraper et combler cet effet de manque !

    25. @Letizia: Pfff, ne me parle pas de clopes, pitiéééé! Je pense me faire coudre la bouche pour arrêter, ahah! ^^ Pour H&M et les boutiques en général je confirme, quand on ne veut vraiment rien acheter il ne faut surtout pas y mettre ne serait-ce qu’un demi pied. C’est qui a causé ma perte ;-) Bon courage pour ton NSM en tous cas :)

      @Agatano: Ah mais c’est là toute la délicatesse du sujet… Ce qui me semble « rien du tout » (car disons le, pour moi une paire de pompes, un manteau et 2 hauts ce n’est quasi rien du tout :/) à quelqu’un va sembler énorme ou normal à quelqu’un d’autre. Je pense que quoi qu’on en dise tout est aussi question de « budget »…et de point de vue. En tous cas contente si je peux te permettre de te trouver plus « raisonnable » ahah ^^

      @Hélène: ;)

      @Charlie: Ah ben ça, ça me fait plaisir! Pas que je cherche à convaincre la terre entière et à rallier toutes mes lectrices à ma « cause », loin de là, mais ça me fait extrêmement plaisir malgré tout :) Et moooon dieu que je te comprends. Je pense que le jour ou on ouvre les yeux et ou on se rend compte du gâchis qu’on a fait durant des mois ou des années, c’est hyper difficile à vivre. Je pense (enfin, je suis quasi certaine, même ;)) que notre dressing qui dégueule nous renvoie une image bien pathétique de ce que l’on est. Et bien superficielle aussi. Assumer sa superficialité oui, aimer les fringues ok, mais quand ça dérape… Aïe aïe…
      Pour Emmaus, si tu en as un près de chez toi il suffit d’aller y déposer tes sacs. Il y a aussi les « bennes » de La Croix Rouge et Le Relais où tu peux déposer tes affaires. Ca prend 2 minutes et crois-moi ça fait plaisir de se dire que tout ça ne sera pas gâché t servira à d’autres :)

      @Informelles: Ah non, commence pas hein!! ahah ;-) Moi je ne peux pas me dire que je n’achète QUE mes coups de coeur puisque j’en ai à peu près 12 par jour. Du coup je laisse mariner, reposer et souvent maintenant, je laisse de côté :) Pour l’écharpe, c’est toi qui l’a tricoté? ;)

      @Severi27: Ahah, mais je SUIS paradoxale comme nana ;) Il va falloir s’y faire :) Et effectivement, bon, NSM avec quand même des achats, le terme est mal choisi mais c’était l’idée de base donc je ne vais pas débarquer et dire « bon alors mon NSM s’est soudainement transformé en petit-shopping-month »… Bon, voilà quoi, j’ai failli à mon « défi » mais je me sens quand même « winneuse » dans l’histoire :)
      Et j’aime bien ce que tu dis « parce que je ne l’avais pas décidé délibérément… » Dans mon cas j’imagine que ça a dû jouer, le fait de me dire « NON tu n’achèteras RIEN ». Je suis du genre à assez mal gérer les interdictions, obligations etc. A voir ce mois-ci… Peut être que je n’achèterai rien? AHAH, la blague. Personne n’y croit, hein? ;)

      @Manon: Ah oui, là je confirme à 200%! C’est exactement ce que je fais avec tout ce que je vois sur le web et résultat…aucune commande depuis des semaines. Problème, c’est difficilement réalisable en « vrai » puisque je fais assez rarement les magasins et que du coup, j’imagine toujours que je vais laisser passer LA fringue de ma vie, ahah ^^ Et bonne idée, le Tumblr, je note, je note… ;-)

      @Lucie: On est d’accord… Comme je le dit, se flageller pour tout et n’importe quoi, quel intérêt si ce n’est celui de se rabaisser et de flinguer son estime de soi? Ma devise dans la vie c’est d’essayer de relativiser, toujours :)

      @Lou « Comme l’impression de reprendre le contrôle… » Ah ça OUI! Sérieux c’est quand même limite pathologique le shopping, non? :)

      @Céline: Pas du tout! J’ai continué à aller sur les boutiques en ligne, limite plus qu’avant. L’avantage avec le web c’est que tu as le temps de la réflexion et que tu ne te sens pas « dans l’urgence ». Et puis regarder de jolis v^tements je trouve que ça fait du bien, même si on sait qu’on ne les aura jamais :)

      @Julie: Tu penses bien que je suis au courant et que j’ai déjà dû passer 38h dessus, ahah ^^

      @Marie: C’est un pull Zara :)

      @Shoubbi: Tu as tout compris :D

    26. Vraiment bravo!!!Le butin n’en est que meilleur je suppose…

      Et je crois qu’on a craqué sur le même pull Zara!?
      La veste boyfriend Pimkie est très sympa, moi j’ai craqué pour le modèle de chez Comptoir.Bref.Dans quelques jours, nous devrions enfin pouvoir étrenner tout ça, héhé!

      Biz et bon « welcome shopping »!
      ;)

    27. J’ai aussi essayé de ne rien acheter pendant un moi, et en guise de « motivation » j’ai fait un pari avec une amie, si j’achète des habits, chaussures, accessoires, du 30.09 au 30.10 je lui paye un Macdo, inversement elle m’en paye un. Bon on peut se dire que payer un Macdo sa casse pas trois pattes à un canard mais c’est plus l’idée que ce no shopping month sois partagé avec quelqu’un qui va suivre mon évolution ^^.
      Mais malheureusement, après moins de 2semaines, voilà que les Good Price au Pimkie commence, jusqu’au 10.10! Je ne pouvais pas passer à côté, surtout qu’y travaillant, en plus des réductions de base j’ai l’droit à 30%, autant dire qu’une veste à la base 45euros passant à 16euros je n’hésite pas plus longtemps :)
      Mais même si j’ai perdu mon pari, et arrêté momentanément ce no shopping month, il m’a quand même apporté quelque chose. Comme toi je sais que je suis capable de me contrôler, après concours de circonstance je ne peux pas passer à côté de tels affaires. Mais je vais continuer à le faire par étape, 2semaines, puis 3, puis 4, et à chaque fin de no shopping une petite récompense bien mérité! Biensûr il ne s’agit pas de rattraper mon no shopping month mais juste d’apprécier encore plus mes achats.
      J’ai tendance à être assez impulsive dans mes achats de fringues, je le remarque d’année en année quand je fais le tris de ma penderie et que je vois tout les habits que je n’ai jamais mis, que je n’ai en réalité jamais aimé. Depuis peu j’arrive à me contrôler et à me raisonner surtout ^^.
      En tout cas merci à toi de m’avoir ouvert les yeux sur ma consommation et de partager ta façon d’y remédier :)

      Bisous bonne continuation!

    28. Avant, dès que j’avais la moindre petite contrariété, le moindre coup de blues, j’allais en centre ville et sortais la CB pour tout et n’importe quoi. Là j’essaye de me raisonner et ça porte plutôt pas mal ses fruits. J’arrive à calmer un peu les achats compulsifs.

      Néanmoins, chasser le naturel et il revient au galop. Je m’explique : pendant près de deux mois (de la fin des soldes d’été à la semaine dernière) je n’ai rien acheté. RIEN. Même pas un foulard à deux balles. Mais j’ai eu envie de faire UN PEU les boutiques pour la rentrée. Et j’ai craqué mon slip.

      Alors oui j’ai avancé moi aussi, mais pas aussi bien que je le souhaitais. Mais ça a aussi pu prouver que je peux me passer de shopping pendant un temps assez long. Mais on reste des filles, on aime malgré tout les fringues. Je crois que ton défi est malgré tout relevé : tu as acheté de belles pièces, des trucs durables : une paire d’escarpins, un manteau, un pull. C’est des trucs que tu vas mettre et remettre. La prochaine fois tu pourrais essayer de revoir tes ambitions à la baisse : deux semaines sans shopping ;)

      Pour parler chiffons un peu : tu as Habituellement je ne craque pas sur les talons, mais ceux que tu as acheté sont vraiment superbes. Et la veste Pimkie est une belle affaire : il me tarde que les températures chutent pour la sortit un peu.

      Have a nice day !

    29. J’suis assez d’accord. Pour ma part, depuis que ma petite Louise est entrée dans ma vie je suis obligée de faire beaucoup, beaucoup, beaucoup plus attention à mes dépenses. Je ne peux plus craquer au moins une fois par semaine. Mais quand j’ai envie de me faire plaisir, je me fais réellement plaisir. & la satisfaction en est deux fois plus meilleure et elle dure deux fois plus longtemps.

    30. Pour ma part, c’est la création de mon blog qui m’a aidé à mieux consommer. Peut-être qu’au début, j’ai quand même acheter en plus grande quantité, mais je me constituais un capital de basiques indispensables. Par la suite, sont venus les accessoires et chaque mois, il y a toujours un petit coup de coeur…
      Tant que je me dis que je peux payer mon loyer, ne pas être à découvert et me payer des sorties, des festivals…, je me dis que je vais bien ;)
      D’autre part, la mode est une passion comme une autre, qui coûte de l’argent comme toutes les autres :)
      Je pense que j’épargnerai le jour où j’aurai un travail stable, tout simplement !

      Bonne continuation Coline !

    31. Moi aussi j’y pense au nô shopping mais j’ai toujours une bonne excuse pour craquer
      Le fait d’aller sur les blogs suscite toujours de nouvelles envies….
      Je fais essayer un limit shopping, c’est a dire m’accorder par exemple 200 euros de budget shopping ce mois ci…..je pense que cela est nécessaire car je n’ose même plus regarder combien je craque en fringues chaque mois !. Merci pour ce post pour lequel je me sens concernée …

    32. Héhé, je suis un peu dans le même trip ces temps-ci, après un gros craquage chaussuresque au mois de mai, j’ai décidé de me calmer niveau shopping. Ce qui m’aide aussi, c’est le fait de travailler comme une dingue : du coup j’ai plus le temps de faire les boutiques ni même d’y penser ^^
      J’ai très peu craqué pendant les soldes, dernièrement j’ai juste acheté 2 pantalons car j’en avais que 2 dans ma penderie… Et une paire de ballerines samedi dernier… Achat inutile que j’ai pas mal hésité à faire mais qui m’a fait plaisir au final (elles sont trop joliiiies *O*).
      L’important pour moi c’est de porter ces vêtements, parce qu’acheter un truc pour ne jamais le mettre ensuite c’est quand même bien culpabilisant ^^
      Des bisettes ;)
      Pandore

    33. Comme toi, je m’étais un peu lancé le défi de « faire gaffe » !
      Quelques manqués, j’avoue, mais défi plutôt réussi au final !
      Je crois qu’on peut se féliciter !
      Parce que, comme tu le dis, au delà du résultat, il y a une prise de conscience et une vraie réflexion … et ça, c’est ce qui compte !
      Bisous.

    34. Hello,

      Mouais… je suis moi-même en rehab-conso… pas par défi mais juste par ras-le-bol… de plus de place dans le placard, de la moitié que je ne mets pas, du peu d’intérêt de tous ces achats….
      Mais en te lisant, je me dis que même sans rehab, je suis très raisonnable.
      Une veste + une paire de chaussures + une chemise + un pull, c’est vraiment 15 à 20 fois moins que ce que tu achètes habituellement sur un mois ??? C’est plus de l’ultra consommation, c’est carrément compulsif, pathologique si c’est le cas. Tu as cherché à savoir ce que ça t’apportait ? pourquoi tu avais besoin de ça ?
      Parce ce qu’à mon sens, tant que tu n’auras pas identifié le pourquoi de cette consommation débridée, ça ne sert à rien de chercher à « traiter ».
      Et puis, te dire qu’en un mois (avec en plus, une expérience à moitié ratée), tu as eu l’illumination/trouvé la clé et que tu t’es libérée, même juste un peu, de la consommation, je pense que tu rêves un peu :)
      M’est d’avis que tu fais fausse route avec le sentiment d’envie (ou pas). Si réellement tu as ce niveau là de conso, tu es dans le besoin, pas dans l’envie.
      Bref, bonnes tergiversations ;)

    35. Moi aussi j’ai fait un no shopping month ce mois-ci. Un peu obligé, parce que plus de sous, mais réussit à 100%. Ce qui m’a fait le déclic à été de… faire mes comptes ! Et de me rendre compte que la somme que je dépensais en fringues n’étais pas raisonnable proportionnellement à mes revenus.

      Ce mois-ci je sais exactement ce que je vais acheter étant donné que j’ai eu un mois pour réfléchir et surtout j’ai décidé de me fixer un budget shopping par mois. Je peux dépenser cet argent pour une seule grosse pièce, ou pleins de merdouilles, mais je pense miser plus sur une belle pièce par mois. :)

    36. @Eugénie: Oui, Zara effectivement :) Il est top, hein? Bon, dommage pour la compo (grumpf) mais je le trouve parfait pour la mi-saison :)

      @Olivia: Je suis POUR la petite récompense (évideeeeeemment, ahah ^^) En attendant ne pars pas sur ce sentiment de défaite, c’est NEGATIF! ;) Hey, on ne reste que de pauvres êtres humains avec leur moments de force et de faiblesse, non? ;)

      @Cha:Ah ben ça c’est l’effet kiss cool, hein. On se restreint et quand ça pète ben… c’est le carnage :) Je pense que c’est aussi pour ça que je me suis autorisé ces achats. Parce que clairement si c’est pour ne rien acheter pendant 1 mois et tout défoncer le 1er du mois suivant euh… Voilà. On est d’accord, non? ;) C’est toujours la même chose, il ne faut pas être trop dur avec soi-même :)

      @Faro: Assez d’accord sur le point de la « passion ». Mais comme pour tout il faut savoir garder une certaine mesure :) Et pour l’épargne, pfouah, ne m’en parle pas, j’ai un mal fou à mettre ne serait-ce que 10 euros de côté par mois (sauf celui-ci ou ça a été le jackpot ahah ^^)

      @Inesnes: Ah oui, le « busget limité » c’est à tenter aussi mais perso j’ai déjà essayé et ça n’avait pas fonctionné. Je pense que je préfère me limiter à X fringues plutôt que de me limiter dans le budget :) MAis après certains trucs fonctionnes chez certaines personnes et pas chez d’autres :)

      @Little S: Ecoute pour le moment il tient très bien la route! Je suis un peu deg’ de ne pouvoir le porter que le matin avant 10h (oui parce que après c’est l’été, tu vois bien, ahah ^^) mais je ne regrette pas une seule seconde :D

      @Sandrine: Je t’avoue que je ne me suis jamais amusée à « compter » mais il y a encore 6 mois entre mes 3 sponsors et tout ce que j’achetais je pense que je devais y être facilement. Voir plus.
      Mais ce n’est plus le cas depuis des mois maintenant.
      Pour ce qui est du côté pathologique de l’achat chez moi évidemment que ça l’a été (j’en ai déjà parlé il y a quelques mois, d’ailleurs… :)), je ne peux pas le nier et j’en suis parfaitement consciente.
      Toujours est-il que toute ma « réflexion » ne date pas de ce mois de septembre, j’y travaille depuis plus d’un an donc crois-moi les causes etc. sont très claires pour moi.
      Encore une fois tout est question de point de vue et d’histoire personnelle. Pour moi ce mois de septembre est une petite victoire. Inutile de m’auto-jeter des cailloux pour 4 achats, je me connais assez bien pour savoir que sans eux le résultat aurait été bien pire en bout de course :)

    37. Là y’a pas grand-chose à regretter je crois ! :)

      Est-ce que tu pourrais nous montrer STP un look avec tes sandales à talons (celles qui sont du genre Céline) ? C’est le moment ou jamais pour pas attendre la prochaine saison, où elles risqueront d’être passées de mode, etc.

    38. Bonjour Coline,
      Je dois t’avouer que parfois je me demande vraiment si tu s sérieuses dans tes articles???? J’aimerais comprendre comment tu peux appeler ça un no shoppingmonth alors que tu as quand même acheté??
      Je suis un peu perplexe, je dois t’avouer.
      Et tout le monde qui te félicite, en+??? J’aimerais trouver un sens à tout ça mais j’ai juste l’impression que cet article est une vaste blague, et que tu te moque un peu du monde.
      Alors?

      1. @Farfadet: Passées de mode? Tu es sévère toi didonc ;) Ce sont quand même de bêtes sandales très classiques, non? Et pour le look, il se pourrait qu’il arrive plus vite que prévu (soit dit en passant, j’ai déjà posté un look avec il y a quelques semaines :))

        @Amandine: Le terme est mal choisi je te l’accorde à 200% ;) Mais bon, j’étais partie là-dessus, au départ et finalement, ce n’est qu’un « terme », non? On m’a demandé de parler de mon NSM, c’est ce que j’ai fait avec cet article. il s’avère que j’ai malgré tout acheté durant le mois de septembre, bon, voilà. Il n’y a pas mort d’homme, ça ne fait de tort à personne, si? Je ne cherche pas à être félicitée en publiant cet article. Si certaines le font alors c’est adorable et ça me fait plaisir mais si tu lis les commentaires tu verras que tout le monde ne le fait pas ;) Je le redis, on m’a demandé de partager mon expérience du mois de septembre et c’est ce que j’ai fait, tout simplement, sans chercher plus loin. Cet article ne fait que refléter la réalité: un NSM pendant lequel j’ai craqué. Si ça aide certaines alors j’en suis ravie et pour le reste ce n’est pas bien grave, non? :)

    39. Ton non shopping month est intéressant, je le fais quelques mois dans l’année. Sinon tous les 2, 3 mois je regarde mon dressing, et je fais une liste de ce qui me ferrait plaisir. Cette année j’ai décidée que ce serait les accessoires et les basiques (l’année dernière c’était pompes et jeans). J’ai un budget de 40€ par mois et je me débrouille avec!
      Et c’est amusant car ce mois si j’ai trouvé des chemises et tuniques 100% cotton ou 100% lin à……guerrisol!!! Bref, je ne suis plus trop les tendances et je ruine bien moins mon budget!!!!
      Bonne journée!

    40. Bah mince, ça, pour moi, c’est un « normal month » (voire un « craquage month », parce que les chaussures, je n’en achète pas douze paires par an)… Te lire et parcourir les coms me rassure, je ne suis donc pas pire que la plupart de mes congénères :)
      Sinon, la chemise est rudement chouette. La matière est-elle vraiment douce, agréable à porter ? Elle ne bouloche pas ? Je vais peut-être faire une minuscule entorse à ma diète ; s’offrir un petit basique bon marché, ce n’est pas pécher ^^

    41. moi je te dis bravo ;) je suis dans le même état d’esprit que toi et j’ai trouvé ton idée très intéressante au début du mois(sauf que pour moi c’était déjà rapé vu ce que j’ai acheté au mois d’août,ahem). Je m’étais dis que j’allais essayer le mois d’après et c’est donc parti pour un No-shopping month. De plus je suis en train de lire « L’art de la simplicité » et ça aide pas mal à faire le vide et à se concentrer sur l’essentiel. C’est peut être con mais ton blog m’aide pas mal et j’espère arriver à relever ce défi perso. Donc je te dis merci et je te souhaite un bon lundi ensoleillé

    42. Si Si un peu tricheuse quand même, non je plaisante apparament tu a fait quand même de gros effort c’est déjà ça non ?Le but c’est de se sentir bien avec sa consommation ,ne pas crée ce frustration après on se venge plus fort !!

    43. Moi je dit que ton défi est plutôt réussi !!!! Alors bravo Coline (ben ouais faut te soutenir, période de soldes oblige)
      Des bisoux….et n’oublies pas, on te surveille ;p

    44. Bravo pour la tentative, car je trouve extrêmement sain qu’une bloggeuse mode se pose des questions comme tu le fais sur divers sujets, la sur-consommation de fringues, les produits de beauté naturels non testés sur les animaux etc.
      N’écoute pas les critiques, après tout, je trouve remarquable que tu oses te poser ces questions alors que ça ne choque plus beaucoup quand une bloggeuse exhibe son nouveau sac ayant coûté l’équivalent de ce que gagne un fonctionnaire en Inde en un an, sans plus de scrupule. Je ne veux pas jeter la pierre, mais il est de temps en temps très sain de faire une pause et de se poser des questions, et merci de le partager avec nous!
      C’est vrai que ce que tu as finalement acheté peut faire ouvrir les yeux aux plus grand nombre, pour qui ce serait déjà pas mal de n’avoir que cela par mois, mais elles oublient aussi que finalement, ayant un blog mode, tu es un peu « piégée » par la pression de montrer toujours quelque chose de nouveau, de faire valoir aussi tes sponsors etc. C’est un cercle infernal et je salue ta tentative de tenter de le casser un peu de temps en temps.
      :)))

    45. coucou
      j’ai souvent essayé ce genre de choses aussi mais finalement, j’ai réalisé qu’en sortant d’un « no shopping month », je me rue dans le premier Zara qui croise mon chemin et j’y laisse trois mois de salaires pour combler mon immense frustration, donc bon, dans mon cas, ça ressemble plutôt à « reculer pour mieux sauter ». Donc j’ai arrêté ça, malheureusement. Juste je commence à être vraiment alarmée aussi par ma propre consommation, j’ai réalisé que les trois quart de ma garde robe sont constitués de trucs que je n’ai jamais vraiment portés mais que j’ai juste acheté histoire d’acheter. Je réfléchis beaucoup plus, maintenant, quand j’achète (bon pas tout le temps hein, j’ai des crises aussi) et souvent je réessaie les fringues que j’achète chez moi, tranquillement, limite je fais un tour de pâté de maisons avec, et si je me sens pas parfaitement bien dedans ou que je trouve qu’il y a un truc qui cloche, je les ramène en magasin. Et généralement, j’ai constaté que ces derniers mois, j’ai du ramener 70% de mes achats!!
      Voilàààà
      Bises

      Clarisse
      http://www.avecdessi.fr

    46. Depuis début septembre je n’ai rien acheté à part une montre mais ça ne compte pas vraiment, et bien ça m’a fait un bien fou parce d’une je ne dégomme plus mon compte en banque chez h&m (je ne sais tjs pas comment ils se débrouillent pour qu’on ressorte tjs du magasin avec au moins un article qui n’existait pas il y a 3 jours !)et de deux j’ai enfin décider de me séparer de mes vieilles fringues :) au début je tremblais un peu en passant devant mes magasins préférés mais maintenant ça va je gère !! ps : je ne vais pas tenir comme ça 10ans mais je suis sur la bonne voie :D XoXo

    47. J’ai commencé mon mois sans shopping il y a trois jours et j’espère tenir le coup :).. merci pour ton blog et tes articles … en te lisant, j’ai pris conscience de mon rapport à la consommation de fringues.. et depuis un an mon dressing s’épure doucement et je me sens plus zen par rapport à ma consommation compulsive de fringues. Et comme toi ou la chic fille je pratique souvent le fait de porter une pièce de mon dressing pendant plusieurs jours et de voir avec quoi je peux l’associer. Bref, un grand grand merci pour tous tes conseils et tes astuces !!

    48. Comme pour d’autres, je me croyais plutot addict, mais ton no shopping month est meme pire que mes mois normaux. Je trouve qu’acheter un haut et par exemple une jupe dans un mois ba, ça suffit, faudrait peut etre pas exagérer +. A la limite j’ajoute une paire de chaussures pas trop chères mais +, je me sens mal, je culpabilise. De toute facon je n’aurais plus la place de mettre ça dans mon appart’ et puis si c’est pour acheter la meme chose que ce que j’ai déjà mais dans une autre couleur qui ressemble, il n’y a pas trop d’interet.

    49. Pour ma part Coline je ne sais pas si ça peux t’aider mais j’ai un dressing plutôt petit et qui me satisfait plutôt bien en fait je privilégie VRAIMENT la qualité donc je vais m’acheter genre 2/3 pièces par mois dans le style de prix et de marques plutôt élevées genre Topshop (encore ça va ça reste accésssible mais c + cher et de meilleurs qualité que h&m) et des marques + style Sandro, Maje,Claudie Pierlot, Bash… en fait je ne met plus les pieds dans un Zara ou un H&M car j’ai l’impression au fil des mois que mes habits se désintègre (oui oui) je ne les retrouvent plus : soit ils sont mort à la machine à laver, soit je les ai tellement peu mis qu’ils finissent en boule quelques part au fond de mon armoire :(
      au final je me rend compte que je portes tjs les mêmes fringues et surtout celles qui sont de qualités et qui me mettent vraiment en valeurs qu’elle soit à la mode ou non. Je me fais une wish list avec les pièces que j’aimerais vraiment acquérir et que je sais que j’aimerais longtemps. Du coup j’achète peu mais bien, j’aime mes fringues, et je les revends moins et n’ai pas ce sentiments de vouloir avoir toujours plus qui au final n’a pas grand intêret je trouve…enfin voilà ma petite histoire de fringues à moi ;) bises !!!

    50. C’est pas du tout un loupé en tout cas! Je pense aussi qu’il ne faut pas se sevrer totalement. La frustration est encore pire que le craquage en lui même et il engendre un encore plus gros craquage au final! C’est ça en fait une bonne façon de consommer : se faire plaisir de temps en temps, sans se frustrer pour autant!
      Bises

    51. Ben oui ça me dépasse, je ne comprends pas trop, moi qui ne craque pas parce-que je suis fauchée et que quand je craque, je finis par ramener l’objet à la fin du mois parce-que j’ai besoin des 30/40/60 euro qu’il a couté pour le finir. Tu connais le sentiment de regret quand t’as eu très envie d’une pièce, que tu ne l’as pas achetée et que t’y repenses plus tard en te disant « quand-même, elle était super cette robe, j’aurais dû la prendre » et elle reste dNs ta mémoire? Eh bien essaye de l’avoir achetée et ramenée, c’est pire. Il y a quelques mois, c’était la robe mango imprimée chats à la coupe vinage qui m’allait trop bien. Bref, non, je comprends pas que quand on en a les moyens, on se fasse autant de souci, c’est quoi le problème exactement, les comptes, la place dans les armoires, la conscience? Désolée ça peut pas être bien reçu par celles comme moi qui n’ont même pas de quoi s’acheter l’indispensable, les basiques sans que ce soit un problème…

    52. Je suis ton blog depuis un bout de temps, et je l’adore très sincèrement. Ce qui je pense est du en grande partie grâce à ton gentillesse, ton accessibilité, le fait que tu ne prennes pas tes lecteurs de haut, et que tu ne te prennes pas au sérieux. Je voulais juste réagir sur cet article, lorsque tu parles d’avoir acheté au moins 15 à 20 fois moins d’articles que d’habitude. Je sais évidemment que tu possèdes beaucoup d’habits, que tu t’en achètes très régulièrement etc, mais je n’imaginais pas autant. Je ne juge pas du tout, c’est juste que, ce que tu as acheté ce mois-ci, c’est l’équivalent d’un mois de gros craquage pour moi. J’adore la mode, et j’essaie de me débrouiller pour acheter la plupart du temps dans des magasins ou les prix sont réduits, et de renouveler mes anciens habits, etc. Et c’est juste que ce gros décalage m’a marqué. Nous sommes des tas d’étudiantes (ou pas) dans la même situation, et c’est cela la « réalité » (enfin ce terme n’est pas vraiment approprié) pour moi. Pour la première fois depuis que je te lis, j’ai l’impression de ne pas habiter la même planète que toi, que nous n’avons pas le même sens des réalités. Ce qui est tout à fait normal, ça s’appelle la diversité, mais c’est la première fois que je ressentais ça, et j’avais envie de l’exprimer.
      Je m’arrête là, je te souhaite bonne continuation, et bien sûr je continuerai à lire ton blog avec toujours un grand plaisir. :)

    53. Ouais en fait c’est ça: ça fait le même effet que si un somalien te lisait raconter que t’avais mangé que des pâtes pendant un mois avec juste 4 repas au resto, tu vois? Mais bon c’est pas grave non plus, hein, après tout on est tous le « riche » de quelqu’un et on provoque tous la frustration chez d’autres à tel ou tel niveau, sur le net c’est juste plus flagrant et on se dit les choses sans pudeur, dans la vie j’aurais eu un dialogue complètement différent avec toi, alors faut pas s’inquiéter des remarques amères! ;)

    54. Ça fait de nombreux mois maintenant que je suis raisonnable.
      Je me suis posée un jour et j’ai regardé une amie qui achète beaucoup, beaucoup et j’ai eu un électrochoc en me disant que moi aussi j’étais comme elle.
      Je me suis trouvée pathétique, puante de fringues et juste ridicule. Alors j’ai commencé à changer mes habitudes, mes rapports au shopping et aux fringues.
      À présent je ne fais plus que très peu de shopping, je savoure enfin mes samedi pour faire autre chose. J’achète beaucoup moins mais 1000fois mieux qu’avant. Du coup mes sessions shopping sont plus rares mais nettement plus agréables et intenses.
      J’ai l’impression d’être moins futile et plus disponible, plus ouverte aux autres choses.
      Bien évidemment cela n’engage que moi, c’est mon expérience et en aucun cas je ne juge qui que ce soit. Chacun vit son rapport au shopping différemment et c’est justement en échangeant qu’on change, qu’on évolue,…
      En tout cas tu aurais fait la plus grosse erreur de ta vie si tu étais repartie sans ces escarpins Cosmo !!!
      Bonne journée !

    55. Coucou Coline !
      Moi je trouve que tu t’en es pas mal sortie et je suis pour l’auto indulgence lol !!
      Moi j’ai fait mon NSM un peu forcée car plus de boulot… Mais là, avec ta superbe robe à pois (trop chère pour mon budget actuel :( ) je suis en train de craquer pour me refaire un peu ma garde robe, que je dois absolument trier…
      J’adore ton blog et ta façon d’écrire, on a l’impression que tu parles à côté de nous !
      @ ++

    56. Ben moi je trouve que c’est un bon concept, ce no-shopping month. D’ailleurs je commence aujourd’hui… (enfin j’ai commandé 3 jupes vendredi 30 septembre pour partir du bon pied)
      J’ai remarqué qu’on a des périodes de shopping impulsif, puis si on se force à arrêter, on perd un peu l’envie. Je vois mon no-shopping month comme une désintox en fait. Pourvu que ça marche !!!

    57. Ce matin en ouvrant ton blog, je me suis dit: tiens c’est ma veste.Je l’ai reçu samedi et pour le prix, elle est parfaite, juste une petit question que je voulais te posé, pour le jean only en gris et le asos en noir, tu a pris ta taille habituelle ou non ?
      merci et bonne journée
      Malika

    58. Pour le no shopping month, en franglais dans le texte, c’est un échec. Mais pour avoir si peu craqué par rapport à ton habitude, c’est quand même une belle victoire. Et ta réfléxion quant à la consommation (pollution, gachis, etc…) te pousse à plus te questionner avant chaque achat, et ça c’est super! en fait, c’est zéro achat compulsif, qui ne te serviront jamais, ou que tu ne porteras pas, et c’est ça le principal. Chez moi, je n’ai pas assez de place pour acheter trop de fringues, et je ne jette rien :-( du coup, j’ai un peu la même démarche que toi, je réfléchis avant d’acheter, j’attends d’en rêver le nuit. Essaie ma méthode, supprime une armoire? ;-)

    59. Si le « month » entier est trop dur pour toi, pourquoi pas essayer les 15 jours non shopping? Ou une autre quantité qui te convienne, tu pourras toujours augmenter petit à petit. Tu peux toujours lister tes envies, et te renseigner (matières, fabrication), faire le point avec ton dressing, virer, donner, etc.
      Et aussi, pour te motiver, placer les sous autrement. 15 jours sans shopping égal à 60 (50-40-100)€ à mettre de coté pour les cadeaux de Noël/dîner en amoureux/Livret A de ta fille/faire un don.
      En tout cas, même si certaines voient un échec flagrant, j’aime ta démarche car tu te cherches et essayes de trouver tes limites, tes motivations, tes faiblesses, et cette connaissance de soi n’est jamais un échec.

    60. J’ai beaucoup de respect pour ta tentative, car je sais quelles difficultés cela pose, lorsqu’on se trouve dans ton état d’esprit de consommation, qui est aussi le mien, mais en moindre je pense. Néanmoins, j’ai une petite question, et peut-être ta réponse pourrait-elle me servir à me motiver ;) Avec ce NSM, j’imagine que tu as dû économiser beaucoup d’argent par rapport à d’autres mois où tu achetais, comme tu le dis, 20 fois plus qu’en septembre. Est-ce vraiment motivant de voir la somme qui n’a pas fondu dans ces achats? Est-ce que tu as, du coup, une facilité à t’inventer d’autres projets, d’autres achats, d’autres manières plus constructive et « réalistes » de dépenser cet argent?

    61. Moi aussi je suis assez perplexe de lire ton article… Je ne veux surtout pas être désagréable, mais je pense qu’on est parti dans une sphère qui m’échappe franchement. On parle bien de fringues, des trucs dont on se fout royalement une fois qu’on a la tête ailleurs et qu’on réalise qu’il y a quand même des choses plus importantes dans la vie.
      C’est plus une impression générale à la lecture de ton blog (et d’autres) : depuis bien 4 ou 5 ans que je vous lis toutes, les bloggeuses, je constate que porter son jean 3 fois de suite relève d’un défi quelconque, et qu’un mois un peu dur où on achète rien (ou pas « grand-chose » comme tu le dis), c’est devenu carrément le nirvana. Dans quel monde vous vivez sérieux :) Pourtant, je trouve que le tournant que tu prends depuis quelques mois est prometteur : les articles bio, là où il faut se sentir responsable, et pouvoir comprendre ce qu’on achète et ce que l’on consomme. Ca me déçoit du coup de lire que tu ne peux pas arriver à ne pas acheter du tout pendant 30 malheureux jours, si en plus t’as une commande cadeau et tout ^^
      Remettez les pieds sur Terre, j’vous en prie, j’t’en prie Coline :)

    62. Je me croyais atteinte, mais là, vous me dépassez, et de loin. Je suis extrêmement addict aux achats. J’aime la nouveauté et me faire de petits plaisirs, parfois cela me donne l’impression d’une infection qui ne veut pas aller contaminer ailleurs. Pourtant, lorsque je regarde autour de moi, j’en arrive à me demander comment vous vous en sortez financièrement. Les achats que vous avez fait dans ce mois censé être un mois « no shopping » sont ceux que je fais lorsque je m’accorde le droit de me faire vraiment plaisir. ^^ J’en arrive à envier votre _apparente ?_insouciance et celle de la plupart des personnes il semblerait.

    63. Comme d’autres l’on dit, ton non-shopping-month ressemble à un mois de shopping intense pour moi (ce n’est pas un reproche, chacun ses besoins et ses envies !) Et juste pour préciser, je ne suis pas étudiante, j’ai plutôt un bon salaire et j’adore la mode (et ton blog).

      Depuis l’été, j’essaie aussi de faire attention. Pour te donner une idée j’ai essayé de restreindre mes achats à une seule pièce par mois en me disant que j’avais assez de choses dans mon armoire pour tenir et me renouveller sans acheter de nouvelles choses.

      ça a marché car : j’ai l’impression de « retrouver » mon style, de m’attacher à mes fringues. J’ai découvert que je pouvais acheter autre chose que des fringues, j’ai des sous à foison et finir le mois dans le vert en ayant mis un tas d’argent de côté => fierté maximum.

      ça n’a pas marché car : au bout d’un moment, j’ai l’impression de revivre ton défi des 5 et de tourner avec les mêmes fringues en boucle, ce qui finit par tuer un peu la créativité et me rendre morose. Maintenant que j’ai à nouveau rendu « sacré » le fait d’acheter, quand j’achète un truc qui va pas, je culpabilise bien plus qu’avant et ça me pourrit un peu le moral (« Quoi tu as dépensé ta seule pièce du mois là-dedans, mais t’es nulle ! »)

      En conclusion j’aurai tendance à dire que comme pour tout le bonheur est dans l’équilibre…
      Mince, tout ça pour en arriver là !!! ;-)

    64. Ce qui est sûr c’est que ça donne matière à discussion.
      Je comprends le point de vue de celles (qui sont sûrement dans ta tranche d’âge) qui ont un sentiment amer mais l’important c’est que tu dises les choses sans langue de bois. Après ça ne plaît forcément pas à tout le monde.
      T’as voulu essayer, et bravo, t’as « presque » réussi (on n’imagine pas vraiment ce que représente un shopping month pour toi, peut-être si tu avais mis une illu par comparaison ??).
      Sinon, dis donc, c’est nous les psychanalistes ici (ben si aussi un peu quand même ^^)

    65. @Coline : oui tricotée toute seule comme une grande ! Tu n’as jamais testé Wool and the Gang ? On se fait vite la main ! En plus le modèle est pour débutante donc très très facile !

    66. Effectivement, tu as plûtôt bien tenu ton pari!
      J’ai déjà essayé le no shopping month, mais.. je trouve tjs 1, ou 2, ou 3… exceptions à la règle qui me font craquer …En revanche, je suis curieuse de voir comment va se passer le mois d’octobre: vas tu être « raisonnable » et ne pas dépenser plus qu’à la « normale », ou bien tu vas « rattraper le retard » du mois de septembre? :)

    67. Je trouve que ce que tu as acheté ce mois-ci, c’est parfait… Bon, c’est pas du tout un no-shopping month mais ça pourrait être ta ligne de conduite pour les mois à venir parce-que c’est assez raisonnable et que ça a du de faire vraiment plaisir pour le coup.
      A force d’acheter trop on oublie comme c’est bon d’acquérir une nouvelle pièce!

    68. Juste pour dire aux « autres » filles , que ça existe aussi des gens qui font des « no shopping month » pour de vrai!!!! sans être au RSA , sans se saper comme un sac à patates , tout simplement parce qu’elles n’ont ni le temps ni l’envie de faire du shopping !! oui oui ça existe en VRAI !! et on peut lire 5 blogs modes par jour,adorer les sapes et n’avoir envie de rien acheter ! si si je vous jure c’est possible ;) juste parce que ce n’est pas essentiel !!
      du coup les fois ou ça m’arrive : mais comme c’est trooooooop bon ! et je suis sûre que si je faisais du shopping tout les 15 jours j’y prendrais moins de plaisir ….le tout est aussi de se trouver d’autres occupations , loin de l’offre alléchante des boutiques !!

      En tout cas,bon courage dans ta quête de l’équilibre du shopping , une sorte de « weight watchers » de la fringue quoi !!

      A+

    69. Je comprends tout a fait ton demarche/discours- ca a commencer avec moi quand je me suis prise en main, a me dire « tu as BESOIN d’une paire de bottes QUI VONT AVEC TOUTES TES FRINGUES ET (toutes tes) TON STYLE(s), TROUVES-LES. Ignore tout le reste. »
      Quand je les ai trouver (deja, la veine!) ils etaient chers. Pas inabordable-chers, mais plus que j’ai l’habitude de payer. J’avais un peu du mal, a vrai dire. Mais je les ai acheter. Mais avec le frayeur-petite culpabilitee qui suit une « grand » depense, il y avait aussi mon coeur qui danser avec bonheur pour la faciliter de m’habiller, mes ensembles se rassamblees toute seule avec comfort et allure…le bonheur, quoi. Mais encore presque plus que ca, je suis soudainement devenue super sereine en magasin. (« Nope, pas besoin. J’en ai. J’aime pas trop ce detail. Pas la peine. J’ai ce qu’il me faut, merci. Tiens- ca, oui. Oui oui. ») Et encore, parfois j’avais meme pas envie d’aller voir, les magasins. Du coup, et drolement, un grand achat=enormements d’economies. Vrai de vrai et verifiee avec mon banquier :)
      C’est le travail de discernement qui arrive grace a un defi (genre no-shopping month) qui est interessant, a la fin. Donc, bravo Coline, je dis!

    70. @Sarah: Mais non, voyons :) Comme je ne suis sûrement pas la pire des ultra-consommatrices ;) Pour la chemise écoute je l’ai portée 3/4 fois depuis que je l’ai achetée et RAS pour le moment. J’aime beaucoup la matière, une sorte de coton assez épais (je crois que c’est de la « flanelle »?? Mais pas sûre) :)

      @Anais: Ah ben merci à toi pour ce commentaire :):):)

      @Christelle: Ah là non non non! J’essaie de me battre contre cette idée (fausse?) qu’un blog mode rime automatiquement avec nouveautés et pression. Je n’ai jamais acheté « pour » mon blog ni pour avoir des choses à montrer et je pense que beaucoup ici apprécie de revoir des fringues déjà portées, non? Par contre pour mon sponsor oui, évidemment. Je ne peux pas leur dire « non ben pas ce mois-ci », on a un contrat et c’est comme partout ailleurs, il faut le respecter (mais je ne m’en plains pas, hein, évidemment ;)) Enfin, un grand merci pour la première partie de ton commentaire que j’ai trouvé très « juste » :):):)

      @Clarisse: Voilà, je pense que tu as parfaitement compris le pourquoi de ces 4 achats. Passer 1 mois sans rien acheter pour tout défoncer dès que le « défi » est fini c’est bête, non? Mieux vaut rester à l’écoute de soi et de ses envies, continuer à se faire un peu plaisir. Ca fini moins mal, ahah ^^ Pour les 3/4 des fringues non portées je crois qu’on est pas mal dans cette situation et comme tu dis, c’est alarmant -___-‘
      @Julie: Et bien félicitations alors :D

      @Chloe: Encore une fois tout est question de point de vue ;-)

      @Louise: Ton histoire me plaît bien :) Mais perso je reste quand même prsuadée que Zara ne rime pas avec « mauvaise qualité ». Enfin, de toute façon aujourd’hui on ne peut plus se fier à une « marque » pour avoir un gage de qualité. J’achète des choses que je juge « quali » (genre des cachemires Z&V) mais le seront ils encore dans 1 ou 2 ou 10 ans? Parce que la vraie qualité c’est ça, non? On ne peut pas dire d’une fringue qu’elle est de qualité après 1 an… Quand je vois ma mèr et certaines de ss fringues qu’elle a depuis genre… 15 ans? Je me dis « lààà, voilà de la qualité ». En attendant l’intention reste louable. Acheter moins mais mieux c’est aussi très très bien et je tente d m’y atteler (même si Zara, j’avoue, j’ai du mal à décrocher ;))

      @Mélisande: Tu penses que je n’ai jamais connu ça? Je ne sais pas quel âge tu as mais j’ai eu 18/20 ans aussi comme tout le monde, un appart à charge toute seule, des courses à faire (et mes parents ne m’ont jamais aidé pour ce genre de choses, chez moi l’indépendance à tous les niveaux prône sur le reste ;)) et oui ça m’est arrivé de devoir ramener des choses parce que j’avais « besoin » de cet argent pour manger.
      Aujourd’hui je gagne bien ma vie, je suis en couple (ce qui aide, on va pas me dire le contraire ;)) et oui j’ai les moyens de me faire plaisir.
      Pourquoi je ne le fais pas? (Ca semble être ta question :)) Et bien je le fais. J’ai de beaux sacs, de belles chaussures, plein de vêtements et je suis contente. Après tomber dans la surconsommation, la compulsion, qu’on ai de l’argent ou pas je trouve ça tout simplement MALSAIN et vide de sens. Donc en quelque sorte, oui, c’est une histoire de conscience.
      Après c’est mon point de vue et MON histoire, évidemment et à l’époque où je n’avais pas un rond pour m’acheter des chaussettes chez H&M je pense que j’aurais vu les choses de la même manière que toi, indéniablement.
      Je comprends donc à 100% ton commentaire et ne le trouve pas du tout « amer » et tout ce que je raconte mais comme tu semble si bien l’avoir compris nous ne sommes pas tous égaux dans la vie, malheureusement…

      @Louise: Ah je crois que c’est vraiment « le » truc que soulève cet article: la notion de réalité. C’est quelque chose de très subjectif pour moi. Voir inexistant. Car nous avons toutes des vies, des visions des choses et des revenus différents. Ici je pense qu’il faut faire fi des histoires d’argent et uniquement se concentrer sur le « projet », la « réflexion », le fond, finalement :)

      @Pauline: Merci pour ton ressenti par rapport à tout ça. Pathétique et ridicule c’est souvent ce qui me vient à l’esprit mais évidemment c’est assez difficile de l’admettre et de l’accepter. Et merci aussi pour ton « non-jugement ». Evidemment nous sommes toutes différentes, avec des ressentis différents, des conso, des envies différentes etc. mais moi ça me fait du « bien » de me retrouver dans l’expérience d’autres personnes :)

    71. Merci pour la séance de psychanalyse, et surtout merci pour ce billet (je suis des personnes qui te comprends)..
      En attendant tes trouvailles de septembre sont au top…
      Quel est l’auteur qui écrit: « regretter c’est deux fois souffrir »?

      des bisous

      1. @Charlotte: C’est le chanteur de Mass Hysteria :D

        @Anne: Ah oui mais là encore une fois je vais m’énerver!! (je déconne, hein ;)) Ca veut dire quoi « français lambda »? Mouarf, c’est quand même le truc qui est revenu tout au long de la journée dans les com’, cette pseudo norme inexistante. Quand moi j’achète XX fringues par moi ma voisine en achète 10 fois moins et peut être que la meuf au bout de la rie en achète 100 fois plus. On ne peut pas essayer de tout normaliser comme ça, ça ne marche pas. Les sondages etc. pour moi ce n’est pas la « vraie vie » :)

    72. Perso, j’arrive plutôt bien à me raisonner. Je me freine seule en me disant que telle ou telle chose, je n’en ai pas besoin. La notion de besoin et d’envie sont très différentes et importantes pour moi. Chacune son mode de fonctionnement. En tout cas félicitations pour avoir presque réussi ton pari.

    73. @Malika: 34 pour les deux, il me semble :) (Mais j’ai un dout pour le Only, je ne me rappelle plus en quelles tailles ils sont vendus :S)

      @Mlle Chance: Merci pour ton commentaire, très juste. Ca fait du bien :)

      @Bobbie: Ah oui évidemment! J’ai enfin pu acheter un nouveau canapé (3 ans qu’on voulait en changer O_O), commencer à redécorer mon salon et mettre de l’argent de côté. C’est extrêmement motivant donc, oui! Par contre, j’essaie d’éviter de penser à tout ce que j’ai déjà dilapidé dans les fringues… Sinon c’est un peu la pendaison assurée, ahah^^

      @Marie: J’aimerais bien savoir pourquoi tu ne parles que des « blogueuses »?? Tu penses que ce genre de choses ne s’appliquent qu’à un certain « type » de femmes? Celles qui ont un blog? Dans ce cas lis les commentaires de tous les articles qui traitent un peu du sujet chez moi, tu verras qu’il y a beaucoup de filles, sans blogs, qui se reconnaissent là-dedans (pourquoi est-ce que j’en parlerais, sinon? ;))
      Et des choses plus importantes? MAIS EVIDEMMENT! (je ne crie pas, hein, ahah^^Juste c’est important ;)) Ce qu’il faut comprendre ici c’est que c’est un blog mode. Les sujets abordés ici sont donc en rapport avec le « thème », si j’puis dire, et les choses réellement importantes pour moi n’ont pas leur place ici, ce n’est pas le sujet et je n’ai pas envie d’en parler.
      Ca a réellement quelque chose de pesant que d’être constamment réduite à son blog et j’ai du mal à comprendre comment on peut voir les choses de cette façon.
      Pour finir je n’ai jamais parlé de nirvana ou d’exploit. Je n’ai fait que me satisfaire des efforts réalisés durant ce mois de septembre et partager mon expérience avec les filles qui passent ici, à leur demande, d’ailleurs (sans ça je doute que j’aurais abordé le sujet…) Est-ce un mal? Evidemment que je peux rester 1 mois ou 4 ou 6 sans rien acheter! La réalité c’est que je n’en ai tout simplement pas envie. vivre dans la frustration ne m’intéresse pas et si j’ai la possibilité d’éviter cette case très désagréable alors je le fais.
      Pour conclure, il faut arrêter de prendre les choses tellement au sérieux… Comme je l’ai dit dans mon article c’était un jeu, un ptit défi personnel, rien de plus. Comme tout le reste, d’ailleurs. Passer 1 semaine avec un jean, etc ;-)

      @Mélanie: Mais pourquoi toujours essayer de fixer une « norme »? Ca me dépasse un peu… Il faut accepter que tous les moyens et les modes de vie ne sont pas les même et ne pas se dire « je suis en dessous de cette norme » ou « je suis au dessus ». Ce serait beaucoup plus simple pour tout le monde, je pense, non? :)

      @Inspi: « Mince, tout ça pour en arriver là » –> Pas d’accord! C’est le plus important pour moi, l’équilibre. Et tu as trèèèès bien conclu :)

      @Nunu: Merci beaucoup pour ton commentaire :) Perso j’avoue avoir du mal à comprendre les réactions de certaines personnes face à mon article. J’ai l’impression qu’il faut tout « normaliser », que tout le monde doit être au même « niveau » et que je suis « anormale ». Wouhou, on est tous différents (aaaah combien de fois je l’ai écrit ça? ;)). En tous cas merci pour tes « encouragements » :) Quant au « shopping month », magad, j’aurais trop honte de le montrer ici en une seule fois O_O

      @Informelles: Cooooool :D Perso je sais tricoter depuis des années donc pas besoin de WATG (en plus je trouve ça cher, uhuh ^^)

      @Jennifer: Ah ben non, aucun intérêt si je repars ‘comme en 40’ ;) J’ai bien envie de continuer sur la même lignée :)

      @Mary Sloane: tout à fait :D

      @Cécile: Uhuh ^^ Juste, ce n’est pas parce qu’on fait beaucoup de shopping qu’on n’a rien à faire à côté ou pas d’autres occupations… Perso je passe très peu de temps dans les magasins (2, 3 fois par mois, une après-midi, maxi et encore je fais 3 magasins Zara, H&M et Printemps ahah ^^) mais ça suffit à me faire craquer. Ca + le fait que je passe quand même pas mal de temps sur internet (c’est un peu une partie de mon job, quand même ;)), et voilà la cata ahah ^^
      Bref, encore une fois tu illustres très bien le fait qu’on soit toutes différentes, avec des envies, des besoins etc. différents :)

    74. J’ai aussi repéré cette chemise chez Pimkie, et ce mois-ci j’ai acheté quelques fringues de chez eux et je ne suis pas du tout déçue de la qualité !

      Belle soirée,
      M.

    75. J’ai décidé de suivre ton « action » et cela fait trois jours que je tiens OMG. Je suis tombée hier genre sur la bague de mes rêves et j’ai du mal à resisté…

    76. Je suis entièrement d’accord avec toi, ça fait du bien de se donner des objectifs comme ça. Pour ma part, je ne sais pas si je tiendrai un mois et je suis du genre à culpabiliser assez vite.
      Du coup, mon astuce à moi, c’est : « cette fois-ci, tu peux entrer dans le magasin, mais tu n’achète rien! » et ça marche presque à tous les coup! Je fais un gros travail sur moi même pour n’acheter que ce dont j’ai besoin et je ne m’accorde pas trop d’achats plaisirs! Si je ne trouve pas ce que je cherche dans une boutique, alors ce n’est pas grave, je continue à chercher ailleurs.

    77. Bonjour Coline,

      Je suis l’autre Amandine, celle qui vient pour te féliciter ;). Pas pour le no-shopping-month parce que c’est quand même un demi-echec en soit (et une demi-victoire on est d’accord) mais parce que malgrè tout, tu as réussi à nous offrir casi un article par jours et que j’aime tes articles toujours aussi pertinent et rafraichissant.

      J’ai suivi le mouvement no-shopping-month et moi aussi j’ai craqué (mais pour des produits de beauté). Ca m’a bien fait réfléchir et comme j’ai un petit budget, j’ai décidé de dédier une certaine somme par mois au shopping, toujours la même, un peu comme si je recevais de l’argent de poche spécial plaisirs quoi. On verra si ça se passe bien :s

    78. Ca c’est du Coline comme je l’aime :)
      Bon tu n’as pas réussi à 100 % c’est vrai mais le but c’est aussi de voir ce que ça donne dans la durée. Pas dans le sens ou tu vas faire d’autre no shopping month, tu as été clair là dessus, mais plus dans le sens où, comme tu as vu le bien que ça te fait, tu vas peut être consommer de façon plus « intelligente » dans les moins avenir. L’important est de réussir à se demander si tu achètes par coup de foudre ou pour remplir un vide quelconque.
      Je suis ton blog depuis à peu près 8 mois je dirai, et c’est l’un de mes préféré avec celui de Marie. Je ne te connais pas c’est certain. Je ne connais de toi que ce que tu veux bien nous montrer. Mais j’ai tout de même le sentiment que tu as réellement évolué dans ta manière de consommer, la relation que tu as avec tes vêtements ou même ton image.
      Pour moi c’est donc un chapeau très très bas, pas forcément pour le no shopping month mais pour tout le travail de fond que tu as fait.

      ps: as tu reçu mon mail à propos des produits naturel pour enfants de chez smallable?

    79. Un reparation de voiture m’a forcé a commencer un no-shopping month (je ne vais meme plus sur le sites, sinon je me fait du mal et je fini par me rouler par terre de déséspoir), et puis, la, paf, pareil que toi direction Pimkie, et paf, MEME CHEMISE QUE TOI (C’EST LA CHEMISE DU MAL).

    80. Perso en tant qu’étudiante, j’ai absolument pas les sous pour acheter beaucoup, en général, mon mois « normal » se limite à ton « no shopping month » :p Mais je trouve que c’est une initiative très intéressante et c’est tout à ton honneur! J’adore le shopping et j’aurais du mal à m’en passer un mois quasi complet. Il ne se passe pas un jour sans que je passe soit devant des magasins, soit sur des sites de vente en ligne (je bave régulièrement d’ailleurs, y a tellement de belles choses!). Là ça fait 2 semaines que j’ai pas acheté de vêtements, et j’me dis qu’il serait temps que j’m’y remette ^^ Mais après tout, j’ai besoin de rien, et c’est vrai qu’à part d’une fabuleuse paire de bottines, j’ai pas envie de grand chose, alors j’vois pas l’intérêt de me forcer la main « sous prétexte que ca fait 2 semaines. »
      Je cautionne ce type d’initiative et je pense que j’vais m’en inspirer de temps en temps ;) Merci de nous faire partager ce genre de chose :)

    81. et ben moi, je dis bravo pour ce NSM quasi réussi ! parce que de mon côté, en ce moment je n’y arrive pas du tout, du tout…
      cela dit, jusqu’au printemps, j’avais passé plusieurs mois en mode no shopping donc ceci explique peut-être (sûrement) cela… je comprends donc tout à fait que tu te sois « autorisée » quelques entorses pour éviter plus tard une frénésie d’achats qu’aurait pu provoquer la frustration, parce qu’en effet, ça n’aurait alors rimé à rien. Je crains d’ailleurs que ce soit un peu le phénomène que je traverse en ce moment…
      En même temps, j’essaie de faire du tri et de donner, peut-être pour me donner bonne conscience ? mmh… en tout cas, même si ça peut paraître très futile et superficiel à certains, tout ça fait réfléchir et c’est déjà un bon début !
      Bon, je crois que je vais garder mes 70€, je viens de faire mon auto-analyse en public ahahah

    82. Haha bon même si tu as acheté un petit peu de vêtements, tu as dépensé moins que d’habitude et peut être qu’avec un peu plus d’entrainement tu arriveras à faire un No Shopping Month parfait. Je peux te comprendre que ça doit être dur quand on a l’habitude de se faire plaisir tout les mois, mais c’est des défis de la vie à relever haha.
      T’imagines que moi ça fait (*compte*) presque de plus de 4 mois que j’ai rien dépensé pour des fringues et ça jusqu’à Noel encore, je commence littéralement à péter un boulon surtout quand je vois tout ces vêtements qui m’appellent. Mais bon vu que j’ai pas de sous je peux pas céder à la tentation.

    83. @Coline C’est clair que c’est cher de chez cher ! Mais comme je le disais plus haut, ce genre de choses fait partie de mes coups de <3 (surtout l'hiver dernier !) :)
      Alors par contre, je ne savais pas que tu tricotais :p
      Merci pour toutes tes réponses aujourd'hui ! Ca fait plaisir :)

    84. Je teste aussi le no-shopping month… histoire de contre-balancer les dépenses de cet été. Je croise les doigts pour ne pas trop craquer ! J’aime bien ta façon de voir les choses :)

    85. C’est quand même bien de pouvoir se maitriser. Moi aussi c’est ce que j’essaye de faire. Sinon pour la clopes (j’ai vu ta reponse à Letizia) as tu essayé le livre d’Allan Carr(la methode simple pour en finir avec la cigarette)? Moi j ai arrêté grace à ce livre et j etais une grosse fumeuse.

    86. Voilà 3 jours que mon NSM a commencé et j’avoue que ça me fait très plaisir de tomber sur un article comme ça, pile au bon moment. Personne ne comprend dans mon entourage qu’une étudiante fauchée puisse préférer dépenser ses APL dans les fringues et manger des pâtes pendant un mois. Et voilà Septembre, la ville, les magazins et un trou dans le budget gros comme le trou dans la couche d’ozone et le pire c’est que je me dis « mais POURQUOI ? QUAND VAS TU METTRE CA, en journée ça fait trop, en soirée ça fait la fille qui ne sort jamais BRAVO HOLLY !  » . Et vendredi l’énième coup de coeur de trop, je regarde mon dressing et réalise que j’ai largement de quoi être pimpante sans reacheter. Aujourd’hui j’ai mis des basiques, et Bon Dieu qu’est ce qu’on se sent bien ! En espérant m’en sortir aussi bien que toi et inversement,
      Merci Coline :p

    87. Bonjour Coline,
      Je lis ton blog depuis quelques semaines maintenant, au départ je t’ai découverte via la video Street Style (où d’ailleurs j’avais laissé un commentaire qui est devenu le mieux noté huhu :p). Bref, j’ai un peu bloqué sur toi. Non, je ne suis pas lesbienne :) Mais bon, il y a des gens comme ça, on sait pas pourquoi, mais y’a un truc. J’ai donc eu l’idée biiieeeeen plus tard d’aller voir ton blog.
      En effet, je dois préciser que je suis en théorie aux antipodes de cet univers puisque je suis quelqu’un qui ne fais pas du tout de shopping. Mais il n’en reste pas moins que j’aime bien regarder tes photos, et que je te trouve intéressante, et drôle ce qui ne gâche rien (et super jolie mais est-il besoin de le préciser???). Evidemment, j’ai été interpellée par ton défis, par ton souci de consommer mieux, etc. Loin de moi l’idée de convaincre qui que ce soit de ne pas consommer, au contraire quand je vois quelqu’un qui à la base est « accro » au shopping prendre la décision d’un no-shopping month ou avoir le souci d’une meilleure consommation, je trouve ça très intéressant. En fait, je voulais juste t’indiquer deux livres de Dominique Loreau (qui va te paraitre une grosse extrémiste!!): « L’Art de la simplicité » et « L’Art de l’essentiel ». L’idée n’est pas de t’encourager à appliquer ce qu’elle préconise (même moi j’en suis loin!!), par contre je suis convaincue que tu vas y trouver des choses, piocher de petits éléments qui vont te plaire. Quitte ensuite à approfondir bien plus tard….
      Bisous ;)
      Céline

    88. Le jour ou je me mettrais en no shopping month tu m’autorise à copier coller ces bonnes paroles si je te linke ?! :)

      Ce que tu dis est très juste et je te rejoins à 100%.

      Personnellement c’est la force des choses (mon salaire) qui me pousse à etre plus sélective et à faire beaucoup plus attention à ce que j’achète. Mais c’est un mal pour un bien car finalement ça m’a aidé à considérablement amliorer ma facon de consommer en matière de fringues par rapport à il y a quelques années et je peux dire aujourd’hui que quand je tri mon dressing je me rend compte que je peux enlever de moins en moins de pièces puisque je met à peu près tout de manière regulière. C’est pour moi une grande victoire : j’ai arreté d’acheter des fringues à l’arrache pour mettre une fois et pour finalement les mettre en vente.
      Il m’arrive donc aussi de m’auto féliciter et ça fait du bien :)

      Visiblement je ne suis pas la seule que ton article fait causer je vais donc m’arreter la sinon tu vas finir par te bruler la rétine à force de lire tous ces comm’ lol !

      Bisous

    89. Je te comprends tout a fait Coline ;)
      Moi même je suis dans une phase de « sevrage consumériste » après avoir fait une petite expérience simple: j’ai noté pendant plusieurs mois chacun de mes achats, sans rien changer à ma consommation. Ça allait du plein d’essence aux achats de chez Sephora, en passant par les courses hebdomadaire chez Auchan, les passages chez H&M, les soirées, etc… Et en voyant la somme finale, j’ai vraiment eu honte.
      J’achetais n’importe quoi, au point de jeter des choses pour lesquels j’avais investis et qui ne me servait a rien. En plus, je finissais toujours a découvert !Aujourd’hui, j’apprends a reconnaitre ce dont j’ai vraiment besoin, je n’ai plus fais de razzias dans des magasins depuis bien longtemps (Ikea mise a part, mais je m’installais, fallait quand même que j’ai des meubles, non?). Je me tient a un budget pour les essentiels, et un « petit plus » pour mes achats fringues (Au mois de septembre, mon seul achat a été un t-shirt Petit Bateau à même pas 8 euros…-___-‘)Evidemment, le petit plus n’est pas de 8euros chaque mois, ça peut être plus dés qu’il s’agit de piece plus importante, mais je penses que je suis bien plus réfléchi dans mes achats, et ça c’est « very good » ;)

    90. Félicitations! Même si ce n’est pas du 100%, c’est important de savoir qu’on peut le faire et que finalement, c’est quand-même « nous » qui décidons.

    91. Je trouve ça assez aberrant de voir tout ces commentaires négatifs, et sans sens à mon goût! (même si chacun a le droit d’exprimer son idée)…
      Je veux juste permettre à certaines filles d’ouvrir leurs yeux : Cela reste un blog, et, les personnes qui l’apprécie viennent le visiter quotidiennement car ça leur permet (enfin pour moi) de penser à autre chose que notre traintrain quotidien. Alors pourquoi certaines « jalouses » se permettent de critiquer de cette façon telle ou telle action/article/point de vue qu’exerce Coline pour nous faire plaisir (les lectrices).

      Après tout, si moi aussi j’avais les moyens, je ferais LA MEME CHOSE. Et comme tout le monde d’ailleurs, c’est humain… Et ça c’est la vraie vie.

      Bref, j’espere que cela ne te décourage pas pour te lancer de nouveau défi!
      Bonne soirée

    92. Coucou Coline !

      je suis de celles (honteuses) qui sont un peu comme toi, j’ai pas mal d’argent depuis que je travaille et je claque beaucoup dans les fringues X(

      la solution que j’ai trouvee, en plus des tiennes genre reflechir un mois avant d’acheter (ce qui marche TRES bien !) c’est d’au lieu de me controler, de changer mes gouts. De les affiner et de les preciser. Au lieu de passer du temps sur les sites marchands, je regarde les blogs d’inspiration, je reflechis a ma silhouette, je regarde les filles qui me ressemblent dans la rue pour voir ce qu’elles ont fait…. Ensuite, en parallele, j’essaye de me renseigner sur les marques de bonne qualite, je m’entraine a reconnaitre les belles matieres etc. Je ne regarde meme pas les choses qui vont aux plus minces, au plus rondes : c’est joli visuellement mais ca n’est pas moi, donc je n’en n’ai pas envie. Ca aussi ca marche du tonnerre : on finit par etre tout simplement degoutee par les magasins et les fringues cheaps, ou la quantite est tout ce qui importe (accumulation sur les ceintres, fringues par terre, musique desagreable) !!!

      Sauf que… sauf que…. on ne se refait pas : maintenant je maitrise parfaitement mes gouts et mon style (je me prends pour une esthete haha !), je porte tout ce que j’achete, ca tombe toujours dans le mille…..mais je suis si sure de ce que j’aime que finalement j’achete beaucoup, et puis j’achete dans des marques cheres !!! ^^ Bref mieux niveau choix, pire niveau finances ^^
      bises !

    93. Bonjour,

      J’ai une question qui n’a rien à voir avec cet article!
      J’envisage très sérieusement de me faire tatouer le poignet, j’habite Nancy et si je me trompe pas les tiens ont été fait aussi à Nancy… Un tatoueur à me recommander?
      Merci d’avance.
      Claire

    94. Hello Coline,
      Je pense que ton « no shopping month » était une initiative intéressante, même si tu n’as pas réussi ton pari. Ca veut clairement dire que c’est vraiment un calvaire pour toi de te passer de shopping. J’ai envie de dire que si tu en as les moyens, tant mieux, ya pas de mal à se faire du bien. C’est vrai que perso j’ai un peu de mal à comprendre que l’on soit obligé de se lancer un défi pour s’empêcher d’acheter des fringues. Mais bon moi j’ai pas une thune et la mode c’est plutôt dans ma tête donc le « no shopping month » et même les « no shopping months », ça se fait tout seul. Ceci dit, si je gagnais confortablement ma vie je pense que je dépenserais un fric fou en fringues, chaussures, maquillage et tutti quanti. Donc ce n’est pas du tout un jetage de pierre que je fais là. Au contraire, je me dis que chacun a ses petits démons et que ce genre de tentative est tout à ton honneur. Et je pense que tu ne devrais pas lâcher l’affaire. Te faire un autre mois sans achat un de ces quatre, pour te prouver que tu peux aller plus loin et que tu n’es pas esclave de ton besoin de consommer. J’aimerais vraiment venir sur ton blog et lire: « No shopping month: pari tenu!!! »
      Ca serait vraiment la classe.
      Bisous

    95. Hello Coline,
      La philosophie du « Less is more » fait du bien, de temps à autres. On peut se concentrer sur l’essentiel. Et si parfois, l’essentiel, ce sont les fringues, alors laissons-nous en profiter à ces moments-là.
      J’ai aussi des phases d’achats compulsifs, comme si m’acheter ce nouveau pantalon était une question de vie ou de mort. Puis j’ai des moments où je suis occupée par d’autres choses, où d’autres trucs me comblent j’imagine. Et là, je peux rester un mois sans penser au shopping. Au final, ça équilibre le bazar, c’est pas plus mal!

      A bientôt :)
      Célestine
      http://lescausettesdecelestine.wordpress.com/

    96. Et bien dis donc ! F-E-L-I-C-I-T-A-T-I-O-N-S ! Connaissant ton addiction pour les fringues et ayant je pense le même vice que toi ! J’admire !
      Ok c’etait pas un 0 shopping! mais quand même . Et puis je valide les achats lol, j’ai acheté la même veste chez Pimkie : « j’en ai plein des vestes, oui mais pas des comme ça et puis les autres je les vendrai ! » Mouais… En fait on se trouve toujours une raison de craquer !
      Donc en lisant ton article je me dit qu’il est possible de changer ou au moins de devenir raisonnable sans pour autant perdre ce fait ce que nous sommes : )
      En bref j’aime lire tes petites expériences comme celles-ci ! Ca aide à relativiser ;)

      Justine
      http://lesnoeudsdejustine.blogspot.com/

    97. Ton initiative ma beaucoup fait réfléchir et pour moi le NSM a commencé depuis le 1er octobre (et je ne suis pas bloggueuse …)! C’est un plaisir de s offrir des jolies choses mais bon une fois devant un dressing plus que rempli on se remet un peu en cause! Surtout que je suis pareil pour mon ptit bout de 3ans qui a largement plus de fringues que le papa (inquiétant?) en tous cas je te félicite car c’est une belle (presque) réussite tout a ton honneur! Bises

    98. Tout d’abord, je tiens à te dire félicitation pour ton initiative!! Je vais peut-être faire tâche mais j’avoue que pour moi le fait d’acheter très peu de fringues dans un mois est normal chez moi.Je ne travaille pas à temps pleins et je vis seule. Je n’ai pas les moyens de me payer des fringues aussi souvent que toi alors bien sûr j’aurai de l’argent je pense que je me ferai plaisir plus régulièrement et ce n’est pas l’envie qui me manque. Mais il m’arrive de ne rien acheter pendant deux mois voir trois!!Et oui il y a des priorités, alors pour combler ces non-achats je regarde ton blog!!Si tu peux, tu aurais tort de t’en priver!!
      En tout cas merci pour ton blog et de me faire rêver!!!

    99. Je rêve d’un gros pull comme tu as acheté chez Zara ! Je n’en ai encore jamais trouvé (ou pas à un prix qui me convenait ^^), je vais donc aller faire un tour là-bas…
      Tes chaussures sont top, j’adore ! Surtout avec leur petit détail derrière ;)

    100. Bon bein moi j’ai fini mon non shopping month commencé avec toi… avec 0 achats hihi! SO PROUD! Merci pour ce bilan :)
      Bisous bella!

    101. Ben, moi je dis BRAVO pour ton no-shopping month ! Parce que moi je l’ai fait aussi en septembre et c’est pas facile, quoique moins dur que je pensais… Serais-je devenue plus sage, moins hystérique de la fringue ? Peut-être. C’était le but recherché. Se faire du bien autrement qu’en claquant tous ses sous, surtout que le regret et la culpabilité après c’est automatique… Et malgré les petits craquages et les coup de pouce (j’avoue qu’une commande-cadeau j’aurais pas craché dessus non plus, je suis pas devenue Mère Teresa en un mois quand même), je te dis re-BRAVO pour cette petite victoire. Et non, un peu d’auto-congratulation ne fait jamais de mal (en tout cas si c’est un p’tit peu de temps en temps). Bonne journée…

    102. Bonjour Coline,

      Alors moi je n’ai pas de problème d’addiction au shopping, mais cela ne m’empêche pas d’avoir de l’empathie et de me mettre à ta place dans tes démarches (en l’occurence ne plus être écoeurée face à ton dressing)
      J’ai lu avec beaucoup d’interêt ton article, et j’ai beaucoup aimé le passage sur la culpabilité (oui je suis d’un naturel a beaucoup culpabiliser si je ne fais pas parfaitement les choses) et je découvre avec le temps qu’effectivement c’est double peine.
      merci de nous faire partager un petit coin de ta vie et de nous faire réfléchir (même un tout petit peu, c’est selon les sujets) à notre rapport à la consommation, au bio, au tendance etc…
      Des bisous!

    103. Ce n’est pas vraiment un no-shopping month en fin de compte. Quand je pense à ce concept, je me dis que c’est zéro achats superficiels, que ce soit fringues et produits de beauté…
      Mon dernier achat futile date du 03/09 soit un mois et je ne l’ai pas vu passer. Mon secret : être en galère d’appart et vivre sur un clic-clac avec une unique valise à dispo et pas de place pour autre chose.

    104. je te félicite pour ton .. honnêteté sur tes achats de septembre, mais c’est vrai que tu nous as beaucoup parlé de ce NSM,pour finalement nous dire que ça n’en était pas un donc le sérieux de ta démarche est un peu remis en cause…
      attention je ne te reproche pas d’acheter des trucs, mais de dire que tu ne vas pas le faire et de l’afficher comme une démarche quasi-philosophique, et puis hop, d’acheter quand même pas un pas deux mais 4 articles…
      après il n’y a pas mort d’homme, et c’est vrai que ce qu’on aime dans un blog mode, ben c’est voir des fringues nom de zeus, donc si tu n’en achètes plus on sera mal…
      c’est en tout cas sans doute un premier pas vers une consommation plus raisonnée et c’est déjà pas mal

    105. Congrats ! Moi aussi, j’avoue avoir craqué à la moitié de mon « no-shopping month » pour une petite robe bleu marine Naf-Naf juste… parfaite… ^^

      Mais, ça compte pas pour de la triche, hein ?

      Bises.

    106. Hello!!
      Alors moi aussi je voulais apporter mon petit commentaire à cet article (oui je sais 3 plombs plus tard…)que j’ai trouvé très intéressant. J’ai très bien compris ce que tu voulais exprimer à travers, c’est clair qu’au vu de ce que tu as l’habitude d’acheter 4 articles c’est super et certes tu n’as pas « réellement » respecté ton no shopping month mais tu as quand même su te limiter en achats et ça c’est pas donner à tout le monde (enfin à celles qui sont des « shopping-addict »!!) et moi je dis RESPECT! Et toutes celles qui te colle un blame dans les commentaires précédants sur le fait que 4 articles, pour elles, c’est le max dans un mois faute de budget etc… et bah j’ai envie de dire que tu as fait cet article pour toi car tu étais satisfaite de tes achats (beaucoup moins nombreux que d’habitude. Et après l’excuse des filles qui sont étudiantes et qui n’ont pas un rond alors qu’elles voudraient elles aussi acheter plein de fringues comme toi, c’est petit car moi-même je suis étudiante et j’ai de très bons revenus (je travaille en dehors de mes études) et ça me permet de me faire réellement plaisir (avec des articles comme Claudie Pierlot, Sandro) et je précise que mes parents ne m’aident pas du tout!!! Donc voilà j’avais juste envie de réagir face à tous ces commentaires négatifs. Désolé pour la longueur :-S

      PS: j’ai le même pull Zara MAGNIFIQUE ;-)

    107. Bonjour

      juste une remarque. une veste + une chemise + un pull + une paire de chaussures + cadeau « monshowroom »…. j’entends que c’est peu pour toi, mais c’est pas vraiment du « no shopping ». je pense même que pour certaine ça peut correspondre à un mois de « craquage ».Bref, tout est relatif….

      1. @Mascali: Oui exactement. Comme je l’ai répondu à quasi toutes les personnes qui ont relevé la même chose que toi ;) En attendant, si tu lis bien mon article tu constateras que je n’ai jamais dit que j’avais fait un « no-shopping month » mais que simplement, j’étais satisfaite de ma consommation pour ce mois de septembre ;-)

    108. Bon alors,

      Je te lis depuis un bon moment, et je me suis toujours régalée à la lecture de ton blog.
      Pourtant je ne suis pas fan de mode, de beauté oui mais pas spécialement bio.
      Et ce premier message s’adresse plus à certaines de tes lectrices qu’à toi même je suis désolée :D

      Je vais faire court: j’adore le blog de Coline. J’adore son ton, sa façon d’écrire, d’exprimer les choses.
      Et pourtant comme je l’ai écrit plus haut je ne suis sans doute pas la « cible » idéale ;-)
      Et en plus…

      JE SUIS FAUCHEE!!!!
      Mais alors du genre pas un radis, boulot mal payé à temps partiel, trentenaire divorcée avec deux enfants à charge, du genre je retire 3 kopecs en début de mois et c’est mon budget alimentaire pour mes enfants et moi quoi qu’il arrive. Autant dire que les loisirs payants, c’est niet, et que les achats de Coline du mois de Septembre étalés sur l’année pour moi c’est même pas en rêve!

      ET ALORS!!!
      Est ce que ça enlève quoi que ce soit à l’une d’entre nous que Coline gagne suffisament bien sa vie pour se faire très plaisir et craquer sans trop compter?
      Non mais sérieusement je n’ai jamais compris cette mentalité, je ne viens pas sur ce blog en pleurant sur la vie et l’argent que je n’ai pas, si ça me rendait aigrie et malheureuse j’irais ailleurs.

      J’adore les photos publiées sur ce blog, j’adore lire les billets, et à mon sens et même si bien évidemment un blog ne « résume » pas la personne qui le tient, j’aime tout simplement énormément ce qui se dégage de Coline dans tout ça. C’est tout.

      Et pourtant nous avons des vies diamétralement opposées a priori par pas mal d’aspects…
      Quand j’entends crier à l’indécence comme cela a parfois été fait dans les coms, ça me hérisse le poil mais à un point…

      Il ne me semble pas que Coline gagne sa vie en vendant de la drogue à la sortie des écoles, et je suis prête à parier que sa fille mange à sa faim ;-)
      Partant de ces suppositions je ne vois pas où on peut trouver quelque forme d’indécence que ce soit ici…

      Le budget shopping mensuel de Coline est sans doute égal à mon budget alimentaire annuel, ou presque? So what! Si elle était dans la même dèche que la mienne ça ne changerait rien à ma situation, mais je n’aurais pas le plaisir de la lire régulièrement, c’est tout.

      Je suis très sincèrement contente qu’il y ait quand même des gens qui puissent consommer pour faire tourner un peu l’économie :D
      Et je n’ai pas attendu de lire son blog pour savoir que bien des gens avaient beaucoup plus de moyens que moi, ou pour savoir qu’il n’est pas utile d’aller au fin fond de l’Afrique pour trouver des gens qui vivent sur une autre planète que la mienne, dans un sens ou dans l’autre…

      Je dis vive la diversité, et si j’en ai marre de ne pas avoir un rond, à moi de me bouger pour que ça change (plus facile à dire qu’à faire je suis trèèès bien placée pour le savoir)

      Bref désolée pour la tartine, Coline je voulais juste te dire que ce que je retiens de mes visites chez toi, c’est ton humour, ta finesse, ton ouverture d’esprit, ton humanité.
      Et tout ça, ça n’a pas de prix.

    109. j’ai adoré cet article (comme tous les autres d’ailleurs, mais celui ci ME parle) + la façon dont dont tu écris! t’es top!