Ink.

Ink.

Il me semble que j’en ai déjà parlé mais je ne pouvais pas rester indifférente à un des dernier article de Frieda . Pas de blogo-guerre loin de là, mais juste une réaction, un partage d’opinions parce que ca sert un peu à ça, finalement, un blog.

Surtout qu’il y’a à peine quelques jours Fred et moi nous disputions presque à ce propos.

Lui sans aucun piercing ni tatouage ni quoi que ce soit de modifié corporellement parlant et moi qui doit parfois juste ressembler à une vieille bikeuse avec mes trous partout et mes bras noircis par des étoiles et d’autres choses bien plus symboliques et importantes.

Le sujet récurent dans ce domaine c’est le fameux « tu vas le regretter ».

Je suis tatouée depuis presque 5 ans me semble-t’il (j’ai une vilaine mémoire) et je crois que le nombre de fois ou j’ai entendu « mais t’as pas peur de regretter » ou carrément « pfff tu le regretteras » doit dépasser le millier.

Est ce des a priori? Un esprit un peu vieux jeu? Une simple répulsion face à la chose? Une pensée différente de la mienne?

Aucune idée. Toujours est il que depuis des années et ce à chaque nouvelle pièce je vois ma maman lever les yeux au ciel et me demander « mais à quoi ca sert? ».

A rien Maman. Rien du tout.

Ink.

Nous devons tous, nous les tatoués, les pseudos-marginaux, avoir une vision différente de l’acte.

Au fond peu importe ce que cela représente pour les autres, le pro ou les anti, pour moi c’est juste un ornement. Meme si je ne me suis jamais sentie « perdue dans la masse » j’ai vite eu l’envie de me différencier à vie. Certains en ont besoin, envie, d’autre non. Comme les cigarettes ou Depsperate Housewives sur M6 le mardi soir.

Acte de barbarie, automutilation, manque de confiance en soi? Rien de tout ça, juste un amour simple pour des choses graphiques. Des dessins qui représentent tous une partie de ma vie, qui me rappellent certaines personnes, certains souvenirs. Pour moi rien n’ a été mauvais dans ma vie. Le chanteur de Mass Hysteria a dit « regretter c’est deux fois souffrir ». Je n’ai jamais oublié cette phrase et bien loin de l’envie de me la faire tatouer je la garde toujours en tête, comme un leitmotiv personnel, une façon bien à moi de continuer à avancer, quoi qu’il arrive.

Je pense sincèrement ne jamais regretter mes tatouages. Si on ne regrette rien à 22 ans, un âge relativement immature j’imagine qu’on ne peut rien regretter à 40. Ou pas. Advienne que pourra.

Ces noirceurs sur ma peau font partie de moi. Je les aimes, je les regardes, je les touches, j’aime sentir le leger relief que l’encre a laissé sur ma peau.

Mais j’aime aussi l’acte en lui même (ayééé on arrive au moment de l’automutilation). Le stress, les odeurs, le décor, les bruits, la sensation de petite griffure et de chaleur qui fini par envahir la parcelle « en travaux ».

C’est spécifique à chaque personne ce genre d’amour. Comme tout le reste finalement.

Ink.

Mais je me sens toujours mieux d’en parler avec d’autres tatoués. Comme si les gens nus ne pouvaient pas comprendre. Et je me dis souvent qu’au fond c’est complètement ça. Ils ne comprennent pas.

Mais peu importe. Chacun fait ses choix, essaie de rester fidèle à ses idées, voir ses ideaux.

Car si ma peau n’a accueilli aucun nouveau tatouage depuis un moment maintenant c’est plus par manque de temps (un peu de moyens aussi, j’avoue…) que par lassitude. J’ai un millier de projets en tête et il me faudrait un sacré budget pour tout réaliser. Tout vient à point…

Et contrairement aux apparences ce sont des choses réfléchies. Qui marinent dans ma petite tête depuis plusieurs mois, voire années. Et ce de plus en plus. C’est en partie pour ça que mes tatouages s’espacent de plus en plus. Je prend le temps de réfléchir longuement avant de me jeter à l’encre eau.

Je suis une pro tatouages et je le revendiquerais presque. Mais pas trop, je n’aime pas vraiment me disputer et avoir à justifier mes choix.

Pourtant je comprend totalement que l’on puisse ne pas aimer, voir detester (suffit de lire les commentaires chez Frieda) car au final ce n’est rien de plus que la vie. Comme la mode, on aime ou non les carott pants, on adore le bleach ou on reste une fervente adepte du denim brut.

Et moi comme vous il y’a des tatouages que je deteste: les roses, les dauphins, les tribals dans le bas du dos, les étoiles sur les coudes ou les toiles d’araignées, les prénoms de petits (ou ex) copains, les visages de Johnny/Claude Francois/Elvis/un indien-inconnu/son enfant/sa mère, les loups, les tigres, les chats, les chiens, les dates de mariage, les phrases comme « veni,vidi,vici », les lettres gothiques sur les bras et enfin tous les trucs pseudo-tendances que soudainement tout le monde se fait tatouer comme les petits noeud et les petits mots dans des endroits jolis.

Quoi que pour la dernière categorie je sois partagée… En vrai je ne deteste pas, je trouve ca vraiment, vraiment joli mais pour moi c’est un effet de mode et meme si je crois qu’il y’ai peu de chance de regretter un joli flot dans la nuque je crois que je pourrais un jour être déçue… Ou pas. Je reste partagée, définitivement et préfère finir sur le principe de chacun vis sa vie comme bon lui semble et dispose de son corps pour y inscrire ce qu’il veut. Je n’ai pas envie de juger (et CA c’est très rare!) (mais quand meme les dauphins au secours…!).

Pourtant c’est ce que font la plupart des gens. Se permettant de dire ca laid, voire affreux. De juger que ce n’est rien de plus qu’un enlaidissement ou une mutilation révélatrice d’un esprit torturé et à côté de ses pompes. Et soudainement nous les tatoués on a comme une envie de se justifier. Cet article pourrait ressembler à ça mais au fin fond non. C’est juste un partage de point de vue et peut être un appel à l’ouverture d’esprit. Ou pas.

Ink.

Et puis juste pour finir un mini bout de look mais surtout une paire de chaussures.

Ces ballerines sont une des jolies trouvailles que j’ai fait à Majorque. Très Chloé inspirées et en fake-python vert, je pense les porter avec une grosse paire de collants en laine gris cet hiver.

Parce que oui, je suis déjà passée en mode hiver bien que l’été ne soit pas encore terminé. La faute aux nouvelles collections surement…

Je suis d’ailleurs en recherche intensive du manteau qui me suivra durant les journées froides et grises. Tâche pas forcément aisée puisque que nous sommes tout de même tout debut aout et que les sites de VPC ne sont pas forcément sur la meme longueur d’onde que moi…

Pour l’instant je suis juste tombée sur ce blazer Anthropologie que je trouve tout simplement sublime mais qui risque de ne pas faire long feu dans ma penderie une fois les premiers frimas arrivés…

J’ai encore un peu de temps devant moi meme si ce matin c’est à peine 20° et grisaille au menu!

PS: je cherche quelqu’un vivant en Angleterre pour me faire livrer un colis de River Island (ben vi, ils ne livrent pas en France) et qui pourrait ensuite me le renvoyer en France (tous frais à ma charge, évidemment hein). Y’ at’il quelqu’un dans l’assemblée? Si oui mailez moi! (etpourquoipascoline@gmail.com)

Ink.Ink.
Ink.

Balerines Zara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

109 Commentaires sur Ink.

  1. Marine 3 août 2009

    Voilà le premier commentaire que je pose ici alors que cela fais des mois que je suis ton blog!
    Juste cet article m’a donné envie de donner mon point de vue, dans ma famille ils détestent TOUS les tatou  » c’est pas beau  » ,  » c’est un effet de mode « ,  » c’est dangereux « ,  » tu t’en lasseras « . Et moi ça doit bien faire 2ans que je rêve d’un tatou et d’un noeud.. oui oui sauf que ce sera sur la cheville et pour moi ça signifie l’accomplissement de soi, la fin d’une affirmation et l’achèvement d’un travail sur soi pour apprendre à se connaitre.. Voilà juste pour dire que je suis tout à fait d’accord avec toi, le tatou c’est pour soi, ça ne regarde que la personne qui le fait et les gens ne devraient pas juger.. malheureusement ce jour n’est pas prêt d’arriver :).

    Répondre
  2. rachel 3 août 2009

    Salut!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Chacun dispose de son corps comme il le souhaite et on n’a pas à juger. Un tatouage c’est un choix personnel même si ce qui peut nous plaire à 20 ans peut nous déplaire à 50.
    Sinon rien à voir mais je voulais savoir où tu avais acheté ton maillot roseanna et combien il coutait stp?
    Bonne journée! Bises.

    Répondre
  3. pipilatou 3 août 2009

    Tu as raison notre corps nous appartiens et personne non personne n’a à juger nos petits ornnement, nos petits bouts de vie ou souvenir, c’est un réel bonheur de se « métamorphoser » à travers ça, car je le vis un peu comme ça au même titre qu’un piercing ou micro-dermal, bien que ce soit différent moins charnelle, bref j’aime j’aime j’aime…
    Perso j’ai deux ti dauphins sur l’épaule, kdo de mes 18 ans par mes parents cool non, que je songe à faire recouvrir ou largement modifier, quand mon tatoueur les as vu pour mon autre tatoo, il n’a pas arréter de vouloir l’éffacer mais non, il y resteras mais sous une autre forme, voilà.

    Répondre
  4. AliceSprings 3 août 2009

    je n’entrerais pas dans le débat tatouage, de toute façon, moi les tattoos j’aime ça (sauf les dauphins on est d’accord..!) je ne suis pas tatoué mais ça fait des années que j’aimerais l’être, mais bref ça n’interesse personne!

    nan ce que je remarque surtout aujourd’hui c’est que tes dernières photos sont juste magnifiques et troublantes, il y’a quelque chose de fou qui s’en dégage, tu es sublime et tu reflète un truc que j’avais encore jamais vu ici..!

    (et je trouve, à titre personnel que sur celle ou on voit ta nuque tu ressemble à Scarlett Johansson de profil… mais bon, j’suis pas sur que ça soit vraiment frappant pour tout le monde!)

    des bizoo ;)

    Répondre
  5. Pia 3 août 2009

    MERCI, Merci Coline pour ce post! J’ai été complètement consternée par l’article sur l’autre blog.. Je me suis (enfin ! après de longues réflexions) fait faire mon premier tatouage (sur le poignet) il y a deux mois.. j’en suis totalement amoureuse. Je l’ai fait faire aux Etats-Unis, où tout le monde a un tatouage, c’est très naturel et en général ça suscite de chouettes conversations, les gens veulent voir ton tatouage, te montrent le leur.. depuis que je suis rentrée en France, je suis consternée par l’étroitesse d’esprit qui entoure le tatouage. J’ai eu droit à une avalanche de « t’as pas peur de le regretter, de le regarder et d’en avoir marre? ».. dans ces cas-là, j’ai une réponse toute faite, piquée à la DJ Sex Toy qui était très, très tatouée.. dans une interwiew, un journaliste lui avait posée la même question, et elle avait répondu qu’elle ne pouvait pas avoir marre de ses tatouages, ça serait comme avoir marre de voir sa propre tête dans le miroir.. Je trouve ça assez juste. Mon tatouage fait partie de moi, et je suis sidérée par les gens qui se permettent de balancer qu’ils trouvent ça moche.. est-ce que je me permet de leur dire que leur nez ou leur grain de beauté sur la joue est moche ? mmh ?
    Bref, pour finir ce long commentaire, si on regarde les images sur l’autre blog que tu as cité, force est de constater que les gens ne savent pas de quoi ils parlent. le tatouage, ça n’est pas que des dauphins turquoises et des vieux idéogrammes chinois qui veulent dire « sagesse » (mon détesté absolu personnel !) Le tattoo ça peut être ça : http://www.flickr.com/photos/sylviels/
    sur ce bonne journée…!!

    Répondre
  6. Mademoisellebulle 3 août 2009

    Bonjour!
    Premier commentaire aussi! (je me régale de te lire, un vrai plaisir pour les yeux!)
    Pour ma part, j’ai un tatouage depuis l’âge de 18 ans. J’en avais envie depuis mes 15 ans, mais j’ai patiemment attendu (ma mère avait peur que je me fasse tatouer une tête de mort -les à priori ont la vie dure!!).
    J’ai opté pour un ange dans le bas du dos. J’ai longtemps réfléchi au motif, et pour moi, même si ça peut paraître cucul aux yeux de certains, c’est très important. Comme un talisman qui ne me quitte pas.
    J’hésite à m’en faire un autre (mon chéri n’est pas vraiment pour…) au poignet. Un bracelet, un motif à l’intérieur du bras… J’hésite! :p
    Mais je suis complètement d’accord! Un tatouage, c’est personnel. C’est important pour celui qui le porte. Et dire que c’est beau ou moche, c’est vraiment subjectif. Ceux qui jugent ne savent pas.

    Répondre
  7. glossyhotpepper 3 août 2009

    ah coline coline !
    si j’ai craqué sur ton blog et que je le lis assiduement très tôt le matin, c’est grace justement a tes tatouages qui m’ont interpellé dès le début ! comme je t’envie d’être ornée de si beaux graphics ! tu portes les motifs que j’aiment aux endroits que j’aime. Tu serais à mon avis bien fade sans, quoique ! lol
    sans déconner, j’adore la « cacedédi » pour ta fille, comment peut on regretter un jour d’aimer son enfant en gravant à jamais son prénom (surtout quand il est si joli !)
    pis soit dit en passant, t’es toute bronzée sur ces photos et toujours aussi mimi, chui trop jalouse !
    plein de bisous, a demain ;)

    Répondre
  8. Plume 3 août 2009

    Et ton petit pull ce matin, il vient d’où?

    Je suis plutot d’accord avec toi pour les tattoos. Je réponds toujours aux bien pensants que, en même temps, quand je serai vieille, moche, fripée, je serai un peu con de regretter mon tattoo, il ne m’enlaidira pas plus que je ne le serai. Et si à 20 ans il m’a permis de me sentir mieux dans mon corps et plus jolie, pourquoi le regretter 30 ans plus tard?
    Et les têtes de bergers allemands aussi ca craint (j’en ai vu une fois tu te rends compte??? Ils sont fous les gens!)

    Répondre
  9. une tatouée 3 août 2009

    Merci pour cet article.
    Moi je ressens souvent une espèce de connivence entre tatoués…un petit truc dans les yeux (pas tous hein, ne généralisons pas)qui fait qu’on ressent qu’on partage quelque chose de bien ancré (ou ‘encré’) en soi.
    Mais n’oublions pas que toutes ces réactions sur divers blogs restent bien françaises…

    Répondre
  10. Irina1319 3 août 2009

    Salut
    Je suis moi même déjà tatouée 4fois et je ne compte pas m’arréter là. Nous sommes sensés vivre dans un pays libre ou nous nous sommes battus pour une liberté de pensée, mais je m’aperçois que nous ne sommes pas si libre que ça.
    Il faut aller contre les diktats.
    Bonne journée

    Répondre
  11. Laure 3 août 2009

    Tiens c’est marrant que tu parles de ca…
    hier encore j’ai eu droit aux réflexions d’un pote (la plupart de mes potes sont anti tatoo…) : « mais à quoi ca sert sérieux? ca va devenir vert, ta peau va se détendre, les étoiles à 70ans ca fera un peu désordre, tu veux cacher ton corps parce que tu ne l’aimes pas…. »et j’en passe. Quand j’entends ca, j’ai le sang qui me monte à la tête…. tu as tellement envie de réagir violemment..
    Marre de devoir se justifier pour des dessins et symboles qui nous parle à nous et à nous seuls…..
    Malheureusement pour mes potes, tatoo = vieux punk à chien ou pouffe qui se fait tatouer le nom de son copain sur une fesse….

    En parlant de tatoos moches, il faudrait que je t’envoie une photo prise dans un festival en juillet…. son tatouage était un fameux mélange entre une tete d’indien et une tete de loup….je te laisse imaginer l’étendue des dégats :)

    J’avais fait une ptite sélection de tatoos que j’aime bien si jamais tu as le temps de jeter un oeil:
    http://iwishicould.over-blog.fr/article-32651165.html
    Je suis en pleine réflexion pour le prochain :)

    Répondre
  12. Marion 3 août 2009

    MERCI COline !!! Tatouée depuis… 15 jours, je fais désormais partie de ce clan mystique des tatoués lol
    Je comprends tout à fait ton article. La réaction de ta maman m’a fait rire car la mienne, c’est pareil. Quand je lui ai montré le mien elle a haussé les épaules et a dit « moui pourquoi pas, enfin je ne vois pas du tout l’intérêt de faire ça. » euh ??? L’intérêt… Les gens cherchent, en plus de nous faire comprendre que c’est nul, à nous piéger sur l’intérêt que ça a. Mais ca n’en a aucun ! Quel est l’intérêt de mettre une paire de talons de 12cm alors que ça tue les pieds ? Le tatouage c’est pareil :) Le mien est arrivé à un moment crucial de ma vie, je l’adore et je me souviendrais toujours du moment où je l’ai fait.
    Et c’est bizarre que tu parles de la douleur. Car elle est présente mais pas dérangeante, ça finit par être agréable quand on l’accepte pendant l’acte ! (on dirait que je parle d’un dépucelage mdr ^^)
    Alala… je redoute la réaction de mes amis qui ne l’ont encore pas vu.. Surtout à Nancy… Tandis qu’à Paris, les gens que je remarquais le plus étaient les tatoués, j’avais tellement envie d’aller les voir pour qu’on en parle, qu’ils m’expliquent le leur etc ! J’ai osé une fois, et c’était une très bonne discussion :)
    Bref… Heureusement que tu es là, avec tes tatouages, ton franc parler et tes jolies ballerines vertes !!!!
    Bisous !

    Répondre
  13. Jo 3 août 2009

    Je suis toute à fait d’accord avec ton post! C’est enervant que ce soit un effet de mode –‘ Jamais ça ne me viendrait à l’idée de me tatouer la tete de quelqu’un brrr
    Par contre j’emets une pitite opposition là dessus « les phrases comme “veni,vidi,vici”, les lettres gothiques sur les bras » Après tout dépend de la phrase , si elle a une importance pr toi je pense ça ne devient pas kitch (de tte façon c’est bien là ou reside l’interet du tatoo , c’est ce que ça represente pour soi) Moi j’ai un tatoo en sanskrit qui a une signification bien specifique pr moi , pr certains ca peut faire proverbe mais bn après tout , ça n’est pas eux qui le portent^^
    Moi j’ai une sainte horreur des étoiles (mm si les tiennes st très jolies!) , toutes les filles que je connaisse en ont ou en veulent (encore elles choisiraient un endroit original..mais non –‘ ça reste le poignet ou le cou.. duuude!) je ne sais pas pq mais c’est vraiment le truc qui m’enerve^^
    Bref en tout cas je dis OUI aux tatouages qui racontent une histoire personnelle..tt simplement :)

    Répondre
  14. Lau 3 août 2009

    En effet il faut être prêt à encaisser pas mal de remarques quand on se fait tatouer. J’aime beaucoup la réponse de DJ SEX toys cité pas Pia. Je pense qu’elle me servira dans le futur! Je suis en France pour le moment mais à partir de la mi-septembre je déménage sur Londres pour de bon et pourrai t’aider avec plaisir pour tes commandes! Bises à toi Coline.

    Répondre
  15. aurélie 3 août 2009

    j’ai adoré la phrase ci dessus « on ne peut pas se lasser de son tatouage, ce serait comme se lasser de son visage dans le miroir ». C’est exactement ca!
    les tatouages propres à chacun font partie intégrante de nous même. Chacun leurs significations et leurs histoires.
    J’accepte ceux qui n’adhèrent pas mais qu’ils fassent de même!

    Répondre
  16. Sonia-FashionBox 3 août 2009

    Bravo pour ce post!
    C’est vrai que c’est un sujet epineux, ou tous le monde se permet de juger et de balancer des « a 60 ans tu auras l’air de quoi » et gna gna gna… mais merde quoi, chacun fait ce qu’il veut de son corps!!!!
    Le tatouage fait parti de soit, c’est un ornement qui est propre a chacun, et longuement murit (et non sur un coup de tete) il en est encore plus beau je trouve…. et je trouve tes tatouages tres beaux! Bises!

    Répondre
  17. sabrinalicious 3 août 2009

    bel article pour moi c est tous les jours la meme chanson au taf….et ce sont les clientes qui se permettent de donner leur avis.Comme si j’en avait qqch à foutre!!!
    c’est qqch de vraiment perso et limite je suis contente que tout le monde n’y adhere pas.Peut etre un coté un peu rebelle,je dis bien un peu!!
    bon je file voir le blog de frieda .c ca???

    Répondre
  18. clémentine 3 août 2009

    ayant un tatouage, je comprends tout à fait !!!

    d’ailleurs je vais m’en refaire un en rentrant de vacs, après y avoir longuement réfléchit…mm si mon entourage n’est pas pour, moi je le suis et c’est finalement tout ce qui compte ;)

    Répondre
  19. Albane 3 août 2009

    3 tattoos, plein d’autres en projets.

    Et aux phrases du style « tu vas le regretter » ou « les étoiles à 70 ans ça fait pas sérieux », j’ai pris l’habitude de répondre que si, à chaque fois que je fais qqc qui me tient à coeur ou que je prends des décisions importantes, je réfléchis à ce que j’en penserais à 70 ans, alors je ne ferais rien. Je ne vis pas aujourd’hui pour quand j’en aurais 70…

    Répondre
  20. mimi 3 août 2009

    C’est marrant parce que j’ai toujours été à la fois pour et contre le tatouage.
    Contre parce que c’est vrai que certains motifs à 60 piges ça craint et certains motifs tout court ça craint!! ou alors l’abus de tatouage ou alors des endroits emprobables (sur le visage…)
    Mais pour en même temps, mon père en a un sur le bras, il a 55 ans passé et ça ne me choque pas, il est pas tout fripé. J’ai emmené ma meilleure amie se faire tatouer quand elle a eu 18 ans.
    Et moi je commence à y songer de plus en plus.
    Et je suis tombée en arrêt devant la photo de ta nuque parce que c’est presque le même tatouage que je veux! Bon je voudrais juste 2 étoiles et un peu plus de biais…
    Le fais que c’est dans un endroit qu’on peut cacher me va parfaitement.
    Parce que j’adorerais me faire l’intérieur du poignet mais pour le boulot ça passe pas… les clichés on la vie dûre dans ma branche!
    Bref vive le tatouage, avec goût et modération (quoi que j’adore ceux de Coeur de Pirate qui commence à être très tatouée…lol)

    Répondre
  21. clémence 3 août 2009

    En être ou ne pas en être, telle est la question avec les tatouages… je crois que pour l’instant ma case c’est: aimer ceux des autres!

    en effet, parfaitement chloesques ces chaussures!

    Répondre
  22. laetitia maziere 3 août 2009

    je ne peux que applaudir mot pour mot tout ce que tu as dit meme les dauphins et leurs amis !

    j’ai deux gros tatouage un dans le dos et un bras, comme toi c’est de l’ornement, comme je dit souvent « certaines portes des bijoux moi des tatouages », après pour avoir discuté avec quelques personnes d’age mur j’entends qui preparaient une these sur le sujet des tatoués. Ben je dois reconnaitre que c’est une sorte de carapace tout de meme, n’est pas tatoués qui veut (et je parle pas du tatouage riquiqui qu’on fait pour faire style « t’a vu moi aussi j’en ai un »).

    les vrais tatoués aussi ont du mal a s’arreter, c’set pas une addiction mais ça manque, on recherche en permanence des idées, des endroits a tatouer, des tatoueurs aussi, souvent les tatoueurs avant les idées enfin en ce qui me concerne

    bref tout pareil que toi et aussi cette impression de se justifier surtout depuis mon bras, je peux plus rien cacher et c’est plusieurs fois par jour que je dois en parler, par contre pour le moment on m’a jamais dit que c’etait moche jamais, on les trouve super beau, juste un chouillat gros mais ça je m’en cogne c’est ce qui differencie des tribals dans le creux des reins ou des diable sur l’epaule et j’en passe.

    mais le coup de la mamie de 70 piges tatoué je reponds aussi toujours qu’a 70 piges si je n’ai qu’a me soucier de mes tatoo qui deviennent moche alors c’est que tout ira bien.

    Répondre
  23. le neko 3 août 2009

    effectivement, j’adhère aux ballerines.
    Pour les tatouages, je me tâte toujours. Partagée entre l’admiration et le doute, je ne sais pas si je passerais un jour à l’acte. J’ai plusieurs idées en tête depuis le lycée et j’attends encore quelque temps avant de prendre une décision.
    Ce qui est sûr c’est que si je dois en faire, ce ne sera que qq uns. Pas autant que toi, même si je trouve qu’une femme presque entièrement tatouée peut être très belle. Si tu aimes ça, effectivement c’est ton choix. L’avis des autres ne devrait pas jouer sur ton rapport au corps et ce que tu feras justement de ce corps qui t’appartiens.

    Répondre
  24. Marion 3 août 2009

    Pas de tatouages, mais bien envie de me laisser tenter par une étoile sur la nuque depuis biiiiiien longtemps… seulement je suis une grosse chochotte et j’ai peur d’avoir bobo ^^
    bref, on s’en fout, tout ça pour dire que je valide ton article! et accessoirement que j’adore tes ballerines!

    Répondre
  25. frieda l'écuyère 3 août 2009

    Ah Coline, y’a à dire, hein ! Allez c’est parti pour un peut-être comm’ fleuve.
    Déjà, merci pour ton post, qui explique fort bien quelle est ta démarche et que tu as écrit dans le même esprit que le mien. Il ne s’agit pas de lancer une guerre blogosphérique, ni de juger qui que ce soit, mais juste de favoriser un échange de points de vue, parce que pour moi aussi, ça sert à ça, un blog.
    D’ailleurs, je l’ai posté dans la catégorie « c’est que mon avis », qui dit bien ce qu’elle veut dire.
    Je note que chez moi, jusqu’à aujourd’hui, les comm’s étaient plutôt anti-tatouage, quand chez toi, ils sont plutôt « pro ». Comme s’il valait mieux, dans l’esprit du lecteur, être de l’avis de celle qui écrit. Ben non, pas forcément, tant que l’échange est respectueux des uns et des autres ? Bon, depuis que tu m’envoies des lecteurs, ça commence à être plus diversifié ! :)
    J’ai donc, bien sûr, été interpellée par le comm’ de Pia (ici et sur mon blog). Il se trouve qu’hier soir, j’ai ajouté en édit les photos de Calvin Russell et Willy Deville, me disant qu’à la réflexion, eux sont en parfaite harmonie avec leurs tatouages, ce qui n’est pas si fréquent.
    Pia n’a fait que renforcer ce que je pensais déjà : le tatouage ne va pas à tout le monde, il doit correspondre à une démarche profonde et réfléchie et l’effet de mode dont il bénéficie depuis quelques années lui fait énormément de tort. Parce que les dauphins et les dates de mariage, hein, bon…
    Pour une Coline et une Pia, qui paraissent déterminées et réfléchies (même si ma propre philosophie dans la vie est que je ne suis jamais sûre que rien ne dure, et mon affection pour un tatouage pas plus que le reste, mais c’est mon avis perso) combien d’actes irréfléchis, de ceux qui sont ensuite regrettés sans tarder ? J’ai dans mon entourage une fille qui, à 18 ans, a fait réaliser un tatouage de grande taille (à l’insu de son entourage). Elle le regrette déjà. Et ce que je ne comprends pas, c’est comment des tatoueurs, qui devraient être imprégnés de cette philosophie évoquée par Pia et par toi, peuvent accepter la demande d’une fille qui s’est fait tatouer comme elle aurait décidé de devenir blonde, pour voir ? Si ce n’est par pur sens du profit, et la philosophie du tatouage, là, elle est pas mal perdue de vue ?
    Parce qu’on n’es pas responsable de la forme de son nez ou de ses grains de beauté, mais du choix de ses tatouages, si ?
    Il me semble aussi que c’est une question d’harmonie. Je n’en ai pas parlé dans mon post (il y avait décidément trop à dire) mais combien de fois, à regarder des montées de marches à Cannes, je me suis fait la remarque que bien peu d’actrices semblait cohérentes avec leurs parures Chopard, leurs robes de couturiers et leurs tatouages… A l’exception d’une : Asia Argento, que j’aime beaucoup. Mais n’est pas Asia Argento qui veut.

    Répondre
  26. Aurore 3 août 2009

    J’adhère à tous types de tatouages, si la personne passe les portes d’un salon de tatoo c’est qu’elle y a réfléchi un minimum je pense, même si c’est pour se faire un dauphin ^^
    Mon chéri à des étoiles sur le coude, une toile d’araignée au poignet et des phrases joliment dessinées, ce n’est pas kitsch à partir du moment où ça a une signification et que ça sert d’ornements à un bras tatoué complètement ;-)
    J’aurai pas une peur panique de l’aiguille, j’en aurai sûrement aussi.
    Mais je crois que dans 50 ans on sera étonné de voir un corps dénué de tatouages…
    Patience :p

    Répondre
  27. zaelle 3 août 2009

    Merci pour cet article :). Personnellement, j’ai presque toujours vécu avec le tatouage. Mon beau père, que j’adore, en avait un quand il est entré dans notre vie (le chat de l’auberge du chat noir à Montmartre), il s’en est fait un symbolisant l’amour qu’il a pour ma mère sur son coeur (un ange dont les ailes forment un coeur, comme ça ça fait fleur bleu mais c’est un vrai rockeur, donc ce tattoo est très très classe), et il y a quelques années il s’est encore fait tatoué…Bref, le tatouage a toujours été dans ma vie comme quelque chose de symbolique, de beau et digne d’un immense respect, mon TPE en terminal portait sur l’acte du tatouage ! J’aime son histoire, ses valeurs, ses raisons…ce qui me dérange et qui à mon avis déssert le t-atouage aux yeux des gens c’est les ‘tatoueurs de plage’ comme je les appelle, ces petites boutiques craignos de bord de mer où des filles (et des garçons aussi) vont se faire tatouer un truc sur un coup de tête, choisis à l’arrache dans le catalogue, parce que ça fait un souvenir de vacances (sauf qu’il y a le tatouage au hénné pour ça…). J’ai toujours su que je serais tatouée, j’ai failli me faire une salamandre qui reprenait la forme de mon omoplate pour mes 15 ans mais ma mère a changé d’avis au dernier moment et a dit non (pourtant je sais que je ne le regretterais pas aujourd’hui, mais c’était un pote tatoueur et depuis je le trouve louche donc je ne bosserais pas avec lui :). Je vais avoir 23 ans dans quelques jours, et il y a deux semaines j’ai enfin franchi la porte de celle qui sera ma tatoueuse (ça doit faire deux ans que je l’ai décidé en voyant sa pure boutique, très belle, dans un esprit 50’s et rockabilly). A la rentrée je vais enfin me faire tatouer la libellule que j’ai moi-même dessinée à la cheville, et peut-être aussi l’étoile très noire en bas de ma nuque. Pour moi ils veulent tout dire, et celà fait des années que je sais qu’ils seront là…j’ai limite l’impression qu’ils y sont déjà ! En plus c’est mon amoureux qui me l’offre pour mon anniversaire, et c’est d’autant plus symbolique qu’il est tout sauf un pro-tatouage…Bref, merci à ton article qui a permis à pas mal de monde j’ai l’impression de dire ce qu’on a sur le coeur, loin des gens pleins d’à priori…Merci pour tout donc :)

    Répondre
  28. Julie 3 août 2009

    Pour ma part, j’aime bien les tatouages, ceci dit, je ne suis pas trop d’accord avec toi sur l’ensemble. Quand tu parles de regretter, tu ne peux pas savoir. Dans 30 ans, peut être que tu les regarderas toujours avec « bienveillance » ou peut être qu’ils t’exaspereront ( chose que je ne te souhaite pas bien sur). Quelque chose qui te plait aujourd’hui ne te plaira pas nécessairement demain,on change tellement au cours d’une vie! tu vois ce que je veux dire? Et sinon, pour la tolérance et l’ouverture d’esprit, je pense que ça n’a rien avoir. Tu peux avoir quelqu’un de super tolérant qui va detester les tatouages, c’est juste une question de gout à mon avis. Après, ceux qui se mettent à faire des théories et à mettre tous les tatoués dans le mêmes sacs, là oui, ils jugent.
    Bisous Coline

    Répondre
  29. laetitia maziere 3 août 2009

    mais attends frieda un tatoueur n’est pas un psy, un tatoueur n’est pas un chirurgien ! un tatoueur n’a pas a se poser de question sur la démarche d’une personne du moment qu’elle est majeure.

    au pire le tatoueur va peut etre refuser de tatouer certaines zones comme les mains ou visages, ou certains motifs mes tatoeurs ne font pas de tribals par exemple c’est pas leur truc.

    mais aller dire a une fille de 18 ans (qui n’a pas besoin de l’avis de son entourage encore heureux) qu’elle est trop jeune blonde ou je ne sais quoi pour se faire tatouer…..heu attends….qui se permettrait de dire « nan mais poulette rentre chez toi t’es gentille mais t’es trop jeune »

    je suis au fond assez d’acc que ça se murit un tatouage, qu’on le fait pas a la legere mais le coup de regretter a 18 plus qu’a trente ça pour moi c’est des conneries.

    le plus important déja c’est surtout de pas choisir un tatoueur de merde ce qui est malheureusement pas le cas dans aller 70% des cas le tatouage est loin d’etre parfait. je vois une majorité de truc moches et diformes, et aussi de bien choisir son motif…..là déja y’a matière a pas regretter.

    Répondre
  30. E 3 août 2009

    Je fais partie de ces gens « nus » et finalement, je suis loin d’être une anti !! Justement, moi ce qui m’interesse c’est de savoir le pourquoi, la symbolique personnel du tatouage, ce qu’il réprésente et, évidemment, son esthétique!

    Pour ma part les papillons rejoignent les dauphins !! Moi, ça me fait (trop) penser à Mamzelle Carey !!

    Répondre
  31. CHA 3 août 2009

    Ah…les tatouages. Je suis tombée dedans il y a 5 ans et ton post me touche vraiment, je comprend tellement ce que tu veux dire. La majeur partie de mon entourage n’a pas de tatouages et ne comprend pas mon engoument pour cela. J’en ai Trois, et si je mécoutais j’en aurais encore plus. Pour moi c’est une façon d’embellir mon corps, un art graphique qui me permet de me débarquer et d’y inscrire des symboles important pour moi qui me représentent. Le dernier date d’il y a deux mois, il a été vivement critiqué, trop gros trop gnian, trop si…Mais je m’en fou, je sais ce qu’il représente pour moi et je ne l’ai fait pour personne d’autre ! J’ai dèjà en tête les prochains, mais je me laisse le temps d’y réfléchir, de les laisser murir car ça ne sert à rien de se précipiter.
    Je suis contre les phénomenes de mode : les étoiles, les petits mots, sans parler des horreurs commes LES DAUPHINS^^, les tête de loups, les femmes àpoils, johnny et j’en passsse.

    Bref, je pense aussi qu’il fait être tatoué pour comprendre ce que tout cela signifie/….Et j’ajoute que j’aime beaucoup tes tatouages avec une préférence pour le noeud et le prénom de ta fille^^

    Répondre
  32. Sarah 3 août 2009

    J’adore t’es tataouage et aussi ton percing. Je l’ai trouve funky et puis on qu’a une seul vie.
    Sinon rien a voir j’aimerai savoir quelle fond de teint tu utilise?
    Merci

    Répondre
  33. Hak' 3 août 2009

    Ahaha épineuse question que cette histoire de tatouages… J’ai un peu ce qu’on appelle la maladie du piercing et des tatouages, ou quand tu commences à en faire et que tu ne peux presque plus t’arrêter. Dans mon entourage ça n’a jamais posé aucun problème; entre ma sœur ses tatouages et piercings, mon frère et ses tatouages, mes amis tatoués et/ou percés… Je n’ai heureusement jamais eu à entendre ce genre d’idées préconçues auxquelles peuvent faire face les gens à l’entourage moins « cool » (je ne trouvais pas d’autre terme)
    Vers 12-13 ans je savais déjà ce que j’allais me faire tatouer et où. Je les fais petit à petit et je ne pense pas regretter plus tard mais si c’était le cas tant pis! En plus quand on voit des filles comme Kenza, Marion, Karla ou encore toi, on se rend compte qu’on est loin de l’image de la vieille , qu’on peut très bien être tatouée et rester féminine jusqu’au bout des ongles avec de belles robes et des talons hauts.
    Je ne permets jamais de juger les autres quelle que soit la décision qu’ils prennent (ils sont majeurs et vaccinés) alors je n’aimerais vraiment pas qu’on commente mes décisions. Par contre, j’aime les débats intéressants et sans animosité comme celui-ci. Donc pour répondre à Frieda je suis d’accord sur le fait que le tatouage est passé comme un effet de mode, les gens voient que l’acte s’est banalisé et se font de plus en plus tatouer sur un « coup de tête ». C’est dans ce sens que les tatoueurs devraient beaucoup plus discuter avec les gens avant l’acte pour savoir si la personne y a vraiment réfléchi (mais comme dans tout job il y a les « très bons » et les « passables »)
    (erf mon commentaire n’est aucunement construit j’ai perdu le fil en cours de route! :D)

    Répondre
  34. Amélie 3 août 2009

    Je crois que c’est le premier commentaire que je laisse ici, mais il en faut bien un premier!

    J’avoue qu’à la base je ne suis pas très fan de tatouages et je fais partie de ceux qui pense « tu vas le regretter » en ayant ma vision de jeune demoiselle de 19 ans qui pense vraiment qu’un tribal dans le bas du dos, on ne peut pas kiffer toute sa vie…!
    Mais je dois bien avouer aussi, que ça fait plus d’un an que je suis ton blog et que les tiens te vont particulièrement bien, qu’ils sont réfléchis avant tout et que ce n’est pas un coup de tête et ça c’est le plus important! Le problème actuellement c’est que beaucoup de gens trouvent ça « classe » et la réflexion ne va pas beaucoup plus loin.

    Honnetement, après avoir vu les tiens et le « espiègle » de Marion, qui est trèèèès beaaaau, je me dis que qui sait, peut-être qu’un jour je me laisserai tenter! Y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis hein.

    Ce qui compte c’est surtout de ne pas regretter, comme tu l’as dit si bien!

    Et continue comme ça, moi des coups d’gueules et tes coups d’coeur, je les aime, voilà c’est dit!

    Répondre
  35. Clémence C 3 août 2009

    Ah merci pour ce post !

    Tatouée 7 fois maintenant depuis bientôt 10 ans, et partant pour le 8è au mois de Juin.

    Je n’ai pas lu les commentaires précédent, mais je voudrais faire le distingo entre tatoués. Il y a pour moi, les purs et durs, qui aiment tout du tatouage, du salon et tatouage en lui-même au résultat, et les autres, qui vont se proclamer « tatoué » pq ils se sentent hyper courageux d’avoir fait une micro-merde, là, allez… au hasard sur l’omoplate.

    Pour moi, le tatouage est limite un état d’esprit, et pour les tatoués de ma seconde catégorie, juste un effet de mode où une façon de dire « a y est ! moi aussi » que je trouve stupide.

    Clé, la nana aux bottes rouges tant désirées.

    Répondre
  36. laetitia maziere 3 août 2009

    mais meme les trés bons tatoueurs ne discutent pas, tintin a 4 a 6 mois d’attente dans son salon si il devait faire une psychothérapie avec chacun….faut aussi qu’il bosse :-D

    parce que la motivation elle y est j’en suis convaincue toujours quand la personne pousse la porte d’un salon de tatouage, l’excitation mélée a tout ça t’a pas l’impression de voir arriver une personne qui part pour l’abattoir.

    après surement qu’il y a des signes de fragilité chez certaines personnes, trop immatures, trop amoureuse, trop aveugle que sais je encore que le tatoueur peux reperer.

    et aussi heureusement chez beaucoup de bons tatoueurs de l’ethique, comme le coup de kimberley avec ses etoiles plein la tronche, le tatoueur n’aurait jamais du accepter une telle demande.

    Répondre
  37. cindyess 3 août 2009

    Premier post car j’ai bcp aimé cette article que j’ai lu après celui de l’autre blog.

    Je n’aime pas les tatouages mais ce que je déteste encore plus c’est le manque d’ouverture d’esprit et le côté « mon avis est meilleur que le vôtre » et c’est ce que j’ai ressenti en lisant l’article de Frieda mais je me suis déjà trop embrouillé par commentaires sur d’autres blog à l’esprit plus étroit que la serrure d’une porte alors j’ai préférer ne pas donner mon avis.

    Autres choses qui m’a interpellée c’est le côté réfléchi du tatouage, si cela à un sens et à une histoire comme dans toutes actions (je pense) alors ça à pour moi un côté limite poétique.

    Je ne laisse pas bcp de commentaires en règle générale sauf sur les articles qui font monté un certains sentiment en moi.

    Répondre
  38. Lily 3 août 2009

    Bonjour Coline!

    Voilà plusieurs mois que je squatte ton blog, tous les matins à l’affut d’un nouveau post!
    Voici mon premier commentaire, simplement pour te dire que je comprends et ressens entièrement tout ce que tu as décrit (parole de tatouée :))
    Je réfléchis moi même sur mes prochaines pièces et j’ai hate de découvrir les tiennes, tôt ou tard!

    A bientôt!

    Répondre
  39. Fashionista 3 août 2009

    j’adore ce post et je vois que le sujet des tattoo fait parler!!!
    je fais parti aussi des clans de tatoués ‘)
    mon copain n’aimait pas du tout les tatouages et m’a toujours dit qu’il n’en ferait jamais … mais quand il a vu mon premier, il s’en ai fait un, puis un autre… et m’a avouer que c’est moi qui l’ai « dévergonder » lol
    je pense qu’on est tous d’accord nous les tatoués… mais tu as eu raison et je t’en remercie d’avoir fait ce post…
    je suis allé vois le blog de frieda, et je pense qu’elle a surtout pris les extrêmes! j’ai les même avis que toi: je n’aime pas les tatoo du prénom du copain, les énormes tatouages pleins de couleurs, les jonnhy, la belle mère, les trucs gothiques, les tribals, et certaines endroits du corps aussi…
    avant de faire mon premier je me suis dit que ça serait le premier et le dernier, et pi finalement nan… pour ce qui est de regretter, je pense que ça dépend des personnes.. je pense que je regretterais l’un d’entre eux pitetre mais voilà ils fnt partis de ma vie et jamais je les renierais..
    bisous ma belle!
    et les tiens de tatoo sont parfait! surtout le noeud Ely

    Répondre
  40. Estelle 3 août 2009

    J’ai adore cet article.
    J’ai 13 ans, mon pere qui en as 40, est tatoué de partout. Bras, torse, dos, jambes, il reste encore des trous mais je crois qu’il finira par les remplir..

    Plus petite, il n’en avait qu’un, une etoile nautique, mais peu à peu il y a pris vraiment gout.
    Au debut, c’etait une gene, presque une honte pour moi de le voir bras ou jambes nus. Tout le monde nous regardaient. Le regard sur mon pere etait souvent cruel. Je crois que j’en ai beaucoup souffert. Aujourd’hui, j’adore tous ces regards rivés sur mon pere. Les petits vieux qui s’écartent de lui dans la rue le font bien rire..

    Certaines personnes ne comprendrons jamais les tatoués, c’est certain.

    Répondre
  41. Fashionblahblah 3 août 2009

    Lectrice assidue, je me permets d’intervenir pour la première fois. Personnellement, je n’ai ni l’envie ni l’intention de me faire tatouer: trop peureuse et pas sûre de pouvoir l’assumer. Mais cela ne m’empêche pas de trouver beau, voire d’admirer, ce qui est pour moi une forme d’art comme une autre. Je comprends qu’on ressente à un moment le besoin de graver quelque chose sur sa peau. C’est un acte ancestral après tout. Bien sûr, il m’arrive de trouver certains tatouages disgrâcieux, voire ridicules. Mais bon, du noeud, à la tête d’Elvis en passant par l’étoile et le tribal, chacun s’exprime comme il le veut. Après tout, la beauté n’est qu’une question de regard: je trouve que les bf jeans c’est trop beau, que la coupe iroquoise rihannesque c’est très beau, que le vernis bleu c’est beau … et alors? La plupart des gens ne sont pas d’accord. L’essentiel c’est que ça soit beau pour moi et que ça ne porte préjudice à personne.
    Pour conclure, je dirai que les tatouages de Coline sont exquis et qu’ils correspondent parfaitement à son style et à sa personnalité. Une parure quoi! Rien de plus.
    Biz à toutes.

    Répondre
  42. Lilieds 3 août 2009

    Premier post ici pour moi aussi! Ben oui, toute tatouée que je suis j’étais obligée de réagir… Je crois que j’ai perdu un emploi à cause de ça, une manchette de fleurs de cerisier sur tout le bras droit… mais je me résigne, je respecte qu’on ne comprenne pas, je persiste et signe puisque j’ai entamé une hirondelle old school en plastron comme on dit… ça plus le coeur du poignet, le tout en couleur, je ne passe pas inaperçue! Mais je ne vois pas en quoi ça fait de toi quelqu’un de moins bien qu’un autre… au contraire peut être plus ouvert d’ailleurs!

    Répondre
  43. Delirium Tremens 3 août 2009

    C’est pour ça que j’adore venir sur ton blog, parce que tu aimes la mode mais à ta façon,en allant plus loin que les choses elles mêmes,tout à une symbolique ou presque,et quoiqu’en disent certains/nes les tatouages et piercings c’est une forme d’art.Moi j’adore ton style en tout cas !

    Pour la jouer perso j’ai déjà eu (pas tout en même temps par contre hein ;) la narine, le labret,l’arcade…en ce moment je n’ai rien (problèmes de rejets et le nez j’ai voulu le changer seule,j’ai pas su et ça s’est refermé le truc bien con ^^)mais je souhaite m’y remettre bientôt,tatouages j’aimerais beaucoup mais comme je n’ai pas d’idée pour l’instant je m’abstiens mdr

    Mais en revanche niveau tatouages je suis un peu critiques j’aime pas les nanas avec les fleurs à la cheville,ou le cheval sur l’épaule (vu en vrai,horrible!)ou encore un johnny énorme avec un loup beurk plus nase tu meurs XD

    J’arrête mon roman.

    Bonne semaine à toi ;)

    Répondre
  44. Kanarde 3 août 2009

    Coucou :) Premier commentaire aussi pour ma part, même si je suis une lectrice assidue depuis quelques temps.

    Je fais partie des « nus » pour l’instant mais ça ne saurait tarder, un projet qui murit depuis deux ans au moins et qui n’attend que ma majorité pour être réalisé. Il y a des types de tatouages que je n’aime pas non plus (pour la plupart, les mêmes que toi) et pourtant, who cares ? Chacun ses choix. Notre corps nous appartient, que ça soit pour les modifier ou les laisser comme on nous l’a donné. Si pour certaines personnes chaque modification révèle un mal-être blablabla, changer de coiffure signifierait-il que l’on soit mal dans notre peau ?
    Personnellement, je respecte un tatouage à partir du moment où il a été réfléchi et qu’il a une signification, même si ce n’est que pour le côté graphique. D’où les nombreuses significations cachées dans mon projet..

    Tiens, HS, tu as un nouvel appareil photo ? Celles de ce dernier article sont tout bonnement splendides..

    Répondre
  45. Paola 3 août 2009

    Merci Coline pour cet article :)
    J’ai un énorme crush pour les tatouages en ce moment et ton article me fait me rendre à l’évidence : je serais tatouée un jour ! Pour moi c’est l’idée d’utiliser son corps comme une toile de peinture et de se métamorphoser, de se révéler, par ce biais là. Reste que maintenant je vais beaucoup réfléchir à ça et on verra bien ce qu’il adviendra … si je me lancerais ou pas. Mais à mon avis ce sera oui, j’ai juste peur d’avoir envie de continuer ( car il paraît que quand on commence on a du mal à se stopper ) ! :D
    Bisous ! Encore merci pour cet article qui me fait réfléchir !

    Répondre
  46. Lucja 3 août 2009

    J’ai lu l’article de Frieda et quelques commentaires et je suis quelque peu scandalisée. Qu’on n’aime pas les tatouages est une chose mais qu’on taxe forcément cette action d’embellissement de « vulgaire », « automutilation » et « regret », ça me fout les nerfs en pelote. Bien sûr qu’il y a des pains en tatouages, comme dans toutes formes d’art d’ailleurs, mais flûte à la fin, les tatouages peuvent être beaux. Et les tiens Coline sont superbes :)

    Répondre
  47. Camille 3 août 2009

    J’ai enfin osé parler sérieusement de mon tatouage avec mon père aujourd’hui, autour d’un café. Ancien marin, il m’a dit tout le dégout qu’il avait pour les mecs se faisant tatoué en escale avec une encre douteuse bleuâtre, des « mum » et des ancres à peine bien déssinées. Mais d’une autre part il m’a dit que depuis toujours il désirait un tatouage, une marque, une différence. J’crois que mes yeux se sont allumés à cette instant, on se comprenait peut-être. Le sujet de la discussion n’a été que l’art du tatouage, avec la décision finale de faire notre premier tatouage ensemble, si on arrive à convaincre ma mère (et donc sa femme) du truc. Elle qui est au contraire, anti à mort. On verra bien aha :)
    En tout cas j’aime beaucoup ton dernier, celui sur le poignet :)

    Répondre
  48. Elle 3 août 2009

    Depuis quelques temps je viens lire ton blog, pas la force de laisser un commentaire habituellement, mais la tu tombe a pic!
    en effet apres 11 piercings, j’ai eu envie d’autre chose un tattoo! parcontre c’est un petit noeud façon new school je ne trouve pas ca si commun (d’ailleur quand j’ai cherché sur le net pour le dessiner j’ai eu du mal a en trouver!) ca cachera une cicatrice une jolie façon de la fermer une bonne fois pour toute!
    Je ne comprend pas que ca ne te plaise pas vu que tu en a un sur le coeur d’Ely???
    Bref alors que ca fait plus d’un mois que le motif est pret je me posais encore un millier de question (notamment pour le futur et pour ma pitchounette) qui se sont envolé en lisant ton post!
    Merci Coline
    « La meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder. » nous dirait Oscar Wilde

    Répondre
  49. laetitia maziere 3 août 2009

    sinon elles tuent les ballerines croco !!

    Répondre
  50. Yelloa 3 août 2009

    Comme pas mal d’autres personnes d’après ce que j’ai pu lire, c’est aussi mon premier commentaire sur ton blog que je visite dès qu’un nouvel article pointe son nez!!

    Bon le sujet me fais réagir moi aussi. Et je suis d’accord avec toi la meilleure manière d’aborder le tatouage c’est de voir que chacun a sa propre conception du tatouage et que chacun est libre de l’aborder de la manière qu’il veut tout en ne jugeant pas les choix des autres et ceux, que ca soit pour les petits tatouages ou pour les autres adeptes.

    Je suis tatoué, dans un endroit assez visible en plus (au poignet) et je suis étudiante infirmière. Quand je me suis fais tatoué, on ma pas mal « critiqué » sur cette envie, on ma même parlé de non professionnalisme.
    Au fond je ne sais pas trop pourquoi il y a autant de préjugés sur les tatouages, mais j’ai l’impression que la peur de la différence y est souvent pour quelque chose.

    Bref ca fait du bien de voir qu’il y a des gens qui sont ouvert d’esprit mais aussi qui ne se soucie pas de ce que l’on pense d’elle et qui décide de mener comme il l’entende.

    Répondre
  51. eleonore 3 août 2009

    Tes tatouages te vont tellement bien! Tes ballerines aussi! Bisous

    Répondre
  52. […] lu chez Coline un bel article sur les tatouages, qui faisait écho à celui de Frida… J’avais très […]

    Répondre
  53. Noémi/TrendyMood 3 août 2009

    J’aime beaucoup ton article, du coup au lieu d’un long commentaire, j’ai écrit un post : http://www.trendymood.com/tatouee

    Répondre
  54. ornella 3 août 2009

    C’est vrai qu’il y a certain tatouage qui sont ringard et d’autres non. Moi perso j’adore ça et j’ai vraiment envie de m’en faire un depuis plusieurs années mais j’hésite! j’ai peur de le regretter… c’est bête, je sais, mais je ne me vois pas vieillir avec des tatouages :(
    En tout cas les tiens sont très jolies et le principale c’est que sa te plaise et que tu sois heureuse comme ça, le reste on s’en fous!

    Répondre
  55. Sophie 3 août 2009

    Faut pas juger mais bcp de commentaires le font: « les tatoo riquiqui ceci, les dauphins cela… ». Y’a des tatouages que j’aime, d’autres pas du tout, mais bon, tout les goûts sont dans la nature, non?

    Répondre
  56. camille 3 août 2009

    Youpi, un article retour de celui qui m’a un peu blasée ce matin pendant mon « petit tour des blogs café en main ». J’aime les tatouages, pour moi c’est un peu comme une paire de chaussures, un coup d’oeil et Hop tu sais à qui t’attendre, ça reflète vraiment la personnalité des gens. Il y a les croûtes sur les épaules qu’on subit tous les étés et il y a les beaux, les vrais, les symboliques, les artistiques… J’ai plusieurs tatouages dont un GROS sur toute la longueur du mollet avec plein de couleurs et on n’arrête pas de me demander « et tu vas pas regretter? » « et tu te vois avec un robot sur la jambe à 60 ans? » « et la signification? » FUCK OFF! nan mais oh, oui je suis tatouée, non je ne regrette pas et à 60 ans je pense que je serais super fière d’être une mémé rock&roll et surtout, j’aurais toujours plus de confiance en moi. Je ne fréquente pas de tatoués, ou alors ce sont ceux qui le font juste « pour avoir un tatouage et rien d’autre », alors ça fait du bien de lire cet article. Et aussi, ton blog est supacool, je le lis (presque) tous les matins en buvant mon café (ou l’aprèm on est pas à ça près). D’ailleurs, la première fois que je suis venue j’étais limite hystérique de voir une « modeuse » bien tatouée :D j’ai fini mon blabla

    Répondre
  57. Hella 3 août 2009

    Avouons que la mode nous joue des tours mais si les tatouages existent sur nos corps c’est qu’ils représentent bien plus qu’un effet de mode… Ils sont bel et bien là, car nous les désirions et qu’ils symbolisent quelque chose de bien précis pour chacun(e) d’entre nous…
    Pour ma part, 4 tatouages en 11 ans… et moi seule sais, ce qu’ils signifient, et ce, bien au-delà de leur apparence.
    Les tiens Coline sont juste « toi » et ils te vont à merveille.

    Répondre
  58. Anna-Reine 3 août 2009

    tu entends aussi souvent: « tu le regretteras », parceque nous, « les vieux », on sais combien nos goûts et nos opinions changes au court de la vie…
    Un peu comme la mode finalement: qui n’a jamais fais des pieds et des mains pour un sac/ une veste/ des shoes trrroooop belles, ensuite portées jusqu’a l’usure; Et puis Paf! on retombe dessus 10 ans plus tard et là, on a presque honte tellement le truc est laid!!
    Rien ne dis que plus tard, tu ne sera pas une vrai Madame, avec un métier serieux et un tailleur bien coupé, et la, les étoiles ça colle moins bien…
    Et puis, ces dessins sur ta peau qui se frippera, seront-ils aussi jolis?
    Tu est très belle, tu n’as besoins de rien de plus*

    Répondre
  59. Justine 3 août 2009

    Les gens qui me disent que plus tard je regretterai mes tatouages, je leur réponds toujours que quand je serais vieille j’aurais la peau fripée mais au moins elle sera colorée!

    Répondre
  60. Céline 3 août 2009

    Bordel, je n’ai véritablement pas pu m’empêcher de réagir à l’autre article qui m’a fait bondir ( et c’est donc la première fois en plus d’un an et demi que je commente ton blog, du coup ).

    Je ne vais pas répéter tout ce que j’ai dit dans l’autre commentaire, seulement il faudrait juste arrêter de critiquer les personnes modifiés ( effectivement, les « Tu coules à la piscine ? » ou « Tu vas le regretter », j’en ai entendu des milliers de fois ) si vous n’avez jamais eu de contact avec ce milieu. Par exemple, ma mère avait d’énormes à priori, et puis au fil des années, au contact de personnes modifiés par passion, elle a changé de discours et s’est même fait tatouer plusieurs fois, comme quoi. Quant à la psychologie basique qui nous décrit comme des personnes se mutilant, etc. je n’en parle même pas…
    De même, le gros problème est la banalisation du tatouage. Certes, désormais les modifiés sont moins marginalisés ( ou pas, comme le confirme l’article de l’autre fille ), mais les gens se font tatouer sans même réfléchir. Dans le milieu de la mode, c’est pareil. Mais bordel, ce n’est pas comme un jean bleach que vous pouvez enlever à volonté ! Un tatouage est à vie, notre personnalité change obligatoirement, donc il faut être sûr que ce dernier nous plaise toute la vie. Et c’est cela qui m’énerve depuis quelques temps, il suffit que Garance Doré et quelques autres personnes « influentes » vantent leur soit-disant amour éternel au tatouage ( alors qu’en réalité, il y a quelques années, la tendance en moins, je suis sûre qu’ils trouvaient ça beauf et ringard ) pour que tous leurs petits moutons se fassent tatouer : il n’y a qu’à regarder les blogs mode.

    Quant aux pseudos tatouages ringards, je peux vous assurer que cela n’a rien à voir. Une fille que je connais s’est faite tatouer une manchette ( le haut de bras ) avec un loup, un indien et tout le tralala et cela lui va à merveille ( alors qu’elle est accro à la mode, je précise ).

    En tout cas, ce que j’apprécie chez toi, même si je ne suis pas en accord avec ta vision des modifications, c’est que tu fais cela parce que tu aimes, vraiment. Et surtout, tu oses dire les choses.

    Répondre
  61. AddictaNot 3 août 2009

    Tes tatouages font partie de toi, c’est indéniable. Et ils te « vont » très bien d’ailleurs! Après, je pense que tu ne peux pas savoir si tu regretteras ou pas. Seul le temps le dira! Pour l’ouverture d’esprit, et le fait que seuls les tatoués peuvent comprendre, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Est-ce que le fait de ne pas avoir de tatoo (et de ne pas en vouloir) signifie qu’on est « fermés »? Je ne crois pas. Je comprends et j’accepte les deux positions (pour/contre). Simplement je trouve parfois ça moche, l’abus de tatouages. Après, chacun son histoire. Les gens font ce qu’ils veulent, c’est leur vie. Je ne me permets pas de les juger. Même si les tatouages « dauphins » pas exemple, je trouve ça hideux, surtout colorés!! Chacun ses raisons. Mais c’est vrai que ça peut être un coup de tête aussi, par exemple j’ai une amie qui s’est fait tatouer à 18 ans et qui le regrette amèrement! Bref, les tatouages, c’est comme tout. On aime, on aime pas, ou on s’en fout. L’important est d’assumer ses choix, et de se sentir bien avec (ou sans LOL). Bises! (et tes ballerines en python vert sont superbes!)

    Répondre
  62. MissOChoco 3 août 2009

    Je suis pour les tatouages (enfin sauf les moches, genre se faire tatouer tous les personnages de Star Wars parce qu’on est fan? non non non juste pas possible ^^), mais autant dans un but esthétique que symbolique, qui marque un moment de notre vie… Et j’ai peur de le regretter, de le trouver ennuyeux, ou déformé après une grossesse ou quand je serai toute fripée ^^
    Ca demande réflexion! Mais bon, si tu l’as fait et que tu ne regrettes pas cet acte,pourquoi viendrait-on t’emm****der? C’est ton corps après tout!

    Répondre
  63. Marine 3 août 2009

    moi c’est pareil, mon tatou je vois vraiment pas comment je pourrais le regretter, il fait partie de moi, comme un grain de beauté quoi, je me pose même pas la question « et s’il etait pas là »!
    bise

    Répondre
  64. mcgallo 3 août 2009

    Coline, ton post est cool… sauf que, comme tu le dis, les tattoos c’est perso alors le mec qui se tatoue la tête de Johnny parce qu’il le kiff bah moi ça ne me choque pas (c’est pas toi mais les commentaires qui me font dire ça, parce que tu es assez tolérante comme meuf je trouve même si tu dis que ça ne te plaît pas tu ne traites pas pour autant) SI C’EST CE QU’IL AIME ! Ce n’est au final qu’un débat sans fin, on nous croyons tous avoir raison, parce que Bla bla notre vie bla bla… Bref, je vais passer quinze ans la dessus, juste okay mais soyons tolérant envers tous les autres, qu’ils soient kitch, moche, barré ou tout simplement normal ! Parole ! :)
    Bisous à toi, la plus jolie serveuse des Macdo de France !

    Répondre
  65. neva-products 3 août 2009

    YEah bravo coline!
    très bien cet article, en tant que tatouée multiple je comprends et partage entièrement ton point de vue, ca fait du bien de te lire.

    et pis aucun rapport, t’as bien bronzé à Majorque didonk!
    et très jolies petites ballerines^^

    Répondre
  66. Stéphanie 3 août 2009

    Ca fait pas mal de temps que je parcours ton blog, tous les 2-3 jours et j’adore! J’aime encore plus quand tu parles de sujets qui m’intéresse comme les tattoos… J’en ai 4 (sans parler des piercings!) et le dernier que j’ai pu faire c’est…un noeud! (aouch!) Je ne vais pas mentir, c’est un effet de mode et j’assume!! Tout comme l’étoile que j’ai faite sur le pied! Que le tatouage soit un effet de mode, qu’il veuille dire quelque chose pour soi ou non, je pense qu’il faut tout d’abord aimer ça! Les gens qui nous jugent ne nous connaissent pas… Les tattoos sont les reflets d nos personnalités, c’est pourquoi je ne comprends pas certaines pratiques comme aller sur google images pour se trouver son tattoo (donc pour copier) ou aller directement au catalogue du tatoueur, et choisir sans réfléchir! Moi mon noeud, effet de mode ou non, je l’ai fait dessiner et re-dessiner pour qu’il soit a mon gout et unique (avant qu’on le copie…)!
    Voilà! Je te souhaite une bonne continuation et bonne chance au Domac! Moi j’ai laisser tomber la restauration rapide! ;)

    Répondre
  67. Raphaëlle 4 août 2009

    Waouw !
    j’ai réussi à lire tout l’article ^^
    Enfin, quand j’ai vu que ça parlait de tatouages, je me suis dis « Ah ça c’est pour toi ». Oui parce que depuis quelques temps je songe à me faire tatouer, mais le hic si on peut dire ça comme ça, c’est que j’ai peur de tomber dans cet effet de mode, dont tu parlais également.
    Je sais pas encore si je dois me faire tatouer un dauphin ou un cœur enflammé (je déconne). Mais j’ai tellement peur de regretter, mais quand je vois certains « chef d’oeuvre » sur certaines personnes des fois j’ai juste pas envie de réfléchir et de foncer.

    Bref du 3615 Ma vie, tout ça pour te dire que tes tatouages te vont super bien. Ca fait partie de a personnalité et ça se voit!
    Je vais juste te souhaiter une bonne continuation ! Je suis une de tes plus « grandes lectrices », tu es ma petite lecture quotidienne !

    Répondre
  68. Raphaëlle 4 août 2009

    J’ai juste oublié, les shoes : tip top !

    Répondre
  69. sylvia 4 août 2009

    bon, je vais faire un copier-coller de mon ptit comment sur le blog de frieda:
    oh rage, oh désespoir!! je n’ai pas lu ma totalité des commentaires mais la quelque dizaine m’a suffit!
    et moi qui croyais qu’au 21ème siècle, les mentalités avaient évoluées surtout en matière de tattoo!!
    c’est sûr, mon père est tatoueur,ça aide question ouverture d’esprit mais tout ce que j’ai lu m’a bien effrayé!
    j’ai eu l’impression de lire des commntaires de « tattoohophobe »!
    dans ma grande ouverture d’esprit toujours, le tattoo est une hisoire très personnelle avec son corps.
    Certes, il y a les fashions victimes (calligraphie chinoise, papillon, rose et tout le bastringue) mais il y a ceux pour pour qui le tattoo va beaucoup plus loin que cela.
    Bref, à chacun son tripe. Mais ce qui me fait vraiment mal au fion c’est de lire des choses su style (juste qques bribes, c’est horrifiant):

    —Et puis en plus je juge facilememt les gens qui ont des tatouages et qui devraient pas, genre mes collegues profs qui se font faire des tatouages sur le poignet ou derriere les oreilles: RI-DI-CULE!—
    un peu consternant celui-là, bonjour les oeillères!
    bon y’en a un paquet mais je finirais juste par dire que chacun fait ce qui lui plait comme il lu plait, un tattoo n’a jamais porté atteinte à l’intégrité physique de qqu’un et, comme les gosses, il ne faut jamais dire, c’est affreux et ridicule mais je n’aime pas!
    à bon entendeur..

    Ecrit par : sylvia | mardi, 04 août 2009

    ok, un peu long ms 5mn m’ont suffit.
    Très subjective cette question « tattoo », mais certains commentaires (j’en ai choisi un au hasard) m’ont plutôt ulcéré!! une enseignangante qui a ce genre de comment et je m’inquiète pr mon gamin à l’école moi!
    je ne dirais qu’une dernière chose sinon on voudra plus jms qu je fasse des commentaires: CHACUN FAIT CE QU’IL VEUT, le tatto est une manière de s’exprimer, le censurer revient donc tout simplement à porter atteinte à la liberté d’expression individuelle.
    Et la blondasse qui frime à la plage avec son pti signe chinois et son micro string, je m’en branle si elle kiffe.
    Il y a des tattoos que je ne me ferais pas mais vus sur une certaine personne je peux trouver cela super top.
    et si les yeux de certaines sont agressés, z’ont qu’à mettre des loones!

    Répondre
  70. sylvia 4 août 2009

    petit commentaire pour zaelle:

    juste un ti conseil: ça rassure une belle boutique sympa et rock’n’roll mais surtout, ce qu’il ne faut pas perdre des yeux c’est tout d’abord l’hygiène (on parle tou de même d’un acte chirurgical) donc port de gants, aiguilles à usage unique, point d’eau à pédale, protections machine, lampe..évidemment, tout le matos sous sachet et si possible montage de la bécane devant toi, rien qui « trempe » dans des goblets avec de l’alcool (y’a mieux niveau hygiène!), demande à voir les machines qui stérilisent et posent des questions, les tatoueurs sont là pour cela. E essaient de voir des tattoos après guérison parce que juste après c’est tout bô tout nouveau! qu’est ce que vous pensez d’une véritable déontologie ds tatoueurs?

    Répondre
  71. Elodie 4 août 2009

    Salut Coline,
    Ah… Les tatoo… J’y songe depuis plus de 10 ans et je ne suis toujours pas passée à l’acte parce que je me dis qu’un jour je le regretterai. Et c’est justement parce que je pense ça que je me dis que je ne suis pas réellement prête. Parce que pourquoi regretter quelque chose d’aussi joli, réfléchi et personnel ? Non, en fait, j’ai tellement d’idées que je ne sais laquelle choisir. Pour l’endroit, c’est choisi depuis un bail.
    Autre tatoo ultra à la mode il fut un temps : une paire d’aile, souvent vu dans le haut du dos. J’étais sur le pont de me faire tatouer ça il y a 5 ans quand j’ai vu dans Voici je ne sais quelle people arborer ce tatoo, ça m’a refroidi direct !
    Autre tatoo aussi craignos que le dauphin : le dragon, le serpent ou archi vu le lézard. Voir aussi le cérélique, cf le film le seigneur des anneaux.

    Suis pro tatoo moi en tout cas, pas passé à l’acte mais je kiffe à fond le style et l’esprit.
    Suis piercée par contre, depuis 18 ans (putain, déjà)…

    Répondre
  72. Elo 4 août 2009

    J’aime beaucoup les tiens dans le style rockabilly… je suis tout à fait d’accord avec toi, je ne pense qu’au prochain tatouage que je vais me faire dans le creux du dos en septembre, et j’ai pour projet un autre sur les côtes ^ ^ c’est pas facile de trouver un bon artiste qui veuille faire ce que tu as en tête, j’ai l’impression que tous les tatoueurs sont dans le trip celtique-tribal pff. C’est peut-être une addiction, mais c’est une manière de s’approprier son corps, et d’être à part les autres, littéralement. Il faut !

    Répondre
  73. ninie 4 août 2009

    quand j’habitais nancy il y avait un tatoueur qui avait dans sa vitrine une photo d’un mec qui s’etait fait tatouer…la tête à buffy.je repassais de temps en temps devant juste pour l »admirer ».je me demande si elle y est encore.

    pour la defense des anti tatoo,faut quand même admettre qu on en voit beaucoup + des moches que des beaux.mais on voit aussi beaucoup + de gens mal fringués que bien(en tout cas chez moi!),et on va pas dire « les habits,j’aime pas,c’est moche ».

    Répondre
  74. misstoutgris 4 août 2009

    vive les tatouages… je suis complètement fan du coup j’ai pas pû m’empêcher de pondre moi aussi mon petit article pour défendre notre mère encre… ;)

    Répondre
  75. Ninita 4 août 2009

    Je ne suis personnelement pas pour les tatouages . Ils ont souvent une image de quelques chose de vulgaire . Je m’imagine volontiers « toutes des putes sauf moman » ou les charmands dessins descendant le long de la croupe de certaines jeunes filles en string. Néanmoins je dois avouer que les tiens me plaisent enormement. Ils ont un coté pop plutot joli . Je pense que tu as plus que reflechi avant de les faire et ils ne font par cela que te rendre plus belle. En tout cas sache que ton blog est magnifique. Et bien sur toi aussi.

    Répondre
  76. sabrinalicious 4 août 2009

    une jolie robe cloutée sur mon blog shoppée chez h&m.je pense qu’elle pourrait te plaire!!!

    Répondre
  77. zaelle 4 août 2009

    Sylvia > merci beaucoup pour les conseils, mais ne t’inquiètes pas, vu que je mûrit l’idée d’un tatouage depuis bientôt dix ans, j’ai pu longuement parlé avec pas mal de personne des bons et mauvais tatoueurs, et dès que j’ai vu cette boutique qui me plaisait, j’en ai parlé à mon beau père, qui connait la tatoueuse en question et connait des gens qui se sont fait tatouer là-bas…Et j’ai également pas mal discuter avec elle, de comment se passe le tatouage, d’éthique, etc, et c’est avec tout ça que j’ai pris la décision de le faire chez elle, parce qu’elle a une bonne philosophie et est très professionnelle (que ce soit en terme de santé que par rapport à l’acte, elle passe beaucoup de temps à discuter du tatouage avant pour être sûre que c’est un acte réfléchi, tout ça) merci encore en tout cas :)

    Répondre
  78. Julie 4 août 2009

    Ah la je dis oui oui oui !!! super ces ballerines !!!! avec une tenue noire comme ca c’est franchement top !!!
    bonne journée !

    Répondre
  79. Mymy 4 août 2009

    Hello,
    Je suis tatouée aussi… et ce tatougae, au creux des reins, représente mon émancipation. Réalisé pour mes 18ans, il fut pour moi ce moyen de dire que je n’étais plus une enfant, puis de m’affirmer peu à peu comme une femme sexy. Oui c’est peut etre étrange comme conception des choses, mais c’est ce qu’il m’a apporté. Aujourd’hui, il est un atout charme, un « truc » en plus. Et comme il est relativement caché, il est personnel et ne provoque que très rarement des débats.
    au fait, ma mère en était malade et ne l’a regardé que de longs mois plus tard !

    Répondre
  80. Pink Dessert 4 août 2009

    Le lien pour le blazer ne marche pas quand je l’essaye, tu peux nous montrer une petite photo?

    Répondre
  81. Subhuman 4 août 2009

    C’est le caractère irréversible qui me rend sceptique sur le tatouage ; par ex toi, mais avec du laser je doute que tu puisses retrouver intégralement ta peau d’origine…

    Et puis comme je voudrais pas que mes enfants aient une mère marquée de symboles et de messages souvent ambigus, je pense que j’épouserais une fille non tatouée de préférence.

    :)

    Répondre
  82. Pocahondas 4 août 2009

    Je n’ai pas de tatouages, mais j’ai toujours été fascinée par ceux des autres. J’ai souvent eu envie de m’en faire un, mais… toujours peur de regretter après. Vu que j’agis presque uniquement sur des coups de têtes, là je préfère prendre mon temps!
    Enfin bon, je pense que si c’est réfléchi et que ce n’est pas par effet de mode, si le tattoo symbolise vraiment quelque chose, on ne peut pas regretter!
    Bizzz ;)

    Répondre
  83. Pauline 4 août 2009

    Perso j’trouve juste que ça te va très bien !

    Répondre
  84. Miss Nahn 4 août 2009

    Ton billet et celui de Fireda sont vraiment très beaux et intéressants. Pleins d’intelligence, ça fait du bien à lire.

    Ca ne change pas mon avis sur la question, je n’aime pas les tatoos et les piercings, par contre ça fait évoluer mon regard et ça ça me plaît beaucoup.
    La prochaine fois que je verrai un tatouage je le regarderai en pensant à ce que tu as écrit, je devrais mieux le voir.

    Répondre
  85. Titiflower 4 août 2009

    Bien dit!!! ; ) je suis tout d’accord avec toi!^^
    Mais tout les tatouages sont beaux! ou presque : )
    Les tiens en tout cas sont magnifiques.
    Bises bonne continuation
    ps : tes looks de vacances sont extra.

    Répondre
  86. Vanes 4 août 2009

    J’aime beaucoup tes ballerines, mais je n’arrive pas à les imaginer avec des collants en laine gris. Vivement que je vois ça !
    Pour les tatouages… on aime, on n’aime pas, on donne son avis ou pas… je comprends que tu réagisses à des propos qui ne t’ont pas plu mais c’est comme pour tout. On a tous des opinions différents, on a tous le droit de s’exprimer, et puis voilà.
    Perso j’en ai pas envie, j’aime bien sur les autres, mais pas quand ça recouvre tout le corps. J’ai des potes ils en ont partout : bras, mollets, dos etc… c’est pas mon truc mais chacun sa vie !

    Répondre
  87. veronica 4 août 2009

    depuis 5 ans j’ai 2 tattoos dans le dos une grosse tete de mort et dans le bas du dos tibet libre ecrit en tibetain…

    Quand j’ai decide de faire mes tattoos après des années de bon j’y vais demain,( comme j’avais trouve le bon ttaoueur autant y aller de suite..) je ne me suis jamais posée la question de ce que les autres pouvaient en penser je suis majeur depuis tres tres très longtemps et puis cela ne regarde que moi et ma peau, après tout moi je trouve extrêmement moches les gros seins on court dans la rue après les filles pour leur exploser leurs sacs en silicone…
    Moi qui n’étais pas en paix avec mon corps on est devenu copains a partir de mes tatouages, comme si le fait de le changer me permettait de me l’approprier pour de vrai…
    la nature et le hasard me l’ont impose alors zut j’en fais ce que je veux… je suis bien obligee de faire avec la cellulite…
    Bon la je suis entrain de chercher quoi mettre sur l’avant bras parce que je me sens un peu page blanche a cet endroit…

    Répondre
  88. Fanny 4 août 2009

    Je suis tatouée et fière de l’être, ça me démange de recommencer. Par contre, je n’ai pas ton caractère pour assumer autant de jolis dessins. Le mien est « invisible » pour ceux devant qui je ne me déshabille pas un petit peu. Je préfère comme ça, c’est plus moi, mon tatoo c’est mon secret. Par contre, la phrase qui m’énerve le plus quand j’en parle : mais à 60 ans ça sera moche quand même ». 60 ans, c’est dans 34 ans, alors j’ai le temps de voir venir et de faire encore plein de choses que je regretterais peut-être… ou pas.

    Répondre
  89. Bébinou 4 août 2009

    Désolé j’ai la flemme de ré-écrire quelque chose donc voilà en gros ce que j’en pense (copié-collé de ce que j’avais écris chez « baleine sous caillou »):

    «  »Ce qui me gène c’est l’effet de mode: un tribal, dans le creux des reins, des étoiles… tout ça n’a rien de personnel, tout le monde en a (oui je généralise, tout le monde n’a pas un tatouage bien sur)…
    A 29 ans j’en ai 5, qui ont tous été mûrement choisis et réfléchis, pas copiés sur quelqu’un, les motifs ont tous été plus ou moins créés et j’y suis trés attachée.
    Quel est l’intérêt d’avoir un tatouage aux mêmes endroits que plein de filles ? et pire encore le même (genre de) motif ?? J’ai l’impression que pour beaucoup c’est un effet de mode au même titre que des sandales guêtres ou un boyf. jean !
    Quand l’envie m’est venue, ce n’était pas une vague idée, c’était un dessin précis à un endroit précis, voilà, ce qui me gène c’est que la plupart des gens ont envie d’un tatouage comme d’un sac à main !
    Je pense qu’un tatouage est trés personnel et qu’il ne devrait pas être copié sur quelqu’un, perso je détesterai voir un de mes tatouage sur une autre personne.
    Je précise aussi que je ne me suis pas fait tatouer pour les exhiber, uniquement pour moi.
    Voilà mon avis qui n’engage que moi bien évidemment et qui ne cherche à viser personne. » »

    Je rajouterai juste que, pour ma part, je n’ai jamais senti le besoin ou l’obligation de me justifier auprés de quiconque, ça plait ou pas, peu m’importe, moi j’en suis tellement contente…

    Ce qui me gave vraiment c’est de voir toutes ces minettes (pour rester polie ;)) se tatouer parceque c’est à la mode, j’ai presque envie de dire que ça décrédibilise les « vrais » tatoués, je pense que tu comprends ce que je veux dire ?

    Je

    Répondre
  90. Margo 4 août 2009

    Salut Coline,

    Je te lis tous les jours et j’ai mis deux jours avant de me décider à commenter ce billet que je trouve très intéressant.
    J’apprécie que des gens de tout bord enrichissent la discussion mais j’ai été révoltée, moi aussi, par le commentaire qui a fait bondir Sylvia. J’ai donc commenté chez Frieda ce qui suit:

    « C’est vrai que le commentaire « genre mes collegues profs qui se font faire des tatouages sur le poignet ou derriere les oreilles: RI-DI-CULE!— » est un peu aberrant!
    Je suis prof aussi et je ne trouve pas ça ridicule du tout. J’ai des collègues tatoués et je ne comprends pas ce commentaire. Ils ne devraient pas… pourquoi? Parce qu’ils se montrent à des ados? Parce que ça ne correspond pas à l’image du prof?

    Moi, j’aimerais me faire tatouer. Et si je le fais, ça sera visible car mon emplacement est décidé depuis un moment, et celà aura un rapport avec ma discipline (les arts). Serai-je ridicule? Je ne sais pas mais je sais juste que visiblement certains de mes collègues seront bien étroits d’esprit… »

    Dans tous les cas, bravo d’avoir su écrire un post aussi impliquant et d’avoir posté des photos aussi belles.

    Répondre
  91. mimi 4 août 2009

    Personnellement je ne suis pas tatoué et je ne compte pas le faire parceque pour l’instant je n’ai pas trouver de symboles ou d’images en particulier qui pourrait me coller à la peau à vie…c’est aussi vrai que j’ai peur de m’en lasser c’est humain mais je ne rentre pas dans le debat le tatoo c’est moche tu le regretteras…Je trouve que le tatouage est quelque chose de trés personnel…critiquer c’est delicat car je pense que ca fais parti de la personne et de son histoire de vie et que chacun est libre de ses choix , de ses envies en ce qui concerne son corps…j’ai donc trouvé ton article trés bien car tu ne cherches pas a avoir raison mais tu nous explique simplement que tu aimes cela et qu’il faut comprendre qu’on ne peux pas tous apprecier! c’est comme beaucoup de choses…les gouts et les couleurs…moi je dis vive la tolérence !!!

    biz

    Répondre
  92. Marion 4 août 2009

    Juste un truc qui me chiffonne. Arrêtez un peu de mettre les gens dans des catégories, genre y a des « vrais » tatoués et des « faux » tatoués. Donc moi avec mon tout petit « espiègle » à côté du sein, je suis une fausse tatouée ? Et Coline une vraie ?
    Faudrait juste arrêter de se sentir supérieur, plus les gens se disent tolérants, moins ils le sont…
    Bref… encore merci Coline pour ce post :)

    Répondre
  93. Romy 6 août 2009

    Ce qu’il faut comprendre par « vrais » tatoués c’est qu’on parle de personnes réellement passionnées par les modifications corporelles et qui ne font plus de tatouages uniquement pour l’aspect esthétique et parce que c’est cool. Il y a ceux qui vont faire un petit tatouage pour le côté fun, mignon etc… et ceux qui sont véritablement passionnés et développent une véritable addiction.

    Répondre
  94. Cécile 8 août 2009

    J’ai adoré lire cet article à mon retour de vacances.

    Je n’ai pour l’instant pas de tatouage ou piercing vraiment voyant, mais malgré tout, j’ai entendu des tas et des tas de choses à mon sujet, de plusieurs personnes différentes, y compris le directeur de mon McDo et ce qui revenait toujours, comme beaucoup l’ont dit, c’est le « tu vas pas le regretter ? »
    Comme toi, je vois ces modifications comme un ornement. Les piercings sont pour moi un peu plus temporaires, puisque bien soignés, ils ne laisseront pas de trace importante si on le retire. Mon seul tatouage et ceux que j’ai en projet sont mes souvenirs, des clichés de ce que j’étais ou j’aimais à un moment de ma vie. Et mes dessins sont les miens, je ne m’imagine pas porter un dessin qui ne provienne pas de moi… Et même à 60 ans, je ne pense pas les regretter, mais plutôt me repencher dessus, me rappeler le moment où je l’ai fait, pourquoi et tout le reste…

    Et finalement, je suis plutôt contente d’avoir réussi à ouvrir mon entourage. Mes parents, plutôt anti-tatouage, trouvent le mien joli. Peut-être moins quand ils sauront que mon souhait d’en avoir d’autres n’est pas juste une parole en l’air. Et mon chéri, qui n’aime ni les tatouages, ni les piercings et m’a fait jurer à chaque fois que c’était le dernier, m’a accompagnée me faire percer la langue, même pas impressionné et finit par s’y intéresser un petit peu.
    Après, il y aura toujours les butés qui répèteront que je vais me défoncer les dents, que c’est moche, que mon trou ne se refermera jamais, que mon tatouage se déformera et deviendra abominable…

    Répondre
  95. shoes addict 8 août 2009

    Après de longs mois de réflexion j’ai decidé d’en faire un en septembre, enfin! :-) Une libellule dans le dos, comme celle de ma première oeuvre qui a marché en souvenir…
    J’ai un peu peur d’avoir mal, j’ai dejà eu deux piercings mais la douleur était instantanée, là ça va durer un peu plus longtemps…

    En tout cas pour ce qui est des tatoos immondes, mis à part les dauphins, loups etc…il y a une grande nouveautés : Les tatoos Twilight chez les ados.
    A voir ici, si vous voulez avoir mal aux yeux ;-)

    http://bit.ly/1809yu ET http://bit.ly/AlOS9

    Répondre
  96. Molaire 9 août 2009

    La pauvre Frieda semble être à la ramasse totale.
    Pour qu’elle réagisse comme ca, il a fallut qu’un traumatisme ait lieu dans son enfance! Non je rigole.
    Mais qu’on se permette de critiquer comme ca, avec des arguments qui ne tiennent pas la route « ah ben j’aime pas, c’est pas beau, c’est caca (limite)  » ca m’énerve.
    Pour moi, le tattoo c’est pas seulement des dessins à la con sur la peau, mais un art de vivre, et comme tu dis, j’crois qu’il faut etre passé sous les aiguilles pour pouvoir le ressentir…
    Quant à la tattoophobe, qu’elle continue a vomir longtemps car j’crois que le mouvement n’est pas prêt de perdre de son ampleur.

    Répondre
  97. Eloisa 9 août 2009

    I love your blog, your photos and your tats.
    New ones yay!
    It’s sad I can’t speak/read French.

    Zara shoes…was contemplating those awhile ago.
    They’re on sale atm…

    Répondre
  98. Audrey 16 août 2009

    Bonjour à toutes! Bonjour Coline!
    C’est également le premier commentaire que je dépose ici malgré les heures et les heures passées à vadrouiller sur ce blog :)
    J’ai 23 ans, je pense être une jeune femme plutôt féminine capable d’être classe et raffinée et cela même ac mes tatouage et piercings… j’ai aussi eu droit aux « c’est laid, surtt cz une fille », « c’est inutile », « tu le regretteras ». Peut-être.. ou pas :) au mieux ils représenteront toujours ce que je suis au fond, au pire je les verrai comme un joli souvenir de jeunesse.
    Et qu’on ne s’inquiète pas, si je deviens énorme et laide je n’exposerai plus mon corps à moitié nu sur la plage et personne ne verra mes tatouages diformes ^^
    Plus jeune je me justifiais….aujourd’hui je ne le fais plus. Je ne vois pas pourquoi je le ferai après tout le « problème » vient de ceux qui critiquent, c’est eux que cela dérange, moi je n’y prête pas attention. Je ne me sens de prime abord pas plus proche d’un tatoué que d’un non-tatoué, peu importe. Je pense qu’un tatouage qui a été réfléchi, pensé, muri et désiré longtemps est quelque chose de très personnel, de quasi intime. Nous n’avons pas à embêter les gens à propos de ce qui leur est si personnel. On me répondra « oui mais c’est exposé ». Sur MON corps oui, regarde ailleurs si cela te gêne :) je n’embête personne avec ce qu’il donne à voir, moi.
    Je serai bientôt psychologue et ce n’est pas un milieu où les piercing et tatouages sont bien vus. Je me suis longtemps dit « mince.. à cause de ‘ça’ tu vas louper des postes intéressants », aujourd’hui je pense que c’est un bon « tri sélectif », je ne m’entendrai de toute façon pas au quotidien avec des personnes pour qui un tatouage est un critère de sélection…
    A ceux qui en font un quasi-combat, aussi bien aux pro- qu’aux anti-, j’ai envie de dire « Trouvez-vous d’autres guerre » celle-ci est bien futile. Laissez vivre les tatoués, ils ne viendront pas vs embêter. Laissez-vivre les gens peu ouverts d’esprit, tout ce qu’ils ratent est ça de plus à prendre pour vous :)
    Coline, je tiens à te dire que tu es magnifiques, on voit bien que tes tatouages et piercings font partie de toi, ils sont, en tout cas, totalement en accord avec ce que tu donnes à voir de toi sur ce blog. Conserve cette ligne de conduite, ne te prends pas la tête à cause des soucis des autres :)
    et merci pr cet article, je me sens moins seule ^^
    Bien à vous les modeuses,
    Audrey

    Répondre
  99. Little Jenny 21 août 2009

    Je suis une jeune femme « nue » comme tu le dis très justement, mais mon chéri est un tatoué. Il a un tatouage maori sur le mollet, et une étoile à l’intérieur du bras. Il les avait déjà qu’en on s’est rencontrés.
    Perso, je trouve que les tatouages sont beaux quand ils ont une signification particulière. Je suis comme toi, je n’aime pas les roses, tribal, dauphins, et autres …
    Je suis comme Garance, j’aime les tatouages, mais je ne suis pas une fille à tatoo.

    Répondre
  100. Bunny 3 septembre 2009

    Je fais également partie de cette minorité tatouée/piercée/stretchée maltraitée par la société française et tout comme toi je pense que les gens n’ayant aucun intérêt pour les body modification (j’étends le sujet parce que c’est pareil pour tout… que tu sois piercé, tatoué, scarifié ou que sais-je d’autres tu te confrontes toujours au même mur d’incompréhension) ces gens donc, ne peuvent pas nous comprendre et encore moins saisir nos motivations. Dès le moment que l’on est tatoué on reste à vie une personne à part, et dans bien des cas, un paria. Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu’aux yeux des gens, dès que l’on se démarque on ne mérite aucune considération (je prendrai alors comme exemple une référence culturelle non négligeable qu’est « Le bossu de Notre-Dame » de Walt Disney, s’il vous plaît, où l’on remarque facilement que « l’autre », le « monstre » dans le sens de celui qui excite la surprise, ne peut être accepté de part le formatage culturel et visuel dans lequel est enfermée la population). On est tous, un peu, les Quasimodo de la société parce que l’on provoque l’étonnement chez autrui, on le confronte à l’inconnu, et qui dit inconnu dit peur. En somme et si j’voulais faire ma philosophe à deux balles (et surtout synthétiser mon opinion qui pourrait s’étendre sur deux ou trois tomes de 500 pages si je n’me maîtrisais pas) nous sommes différents, et nous représentons donc une menace pour les hommes car nous ne les confortons pas dans les images qu’ils connaissent et ont adopté depuis l’enfance. Bon, après, j’ai fais un gros amalgame et il est vrai que les réactions varient selon les personnalités (certaines personnes non averties vont prendre le tatouage comme une curiosité amusante et sympathique, d’autres par contre, et c’est de eux qu’il faut se méfier, vont jumeler tatouage avec drogue, prison, problèmes psychologiques et autres conneries dont adore nous gaver les reportages de M6 le dimanche soir).
    Enfin pour terminer ce pâté de campagne qui commence à s’étendre : pas la peine de polémiquer pendant 5 heures avec des gens qui sont persuadés que le tatouage est signe d’une mauvaise santé mentale, ignorons-les, méprisons-les, et continuons à vivre comme des gens civilisés que nous sommes (NOUS) en leur prouvant quotidiennement que oui, le tatoué sait lire, oui, il sait même écrire et parfois il lui arrive, dans un jour d’extrême bonté, d’être poli et courtois avec son prochain.

    Répondre
  101. Liloo-Rockprincess 24 septembre 2009

    Bonjour bonjour jeune femme tatouée de 22 ans!!!
    Voilà, premier comment laissé sur ton blog que je découvre depuis quelques jours (merci Madmoizelle) et que j’aime biiien!!! Alors voilou!
    Moi oci, je tape les commentaires de tout le monde (une pensée spéciale pour toi maman) à chaque nouvelle pièce ou petit trou dans mon body…Jusqu’à me dire « Mais tu vas pas bien pour te faire tout ça? ». Si si, maman, je vais bien, je suis épanouïe comme jamais et j’aime ça c’est sure. Et nan, c’est pas parce que chéri-darling est musicien rock’n roll que je me fais tatoué, et oui l’aguille était neuve, non je n’ai pas fait ça chez un bouché ente deux côtes de boeuf… Enfin bref, sans pousser non plus à la bataille entre tatoué et non tatoué, j’ai toujours du mal à comprendre ce que cela peut le faire dans la mesure où c’est notre corps et qu’on essaye d’endoctriner personne! Et oui, quand on sera vieux, ils seront frippés, mais le reste aussi n’est-il pas?
    alors flut à ceux que les tatouages, les piercings, les slims, les blousons de cuir, les motos, les cerfs volants, les talons qui font « clacl-clacl-clac », la fumée de la cigarettes, les bulles de savons et bien d’autres choses dérangent!!!
    voilà, c’était tout (prétexte bidon pour laisser un comment sur ton blog?!!! Ouais peut être).
    A bientôt.

    Répondre
  102. Justine 6 novembre 2009

    Bonjour, j’ai utilisé 3 de tes photos ( tes tatouages ) pour illustré un de mes articles, bien sur j’ai ajouté un lien et t’ai cité.
    J’espère que cela ne te pose pas de problème. Si oui fais le moi savoir que je modifie mon article.

    http://www.leblogdelexigeante.blogspot.com

    Répondre
  103. […] Mais j »en avais déjà parlé ici, de tout ça, alors, je ne vais pas recommencer. Faudrait pas se lasser non plus… […]

    Répondre
  104. Melissa 18 février 2010

    Je t’avouerais que je ne peux pas dire « j’aime » de certains de tes tatouages ; je n’aime pas tellement les étoiles en général déjà, par exemple. Après évidemment les tatouages j’y ai déjà réfléchi.. un « veni vedi vici », sur des parties plus ou moins spécifiques et significatives me tenterait bien ou encore 3 chiffres romains particuliers soit à la nuque, soit je ne sais pas trop où en fait. Je ne sais pas si un jour je le ferais par, justement, cette appréhension de la peur enfin du regret de l’avoir fait. Je sais que ça s’enlève, mais je ne sais pas si je serais même capable de les enlever.. En fait, si « les filles à tatouages » existent, je nsais pas si j’en fait parti..
    Je ne pense pas considérer les tatouages ou même piercing comme de l’automutilation ou autre modifications corporelles comme tu dis quasi sadiques, même si je n’aime et n’adhère PAS du tout les personnes tatouées et piercées à outrance qui s' »isolent » dans leur truc qui n’a, si ça se trouve, aucune raison de plus que l’envie de se faire mal. Je peux comprendre (je veux dire, j’ai la capacité de comprendre), mais je ne pense pas le vouloir..
    Sujet plus débat qu’autre chose, mais bon. Quitte à être nue, autant dire pourquoi on ne le serait plus :)

    Répondre
  105. Claire 9 septembre 2011

    2 ans plus tard…
    J’ai beaucoup aimé ton article, ta façon de parler de tes tatouages. Je trouve néanmoins contradictoire le fait que tu prônes le tatouage, et que tu critiques certains tatouages. La beauté est bien subjective et si quelqu’un aime les dauphins… :)
    Je suis moi-même tatouée, sur le torse à des endroits plus ou moins cachés, car je les ai fait pour moi, et pas pour que le monde entier le sache. C’est ça qui compte surtout, le faire pour soi et pas pour les autres, par effet de mode comme tu l’as si bien dit.

    Répondre
  106. […] Et pourquoi pas? Coline n’a visiblement pas hésité à développer la démarche, et n’en est pas à un coup d’essai. Un véritable manifeste visuel au bras (mais aussi au torse et au dos), elle revendique forcément un style, une idée de vie, une idée de mode. Joli! (c) Alice Point […]

    Répondre
  107. Debrun 13 novembre 2012

    J’adore tout ce que tu dis! J’ai 4 tatouages et bientôt 7 et ce n’est pas fini. J’adore ça et je ne pense pas être une paumé comme beaucoup peuvent le croire. Regretter? Mais enfin un corps ce n’est qu’une enveloppe, on finira vieux et ridé quoi qu’il arrive alors avoir des tatouages en plus ne changera rien. Par contre c’est génial de ressembler à une oeuvre d’art, de collectionner des souvenirs indélébiles, de ne pas ressembler à tout le monde même si certes ça se démocratise beaucoup! J’aurai pleins d’histoires à raconter à mes petits enfants et c’est tant mieux. Chacun sa façon de voir le monde, d’en profiter et de le faire partager. Un tatouage ça n’est qu’un peu d’encre. Le tout c’est effectivement d’éviter de tombé dans le cliché ou l’effet de mode. mais bon les guouts et les couleurs ça ne se discute pas! En tout cas merci pour ton article et j’adore tes ballerines!!
    Maud

    Répondre
  108. Laetitia 8 octobre 2013

    Des milliers d’années après je tombe sur ce post. Merci pour cet article. Moi aussi on me demande à quoi ça sert, moi aussi on ne comprend pas et je dois justifier; pourquoi ? et pourquoi ce motif ? et pourquoi là ?
    merci de me dire que je ne suis pas seule et que toi aussi tu dois te justifier. en effet, il y a eux les « nus » et les tatoués qui ont le besoin de personnaliser leur corps, de l’orner…
    Merci à toi et à ton blog que je surkiffe !

    Répondre
  109. Sarah 19 août 2014

    J’arrive après la guerre Coline mais ayant quelques tatouages, je voulais juste laisser un petit mot parmi le flot de commentaires déjà inscrits pour te dire que je te rejoins entièrement dans tes propos.

    Répondre